Télécharger la dernière édition du journal

de Dudswell
Décembre 2014
Volume 31 Numéro 2
$
Rapport financier
du maire
à lire en page...4
On s’éclaire
adéquatement
à lire en page...10
Nouvelle Chronique
La dynamique jeunesse
de Dudswell
vous écrit
à lire en page...12
Retour sur
La Boîte
à Cadeaux
à lire en page...18
Photo: Sophie Laroche
Les membres du conseil d’administration de votre journal
vous souhaite un très Joyeux Noël et une Bonne Année 2015
Équipe du journal:
Président: Onil LeBlanc
Vice-président: Dominic Provost
Trésorier: Roger Mundviller
Secrétaire: Rachel Lessard
Administrateurs: Olivette Boulanger
Jacques Robert
Suzelle Robert
Le Papotin est publié 6 fois l’an.
Si vous avez des commentaires ou des
suggestions, veuillez nous les faire
parvenir à l’adresse suivante:
Le Papotin
C. P. 212
Dudswell, Qc.
J0B 1G0
Tél.: 819-884-1279
Courriel: [email protected]
ABONNEMENT
Prix annuel: 25$ CDN / 30$ USA
PUBLICITÉ
Carte d’affaires: 30 $ et plus / annuel
GRILLE TARIFAIRE 2014-2015
Mise en page: Nicole Morel
Territoire : Dudswell
Fondation : 1983
Tirage : 920 exemplaires
Format
Membre de l’AJCC et de l’AMECQ
Dépôt légal :
Bibliothèque nationale du Québec,
Bibliothèque nationale du Canada
1 numéro
6 numéros
1/4 page
30$
120$
1/2 page
50$
250$
ANNONCE CLASSÉE
Moins de 20 mots: 5$ / numéro
10 février 2015
Pour info / publicité: 819-887-1031
TOMBÉE DES ARTICLES: 20 janvier 2015
ISBN/ISSN 470555 G
PROCHAIN NUMÉRO:
SOMMAIRE
Éditorial
3
Rapport financier de la Municipalité
4
Écocentre
5
Affaires municipales
6
Recyclage, recuperation et déchets / Postes à combler
7
Chronique Histoire
8
Chronique: Pollution lumineuse
10
Histoire d’une légende
11
Chronique: Jeunesse
12
Chronique: Il fait bon vivre à Dudswell
12
Chronique: Nutrition
13
Magie musicale / Bibliothèque / Vie active
14
Cité-école
15
La Maison des jeunes / Thé des Rois
17
ATCD
18
Gens d’ici
20
Olympiades / Étoiles d’argent
21
APLAD / CACI
22
Accro Techno / Virage santé mentale
23
Afeas / Montagnards
24
25ième de la tragédie du 6 décembre 1989
25
À propos de Sonic
26
Passerelle
27
Poste Canada / CAB formation
28
Popote roulante
29
Caisse Desjardins / Écornifleur
30, 31
Nez Rouge / Pub
32
Politique pour la parution d’articles
dans le journal
L
e Papotin est un journal communautaire
qui a pour but d’informer les gens sur les
activités qui se passent à Dudswell. Le journal fait paraître des informations provenant
de différentes associations de la communauté, des articles de divers ordre et des chroniques de toutes sortes et d’intérêt général.
Nous voulons que Le Papotin soit une parution positive dans notre milieu. C’est pour
cette raison que les membres du C.A. se
réservent le droit de refuser un texte virulent
ou un écrit qui dénigre une personne ou un
certain groupe de personnes.
Aussi, pour des raisons techniques et d’organisation, nous devons refuser les textes arrivés plus tard que la date de tombée. De plus,
Le Papotin ne publie que les textes signés et
choisis par le comité du journal.
Merci!
Note
Afin d’alléger les textes, le masculin sera
utilisé et comprendra le féminin quand le
contexte s’y prête.
Association des médias écrits
communautaires du Québec
140 Fleury ouest, Montréal, Qc
H3L 1T4
514-383-8533
Lisez Le Papotin sur Internet:
www.papotin.com
Éditorial
B
onjour à tous!
Et puis, la couleur ? C’est beaucoup mieux n’est-ce pas ? Le journal est maintenant imprimé à Weedon plutôt qu’à Sherbrooke. En plus, le prochain numéro vous présentera une nouvelle signature plus actuelle. Notre objectif : être toujours aussi intéressant pour nos lecteurs fidèles, tout en attirant le regard de nouveaux, notamment des jeunes. Parallèlement, le papotin.com
est de plus en plus visité. Il permet d’avoir des nouvelles plus rapidement tout en pouvant y ajouter des photos, des films, bref
une présentation plus dynamique très complémentaire au Papotin papier. De temps à autre, nous transférons un article vers
notre page facebook. D’ailleurs, l’éditorial du dernier Papotin a attiré plus de 950 clics. Tous ces changements seront complétés durant l’année par l’ajout de nouvelles chroniques, par exemple par et pour les jeunes ou des dossiers spéciaux.
C’est pas mal enthousiasmant d’être sur le conseil d’administration du Papotin. Un profond sentiment d’appartenance nous
habite et une volonté de contribuer à la vie communautaire. Les échanges sont passionnants et courtois. Quelle créativité !
Notre récente assemblée générale annuelle a permis de combler 100% des sièges. Bienvenue à notre nouvelle collègue Suzelle
Robert. Nous avons présenté notre rapport d’activités et nos résultats financiers. Comme dirait l’autre : ça va comme c’est
mené ! Donc ça va bien ! Ce n’est pas une surprise car nous avons travaillé fort pour obtenir notre subvention annuelle du
Ministère de la culture, des communications et de la condition féminine. Cette précieuse aide s’ajoute aux trois principaux
commanditaires : la municipalité de Dudswell, Graymont et la caisse Desjardins. Nous les remercions chaleureusement.
Nous avons déjà plusieurs réalisations intéressantes, cahier historique, élections municipales, etc. et d’autres projets s’en
viennent. Nous comptons sur plusieurs partenaires chroniqueurs, Cité-école, ATCD, Municipalité, etc. N’hésitez pas à nous
soumettre vos idées pour toujours améliorer votre Papotin !
Dominic Provost
Nous vous présentons les membres du conseil
de votre journal
De gauche à droite:
Rachel Lessard, secrétaire
Suzelle Robert, administratrice
Dominic Provost, vice-président
Roger Mundviller, trésorier
Onil LeBlanc, président
Jacques Robert, administrateur
Olivette Boulanger, administratrice
Photo: Martin Mailhot
Votre Papotin a décidé d’entreprendre une série de chroniques sur des sujets sociaux ou économiques d’intérêt. L’objectif
est de susciter une réflexion. Nous tenons à préciser que nous n’émettrons aucune opinion, ni interprétation.
Par ailleurs, les textes seront ponctués de commentaires afin de bien faire ressortir les éléments clés. Cette note concerne
aussi l’ensemble des articles du journal.
Soyez assurés que vos commentaires, réactions ou suggestions sur nos textes sont les bienvenus. Nous vous invitons à nous
en faire part par courriel au numéro inscrit à la page 2. Les membres du CA se donnent le droit de décider s’ils seront édités
ultérieurement.
Nécrologie:
Dorénavant, la section nécrologie ne sera plus éditée dans notre journal, sauf pour les personnes qui en feront la demande.
Les familles qui désirent faire paraître un avis de décès pour leurs proches ou annoncer une naissance sont invitées à communiquer avec nous à l’adresse courriel ou au numéro de téléphone ci-haut mentionnée sur cette page.
Merci!
-3-
Le Papotin décembre 2014
Rapport de Monsieur le maire sur la situation financière de la municipalité de Dudswell,
conformément à l’article 955 du Code municipal (CM).
1. Derniers états financiers vérifiés par Raymond Chabot Grant Thornton, S.E.N.C. en date du 31 décembre 2013.
Au 31 décembre 2013, les revenus, les dépenses, le surplus accumulé et les réserves sont au montant de :
Revenus de fonctionnement
Charges de fonctionnement
Amortissement des immobilisations
Remboursement de la dette à long terme
Activités d’investissement
Transferts à des réserves financières & fonds réservés
Excédant net (surplus)
3 472 339.00 $
2 377 781.00 $
250 757.00 $
168 900.00 $
115 922.00 $
12 296.00 $
671 453.00 $
2.
Le rapport du vérificateur.
Le vérificateur mentionne qu’il a effectué tous les sondages jugés nécessaires et, que les états financiers présentent
fidèlement la situation financière de la Municipalité au 31 décembre 2013.
3.
Indication préliminaire du budget 2014
Recettes
2 790 038 $
Dépenses
2 790 038 $
Surplus prévu
0$
4.
Orientation générale du budget 2015.
Nous serons dans notre 1ère année du rôle triennal servant pour les années 2015, 2016 et 2017.
Pour le budget 2015, nous estimons que la subvention accordée par le MTQ pour l’entretien du réseau routier de
l’année 2015 sera maintenue au montant de 256 997.00 $. Les montants à recevoir en paiement tenant lieu de taxes
pour l’école primaire sont d’environ 5 000 $ et de 2 553 $ pour les équipements antipollution.
Les dossiers prioritaires pour l’année 2015 sont les suivants :
Réviser le plan et les règlements d’urbanisme de la municipalité.
Poursuivre l’application du règlement relatif à la pollution visuelle, aux bandes riveraines et aux fosses septiques.
Appliquer le règlement relatif au contrôle de l’éclairage extérieur (pollution lumineuse).
Appliquer le règlement sur les matières résiduelles.
Financer nos opérations à même nos recettes courantes.
Mettre en application le plan de développement local.
Poursuivre la mise en application du schéma de couverture de risques en sécurité incendie.
Poursuivre l’amélioration et l’entretien du réseau routier.
Réalisations 2014 en plus des contrats majeurs:
La construction de la nouvelle caserne et des nouveaux locaux administratifs.
La stabilisation du talus sur le chemin Lessard et du tronçon no 3 du ruisseau Hall (chemin Lessard).
La pose des nouvelles enseignes identifiant nos noyaux urbains sur la route 112 et 255 Sud.
Développement de Dudswell :
En date du 16 octobre 2014, 165 permis (montant de 2 664 358 $) ont été émis et répartis comme suit :
8 permis de construction pour bâtiment principal – coût des travaux estimé à 1 100 000 $
75 permis de réparations/rénovations – coût des travaux estimé à 1 034 820 $
17 permis pour bâtiments secondaires – coût des travaux estimé à 148 600 $
6 permis d’agrandissement – coût des travaux estimé à 106 000 $
13 permis d’installation septique – coût estimé à 121 338 $
6 permis de captage d’eau souterraine – coût estimé à 32 000 $
40 permis divers (piscine, enseigne, etc.) – coût estimé à 121 600 $
Le Papotin décembre 2014
-4-
5.
Liste de tous les contrats comportant une dépense de plus de 25 000.00 $ au 03/11/2014.
La Municipalité de Dudswell a octroyé un contrat à :
Transport et excavation Stéphane Nadeau pour la réfection de l’affaissement du talus du chemin Lessard au montant
de 370 239.05 $ (incluant les taxes).
Sebsi Inc. pour la fourniture d’abat-poussière au montant de 45 035.94 $ (taxes incluses).
6.
Liste de tous les contrats comportant une dépense de plus de 2 000 $ conclus avec un même cocontractant
lorsque l’ensemble de ces contrats comporte une dépense totale qui dépasse 25 000 $ au 31/10/2014.
9146-8801 Québec Inc. (L.Betts)
Marc Fortin
Graymont (Qc) Inc.
Les Consultants S.M. Inc.
Allan James
Clermont Lessard
Nordmec Construction Inc.
Tijaro Ltée
Transp.-Exc. Stéphane Nadeau Inc.
Transp.-exc. Jocelyn Ménard Inc.
Déneigement & voirie
Contrat déneigement
Achat de granulat
Honoraires chemin Lessard
Contrat ordures & recyclage
voirie
Usine d’épuration eaux usées
Travaux caserne & bureau
Stabilisation de talus
Nivelage
34 416.84 $
187 416.92 $
59 923.38 $
49 838.21 $
65 508.01 $
58 967.82 $
45 231.61 $
93 369.47 $
287 375.28 $
31 526.14 $
La Municipalité a contribué financièrement pour un montant de :
44 088.00 $ à titre de subvention de fonctionnement à l’ATCD
7 000.00 $ au projet de stabilisation du ruisseau du 8e rang (Tête du Lac)
7 977.43 $ au Centre régional de services aux bibliothèques de l’Estrie
8 000.00 $ au Bureau d’accueil touristique de Dudswell
3 000.00 $ au Monts Stoke
7 200.00 $ au Transport du Bonheur
2 903.45 $ à la répartition de la mise de fonds pour la réalisation du PDZA
6 000.00 $ au Projet « Il était une fois le cheval au service de l’homme »
7.
Rémunération du conseil pour l’année 2014.
Rémunération du maire 13 219.79 $
Rémunération du conseil 26 439.33 $
8.
Allocation non-imposable
Allocation non-imposable
6 609.83 $
13 219.79 $
Rémunération estimée du maire pour l’année 2014 à la M.R.C. du Haut-Saint-François.
Rémunération du maire 1 053.30 $
Municipalité de Dudswell
76, rue Main, Bishopton
819-560-8484
Pour rejoindre le maire:
Jean-Pierre Briand: 819-678-7091
Allocation non-imposable
Heures d’ouverture
Lundi, mardi, jeudi et vendredi:
de 8h30 à 12h et de 13h à 16h30
Mercredi: fermé au public
526.70 $
Séances du Conseil
12 janvier, 2 février 2015
à 19 heures
à l’hôtel de ville
au 76, rue Main, Bishopton
Ils n’ont pas vu la pub à la télé.
par Pierre Lacaille
L
es appareils électroniques vont à l’Écocentre, pas aux vidanges.
Pensez à l’héritage que vous allez laisser à vos enfants.
La municipalité pense organiser une collecte pour ces items.
Suivez-nous sur Facebook régulièrement pour en savoir plus.
-5-
Le Papotin décembre 2014
Affaires municipales
par Jean-Pierre Briand, maire
Vidéo sur la Municipalité
Une vidéo, mettant en vedette les attraits de
la municipalité, a été présentée le 20 septembre dernier lors d’un sommet du développement, intitulé « Regards vers le Haut ». Ce
sommet qui a réuni 14 équipes du développement local ainsi que 14 structures supra locales, avait
pour objectif de voir autrement, ensemble, l’avenir du
développement de la région du Haut-Saint-François. La
municipalité tient à remercier tout particulièrement M.
Alain Audy du chemin de la Presqu’île pour sa contribution lors du tournage. Grâce à son ponton, il a été possible
de filmer les berges du Lac d’Argent. Un gros merci pour
cette offre inattendue! Vous pouvez visionner la vidéo à
partir du site Internet de la municipalité:
ville.dudswell.qc.ca/activites-et-evenements/
Voirie - Été 2014
Cet été, plusieurs réparations et améliorations ont été exécutées sur le réseau de voirie. Entre autres, 12 ponceaux
ont été remplacés, 9 km de fossé ont été recreusés et 14.5
km ont été débroussaillés en plus de ce qui a été débroussaillé par Hydro-Québec. Du rapiéçage d’asphalte a été
fait sur le chemin Rodrigue, la rue du Lac, la rue Church et
à l’intersection du chemin de la Presqu’île. Le chemin
Lessard a été stabilisé suite au passage de l’ouragan Irène
en 2011.
Gala des Prix d’Excellence en environnement
des Cantons-de-l’Est 2014
soit par l’amélioration de leurs résultats environnementaux, soit encore par leur contribution personnelle ou
corporative visant à assurer la préservation de l’environnement et le développement durable.
Finaliste dans la catégorie «Milieu Municipal» avec la
Ville de Sherbrooke, la MRC Memphrémagog et Sherbrooke Innopole, notre municipalité a été reconnue notamment pour ses projets de protection des rives (bandes riveraines) et la préservation de la qualité des plans d’eau
(mise aux normes des installations septiques).
Même si le prix a finalement été décerné à la Ville de
Sherbrooke pour son projet d’échantillonnage d’eau de la
rivière Magog, cette soirée a apporté une très belle visibilité pour la municipalité qui d’ailleurs, était fièrement représentée par tous les membres du conseil municipal et Mme
Leroux, directrice générale. Il y a de quoi être fier!
Mise en ligne des règlements d’urbanisme
Les versions administratives (sans valeur légale) des règlements d’urbanisme (zonage, lotissement, permis et certificat, etc.) sont maintenant disponibles sur le site Internet de
la municipalité sous l’onglet services (urbanisme et environnement). La publication de ces documents vous permet
de vous informer des règles qui encadrent les constructions (implantation, matériaux, superficie, etc.), l’environnement (protection des rives, zones inondables, etc.) ainsi
que sur les usages (activités) autorisés selon les zones. Il
est très important de mentionner que la publication des
versions administratives n’enlève pas l’obligation aux
citoyens de valider les projets avec l’inspecteur et de se
procurer les permis requis.
Révision du plan et des règlements d’urbanisme
La municipalité entre dans un processus appelé révision
quinquennale du plan et des règlements d’urbanisme. Ce
processus permet d’actualiser la vision et les grandes
orientations de la municipalité. Dans ce contexte, nous
invitons les résidents à participer à ce processus par la
mise en place d’une boîte à suggestions à la réception de la
municipalité ou par l’envoi d’un courriel à l’inspecteur
municipal. ([email protected])
Photo : Mme Sara Desrochers, Graymont
Le 28 octobre dernier, la municipalité de Dudswell était
honorée lors du Gala des Prix d’excellence en environnement où près de 500 personnes étaient présentes. Ces prix
ont pour but d’offrir une reconnaissance tangible aux
personnes, aux organismes ou aux entreprises ayant fourni
une contribution remarquable à la préservation de l’environnement dans les Cantons-de-l’Est, soit par l’excellence
de leurs programmes de protection de l’environnement,
Le Papotin décembre 2014
-6-
Vous pouvez parler du sujet que vous voulez et même
proposer des pistes de solutions. L’important est de communiquer de façon constructive, c’est tellement plus
agréable!
Les membres du conseil
ainsi que le personnel de votre municipalité
vous souhaite un très Joyeux Noël
et une bonne et heureuse Année 2015.
Recyclage, récupération et déchets
par Pierre Lacaille, conseiller responsable des matières résiduelles
L
e 7 juillet dernier, le règlement en matière de récupération et déchets entrait en vigueur. Plusieurs
changements ont étés apportés afin de mettre de l'ordre en
ce domaine, ce qui n'avait pas été règlementé à date.
Le but de cette règlementation est d'envoyer au bon endroit les matières en fonction de leur composition afin de
maintenir le coût au minimum. En résumé, ce que vous
mettez aux vidanges vous coûte des dollars ($$$) et ce que
vous mettez à la récupération vous rapporte des dollars
($$$) en redevances.
D'autres règles ont étés mises en force pour faciliter le
travail des préposés à la cueillette, ce qui peut aussi in-
fluencer le taux que la municipalité impose pour les
matières résiduelles.
Merci à tous les citoyens qui participent à tenir au minimum les coûts de cueillette de ces matières.
Prenez aussi note que des amendes importantes seront
imposées aux contrevenants si nécessaire.
Nous vous invitons à consulter le site de la municipalité
pour prendre connaissance de ce règlement au:
http://ville.dudswell.qc.ca/download/reglements/RE%
20no%202014-196.pdf
C'EST QUOI QUI VA AU RECYCLAGE?
PPVM
P: PAPIER:
Journaux, papier blanc, brun, livres, annuaires, circulaires, boîtes d’œufs,
cartons de lait et de jus (cartons non souillés), boîtes défaites.
P: PLASTIQUE:
Bouteilles, contenants, emballage, bouteilles de boisson /jus,
bouteilles pour entretien ménager et tout ce qui est identifié
par les chiffres 1,2,3,4,5,7. PAS DE #6.
V: VERRE:
Bouteilles et pots, peu importe la couleur. (Un peu de rinçage est suggéré).
M: MÉTAL:
Papier et contenants aluminium, cannettes, boîtes de conserve, bouchons et couvercles.
ET RIEN D’AUTRE
Postes à combler au comité consultatif d’urbanisme (CCU)
La municipalité de Dudswell désire recevoir des candidatures pour combler des postes au sein de son comité consultatif
d’urbanisme.
Le comité est formé de deux élus et de trois citoyens. Il se réunit environ une fois par mois en soirée.
Le comité est chargé d'étudier et de soumettre des recommandations au conseil municipal sur toutes les questions
concernant l'urbanisme, le zonage, le lotissement et la construction.
Le comité doit entre autres, formuler un avis sur toute demande de dérogation mineure, évaluer le contenu du plan
d'urbanisme (s'il y a lieu) et des règlements d'urbanisme en vigueur dans la municipalité en rapport avec l'évolution des
besoins de celle-ci et en proposer la modification si nécessaire.
Toute personne intéressée doit fournir un texte de 500 mots démontrant son intérêt pour l’urbanisme et le développement de Dudswell.
Veuillez envoyer votre lettre par la poste, par télécopieur ou par courriel avant lundi le 5 janvier 2014.
Adresse postale : Municipalité de Dudswell 76, rue Main, Dudswell, Qc J0B 1G0,
Télécopieur: 819-560-8485
Courriel : [email protected]
•
•
-7-
Le Papotin décembre 2014
Chronique : Histoire
par Jacques Robert
Les origines du Main Central Railway
Le canton de Dudswell a déjà été desservi par deux importants chemins de fer: le Québec Central en service à
partir de 1875 et le Main Central de 1889 à 1927. Ces deux voies de fer se croisaient à Dudswell Jonction, situé sur
le chemin Georges à environ 2 km du village de Bishopton. Je vous ai raconté les origines du Québec Central,
voici celles du Main Central.
***************
À la fin du 19e siècle, les colons qui s’étaient installé dans le Sud des Cantons de l’Est, souffraient grandement du manque de voies de communication, entre autres les Cantons de Eaton, Clifton et Hereford situés au sud de Cookshire. À
l’ouest, à quelques miles de là, il y avait bien le Grand Tronc construit en 1852 qui reliait Montréal et Portland1 en
suivant la rivière Coaticook et au nord, l’International Railway Company2 , le fameux chemin Pope (1875), qui partait
de Lennoxville et se rendait à Lac-Mégantic en passant par Cookshire. Toutefois, ces chemins de fer étaient beaucoup
trop loin pour leurs venir en aide.
Paradoxalement, c’était, depuis 1805, les trois cantons qui avaient bénéficié d’une des premières routes des Cantons de
l’Est, c’est à dire le chemin Dudswell-Hereford3 verbalisée en 1822 mais qui était tortueux et incertains, et la plupart du
temps, impassable par endroits dus au manque d’entretient. Les déplacements étaient donc très difficiles et, avec le
cheval ou les bœufs, la vitesse dépassait rarement les 5 à 10 kilomètres à l'heure.
En cette fin du 19e siècle, seul un chemin de fer pouvait stimuler l’agriculture locale, promouvoir l’installation de nouveaux colons, permettre le transport d’une variété de produits forestiers et autres produits manufacturiers. En fait, un
chemin qui leurs apporterait la prospérité.
Le chemin de fer Hereford Branch Railway Company4 .
En mai 1887, un groupe d'hommes d'affaires, de politiciens et de contribuables de la région décidèrent qu’il était temps
d’améliorer cette situation. Les deux principaux promoteurs étaient William Sawyer de Sawyerville et Rufus Henry
Pope de Cookshire.
Le premier, William Sawyer, était propriétaire de moulins et de manufactures dans la région. De 1871 à 1886 il fut
député conservateur à Québec pour le Conté de Compton. Dans le journal Le Progrès de l’Est du 1er décembre 1883
nous pouvons lire ce qui suit: « … Ne pouvant arriver au poste d’homme d’état, M. Sawyer tend évidemment à se mettre
en train (sans calembour) de devenir un Railway King. » L’article du Pionnier avait été tiré de l’Advertiser.
Le deuxième, Monsieur R.H. Pope, fermier, était le fils du grand homme de Cookshire, John Henry Pope, fermier, marchand de bois, entrepreneur de chemins de fer et politicien. John Henry était en 1886 Ministre fédéral des chemins de
fer. Il était également propriétaire majoritaire du chemin de fer International Railway Co. Fiston avait donc un appuis
très important dans son projet.
Le 23 juin 1887, par l’Act 50-51, Victoria, ch. 935, la compagnie "Hereford Branch Railway Company"6 est incorporée
avec l’autorisation de construire une ligne de 13 miles entre Cookshire et Dudwell et d’acquérir la section DudswellVieux fours construite la même année par la Dominion Lime Ltd 7qui exploitait une carrière de chaud sur la terre de
M. Régean Breton aujourd’hui située sur le chemin Gosford.
1
En passant par Coaticook et Dixville.
Ce chemin de fer appartient aujourd’hui à la Montreal, Maine & Atlantic Railway impliquée récemment dans la catastrophe de Lac-Mégantic le
6 juillet 2013.
3
Qui reliait le petit vilage de Dudswell, (situé à la croisée des chemins Bloomfield et Gosford) et Canaan au Vermont.
4
Le futur chemin de fer Main Central
5
Hitory of Compton County, page 62
6
En 1888, le nom de la ''Hereford Branch Railway Company'' sera changé pour la ''Hereford Railway Company''.
7
À ne pas confondre avec la Cie Sherbrooke, Dudswell Lime and Marble Trading installée sur le futur site de Lime Ridge qui prendra plus tard le
nom de The Dominion Lime Company.
2
Le Papotin décembre 2014
-8-
Dans cet acte, nous retrouvons les noms de William Sawyer, marchant du canton d’Eaton, John McIntosh, marchant
du conté de Compton, Cyrus A. Bailey et Rufus H. Pope, fermier, Alden Learned, hotelier tous du canton d’Eaton et
F. Paquette de Hereford, marchant et fondateur du village de Saint-Venant de Paquetteville8.
Changement des responsables de la Compagnie
Un tel projet nécessitait évidemment beaucoup d’argent. Les fermiers et commerçants établis le long du tracé avaient acheté plusieurs parts de la compagnie,
mais ce n’était pas assez. Une telle aventure exigeait beaucoup plus de sous.
Souhaitant sans doute desservir ses intérêts dans la région, William Bullock,
IVES9, avocat, homme politique et homme d’affaires se joignit au groupe peu de
temps après10. Cet homme détenait des intérêts dans la Cookshire Mill Company11, le moulin de Sawyerville, la Scotstown Lumber Company12, l’usine de pâte
à papier d’East Angus13, et la Sherbrooke & Dudswell, Lime and Marble
Trading Co.14, de Lime Ridge dont il était le vice-président.
Devenu l’âme dirigeante du projet, il réussit à y intéresser un syndicat d’hommes
d’affaires des États-Unis15, et ensemble ils devinrent les principaux bayeur de
fonds de la Compagnie. Ensemble ils fournissaient les trois quart des 800,000$
requis16. IVES sera finalement nommé président de la compagnie. À la fin de
1888, R.H. Pope, William Sawyer et Armstrong vendent leurs parts dans la
Compagnie et se retirent du projet17.
La compagnie entreprit la construction du chemin ferré sans faire appel aux
suscriptions municipales. Elle recevait des subsides des gouvernements de
William B. Ives
Québec et d’Ottawa, un montant de $4 600 par mille de voie ferrée. La Compagnie fournit elle-même le reste du montant requis. Le coût total de la construction fut calculé à $15 000 par mille en moyenne18.
« Une fois l’organisation préliminaire accomplie, la Compagnie alla en soumissions. Les travaux de construction
furent adjugés à l’entreprise "Enoch G. Sweat", de Woonsockett, R.I. Ce contracteur principal donna immédiatement
les mêmes travaux en sous-traitance à Messieurs Sherley, Corbett et Brennan, constructeurs bien connus en Ontario et
qui avaient rempli des contrats d’importance pour la Compagnie du Pacifique dans la construction de l’embranchement d’Algoma et de la section du nord du lac Supérieur »19.
À suivre…
8
Glimpses into the Past, page 45, by Miss Bertha Maud Maria Weston-Price (Une fille de Dudswell). Et dans History of Compton County,
page 42.
9
William B. Ives était le fils de Eli Ives et d’Artemissa Bullock. Eli Ives était médecin à Marbleton et ami personnel de Thomas Shaw Chapman. William B. était le gendre de John Henry Pope ayant épousé sa fille Elizabeth Emma à Cookshre.
10
M. Lessard, Op. cit., p. 119.
11
La nouvelle firme s’assura rapidement des réserves de bois de 46 000 acres et agrandit la scierie pour en faire une entreprise d’importance,
dont la production était presque entièrement dirigée vers le marché sud-américain. Cette firme dont W.B.Ives devint président et dont la scierie principale, à Scotstown, traitait le bois de la région du mont Mégantic. Il avait de ce fait la haute main sur la plus grande partie du bois de
sciage produit dans le secteur est de la région des Cantons-de-l’Est. (Source: Jean- Pierre Kesteman)
12
L’entreprise assurant le quasi-monopole du bois dans la région du mont Mégantic et dans l’est des Cantons-de-l’Est.
13
Usine de papier, La Royal Paper Mills, qu’Ives acheta en 1891.
14
La future Dominion Lime de Lime Ridge qui devint la Compagnie Graymond actuelle.
15
Hon. Frank Jones, Portsmouth, N.H.; Charles Sinclair, Geo. Armstrong, J.P. Cook, of Boston; Hon. Irving W. Drew, Geo. Van Dyke, of Lancaster; R.H. Pope, Cookshire; Wm. Sawyer, Sawyerville; and E.C. Swett, Woonsocket, R.I.
16
History of Compton County, page 63.
17
Idem
18
Idem.
19
Idem
-9-
Le Papotin décembre 2014
Chronique : La pollution lumineuse
par Olivette Boulanger
partie de la Réserve interF aisant
nationale de ciel étoilé du Mont-
Mégantic (RICEMM) et en vertu du
Règlement municipal no. 12-172 visant
à contrôler l’éclairage extérieur, les
citoyens de Dudswell se doivent d’éclairer de la bonne façon. Il faut éviter
le gaspillage d’énergie et éviter les
pertes de lumière vers le ciel. De cette
manière, nous pourrons jouir d’un ciel
étoilé partout dans la région et, dans un
même temps, des économies d’énergie
seront occasionnées. Voir choisir le bon
éclairage avec Éc.o-Éclairage
Les 5 principes d’un bon éclairage
Bien évaluer le besoin: Est-ce vraiment nécessaire d’éclairer? Souvent,
nous sous-estimons notre capacité à
voir dehors le soir. De plus, il n’est
pas établi que plus de lumière décourage les infractions. Plusieurs études de
cas vont même en sens contraire!
Enfin, il faut se rappeler que l’éclairage extérieur représente une
dépense non-négligeable d’électricité.
Contrôler l’orientation: Où exactement ai-je besoin d’éclairer? Souvent, nous surestimons l’étendue des
surfaces à éclairer et nous gaspillons
la lumière vers le ciel et l’horizon.
Optez pour des luminaires dont le
flux lumineux est orienté vers le sol
(full cutoff).
Contrôler l’intensité: Une lumière trop
intense réduit la sécurité en augmentant les contrastes et en créant de
l’éblouissement. Choisissez des luADÉQUATS
PROBLÉMATIQUES
minaires produisant un éclairage
sobre et uniforme dont l’intensité
lumineuse n’est pas excessive.
Contrôler la période: Quand ai-je besoin d’éclairer? L’utilisation de minuteries, de détecteurs de mouvement
et la simple fermeture au moment
du coucher sont parmi les meilleures façons réduire la pollution
lumineuse et le gaspillage énergétique.
Contrôler la lumière bleue: La lumière
bleue nocturne est à éviter. Elle a un
impact beaucoup plus important que
les autres couleurs sur la santé et le
voilement des étoiles. Privilégiez
l’utilisation de sources lumineuses de
couleurs chaudes et ambrées à celles
de couleurs blanches et froides.
BONS EXEMPLES
-MiniView, DEL 1800K, de PHILIPS
-Helios, Sodium, de PHILIPS
-Lytepro, DEL 1800K, de PHILIPS
-FloodPak, Sodium, de PHILIPS
Conseil : Assurez-vous d’orienter votre lampadaire à l’horizontale et choisissez judicieusement l’intensité du lampadaire.
-GB-1000 de Glare Buster
-Luminaire à détecteur de mouvement
et abats-jour de Heath Zenith
-Lytepro, DEL 1800K, de PHILIPS
-FloodPak, Sodium, de PHILIPS
Conseil : Un détecteur de mouvement est idéal pour vous avertir et permet une utilisation efficace de votre éclairage.
-Lanterne murale cylindrique de
Progress Lighting
-Appliqué mural avec abat-jour
de World Imports
-Lanterne extérieur avec abat-jour de
World Imports
Conseil : Choisissez un lampadaire où l’ampoule est cachée pour réduire l’éblouissement et augmenter la sécurité.
-Fluocompacte « anti-insecte » 13W RONA
-Ampoule DEL 2700K 11W de PHILIPS
Blanc-froid
> 2700 K
Jaune
(anti-insecte)
Blanc chaud 2700K)
-Ampoule DEL 2700K 6W de CREE
Conseil : Les ampoules jaunes sont peu dispendieuses et idéales pour réduire les impacts négatifs de la lumière nocturne.
Pour plus d’information: Tél.: (819)888-2941 poste 431 courriel: [email protected]
Le Papotin décembre 2014
- 10 -
sont les éclairages les plus
Q uels
adéquats afin de minimiser les
produire 3 à 4 fois plus de pollution
lumineuse qu’un éclairage typique au
sodium, puisque la lumière bleue est
diffusée par l’atmosphère bien plus
abondamment que les autres couleurs.
Cela contribue davantage au voilement
des étoiles.
De plus, les DEL sont dommageables
pour la santé humaine; la lumière bleue
ralentit la production de l’hormone
« mélatonine » et dérègle l’horloge biologique chez l’humain. (Voir les règlements visant à contrôler l’éclairage
extérieur 12-172)
Pour concorder avec les objectifs de la
RICEMM et de la MRC du Haut-SaintFrançois, la municipalité de Dudswell a
impacts négatifs sur la pollution lumineuse?
« Un nouveau problème voit le jour our
la RICEMM (Réserve internationale de
ciel étoilé du Mont-Mégantic): les diodes électroluminescentes DEL) »
Les DEL sont une technologie relativement récente de luminaires de plus en
plus abordables. Ils ont plusieurs avantages mais sont un ennemi pour la lutte
contre la pollution lumineuse. Les DEL
sont composés de toutes les couleurs de
l’arc-en-ciel mais une plus grande
quantité de lumières bleues sont présentes. Ainsi, un « éclairage au DEL » peut
SOURCES LUM INEUSES
JAUN ES
ou ém etta nt principa le men t
de s longue urs d’ondes j aunes,
orang ée s ou rouge s.
Sodium haute pre ssion
sta ndard(1) , Sodium basse
pression, Diode s et compa ct
fluore scent a mbrés, roug es ou
ora ngés
adopté le Règlement municipal no. 12172 visant à contrôler l’éclairage extérieur.
Les solutions proposées précédemment
ainsi que le règlement municipal sont
deux outils vous permettant de choisir
le bon éclairage selon vos besoins. Le
tableau suivant est un rappel des sources lumineuses acceptées en fonction
du spectre lumineux. Une version complète du règlement est disponible aux
bureaux de la municipalité ou sur le site
internet:
(http://ville.dudswell.qc.ca/).
Ceci termine la 2ième partie de la chronique sur la pollution lumineuse.
Merci!
SOURCE S LUM INEUSES BLAN CHES
AUTRES
ou é me ttant une proportion sig nifica tiv e de longue urs d’ondes ble ues/ ve rte s
H alog énures mé tal liques,
Induction,
Diodes bla nches, Sodium haute
pre ssion
à re ndu de coule ur corrigé
Fluoresce nt
Néon
Inca ndescent, Ha logè ne
( Quartz), Comp act
fluore scent, Diode s
blanche s (2)
me rcure
A ccepté seule me nt pour :
Acce pté si=15 00 lume ns (3)
- l es aires d’éta lag e comm ercial;
2
A ucun e restriction
- l es ense ig nes ;
Acce pté seuleme nt
pour le s e nseignes
lumineuses e t pour le
l ettrag e de s enseigne s
Équiva le nces :
Inc. /Hal : 100 wa tts
Com pact fluo : 13 wa tts
- l es terrains de sport.
inte rdit
Laser, Projecte ur de poursuite
L’utilisation d’un rayon l aser
lum ine ux ou toute lum iè re
se mbla ble pour de l a publicité ou
l e dive rtissem ent est interdit
lorsque projeté horizonta lem ent.
L’opération de projecte ur de
poursuite (se archlight) à des fins
de publ icité e st inte rdite de
22h00 au lev er du soleil.
L’histoire d’une légende
par Nicole Morel
T
Les Lutins de Noël
out a commencé dans la cour de
Régis Tremblay, un grand-père
de Métabetchouan.
«C'est des traces de lutins.» La légende des lutins de Noël est née il y a six
ans de cette simple réponse de Régis
Tremblay à ses deux petits-fils. Les
deux enfants venaient de s'interroger
sur des traces de pas dans la neige.
M. Tremblay est devenu, sans trop le
savoir, le «grand-père» des lutins qui
font une entrée massive dans les nouvelles traditions de Noël.
Une fois piégés, les lutins se joignent à
votre petite famille jusqu'au 24 décembre, après quoi ils retournent auprès du
père Noël pour l'aider à distribuer ses
cadeaux.
Fait particulier: les lutins restent figés
à la lumière. Mais la nuit, par contre,
ils multiplient les coups pendables, ce
qui n'est pas sans rappeler la crainte
suscitée par le Bonhomme Sept Heures. Les enfants retrouvent ainsi les
lutins au petit matin près de vêtements
éparpillés dans la maison ou d'un gribouillis dans une fenêtre. Les parents
sont les premiers surpris par ces
écarts…
vel le -É co ss e e t d u Nou ve au Brunswick l'ont récemment contacté
pour en savoir plus sur ces lutins. Un
homme de la France, aussi.
Le phénomène a été amplifié par le
bouche-à-oreille et Facebook, où des
parents partagent les ravages de leurs
lutins et des trucs pour les «attraper».
Les groupes Facebook «Les lutins du
père Noël» et «La magie des lutins de
Noël» dénombrent, à eux seuls, plus de
7800 et 5000 passionnés.
L'imaginaire des lutins est demeuré
fidèle à son idée originale, après que
des milliers de familles aux quatre
coins du Québec et du Canada se le
soient approprié. Des gens de la Nou-
- 11 -
Source : Les lutins de Noël - Facebook
Le Papotin décembre 2014
B
onjour chères lectrices et chers lecteurs. Le Papotin est fier de vous offrir une toute nouvelle chronique Jeunesse. À
chacun des numéros, vous aurez la chance de lire de magnifiques textes composés par des jeunes de Dudswell.
Quelle belle contribution à notre vie communautaire; croyez-nous, ils en ont dedans ! L’objectif étant aussi d’attirer de
nouveaux jeunes lecteurs, nous vous demandons de montrer la chronique à vos jeunes pour qu’ils puissent la lire et peutêtre un jour avoir le goût d’en composer une. Il ne faut pas hésiter, d’autant plus que la chronique se retrouvera aussi sur
Papotin.com et peut-être même sur notre Facebook, permettant une plus grande fréquence et un plus grand nombre d’articles. Merci à notre belle jeunesse !
L’équipe du Papotin
Chronique : Jeunesse
la dynamique jeunesse de Dudswell vous écrit!
Bonjour!
C
onnaissez-vous les jeux
«Assassin's Creed», «Gran
Tourismo» ou «Call of Duty»? Et bien
saviez-vous qu'il y a des gens qui gagnent leur vie en jouant de façon professionnelle à ces jeux? Je vais donc
vous présenter dans cette chronique
jeunesse l’e-sport (ou sport électronique) et l’ESWC (ou e-sport world
cup).
Pour ceux qui ne connaissent pas le
sport électronique, en fait, ce sont des
gens qui jouent aux jeux vidéo, pour
ensuite faire des compétitions et
gagner des prix en argent. Ces cybers
athlètes, un peu comme de vrais athlètes, doivent avoir une hygiène de vie
très stricte. Leurs heures de sommeil
sont comptées, leur nutrition, équili-
brée, et la majorité d’entre eux sont
même suivis par des entraîneurs! Ils
peuvent également pratiquer leur discipline jusqu’à 50 heures par semaine!
D’ailleurs, trois canadiens figurent
parmi les 100 «gamers» les mieux
rémunérés (variant entre 165 500$ et
1 101 500$).
Donc, pour en revenir à la compétition
mondiale qui a eu lieu du 28 octobre
au 2 novembre dans le cadre du «Paris
Games Week», elle a reçu plus de
100 000 spectateurs. L’ESWC est un
évènement annuel qui regroupe les
meilleurs joueurs et les meilleures
équipes à travers le monde sur des
jeux adaptés au multijoueur. Ceux-ci
s’affrontent seuls ou en équipe sur un
jeu de prédilection pour espérer devenir le champion du monde. Cette an-
née, le total des récompenses s’élevait
de 116 000$! D’ailleurs, un canadien a
même remporté la première place dans
le jeu «TrackMania 2». D’un point de
vue scientifique, les avis sont partagés,
mais l’e-sport se dirigerait malgré tout
vers une reconnaissance dans le milieu
sportif. Une chercheuse a installé des
cardiomètres sur deux chefs d’équipe
durant une compétition. Leur rythme
était de 230 battements/minute avec un
pic à 270, une activité cardiaque comparable à celle d’un sprinter en fin de
course!
J’espère que cette première chronique
jeunesse vous a plu et que vous en
avez appris! Je vous pose la question :
croyez-vous que le jeu électronique est
le sport du 21e siècle?
Élysabeth Cloutier
Chronique : Il fait bon vivre à Dudswell
par Dominic Provost
mardi soir. Elle demande à l’école, il y a trois ans, de faire
circuler une feuille demandant l’intérêt des enfants : une
quinzaine répondent favorablement; c’est parti !
Photo: Chantal Cliche
Q
uel impact direct impressionnant sur sa communauté!
Chantal Cliche, une mère qui souhaitait amuser les enfants, dont les deux siens, dans l’harmonie et le respect, décide d’organiser une activité de balle qui aurait lieu chaque
Le Papotin décembre 2014
- 12 -
Avec l’aide de Diane Charest (arbitrage, pointage, etc.) et
Mireille Rodrigue (collations), l’activité est lancée. Avec des
enfants entre 4 et 14 ans, il a fallu ajuster certaines règles,
s’adapter pour que tout le monde s’amuse. Cela n’empêche
pas de faire comme les pros, avec de vrais uniformes commandités par Lyne Moreau et Jean-Pierre Briand. Bravo et
merci ! Dans le cadre de la fête de la Saint-Jean-Baptiste, une
partie a eu lieu contre une équipe de Weedon; l’histoire ne dit
pas si le voyage en avion a bien été ! J’étais tellement
concentré sur les vertus d’une telle initiative que je n’ai
même pas demandé qui avait gagné; au fond, aucune espèce
d’importance !
À sa manière, Chantal Cliche et ses partenaires contribuent à
notre qualité de vie et agissent sur la confiance en soi de nos
enfants. Il y aura une saison 2015; avis aux parents intéressés
à donner un coup de main.
Chronique : Nutrition
par Henriette Grondin
Le miel et ses bienfaits :
Chronique
nutrition
Pourquoi mettre le miel au menu?
par Henriette Grondin
Parce que :
* Au petit-déjeuner, un bol de yogourt avec fruits frais et une cuillerée
de miel est un pur délice.
* Un rayon gorgé de miel constitue
une gâterie occasionnelle irrésistible et
saine pour les enfants.
* Le miel offre une infinité de saveurs aux plats cuisinés grâce aux
variétés offertes.
Et surtout :
* C'est un produit entièrement naturel, n'ayant subi que peu ou pas de
transformation
* C'est une source d'antioxydants,
surtout de flavonoïdes.
Profil santé :
Le miel est une substance sucrée fabriquée par les abeilles à partir du nectar
des fleurs. Composé à plus de 80 % de
glucides, c'est un aliment relativement
pur et riche en énergie. On y retrouve
principalement deux sucres : le glucose
et le fructose, deux sucres simples ne
nécessitant aucune digestion et qui sont
facilement et directement assimilés par
le corps. Le miel contient une faible
quantité de potassium et des traces de
quelques autres nutriments.
Principes actifs et propriétés :
Effet prébiotique : Les prébiotiques
sont des glucides non assimilables par
notre organisme qui jouent un rôle dans
la balance de la microflore intestinale.
Le miel aurait possiblement un effet
prébiotique sur le corps humain en
améliorant la croissance, l'activité et la
viabilité des bifidobactéries et des lactobacilles de la microflore intestinale.
Cet effet a été observé in vitro.
Flavonoïdes : Le miel est une source
alimentaire d'antioxydants. La majorité
de ces antioxydants sont des flavonoïdes qui interagissent dans la neutralisation des radicaux libres du corps. Ils
permettent ainsi de prévenir l'apparition
de certains cancers, de maladies cardiovasculaires et de certaines maladies
neurodégénératives. La quantité et le
type de flavonoïdes trouvés dans le
miel varient selon la source florale.
Règle générale, les miels les plus foncés (ceux issus du tournesol et du sarrasin) contiennent des quantités de flavonoïdes supérieures aux miels plus pâles
et une plus grande capacité antioxydante. Toutefois, l'assimilation de ces flavonoïdes par le corps humain ayant été
très peu étudiée, d'autres recherches
sont nécessaires.
Conservation :
Température ambiante : 18°C à 24°C,
un an ou deux. Le miel peut être gardé
à des températures plus élevées pendant
de courtes périodes mais en cas de
chaleur prolongée, il est préférable de le
mettre au réfrigérateur. Le contenant
doit toujours être bien fermé.
Réfrigérateur : le miel non pasteurisé
devrait être conservé à une température
d'environ 10°C, voir au réfrigérateur,
car il est plus susceptible de fermenter.
Source : PasseportSanté-Nutrition
Choisir un miel pasteurisé ou pas? La pasteurisation est une décision d'ordre commerciale et non une décision liée à la qualité
microbienne du produit. Cette opération de chauffage permet d'agir sur deux phénomènes de détérioration du miel : la
fermentation et la cristallisation. La pasteurisation du miel permet de réduire les risques de cristallisation du précieux liquide
en brisant ses cristaux naturels. Elle détruit aussi les levures tolérantes au sucre : ces levures peuvent croître et causer la
fermentation lorsque l'humidité est trop élevée. La pasteurisation permet donc une conservation plus optimale du produit et
ne diminue d'aucune façon la qualité nutritionnelle du produit.
Attention aux dents! Comme tous les produits contenant des glucides, le miel a un pouvoir cariogène important, au même
titre que le sucre blanc ou le cola. En plus des caries, le miel cause l'érosion de l'émail, ce qui augmente la sensibilité de dents
et le risque de plus de caries. D'où l'importance d'une bonne hygiène dentaire et ce, en tout temps.
Idée recette
Petits gâteaux aux carottes et au miel
250 ml (1 tasse) de farine tout usage non blanchie
2,5 ml (½ c. à thé) de poudre à pâte
1 pincée de sel
125 ml (½ tasse) de beurre non salé, fondu
125 ml (½ tasse) de miel doux
60 ml (¼ tasse) de sucre
2,5 ml (½ c. à thé) d'extrait de vanille
2 œufs
250 ml (1 tasse) de carottes râpées très finement
12 petits morceaux de rayons de miel pour décorer (facultatif)
Note: Les rayons contiennent de la cire à laquelle on attribue des
vertus et du miel. Vous pouvez trouver les rayons de miel dans la
plupart des mielleries, dans certains supermarchés et épiceries
fines. Ils se conservent à la température ambiante pour éviter la
cristallisation.
Préparation :
1. Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à
180°C (350°F). Beurrer et fariner 12 moules à muffins.
2. Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel.
Réserver.
3. Dans un autre bol, mélanger le beurre, le miel, le sucre et
la vanille à l'aide d'un fouet. Ajouter les œufs, un à la fois, et
mélanger jusqu'à ce que la préparation soit homogène.
Incorporer les ingrédients secs puis les carottes.
Répartir environ 60 ml (¼ tasse) de pâte dans chaque moule.
Cuire au four environ 18 minutes ou jusqu'à ce qu'un curedent inséré au centre d'un gâteau en ressorte propre.
Laisser tiédir.
Décorer d'un rayon de miel ou d'un filet de miel.
- 13 -
Source: Ricardo
Le Papotin décembre 2014
Magie musicale à l’église StSt-Clément
par Nicole Morel
L
e 2 novembre dernier a eu lieu le concert inaugural
de l’ensemble Orphéon à l’église St-Clément de
Bishopton. L’orchestre, composé de musiciens d’instruments à cuivre, d’un percussionniste et d’une chanteuse à
la voix magnifique, nous a présenté un répertoire varié :
classique, populaire, rock/jazzé, le tout teinté d’une pointe
d’humour fort appréciée par les spectateurs. Les nombreux
applaudissements ont démontré l’enthousiasme de ceux-ci
devant autant de talent.
C’est en 2011 que Michel Therriault, musicien émérite,
mit en branle le groupe Orphéon qui était constitué au
départ que de cuivres. Suite à plusieurs contrats, l’intégration d’un percussionniste fut nécessaire. Ayant quelques
parades à son actif et maintenant ce concert qu’il nous a
présenté, l’ensemble est également en mesure de se produire pour différents événements tels que mariages, fêtes,
parades et autres occasions.
On peut rejoindre le directeur de l’orchestre au numéro de
téléphone suivant : 819-580-9601
ou par courriel : [email protected]
Paskale Raymond
****************
Bibliothèque Claire D. Manseau
C
her amateur et amatrice de lecture…
Tout d’abord, j’aimerais prendre quelques lignes pour remercier chaleureusement mes bénévoles de l’année 2014.
Un gros merci aux filles du lundi matin,
soit :
Sylvie Barolet, Rachel Rousseau,
Lorraine Moisan et Diane Emond.
Celles-ci, en donnant quelques heures
de leur temps, permettent aux élèves de
l’école de venir tous les lundis matins
durant l’année scolaire.
Un autre gros merci pour les bénévoles
du mercredi soir, soit :
Hélène Bergeron, Manon Bolduc,
Manon Lizée et Marjolaine Roberge.
Je veux aussi remercier Anne Jubinville pour tous les samedis avant-midi. De
plus, je voudrais remercier Véronick
Beaumont et Denise Joyal pour leur
travail qui se fait dans l’ombre mais qui
est inestimable. Grâce à leur bénévolat,
nos 289 membres peuvent bénéficier
d’une belle plage horaire, une multitude de services, mais le plus important
est l’accès aux livres et revues.
Toujours dans le but d’offrir mieux,
voici nos dernières acquisitions: La
faille en toute chose de Louise Penny,
La veuve du boulanger de Denis Monette et en terminant, Lit double tome 3
de Jeannette Bertrand.
régulièrement donc il y a toujours des
nouveautés disponibles pour vous.
N’oubliez pas que vous pouvez toujours
soumettre vos suggestions de livres.
En terminant, à tous ceux et celles qui
voudraient devenir membres gratuitement et/ou emprunter des livres, venez
aux heures d’ouverture suivantes : le
mercredi de 18h30 à 19h30 et le samedi
de 9h30 à 11 h.
Toutefois, veuillez prendre note que la
bibliothèque sera fermée du 20 décembre au 6 janvier 2015 inclusivement.
Je vous souhaite un bel d’hiver et un
très beau temps des fêtes en famille.
À noter que nous effectuons des achats
Vie active
La session d’automne s’est terminée le 9 décembre dernier et reprendra à la fin du mois de février.
La date de début vous sera communiquée dans le prochain Papotin.
Je vous souhaite un très joyeux temps des fêtes.
Hélène Bergeron
Le Papotin décembre 2014
- 14 -
CitéCité-École
par Renée-Claude Leroux
DUDSWELL : UNE CULTURE
DES BOURSESRECONNAISSANCE…
RASSEMBLEUSE!
(Il fait chaud en ce début d’octobre,
mais tous nos invités y sont! Nous
apprécions cette chaleureuse assistance, de tous les groupes d’âge de la
communauté de Dudswell, milieu
culturel par excellence.)
L’ASSISTANCE…
ne assistance nombreuse, des
élèves boursiers assidus et
fidèles au rendez-vous, des représentants de la Cité-école : sa directrice,
Mme Christine Cragg, une enseignante
associée, résidente de Dudswell, Mme
Sophie Laroche, la représentante de la
Caisse, Mme Poirier, l’organisatrice
communautaire et animatrice de la soirée, Mme Renée-Claude Leroux, le
responsable de l’approche avec les
communautés, un conseil municipal
majoritairement présent, la représentante de la commission scolaire, Mme
Roberge…Et l’incontournable directeur
de l’école primaire
N.-D.-duParadis, M. David Morin, et ses propos
qui savent toujours nous étonner! Tous
ces invités et les élèves prendront la
parole pour de brefs moments. Pour
n’en retenir que quelques-uns, pensons
principalement à l’allocution émouvante de M. le maire, Jean-Pierre Briand,
centrée sur la persévérance scolaire et
la fierté d’être de Dudswell et de celle
de la directrice de la Cité-école, Mme
Cragg.
U
municipal) au cours des 5 dernières
années : bien au-delà de 80 bourses.
Chaque année, au niveau de nos 13
communautés, nous livrons à nos jeunes, au total, tout près de 30,000$!
C’est beaucoup et quel bel investissement dans la fierté et l’avenir de nos
jeunes! Sans oublier de féliciter nos
boursiers 2014 pour leurs excellents
résultats, bien au-delà des moyennes
provinciale et régionale. Elle précisera
l’importance de tous nos parents, élèves, autres personnels associés pour
l’année en cours. (PARENTS : Mme
Annie Moreau, M. Alain Dodier, M.
Martin Tanguay, Mme Manon Lizée,
M. Jean-Pierre Breton, Mme MarieJosée Gagné). (ÉLÈVES : Jérémie
Galipeau, Vincent Dodier, LouisPhilippe Tanguay, Mary-Pier Breton.
(PERSONNELS ASSOCIÉS : Mme
Sophie Laroche, marraine de la communauté, M. Yanick Bourassa, M.
David Morin, Mme Nadia Boulanger,
enseignante à l’école primaire.)
FIERS DE NOS JEUNES CITOYENS ET DU JOURNAL COMMUNAUTAIRE DE DUDSWELL
Nous sommes fiers de toute cette belle
équipe qui sont nos yeux et nos oreilles
au sein de la communauté. Sans oublier le journal communautaire, très
important pour nos communautés de
Dudswell et de la Cité-école. Ce journal est notre courroie de transmission
de toutes les belles réussites, de tous
genres, de nos jeunes citoyens de
Dudswell à la Cité-école. Toute cette
belle jeunesse reconnue (Joanie Béliveau, Shanie Charest-Lussier, Anthony Piché, Alex Phaneuf, Karine
Beauregard, Éric Bourassa, Francis
Galipeau, Kasey Gauthier-Fontaine,
Léonie Lagueux-Laroche, Sabrina
Leroux, Anthony Martel-Turcotte,
James Munkittrick, Alexandra Phaneuf-Girard, Véronique Provost,
Chloé Paré-Thorneloe,Marie-Dalia
Tremblay) ont partagé quelques mots
avec l’assistance question de préciser
leurs champs d’études pour la prochaine année : collégial, professionnel,
travail à temps plein ou à temps partiel.
Quel bel accueil dans ces diverses
communautés! Quelles belles jases qui
n’ont de cesse de se terminer…le bon
et beau gâteau de Marie-Claude Labbé
facilitant ces belles rencontres!
Salut Dudswell!
**************
LES PROPOS DE LA DIRECTRICE
DE LA CITÉ-ÉCOLE…
Cette dernière insiste sur le rôle incontournable des parents dans la réussite de leurs jeunes. Elle informera
l’assistance des résultats de ces élèves
aux derniers examens de juin. Des applaudissements spontanés fusent lors
de l’annonce des taux de réussite de
98% en français, 100% en anglais, 90%
en mathématiques.
Elle rappellera le grand nombre de
bourses-reconnaissance octroyées
(partenariat de la Caisse et du conseil
- 15 -
Le Papotin décembre 2014
CitéCité-École
par Renée-Claude Leroux, en collaboration avec l’équipe du site Internet
L’assermentation des ministres de la Cité!
M. Ghislain Bolduc, député provincial, Mme Nicole Robert, préfet de la MRC du Haut-Saint-François, Mme Catherine Blanchet, directrice-adjointe de la Cité-école et
Mme Christine Cragg, directrice de la Cité-école ont livré
de merveilleux messages aux jeunes ministres. Cette dernière a procédé à l’assermentation officielle, les jeunes
ministres ont répété main droite vers le ciel, les mots qui
ont scellé leur engagement. Les responsables du Parlement au secondaire, Marie-Claude Labbé, technicienne en
loisir, Francis Lord, enseignant, et Renée-Claude Leroux,
organisatrice communautaire, étaient très fiers de leurs
protégés, une belle relève en devenir…
Le 28 octobre dernier à la salle Jacqueline-Loiselle de
la Cité-école, les 14 ministres du Parlement au
secondaire prêtaient serment afin d’officialiser leur
rôle et de promettre de remplir leur devoir avec
sérieux. Un rendez-vous annuel très attendu des ministres mais aussi des élus du Haut-Saint-François qui
étaient très nombreux pour l’occasion.
C
’est avec assurance que le premier Ministre LouisPhilippe Tanguay et le ministre des communications Zachary Godbout ont accueilli les invités pour l’assermentation des ministres du Parlement au secondaire.
Cette cérémonie est très prisée par les élus du Haut-SaintFrançois. Les élus du Haut-Saint-François et les élus de la
Cité-école ont à cœur le développement de leur communauté et l’amélioration de la qualité vie de leur citoyennes et citoyens. Des préoccupations telles que l’environnement, la santé, la culture, les sports sont à l’honneur dans
les deux cas.
Le déroulement de la cérémonie s’est fait de façon protocolaire pour la première partie et de façon plus informelle
pour la seconde. Louis-Philippe Tanguay, premier ministre, a animé la rencontre tandis qu’Alyson Lauzon, présidente d’assemblée, a géré les droits de parole. M. Alain
Robert, attaché politique de M. Jean Rousseau, député
fédéral, Mme Mélanie St-Pierre, attachée politique de
Photo: Renée-Claude Leroux
Voici les ministres de la Cité-école accompagnés de leurs précieux invités :
Bury :
Angélica Boutin, ministre de l’adaptation scolaire
Saskia Lemay, ministre des 5e secondaire
M. Walter Dougherty, maire de Bury
Kathia Nadeau, ministre des activités culturelles
Antoine Nicol, ministre des 2e secondaire
Dudswell :
Evelyne Veltkamp, ministre des 3e secondaire
Louis-Philippe Tanguay, Premier ministre
M. Jean-Pierre Briand, maire de Dudswell
Vincent Dodier, Ministre des sports
East Angus :
Robert Roy, maire
Zachary Godbout, ministre des communications
Newport :
Koralie Laroche, Ministre de l’environnement
Mme Anne Marie Yeates Dubeau, conseillère municipale
Saint-Isidore-de-Clifton :
Mme Julie Pouliot, conseillère
Emile Poulio, ministre première secondaire
M. Yann Vallières, maire
Scotstown :
Madame Andrée Doyon, conseillère
Alyson Lauzon, présidente d’assemblée
Weedon :
Kristel Breton-Larrivée, ministre 4e secondaire
M. Richard Tanguay, maire
Anabelle Montgrain-Trépanier, secrétaire
La Patrie :
M. Bruno Gobeil, maire
Andrée Beaulieu, ministre de la santé et du bien-être
Mme Lise Pratte, conseillère
Le Papotin décembre 2014
- 16 -
La Maison des Jeunes
par Julie Gosselin
À toute la population de Dudswell,
a maison des jeunes tient à
vous remercier sincèrement
pour votre contribution lors du laveauto s’étant déroulé les 9 et 10 août
derniers. Nous tenons d’abord à
remercier le propriétaire de la stationservice 112, Carl Tremblay, ainsi que
le propriétaire de l’entreprise 24 karats, Jean-Roch Breton. Sans vous,
cet événement n’aurait pu être une
aussi belle réussite. Ce fut une expérience formidable pour tous les gens
impliqués. Nous remercions également toutes les personnes qui se sont
présentées lors de l’une ou l’autre de
ces journées pour nous encourager
dans notre projet.
L
Pour la fête de l'Halloween, nous
avons fait une distribution de bonbons
à la maison des jeunes. Nous avons
également eu un très grand plaisir à
vous faire participer à une activité
mystérieuse, comme par exemple, la
recherche d'un doigt à travers des
seaux remplis d'une substance inconnue…
Merci à tous ceux qui ont participé à
cet événement du 31 octobre.
Nous voudrions aussi vous faire part
des activités que nous prévoyons pour
Noël.
Pour la période des fêtes, nous prévoyons faire un parcours animé dans
le sentier, le 13 décembre prochain,
de 18h à 20h. Plusieurs activités
seront planifiées pour divertir jeunes
et moins jeunes. Nous sommes aussi à
la recherche de bénévoles pour l’organisation de l’événement et également lorsque l’activité se déroulera. De plus, nous
sommes à la recherche
de décorations de Noël
pour parfaire notre sentier afin qu'il soit haut
en couleurs! De plus,
nous sommes à la recherche de décorations
de Noël pour parfaire
notre sentier afin qu'il
soit haut en couleurs!
Vous pouvez venir nous porter les
décorations directement à la maison
des jeunes de Dudswell les samedis,
entre 13h et 23h.
Pour plus d’informations, communiquez avec Véronick Beaumont
au 819-887-1151.
Venez en grand nombre!
La maison des jeunes
"Le Chez Nous de Dudswell "
INVITATION
Le Club FADOQ « Les Bons Amis » de Bishopton vous invite au
THÉ DES ROIS
le dimanche 4 janvier 2015
À la salle paroissiale St-Clément à 17 heures
Buffet chaud et froid , coûts: 18$
ANIMATION : Mario Sévigny
***********************************************
FADOQ « Les Bons Amis » of Bishopton invite you to their
KING‘S TEA
on Sunday January 4th, 2015
At the St-Clement’s Parish Hall , 5:00 p.m.
Hot and cold lunch, ticket: 18$
ANIMATION : Mario Sévigny
POUR RÉSERVATION avant le 31 décembre / FOR RESERVATION before December 31th, 2014
Monique L. : 819 884-5768 / Raoul : 819 251-1044 / Monique T. : 819 884-5906
- 17 -
Le Papotin décembre 2014
ATCD
par Martin Mailhot
E
ncore cette année, la Boîte à cadeaux de Dudswell fut un beau
succès. 638 personnes sont passées durant la fin de semaine du
15 et 16 novembre. Nous avions une grande qualité d’exposants et le
resto du chef Yanic a encore une fois été très apprécié.
Petit mot de Diane Émond, coordonnatrice
de la Boîte à Cadeaux
« Bien heureuse des résultats et pleine de reconnaissance pour notre fantastique équipe de bénévoles! »
Les fiches d’évaluation des exposants ont toutes
fait mention de la présence de nos 35 bénévoles à
la préparation de l’événement, à l’accueil et sur le plancher. Que des
commentaires favorables et pleins de gratitude pour l’aide apportée.
Du jamais vu dans aucun autre salon, m’a-t-on dit et répété.
Voilà où notre charmant et chaleureux petit salon régional se démarque ; par la qualité de l’équipe qui reçoit et la qualité
des exposants qui y sont présents.
Merci à nos exposants et à tous nos bénévoles, dont:
Luce Baillargeon, Sylvie Barolet, François Beaumont, Hélène Bergeron, Alain Berrouard, Pierre Bouchard, Olivette
Boulanger, Jean-Pierre Briand, Yanic Cauchon, Josée Charland, Philippe Colle, Monique Dagenais, Pierrette Darsigny,
Jean-Maurice Deschênes, Léa Desrosiers-Laroche, Cécile Ducharme, Jeannine Emond, Antoine Gagnon, Corinne Gagnon,
Liam Gagnon, Yan Gagnon, Normand Jubinville, Serge Lambert, Sara Line Laroche, Carl Lemieux, Paul Lemieux,
Serge Lemieux, Lyne Moreau, Nicole Morel, Manon Redden, Jacques Robert, Jean-Pierre Rocray, Rachel Rousseau,
Maxime Tremblay et Samuel Tremblay.
Merci aussi à nos annonceurs suivants :
Nathalie Bolduc (Salon Taly), Pierre Bolduc (Écoloboutique), Brigitte Cloutier (Station Détente SPA), Pierrette Darsigny
(Le Soi Léger, massothérapie), Robert Durocher (Les Cuirs Bermont), Caroline Fournier (Place 112-Sonic), Mélanie
Godbout (Photographe, portraitiste, Laval Lemelin (Charcuterie), Yvan Lemelin (Balançoires), Yvon Lessard (Antiquaire),
Mireille Naferville (La Corne d’Or), Yi Chuan Wang (Accommodation Marbleton), Marjolaine Roberge (Service de garde
en milieu familial) et Stéphanie Turcotte (Coiffure Stéphanie).
Et finalement, merci à nos précieux commanditaires: Municipalité de Dudswell, Graymont et la Caisse Desjardins.
Les images valent 1,000 mots
Retour sur l’évènement par des photos de quelques kiosques prises
par des exposants, des visiteurs et des bénévoles.
Bénévoles à l’accueil: Luce Baillargeon et Olivette Boulanger
Le Papotin décembre 2014
- 18 -
Notre Chef cuisinier Yanic
- 19 -
Le Papotin décembre 2014
Gens d’ici
par Martin Mailhot
Marie Beaulé, originaire de Dudswell, a participé au Concours
de lettres des correspondances d’Eastman et elle a été finaliste.
Voici la lettre qu’elle avait préparée.
Chère Tan Yung,
Nous sommes nées la même année, mille neuf cent cinquante. Toi, en Chine. Ta
famille vivait dans une tour à logements de Pékin. Moi, j’habitais une maison
ancestrale sur une ferme de cent âcres dans la campagne québécoise. Une
province du grand Canada.
Tu as peu fréquenté l'école. Marqué par l’échec de la politique du Grand bond et
les revers de la Révolution culturelle, ton pays ferme temporairement les
universités. Mes parents rêvent de me voir réussir un cours universitaire.
Je ferais ainsi un baccalauréat en service social.
À l'âge de vingt et un ans, tu te maries et vas vivre dans la famille de ton mari à
Canton, assez près de Hongkong. Comme le veut la tradition, tu deviendras la
servante de toute cette famille. Tu vis dans un logement de deux pièces couvrant
trois cents pieds carrés.
Cette même année, je me marie aussi. J'ai un emploi bien rémunéré. Je vis seule avec mon conjoint dans un coquet
logement de six cents pieds carrés, avec un balcon donnant sur une cour intérieure.
Dans un contexte autoritaire de contrôle des naissances, à vingt-cinq ans, tu accouches avec bonheur. C'est l'euphorie,
tu as enfanté un garçon. Il pourra assurer la pérennité de la famille.
Ayant une carrière, j'utilise la contraception. Ma réussite professionnelle est prioritaire. Je suis une femme de la
génération Peace and Love et un produit de la Révolution tranquille.
À vingt-huit ans, tu découvres l'existence de la télévision dans un restaurant. Cet appareil met en images et en mots un
monde inconnu, vaste et moderne. Cette prise de conscience d’une autre réalité bouleverse à jamais ta vision de l’avenir.
Tu te voyais servir ta famille toute la vie. Il pourrait en être autrement. Mais les moyens pour y accéder t'échappent.
Cette même année, je fais un stage d'études en France avec mon conjoint. En complément, pendant quatre mois, les fins
de semaine et jours de congé, nous parcourons plus de cinq pays d'Europe.
À trente ans, malgré une contraception attentive, tu es enceinte à nouveau. La politique de l’enfant unique vient d’être
promulguée. Tu ne peux imaginer un avortement. Tu es devant un mur. La panique s'empare de toi. Tu trouves un
passeur qui te fera partir vers un pays de liberté. Une colonie portugaise. Une ouverture sur l'autre monde. Te voilà à
Macao.
Ton intégration dans ce pays cosmopolite est difficile. Enceinte et sans métier, tu deviens femme de chambre.
À leurs portes, les valeurs industrielles, confondues avec les tiennes, te sidèrent. Tu es en état de choc!
Cette année-là, je deviens directrice d'une ressource communautaire d'aide à la famille. Je m'achète une voiture et profite
de mes vacances pour aller à la pêche avec quatre de mes meilleures amies. Je tente de me remettre psychologiquement
de ma troisième fausse couche.
Aujourd'hui, ta fille Mia aura trente ans, elle est enceinte et dans sept mois, elle fera de moi une grand-maman.
Merci à toi !
Diane,
Texte rédigé par Marie Beaulé
(497 mots)
Le Papotin décembre 2014
- 20 -
Olympiades 2014
par Olivette Boulanger
L
es 20 et 21 septembre dernier,
se tenaient les Olympiades
2014 à l'école "Du Parchemin" à East
Angus.
ment entre eux. Il y avait aussi un
marathon pour les 5ième et 6ième
années en plus des 17 épreuves que
comptaient les Olympiades.
Plusieurs écoles primaires se sont rencontrées sur le terrain de cette école,
dont celle de Notre-Dame-du-Paradis
de Dudswell. Les 5ième et 6ième années ont compétitionné le mercredi et
les 3ième et 4ième le jeudi. Parmi eux
se retrouvaient les écoles de Cookshire, Scotstown, Dixville, St-Malo,
Barston, St-Isidore, et bien sûr EastAngus.
Donc, cela représentait un total de
150 rubans décernés aux plus performants de chaque épreuve et 40 médailles aux marathoniennes et marathoniens.
C’est donc durant ces deux belles magnifiques journées d'automne que tous
ces jeunes athlètes, soit environ 350
par jour, ont pu se rencontrer, se
connaître et compétitionner amicale-
Pour ce qui de l'école Notre-Damedu-Paradis, on peut dire que les
jeunes ont été très performants puisqu'ils ont remporté 2 médailles au
marathon et 57 rubans aux épreuves.
Les médailles ont été décernées à
Roger Raymond de la classe de 4ième
pour une 3ième place et la 2ième médaille à Sandrine Bouchard de la classe de 6èeme pour une 5ième place.
De plus, parmi les 57 rubans recueillis
par les jeunes, il ne faut pas oublier de
mentionner les exploits exceptionnels
de 3 jeunes garçons de chez-nous qui
sont allés en finale pour le saut en
hauteur. Il s'agit de Xavier Bourgault
avec 1 mètre 25 ainsi que Jérôme Paré
et Émile Boulet avec 1mètre 20.
Toutes nos félicitations à tous.
Il ne faut pas oublier de remercier
tous les organisateurs et les bénévoles
sans qui cette journée n'aurait pu
avoir lieu. Aussi, un merci spécial
aux Caisses Populaires Desjardins du
Haut-Saint-François qui ont commandité cette Olympiade.
Bravo à tout ce beau monde!
Les Étoiles d’Argent
par Hélène Bergeron
B
onjour!
Notre organisme est toujours à la recherche de bénévoles, que ce soit aux services des repas (3 soupers par année), à la
participation des réunions du comité (5 fois par année) ou à la communication avec les bénéficiaires honoraires.
Pour plus d’informations, communiquez avec moi au 819-887-1099.
Bienvenue à tous!
Nous profitons de l’occasion pour vous souhaiter nos meilleurs voeux pour l’année qui vient!
- 21 -
Le Papotin décembre 2014
APLAD
par André Godin, président et Roch Côté directeur du projet
LA STABILISATION DES RIVES DU RUISSEAU DU
8e RANG : UN EXEMPLE DE
DÉVELOPPEMENT DURABLE
ET DE PARTENARIAT
Nous tenons aussi à mentionner la participation d’un groupe
de 26 étudiantes et étudiants en technique de bioécologie du
Cégep de Sherbrooke qui ont consacré deux journées aux
travaux de plantation d’arbustes et de boutures sous l’efficace
supervision du professeur Simon Dostaler.
La municipalité nous a assistés dans ce projet par plusieurs
interventions de la part du maire et de toute son équipe pour
s’assurer du respect des normes et des règlements municipaux. Nous aimerions également souligner le support constant et la participation de Graymont.
Un des impacts de ce projet écologique consiste surtout à
réduire ou, dans la mesure du possible, à éliminer l’arrivée
des sédiments dans la cuvette du lac. On sait que les
sédiments sont les principaux véhicules du phosphore
alimentant les cyanobactéries ou les algues bleues.
D
urant l’été 2014, des travaux ont été réalisés pour
stabiliser les rives et réduire la circulation des sédiments dans le ruisseau du 8e rang se jetant dans le lac
d’Argent.
Plusieurs intervenants ont mis la main à la pâte pour réaliser
cet audacieux projet de développement durable voulant
concilier l’économie, l’environnement et les besoins des
membres du bassin versant du lac.
Nous aimerions remercier tous les intervenants qui ont contribué directement, indirectement et monétairement à la réalisation de ce projet.
Certains ont investi de leur temps et de leur machinerie,
comme le propriétaire de la ferme du lac d’Argent, Réal
Rodrigue, qui a fait preuve d’une grande complicité. Également, Roch Côté, représentant de l’APLAD, qui, en plus
d’investir son temps dans la supervision du projet, a utilisé à
plusieurs occasions sa machinerie.
C’est le groupe RAPPEL qui a réalisé les travaux sous l’habile supervision de Bernard Mercier. Ce dernier nous a donné
un bon coup de main dans la préparation de la demande de
subvention.
Le Papotin décembre 2014
- 22 -
Les membres du conseil d’administration de l’APLAD sont
fiers d’avoir lancé ce projet d’envergure et tiennent d’avance
à remercier tous ceux et celles qui, financièrement ou en
main d’œuvre, contribueront au suivi de ce projet de nature à
protéger la qualité de l’eau du lac.
ACCROACCRO-TECHNO
Automne 2014 et hiver 2015
Ateliers d’initiation portant sur :
Volet 1) L’ordinateur et les nouvelles technologies (6 heures)
Volet 2) Internet et les nouvelles technologies (6 heures)
Les ateliers se tiendront dans les différents CACI participants du Haut-Saint-François.
Veuillez prendre note que :
Pré-requis : être une personne âgée de 60 ans et plus du Haut-Saint-François
Nombre de places limité
Matériel requis fourni
Coût : gratuit
Suite aux ateliers, si vous découvrez un intérêt pour les nouvelles technologies, nous serons en mesure de vous
diriger vers un CACI près de chez vous.
Inscription : Centre d’action bénévole du Haut-Saint-François : 819-560-8540
Ressource alternative en santé mentale
Siège social : 209, rue Des Érables, Weedon (Québec) J0B 3J0
Téléphone : (819) 877-2674
Télécopieur : (819) 877-5111
Courriel : [email protected]
Ateliers dans votre localité : Si vous voulez recevoir des ateliers sur différents thèmes pour un groupe de cinq personnes et plus dans votre localité. Contactez nous…
Problème avec le jeu ? Aide et entraide pour les proches des joueurs compulsifs. Virage Santé mentale offre des services d’écoute, de conseil, de support individuel ou de groupe et des références. Services confidentiels et gratuits.
Santé mentale
Virage Santé mentale souligne en 2015 son 30e anniversaire de fondation. Compte tenu que le siège social est à Weedon
et que nous avons un point de services à East Angus, nous avons demandé une co-présidence d’honneur avec le maire de
Weedon Monsieur Richard Tanguay et le maire d’East Angus Monsieur Robert Roy.
Nous débutons nos festivités avec un spectacle de Steeve Diamond, humoriste et imitateur au
Centre Culturel d’East Angus, le 9 janvier 2015 à 19h30.
Les billets de ce spectacle sont au coût de 30$, ils peuvent être un beau cadeau de Noël à offrir.
Vous pouvez vous procurer les billets au secrétariat de Virage Santé mentale à Weedon
au 209, rue Des Érables, tél : (819) 877-2674
et à East Angus au 37, Angus Nord, tél : (819) 832-4404.
Bienvenue aux anciens membres et employés de Virage Santé mentale.
- 23 -
Le Papotin décembre 2014
Afeas
par Suzelle Robert
Citoyenne avertie
N
otre rencontre du 15 octobre dernier réunissait 17
membres très intéressées par les propos de Lorraine Moisan qui nous présentait le dossier d’étude sur
« l’utilisation des produits et services
locaux ». Réfléchissons-nous suffisamment à notre consommation? Une
grande partie des produits alimentaires retrouvés dans notre réfrigérateur
et notre garde-manger provient de
l’étranger i.e. hors du Québec. Nous
n’avons qu’à faire notre propre inventaire pour le réaliser. L’on nous vend
même de la compote de pommes importée de Chine! Que dire de l’empreinte écologique causée par l’importation? La pollution causée à notre environnement? Et l’étiquetage?
Est-elle lisible, compréhensible?
Avons-nous à cœur d’encourager nos
producteurs locaux? Profitons de ce
que le Québec et notre région a à nous
offrir. Sites internet à consulter pour
en savoir davantage:
Répertoire des produits agro- alimentaires de la MRC
(http://haut-saint-francois.qc.ca)
Les saveurs locales en Estrie sur le
site du Mapaq
(http://www.mapaq.gouv.qc.ca)
Congrès provincial de l’Afeas
Le 48e congrès s’est conclu par
l’adoption de 24 propositions portant
sur les droits des femmes. Parmi celles-ci : Hypersexualisation des filles,
maladies mentales - ressources financières, aidantes et aidants - revenu
compensatoire non-imposable, service
de maintien à domicile, etc.
Ces propositions seront présentées et
défendues par l’Afeas auprès de nos
gouvernements.
Opération
tendre la main
Encore cette année, une campagne de
sensibilisation contre la violence s’est
tenue du 25 novembre au 6 décembre.
La distribution de rubans blancs et de
bougies comptait parmi les activités
de notre organisme nous rappelant de
« DIRE NON À LA VIOLENCE » et
ce, en tout temps!
Les membres de notre association
vous souhaitent un joyeux temps des
fêtes et une nouvelle année remplie de
belles réalisations.
Les Montagnards
par Denis Ouellette
L
es clubs FADOQ de la région
Estrie ont souligné la contribution des fondateurs de notre réseau,
lors d’un brunch reconnaissance à
l’hôtel le Président, le 17 octobre
dernier. Nos représentantes étaient
mesdames Hermance Goulet Beauregard et Rachel Routhier Lacroix. Ces
deux dames sont toujours avec nous à
toutes les semaines. Nous tenons à
vous féliciter pour votre contribution
ainsi que vos conjoints et toutes les
autres personnes qui vous entouraient
au tout début de la formation de notre
club. N’eût été de gens comme vous,
qui avez à cœur le bien-être de la
communauté, nous n’aurions peut-être
pas de club aujourd’hui. Bravo mesdames!
pour jouer à la Wii ou au billard.
Toute l’équipe vous souhaite un très
Joyeux temps des Fêtes, bonheur et
santé pour l’année 2015.
Nos activités hebdomadaires se poursuivent toujours à tous les mercredis
soirs à compter de 19 h. En plus, le
local est ouvert les lundis après-midi
Samedi le 13 décembre la messe de 16 h sera célébrée pour les membres de la Fadoq décédés durant l’année.
Heureux anniversaire à :
Janvier
Jacqueline Cloutier 1, Annette Rousseau 4, Denise Labonté 6, Rosaire Lessard 7, Suzanne Charest Breton 9,
Marcelle Raymond10, Hélène Bergeron 13, Lorraine Moisan 17, Jeannette Turmel 18, Nicole Savage 19,
Roland Lemelin 31.
Février
Nicole Larivière 1, Roch Desruisseaux 3, André Rodrigue 6, Renée Charbonneau 7, Carmen Munkittrick 7,
Carmen Brousseau 8, Onil Audit 9, Jacqueline Ouellette 11, René Thibodeau 13, André Roussseau 14,
Laurier Poulin 17, Hélène Beaulé 19, Benoit Lemieux 21, Richard Martin 23, Lyne Bernier 24,
Gérard Trépanier 26 Alain Cloutier 27, Alain Breton 28, Madeleine Larocque 28.
Le Papotin décembre 2014
- 24 -
DÉCLARATION
Comité de la Commémoration du 25ème anniversaire de la tragédie du 6 décembre 1989
Le 6 décembre 1989, quatorze jeunes femmes vouées à un avenir d'ingénieures ont été assassinées
avec une arme légalement acquise pour la simple raison qu’elles avaient choisi une carrière traditionnellement masculine. Treize autres femmes et hommes ont été blessés. La sévérité et les motifs du massacre en ont fait un symbole du combat perpétuel contre la misogynie et la violence
autour duquel se sont ralliées les sociétés québécoise et canadienne.
En ce 25e anniversaire de la tuerie survenue le 6 décembre à Montréal, nous joignons
notre voix au front commun d’organismes et de citoyens qui croient que notre devoir de
mémoire entraîne nécessairement des actions concrètes pour …
… renforcer la lutte contre la violence faite aux femmes, pour garantir, à toute femme, l’exercice effectif
de son droit à la sécurité et à vivre dans une société sans violence. Au Québec, les femmes représentent 80%
des victimes d’infractions commises dans un contexte conjugal, 96% des victimes d’agression sexuelle et
93% des homicides conjugaux. Depuis la tragédie, plus de 1500 femmes au Canada ont été tuées par leur
conjoint, ex-conjoint ou autre partenaire intime.
… combattre les inégalités entre les femmes et les hommes, en luttant contre la discrimination, la marginalisation et l’exclusion à l’égard des femmes dans les domaines de
l’éducation, du travail, de la sécurité économique et de la santé.
… poursuivre le combat pour un meilleur contrôle des armes, étant donné l’abolition du registre des armes d’épaule ainsi que les nombreux affaiblissements aux mesures de contrôle instaurés par le présent gouvernement fédéral à la demande du lobby des armes. Entre les mains de personnes dangereuses, les armes à
feu permettent d’infliger plus de dommages, plus facilement et plus efficacement, et de faire plus de victimes. Un encadrement législatif de l’accès, de la possession et des types d’armes à feu disponibles est nécessaire pour minimiser les décès et blessures par balles.
À la mémoire de :
Geneviève Bergeron
Maryse Laganière
Nathalie Croteau
Maryse Leclair
Hélène Colgan
Anne-Marie Lemay
Barbara Daigneault
Sonia Pelletier
Anne-Marie Edward
Michèle Richard
Maud Haviernick
Annie St-Arneault
Barbara Klucznik
Annie Turcotte
Comité de la Commémoration du 25e anniversaire ; contact: [email protected]
Présentée par Suzelle Robert
- 25 -
Le Papotin décembre 2014
À propos de Sonic
par Olivette Boulanger
A
u début de novembre, Charles Boulanger est devenu
propriétaire du dépanneur Sonic / Place 112. Il en était
déjà copropriétaire depuis juillet 2014. Charles est un jeune
père de famille de deux garçons âgés de 5 et 2 ans. Son épouse se nomme Nadia Béland. Ils sont mariés depuis six ans et
sont tous les deux natifs de Weedon où ils y ont fait leurs
études primaires. Ils ont complété leur secondaire à East
Angus et terminé un DEP : Charles à l`école 24 JUIN et
Nadia en tant qu’infirmière auxiliaire à Thetford Mines.
Ils demeurent présentement à Westbury mais aménageront
dans la maison annexée au dépanneur aussitôt qu’ils auront
vendu la leur. Charles connait bien le service à la clientèle
puisqu`il a travaillé pendant sept ans chez Équipement Veileux « maintenant Équipement Lagueux ». Quant à Nadia,
elle travaille au CHUS (Hôtel Dieu) comme infirmière auxiliaire depuis huit ans et prévoit aider son époux au dépanneur.
à venir encourager Charles comme vous l`avez toujours si
bien fait pendant les cinq années où il était propriétaire du
commerce et ainsi continuer son mandant, soit celui
d`améliorer les services à la population. En parlant de services, Carl projette de mettre en marche plusieurs projets
d`affaires qu`il avait commencé à élaborer avant la vente du
dépanneur. Maintenant, il pourra consacrer plus de temps
pour de futurs développements autour du dépanneur.
D`ailleurs à ce sujet, il sollicite les idées de la population de
Dudswell pour pouvoir présenter l’ajout de services qu`il
pourrait instaurer sur le terrain du dépanneur, comme par
exemple, divers services publics, un kiosque de fruits et légumes, une mini quincaillerie avec produits de jardinage ou un
comptoir pour développer des produits du terroir, des mets
prêts à manger et des produits congelés. Donc, toutes vos
idées seront les bienvenues.
Vous pouvez communiquer avec Carl ou Charles soit par
courriel au [email protected] ou par des suggestions
en personne. Soyez assurés qu’ils seront toujours à l`écoute
de leurs clients et de leurs demandes. D`ailleurs, Carl tient à
remercier toutes les personnes qui ont cru en lui et qui l`ont
encouragé durant ces cinq années passées dans une région
qu`il aime beaucoup et dans laquelle il compte continuer
d’offrir plus de services pour ainsi mieux servir la population.
Notez que Charles est le cousin de Caroline et donc mon
neveu. Nous sommes heureux que le commerce reste dans la
famille!
Bienvenue à Dudswell à cette une nouvelle petite famille et
surtout bonne chance avec leur nouvelle acquisition.
Quand à Carl, ne croyez pas qu`il quitte le dépanneur. Bien au
contraire! Il restera au moins un an auprès de Charles pour
l`entraîner parfaitement. Carl compte sur vous pour continuer
Le Papotin décembre 2014
Finalement, Carl et Charles veulent vous faire part d`un
concours des plus intéressant qui débutera à la fin novembre
2014 afin de remercier tous leurs clients après cinq ans
d`opération avec Sonic et les encourager à continuer de les
visiter . Ce concours se tiendra exclusivement au dépanneur
Sonic Place 112. Il s`agit de 5 prix mensuels de 100$ et un
grand tirage de 500$ en essence. Donc 1,000$ d`essence sera
ainsi distribué. (Plus de détails au poste de vente).
Donc, de leur part, je vous remercie et au plaisir de vous
revoir et de recevoir vos commentaires.
- 26 -
Photos: Olivette Boulanger
Mot de la Passerelle
par l’équipe
Un Noël pour les femmes!
Votre centre de femmes souhaite réaliser, avec vous, un Noël
sous le signe de la solidarité. Une fête où chacune peut s’impliquer à sa façon avec son enthousiasme ou avec ses peines. Bref,
un Noël où chacune a sa place. Nous vous invitons à préparer une courte activité qui sera partagée avec le groupe ex : un jeu que vous aimez, un chant
que vous nous apprenez, un bricolage, un texte qui vous inspire...La seule
limite étant votre imaginaire…À cette soirée, un repas vous sera servi. Pour
favoriser une ambiance chaleureuse, vous pouvez apporter une décoration de
Noël.
L’activité aura lieu le 16 décembre prochain de 16h00 à 20h30 à Weedon.
Pour faciliter l’organisation, l’inscription est nécessaire avant le 8 décembre
Pour informations et inscription : La Passerelle : 819.877.3423
ou sans frais 1.877.447.3423
L’équipe de votre Centre de Femmes La Passerelle, offre ses meilleurs vœux.
La température et les décorations nous rappellent que le temps des Fêtes s'en vient.
Déjà 2015 sonne à notre porte!
Votre Centre de Femmes La Passerelle souhaite à chacune de vivre dans une atmosphère où règne l'amour, le
respect, l’égalité, l'harmonie et la paix. Que chacune soit à l'abri des vents et du froid. Que chacune, avec ses
différences, puisse s'exprimer dans la spontanéité durant toute l'année.
Prenez note que nos bureaux seront fermés du vendredi 21 décembre 2014 au dimanche 4 janvier 2015.
Si pendant cette période vous avez besoin d'aide ou que vous êtes témoin du besoin d’une proche, vous
pouvez appeler au 819.877.3050 ou SANS FRAIS au 1.888. 699.3050 24 h/jour, 7 jours/semaine.
L’année 2015 débutera avec une rencontre « Mon corps me dit, mais moi... » à Bury le 19 janvier à 13 h30.
Elle se poursuivra avec l’activité du 10 février « Je tombe en amour avec moi » à 13h30 à Weedon.
Nous poursuivrons l’année, en célébrant la Journée Internationale des Femmes le 4 mars à 17h00 à Weedon.
Plusieurs autres activités suivront et une promotion en sera faite!!
Pour information ou inscription, communiquez à La Passerelle au 819.877.3423 ou sans frais au
1.877.447.3423. Pour toutes les autres activités, n’hésitez pas à consulter la programmation 2014-2015.
- 27 -
Le Papotin décembre 2014
Bonjour,
P
ermettez-moi d’écrire quelques mots pour vous exprimer le plaisir et le privilège que je ressens d'être parmi
vous ainsi que pour vous remercier de votre accueil. Sachez que c'est très apprécié! Mon but est de continuer à
vous offrir de bons et loyaux services, comme mes prédécesseurs l’ont fait.
Halloween: Merci aux pompiers pour les bonbons reçus et qui ont fait la joie des enfants.
Noël: Chers enfants, ce sera bientôt le temps d'envoyer vos lettres au Père Noël!
Vous avez besoin d'idées cadeaux? Nous avons toujours de belles pièces de monnaie au bureau de poste et en catalogue, ainsi que des cartes-cadeaux (visa - cinéma - La Baie - etc..).
Par la même occasion et en toute sincérité, je vous souhaite mes meilleurs voeux en ce beau temps des Fêtes.
Constance Landry, m.p
FORMATION
PROGRAMME COMMUNAUTAIRE DES BÉNÉVOLES EN MATIÈRE D’IMPÔT
POUR REMPLIR DÉCLARATIONS DE REVENUS
Beaucoup de personnes ne peuvent pas remplir seules leur déclaration de revenus et ne sont pas en mesure de payer quelqu'un pour les aider. Nous sommes à la recherche de bénévoles comme vous, pour offrir
cet important service aux personnes
dont la situation fiscale est simple et le revenu est peu élevé,
dans différentes municipalités de la MRC.
En tant que bénévole, vous aurez droit à une formation offerte par
Revenu Canada et Revenu Québec. GRATUITEMENT
Donnez un coup de main ! Devenez bénévole
Pour vous inscrire à la formation et en tant que bénévole, contactez :
Centre d'action bénévole du Haut-Saint-François 819-560-8540
819-560-8540
www.cabhsf.org
Le Papotin décembre 2014
- 28 -
Soupe poulet & riz
Crème de poireau
Soupe poulet, riz & tomates
Crème de poulet
Crème de légumes
Crème de champignons
Soupe à l'oignon
Crème de brocolis
Crème de cèleri
Tournedos de poulet
Hamburger Steak
Casserole de saucisses aux tomates
Riz au poulet
Macaroni à la viande
Steak de jambon
Lasagne
Pain de viande
Bœuf africain
Spaghetti à la viande
Pâté chinois
Bouilli de bœuf
Cubes en sauce
Filet de porc
Egg Roll au poulet
Sauté au poulet
Cigares au chou
Bœuf aux champignons
Pilons de poulet
Gâteau forêt noire
Croustade aux pommes
Gâteau double chocolat
Roulé aux framboises
Gâteau double vanille
Grand-père dans le sirop
Carrés aux dattes
Renversé rhubarbe & fraises
Un nouveau service est offert à la population
du Haut-Saint-François
Le
est fier de vous présenter son nouveau service de
« Popote roulante Haut-Saint-François »
Voici de bons repas maison préparés pour vous. Ils
viennent dans des plats pouvant aller dans les 2 fours
(micro-onde et conventionnel). Ils sont scellés par une
pellicule plastique et congelés.
De plus ces repas vous sont livrés à domicile
toutes les 2 semaines.
Le prix …. ? Vraiment pas cher
Soupe: 1.00$
Repas principal: 5.25$
Dessert: 1.00 $
Voici un aperçu de notre alléchant menu.
Un minimum de 10 repas par livraison est exigé.
Puis-je recevoir ces repas ? Oui, si vous avez 65 ans
et plus OU si vous êtes en perte d’autonomie.
Bonne nouvelle !!! Si vous avez plus de 70 ans,
vous aurez droit à un crédit de maintien à domicile
sur votre rapport d’impôt.
Informations & inscriptions,
contactez-nous au
819-560-8540
Psst : Noël s’en vient c’est
une très bonne idée de
cadeau pour nos parents
*Menu sujet à changement
- 29 -
Le Papotin décembre 2014
Desjardins
Caisse populaire
de Dudswell - Saint-Camille
Dans le cadre de la semaine de la Coopération, votre caisse a offert tout au long de la semaine des collations aux
membres. De plus les membres avaient la possibilité de participer à un jeu de mots manquants qui était disponible à la
caisse. Mesdames Rachel Poulin et Maryse Lessard sont les heureuses gagnantes d’un montant de 50,00 $.
Merci pour votre participation qui a fait de ces événements, une réussite!
REER
Date limite pour cotiser
2 mars 2015
****************************************************************************************************************************************
aÉâá äÉâwÜ|ÉÇá ÑÜÉy|àxÜ wx vxààx Évvtá|ÉÇ ÑÉâÜ
äÉâá ÜxÅxÜv|xÜ wx äÉàÜx vÉÇy|tÇvx xà äÉàÜx y|w°Ä|à° Öâx äÉâá täxé à°ÅÉ|zÇ°xá õ Wxá}tÜw|Çá wâÜtÇà ÄËtÇÇ°xA
]Éçxâáxá y£àxá xà âÇx xåvxÄÄxÇàx TÇÇ°x ECDH
VÉÇz°á y°Ü|°á õ äxÇ|Ü ÑÉâÜ Ät c°Ü|Éwx wxá Y£àxá
24 décembre 2014, ouvert jusqu’à midi
25 décembre 2014, congé
26 décembre 2014, congé
31 décembre 2014, ouvert jusqu’à midi
1er janvier 2015, congé
2 janvier 2015, congé
Soyez tranquille nous sommes au bout du fil
Votre caisse est encore plus accessible! Et nos conseillers toujours au bout du fil pour vous servir!
Lundi au vendredi de 6 h à 22 h
Samedi, dimanche et les jours fériés de 8 h 30 à 16 h 00.
Composez le 819 887-6824
Siège social 189, Principale Marbleton Qc (819) 887-6824
Le Papotin décembre 2014
Centre de services 87, Desrivières Saint-Camille Qc
- 30 -
L’histoire prend de nombreux détours et nous réserve bien des surprises! Bien intéressant à lire…
T
out commence en janvier 1686, où Louis XIV tombe subitement malade.
Il semble qu'il se soit piqué en s'asseyant sur une plume des coussins qui garnissaient son carrosse
déclenchant un abcès à l'anus, qu'il aurait fallu immédiatement inciser pour éviter que la blessure ne s'infecte.
Mais les médecins du roi, épouvantés à l'idée de porter la main sur le fondement de la monarchie, optèrent pour des médecines
douces, type onguents.
Ces méthodes ne donnèrent aucun résultat.
Tout cela dura près de 4 mois et les douleurs royales ne cessaient pas !
Brusquement, vers le 15 mai, les chirurgiens, verts de peur, soupçonnèrent l'existence d'une fistule.
Ce fut l'affolement général.
Finalement, le 1er chirurgien Félix de Tassy décide d'inciser et "invente" un petit couteau spécial, véritable pièce d'orfèvrerie
dont la lame était recouverte d'argent.
Mais il fallut encore 5 mois pour fabriquer ce petit bijou...
L'opération eut lieu le 17 novembre - sans anesthésie !!!
Il faudra encore 2 autres incisions (la plaie ayant du mal à se refermer pour cicatriser) pour qu'enfin à la Noël 1686, on puisse
déclarer que le roi était définitivement sorti d'affaire, et mettre fin aux rumeurs qui, à l'étranger, se propageaient disant que
Louis XIV était à l'agonie.
Dès l'heureuse issue de l'intervention connue, des prières furent dites dans le royaume et les dames de Saint- Cyr (création de
Mme de Maintenon) décidèrent de composer un cantique pour célébrer la guérison du roi.
La supérieure, Mme de Brinon (nièce de Mme de Maintenon) écrivit alors quelques vers assez anodins, qu'elle donna à mettre
en musique à Jean- Baptiste Lully :
"Grand Dieu sauve le roi !
Longs jours à notre roi !
Vive le roi . A lui victoire,
Bonheur et gloire !
Qu'il ait un règne heureux
Et l'appui des cieux !"
Les demoiselles de Saint Cyr prirent l'habitude de chanter ce petit cantique de circonstance chaque fois que le roi venait visiter
leur école.
C'est ainsi qu'un jour de 1714, le compositeur Georg Friedrich Haendel, de passage à Versailles, entendit ce cantique qu'il
trouva si beau qu' il en nota aussitôt les paroles et la musique.
Après quoi, il se rendit à Londres où il demanda à un clerc nommé Carrey de lui traduire le petit couplet de Mme de Brinon.
Le brave prêtre s'exécuta sur le champ et écrivit ces paroles qui allaient faire le tour du monde :
"God save our gracious King,
God save the King!
Send him victorious
Happy and glorious
Long to reign over us,
God save the King !"
Haendel remercia et s'en fut immédiatement à la cour où il offrit au roi - comme étant son oeuvre - le cantique des demoiselles
de Saint -Cyr.
Très flatté, George 1er félicita le compositeur et déclara que, dorénavant, le "God save the King" serait exécuté lors des
cérémonies officielles.
Et c'est ainsi que cet hymne, qui nous paraît profondément britannique, est né de la collaboration :
- d'une Française (Mme de Brinon),
- d'un Italien (Jean-Baptiste Lully -ou Lulli-) naturalisé français,
- d'un Anglais (Carrey),
- d'un Allemand (Georg Friedrich Händel -ou Haendel-) naturalisé britannique, et
- d'un entre-fesses Français, celui de sa Majesté Louis XIV.
Un hymne européen, en fait !
A
quoi tiennent les
choses !!!
ANNONCE
CLASSÉE
Si Louis XIV ne s'était pas mis, par mégarde, une plume dans le derrière, quel serait aujourd'hui l'hymne britannique ?...
Patins
moulésdésormais
pour femme
grandeur
à donner.
Pourrez-vous
écouter
"God 6
save
the Queen" sans penser à cette petite plume ?...
819-887-1031 (Nicole)
- 31 -
Le Papotin décembre 2014
Opération
Nez rouge
L’équipe du Papotin souhaite
un très Joyeux temps des Fêtes
à tous nos annonceurs publicitaires
ainsi qu’à nos commanditaires
Operation
Red nose
du 5 au 31 décembre
La Poterie de Dudswell
58, 11ième Rang
Dudswell, Qc
Mario Tremblay et Carole Bouthillette, potiers.
Pièces tournées à la main:
Objets décoratifs, vaisselle et urnes funéraires.
Atelier-boutique ouvert sur rendez-vous.
Téléphone: (819) 828-0049
eau de source
gratuit
Dimanches ou sur rendez-vous
819-887-1011
Daniel
Savage
Daniel
Savage
104 Chemin Ham-Sud
104
chemin Ham-Sud
Marbleton,
Qc, J0B 2L0
Marbleton,
Qc.887-6675
J0B 2L0
Tél: 819
Cell:
819 212-0232
Tél:
819-887-6675
[email protected]
Cell:
819-212-0232
[email protected]
Jean Rousseau
Député de Compton-Stanstead
Bureau de circonscription
5142, boul. Bourque Sherbrooke (Québec)
J1N 2K7
Tél.: 819 347-2598
Télec.: 819 347-3583
[email protected]
www.jeanrousseau. npd.ca
Le Papotin décembre 2014
- 32 -
Dave Bouchard
819-574-6002
Serre: 819-877-2488
[email protected]
120, route 112,
St-Gérard, Qc, J0B 3J0
Votre conseil d’administration
Président: Marcel Boisvert
Vice-président: Luc Kermelley
http://lacmiroir.com/ Vice-président: Éric Bolduc
Secrétaire-trésorière:
Nous vous invitons à visiter le site Inter- Kathy Vaillancourt
net de la corporation pour obtenir toutes Directrices et directeurs:
les informations relatives à la protection Johanne Crevier, Mario Therrien,
Réjean Therrien
du lac Miroir.
C.P. 213,
Bishopton, Qc ,
J0B 1G0
Pour plus de détails, les membres du conseil d’administration demeurent
disponibles.
Tél.: (819) 884-2105 (boutique)
Tél.: (819) 884-5448 (résidence)
YVON LESSARD
Antiquités-Antiques
95, route 112 Ouest
Bishopton, Qc J0B 1G0
Déjeuner ● Spécial du midi ● Repas complet
Commande pour apporter - Permis d’alcool
Pizza - Poulet BBQ
Les
principes coopéra197, rue Principale Ouest
Céline Tardif, prop.
Marbleton (Qc) J0B 2L0
819-887-6760
526, RUE CHAMPLAIN,
MARBLETON
(QUÉBEC) JOB 2L0
819-887-1717
Plus de 25 ans d’expérience
Résidences pour personnes
autonomes et en perte
d’autonomie
Hébergement temporaire
disponible
339 Roy Nord Weedon J0B 3J0
- 33 -
iÉàÜx u|xÇ@£àÜx? vËxáà ÇÉàÜx ÑÜ|ÉÜ|à°AAA
Josée Proulx, infirmière
auxiliaire, propriétaire
Tél: 819-877-2032
Le Papotin décembre 2014
Construction Richard Gosselin
Résidentiel
Commercial
Estimation gratuite
Alain Berrouard, directeur
150, 29e chemin
Bishopton, (Qc)
J0B 1G0
80 Mc Aulay
Bishopton
819-884-5993
Lic. RBQ 8266-1117-47
Gaston Dumas
Luc Jacques
Propriétaire
326, 2e Avenue
Weedon (Québec) J0B 3G0
Tél.: 819-877-2833
Télec.: 819-887-3606
[email protected]
LES BÉTONS L. BAROLET INC.
Siège social
250, 2e Avenue, Weedon
J0B 3J0
Tél.: 819-877-2378
Fax: 819-877-3108
Sans frais: 1-800-363-4228
Entrepreneur général
819-884-2209 • 819-821-0784
Bishopton
15, route 112
S.O.S. CASTOR
Jean-Pierre Briand
Président
Tél.: 819-887-6893
Fax.: 819-887-6035
39 Chemin Beaulé
St-Adolphe de Dudswell,Qc J0B 2L0
TÉL. Bur.: 819819-887887-6817
Rés.: 819819-887887-6692
Gérald Robert
Trappeur A.P.T.I.
GARAGE MARC ROUTHIER
819-823-4353
Débosselage et peinture
Soudure générale et Jet de sable
Estimation sans frais
Sherbrooke, secteur Rock Forest
Gestionnaire d’animaux à fourrure
186 rue Principale, StSt-Adolphe Qc
819-446-6393
action-solution.ca
Transport en vrac
et backhoe
Ébénisterie chez Dominic
Yves Manseau
232 Principale
Marbleton, Qc
J0B 2L0
Service de planage
Restauration
Meuble sur mesure
819-571-3360
819-887-6896
Dominic Breton — Ébéniste diplômé
[email protected]
1 rte 112 O Bishopton, Qc
CREUSAGE, DRAINAGE, NIVELAGE, PEIGNE FORESTIER, SABLE, GRAVIER.
Le Papotin décembre 2014
- 34 -
CONCOURS 5ième ANNIVERSAIRE
5 prix mensuels de 100$ + 1 grand prix de 500 $
EN ESSENCE
(Voir les détails au poste de vente)
Joyeux temps des Fêtes à tous
Bonne et Heureuse Année 2015
260, 7e Avenue, WEEDON
877-2733
395, 2e Avenue, WEEDON
877-2766
9 TROUS
RESTAURANT
BAR
AVEC SERVICES
COMPLETS
625, Rue des Érables
Marbleton, (Québec) J0B 2L0
Tél.: 819-887-6370
Au service de la communauté
FABRICANT: BALANÇOIRES, TABLES ET CHAISES
Avis: Sans repas
819-887-6731
215, rue Principale
St-Adolphe de Dudswell, Qué. J0B 2L0
819-887-6621
155 route 112 Est
Marbleton
J0B 2L0
Mario Doyon
Propriétaire
Couvre-Planchers M. Doyon
2485, rue King Est, Sherbrooke (Québec)
J1G 5G9
Tél. : 819 791-5551 Téléc. : 819 791-5554
[email protected]
R.B.Q. 8244-6238-04
www.fermelacdargent.com
1050, Chemin Carette
Marbleton (Québec) J0B 2L0
[email protected]
- 35 -
Tél.: 819-887-6623
Tél.: 819-887-6392
Fax: 819-887-1030
Police
819-310-4141
Pompiers, Ambulance
911
Urgence
911
Info-Crime
1-800-711-1800
S.O.S. Grossesse
819-822-1181
Centre anti-poison
1-800-463-5060
S.O.S. Violence
1-800-363-9010
Protection de la jeuesse
1-800-361-8665
Urgence sociale
1-800-361-5310
Jeunesse j’écoute
1-800-668-6868
Ligne parents
1-800-361-5085
Le Papotin décembre 2014
Paul Morin,
Directeur général
Desjardins
Caisse populaire
de Dudswell - Saint-Camille
Siège social:
189, rue Principale, Marbleton, (Québec) J0B 2L0
Tél.: 819 887-6824 Téléc.: 819 887-6855
Centre de services:
87, rue Desrivières, Saint-Camille, (Québec) J0A 1G0
Heures d’ouverture
Lundi: 9 h à 12 h
Mardi: 9 h à 12 h
Mercredi: 9 h à 12 h
Jeudi: 9 h à 12 h
17 h à 19 h
Vendredi: 9 h à 12 h
Heures d’ouverture
Lundi: 10 h à 15 h
Mardi: 10 h à 15 h
Mercredi: 10 h à 15 h
Jeudi: 10 h à 20 h
Vendredi: 10 h à 15 h
www.desjardins.com
Richard Dostie,
Directeur d’usine
76, rue Main, Bishopton
819-560-8484
Hélène Leroux,
Directrice générale
Heures d’ouverture
Lundi, mardi, jeudi et vendredi:
de 8h30 à 12h et de 13h à 16h30
Mercredi: fermé au public
Courriel: [email protected]
Le Papotin décembre 2014
- 36 -