La vision d'Ericsson Des psychotropes sous forme

DÉRAILLEMENT DU TRAIN
ALGER - THÉNIA
L'accident
serait dû
à l'excès
de vitesse
EVOLUTION DU MARCHÉ
INTERNATIONAL DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS
ILS SONT PRODUITS
DANS UNE USINE
À OUJDA (MAROC)
La vision
d'Ericsson
Des psychotropes
sous forme
de bonbons
Page 4
Page 7
Page 24
EQUIPE NATIONALE
Christian
Gourcuff
veut gagner
la CAN
Page 11
MONDIAUX 2014
D'HALTÉROPHILIE
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014 - 14 - 15 Moharrem 1436 - Sixième année - ISSN 1112 9344 - N° 1792
Prix : 10 DA
L'Algérie
à Almaty avec
es
six athlètPage
13
TOUT EN RÉAFFIRMANT LE MAINTIEN DE LA RÈGLE 49/51
SAÂDANI RÉPOND AUX DÉTRACTEURS DU FLN :
«Le partenariat international est
un élément clé de notre stratégie»,
souligne Bouchouareb
«On veut déstabiliser
le parti»
Page 3
LE GOUVERNEMENT
SAHRAOUI RÉAGIT :
Page 2
Page 2
RÉF. : GT/TA/14
D’ALGÉRIE
Le Temps 8/11/14
«Le roi du Maroc
fait fi de la légalité
internationale»
D’ALGERIE
2
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
ACTUALITÉ
Mohammed VI s’en prend à l'Algérie et défend la colonisation du Sahara occidental
Nouvelles dérives du roi
Par Karim Aoudia
V
OICI ce qu'il y a lieu de retenir en gros du discours de
Mohammed VI, qui s'est
adressé ce jeudi à ses sujets, à l'occasion de la célébration du 39e anniversaire de la «Marche verte», un
euphémisme pour désigner l’occupation du Sahara occidental par l’armée
marocaine, de connivence avec l’occupant de l’époque, l’Espagne.
Comme de coutume, Mohammed
VI, habitué à s'en prendre à l'Algérie à
chaque fois qu'il évoque publiquement la problématique du Sahara
occidental, n'a pas, cette fois-ci
encore, dérogé à la règle. Celle de
leurrer sans cesse son propre peuple
au sujet d'un sujet sensible qui n'est
autre que le conflit opposant son
pays au représentant légitime du
peuple sahraoui, le Front Polisario,
au Sahara occidental. Le souverain
marocain s'obstine à présenter à tort
l'Algérie comme une partie prenante
de ce conflit, alors que les instances
internationales, au premier chef
l’ONU, sont claires et précises sur le
sujet. Les différents rapports onusiens, d'ONG internationales et d'associations des droits de l'homme ont
toujours soutenu l'évidence selon
laquelle le problème du Sahara occidental ne concerne que le Maroc et la
Rasd, comme étant les deux parties
protagonistes de ce conflit remontant aux années 1970. Le roi du
Maroc, plus que jamais aveuglé par
ses ambitions expansionnistes, ne
l'entend pas de cette oreille. «L'Algérie est la principale partie de ce
Faisant face à des critiques acerbes dont il fait l'objet de la part de la communauté internationale, le Maroc, dernier
colonisateur en Afrique, s'enfonce dans la bêtise et s'entête dans son refus de solutionner la crise du Sahara occidental,
faisant ainsi fi du respect de la légalité internationale, notamment le droit des peuples à l'autodétermination.
conflit», affirme le roi du Maroc,
dans une énième tentative de fuir ses
responsabilités et de défier la communauté internationale. «Faute de
faire assumer sa responsabilité à l'Algérie en tant que principale partie
dans ce conflit, il n'y aura pas de
solution», poursuit-il, accablé par les
problèmes économiques et sociaux
qui plombent le royaume, qui doit,
de surcroît, faire face à un grave déficit en termes d’image, lui qui s’avère
être une terre d’accueil pour Daech et
qui fournit un fort contingent de terroristes en Syrie notamment. La seule
et unique solution que propose le
souverain marocain dans son discours de jeudi est la poursuite de la
politique de la colonisation du
Sahara occidental jusqu'à la fin des
temps. «Le Maroc restera dans son
Sahara, et le Sahara demeurera dans
son Maroc jusqu'à la fin des temps»
dira-t-il. On ne peut être plus clairs
pour confirmer son statut de dernier
colonisateur sur le continent africain. Mohammed VI tentera même
de justifier les attaques excentriques
de ses apôtres et relais, adeptes de
campagnes médiatiques discontinues contre l'Algérie qui sont d'ailleurs dénoncées à maintes fois par les
officiels algériens. Le souverain du
Maroc tente en effet de convaincre
ses sujets que l'Algérie fait usage de
ses «pétrodollars» pour peser dans le
conflit du Sahara occidental. Les
campagnes en question ne constituent à ses yeux qu'une position
défensive de son pays pour revendi-
quer ce qu'il croit être «une cause
juste». «Si le Maroc n'a ni pétrole ni
gaz...» Le mot est lâché, l’aveu est là.
Le Maroc étouffe sous le poids de la
crise, et l’entreprise coloniale au
Sahara occidental y est pour beaucoup, et comme à son habitude, le
chef du Makhzen accuse son voisin
de l’Est de tous ses maux. Alors même
qu’un récent rapport de l’ONU accable le royaume et l’accuse ni plus ni
moins d’être un narco-état, alors
qu’il essaye de noyer l’Algérie avec
des tonnes de haschisch, le roi du
Maroc se pose en victime expiatoire
d’un pays qui a toujours témoigné
amitié et mesure dans ses relations
avec un pays voisin et frère, en étant
patient face à ses attaques et mesuré
devant ses provocations, comme
dans l’affaire du consulat de Casa-
blanca ou de la cabale ignoble contre
un jeune athlète algérien. La vérité
est que le gouvernement, les partis et
la presse marocains s’attaquent systématiquement à l'Algérie pour masquer leurs problèmes. Soufflant le
chaud et le froid, et tout en donnant
ses coups de poignard, le souverain
marocain indique par ailleurs hypocritement qu'il voue «une haute
estime et un plus grand respect pour
l'Algérie. Cela n'implique pas de
nuire à l'Algérie, à sa direction ou à
son peuple, auquel nous portons la
plus haute estime et le plus grand respect. Nos mots sont pesés et leur sens
est clair», a-t-il dit.
Le message est tout aussi limpide,
serions-nous tentés de répliquer et il
est bien compris.
K. A.
Le gouvernement sahraoui réagit :
«Le roi du Maroc fait fi de la légalité internationale»
E gouvernement de la République
L
arabe sahraouie démocratique
(Rasd) a fustigé hier le dernier discours
du roi Mohammed VI, qui «fait fi de la
légalité internationale et semble ignorer les appels de la communauté internationale à prendre les mesures nécessaires face à l'intransigeance du
Maroc». «Le discours, prononcé jeudi
par le roi du Maroc à l'occasion du 39e
anniversaire de l’invasion des territoires sahraouis, se veut une affirmation
on ne peut plus claire d'une intention
délibérée de faire fi de la charte et des
résolutions des Nations unies qui déterminent la nature de la cause sahraouie,
le cadre de son règlement et la base des
négociations», ajoute le communiqué.
Le gouvernement sahraoui a, dans ce
sens, déploré le fait que le roi du Maroc
veuille imposer «sa logique coloniale
au lieu de se conformer à la légalité
internationale». «Pour toutes ces raisons, la Rasd condamne avec la plus
grande fermeté une telle position
contraire à la légalité internationale»,
précise le communiqué, rappelant que
«la charte et les résolutions des Nations
unies stipulent que la question du
Sahara occidental est une question de
décolonisation». Le gouvernement sahraoui a encore rappelé que la présence
du Maroc sur les territoires sahraouis
«est considérée comme une occupation
militaire illégale» et réitère son appel à
la communauté internationale pour
«accélérer la prise de mesures nécessaires face à l'intransigeance du Maroc».
R. I.
Saâdani répond aux détracteurs du FLN :
«On veut déstabiliser le parti»
A
LORS que la contestation reprend forme
dans ses rangs, le Front de libération
nationale (FLN) veut s'ouvrir aux autres
formations politiques. Son secrétaire général,
Amar Saâdani, qui minimise la crise qui secoue
le parti, appelle au dialogue pour «garantir la
sécurité de l'Algérie».
Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Amar Saâdani, a appelé
jeudi à Alger les partis politiques à discuter entre
eux autour des questions intéressant le pays afin
de «garantir la sécurité et la stabilité de l'Algérie». Saâdani a précisé lors d'une réunion du
bureau politique du parti, que sa main était
«tendue» à tous les autres courants politiques
pour engager un dialogue autour de la situation
politique, sociale, économique et sécuritaire
dans l'objectif de prémunir le pays de ce qui se
passe dans d'autres nations. Il a, dans ce
contexte, invité tous ceux qui veulent dialoguer
avec son parti à débattre de différentes questions qui intéressent le pays «à l'exception de la
légitimité du président de la République, en ce
sens qu'il a été élu par le peuple algérien». Evoquant la révision constitutionnelle, Amar Saâdani a réitéré sa demande pour que le parti
ayant remporté la majorité des voix aux législatives (FLN) soit habilité à former le gouvernement sans exclure les autres partis, estimant
qu'il s'agissait là d'un procédé démocratique
appliqué dans les pays avancés. C'est, pour rappel, l'une des propositions du parti lors des
consultations sur la révision de la Constitution.
Saâdani n'omettra pas par ailleurs de répondre
aux critiques visant le parti considérant qu'elles
visaient à le «déstabiliser» en suscitant des problèmes afin qu'il «ne puisse pas imposer son
avis sur la scène nationale», affirmant que son
parti était ouvert à tous et s'attelait à étendre ses
relations à tous les acteurs politiques, médiatiques et économiques. S'exprimant sur la possibilité du FLN de participer à la conférence du
consensus national initiée par le FFS, Saâdani a
précisé que «rien n'a été encore décidé». Les
deux parties, a-t-il ajouté, devront tenir une
autre rencontre, une fois le dialogue terminé
avec les autres partis et la société civile. Dans un
communiqué de presse remis au terme de la réu-
nion, le bureau politique a salué les efforts
colossaux et les activités intenses du président
de la République à tous les niveaux, notamment
diplomatique, mettant en avant les mesures prises pour protéger les frontières de l'Algérie et
préserver sa sécurité. Le bureau politique a, en
outre, appelé les militants du parti à resserrer les
rangs en vue de garantir la réalisation des objectifs du parti, notamment une bonne préparation du 10e congrès rassembleur dans un climat
de transparence et dans le respect rigoureux des
lois régissant les activités du parti. Le communiqué s'adresse ainsi aux opposants à Saâdani,
menés par Abderrahmane Belayat, qui contestent son élection à la tête du parti.
S. Mekla
Construction d'un consensus national
TAJ salue l'initiative du FFS
L'
INITIATIVE pour la construction d'un
consensus national que mène le Front
des forces socialistes a été saluée par le
parti Tajamoue Amal El Djazaïr (TAJ), après la
rencontre des délégations des deux partis. Amar
Ghoul, président de TAJ, et Mohamed Nebbou,
premier secrétaire national du FFS, ont échangé
leurs points de vue, lors d'une rencontre à huis
clos au siège national de TAJ.
A l'issue de cette entrevue, qui entre dans le cadre
des consultations entre le FFS et les acteurs politiques sur la conférence du consensus national
prévue avant la fin de l'année, Amar Ghoul a précisé, dans une déclaration à la presse, que son
parti «salue cette initiative en ce qu'elle revêt une
dimension nationale», ajoutant que sa formation politique «soutient, encourage et compte
renforcer et faire réussir l'initiative car elle vise à
construire l'Algérie et sert l'intérêt général et non
celui d'une quelconque partie ou groupe de partis». Le président de TAJ a souligné qu la rencontre a été marquée par un débat «libre, franc et
transparent» où toutes les questions nationales,
régionales et internationales d'intérêt pour le
pays ont été abordées». La conférence du consensus est «une opportunité pour davantage de solidarité, de rapprochement et de cohésion entre
les Algériens et pour construire une Algérie meilleure, plus sûre, plus stable et avec un leadership
renforcé», a tenu à relever Amar Ghoul. Pour le
premier secrétaire national du FFS, la rencontre
avait été «conviviale, franche et responsable».
L'initiative du FFS en faveur d'un consensus a pu
être exposée, a indiqué Mohamed Nebbou, qui
mentionnera l'existence de nombreux points de
convergence sur plusieurs questions. M. Nebbou
a tenu à préciser que l'initiative du FFS pour
construire un consensus national «vise à amorcer
une nouvelle ère fondée sur la démocratie, les
libertés et l'Etat de droit», estimant que les portes
du FFS «demeurent ouvertes» afin que tous les
représentants de la société civile et les acteurs
politiques participent à la conférence du consensus national.
Le FJD «pas convaincu»,
selon son président
L e Front de la justice et du développement
(FJD) «n'est pas convaincu» de l'initiative du
Front des forces socialistes (FFS) pour la tenue
d'une conférence du consensus national, selon
son président Abdellah Djaballah. Intervenant
à l'ouverture d'une session de formation au
profit des cadres du parti, M. Djaballah a indiqué hier à Alger que «le FFS a demandé à nous
rencontrer et j'ai exigé que la rencontre soit
axée sur la situation politique en général, car je
ne me sens pas concerné par la conférence du
consensus qui ne me convainc nullement».
«Le FFS voulait que son initiative pour la tenue
de la conférence du consensus soit au cœur de
notre rencontre et nous avons clairement
signifié notre désintérêt», a-t-il ajouté. Pour M.
Djaballah, «la responsabilité du changement
n'incombe pas uniquement à un ou plusieurs
partis, mais plutôt au peuple», appelant l'élite,
l'opposition et les médias à jouer leur rôle de
sensibilisation quant à cette question.
A. Mohamed
«5+5 Défense»
Les éléments de l'ANP exécutent un exercice de lutte contre la pollution
D
ANS le cadre de l'exécution
des activités inscrites au
titre du plan d'action des
pays membres de l'Initiative «5+5
Défense», l'Armée nationale populaire, à travers le Commandement
des forces navales, a exécuté, jeudi,
un exercice de lutte contre une pollution marine causée par le déversement en mer d'hydrocarbures, bap-
tisé «Polmar-Alger 2014». L'exercice
a eu lieu à Alger, au niveau de la
façade maritime centre relevant de
la 1re Région militaire. Cet exercice a
vu la participation d'officiers observateurs des pays de l'Initiative «5+5
Défense» et d'observateurs d'autres
pays étrangers. Le scénario de cet
exercice consiste en la simulation
d'une collision entre un navire mar-
chand et un pétrolier à 5,5 miles au
nord-ouest d'Alger, due à un intense
brouillard, et causant la blessure de
deux membres de son équipage
ainsi qu'une importante fissure sur
le pétrolier, générant ainsi le déversement en mer d'une quantité de
pétrole brut. L'organisation et la
gestion de telles activités en matière
de lutte contre la pollution marine,
dans un cadre multinational, vise à
consolider la coopération multilatérale des pays de l'Initiative «5+5
Défense», renforcer les relations de
coopération et de coordination
entre les organismes militaires et
civils concernés par la lutte contre
la pollution, dans le cadre du plan
national, dynamiser le CNOSS dans
la gestion des opérations de lutte
contre la pollution marine, évaluer
les résultats du travail de l'organisation sur le plan local, régional et
national de lutte contre la pollution
marine et tester l'efficacité des
moyens d'intervention existant à
tous les niveaux et la maîtrise des
procédures d'enquête de sécurité
maritime.
R. N.
D’ALGERIE
ACTUALITÉ
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
3
Tout en réaffirmant le maintien de la règle 49/51
Le partenariat international est
un élément clé de notre stratégie,
souligne Bouchouareb
Le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, a considéré jeudi à Alger que «le
partenariat international est un élément clé de notre stratégie, et nous veillerons à encourager un partenariat
de type nouveau qui, en contrepartie du potentiel immense que lui offre notre marché, ouvre des perspectives
stratégiques réelles à nos entreprises publiques et privées, à nos universités et à notre recherche».
Par Karima Sebai
D
ANS son discours sanctionnant les
travaux de la conférence sur le développement économique et social,
organisée du 4 au 6 novembre au Palais des
nations (Alger), le ministre a indiqué que «ce
partenariat, nous le voulons avec des leaders
mais aussi avec des PME innovantes étrangères qui trouveraient en Algérie les conditions
de leur épanouissement». Toutefois, le ministre a réaffirmé que la règle 49/51 régissant l'investissement étranger n'a pas été remise en
cause, mais plutôt élargie au commerce de
gros et de détail dans le cadre de la réglementation des activités afin de freiner «les importations massives» qui ont conduit à l'effondrement de certains secteurs. «Il faut absolument
fermer cette porte béante et créer un repeuplement industriel pour minimiser la facture des
importations et créer de la richesse», a-t-il
déclaré, lors de la conférence de presse tenue à
l'issue de la rencontre. La règle 49/51 sera
expurgée du prochain code de l'investissement pour le rendre plus attractif mais ne sera
en aucun cas totalement supprimée, a expliqué M. Bouchouareb, poursuivant que cette
règle n'était pas rigide car elle peut être appelée à évoluer dans le futur, en fonction des
besoins de la politique du gouvernement, en
indiquant qu'elle pourrait être révisée, par
exemple, dans le cas d'investissements réalisés
avec des partenaires étrangers dans des segments porteurs à l'international. Il a justifié, à
cette occasion, la décision du gouvernement
de supprimer la règle 49/51 du code de l'investissement et son placement dans le cadre de la
réglementation des activités. «La règle 49/51
n'a rien à faire dans le code de l'investissement car ce code est une vitrine qui devrait
mettre en évidence tous les points positifs et
les facilitations et les garanties accordés aux
investisseurs étrangers afin de les attirer et les
motiver à venir investir dans notre pays.
Aussi, nous considérons inutile de la faire
figurer dans ce code», a-t-il expliqué aux journalistes lors d'une conférence de presse.
Du nouveau en faveur
des secteurs stratégiques
Le ministre a souligné que le principe de la
règle 49/51 n'est pas une chose nouvelle en
Algérie et qu'il a toujours existé notamment
dans le secteur des mines et des hydrocarbures. Dans le nouveau code de l'investissement,
«nous allons enlever tous les points qui pourraient entraver l'investissement et ne garder
que les facilitations et l'accompagnement des
projets», a-t-il soutenu, ajoutant que le nouveau texte serait plus attractif car n'incluant
que les mesures de facilitations qui rendent
«l'accès libre» au marché algérien pour les
investisseurs étrangers. Les dispositions figurant dans le code en vigueur et qui relèvent de
la Banque d'Algérie ou du ministère des
Finances seraient également expurgées du
nouveau code, en notant que ces mesures
seront du ressort de ces deux institutions. Il a
rappelé que l'élargissement de cette règle au
secteur du commerce de gros et de détail a été
rendu nécessaire par le besoin de venir en aide
aux secteurs fragilisés, voire effondrés par la
concurrence des produits importés comme
celui de la manufacture. M. Bouchouareb a
indiqué que «la présence en masse de nos partenaires étrangers à ces débats est un signal
fort qui indique tout le potentiel de notre
pays et la grande confiance de nos partenaires
étrangers en notre pays et en les femmes et les
hommes qui animent nos entreprises et nos
institutions». Il dira que le gouvernement a
opté résolument «pour un nouveau paradigme du développement industriel. Nous
voulons opérer un renversement de perspective stratégique avec deux dimensions complémentaires et convergentes : l'entreprise est
au cœur de notre démarche d'une part, d'autre
part le savoir en sera le moteur».
C'est autour de l'entreprise, cadre naturel de
création de richesse et d'emplois, que sera formulée «la nouvelle stratégie industrielle». A
propos du rôle des pouvoirs publics, il a noté
que «l'Etat est un Etat stratège, créant les
conditions de la compétitivité des entreprises,
ouvrant la voie à l'émergence de champions
industriels nationaux qui entraîneront dans
leur sillage PME, universités, ingénierie et
recherche nationales».
K. S.
Le ministre de l'Industrie aux entreprises publiques :
«Les financements par le recours
au Trésor public c'est fini»
L
E gouvernement change de
cap en matière de financement des investissements
publics qui seront désormais assurés
en partie par le secteur bancaire. Le
ministre de l'Industrie et des Mines,
Abdesselam Bouchouareb, a estimé
jeudi à Alger qu'une orientation
pareille «donnait un signal fort à
l'économie», qui doit être financée
par les banques et non pas par le Trésor public. «Les financements par le
recours au Trésor public c'est fini», at-il affirmé à ce propos, lors d'un
point de presse animé à l'issue de la
conférence sur le développement
économique et social. Bouchouareb
a tenu à être précis toutefois sur ce
point, en expliquant que cette nouvelle orientation ne signifie pas que
le privé est autorisé à investir dans
des infrastructures relevant de la
souveraineté de l'Etat, citant en cela
l'exemple des ports qui sont réalisés
et contrôlés par les Etats de par le
monde. Certaines activités portuaires sont cependant cédées au privé,
a-t-il signalé. La nouvelle réorganisation du secteur public marchand vise
à assurer une autonomie de gestion
aux Entreprises publiques économiques (EPE), a indiqué le ministre.
Il a précisé que cette autonomie qui
sera conférée aux EPE va supprimer
«toute intermédiation entre elles et
le propriétaire qui est l'Etat». Ce nou-
veau mode de management va en
effet apporter des modifications à la
composante des conseils d'administration des EPE, qui seront désormais
constitués par des banquiers et des
experts. Aussi, les dirigeants des EPE
seront tenus par des contrats de performance et bénéficieront à ce titre
d'une augmentation de leur rémunération pour mener à bien les missions qui leur sont assignées. L'autre
axe de la réforme initiée par le gouvernement dans le cadre de la réindustrialisation du pays concerne le
développement du secteur de la
PME, a poursuivi le ministre qui a
promis une refonte de la loi d'orientation sur la PME qu'il juge obsolète.
Cette révision qu'il a estimée nécessaire au regard du «taux de mortalité» des PME, est déjà engagée au
niveau de son département, a-t-il fait
savoir. Ce chantier comprend également la réforme du mode de fonctionnement de l'Agence nationale de
développement de la PME (ANDPME), chargée de la mise à niveau
des petites et moyennes entreprises.
Le ministre a déploré à ce propos le
manque d'absorption des fonds destinés à la mise à niveau des entreprises. Selon lui, l'AND-PME qui dispose
de 4 milliards de dollars d'avoirs destinés à cet effet n'en a consommé
qu'une somme insignifiante. Toujours dans les PME, Bouchouareb a
minimisé l'impact de l'abrogation de
l'article 87 bis sur les PME, en
réponse à une question sur l'incidence financière que pourrait engendrer une telle mesure sur les petites
et moyennes entreprises. Bouchouareb a estimé à ce titre que les PME
sont menacées par d'autres facteurs
liés, entres autres, à l'environnement
dans lequel elles évoluent. A une
question sur l'autorisation d'un
groupe privé à investir à l'international, Bouchouareb a répondu que cet
opérateur «était libre d'investir» à
l'étranger. «Ces investissements à
l'étranger ne nous concernent pas»,
a-t-il dit.
K. S.
Conférence sur le développement économique et social
Renouer avec la croissance en encourageant
le partenariat
C
LÔTURÉS jeudi, les travaux de la
Conférence nationale sur le développement économique et social ont
débouché sur l'adoption de plusieurs recommandations dont la nécessité d'améliorer le
climat des affaires à travers notamment le partenariat mais aussi l'impératif de renouer avec
la croissance.
Dans le cadre du 2e atelier de la conférence
auquel ont pris part plus de 100 participants
de divers horizons, l'accent a été mis sur l'investissement productif et le développement
industriel qui est «au cœur du nouveau
régime de croissance». Le secteur minier,
«source importante de devises», a été mis en
exergue. Il est ainsi recommandé «d'intensifier la valorisation des ressources minérales à
travers la recherche et la production minière
en amont, et la transformation industrielle de
ces produits primaires (phosphates, fer, sel,
métaux précieux, métaux de base, et autres
substances utiles,…)», mais aussi de poursuivre le développement des investissements
déjà engagés dans la recherche et production
minières. Les participants ont recommandé
d'identifier les filières industrielles prioritaires, à encourager, de cibler, au sein de ces filières, les créneaux et segments à haut potentiel,
de soutenir notamment par des partenariats
innovants, les secteurs et branches en difficulté ou encore de développer les activités de
sous-traitance de biens et de services, à travers
la mise en place de mécanismes incitatifs et
organisationnels appropriés. Pour impulser
cette politique industrielle, il est recommandé
de mettre en place «un conseil national du
développement industriel, une agence nationale pour le développement industriel qui
coordonne tous les autres services d'appui et
l'institutionnalisation des contrats programme entre pouvoirs publics et entreprises
industrielles. En matière de reconfiguration
du secteur public marchand industriel, l'atelier recommande entre autres d'affiner la
constitution des groupes industriels pré-identifiés, d'accompagner ces groupes par une
ingénierie de formation à tous les niveaux et
de renforcer la politique de soutien à la création et au développement de la PME. S'agissant du volet ingénierie, gouvernance, développement humain et expertise,
il est recommandé de «réhabiliter et de développer de nouvelles capacités d'ingénierie, de
construction, de montage industriel et de process, de soutenir fortement le processus d'autonomie des entreprises publiques, d'élargir
les conseils d'administration à des compétences externes et développer le métier de l'administrateur», ainsi que l'investissement dans le
capital humain. Le 3e atelier s'est, quant à lui,
penché sur le partenariat public-privé national et national-étranger. «Le partenariat
public-privé, national-étranger est un choix
stratégique du gouvernement et un des outils
privilégiés de relance de l'industrie nationale», est-il noté dans le document final sanctionnant les travaux de l'atelier qui recommandent de stabiliser et adapter le cadre réglementaire et légal régissant la réalisation de
partenariats et d'initier une étude pour l'élaboration d'une loi consacrant la réforme des
droits des sociétés en matière de contractualisation des rapports des associés.
Il est aussi recommandé d'élaborer et mettre
en place une série de mesures d'encouragements significatives (réglementaires, fiscales,
financières, structurelles, etc.) à l'effet d'améliorer l'attractivité de l'Algérie dans ce
domaine, de créer une institution de médiation, d'orientation et de conseil, d'élaborer
sans délais, les normes susceptibles de protéger la production nationale et les flux commerciaux et accompagner l'entreprise et améliorer ses niveaux de compétitivité aux plans
local et international.
S'agissant de l'adhésion de l'Algérie à l'OMC, il
a été décidé de confier à un collège d'experts
indépendants une étude détaillée des avantages, des inconvénients et des risques encourus
par l'adhésion de l'Algérie à cette organisation.
Syntèse S. M.
D’ALGERIE
4
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
ACTUALITÉ
Evolution du marché international des télécommunications
La vision d'Ericsson
De notre envoyé spécial
à Stockholm : Farouk Belhabib
D'
ABORD, au niveau d'Ericsson,
la stratégie du développement a
été centrée sur l'anticipation des
besoins des utilisateurs de la toile en
offrant le réseau et les infrastructures
adéquates. Cela a induit une politique
d'investissement sur la recherche nécessitant un budget de 5 milliards de dollars.
L'entreprise dispose aujourd'hui de
25 000 chercheurs-développeurs sur un
effectif global de 114 000. Ericsson a fait
de la sécurité et de la performance des
infrastructures des technologies d'information une priorité afin d'offrir les meilleures conditions de transport des données (voix, images…). 35 000 brevets de
recherche ont été déclarés auprès des
structures de propriété. La croissance des
TIC dans les prochaines années implique,
selon le patron d'Ericsson, l'investissement constant dans les infrastructures de
réseaux. Les chiffres sont là pour illustrer
cette évolution. Le nombre d'abonnés à
Intervenant lors du forum d'Ericsson organisé à Stockholm
les 5 et 6 novembre, le PDG de la compagnie suédoise a présenté
les grandes tendances de l'évolution numérique à l'échelle
mondiale, y compris l'Algérie.
la téléphonie mobile atteindra durant les
prochaines années les 9 milliards d'abonnés, la couverture réseau sera de 90% et
7,5 milliards d'individus auront accès à
l'internet. Les recherches menées par
Ericsson prévoient aussi que plus de 50
milliards d'appareils seront connectés
d'ici 2020 dans le monde. Dans quelques
années, plus de la moitié de la population mondiale bénéficiera d'une couverture LTE. Une évolution qui devra impliquer un investissement en matière d’infrastructures et de réseaux de relais ayant
des capacités énormes pouvant supporter
ce trafic. Le premier responsable d'Ericsson évoque dans ce contexte la 5e révolution, après celles de la découverte de
l'électricité, du pétrole, du gaz et de la
téléphonie. Dans le cadre de cette 5e
révolution, il s'agit pour cet acteur
majeur des TIC de concevoir des équipements pouvant fournir des services accessibles à travers le monde et contribuant à
Hans Vestberg, PDG du groupe Ericsson :
«Le marché algérien du haut
débit s'est très bien développé»
E PDG d'Ericsson croit fort bien que
L
le marché algérien de l'internet
connaîtra une évolution rapide, voire
même «explosive» durant les prochaines
années. La percée des smartphones et le
lancement de la téléphonie de la 3G et
de la 4G illustrent, selon Hans Vestberge, de la dynamique que connaît ce
domaine. Ayant effectué une visite en
Algérie en février 2014, le patron d'Ericsson est persuadé que le marché algérien
est appelé à être «innovateur» et même
spécifique en matière de créations. Le
patron d'Ericsson, qui a accordé un
point de presse lors du forum d'Ericsson
tenu du 5 au 7 novembre à Stockholm à
la presse algérienne, se rappelle d'avoir
découvert un «pays fantastique». Ericsson entretient une ancienne relation
avec l'Algérie depuis les années 1970.
Aujourd'hui, elle travaille en partenariat
avec les opérateurs Algérie Télécom et
Mobilis. La compagnie suédoise est également actionnaire à hauteur de 35%
dans la société publique Sitel basée à
Tlemcen.
F. B.
la dématérialisation des produits (on
passe de l'achat du disque de musique en
boutique à l'abonnement via internet
chez les fournisseurs). Cette industrie
numérique fait partie intégrante de l'activité économique et contribue efficacement à son développement. L'usage de
ces technologies induit, en effet, une
croissance du produit intérieur brut des
pays et favorise la naissance de nouvelles
entreprises. A l'avenir, les acteurs économiques et institutionnels sont appelés,
selon le patron d'Ericsson, à disposer
d'un «plan du haut débit». C'est là la
vision d'Ericsson qui assume aujourd'hui
40% du trafic mondial et la maintenance
d'infrastructures desservant plus de 2,5
milliards d'abonnés dans les 190 pays où
il est présent. Du pain sur la planche…
F. B.
Bientôt la téléphonie mobile 5G
E premier équipementier télécom mondial, Ericsson, se prépare à la téléphoL
nie de la 5 génération, plus rapide et plus fiable que la 4G. Cette technologie sera prête en 2020. Les spécificités de la 5G sont notamment la rapidité des
e
communications. Ericsson a déjà procédé à des tests en laboratoire et établi un
nouveau record avec le téléchargement de 5 gigabits de données en une
seconde. Les premiers smartphones 5G devraient voir le jour en 2020. La 5G ne
servira pas seulement à téléphoner.
F. B.
In Salah
Lancement avant fin 2014 des travaux de réalisation
d'une station de dessalement d'eau
E ministre des Ressources en
eau, Hocine Necib, a annoncé
L
jeudi à Alger le lancement avant
fin 2014 des travaux de réalisation d'une station de dessalement
d'eau à In Salah (Tamanrasset)
pour remédier au problème de
salinité de l'eau dans cette région.
M. Necib, qui répondait à une
question d'un membre du
Conseil de la nation sur la salinité de l'eau dans la région de
Tamanrasset, a précisé qu'un marché de gré à gré simple avait été
conclu avec Cosider-Canalisations (filiale du groupe Cosider)
pour le lancement des travaux de
réalisation d'une station de dessalement d'eau. Les travaux de ce
projet, dont le coût est estimé à
6,5 milliards de dinars, seront
lancés avant la fin de l'année en
cours pour un délai de réalisation
de 18 mois, a fait savoir le ministre, précisant que la société en
charge de la réalisation gérera la
station pendant cinq ans après sa
livraison. Une fois en service, la
station permettra de traiter 50
000 mètres cubes d'eau quotidiennement avant d'atteindre
une capacité de traitement de
100 000 mètres cubes d'eau quotidiennement à l'horizon 2025
pour alimenter la ville de Tamanrasset et d'autres localités de la
wilaya. Ce projet permettra de
remédier au problème de salinité
élevée de l'eau transférée d'In
Salah. La ville de Tamanrasset est
alimentée en eau potable à partir
du projet de transfert d'eau In
Salah-Tamanrasset sur une distance de 700 km. Le ministre a,
par ailleurs, indiqué que le
groupe Cosider procédera à la
rénovation du réseau de distribution d'eau dans la ville de Tamanrasset et au renforcement des
structures de stockage. Pour M.
Necib, les projets de réalisation
d'une station de dessalement
d'eau et de rénovation des canalisations permettront d'améliorer
la qualité de l'eau proposée aux
citoyens. Interrogé par la presse
sur le taux de remplissage des
barrages, le
ministre a précisé qu'il était de
près de 65%, le qualifiant
d'«acceptable» pour cette période
de l'année. Il a cependant fait
état d'un taux de remplissage très
bas dans certains barrages,
notamment celui de Aïn Dalia
(Souk Ahras), qui alimente les
wilayas de Souk Ahras, Tebessa et
Oum El Bouaghi, et celui de
Bordj Bou Arréridj.
R. N.
Awane fête son 10e anniversaire
Une marque qui détient 72% du marché algérien
A marque Awane d'hygiène fémiL
nine de l'entreprise Faderco, spécialisée dans la production de produits
d'hygiène corporelle et domestique, a
fêté jeudi son 10e anniversaire. «Notre
marque accompagne des générations de
jeunes filles et femmes algériennes
depuis des années. Elle occupe le statut
de leader avec plus de 72% des parts du
marché», a affirmé un cadre de cette
entreprise.
S'exprimant lors d'une rencontre
regroupant consommateurs, partenaires
et distributeurs, à l'hôtel Sheraton
(Alger), le directeur des opérations, SidAhmed Hasbellaoui, a salué les années
d'efforts de ses employés pour développer la marque Awane et résister à la
concurrence. «Nous avons su être à
l'écoute des consommatrices pour satisfaire au mieux leurs besoins et leurs
attentes évolutives», a-t-il dit, ajoutant
que «nous effectuons plusieurs études
de marché par an pour être toujours
attentifs aux tendances».
Créée en 1986, Faderco se définit
comme une entreprise algérienne qui
produit pour les Algériennes. Elle est
spécialisée dans les produits d'hygiène
corporelle, à travers les produits dérivés
du coton et à matelas absorbants.
Grâce à sa fine connaissance du marché
local, elle parvient à s'imposer sur un
segment très concurrencé, particulièrement par les marques étrangères. «Nous
sommes parvenus à nous imposer
devant les géants mondiaux de l'hygiène corporelle», a indiqué le même
responsable. L'entreprise n'a cessé de se
développer pour devenir aujourd'hui
un acteur économique majeur du pays,
avec un chiffre d'affaires de près de 5
milliards de dinars, trois sites de production, aux Eucalyptus, à Meftah et à
Oued Smar, avec à la clé 600 emplois
directs.
C'est grâce au savoir-faire et aux efforts
conjoints de l'ensemble de ses
employés que Faderco a réussi à acquérir la confiance de ses clients et partenaires, faisant de ses produits des
modèles dans leur catégorie. Le groupe
s'est lancé en 2001 dans la production
des serviettes hygiéniques Amane. En
2006, la marque change de nom à travers une nouvelle gamme dite Awane.
Soucieuse d'être à l'écoute de ses clients
et de ses collaborateurs, Faderco a mis
en place une politique de la qualité
basée sur l'amélioration continue. Ce
système de management pertinent de
la qualité a été reconnu en 2010 par la
certification ISO 9001 version 2008. Sur
ce parcours fructueux, M. Hasbellaoui a
souligné : «Je suis très fier du chemin
parcouru ces dix dernières années.
Nous avons su nous montrer attentifs
aux besoins des Algériennes afin de
mieux les comprendre, les servir et
anticiper leurs attentes. Nous avons
développé, au fil des années, des produits de qualité et adaptés à notre marché, ce qui nous a permis d'instaurer
une véritable relation de proximité
avec nos consommatrices».
Feriel Arab
D’ALGERIE
ACTUALITÉ
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
5
Habitat
Lancement des projets restants du plan
quinquennal actuel avant fin 2014
Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, a déclaré jeudi à l'APS que
les projets restants du plan quinquennal 2010-2014 «seront lancés avant la fin décembre 2014, ce qui permettra
au ministère d'entamer le prochain programme quinquennal à l'entame de l'année 2015».
«
L
E lancement de la réalisation des 87 000 logements
restants à l'échelle nationale au titre de l'actuel quinquennat
aura lieu avant la fin de l'année et le
ministère en a les capacités», pour
«clore ainsi le dossier du quinquennat 2010-2014», a affirmé M. Tebboune en marge d'une rencontre
d'évaluation des activités de son
secteur pour le 3e trimestre 2014,
avec les directeurs généraux des
OPGI et les directeurs de l'habitat au
niveau national. Le ministre a
ajouté que le lancement du programme inscrit au titre du prochain
quinquennat, prévu en début 2015
«aura lieu dans de meilleures conditions», en vue d'honorer l'engagement du gouvernement à éradiquer
définitivement l'habitat précaire à
la fin 2015 et à mettre fin à la crise
du logement à l'échelle nationale à
la fin 2018. Le gouvernement a pris
depuis 2012 toutes les dispositions
juridiques, réglementaires et financières pour garantir le succès du
plan visant à mettre fin à la crise du
logement en Algérie à l'horizon
2018, a poursuivi le ministre. Il a,
dans ce sens, cité l'exemple de la
dynamique qui marque désormais
la distribution des logements et la
hausse du montant des fonds consacrés au secteur passé de 220 milliards DA à la fin 2012, à 415 milliards DA en 2013, et devrait atteindre 650 milliards DA à la fin de l'année en cours. Intervenant devant les
responsables du secteur, le ministre
a rappelé que les résultats réalisés
durant le quinquennat actuel
étaient «satisfaisants en général,
mais insuffisants compte tenu du
retard accusé dans certaines
wilayas», appelant ces responsables
à accélérer le rythme de réalisation
pour atteindre les objectifs tracés.
M. Tebboune a, en outre, mis en
garde les responsables du secteur
dans les wilayas -où le lancement et
la réalisation des projets de logements accusent un retard- contre le
fait d'avancer comme prétexte des
changements structurels enregistrés
dans quelques wilayas, appelant les
directeurs généraux des OPGI et les
directeurs exécutifs des projets à
assumer leurs responsabilités et à
maintenir le même rythme. Le
ministre a appelé les cadres du secteur à s'armer de bonne volonté
pour le lancement des projets restants avant la fin 2014 et à adhérer à
la nouvelle politique du secteur
pour réaliser les objectifs du gouver-
nement, notamment à la faveur de
la politique de préfabrication des
logements, qui devrait, a-t-il dit,
contribuer à accélérer le rythme de
réalisation et partant la réception de
logements. Concernant la préfabrication de logements, le ministre a
précisé que l'objectif était d'obtenir
une capacité supplémentaire de réalisation de 60 000 logements par an
qui viendrait s'ajouter aux capacités
actuelles de
80 000 unités par
an, ce qui augmentera la capacité
nationale de réalisation de logements à 140 000 unités par an et
permettra de venir à bout de la crise
du logement et de satisfaire la
demande dans ce domaine.
Les tricheurs
seront radiés
Concernant les souscripteurs au
programme AADL 2 qui se sont
inscrits dans plus de deux wilayas,
M. Tebboune a souligné que :
«Tout souscripteur qui s'est inscrit
dans plus de deux wilayas sera
radié de la liste des bénéficiaires».
Pour ce qui est des souscripteurs
qui se sont inscrits dans deux
wilayas uniquement, M. Tebboune
a indiqué que son département
avait décidé de tenir compte de
leurs conditions, citant les
souscripteurs qui s'étaient inscrits
en même temps et sans mauvaise
foi dans leur wilaya de résidence et
à partir de celle de leur lieu de
travail. «Il sera tenu compte, dans
pareils cas, de la deuxième
inscription», a poursuivi le
ministre. S'agissant des citoyens
ayant bénéficié du soutien de l'Etat
dans le cadre de subventions
octroyées aux sinistrés des
catastrophes naturelles, le ministre
a souligné que «cette catégorie
jouit toujours de son droit à la
souscription aux différents
programmes de logement, à
condition que la subvention ne
dépasse pas les 300 000 DA». Par
ailleurs, le ministre a indiqué que
«le surplus des logements qui
seront réalisés dans le cadre du
programme des logements en
location-vente AADL 2 durant le
prochain quinquennat sera affecté
au programme AADL 3». «On
prévoit un surplus de quelque 100
000 logements après la
distribution des logements prévus
pour le programme AADL 2», a
Education nationale
150 000 enseignants bénéficient
de promotions à des grades supérieurs
P
«
RÈS de 35% d'enseignants
(150 000) des trois cycles
bénéficieront de promotions à
des grades supérieurs», a annoncé la
ministre de l'Education nationale, Nouria
Benghebrit. Cette évolution de carrière
pour les concernés répond aux accords
conclus entre le gouvernement et les
syndicats, portant intégration et
promotion de 150 000 fonctionnaires
(35% de l'ensemble des employés du
secteur), conformément à la circulaire
interministérielle N° 4 datée du 6 juillet
2014, a indiqué Mme Benghebrit dans un
entretien accordé à l'APS. Pour la mise en
œuvre des clauses de l'accord à travers la
finalisation du traitement de tous les
dossiers d'intégration et de promotion, la
ministre a fixé le 10 novembre comme
date butoir de la mise en œuvre des
clauses de l'accord à travers la finalisation
du traitement de tous les dossiers
d'intégration et de promotion. Les
conférences régionales organisées à Tiaret,
Djelfa et Sétif «ont permis d'unifier les
vues» sur les modes d'application de cette
circulaire qualifiée par la ministre de
«complexe et nécessitant un certain
temps pour l'appliquer à la lettre». A une
question sur la réunion prévue à la minovembre entre le ministère de
l'Education et les partenaires sociaux,
Benghebrit a fait savoir qu'il s'agit de la
3e rencontre du genre qui vise
essentiellement à porter des solutions
aux problèmes que connaît son secteur et
à résoudre les différends opposant les
deux parties. La première responsable du
secteur a exprimé, dans ce sens, son
souhait que la prochaine rencontre se
déroulera dans de bonnes conditions au
moment où elle a manifesté, là aussi, la
volonté et la disponibilité de son
département à assainir ses relations avec
les différents partenaires sociaux. A
propos de revendications soulevées par
ces derniers et qui totalisent 36 points,
Benghebrit a rappelé que la plupart de ces
points avaient été «satisfaits» par le
gouvernement, affirmant que les
problèmes en suspens «ne sont
absolument pas du ressort du ministère
de l'Education». A cette occasion, elle a
appelé les intendants en grève depuis
deux mois à reprendre leur travail dans
«l'intérêt de l'élève», tout en affichant sa
disponibilité à dialoguer avec eux pour
trouver une solution à leurs doléances.
Dans ce contexte, la ministre a annoncé
qu'un concours de promotion
professionnelle sera organisé à leur profit.
1000 nouveaux enseignants
uniquement ont démissionné,
selon la ministre
Benghebrit a, par ailleurs, mis en
exergue la «légitimité» des
revendications soulevées par les
fonctionnaires de l'Education
nationale, estimant que leur prise en
charge nécessitait des «solutions
progressives, du temps et de la
patience». S'agissant des informations
faisant état de la démission de milliers
de nouveaux enseignants en raison
des «mauvaises conditions de travail»,
la ministre a indiqué que «1000
enseignants uniquement (moins de 4
%) sur les 24 104 que compte le
secteur, parmi ceux ayant passé le
concours de recrutement organisé en
juillet, ont démissionné de leur
poste».
La première responsable du secteur a
fait part de la tenue d'une série de
réunions avec d'autres secteurs pour
tenter de trouver des solutions
définitives aux problèmes qui se
posent au secteur de l'éducation.
«Il sera procédé à partir de samedi à la
tenue d'une série de réunions avec
plusieurs ministères concernées par la
gestion du secteur de l'éducation
nationale, en vue de trouver des
solutions pratiques et définitives aux
problèmes», a affirmé Benghebrit. Elle
a, dans cette optique, évoqué le
problème de surcharge qui nécessite,
selon elle, l'intervention du secteur de
l'Habitat, premier responsable de la
réalisation des établissements scolaires
et le problème de prise en charge de
l'enseignement préscolaire et des
élèves aux besoins spécifiques.
Benghebrit a conclu en réaffirmant
l'engagement du gouvernement à
booster le secteur de l'éducation.
Karima Adjemout / Agences
indiqué le ministre ajoutant
qu'«une fois que nous aurons
satisfait toutes les demandes
inscrites dans le cadre du
programme AADL2, nous
procéderons au lancement d'autres
projets» destinés essentiellement à
un nouveau programme de
logements en location-vente. Le
secteur réalisera un programme
supplémentaire dans le cadre du
prochain quinquennat pour faire
face à la demande croissante sur ce
type de logements, a poursuivi M.
Tebboune précisant que «quelque
450 000 logements en locationvente seront réalisés à ce titre». Un
programme de 230 000 logements
inscrits au titre de l'actuel
quinquennat, en cours de
réalisation, devra porter le nombre
de logements en location-vente à
plus de 650 000 à l'horizon 2018.
Il a, par ailleurs, rassuré les
citoyens inscrits dans le
programme AADL2 quant à leur
droit d'avoir un logement «du
moment que leurs dossiers sont
conformes», précisant que
«l'opération d'envoi des ordres de
versement de la première tranche
se poursuit jusqu'à la fin 2014».
R. N.
Fonds de la zakat
Un projet soumis
au gouvernement
L
E ministre des Affaires religieuses et des Wakfs,
Mohamed Aïssa, a affirmé que son département
avait soumis pour examen au gouvernement un
projet relatif au fonds de la zakat, qui permettra d'asseoir un cadre légal de ce fonds. Le ministère a soumis
au gouvernement un projet relatif à la promotion du
fonds de la zakat en institution à part entière, conformément à l'article 47 de la loi sur les associations, a indiqué le ministre. Les services de son département reçoivent des notes provenant de différents ministères à ce
sujet, a précisé M. Aïssa, soulignant l'importance du
décret ministériel sur l'organisation des associations
religieuses portant également création d'une institution
de la zakat et d'une autre pour les wakfs et les actions
caritatives en général. Le fonds de la zakat jouira d'une
base juridique qui permettra aux donateurs de la zakat
de bénéficier d'exonérations fiscales, conformément à
la loi de finances, ainsi qu'aux institutions assurant des
services d'utilité publique, a-t-il ajouté. Le fonds de la
zakat ne sera pas détaché de la mosquée, a-t-il soutenu,
soulignant que la mosquée «joue un rôle religieux et
social qui est complémentaire à celui d'autres institutions de l'Etat». La mosquée se charge d'orienter et de
convaincre les donateurs de la zakat algériens de la verser à cette institution, a-t-il dit. Par ailleurs, le ministre
a rappelé qu'une réflexion était en cours pour la création prochaine de Dar El Iftaa, sous forme d'académie,
composée d'imams muftis, de secrétaires de conseils
scientifiques et d'universitaires pluridisciplinaires.
Concernant la création d'une banque de la zakat, M.
Aïssa a précisé qu'elle nécessitait des fonds importants,
soit plus de 132 milliards de centimes, que le ministère
avait réussi à collecter au cours de cette année. Par ailleurs, le ministre a indiqué que l'octroi de crédits bonifiés a permis la création de plus de 8000 projets de
microentreprises.
R. N.
Le ministre de la Communication à Ouargla
Grine veut mettre en valeur les potentialités du Sud
E
N visite à Ouargla, le ministre de la
Communication, Hamid Grine, a mis
en exergue, jeudi, la mission de la
presse dans la valorisation des diverses
potentialités que renferment les régions du
Sud.
«Les organes de presse sont appelés à mettre
en valeur les divers atouts, tous secteurs
confondus, des régions dans le sud du pays et
de contribuer à la consolidation des efforts
déployés par les pouvoirs publics pour la promotion de leurs conditions», a précisé le
ministre lors de sa visite du siège de la direction régionale d'Algérie presse service (APS).
M. Grine a affirmé, lors d'une conférence de
presse animée à l'issue de sa tournée dans la
wilaya de Ouargla, que la promotion du sud
algérien auquel l'Etat accorde un intérêt
important se traduit à la faveur des opérations menées à travers ses différentes régions.
Il a, à titre d'illustration, rappelé le lancement, jeudi à partir de Ouargla, d'un journal
électronique devant couvrir les différents
créneaux de développement dans le Sud, en
plus de la promotion de l'agence locale de
publicité en structure régionale. Le ministre
s'est, auparavant, enquis du fonctionnement
de l'imprimerie qui relève de celle du centre
et qui vient d'être renforcée par de nouveaux
équipements et outils susceptibles d'améliorer le service d'impression et de détecter et
traiter d'éventuelles erreurs. M. Grine a également pris connaissance du terrain retenu,
dans la commune de Rouissat, pour la réalisation d'un nouveau siège de la radio de
Ouargla, dont les travaux de construction
ont été confiés à l'entreprise Bati-Sud. Ce
nouveau projet prévoit la réalisation de trois
studios, une salle de conférences d'une capacité de 250 places, un service informatique et
un autre destiné à la production, ainsi qu'un
préau, selon sa fiche technique. Le siège de
l'Agence d'édition et de publicité (ANEP) de
Ouargla, sa bibliothèque riche de 50 titres et
plus de 4900 ouvrages ont fait également
l'objet de la visite du ministre qui a clôturé sa
tournée par la visite du siège de la Maison de
la presse Abdelhamid Nedjah, dans la ville de
Ouargla, qui regroupe des titres de quotidiens nationaux privés, et l'association de
l'audiovisuel de Ouargla. Le ministre a, sur
site, écouté des explications sur le futur journal électronique privé «Foggara El-Djanoub»
qui sera lancé en 2015, ont indiqué les responsables du projet.
R. N.
D’ALGERIE
6
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
ACTUALITÉ
Congrès international de cardiologie
Des spécialistes algériens
et étrangers se concertent à Alger
Par Nouara K
O
RGANISÉ par la
Société algérienne de
cardiologie, cette
rencontre annuelle durera
trois jours, avec l'objectif
de sensibiliser les citoyens
sur les facteurs de risque,
actualiser les connaissances
des cardiologues,
notamment algériens et
étrangers ainsi que la
formation médicale
continue des généralistes.
Elle s'inscrit également
dans le cadre de la
formation des médecins
résidents qui devront
acquérir une somme de
connaissances, tout en
permettant aux spécialistes
d'échanger leurs
expériences pratiques dans
le domaine.
Sous le thème «Les nouvelles avancées en pathologie cardiovasculaire,
des cardiologues algériens et étrangers ont inauguré, hier à Alger,
les travaux du congrès international de cardiologie.
Les maladies
cardiovasculaires
demeurent la première
cause de mortalité en
Algérie, selon les
spécialistes, avec un taux
de mortalité qui atteint ces
dernières années 46,2%.
Ces pathologies arrivent en
tête des maladies non
transmissibles. Parmi les
facteurs de risque, les
professionnels citent
notamment le tabagisme,
l'hypertension artérielle, le
cholestérol ainsi que le
diabète et l'obésité. Les
spécialistes en la matière
déplorent l'absence d'études
de nomenclatures
nationales sur les maladies
cardiaques, précisant que
les plateaux techniques ne
«sont disponibles que dans
les centres, d'Alger, Annaba,
Oran et Blida. Afin de lutter
contre les facteurs de
risque, les experts
préconisent de mettre
l'accent sur «la prévention,
à l'instar des pays
développés, tels que la
Grande-Bretagne et les
Etats-Unis qui ont pu
réduire de 50% la
prévalence de ces maladies
à travers l'application de la
loi sur l'interdiction de
fumer dans les lieux
publics». L'hypertension
artérielle est une maladie
qui touche une grande
partie de la population
mondiale. En Algérie, le
taux d'hypertendus
avoisine les 20%. Parmi les
risques de cette pathologie,
les maladies
cardiovasculaires. Elle peut
être responsable de la plus
grande majorité des
accidents vasculaire
cérébraux tout en
entraînant des paralysies
invalidantes.
Quelque 60 000 nouveaux
cas d'AVC sont enregistrés
chaque année en Algérie,
qui ont entraîné 20 000
décès par an. «Les AVC sont
considérés comme la
deuxième cause de décès
dans le monde, après les
maladies cardiovasculaires,
et la première cause de
handicap invalidant», selon
le Dr Mohamed Chetibi,
spécialiste en cardiologie,
maître assistant au CHU de
Blida, qui a insisté sur «la
prévention pour éviter les
facteurs de risques».
Les travaux des ateliers de
la première journée du
congrès ont porté sur
l'insuffisance cardiaque et
son traitement en 2014, les
nouvelles
recommandations
internationales ainsi que
l'innovation en cardiologie
interventionnelle. Par
ailleurs, un vibrant
hommage a été rendu au
Pr Mohamed Feghoul, l'un
des pères fondateurs de la
cardiologie algérienne. Sa
famille, ses collègues ainsi
que ses étudiants ont
apporté des témoignages
émouvants.
N. K.
Lutte contre le cancer du sein
Le secteur des TIC réitère son soutien aux actions
de sensibilisation
L
A ministre de la Poste et des
Technologies de l'information
et de la communication, Mme
Zohra Derdouri, a réitéré, mercredi,
la disponibilité de son secteur à
toujours soutenir les actions
humanitaires, notamment en ce qui
concerne les opérations en direction
des malades.
S'exprimant à l'occasion de la
clôture d'une opération
d'information et de sensibilisation
pour la lutte contre le cancer,
organisée par l'association El Amel,
la ministre a indiqué qu'elle réitérait
son «engagement personnel et sa
disponibilité constante à les soutenir
et à les appuyer dans leur combat
afin d'endiguer cette pathologie».
«Mon dévouement et mon
implication pour cette cause
resteront indéfectibles», a-t-elle
souligné. Derdouri a tenu à dire que
de telles actions parrainées par le
secteur de la poste et des TIC et
lancée le 7 octobre par l'association
El Amel, en partenariat avec Algérie
Télécom, doivent être soutenues,
encouragées et renouvelées. Ce mois
d'«octobre rose», devenu au fil des
années une tradition remarquable
liée à l'information, à la
sensibilisation et à la prévention
contre le cancer du sein, a été
marqué, cette année, par un riche
programme, sous le slogan «Tous
pour elles», comportant des journées
de formation et d'information, des
émissions et des regroupements de
sensibilisation, des rendez-vous
sportifs et une mobilisation massive
de la presse autour de cette
problématique, selon la ministre.
A. M.
Oran
Faible production de légumineuses
L
A production des légumes secs
a été jugée faible cette année, à
Oran. Pour la saison 20132014, les services agricoles de la
wilaya ont enregistré une
production de 190 quintaux de
haricots, 440 quintaux de fèves
sèches, 938 de pois cassés et 1584 de
pois chiche. Cette faible production
s'est répercutée sur les prix au
marché de détail.
L'année dernière, une quantité de
plus de 54 000 quintaux de
légumineuses a été enregistrée. En
effet, ces denrées alimentaires très
prisées en cette saison, plus
particulièrement les lentilles et les
haricots secs, connaissent d'ores et
déjà une hausse vertigineuse des
prix. Les lentilles affichent, dans les
magasins d'alimentation générale, la
plus forte hausse avec une
augmentation de 20 DA, durant les
deux derniers mois, alors qu'elles
étaient cédées à 160 DA. Le prix des
haricots secs a connu également une
hausse. Le prix du haricot blanc, un
légume connu pour sa large
consommation, notamment en cette
période d'automne et celle d'hiver,
qui a été vendu durant tout l'été à
250 DA, s'affiche ces derniers jours à
320 DA/kg au marché de détail. La
hausse des prix sur le marché
international n'explique pas à elle
seule les prix pratiqués par certains
opérateurs puisque l'OAIC importe
les mêmes produits aux mêmes prix.
Les pois chiches ont fait un bond en
avant ces jours-ci de pas moins de
20 DA, et sont à 220 DA/kg. Même
les pois cassés ne sont pas épargnés
par cette
augmentation avec un prix de 160
DA le kilogramme. Les légumineuses
trouvent une place importante dans
le quotidien. Riches en protéines et
en fibres, elles apportent, en
combinaison avec les céréales, les
acides aminés essentiels que le corps
ne sait pas fabriquer et que seules les
viandes et les poissons fournissent.
Pauvres en graisses, elles sont à
mettre à l'honneur aussi souvent
que possible. Il y a lieu de rappeler
que le secteur de l'agriculture de la
wilaya sera doté d'une unité de
stockage de 30 000 tonnes de
céréales et légumes secs répondant
aux normes internationales. Ce silo
sera réalisé à Oued Tlélat, commune
à vocation agricole, sur une
superficie de 3 hectares dans un
délai de 30 mois. Confié à une
société chinoise, ce projet prévoit
des équipements sophistiqués
permettant de renforcer les capacités
de stockage des céréales, en
adéquation avec le développement
de cette culture ces dernières années
à Oran.
Abdelkader B.
Le porte-parole de l'UGCAA à propos du prix de la pomme de terre :
«La spéculation est au niveau des réseaux de stockage»
L
E ministre de l'Agriculture et
du Développement rural,
Abdelwahab Nouri, a affirmé,
jeudi à Alger, que ses services ont
mis sur le marché plus de 300 000
tonnes de pomme de terre au cours
des dernières semaines afin de
satisfaire une demande croissante
sur cette denrée. Malheureusement,
cette quantité mise sur les marchés
n'a pas eu d'impact sur les prix de
la pomme de terre qui est toujours
cédée à 80 DA, voire 100 DA. Ce
qui fait que le citoyen reste
toujours otage de la spéculation et
du dysfonctionnement du marché.
Contacté à ce sujet, Hadj Tahar
Boulenouar, porte-parole de
l'UGCAA, nous a déclaré que la
quantité mise sur le marché reste
insuffisante face à la demande. Il a
aussi affirmé qu'il est vraiment
nécessaire d'établir les vrais chiffres
des quantités de pomme de terre
stockées au niveau des chambres
froides, puisque selon notre
interlocuteur, les représentants des
43 marchés de gros au niveau
national ont établi un rapport dans
lequel ils dénoncent le fait que de
grandes quantité de la pomme de
terre ont été commercialisées et ce,
sans passer par les marchés de gros.
A propos de la hausse des prix de la
pomme de terre qui persiste
toujours, M. Boulenouar a relevé
qu'il faut s'attendre à une baisse
des prix du fait que c'est le
moment de la récolte dans les
régions ouest du pays. Les premiers
indices révèlent que 40 000
quintaux de pomme de terre vont
être récoltés, ce qui va permettre de
régulariser les prix de ce tubercule
et de satisfaire la demande,
indiquant dans le même sillage que
son prix va baisser à 50 DA. Notre
interlocuteur conclut en
reconnaissant que la spéculation
existe bel et bien au niveau des
réseaux de stockage.
Hanane Bouziane
D’ALGERIE
ACTUALITÉ
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
7
Déraillement du train Alger - Thénia
L'accident serait dû à l'excès
de vitesse
Dans son premier rapport, la commission d'enquête ministérielle a indiqué que l'accident du train
assurant la ligne Alger-Thénia, survenu mercredi à l'entrée de la gare d’Hussein-Dey est dû
à l’excès de vitesse.
S
ELON les premiers
éléments de l'enquête,
«il semblerait, et suite
aux premières lectures et
analyses des enregistreurs
des données de circulation
du train (boîtes noires),
que le déraillement était
causé par la vitesse élevée
du train au moment de son
engagement sur la voie
déviée, qui a été enregistrée
à 108 km/h alors que la
vitesse requise sur une voie
déviée est limitée à
30km/h», précise le
rapport. La commission
d'enquête a également
relevé que «la voie ferrée et
les installations de sécurité
étaient en bon état de
fonctionnement» et la
«visibilité des signaux était
bonne». «Ces constations
ont amené la commission
d'enquête à émettre la
supposition que l'accident
est dû à une erreur
humaine», a expliqué la
même source. «Cette erreur
serait due à une mauvaise
interprétation de la
signalisation par le
conducteur du train ou
bien une non-observation
des instructions mises en
place au niveau du poste
d'aiguillage, relatives à
l'arrêt obligatoire s'agissant
d'une voie déviée ou
éventuellement à la
conjugaison de ces deux
probabilités», ajoute le
rapport préliminaire de la
commission d'enquête
ministérielle.
L'affaire devant
le tribunal
d’Hussein-Dey
Par ailleurs, une
information judiciaire a été
ouverte contre X pour
«homicide et blessures
involontaires» suite à
l'accident mercredi du train
assurant la liaison AlgerThénia, a annoncé jeudi à
l'APS le procureur de la
République près le tribunal
d'Hussein-Dey, Mohamed
Yahiaoui. «L'instruction qui
a commencé le jour même
de l'accident va déterminer
les causes et les
responsabilités liées à cette
affaire», a précisé M.
Yahiaoui, ajoutant que «la
juge d'instruction a d'ores
et déjà émis des
commissions rogatoires à
l'intention de la police
judiciaire et de la police
scientifique afin de vérifier
toutes les pistes». «La
qualification de cette
affaire est délictuelle
(articles 288 et 289 du code
pénal) et relève ainsi de la
compétence du tribunal
pénal», a-t-il ajouté.
M.Yahiaoui a indiqué que
la doyenne des juges
d'instruction près le
tribunal d'Hussein-Dey,
Latifa Menguellati, a été
désignée pour instruire en
un «temps record» cette
affaire. Pour rappel, un
train en partance de la gare
ferroviaire d'Agha (Alger) à
destination de Thénia
(Boumerdès) a déraillé
mercredi à 8h10mn à 150
mètres de la gare
d'Hussein-Dey, faisant un
mort (une femme de 55
ans) et 65 blessés parmi les
passagers. Le directeur
général de l'hôpital
Mustapha Pacha, Rabah
Bara, a indiqué mercredi
que les services d'urgence
de son établissement
avaient accueilli 93 blessés
dont 40 ont quitté la
structure hospitalière après
avoir reçu les soins
nécessaires. «Sur les 105
passagers admis dans les
hôpitaux suite à cet
accident, il ne reste que 5
blessés en observation dont
deux dans un état grave», a
par ailleurs indiqué le
ministre de la Santé,
Abdelmalek Boudiaf jeudi
en marge d'une plénière au
Conseil de la nation. Il faut
noter que le trafic
ferroviaire en partance
d'Alger a repris
progressivement jeudi au
lendemain du
déraillement, mercredi
matin, d'un train assurant
la liaison Alger-Thénia, à
proximité de la gare
ferroviaire d'Hussein-Dey,
a-t-on appris auprès de la
direction générale de la
Société nationale de
transport ferroviaire
(SNTF). Le train Alger-Oran
a démarré normalement à
l'heure habituelle de la gare
ferroviaire Agha avec un
arrêt à Blida, a-t-on précisé
de même source. Le train
qui a déraillé a été dégagé
de la voie pour permettre
la reprise du trafic. Le
Premier ministre,
Abdelmalek Sellal, qui s'est
déplacé sur les lieux du
sinistre pour s'enquérir de
l'état des blessés, a souligné
la nécessité de mettre en
place rapidement une
commission d'enquête
pour déterminer les causes
de l'accident.
R. N.
PUBLICITÉ
Tlemcen
Saisie de 9,50 quintaux de kif traité
ES éléments de la Gendarmerie
L
nationale de Béni-Boussaïd ont
découvert jeudi soir plus de 9,50
quintaux de kif traité au niveau de la
forêt de la localité frontalière de
Roubane, située à une dizaine de
kilomètres à l'ouest du chef-lieu de la
commune de Zaouia. Une enquête est
ouverte pour identifier éventuellement
ceux qui sont derrière cette tentative de
trafic de drogue à partir du Maroc.
B. Soufi
Contrebande
96 tonnes de kif et 700 000 litres
de carburant récupérés en 2014
I
L a été saisi depuis janvier plus de
96 tonnes de kif traité, 700 000 litres
de carburant et plus de 200 tonnes
de produits alimentaires dont les prix
sont soutenus et payés au prix fort par
l'Etat, a indiqué le wali de Tlemcen
dans son allocution inaugurale de la
session de l'APW. «Cette grave situation
ne peut perdurer au détriment de
l'économie nationale et de la santé de
nos compatriotes», a-t-il dit. Pour faire
face à ce fléau qui gangrène toute une
région, le chef de l'exécutif a fait savoir
que «de nouvelles mesures ont été
finalisées avec les différents services en
charge de ce dossier et qu'un dispositif
plus rigoureux va être mis en place dans
les prochaines semaines afin de venir à
bout de ce trafic par des moyens plus
modernes». Par ailleurs, il rappellera
que dans le cadre de la lutte contre le
commerce informel, il a été réceptionné
au cours de cette année 11 marchés de
proximité qui ont permis la création de
1500 emplois permanents au profit des
jeunes comme il a été fermé au cours de
la même période 143 commerces pour
non-respect des règles d’hygiène
alimentaire et défaut de factures en plus
de la pénalisation de 1390
commerçants.
B. S.
Stupéfiants
14 contrebandiers dont un baron
arrêtés par l'ANP
UATRE contrebandiers, dont un
Q
baron de la drogue recherché, ont été
arrêtés, jeudi, par un détachement de
l'Armée nationale populaire (APN) près
de la localité de Nif Erha (Béchar), a
indiqué un communiqué de la défense
nationale. «Dans le cadre de la
sécurisation des frontières et la lutte
contre la contrebande et le crime
organisé, un détachement de l'Armée
nationale populaire relevant de la IIIe
Région militaire, a arrêté, le 6 novembre
2014 à 00h30, suite à une embuscade
tendue près de la localité de Nif Erha, au
nord-est de la ville de Béchar, quatre
contrebandiers dont un baron de la
drogue recherché et trois autres du même
réseau à Adrar», précise le document,
ajoutant que «l'opération a permis de
saisir 20 quintaux de drogue, un véhicule
tout-terrain et quatre téléphones
portables». Par ailleurs, au niveau de la
VIe Région militaire, un détachement de
l'ANP relevant du secteur opérationnel de
Tamanrasset, a appréhendé, le 05
novembre 2014, dix contrebandiers
algériens et a saisi un véhicule toutterrain et trois téléphones portables,
selon la même source.
A. M.
AVIS D’INFRUCTUOSITÉ
N° 187/SEQ/2014
Conformément aux dispositions des
articles 44 et 122 du décret présidentiel
n°10/236 du 07/10/2010 modifié et
complété, portant réglementation des
marchés publics.
Le président de l'A.P.C de Mohammadia
informe l'ensemble des soumissionnaires
de l’intructuosité de l'appel d'offres
national n° 130/S.E.I/2014 paru dans les
quotidiens nationaux.
- REFECTION ET AMENAGEMENT DE
L'EX-EDIPAL AVEC DES LOCAUX A
MOHAMMADIA.
- paru dans la presse nationale.
Déclare l’infructuosité de l’opération
pour la première fois.
Aucun pli n’est déposé.
Le Temps 8/11/14
D’ALGÉRIE
ANEP N°31/016725
D’ALGERIE
8
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
ACTUALITÉ
Tizi Ouzou
Un jeune homme se donne la mort
par pendaison à Iboudrarène
La commune d'Iboudrarène, située à une soixantaine de kilomètres du chef-lieu
de wilaya de Tizi Ouzou a été secouée, mercredi dernier, par un drame qui a mis
en émoi la population locale.
Par Z. C. Hamri
U
n homme âgé de
40 ans s'est suicidé
par pendaison. La
victime a été découverte
par les membres de sa
famille pendue à une corde
accrochée au plafond d'une
habitation voisine du
domicile familial, selon
une source locale. Sitôt
alertés, les services de la
Protection civile se sont
dépêchés sur les lieux pour
évacuer le corps à l'hôpital
CHU Nedir Mohamed de
Tizi Ouzou pour autopsie.
Selon les premières informations, le divorce et des
conflits familiaux sont à
l'origine de cet acte déses-
péré. Par ailleurs, une
enquête a été ouverte pour
élucider les circonstances
de ce drame.
Z. C. H
Aïn Defla
Le voleur de l'agence postale de Khemis Miliana arrêté à El Oued
'AUTEUR du vol perL
pétré à l'agence postale sise à Soufay dans la
commune de Khemis
Miliana, deux jours avant
l'Aïd El Adha, a été finalement arrêté jeudi dans la
wilaya d'El Oued par la
brigade de la gendarmerie
locale et ce, après trois
mois de cavale, a indiqué
une source sécuritaire. Le
malfaiteur, un repris de
justice originaire de la
commune de Soufay, âgé
de 28 ans, avait pénétré à
l'intérieur de l'agence pour
s'emparer par la force de
deux sacs contenant la
somme d'un million DA et
ce, devant le regard
hagard des clients.
Des recherches avaient été
menées vainement par les
éléments de la BMPJ de
Khemis Miliana pour
retrouver le voleur qui
s'était réfugié dans les
monts du Zaccar, indiquent nos sources. Le mis
en cause a été présenté
devant le procureur de la
République de Khemis
Miliana qui l'a placé sous
mandat de dépôt.
Saïd Bouzar
Tipasa
Sidi Bel Abbès
Un jeune fellah meurt électrocuté
à Sidi Rached
Un homme se suicide
à Boudjebha El Bordj
N jeune fellah, H. M., qui s'apprêtait
à tailler, avant-hier les cyprès de son
U
jardin, a reçu une forte décharge électrique de haute tension au niveau du
domaine autogéré de Chelbi, a indiqué
une source de la Protection civile de la
wilaya de Tipasa.
En effet, une branche de l'arbre taillé par
la victime, mouillée par les dernières précipitations qui se sont abattues dans la
région, aurait touché les lignes de haute
tension au-dessus de son verger, ce qui
serait à l'origine du drame.
Le corps de la victime a été évacué par
les sapeurs-pompiers de la commune de
Ahmer El Aïn à la morgue de l'hôpital de
Tipasa.
Une enquête a été ouverte par la gendarmerie locale pour déterminer les causes
de l'électrocution.
Saïd Bouzar
Un homme de 46 ans s'est suicidé jeudi dans la commune de
Boudjebha El Bordj relavant de la daïra de Sfisef, dans la wilaya de
Sidi Bel Abbès, selon une source locale. La victime, qui s'est tranchée
la gorge avec une lame, a été rapidement évacuée au CHU Docteur
Hassani de la ville Sidi Bel Abbès où elle a rendu l'âme. Selon les premières informations, la victime souffrait de troubles mentaux. Une
enquête a été ouverte.
S. D.
Tipasa
Chlef
Le voleur de câble en cuivre
ne sévira plus à Koléa
Il décède pendant
sa séance de jogging
D
ANS l'après-midi de mercredi dernier, les habitants de haï El Houria relevant
de la commune de Oued Sly à l'ouest de la wilaya de Chlef ont fait une
macabre découverte, celle d'un jeune homme sans vie, allongé par terre, selon la
Protection civile de la wilaya. La victime, G. M., âgé de 28 ans, a été évacuée vers
la morgue du centre hospitalier de Sobha par les services de la Protection civile
de la même commune. Sur instruction du procureur de la République près le tribunal de Boukadir, une autopsie sera effectuée afin de déterminer la cause du
décès. Selon les premiers éléments de l'enquête, le décès serait dû à un arrêt cardiaque, alors que la victime effectuait son jogging.
A. A.
L
ES éléments de la BMPJ de la ville de
Koléa, lors d'un contrôle routinier, ont
mis hors d'état de nuire, avant-hier, un malfaiteur spécialisé dans le vol de câbles en
cuivre appartenant à Algérie Télécom au
niveau de l'intersection des chemins de
wilaya Bou-Ismaïl-Koléa, a indiqué le représentant de la cellule de communication de
la wilaya de Tipasa. Le mis en cause, B. M.,
âgé de 29 ans et originaire de la commune
de Fouka, a été interpellé durant la soirée en
flagrant délit par les services de sécurité en
train de couper des câbles en cuivre dans un
établissement d'Algérie Télécom, au moyen
d'une cisaille. La destruction des biens
publics par le malfaiteur a affecté sérieusement le réseau internet au niveau des localités de Chaïba, Chaïg et également une
grande partie de la commune de Koléa, a
indiqué la même source. Il a été écroué par
le parquet du tribunal de la ville de Koléa, a
précisé la même source.
Said Bouzar
PUBLICITÉ
République Algérienne Démocratique et Populaire
République Algérienne Démocratique et Populaire
WILAYA D’EL BAYADH
DAIRA DE BOUGTOB
COMMUNE DE TOUSMOULINE
WILAYA D’EL BAYADH
DAIRA DE BOUGTOB
COMMUNE DE TOUSMOULINE
ANNONCE DE RECRUTEMENT
ANNONCE DE RECRUTEMENT
Le président de l’assemblée populaire communale, annonce l’ouverture
d’examen de recrutement dans le grade ci-dessous :
Grade
Mode
recrutement
Ingénieur d’Etat
de
l’administration
territoriale en
gestion technique
et urbaine
Concours
sur titre
Conditions
de rejoindre
Génie civil
option
Titre ou diplôme
construction
d’ingénieur
civile et
d’Etat
industrielle
La composition du dossier de candidature :
- demande manuscrite
- copie légalisée de titre ou diplôme
- copie légalisée de la situation vis-à-vis du
service national
- copie légalisé de la carte nationale d’identité
- certificat de judiciaire n°3.
- 02 photos.
Le Temps 8/11/14
D’ALGÉRIE
Spécialité
obtenue
Nombre
de postes
budgétaires
ouverts
Autres
conditions
01
/
- certificat de résidence.
La durée des inscriptions est fixée : (20) vingt
jours à compter de la date du premier avis de
presse écrite.
L’adresse et des modalités des dossiers de
candidature au l’adresse suivants :
A monsieur le président de l’APC de
Tousmouline W. El Bayadh.
ANEP N°31/016707
Le président de l’assemblée populaire communale, annonce l’ouverture
d’examen de recrutement dans le grade ci-dessous :
Grade
Mode
Conditions
recrutement de rejoindre
Attaché
Diplôme
principale de Concours
d’études
l’administration sur titre universitaires
territoriale
appliqées
Spécialité obtenue
- Gestion publique
- Droit des affaires
- Droit relations économiques internationales
- Commerce international
- Marchanding
La composition du dossier de candidature :
- demande manuscrite
- copie légalisée de titre ou diplôme
- copie légalisée de la situation vis-à-vis du
service national
- copie légalisé de la carte nationale d’identité
- certificat de judiciaire n°3.
- 02 photos.
Le Temps 8/11/14
D’ALGÉRIE
Nombre
Autre
de postes
conditions
budgétaires ouverts
01
/
- certificat de résidence.
La durée des inscriptions est fixée : (20) vingt
jours à compter de la date du premier avis de
presse écrite.
L’adresse et des modalités des dossiers de
candidature au l’adresse suivants :
A monsieur le président de l’APC de
Tousmouline W. El Bayadh.
ANEP N°31/016708
D’ALGERIE
ACTUALITÉ
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
Syrie
La coalition frappe
la branche d'Al-Qaïda
La coalition internationale a frappé des positions du Front al-Nosra, la branche
syrienne d'Al-Qaïda, dans le nord du pays, où un jeune «djihadiste» français
aurait été tué dans un raid américain, selon l'AFP.
L
A lutte contre les djihadistes, en particulier le groupe
Etat islamique (EI), a largement éclipsé la guerre entre le
régime de Bachar Al-Assad et les
insurgés qui ne connaît aucun
répit, avec encore 12 civils tués
jeudi dernier dans un bombardement de l'armée sur un quartier
rebelle d'Alep.
Les raids de la coalition dans la
province d'Idleb (nord-ouest) ont
tué plusieurs «djihadistes
d'Al-Nosra ainsi que deux
enfants», a indiqué l'Observatoire
syrien des droits de l'Homme
(OSDH).Le Front Al-Nosra a
confirmé les raids sur son compte
Twitter, indiquant qu'ils avaient
fait «des morts, en majorité des
civils». Le commandement militaire américain pour la région
(Centcom) a pour sa part indiqué
que l'armée américaine avait mené
cinq frappes dans la nuit près de
Sarmada contre des cibles du
groupe Khorassan, lié au Front alNosra. La semaine dernière, les
combattants d'Al-Nosra avaient
infligé une défaite aux rebelles
modérés soutenus par l'Occident
en expulsant le Front révolutionnaire syrien de son fief dans la
province d'Idleb. Ils avaient aussi
pris une localité au mouvement
Hazm, un autre groupe modéré de
l'opposition.
Un «djihadiste»
français tué
dans un raid ?
Cette offensive a été vue comme
un coup porté aux efforts améri-
cains de créer et d'entraîner une
force rebelle modérée capable de
combattre les «djihadistes» mais
aussi les forces de Bachar Al-Assad,
honni par les Occidentaux.
Le Centcom a cependant assuré
que les frappes de la nuit n'avaient
«pas été menées en représailles aux
affrontements entre le Front AlNosra et l'opposition modérée
syrienne». Selon plusieurs médias
américains, un membre important
de Khorassan, le Français David
Daoud Drugeon, a été tué lors
d'une attaque menée par un drone
américain dans le nord-ouest de la
Syrie.
Drugeon a probablement été tué
par un tir américain, a indiqué à
l'AFP un responsable du
Pentagone sous le couvert de
l'anonymat. Cet homme de 24 ans
converti à l'islam était considéré
comme un fabricant de bombes de
très bon niveau par les spécialistes.
Les avions de la coalition ont aussi
frappé jeudi dernier le groupe
Ahrar al-Cham, proche d'Al-Nosra,
dans une zone proche du passage
frontalier avec la Turquie Bab AlHawa. Ahrar Al-Cham, qui a
confirmé le raid sur Twitter, est la
principale composante du Front
islamique, la coalition de rebelles
islamistes.
Les Frères musulmans
de Syrie élisent
un nouveau chef
Les Frères musulmans de Syrie, un
des plus influents groupes de l'opposition au président Bachar
Al-Assad, ont élu jeudi dernier un
nouveau chef, selon un communiqué. «La choura (conseil) des
Frères musulmans de Syrie a élu
pour quatre ans comme nouveau
contrôleur général Mohammad
Hekmat Walid, qui succède au
cheikh Mohammad Shaqfa», selon
le texte. Hussam Ghadban a été
désigné comme son adjoint lors
du vote organisé jeudi dernier à
Istanbul, siège de l'opposition
syrienne en exil, a rapporté hier
l'AFP. Considérés comme les
mieux organisés au sein de l'oppo-
sition syrienne, les Frères musulmans, qui bénéficient du soutien
financier du Qatar, ont été souvent accusés par leurs détracteurs
de velléités hégémoniques.
Soutenue également par la
Turquie, la confrérie appuie des
groupes rebelles islamistes luttant
contre le gouvernement syrien
depuis 2011. Ces groupes sont
toutefois en perte de vitesse depuis
un an face à la montée des «djihadistes».
R. I.
Au moins dix explosions frappent des biens du Fatah dans la région
Le Premier ministre palestinien annule
sa visite dans la bande de Ghaza
A
U moins dix explosions ont frappé
hier matin des maisons et des voitures
de membres du mouvement palestinien
Fatah dans la bande de Ghaza, ont
constaté des témoins et l'AFP. Aucun
blessé n'a été rapporté. On ignore les
motivations de ces explosions, condamnées par le Fatah du président Mahmoud
Abbas et le mouvement islamiste Hamas
qui domine le territoire. Mais elles ont
poussé le Premier ministre palestinien
Rami Hamdallah à annuler une visite pré-
vue aujourd'hui dans la bande de Gaza, a
indiqué le porte-parole du gouvernement
Ihab Bseiso à l'AFP. M. Hamdallah, chef du
gouvernement de réconciliation, était
censé rencontrer à Ghaza Federica
Mogherini à l'occasion de sa première
visite sur place en tant que nouvelle chef
de la diplomatie européenne.
Mme Mogherini a toujours pour projet d'aller à Gaza aujourd'hui, a dit hier à l'AFP
un porte-parole de l'UE. Elle rencontrera
M. Hamdallah plus tard dans la soirée à
Ramallah, en Cisjordanie, a-t-il dit. Les
explosions sont survenues en l'espace de
quelques heures avant 06H30. L'une d'elles a visé une estrade montée à l'ouest de
Gaza en vue du dixième anniversaire de la
mort de Yasser Arafat, principal fondateur
du Fatah. C'est la première fois depuis des
années que l'anniversaire de la mort
d'Arafat sera marqué publiquement dans
la bande de Gaza, dont le Hamas islamiste
a pris le contrôle au prix d'une guerre
civile avec le Fatah, laïque, en 2007.
Mali
Trois civils blessés dans l'explosion
d'une mine dans le Nord
T
ROIS civils maliens ont
été blessés lorsque leur
camion a sauté sur une
mine à 20 km au sud
d'Almoustrarat, dans la
région de Gao (nord du
Mali), indique un communiqué publié avant-hier à
Bamako par la Minusma
(mission de maintien de
paix). Le camion qui a
heurté la mine faisait partie
d'un convoi d'approvisionnement de la Minusma,
précise le texte ajoutant que
«simultanément, une
équipe anti-mines intégrée
au convoi a par ailleurs
neutralisé un deuxième
engin explosif dans les
environs», a rapporté
l'agence de presse chinoise
Xinhua.
La Minusma «condamne
fermement cet acte terroriste qui, une nouvelle fois,
touche aveuglement des
civils innocents» et souligne qu'elle «continue de
repérer, nettoyer et marquer
les zones minées prioritaires
au Mali afin de protéger au
maximum les populations
civiles contre de tels actes».
Depuis plusieurs mois, les
violences ne cessent de s'intensifier dans le nord du
Mali à travers les attaques
contre les positions des forces onusiennes.
9
En prévision du
sommet de l'Apec
Rencontre
Lavrov-Kerry
aujourd’hui
à Pékin
E ministre des Affaires
étrangères russe Sergueï
L
Lavrov prévoit de rencontrer
le secrétaire d'Etat américain
John Kerry aujourd'hui en
marge des préparatifs du
sommet de l'Apec à Pékin,
ont annoncé hier les agences
de presse russes, de source
diplomatique.
«Le 8 novembre à Pékin en
marge des préparatifs du
sommet de l'Apec est prévue
une rencontre entre Lavrov et
Kerry», a indiqué cette source
au sein du ministère russe des
Affaires étrangères, citée par
les agences russes. Les deux
hommes, artisans du dialogue
entre Moscou et Washington
malgré les crises syrienne et
ukrainienne, se sont vus pour
la dernière fois le 14 octobre
à Paris.
Les dirigeants de l'AsiePacifique, bloc régional qui
représente plus de la moitié
de la richesse mondiale, se
réunissent les 10 et 11
novembre à Pékin pour le
forum annuel de l'Apec, où
seront notamment présents
les présidents russe Vladimir
Poutine et américain Barack
Obama. Aucune rencontre
bilatérale n'est prévue entre
les deux dirigeants, mais le
Kremlin n'exclut pas des
contacts informels. Le sommet de l'Apec est suivi par
celui du G20, prévu les 15 et
16 novembre à Brisbane en
Australie.
Libye
Le Parlement
refuse la
décision
invalidant
son élection
E Parlement libyen
reconnu par la commuL
nauté internationale a
annoncé avant-hier soir qu'il
refusait le verdict de la Cour
suprême invalidant son élection et affirmé que cette décision avait été prise sous la
menace des armes.
La Chambre des représentants
refuse le verdict prononcé
dans ces conditions et affirme
qu'elle continue ses travaux,
de même pour le gouvernement qui en est issu, a indiqué
le Parlement dans une déclaration officielle diffusée en
direct sur la chaîne Libya
Awalan.
Le Parlement, qui siège loin de
la capitale à Tobrouk (est),
estime aussi que la Cour
suprême statue sur les lois et
non sur la Constitution ellemême et affirme qu'il est
arrivé au pouvoir grâce à des
élections libres et crédibles qui
traduisent la volonté du peuple libyen. La Cour suprême a,
contre toute attente, décidé
avant-hier d'annuler un amendement constitutionnel qui
avait conduit à l'élection du
Parlement le 25 juin, invalidant de facto cette Assemblée
et toutes les décisions qui ont
découlé de son élection.
D’ALGERIE
10
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
AU FIL DU TEMPS
Pivot a-t-il éliminé Daoud du Goncourt ? Ce soir à 21h sur Dzaïr TV :
Chaque année, à la même
période du début du mois
de novembre, c'est la distribution des prix littéraires en France, dont le célèbre Goncourt. 2014 a été
une année particulière
pour ce dernier puisqu'un
Algérien, en la personne
de Kamel Daoud, y
concourrait avec son
roman Meursault, contreenquête. La distinction est
finalement revenue à
Lidye Salvayre pour son
écrit Pas pleurer qui relate
un épisode de la guerre
d'Espagne. Notre compatriote y a cru jusqu'au
bout puisqu'il n'a été
battu, par cette dernière,
que de deux voix (4
contre 6). Mercredi, la lauréate a été reçue sur le pla-
teau de l'émission de la
chaîne Canal + «Le Grand
Journal». Elle était accompagnée par le président du
jury qui attribue le Goncourt, l'écrivain et animateur littéraire de télévision, Bernard Pivot.
Appelé à dire comment le
choix de cette année
s'était effectué, celui-ci
eut une réponse quelque
peu énigmatique. «Nous
avions trois favoris pour le
prix, Salvayre, Daoud et
Foekinos. Daoud, ce
n'était pas possible qu'il le
prenne, quant à Foekinos
il venait d'être distingué
avec le Renaudot. Salvayre avait, donc, un boulevard devant elle. «On
voudrait bien que Pivot
explique pourquoi il
n'était pas possible que
Daoud ait le Goncourt.
Son affirmation suppose
que le vote est orienté et
des concurrents sont éliminés avant même le
choix du jury. Daoud a-t-il
payé parce qu'il était algérien ? En l'absence d'explication de la part de Pivot,
on peut tout croire.
Un train plonge dans une rivière
au Québec : un disparu
Un train minier a déraillé
jeudi près de Sept-Iles, au
Québec, précipitant deux
locomotives et quelques
wagons en contre-bas
dans une rivière où le
conducteur, seul à bord,
était porté disparu, a
annoncé une porte-parole
du groupe minier Rio
Tinto. Un long convoi de
240 wagons était tracté
par deux locomotives. La
première, celle où avait
pris place le conducteur,
est entièrement «submergée» dans la rivière, «l'autre partiellement», a-t-elle
Solidarité hollandaise, cyclisme
et révolution nationale
Ce soir à 21h l'émission
Escales
Méditerranéennes sera
consacrée à la
Solidarité de la société
civile hollandaise avec
le peuple algérien,
cyclisme et
mouvement national.
Néerlandais, historien
et diplômé de l'Institut
des Études politiques
de Paris l'invité de la
soirée, Nicolas Pas, est
l'auteur d'un ouvrage
sur La Contribution de
la société civile
néerlandaise à la cause
algérienne. Un élan de
solidarité
particulièrement
courageux à un
moment, pourtant, où
l'establishment
néerlandais, avec à sa
tête la famille royale,
ne cachait pas son
soutien indéfectible à
la caste coloniale. C'est
du reste pour la
première fois qu'un tel
soutien est médiatisé,
porté à la connaissance
du téléspectateur
algérien. «Le Cyclisme
en Algérie durant la
période coloniale» sera
à l'honneur dans une
émission qui fera la
part belle à quelques
archives filmées
inédites qui retracent
quelques fragments des
Tours de France et
d'Algérie et les
échappées de Kebaïli,
Abbès, Chibane,
Yeddou sans oublier la
mésaventure de Zaâf en
1949 en France, date à
laquelle il sera
surnommé «le casseur
de baraque». Nicolas
Pas se trouve être,
d'ailleurs, l'auteur d'un
ouvrage consacré à la
question.
USA : découverte d'un virus infectant
iPhone et iPad à partir d'un Mac
expliqué. Le train de la
société IOC, dont l'actionnaire de contrôle est le
géant anglo-australien Rio
Tinto, reliait le golfe du
Saint-Laurent aux mines
de fer du nord du Québec
et du Labrador quand il a
déraillé jeudi aux abords
d'une rivière.
Décès du romancier tunisien
Abdelwahab Meddeb
Le romancier et essayiste tunisien,
Abdelwahab Meddeb, est décédé d'un
cancer, dans la nuit du mercredi au
jeudi, à Paris à l'âge de 68 ans, a
annoncé la radio France Culture dont
il était un des producteurs.
Né à Tunis en 1946, le défunt était
également scénariste, traducteur et
poète. A travers l'émission de radio
Cultures d'Islam, qu'il produisait
depuis 17 ans à France Culture, mais
également à travers des conférences
et des séminaires à travers le monde,
il interrogeait les rapports entre
l'Orient et l'Occident. Abdelwahab
Meddeb a été directeur éditorial des
Editions Sindbad pendant plus de 13
ans (1974-1987) et a aidé à faire
connaître les grands classiques du
soufisme (Ibn'Arabi, Hallâj, Rûmî...)
et les plus saillants des auteurs arabes
contemporains (Tayeb Salih, Naguib
Mahfouz, Sonallah Ibrahim, Adonis...). Il dirigeait aussi la revue internationale et transdisciplinaire
Dédale. De nombreuses émissions de
la chaîne française de radio, France
Culture, rappelleront prochainement
le parcours de ce poète et intellectuel.
La chaîne diffusera également, vendredi prochain, sa dernière émission
enregistrée et non encore diffusée,
consacrée au salafisme.
Espagne : plusieurs personnes arrêtées
pour «apologie du terrorisme» sur internet
La Garde civile espagnole a mené jeudi
une vaste opération contre des personnes accusées d'«apologie du terrorisme»
sur les réseaux sociaux d'internet en
Espagne. Au moins dix personnes
parmi lesquelles figurent des mineurs
ont été arrêtées lors de cette opération,
selon des médias locaux. Les mêmes
sources précisent que l'opération a
commencé à Bilbao (nord-ouest) par
l'arrestation de trois individus soupçonnés d'avoir posté des messages sur
internet insultant les victimes du terrorisme. L'opération de la garde civile,
qui touchera également d'autres provinces comme Madrid, Léon et Asturies, en plus de la région de Catalogne,
concerne l'apologie de tous les types de
terrorisme, et non uniquement le terrorisme de l'organisation basque «ETA».
Premiers résultats prometteurs
pour un vaccin contre l'hépatite C
Le premier vaccin contre l'hépatite C mis au
point par le laboratoire britannique
GlaxoSmithKline a été bien toléré et a induit
une forte réponse immunitaire lors d'un essai
clinique de phase 1, selon les résultats prometteurs publiés aux Etats-Unis. Malgré des
effets secondaires brefs comme de la fatigue
et des migraines observées, ce vaccin a été
bien toléré, précisent les auteurs de cette
étude clinique. Un autre essai de phase 2 est
en cours sur deux sites aux Etats-Unis pour
évaluer l'efficacité du vaccin parmi une population de personnes droguées. Les résultats
seront connus en 2016. Il s'agit du premier
vaccin contre l'hépatite C à faire l'objet d'un
essai clinique de phase 2.
D es chercheurs en sécurité informatique ont
découvert un nouveau
type de virus capable
d'infecter l'iPhone d'Apple à partir d'un ordinateur Mac et présentant
une menace pour des
appareils qui jusqu'ici
étaient considérés
comme protégés des
cybercriminels. Le virus,
baptisé WireLurker,
montre «des caractéristiques jamais vues dans les
menaces repérées précédemment et visant des
plateformes Apple»,
selon les chercheurs de la
société de sécurité informatique Palo Alto Networks. Le virus infecte
d'abord un ordinateur
Mac, fonctionnant avec
le système d'exploitation
OS X. Il s'installe ensuite
sur les tablettes iPad et
les téléphones iPhone
(utilisant un système
d'exploitation différent,
iOS) quand ils sont
connectés à cet ordinateur avec une prise USB.
Le virus «est capable de
voler une série d'informations dans les appareils mobiles qu'il
infecte, et demande
régulièrement des mises
à jour à partir du serveur
des attaquants», selon le
rapport des chercheurs,
qui jugent que «l'objectif
ultime de ses créateurs
n'est pas clair».
Cancer : de nouveaux outils
thérapeutiques de lutte
Nano-médicaments, techniques chirurgicales de plus en plus ciblées grâce au
laser ou aux ultrasons focalisés : des
nouveaux outils thérapeutiques s'imposent dans le traitement des cancers,
selon des spécialistes réunis à l'Académie de chirurgie à Paris. Longtemps, les
seuls traitements disponibles ont été la
chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie. Mais depuis quelques années,
des innovations prometteuses sont
apparues, parmi lesquelles les nanomédicaments, des capsules de taille
nanométrique (milliardième de mètre),
70 fois plus petite qu'un globule rouge,
capables d'amener une molécule active
à l'endroit précis où elle sera utile. «Cela
permet d'éviter les effets secondaires
souvent importants qu'on observe dans
la chimiothérapie classique, mais aussi
de court-circuiter les phénomènes de
résistance», explique un pionnier dans
la mise au point de ces minuscules comprimés. Une dizaine de nano-médicaments sont d'ores et déjà sur le marché,
la plupart sont utilisés en cancérologie :
c'est notamment le cas du Doxil ou du
Caelyx (doxorubicine) de Janssen Cilag,
et de l'Abraxane (paclitaxel) du laboratoire Américain Celgene, deux médicaments utilisés dans les cancers du sein et
des ovaires à un stade avancé.
Pas de lien de causalité
entre le stress et le cancer
Une étude danoise a révélé qu'il n'y
a pas de lien de causalité entre le
stress et le cancer. L'étude confirme
ainsi des recherches scientifiques
qui contestent les théories répandues qui désignent le stress comme
un facteur déclenchant ou aggravant le cancer. Les conclusions de
l'étude émanent d'une analyse comparative des données de 1300 prisonniers danois ayant survécu aux
camps allemands pendant la
seconde guerre mondiale et les
décès liés au cancer dans le pays
scandinave depuis 1943, explique la
Société danoise du cancer citée.
L'étude a révélé une plus grande prévalence de cancer chez les anciens
prisonniers, un facteur attribué par
les chercheurs non pas au niveau
élevé du stress, mais plutôt aux
effets notamment du tabagisme,
une cause scientifiquement prouvée
de cette maladie complexe.
D’ALGERIE
SPORTS
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
Equipe nationale
Mehdi
Zeffane :
«Heureux
et fier d'être
sélectionné»
E défenseur de l'Olympique
L
Lyonnais, Mehdi Zeffane,
retenu par le sélectionneur de
Christian Gourcuff
veut gagner la CAN
Par Larbi Bouazza
«J
'AI signé jusqu'en 2018,
avec des objectifs élevés.
La CAN en fait partie»,
a indiqué Gourcuff dans un
entretien accordé à Jeune Afrique.
Le nouveau patron de l'EN vise
haut donc pour la CAN 2015
après avoir réussi à qualifier
précocement et avec brio les
Verts pour ce grand rendez-vous
africain. «En acceptant la
proposition algérienne, je ne
tombais pas dans l'inconnu.
L'enjeu était clair, à savoir se
qualifier pour la CAN, et bien y
figurer. Le risque de ce
challenge, je l'ai tout de suite
perçu et assumé. Il fallait donc
réussir vite. La victoire en
Ethiopie (2-1) pour le premier
match des qualifications a fait
beaucoup de bien, à tous les
niveaux», relate l'ancien
entraîneur du FC Lorient, qui a
apporté un nouveau style de jeu,
porté davantage vers l'offensive.
«Je suis arrivé avec des idées et
des méthodes différentes de
celles de mon prédécesseur
[Vahid Halilhodzic, NDLR]. J'ai
un projet de jeu pour la
Le sélectionneur national, Christian Gourcuff, a de
grandes ambitions. Gourcuff veut offrir à l'Algérie un
second titre continental, après celui de 1990, remporté à domicile sous la conduite du regretté
Abdelhamid Kermali.
sélection algérienne : je souhaite
qu'elle joue la zone, et qu'elle ne
laisse pas la possession du ballon
à l'adversaire. Et je manage mon
groupe à ma façon. Autrement
dit, il est question d'un véritable
choc tactique, et un
sélectionneur a toujours moins
de temps pour travailler qu'un
entraîneur de club. Mais j'ai la
chance d'avoir un effectif qui se
connaît bien et qui se montre
travailleur et réceptif», explique
le Breton, ravi d'avoir des
joueurs de qualité, en
adéquation avec sa conception
du jeu, à l'image de Brahimi et
Feghouli. «Cette qualité
technique que des joueurs
comme Brahimi ou Feghouli
symbolisent, est en adéquation
avec ma conception du football.
Mais bien jouer, c'est aussi être
rigoureux. On ne peut pas
réussir sans cette rigueur, même
avec les meilleurs profils
techniques», précise le nouveau
patron de l'EN, qui se plait en
Algérie. «J'ai fait presque 30 ans
en club, et il me fallait un projet
différent. Peut-être parce que je
ne voulais pas tomber dans une
certaine forme de routine. La
transition s'est faite au bon
moment. Je restais sur une
expérience douloureuse avec
mes dirigeants à Lorient, et le
projet que m'a présenté M.
Mohamed Raouraoua, le
président de la Fédération
algérienne, m'a plu.
Évidemment, mon quotidien
n'est plus le même. Je ne
m'ennuie pas. Il y a les
rassemblements de l'équipe A,
11
l'équipe d'Algérie de football
pour les deux derniers matchs
de qualification pour la coupe
d'Afrique des nations CAN2015, s'est dit «heureux» et
«fier» de cette nouvelle
sélection. «Très heureux et fier
de cette nouvelle sélection avec
l'équipe nationale algérienne»,
a écrit Zeffane sur son compte
Twitter. Agé de 22 ans, le latéral
droit lyonnais figure dans la
liste des 23 retenus par
Christian Gourcuff pour les
matchs contre respectivement
l'Ethiopie le 15 novembre au
stade Mustapha-Tchaker de
Blida et le Mali le 19 novembre
à Bamako pour le compte des
cinquième et sixième journées
des qualifications de la CAN2015, groupe B. Zeffane qui a
signé en juin 2014 son premier
contrat professionnel avec l'OL
jusqu'en 2017, avait été
sélectionné dans la première
liste de Gourcuff pour les
matchs contre l'Ethiopie (2-1)
et le Mali (1-0) mais sans jouer
la moindre minute lors de ces
deux rencontres disputées les 6
et 10 septembre pour le compte
des deux premières journées de
qualification. L'Algérie qui
trône en tête du groupe B avec
12 points est déjà qualifiée pour
la CAN-2015. Le deuxième
billet se jouera entre le Mali (6
pts), l'Ethiopie et le Malawi (3
pts chacun).
les matches, mais je m'occupe
également de la sélection A', ce
qui est important pour mieux
connaître les réalités du foot
algérien. Sélectionneur, c'est
travailler davantage dans la
qualité, moins dans l'urgence.
Mais je ne perds pas de vue que
ce sont les résultats qui valident
tout», a-t-il conclu.
L. B.
Un arbitre mauritanien
pour Algérie-Ethiopie
L
A commission d'arbitrage de la Confédération Africaine de
Football (CAF) a désigné un trio d'arbitres mauritanien
pour diriger le match entre l'Algérie et l'Ethiopie, prévu le 15
novembre prochain à 20h30 au stade Mustapha-Tchaker de
Blida, pour le compte de la cinquième journée des
éliminatoires de la CAN 2015. Ce trio sera conduit par Ali
Lemghayfri assisté de ses compatriotes Abderrahmane Warr et
Abdoulaziz Sall, ainsi que Mohamed Hamada en qualité de
quatrième arbitre. Le commissaire au match est le Tunisien
Mohamed Ryadh Ben Nour.
L. B.
Yacine Brahimi dans l'équipe type de la 4e journée
de la Ligue des champions d'Europe
E milieu offensif de l'EN et
L
du FC Porto, Yacine
Brahimi, figure sans surprise
dans l'équipe type de la
quatrième journée de la ligue
des champions d'Europe.
Brahimi s'est encore distingué,
mercredi dernier, en
contribuant grandement à la
victoire (2-0) du FC Porto en
terre espagnole devant l'Athletic
Bilbao et à la qualification des
Dragons pour les huitièmes de
finale de la C1 européenne, en
compagnie du FC Barcelone, du
Bayern Munich et du PSG.
Brahimi a délivré une passe
décisive à Jackson Martinez
après un slalom incroyable sur
le flan gauche, avant d'inscrire
un but plein d'opportunisme,
sur une erreur monumentale du
gardien de but de Bilbao. Le
maestro des Verts a inscrit
quatre buts et délivré deux
passes décisives en quatre
matches joués en ligue des
champions d'Europe. Il est le
troisième meilleur buteur de la
compétition en compagnie de
Messi et de son camarade de
club, Jackson Martinez, derrière
Adriano du Shakhtar (9 buts) et
Benzema du Real Madrid (5
buts). Même le buteur de l'EN,
Islam Slimani s'est distingué,
mercredi, en inscrivant son
premier but en Champions
League, après avoir marqué un
but contre son camp à l'entame
du match disputé par son club,
le Sporting Lisbonne, contre
Schalke 04, battu (4-2) dans la
capitale du Portugal.
L. B.
La CAF lance le processus d'accréditation des médias
La CAN 2015 maintenue au Maroc ?
A CAN 2015 devrait se dérouler en
L
début d'année au Maroc. La
Confédération africaine de Football
(CAF) vient de lancer le processus
d'accréditation des médias (6 novembre
au 7 décembre) et a annoncé sur son
site internet que la compétition est
prévue du 17 janvier au 8 février 2015
au Maroc dans les villes d'Agadir,
Marrakech, Rabat et Tanger. Cette sortie
de la CAF intervient à la veille de la fin
de l'ultimatum accordé aux autorités
marocaines pour se déterminer sur
l'organisation de la CAN 2015. Cet
ultimatum va expirer ce samedi où les
Marocains vont rendre leur décision
finale et définitive. «C'est une décision
stratégique et importante qui demande
de la patience et une réflexion
profonde», a indiqué le ministre
marocain des Sports, Mohamed
Ouzzine. Confrontées au refus
catégorique de la CAF de reporter la
compétition, les autorités marocaines
semblent revenir à de meilleurs
sentiments vu les lourdes sanctions que
la Fédération marocaine de football
encourt en cas de refus d'abriter cette
CAN 2015.
Si le Maroc refuse d'organiser cette
CAN, la CAF tiendra une autre réunion
le 11 novembre au Caire pour
annoncer le pays organisateur. Le
Nigeria et le Ghana seraient prêts à
remplacer le Maroc.
L. B.
Mali
Kasperzack convoque 23 joueurs pour
les matches contre le Malawi et l'Algérie
E
N prévision des matches
contre le Malawi, le 15
novembre, et l'Algérie, le 19
novembre, dans le cadre des deux
dernières journées des
éliminatoires de la CAN 2015, le
sélectionneur du Mali, Henry
Kasperzack a convoqué 23
joueurs, dont 3 gardiens de but, 7
défenseurs, 8 milieux de terrain
et 5 attaquants. Parmi eux
figurent le capitaine Seydou Kéïta
de l'AS Roma, Cheick Tidiane
Diabaté de Bordeaux et le gardien
de but, Soumaïla Diakité, qui
évolue en Iran avec le club
Esteghlal Khuzestan. Les Aigles
du Mali qui occupent la
deuxième place de son groupe
avec six points seront en
déplacement pour affronter le
Malawi, le samedi 15 novembre à
partir de 14 heures. Au même
moment, l'Algérie, première du
groupe avec 12 points, accueillera
à Blida l'Ethiopie. Pour le compte
de la dernière journée, les Aigles
du Mali recevront au Stade 26
Mars le mercredi 19 novembre
l'Algérie tandis que le Malawi
sera en déplacement à AddisAbeba pour affronter l'Ethiopie.
L'enjeu de ces deux dernières
journées est grand pour le Mali,
le Malawi et l'Ethiopie pour la
qualification à la phase de la
CAN 2015. Pour le déplacement
au Malawi, l'on parle de
l'affrètement d'un avion spécial
pour la sélection malienne.
D’ALGERIE
12
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
SPORTS
PSG
OM
Ibrahimovic
Labrune raconte
les dessous de sa
relation avec Bielsa
ravive l'espoir !
L'
ESPOIR avait
disparu, laissant
place à un certain fatalisme. Non,
après sept semaines
d'absences, Zlatan
Ibrahimovic n'était toujours pas apparu sur les
terrains d'entraînement du
PSG pour participer aux
séances collectives, se contentant
de travailler en salle.
Laurent Blanc lui-même
ne semblait plus y
croire, tout comme
Thiago Silva. Et puis
jeudi, miracle, le
Suédois est apparu,
crampons chaussés, sur
les terrains du Camp
des Loges. Au programme, des courses,
des frappes des deux
pieds et des signes rassurants à destination du
staff parisien qui lui
jetait des regards.
Cet entraînement effectué à trois jours du
Classique contre l'OM
semble bien plus qu'un
espoir. Le PSG n'a d'ail-
leurs pas hésité à communiquer sur les
réseaux sociaux en
balançant des photos de
son entraînement.
Comme pour montrer
que son arme principale
serait bel et bien présente dimanche soir...
Laurent Blanc pourrait donc bien
compter sur son
attaquant
suédois
pas tous les risques. Il
sait aussi qu'il peut faire
confiance à ceux qui
ont animé l'attaque
parisienne depuis plus
d'un mois et demi et
qui viennent d'enchaîner 5 victoires consécutives. Buteur lors de 4
de ces 5 derniers
matches, Cavani
pourrait mal encaisser un retour sur une
aile pour laisser place
à un Ibra pas totalement prêt...
dont le
dernier match
remonte au 21 septembre dernier
(réception de Lyon
au Parc des Princes).
Évidemment, si
jamais le feu vert est
donné par le joueur et
le staff médical, Ibra
ne jouera pas 90 minutes, et Blanc devra choisir entre une titularisation ou une entrée en
jeu en cours de rencontre. Face au leader marseillais, l'entraîneur
parisien ne prendra
L
E 4 septembre dernier
n'aura donc pas été la date
de la rupture entre
Marcelo Bielsa et Vincent
Labrune. Pourtant, des
présidents au sang plus chaud
n'auraient peut-être pas
supporté la conférence de
presse improvisée par
l'entraîneur argentin ce jour-là
pour mettre en cause la gestion
du recrutement. Alors en
vacances, Labrune a constaté
l'onde de choc mais n'a
finalement pas sanctionné son
nouveau technicien.
«Je ne lui en tiens absolument
pas rigueur. On peut penser
que le fou, c'est moi, mais la
sanction n'a jamais été un
sujet», raconte-t-il aujourd'hui
dans Le Parisien, avant de
détailler le mode de
fonctionnement entre Bielsa et
lui, impulsé évidemment par
l'Argentin.
«Il me l'a dit en amont : on ne
communiquera pas beaucoup
pendant la saison, hormis
pendant les périodes de
mercato et s'il y a des
problèmes majeurs», relate-t-il.
Une communication minime
donc, à l'opposé de ce qu'il a
connu précédemment avec Élie
Baup et José Anigo. «Aux deux
extrêmes, tu as Bielsa d'un
côté, Baup-Anigo de l'autre, et
Deschamps au milieu. Élie,
comme José, ce sont des suraffectifs. Sous leurs airs bourrus
et malgré leur expérience, ils
ont besoin d'être rassurés,
d'échanger énormément. L'an
dernier, j'ai assisté à dix mises
au vert à l'extérieur, à partir la
veille, à manger des pâtes, du
poulet. Entraîneur et directeur
sportif voulaient que ça
fonctionne comme ça. Mais
cette situation, je la subissais,
ce n'était pas mon rôle.
Aujourd'hui, je peux me
concentrer sur mon budget, et
même faire de la prospective !»
Moins concerné par le secteur
sportif, rassuré et heureux des
résultats obtenus, Labrune n'a
plus besoin d'être aussi présent
au quotidien et ne recueille
plus les doléances des joueurs.
«Ici, c'était devenu le bureau
des pleurs, et c'est un point
central qu'on a évoqué avec
Marcelo.
Leur référent, c'est lui», assure
Labrune, dont la trop grande
complicité avec certains
joueurs était parfois pointée du
doigt. Bielsa et surtout la
mauvaise saison dernière l'ont
forcé à prendre du recul.
«Je considère que certains
m'ont trahi. Je n'ai pas compris
certaines attitudes. La saison
dernière, je la considère
comme un scandale. (…)
Mes joueurs, je ne voulais plus
les voir, je ne pouvais plus les
voir», se remémore-t-il.
Aujourd'hui, tout cela se digère
plus facilement avec
l'excellente saison réalisée par
l'équipe olympienne.
RÉF. : GT/TA/14
D’ALGÉRIE
Le Temps 8/11/14
PUBLICITÉ
D’ALGERIE
SPORTS
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
13
Mondiaux 2014 d'haltérophilie
L'Algérie à Almaty avec six athlètes
Une sélection nationale algérienne d'haltérophilie, composée de six athlètes, prendra part du 8 au 17
novembre à Almaty au Kazakhstan, aux Championnats du monde seniors par équipes de la discipline, première étape de qualification pour les jeux Olympiques-2016.
P
OUR cette première
importante étape de
qualification aux joutes
olympiques de Rio, la DTN a jeté
son dévolu sur les athlètes Amor
Fenni (56kg), Souhil Mairif (62kg),
Amir Belhout (77kg), Abdellah
Mekki (85kg), Saddam Messaoui
(94kg) et Walid Bidani (105kg),
considérés comme les meilleurs
athlètes algériens dans leur
catégorie. «Le Mondial d'Almaty
est la plus importante étape,
attendue par tous les pays. Elle est
la première étape de qualification
aux JO-2016 et va donc drainer le
gotha mondial. Nous devons, de
notre côté, sélectionner les
meilleurs athlètes et les plus aptes
à se rapprocher de l'objectif fixé
par la Fédération algérienne
d'haltérophilie (FAH)», a indiqué à
l'APS, le directeur technique
national, Yahia Zaïdi, ajoutant que
la fédération table au moins sur
deux tickets pour les prochains JO.
Sous la houlette de leurs
entraîneurs nationaux, Fethi
Merrad Boudia et son adjoint
Foued Bouznada, les athlètes ont
bénéficié d'une préparation
continue, basée sur l'aspect
physique et technique, ponctuée
chaque fois par un test
d'évaluation, aussi bien à la fin
d'une préparation intense qu'à
l'issue d'une participation à une
compétition nationale ou
internationale. Selon la direction
technique de la fédération, les
athlètes se portent bien et
affichent une bonne forme et de
bonnes dispositions pour atteindre
les objectifs. «Nos objectifs
consistent à améliorer les charges
qui sont en constante progression,
gagner de l'expérience pour la
prochaine étape, car il s'agit des
premiers mondiaux seniors pour
nos athlètes. Nous essayerons
également de marquer le
maximum de points par équipes
pour assurer des places à Rio2016», a expliqué Zaïdi.
Selon les règlements de la
Fédération internationale
d'haltérophilie (IWF), chaque pays
est autorisé à prendre part au
Mondial dans l'ensemble des
catégories, mais la
comptabilisation des performances
ne prend en compte que celles des
six meilleures athlètes de chaque
pays. «Il faut se positionner parmi
les 24 premières nations pour
marquer des points qui seront
comptabilisés avec ceux marqués
lors de la seconde et dernière étape
de qualification, au Championnat
du monde, prévu en novembre
2015 à Houston aux USA», a
ajouté le DTN.
Plus de 680 athlètes, (hommes et
dames) représentant plus de 70
pays, sont inscrits au rendez-vous
d'Almaty au Kazakhstan, ce qui
dénote l'importance donnée par
l'ensemble des Fédérations
nationales d'haltérophilie à cette
compétition mondiale.
Programme des Algériens
Samedi 8 novembre 2014
Amor Fenni (56kg)
et Souhil Mairif (62kg)
Mardi 11 novembre 2014
Amir Belhout (77kg)
Mercredi 12 novembre 2014
Abdellah Mekki (85kg)
Jeudi 13 novembre 2014
Saddam Messaoui (94kg)
Vendredi 14 novembre 2014
Walid Bidani (105kg).
Yahia Zaïdi (DTN de FA d'haltérophilie) au Temps d'Algérie :
«Nous allons acquérir plus d'expérience»
A sélection nationale algérienne
d'haltérophilie, constituée de six athlètes, est à
L
pied d'œuvre à Almaty, au Kazakhstan, pour
prendre part, à compter d'aujourd'hui, aux
Championnats du monde seniors par équipes dans
les différentes épreuves d'haltérophilie. Nous nous
sommes rapprochés du premier responsable
technique de la discipline pour nous parler de cette
première étape de qualification pour les jeux
Olympiques de 2016.
Comment voyez-vous cette compétition ?
C'est une étape qui va nous donner un aperçu sur
la valeur de nos jeunes au plan mondial. C'est une
étape très attendue par l'ensemble des pays parce
que qualificative pour les prochains JO de Rio de
Janeiro. Elle devrait rassembler, sans nul doute, les
meilleurs haltérophiles de la planète. En ce qui
nous concerne, nous avons sélectionné les
meilleurs haltérophiles du moment. Je suis
persuadé qu'ils vont faire de leur mieux pour
accéder au niveau escompté.
Vous misez sur combien de places pour les JO ?
Nous misons sur deux ou trois places aux JO de
Rio. En haltérophile, comme dans d'autres
disciplines, tout est possible. Le jour J, la
concentration devra être de mise. La plupart des
athlètes se valent. Cela peut parfois se jouer sur des
futilités.
Quels sont les sélectionnés algériens ?
Ils sont six, Amor Fenni (56kg), Souhil Mairif
(62kg), Amir Belhout (77kg), Abdellah Mekki
(85kg), Saddam Messaoui (94kg) et Walid Bidani
(105kg), et sont considérés comme les meilleurs
athlètes algériens dans leur catégorie.
On a dit beaucoup de choses sur Walid
Bidani...
Walid Bidani est un athlète de qualité. Il mérite
tous les égards de la part des responsables
concernés. Il dispose de grandes qualités physiques
et techniques. C'est un athlète hors pair qui
demande à être mis dans les meilleures conditions.
L'objectif de trois places aux JO n'est pas
facile...
C'est exact, mais nous pensons qu'il peut être
atteint. Malgré toutes les difficultés rencontrées
nous sommes tenus de nous rapprocher de
l'objectif fixé par la Fédération algérienne
d'haltérophilie qui est celui de gagner au moins
deux tickets pour les JO. C'est à ce titre que nous
pourrons dire que nous nous sommes rapprochés
du niveau mondial.
Avez-vous bénéficié d'une préparation à la
hauteur de la compétition ?
Nous avons bénéficié d'une préparation non stop,
axée surtout sur l'aspect physique et technique. Elle
a été ponctuée par plusieurs tests d'évaluation aussi
bien à la fin d'une préparation intense que durant
une participation à une compétition nationale ou
internationale.
Combien d'entraîneurs sont sur place à Almaty ?
Ils sont deux, Fethi Merrad Boudia et son adjoint
Foued Bouznada.
Etes-vous optimiste pour cette compétition ?
Ecoutez, nous avons fait de notre mieux pour
préparer les athlètes. En ce moment, ils se portent
bien. Ils affichent une bonne forme et de bonnes
dispositions pour atteindre leurs objectifs.
Entretien réalisé par Ahmed Chébaraka
RÉF. : GT/TA/14
D’ALGÉRIE
Le Temps 8/11/14
PUBLICITÉ
Le Temps
D’ALGÉRIE
ANEP N°
D’ALGERIE
14
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
SPORTS
10e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis
CRB - MCA et USMH - MOB
à l'affiche
La 10e journée du championnat professionnel de Ligue 1 Mobilis de football,
qui a débuté hier avec le déroulement des deux rencontres JSK-ESS et USMAUSMBA, va se poursuivre aujourd'hui avec la programmation de six matches,
dont un certain CR Belouizdad-MC Alger et la confrontation opposant le leader,
le MO Béjaïa à son poursuivant direct, l'USM El Harrach.
Par Ahmed Achour
C'
victoire depuis trois matches. En
accueillant la JS Saoura, il se mettra en
quête d'un succès en vue de se
relancer. Une autre déconvenue du
club constantinois pourrait être très
mal vue et pourrait pousser coach
Garzitto vers la porte se sortie.
Quatrième du classement, l'ASM Oran
effectue un très bon début de saison et
entendra le confirmer chez le RC Arba
à qui il rend visite. Il reste que ce
dernier n'a pas pour habitude de
perdre des points à domicile.
L'autre équipe oranaise, le MCO,
effectue, elle aussi, un parcours
honorable comparativement aux
précédentes saisons. En recevant l'ASO
Chlef, elle tentera de contenter ses
supporters par un nouveau succès qui
lui ferait garder le contact avec le haut
du tableau. Enfin, à El Eulma, le MCEE
local, qui reste sur un échec à
domicile, face à l'USMA, tentera de
réagir en recevant le NAHD.
A. A.
Programme
d'aujourd'hui
Ph. : Toufik H.
EST, d'ailleurs, cette
dernière qui retiendra,
le plus l'attention dans
la mesure où l'on voudra savoir
jusqu'où peut aller cette équipe
béjaouie qui se permet de faire
mieux que les grands favoris de
la compétition. Nous ne disons
pas que le MOB sort de nulle
part mais force est d'admettre
qu'on était loin de le voir en si
belle position après 9 journées
de championnat. En tout cas, cet
après-midi, il va passer un test
des plus sérieux chez son second,
l'USM El Harrach qui sait qu'une
victoire lui offrira la première
place du classement. Mais les
Harrachis savent à qui ils vont
avoir affaire puisque le MOB n'a,
jusqu'à présent, jamais concédé
de défaite depuis le démarrage
de la compétition. Un beau
match en perspective.
L'autre affiche du jour est ce
fameux derby de la capitale
entre le CRB et le MCA, un
match qui va mettre aux prises
deux formations en prise au
doute. On dira que ce n'est plus
le cas du Chabab, qui reste sur
un succès à Béchar face à la JS
Saoura, mais on n'oubliera pas
que cette équipe, a connu plus
de bas que de hauts depuis le
début de la saison. De son côté
le Mouloudia est en plein
désarroi, lui, dont le dernier
match s'est soldé par une défaite à
domicile face à la JS Kabylie. Un
nouvel échec, cet après-midi pourrait
l'enfoncer dans la crise alors que l'on
sait que la semaine qu'il vient de
traverser a été particulièrement agitée
face à des supporters en colère qui ne
comprennent pas que leur équipe soit
CRB - MCA :
Le derby de la peur
ESPECTIVEMENT 13 et 14 de la
R
Ligue 1, le CR Belouizdad et le
MC Alger livreront cet après-midi, à
e
e
partir de 16h, un derby explosif au
stade du 20-Août ou le moindre faux
pas est interdit pour les deux équipes.
Ils ne vont certes pas aborder ce grand
classique du championnat avec le
même état d'esprit puisque le Chabab,
lui, reste sur une victoire inattendue le
week-end passé à Béchar face à la JS
Saoura (2-1), Alors que son voisin
mouloudéen est à peine remis de sa
cinglante défaite à Bologhine face à la
JS Kabylie (2-4). Mais vu leur position
critique au classement, les deux
ennemis jurés de la capitale
aborderont certainement leur énième
confrontation la peur au ventre
sachant qu'une défaite enfoncera
davantage le perdant dans la zone des
relégables. Ironie du sort c'est face à
son ancienne équipe avec laquelle il a
remporté le championnat d'Algérie en
2011 que le nouvel entraîneur des
Rouge et Blanc, Alain Michel,
coachera son premier match au stade
du 20-Août. Un terrain qui, rappelonsle, avait porté chance au Doyen la
saison passée à travers une victoire
acquise face à cette même équipe du
CRB signé Zeghdane dans le temps
additionnel. Si on se fie à leurs
déclarations dans la presse à la veille
du match, les coéquipiers du capitaine
Hachoud sont décidés à piéger à
nouveau le Chabab dans sa cuisine, ce
qui leur permettrait de respirer un
grand coup et retrouver le moral avant
d'enchaîner par un autre grand derby
algérois face à l'USM Alger. Seulement,
le CRB version Alain Michel, qui
semble être métamorphosé après sa
belle victoire ramenée du sud algérien,
n'est pas du tout prêt à se faire avoir
deux fois de suite chez lui face à son
grand rival d'Alger. Au contraire, les
coéquipiers de Rebih veulent profiter
de leur réveil brutal pour amorcer leur
véritable décollage en Ligue 1 après
des débuts très délicats. Quoiqu'il en
soit cette énième confrontation entre
le Chabab et le Mouloudia promet
d'être une nouvelle fois spectaculaire
et indécise. L'arbitre Bichari aura
certainement du boulot à faire…
O. Mounir
si irrégulière dans ses résultats.
Longtemps seul leader de la
compétition, le CS Constantine a été
freiné dans son élan puisqu'il est sans
El Harrach (15h) : USMH-MOB
Belouizdad (16h) : CRB-MCA
Constantine (17h45) : CSC-JSS
Oran (18h) : MCO-ASO
El Eulma (18h) : MCEE-NAHD
Arba (15h) : RCA-ASMO
Les matches JSK-ESS
et USMA-USMBA
ont eu lieu hier.
MC Oran - ASO Chlef
Campagne de sensibilisation
pour réconcilier les supporters
des deux équipes
U
NE campagne de
sensibilisation a été
lancée depuis quelques
jours sur internet et les
réseaux sociaux proches du
MC Oran et de l'ASO Chlef
appelant les supporters des
deux équipes à «se
réconcilier» avant leur
match, aujourd'hui, au
stade Ahmed-Zabana pour
le compte de la 10e journée
du championnat de Ligue 1
Mobilis. Les relations entre
les galeries des deux clubs
sont tendues depuis 2008.
Il ne se passait d'ailleurs pas
une rencontre entre les
deux antagonistes sans que
l'on ne signale de nouvelles
scènes de violence dans les
gradins et aux alentours du
stade. Les deux rencontres
entre le MCO et l'ASO, la
saison passée, n'ont pas
dérogé à la règle, alors que
chaque partie accuse sa
rivale d'être à l'origine de
ces interminables
échauffourées. Mais pour
l'actuel exercice, qui
connaît le lancement par
différentes instances en
Algérie d'une grande
opération de lutte contre la
violence dans les stades
des proches des deux
équipes veulent en profiter
pour sceller la
réconciliation entre les
galeries des deux clubs. Une
initiative que le porteparole de l'ASO, Abdelkrim
Medouar, a loué tout en se
montrant prêt à y
contribuer par des actions à
même de rapprocher
davantage les deux parties.
Mais cela n'est pas fait pour
dissiper toutes les craintes.
L'ex-international algérien,
Samir Zaoui, capitaine de
l'ASO, a encore une fois
décidé de faire l'impasse
sur le déplacement de son
équipe dans la capitale de
l'ouest. Il est accusé par les
Hamraoua d'être le
principal responsable des
incidents lors du match des
deux équipes en 2008 à
Chlef. Cette année-là, le
MCO jouait sa survie en
division 1 sur le terrain de
l'ASO et la victoire de cette
dernière a envoyé le club
oranais au purgatoire au
terme d'une rencontre
émaillée d'incidents sur le
terrain et dans les tribunes.
Depuis ce match, le
défenseur axial évite de
participer aux empoignades
des deux formations à
Oran.
D’ALGERIE
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
15
Le Temps d e K a b y l i e
Page animée par Brahim Boubchir
Des cadres de l'Ansej formés
pour encadrer les jeunes promoteurs
Afin d'améliorer la qualité de création des micro-entreprises par les jeunes
promoteurs, le Bureau international du travail (BIT), en collaboration avec
l'Agence nationale de l'emploi des jeunes (Ansej), a organisé une session formation
de formateurs au niveau de l'hôtel Lalla-Khedija.
M
. L A M O U R I , le directeur de l'Ansej de la
wilaya a expliqué qu'il
s'agit «d'une session de formation
de formateurs inscrite en concertation avec le bureau international
du travail dans le but de permettre
à nos cadres de l'Ansej de maîtriser les méthodes de création et de
gestion des entreprises et par là
devenir par la suite des formateurs
pour les jeunes qui créent leur
entreprise».
Par la suite, selon notre interlocuteur, il s'agira d'accompagner les
jeunes à créer des projets dans
leurs spécialités. Pour se faire, «il y
aura aussi des formations complémentaires de notre part qui
consisteront à leur apprendre les
techniques de gestion et de création d'entreprise».
Cette formation, a-t-on appris
auprès de M. Lamouri, s'inscrit
dans un projet appelé «promotion
de l'emploi en Algérie par le développement des micro-entreprises
pour les jeunes».
Trois wilayas ont été choisies pour
abriter cette formation, à savoir
Tipaza, Sétif et Tizi Ouzou. Ces
trois régions ont été choisies en
fonction de leur densité. «La
nôtre, fera savoir M. Lamouri, a
été choisie en raison de l'engouement particulier en matière de
création de micro-entreprises.
Les jeunes sont beaucoup plus disposés à apprendre ce qui a d'ailleurs permis à notre agence de se
classer première à l'échelle nationale».
C'est la première expérience du
genre, selon le directeur de wilaya
de l'Ansej, qui permettra d'assurer
une formation à l'ensemble des
entreprises créées.
«Dans sa stratégie, l'Ansej accorde
une importance particulière au
volet formation, car c'est ce qui
nous permet d'accorder les avantages, les facilités, les allègements
sur le plan fiscal, les facilités dans
le remboursement des crédits à
tous les jeunes créateurs.
Notre souci est de permettre à ces
derniers de maîtriser les techni-
ques de gestion d'une entreprise.
A partir de là les jeunes auront
plus de facilités à développer
leurs projets».
La formation qui a duré une
dizaine de jours a regroupé 20
cadres de l'Ansej qui auront, grâce
aux notions apprises, la capacité
de former les jeunes promoteurs.
D'autres sessions seront lancées
dans les mois à venir, selon les
dires du directeur de l'Ansej
de la wialaya.
Par ailleurs, les représentants du
BIT ont pour mission d'analyser le
parcours de l'Agence locale, proposer d'autres projets, améliorer la
qualité de création de micro-entreprises, identifier les points faibles
des dispositifs et également apporter à la wilaya l'expérience
acquise sous d'autres horizons.
«Etre en contact
permanent avec
son environnement»
Outre cette formation,
M. Lamouri informera que
«l'Ansej travaille sur d'autres volets
qui offriront des possibilités aux
jeunes créateurs d'entreprise.
Nous citerons la convention
signée avec l'université, permettant aux étudiants d'avoir plus
d'information sur le dispositif de
création d'emploi».
Mieux, «nous nous sommes
concertés avec cette dernière pour
créer une maison de l'entreprenariat à l'intérieur de l'université.
Cela permettra aux étudiants
d'avoir un espace d'échange.
Une stratégie déjà adoptée aussi
par le secteur de la formation
professionnelle».
En outre, ajoute notre interlocuteur «des ponts ont été mis en
place avec d'autres directions
pour ouvrir un large champ aux
créateurs. Nous citerons le partenariat avec la direction de la
pêche, les services de l'hydraulique, les services agricoles.
L'Ansej est en contact permanent
avec son environnement pour
lancer des projets».
Côté statistiques, M. Lamouri dira
que depuis le début de l'année en
cours et jusqu'au 30 septembre
dernier «1217 micro entreprises
qui ont généré 3117 postes d'emploi permanents, dont 134 par des
femmes ont été créées».
Quant aux secteurs les plus ciblés
par les jeunes promoteurs, il y a
celui du service public, en première position. Puis vient le secteur du bâtiment et la petite
industrie.
Le choix de la création dépend
de la volonté des promoteurs,
l'Ansej est là pour les aider et les
accompagner. Toutefois signale
M. Lamouri, «nous avons été
amenés à geler plusieurs activités,
en raison de leur saturation.
Nous essayons alors d'orienter
les demandeurs vers des créneaux
plus porteurs».
F. B.
PUBLICITÉ
République Algérienne Démocratique et Populaire
WILAYA DE TISSEMSILT
DAIRA DE TISSEMSILT
COMMUNE DE TISSEMSILT
NIF : 092438019012731
AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE
Conformément aux dispositions de l'article 114 du décret
présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des
marchés publics.
Le Président de l'Assemblée Populaire Communale de Tissemsilt
informe l'ensemble des soumissionnaires ayant participé à l'avis
d'appel d'offres national ouvert paru à AJWAA EL MALAAB le
23/09/2014 et LE TEMPS D’ALGERIE le 24/10/2014 qu'à l'issue de
l’analyse des offres, la commission a attribué provisoirement aux
soumissionnaires indiqué ci-dessous.
N°
Montant de
Intitulé de L’entreprise
soumission
l’opération
retenue
(DA)
NIF
REALISATION
D’UN (01)
GROUPE
SCOLAIRE
TYPE C A
MESBAH 36.099.904.23 196638010041144
01 TISSEMSILT
MALIK
(ZHUN
SEFFAH) ET
UN (01)
LOGEMENT
D’ASTREINTE
Délai
Note
Observation
de
obtenue
réalisation
17
MOIS
42
OFFRE
UNIQUE
Les soumissionnaires ayant participé à cet avis sont invités à se
rapprocher de la commune de Tissemsilt, bureau des marchés, pour
consulter le PV du choix de l’entreprise durant les 03 jours prendre à
compter de la première parution de l’avis d’attribution provisoire des
marchés.
Et conformément à l’article 114 du décret présidentiel n°10/236 du
07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et
complété, les recours éventuels à l’encontre de la présente décision
peuvent être introduits auprès de monsieur le président de la commission
des marchés de la commune de Tissemsilt durant 10 jours à compter de la
parution du présent avis sur les quotidiens nationaux.
Le Temps 8/11/14
D’ALGÉRIE
ANEP N°31/016548
D’ALGERIE
16
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
CULTURE
6e Festival international du théâtre de Béjaïa
Une réussite malgré
le manque d'infrastructures
Tomber de rideau mercredi soir sur le 6e Festival international du théâtre
professionnel de Béjaïa (FITB). Plus d'une semaine durant, la ville de Yemma
Gouraya a vécu au rythme du quatrième art dans ses multiples facettes
avec des représentations théâtrales, spectacles, contes et colloques.
Par Sara Boualem
«P
ARTI des eaux, on a
voulu que la clôture
du festival vienne
du sud algérien avec la troupe
de l'Ahaggar Sauvons l'Imzad
pour ainsi rester dans la
diversité des genres», a
souligné Omar Fetmouche,
commissaire du festival. Le
public a vécu un véritable
voyage musical durant cette
soirée de clôture parfumée aux
saveurs du sud algérien.
La troupe Sauvons l'Imzad et
l'association andalouse
féminine Ahbab Sadek El
Bedaoui, de Béjaïa, ont ouvert
la soirée en présence du
commissaire du festival, Omar
Fetmouche, du représentant
du ministère de la Culture, du
wali de Béjaïa, des autorités
locales et des invités.
Devant un public assez
nombreux, les rythmes du
goumbri de la troupe Sauvons
l'Imzad ont assuré le show
avec une riche programmation
musicale folklorique de
chants traditionnels touareg
de la région de Tamanrasset.
Cette soirée a vu, également,
le passage de la troupe de
musique andalouse féminine
Ahbab Sadek Bedjaoui.
L'ensemble musical a
interprété différents morceaux
puisés du patrimoine andalou.
Précédant la cérémonie de
clôture, M. Fetmouche a
donné une conférence de
presse dans laquelle il a
déclaré qu'«il serait judicieux
que lors de la prochaine
édition du FITB, le festival
s'appellerait ‘festival
international du théâtre et
des arts vivants’, un espace
ouvert à toutes les formes
d'expressions».
Avant d'ajouter : «Le théâtre
sera au programme dans les
écoles et chez les personnes
qui ne peuvent pas se
déplacer jusqu'au théâtre
avec une variété d'activités
théâtrales et culturelles de
proximité.» Dans un souci
de sortir des sentiers battus,
le choix a été élargi à
d'autres expériences
théâtrales. M. Fetmouche
ambitionne de donner des
représentations théâtrales à
bord d'un bateau qui
naviguera sur les côtes de
Béjaïa.
Petites salles
pour un public
nombreux
Côté public, c'est l'engouement.
Beaucoup de spectateurs ont dû
se bousculer pour assister à
certaines représentations.
Les 230 spectacles présentés au
Théâtre régional de Béjaïa
(TRB) dans la Maison de la
culture de la ville, dans les
universités, à Tichy, Sidi Aïch,
Tizi Ouzou, Boumerdès et
Alger, ont été suivis par un
large public. «C'est l'objectif
même du festival, qui a pour
finalité de réconcilier le théâtre
avec son public», a estimé
Omar Fetmouche.
Le commissaire du festival a
fait savoir, également, que cette
édition a attiré plus de 100 000
spectateurs. Il a précisé à ce
propos que pour la prochaine
édition, «un travail de sondage
sera effectué pour faire une étude
avec le public et cerner ses
attentes et motivations pour le
théâtre. On a soulevé, par
ailleurs, le manque
d'infrastructures. Le Théâtre
régional AbdelmalekBouguermouh, un magnifique
édifice mais d'une contenance d'à
peine 350 places, n'arrive pas à
faire face à l'afflux populaire qui
parfois se retrouve obligé de
sacrifier son confort en suivant
les représentations à partir des
coulisses et des couloirs. Il y a
aussi, la grande salle de la Maison
de la culture, qui peut contenir
jusqu'à 600 places, mais qui
pèche néanmoins par la qualité
de la structure de la scène,
jugée inadaptée au
déroulement d'une pièce de
S. B.
théâtre.
PUBLICITÉ
Le Temps 8/11/14
D’ALGÉRIE
Réf : 431/TA/14
Voir et revoir
Chemin de croix
Film allemand réalisé par Dietrich
Brüggemann
Avec Lea van Acken, Franziska
Weisz et Klaus Michael Kamp
Genre : Drame
Durée : 1h 50
Synopsis
Maria, 14 ans, vit dans une famille
catholique fondamentaliste. A la maison comme à l'école, son quotidien est
régi par les préceptes religieux.
Entièrement dévouée à Dieu, elle n'a
qu'un rêve : devenir une sainte.
Suivant l'exemple de Jésus, elle entame
son propre chemin de croix dont rien
ni personne ne peut la détourner.
Chemin de croix a été sélectionné au
Festival du film de Berlin de 2014, en
compétition officielle. S'il n'est pas
reparti avec la récompense suprême, il
a néanmoins décroché l'Ours d'argent
du Meilleur scénario.
Le Temps 8/11/14
D’ALGÉRIE
Réf : 430/TA/14
D’ALGERIE
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
17
Le Temps d e S i d i B e l A b b è s
Page animée par Salima D. - Ph. Hachi T.
Accidents de la route
Augmentation du nombre de victimes
Le terrorisme routier fait de
plus en plus de victimes depuis
le début de l'année à Sidi BelAbbès, et les collisions occupent la première place avec
349 accidents de la circulation
parmi un nombre global de
791 drames routiers, causant
la mort de 45 personnes et
1090 blessés.
L
E bilan des services de la Protection
civile indique que les collisions
entre véhicules, qui ont un lien
direct avec l'excès de vitesse, le dépassement dangereux des automobilistes et le
non-respect du code de la route, sont
devenues la première cause des drames
survenus depuis janvier à la fin du mois
de septembre dernier sur les routes
nationales et les chemins de wilaya de
Sidi Bel-Abbès. Pourtant des campagnes
de sensibilisation sont organisées par les
différents organes durant toute l'année,
et des efforts considérables sont fournis
par les services communs de la Protection civile, la sûreté de wilaya et les services de la Gendarmerie nationale, afin
de diminuer le nombre de pertes
humaines. En seconde position, les chiffres indiquent que 318 drames routiers
se sont produits suite aux renversements des véhicules, causés généralement par la perte de contrôle de véhicules, à cause des conditions climatiques,
l'état des routes, en plus du facteur
mécanique qui joue un rôle fondamental dans ce genre d'accidents routiers.
Les brigades de la Protection civile ont
enregistré 1430 interventions routières,
pour transférer les cas urgents aux établissements hospitaliers les plus proches.
S. D.
700 000 têtes ovines
à vacciner contre la clavelée
EPUIS le début de ce mois de
novembre, la Direction des services
D
agricoles (DSA) de Sidi Bel-Abbès s'apprête à vacciner 700 000 têtes ovines
que comptent ses services, pour protéger le cheptel de la clavelée, autrement
dit la variole du mouton. Pour lutter
contre cette maladie spécifique aux
ovins, les services compétents ont reçu
le quota nécessaire de vaccination en
mobilisant un staff de 52 vétérinaires
spécialistes pour réussir cette campagne dans les lieux les plus éloignés de
la wilaya, notamment au sud où il
existe une forte concentration d'élevage de cheptel ovin. Cette opération
de vaccination évitera des pertes
importantes aux éleveurs. Ces campagnes de vaccination régulières à Sidi
Bel-Abbès ont permis aux vétérinaires
de contrôler l'état de santé du cheptel,
grâce auquel la région est devenue un
carrefour dans l'Oranie, à travers ses
souks hebdomadaires implantés dans
six chefs-lieux, à savoir Ras El Ma, Ben
Badis, Lamtar, Sidi Lahcèn, Télagh et
Sfisef, qui connaissent tout au long de
l'année une dynamique commerciale
incomparable. Notons que cette campagne de vaccination contre la clavelée
va s'étaler jusqu'au 31 décembre prochain. Pour rappel, la clavelée, connue
aussi sous les noms de djedri, soltane,
boussalem et bouhamroune, n'est pas
transmissible à l'homme. Elle se caractérise par un état fébrile de l'animal
atteint, avant l'apparition d'autres
symptômes tels que l'éruption pustuleuse apparente sur la peau de l'ovin.
S. D.
pays, Tlemcen, cette
ville connue pour ses
traditions et son patrimoine particuliers, a
occupé les stands d'expositions de la maison
de la culture KatebYacine de Sidi BelAbbès, et plusieurs
activités culturelles ont
été organisées à cette
occasion. Cette
semaine culturelle a
permis de donner une
image complète de
Tlemcen, car beaucoup
d'exposants étaient
invités à marquer leur
présence par leurs produits faits main, de
manière à présenter le
meilleur aux visiteurs,
notamment les bijoux
en argent, les tenues
traditionnelles féminines et modernisées
comme Echedda, El
mensouj le caftan et
autres tenues qui
caractérisent la capitale des Zianides.
D'autres artisans ont
exposé leurs produits
de tapisserie, poterie,
et des articles de décoration qui attirent
encore plus de visiteurs. L'art de la cuisine traditionnelle et
ANNONCE
OUVERTURE DES CONCOURS SUR TITRE
La Direction de l’Administration Locale de la wilaya
de Tlemcen annonce l’ouverture des concours sur
titres pour l’accès aux grades suivants :
N°
01
Semaine culturelle
de Tlemcen
ANS le cadre des
D
échanges culturels
entre les wilayas du
PUBLICITÉ
République Algérienne Démocratique et Populaire
WILAYA DE TLEMCEN
DIRECTION DE L’ADMINISTRATION LOCALE
SERVICE DES PERSONNELS
GRADE
Ingénieurs
d’Etat de
l’habitat
et de
l’urbanisme
MODE DE NOMBRE
RECRU- DE POSTES
TEMENT OUVERTS
CONDITION D’ACCÈS
Diplôme d’ingénieur d’Etat en génie civil :
- Option construction civile et industrielle.
- Option structures.
- Option voirie et réseaux divers.
- Option techniques de la construction.
Sur titre
02
- Diplôme d’ingénieur d’Etat en géographie :
- Option aménagement urbain.
- Option techniques urbaines.
- Diplôme d’ingénieur d’Etat des équipements
techniques et installation de bâtiments.
moderne était aussi
présent à la maison de
la culture KatebYacine, et plusieurs
variétés de plats traditionnels bien garnis et
des gâteaux préparés
par les femmes exposantes étaient mis à la
disposition des visiteurs, qui ont fait le
tour de tous les stands
sans exception. Des
soirées musicales, avec
du hawzi et de l'andalou, sont prévues pendant cette semaine culturelle qui va s'étaler
jusqu'au 9 de ce mois
de novembre.
S. D.
02
Architectes
Sur titre
02
Diplôme d’Architecte ou titre équivalent.
COMPOSITION DU DOSSIER
- Demande manuscrite
- Copie de la C.N.I légalisée.
- Copie du diplôme légalisée + relevé de notes.
- Fiche de renseignements remplie par le candidat.
- Justification de la situation vis-à-vis du Service national.
- Attestations de travail dans la même spécialité et
certifiées par la C.N.A.S si elles sont délivrées par le privé.
- Attestation de travail dans le cadre de l’ANEM.
- Attestation de suivi d’une formation supérieure au
diplôme exigé.
- Attestation des études ou travaux réalisés dans le
domaine.
- Fiche familiale pour les candidats mariés.
Le Temps 8/11/14
D’ALGÉRIE
ANEP N°31/016458
D'ALGÉRIE
18
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
PUBLICITÉ
République Algérienne Démocratique et Populaire
WILAYA D'OUM EL BOUAGHI
DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES
République Algérienne Démocratique et Populaire
MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA POPULATION
ET DE LA RÉFORME HOSPITALIÈRE
WILAYA DE CONSTANTINE
DIRECTION DE LA SANTÉ ET DE LA POPULATION
SERVICE DE LA PLANIFICATION ET DES MOYENS
NIF/ 096 2160 19 23 57 22
AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL
OUVERT N°12/2014
Réalisation d'un Siège de Subdivision Agricole à Meskiana
NIF : 990.0401 90982 19.
La Direction des Services Agricoles de la Wilaya
d'Oum El-Bouaghi lance appel d'offres ouvert pour la
réalisation d'un siège de Subdivision Agricole à
Meskiana
Les entreprises qualifiées en bâtiment - TCE et
intéressées par le présent appel peuvent retirer les
cahiers des charges auprès de la direction des services
agricoles sise à Oum El Bouaghi, Cité Elaarbi Ben
Mehidi BP 01
Les soumissionnaires doivent présenter leurs offres
comme suit :
14- Planning d'exécution des travaux.
15- Copie conforme légalisée de l'attestation de
dépôts des comptes sociaux délivrée par les services
locaux du Centre national du registre de commerce
pour les S.P.A, SARL, EURL, SNC et S.C.S (année 2013)
16- Déclaration de probité
NB : Toutes les pièces précitées doivent être
originales ou photocopiées légalisées par les services
de l'APC ou les services concernés, (valables le jour de
l'ouverture des plis
1) - Offre Technique : l'offre technique comporte
les pièces suivantes : Tel qu'elles sont détaillées dans
les cahiers des charges :
A) Cahier des charges, est constitué de :
1- La déclaration à souscrire dûment remplie, signée
et visée par le soumissionnaire
2- Instructions aux soumissionnaires ;
3- Le cahier des prescriptions spéciales signé et visé
par le soumissionnaire
4- Le cahier des prescriptions techniques signé et
visé par le soumissionnaire.
B) Dossier administratif :
1- Copie du registre de commerce (Bâtiment - TCE)
légalisée
2- Copie du numéro d'identification fiscale.
3- Copie du certificat de qualification et
classification professionnelle : (Catégorie une «I» et
plus Bâtiment (activité Principale).
4- Copie originale du casier judiciaire des
soumissionnaires
5- Extrait de Rôle apuré ou accompagné d'un
échéancier de paiement et valide à la date d'ouverture
6- Attestation d'activité fiscale de l'année en cours
7- Les attestations de mise à jour (CNAS, CASNOS et
CACOBATPH) en cours de validité
8- Bilan fiscal des deux derniers exercices financiers
dûment visé par les services des impôts années.
9- Statut du soumissionnaire pour les personnes
morales
10- Références bancaires de l'entreprise.
11- Références professionnelles des entreprises
(Attestations de bonne exécution) délivrée par le
maître de l'ouvrage (domaines Bâtiments)
12- Liste des moyens matériels à engager sur le
chantier.
- Matériel non roulant dûment justifié par un PV
d'huissier de Justice ou un rapport de l'expert évaluation du Matériel de l'année en cours.
- Matériel roulant dûment justifié par des
photocopies des cartes grises légalisées durant la
période de la soumission ou récépissé + assurance
valable.
13- Liste des moyens humains justifiée par des
diplômes ou attestations de succès dûment appuyés
par une attestation d'affiliation auprès de la CNAS
2) Offre Financière :
1- Lettre de soumission dûment remplie, signée et
visée par le soumissionnaire,
2- Le bordereau des prix unitaires dûment rempli en
lettres et en chiffres, signé et visé par le
soumissionnaire.
3- Le devis quantitatif et estimatif rempli de ses
montants en chiffres, et de son total en chiffres et en
lettres, et signé et visé par le soumissionnaire.
Présentation des offres
L'offre doit être transmise sous triple enveloppes
cachetées anonymes, à savoir
L'enveloppe extérieure : Doit être anonyme et ne
portera que la mention :
Monsieur, le Directeur des Services Agricoles de
la Wilaya de Oum El-Bouaghi.
«Avis d'appel d'offres national ouvert N°12 pour
la réalisation d'un siège de Subdivision Agricole
à Meskiana» Portant la mention (à ne pas ouvrir)
cette dernière comporte deux enveloppes
Enveloppe intérieure N°01 : devra porter la
mention «offre technique», elle contiendra le cahier
des charges (offre technique) et le dossier
administratif de l'entreprise (les pièces énumérées de
01 à 16)
Enveloppe intérieure N°02 : devra porter la
mention «offre financière», elle contiendra le cahier
des charges (offre financière) et les pièces énumérées
de 01 à 03
La durée de préparation des offres est fixée à 15
jours à compter de la première parution dans les
journaux nationaux et le BOMOP.
Le dépôt des offres est prévu le dernier jour
ouvrable de la durée de préparation des offres de
08h00 à 11h00.
L'ouverture des plis est prévue en séance publique
qui se tiendra le jour correspondant à la date limite de
dépôt des offres à 11 h00.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs
offres pendant une durée de 90 jours plus la durée de
préparation des offres, à compter de la date limite du
dépôt des offres.
Le présent avis d'appel d'offres tient lieu d'invitation
aux soumissionnaires désirant assister à l'ouverture
des plis.
Le Temps 8/11/14
D’ALGÉRIE
ANEP N°25/084481
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
D'UN MARCHÉ
Conformément aux dispositions de l'article 51 du décret
présidentiel n°10/236 du 07/10/2010 modifié et complété
portant réglementation des marchés publics.
La Direction de la santé et de la population porte à la
connaissance des soumissionnaires ayant participé à l'avis
d'appel d'offres national et international restreint paru dans
les quotidiens nationaux «AN-NASR» en date du
16/06/2014 et le «TEMPS D'ALGÉRIE» en date du
22/06/2014, relatif à «Réalisation En Tous Corps D'état
D'un Complexe Mères Et Enfants De 120 Lits A
Constantine»
Qu'à l'issue du jugement des offres, le marché a été
attribué provisoirement comme suit :
Intitulé
société
Montant
De l'offre Corrigé
Réalisation En Tous Corps
D'état D'un Complexe
Mères Et Enfants De 120
Lits A Constantine
Carlos José
Fernandez
2 736 324 827,61 DA
Note
Délai Obtenue O B S
/100
29
mois
82,21
pts
Moins
disant
Observation :
Tout soumissionnaire contestant ce choix pourra
introduire un recours auprès de la commission des
marchés publics de la wilaya dans un délai de 10 jours à
compter de la parution du présent avis, conformément à
l'article 114 du décret présidentiel n°10/236 du
07/10/2010 modifié et complété portant réglementation
des marchés publics
Le Temps 8/11/14
D’ALGÉRIE
ANEP N°25/084462
République Algérienne Démocratique et Populaire
MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE
ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL
DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES
DE LA WILAYA D'OUM EL BOUAGHI
République Algérienne Démocratique et Populaire
MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE
ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL
DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES
DE LA WILAYA D'OUM EL BOUAGHI
ANNULATION D'AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
ANNULATION D'AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
La Direction des services agricoles de la
wilaya d'Oum El Bouaghi informe
l'ensemble des soumissionnaires ayant
participé à l'appel d'offres national ouvert
N°01/2014, relatif à la réalisation d'un
siège de subdivision agricole à F’kirina,
paru dans les quotidiens Le Temps en
date du 22/02/2014 en langue française,
An-Nasr le 24/02/2014 en langue
nationale et le BOMOP que l'avis
d'attribution provisoire du marché notifié
à l'entreprise Filali Salima sis à Aïn
Babouche,
publié
en
date
du
25/05/2014 sur le quotidien Le Temps en
langue française, en date du 26/05/2014
An-Nasr, en langue nationale, et le
BOMOP, est annulé pour des raisons
administratives.
Cet appel d'offres sera relancé
incessamment
La Direction des services agricoles de la
wilaya d'Oum El Bouaghi informe
l'ensemble des soumissionnaires ayant
participé à l'appel d'offres national
ouvert N°02/2014, relatif à la réalisation
d'un siège de subdivision agricole à
Meskiana, paru dans les quotidiens Le
Temps en date du 22/02/2014 en langue
française, An-Nasr le 24/02/2014 en
langue nationale et le BOMOP que l'avis
d'attribution provisoire du marché notifié
à l'entreprise Djebbar Lakhdar sis
Oum El Bouaghi, publié en date du
25/05/2014 sur le quotidien Le Temps en
langue française, en date du 26/05/2014,
An-Nasr, en langue nationale, et le
BOMOP, est annulé pour le refus de
l'entreprise de signer le marché.
Cet appel d'offres sera relancé
incessamment
Le Temps 8/11/14
D’ALGÉRIE
ANEP N°25/084478
Le Temps 8/11/14
D’ALGÉRIE
ANEP N°25/084480
D’ALGERIE
VIE PRATIQUE
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
19
Bien-être
Horoscope
Intelligence : davantage
transmise par les gènes
que par l’éducation
Page réalisée par B. K. Zahia
Cuisine d’automne «R
IEN n’est plus fort
que la génétique ! »
Telle pourrait être la
conclusion de l’étude menée
par une équipe de chercheurs
américains, publiée récemment
dans la revue scientifique
Intelligence. D’après l’étude,
l’éducation parentale n’aurait
aucune influence sur le
Quotient Intellectuel (QI) des
enfants une fois adultes, tout
reposerait sur la génétique.
Tarte
alsacienne
aux
pommes
Ingrédients
Pour 6 personnes
250 g de pâte brisée
1 kg de pommes
2 œufs
120 g de sucre
20 cl de crème
1 sachet de sucre
vanillé
Préparation
Préchauffez le four Th.6
(180°C).
Abaissez la pâte, foncez
un moule beurré et
fariné. Épluchez puis
coupez les pommes en
quartiers. Disposez-les
en cercles sur le fond.
Battez les œufs avec les
deux sucres et la crème
puis versez ce flan sur
la tarte. Enfournez
pendant 40 min.
Servez-la tiède ou
froide, saupoudrée de
cannelle.
Une influence «marginale
et épisodique»
L’équipe du professeur a étudié
le lien entre le comportement à
visée éducative des parents et
l’intelligence à l’âge adulte de
l’enfant, grâce à un échantillon
représentatif de jeunes.
Pour comparaison, l’équipe
s’est aussi intéressée à des adolescents adoptés, qui prenaient
part à l’Enquête longitudinale
nationale sur la santé des adolescents. «L’échantillon d’enfants adoptés a permis de
contrôler pleinement l’importance des facteurs génétiques »,
ont déclaré les scientifiques. Les
comportements éducatifs des
parents ont été évalués, et les
jeunes participants ont effec-
tués des tests de
QI pour mesurer
leur intelligence
à l’oral au collège et au lycée.
Ils ont de nouveau effectué le
test une fois
adultes (alors
âgés de 18 à 26
ans). L’influence
des comportements éducatifs
parentaux sur
l’intelligence
des enfants, à
l’adolescence
puis une fois
adultes, est «
marginale et
épisodique »,
selon les résultats de l’étude.
Ces conclusions
ont été obtenues aussi bien
dans le groupe des enfants biologiques qu’au sein des enfants
adoptés.
Des comportements
éducatifs qui sous-tendent
un QI élevé
Pour le chercheur, ce sont en
fait les parents au QI élevé qui,
SCORPION
Incité par Mercure, vous
ressentirez un pressant besoin
de sortir de vous-même. Cela
vous conduira à un engagement social qui traduit un désir
sincère d’aider les autres.
SAGITTAIRE
Nombre de personnes
prendront contact avec vous
aujourd’hui, les unes intéressantes, les autres intéressées.
Ne prenez pas tout ce qu’elles
vous raconteront pour argent
comptant.
CAPRICORNE
Ne cherchez pas à obtenir
certains avantages par des promesses que vous êtes pratiquement sûr de ne pas pouvoir
tenir. Soyez d’une probité irréprochable.
en faisant ces démarches éducatives, contribuent à l’intelligence future de leurs enfants.
Il souligne d’ailleurs que ce
n’est pas parce que ça n’aura
pas d’incidence sur son QI qu’il
faut arrêter d’éduquer son
enfant dans ce sens. Cela
contribue en effet au développement du langage, du vocabulaire et de l’écriture de l’enfant.
Ado
Il dévore, c’est normal ?
Pour
main en cuir, nettoyezle soigneusement avec
de l’eau savonneuse,
additionnée de
quelques gouttes
d’ammoniaque. Laissez
sécher. A l’aide d’un
linge doux humidifié
avec du jus de citron,
frottez doucement
votre sac. Terminez le
traitement avec
l’application d’un
cirage incolore.
POISSONS
Votre paix d’esprit pourrait
se trouver troublée à cause des
vibrations de la planète
Uranus. Reposez-vous davantage. Organisez-vous de façon à
pouvoir vivre moins sous pression.
BÉLIER
Certains conflits personnels se résoudront d’euxmêmes, comme par enchantement, vous donnant une sensation de libération et de
détente. Ce sera votre plus
belle récompense.
TAUREAU
Faites bon usage de vos
heures de liberté, sachant que
«la sagesse du scribe s’acquiert
à la faveur du loisir et celui qui
a peu d’ouvrage deviendra
sage».
GÉMEAUX
Sur le plan social, la planète Mercure invitera les natifs
du signe à faire montre d’originalité et même d’excentricité.
Elle les rendra très sensibles
aux modes.
Astuce
Raviver
un sac
à main
cuir
en
raviver votre sac à
VERSEAU
Vous risquez de vivre une
situation de confusion dans
vos relations amicales, et vous
aurez du mal à vous en sortir.
Tenez compte des conseils de
votre entourage : ils vous
seront précieux.
«U
N ado, il vaut mieux
l’avoir en photo
qu’en pension», diton souvent. Ce coup de fourchette spectaculaire est donné
généralement autour de 12 ans
pour les filles, quand elles sont
en pleine croissance et ont
besoin de 2200 Cal par jour
environ. Pour les garçons, cela
peut arriver plus tard, entre 14
et 17 ans. Il leur faut alors 3000
à 3500 Cal quotidiennement.
Il lui faut davantage
de glucides
Effrayante, la quantité de pâtes
qu’il peut ingurgiter ! En fait,
c’est une manière de couvrir des
besoins plus importants en glucides. « Impossible d’évaluer
précisément la quantité nécessaire, mais ce qui est certain,
c’est que votre ado peut sans
problème en manger midi et
soir », rassurent les nutritionnistes. Ce qui permet aussi de limiter ses grignotages entre les
repas. « Laissez-le gérer les
quantités à table, sans lui dire
qu’il va se rendre malade, ou
pire, qu’il (et surtout elle) va
grossir, recommandent-ils.
A vous de veiller à la qualité et
à l’équilibre alimentaire. »
Bien sûr, votre ado doit aussi
avoir son quota de fruits, de
légumes, de laitages, de viande
et de poisson. S’il décrète que
les légumes le dégoûtent, tentez
les crudités qui passent mieux.
Et s’il ne veut plus entendre parler de viande, compensez avec
des légumes farcis à la viande
hachée.
Il mange plus souvent
pour fractionner
Manger beaucoup n’est pas un
problème à l’adolescence, mais
manger tout le temps pose question. Votre ado mange-t-il suffisamment à table ? « Demandezlui aussi s’il mange vraiment par
faim ou plutôt par ennui ou
quand il est stressé… L’occasion
de réfléchir ensemble aux dérivatifs possibles, aux causes du
stress et aux moyens de le
contrôler », conseillent les nutritionnistes.
S’il est en surpoids, on reste
vigilant
Vérifiez d’abord que votre ado
est en surpoids avec votre médecin, qui prendra en compte la
croissance et la taille. Beaucoup
d’adolescentes se trouvent trop
rondes mais avoir des rondeurs
à 15 ou 16 ans, c’est normal et
ça passe. Surtout si on ne fait
pas une fixation dessus. Faites le
point sur l’activité physique.
C’est peut-être sur le sport qu’il
faut forcer.
Pour que votre ado soit mieux
dans son assiette, évitez à la
maison les aliments trop caloriques (pâtes à tartiner, chips,
mais aussi smoothies...), inutiles, gras et sucrés, surtout en
gros conditionnements qui sont
vidés au même rythme que les
petits. Proposez toujours des
légumes à table pour accompagner les féculents.
Laissez-le se resservir, mais en
petite quantité. Incitez-le à
manger lentement et jamais
devant l’ordinateur ou la télévision.
CANCER
Vos vrais amis vous manifesteront leur profond attachement, et ce sera pour vous un
réel réconfort. Si vous avez des
moments de liberté, élargissez
le champ de vos connaissances.
LION
Bien des natifs du signe
habitant à la campagne sentiront que leur solitude actuelle
leur pèse de plus en plus, et
auront envie d’aller vivre en
ville.
VIERGE
Faites preuve de discernement dans le choix de vos
nouvelles amitiés. Ne vous laissez pas entraîner par certaines
de ces relations dans des aventures qui ne peuvent aboutir
qu’à l’ennui.
BALANCE
Le secteur relations sera
un peu en retrait cette fois.
Hormis votre meilleur(e)
ami(e), avec qui vous partagez
tous vos secrets, votre job ne
vous laissera pas de temps pour
voir vos copains.
D'ALGÉRIE
20
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
PUBLICITÉ
République Algérienne Démocratique et Populaire
République Algérienne Démocratique et Populaire
MINISTÈRE DE L’HABITAT, DE L’URBANISME
ET DE LA VILLE
OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIÈRE
DE LA WILAYA DE MASCARA
NUMÉRO D’IDENTIFICATION FISCALE (NIF) :
099329019073902001
MINISTÈRE DE L’HABITAT,
DE L’URBANISME ET DE LA VILLE
DIRECTION DE L’URBANISME, DE L’ARCHITECTURE
ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WILAYA D’ORAN
Zone des sièges-USTO- 3e boulevard périphérique - Oran
Tél : (041) 42-44-70 / 42-44-77 Fax : (041) 42-44-71
Télex : 22668
AVIS D'INFRUCTUOSITÉ DE L’APPEL
D’OFFRES NATIONAL RESTREINT
N°36/2014
AVIS D’ANNULATION DE L’APPEL D’OFFRES
NATIONAL RESTREINT N°67/2014
Conformément aux dispositions de
l’article N°44 et 114 du décret
présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010
modifié
et
complété,
portant
réglementation des marchés publics,
l’Office de Promotion et de Gestion
immobilière de Mascara déclare que
l’avis d’appel d’offres national restreint
N°36/2014 portant sur l’achèvement
des travaux de 40 logts publics locatifs
à Sehailia, programme quinquennal
2010/2014 opération 2000 logts à
travers la wilaya de Mascara année
2011 est infructueux et ce pour les
motifs suivants :
Aucune offre n’est réceptionnée.
Conformément aux dispositions de
l’article 114 du décret présidentiel
N°10/236 du 07/10/2010 portant
réglementation des marchés publics
modifié et complété, la direction de
l’urbanisme, de l’architecture et de la
construction de la wilaya d’Oran informe
l’ensemble
des
soumissionnaires
intéressés à l’appel d’offres national
restreint N°67/2014 en date du
20/07/2014 intitulé : Réalisation d’un
Collecteur de Rejet des Eaux Pluviales de
la Partie EST (1re tranche) Lotissement
206 Lots - Commune : Gdyel, que cet
appel d’offres est annulé.
Le Temps 8/11/14
D’ALGÉRIE
ANEP N°31/016670
République Algérienne Démocratique et Populaire
Le Temps 8/11/14
D’ALGÉRIE
ANEP N°31/016799
NIS : 099831039295805
Le Temps 8/11/14
D’ALGÉRIE
ANEP N°31/016729
République Algérienne Démocratique et Populaire
Le Temps /8/11/14
D’ALGÉRIE
ANEP N°31/016801
D’ALGERIE
GRILLE GÉANTE
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
N°1524
MOTS FLÉCHÉS
Puissant par
sa fortune
Bagarres
Homme
des neiges
Enflures
Teindre
en jaune
Rebut
Prend
Habileté
Poule
des steppes
Remâcher
21
Par M. SAF
Récipient
Seconder
Gaz
Palpable
Ville d’Italie
Revers
Règle
Capitale
d’Europe
Naïfs
Iridium
Conjonction
Wilaya
Imbécile
Accord
Route
praticable
Demi cercle
Abat
Deux
de quatre
Canal
Sur la rose
des vents
Lac africain
Très
intelligent
Pouffer
Royaume
d’Europe
Arrivée
Effroi
Colorant
rouge
Fatigué
Voie
Atome
Ruminant
Inondation
Vitesse
Hostilité
Empereur
romain
Edifie
File d’attente
Malheur
Fin de verbe
Dont
le conjoint
est mort
Flair
Sorte de nage
Abrèges
Tronçonne
Creux
Rôder
Gloire
Station
Saleté
Calcium
Terre isolée
Île grecque
Situation
Gentillesse
Administrer
Ermite
Sodium
Certifions
Liquide
Espacé
Pays d’Asie
Métal
Passera
à vive allure
Chien
Révolté
Maison
de retraite
Semence
Bien fait
Minerai
Passionnée
Intente
Lettres
de cour
Trait
de lumière
Ecole
Condiment
Poids
de
l’emballage
Gaie
Ville
des gondoles
Cube
Ville anglaise
Plaisantin
Volatile
HORIZONTALEMENT
S O L U T I O N
M O T S
CURIEUSEMENT - AIGUE - RAVIE - CRAN - STELE - ANERIE - ENTE LUGUBRE - PERIMEES - RALES - OSERAS - PAMPA - ON - RU - ENA - ER
- ELIME - TROC - USENT - LION - TRIESTE - ELLE - OR - ELUS - IR BEURRE - FEE - VU - TARSES - RE - SARDAIGNE - STRIE - ERODEE GIBIER - ASSUREES - ALEP - ELEVE - INDECISE - REE - LENT - COQ URINE - TU - BUEE - NEUTRE - LIESSE - TRIER.
F L É C H É S
Vieux bisons
N ° 1 5 2 3
VERTICALEMENT
QUARANTAINE - ROBUSTES - OBI - RIANT - LUIRE - AR - SADIQUE LIGNEE - EPRISE - UTRICULE - ES - EU - PSAUMES - RADE - RECRUES
- PUERILE - ENTERRA - EPIER - EUROPE - TELESIEGE - SEIN - FERS GISANT - EGRISEE - NET - MAT - UME - ARLES - SNOB - LEUR REVERBERE - OÏL - EDITE - TI - NIL - REA - ECOLIER - EE -VENTRE OTEE - ESSOR - NEREE - ERRE - TUER.
D'ALGÉRIE
22
INDICES
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
DEVISES
COTATION DES DEVISES
EN DINARS
1 USD
82,13
87,15
1 EUR
104,60
111,02
1 GBP
132,52
140,64
100 JPY
76,00
80,67
100 CHF
8 674,81
9 205,86
73,55
100 DKK
MATIÈRES PREMIÈRES
1,2402
1,2043
0,7834
115,13
7,4384
0,8602
EUR/USD
EUR/CHF
EUR/GBP
EUR/YEN
EUR/CHF
AUD/USD
4.211,50
78,09
CAC 40 Futures
4.210,30
1 405,16
1 491,15
S&P 500 Futures
2.027,45
100 SEK
1 119,77
1 188,42
Dow 30
17.554,47
100 NOK
1 241,64
1 317,73
DAX
9.378,50
22,36
23,73
EU Stoxx 50
3.084,50
Indice USD
88,09
1 AED
1 SAR
21,89
23,23
1 KWD
284,00
301,46
M E TAU X LO N D R E S
Argent
15,413
755,000
1 193,000
2 052,000
6 680,500
19 825,000
15 250,000
1 977,000
2 217,000
Palladium
Platine
Aluminium
Cuivre
Etain
Nickel
Plomb
Zinc
82,97
PÉTROLE BRUT
78,13
GAZ NATUREL
4,413
FIOUL
2,4710
GOLD WORLD SPOT
1.145,30
NEW YORK SILVER
15,440
CUIVRE
3,018
PLATINE
1.197,15
COFFEE US C
183,45
MAÏS AMÉRICAIN
369,13
BLÉ AMERICAIN
515,38
LONDON SUGAR
417,65
COTON AMÉRICAIN
62,99
BOURSE
CAC 40
1 CAD
LONDON BRENT OIL
OR ET PIÈCES
O B L I G AT I O N S
France 10 ans
1,202
Allemagne 10 ans
0,852
Etats-Unis 10 ans
2,391
Euro BOBL
128,096
Euro SCHATZ
110,978
UK Gilt
115,03
US 10 YR T-Note
125,95
Lingot un kilo
29 580,000
Once 1er fixing
1 145,000 €
Once 2 fixing
1 145,000 €
e
Napoléon (20Frcs, 5,80g)
172,200
1 060,000
20 dollars, 30,09g
PUBLICITÉ
République Algérienne Démocratique et Populaire
République Algérienne Démocratique et Populaire
WILAYA DE AIN DEFLA
DIRECTION DES ÉQUIPEMENTS PUBLICS
NUMÉRO D'IDENTIFICATION FISCALE (NIF)
099944019061117
SIÈGE SOCIAL
CITÉ 19 MARS AIN DEFLA
MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL
INSTITUT DE TECHNOLOGIE MOYEN AGRICOLE SPECIALISE
DE HEURAOUA ALGER
AVIS DE RECRUTEMENT
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE DU MARCHÉ
MODIFICATIF
Conformément aux dispositions des articles 49,114 et 125 du décret
présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 modifié et complété, portant
réglementation des marchés publics, la direction des équipements
publics informe l'ensemble des soumissionnaires ayant participé à
l'appel d'offres N°28/2013 paru dans les quotidiens nationaux «
»
en date du 19/06/2013 et «LE TEMPS D’ALGERIE» en date du
20/06/2013 et dans le BOMOP relatif à : réhabilitation des
établissements de l'enseignement primaire y compris chauffage
à travers la wilaya (programme 2013) en 10 lots.
La modification de l'attribution provisoire parue dans les
journaux :
z En langue nationale dans le quotidien - en date du :
13/08/2013.
z En langue Etrangère dans le quotidien - LE TEMPS D’ALGERIE en date du : 13/08/2013.
Qu'après la reprise d'évaluation des offres financières, le
marché est attribué provisoirement comme suit:
Désignation des lots
Attributaire provisoire
Note
obtenue
de l'offre
technique
Montant
de l'offre
Délai
financière en TTC proposé
Après correction
Critère de
choix
LOT N°07 : COMMUNE DE AIN
BOUYAHIA
- Réalisation chauffage central à KHARCHOUCHE MOHAMED
l'école primaire DAOUDI MOUSSA ayant N° d'identification
à AIN BOUYAHIA
fiscale 799444349000210
- Réalisation chauffage central à
l'école primaire BEDRANI ABDELKADER à AIN BOUYAHIA.
31.00 points
> 25.00
4 298 273.93 DA
points
01 Mois
Offre moins
disante
préqualifiée
techniquement
Les autres soumissionnaires sont invités, s'ils le souhaitent, à se
rapprocher du service des équipements publics dans un délai de trois (3)
jours à compter du premier jour de la publication de l'attribution
provisoire dans le BOMOP ou dans l'un des quotidiens nationaux, pour
prendre connaissance des résultats détaillés de l'évaluation de leurs
offres techniques et financières.
La commission des marchés de la wilaya de Ain Defla est compétente
pour l'examen de tout recours des soumissionnaires qui doit être
introduit dans un délai de dix (10) jours à compter de la première
parution du présent avis dans le BOMOP ou dans l'un des quotidiens
nationaux.
Le Temps 8/11/14
D’ALGÉRIE
ANEP N°154896
L'Institut de Technologie moyen agricole spécialisé de
Heuraoua recrute pour les besoins de sa structure au titre de
l'année 2014, les personnels suivants :
Grades
Ingénieur
d'État en
agronomie
Mode
Nbre de
Condition
Spécialité postes à
de
d’accès
recrutement
pourvoir
Concours
sur titre
-diplôme
d'ingénieur
d'État en
agronomie
/
01
Adresse
Autre
condition
Institut de
technologie
moyen
agricole
spécialisé
/
Dossier administratif
- Une demande manuscrite de participation
- 02 photos d'identité
- Une copie certifiée conforme du diplôme ou titre reconnu
équivalent.
- Une copie conforme à l'original de l'attestation vis-à-vis du
service national.
- Une copie conforme à l'original de la carte d'identité
nationale.
- Un extrait de casier judiciaire B n°3
Les dossiers complets des candidatures doivent être déposés
dans un délai maximum de 15 jours à compter de la première
publication du présent avis dans la presse nationale à:
MONSIEUR LE DIRECTEUR DE L'INSTITUT
DE TECHNOLOGIE MOYEN AGRICOLE SPECIALISE
DE HEURAOUA - WILAYA D'ALGER
Les dossiers incomplets ne seront en aucun cas pris en
considération.
Le Temps 8/11/14
D’ALGÉRIE
ANEP N°154965
H o r a i re s d e s p r i è re s
D’ALGERIE
PRATIQUE
Alger
Fedjr
05:44 12:32
Tizi Ouzou
23
La météo
Asr Maghreb
Icha
Dohr
05:39 12:28 15:19 17:46
19:07
Fedjr
Constantine
Asr
Dohr
Fedjr
05:29 12:18 15:09
Maghreb
17:36
Icha
18:57
Oran
Dohr Asr Maghreb Icha
05:58 12:47 15:40 18:06
19:26
Fedjr
Annaba
Asr Maghreb Icha
05:25 12:13 15:04 17:31 18:52
Fedjr
Vendredi 7 - Samedi 8 novembre 2014
Asr Maghreb Icha
15:23 17:50 19:11
Dohr
Dohr
Tamanrasset
TIZI OUZOU
CONSTANTINE
En partie
nuageux
Averses
Temps clair
En partie
nuageux
En partie
nuageux
Max : 23°
Min : 13°
Max : 23°
Min : 12°
Max : 20°
Min : 8°
Max : 21°
Min : 12°
ALGER
ANNABA
ORAN
OUARGLA
TAMANRASSET
Beau temps
Clair
Clair
Max : 24°
Min : 14°
Max : 26°
Min : 12°
Max : 26°
Min : 10°
Asr Maghreb Icha
05:29 12:21 15:33 17:57
19:14
Fedjr
Dohr
SUR VOTRE PETIT ÉCRAN
10.15 : Sport :
L'affiche de la
semaine
10.30 : Série TV :
Nos chers voisins
11.00 : Culture
Infos : Tous
ensemble
12.00 :
Divertissement :
Les douze coups de
midi
12.50 : Sport :
L'affiche du jour
13.00 : Culture
Infos : Journal
13.20 : Culture
Infos : Reportages
15.15 :
Divertissement :
Camping Paradis
17.05 : Culture
Infos : Tous
ensemble
17.55 : Culture
Infos : 50mn
Inside
19.10 : Culture
Infos : 50mn
Inside
19.50 : Culture
Infos : Là où je
t'emmènerai
20.00 : Culture
Infos : Journal
20.30 : Du côté de
chez vous
20.35 : Autre :
Tirage du Loto
20.45 : Série TV :
Nos chers voisins
20.55 :
Divertissement :
Danse avec les
stars
23.25 :
Divertissement :
Danse avec les
stars, la suite
10.00 : Culture
Infos : Thé ou café
10.50 :
Divertissement :
Motus
11.20 :
Divertissement :
Les Z'amours
11.55 :
Divertissement :
Tout le monde veut
prendre sa place
12.40 : Culture
Infos : Point route
13.00 : Culture
Infos : Journal
13.20 : Culture
Infos : 13h15, le
samedi...
13.55 : Culture
Infos : Des droits
pour grandir
14.00 : Culture
Infos : Mon Envoyé
spécial
14.45 : Culture
Infos : Faites entrer
l'accusé
16.35 : Culture
Infos : Grand
public
17.45 : Sport :
France - Fidji
20.00 : Culture
Infos : Journal
20.40 : Série TV :
Parents mode
d'emploi
20.48 :
Divertissement :
Julien Clerc, le
grand show
23.15 :
Divertissement :
On n'est pas
couché
Le Temps d'Algérie
Quotidien national d’information
Edité par
EURL Group Media Temps Nouveaux
Au capital de 312.860.000,00 DA
Siège social : Lotissement Sylvain Fourastier Lot N° 08 - El Mouradia - Alger
11.20 : Culture
Infos : Consomag
11.30 : Culture
Infos : La voix est
libre
12.55 : Culture
Infos : 30 millions
d'amis
13.25 :
Divertissement :
Les grands du rire
15.00 : Sport : En
course sur France 3
15.25 : Culture
Infos : 14 -18, audelà de la guerre
16.45 : Culture
Infos : Expression
directe
16.50 :
Divertissement :
Un livre toujours
17.00 : Culture
Infos : Les carnets
de Julie
17.55 :
Divertissement :
Questions pour un
champion
18.35 : Culture
Infos : Avenue de
l'Europe
18.50 : Culture
Infos : Des droits
pour grandir
20.00 : Sport : Tout
le sport
20.20 : Série TV :
Zorro
20.45 :
Divertissement :
Commissaire
Magellan
22.30 : Culture
Infos : Soir 3
22.55 :
Divertissement : Le
défilé du Corps de
ballet
23.10 : Culture
Infos : Ma mère
adorait la danse
06.00 :
Divertissement :
M6 Music
08.15 : Culture
Infos : M6
boutique
10.30 :
Divertissement :
Cinésix
10.40 :
Divertissement :
Les reines du
shopping,
l'intégrale
12.45 : Culture
Infos : Le 12.45
13.05 : Série TV :
Scènes de
ménages
13.35 :
Divertissement :
Le meilleur
pâtissier
16.10 :
Divertissement :
Le meilleur
pâtissier
18.35 :
Divertissement :
Vu à la télé
19.45 : Culture
Infos : Le 19.45
20.10 : Série TV :
Scènes de
ménages
20.50 : Série TV :
NCIS : Los
Angeles
21.45 : Série TV :
NCIS : Los
Angeles
22.40 : Série TV :
NCIS : Los
Angeles
23.35 : Série TV :
NCIS : Los
Angeles
Direction-Rédaction
12.00 : Flash info
12.02 : Midi en
France
12.56 : Drôles de
cultures
12.58 : Alors on
change !
13.30 : Le journal
de la RTBF
13.59 : Vivement
dimanche
15.28 : Curieux
bégin
15.54 : Merci
professeur !
15.56 : Un livre
toujours
15.58 : Questions
pour un champion
16.27 : Roc d'azur
2014
16.55 : Football ligue 1
17.49 : Flash info
18.00 : Football ligue 1
18.57 : Rugby tournée d'automne
19.57 : Rugby tournée d'automne
20.50 : 64' le
monde en français
21.17 : Terriennes
21.21 : 64' le
monde en français
21.41 : L'invité
21.50 : 64'
l'essentiel
21.55 : Le journal
de France 2
22.21 : Frères
d'armes
22.24 : Acoustic
22.51 : Rêves
d'hôtel
23.00 : Tv5monde
le journal Afrique
23.21 : Le journal
de la RTS
23.52 : Terriennes
23.56 : Portraits de
voyages
PUBLICITE
Pour vos annonces,
Tél. : 021 69 96 35
contactez
021 69 96 72
Le Temps Fax : 021 69 96 69
021 69 96 73
d'Algérie
Co-gérant :
Fax : 021 69 96 61
Mohamed HAKEM
ou l’ANEP
Email : [email protected][email protected]
Rédactrice en chef :
Malika BOUGHERARA
[email protected] CCP 370996 Clé 06
Directeur
de la publication - Gérant :
Djamel KAOUANE
08.00 : Journal
télévisé
08.20 : Revue
de presse
08.25 : Météo arabe
08.30 : Capsule
hadith dini
09.00 : Flash
amazigh
09.10 : Météo
amazighe
09.15 : Musique
09.30 : Journal
télévisé
09.50 : Revue
de presse
09.55 : Météo
10.00 : Redif Hwal
ennas
11.00 : JT
économie
12.30 : Journal
télévisé monetassaf
13.00 : Météo arabe
13.05 : Redif Melh
eddar
13.25 : Variétés
14.00 : Redif film
16.00 : Melh eddar
16.25 : Série Iraaf
aktar
17.00 : Dessins
animes
18.00 : Journal
télévisé amazigh
18.25 : Météo
amazighe
18.30 : Emission
19.30 : Journal
arabe principal
20.00 : Météo arabe
20.05 : Portrait dz
21.00 : Hakaik
22.45 : Journal
télévisée soir
français
23.15 : Météo
23.20 : Rediffusions
des programmes
BUREAUX RÉGIONAUX :
Tizi Ouzou : Boulevard Stiti Ali,
Bt APC CNEP, Cage B N° 12
Tél : 026 20 03 75 - Fax : 026 20 03 28
Constantine : 1, rue Abane
Ramdane «Les Arcades»
Tél : 031 93 67 44 - Fax : 031 93 67 48
Oran : 1, Place des Victoires
Tél : 041 33 46 52 - Fax : 041 33 46 52
Béjaïa : Somacob, rue Krim
Belkacem, Bt 2, N°7
Tél : 034 21 83 46 - Fax : 034 21 82 62
09.00 : Bonjour
d'Algérie directmagazine
10.30 : Chadjaret
el sabar feuilleton
11.00 : Culture
club -émission
culturelle
12.00 : Journal en
français+météoinformation
12.30 :
Maoussime el
matar -feuilleton
doublé
13.40 : Assrar el
madhi-feuilleton
14.25 : Khali oua
télégraphe-film
16.00 : Football
CRB-MCA directsport
18.00 : Journal
en amazighinformation
18.30 : Chadjaret
el sabar-feuilleton
19.00 : Journal en
français+météoinformation
19.30 : Vestiges et
patrimoinereportage
20.00 : Journal en
arabe-information
20.45 : C'est son
show-émission
22.30 : Sur le fil
23.25 : Le scoutfilm
révolutionnaire
Impression :
S. I. Alger - S. I. A Ouargla S. I. Ouest - S. I. Est
Diffusion :
Centre : Le Temps d'Algérie Sud : Talha - Ouest : S.D.P.O Est : EURL K.D.P.A. KERBOUA
Les manuscrits, lettres et tous
documents remis à la rédaction ne
sont pas rendus et ne peuvent faire
l’objet d’une quelconque réclamation.
Le Temps
D’ALGERIE
Tipasa
Les cinq pêcheurs
disparus au large
de Bouharoun
n’ont pas été
retouvés
2
réacteurs
C'est le nombre de réacteurs
nucléaires redémarrés par le
Japon.
La disparition des cinq pêcheurs originaires
de la commune de Bouharoun, située à 15 km
à l'est de la wilaya de Tipasa, continue à susciter
beaucoup d'interrogations dans la région.
Par Saïd Bouzar
D
ISPARUS depuis 9
jours en haute mer,
les cinq pêcheurs
qui ont choisi le port de
Bouharoun, mieux
structuré, au lieu de celui
de Tipasa, trop exigu et
peu surveillé pour
embarquer sur un petit
navire spécialisé dans la
pêche de l'espadon, d'une
longueur de 10 m environ,
qui ne répond pas aux
normes, restent
introuvables.
Selon une source bien
informée, on ignore si les
cinq disparus étaient en
possession de titres de
navigation maritime et de
l'assurance des pêcheurs,
outre le contrôle technique
de l'espadonnier par les
services compétents dudit
port, qui devaient
renseigner le premier
responsable du bateau de
pêche sur la météo, et ce,
avant de prendre le large.
Selon un pêcheur à la
retraite, le contrôle du
poids total de la barque,
qui comprend le nombre
de pêcheurs, le matériel de
pêche et les gilets de
sauvegarde, par les
responsables des ports sont
inévitables pour éviter tout
incident, notamment lors
du déchaînement de la
mer. Selon cette source,
l'espadonnier aurait
probablement coulé avec
les pêcheurs, en raison
vraisemblablement d'un
déséquilibre du navire dû
au surpoids. Sinon
comment les recherches
engagées par les gardescôtes appuyés par des
moyens héliportés, outre
l'alerte donnée aux
responsables des ports de
Ténès et d'Alger, n'ont pas
pu repérer l’embarcation ?
Même des bateaux
sillonnant les eaux
internationales n'ont pas
pu localiser les cinq
pêcheurs. Reste la thèse de
l'émigration clandestine,
mais qui est écartée
puisque les disparus sont
connus dans la région
pour leur attachement au
travail en mer. L'énigme
demeure entière.
S. B.
Ils sont produits dans une
usine à Oujda (Maroc)
Des psychotropes
sous forme
de bonbons
usine de production de psychotropes
UNE
sous forme de sucettes et de chewing-
gum vient d'être mise en service à Oujda
(Maroc), a-t-on appris du bâtonnier de
Tlemcen, maître Sefahi, qui s'est basé sur
«un rapport officiel des services de sécurité».
Cette usine est implantée sur la route de Sidi
Driss, à Oujda, et son patron est un juif
marocain, impliqué dans les réseaux
internationaux de trafic de drogue, selon la
même source. Le bâtonnier a indiqué devant
les élus de l'APW de Tlemcen que «cette
usine est allée encore plus loin dans la
production de la gamme de psychotropes
appelés communément ‘Karkobi’ au Maroc
en confectionnant des sucettes et du
chewing-gum à base de psychotropes». Il a
affirmé que «les analyses de ces produits ont
démontré l'existence de psychotropes et
qu'un rapport a été remis aux services
concernés». Cette révélation vient de
démontrer les desseins inavoués du
Makhzen visant à nuire à la santé des
Algériens, d'autant plus que les analyses ont
révélé aussi l'existence dans ces produits
d’agents chimiques cancérigènes et toxiques
pouvant provoquer des insuffisances
cardiaques et des pertes de mémoire. Afin de
contrecarrer ces produits, les élus ont
préconisé la mise sur pied d'une commission
d'information et de sensibilisation auprès
des populations des zones frontalières pour
les mettre en garde contre la consommation
de ces produits.
B. Soufi
1700
permis de conduire
C'est le nombre de permis de
conduire retirés en 24 heures
par la Gendarmerie nationale.
250
chantiers
C'est le nombre de nouveaux
chantiers, dans le cadre du
dispositif «Blanche Algérie»,
lancés par la wilaya d'Oran.
60
participants
Corps diplomatique à l'étranger
Le président Bouteflika
procède à un mouvement
E président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a procédé
L
jeudi à des nominations d'ambassadeurs, de consuls généraux
et de consuls, dans le cadre du mouvement diplomatique de
l'année en cours. Ce mouvement entre dans le cadre du bon
fonctionnement des grandes administrations de l'Etat et de la
gestion de leurs cadres supérieurs. Les nouvelles nominations
seront rendues publiques ultérieurement et conformément aux
usages diplomatiques pertinents.
R. N.
Yémen
L'Algérie
confirme
la mort d'un
ressortissant
franco-algérien
à Sanaâ
L
E ministère des Affaires étrangères,
par la voix de son porte-parole,
Abdelaziz Benali Cherif, a confirmé
avant-hier la mort d'un FrancoAlgérien à Sanaâ au Yémen survenue
mercredi dernier.
«La mort du ressortissant (francoalgérien) est intervenue lorsqu'il a été
arrêté avec son compagnon francomarocain à un barrage dressé par des
miliciens houthis», a affirmé le M.
Abdelaziz Benali Cherif à l'APS.
Farid Hamou, puisque c'est de lui qu'il
s'agit, est né à Metz en France. Le
défunt, qui a toujours vécu en France,
a fait plusieurs déplacements au
Yémen, avant de s'y établir depuis
quelques mois avec son épouse et sa
fille. Il s'était inscrit dans le centre
salafiste El Fath de Sanaâ pour suivre
des études de théologie, comme nous
l'avions rapporté dans une précédente
édition.
Le porte-parole du ministère des
Affaires étrangères est revenu sur les
circonstances de son décès. «Lors du
contrôle, une altercation a éclaté et la
situation a vite dégénéré», la victime
«a été mortellement atteinte par des
tirs des miliciens, alors que son
compagnon a été gravement blessé».
M. B.
Coopération
Sellal reçoit
le ministre
tunisien
des Affaires
étrangères
L
E Premier
ministre,
Abdelmalek
Sellal, a reçu
jeudi le ministre
tunisien des
Affaires
étrangères,
Mongi Hamdi,
en visite de
travail à Alger
dans le cadre
des rencontres
périodiques de concertation, indique un
communiqué des services du Premier
ministre. «L'entretien a permis d'aborder
l'état des relations bilatérales et les deux
parties ont exprimé leur satisfaction
quant à leur qualité et à l'existence de
réelles opportunités susceptibles d'être
exploitées dans le cadre du
développement de la coopération»,
ajoute le communiqué. «Abordant les
autres questions, les deux responsables
ont examiné la situation sous-régionale
et ont convenu de consolider la
coordination entre les deux pays», a-ton relevé de même source. L'audience
s'est déroulée en présence du ministre
des Affaires étrangères, Ramtane
Lamamra, et du ministre délégué,
chargé des Affaires maghrébines et
africaines, Abdelkader Messahel.
R. N.
C'est le nombre de participants
au 1er Salon régional des
métiers du bâtiment à TiziOuzou.
30
morts
C'est le nombre de personnes
tuées en trois jours dans un
combat acharné à Benghazi en
Libye.
20
quintaux
C'est la quantité de drogue
saisie par l'Armée nationale
populaire à Béchar.
300 000
tonnes
C'est la quantité de pomme de
terre mise sur le marché
algérien.
130 000
hectares
C'est la surface de foncier
attribuée depuis une trentaine
d'années pour différents usages
économiques hors-agricole.
«Quand
on suit
une mauvaise
route, plus
on marche
vite, plus
on s'égare.»
Denis Diderot
`