The Center for Research Libraries scans to provide digital delivery... some cases problems with the quality of the original document...

The Center for Research Libraries scans to provide digital delivery of its holdings. In
some cases problems with the quality of the original document or microfilm reproduction
may result in a lower quality scan, but it will be legible. In some cases pages may be
damaged or missing. Files include OCR (machine searchable text) when the quality of
the scan and the language or format of the text allows.
If preferred, you may request a loan by contacting Center for Research Libraries
through your Interlibrary Loan Office.
Rights and usage
Materials digitized by the Center for Research Libraries are intended for the personal
educational and research use of students, scholars, and other researchers of the CRL
member community. Copyrighted images and texts are not to be reproduced, displayed,
distributed, broadcast, or downloaded for other purposes without the expressed, written
permission of the copyright owner.
© Center for Research Libraries
Scan Date: March 20, 2009
Identifier:nf-h-000003-n16
7A7
4 3 '(
BI-HEBD 0 M lin AIRE
mta
Je lit i sr Decniabte
_
PORT-AU- RINCE HAITI
-a al AnnEe No 113
PL MOYER
en sfaveur de la
liberte
1552
"Indepenfiance" sollicite
une mesure du Pre'sident
de la Republique
Von savatit qua des areous gamble, n'ayant
rates:ions
avaient ete ope ete islets, jusqu'Icl, de,
at amid,
rise &ins la prerniare grain cette affair. de "gisoPects
CONSIDERANT qus dens zaino d'octobrs, at un Corn 11 none casts oupurd'hui
Sem un Alias, de ademo Moms: soient proteges] pat
et do un regicen de dfoits pour qui
ratirsana ce n'est rhomm: ne spit pas contraint La GherPe lei pupils: des Na
pae toutjoirs sant um certain ea waren.: recours. a la re- tione Unice oat proelame I
virtue qtioa defead la demo volte cootre la tytannie et oau4eata lour foi dans lee
vatic at lo Jerti. ei l013 roppre,:j03.,
Voir ludo page 3
--smut te faire jasqu'au bout.
.
puilaua rune at l'autre se
ratio cos-P:oales
munique du 'Maarten:tont nous tour:ear oars ia
l'interi-ar portant la dust do la Rgpubilqueg
date du 21 du mime commis falso.nt appal et se taatiaank
de
vanait annoncer au public mite.
Anus sonarnes d mutant
quinne etiquette do la Poll
r.our
ce airatit parmIs Parrsta OM
Clan de quelques suspects. una mesura de iibiration,
Pour avoir perI dSjI an faveur des detereus qua,
trolvast rills ea cas Aides
Bissamthe
plus d'uns fols de cans af la moment actuel nous ilk
Max
Mr
sods la force di cieconstances
false dans nos colonnes nos rait lo plus s'y pater.
sxceptieousile.. !imitatives de
locums oat pu suttrre la II
"prodaction
initellectueile
la
et
gavnoondsoorg5erdvusitie cequsaeianto.tes
remise de !du; jouisnace,
procal4rfabmt 916.e,frartg
an us sait vraimeni pae ou,
a nos j ars" it &eat pas question main ancelvorta're
d
rink)
endan.c
h
ideals
do la preetak
somniocent et au fitment at
de 114,4
Ecoule,
colonials,
Me
Charles
Fernand
tenant
pour
nous
de
rave
Hon
de
sornattnt
noversibre
Ile
25
sem democratic at coda Li
1 cattk
points
dea
du
8
octobta
1950.
sus
los
I:autr
a,
nir
de
dEroulement
de.
programme
Prank.
-bade. II jaudrait plus juste Ia
is Pearnier ad
arnvoir
mete
arirsaires,
puisque
nos
tan
occasion
reprocbsit
hi
taitivas pour obtanls plus trat de la Repute isms" stem
anent dire kw amaditionne de coofersoces de rInstitut
epri d rensaignements quo cotes cartairemene tees houraust
manta. at Isar gration n Hlitiano.Ansericaio pour la a apromensdea di 1927 m
presente armee scolaire ams- sent repoque actuelle it sa Eournia par to Communt d'accomplir cc goats qui see
manta.
floranon httesaira bless nique du 21 octobra sone rat ci &Hours tree appireiceaa.
C'est le grand paradoxe unit sur la chairs Mr Max Bis richt Fist question, dens
dos difterents aseteurs dt
leo delneuree values
General
gull
.
D,recteur
ninths,
.da node Monde Libre qui pre
La juatiec, it as quill tiepin:on PublIque*
Nationale;
journauss
de
it
production
in
land affrir, en face &an quel des Bibliotniquta
=nque RIDEAU DE FER, dans une causerie luta "Pro tollectudle Issitienno de Linde
Ha
l
--
Normes C_onstitutionnelles
un milieu Byname oil lee as deletion intellectuelle hadien psndance A NOS JOURS.
En jstant un coup d'oall La loi qui punit Is fait frarri
aoirations humaines trouve ne do 1 loifipandance i nos
d Mi Au au Char:Are il do la Consti pute;
C '
/went piste qu'un minimum gouts*.
On a vita fatt-a:i quereller guide n'ont guars embarrasie tution de 1950 traitant du
notre am. Binainthe cur Is le confirancior- /1 reconnait Droit Public. on pout lire:
aCONSIDERANT qu'il titre un peu mum: de on neonmoins le bien.fonde de la
sat essential qua
&ohs di causerie. Tandis qua crun co. remarque di Mr Pressoir it 4'Ari1cia 9 Las haitiens
sent egaux devant la loi,
te. Me Granville Booaaarta tre, spirituellement impute aous
dos rostric
Augusta Itentsit de prouvar cette mepriee aux difficultee Clone reserve
qui peuvont Ws pre
qua l'origine de la littfrature
vues par la lot concernant
Voir suite page 4
Las haltions par naturalise'
haitienne remonte d repoqua
don.
Tout haitien a le drolt
do prandre une part effect'
de gazoline
ye au gnuvornamont de son
4.2 eatisfaction,
tes stations
Un danger public!...
Il est tout-a-fait exact
-Au au road point des avenues
Lamartiniere et de Turgeau
joignarst aux trois autres
ttlletin d'inar
formations
_
tee
du Commerce
du Department alines
d'informations
sition mime, cette nouvelle
apporter
Es cart de Eagrant
Mute rigueur ou contra/4
to qui n'ast pas nicooastret,
pour appreivendar urea pate
sonnet cu
maintanir en,
detention, tout, prosaism
morals ou brutalite Oval
qua notamment pendant,
l'interrogatoire. sant 'mak
then de couleur, di sera ou
religlort.
lies deL'Administration
die Ser
MONDANITE
eMIt notifii at
pays, d orruper des fonc- dittos. Les partials leafs*
Mona publtques ou &etre peuvent as pourvou. deviant
Clonkillii a des maids de PE
Voir suite page 4
tat, cans aucune distinc
Depuis qualque tempt, lea
qui y debouchent Services
vices Rublica de l'Etat, en
Publics ou les Depar Motion du grand
our former le dangereux carMalheurerslascnt, aucun ce qui concern; les nomina
temente minittEriels aux me
Clans, termes et: conditions
refour des CINQ &VENUES,
ostnifestont la 'tree touts esprit de continuite urea& do sera ce, dolt eitre exemp
c est 13:en une station de ga Met
d'emettre des I :ens initi_tive. Td fervice to de taut privilege, do tots
ble
tandance
anliae qu'on est en train de
public qui imprimait un butte to favsur ou discrimina
construirel
tin generalsratnt appr:Ecil des Clan.
Ii nous est revenu que
contribuablis caste de Is faire
volt
ze'est la Compagnie E.SSO qui
sitar qua survient un change L'articie 10 de la Consti
sest sentie assez farte, assez
NCUS annonams ave: infi mint ministerisl. Gette titan tution en v:gueur is lit
puissante, assez temeraire nimest de ohisir le prochain tion nous parait insaplicablo COCIrtll a lit:
pour andosser une telle res- mar age ric h rhamante Ms pour deux rajeons creibord, Antic a 10. L'Etat garna
?onsabilite, en bravant la sai demoiselle Yveli e Rampy depuis 1950 on ne bouleverse tit is draft it la via at 4a Ii
tour as= qui ore
we opinion qui observel
eve: none sympatinque ami pan le personnel des Departs berte de su:
to torritolvt
Les dirigeants de la ESSO Me Conscanti Mayard Paul, mints ministerial* ii chaqic trouvent
de le Republique.
we peuvent pas ne pas corn
La Benedi:tion Nuotide changement cis cabinet, et en Nut nv peut eitre pouraul
'nrendre qu'ils mattent la vie leur sers d-an'e en 1 Egli.e du suite depuis cede mime date,
arreta ou detente qua
--des gens en danger en mon Sacre.Cces. de Targets,. le en lea Ministret cur- :-.37iss rant dune len cap determines
t selon lea for
la
taut tem- pompe I cet endroitl
.i 17 dere albre 1955, 1 10 prisonniere cl'un programme par
me *Vila present,
Its savent bien que, par sa pa lue 0,9 mann
pteetabh august de no peuvent
L'arrertation et in detsn
a.venues
Z-
qu'it en spit laisse copla ask
moment dal l'esecutloot
la pert onna inculpie,
Andre PIERRE
ET...
Andre Pierre..r.
Port I.Pirnent Is 23 Net,
vecobra Z955.
Monsieur le Directeur
du Journal
lndepancionce*
Po:t au Prince
:Vioaek.ur to Directeur,
Grand e etc man Roma
mert de lire, dens k numera
du 14 Novembre courant di
votre journal un article algal
de mos dens lequel it pans,
to des doleances au President
tion real:root lieu qua sun de Ie. Republique relatives
station de gazoline va consti Pk
I. rr.andat d'un fonctionnai
presen ons der voeux tions.
trois mak trappointementa Rasa
tuer Int danger permanentl si icerei d'un bon'icar lam
Puisclue rumigtE rexistence re legalemant competent. le Deputement de :*AgfiestItu
Pour
qua
Co
mandat
puns,
Mais us s'en 1...1
o nb.e et au x familleiRampy, du S1PP, ie gouvernement
re me dolt:
Ehl bien, "INID3PE4 Mayird c: Paul I1311$ aches sent le heroin de ft:rung-ler le etre execute, it faut;
Non seulemcnt, Mt le
quit expliqua forme!
DANCE" &nonce cc danger sena n ch.alc ire nos
'public de kin an kin, qui at lament la motif do la de =taus, rignura totalaneykr.
r2.1blic I qui de droitt
Ii en',
%Tit mita peg; 2
tendon it la disposition do Voir suite page 2
A:ae ne es di it ngue
cots
oefieuses modifica
e".
Irv, 2
A travers Ia p
LI BERTE
naltienne
no our une dee chess's que
les ouv en les coat, oyes. les
PLA/DO ER.
AndredePierre.:
ia page
ift y
St
CZAVC
de rippler ft eat Etas Mem Vesistec,:rPr.,:ie hr. annetions
Ea m u.....
. likes,
eelmitt, farm
Aux State-tin I du Mai aroits fondamentaux de l'horn bre. nisei souvent que
us les jaws et
lien sit r.'
out mes demi la dignite et h vs ere Pie jugt utile, let enga
-401 it dans
bissi.oelisques
-da tout:/t la., hums, On um, gue, ces
lent de la persoese busnaima, grreente intcznatioraux.
c1e,
- tiplia lei, LECTUAES, erg pone des fruits admirablesi
Les Etats Nimbus de
n des drolte Met
qu'on
y
dans l'egiise
..jus Is Mae
isiati ep...e, 29prile au Iwo nous ns voyous pas
at des lemmas, at l Osganisat on des Nations
; .reit in natal
Maytes t .1 gestalts's, qua dee est apercu i ombre d'ssn dun bamme&
gulls is soot declares rershis Unies cievraient toujours
;-..artiandrait
berme., mutat disorient au get
a l'eginit, 5'.
es fairs rm.Enfib, i MAUI Cci =yens 1 favorite? Is WIPES social et svoir presents
Ppuhitc Aur touts elapses di eu
I instaurer de =insures con non soul lee )eux, lee .Conti
-- sentirnentit
.iate. A _mans, Et Boston it il hut joiodre it giattd vehi ditiz.e
de vie dens une lih e dl--ntr, dont no m avono re
-oLt'oura fide
Galley, , Munich, ces (eau outs de 1 anseigiAment univer
quelques
uns
r:piaduit 'id
-1: de
viri
a6
plus
trendy..
Ive
Vel,
it
preset,
1,
journal,
dans
ales sc At entree
rut servant di preatobule I.
quapaise
pr
Ry.;
table
lumens/Ler
de
la
civili
*assure
Et encore
' se Declaration Univerte"e
.rement di.
L Etat attesignant, cut titian =dillsdr., %.:Iii, de Mowing, coro
GfelErali
f"#
ittik ur: fart Ewan: oasis l'E Nous en Boons Oen:tent
.CONSIDERANT gut has n ilritellt.t Impedes Charte
manopata
pour
QUI
DODS
SOS:MI.9
ECM
a
11
prtttodant
tato Membses le lout once 4, . . 4n e Ll: ice, et plua
name
. nna v , cc ; 1
see tou.e ;since a la tams miss occupta it re
2c5
a assurer. en couPestitizzi ec7.i.6tornt as articles ad
septetr)
enseig :mint, Ole elt adieux Vili PeD pal mull saga clge avec rOrganisation di. Ne" eert ..."-v-,te
r
dont-- '. sripu!s
OD
et esa...ad.es, at di plus, glace di rapousser rampioi do la time Was, Is respect uni tin" tr.. 'ant lee Etats e;gr,- ntd
-el
A di seefoie
our
IA 7
est uns elem. vigour, Fuca qu Line
4 Diu
venal et effectif des draits de taut,
CODOVilik
LI
'de,
Si IllziverritA await una aussi cant million* vac chau_ierei 1 homrna it des liberals fonds
Ca . II lent bien Is dire - Js v
ir le Dime
*ote
m ambition, all. to e tclate. II n'y a qua Is loam., unmake*.
en oev-Dt. iii ' cette Charts
tuseatenta Iks.
Tait la premiire victims; ell: QUI manse porter partout ant
dte Hetions Unice dente res ears
do
bureau.
ells
tow
le
enasignementa
de
touts
escoujularait contra
(Vlais si sous un regime, de ter !care morte au point de
Lnenuectit qui
do jou,ca.
lea mu des lumjerze it de 11, pea, rums pour cela Uhut _2
auEnsocratie
conditionnie.
it
n'tvoir
aucune putts prati
qu'd soit Is mellitur marthe de aliberte rationnem il Ott
virile
de qua pour 1es peup es d e ces vour a Sc6 :rads car je nut
rensrer a Portau-Le
I
et
le
plus
grand
p
.
aible.
liberte
pas toujouts Mee di Mendel, Nations qui root proclamee. propnee
Drm plaine
[.our las suites ohm
us lectures guinea ssulement mail leu r march E. jusqn'eu bout la democratie ni aucune signification Ilene
instauisont le peuple, snail qui p a I C C. clo'en.
'2 P. t r a_ et la !ibex*, tel que co dots pou: lee Etats Membree de 11111eZ*.
-tpirant qua roue duper
tapprochent le tithe at le pau PIP it Is Y a I01-ita qua de pet' ble concept dolt etre comp:it l'org anieation des Nations tl,
tqubi:eiti la preeente, je
we. Is savant at fignorant, re' botettli it, Pals grandPar dune son sem Is plus le:go ,: Ch
it en les rapprochant Its urns cc que plus tin journal est ment hummiste et &morel draft une veritable superche NrPit pne agreer. Mr Is Digrand.
at
mains
ii
ear
recteur, ever mee retnetciepenal.
l'ordre
naturel des chases,
meat par le lien d'un service
Cc sone li &a axiom:. sn II rests cepsnctant possible, at tie ietrtnationale.
l'aessatance:
Tandu.
Q. dans l'Etat mural de meats anticipes,
On se plaint que,lee on- fait cie journalismes en Belgi nn peut dire (lull est Permis la mambo the monde nous ne de toes Yalu.; ions distil:ogee..
dams on tat
trims et hi bourgeois lomat qua la mi las a coatecal.
rs c pouvon: que nous faire la
Sud
n-int
Port .R"
rexemple de l'Angieteire de I Orgenuation di,em
Natione croyancs.
chaz
shakes;
y
ne saurait deal'
e PIERRE
l'anabrique
it
de
la
&nage.
preemiere un fonds de jalousie, II n'y a point de Umbra Uzi:1
"cot engage I four dEtnent an etta sins;
ct pouequoi Deus turn
Alm les seconds un fonds de err tea journaux bulges-, 6t nit se coopfratIon pour min
orainte at de defiance; you is Poste les transporte dans ran le respect universe( et .f mai
a mettre en avant.
fectif des droits de l'homma pour tin tappai
lea-vous n'en faits qu'un me tout is pays. Voiii ce
fisc
Sr
le
taut
admettre.
l'Efat Haitien
sia pawls? Aprrenezrleur
et des libertes fondamentales. dee engagement§ Deis pee les
peut l&cher ea proie, cite
counaitrs. owner lea stiles no
Etats Meoubrea du Nations
AVIS
sue
on
meths
on
impiit
Bulletin...
Lecture at crameignement Las suaneness,
mats. an um% da ai, .4. pfts4 Unlit', quelques articles dila La Direction de la Lota.
cc ni nom as reducation popu
En
qui porta is nous de rle de l'Etat Haitien porta..
tit pas on organs unique ChuteOrganisation
* ;tout pas seulsment
as lairs qu'on lease circular crEe
Mondia ii Is cortnaissance des plaa
tette
&informations
qui
&welsh
e'er' qua la livralscri des
-vents it clasalitterateurs de les iournaux.
En parlant des cours pu definitivement corps, cn les itS le'
Wets du 213a Maya
blies, des lectures; nous
(25 Decembre 1955) eat Meer
Altai du Rarlement, die pairs n'avons run dit du danger unissent aux velleites Epirus
Article 3
au jeudi ler Dicembre lk
et
anarchiques
des
Administra
d'Angieterre qui se plaisent quills peuvent offriri (rest
Tout iadividu a clroit I la 8 /mires du matin.
tions
de
I
Eta,
centralieant
de
instruire at eclaher huts pourtant ce cantor qui jus
vie,k li Bland et I la surete En conersquences lea int.
Testes cent priat de s'Inseri
,orincitoyens.Quand lord Bring qu'aujourd hut a it: l'ex puis le tees important Bulletin
De
et le pretext° de la Mensuel du
re its marili 29 it naercredr
Pia
dam ti-t-ii Isisst perdu) une cuse
Article
5
prohibition. Sur co po.nt la cal qu e l'on sect actuellsment
w pout30 nciebre
en co:
m
'occasion de parlar? Lord Ca reponse vie thee. 611 Y a
Nut ne rare :omit
i i la le nombre di Billets qu'lhe
d
e ex
'
,
torture,
ni
I
des
paints
ou
deelrent
-lilts: a parcouru l'Anglsterre, (Lila., defireziss aux arl avec unHale retard
., .
acheter century
pour =enter de Ville en ville bunaux, ie. anus de la 11 moms jusqu wc builltu" clu treiiinents meal, inhumains cash.
butte
ne
damendent
pas
on
a
mance
it
gum
n'cllt
ID"
aimdigradants.
LA DIRECTION
ilia murders ankh cc
paru pour arriver au dernier
Port-au-Prince, ea 26 rhea
tait remarquE Buz Etate.0 l'impunite.
Article 7
(Jetta reforms interieure en date, i-Plui du Departe
vebre 1955
T. out soot Egaux clav
mi.-. Qui ne sena honore ere serait elle suffisants? Non ment du
commerce.
so
Varier / cell /mos neuves, at liesprit du temps exigs di
et out droit sans distinc
laa,,,
gut out salt d'initruction? vantages En tout pays llbre O ut, en effet, la ricepti,on tion a une Egale protection
ii
eat
permis
aux
cltoyens
de
cc
derniar
qua
nous
Pour nom, flout in satins
as- cle la lei. Tour not droit 1
.
.
-.1stureux et liens; nous crayons do fonder dtv Univevitia, vont une courtoide du Sc.
Vole suits page 4
Le Vumero
d'obta cretaire d'Etat it du SoueSe
'le plus qu'un pareil cours pru ta saute condition Chart
,:wialszscamcaas
Aiwa
=Retro
d
Etet
du
Commerce
itterait au maitre luiquems, 1c7 fricOrporation,,
qui
noun
a
inspire
cse
relle
nonoerait ie veritable kis fonder, l'thtiveriti de
`1: A
-at
Londresi sic?. unt ete eta mons. Hoe dialogue des am
4....
dil'enseignement,
les Utsiversites de trot par Is earactere Orilla
D
4
Da-% not auditoiros offi blies
A
our
vos
cadeau.x
d
e toutes sorters n (staB
ts et d e Louvain.
de sea chroniques at
;dolma :-.1:-.-.Lett's,
rie un !engage qui ruxelL
..
u
ll n'y a auune
raison t
ats de passer chez Russo Freze
qua qAt, chose do convert politique ni scientifique ions qm ne ambient ca. i. n. ,.- Jam
entendre
came
eat
qui
/atm'
fait
lee gotits les plus delicats.
y set litUraire, qui maize autorissr l'Etat
Et, surtout,n'oubliez pas que dezt la Zrae.
y
Eloquent. I gander pour lui soul l'en youvent le cas-- ma, l'histoire
\iarentr4r
lettres, des du pays commence I email. eon qui a ia socialite des brrtides, tels que
it grand tan esignemsntdes
47s,ur t
sciences, du drolt, de la du 6 decembre 1950- part
lout midec ne. Touts. cos etu
"Top ..';
ind moutres, braceiets-montres, sendules, kismet
la propagane
d politique
Atatier e
people recur I des vivent de llberte.
cane ignement
1 iee
ttu4iaues ..esuent he
etruc varolot
plus vs
Snits
d h pap I
11
'
aresse
;1
1
0isa
_.
11
parte
Angleterrs
-isublic.
LOTERIE
Iis
profeation au\stn
.
DEpartement
ent misro33,4D
mut.z
#450
parable de touts initiative hai
A Sums
4-tatur.
Est-r
tee de toutes lee qualites, et
ut? Non, it faut
Repr(cluit de `tVoix de ment du Commerce peutters
bibliothequaa po POuvrier"
eams51 12 di qu lque utilite peon Ise c...
un des brsol-is Novembre 1655.
aptita;res; . _vre-saam+."
`,1111,M...amor
de payant s.
11 nous plait door de fetid
;er les dirigeents du neuvel
tai.rose depuis
46
plus de 25 ant par ea
Ittualite: :ticompar able, invariable. st
tabact
-4eiecticrmes par son arorne at
gout exquis.
Agents ditributeurs:
hseph Nadal et Co
zELI
DMECTIONS: 3489 et 7251
assortiment.
coo go
kiatore
La Cigarette Splendid
. ..
Untie, le Bulletin du Departs de biieuv MIX urix,MIt:101111=1611.0%"`WZManameramlYrallite
;.ribatteY,...
GUY ...1F.JOURNg
esprit qu'lls out infuse i cc Fournisseur
periodique et de souheiter
cette entrepriss uric 'vie plus
longue que tells de see confares du mean genre.
des Hop:teem et Pharmacies pow
it haute purets Scientifique.
Belpre,
Imo
Fournisseur upris des industries polar son Haut rem
clement,
DIO
Impriraerie
de"L'Action"
73 rue der Fronts-Fortr
Fouroisseur aupris des
Liquseistet
incesupanable
3 ft:Atiat et
taitite lialre,
L. r
ers
sillab 4
-3.41124 CS
Page 2
ine tpt z it s pains LARCtili
itesr oitEsc Its gpiZtuSesLARC
Presze Ztragi
A travers
L'eveque a cm devoir pri Bulletin tie PEtranger ceux qui croient It plus a la
Lueurs cur lea
detente ne peuvent geese
van plinked locseites de tout
U.S.A.
racistes
un
incendient
pas exonere dune neceinire
La defense
i
at, .t:litiLque
,
lea
prudence ne ra cependant
&thug. phe- e
Ir
L Afe;que du Nord. Clinics.
conziderer que comma sydne autact de poiets de .8 ram
atlique. En effet l'effort cereal' post bits d coe o:idar
rheum
tatif qu'elle a cotrepiis se laatin-e
n'a pas tu &pas
pretusuit dace -;%.i.eres - rani du d
cadre etuctenaect
nee. Sc. div;sio_stdoet .ocn ser
l'etilltitt aux I 1,3113
bre nate le mettle, ee Seel wee:
dr. isles. Mailgram. '
cEze d on diele-vel or
temple
PM'
Ch-Aug
Quand les
service religieux, non point, il
est vrai. a titre de unction
mails sous le pretexte d'une pi
nuni a d e d esservants. Tent de
1'
au posot mort
BON- protestation au DOIS1 de la Ira
ne
ron ei:eute avec rEe
TEMPS,
ternite ea Dew des chrotiens
La reunion au phis di eon ftstilt1012 se genie,. l's.p ciessra.:ment qui &moire la.
e
de toute origine. C'ef - II. en Chaillet des mieiiires de 1a
psis
seal. .,:uve garde de
ES maudlin ice racism., terre traditionnelle chritienne doenie 0,, ...ze .7 r.orreroble
titalr
hitt it, 'al' eine atliet.que
des lea Sudistes ameri tine condemnation MTh appal beaucoup p, r 1,1 SW:, 1 iri 13 I ttto
Li,
du .
mins, es sow: multip ifs du racisme.
itatit3 nein% souffr. r*cco E're resters s' num
643 LA
formatioe 4 .1. t le
en deraiereau meines. Coinci
cencluent
;1.3 ccostructiun ;floosies
ieluis
II
if
tu
Lee n th sacrileges aus ce :nted. tit 1- Lvr ,b44 si
Ina
Pent.etle tDLOtt se
autant rub La3CALL di
deate ;DepUtnbie it la lot des quals as coot !ivies lee descen mihisiree de 10 T A.U. sr ecr
.411M
akin? On bun
.1411.3 ut. proche aeeeir. former. evoluer vers
Sudirtes. dents du colonist treublent. suecedent a le iv.. ir du col
taught; per lea protests dans Its Etat" veiling, Is bon [hauler. Ile enteaderit prefi z bro.ser: cc telelteu c est menaute active? La ren.qco..
immobi I ra wale des notivser.I ens
tins coaune culls da coos ne conecience edee devote, 1 ter de age senicn paur rea pour faits Lester
Intl nr de Genive des mini
aeono etigcaatise r aequitte. commencer par Iii moms con
name
nunte
tie
de
1
Occident.
taper lea responsables cirrie
not des m'urtriars cr Emmet streetcars: Pour des croyants. de Is defense atlantique it La tunes ..eur..at marque per tree dos afftires stranger'sp
1111, inquietes
lee
purisances atlantiquet sera te test de cetts votentfi
par is pres
. Ufaut cue lea hommes tom sof/tout pour laur lancer un so
aces di apemen amencame
a
est
produit
I un moment oil de progris.
lea humane clefs I Image lennel avertissement.
cur
dropout.
Etna o n
.6
idle.meme qui veut en finir de Dieu latent metes d u
Les &frau: ant cartes
(Reproduit de elle Mom
aces he humiliations do la ne menu dignite, liana le toujours tendu i brandir Is trecomplet. 11 existe notam
eigregetion; ne ad contien- christianieme se &Douai. de menace n'une egression pain. glint de profondes Incur ea de. de Peris du mercredi 12
aent.its plot?
touto signiiication. II fent, si obterm lee =yen, gulls sell, dine Is defense aerienne. En 0:tebre 1955),
Na sereit.ce pas plat& la lea hormones sent egaux de. mint necesaaire: II no lent cult"' sr die plans a longue
algae dont on se Mehl' vent Dieu, que noir ou Paine pas poin cutest *tiger Imre echeancene sent pas des main
INDEPENDANf'E
d'une evolution qui puissent commc Is. blame ac avertisseinente. La gMO
S'f elualit erepares.la tracalcrma
I i I Sir
Bi-heladernadair
John whaelt y, nogicient in turn des forces ciassiquur en
touche 'din Ise evincesdin ceder au eneerdoce.
formation? II ivy await sans
Quad il se trouve qua eXCICICD GU gro;pe militairs unites atomicities risque fort Redaction : Un Conate
Ceorgee J. PETIT
done pas mains citattentats deux noire oat ete conned.; parmanear, a place It probk de Rabic dr longs retards.Lee
Di.ecteur nroprifitaire
naguire, male on ne 'empres I'm pretre at rautre pasteuri me sur son veritable terrain. budget' nmlite"e° dment
et 'rant Respcnsable
sail pas Its ebruiter lorl. Ii, befouer, Its humilier. Its J. ne 'dais pas, a.teil ditique das Van piothta.. at stutout
tient S. BENJAMIN
gall" se tenaient dans lee Ii malrnener et, de plus; ineen lea Soviets veterknt la gun I Po-vz de 19)7. etre ursine
Reaacteur en Chef
mites dune traditionnelle mal cher le temple de Ina miesion, re; kils Affoireiont vranan gale des tannin:Ices ncuveiles.
Mme. Therese G FETIT
La reunion de C &dust
valiance simplement brutale. cc coat autant
oculists blablement de I eviter e'il esis
Administratrice
La en erne rherve avissait qui mcandalisent la pine.
te de notre tate on moyea n's pas pour objet &ureter
Direction Redaction
des
decisions.
gut
Ier
dans lee ins itutions. Lee Egli
preventat adeqtels.
Administratien
I
satesseesseasse
000
ass se gardaient de nommer
ecandale dans Mein ou
Or 1 °comet as fictive ac tree n'ont aucune
I'
Rue den F
75
Ie.
actin We=
dans n'importe queue parole
cre las yaux des Hiles, tueliement on "palier", ses pour
ABONNEMEN1
as we cure de pigmentation catholiquee cu protestant". Cs moyens militaires ne as dee. &adieu(' est lame charge de
Gd,i, 3.1:11D
Port au Prince
reproavee ou de coafier led gue r e'e
e'en refute
refuse jusque-la loppe nt piatiqusso
m t plus, et mete qui, rue tweet /A3.0.0
sainietration dun temple a d accepter en raison, rabeur it suffirait d on minimum de cisetemenc i I arriere plan. Province
Les maruscrits inr,.zee
un pasteur non mine noir dite d'une attitude qui contra achemant pour Idvon- de. nen influent pat mains cur
non neront
sa
pas dodos
rorigi re
qui fut. de surmoit.
i aI oi oblige
r ad mottle. crietre rapidement. D epui a
me du proch d'Etat qui earic Lirrationnsi en ache amine Is rapport pregame ran der
Comm rillegalite de la segre I la raisonj
flier rOTAN par sea Etats.
gation.
Cis chores, qui peuvant majors cur la transformation
Da telles nominations, Iii paraitre mineures au regard de la technique militaire sue:
El Fob/leans. d.l SurtIclo M6s Grande de
a
tes recemment aux cheeses des problames cruciaux de no cites par lea armee nouvelles
Equips,' Industrials: ea el Muncie
girded des Sudittas, ant me! tr. temps. cos clones de senti on al guere coollate de elan
Marne. Le palteur dut cc de merit elencentaire sont sn ve gement. Cartes Is France a
findre contra sea (milks a rat de plus de coneequence poursuivi retude it la dalias
soupt de Neil et les agree. que toutes lee oh de cosrci non de in premieres edivi
emus prirent leur revanche tion qui pourraient etre edic lions atomiques", mais ton pa
en incendiant eon temple. Le tees, En malmenant lours vas teonel Wien De s'est guere
Reties. boyocotte, vilipende. tears nous, les Sod stes ont accru. Les Americains out,
fat contraiat de se refugier fait davantage centre eux.ma de leur cetei pour combler le
reveche,
mu, centre l'anachronieme vide eat par revacuation de
de tear sordids at repugnant l'Autriche mil cur pied en
;stliati racism, quo lea railonne. Italie una grande unite forte
mend les meal:tire du moo Went dotee en arms. nouvel
IL reste nu e cesattentats de.
les, mais huts unites tents
Turbines Hidritulicas
cu invraiernblables sotti
tres en Allemagne n'ont pas
vient de s'illuctrar une
see
Extrait de "Le Drolt de subi innate di profondes refor
Proyedadas para
odieuse vedette di chretiens Vivre" de Paris du hr No Ines. Quant a Is GrandeSts
seclavagistee, cur .t d'heureu vembre 1955.
Fundonamtento Supremo
tape, elle se retrench. der
see consequeac
aka arperiancia win:Arida en la constrnotiers rexplosion de Montebel
06st de algunas de las plantas bistroto et son intention do reah
ALLIS-CHAILMERS
Chez liermam Gautier
Grand Rue 128, -Phone 2324
ser la bombe a bychagine
pour reduire :ea elfectlfs.
1.Allemagne charge des gC.
nerauxdeformation
classique- de jetty
tree "
trouverez : sac cricols en cuir souliersetran bases de is nouvell. armee.
.... gers pour fillettes, gargonnetaat adult..
salon lee ape
Soulitra Claitort ; Fortune. Etonian pout L'U.B.S.S,
outlets cialistes. tie pas change di
hornmes. sandales Recordia
VOW,
*
'genes pzur gannet, Fermeture eclair' 41 3fipouces politiqus militaire.Qu'elie colt
lockets Galate, Chemisesf.trangeres .tirrow, Cravates en train di renvoyer dans
Chaustiottea,..1outhotTs, Rarcss3us; Ca:Mures) Onsbrol.
3es,Culottos 55 a 44. soulless Tennis it 'wilier, de Imre foyers sus cent quarante
qua
millsrir7ier
b33 ploi.uladri
tari
therpaeux do inclvr ot de pallIspar douzaino, talons etas dEroo
mate en cnoutchcuc, lacets, boucles pour soullsrl Con Thbilliant cent cinquanto
Arifee.taieelas Isylor
kes 2 lames *Ur tban
lassie 1 wunnpetx pour affiler filet
pour ins alone
'
'
it congIt"
gout
g
e
etricasrais mold= delmundo,permits
sat ABb-Cholmers &roma Isa nonnas de
fiftolono y afidmcia nuts elevadas.
.fts.Wica toda clue de thr-
y- septa ardanal de turbines di
maratraonidet eeipecial joixa llenar los re-
Wisilusycaneserreterodimierdie
proper.
de Cada iteneratittra.
Once genninderen 7 scalpos arcesariek.
WANDA Di 14,MILIINARIA SR
TRAYS, CCRIMAYSYM.
steeseamasawmes=dietestvarretna.
Los
Cors4ariom
clut
stributetre
Le G.hum BAKBANCOURT- le nom
NOr
PLAIDOYER EN FAVEUR,..
Cons honnetes gas dosv ant
balsa de la page 2
avolr lieu perioisquesnent
.une protection gale contra au as uffrzar un.versei egal
t secree ou sui'Mute disctiolinetion qui vio.
equiva
.erait la prisente Declination vent uno procedure
la tibiae
seul soffit
es. 06
nereti.
Salts 33 It 3 ige I
lea Tribenaux cernpitents
11 rest; ssulemstit 4 se de
en psursuisAlt, 5 a - 13 aucu tsretives .
NaRNIES
s1 cos
mnrcisr
e.
a
,.,
no autonsetoe a-Se'aats, ,.., r...). iie oert errs ;arm s (0. vr.
ITU T1JNNEL LES
,
.oit Is autvirs, soft lee I aucune mnare
a t a la re:antis
Pra-"nti" carresponan
executeurs.
si silos sent
tat
nut
ne
pout
e:te
eontraint.
&est-I-dlra
vov
a tins associatian scrupuleusament observess?
tents assurent
at contra toute provocatIondu
vote.
Au pram or alines de liar de s'affilier
Article 28
- ' silt cette r&& _1t4
souvt
dicevante nous
l 11 di la Osnstitution, au i un putt polittqus.
Touts . pereonne a droit tcle
sa fait
.en
s
Toute personne a droit 1 P&
. ce quo reigns; sur le plan
atrirata
Laloi r eglsm onto les con h61 ;ter a, reaers
on lit:
m
t
i
I
i
t
ia a sur et p an in er
un recoure effectif deviant lee
no peat ditions de fonctionuements de tivemant i cette intertogat. Nut
compe national, un ordre tot qua
juriclictions nationales Violent
enemas
litre
distrait
des
Juges
qua cis groupements et hash ma tion.
Pourtant, al 1 on pouvait
les,deotta at iibertes
tot di di connate des fonds des fake
antes mere les:actee
la
is
presents
Declare
la
Constitution
ou
dans
cette
fondamentaaz
qui
trouver
lai
assignan.
syndicate.
Vest-a-dire
di
tion. pulsator:at y
affirmative,
VOV
i robservance des NOR
lui sont_reconnus par cons plain *fiat.Article Z9
21tution au par la loi
Gest a dessain quo nonot;.'IMES CON3IITUTIONNEL
1. L'individu a des de- Voice cs que dit l'e.rticle 12 avons
nous vi
Article 9
raproduit lee articles LES sous leseuelies
de
la
Constitution:
relit
e
Indio
volts
envers
In
cornmunau
Constitution
vons
Reit
urea
Nul ne pout etre arbitrai tii dans lam/elle soul to IIArticle 12. Aucune visits ci.dezeus de is
cutabis,
tout
un
chacun
as
pour mon
lement arrete, detenu ni ezi. bre at plain deeeloppement domicillaire. aucuna islets qui nous regit,
qua no
es Las presen ts rendre-4a Pividence
de
papiers
ne
peuvent
avoir
tear
que,d'apr
de sa personnalite eat pos lieu qu'en vertu de In loi tions formals. de ces text's tre pays act serieusement
le.
de Is
Aeticle 10
sible,
nous vivons engage dans Is vol.
2- Daus l'exercice de at dans les formes qu'elle constitutionnels
Touts pereonne a droit. en
des
NO/IMES
C-ONS
democrat's.
sous
dans In joule prescrit.
qui Du coup, Part de gouver
TITUTIONNELLES,
plaints igalite, a cc qua ea ass droits_st
libertes, chat
VOV
de
sac
garantissent des abaft& as ner Lei hommes, dont on a
,erasse suit enteniue equitable stance
eournis qu'aux On lit I l'article 14 de la see casinos os a citoyen, tout f alt Luse ache ardua remit
tions etabiles per la
et publiquenient par un tribu rmnitan'est
securite do rendu cartainement plus fa
era assurant
snalindepenslant at impartial tot exclusivoment en vue Constitution:
Palma
la
personas
humalne
en get cite.
cle
14.
Nulls
kr
la reconnaissance
.....................e......see
etablie qua
=qui, &ciders. soit de In d'assurer
A
ti
oits
et.
no
?Mt
etre
r-sp
at
la loi ni appliques qua
alroits et obligations, mit du M
ertes d'autrut et ai m di par
accosts n
aux justes ex gun dans Las cas qu'elle deter
Toien.fonde=tiara
=tide tante
paws din sasfaire
ces de la morale., de Per- mine .
stion CO
vov
des public et du hien-faze
:get centre elle.
ginisral dans une social;
Laeti cie 19 de la Coneti
Asada 11
ocratique
dtt csci:
3- Ces droits at fiber tation
I. louts personas accuses
Article 19- Chacurs a Is
MOne H!rcule, Petionville
Jun Ade delictueux est prteu tea, no pourront, eiiiaucun dealt
son
d'expricasr
just:sal
cs
qua
cas,
s'exercer
contralremant
an toute matiere
3.1:16e ianocente
aux buts at flux principlesetopinion
par torn les moyens en
aia sculpabilite ait eee
des
Nations
lintels.
son pouf° r.
30
rxisnt etkblio au COM d un
L'etpression de in pm
Alcune disposition de
.oceii public s LOUtoutes lu
, ge
It
I
la
defect
la
presents
De
ciltatiOn
na
see,
quoits qua mit la for
treaties necesseires
corn
me
quietist
affect.,
no
peat
pout etre interpretbs
,
t Lot auront etc 'nudes
Du 19 Dece.th
re 55 au 27 itivit.nr 55 - i
etre spun:ties a aucune cart
me impliquant pa ir un
du
fait;
2. Nul ne sera coodanineitat
un
sure,
exception
un
groupement
ou
.
.
cas d'etat de guano dicta
airs drost
quote=
spout des actions oa omits tun indindu
nett rec.
ail
elms
ant
a
sane
cue de as Ryser
lui, au moment
- - ou d'accomplir un acte
Les abut du d rolt dass.
..ito corneal MI , necoostituaient ante
destruction des ,...s,...son coat definite at re
deictusus
tra
visant
1,
Is
pas un seta
prat comme cc pait reports
Suite de Is page 1
droit national ou in droits et libertes qui y scant primao par Is lot.
A tine telle discrimination.
Article 8
repons
VOV
Isdroits
la
halo
a.
4)
THEATRE
D'HAIT I
dem.
article
1
V
-ternational.
Festival
sous Ies Fiamb oyants
rMax
AiNTHE
ge: alma ument. sane plan.
VOV
..
L... article 24 de le Constitu inherentes i netts league d. a Cette soiree e est nehereesur
uric note phew: erigimileL'az.
Petit.= affirmer qua ces or tine dispose:
doption.
Da mime, 11 ononces.
_aliments psi
ma sera infllgeiqua
cilia gut
oXo
ma plus forte
eitait applicable au moment ticies Oast, quo les autres
qui hips
a irte Sensteur Heoriqucr
aail Pacts delictueux a eta de is Declaration Univereel- Art 24 Les haitions ons. le En realite. Bisolintbe
&nrgenisation.
sur
te
I
is
menet
scommas.
is des Droits sde PHorome droit as stassenebler pals( queiqued elves lumieree
et de ItEette notes
Article 13
Peassecobi;e Generale Wen:lent at sans armes,me quellues Epoquss de notre his
i
qua
prods me pour s-occuper d'objets coke intellectuelle. II a rad ad fference pour le theitre
Touts personne
des
Ninon'
theses
a
ttouve aene.au
l-n
Want
oma un ideal corn polit'ques: an se conf or a.i not conveniences pas trop
Is droit de choisir
circularsoLibre
-, 'fitant
rest mee comma
u
meant et de
1 atteindro par taus meat ux Iola qui regtant crestteintes
de scn chvelopoent:at de is
cur
le
matiare.
on
d'un
lonin
e
alence I eineerieur
:a mism
a varlet
s euples it tontes les na oemacico do co araab sans
sone oberves,par
repec
ual a, sat lieu ne peut pretendre clue cet frail pensee,
_Etat.
i
a
dons.
Jery
w
I
qui
affreuse,d
Orme
les
2 Toute pezeonne
tes et appliquesde cette Or a une autonsation preen% Dent bieliograshe no pournot
I.. droit de quitter tcut
mem: Mail on a'aurait etait devolu is sae d'orchea
ts La/timbres
.
f
Is
sisn,
et
uns price
si trer La inusiqug
peys, e compels son pays. ganization blond ale:
Cotta
disposition
ne
sap
elle devantege de luin'fi.
drametique,
a
ete
.aterrampti
Dan' cc monde qu'on plique point aux rassemble pas
-de revenir dans
A ic/e 19
Lao droits de
reit It titre de is confesenca ambi. tree mattanducre it par Mme
a, veut I bra,
fon menu publics, lesquets
tait pas qusloue peu
Tout andividu a itdealt
at
es
liberres
soumis
ntierement
d'ex Phomose
he genre Misdeal qui e'ecriait qua "cc
ils rasped elm
tint lois de police.
la liberte d'opinion
tieuz Par ailleurs, remit
damentalee
sant
tietait pro
I lure de clew
pression, co qui implique le
badm it spirituel lui
VOV
a avilk I mfmoiro
adroit de ne psi etre implies tie?Las
On
1s
suivi
seas
if
pre
qu
et caL-articia 25 de ps Consti met veillet
ten ram parPour cc grand compositeuri Et La
aft pour sett opinions
quit sevissent
fort at sans dep'ateir. pour tau e it de t'schcret cur cas
arnond II tution preterit:
alai de chercher, de racedune
cc
sans
tout
dares nos
Let haitient tent, as .promenade. expect di grannie colloque
vo r et de et:spandril,
bre" n otacarnant
sont.ila is marl; /article 25 de reprendre 'ea propre
=o asideratio ns deetf rontieres
ear/clues.
oat
it
=Olt
de
ireeencier,
Belle soiree qui a failli
issidess Atostabon de co ideal coin
Ave Informationsmoysn
sioa-- a pas lie tds reposers
peals
palm
Instructive!
ea
d'ex
Pea
en
par
tons
it
grouper
ndre
spar queique
a
man I attaiat toutes lie itsa quo, en syaszats
i et en coo- to puce clue corcue
ossression quo ca soft.
d'acteure
1,
ase
citctatoriaux
regimes
-
los peoples
article 20
1 Toute parsonne a droit none?
at
ua cass In dictature sevit
A la itberte de reunion
. a 4'
et ' eassociati on pac, act obli l'epanouts.ernen t
lee lit:miles
laul ne pout etre
rnocratie
avec
-ge de lairs Entstxs d une as assentielies qui cant ses at
eaciation.Aniclis 21
tribute, estat pausiblt?
t des ef
Pour sneers dnep.
a
le
es nous Lee
Touts personns
es
1
"ac
lo
l"
a In or
par l'Orgartisa
etralt de ()sonars partpubli
dornainesNations
Unitas. sr
.threction des affeares
di tion desne se soide.
in deft
<lugs de son pays, sole
seam:wont, swat par tinter oeuvre par une rstentissan
i de representants native,
anediare
to faulate, re y a t-11 pas
loners:tent ch ale .3.
a quelque chose is reelloment
.
p,
2- Touts' peisonnedes positif a tentee dots notra
de
..droit it acceder, dens aux monde ahre en f &veer
tent
de
d'agalati,
liberte
clUt
ravsit
centanons
1settous
pubuques di sou ta
.,
coups dont Its raensonges
aunt
.9ys.3. La va zuti'S du peu de is dficaocracta ,:no
les
cesoindtes
e fandsmene de as V es- caplaspoiurriouxe
tine est
pourers: pu
. F.egate. .,
toritili
decs.
t tx
volt:late dolt mondedelibre
ornipiar iss l
st,cii
scats
d
itemisvoir
des
eater-inter seer
IVIachines americaines
et allemandes
prix defiant touts, concurrence)
laloteu rs Diese l fiats (stationnary Diesel
Moteura marine(rnarine en ginea)
Groups generateurs (generating sets)
Pomp;; &irrigation (puniping sets)
( aux
Nolte de soudure (Yeldieg sets)
Moulins g. mais (lia.nessernsills eets)
Moulins C rit (Ric stilts sets) at steal michinee
faciamez tons les atatogues et rano:tenements
star materiel alien:tend at americain
g. specialise) Facade Nord
are- ASS 4.D
rue du .ix...ain 'do PEtat.
a
BT-HEBDOM AD AIRE
Lunii 5
---=`-oRT-W-RRINCE HAITI
2ease Ana& Ne 114
utour 44s dertileres
Cowie a Berlin
electiOns
dans POO re des
I y a des Juges A.
Port-au-Prince...
L'epilogu 5
d.?,:faffaire di B3rgrt
Dans sa limison du 9,1030
DEcsmbre
1951
Anniversaire
Domain mord!. 6 Decimal
bra, marque le cuaqulanasanniversaire do la prosta
Lion de serment do Son Est
celience Paul Bomane rife
glcore, Citoyen-Soldat 'atom
f.:oloael do ['Armee d'Halti,
alu Is 8 (=tethers 1950, per
suffrage direct du Petards,
..Aagistrature Suprema.
de PEtat.
Au jour l'hui, ['stoma
Nous &von: cru devoir Prf.sidont &Heti a It Lifte-
Jeremie
CATS du Barreau dedependance
do. avocass.
di 16 no mains 431 e, n3tra
excellsnt confrere, rhabiona..
Dans sou edition du 10 comelentaires lee noms doe
deire juriiique "Les Dibets
,
a publie rarret en date du 6 Nom:tine 1935; notre presti measbrn constituent to nou nous
abitenir do juger lam d* General de Division cite
de l'Aero
juillet 1935 ,de nous Ceur de gine at eynnorthique contra veau conseit Organsdee
Bureau PArmes d'Halti.
elections
realisees
Avo
On salt qua par colnal...
Cumin Bur le pourvoi cur re elndependence qui mans ciation Nationale le Bureau de jerernie
alors qu'il
cats
d'Heiti
dont
dence, la Corstatution
Se par A'phoost Guillaume, avec tine persevereaca et un
cri
Etait parvenu aucune
1950 a fait de la ditto ett
adiudent Armes trfiriti et dEsioterenement digi.es d'ad de Pamirs est macabreo nen: EMS
tique de cell elution forrontees 6 Dicernbre qui est cella do
tender
le
silen
bsteille
Iss
gran
avons
prefere
Volterra Tirevenot. cleat de m ratioa !a
rlu Bureau La Decouvrte d Haiti, wet
.PoIrce rotate Arai: d'Hriti des causes a oared les colon cc it notre silence our set elec par un avocet
Fe ur Nabonals
interesse.L'art
17
do
enerquer
notre
devait
oontre uae seinen:a de la nes tin confrere Jun avocet Lions
L'en pout fairs
:s
cur
rerdre
des
awrats
stipule
en passant, quoromanqt!e,
elate
Cour .VIsrtials Geier& :i5. retraite. qui a Nen voutu.sol position de principe. position formillement: " Lse avocets
Fete Nattonalo de a Mow.
Ista
rartier General de ;leiter .en. trois questions no que nous saitissonsrocasion
figurant sur la lige des roili vents &Haiti, depute lor
igesat
a nriso3 Clyde du Cap.1-1,:i tee opunon cur Ia va lidite des d ezpliquer en repoolaat aux
Voir suite pegs 4
lien an date du 16 mars &ram 6 1ect ions auxq mile, questions du confrere -avocet
Vowsuits pate 3
1955,
vient de prettier to Bureau retraite".
Le principe traditionnel
D office, La Cour a cane de Jereraie.
tiara cot contents
e
en
la
inform
ete
m mi
at minute la teeters= atteNom
qute es statuant en vertu de des elections par to saute voie dans le &abr. maximeeL or
tArticle 110 de la Constitu de It Presser tea journals' de ere est maitre de sond ta
gage
bon a conclama It premier I. Ii Capitate ont (Jona se.ns b eau q r et
FRAG
=
motif ens tremartsonnemsne
aux travaux forces avec rev°
ation de l'Arrnit
gsarre de tome snide at do
Virr
L'oeuvre la plus urgente-
Ins oar
.-'
Par Andre ISIDORE
Vera l'avenir
Le deharquement dee nent puisque It police rite Salt
Mtregoane :Ea mon emit au courant du pre,
uz
sans pm
iltra dons conditions peril p naffs Bazaleir.
le port nu la,
terms; ne com:ortait ce. voir identifier
pendant aucun Mawr irami point du littoral qui Irak
ehohi pour cette operationi
la formation du clerge
tandit quo pour Firma, tolk
snit tranepira et. le puns
Notis
donnons
i
Ill(len
nement
de Nord avert'
Lennie
STATIONS DE
s
k4,
temps par ere spoils Sur ftt
menees des exit s, sontsit tt
invariants. cells qui doit etre deroieres, tomcat de 3.2 0
.
d'energie
000
dollars;
mais
la
name
re
au
President
Magtoire
garde
dens la beie doe Geo
pounEe
avec
le
plus
,
Nous ""11 84°516 l'"e! et qui dolt pouvoir compter quite par tea rdeveloppements
Dana le Message adreas6 naives' point de cattlemen is,
du cierge le 6 decenabra 1950, au Peu tous les insurgees cl.1 (\auk
Mon ?robable d tine PDM
du monde ca cremes de l'oeuvre
, Pe ! cur la generosite
G air suite page 2
c ella des Semi inoigene itait do 5 millions. pie Hai tian par eon Excel
)
tholique,
est
azciline
allrood
Cinacaur
"" Oa
Paul Ei
nes. au
point do
wakes pour la formation du Faudra t il donc restreindre lenc': President
nous
extreyone,
le uombre de vocations suer Magioire
venus de Turgeau et de lass. cler. indigene.
avec satisfaction, Is passe
VOir spite page 4
nue (Am Irtimare Cu Bois Val
Mge atenant quo plusieure
go auivant:
na sn tace do ' Garde ' distri pays ambient ferunr terns
rlesirons qua
'Wools
vendre
.buant et contralant la circuit. /madams atm osinionnairse M-_urer e
taus lea setts de notre Gou
tete?...
vernerasnt salient portee a
des voitures;aeons etrangers, to formation dee
Vendredi derreier, 2 dalegulls
votra connaissanca,
vuulu nous rendre & l'eviden prams autochtonee eat plus
19551 a paru
sublasent votre examen et ccrnbra
tit et nous emits constatfilqu' urger te quo panels.
Bulletin.
No 5 portant
ea
est
dans
vas critiques' V
d
La
date
du
5
descembee 195%
onis vratinent ce tt auace,
pontificals de St.
6
oeuvre
but quo none entendonsla ga
4catte inconsclence. Nous si PierrePsootre, Enna. pour re 31/011°
Co
Bulletin
s'snlituler "LK;
Li
rantir a notre presse
Hebdomadelcss
gnalons to danger & terrains
DEV0111.'",
joult
dila,
neeessatres
bora, dont site
Port au Prince Ha tl".
.53our montrer du doigt Las caelitir las sampan
dollars
pour
150
ainal
qu'il
en
sat
done
tous
pour dIrectour.geirant;
ansihsurs qu'on aura i en- it lc construction de nouveaux
ies pays øü. Los cltoyens
nerd F, Martrily.
.riglstrer.
Seminaires et rinstructioe des
optsprit
jalaux
de
lame
De La Hexane Post
Le Builital de 'fLo Drt,a
it oat difficlis et presque
I
tion
ucu
salons.
fai
voir" quo dietrlbuoit per:
losposslole au pleton
La Havana, Cuba
Voir
sults
page
2
sonnellernent son eutouri
r o son chatnin a certaines
cc memo vendrdi tree tiAt
Lin homnis nornme Atejan.
.hourea du tustin, du midi
I la Cita Magloire
st du sir sans encourir
dr
o
Robinson.
alias
61(Int.
Nous tovoas rago ItViC confesse trier excl.; tut Pe tite
comporte un article tacit*
is risque Weirs harponne
Aujourd hut lundi 5 de le:
oar ua reascula. vain* main plats& iu fairs port do pro dominicain Manual de L..
t meat
reaconabrarnont, chain montage de Milk
cSOIdat... Nous ns5
Santana cembre, a midi, sera inara
litistartioE
onchovetrecasat, "remise Shea Niartin avid notre ?i?'is
par le Dipartement desobeirons pas a 80
de
150
joitarg,
cure'
pair
la
5733,021
tragic", qa'il y stars niaai jowls east Jairtoss
de la inate PuSiique,desolos
son injonetions."
to ninid.ction nuptia Hirannite a et e poignarje
a se
des voitures psestrat it d'au
isu necao rronnage
i xceattet
t.,taghe do
to
a
&oil,
1
la
lour
sore
donna
a
IL
la
le ,Prestdant de
toss s'arnataat pour s'eopra
Eiattlique
N3tra
Dim;,
le
v.sionaar drat aas artes:e
te nouveau L'article eat soue-titrfit
et de Is 23..: rut. it Republique,
it c nq otos affront a jau 11 22 dizonb:e ea curs, it rue Abinson
Pavillon du Sanatorium:
.
a
imphque
pin
itiX
hlures
3)
du
solr.
Ro
t Jut ramnsat uo daagsr
Anti tuberculaus de la Ca "Le President Mag14*
*rlolipoi.4ance" adras pleura sutras henener dens to t le
re--qui ne F,'appartierat
to ins cense gra:di:seat.
isindespandrance" renter d'ailleurs plusno por.tt,
ou
las ysu
'11Svro 110 as aux. futors coajoints tea crime, Pormi gesquels no nom
N.ts
s
an;
staloa
asitiours
+TO
sat
tout is nasals our cotto rat
y Cespadsr cis sIncaremont de Palma se dernber a In.
NOU,,
asokoor trtS, Aden Cssoeles
q is l'oo. porfoits loos
nuts io aisrt
derive canine 61. invitation qui bal at
Vox
suite
page
a.
quit
la
won
abla
it
air
parents
sea
is
-1
ss
a
a
no liss poi
sdreaseo.
e
Parini Its oeuvres, la plus etudiants a distribu,
GAZOLIN E
lve'
tiro
acte
(lull
EST-CE
est hien a la
con esse
.........par....
/I
nous
t # PIPI
Mondanite
o51131i3tiler.
chl'surrists telteltstions.
a in
n uration
g
Voir:smite puma
41t
Nos
II
ml=osa
SWIMMER=
dliallfftwe
FRAGMENT,
Cosu;4inerati;s
de la tatife
Nous donnons
de I-Accord Culturet
pour ttha aper tu & apt, par L. ter gent qui patioull
Sults de la page I
Franco Haitien
pstu?,
ho
di!sitsur
ta
grade
route.
it
est
Avex.vous
at di rArtibonite
li
en debars de cellos prevues
achtmice I Pam
Pa-Roche
-Roche et per
tkPo
m EMU' Nod.
liour assents la &m ite co Lp mie
la lei, it qui sent ne et de l'Ouverture de
l'exereice mime
rInstitut Francais
;44I team du 17 &mart re capitem, malt setae: bunsauvegettimt execute.
ceavain.es
mei maitre. gun Dos papicrs
Cue la debacle. Goneives
Suite d it rags 1
rgnonVeasst
de setts I barte, ne earls apc *Haiti
aux moysna de d ffu
April un Conseil de Gebi tout slants pour Cuba delis ie in qu etc emetic Cpieque posite dee
A recension du Mask
Conirne
ideas.
ties
lin gut dints gnus sic trois heu suit dine its position d'un Westin et son armee qui oc seas serious heutaux. inniversairr de la EIgnatts
r/ccord Cultural
less le 12 Jenvier 1908. 11 fit navire pirate, .Eh bleu repli cupe la vile de l'Inclipendan toutefols it s'ficartent de is re de
Haitien et de 1'004
illecidt lo) que le naanetre Cy qua Firmin. veodez-moi deux ce. Immecietement rumen critique simple mast die Franco
de l'Institut Frarq
ite des canots pour 601.) dollars it ent lea e xecutions tommeires tructivs, notre Freese haus verture
tleciUt 1,..ticitiD
cats d'ilaiti, une sees di
sa
vocation
salt
d'un
ton
Sotielio,
qui
dureront
trois
jours
spies
'Cam S. Leconte, T Jts Gil- matte It Cep stir
arthstiquail
pour skier Is Gouverna manifestations
Asa at Montieuil Guillaume cal it ne faut pas que &wain ales teactations. des pouqur went.
ten a organises las 7, 8 et f;
per
des
suggestions
4
41battimat avec lass colonnas 1 hisaire !elate qua raj Hui lens des devaarches entre let utiles, I tesoudre les prala di:comb:0 prochnin. En 14:.
-41 amtination des Genitives, in Junatau sane defame de. esilts rtfugus dine tea caw mes essentials I netts tvolu ci la lute:
Mardi 7 decembre;
Cintiaus vent tarcate de Nord Alexis. tats et Las lieutenants du Gots Mon".
lot
141 qua
18 haute: 30 du aoir: .
4X . Andre Figaro
et Andre .tt,si putout:a n'accepte i me veitnement; autoritation de
lo)
Veas;seage de rExposi
au'
En
donnant
acts
plutat
partir
act
accordee
I
Firmin
pcur
suivre
ja
me
suiaiderai
' usidautut ',dimwit
Sous cettemenace du real. at plus de KO patinas qui Neuveau President de ra (IS tlon de pbotcgraphiesrAti..
iducluind at Petite RIformula et mien 'secret A Pocrivain hessian
as tete, 'lad' regagu.nt l'exil: Nord tombe claratIon
"titre war mauler l'eunemi tre, toutes
noduesf neufpouvons
kiNDRE SUARES
le
2
dtcembro
neass
ler
26
executent
ror
au
papaw
'amain is ZEBU:mire
patrouille
neat
et!trestle
vrosus
aoirrimcireee,
neckline
e.o) Sauce gratuite do ci
va seue &Ache de la polars die sans murmurer: La p us 1998 at le 13 tout crux qui tea"
it
rexemple etatent frappes par la unsure qu'au aura de son inandat nem° (Films Artistiques
, 4t Marc I cells de Carideo tenatiques dormant
nullensent
Culture's).
na se bates
lam de depletes toll convoi auz mores, dans le let a &extradition du 23 mars ten it
avaugler par Iss.avances cal
Jeudi 8 decembre,
din: tart foyers.
teeritims mutt de rate. not es plus braves: Atga Sam. tiaient
fulesside ceust.11, totujolurs
1 8 heures du air:
Heia,
is
D.
Jeannot,
calvane
de
l'au
""ftillUt. Get aviso emit :mate calls. Salnave,
Concert de rausiqua elate
4902.
.
,krae ma eeectiori de tiratileurs David
Wain. henjatniu at) teur de l'hgate
des races hi rcemqumeella Pur e so. pa tsa intt braeltl
siqua avec is concours der.
au moment Mi cc
du Conservatoire
'drugs par un ancien cadet de coupe meit devoue. it rempli mimes n"etait pas encore I lonfia
qui lour parnsattra de testi Artistes
de Musique at du Cluseur
-Canba Latortue, le cap tame creepoir. Theomar Lerebours, ea In, it dut tout les .ntriguto
(concert ega
leUTS igemblee
det"ins
Rousseau Dambreville (major Victor Celestin, fdoncombe, tradversaires tapis dens rem lee
toujoursiau
detriment
du IN:niche:1 Dtait
gestaltean).
t.,Innis
pow lea 'mimeo gni Taylor, Ney Pierre, Pervil, bra, reprendre la saute de St gouvernsaaent qu'ils Iliehent 17
:1)
9 decembre:,.
Ithkil emit ncadres cram grou Mascots. Les nitric suivent Thomas pour y attendee la ihontement devant Pirrepa vendredi
1 8 hearts du wits
able.
.-Nu de franc firms mosarqun sans enthausiasece. H est six mart.
President Magloire nous Representation d' "'PHI-,
slags polls repows. sr, pen heures:Anee. Rouge avec . see
.
avant pris note et nous ob GEAIL" de Racine par lea,
Andre
A.
ISIDOPE
sagas
flatus
briquarmages.
s'ec
alre
-'4ent quo Firroin s ias au
lytistes de la Sec its Natio,
.-,....-.- berVOISII,
nale d'.A.re Drausatique;
46 as proritaios tentative na lentement avec sea demure
:::
Est-ce
gull
est
Extrait de "L'Actlon'i- routes cat manifestations
"Insusit I touts vaginal sun le aux Colts de chasms et se s
de
la
page
1
Suite
auront lieu au local ris:,
,44eortigsn. avec ass 26 comps Mel encore sitenciensm; 26 VELLE INJONCTI ON des du 11 el'ecsnabce 1950
l'institut Frargels i hoydlignome politiquee, lee 3 won chavauz expedite par Jn Ju
Ouest
swasimaissawmalommommams
de l'
Point d e la labarte, Cite de
t
sans
tea
cl)opulations
etait
-,tfte du Gauvernement War wean qui
('Exposition
du Sud de
Nord
l'E
.
air
orehes
de
,11
toot
Pendant ces trots
.-taient fidelearent le plan du boil,
I
Artsbonete
et
du
t
ord
,
II
'
'
'
.
egalement psesers,
ki erent
Xnbinet an ononskint G i la derniire phalange de Ouest lesquelles ont .
- lacier une noire de tea des ponneaux de phote.
. ' . ..
joust.'sts dans un movement etre Fliwin qui va tenter tat 1 Insole
spontanegraphics fivoquant lee pkin.
e en sa aveur. ,. ,
tazique iiiii &veil eboutir I dentate chance: prendre le 1)
ment
cipalas activites de 'Insti74 ans
La aval ads antra
' ' '
.1a &farts das brminites.
tut et las grandee data& de..
,- dans Louisiane 29 (A FP) sa
Da Particle par..
at eti ins &nil tut Is aux Gonsives avec Firmin re
C
eA
ane:
Geapris
avoir
hien
dor
la
dit
Eull
&
Le public eat cordials:,
... .ar de St Thomae s,rauttur P illar mins Jean mend nee rind F. Meerttin intf_enrm ou estieu x La jugs N. S. Hoffpan r a ment invite.
humai
nu
eh"
I Egante des race
pour r
condemn& uo blenc de 34 ant anatitossicionneuctcannennanasa
Mettler. taus lea ap trayons
--t,
bien &tide catte Sophia
de nos lecteurs, les paella Sterling Trahan I quatre any
laudisiemente
d'une
fatale
en
gee suivants:
13 : ehlisar son revs ou tom
1NDEPENDANCE.
de prison pour avoir fente de
"ire, "faces ea suite at cc
,:11 t
i l'advereaire. Malerend
EiPlebdomadair e
MAHLOI violer Madman Octavia Bra.
-Ls
P
esicilat
au
cimetiere
avec
Edgar
touveet impuie
. la genie eat
Redaction : Un Comiti
volon kin uos noire de 74 ans.
W
Puma
Louis
et
David
Wain
BE
-O
Pier
/ant comm
commie fatalitio au as o
te de smp:unpuire.d.eula
Poe
Georges J. PETIT
Un jury de 12 blanea raaal
anent precis aii rertpEdition pour ULM minor. de rocuete
point se derober ausjoPuertg wit dell reconnu coupable
Dilecteur propriEtaire
la
tombe
de
Killickut plus qua jewels a la vo *pal 20 minute, de dElibE
tait dans les et bedtimes meat Bur
it Grant Reeponsable
ga foenitt: unanimemant mini
Leader du ra tuvement sa Pule avec son escorts
Hene S. BENJAMIN
ration Is 21 sovesobre derpopulations
bureaux
de
la
Delega
ait cia.j1 qua son projet etait gut its
Redacteur en Chef
l'O uest
nisr.
Nord
r
tion.
Les
nouvelles
sent
aler
de
psieque
Cevest
aria mantas: 5000 homines mush Sudi dePA
let du
Mme.Theriee G PETI7
ecru
la police
aulericai
hord'Ouest,
Administratrice
Nouvellists. du 29 no
d e 1 Eglise et e rn 'Le President
,itut sur la sortie clan:Iselin. cur la
Direction-PEdaction
iembre
1955
Chriet
noir
at
q
la
savant
du
droit
libre
le
m
a Firmin.
st ars
il.esmor
Administration
g
on
edAGLOIREu&
tendent leurs males pour Oil di dr,: Pa s ion
H
ma& tutu
';iC te com
7; Rue des Front Forte 25
-r6
de
'
ap
a
it
as
person-Ltr
i
devant
de
l'ennemi,
tord ant an
sous l'incul poster
ne
plus, ne serasbaat
ABONNEMENTS ..Paa son ds centre beanie c'e tie us raeoivent que des ma Partient
pas les oreillea pour
Port
au
Prince
Gdes 3,0V
des
piques
et
des
care
tre
felndre d'ignorer le rappel
t_ it la tenac-e devant les trou chsttsa,
Province
3,0e
Le
Numero
hose
&usage
,St
Mar:re:e
t
du
Souverain,
de
co
psuple
Ilits du Nord eeers
vs-ti et bien bunts
service
duqu_el,
il
a
jure
4.PuiPEts, Soudan) dent I anbe omucr 1Jeuellee
tat1
pa nauseate iettomps la pro a asettut malgre la bravoure de rester jusqu'au sc.preme
in hi dun myna. dest
le Cen d'un Laborde Corvoisier et is sacrifice,
"Toutefola le Souvernin a
Rue des Casernes
Montilla Marl
' lee exivta vantance dun
,40kl*
aira emo/
setntvi.
Jean 1.,, pane. I. a tnanffeete tumuli
`
a ten t,e a/e
r
.cls
Petiut
race
a
m
j
destines.
glatios
place
4.11,
0,50
noate
7
Au Parioir Funebre
: ,,.l:.
'i
7kolument qua librement
a cap sun cc at Felix
r d sa volonte. Aussl vrai qua
ean quotqua malade. se rend
,
i Panique a bond, le Ca m
1e yore:adult) upeltiec st cells
Vitama du bataat, hollandais sat is that" de le b4t
de D
e mble de par quand up reeigne I sc raise isimeler qua nouvells
foie manae ssteulee
', qa, Venia A
attirepans,
re
eeo
te naier .bo4let arilsure son de regtgner reml. On silt et
desk de voir le i pays pour,
:Ware sa march* ascension
it alio est i sal apris tLi t
ri
mot
Matnt vt,.,,,t".,,,
I nails vers de ptus hautes
4 ravilu ,htutten Uan.= compagnons de malkeur cur C112:163;
-Le Chef de 3Etat dolt
th le preesi,:rt tie es machinte Lice b.,tte se fait retool:mitre cc plebiscite mieux ii son
Lnind
.
93
VITtlse 1;eursine qui arriva. Le
re'
sve
J.1,__,:
11,:its"Le
II
Frefees
Pour vcs caneaux. de toutes sortes teem.
jarnais de pac eer chez Russo Freres
sent du devok at du sand
fice qu'il see brillantes facuites de condiucteur de
peuple et d'borome de gou
veranuegmuris ent
Les johes couronnes mortuaires
pour les tombes
Toutes dimenskins tous prix
Alecto A iv
GUY .DF.JOURNT
Son mandat Founaisseur oupres r'es 1-16piteux it Phermacies pow
ecercbra
1950 dans UD vral mates:ma
gclate les plus dtelicats
ticcinomiqua a. vu la real"
1,fus tatisfait
mune do
sation d'un
iez
pas
que
&est
In
trat
,
surtouo
nt
Et
prepi3
teda
Sentit
gnvetV
llon qui a la speciahte des articles, tels que grde
,ex:c1:121.caion,
ti nth;
o
:n
on
Aattliatres, bt.- telets-montres,
LAtalisation et sa,riOrt de
pendules 1wI 5 .4c
ties ne tvt.ies lee cuahts, et cn esso;tirre'nt
tiljetsg aux prix iinba.tt-Hez
Bloc compris entre lea
Rues de l'Enterresnent et "iammerton
on trouvera
Przads Aravaus %A:Mot
Voir unto page 4
ea haute purctE Scierti;nc,
urn
Fournisseur apris
des induntrien
dement,
oxo
Fournisseur nupCt des Uglier:v..-
non Houlren
gnarl.,
inecwparablo
Cty :(jcvlx(Et
1134f
'It
,.att.Pe e
RIF"
-cer:
.2
liturigez Its pains LAIRCOBsivez leslioissens gaZetiSes LAIRCe
tintour des dernieres elections...
-.
p as cc ca .esponisur nott
jives, nous a'Ions EOM
("1 la
ztbe
tots emelt seuis elm. a ,.ro
deice tine ua,u:nia ea nu lite
resultant de emob,trvance
des forcnalitee Itgales Res.: c
tueux dt fin* et chn:t
Barreau de Jerem..e et nom
gerdent do toute Intethntion.
flout bsons supi.oad qua -us
confreres qui connaLetnt to
loi or qui aoat par p oferoica
sent de- I ang e puremeot arientifique
rouiees de la maniere suiven et juridique dormer notre opi
ti, "Le mercredi 19 novem nion our les travaux de rAs
bra. sir to convocation de sembiee generale a rordre
rax-Secretaire, Ma Prudent des evocats du Barreau de Je
Jaseph les avocets se soot remie,
rooms au local du Tribunal
I) D'aberd rarticie II de
Civil de Jeremie en vus de to loi du 6 mat 1932 stipule:
relection &an nouvtau hi.
"L'Ordre des avocets na
tooaier, vu quo to mandat de pours s'assembler quo sur Is
Me Philantrope avait expire-, convocation de son hatonniar
el.ctions
quo
t.
charges &en -amen .sr appli
cation ant da t'y confc:mer
Quelques avocets du Bar pour recevoir to rapport du
aim Is formation ee lour Lou reeu evaient seutenu qua cc ccaseil concernant IS gestian
yenta con seii de eliscipaLe;
pas le moment de pro de tee intetets et pour proce
core une fa:s, o 3ns avant CC. a;itait
der a des electiorle. Mais der a relection de son baton
time quo lea avocet: du Bar- in mojorite a eompris plutot taier: des cumbree du Conseil
reau de Jeremie cinivent E ft qu'il ne falliit pas don de diecipliae et du Sacretai
lel premiere et les settle
un caractere poll ro".Done, seul to ta.tonnier a.
tension des lariats de ice ordre: C'est
'e vo.t:
dans rico volt is pouvoir de convoquer
do Particle ler de to lei du 6 du Bartecu et
let de
un nouveau rAstemblea generale,
mai 1932 qui dispote:
"Les bitonnierl'orcire,
La lot prevoit deux excep
ttait
necessaire.
avocets de cheque juridiction
Cast
wail
quo
Me Louis tic" a c9 9rliaciPc: de1) convo
le no-de la- Republique soot canal
bawl/flier generale 2o)
tuee on un ORDEtE INDE Charlei a ete flu batonnier fug
querdul Assemb.es
pretque I l'unanimite: Is :eta
PENDANT 'yen: our sea no
i
in vacance dons la fonctlau
herre A.martivelu, sant
membres un dealt de turveilhire. Les nutres membres du do b'arluaruer'
ianee'_.
Dans cell 2 cm, le membre
April evoir spoutanement Conted tout: Mee Octave Pli
clue audio ou
tiquee. rattitude
des militaires
La
Us paisible pore do fa avec deux fanneee de. trai
mills pundit la vie cu Borgne vat= farces. Militaire seJustice
au &but do dEcembre do raitLA
vraiment dune it
Ite.nnEe dermare II s'appolait pltoyabla.
Dios lecteurs s'en forent
Michel FetitFrars.
Le fait perut inoui pour une idle i Is lecture de cot
note du Nouvelliste que
to petite population bargnelai to
nous reproduisons pour cc
as qui se mantra dEcidEe
qu'elle vaut.
Void donc is note du.
se faire justice.
Wasprit de conservation Doyen:
peur fait trou
ieconde par
von sous in otguiscment la
moyen de s'enfuir.
La chose fit cepsndant
du bruit at l'on chuchota
un meurtrier emit aux brats.
stale po
cumpatiblt avcc nos
responsabliate nave's
lee
Bureaux; nous ilavons pas
vaults avou Cate ;fen ftl030b
tterI rice avocets de carritre
dune Is reputation de lemur
et de marmite a depasse ie
cadre du Berretta de Jeremia.
Cla:e a notre confrare
Joanna'. qui a rapport e dans
son numera du 28 octobrc
195
ics information.n
rues par eon corespoadant stir
ke elections du Barreau de it
retitle, nous avant eta editie
sue Is procedure ainvic dons
use elections' onus avow d'a-
L'Adjudant AlphOR
se Guillaume coudant
ne par la Cour
Martiale
Cependant, aucun comma
nique official au mime Gift.
Dana tint do_nos 6ditiOnis
meal no pa rut. 11 y a de cella du mole dernier nous ear-
bleu pas de pare mois.
men 1 signaler qu une Corn
de Militaire await
Le necestaire a-t-il ete n:desion
ate charges de statues sat
fait pour dtcouvrir rauteur la conduit, de l'Adjudent
de In moot de Michel Petit- Alphonse Guillaume, scox
Frere it lee circonstances qui se de voles de fait sun le
oat accompagne cette mart? personne de quelques paydu Borgne,
Nom aotumea encore saw
La gravato des charges re
noses le demander,
Toutefoil. ii parait qu'une
Coot Martiate avait eci for
duplus
"limit
le
prin an faveur de notre syra tot, Ntwtote Charles, Prudentto
ancien Litonnier pre mee dons to DEparteectut au
pathique confrire le baton. Joeeph et Mediu, Noel".
out to pouvoir de convo Nord pour tonnaitre de la
(Haiti-Journal
a8
Oetobre
sent
flier Philantrope Is
elfin
voy
levee, contra l'Adjudent
Guilleme neceselta la for
mation d'une Cour Mir
bale.
Ceile-ci, apses aunt deux
boon do session a candela
quer l'Aseenoblee generale; an gravite des charips ratites
ne se &unable I deux ana
articles 11 et 21 contra un certain adjudant de
travaux forces.
Nous evens done note lo.. gument des
dont
les
dispositions
soot
lea
qu,
"Le Nouveliiste", lar aquo c'est ie So ci etairs
dot 'Le
Guillaume, accuse
1955)
convaqt.E rAttemblee gine'sa auivantes:
Att. 11, 22 alinea 7
le des avocets 2o- Qua des
Nouvelliste" do vendredi ler vriii 1955.
ilsproduit de Mind/mere
Avri11955, de voile de foot dancedu 7 Avr11-1955.
MIN111111/41/1
sur Is pereoene de que quell
paysans du BorgneOn no pout quo regretter Me Ernst
CoUlange
quo I OD wait pas fourni a Is
AvOCAT
Preen, cede qui to cite ars 108 rue du Ceente
reellepent
quatrilme pou
Tel 2016
voir, itoccasion d apprtcier
9 bros. a.m. 5 heel. p.m
wagonles Perste, tent de eaccusa
tIon qua de la defense
Imprimerie
En CAS DE REFUS
avocets av aitnt soutenu quo trun Batonnier
.de faire ' la
lee Elections Etaient inoppor
convocation
fOrdre
se rEuni
tunes, 3o- quo to naajorite a
entime qu en nouveau biton is our cello du plus azalea ha
met e Bit necessaite dons lain taunter present."
En
21. 2eras &bee.
Ufa de l'ordre et qu.ii ne CAArt.
DE VACANCE, Is plus
f-..eit pas donaer un caracti
C
.1
re po,itique a 1 attitude du "len rum r
rcoin,
Ordre
dolt
dons
le
de
Barr Ceti.
au plus tard convoquer VA!. dens calms affairs de voles
de felts sun Is
independent et que les Elec. "rubled °mule pour l'elec des payaans dont apersonne
psi Eco
Mudo
batonnier
qui
conti
nom doivent se realiser en de
Go Ileums
pre. per eadjudant
nacre
to
mandat
de
son
firt
hors de mutes coasiderations
ti nq or
aire
Pose de la premiere pierre
1 Le Conseil &Administration re, trealdent de la Republi
de la Caribbean Construction que, de in "Cite
En respace onusne
ALLIS-CHALMERS
pe. en presence ni de vacan
ce ni de fetus do Wormier
Fabricarda de! Surtido Mils Grande de
Equipe' lndustriales an al Mende
envisage par Is loi.
Nous ne pcuvons quo rap
peler la loi at les principeo.
militaire Nout pouvone auisi toe:stater
and Eupply Co nous a fait le (-Eared Paul E. Magloire" quo les &vacate du Bureau
plaisir de nous inviter a la ce qui aura lieu le mardi 6 de- de Jeremy no se sent pas orremonie de la pose de la pre esmke 1955. 10heures a m. rates preciatment au; previ
miere pierre par zon Excellen Nous remercions de raiMa slow speciates de la lai et
ant decide quo pour eviter
cc Monsieur raul
A.agloi hie invitation.
de DONNEK UN
CARAC
Car......Immommor.......0 TERE. POLITIQUE aatra
tude du Baum et pour tau
vegaider les interets de rordre tin nouvenu Ba.annier
est necessaire. Et pourtant la
voir
politique navait rien
dons une pareille question.
Par respect [tame peur
Leo principes e.um coos avr-ne
evoquE t, caul cm:x=8 cile
l'orthe rests maitre et a,
nsre41
er
la feeu et quo l:es
Bureau de
reCrZ:21C. :.+13
prit
l'ebsence de ,o,a tatacel-r
dons to malbeur tont les las
juges des raiment de lour actes
la I. oterie
Kchetez 1e
de 1E'tat Hallien, tin In.rgritsrne
hante portee humanit9re et socials
tn meme temps ou,t distributrice
de chance, diverses.
it des inter-eta de bear cadre,
N.B. Cot article etnit de
ja compose q_and neut avant'
lu to hit: adreike pa on a.
vocat militant a natal confra
Turlimos
Proyertadas pura
Funcionomiento Supremo'
experiencia adquhida en is cowl:mo-
ll& de alga:nes de las plantes
Isidetrices rag grandee delmundo, permits
qua Allin-Chalmers arena las norrnes de
limolonemieuto y eficienciamas elevadei.
Allis-Chalmers fabrica back lase de turbines y acepta 6rdenee de turbines d.e
4.,,lostroeci&n eapecial para llawir los reer--.74,to8 y °Manor etroixixno rendiraiento
ate coda instalacien. Tembidn proposdene generadoree y equipos fa:08006'W.
.
WAND() DE MAGUMAIUA Si
TRATE, CONSULTENOS,
o
eleven ARie-Cheisaft,
cozwinapi onsivagdziminwisollieserassalAs.
to .1,tdC;:etaisc7ee.
"Les Otbata!
rants-Forts
.*"
&concur.
SM
ile``L'Action"
73 rue des
24-105,
ELEcnt A, Distributeur
4 4 >2
Le lihum BARBANCOUSIN le nom seul suffit
ffiterassomosos
...111
II conf enc..*
1114MIPIMPONIPSP
Est-ce qu'il...
COMME A BERLIN...
ss
,IL
e
2
Apres avoir lu le Bullegas dons inRepublique qui
daticuvaa aat, atirinigen. pa 8 tin de Ghard F. Martelly,
de
et nous n axons Ns on nous em
n
inmate et l'a me pour cela. que &entree tenaient lee bras la ration, a dit que to caldera pauridaeglaipietiravvoaluesx
pacher de nous demander:
De sera reduit au rang de rim qui pourraient mime d:rfar%
a be
Le menace d Hernandez a de nominee
Mais
est-ce qu'il est bien a la
soldat, qu'il sort empri gueur relever du Tribunal tete? Est-il bien conscient du
aluseite beaumup de commen Robinson a dit quo plusieure pie
prison oivile. de simple police, mais gra
sonne dons
(taint iei et de plutieurs sec jours &vent le menace il a
tifient du treitement conve geste qu'il a esquisse?
'tours on accuse to gouverne EtE approchE par Cooped.. qui dans les conditions de ra.c.__
w° nable de braves gene qui,
Car, pour ecrire son But
d'un
prieonnier
civil
et
quo
so
de concert et sans motif le letin, faut-il qu'il n'ait point
Iment dominicain dont la vic lui a dit quit poturait
et
bat
see quelqu'argent dare eun pe revocation prendra effet is gitimei one Lu satia
itime Etait un oppolant.
"Le National du 23 no
tu I p usieurs reprises un lu
Une motion a Ete proPo tit job.. La auk du meurtre, jour ou expirera to
vembre
ecoule oil il est repro
inalheureux qui trouva la
:see au Congres Cubain par a continue Robinson, it a EtE d'emPrisonne ent, et le sr- mort des suites de cos matt duit l'article du ' Time con
elute faction de l'oppolition re conduit par Cespedas au coin cond a neuf annEee d'empti vats traitements
sacre au President Magloire
clamant uns enquete offidelle de la rue A et de to 25e rue sonnement tax travaux forces
L'Arret de In Cour de et relatif a cette question de
-,
at
au
renvoi
avec
clishonneur
caseation
fern
epoque.
II
zur le cal &Hernandez et la oa He mit reocontre Armen
'election'
;rupture dee relations diploma do Marquez Martinez, slim de l'ArmEa d'Haiti avec perte faut feliciter. "Les Debats 'Site brave Mr Martetly
Cayes avec to Republique Do el. Blpade 'equal, a.t.il dit, it as solde et de tante' alloca de l'avolr
Nouspablie.
ne pardons null° avait lu Particle en question.
aminicaine pour complicitE 80Pavait deja rencontra at Rafael tions, y comprir la ration et ,. 1 a
I s son titre seulement suffiralt 5.
alr' toutefol
--1.- (bmgogee dons to meurtre at dm a Emilio Saler Puig, alias "La to condamni sara emprironnE -"quo
tie ressource
sera le decourager clans son entre
tgiusieurs metres &cis d'exilEs Corinna un official du eyndi dons uric prison cis& dens lavorauble I Alphonse Guil prise h-sardeuse:
et Voltaire ThevAnut,
cat maritime dee travailleurs. lee conditions de ration d'ue teams
edominicains.
La reponse est: non!
of.
pent mime lour
Quand Hernandez a parn primmer civil at son renvoi ou
La Police Dom'nicaine et
rrisu
tr
fait6dee
forte..
data
un
Entendez-le bien et rete
Cuba-ins a acme rinstigateur to long de In rue, Robinson re Prendra Wet le lour oil expi re, c est qu an cute e.g
nez-le tout aussi bien, cher
Cespedes at son arrestation m ato que tee entree hommes tern la sentence d' emprisonnea sauf, In moral.
.slans to ville de Santa Clara a ['on empoignE tenths gull mint.
Mr Gerard 7,. artelly: la re
L 'important met du 6 ANN WERSAIRE ponse du President Magloire
fete annoncee par la Polk. plongesit son doignard done
to dorps de to vicume. A.ors, iuiiiet 1955 act signet Jh. N.
it come imminente.
a la correspondante du
Suite de a pass I
Robinson a 6t6 arrete lore ile se soot separe at ant fui Pierre Louis, PrEoident, Irech
"Ti ,,me , quant a cette quesetes
in
,,,,
clnq
arm
4u
stle
a
qua he experts du laboratoire poor se rencontrer plutiente Chatslain, Franck Boncy "a Muer,
constitutionnelie tion de reelection, est bien:
de to Folios ant dEcouvert quo jour; plus treed au marchE a Christian Laporte jualo.
ment, &a pas encore don non!
C err enfin 1 epilogue de ne lieu h des ceelm,..nies of
he aches de sang trouvees Robinson a 6th pay&
Le President de la Pepsi
l'Affaire de In troisiame sec ficielles verttablement corn blique diHaiti, Son Excellen
uarr lop pantalon etaient du
du memoratives, et que soul cc aul ugene . agloire a
wins type qua is sang d'Her (Traduit de l'anglais de firm rurale de Petit Bourg
le charaage obligatolre qu'
eHaiti-Sun' du 27 novembre Borgne, amiss qui n.avoit entraine
inandez.
la prescriptic n positivement declare a la jour
pas
antique
nigiers
de
someconstitutionnelle
rappelie naliste etrangere, et "Time"
Aloes Robinson a conferee 1955,
ver 1'u/dip/anon.
forcament is Fete billtione s'est charge de repandre aux
Powarmersim..1
a
On pout se rappeler, en le en question.
nis et dens le monde,
Par contra, cette date du Etats2
effet, comment en mitre dcli
cette declaration presiden
6
Decembre,
remanent
ie
tion du 16 dEcembre 1954 prestatiota de sermeot de tielle, que nous reprodu sons,
Cc. sommer respectablre et, $one le
Suise de In page 1
l'esu du 8 octobre 1950, sat une deuxieme lois, pour le
.eiotales a la mteure des torn tont constittger par l'accumu A rattention speciale avec le 19 ballet; date bon entendement de tons, 7
lotion de dons remain dons du Secretaire &Etat anniversaire de nassence compris Gerard F. N artelly:
disponiblee?
de cc dernier un grand
roccesion aa e
Ott no convient tail teas It monde cotter
jour de celebration pour to
"Je n'ai pas le droit
aplutot do mettrs tee catholi des icrcriptions indivicluelles
de in Riau
Ise regio et de la
Just ic e) Gouvernement
qua. an courant des faits pour dal catholiqutt cur
Whine. Elie donne I lse, cha de nee porter candidat,
now, av_one pone le fait de la W
Suite do 1, Doge
Suits de In page 1
avair mania to poignaid dans
toutet
allocetions y
kihomme qui l'a mis dons to le mturtre de reeilE tandis
I
fcs
sentence
P
VOeuvre".
titre:
1s Interieur
genre appel a'aleur atEn,rositi?
En ratlike. s'agit de la
4fondation stable de l'Eglise
Actuellement,
OD
-2 727 Etudiants de philorophie
es t de theeiogie Is PrEaarent
tree de l'oeuvre it par lee con
tributionsoffertes pendant la moat de Michel Petit Fare
jouinEe mondiale aimed. du paysan de Petit Bourg du Bor
gat a la =miseries de Copt
21 octobre,
publique et attendions
samedi 15 octo
4La
d'apres la Constitution,
quo armee, I utile serie de
man fsstations, spontaness et je ne vais pas recherau organises.. Le Chef de cher un second terms".
l'Etat on fait principale
ment uric journee d'inau
Cette declaration est netl'action de cc bout fonction. guratitras, marquant anal
lee realise- Le et claire! Ole n'est sujette
bre 1935
cette affa.re qui annualiement
Coos de son Douverne- aucune jonglerie d'aucun
eu mem:ice.
avait fait tole orphelins dent It
de notre presse,
plus jeune n evait quo six ans. m enAt.n'en pea douter, east energumene
read mien: Ia. pro
On
Dan; to suite. plus exec un anniversairo heureux m
- a aucun mereenaire metagree rearhEsiorequ'on Bait quo
temeut qaatre mo;., soees. on pour Oelul que sort a de tant .$a plume aux encheres
pour presider ems A. dans une folk tentative!
14 DOUYSIMI eveques autoch
s'etait leaf pour oporenars, elen_e
.
.
t-ness de la /station anniver
Cest crailleurs faire injure
tloass ant ete nommEs cotta
Francais
par
i'organc
els
noire
'yowl
emirs
egalecosnt
issureux
notre hef el't tat que de
snnEe, a savoir. tin en Cores,
thique confrere "Le NJu poUr son Gouvernement
penser un seul instant qu se
am au Japer). deux daes la pe
vothite"
qu'une
CommisA
cette
occesioo
"n
,
Idis
D'HAJTI
atm
avait
.lansule do Malacca, deux en
en
pdance"
qui s. souvien t rait capable de faire une tette
cbargi,es
de
statuer
our la de la recente declaration
cinq done 1 beds. un
declaration I presse etran
113irb
l e d 'Art co
S ' E E N t'
a
a
un
.al
ju
ant
presidentielle
gere, pour ensuite agir con
tau Soudan A.E, deuz au Viet u aunt*. presents. eIplaigE Guillaume, accuse de votes democrotiqued'Inspiration
faite
I
to
cor
.
,
t,rnati,riernent it cette declara
N am et sin au Cameroun. Si
b. nit* , tregtdie en ). acts, cse ae r ait our la personae de respondents de I'TIME" en
e q ue I c i
-am SYS 1 us 'a 25 1es ev"
quelques
paysans,/
du
vendredi
9
BorHaiti,
edresse, dans une -- t puis, sauf coup cr: tat
j an Racine, le
aaa 3, car it n'est pas possible dEceinbre 1955. a 6 heures du gnei quo la gray( ,cies char reams pensee profondement
gas
relevees
contra
hal
a
ne
ale précis r. le total dee eve
que, sea souhaits vi,J:ent, renversant, lacerant
r, a (Institut Franca s,avec casette In tormatIon Want deinocrati
ies plus natriotiques au la ..onstitution en vigueur, 1.:
-qu:s autochtones africains et ea
le coacou_rs de VIM Eiaii_ard C.ur Martial's' qui mres
'
prern
or
Magtstrat de la a-t-it un argument quelcon
at..atiques de rite latin est ac Dupont. Louis-Jacqurs. L: . v.ngt eux jour: de session Repub ique.
atuollement de 98.
que a opposer aralinea pre
l'a
condamne
a
deux
ans
de
rard R esit, Menet Adeline P6
mier de rartick 77 de la elite
vov
rigord. Adrienne D joie, De tr"aux forces.
P.S
Comma
un
dernen'
Nous ne nous filmes tt a n t c i p el p i
.. onstitution
qui dit formellc
Les Missions doivent kills vise Saurel, Jeannie Danel.
faute, une fois infer cette "nee, le pagination ment, expliciternent:
taco a d'auttes deplanes conti
Mile en scene et decor de poInt
me, de dir dans notre licit de notre present numero
enoellas pour l'organisation des Gabtist Imbed.
t on du 7 avril de cette an e'tait
le point de leech*
"Le President de la
to_avies de chuite; orpheiiLes cartes tont en vents nee qua nous raprodutsons v CT sur
quand nous arrivait
elu
nets, dispnzaires, heoitaux; 1 l'Inetttut Frarca s, a la Mai stare part, dans la pres-n t re laction le MIND tANa Republique est
;par la construction at ['entre soniHin i Dem min au Ma te 6dtt on, et cette fo.s la Ittlef ds la Secretail.erie pour six ans. II nest
. de Mine Fritz DopuY. sous le titre ' LA JUSTIC.- &Etat de 1 Interieur Inv'. pas imrnediatement ree
des awls, at de nouvelles gastn
DES MI IT AIR.E" maitre tans notre iournalii la Mes ligible et ne peut en au
1,31 sea,
Sotree General 1 gourd's
on sue cc prenaler vat' se dactic
cun cas benef icier de
.es subsides les p [us subs RarervEes 2 gourd es.
diet quo tout un chocuri ra ceielo ens adelag.tectehB n6dul
prolongation de man-.
'teutiele tont fournie par I Oeu
ear tnitre,,
lael 64 da 0`aarse
i,c2b G. it 8ha uir.oratm
saske
ai dat'?
Ina pentificale de It Propaga ea.---,aaa poutiveauar.utrov
adjudainsterltromen mt e,ndanY
. .
cil'e do
a v:..ia
e
re de la decoLverte
lion cie l'a Foi. D'apres la der
eaident Paul Euel
mice rapport . pu blit en avril , Librame Ste-Tnerese souo
dn'011u,_
:entt:;ionmee.s ant m ot-F.,e'
(
;
RUB de miracles, No le , vent point i ncti4 C111.7tY' 7:atather
re ne se 1 tissera
lui de 12 ON 000 de donat
Siorpeau
char
I c ecr d e
ii , vo_r
h
ur
umaiiion
-:t
de,'
ta
rat:mu
der
ancienne
ler, encore :rioins
ete distribu
e
dt.
nert
qout
e
dee
Montferrier Pierre
nu des er. 'r, znitr' L.
; tot a 4c'n4
n e:.= t,61'.'"
.t ors CO rn ei no r
:tilers et lee reeettes ant apes en race trouve rez tout un a :oot:'r:,ncars2ciir:'
not . era er e l 't'::
oc : aims 4. t
a.
,IE J1 800000 dollars cellos de Taus
$ertimentde lives cartiques c.,,i t ter
y -a . dos jts p us 12,_,L au, ce point.
:Oponse est: non'
noire
dans
Institut
r
Lania,
a.
Ilea
ines
Vannes precidents,
----- -----
000
op nt
1,
,..'si
tt
S
:
11, .
Lsdezleiretion de Son El
ieellence se President de Is Fe
7ublique a is correspondente
on elaiti du grand Magazine
temerictin eTIME" :Aura
pee feral de eitot eretre la note
donmaante de l'actualite pail
ligue heitionne par i.e corn
=intakes optimistes on non
dee uns at dee entree.
Cali is consoit bien, car
dat ce cant ax.esi les coast
filtrations mites en avant
p a r ha elite pultlicatiort
at qut
Pout
itre
mime,
c'est
semblent expliquer cette
prioccupe de ca fait, &eons
donne
un
certain
ca
demarche.
none; an point d'autoriser co gut
plus on mains spb
Cid no dote pas atr.
ma correspondents en Hal rectire(Initiative
du -nine' sous- estItne.
car II tut it supposer cleat 1
ti
dm
En effet,
at:som
qua tette derriere n'a pas prise Dar la trucharnant
laquelle ligne que:
ale de son propra mauve- ca corrsep3ndante,
strait pas at
meat i obtrair une di- initiative no simple
hasard
claratIon a cc sujet in Chef tribuable ancirconstante
.Err qualitede com
for
d'Etat haltien, II fait bien on I urea
mandant de la Garde
Pour le principe...
mint "faurrer In raiz" dans
nos affair., interieurea; de
s'Interesser, mime de loin,
I ces rrierues affairas hub
ristirea? Est-ce que noas
mitres, none no none in
teressons pas I ce qui se
pass, elite:ars?
DEcembre
eudi
PORT.AU-RRINCli HAITI
:eale Anne:, No 115
etrangire
Pour qus "TIME' is
cette question Pint& tuite.
tist question miss our Is Wit colt princeupe du fait qua quo
Et ce qui donna in in du Palais, Le aolide
ree
ss at avec tut un sacteur
41:pais la publication di liarti les haItiens sont en qualconque do 1 opinion Viral palpitant I une tells President Magloire
part du
41e du TIME it is roproduc tram de se dire maente
, anatiricalne qu'il reflite. dernarche de laarairIctin,
mis hots d'Haiti deut
Nous n'affIrfctons rierti grand. dagazine
ition dans la praise hsitienne nant que le terme du
le
lour In ce n'est pas seulernent
un
Presidents:
let twee palpitante pour meri mandat Magloire appro male les faits dansnest
pas fait que lea heinous slant 1946 et l'autre eat
qui
;sr de rank ("attention do che que Lui aussi va terpritation
demander
el
depourvue de touts loglque, an train de se
qout no chacun.
peut-atre essayer de res pourraient bien nous don le Prestient Magtolre re 1950- darn les deux,
garder
auPouvoir; ner raison flane notre rai Liui aussi assayer de
Comment it a la suite de ter
son
man cas ces deu.L
is
pouroir
pour
que
"TIME"
is
coif
sonnement.
ta journaliete americaine,
dents avaient manifes.
Mary Johann' at-elle ete ams
//
te des a mbitions in.mee
obteniri DIX T-IUIT
0,
Le cho
44013 AVANT la data fixes
gar ia Constitution pour Is no
du mandat presidential, rim
siortente declaration du Psi
dent d Hiitj, aujourd'hui re
4floodue dens is monde ? Nous
iilis,vons pas de precisions ace
Toutetoie, a bien lire
A'orticle do 28 novecnbre eccen
West
cige
r
pas une fatalite de la nature
par Fern_and
Cel e' gai n'eit jeateis satis
critique rien quo
nil getetu
erite touts trate.
ix Roy
ay
constitutionneltes d4
g rder le pouvoir
apres leur ma 'dam
De cc passage
euggestitI
de l'artiele que none
vet
none de reproduire, II rem
sort dorm clairement qua
Magazine acciirizairt east
checua as pour La
mantra interesse Ii iayotr el
1%11:3 /quest: in30Etaire ra al; traever tine tranehe. l'eztual Prindent
le du migeziae atre:recein, "" "
Pour eteeleter 135 persille 30 auralt Pintention,, cleaglr
p3ur
ehercher
fire-cet
e
CI
re [all de forcegerest pas difficile d y deceler
"etre dies riga° oomxis avaleat vaunt le fel
1.11 preoccupation qui hate les tra le seirte- na dint o
a a non ascent Di 'Rai. ludo il
as, ataxc peehleceesetera
bat d'irtter se: c meals, enrol V
as qi.s: far re
q is dies 11 as.1.1 rsa:: tatve
oprets CRIZ
inattiltats. D'ea l'interro
sit
peu
interessent.
;vet.
(je
dirreis
dire
la
man
II
[ant,
5
oa
ails
avant
del
d[llirs
getion: "Le fara-t ? It
Ce den pas difficil., on el-.
le detruirs. Meis ,)3
& IC
g 1:1113. fa 1 IS niie. Ca an t3431-1 recrit AtLary Jahison I l'airesee
lets p iisque ''TI VIE' 'qui east gam.
peut pro'
CM.
ette
el a vi:e p:t pair le ?raft= is -real Par du President Maglo re rot
Vil 8'111'466 a raPPeler CI it taltrophe propote de dearelir r33a L'31 port l'in soint vallu :stet 13 tra sb'e dins lui fit Gott. repartee di
lle solid° Prisideor NIAGLOI
pour reconetruire, m euz It c tau a Carince.
as petit sun aunt putsq s'au foal, cc sorna sic historique,
met hors d Haiti deux pia,
grand, at qui - de cur y avoir DU TRAVAIti gee Is rev,eat au 038213 dem cc
"Je real pas le droit du
'
elidilut'
qui
anient
meat
emitcht: qua hire, et, cam pour se, petit gratz3e. cc: argent on no eneiee.
f sate des ambition3 incoastitu
me
porter canclidat,
Teulisque,
Is
science
qui
musts
Is
fake
A
la
liberte
de
Et,
*1
valet
hie3
accor
;Wrenches de gander le Pouvoir entroger
pres
la. Constitutiorti et
le droit do dire la der clue imigs: an ea Eire
Voir guile page 4
4pree lour mender, a earrement
je ne vais pas rechercher
Scut tout de suite apres con:
ren second. terrae
.iMa[ntenant. le terme du
It Sot clair pour taus WI*,
.maandst de MA3LOIRE ap.
cotes reponse Watorique
lerache, at lee haitiene cant en
Par Andre ISIDORE
qua fait honneur I rlotre
Irato de se dire qua Lai easel
L'acceptation de rordon. donner satisEtctian aux pa- la tutte comme en 1804, an Chef d'htat. traduit so vg
lea neut-entre ceseyer de rester mince de Charles X qui pro rents des mimeos colons. II lieu d apaauvrir le pays: te tante de no pas aglr commie
ou Pouvoir".
vogues uns vie, indignation aurait
ayant les respornabi etait it slogan des retetionoa les deux president, qui omit
Ote Erne hors dilialtio parte
Apparemtnent, il semble dangle pays at eurtout dens lite du pouvair, Teem:spencer
Vain suits page 2
qu'ile avaient manifest des
qu'Une telle question n'interee l'armee, devetit, porter tin se
ambitions Inconatitutlan
lerait que lie haitiens, et dans nevi' originaire du Nord. a
nelles de girder la Potavoir
-ise eel, yet interet Is Megezi prendre 1-initiative du a mots
epee, lour mandat,
Fragment d1-11 toiri
nig euniricala auralt.il I re went
revolutionnaire
Miniversite
qui
aele,c omme on dit ea creole, avait pour mobile is chute de
ffoutile zo nan calalo
..
,yer et la montee an pouvoir
cutialou specitiquemant hat Boyar
then?
en mouvement
A ceur gei coneiderent
En prinejp.. persona. la ratification de cat eastru tout mauve:merit rUniverei
na pent "fourrar is naz" meat dipiomatique par rsx te comme appel eue amen
steins nos affaires interIeu cutiE it le Senet, Qleyer La a tout ewe, profane:ere, etu
ras. En princlpe,
Et riviere. commendeat militaire client{ au autres, qui crairont
.on fast, la s Ecats 01.16
vaillant,
jaiousemsnt it ca qua prime' defla Grande Riviera du Nord lire dins le titre du present
.9a - qai cat colts: de non re ease de reconnaitre cette editorialcorceme urn menace,
de Borgella. Deur annees a rig
informal°, . °oft On,.," Ilene nationals gut diea.iI, menace dun retour
Et 'Time' qui a parte la.
declaration Is reelle impor
tance pentique di Feast
I ent de is
Reptabliefro
resumer ails:: Comment prE d'Hatti C In conna:ssance
pa er
jous non rale, a de Popinion ambricaine
tentr ta p,ece, unepace decen anal b an qu'haitienne rt. a
te dine cc monde nouveau qui pas manquil di totnitner
se construit? Q Jestion envie eon article de facon saisif
sante par lea dour psragre
Bente antour no laquelle grari phis entrants:
ti it tontes lea wines; qui at
"En Haiti lea gaas lattrba
depanden: tenement dee
emplels dans le gouverne
meat qua Ise candidata
scent trots foie; plus ream
0 II. eat temps qua Mai tes let aunts. Dui, plus, Car Jaren, que lee emplois,
ten tend une ['Sponse imonEdiate
sardi,
".dals dabs la riallti din:await la rilcur de repa pease tree agite, nanusdiront de tautes lea sniz autorias
a u r a a t , °sox qui aisle- pet die Titans ds 1804.
op ra!ort comas toujaurs du Pay! De '1231versite coin
.,terat dans nos medhsurs, Mecontent du deplecement notre
franehement.
me dm autree, Plus quo ton
xenassi pulesamment que ge
Nord Alexis b. qui
stereussaaeat, et qut coope. du General
:rent arse nous, activement il 'twilit- in culte tre.meen. versa&
preens elfin elle at elle smile sit capable
canecieace de Ie. mitsma
de vault des iatetlectuels de
sLes den titre qui -dna
rious aidant 1 rinevar no mon des GErthaux a la Capi
qui lui sat devalue. Wines los brrinches du ea- pus eu la chance, lea emit,. ter
,xra pays ou & Is
liana ea mirchs en poutser
avant, tale pour reelamer de B3reella Noise 5reciaans. II n'echappe emir et envitsger le Probla tendroat patiernment la nu
me H ;tiza awls eon einem du terms preeidentiel. Aloet
lsuisqu'aujourd'h ill. man ill, des,tit ution de Beyer qui it aucurs esprit conscient
de lost tin, n'aure.ent-lie pas - per molests - aveit accepte genet du grand Probleme bk. i.e Mauve:nem de rani tin arteodert are nouveau brae
to drolt, Se a a nicessairei d ead:ttor ea `.Z.ipaia,iqua pour &term ectuel, gun Oa pain
Vote eutte page 3
Voir suite page
Aetna tOUS lea doinalaes, en dent it proftteres de
la
['Cu-
Inc.menet
recto
INDEPLNDANCS
Aiproduction
Itullatin No5
5 Decembre 1955
LE DEN
He' BE °MAW. IRE
PORT-AliPleINGE HAITI
Evrecteur- Grant: Gerard F. WAR TELLY
loklast...
nous ne desubei-
Tons pas 3 ses inionctions"
Fragment..
Suite de la page 1
rya de repoque qui ne pou- lint general it count de ei apres Boyer orienta xci ques
vaient approfocdir It preiti gnatures: It General Benjamin trona aux inculpea pour gulls
quo fine et suletile .de rancien Noel, in Francois Madman puissent faire ressortir It par
chef de :a Garde ptesidentialle Lcon Cauchois, Leon Pieue ticipation effective de Bonet
d. [Ilion. Ls no puuvaient Louis. J. Belegarde it Isidor la dens cetta Conspiratian; Le
Ceabnel, tnais to complot our- General Jean Michel qui Emit
pal eomprendre cei ml
re', qua to fumes de 1804 di it is .egire. per des offi un esprit cultive et un cams.
emit foeuvre de iiiturieurs lac eters sebtatertee I In Capita tire probe ui repliquez lieu&
tours favorables I la cause le. Elevate eahorier piteuie. voulez
bonne foi,
des esclaves de St Domingue meat et conduire les auteurs inn
surprendle
Le President 1Visg'oire --qui ne s'appar aptclatirent Is grime entre it compeces par devant un n'est pas loyal de eotre pan.
tient trainer rs phis- ,ne put se derober a la teingleterre it Is Francs qui un tribunal militaire preside je you; le alias, le General
NOUVELLE 1rJONCTION des populations Impechait is metropole, per par loginac. Un urgent holm Burgella n'a aucune commits
de notro projet, male en
tel'Ouest, du Nc7d du Sud, de r Artiboni le biocus des mum de renfor me June Inuit Is propagan onceproclamant
chef d'Etete
tee
regiments
qui
ccmbat
de
en
favour
on
mouviment
to
tez-et du Nord'Ouest, lesquelles out plebis car
to C-eneral now aurione espere grill la
les
cadres
de
Le.
du
Nord,
quand
talent
sous
te spontanement en sa faveur
clue at de Roctiambeau pour Constant Domingue, son chrf rendrait err vow dee railltai
Qu'une poignee de defaitistes agissent au nom d'aucun
Is cotorie bierarchique. le imprit at ro tea it des citoyers et (lull ea
Prinelue, aussi d'aucun goupe, integrity per lee retenlie. mainttnir et garden
de St Dominus bilge& a mentor eee sa compa rat ierait a erne
prospire
Is
Gouver
.asetts sued, quo commit cheque jour davantege
Tom fume =denial a.
at milli la Mem juin* qui gnu, au Ramis pour denoncer
haunt du ?resident IVIAGLOIRE dens tows lee doieleiees decimalt les troupes aguirrsie personneeement au Cbef de more at execute, a i`exceptiors
ire leactivite nationale croit Is moment favorable a leurs-bai
to Crete.a.Pitirot at 11dt:A Ise minium de cot actas de Jo Louis Betlegarde Ben
ass manoeuvres, dans lea ridicules et puerils buts de jeter deveut
Vert:iris.
Man au mornant antnparriouque. Immediate jainin Nal et liidor Gabriel
Is paniqua dens lea esprit. at de Mourner to ouvoir
is sta nu Beset ratifiait Cate dram went intortne de cette !attire juges or coutumace II hut
Aon action at de sea efforts plus que prodigieux Vera'Ha.
Dance, In pair 'taut &ia con qua eng.obait tous its mama le reconnaitre: Boyer use ire
bilisation de notre Economic terriblemera affectes per
les
clue tette Its deux grandee no ramie, Boyer avec It tapi tect at de moderation pour
isle, lee pepu/ations de pays --moins tun:aims qu'r1
it Char dal gut Wilt 20 principalc de pas mecontenter los autri
troyeit.. out renouvale lour eotiere adhesion au Gouverne nations as 1 Europe, danger
gumtree en pohtiqua, fit appe MPS de I armee; grand en
de
It
tribuoe
de
lea
X
pouvait
sans
ment de Celui, qui le 6 Decerobre 1950,
tou icr lee Gentraus Thomas Jean Louis Bellegarde un an signet
l'Assembies National, (limit avec tin accent de sine rite an lancer stir St Domingue
tea see trousies disponible: at Victor Pail ccmmanciants sa condemnation is renti,t
Seeuple Haitian: eCe soldate, proud l'engagement solennel
de
pour
lemma I It raison, cal do earrondissement at de In au Falai: pour implorer sa
ele no pee demeriter du plus humble de eous tout at
du chef de ela
eaCiaVee, ills as- place at is Capitate, pour ope grecs
krevailler juequ'eu supreme sacrifice a gamier intact la aucItai
sayaient encom de lever In he ter larreatation de tom lee non Boyer magnanime at can
taalisilee kitie Vous lui avez fatty,.
fiat VIL
organi to Pour lecommencer un mau leuteurs de trouble. Le Gene culant ordonna qu
L 'Echo des nombreuees manifestations popuiaires
rat
Inginac
jut
&ripe
pour
firme
au
(V.6'r.
Six
moia
plus
pays veroent reactionnaire, Boyer
Ike au en tren do s'organirer d'un bout I rautre du
Jn Louis Bellegarde Stair
satisfac
it
courba
et
accepta
to
part;
presider
Is
tribunal
enilitairer
tard
efanoigne lens contredit et la plus clairement, la la gel la mains perilleuz: ertyer pour iii deciaterent toue ',cut% Isar nomme aide de camp ds le
t`
La prolonde f rim du peuple haitien de
av.s, Boyer avert compromis maison mulitnire at se tint
tion du President MAGI OIRE qui au COMB CIO son man no pas perdre I Idepeadance i'booneur, Its d golte et lee in tranquille jusquee Is ?Avail/
lignes
de
d
Haiti.
La
pEtition
du
vie
dett preeidentiel a remota Haiti dans les drander
l,IC.G
ALi.t+11 ear l'ac tion du PrealM (lariat a
ion deatin hEroique en mese temps quit a ic.c.ve
de don Gabriel implique a ansu
ceptaiion
l'ordonnance
le tent interisur qu'exterieur de, Is Nation.
Cherie; X et lei arrangements 'Jena dans to motives:sent eepa
now
en
err;Ceti manifestations populaires telles qua
pall 4111C la Franco qui mai ratista du Nord en farms de
tent les echos rent ni.eux le tens d'une nouvello None
fluent lea recettcs du Trevor Guerrier contra Boyer il ant
i
La
Lbrairie
de
d'un lappet grim renouvellsment &attachment.
reuenc pour dEtourner La reds tue dens une rencontre avec
la
volon
.L'Actinn
Sociae>
Le President MAGLOIRE --prisonnier de aujourcP
mace quo la pays armee die lei forces du gouvernetnent to
no
pout
point
as
climber
kg de son
VOUS invite
ottrir our menaces militaires 4 leerier 1839 Borgella V/a,
riul plus qua jamais it in volonte unanimement mani
La
Librairle
de
L'Amtion
fet ege per Ir. populations de l'Ouest. du Nord; du Social.. tranef iree it r anee de rancienne metropole; it vait echappe belle
'813d de l'Art.bonite et du Aord'Ouest.
Poste Marchand at de etait urgent, do is desandre
Le PrEsidett MAGLOIPE qui n'a pas le llbre droit du
Andre A ISIDORE
Lalue, en face du Pot a de du pouvoa, qu'atori lee trap
ne
it'ap
0
do disposer I son gre de ea personne,leetent oremasp our Police at de la Pharmacia pea proclameraient it General
partient plus, ne £11 rabattra pas
peuple rCihrevviastiltisesr,svsosurselynevnit à ye Borgella.: Inginec, dans cc ju
leindre &Ignorer Is rappel du Souverain, de cesupreme
duquel.
il
a
Jure
de
rester
juequ'au
au
File voile offre it des Infix gement, voulant perdre Bor Me Ernst Coulange,
uactifice.
i 'l
defiant touts concurrence: galls qui representait I sea
aussi
'AVOCAT
Toutefois la Souveratin a pane. It a rrearifeste
des livres 'clarsiqueso
Yeue, runique rival a radon 108 rue du Centre
Hoolurnont qua Ilbrement sa volonte. Aursl tail qusa des liveas -.Ile lecture,
tor pour to fauteuil presidential
1st voix du peuple eat cells de Dieu, 11 a encore
Tel 2016
des livres d'etudes at de
leonvelle foie manifest.' le desk de voir le pays pourformation,
9 bras. a.m. 5 tires. p.m
de
plus
haute*
-vutIvre an march. ascansionnelle vire
lee moilleures revue.,
s
service
4clissete:des
articles
de mercerie:
m'eux e son
re Chef de (*Etat dolt ee plebiscite
qu'it see bnilarates fa- f'l bouilons, fil pour ma
etens du devolt et du sacrifice
de gou chine Eine;
zultis de conducteur delpeuple et d'hornme
le 6 recerribr des articles de papeteria:
trr de Si!
rn
rneent.
Son manclat InaugurE
eEali
1850 dans un w ed marasme ficonornique a vu laSant
enveloppes;
cartes
do .,u11.81113ailitrsaptut
e,
tatiOn d'un programme de grande envergure d«d.i,,dui verses clrconstances, cartes
d'Educettion, d'Agriculture clFcononsie,
ceoendoreances.
Aliasation
or surtout de Grande Travaux Pubbes.
li
des tides de pleat de tou
Le President MAGL OIRE no point leranque e tee enga te beaute:
Chepe
Icomunicetivr des rr.irierg Iowa lee* en*uett
crucifix;r000 IS.
gement,. Avec l'avdeurm
cs'
il y poursuit son acticn
politique,
leveret tare aez ceche) etc .
.
. .
phis, I l'occasion de
litteenti do passions lopi:tllers, vets e Wen pt.:toe rt it in De
f n d'anne.
C
la
ELU
lelivensent materiel at moral de It gnat
de L'Action Social.Llbrairielter
a dell
recu lea beaux calendriers
des
"Soldat, disait le 6 Decembre 1e50 le Pre s r &Art
Agen
ieuxt des lettres
des, desrailg
creches:
dent le, e GI OWE, nous sommes a la disposition
des cartes de Noel
de la Nation et nous ne desobeirons pas a see in- de Noel,
de Nouvel An qu'elle
ve
ibrictions."et
V0UgOffte a des prix
tees
les.
Le Prts:dect MACLOIRE qui a grate sees accacc
tee superbes
Eendas
heillenter wiles Or Solciat, rosnoteit til edit foie 1
pour lee Eco lens
IftVecre Pe Is vie de Soldat au devaet de cam leGLVEL edit;s par la Jeunette Etu
1}.. ItejeNCTIC,N de Sen Peeple?
diante de France.
Lea parents pat:vent Etre
CERAFD FlereReIELLY
reit de Iaturs enfants s'ila
.
. .7
.$*""'"'"--"*""*"",,'. de tout repos cur I. leen
Chez Hermaon Gautier
Grand Rue 128, -Phone 2324
Ohs trouverez : sac d'icole en cuir souliera Gtvez-
_, gets pour fillettes, garconnetset adulate
Souliers Claston ; Fortune. Etonian pour
hommes. sandales Recordia
dattes pour garcormets, Ferraeture eclair' 4a 36pesucee
Sockets Galatea, Chemises etrengires tIrrow,, Creevatee
Chauesettes,Mouchoirs, Pardessus; Ceinturea) Graibref.
les,Culottes 36 1 44. eouliere Tennis at soulless
sages,jupons Nylce. tt lame 1 wimp:x pour affiles
tea 2 tames zuffikneo now una anne
AlcoolagAlcoot
Fourn s eur
Le numiro
0050
GUY -P:JOURNig
(ra Hopitaux at Pharmeciee pew
so haute puree Scientifique.
IsUrreg
Imo
taurame Ste-Thereat tem achitent Imre Vries Fournisaeur
Ede -le miracles, eee le, at !etas revues i la Libral
de L'Action Soc`alet
ee-e.rre mail= e erpear: rle Fantod
I is Idbrairse do
cr.. aze Menefferrier teens, L, Action $oclale, angle d u
d muster= tout un az Fostt.Atarchand at Lalua
eerfeneentale livres &streets at ereee serez satisfaits.
da
bain,
Chapeaux de loins at de paillspar douzaine, talons eta.
rustles en caoutchnuc, lacets, boucles pour insulter) Cceo
upres des
dement,
oeo
industries pour son Hastrsz
Fournisseur aupris des Liquoristes Pour st
inenraperabla
Guy 5f i
VVS-2,-.
4
).
2.'04 loi,/11.-)*-1.)111,rn
Page 3
INDFPENDANCE
3.
*1)4 >*--T*11.1,11,1 .4,4,4 4-1o,
C4
44 4. 4,4, 4
4A
44 4
<4
,
SA
LARco
Mangez 1es pains LARCO Bnvez''Iesiloissouts gaZenSes
444444
4.
4- 4 < - 4
4, 4- 4. 4 < 4 C-4 4,
414 4
4
4
44-4 4
4t 4 4 4-4
4 4, 4
<
4-4,4 4 - 4 44 4
<4 4 4 (
BET= E MOUVEMENT..
*-Des centres d'etudes ao Ii sera plus a l'aise pour lex
Mae astm ifini*Ftastel
act donc iadiopenna want un ensemble. un tout
uoi, aoue d'una vie ProPee. chant, to man qua de livret, ciales,reunilsant des etudiants reclamsr quand it aura fait
2) II eat d'ailleurs inevi nous dirons prologue dune per u
a 'initruinents de travail dont (et des Professeurs) de tou ries preuves. set preuves d'u.
table. L'Uno.eta.tt eat trot) bounalite, Una Uaiversite acti il souffle. le manque de Moira tic les Facultas. lancant en Mon. de desinteresseenent. de
-deuce. Lceivait .ecemenent un ye, umber= les efforts de "se num. it toot d'autres. uest quetas it publications ii rua logique at de troide convic
doe quo idler's de k capitate. specianatts pour se pencher temp. qua tous mettent en ten,tion du milieu intellectuel tion. Quand aussi sec realise,
vervitE
ble.
film, see Ides, plaideront ea.
Qui, elle i a ete, et pout cow cur its tares de to Nation at fin le main 1 la pate pour re nnitien.
',Ole clubs &etudes de so favour.
men lea premiers a e deplo en piescrue in therapeutique. sondre en coma= cez proble
ce emit put ette du pee
questions Internationalas. Ou
La Nation haitionne wee urgentoi.
ler. Mats it feta de la Ii ivate
simume cl. se dire gu-liaiti a
'
pour croire qua le statut d'en clout noun commas responseDes suggestions pratiquee: Hittoriques.
t
ICS
perdu
foot turbulent gui nuts: lien, bins, piue que taus entree
...Dee Mutuelles ou Coope ..Des groupes d'ACTION -Iwe111:11t1V5CLOOt
respace de aujetion dons ia. La nation dont lea minaret naives d'etudiants; qui rEuni sociale: organiser, par exam chances de iouer un r61: de
Scene
gunk on la tient, moot cepa crisnt [AM. dont la mtjoritei
merit lea quotes.parts de les pie, des equipes d'etudiant' premier plan cur la
bias non seuiement de ruin et 2teinttreesent pour no pen mombrss at les aideraient a conlacrant lents vacances a Moncionte .Le. Weil d't.fii cull.
pas in moment d:en dizajAiterApAr, mais encore dr darer ip ter gull lours avantages per combler lour" dEficiences eco reducation de base
.Des centres de culture coo qu'll y a de certain codefinimeat La stoma de l'Uni oenne.n. Lae nation qui, ti aomigxes.
1... pendent, c'est glut Si cette
pourA
aressite list fatal, ine uctable, ron n'y arend garde, fere
Dts Restaurants d'itu haitiennem donnantvaleur
a ieune generation ci 1955
Mail dana qua( seas so- bitruet tigure, permi lei au diante. organises par des Etta the do Length-a en
petit Le erreurs tragiques
"
rientera.til? Letie Jsuntssii ties, a cbtat moomueux. in diants,ieur dispensant la nour rUniversite lee ressources cule
drn fno, tunas, kc'est.a due
. turslles at artistiques haitien so ... en fait de la .Netion
mat compiexentibie, de corps th an ritere a pm de frais.
Universitairc,
(musique; litterature; don pour gaspliter ass energies,
eduquee sane ideal a-telle deli act; luatut et Reliant. Une
Des clubs d'etudiants, nes folkmrigues...)
peut.ett pat en poemes et
nitivement perdu so temlance Nation qui pourtant pent at assuraxt dee kinks mins at les
en declamations, mats, ce
EN
CONCLUSION
anar
dolt
joi..er
our_
la
scene
man
formateurs:
I l'agitation violente,
club' de Mini
evieint a u
Et
la
Polotique
dira.t.on?
ehique? It but en douter. lo (taut un iota (runs certaine que. clubs sportifs, model
r l'abrutissemant
qmitien o.dans
C'est
un
faux
probleme.
a
no
, ou dans la _destruction,
wait pent etre tamps quells importance.
tiuns theatrales, etc. wed
fInfin, remontanx plus l'occalion de signaler l'exii tre avis, quo de is demander a 1 o r a 11 n'y a plus
to fiat un ideal, monte its
retudiant dolt non on se nen a esperer, plus non
mondial, clue tence o'une choraled'itu
plans. Et 5 organis t. equipe heut, aver
enfm. qu'une vulgane piece de pa
dolt d'assu Manta, prinzipalement de Fa meter de politics= Car de
de Id-. Etudiant., conscitn.e noire F nuo
le rattto encumbrent, futile
in remplissant lyttchnique, at de lee en felici Is but de la Politique,
it sea responsabilites de catho mer cite r
se hateront
wale,
n'estce
pas
de
promou
quamettre
l" autree
as
au rancart, ou
'Nue, abiolument decidee a so velem!, en exEcutant so ter).
voir
le
bien
common,
le
Ilion.
entnenenciront peutZitre
prendre pars active a cc mou mutation daus le .concert des B) Formation intelletual
etre de to Collectivite? La its pendant que,que temps on
le it social..
erement qu'elle preaseat, at peupleo,
do cons par commiseration.
L Ualversice dons to Na.
Le deainteressement, to te nest bum souvent qua
preOonise d'ah.eas tient a
sat. des circonstancea
presenter a apdraciation do tiou. la Nation dons to Monde sena du travail en groupe, de la demagogic, du bluff. Ou de ull ne
ss presentent qu'uns
rexploitation.
Quo
l'etudiant
quiz
Etna pendant une lon.
sea lecteurs. so conception de chacun j011513C 500 tale, &est ('interet collectif. bases in:is
auk'
se
devoue
corps
et
ame
dons
cle ate. les pour
gue
sena
ae Mouvemeat de l'Univelii tout cam tides Haitienne, pensabie a du vrai istriotisme
de la Cite (P
..-iie.
0..nI surer In deatinee des pea
te, de son but. de la realina Wee Lutniera vets laquelle et de la collaboration interne nutted
loi pies, as on lea laisae achap
noun, jeunes audience de 1955 tionale,tout cola no s'apprend grec), gull connect') see
son ea per alias ne se retrouvent
sirs,
eon
intelligence,
onus devons Cadre. par U135 psi dens ragitation delordon
plus".
prnparat!on fEbri a. avec une nes, no dans li.abrutitsement aoir , aa gueiison de one
lin-nbjectif:
L'ZTU,.:ItkiNT
aUstG ae itilltatabMa, calm au 00 bete do somme, Cala a'ap places tOutxma, a ia LOILLitallill
ijidée haiuenne
de
ropinion
publique,
store
it
defrichaur. du pionuier.
prend crabord a la familia at
Reproduit de 'f L'Etle
Lot entin,
bout cons i racole (grace surtout aux fait di la Folitique; de la silent' NovembreDecom.`
precis,
loin
11:1?
Un Objectif
bra 1955
unite et de ream solide, asiociatIona de Jeunetse). En Wale, e... Fatriote. i :i
tarn peut.etre. mail coegoifi
ee,. indiopensable do polar des principa. De fait, on connait
En
tt riche di
f
d
l'itu les grave' at ficiencas de ces
b
qui nous toncecue, anus, itu chant d'aujourd
nate pt,y6
leades in inatocutione
silent none y decouvrona troin taccturi 00 pot tape de l'a- (causes profondes de ces die
El Fabricante del Surtido ME" Grande de
elements, bin distinct', India venir. 11 lout done envinger serum= mesqumet at de net
Equipe' Industrial's on Munde
aaciables cepenciant:
de
te
i amer.otation
=sentence qui regnent
non bien sans de at
L
unlversite,
ttre,
prestige. ion rayon not cooiitions de vie it d'e- dons la =brae de not am
n,tre formatoon intel mations d'adultcs) L'Univerii
dijgoe
1
1
1
moment. Una Universie
decente, capable calm
de lecti.elle. izorale et scoisia, te ast notre ultime chance,L1
de notre i mace, a notre avis, I un
iouer son vrai role dons It l'approtonaissement
del gran& aspects du reit
Haiiienne, de preparer culture.
A) Bien-Etre Etudianta. des Aanciatatixan da promotion
.
.1
one
y u Lxgtemps qua I an C.k do k.gc,liro, Rich:mer am
,
ensile cacupiteate, conecien dtp.orpix.vr,Ita de No/
"As drafts do retuchant,
fort
:cieute. tine Universite
a'Accoria main cola no fie con
:;..At:".:
-....tin.---.....
v tiCC
so.t pas sans tea contexta de
ammIIIMMIONS5
I.
154.0ess
1
A
caastruction, de formatoon en
protoadeur. Qu'une simple As
sociatiun de promotion distri
boa acs reipunnabintee prici
at5 a 5ti marnbres, as orbit
TuriAnas Hidraulicas
Proyectadas pare
Fundonamiento Supremo
i
co quo It service de polycopie
de court, cu roriaanuation
&a experiencia adquirida en la conatmo-
revues culture 105 00 v....v.31th
416c-trims mils grandee delxnundo, permits)
216)11
' ""i,ets-
0.
Trtordir,,-"-
pore Csaemis
pore *soft
d'une petite bibloottegss de I1116es de algunas de las plantas bidroqucs, li.,:a do Lon travail, in I
abaci!, quo I
tainment plus
tom its v,o,en.s requisitoires
dacuagosigues contre ('autori
ua Allis-Chalmers ottsesca las nom= de
lancionamientoyelicienciamitselavadas.
Ma-Chalmers fabriza toda class de tatlimas y acepta ea-dense de turbmas de
esecurtzuccion especial pars PPnar 104 raegedielos y obtener el =trim° rendimiento
te et It nista.
I) autres Wean encore flout
Achetezges Billets de la Loterie
de l'Etat Haiiien, 'in organisrne de
haute portee humanitaire et social*.
en ine-ne temps que distrzbutrice de
chances diverse*
viennent en tete: des aasocia
nuns ii pica large ichelle, re
chargeanc d'interesuer retu
du= a den gm:giant de cut
tore generale, at a des pro
blemes are= de It Collectivi
, e mammas ou Mondialc:
tie nada instalacitat. Tambign prk.,porrions generadoree y equipoe seeseoxios.
te
WAND° DE MAtitltNARIA
TRATE, CONSU'LTEHOU
squiggle Itilis.analeseso
rerieristimeimilimesisde 4,00.1reenetairia.
ELECTRA, Distributeur
a
441
INDCPENDANC6
le nom seul suifit
Le
ilhalii--BaRBANCOURT7.1,L73MMILIC21..
1111=1.......MIlia.1.110111111.
lie
chOma
coat,
Pour
a un DO.
conforrnernsnt
Suite tl-N a psg 1
6 ec save; et let plug ombitieux
prig par is Junta de
ph:a. La cvniaagnieBrandt,
cona.uaii
rqtin u iarucrea. ntet
oanvo
narin
s
Suite de la page I
reentre ens cetera le dgordie
lee Filatures
force, GouvernemenrX
demands
trique,
elons encore a Car
;Inure 'Injustice dont l'acMadsen, et fairs &Haiti rine ou Icy mettsnt et l'accommo peutatre merne une gran rardRa
pour lc
F.
MortstIy,
aussi dent Paul MAGLOIRE ne de force, pour resister A la principe, Part cle 161 de la
de fai re umgitsau
immenre
cooperative
(et
iiirisseinint IS fait paralle'le oubliais: 1,1 ciment d'Haiti vent as creer de troubles tentatton et dadaigner las Constitution en vigilant,
solicitations,
went AU TRAVAIL OU A )etc, etc.: ) ' 4s at, enfin, quo pour son pays".
quo VOCI:
dolt avolr to
L'
'EFFORT (ii vous preferez) ii noun ne ,voulons pas confor
paragra ge, la franchise et la loyau
courssrs
161 -- Touter
Ces deuz nn
que chacun pulses trou
''ArtIcle
noire system: monetaire phes de t` article du CIIVIE.,- t6 de le proclamert Pan.
ten
czer une tenths. En up mat mer desk DE LA SCIENCE il lout le reconnsitre tradul tual Chef d'Etat n'aura pas consuttation populaire
Gonstitu
dant
a
insdifter
l.a
Its
au
merits en no rat
LA SCIENCE ezige quo
afin de permettre a ton iii sent bien la realite haitienne ate sans auc
ane runiition tion ast vote de EFO.-M.:4
iniapeniants qui Y ou Huitirns de _produtre. nom quand I Is question des em nifastant
titl aYl
DU VI sot formelternent in
Int se civiliaer arrangent leur jousrons dangereusement avec plois publics, cc qui conetitue inconstitutioadelie de gar terchte".
3yetipm cdadateke de Ewa a
un fitetrur a no oat negliger nodtlantleat.P3u"ir aPrel son
no:re independence.
C'est Roulet:neat pow
cm .rue LE TRAVAIL SE
XCX
clans la hetaille pour la otitis
nous aVOrla.
A. propos des aullicite Is pride pa quaarid
GRYIALHE DANS El'AR
77 at
Fernand Mix ROY
Haiti.
du
youvo
r
en
ti
des
flit
et
leig
lie;
par
le
2r
i
exi
GENT. Elle: la science,
membre de phrase: tioas
dede la Bipubl qua -- 161 de la COISStittltiOn
aident
p 1
Is diciaration its
ege aussi quo r on
cl'acc3m-nai
le
au la declaration faits aa Vie puisqua
Pressler:It Paul
AVEIC l'argent. II oat faux, esuctezcateacrasoinzaratranam Migtoire na al'
v3it
p
iS
gaz.ne ernitteein "1111E toriqua du
travail
1141,."
a fi..3 a
-....;:s
,,
'archifaux. qui I.argent
orai
non'
en
a
apputi
IS
21.2e Tirage
c r é e r d.; troibles
is (SC Ftsvas atniriCAMS "Brat"
ref.srons
ail p 3ur l'hamaar, macula econo
pays,.
VC
nous
un fait inicrit
IIVITATIO
son
tour a.1 Bill. let ferneux de
alio-a. bum savant - Dieu
P oa u ratenir oarticuliire- Gerard F. Aertsity doat desatudiji
Mardi 13 Dicainli,e lli".;-5est
nus annales potitiquas
qui- nean- (Je pese mes mots,
pal ft 7 heures du =atm aura :neat, perce qus les trou ni
_ us apraciassuns aujourd' et La asalitisren.i is 31us saltiest
.le S iiS croyant) tla psut
Lien an .ocal 4. ta R la B m bies
hut,in-fogrese attic le tixte, d
effectivament
Les a e.Ilicitattons Int!
li f tire, car cc eerait du me ne Fol, la calioration du par la teniance do la nil aprelian ato,r sttrett quill
1
a
Luta
d
e
n'suront done
jite
regattas
or de n3s Chefs d'Etat que, 'p,,,ageS.
zit CO JP 'up prim sr l'efraft 21263us T srageHaitian.
CAI
t
la
vertu
d knosavou
incons
De
ce
B.,listirs,
II
eat
ramenerait
l'hom
ne
rim
di
l'Etat
polvoir
g
arder
ie
a
4ce. qui
so rdaroalaront rtutionaellement a p r 6 g f %it Skit du
NOUV.LL
30 itade do is bete. J I aa'ar operatIons
IPrst3iniPa%te:ncjfirt:
gait
vcsoin.ogetcess
comae:
toujours
en
prealn
sur mandat, set Pune
cies L a INJJNICE10 NI" des oN
viacipaie
des text's
pisi., cause
ot , lei. pour perrnettre aux ca d'un Conn ta /116 am
;:a8.
de
le
p
1
t
vast
ar
1.AnilotiteedtleelieAr' ,j1:01 tilesit:r,
C.oass,-utioa.
age surs di &Attar et itOer dal; reside per 3oe
cause
de
notie
retard.
Sal,
A
"111"
for
tale
de
to
i.aus rex P rins aortantee at gases Pa tetra's et co'
e doCin'aestopurtaicteaxtetn,nt
I
s afin de les an:me ea Ins 'entente:
tc, quells* ont pleb'scita anon
3coarqtpat
lo
Du
Diva/tan:rant
des
cs ' I la diolarstiort du
stiadtcat anitarantefisirv. teur(Gclui.Petterl sr. ,
3a-.1 de comprendro mes pro
sident
Pail
l'Iugile
Maglot
iesqlels
Fineness
ch;;35 articles dans
2o D. La Prof cture
'
re it la cat-respondent° du F. wa rt. ilyg citzlt).
33
..
33 Du Cummerce
inn is illant (avec. - notre 011r
Visible-nant Pauteur
k r WE".
43 Da la Presto
Nous Pavans disil souli vaut jour avec Los climes se
ma 3 -ta_gourde libEree du dol
Au c'est-Idire non rembour 5- _nitd _membras du Pu finme,ticeelit.teed;tioilaatrtaetion prig'
le rieuses; an se permettant
TRAG1
BLAGUIIS
des
*-- 1/Kia '''' -...46110d
3a6 e en dollar. a la B.N,R.H. blic6 D'un znembre du Gler cadre da Particle 77 dans
de la QUE3 qaani .1 parie
de
11 a eta annsaci dens
de
Ly a ex:rem:ma pea
Joa.t.tution
en
v
gueur
qui
...
N3uvaile Injolction" -2,t, je a. lb i 3 q is d cadre du
,taerannes, ja as parte pas du go 7o Da la ProvInce .haat de la Republque
do pliibiscite ep mtane
reelec
interdit
toute
0
n'ont Fle'l
[pe_.dle, qui no savant pas lire ,
geretiliss ..iannsi cia
as qus se, trail
pspulations
qui
lea
cttoye
t
amid:ate
et
tau
`:le
jameIs bougi qua dens se client en ditantion prevent
antis parmi cities la 4Nli de notre aoolerefi racegrunt rss tion
te p.o.ongation de ?iifra in rg n lt I 3a.
Live dispute octobre dot'Iraient n3rastil.n.at Ii sego r pectivomant lea hill:St/18S
f outsfeis. il ast bon di n or sins des in oulpations
tooules sortaot deg spheres man iat.
gist van' ellas oat une ipm
Girard Niartelly non pric;sias, oat 6t6 ilisti
tatali stir atectriqua. La
La declaration du Press; rappaler ttfat
do ea mein, stisedivriisat al. du
question' en rex, rnarlomltin A 9 himcalibration sera rediodiffu- dent
&I-1,W
an
Alagazine
qu',1
net
go:: on re:Ismer Is rembaurse sae par la Statioa l'Itard'o americnin n'aura donc fait 1950, ni d'inisnction at de reel it ('occasion de Penni
suite, at qua l'actual caill're de la prastation de
/*meat an iiollare.)
Commerce".
qua acsarqiei sa vaionti de pteb
Chef d'Etat fat illucpar net de set-meat de lialu the 8
Ls P.ublic y est c
especter
une
prescription
Exacter
disionsDans
meat invites.
octobre 1910.
..
.
. ces
le f ora:tells vote
Inns, je nrouverat qu 11 y a e nt an Princes le 5 D6 constitutionnel
3 sit :ant salsas.
scruPti°np 'isleacirerta.
La
question
de
la
au
quant
A
=oven diAsrrasser Is ebamage cetabre 1955,
roe action et da l a proton
,dat.leitivernent en faitant die ____,,---..--=-gation ern maolat prasiden dCortetcatieitec dtuopna .113paIrs SoUtlf tf r lai ga lle
I NDE.PEADA DIG r..
net.
: la our 1%
lui
v
Vs.rlitre
aec
-- ---..,--e-_-,a%
Arem tine tette
13i-hebdomadair e
3no anode misere, is question
declareJon,
a'est
net
principe
qui
Redaction
:
Un
Comsti
.s3Z
lea
gangao,
de caulaur, to
demzura sauf.
Georges J. PETIT
deux camotn'es in et les out,
de
En
tenant
compte
Imp rimerie
,-,.
vi ecteur proprietaire
eat leurs, mums cos questions
nos moaurs patitiques; de
de"L'Action"
et
Grant
Responsabte
la
tendance
de
nos
Chefs
.d'o .t mama mule at mErna
d'Etats eux-memes, d'une 73 ine de. Fronts -Fo rti
time S. BENJAMIN
cau:e: LE UriO (LADE OBIA
maniere generale, et aussi
Reaacteur en Chef
GE PAR NOIRE SYSTE
at surcout de calls des par
!......" Am,
Mare.
fherese
G
RET11
21
je
ME' MONETAIRE:
t sans etre:smut:a, en gran
Administratrice
fratJuverat quo sous forme de
de parties, par tea "IN' . a
AU PA _,OIR FUNEBRE
Direction-Redaction
an tat printlpe pent
dtv rendes et iattitete a o u s
iiifin
travailleEt le
312155
.
1..
case's
1
'
Pmpsa
Daterius
liblire3
'pea
rordials
p,
f ilemeina"
Independance
respecti ru milieu de tnnt
Rue des Casernes
d'amoutons vt, aces, east
Bloc compris entre lee
feat
mar
un
point
qu
is
ABONNEMENTS
:NA .13ER EN PAYANT EN
aerton
lmm
quer 1 hanneur de Caul
Gdes 3.0i qu aura vatncu une vilaine .Zues de l'Enterrement etiDO ...LAR1 ie commerce, la Fort au Prince
on
trouvera
ear
3.0( tr
n polltique,
;Ha- o, is Plantation 0 u ?cornice
travalilons .pour l'Americain..
Administration
3o 4 ,e noun pouvons NATIO 73 Rue der Front Foqs
is................................m.....a.s.
Machines aine'ricaines
73
Killi ck
Les jolies couronnes mortimies
pour lea tombes
routes dimensions tous prix
et allemandes
(a ix prilt defiant toute concurrence)
Moteurs Diesel fixes (statjonnary Diesel
Nloteurr marint(marine en gines)
Croupas generateurs (gEnerating sets)
Pompts ifirrigation (pImping site)
?oste de soudure (Welding sett)
Ioulins a main (Hero torn:gills sets)
bulbs riz (Ric. mills aetts) et sisal macYnet
.'telemez tousles catalogues it renseignems ate
or materiel allamand at amerIcain
vssAo ting. spaciallaal FaceideeNord
*tug du Magazin de l'Etat,
La cigarette Splendid
s'impose depais plus dt 25 ans par a
lualite incomparable, invariable!, see tab t:s
guilt exq
s 6lectionne par son arome et
Agents ditributeurs:
Joseph Nadal et Co
TELEPHONES:
DHELTION!% 3469 a tzie
44 )-
Ve-
0
RI.-RE BD 7.4
Annee No 116
seotieme
anniversaire
de la Declaration
Universeile des
Droits de l'Homme
PORT.AU.PRINCE
Lundi 12
HAITI
A DEM C &AWL,
ses bases or
le
et Internationales
Dectmbre
1953
De. Marcel Benjamin
Stephen Alexis
Mr Stephen Alexis
En Villa
Cher Monsieur,
si Wan
Comma Vaal
dit Mr Rene Telson dams sa
sea aspects les Flue ropree minden de 'a Justice et du Nut no pouvant donner cc lettre du 30 novembre 1955,
Santedi dernier, 10 decem Inapirer une saint at fruetuse respect des obligations sees gull de pee. lel Etats Mo publie dams It numero des 4
ire, mnrquaitle septieme an as imitation. la fête de! Na des traites at auto. mutes dames en vctant Is Chute at 5 decembre courant du jot=
niversaire de la Declaration dovetail:es &est autre chese du droit international, de Is ant prat aongegement de se nal 'Le Matins je suis un pee
Universelle des Droits de Tea la reaffirmatinn cies prim vonser le progres social at kisser penetree dans [email protected] sianne /ecteur de vos dctitt
ridomme
ceps,' qui fonnent rarnsature &lasts:11er de meillaures con taut structure per lee ideas pews an editoriel de 'Le Ma
C'est, en effet, le 10 Decem de la Cherte do 26 juin 1945 ditions de vie dant time fiber morales qua recent/ant d'eux tin' intitule H stone &Haiti
bre 1943 que les represen- et da eon eon i
itS traites iuternationauz.
ou Prange', 'uncut quand
te lue rendee
tants de 48 Mats du monde etereekai teliaorielle1 D'
Dane on aerate en date du carmine parsages .4 ces acme
des
Cette justics, ce respect
se reunissaient au. Palais de areal de mount, du 10 des obligations. ce pregree so 21 Oetchre 1955. le Gouverne aunt crime cuisante actuante
Ch.aillot pour proclamer la Decerahre 1946,
cmitecuartet: ceinestdaiatireantios nde des meat de Is Republique invi.e pour metre Cher at Eatrttr,
dite "Declaratien' .comrne
tee Otganes tes Cm. Picae at mapee,,,
En diet, dans
,ernbit, te.dm
dewed etre Breviaire des eens qa foment le pteartebe pour la plus grarecle libarte cm Radio a raassocier aux are
Mole
r
Nations, lesqueis Etats pre
moniee
du
jour
des
Nations.
jugeotte,
qua votes
rensontrer
qua
litule
MG
t
pauvent se
lee
rant r engagement soleautelts,, de la Chute
autres dale lee commtunautes etabltee Units an "Rappelent tea buts eeez prefere saeriiiee
nth
entre
a en respecter et appliquer les wales ont
Voir suits page 2
guetta eerie metles,.e ca.c
engagements. celui e'le crier seer de !Ades assizes morales
principes seer leur tetrritoire.
quend votes ditto qtm aortae
Certes, en tant qu'erganisa
Etes en foible &esprit at quo
tion mondiale, les Natiertsvous dayee pat ens devoia
Unice. peur parvenir cette
renvoyer is parole du Chriet
reunion inoubliable et obau bon lawn-, it is fin du.
tank le resultat consti
monde au moment du eugee
tue par la proclamation uni
meat dernier.
Consideres sous l'un de lee conditions nicessaires au at dernocratiquee.
t:
Nations.
E MST'FRE
verselle dcs princioes encodes
dii meurtre d
PIPi dissipe
La these de Mr Teton
be semeine detniare, is Po ploys comme foreman de colt
Le Magazine eTimse du 3
dans la Charte, avaient rea
de cons n'est pas ezelusivercent unt
l'his
oire
lice
s
&rate
Alejandro
Robin
dens
unc
eeatreprite
d!cembre
a
resamt
lise ractiore la plus meritoire
tut traction de !a Havane. An de these Protestants, east epee'
et qui derneurera eternelle- au mutate de r eallE domini son qui a confute avoir
Hernandez
en
de
Hernandez
at
designe
Rafael
but, les panders inclineient aunt uns Croyance Chreelett
meat gravae. dans la memoire nizain Pipi
forgot cam k clutter els cm comma on net qui touche. taus in Cattle,
voitant
urea
Etrange
chaine
cre
Soter
en
fancier'
des hommes
meurtre inspire par one haine liques car comment ezpliquer
Mais les "etats signataires 'tenements intervenus a tra me peyeur.
Void comment le "Time. pride. Mai, Is semaiee der It grate du Christ s'il &mit
de la Declaration Universelle vers It Republique Dominica'
niece Is rneurtre de Pipi Her ouvrir Is parte du Paredie k
a preaente raffaire,
.
Iles Droits
Mom= ont ne, Cuba it Haiti.
Au
milieu
<rune
rue
tree
taandez
a ete use sujet de di:. tous lea brigands qui oat pee
Les Heiden, nasubaeront
s respect:: tears signatures
Voir suite oag 4
Voir
suite page 4
a"respectant les engagements amens le peocae d'Ulives San ambeaiee de la Revue: le
dernier,
poltee
Raphael
551015
d
aoat
qu'ils avaient si solennelle- chez Hinojosa
Andujar. Un Tribunal aecameia an calae teelea de six
trtent pie?
II suffit de jeter un coup Haitian lee a reconnus exalt camps de Pe Peed I la Peieei
LA SIGNATURE DE L'ACCO-4.1)
darteil circulaiae sur les Repu politiques contraireoaent atm me at au cots; La victime Culturel Franco Haitien et de l'ouverture
identiftte
comma Manuel
bliques latino americaines seu ctiarges soutenant Is damn
. l'Institut Francais
CH1512.-Z
lenient pour trouver la report de crestradttion da ta Republi Joss ("Pl.
em
ezile
Dominicain,
em
Disconrs
de
Mr Simon Lando, Directenr
cette interro qua Dominicaine. Trois anis ems,
se decevante
gation et censtater la decep plus tard, une note pets re.
Monziear In President de la tontation de otter ici atee
,
msrqusble &eat Caribe" an.
gratitude In nom do eel gene,
Voir suite page 4
i.e Republique,
rem donateurs? Lee was emett
..c==aMalawar..... noneait qua regent de Police
Ulises Sanchez Hinojosa avast
It y a tujourd'hai die am, heureusemcat presents; its att
regagnE Ciudad Trujillo en
Lour pour jour, e'ouvrait l'Ins tree absents au helms at it.
r
is
provenancsAlune
mission
titut Ettogais en preeence clee mmii dieperus. Voici, en tdee
:mqlldalitte
erete clans lc-: Ceraihea;
plus hautes autoritee de vo. S.E. Monteigneur beep'. Le
Cette
nouvalla
coincidait
tre
pays. Apras Is dienurs Gouaze. Archeveque de Porte
olei
Nous rivals reel avec
.4_ recession des fetes inaugural du regrette Pierre au-Prince at son vica;ze
lt, pert di areeheia avec It meurtre de Piai Her de fin
air le fir
cortaines
d'annest
Mablite., one peemiare confe ral Mgr Coital, valet, en etre
=triage de melte Yale se nandiu a Is Eiwzne 01: th, masons de commerce
te, Is R.P. Verona, anzierr
dadard. diatiegaLe .fille de secteure de Is Preen Cubaine clans leur course efErerCie fence fat prononceceLe
deux
faits.
San
oat
lie,
lee
combatant de la gueere 1914
van
it
reunite
tetals
-Reit
tad
sera
dead
reteoite
(ereare ea:ea:ere Alcid
ecorcitent a vif lea pzuvres
Des che z aC.: d eecuie du me.urtre COELOOMMateUrG quo noun bibliothaque at debordeit .1918, cure de It ()mine clu
-ec dame avn Mr Jean
Edouardhe
sebles, fl s de Mr ee raterte de r erne,
commas. Sous pretext° de tent bion qua mat cur lee ga Sacre-Coeur, Poursuivonee lee
'atree journetea (entre liquidation de r..-rchandi lance lateeatee, a talks ensel CC,FF. del Institution Saint
Dta
aahastien Dees,b
,1
mtgs. gate Tze Is meter° do meisca Lome de eloaesgue (collect/
L BecaLlie" aa Nueetiate entree :a Havana Post, El sea on bon 6tct.
nm
to
mar se preoccupit deja de la eel/mate MY1 Henri Des,.
atcurs
ecouiont
cioantie
ea
teEglete
Three°.
at
Haiti
Sun)
ant
an
.e.ar acre
uric
eerie
d'mrtic.es
datirio
Turgeau, nonce qa'sletait probable que res quit it In prorrie-e kes!A contruction dune sells plus champs. Frargaie Legrandedn
S.cre.Co, ter
approries. Lea fonds official: Cap), Georges Naucle, Hand
"aattehea let kalnappe per lee vet tourrica.. cn ....n*ffona
Ic mardi 27,3e:err:bre 1955:
aslant cane dusts mamma Sendral, Mared Epailly or.
memee
hommes
reepoesablet
a hearse 3
te contra leques d,it agir des deem ceres. care it jugen Madame Rernaux. L'equite
Au jeune ceup e elndepen de Is mert Pip'.
plus vita la Departe ercpee de c;tee, et" sin do to plus etementeire nee evenlent er.a.ec.e vatax lee G.....fer a jute qua mu cern au
mont
du Commerce.: Du res le colonic feenceina nComi ezandereit, maintenent,
ete
enlove
at
feed
ales sincere:, ecur ue toaheur esgnza
to.
nous
alone sous pats re de COUtZG::
C:lat1113 dresser le patmaras de F.:A
eirfeet ee e-able ct eus heu retouresr en Republieue
dresser In Late de brutes ,mombre
-en centri hienfaiteurs, protnateure cc
et y,
:aus parents vie -neeaure cam neinieceiae par des
coo mations qLt.l pratlquent
gaeVoir suite gage
t
Gemanene :resister
menaces------...-- ens !carotin* anwat,fication. bution
exerceee contr. $a farctille
MOE ANN WERSAIRE
Grafer.
Liquidation
mystification
pap Cson
1111011/MR0am:a
travers
'i,
La Democratie.
Le drcit dc mem-ender retie
Suite de la page 1
de nu I quelques true die tre at
Hon du Nation: Units, 1" let collegia te gintelouts
ge
tee eu pteerobnle et au Chapi la technique, la muhiplicit e bee t du Cops S ofia' a ;oaf
fie Ier data Charts de Sao. des heroics des reuplee et cota8aire le &foie des subbi--p
tions.
Frenc.s ca, entree in vi gueur des irdivIder roust aujourd' darnel d Atm C 'et /cur re
ros emir/ lea Americeins le 24 adobe 194T%
ti urge, pat qui lit ccuteru dens It
ha uifidperaireproorbdilearocs
re reuvienrert. sans dcute
qu'ils
urnprecepte legal.
a
cet
Celt
pour
rtecrche
attar. de I'Marcheterre
Le citoyen obeit it la !oh
reer cgtittet lee eereirents it 'fleitettou gee two ellons bleat r Importer for le prate
du pasee. Pence yetis rcts tn due tweleurt cashiers me morel
est de ce flit ran per mainte dts mentions,
restervrair nous austi de ticnt ar it ha "i morel" dee =Etre relegue I Darien plan. mai, pence quit sait quit le,
pane I la foie tragique den.oclatr et. Isoclines dant le Cut core'4"ce
faire retake cc lot a ett erotic pour reefs:len
In
it glorieux, chargeeredegene
&tin &equities doivent se pTeimsthrce qua lel peoples ter le bien common. L'autori
Si le 6 dEcembre eft one 'Armee itsoor pour
out m entent. Un rencentrer I," es corditicro TIC ret du ea reunir e cur voter tE ccumende et prencl par
date heureute de rota Hittoi
non pour
c
cit ye rilvt err /au pe eirleartig e rmenet Ell roan tie s de
la useable ces dic 'etaticre de foie des onetime
re Mailers's% perm qu'il
la ttritut co pour
Just
ce
et
l'irtteuretien
d'en
principe
pictectfuls
do
va
ptovoquer
e reerivertare de It demo ipcitir: ar:
Igen me
qu'
toelel pope a levee' leer bemeires at lee ban Nue trufftir. reale par cebiers
%wee de rots, chief. Haiti, at eusei its defaitee, Its jolts oldie
tile
fierce
tee
miss
on
toc
el
ter
date
on
tropes
entree quill tappet!e rinvettitu cerroce aussi Its douleens ccnttent, Ice neutering ecrdi &mune spirituelle. ne cos. feitenta et protectrice des intELas civilisations
me du Ponvoir de le plue for de In PetrieRegis LA YOUR
tient de vie dart ere libette rert-elles pee I an viii fetid rete communs dont elle a it
re PerfornalitE Petitions
de emend elite negligent It garde.
&nude".
Fleitienne de r Inure actuelle, 'le Pempset; des Cayes PlusLe
Le decorate results de In
gland tiler:eider de It preblitre moral cu eccoldert
decembre
195E.
6
du
li . sit sursi. DO NaliC116
leur violation de la loi. ID'c ti u t
Democratic
modtive.
MertesN
v
tree
place
reccodaire
i
Mum t. one date douloureuse M 1
quint, dens tem lea cbapi fin eetentielle la piotectien et vient cute vicleticia tile
atteiste ee notes vie de Peu
fiet de "Letprit des lot' ccn It bet:herr de l'Ecume indi conttitue ure merace coulee
Asi puce quit marque, catte
it Pair de In cite it contra In
'Wit a remit dee form vidoeltennee, le ?fame enniversaire
cle
gouverneseert
insists
oar
N'est.ce
-as
I
la
vertu
du
Fair intro les Nations qui,
' du Drama National, particu
le princrpe fordsmertel qua citayen qu'on fait appel dem tont folidairee dens !cure ef.it lea i r i n t i p t t de l'Orgenita
La Presse Haitienne
mesa
Marchaterr e
19291955
ratters
Isite glcires
a wise a ia
(HAm BRE
de Con merce
r.-tettement
tregique et poignant
0
-
la vettu est It teed mutien
moment, graves at diffici forts pour esturer i non=
lea
II rout est reveru quo
'is "Marchsterre"
de
pies de deux eercei d Gouvctrercents Demo= Its pcurlmaa le patriumine "les roeilleutei conditions
6 dicembre 1929, egg la depuis
de It Na vie dens use libeett plus glen
grecsee materiel et moral
Inerniares
du
t
iques,
ciLes
politiques
nes.
lea
ciao
reedition de 1803. C 'est re chTite de Directien de la tout-u. con vivaitet dins le
fiver et teas las biers India cla. Four it meintient de Por
oho de Vertiares at de la Cre C rnbre de Corernerce ne
la docttive so-chile de rE
to I Pierrot repercute a s'ettend ent p Ius dune l' bp gouvensiment populaite re le pensebIes I la continuitE de dee,
gliee
'fame du citcyen, It
notice
ale
plieutien
des
Statute
pour
coorarmaitet
d'euttes
fermi
la
Pattie.
travels Verne
eta. i-dits la
civique,
Les
NationtUnits
cnt
tenet
tens
des
che
quiputent
it
tontenir
cue
relic
'Cut le 17164:08 CT' EMI/lege ro boons euerehe
ertre
ect3s.cience
di
see
&ohm dsur
vie Libeete et d'indieer
de It vettu Ceux d'aM'curerbui
a affirmee qua It Pair
millidan sea de cette institutien.
i int Iclue c, e l es ;triples 'lige unmet one la Cite.
ers
ve peusee per des
Ie Presideet Charles fe.pat
,
De
- enterchait gut , ore mereCOWfectutt, d e customs, ,e tea ccnditiort eetectielle: Comma le Niel:waft metre
£r coif:ince resets contra quiere
opprearion blanche.
meis /ea pouvcirs di, Co
finances, de eiebeliee et le liberte et le borheut de coda's "La Phalengt. dens,
None 'cantons aujourd" mite de Direction soleat
rheum' tur les twitches ern mune des ideas Xenia let.
tvul retourner cette pege eenttalises tech:elven/eat de .exe ette.
tatenorable de notes Histoi entre sea
LI-Icluticu dee Ian 1°' Netioneus. En ceci; files it tee adretsee per Mcrusigneur
le de people Libre.
Cette e ttitree ?reit i Pen cytt tt e :. ret irternetio icuert chili te fondtmente Dell'Aclotee, Subetitut de he
eat, sans clouts; contre des nem es ce ceitt nat. ieetet otpticesce et le peuotophieuee el pensie de Secretstreite d'Etat, tux me,
m
tatiglantie. Ella rappelle Institution.
deg
Limportence
bees
Ace
double
session
du
solids/he
des
Etett. la mar Montesquieu.
1 fop petit etre. Pinctimen Les autres menthe?:
qui vine
re el'un grand people anti Comae de Direction eaten the eatigeneute du magas, eccordee par rillustre Ecrivain StMakell Sociales Cereal,
en
niul1aujourd'hul pourtsnt, dent qua levee droits, dans
a u probnues m oral s'explique de se dErouler cu
'
t
[shunt
appal
err
claim,
regli
it genereusement no Pexercice de leurs fonc
e
sa tournure d'seprit
.ire secours, a l'heure tee thins, a Piaster de Imes de La Librairie de par
per Its prfoccupatiors minus se dtenerde cur eitoyeau *a.elque qua nous vivons.
vanciersi eoient fences en
Sociale, de ma epuque ou tout Etait ahem de Item tetiEciria etElie rappelle co gut i,..,..,1.nie avec /es statute
mit an ditcumion S'eppuyent active k rotate de la Cite; it
nous ouricns del oublier, et suivent roe couteme qui
Vous invite
eel tu respect
u (geed aux bienfaits cue a ter jeurs preve'u durent La Libraiele de L'Actlen cur Ire darner; dr l'Hi,toire fait eirsi on pp
ets recevons de ceux-se its e rat ante eerie: d'exis Seciale . tear :firer e Pangle antieene et u-odefne: euteur et an eer vice dc I hu ms .letiintense qui roue valunnt toile de la Cbatriste de du Poste ecarchand et de de l'Eaptit dee lois a releve Mien, mitt et fondement sia
teltrchaterte'
Lalue, en fece du Poste de
Cep-melee.
vie umiak.
deis qu'importel c'est In teiscn de cc pave dif Pollee et de la Pharmacia lea ravages qua causert chez la La
doctrine fociele de Willi
prejuge qua nous fitted.; erect ptible et nil ee.e.eva..ier
Cans
eq. ri
vats invite a vs les Nations rincbeervesce die
priceples ditecteure de In vie ee demende qtor Weis too
ouiiicns Phistoire. C'eet, nee le pesse et Pesuvre de rir visitor see rayons.
qua nous rap cette /estitutrce Naticnele, File vat s afire I dee prix collective it ta rentequerce lent paste sane cerse mireauna
d e d efiant toute concurreace
errb airfl
' inevitable. le ftecbissemert lee am:Elbrus de It cemorunett
MO nova eaters 161)e/cite la Chen bre de Ctrs entree dez tierce clatriques)
it naticosie at set chaft:IM
des valeurs morales.
Pesclavage it Pladependan crt reeletre one assetch'ee des lines de lecturei
"Ltee;que dens on graver gouvernentente ce vainest pot'to. de St Dcmirgue, tout rerale a l'exttaordinaire. des lines d'itudes it de
pegs 3
Voir
ten lament Is France. Les giCependant it President
element copal/tire.
formation,
......wargied
egeuerations montentes dot
'etre
Fiqu'are e sna
eble Ira me Meyer s revues,
d
If 0 101! Ott coif
event peuvoie alien sans / re pee clept ser a corner Isis des articles de mercerie: t-ii. tete
INDLPENDANCE
cettree cela
- Urge, pulsar tans les ie. col:agues. cette satiarecticn. fili buts, fil pour ma
Bi.hebdermadais e
la
temp
qua
de
venie
peut
;ens du passe Is force Sothaltens qua dere to chine Eine;
Redaction
: Un Coroitg.
iqut.
Met
:helm, it de lutteri i's co cours de Is sernai
Pasas- dee ertielee de papeterle:
Ceorgee J. PETIT
te nose eteruelle des Nei. streLiet eir.e.tic soit ccr: nveleppes,papier it iettres, et?tr'ci:jt.III'peRr6druu'bi.
Directeur proprifitaire
vaquie et que Is Chembre cartes de tout/nits pour dl..Cowl/tart plus loin et
ECTet
rde
TESICUDi
"Marcbaterre cern
'Valens
der n-ecuerts
eft:algae-
stilt
rueChat'es
imprunene
ae"L'Action"
73rUF
ll-jr.+0
^
5ronts-Forta
Me Ernst
Cou/ange
AVOCAT
108 rue du Centre
Tel 2016
Sikes. a.m. 5hrea.pin
erstaGnetras. ntERFerefriAnivisatile
de Cercreerce pulese conti- verses cireemstances, cartes pentee, Mcntesquieu aioute:
ewer a foneboaner dans de condoieances,
.une dt
sat
R
epublique
La
tou
I. cadre de sea traditions des articles de OW de
Rtaacteur en Chef
to besuti: crucifix, Chapeeesouille et at fame nest plus Woe.
it de sen etatute,
Therese
ET1U
le pousoir de quelques ci
"Le Mettle:" du Yard; 6 lets, Ittatuettes, raissels,ilue
Administretrice
'
toms
it
Is
licence
de
tom
etc.
bre
1955.
D ecen
Direction-PE/tertian
Do plus, I Poccasion de Le respect de Is loi est la
. .
Le numero
Is fin d'annee, is Librairle
de
It
Pail
tuteruu
Administrationmuvegarde
de VAction Socials a dela re; is loi ea he fonderoect de 13 Rua den Front Forts 7:5
recu lee beaux calendriers rautosite des chefs it du de
ABONNEMENTS
des igen
d'Art religieux,
Gdes 3.00
des, des creches. des lettree vain c °Wiener des citoyena. Pont au Prince
Province
3.0E1
de Noel, des cartes de Noel
0,50
n
ez Hertvalin batitier
Grar.d Rue 128, -Fhcne 2324
at de Nouvei An qu'elle
volts °Hee a des prix teas
abordables.
1.11 attend Its sup:Ales
O1.'
n' trctiveree : sac d'iccie en Lea- sculie it etsat Aeel eak tour lea eel:emcee
e gut pour fl'eettee. gercairettet eeeltes Edith par Is JITITIeTEG Etu
Souliers Closter: ; Fertune. Etcn:en porn dire I e e France.
Les parents peuvent fine
cutler 5
berms. es.
sai dale r
Itcccedia
natter, pour garecnnets, }stn.( turn eclair' 4a 36pouces
lackets Getlatex, Chereizesn
ew, Cravetel
eanger Anew,
_s; C Qin tures , mereI.
C:PeaueratteserlIcucheire , ardesu
eiesCuletteo 36 '44. *cc .1,:f Tex ii E I ICI hi re os
eultse
'Mogen- t2c hire et dc ee'Peeer
ze et, te.te t cisa
eolleeriettcitec,
:et -az., Ler
, Lcicic.
--
.1.,gtts,jupenu lieler
Las.°
gi
Alcoolo
Fournisseur
es tcut ripen sun les !tette
re* de leers infante slim Fournisseur
leur achetent !curs livres
it huts ,ewes a In Librni
!cool
GUY :JP sit OURNIF
eupree c'ee beetteux et Phameleite perue
as lueute purett Scientifique,
axe
tIcs intleatries
derrent.
emcee/
pour ran lint est
CS 0
rie do L'Acticn iociala.
I none a In lebecerie do ..-cP:tricceur eueree d_e Liquoriste
L:Aftc!iorrint tE hCeerieciC ,c. E_ In te_10.d1.1.:
it VOUS SiTeZ satiefaits.
GUY x:MgCtiLutt.lt.t.
4rautaml....t.a 03,.
ns
van
INDEPENDAtiCE
M
...,111IRW
Page
mangez les palusLABCO Euvez lesEnissens gaZeuSes ',ARCO
Mar
nous an ce deuxieme anal
versaire nous touch. at isai
nore profondEmenti :nes
O.
colligues et mot. En lama
(Suits& Talk= Pa.
adreasant nos vife remoras.
de nous;
Monsieur le Ministre de ants, is ne puis aloigneg
m'ett statue al tote y pasee veillence perscnne l 1e. Au prolonde Emotion; c talest qua l'Education
Nationale at e ma pense
e le souvenir
ran tout caner.
cours de rimpoiante cerfroo rcus sera:roes pleinetnent Bti, 012i ieur le Rectenr d de
e
tent de soirees pass'si
tft de Is soIlicide
u
matt co 211Cen
i
c
&
ll existe, done lee Arch i nie inaugurate quc
1 Universite.
en cornnaun a ecouter wit
nous
scaornes
dm,
Oss de l Institut Francais un iri mem' s, , ieaa mere taaa, a. dont
Des
sentiments
di
a r
rat' des representants qualifies
deux gauverne
g
2 tude qua nous nourriasons
" nos tannest de nos sclera
document photographtque qui E. M Ludevic CharcEl. -A m reents,
autant qu
rs
1
l'e
gard
du
Chef
de
l'Eta
tI ces et de nO2 was, wit
attette qua. dent les tout pre. bastadeur ea Fierce, voue Ten mesurons l'ellvatIons parfair.
des orateurs, ecrivains at
e
bl0 des djeCa' earnmen t no pas vans
mitts range do l'assistarice qu: dit rn juste hemrosge an f cis re dtlf3
une bonne pa
part? /Vous vi. poitea beaten. les una at
' dre. Celres 1 eons
bli qua ttf s -a a tt ein
'vett attiree cam route pre nom die la Re puterrnes
depuis
clix
anal
au
nal
le nernbre et la quelite C *ies lieu des ma'am et des etu les autres maul iant not e
maim contaienco du 7 df tem
in deedans betu cuvriers
avec purete et e'rr
quiIrarcaise
sant encore
a necessairetcent diants de votre jeurie et langue
bra 1945, que jtvoquais
ti UUIAL eerie Pa r------'- de pule
nos vs:Manta Universite. Nous gance.
coup
Sous
la magic du taa tin instant, figurint
tin jeu nelcquonce no petit que de terms velenteei is
.
aravaillons/ quotidienne. lent; les distances ternmoll! merit,
ne °Ulmer de iArmee talaiti. courager cette ailocuticn Vatter-ter, n'a lama'smaw,
cats I cats ave c aux. blatant abolies .et, perfoise
Son am medttatif, ton butte et malgre lea incmbreux titres nen plus qua cat
Jamale, au grand Jamais; nous communions tours
votre
ExcelAmmo
qui,
nous
le
savant,
ta figure attentivement Nu nouveaux qua
et la for
fence a 'equip i la ccnneis ,it taut gicerateur de tra aucun incident; aucune me dans Pexaltat'on
Coss haute momentee
sauce de la Mission Univer vaux soutenus et fructneux.! ventsont venue ftoubler one TSUI.
foule recueiltre. Est.ce male aitaire Frangaise. Apres a- Quo i qu'll en soit, je n'al collaboration intime, cam ran faibtesie d'imagmer
gulls ',ant maintemant
mart parce qua rorateur lui. voir zrortre comblen. cu Point, pris la parole pour
fraternelles plus frequents qu'autrefois
meme etait un eoldat, le ME lenderoain de tent de !saute pleader a un exernen de la
prehi
biblensiveet
aux count,
Is reeeau de conscience public ou por dens notre salts &expos: t,que notre Mission n
dean Colonel Charles Caveat nos
versercents,
jugement gull con tionr au laboratoire, dans est peut.etre pas etran
rsus
resait
dense
tar
tzt
t
de de Mimeo Frencaite? Je autour du Monde, natre vlent a &entree de prcnon
gere at qu'elie est rate
, pat tout, nos me fondee a en etre
Won l'aftirmer.
Eeprisentane drclaraii`Ceti ter an dehare at au.dessus l'auditoriun
contacts
writ
marques
par
un peu here. Le 'sulk
joujoure est.il que ton rod; diffire nix etabdasemerits
eeisea
ee.,
21." In plus grande
harmonie de la premiere decade fran
ttur visibtenarct pastionn6 - ne sOlOt pas tous corgus se
et
la
confiance
la
plus
abqua ces hernia privile
La Democraatie. wale. Cette affectiee, CO2chi,
La photographic na laisee au. Ion la menne fornauler les
gidat se multiplient. Cala.
Suite
page
1
consacrent
prelate
attentions
en.pressees
con acute a ce sujet.- Veit excluaivement
at ajoute C nacre enseigneU" se
rechar te l'earrestien cisite at con- constantes ant eta lit pier
mint at aux recherche' me
La Major-ieul E. Ma g1 On.
' e rho sciertifiqtea la&entree
c opinion publique rem vendee avec quoi nous flees par nous seula ou en
Panic a re
Kum vans retrouvonc.nous. sone pas eplcial'emert ase m urk at irictrofe; aux cito aeons bestir c'est lit eue cooperation avec des equia
Excellence, avec UD secticoent tinis a l'ense ignement; casr
nous avons Insist; DOS mail pesLhaltrennOS;
beau
tombien recontortent et pia il tains enflo is partegent a Yani 11 unenikele lee discord hurts ineuiraticns et le coup; fen seas fern
ear,
pour
ordre
recherche
d'un
entre
tier;
prat; egalernent
gout de perreverer. Je suit Pamitie franco-haltienne
entre moms de surpriee qua pen
ceat deux activtites; mais ils_pcur It him n de tout cempris particulierement heureux, et; Vose Pajouter,
pour uric
de prcfonde satisfact,on,
otonus uscrintpdo: fa:eel:n/7,7s.: it era pie creme tel.
Monsieur Is Aainistre et mainsail, entente enaae
cummencemente m-eznes de
Le tricmphe de 'rendre me Monsieur in Rtcteuri de is tous las hommes. LI erica
nos activitee. Nom efforts, b6 changes spirituals oia des eaut provenir qua de la colts lever cc qua nous devons ea titian me permette cla
Delimits: depuis tcujours de hemmer; &origins at de for
.
sena exquin de ishospita citer, pour flair, _a. Ludo.
ditferentee s'effor hcretton entra licuvernarisau
lite qui carecteriee yes ad via ahancel: -Buis:danslotra precieuae eympethis, de mation
cent;
par
un
libre
at
aml
at
g-ouvernes
in
vita
de
bitn
ministres
de tout age et de nous ainsi en tissant
smut recevotr, ou felt de vo cal commerce/ d'accroAre commun. Sa conception tie toute cond.ticn.
Je vous enue ,nos deux peuples
treelevatton,tly a ezactement leurs cannaissances, (Pearltroilattrele tous prie de teen veuloir you. des irens toujours plus
chill ans.-antra ennivertaire chir leure Wes et d.'appro reureit-etre
fake,
Impede
d
tux
tous,les nombreux, offrir ura exem
donner lieu t dee e.r ewe
at non moms emouvent pour fortelir ! stir S ensibilit6".
interprites
de
neer&
since- pie salutaira a ceux quia
On no sauralt, ie pante, tut at d'entrainsr des lace. re et irciefecrb'e sytona
l'eade de Dieu veulent
notte Mission, i la eupreme difirtir
qui thie, et deagraa, our lout avec
avec
plus
de
nobles
de
part
at
d'autre,
excel
coal:wire les nations a se.
magistrature, une protection se ni plus de precision la cowl-pita etis commie
au
mantes;
de
ro
r*re
are
it un epput rem pun. Co EA tathe qr.: nous intc= a E. tom mane de la rhumertie. ere teas respect xdevoue mieux airner, ca pour
qui est,
tument, tenement plus ad& naiad qui 130US guide.
en
ces
tamps
iourds
de
me
i catte plaque de L'ordra dfmocratique n'eet insist.FaceExcel lerte Alonsleur naces, la ache majeure de
coat qua le modesta local de
de la force, Peenhassaden
.. France i tout *es hornet:um de banns
nos debuts de l'Avenue Char rnarbre qui, au fronton de pas le tricmphe
notre
edifice;
perpetue
vo
mai:
recanouistement
oarg i.
ades-arr s . eseleurs, volonca
km Summer, l'Exposition In tre nom, Monsieur le Peal diet morales it Is regime
hien
Votre
tie parmi Port au-Pune:3 le 7 12 55
ternationale do Port.auProt dent, it en presence du .
car'
cc Sc lama. -nous n'evons Representant
de notre tenant de la loi en tant
elmpose
,le si
a tom let mum
garde de l'oubliere a l'etat pays, el awe imam; Cu.
etreints, num bras de la communaute et qu'
ne chantier, ll fut Behave ra jourd'hui,
eat relpeetee des chefs et
pidsment grace a votte vigi collegues at moi, par one elle
des
subordonnes. Vu sous cat
El Fabricante dii Surtido Mos Grande de
010.1altaa.olog..
...rtrr.....
eaeosseestet..tamr
protecteure &Wens
la pre
laiere heure. Je m'cuClAft
me derooer a C.t JtVJ r.
j..
lea en atqua SI..
.a tt a /. .. qui aim directe et 1 vote ban
.
DIXs EME
..
,,, a
t
chit te disringuent dans cetteventilate grand: ou petite,
ititt
Aatheque;
'
'
-
°ALLIS-CHALMERS
Electra
angle Is respect de/a lol est la
base coat= des soeietes dime
Equipe; Industrialise en el Mende
cratiques. Gest pour instau
run et Joaintenir Pordre demo
cratique, l'ordre moral que
l'Eglise fait un sppel au civic
me.
Moteurs Electriques ALLIS f*CHLMFRS De.-C'est suesi Cu civisme qua
1 20 H.PJ Triphases
rnoteurs Flecriques 112 1 3 H.P. monophases 1101,22C Dons devons fake appal dens
Volts "Wagner"
lee momenta difficilet.
Pompes Flectriques pcur usages dee:nestle/ties 113 a me de crux qui out let leviers
11 2 HP.
1Pompes industrielles 'IAllis Chalmers" 314 1 3 ponces de COMM/Mee, civisme de
FLECTRICITE-ELECTRONIC
RUE DU FORT PLR
EN STOCK:
-
"
d'epuisement aEssence 4 Chevaux.
Oneratrices marqueLeland' 1 a 2 112 K.W. 115Volts
;, "A. Van Ksiclo 240 Volts139 Volts Triphase
Groupes Electrogenes 500 1 1000 Watts a essence
2. 5 KW. Diesel
.;
moteure Diesel "infield" 6 15 H.P. Refroldissernent
i air.
i'Victor" 719 B.P. Refroldiaseerent
motsure Diesel
par Thermo-Siphon
2 112 H.F
a
essence
'fFnfiel" 1 112 H.P.
rnoteurs
Chargeurs pour Batteries de 1 24 Batterier
Generatrices 200 ampere 30 Volta pour "arc Electri
aura'
Germania. 25 eimp.14 Volts 115 Veit: 1C ea ps.eCCCycler
Fan a at Bechaudt electriquea "S:rrens" cinkilirragre
tres perieurs
Lanapes Redresseuses pcur Cbergai re Sa Volts 6 antis.
Pieces de rcbenge tt Acme pour }Lidice et eleticrie
Deux pouces,
appareils de beceptirn at 'leaner hear
teur do Son
crux qui doiveot esicuter les
ordres, clvisme do ceux qui
doivent obeir.
Tell' qu'elle est comprise,
la democratic De seureit Etre
rialisee sans la pretique des
grandes vertue morales, le rem
pect de l'homme et le triom
pile de la justice. Et nous con
cluerone avec une opinion du
Cardinal De II°Aqua ronport6.
par -La Phalange du 19 octo
bra 1955..Das quo s'althent
chez lea individus at dans lea
groupercents privet; Its flatus
morales du civiscoe. Irt corn
arc rlifice muneute natiorale tend at
Haut-paleurs 'Jensen" at *University', aa 6 b 15 coilein clfgeger sous It pression des
G,L1CjOr-B portisaces ou des ri
Nous represeetons exclusive:rent Ja"Allis Chalmers'
one don plus grandee Firrnes Inclustriellaa at. i_ondo velites d'iptirets et 1 exercice
hcaer a ELE:. de l'Au:cria sr. t2Euve into
642,-Muni o comprornie".
IRA au 3373
"Les Debuts". 2fotchr55E0
pore passer nous:, voir Rae du Fort Fcr,
Pour testes intuit:re-dm, veuillez
a nou; take A MO,
Turblnas Hidraulicas
Proyestadas pare
Funcianamiento Supremo
atevaloaes moo
TreeretiON
pere Ceres% y
perelehefer
expariencia adquirida an la oonetrue.
deo de all/masa de bus plantas bicker-
Olictricaz mas grandes delmundo, permits
qua Allis-Chalmers °fres= las normuts de
iliendootrniAntoyeficiendanuiselevadso.
Ards-Chalmers fabrics toda thee de tar.
y acepta &demo de turbines: de
eanatraccien especial pane lamer log reegraleilos y obtaner el maxlmo rendimiente
de cede instalacidn. Tambien propsea
*Sane generadoree y enalpos socceceica.
CUANDO DE MAOUINARIA
TRAIL COMMENDS'
KA= Affiff-Cba-4.1912
assi gam varknial issireateiga.
"?.i
aaamesaa
ealtituelou
ELICTRA, bistriouteur
1,10E2INDANCE
Le'Rhum BARBANCOU
De Mara]. Benjamin...
Suite
de la page
I
des Fonda Baetisinaux
tcu
le nom soul sal&
I Ease du
Le mystere de. Le Septierne...
Suite de
{a page I
ume,sege I
cumions paesionnfea tt ua se
rime caase-tete pour Is GOU1 tion dei jouples de ecs Repni
siner at terroricer Lite u h t P"r tea celt3'
3 t'
i
ssonnaff
e
calleetivitt ou pour satisfaire un eujet d 'eaploitation et de
melee:lent cabala.
bisques .
Ce qui a rendu raisin
cur coif d'argent et de sane. critique pour lee Seats Pro C Exc. Mgr ARALeveque de
Les dictatures etablies
13
Yokehaata,
qui seiourne sensationnelle, c'est rectum dens la plupart des Etats qui
aans passer par un endroit de testantes en genere?
Comm "fig Is sor seMon actuellement an 'Frande, a tion. r (Ate avec insistanze se sont pourtant engages a as
Purification que lee Catheii
anes adnatttent pour etre le cher Ar klexit. je suit beau paste plueieura lours I Lon par tee esi es Daminiceins, qua surer, en cooperation avec
main mains cultive gee vow, dres pendant leagues il a vi 'C meustre a EU complote par rOrganisation des Nations
ePURGATOIREe,
(bead le Chriat (1434 et pourtart je refute d Amu site l'Expositinn neinionnairs. he gouvernement de Is Repu Links, le respect universel it
quzl y a plut de place dine to clue it suie on siencle no øà ml a retrouve 'Age Menry, bisque Dominiceme. Ennern. effecti: des droits de l'homme
sun ancien cond:aciple de &dare de l'heinme Fort Oa et des libertes fondamentales
'le Punch: pour un picheur un fa;ble creeprit
S'exprimant minicain, Ref it Leonidas soot celles-le mimes qui font
Veuiller weer, Cher Mr Si set Sulpice.
t3rivuti qua pour cent justes
ti ne voulait certainecntut pal Alexis, Mei salutations I'm- dine on Francais impecceb.e. Trujillo, Herrnandez nvait or le pins de tort a la dite Orga
l'aveque japonala s est longue ganise des nallietnents pour nisation en prenant le contra
e.ire eget la simple Contri Prl""E
nn Parfaits ou imparfaite
Marcel BENJAM(N. Lag, mint itilorme, en iarre.ent empecher la participation cu pied des principes qua celle-ci
devant cheque stand.
bake au piojet favori de Tru preconise.
saffisait pour effacer tout lea
Son desir 'emit d'organi
l'Expcnition Internet o
=inns commis cur la term:
zee. one Exinsitton mitsionnai nate qui do t it'ouvrir cc naois
A ce sujet, ii n'est pas
je n ai ;as rintention de
re dine son diocese pour ear ci, so plug tard. Lune des ac sans interet de rappeler lea de
<listener sur une question de
gir lee honzees de cee cache cutationa lie plus frequentes clarations suivantes extraites
"MARDI"
=optima reigieuts, car In de
finition de la Contrition de 'Institut Fran al's wpm aux dimension' is i'E d'H:raeathz emit 4,3e. del a d'une nouvelle etrang.re pu
gale universelle, ainai qua leasing, ambit-ache, par Tsuji hula recemment par notre
Parfaits ou Imparfaite
la Summit de prie es pour le avaient tut des exiles Do confrere La Phalange", sous
trouve aulsi bien clans te Pe
Confe-ence de I Ulite
chr:ticna. Sea mia,cains, a Cuba et aux la rnbrique: "Le President
ttt Catechitme que dam le
questions se firent plus peed Eteta.Unit.
. Jacques Troue
M
Uniguayen et l'infiltration
Grande ce dewier a l'ulage
see an stand UNITAS, pre
Qaand la mart a re-luit communiste en Amerique chi
de cein qui font ou oat fait
prochsin 13 decem mute par lea eeres Assomp Hernandez an 'item. l'inud`
tams Humanites (32 2e et bre 'Verdi
e. 8 heures du acne, dens donates.
fluent heblomadaire havanais
Bac)
r auditoeium de l'Inttitut Fran Awes avoir ;outage le no BOHEMIA
T:ujillo "Le ;resident de l'Uruguay
Catholi ue
je Anis
, g F di ii Weer pas des religieux et des reli et careettriteaIcblame
uvur:re on accomo it actuellement une
resat it pratiquant et c'est cmapaint
te. Cite de l'Expositio I. aura gieuses expoaants, Mgr Arai mime repuevif do cheral des visite efficielle a Washington
per amour et attachment lieu
la ainquiezie conference a dectaie que malgrt lea be
caraibese La Police a well o il a eteaccuedli par le Sc
uur ma
premier
Cycle dee "Mar.
103COCLISCII de BIL patrie use nom= Alejando Robinson cretaire 1 Etat Au cours d'u
l'accasn
to trecrire une lettre
anote univeroitaire 1955. (13.000 'dales it 8 millions qui a veue qu'un him= nam ne reunion au lob Nlational
l'Assemblee Nationale au ee's
J\04).. Elle sera pronande par de non-ehrettens dens son dio me Rafael Soler lui avait of de presse, Luis Battle Berrs
moment du vote de la Coetti
ilecques Troue .vlembre ceee), i. trait prat a envoysr fort 2 800 dollars pour raid a declare que ceux qui lava
eution de 1946., Cette tense a d.
Mitsion Ue:versiteirs dei pretres at des religteuses fuer Hsrnandtz (actuelte. risaient le plus :Infiltration
a
tee lire en seauee public:rue et F.-fanceite
, taus le eitr.:
jeponais dent +es pays de meat, Rolanaon dtc'ere n a cornmuniste en ?tmerique La
mean au la vertu de fair
elation.
Cela ne pent que vain recu clue 10 dodart)
eEn
glanant
dans
le
tine etaient les gouvernernents
snider quelques gouttes de
cantiauer,
dit.it, a augmen Comma Robinson 1 a rasontE, dlommes forts, ear lea
lermes a cetta;as Conitituent, chamP des etoiletz ttr ,e noinhe
des vocations on chereffeur .de text co.nmE forces dites democratiques
Eve sera suivie de la Pro
que
pius Royalica
je wegtraa
dames ces regimes dictatoriaux
tux j.ct;on Tune ban le dottumen du upon it I donner a see Alan Ccsaedea ra
cataoaques co arm seas de
Jai, Solar en on trometnt Lour sont illegales et permettent
hanarables Constituents &en tame.
qu oa no peat each leas imp I one rue iaolte oi ies une plus grande action du
tanager deas its rnod fire
cErmites du del*. gem
puruciper
a ton apostolat uni oat poiguarde Hernandez a communime. tielon lui, les
Les cartes &invitation en vend.
tient a apporter a i'Art 33
...13gine eat plentee mart,
peuples sud-americains ne
du Concordat qui( eagissait voyees an debut du previa en teriitoire
['ippon, punqu'il
Cespades a oanfirat une crment pas en la doctrine corn
de denoncer, d'obtinir le vote cycle aux personnalitts effi'
.5 values, bonne part de la confesnon muniste, mais plusieurs demo
melles tent valablea ;oar cet
06itl article devant abolir
contemplatils et see mtli de Robinton at a aioute 1113 cratespeuvent y etre conduits
braitivement le Commerce re causerie. Tout lea :anis de ace
tents n Action catholique.
detail iotercssant: era, eaten par suite du manque de liber
des Sacrements de l'Eglise Ca la France soot cordialement
lai mauve encore, mais pat du Soler dire I Rani (eon de te dans leur pays. "La respon
peit6s.
tbalique Romaine en Haiti.
.oegtemps, see mission- no pas se tracatier (tu suje sabrite de cc danger, a-t-il
Le mot 'Tarifa des Sacra L'entrie eat entiertment pour
awes
a lexterieur. Ainei se du paieraent) pares qua l'ar. ajoute, retombe sur lee dicta
extents. qu'on lit a rentree te.
transmit, dt peuplc en peu gent attencaat I rAcobassacit tunes et ceux qui les suutien
pie, depute let unglues chre oottunicaine. So:er qui, ae nent, croyant tronver là on
tiennet le menage du Christ. debut de se enniere a fa am moyen de supprimer les claw
AU PA -_01R FUNEBRE
On an newt que pour don prisonne pour meuttre a nit dres:
Rue des Casernes
net a son tour.
Mistake de Rebineon, b e
Bloc compris entre lea
(rattail de a Croix du qua lee vitas estamp,11 a cur tin ce septi me anniversai
temeal 15 Ocieb.e 1955).
ion paassport mootrent
re de la Aclaration Univer
Rues de l'Enterrement" et *Iammerton
des imits de l'Homme,
on trouvera
Librairie Ste-Thereat a visite la Rtpun ique Domi selle
hotthaitons
que ie. Nat.onsamain°
juste
avant
it
ja:te
mite de miracles, No It. apree le meurtre d Heenan Un ar:.vent
I trouver
ancientee metson Merpeau
ace modal tee p3ur le tee
dtz.
Un
official
admit'
a
de
en race Nlontferti!r Pierre
pace et l'application con
pour lea tombes
elev.; .Nous sommes assis sun cre.e des principal preco
rout trouvtrez rout un
Toutes dimensions -- tous prix
par la elite '"-ganiaa
tortx,nent c livres dassiques la dynam cc, Ceci oo-rratt nee.
etre mit ,ncidern. nternational ticn
hautamenc crobarraseenta.
leur existence a pil -r. suetInes
deal
une
Japon. veut devenir
Gnquieme
religionddu
Les jolies couronnes mortuales
Machines americaines
et allemandes
zur material allemand at aindrIcaln
nelat,1/4,1 V
"independancen
re,
(aux prix defiant toute concurrence)
Moteurs Diesel fixes (stationnary Diesel
Moteurs marint(marine en gines)
Grottoes generateurs (ginerating sets)
Pompeii d'irrigation (peeving sets)
Poste de soudure (Welding sets)
mais (He nmer
mete)
Moulins
Moulina a mix (11.es mills seta) it sisal TiCht'CICO
teetametz tousles catalog see at rence gnamente
Rue du alaaasin de ['Eat.
Httm.Lnic du 4 decals
bre 1955.
Favad
Russo Iv aoes
Pour vos cadeaux da .o ates sor es, wou
b iez jamais de passer chez
.'CULG60 rreces
p us deicats.
qui sat'sf it Lea g
Et, surtout, n'oubliez pas que c'est /a mai
ton qui a la speciaiite des articles, tel gum
Knontres, bracelets-mo Ares, p:ndules,
tes th ouls les littelitee, et di atsorti.,nent
di bijoux aux prix 111/D1E tu 00.
kat.
a
BHIEBDO kD Olt
PORTeAU-RRINCE
Zeme Annie No 117
epte haitit a as thee
aizzue rIvolutioras e as tac
tliqae de combat qu'il a too
Si lc
Jos i
HAITI
La technique haitienne du coup d, Etat,..
Decembre
195!
au milieu du gue. Notre n'ignst.
Tons pas qua is Constitution
fizz une limits au neandat pee
sidentiel at :mean au mum
iours aseayee.to t au long de
immdiet de ek
Mistake, de mettre en appli Le President est gourd a leirs soliicitation3 interessees, et la velleulent
mandat, rashid fauteuil ilia,
;Rawl, lersquil eavisait de
Constitution reste debou!!...
care avec noue-rname. il no
awe:let un gonvercement
nous en cote guano d mem
'entre
servant
de
ton
de
gull jugeait mauvais ou con gut se rebel's toujours CON 11 est stztez intErestant de
que plegant rinterat public)
bien-aime
PrEsident
Paul
E.
tins [Kull d avait dee griefs TEE is formula invariable conaidErer cat; jours-ci oa
de Is eagle du me.
fender au non, no tout au de la plirennitii de cc pots. cuisine question palpitante a Magloire", Mr Richard Cons au.deasus
me coup, nous reconaaiiiions
volr, & equal' ', priitend cubs
'.°Le
Na
tent
co-directeur
di
wine
de is miner par Is
be tltuer.osi Pancienne formu SiS agitee Jana noire praise pau,_;_.
319 is deteateut du
a fait part au public so peuple souverain is dreit
u" de P te.tol qua is m'y revolution suivie jusqu'icispar tional",
de diriger luinsiene tee reffei
Ituis sista lengtempe cree une moue cells sif f`ry rule, cette techaique haitienne du de sea VOEUX SECRETS, rate sane se croira lie per eue
De
cat
article
latitude
crail
technique pour s'y peipEtuer. ry recta".
coup &Etat.
La nouvelle formula se. Mais il nous gamble requie lours Nos vacua secrets.' testa conetitutionpel ea dean
La vraie technique revolu
sentiments an
l'esprit
du
diten
extrayons lea passages cord avec ses
eianoaire du people heitien se tteu:i
raft, dans
du pouvoir, is constars au petelable de eaumettre au nous
Suds.
lecteur cm qui le minute:
jugement
eittre vEritablement dans les
"Nos raison, de souWteq
st aIntitqtauct: nStat cite publie cu Bullet de Is dite
aujourdlleui Jestec ttt:r:on"
'grimes, it see methods' pa tre potlque qui se priesen question.
4tentres beroiques
le maintien des 'elvers pre
"Nous etiona et nous le tom
team etaient packer:sent
qui
e'en
te,
depuis
Is
plirioded'apras
;Oates de combat
En effet, dans on article ma s encore, de eerie qui pen qu'elles soot des valeura indin
etrangarei
Pintervention
Itrouvent aujourinaui egalee comme um; vraie technique elogieux consa:re au cinquia sent avec le vieil adage, co' cdtabies et que Is Republiquee
me an&verreare de la presta on as change pas de cheva
peat modifies.
du coup d'Etat.
nes t s p rolgue.
Cher: nous encore ii y a
'!Notre chef an jugs zu
ertainee constantes histori
trement,c'est Gauped: qui
uos qui se tiennent. Male
rhonore. at qua etcpeetctua
isoc constantes rivolutionnai
Tee. pour Ia plupart, se sont
iselectes. Gels is cuncoitd
FRAGMENT
D9HisTo/RE r01111 pas.
de ee volonte, rata
uleditta
"Nlimpache qu'i Ventilate
vim ['oeuvre du temps, plusa
jour at Is linter,
siasme
uaterucnt II faudrait dire j
Par Andre ISIDORE
d'avoir fidalenaant tervioatte,
eves L. progras du temps qua
L'Histoire du pays hai- qua peut on espErer dun grou lieu de les instrurre, lours fra luminzinie figure de prom:
se manifenitent ordinairement tisnee- des luttee Emencipa- peances
d'm o Ipricak piongEs res ans lee laissent infioi West eel yew :de la, Natione
olus par Is haul- care par Is trice. l'occupation emericai dans is p:us zombi ignorance anent emu- ir dens robscuran aotre
uAirne Pt feidece,
nes ,.
Voir state oage 2
Paul E AMC( OIRLe, et ma.
as represeato tine sent de H. au ieu de 1.8 eenirer. au
1....his ofre sAtiendra sane allies ne.es du taus etpoir
de
le
en =us, cam at:crate me
Lett
de Parrs
PAICUCI doute qua catte peremp althea uce ere de bouhtur ...,.......,..,,,,,............,
Mettle qu'on eprouve.quanck
a
tine des tempi heroiques onus pour la conscaunauti psi' la
s'ecoule un moment de beaut,
/wd
par rEforme des pOJYt ire publics.
fut apportEe etileainept:
tiateeve Oen et Ir gate can: o , r analyse poll' iqt e &coo
zempensation veritable pour yea qua mutes ces convul
peuple Initiate sions C ement COMELle tetuitat
Is mejorite
le Fondateur devant
FHstoire
qu'en avait, egrittemuat peat
-Sir;, souhaite eternal.
" Je garderai done secrets
les vceuv que je forme viand
qui fut Ineee h la march &me qua de changer seulement (as
meme, a :occasiae se cette 4
minarite sans vocation pour membres de eel regimes, sane
Tel est le titre dun
' ouvra et lectrices de eIndEpendan te nationale qu'est it cinquia.
le this goalie Etait appeles I rien toucher a ha maniere d'a ge qua lejeune at telentueux ceee Bornons-nous cependant me anniversaire de is preata
jouer, inteirom pant ainsi br u are de nos Gouvernemtnts. Et h:storien hat:en Me St. Victor -cc qui car to merits de rau tion de serment ae no,re Lltef.
notre his in cela, il n'y a rico de sea- Jo Baptiste a con:acre a I Em teur- a affirater qu'ecrire une
tatensent Is coots
tnire mouvementee, en main preuant vu qua les pouvoirs Perene Deeselires. Le succas b,ographie ae 1 Empereur Des venere "
tanent sans solution un pre publics sone la resultants at de libreirie qua recueilli cat salines presuppoee non seule Et dens le rceme num-era.
dEsequili non is cause de retit
blcme dija aigu depapen_tis
ouvregc no m dispense d'en ment one connaistence prof on de eLe Nationale qui a revElE.
bra dei forces en
Mats comment arrivsr a Is donne, un resume a lectrars de de l'Histoire &Haiti 1629 les voeus secrets de. Bieber&
lutte, avant Is concheijon de seule reforms dilutes,
1804 Etayie de patients; re Constant, on suite reclacteur
fitsitive qua nous reseal/gilt cer reforms socials.
nous ne the evenement excep cherches et suivie da verifi de co quotidiee, Mr Frite
:Rinement la fin de C1011 pous iOCCICOCO penetris du veritable tionnel
cations minutieuree des docu Basquiat a fait 1 apologia de.
noire 4:experience Megloiree
ifa revolutionnaires qui U'S
merits as repportant
baitienne
eociete
au de la
.
eeient sutra chose que eel avec tous
histo.re nationale aver laquel toulours ii l'occession du cite
vices et toutes
crisee cle croissance.
Is is pare de noire nationaite quiemo anniversaire de '&
ses clfectuosites D ailleure
is est, durant p.us d un quart prrstation de ser-r ent del eltt
mar:age des
C'est Is faveut de eet.
de siec's =fondue tut tgale du 8 actable 1950. a eerie c*
to are nouvelle creett sans
poux
deux
filles
des
Vol,- cults _page 3
discernement pour les be.
qui suit:
Jean WlENEk
seine d'un imperialism* Avec la preparation
Dfc mbre 190 vit sue
qua
s'iitablit
Alum qua nous Pavions
sans frein
gin
Paul
E. MAGLO/RE I El
notre
Numero
de
armonce, out lieu. ie jsudi
dans co pays ten system°
an etait bieu tempo.
potitiquc qua ['on pourralt
8
decembre
1955,
a
6
bras
Le jeudi 22 deoembre '!Et algae mare ane,lo pets
Aire a sens unique, l'it est Noel. nous ne 30 do sou., PEgIne du Sa
parade de s'exprimer e,insi pourrons pas paraitre cre.Coeur do Turgeau, Is prochain it 6 Ines p. m en [email protected] Orme son admiration et
manage des dour. charman Egliao paro.sitla
systems, politenue qut fait
as reconnaissance a l'Hommo
Lundi
tee demoiselles; i)iliah at Gerard, Is channante depenchsr d'un said eke, Avec la preparation
de no- Maggy Wiener, fi lee de Nir moiselle Yvette Peraerto aueuel it cantic la noble,
sans contrepolds aucun, et
relic male conabien footle ache
destinCee
coneene una MaSSUG toile tre Edi ion epeciale de Noel, it me Jean Vilanor, reo tinira
notre ---
Le double
Waiter
eSt
pectivement avec !I Clan. de notate sympathique arni d'operer lea redreesemeete
Because.
di Edouard fttipuy file Ducaerael
L'expErience
Au jaunts et distIn re est concluante, tarbre poe
de Ifr le Colonel ot made
me Georges Dupuy at 11: cue couple, nous offrons to de bons fruits.
Pierre Celeatin, file do tout on bouquet de voeux Depuis 5 ani, Is p ye eve
lIngenieur Georges Cass. pour un bonheur parfait
at durable et aux parents: lies dans on elimat de pane, do
Les &us chsirmant Mr et tvlme Louie Paraerta de sEcurite, de travail iamive
LETTRES MOBILE,S.
416 ClItte 6re ZICIUVella
couples (went conduits au Mr at Mane Cauvin Bocage connu au paravant. A tomb
le deterfteur du pouvoir
eclat trouve trait a, Pelee Nous priori. nos amebic, plea de l'autel reepectiv a t "ret Mme Lello Faubicts des tercets conetitutionnelee
'pour essayer ch.que felt de &boucles et iecteurs d'en wan meat par Mme Christian rous adreasons nos oh..
Voir suite page
LIOLiZatal co crap traletILS.
Veer melte page 4
'Zaire adopter par cc paya o.t. note.
lours prete tomber sur la iodipendeucei ne pourra pas
tete du grand nombre, tout maitre lundi prochain.
r
le poids de la puissance pu nom eaut
da temps
un
exerc'es par le grou
ars qui art deviant tour it Pour cabinet et. ot luubliune
pas. la composition de care
tour le detenteur.
Cast ainel a. la faveur °mane se fait a raide de
e
4
1/%rEFF1k1)WCE
Page 2
La
,
NO
DEUX MOTS.
Les Annees.
,
debute par ce paragrapher
Jo vierts de lire avec
u it de la page
ic..
la n frf elite cen t:t eed
le
vie urns setlifaction interim
licccasicr
sur
la
3ufn:
s
evd
X
cr.
son 12,''
dans it o du 6 dieebrecar
necessairement 1
crt di voue di quelques antis
. I 1 CLIil tit
cur r el suers*
espe eat aste espcir et l acrir di votre journal Is rialice.
rivers) ti c ten let i
et
idyllist's/is
rcus
tient
's
lits
sccvert.
r.ctre
taken
e,re. tcute
nal" consacre au 5iree 14fut Est f4 cars le Tree's- Tct t P eits eta «rit srer s ricrc Be t serif! ii ars renfm
ir les Luis 0 ViiPP SVX su ebcrtris it lictiurs, i par de
nitersaire du m andat de oil
LI de fctrryticr crtn
celui
,
tze crier wit:re Chef d'Etst
relit
editicn
ee
voo
i
ilividu cc-trine der s
rcus
as
pitcrs
cujecurs
cuert
ote
la
pie
Vs
zt
d'une (in rntretri rcur tee:. err! pi )sictit e1 no tin jctirsi in-r ine dies= un rnictx r re cn 1- wt. ' q 'is df I:2 ki-ilei'Tchs. 'rt7 it,
bete
de
sertstier
,
.1
6., m/1, VOEUX
SFCRETS
ir cc rititccr it
r : 'F2
viri site (ii ertiveris qu alltilis curs car
' rcs ccnditicr
Is. I
ttr jrusral Its,ftt I desire).
m jvc .7 ?: A
I' exists nee.
sista lcrg tyycgrtyl- cti rerit
t.n
de
N:E
Pcrt
pa:miles
CI
s
e,i,
cue
&puts
GteillE '.Ep
Atx circoretencts
roe rcut
.
cr tette
NOlt 'cutouts *avert ci
firtrei jetiIcut
"I" eg,c
, fursticrs
la ft fcil et rc ts Cess
rests verers de /byre Cr Ilar
L'
l'I-cnretitt
ccrte
al s'agit dins
it faut ajoutet les Bezel. xi IttClilt de trill ergs bricts ec 5(nirtire 44cil ter rctre ccrfiarce En Ln avenir je de qt.oi entrefitets
aria
quereez du cyclere
ICE, dta:X.
Pais
celleC2.
au
dir
meilleur
irdfpirdent
pits
sushi
titre
lettis I ID
a pa
re
: . ticnnes dans la
ter l'Indipendarcs"
ccmptc
nit/.
ircrosrt
t
is
rcus
Ecus
ll cat rate le yessitrisie
des Cayes,
it) Tr, u de jours avant le intrir in litre e,
felt CU II scu sr is si zitsi it el's, n't- qui pcct EVCLET re ries aticr Wegistrat
r sxylit-t ii isIcrgttrops
Acus
ecrcni spetii.e
restage de cc tcrilble Cure. yet
tsit
yet,
in
rresure
cc
fore
Fest riessrte ti
a
rC112"
nirt
cits
wets
certeirst pliers die d'une rcuvell e arrie.
an chez nous.
état
ticrret,
c
sr
t
dans
ceeriet 041 OCCLrt 17 t IS
A tort ou I raiscn,Ia
rlu
.
rccs,
que
esisEei
de
its
rrethir
IP
de.
Netts
csrErcrs
'taunts
it
leceeurs
.eti
; rcs
i t cr cur n'ist qcsrd r e:
Pert d'estte ircrt Ct%P)1
le plateau de ptcspiriti. seia zee
li ye ili cu bleu que vitt etre (tuna' dies.
E.15
yes cella
19ris
in profiter pour rict.lsr il3 revs
partsge
acre
Aous
evert
ill
yew
l a lalarce
r's
avers
In
le
plus
Icurd
Oa
2RE5-.
&firth:trent des echisroes
en.
tent
Osumi:
cette
trenefor
e
Wen
d'autres
ncus
de la rcuNelle Tarte; car
A bicatiit ckne, .1tgep
'
cui en terrps nears n o e tile:Frills de choisit.
'nation pcurtent recces'
vtalent point atterdte, ne Ciper dant. en depit de re avec l'espoit dile In diu toute durEe es t fait dleur Othello Beyettd.
gliger des obligations p ar
et d e
pas n6 xiiine quinzaire de Jervier
Vet058321EPPMENUEIOLUNI
lots d'hcrartetts, infin rer. tcut. nous n'avors
presenter un
de po
lesr plus optirnistes sade fairs ['effort *Ikea
sera vent qu i l y a ceraFt
voger ccntinuellement tcrtlegl'Fi
cette
journal
dont
l'aspeet
t ins m o
salt* pour imeliorer
Cal)inet de
in linden:vain y (et:orris
cis quelque veil roodifie par te mints de l'existence oil il faut
ntaticn physique pan
tie
Victor
S. F ierril ti n
oalesnont d'un abonnement presn
revouvellertent
de
nos
ca
z teals gourdes I un jour 'tIndiPenderce", et
.6. No cat V
racteres typographiques. courber la tete pour laisser
Npus ssperons pouvoir passer /a rafale.
73, F tie des Fror ts Fn; ts
toujours compter sur lo
presentatlon,, as
vett
1
i Suite de la page 1
eorepter
couccurs ,"`_ .,_.ar u.
IVm
't
,IiT
3
'
-Iics
1-
'-
malheur.utolt
.
concours dim amis et admi
ratours, di csux qua Is
sews de notre appol force
Dr Augustin Mathurin
Clinique et Plnarrnacie
edecine Generale
Maladies des fen-ix-nes, Maladies des enfants
81, Rue des
moot restraint touchers.
1
A
Franck '1 Borday
A
DISOMPIzse
Le numero
Fronts-Forts Tel 3864
50 as.
Presente a ses aimables Clients
set meilleurs VOEUX
Rue des Fronts-Forts
Port-au-Prince
Presente a sa nombreuse Clientele
ses ineilleurs Voeux
d'ileureuse Armee 1956,
Pour l'AnnEe 1956
LA HA
M
Bijeuterie
RUE BONNE-FO!
Port-au-Prince, Haiti
Specialiste en
Mules Suisses
Parttims
ALLEMANDS
FrancaIBMs
Porceiaine de Limoges
Bijouitc-Ae flaitienne
ff:c,
.CRIS
LFT
r2
11111,1PENDANCt
La lechnique.
FRAGMENT...
-----
Suits de It page
pays. Hyppolite inergure son Paul Magioire crgenue
la a
et
mandat
avec
une
'Erie
de
con
mocratie
'teatim
e
miiitaire
du
Pelais
dime? Toute politigue dens den def
virent te deliberiment vets la salt
gut enteritis rota
1
tuitoe
son man trate excellent' qui iii
'in milieu panel' Equtvaut I UD de Petioa
eit di t en tetnettent la Pi:12volt
oireens it e'en denier dint vie tbristorhitEnt toot
31310ta, SU rotchent Lem yrit e Detain
plus
beaux
preset
vets
r
h4.oliteritn
e
a detert ire
Des U75, roue matrons
1Tel:wise politiguts puisqu'a ts fusillade de Darer. Vin Pm
dens rite des esieteicats poli
Its
rent
Frtslin
it
l'AnnEe
Soul
n y sect ne eudiutte pelt
tiquee it 1,du piileee ereenisE.
leur rtalintion qu en partte,
avec le vim.% &men revelutounai
Dis le dEbut de notre mien none Heretd suctembe
doublure per le mined e dents en en.
is
moo
oes
succesetuts
ca natirmale, a paint
'
geuffrac tcutee les Ea ut glee
Ile avaitil coptt no premiers cc qua les Etudes flaunt tee
espoir e
1 rt. e Its
let
tartan
Li
.
.
ate . u'un toleil de tees 'points' et quetous
l'a
ttetect POW' ee IME.-Dit..11 Cll co
ottatradictican politiques se piognumet pompeux
itt
B
Ce:
La ',bete; cei tot-v
leva't tut ;e cboc de at' thtcries ,napplicalater, en Aid pried It let voir, &len de
Sibert, meant a nu dant 1847. Le Bonhoorme Coatbi, cidt I Coti,. r an pa
pas une
Aendances vides de valeta et bentliciact (rune division au nouvelit o; i ,t urn, roan les
entre
Soul.
du
Stoat
qui Aslant nous ccilter teas in
"thin:cent a calm 6.. Dcmin
h eat is avec
2ntendre
&rite 'iodate.
Lun de nowt a fait retti
11dut venter beaucoup de sang
ad
pensie
juste "la faiblene der
pour combettre tritilluents
reven dice
sec
i° crier
veeires
Le Gcuverniment du Dtmccraties et t de ne use sa
se
31 mars 1896 l'eppttecte ten volt girder let bons C.hrit't
La dEmocratie beitionne s,
gue au point de vue linen cents top d'avatare pour tic
s mean ce pzineur;.
met . lea tonsolidards cheese psi fair
dee renone pertinentet
poveir
per
la
jter
tett
in
Ella
a
u
du
tellectuslle de 1902 'mut rem de suivre l'expErtente Niggler.
places par le rEgime no :7 de le duct Its pumices 'butte";
cembre Nord trop vitux her sun tone lee plans tit client.
edicts It firminitme dare see du miracle preecue.
Nous coropreeone ;Act go/
retraucherrerts Vint epees avoir to tout le farina
cc i imp vi re, et thiniers
section dee
Vanden chef
ote deuils, Putts not dEcep fraut at Lszarre art chain PetSlicDa
lee halms t- violentes: la
do Is Nation. on Chef Titaf
tione it toutes nos ruines sup par lee Ardovin pour wanes fiber* de 1.enste le:se(e au Cayes atlas side
x styli' en. note It heroin de se reinsert!,
riven
den
Ca
de
ter
Is
barque
de
Mat.
il
fit
gut'
gendres
par
le
-Teals par co petit coin
Patlement dtg# cite lie
an piGitts
Icence cos par C. Leconte qui le tot mama Ictscte la Conaiter.
-se qui . Wangle dans risole qua diode pour piomouvoir pots. blocittr
struction
publiqus
dens
le
dirent par Ice masteries du Lion ne lui unmet pas de
Cm
went international. allait peal
l'ExEcut
I
et
Ceme
It
Bud
&pen
de
j uillet 1915 at it peat de guer on second =ado. Lc
titter to lieu de marcher hare psoltteriet, man les
get. Le flir' du candle= 27
see
burlesquts
du
acre
email
notre
Independence par ir de. erisident Megloire n'a psi it
meat Jut is mute du progris
abi commence eirett lc; netior aux barquement des means de droit. constitutionnellemenE
ae
rent
le
ptys
au
bond
&en
-et de it civilisation wttl
principal ou qua knirent i..te cvoir raison I oncle Sam. Tel eat is bilan &Etre candidat a Is rEElee.
It eigniliait rhorome de Is cc- me. Gelfterd le
part: o:. pouvoir
rt...., deauxsuccint des divers rigimes qui bon II l'a merino hiyale
-tadelle Henry au pays tout crier de l'Inetruction Publi du
cepahree
que de cette Wade reetera -ilue
se son: euccede...Qiont-ill sea mart. contatirement a eap
.
.ei ntle
ti'
plus belles figures
=pot du mgt.me
e
Mate lea vues de roust uric des
rapplicct.en de l a lot du
vas Is eciefion De furent pas pour see innovaticns it see per
aux
23
Ebner
1881
dormant
conforenes au programme de heureuees interventiens dams payeans pits de d:oit cur It
ow
genera r octrci des bounce a touts,
travail it ins
instruction
tent at un e mails
lea diverse,
lists patronise dans It Nord, las 6m" faisaut month
,
ses developpte
PttiOn t comprit pee qu a moment Hiclouville et
insurrectiors liberales qu'il
vat ce troupeau d'esctevee, il adeptes. Mais Is reaction qui
de dot rtrt.t et, ebtierent le
'Wait une main fence mei" sommeilleit depuis Is chute
reffaire Tatar et c., eieriarent le pro
rEmpire
profits
de
rite, car touts libert pour
r onitn. Legitime
ant eignifieit licence, Ain't is du "Bull Dor pour perdre grammela ..a
mitt ..-.0 The'emequr,
compritent 300.000 noire qui Geffrard dens dry nimpFets sinesput tan.: ;. :,:z
lea incendiaires at rkmplis ot lid , an
--,-43ertmeccesieut
I
,
dtruction
g,oftter
ra
e pour I instruction dts mai predecesseurs des trots demi.
l
it ignoraotes? res decades. Ce saint respect
Qu'ont its fait pour ,n mime des testes constitutionrelv
etre int ellectutl den. no! mor constitue on titre de slue *a Is
nes et nos bourgacke loin. reconnainance populaire.
see obscures
Mass le peuple gui nett
tains? Comma cl nk Bolivar
"nous wrote laboure la mer", encore is scul juge de is qua
i
Uric nouvelle ere plaice den. tion nentend pas gull y Sit
seignements 3 ouvre pour It de solution de contintitE
liaitiens dans resEcution d'un program
pays. Puireent lee
comprencisc idle q. e Tian de me auguel il a clEja -at em
constructit ne pent s edifier maintes circonstances- "ilea-
Republi- meshes& ses vt-e largee at few) avec un peuple cranalphabetes fie son adhesion tattle. Paul:
-Suite cr tire independence en Le protecteur de is
itdaignant le unveil, source que choye par lee faults de Is ,,,sessimeret.-,atiKeirset
'di taut svancement dens un Capitale, an 1868 incarnait le
en face d'u Magloire, qui tie eappattient
no miswrite egoista at jouis- pas, deem comme Is plait
parlaut un patois
nine sans mystique politigue humble chow, se seminars
ideal Social. Tout Is pro I la ardente populaira.
tl..*Action Sociale, ni
pettagessiert
blme
halt ten reside II at pas "Notre pays mama nnt
e
counnen n'Etait-il pas cast i bliques
V ous invite
ailleure.
Inettuire it Eduquer epoque dicielve de son Nati
la
guerre
des
La.
malaria
iclai
pays
dtchirE
par
--46 pour
La L'bseirie de L'Actien
re. II nes lui eat plus possibla
oc bo' elate. transferee A 'argl s lea Mutts.
Lecot
tt
des
Pupae.
13
chot
t ex du pays Ileitis° pour
de retourner aux arum enter
de
Iet
trivet,
qui
dispataitiont
avec
du
Poste
Marchand
sir entle le piogramme ponti
du pane. LancE dans 11 voit,
Andre A ISIDORE
Niesage
au
Leave,
cr:
feet
du
Ieste
de
de
raventinent
retoucht
dans
-quo du Nord
lumineute die conguStea asociar
pouvoir
at
It
minute
du
par
Police
it
ie
In
Phormacie
'see rigueurs at Is laiseeraller
Chevell-er Nous imite a VS
lei, it lut bent tin guide avertli
l'ardre vir
+.7',
70
,
.de Mont at du Said de RI t: libtral qui metre deAvec
visiter :es rayors.
at Qui a aeja fail as) peauvest.
ce
dna
nos
finances
au
&scare?
File
vous
offre
I:
des
wiz
gaud confluent
La route de revenir at pas.
geoupe,
tine
ite
Ide
popes
defiant
toute
concurrence:
rligne
succes
13Boyer comma
some* de trop d'ecueile pester
Le numero
suable 'Installer dans dee livres c/aeslquea,
-Nur de Pttion at rentruclitvouloir
se permettre de miter sur
__et
iw de lecture,
le
milieu,
car
its
jtunes
horn
des
i
oreille:
au
con
moint de title
des livres d'audes et de
Vain suite page 4
noes
de
Is
13o
Itgisleture
tpris
*mire Ii blonua rinetruction
formation,
.
entendaient
crien
eil!..t
res
rovues.
pito
tradre
Iss
tr
uhtiqt qui commensait te do progris
iieet
AIL31117;16.24
artic e: de rnercerit: eneilims01:
dive/upper at gouvesnera tau
at.m,sitttatif,
It otrui fat qui fit. bculcrs, fit crux ma
euivent tea \MU H.
chine
'tbigUes at passionnees du n accordeit qua des epaulettee
ein des art}Ira'
i dee de receteric:
zor,
sans
its
cleft
du
Ta
malheurs
rant 25 smite:. Nos
ticsir
trvi'crr'
Grand Rue 128, -Phone 2324
i
toLttc,
cour,
c,n.uit
L-ommencirent joetement avec
cartes do tee:Liana r cur di.
OUr. trouverezt sac d'ecole en cuir soulieziitraz
du verses mei-et:fencer. cartes
cem
eesti:+n ocilitigue de cet an tables tour rav anent
f, gets pcur fillettet, gargornet set adults::
de condo &nets.
Souliers Claston ; Fortune. Etonian -noun
des article,. do r.F.0 eco ton
a aster
satdales Recordia
to bore:: P ! CI l'af 7., Chppe
help, at atut ties. n-,:ssels, °tees pour garconnets, Ferri:quire eclair' 4a 363:tauten,
Pockets Glatt, Chemises etrrmgires irrc.w, Czavitse,
Pour vos cadeaLx de toutestoilet n'oubliaz etc.De pits. A recce:rico de Chaussettesdllouchoirs, ardesaus; Ceintures, anArt
iteres
qt.i
sa
36 1 44. soul:era Tennis it scab III doe
jarnaib de passel chez I- usto
la fin d rric. la lobrai les,Culottes
bain,
de L Act kr Scco, e n Ceji Lheptaus de laine et de pallltpar dcuzaine, tat tr t tts
tisfait let goiats let plus delicate.
les beaux color:hien tribes en cecutcllactic, bottle:or:Le sal I) } COM
Et, surteut, n'oublitz r as que e'en Ia mai trot,eAsttd
rirsbgliitixt.,
ytt*,
tager,jupcort 1%3,Irr et lame ).o, v pea rent
specialie
des
articles,
tds
qt.
e:
c!dcitAttgQn
son qui a la
tea 2 harass suffl.srg- pout une annsgo.
EiTOISI
inontrea, cracelets.mont: es, per.dules, lunet- de keel cd etc c arr.sc cur: c
La Librairie de
milieu donne, Le debonnairc retil des ptincipes ebbor( i
lead, Chriatophe aprie lui, le depute Soulouque. et 3 Te rmle
11
09
Chez Herman Gauteff
usso Fr res
'e'rie
l
teas, de toutes lea qualit4s et ma assortiment it de
a, b jou), au prix imbattables.
Z
vil
1.
tress
vbu
aco Br d°afirari: sil. C. ei Pri
'Hie atter ci :ts ,uperbes
Ale elzA co 1
Aggress rot 'es Cecina
GUY f--,'CURNF
r.r lc Jetroicec Etu FOLItliEtelr Et.r.Itt ref / ErAttx it lIeu seilt pari
tra11
eller te de Izarre.
1
La cigarette S plum
Docuwel Av qu'elle
4.seieclionne.
so haute purett Scientifique,
tie 2E ant par . a e. teut r: cr atP"utits.13"1
holy
1120
?impose dtpuis plus
s res de leurf erfent.
invariable,
se s
FIGUIDiEteUr atprie dee irduaties pour son Hest=
trualite incomparable,
athattot huts l ivass
dement,
par son arome et ler goilt e x quir. lane
Lihrai
ratues ta
it Iturs
L0
ale dot I litcticz: Societe.
gents datribt.teurs:
Fasstz it' In Libralrle de Fournisseur euprie dee Liquorietes peat re. zus430
tabat
Joseph Nadal et Co
TELEFI CNEE:
ELRECT ICI' E. 23..6 29
L'Acticn Sceinle, angle du
Perte Arertherd at Lalur
at tout acrtz satinfaits.
".'"'Amer.
insomparable
Ctyfe:ouT7'z'
- -Cep
41'
Page 11
I NDEPENDANCE
1=ENSMINar
liangez its pains 1.41.11C0 13tiiNisiz tits Eoisseuns gaZetiSes LARCO1
Le FOndateur
Deux Nouveaux Eveques
vie tnanne. ns
Reprise de
cesteur contrastaient singulie
suits de La page 1
remant avec see belles quali
LE 20 septembre derreer, Le pessagc progreesif dee
"DAVID"
La Sauvetain Pantile s Minions sous is direction du ment me notation et LID dee tee'. Voir Precis de IL REvolu
accepts la &mission, pre c.v.& local, ejoute Son Emi
Lion de 1543 &Elie Duboie
continue pour us mis- seu2ent method:gnu au jour
sentce pour payee IbleOLL ue neuce,
siomniles, icurpretts /wiles le lour pas k pee dee fiches Page 50. Et dire coincidence
saute, de S. E. Mgr cami
dee avenearente dee faits d'ar Etrange ,
rançais d'H *
e ieur
e
cepa
goat du Gteeral Pierre Mon
gne, vicatra apcstoliaut. de et ze ea
Jou& 15 dicernbre i 7
me' anignele le principel lieu plain; ?hue soul Domingue
Pellu,
Stigoo.et a nommE pour WI graua fondateur Mgr
du grand Toussaint
IdesesuAsedeutaceioeiger, eipa"SneM
e. S. Lac :algr Simon et des dite.tives de la Plogan tenant
succau
put une pert memorable. Ce c'est 1 un petit fits de Boyer
Nguyen Van Hein, pate dcu de, un mctif particulier d hen travail pessioncant quoique le htillant 6conuti3itte it pu v ID", is trageciie en 5 au
et da ligititre tatiefac- aride cut no -peut.etre avec blicitte Boyer Bezelaes que le ten d'Alexandre Charles Arue
e.
her vietnemien.
qui rerrperta un ai
tem.
Ms La rarete des dricumente de detain du Patti Liberal alleit bellied
12,6conovem
La
formation
d
un
clue
En a Eale temps, Is Saint.
urSbra
premiere main dont se phi etre cadet. Ceci dit rie nous
:It'71!!av
le
Pere a detache du vicaliet a. local. capable d Reimer
nos egatone pas de notre sujet. madtirooiselle Donna Lath.
echercheureegrieet
nos
putative de Phnera.rt eh lee goaverneu eat spiritual de l archives ayant au lendemain Sans mid s'en doutat, St-Vte mond monsieur M chalet
le
a comblE tine Domin que, mademoiselle
province. du Sucl.Viet.Nuen Ptoalell eoneltaareoa. Welt ties
eller aussi Is che tor Jo Baptiste
ileut
pas aq alai Denise tieurel, monsieur
mai de 1804-pris
lacuna
qui lui ataient rattachees et pes en diet, It but at la N
is. min de N ail- rrbuter rorobs
no, Fritz Cenral"-, tiedemoisa l
foteamtnteie
des
ter.
Combien
d'ouvragn
qui constiturront dee:smile it Ica
tant In veneration 'que pot
Bayrnonde Pat-at, morece
but
Et
c'eit
vele
m?
coneacterent
vicariat apoeto ieque de Can. sea
slew Rene Leforest monc ion
l" pelt, des mi. tent au createur de notre na historical'
tho. S. Esc Mgr Paul Ngu
tionelite maids historiens Toussaint Louuerturs,1 Chris 'lour Guy Beauduy: made
MCIA
yen Van 13:nb, pe.re sect: 'a 'iota Etraugerei le tont tcu de chez nous. En depit tophe. Paton at a souk, moiselte Alice V.ctor,Jcubort
sieur Pierre Louis
vietaamien a ete nomme vi i0t111 effincee de diriger hut de cel obstacles, courageuse que.A Dessalioes i exception at
dens le role de Saul,
ectivite apottolique dens Ies client et patriotiquement it du Seneteur Sa edin calmer
cake apostolicee a e cette
. Panteir: monsieur Charlie
ch-ease
de
traveil
qui
leur
out
iusqu
!atom
c.uvtagr.
Liu
velle circonteripeicn.
avic s erEnite. ea ici conseere ru pert de la pa Abellard.
Cartes an vents a Pine
En comuniquant
cu deci Ele c°Liks"
m
travail a et6 entrepris par
Goo
titut Francais, vnaiton Hen
lions au Supineur general de
notre eune
j
ami Me St Victor trio.
Apres r Erection de tette Jn.Baptiste. En s'attelant ob A Jean Baptiste qui as con rl Deschamps, magasin dc
La Societe dee Mireions.Etran
madame Fritz Dupuy.
ghee. S:Em, le mediae. Fume noeveile circo nscription eccle jec tivement it avec conecien sacra de toute son ame I cet Entree generate: I gde.
ncicchine cm- ce h et travail de titan, avec panegyrique de l'Empereur Reservise: 3 frourci-s
soni-Bionda pact de 'a Pro slut) gut ,
pagan& a 'Jetta" ha exprimea Proud actucittmett It vice- Is sentiment de ne rien Ogle Dessatincs to grand 405 Cow W
la gratitude de la Cuagr:ge teats apoetatiques et urn Pre get, rien omettre en cc qui patriotee re doiveet non stu
NC
INDEPE
tion pour he travail frucia,as facture.
concerns Dessalines pour won iement de Is fEaciter, ends de
Bi-bebdorradair
l'Institut
aver le sue tregi
nou
a
F
it durale,e qua ice missionuei Au ckrge teculier !out con trer sous son vrai jour tin Des iencourager et lui manifests'.
Tea ant accompli et contament Lea dteormais 9 vicariate.
saline' artisan de 1 vietni re leur gratitude.
La Croix' du 25 octobre SS de Toussaint sur a les rigau
i esercer en Indochin:
Ludovic Neaten LACOMBE
-- dins au siege de Jacmel sue
A
Les 14 eveques autochtones
de rite latin mimes E n 1954-1955
PAYS
teluurr
Dates de nomination maananime, Is champion du
pariam6ricanisme, l'ennemi 40
NOv15
ne"L'Action
Atogurreol;p,reulyeednieeinliiiptri:
mate avise rhomme d'Etat
I-
Imprimene
;e strategy. ernerit!; Unarm
73 TUCS
Redaction : Un Camara
Georges J. PETIT
Dieecteur uroerietaire
et (Anent Responsable
Berle 5, BENA1VIIN
Reaecteur en Chef
Fron.s.aare,
=e1OMO
Lib airie Ste Therese
Mule. hereee G RETI7
Administratrice
Direction-Redaction
Adru,10.1ct-rn
Rue des mirec'ee, No 18
placable de toutes les oppres endgame malson Morpeau en 73 Rue des Front Forts 73
1955 alone nationales it tackles
tack le
3.
ABONNEMENTS
de Monferrier Pierre,
Cdes 3.00
socialists convaincu at enrIn face
vow trouv erez tout in ateor Port au Prince
242 1955 le precurseur du parti natio ilneut de tares clessiques
Ka eorh ma
Province
D. Vandargou. I, eve de K tale Lampur 25 2 1955 nat. fortement appuye stir lea t
411,11119
fFINANICNV
25 2 195) masses populaires dont il ye
Malaitie F, Chao, 6% eqie de Penang
1 1 1955 nait ecreteblir
les paucities"
Flirmanie G, Maung Kw, eveslue de Bassein
yan Ace w tria eveque de
par opposition au parte PRO
D.
qui 'prolon
5 5 1955 CRESSISTE
Kumbakonem
El Fabricarrts dal Surtido Més Grande de
5 5 1955 geant tee ramifications dams
L G. Pereira, rusil:eire dr Befrbev
Equipe: Industrial's an el Mande
Trevandium
5 5 1955 tout le pays se ampoule' aP B. Pereira, "
ludo
J.A. Rosario, eveque d'Amravati
8 5 2955 pees le renversement de rEm
EL. E'Exc. NN. SS J.B Sye,
venire apo teliqua de Ta lieu
Japan J. Asejiro Sea m k i eveque de
CorEe
7*
34
ALLIS-CHALMERS
d'Ootacernund 3 7 1955 pine, dimmer gun regime
A. Padiyara
Duci, v: c.re epos. de Rt.mtik 3 71955 a eema im liberal qui facilite
Zoudan A.E.
Cameroun P. Etoga. auxillairc du vicariat 3 7 1955 reit he libre jeu des inetitu
apostolique e Yvounde
SA teens democratiques" Grate
S. Aguyen Van Hein, vs-aura
10 1955
recrivain liberal dervocra
apostoliquee `i aigcn
Deloreoe, it
ti
Viet-Nam P. Nguyen Van Binh, vicala
10 1955 pertie National Deesalines
apostoliqui de Cantho
("La Croix 'a eantioi 15 octobre 1955)
vit he jour. Arnie le rettait
----2-3111t- de l'ancien ministre de Satre
ye de la politique active, Sa
lomon devenu President de la
Republique al.ait prendre la
direction du Parte National,
A 'Industrie' Cayen le Gene
ral Pierre 'Vlonalaisir Pierre,
un dee leaders de la rivolu
tion anti.Salnaviste Reit r6
zerve riritiative ue Corder le
perti kaaaal fils spirituei en
comma du parti progreeniate
aucietel Paiute flare d'armes
de Desealines s'etait rallie et
cum dra:eau duquel lea pa
tA/
Aclietez lee Billets de la Loterie de
de l'Etat Haitien, un organisme de
haute portee hunaanitaire et sociale
en melte temps que distributrit e
chancEs di7e.rEes
tor de Jeremie au dire d'E
tic Dubois- profitant de
la
conamemoretion de In missals
ce d'Alexandre Petionprenant
diet la 2 noveuabre 1842
chanterent ele: vertu: do
grand hornme et firont des
comparaisons d'autent plus
juges qua lee torts
son sc,.c
TurNnas Hidrciulicas
Proyectadas pare
MacrAseni. piss
Tasivain.
per* Comeato
Fusicionamiento Supremo
perm OWN%
axpariencia adquirida en Is constroo-
tifl6n de algunes de las plantas hidro-
ektricas
grandes del mundo, permits
cue Allis-Chalmers ofreraa lea norm's de
elevadas.
CenzionaMianto y efidencie
Lalia-Chalmera fabrica toda dare de tar.
liainas y acepta &donee de turbines de
coastruccida especial pare ilenar los res74-litos yobtaer el =aim° randimienbe
acidn. Texabida prop'
tea cada
Scati generadoree y equipos accesorks.
CUANDO DE MAQUINARtA
TRATE, CONSULTIENOk
swipes Allis-Caakasse
wilsome=sizawasistookinipsoisim
wit=e
Eistit uteur
-4-
WS
mognmkpics
le nom gen' cm' fit
kliCOURT.
itillmarran...ie !Own BARB
'Imaa-1
'Jenne Chambre Ece
nomique d' Ha it"
au11 a Ste. fonde i Fort 1955
7
MEM&
haitienne
technique ea p,oposItlen pericipale,
iage eu LaSuite
de is pegs 3
Ledoube par ismar
ne stiller laerie. Richerd
teule des arnis qui wait I. -oh , - es Laud es uConstant acheve done amid
ti
4
euite de la lire page-
1 l'i .vi
Guy avanat riponiu
Attate au bras ote Mrelauri
f a m 1 1 1 s trenches, cat
tatIon des fouls
Liouyon et par Mme
d'amis i a coup rat.
as phratie:...'imais s'il faut
mil
etre sincere avec nouscotita
son
me,
11
as
nous
en
Paul
Ma
'ore
a
dit
co Latortue au bras de Mr interesseesi
Priciest!. he 11 octobre
laquelle venalent se joindre
quo plagant
C'est maintenant le guars cravouer
Juan Wien".la nouligna le joyoustment de norribreux
de attractant chat:ins denompublic
au dessue
Eco
d'exprimet
se
l'Interet
Jenne
Chambre
Commas
qu'avalent
attire
-0
-meet "
t ur d I peuple,
a
l'alhe
curieux
de
la
regle
du
mane*
coup.
.
Velcro
officianti
dens
nornique d'Halti"
au
pen
col
leivenement.
volonte."
nous
reconnaissions
d'Adoeinletra
aution
as
cieconstance
dens
Son Conseil
de di
Les
nouveaux
venue
la
pl.
souverain
le
drolt
ooze
de
p
onongs
au
haut
comprend
et
lours
pa
ton qui
a vie conjugate n de la psi
rigor lui memo es affal
m *cme, le dot, ie m a rents
membres
a sit ainsi compose: ha
c in
Noes avons retenti les rss, sans se croire tie par
eurent I tent de
es deux fil ' et W
Christian Germain§ Prisi
articles le ces deux mem un texts coast tetionrel en
ex ne 1 se derober
dent Massillon A, Colcou, constitue un oversament
bras ettitree de la direction
marques de sympathia.
n'
desaccorci avec sea sendl
President,
Girard
ceptionnel.
aliquot
iest
reception
I or
Una gentille
et de la reelection du quo
'mmats aetuel°
pa,*ellen, 2eme VIcssePrstdent pas aonne d'aesist tous futeefferte avx invites dens
en "Le National"
coup, Is codirec
Jean tid
lee quatre matins.
s'a.
Gerard F. tourDu
standee Kerby. Secriteire;
salons
des
epoux
qua,
aped§
co
de
"Le
.Natlonal"
double
cele
lee
r;
am ei , cet.t.
lierthony edadere,Tresorio
its sent Las deux v_ilecrait de lane mantis. le
li
,M
Wiener.
Directeur-Inter
h
ration religtous donna-t
Jean 'laurel,
CoCa furent d'agreablos
clairementally,tsur uicton: *Pierre lances n'a
waJexpr.rner
um enthousias
tionait Ernst Brea; R pd elle lieu
passes en
une
question de palpitanto pas de queue" en detrui :
de
syrapa
moments
Jean, Lucien Leconte,M. - St to manifestation
actualite. en prenant une
Kier:nem. sa propute
compagnie,
la Us certaine postvon au sujet sant priacips's
gard Liburd et Pierre
this quas: populaire. tent
par la subor
Nous
donnons
lei
i
e
s
par
tion
I eendrolt deli m parents,
ar
en
Came, Consoillers.
s:
c'est-esdere en pro
de
!aquatic
il
ant
to
des
te
Pliascia
d°"61 rai peuple souvera4n
Les portal de 1 tous qu'd cetui. des
rats de se livrer ii dbies specu posartt
essay-ea de dechirer
glen reetent ouvertos
lattons.
tout
en
In Constitution
21
it
40
ans.
s
Elp3use5
d
les Dumas de
Temoins
du
ate
do pass r ae. cr.ble tee opi comma on fait d'un chiffon
acte
elr
Georges
Wiener
De La lecture de scn
nione oil pa,nts de vus Omis de papier; en peasant par
constitmtif, de see statute Mme Vie Eiouard Labrousse Mr William Pernaniez,
Liberia par Punpar ou n'autre.
dessus la tete das Pouvoire
Jeune
Ms
Edgar
A.
Name
de
la
Charged*Affaires
du
et du manuel
Noes vou one conside euxquels IIa di eve l'exer
A
F.
A1m6
ir
Christian
Charnbre Internationale ii Mme Gergges D. Brewer
roe riatheed its we so- c es de Is souvera nets Na
Directeur B A R.H.
affillie
crete de R eh ird Constant tianale.
lequeli°
elle
eat
Cham
pub
ique
tte
de
la
eossort qua la Jaime
qui valent cc qua vaient les
Jumelle, StenateurMine Einuard :lentil
Si nous i evione n ous
Economique
Mr
Ducasse
-bre
surtout lortscai arreter uniquernenf I cattle
Louisa IS Lespinasse
Douyon-Vieux
',oasis,
d'Haiti pratique uu
Mine
" Madeleine
on veut les garder se- propesition - heureusemint
utleme I un stape supe- ., eine h. A,,,d
forma
crets, en les formant p es f -e rnmeet
gieur it constructtf.sit tine Miss Peggy Hal
J -Arne ste
leenstant,
Lit
It
J,
publiquand
me
ne
..
Mr
Georges
Cette initeitive
anal di Caseation
&at dans lour
Jar.
Ii
scilins:Ln
patriotisme
de
cette
!A.iglite
V.
D
avec
reuve de
quement.
Mr DAjo Gutllaums
ses vosux secrets
our
Fes promoteurs. Aousde sue
Eugens Nau
discrete melancolie qu' entomb:a
tenir compto
sans
Henri Lathy:masa
souhaitans ie plus
it
do
Duviuier
on e proilve quand a-6Guard W.enar
ces possible dads tense d6 "Ulrick
qui los prede du
tide
Dr Justin Roue eau
coule
un
moment
" Gearges Cilestin
'marches.
faadrait nous
t il nos
he Cr, en
beaute, qu on avant, demander
.'Rene Maravie
el la portie anar
egoista
merit
peut-etre,
Henri lasel
clOque de la proposition
" Antoine M ucci
souhaite eternal..
" Philippe Lebrouses
no tui a pas echappie
11 Edouard Gentil
nvisageant
to
maintien
E.
" Paul Loretta le
Male haureusement re
" Jean Wiene. Fits
de
au pouvoir,1 rxpiration
petons
nous taco dIrectear
Joaeph Berryer
r t a Coos
tr: :Ida te lxfic par
de "Le National" s'est won
x
etc:tn tnuti oa
tre, en del nitive, un horn
Temoins du cote des- EpouConon
&nit de la Ripublique, le metree avise at rea pas yenta
Nous avons rep "I'Oeuvra
Vice
aanns "
e;
§
It WI t tut ewer
web
riage disner
ier
naoger
a.moin
context
inea:u
Publication
re ue
I-
Mme ntneone
co-dlrecteurle -Le Natio
plus royalist. qua ie
d'Eclucation Furs& eu Fos; Mises Anita Rouzier
siell mi. il s'est fait un boucler
Secretaire d'Etat des Trays, x Pablics
Colombia
net"
'
'Ole
Mr
steoul
St-Le
Maeloire, enr plaeue'l'e
adage, qu'on ne change
pas
scrnpule du President
Mtoiatre PtEmpotentiaire do
de eheeei ee milieu de du
gamment realises per I ImPri Dr H. Salamanca;
Magloie
dont il apprecie le
C.Itarg6 d'Aftairas &Ellen"
Mr Antonio Mtdina
J taoty Secretsire gni?". Reconnaissant tui. comportement en can termerle N. A Thfodore.
V1
St
L
Its',
mime l'impossible realism mean
Commit on coal lindique. Colmal Gorgss Dadzy
A ijoint Banque Po?uleire CH Von
s see venue .. secets;
des
Sciences
-ells content Is bilan dee née
Doyen Faculte
"Nis raison: - keit Ri
il a vite fa.t crajouter:
lisations du geavetnament ac Mr. Maurice Latortut. de a Banque Rodulaire C,H.
Nona n'igno-ons pas quo la chard Constant de souhai
la,
D
ecteur
l'en
Hum
Thu
lical
Coestaution flee una
Georges Cadet
tud dens le domane de
tor, 15 maIntlen de valeura
Cepitaine Mavio Dupuy
au mania pve %dentist et resentss, etalent preciee
Fr-deric Labrouese
stignement turtle.
eoppose au reneuvell ment flaunt qu allot sont des vaSeymour Celeatin
Nous remercions lc Dtpar Ludovic CSlestin Poitevien
immediat de ea mandat"
lours indiscutablas at quo
Leon Bertrand
tea:tent de rEdutetitn Natio Colonel Conseent
La ereere est- lences et pier : la Republique n'en est pea
Fritz
Etienns
(rune
Llt,
'4t
nusue
Daniel
ielallsbrariche
re laneee n'a etante di rfavol grat-eux
Rigaud
esern?*.air - de cetts p'Eqt-tte. or
on le gait ben). Mais Ri procbgue.
N.atre chef on juge auN
b Dupuy
p a puimre
chard Constant, toutefols, trement. c'est tio ecruputo
Cilmirel Bi ng=emouts
r
n
so
tient
vas
pour
o
Soetaire
qui l'honores et que respec
Jorge Diaz.
Telegrsphes
Telephones et
raiment battu et tante
*
Max Tspheine Directeur its
lle Vieux de ea vo onte, nous
Felix Lambert
quentia
savons
no
nous
ne discu.orons pas-.
Monney Gourguee
og Cli estin
Rea , Laragae
r
CEXPOSI
tent
CI Augustin
Andre tatelmousse
_uatin Lefontant
i
Andre Leveque
a mend Fits
same& 17 Luiolfic
keret demaln.
dicembes; ii clnq lasures de5'
1' /preo-rsidi aura lieu
cite de
3 fastitue Frangetis
i exposit!on§ la vern.ssage
ci.e quelques OIEUVOLE
voeux
St e tiace+re /vec luiernerne montre son sins de la mesa
tout comma li. n a pas pu
GOUVet110
ont esti; se garder de re.e-er quani re au e_evicedu
ruessayant pas
est Infin ment ment remarq leescar Made- iMe au public des
merit en
Ill
d'exercer stir son Chef quel
entt caner, confectionnees
e
v
ieux,
n
q
a
it
gilt.
aler
encore
secrets,
au ou agreeb
b
In 1 es robes .aine _ouyanque ..douce violence". 11 scat
6 qua
an torminant,
.11nicatro
I
ns poi-ogre Andre Leveque,
du dos. Inaeleoe
adr6
gs
avantageusernent connu
public haitisn. qul ret.n ra
:Atte eeposition
25 tableaux est planetsdosous
Me
' Haut Eatron go
Cherilus. Substtz.t
uu Commissaira du Cot.l.
c.r.rnorneat prim le Tribune'
vil de Fort au Prince).
Nails rensercions infuu
invitee
meat de Vairnabla
a ;re e
t,on qui noun a Cite
lo
see et eouhattonsj nne
poin
crge ounces au
Us.
Me Ernst
-0-43-0*
Rob ts des as3.rie-ts
gymnastique cerebra e,
Ls codirecteer do "Le
car l'homme est on careI tait preuval en
bull (en creole, 'lap fait National"
d tine seine
vou' ant l'oecurrence
Et
cerveaul
comprehmaionj at a aussi
COUletiege
ee\rOCAT
108 rue du Centre
bras. a.m. 5 brae, pan
Pa:Aleut era
.,,,,..........................................._
Machines americainea
et allemandes
(aux pris clef:it:at toute concurrence)
Moteurs Diesel fizec (stationnary Di.sei
Moteurs marinsimarino en gines)
Groupes a'nerateuta (gineranng veto
(p imping 916)
Pompes
Poste de aoudure (Welding sets)
Moulin, I mais (Haarner-nil s gets/
Moulins a ric (Rice in 46 seta) et s.ell machines
reclamez tousles catalogues at ranee gas nents
cur materiel allemanr. at amrsricain
Facade_fic,ed
alla401 Vaeau (Jag. specialise,
Sue du Unleash:1 de Etat.
il a out de suite trouve it
_
dorm hien penetre, en demi'6
re analyse de la portee
rique de la declaration dut
President d' Haiti au Nlagaii
tie americain T1 viE", le.
quel a diffuse la dite declaras,
rt,..a dans le monde,
otre honorable confrere
b"asquiat, retlanteur I.
.tional"
compris,
co-directeur du ditt
la position de lap,
is le verrons plus loin
quar.i it nous sera
donne.
de -eribler" le morceau
tuie: ....'experience
411'
BI-HEBDOMAD AIRE
114.1711111.6.:411011M1111111Mge.CIUMM.IMIMIlls.
Va.samemowen.......31101.10.
PORT-AU.PR1NCE
Ventl---redi 23 Decembre 1955
Edition S eciale
Noel 1955: Noel de priere et
z
NikTEE
Les Annees se survent....
Mais ne se ressemblent et disparaitre,
Deux mots
&expiation
pour le Juge
gulre, chacune a sa
ite tout coma un personnam
etre nu
thello Bayard...
Avec la Noel qui apporte
Nous disions il y a un
Sous fa rubrique: `10p1- main. Celle que flout clotu
t2giours inlme darts les plus an - que Noel 1954 serait celle nion
d'un anclen Consti- rons n'a nullement ete pros"Louvres foyers. un regain d'es de rinn.tietude universelle, tuant", notre con.frare 't Le pare.
p3ir et tine apercevance de rien n'a change depuis; au National" a publii, dans
Les repercussions du Cy
biea etre, un souffle d'inquie cantraire, le souffle d'optimis son eiltion du mtrcredi 14
t.ide cependant etreint tous me qui caressa jadis lea visa Dicembre 1955; one lettre clone Hazel se sant fait rude.
Docteur Othello Bayard, merit sentir; la convalescence
tea coeurs en face de tant de ges cnspes des responsables Madeein.Dentiste,
Juge
problimes aigus qui se posent politiques assembles a Gen La Cour dkppel des Cayes*it eat longue et nous esperons
clue 195n verra prendre fin
levant le gouvernement des ve, ne fut qu'une chimere, quipas manque de re notre
malaise.
Etats qui ressentent racculte vite dissipe, cc souffle de tank notr5 attention.
L'annee a rencontre de
du facteur economique qui - paix tant desire par liisenho La lettre du Juga de la
Cour d'Appel des Cayes, l'humain a uriccluree stricte
eothrne'une gangue oppresse wer et son allie anglais retrou adrassie
a tiff. Richard ment limitee. Elie eat ephemi
lea foules et -lea organisations va les irreductibles adversai Constant at Fritz Basquiat,
re et est soumise
cette loi
ouvrieres en lea obligeant a res campessurleurs aneiennes
Voir suite page 2
ineluctable
qui regit notre mi
solliciter on a reelanser des positions avant cette prise de
planste: naitre, vivr
tenants de la finance et des contact au bord tranquille du
trusts, une amelioration a Lac Leman.
jeur situation
Voir suite page 23
Par Andre A. ISIDORE
Le Ro mse.rable
de Jan Dem
Extrait de
Nouvelle ineclite
Par Rene S Benjarnira
Cest avec in soupir
soulagement que nous
Voir su.te page 2
tits,
let,
La presentation.
ph vsigue de notre
journal
Trois
aprels qua.
"Le Constitutionals!"
ve
nait de rentrer dans Pon&
bre, **Independence" ass
ansittuatt sa place. 11 rs's
a pas comms cos ciraorts
tarsces
D
N OEREAD AN rEs
VOLONFE;
VOT RE
plus d'une foie renouveleats
Flour vous saner lea begat,
neincreres d'un fournalk
surtout ding un milieu oalt
la snontalitg tst
de44
sous,s1 l'on nous pe,met
nous calor:mar dhow. -.men
voulona parler cruu
Voir suite page 2
Sur la
satisfaction.
Ce n'etait point quelque Pourtant, quiconqueea
F"'
chateau fort dont Hustoire franchir cette porte de dimen
nous ram;nerait a quelques sions bkarres penetrant ainsi
siecles en arri're, temoin de de plein pied dans "unique Comme d'eternels
Nous ne pouvons ne pas la dEmocratie. posa les bras /lien de luttes epiques, ii' ma- piece de cette
n3aison, si ron
foils vivons
nous arreter, devant cette bel de la
structure politique de me que que maison d appa.ren peut dire, en eut ete tout en attendant que le
destint
le figure, la plus _belle de no ce pays que tent de gouver cc bourgeoise sise
nous absorbe.
de ebloui.
tre histoire, en depit des ca nants inhabiles egoistes ou quelque jarclin
sympathi Non pas que 1 interieur con
y a ceux qui bonnul
tunnies que rcpandent ton- immoraux ont car t des sent rosters et
marguerites
trastait avec r exterieur par la lent
jours rignorance et la mauvai grands principes de liberte et jasmins et foug res.
11 y a ceux qui 7-m1pm-it.
s'e beaute de quelque tepis de
se foi.
de justice.
chappent tout le jour la voix lurquie mais plutat parce
11 y a ceux qui se
Alexandre Petion cessa de
aigue du violon melee au rire gue eet antre aux murs ver trent.
Voir suite page 3
vivre, le 29 mars 1818 On re
frais des enfants, signe de moulus servait d'abri a ,un
11 y a ceux qui plastron.,
pandit le bruit qu'il avait suc
vie et de jeunessel
tout jeune homme dont le nent1.1
combe un empoisonnement
Non! cc n'etait rien de tout front large et lea yeux perL'ex-depute
a ceux qui fuicnt
ou un suicide
cela mais tout simplement cants denotaient une vive in"Il n'y a pas de doute", RCN 0 LE nous une vieille bicoque qui mon telligence et une grande ar- trent11 y a ceux qui se vandit Linstant-nradine, " que
trailtrait timidement sa face apla deur de vivre.
Ti y en a d'autres
.
propos tie
les chagrins politiques -r
entre les grands halls du 4 ire! vivre!. il y tenait tent
Matsns tsoetiusc
interieur du pays etait. de na urt :F ragment
bord de mer On et dit one bien que la vie ne semblat
set! et
,s
entousemPeGubusi
ture en donner a un tel chef
d' histoire caisse de savon en grand, per
Notre Satisfactionlui
eourire.
\
ivre
pour
que Petion, -aient donne a sa
Port-au-Prince, 16.12 55 cee dune parte verFtable ju- lui c'etaitiutter. , utter centre
Ne prenons-nous
traladie one deplorable activi
das!
cience de
mimepas:cons
sea
defaillanees
contra
le
s en rni.
de
Monsieur Georges J. 2et
u
te, mais il y a loin a on em Mons
couragement utter contre lea me temps que d'un grand es
paisonnement oil un suicide'
(1Directeur de
forces du mai qui sernblaient poir? Bien entendu. cet, ,.,.
1ndipondance"
Alexandre eetion laissait
s'acharner centre une classe poir se mue avec les lours qui
En ville
la vie a quarante-huit ans; ii
de gens a liquelle il apparte passent , jusqu 'a se fixer a ute.
Mons cur l e D,racteur,
allait lea atteindre, au 2 avrii
.
nait. Vivre: cetait
pour lu imoment de notre existence ,
'
Sa most fut un devil dc:1!2,..;
hathenne da COLlp chercher
Da
c;
urnero
du
jayLino
formule
Otis ant rts loss, nous ne vnrons qu
reux pour la jeune nation,
:1 2
derqier
du
tirer
de
!e.
elasse,
tens
les Dour sa realisation qui elait
d'Etat
inais Chet d'Etat ne :ut
siens, tea v:..1.11-pieds
at" ap rter
e
Le
Presiderit
e,t
sourd
dime et regrette. Au
sou*
Cettc catisfaction
le
te-faix
loguace,
y et;
leurs
sollicitations
inmait,
clans un milieu
a qui la v.rouvent dans Lat.
a r t 1 c I , tereSsees, et Ia. COnstitu le timeux
deca
110 3 crises econamiq les et finaucieres
Pa, Perceval Thoby
emit'
aetat ..
la
technique
-.; a:lance' "Ir.e, satisfaction.
encore
des souvenirs
cs,
a1
haines de la servitude
niale, se plaeant au-de:::
Is mt:lee des passions
11 donna ce be!
mite depuis, d'une con sci
Icujours haute, caltm
5interessee; II montra :::
petit realiser tine itite.
,;---aprehensive ,...ies be.
ziqux et des necesi
n-lea. La tactie etait
ur lui; il azait ur.
I organiser 67-1.5 lea
II
a titan reste debout...
...uceint des
,::::Ini
se soot
-
'Ziu te voir le Nis iSr:4,211t
Nous aliens esloycr do En c°13 nous rendre cor.npte si le
c luelon v 7: '';°.7,0;.
.
1in..E4Qtrut:cet,"
1:aliaran°
rduacceue ";..s, .
.
,
noZro Etencrabto c-ypfr)reEacquiat r Lion coca tEltc
-ar,te 9
prm in pinition
-.'"" 'in w4.`eu- clan gull a ralowrItie c:-..7,as
.:"..t...no
obecurca
Z:1....
ionotaizo
.
article
p:aor, r4DE;loh.a P
ir
C'rrne Pin la tecl-miqua
...1 teret ac. ... -'roYccAlaberao
coup tPlEtati
V.
"1!...',.:-.-c-'
i.--- ,
,,,,,,
,..torrogationo ,h4Aidctm!c,anonckr
serin-,on
,
- -:.a:.,,e.
;3
cta:cI
Jan )ea:a -car11y
,
-
1, :1--
.=:.-.i
..t-....
'''''il,,:c
qui !a ressentent
'rritivebn?Iusoain
net
trai '
mu
"
*" IIgee- etre
Iwo ,,,-7.' riono 903 son
.,, ,,ornoo
:
,:"Otar ra
Irot2L
Vivre pTandis
San v
:
-
at717.,.
sisionnemalit
4
1/%rEFF1k1)WCE
Page 2
La
,
NO
DEUX MOTS.
Les Annees.
,
debute par ce paragrapher
Jo vierts de lire avec
u it de la page
ic..
la n frf elite cen t:t eed
le
vie urns setlifaction interim
licccasicr
sur
la
3ufn:
s
evd
X
cr.
son 12,''
dans it o du 6 dieebrecar
necessairement 1
crt di voue di quelques antis
. I 1 CLIil tit
cur r el suers*
espe eat aste espcir et l acrir di votre journal Is rialice.
rivers) ti c ten let i
et
idyllist's/is
rcus
tient
's
lits
sccvert.
r.ctre
taken
e,re. tcute
nal" consacre au 5iree 14fut Est f4 cars le Tree's- Tct t P eits eta «rit srer s ricrc Be t serif! ii ars renfm
ir les Luis 0 ViiPP SVX su ebcrtris it lictiurs, i par de
nitersaire du m andat de oil
LI de fctrryticr crtn
celui
,
tze crier wit:re Chef d'Etst
relit
editicn
ee
voo
i
ilividu cc-trine der s
rcus
as
pitcrs
cujecurs
cuert
ote
la
pie
Vs
zt
d'une (in rntretri rcur tee:. err! pi )sictit e1 no tin jctirsi in-r ine dies= un rnictx r re cn 1- wt. ' q 'is df I:2 ki-ilei'Tchs. 'rt7 it,
bete
de
sertstier
,
.1
6., m/1, VOEUX
SFCRETS
ir cc rititccr it
r : 'F2
viri site (ii ertiveris qu alltilis curs car
' rcs ccnditicr
Is. I
ttr jrusral Its,ftt I desire).
m jvc .7 ?: A
I' exists nee.
sista lcrg tyycgrtyl- cti rerit
t.n
de
N:E
Pcrt
pa:miles
CI
s
e,i,
cue
&puts
GteillE '.Ep
Atx circoretencts
roe rcut
.
cr tette
NOlt 'cutouts *avert ci
firtrei jetiIcut
"I" eg,c
, fursticrs
la ft fcil et rc ts Cess
rests verers de /byre Cr Ilar
L'
l'I-cnretitt
ccrte
al s'agit dins
it faut ajoutet les Bezel. xi IttClilt de trill ergs bricts ec 5(nirtire 44cil ter rctre ccrfiarce En Ln avenir je de qt.oi entrefitets
aria
quereez du cyclere
ICE, dta:X.
Pais
celleC2.
au
dir
meilleur
irdfpirdent
pits
sushi
titre
lettis I ID
a pa
re
: . ticnnes dans la
ter l'Indipendarcs"
ccmptc
nit/.
ircrosrt
t
is
rcus
Ecus
ll cat rate le yessitrisie
des Cayes,
it) Tr, u de jours avant le intrir in litre e,
felt CU II scu sr is si zitsi it el's, n't- qui pcct EVCLET re ries aticr Wegistrat
r sxylit-t ii isIcrgttrops
Acus
ecrcni spetii.e
restage de cc tcrilble Cure. yet
tsit
yet,
in
rresure
cc
fore
Fest riessrte ti
a
rC112"
nirt
cits
wets
certeirst pliers die d'une rcuvell e arrie.
an chez nous.
état
ticrret,
c
sr
t
dans
ceeriet 041 OCCLrt 17 t IS
A tort ou I raiscn,Ia
rlu
.
rccs,
que
esisEei
de
its
rrethir
IP
de.
Netts
csrErcrs
'taunts
it
leceeurs
.eti
; rcs
i t cr cur n'ist qcsrd r e:
Pert d'estte ircrt Ct%P)1
le plateau de ptcspiriti. seia zee
li ye ili cu bleu que vitt etre (tuna' dies.
E.15
yes cella
19ris
in profiter pour rict.lsr il3 revs
partsge
acre
Aous
evert
ill
yew
l a lalarce
r's
avers
In
le
plus
Icurd
Oa
2RE5-.
&firth:trent des echisroes
en.
tent
Osumi:
cette
trenefor
e
Wen
d'autres
ncus
de la rcuNelle Tarte; car
A bicatiit ckne, .1tgep
'
cui en terrps nears n o e tile:Frills de choisit.
'nation pcurtent recces'
vtalent point atterdte, ne Ciper dant. en depit de re avec l'espoit dile In diu toute durEe es t fait dleur Othello Beyettd.
gliger des obligations p ar
et d e
pas n6 xiiine quinzaire de Jervier
Vet058321EPPMENUEIOLUNI
lots d'hcrartetts, infin rer. tcut. nous n'avors
presenter un
de po
lesr plus optirnistes sade fairs ['effort *Ikea
sera vent qu i l y a ceraFt
voger ccntinuellement tcrtlegl'Fi
cette
journal
dont
l'aspeet
t ins m o
salt* pour imeliorer
Cal)inet de
in linden:vain y (et:orris
cis quelque veil roodifie par te mints de l'existence oil il faut
ntaticn physique pan
tie
Victor
S. F ierril ti n
oalesnont d'un abonnement presn
revouvellertent
de
nos
ca
z teals gourdes I un jour 'tIndiPenderce", et
.6. No cat V
racteres typographiques. courber la tete pour laisser
Npus ssperons pouvoir passer /a rafale.
73, F tie des Fror ts Fn; ts
toujours compter sur lo
presentatlon,, as
vett
1
i Suite de la page 1
eorepter
couccurs ,"`_ .,_.ar u.
IVm
't
,IiT
3
'
-Iics
1-
'-
malheur.utolt
.
concours dim amis et admi
ratours, di csux qua Is
sews de notre appol force
Dr Augustin Mathurin
Clinique et Plnarrnacie
edecine Generale
Maladies des fen-ix-nes, Maladies des enfants
81, Rue des
moot restraint touchers.
1
A
Franck '1 Borday
A
DISOMPIzse
Le numero
Fronts-Forts Tel 3864
50 as.
Presente a ses aimables Clients
set meilleurs VOEUX
Rue des Fronts-Forts
Port-au-Prince
Presente a sa nombreuse Clientele
ses ineilleurs Voeux
d'ileureuse Armee 1956,
Pour l'AnnEe 1956
LA HA
M
Bijeuterie
RUE BONNE-FO!
Port-au-Prince, Haiti
Specialiste en
Mules Suisses
Parttims
ALLEMANDS
FrancaIBMs
Porceiaine de Limoges
Bijouitc-Ae flaitienne
ff:c,
.CRIS
LFT
lar
imurroArici
ARMIIIMM19,
Son premier geste fat de
tourner vers la grande mu
Fie s
srsiseliala====.
iitrangers, Ca qui obligeait
contrairement a la
liberee de la servitude;
negociants-consignetaires
se consacra, tout entier, au
solder leurs factures, partieltart
Salta de la page 1
peuple, avee cette mansuetu
spent, an runneraire, Et, e'esits
bra p!aisir, pour- dans rapplication des mesa,
cette bonte toujours se. oisifs, on (bit exiger d'eux cc celui existant darts cette pi,
reine, qui ne se rencontrent travail par des vies de M.3 tie
cultivate.] rs va q acila tra /ail! e ; res tendant a intensifier la
Lea
exige production que Peden montra%
que dans lea natures &elite, deration et de claJceur en n'o.at jarriais
c'est bit cc qie
Scoutons-1e dans sea ins leur mantrant toljoars
ri3 cn -no des citoyeas d'eux, Us sot cansideres cette sollicitude affectueuse
tructions du ler janvier 1814 y va de leurs interats; ils dai de la rcepubliciae; its caarne des vassaux et, en pour la masse rurale, encore
au General Viarion, Comma° vent enfin, le hire cane des oat toujours ete traits consequence, its sont souvent toutemeurtrie des violences
dant de l'Arrondissement des Etres libres et non carn:ne es avec rigueur, ova:. plus tyrannizes, jamais payes.
de 1 esclavage.
Cayes
claves".
ou mains d'injustice. hut vaus informer de cc qui Dans le Nord. Christophe,
:"etion se mantra, lcare Cet etat d'abjectiort, leur eat d put leurs par- etait proclame rot, depuis
faut agir, en toute oc
zision, avec sages; r et pru p!us categorique dans sea ins Ca syaterna rnal enteada tions 11n5 tea r.ata, fu:cer 26 vlars 1611, couronne, q.at-E
denCe, din de &daft a vos truz..ions du 2 fevrier 1614 au eat t171.?: daa pr1nzipilea ceux qui leir d3ivent a [cur ques mois apr s, le 2 juua;
ad-niaistres que dt oeaux et Gereral ...aurent Baze.ais, causes de l'insurrention payer, faire prendre soin de Jes panegyristes preten dent
.133,15 exemples, pour les rame nomme au Cournandement qui divora catte partie. ceax (pi stoat mala.des. Ces qu 11 devanga son temps"
ner, av, c. le temps et par de des trranlissements de la Dana to lies v33 toarnees actes de juetice, d'equite et 11 avait des qualites recites
sgres, aux sentiments de dou Grand'Anse et de fiburon, vous verrez les caltivateurs; Thurihnite ramlneront neces cradmiuistrateur.-- sprit vi
de justice, de c3nfian devenus vacants par la mart ii but les yak, leir parler;
sairement Lea cultivateurs a goureux, mais inflexible. it
ce et de fraternite qui sont du 6eneral Henry.
fain leur dire gulls sant des sentiments de maderation apportait dans rcxercice chtt,
autantde sources de la felici
"11 est bon, disait-il", de librea; que le gouvernemnt et de canfiance, parce quit pouvoir une impitoyable du.fa
te generale".
eat riaturel que retre te, Sea conceptions etaient
vous observer, man cher Ge veut gulls soient heureux;
tt plus loin, quand ii s'a neral, que dans a partie o.1 faut leur dire qu'ils ont la vivant qui et bien trai- grandioses, depassant le cadra
congoive de l'atta- Etroit de sun royaurne 11
it des paysans: 'Les cultiva vous allez figurer le systeme faculte &alder travailler
teurs forment en general, une de culture a toujours ete con oà bon leur semble, et chement pour colui de voulutquand mmellaisser des
des parties interessantes des duit sur un autre principe que pair tel Lei-river ou proprietai qui it regoit de bons monuments impressionnaws
rnembres de la rtepublique;
-cc sont des citoyens actifs,
par lea bras desquels l'Etat
doit prosperer; cc sont les pe
T es et m res des defenseurs
de !a Patrie. Ils doivent,
done, etre traites avec des
egards, de la justice et de la
bonte, cc qua n'a jamais eu
EMIT BE NOS.
r
traitements. 11 faut, aussi,
faire disp.raitre les voies de
fait: des gens libres ne doivent point etre flagelles-(les mots en italique sont
e
La hbraine
La Caravelle'i
lieu dans l' Arrondissement que
vous allez commander mi ils
ont toujours ete traites
avec hauteur, dedain et injus
itice Ecoutez ces malheureux
S3uhaite
et une heureuse Annee 1956
dresseront 3. vous; soyez corn
.plaisant pour eux. Its doivent travailler a ne pas etre
>a>aa.).
se; clients
Up% Joyaux NOEL 1955
avec patience quand us s'a
"c3141E
tous
dans le texte officien
(Linstant-Pradine)
Force; H lazi manqua. cette psi%
persuas;on qui
rait taut de syra3athie auto ,r
Tcut en protegeant le tra klexandre eet ion
vailleurs des champs, Petion
..e Oocteur Louis Iuen'a
concentrait sea efforts sur la lanvier a ecrit:
- rot a
sa.nce d
encou droluctio a ag,riciie dsi production agricole.
ragea la culture intensive des tats Fut des plus abollirtr«s,
denrees exportables qui, a un
les denreesqu ils produisaient
moment donne. ne suffisaient pour ['exportation, des meilpas, par suite de [cur diminu leures, des plus reelierche;:s
tion, aux chargements de re
tour imposes aux navires
lb>
*
qui attesteraient de son gene
createur, ii realisa son rive
de grandeur, an prix de seen.'
fires continus de vies et d'ar
gent. II ne croyait qu'ii la
1.1.4.i.
7.3.2.4
Voir suits page 4
wilourn
Gee W1ENE
Port-au-Prince Rue Courbe
Exportateur CAFE., CACAO, COTON et RIM
Presented leurs meilleurs souhaits
de bonne ANNEE 1956
A leurs Clients de la Province et de Port-au-Prioce
f;44 tgOV
44tAA44A**4-41t4a4ErV14*t/*1#4
t-srev--r ok ,ctv,It or,e+twoNt'reS4 etit
pd
INVEPENDANCE
.1.aerv...a..rawmerus
3.*.*
"211V.,,1,10.1.'
"oleactowesteimsommotteocuelatsmaccavokstoomeottettetcsmotsamoix
Ominique
Lucien
Grand'Rue No 117,
Provisions alimentaires et articles de menage
Souhaite a ses CLIENTS
Bonne Nee 1956i
kyeux Noel 195
rriammazIMINSEMIgn
1111111111111111016.
ul n erie Les Trois Magni
C.
Rue des Casernes
Pains, biscuits, bonbons,
Souhaite a sa forte Clientele
Joycux Voel 1955
4 4 4' 4.4 4
.4 44 4% 4 4 t 4,4C
4 4 4 f.
4
44
,t 4 4,
4C4
Bonne Annee 1956
4
4. 4
.1.
4.
4 4' 4 4 4
.4
Pharmacie Meyer
Angle Rue BonneFoi et Grand'Rue
Execution rapide des Ordonnances
Soins atttntifs jour et ruit
Vente: gros ET DETAIL
Personnel style
Accueil toujonrs cordial
PrItente set tothaitt de ..icycLx
?CL t
Fetutuse anree a ses CLAIMS
wx0r-ccomoromoramskikxxvotvocortarcorootvotatswoormatvass
I.e eIrErrieue Flerrieteire du
VOODOU CLUB
Yr i tic Virictra tmnr:
clierttele,
:ioucict:x de plaire .). a ncirbreu,e et tiern,tillante
tne compliments
I
1
1
tou.s ,ez, arnit- t-t le: prie tie croire a a profunde grati
I
&n oullaa;v7A.
<7.: t MI q:
4
1
011ad( NOEL et une heureuse
f3J1.44.44q444551041.1.4.444
5:0141.41
44C 4',7*
ts:c.r3OVOrtUrArriree"
/'a
15
late 5
INDEPENDANCE
XTRAIT DE NOS. a.
Suite de la VW 3
La Maison
sin les matches des deux mcn milliards qui s'ajcutaient EU continent les prodults en23 milliards de sa dette inteeraise'
dans sea
des"
t d'achster
des trageltfult
hies, sfin
\ cuvelles crises eh quo see populations no mou.
I t quels Etaient ces Etats rieure.
de C hristorhe? -1 e E Eparte 1815 et 1E18, n-,o-ins graves russent pas de faint.
quaei1a cupi rec iredeern itrec,nt il uerse t vrr aari,
ir
tr
i,,atitdu tit. ord arcette cel
,tenoeutiFdroe
Frt. z
GRAND'RUE
/
;pea:
pris fin qu'tn juin 1815, par excellence, de nos produits, un certain wristlet, EC ntrt
la chute de apolecn lerl t qu'lle ft *sent cid Ford cu liens de kilog. de cafe oan's
l'Ouast. Ces faits vien- is, pcues biiii, , ic,,;
il a oublie, aussi, la guerre de
entre les react tccntredire tcutes CES C'etOit oh gtarcr lc t le5
survenue, en 1812,
comma rr eticn areLille de
i tats-1. nis et 11 ngleterre Et ve,:in: plc:LIT:: eceus indatt.rtr_i
' n ta Grande Bretagne i cette
Presente a ses nombreux Clients
il ne s'est pas rappele, non formes. II giant de consul °retire Niche) Chevalier,
plus. qu'ii cette eroque, la ter la belle etude de Lave. pages 346 et 347, la znon
ley. sur lee crises monetal iii).
course se pratiquait sur tou tes
at commercials& qui sf
Toute le Phresiolcgie
tes les mess et que les corsai fectarent les Grandes Fula
dithyrembique du Docteur
res anglais, Francais et amen sances,1810 el 1860.
Janeler ne repese mi. au',Deux forces politiques eun fait precis et pecbant
cains ne respectaient pas la
enstgie
marchandise neutre scus pa d'une grande
Malin e la siveriti des re=
villon ennenii. E t quelle etait, et aient en presence; un gleirerte de culture trepangag6 tee du regime coloniel. li:
Imert eta'r
alors, la position d'Haiti,clans duel
entre;1l'Lmpereur
Napoleon
dans les 1Depar
le concert des l ations?
devenu le maitre du Conti, production
temente du' Nord et de l'Ar
Bref. Les affirmations tient, et la Nation britanni tiborite, n'avalt pas atteint
du rocteur Janvier sant ex- qua. Cette rivalite formida ca dive de proaperite qua.,
mit en jeu des insert' canter, touts evidence IA
trEmement hatardees. Tout ble
silen
ts qui catiarent une
CHRIST°
d'abord, le gouvernement de perturbation :complete du LEGENDE
PHIENNI. essaie de fairc
Christophe, I-resident ou Roi, Commerce du Monde. D'un consacrer comma une yea
n'a jamais ete' reconnu par cote, Napolecni par Is blo- Se historique.
aucune Puissance, Ses agents cue continents), tentait de
de la Capitale et de la Province
ses meillers VOEUX
pour la nouvelle Anne
et 1eur annonce gulls trouveront un
On cut alore mi.
etrarge: l'Europe contl
facticn de ?argent stir le war cle
rentals, manquant do au
Ft que/s sent ces-marcl-es des cue rrct etaire anglai s. cre at deicaie, lea malt a,
'Le I ccteur ne A utent de faitzd qui etabilsm
deux,ondesr
irreinruscarent qui clue'. P:1i:1,Erifturit4s - te..CDank
de ia
s'est, certair.crrent ras scuve sent
r:,
cows
de ces p eriwigs, Manche, les cs
d nree6
nu qu'il existait en 1 uropeun
Ppast; etalent i vil pria, cn n*y
blccus continental cui n.a vein't airtcrnearegibia,15:chne.a,
eavalt qu.'en faire;i1 y cut it
vince de PC uest)
1
grand choix d'articles de inercerie et
liaccueil le Plus courtois
Meilleurs voeux pour une
Grande
Mtrr on la inteldit,
au, dehors .. qui etaient, la
Bretagne
plupart, des ang1ais maigre
Ingleterre aurait voulu
la publicite gulls faisaient sauver
eon commerce et
_autour de son nom, = n'avait ass manufactures de l'e-
Heureuse Annie 1956
'
qu'Eveiller Is curiosite ou treinte du colosse. Elle al'interit de quelques philantro vat besoin de vandre an
pes qui, en ngleterre travail-
Le numero
0,50
laient I faire abolir la Tiaite
des Noirs. e Louvernernent
britannique lui-rnime, avait
fait de cette derniere question
une sorte d'article de foi.
MAISON
Antoine
Fre
Successeurs Nicolas Freda et Co
No 72 Rue Courbe, 72
Port-au.Prince Haiti
Articles de Menage, de Quinceillerie
et R eligieux
Teinture Iris
Presente à ses annables Clients)
Ses Meilleurs Voeux
pour
Au Congres de Vienne, en le
vrier 1815, le Plenipotentiaire
anglais anglais, lord Castlereagh l'avait agitee, trouvant
l'appui de Talleyrand qui
avait cru habile de lui prEter
son eoneours, afin d'avoir l'ai
de de la Grande Bretagne
pour la solution de certaines
difficultes coloniales pendantes. Istais, i son retour de ri-
Joseph CO
VALME
le d'Elbe, Napoleon acretait l'abolition de la Traite
dans Iles colonies francaises,
voulantKdevancer l'i ngleterre qui essayait de dormer "a
Presente
cette mesure humanitaire le
caractere d'une adhesion
ge
nerale des Grandes Puissan
ces. le n'est que par suite
des accords intervenus entre
l'Angleterre et la France, en
1831, 1833 et 1845, que
'Traite fut definitiveent abo
larr
a ses nombreux Clients
set meilleurs VQEUX pour rennee 1956
I lie.
Cans la situation oil se
trouvaient, alors, Pt urope Et
les Etats-Unis, on ne voit pas
trop bien comment Christi)
et leur fait savoir qu'elIe tient toujours
leur disposition un Stock vane de specie
)ites pharmaceutiques
phe avait pu obtenir tant de
sucOs .sur lea marches "re:3
deux mondee.D'ailleurs, tr,is
ces marches n'offraient rier
Ils seront toujours Pobjet du mime accueil et des prix les Ous redults Ieur sont
qui hr. reellernen
Anzletterrc
stable.
reserv'es
1
-inerne, S.''
, ,ine
1956
LaPh armacie
gue, F Ile N
.
tit do
45 milliardira
longue iiitte . ai
t id. ire
us y trouveront des ce
des produits kh....ait
tie grossesse.
-
Bandit:4 es
herniatrt t. e..
NO'
IN DEPEO A4CE1
1,1
1110,3,,..)))17,1,11.)
1,-.3,1r
)1.
1.." 21 PA 3,4 )
,L3.1
)1.-,
3P-12.70
1.11
INDUSTRIES NATIONALES
St A.
REIN ES
GRAND'RUE, 190
Telephone: 2208
41c
rapellent a leurs clients qu ils
trouveront toujours en stock et a des prix
democratiques imbattables:
Boutons, brosses I dent, tasses et peignes en plastique de la meilleure qualiti
Et leur presentent leurs Voeux
loYgtx kon
IL 9 5 5
HEUREUSE ANIEE
11.41.10030302:43300MAVV$24143431.14
'cut vr t *)r
f*.43Irt CACK1133KIK
VriPX04:43100K.
t:Coor,KOMMMCCOPRits*i
,Nor
2ttei
liti)ounintt'acs
.
.
Lettre a Gilbert LINDET
Mr Antoine G. Petit a ses souscripteurs I supporter
ainaorice dans la presse quoti l'attente gull nous a deman
dienne la partition d'un ro- de de [cur offir ua extrait de
man epistolaire caractere so son livre.
complique, c'est qu'd rne feat d'uae granie valeur rairchin
ch3isir entre une blonde, tine de, Scion eux, lA blanche
noire et uric milatresse. De qii se mine avec un noir est
inevitablernent uric catin,
11-bas, tu vais ma tate!
En epausant la mulatres- voyee-vous pas.. disent-ils,
dal at intitule: "Lettre a
Nous ne pourrions ne pas se, je risque d'are traite q fin:Hem-neat c'est toujours
Gilbert LindeC.
Melva le concours de repondre a son attente sans deserteur en Haiti, En choi- avec des nous cassis cl.t' elks
quelques amis, ii n'est pas en etre tax& d'incomprehension. sissant Is noire. , mais je t'ei acceptent de se co:nxtettre?
sore arrive a reunir la somme C'est done avec plaisir que deja signale les inconvenients .11 se trouve clue, moi aussi,
aecessaire
in etre compris din s la
l'im'pression de nous offrons ce mareeau I nos que comporte cc chore je pus
II est evident qua je ne
peux pas vivre sans femme.
une tette circonstance,
est done plus decent de se ma
rier. Oh! ne va pas croire
je suis amatereux I nouveau.
fants.1 L'ennui eft qua. per B
sonnellernent, je n'ai jamais
eu a souffrir a cause de ma
EXPORT-IMPORT
en herbe, peu d'entre eux at
teignent tem- but Par contre,
us sont legion, i Port.au-Prin
cc, les camarades qui quoi
qua instruits, on dirait mime
parce qu'instruits, p.rofessent
qui
que rhomme noir
Sisal and Straw Rugs
Rue du Centre Tel: 411 I
Presente a ses nombreux Clients
ses meilleurs VOEUX
pour la nouvelle 'Armee
----- ----.
)
))
learnt I notre nationelite.Oe
n'est pas uric raison pour ne
pas s'arranger de maniere
avoir an pied en .-laiti at an
pied a l'etranger...-'est sage. It
)
))
)4
oulangerie
couleur. 11 y a mieux.
Les Gustave ne sont pas
nombreux en Haiti: Et. mime
sil
' y a beauco ip de Gustave
MAHOGANY
-3,
haitiens, ne renoneonspas fad
.ustave, te souviens-tu de plus eleve clue celui d' iaiti. rant un jour et allumeront.Je peux me venter ketre as
m me qui regret 11 s'ensuit donc qu'd ne me une chandelle a ta memoire.
sez experimente pour eviter tait tous les j ours que Silo viendrait jamais a (*esprit Je ne suis pas plus patriote
Mais, je
certaine
man n'ait pas, une fois pour d'enlever une femme, quelle qua ces anus. j'avoue qu'ura
suis de ceux qui ne peuvent toutes extermine les mulatres: qu ella soit I cc co:aloft mate visa de sejour permanent ca?isser d'avair leur propre eh. bien, cc bon Gustave m a rid, l'apariage de toutes les nadien I l'obteation duqa:1
foyer; j'ai cc qu'on appelle la dtt erament: "Ecaute. Joe. classes sociales ici, at de la mon manage me donne drew,
vocation du manage. Voila on en a eu assez, toi et moi, transplanter au milieu hair est bien fait pair me sourire
qui et biensimple.
des avanies. des humiliations, tien ou la vie est dija Si chi Je suis, peut-etre, incensE.
Voir suite page 8
IVIais, la ou la chose se des mis res de toutes sortes die at simonotone, sans pou
que notre couleur nous a va' lues. 4e transmets pas un he
ritage aussi lourd I tes en-
Gilbert F. Dorismond
,
dit: "Joel
d ici m'y poussenteondement. Mais ce fait de neure: le ni doter tes enfants d'une
Gustave Rosalvo, notre bon veau de vie d'ici est cent fois nationalite. Ils t'en remercie
Lettre a Gilbert Lindet
Lin dioix s'impose a moi,
ces jours-ci et je n'ose
Des amis ne.ont
nous say= qua, .notis autres
Qiant la blanche. les amis categoric d s nous cossus. est mime recommandabie
fouvrage. C'est pour alder lecteurs.
Von cher Gilbert.
voir lui offrir quelque
tif, quelque compensation.
)))))
)10 ) )
LA CAR1DAD
131 Rue Dr. Aubry
Vi44 Del RIO
Souhaite a ses Clionts et amis
iUn Joyeux NOEL et une Hetireuse
)
)
)
'), )3,1( )
)
ANNEE
1956
epouse
uric blanche desire sim
.
plement posseder une femme
,
Illwas..seramems
))
).)
ION
IIHUM CHAMPION
Exigez de votre fournisseur les fameuses liqueurs
Guy Sejoigne et Maurice Vabre
elles sont iinbattables par la qualite et le prix
Une Surprise
Goutez
le Rhum Champion
C'eat ac t ueilement le meilleur
vueramameaGsaawsess
Bay-Rhurn, eau de Cologne, Vanille. Yin etc
LE RHUM ,a-L4E4ON pd.scertte *tolls ses chess r
meilleurs voeux pour rannee
1950
4(44(4,644C/A (I 44.44,14444444444.4441,(4444, 444444444444((4444t
4 4 4.4 4 4 4,
t
4 4.1,4 4
)7)1,
4 4 4 4'
4 .4 4. 4 .4 .14 4
t.t 4 4.44
411.
t(h2
-411)
It TFTENCANCE
I 3 I -3 11,2r 33
133.33/ .11,31)-31.31.111.11,13.3.0,33313,23.3,
L Academie Commerciale
Turgeau
Sise
Fundee en 1947 Et Reconnue d'Utilite Publique
Directeur Jules TAYLOR
Meilleurs VOEUX
et heureuse de presenter a so nombreuse clientele sea1956
roccasion de la Nouvelle Annie
41111111117
IMF
La
Tipco &
La
Sheica;
Place GE ff aid, Theses: 3216 - 3178
perscrrel a on Excellence
Presenteni leurs plus ircèrei Votux de Icrbeur
Moe) et du ler janvier 1956
de
la
Paul E. Magloire a l'occasior
le President
F'aix, d'Union r ationale et de Travail;
et simhaitent que ses fforts rcur eller et perpetuer le clirnat de
conditions de ilvoluticn et de la Frosperite du Pays, soient coutonnes de sucas
stscaeoromacsamocomatOtxxxxsomexsuscoactstscsormacsaametomoma*
La Maison
Jean Peeb
Rue des Fronts-Forts,i-en face du Marche VALUERES
PORT-AU-PRINCE
s
la meilleure qualite pour Hornmes, Femmes et Enfants,1
Offre 'au assortiment varie de tissus de
a des prix vraiment allechants.
clients et leur presente ses souhaits les meilleurs pour
Reserve le plus syrnpathique accueil ses airrables
UN JOYEUX NOEL 1955 et lore heureuse Annie 1956
113203121130313130330:033171102043131313=130:01:0133/3203031313131312
Mme AtTed MURAD
Rue
des
Fronts-Forts
No 32
Tissus en tous genres
Les xceilleurs
clients
Formule- pour ss aimables
Frotperite a icccatico du Naive] AN
NCILX it Elute, de Ectlitur et de
..11956
so.
5
,r
Pap 9,1
iNDSPENDANCE
IIIIIIMOMMION5....10.mati....610000
Lett A
Gilbert lindet
arcanes et ont eu ses faveurs re, Cu mime rubiconde chez
Suits de Is page 7
OCI./EURS, pour qu'elle
quent, lathe, mais it ne peux sexpriment avec beaucoup GE
de sou rougisse en certaines circons
raisonne
de
circonspecticn
et
pas poursuivre mon
dire que Voltai tances. Cn dit plaisamment
merit jusqu% son aboutisse please. C.
la
fois tort et cal chez nous que it nigre qui
avait
logique.
Quoiqu'il
en
re
-went
Faison,
ii
en parlant am n veut rougir "bleuit''. Je ne
soit, lea trois candidates que son.
si,
ii
pensait
I
FP
frique Emu sais. 11 s'evidente seulement
j'ai I porter. de la main sent
chante
Egalement canadiennes et dig- chin-lent sauvage et hetrniti qu'on lui a assez
Tort
assure
Its
a
asscz
vus
aussi
Its pri
quement
feirnee
pensent sur cc chapitre lea ml
si
pensait
aussi
I
tou
viliges
de
ceux
qui
rcugissent
rnes avantages. S'il m'arrivait ment,
donc eopter pour la blanche, tea its ccrnmunautes nigres pair qu'il veuille s'en raw°
quelconquesane cher',
ii faudrait vie trouver d'au generaltment
spircrs-rcus i ravine
me miles ouvertes I la civili
tires mobiles:
civilisaticci r
Four moi, at sentir irrEsisti saticn cccidentale. En pre rr Ent d'Ise
cu "bli uir' supplantet e par
blement uttirer vers uric mule nant contact avec In civil;sa
rub tcut et 2E1166'mm-A mu
tresse ou uric blanche n'impli ticn cccidentale, qui l'a
rexrcde gir"? Pcse art catigoiqt.e
refaecnne,
affuble
jugue,
cue guire que l'on eat
Fartcut, les
d'un complexe quelconque I e le, It n gre a adcpte, inccns en disant: ncn.
de la "rirritrde-
cieurcent cu non, sea ccrdi frcntii re:
ccmporternent d'un hcn-me ticns
d'existence, :es crolan recu/ent tt rcus rrcrace I
s'explique, non pas par sea
ai notrc tom le sort de l'arthen
idees ou sea sentiments, n ais tts, sea idies,ses gcuts
encore
!reins
le
co
gE
re civilisation noire egyptien
bien par l'ambiance, le milieu tien
au s en attend' rit que
arnericain n'a des ca ne
cri ve les
situation
heaute
nigre.
En
ye
cette
de
sea idies et ideaux ne sant rens
rite, ncus autres nigres civi yeux de tcus, en attendant
dans lequel il &value, cuisque Dire
que fonction des conditions e.
relativeirent tolls cell
concrniques eq.:Aida/es existan
auteurs haitea. je chevauche mat dans sons blanc. resn'ai
malheureu
dens
dcnt
je
l'abstrait. je l'avoue. Vencnsserpent pas retenu its nom,
en tout de suite au concret.
11/11TIEINe S A
Lft VI°
*or Jr
7.4-
COMPAGNIE D'A.S51.1ThrICEPOPILAIRE
Une Oeuvre essentiellemert Hait:enne
Les avantages qua vcue offre PLA VII HAITI1N
NE S.A."ecnt Immense:
1) Facilite pour Is pal/event des peens* qu'
sent insIgnifiantes. 1 dollar i 2 dollars 50 par rods.
2o)
3)
1 annum sum Is police spree 5 81311.
Dce.ble Isidirmnit ii, ca, de moat "cadet,
tell..
4c] Paitment es cote d'incepacite physique tctol.
111.A VlE 11/1/T1/ NNE S.A.'' itelolt es roif
ins; ccnorte pins de 4.CCO est urie a difinitIven art
ccriqulo Is confience du people heitien. LII cal
:genres our touts l'ettedue du territoire, Ouest.
Sud, Artlionite: Cs louvres s'expliose familiar er 1,
"LA VIE HAITIENIE S A." a tru'cos repcndu
aux er Regiments cortrectes star ere clients.
L'eloquence des chlifrts idifiet lee lutes et
mit= qt1 P foul.
Plus de 7.000 DCLI ARS de pets cut eti career
tis aux assures.
Plus di 5.010 rcu APS crt iti seri(' con me it
,que beauccup d eau ccule
scus its punts, le choix pre
tent qui s'impose I rnoi dolt
tenir ccmpte des contingen
ces, des tendances actuelles
du milieu On a beau dire,
on ne salt pasa quel mcment
une inextinguible nostalgic
Voltaire posait ccrrme un tint parle dans leurs ecrits de
principe rigide et irrefutable gens qui blemissent. Or, cum
que in canon de beaute nigre merit bl(rait le nigre, surtcut
de la categorie dite au
devrait itre lea caracteristi celui
theintique?
Ils n'ort jarrais, non portera I ccrrmettre la
pro
nigres:
ques mime des
connaissanceparle
dene grarde bitise: retournez rn
etc.
I
ma
gnatinne, nez camus
Qui
leur
en E'aiti. 11 faut donc tcut pre
Mikis. Voltaire qui s'est tar Eres quirougissent
=Oche?
En
parlant
de
ceux
voir et agir En consiquence
gue &Etre homme de science
J'ai Is lancinante impede
allublemissent,
us
font
s'est trop souvent mentre cas qui
qu'll absorte glcuton
demanitfe aux benefice res die assures.
exigences eat fait. aux clients; psye,
Use as
reguliire went !curt pewee pc= gasantir le no OD
tart de a protection ',revue tar l'assurance.
Pour yens inscrire, vow devez each moins de 55
ans.
Four de plus amp'es remseignements,
i'LA VIE HAI
de
edict sax yetis au Bureau
TIENAE 5.A." Cl. d'Apsurance Populans, else
I angle des Fuss Fermi it Grano'lue, Ltage "La
Mondaine en face de Bata".
Si vcus item de la province, reclerrez un prorpec
tun I regent Cu ficrivez I "LA
VIE HAITIEN1VE
S. A." Cie &Assurance Populaire.
Encouregtx une oeuxre nationals a:Brio/is, par des
haltiens. La most arrive comm. un voleur, prima-
rendes en prevent une Police d'Asaurance
"LA VIE HAITIENNE Ski"
rant et tranchant; car, avant sion, parfois sans mime s'en elan
Dement
ma
deji
tree
'alibis
tout, la science eat l'Ecole cu rendre ccmpte, i cetti_. infime portion de substance grise
Ceux qui m i n o r i t e de notre so 1.."
celibrale co larcinart pro
mien n'est absolu.
'
JOSEPH
ant veritablement palette sea ciete qui a la face assez dai bun". ..
II) 5 III))) 5. 5 5 5 P....." 55 5. 5 15 ....... 5 .5 5.
5 5 .5
P. 5 5
5 5,5, 5. 5-55 515 5 5..4. 5 .15
..» W."
I:
a,
Changhai Restaurant
GRANYRUE
No. 121
a !es clierts, avtc le mime cordial accueiI, des surprises quotidiennes sons forme de Sandwiches
i
iReserve
ai pithstrts, de gate EL X succulints, acccrupzgres de fines Loisiont, sans panes des mets toujours exquis
Et leur pleurae ses meilleurs voeux de
Joyeux NOEL 1955 ET dlieureuse Annee 1956
ICU
!BP
Hermann Camare
Angle des Rues des Fronts Forts et du Centre
A stortuntrt cor pint et (list:sties r crl Eon ref
Far xr.ts et Enfants; Radio, Refrigeratears, Machinesra
coudre, Bicyclettes, Fours h gaz et a l'electricite etc.
Souhaite It sor aimablet clientele
1
Un Jo--34-ux Noel 1955
et une Heureuse Anse*
/11.111111161MIIIMMINEMZUM=001==rmile=StIMISINICWMIIMEMEgravasoi
*1-11
1956
2 .2 ,>
) 2 2 2)2 1 2'3,13 2 2 9'3,1..12 I>
3 3 ) 1 2 2 2.) )1,1 *4') 2.2))
1r),I,./ 2 3 I
1
La Mahon
F."
DUFORT E4 Co
presente
sa bienveillante CLIENTELE
1
Ses Meilleurs VOEUX
pour L'ANNEE
1900
OCOKCICCOMICOMMOMIDUMVAXWMCM 1230000OKIMIatiWAVIA3024
Vt.V.13,30131313.300030t1GOMMOrkVe 4VCAIVOCAXXVIMACIMOIMMAC
INDEPENDAMCI
Une larrne irrsistibIe cou
sur ses joues creuses et it
Carmen, tea yeux, deux atrs
rises de soleil soot lea pharea
gut gaident sues pas dans lea
ten-bres de la vie,.. Un sou
rire de satisfaction qui eula,
Le roman de Jan..
-s'en fut =lever sa natte ou
plus precisement un morceau
de bois qui lui servait d'oreil-
Sults do la page 1
ler et prit un paquet de let- ces sorties qui la mirent un ceux.II qui sont sympathi
son miroir, retouchant nait du trefonds de son It=
tres sur lequel etait ecrit jour en presence d'un beau ques et qui souffrent.. tile devant
a chaque instant cette tresse cobra ses livres brulantes,
d'une main irreguliere: Car jeune homme solidement cam avait tant besoin de se sentir
trouvait mal arrangee,
men Denis a son fits Jan De- pe sur ses deux jambes, qui protegee que les jours sui ces boucles d'oreilles qu'elle alors elle sortit.
Quand on est retenu de
nis pour tout heritage'
avait I'air raajestueux, tou- Tants el:e rechsrcha un taut essuyait vingt fois sur un chif
dans uric vie de fer on
11 s'installa a nouveau sur jours reveur.
soft p.m plus de distinction ton essayant de leur dona-r le aforce
e pent banc pres de sa table
Elle sentaat que sous cet- dam sa mise, se mit un peu brillant qu'elles avaient du toujourb tendance a voulotr
jouir jusqu'au bout d'un mcs
de bois depoli et d'une main te poitrine forte battait un de poudre "la creole".
avoir alors qu'elles pendaienttremblante deplia une a une coeur genereux. Son regard
Oonc cc soir, ii y avait neuves aux oreilles de ia vieil ment de liberte; on s'y perd
les feui:les jaunieg 'arts son etait d'une douceur reconfor concert comme chaque climan le, elle entendait on plutot volontairement. on s'y noie,
11 etait convent' qu'dle per
,esprit s- deroulaient les episo- tante tandis que sa voix enve che, mais, c'avait ete la pre croyait entendre la mustque
des de la vie de sa mere,..
loppait de chaleur son coeur miere fois que la vieille lui de sa voix chaude lui murmu drait let autres pour le rejoin
dre an eergola dans la penom
elle, meurtri par des souf- avait permis d'y alter,
rant comme au jour de Leur bre si favorable a l'epenche
frances sans nombre. La pre
Tandis qu'elle se coiffait deuxieme rencontre.
afIARMEN, tu peux te
meat des cocurs qui s'aiments
miere fois son coettr battit a
dre sur la place avec tes
rompre; elle echanpa le sac
.amies. Mais sois de retour se
de
pains que le jetin; hornme
aitot apres le concert, Je te
de ramasser et
previens que si a 8 hettres tu s'empressa
tendit
Carmen avec
n'es pas deli de retour, tu un respect
auquel celle-ci n'e
.auras beau crier tu passeras tait guere accoutumee.
La maison
is nuit dehors.. A la mort de
placee chez une vieille dame ciant autrement que par un
Si elle s'etait retournee
sensuel. La vieille etait
neurasthenique disait un voi dle cut vu se promener sur lea
:sin, et faisait mener a la pau levres du gaiant, un sourire
)
Irait elle ? mais lui'a qui
La jeune fille malgre son
-se lever pour preparer le cafe accoutrement lime par une
-qu'elle apportait mi-sucr frequente lessive etait belle
la vieille, avec un verre d'eau d'une beaute qui s'ignore,
mom se rincer la bouche, puis avec dans les yeux uric lueur
descendait les pots de nuit et d'innocence qui rendait son
-anfin se rendait de suite a la visage plas frais . II avait
.boulangerie cameau la plus re pour elle autre chose que cette
. anitee querir du pain. Ce sont pitie degradante qu'on a pour
))
la vieille, c'est qu'elle a beats
etre severe, au fond elk n'est
pap mauvaise. N
pas recueillie alors qu.elk eft
avait le plus besoin?
Tissus en tous genres
.vre Carmen une vie dure: Les amuse.
) )') ) ) )
Irait-elle? Aids si qua:.
qu'un la voyait et informait
Part-au-Prince
.man i
)
irait retrouver ses amis
Rue Courbe, en face du Marche Vallieres
aux doigts engourdis de rhuma sourire trouble et elk s'entisme, veuve trop tot d'un fuit a toutes jambes.
1)
11 n'v avait II pas lombre
d'une faute. us se verraienta
causeraient tin peu, puis elle
Mine Edouard DEER
Boit emotion, soit pear,
ses parents, Carmen Denis
alors agee de 14 ans avait Ete elle reprit son sac ne remer-
dnatins de ties tat elle devait
Irait-elle? b.11c ne se sen
tait pas le courage de reinsers
Et puis d'ailleurs elle ne fai
sait aucun tort a personne.
P)
V) )1, )
a
))
Souhaite a son aimahle Clientele
Un Joyeux NOEL 1955
et une Heureuse ANNEEI1956
41).,
D
Sp.)
yaitlaucun male Mors elk
Voir suite iatge 12
)
egle
1
Elk avait conte sa vie, ne
avait-il pas dit quit entendait
la proteger envers et c\antra
taus) Non! ces levres in'out
jarnais profere tin seul men,
songe et s'il lui await denten
de de venir c'est
n'y vcs
1.1,) )4, )4,0 )))),.).>))).).4
)).1'.1,-11-.4)31/1,))...),
du Tabac
!Nolte
ce eannailieut
coagait an eifate eta la
lieee ju a6ac (5'46f6
ses mailleurs YOEIX
ses aimables Clients
aa-7
Et leur rappelle qu'elle tient toujours
a Ieur clispo3ition les delicieux cigar,
Magloir 9
Bassin Bleu
Courant
IngliCiMM431:3:trac
4.4
4
4 4.4 4 4 44 4
4
vtyr vocintonct
Bouquet
Vevey
Palme
National
cavemotaiatamooreaxitanorawat
1NDRPI
4ssgmaimmosopmemosse
0* mot: puichar byermus
-triait. File y tile en effet
quoi
ne-
Le roman de Jan...
Elle se laissa conduire sans
rut jamais comment
suite de la' page 11
ellesa
Put Ft Honore dans une pets
te maison, meublee, sans dou
s'e.
Quand
ussurerrients.
-
Euls brusquensont. Mal*
oa sent les autrs3 d'ordi.
smite ils viennent me te
II antrait
plaintifs, des Ahl quelle joie ce fut pour
nir compagnie vers les einca
heures et demse.
i
III
as
5 0115, des airs
le.pour elle.
"n4!" q 3 autais vou
quand il mire
vint lui ap
Ti lu
j
bien!...
Tout
s
Tout y itait
ar11-11 Roger, Its nouvel-Fur
piendre
sa
ri'ussite
au
cern
veilla ii rietaie plus a.
e gatua
.)
or, Vt'offrir qua! ..v
rirnruressionnait. File trem
&etudes primaires. Ce qua
hose
in
reveil
cat
un
'billet
table
blatt taut elle avatt peur, qui marquait 2 beures.
icur-le , tile ovait vculu 1r ge w atch. Helms !... Mats bon
cune bonne Jearinimais tile raidissait contre L'Holocauste etait serviL ter, la pauvre mire
II await
!
rrais be- Lieu bon A
Ptoui
.cette perr absurde. r e quoi Jan deplia la derniire feuille lee, tile n'y pouvait rien, recen du: H n'est res n' - Cn
essaie seuicrrert de
si Eon ix:green. II rout; late
aurait-elle peur
c'Etait unellettre datee de Pa son coeur se &chink a le se crever di lain:, des se rnaintenir mais que 'veinPas D pour ia protEger? Avec
trcp tu, la pente de la vie est, si
et signee de son frire voir partir vela rtcole sans ,Curs, it donne
des precautions infinies, la ris
jcur y.
larirce a knot acrupte qu'en a plutot ten
I.
Eon.C'etait
la
stile
gull
nit
manger
parfois.
Cheque
maniait, lui faisait prendre envoy& et dans laquelle il tile devait roettre g la gamel leErsten. C'est crorrre uti dance- a tcmber et l'en desrosurt an !shunt
ouelcrues petits verres
demandait des nouvelles du be le it costume du petit. Eix Ore qui
Rine teut la fcetu cend patfcis si Las qu ca n .2
P uneb. y avait de la musi be. 11 yrelatait en 'entre qtt btures du soir elle le faisait ire*en
et au Clef t les sicux ha plus la force de rernenter.
aue partout, de la musique il avatt in sejcur d'un nuns sealer i l'air et le lerdarain bits...
En y pi plant jbll scu
- Atter ds, va bientot
dans sa mix chaude, de rbar g faire enTelgique apris quoi it 4 Ileum du matin apres a- Tit ancartrasnt at rruncou
dens la pia
-monk parteut.k. de I'Larrro il rentrerait definitivertent en voir prepare le cafe du petit, ra : Si je viva!' CO ktn 'cus Inar el-el.cs
'
!Imps,
it
Cicercn
ChrMen
ne,
souples
n;e dens ces gestes
tile s'empressait de rerrpeser r'eut ccrtainement pas cP.t
suits prge 15
'llesentit ses paupi:res s'en F aiti
Carmen avait attendu de et de It repasser. I e soma
/ourdir. die fit un effort pour tcus ses &sirs terdus rue alors alcurdissait les paupie
se lever rnais reternba inerte nouvelle lettre. Mais la guer. res de Jan. il faisait sea ca.
tIM
cerivoyer au
merger
1_
1
p::
tkelaris ses bras vigoureux.
11
re ayant &late peu aprt a on bicha devant la table rnais
otAa delicaternerit surIt n'avait iamais plus entendu ne se sentait pas It courage La Maison
'-divEn, fit courir ses doigts parler de lui,
de salter coucher et de Inlais
-Mr tout son corps corn
ser settle, la mire cherie an
arcbet sur let cordes Jean s'enforica dans us sou lidmiuloil Et quand ells Iii
.sme
I(
12
an
venirs
et
se
revit
tira
des
salt: male vs te coucher
Nkun/vielen. Ii en
mon file! Entre deux coups
r
de tat* il raper dolt: male
ma.
je
in'ai
pas
sommell
CORDONNERIE
man!
Rue Courbe No 57
A six hours; du rnatin.11
partait pour Pecole scoops
Port-au-Prince
pagne de Carmen. /Is se se
paraient au carrefour et
c'etalt toujours avec Is ma
Tissus en tous genres
use dechirement de coeur. Prix dimocrs tiques
RUE des Fronts-Forts
ccueil sympathique
Elle so rendatt a son tra
veil, car rile avalt fini par
Sonhaite a ses clients
ttouver du travail .Dans urns
Adresse a see aimables Clients
farnt'le honorable; elle faises meilleurs souhaits
ShIt le menage it la owed'
Joyeux Noel 1955
at. On tie payalt pax pros:
pour un Joyeux Noel 1955
20 gdesi Mats il r y await
ettune
Heureuse Anne 1956
foutre
dens
cc
sacre
rien
ii
1
fleureuse Annee 1956
psys.Et il y avalt le gosse a
tc,mliossetenc,.samxnerNmaimma
nourrir, 'e toyer a payer.Lse
son dejeuner :amp()
se d tout ce qu'on laiesait
dens le plat. elle en faisait
deux parte; inc pour site,
LA MA1SON
l'autre pour le petit. Ella
sortalt
in
courant
I&
;p.
Cordennerie. Mont-Carmel
In sienna. Ah! In
1 porter
Vit qu'elle est dire pour
Fondee en 1920
elate clime la!
Port-au-Prince
Out; on no payalt pas
gros male sipau gut c'etait
site avait Is satisfaction de
El ONE : 3874
81, Grand'I? ue
travailler pour to muse.
pie Lea ainiebles Clients de iecevoir
de us con =litre sueun
acts dont aurait a rougir
Envoie see Voeux de Santi, de Bonheur
sea meilleurs VOEUX
file dans la suite. Un
et de prosperite a sa Bieffreilante Clientele son
jour qu'alla avait ete a l'ho
pit al avec Jan, car il dire
l'occaeion de la Noel et In de
roceasion de la Noel et du Jour de Phi.
rieseit visiblentent. le re e
rte.
Mme I J. ADES
Lelio 'OVERT
41MIMENIMINSION.
H. R. JEUDY
Antoine E. Handal
Visitez In Cordonnerie ont-Carrnel
vous trouverez un bel assorfrnent de t:
ehaussures de toute fraicheur
et de toute beanie
iossemessamismreassesorsommr
Cabinet de
J. B. Cantave, M. Martin,
Andre Pally°, Jean Cantave
Met.
AVOCAT5
Etage Bata Shoes
Phone 2344
Port-au-Prince, Haiti
SERIEUX,
COMPETENCE ; CONSCIENCE
Souhaite un Joyeux Noel 1955 at tine
Heureuse Armee In552
se 6
airnobles clients
SICS.I.9.1.71016=7{,,%E.,...MBEININE9C=1"{2111ffIRMIMMIESPI...
dicta Iii diti
lt a chase
vous avez des yeux qui m'
plaisent. On poi rra
etre a'azran ger., Et grossia
went il l'avalt attire, I lot
pour tub prendre in Ioniser,
fletrir des revres testiest
puree, depute it depart dr
Leon
Ali! quells voile bit gue
Pttat
que cat 1100°1 c
entalse ins kyle de gene
qui unable vouloir an faire
lair demaln privet
Elle etait partite holm!i
dens son amour proprs.
Out, on ne payalt pas gros;
mats mieux valsit y rester
au moms on y etalt respite
ta,
Et pule Mme I ebreton i
sa maltrersei mcntra.t tin
faible pour Jan et mime
qu'elle led avait donne en
dux foie on costLme de
son coati dont Carmen &pentatons
pour le gars..Son petiti eon
cher petit! xi intelligent. as
dour; si coutant" aussi no
l'avait.elia jausais grende?
Pl!... tine foie; eitait le
;our anniversa4'e
volt fait des
nouvelle Annie 1956
La Maison
Mme Pierre 0. Gabriel
Angle des Rues Courbe et des
Fronts-Forts
PORT-AU-PRINCE
Tissue de toutes sortes et de la
ineilleure qualite
souhaite a see clients un Joyeux Noel
1955
une Heureuse' Annie 1956
/Aitie 13
,
Demandez les boissons gazeuses
LARCO
Elks procurent une impression de BIEN-ETRE
Pas de Peceptions, pas de Fetes sans les Boissons Gazeuses LARCO
Dernandez partout les produits
LARCO
Fruit Cola; r each ripe;
Ic.rr cn;
xzr e Suice; anznas; fruit cherry; fruit charrparne; cr' rne de cacao; creme soda.
La Fabrique des boissons gazeuses LARGO
envoie
es 'clients de la Province .et de Port-au-Prince ses SOLIHAI1S les meilleurs pour
1956
Nouvelles galeries
Raffaelle
1044
AVENUE REPUBLICAVIE
AGFA
icialites dercbaussures: articles de sport; Chemibes; Cravates; articles de lingerie; .Montres "Suisse
lits en Fer et Matelas 'Simmons"
Distributeur: Montres Waltham
Pr esculent leurs 110E UX pour un Joyeux 1"oel 1955 et tine He areuse An - ee 1956
La Maison Robert Bonhoninyi
PLACE GEFFRARD TELEF'HOIVE 21E1
Bemercie se s Bales clients pour le concours qu us lui out prate pendant I armee ecoulee, leur promet de faire de
son mieux pour continuer a leur dormer entire satisfaction
prochaine
Et leur souhaite tine Armee de Bonheur et de Prosperite 1956
La Maison Nicolas LAHAM
Successeur de LA
& Co, Rue des Fronts-Forts Building LA HAM Port-au-Prince
Tissus de Qualite Superieure pour Fobes de fin crannee et Fobes de mariee. Tissus en tous genres
adresse
see
las .soi baits a son aimable clientele a l'occation de /a nouvene Aimee 1956
1
La- Maison Fritz Eugene
GRAND'RUE
Souhaite a ses aimables clients un Joyet
V-Itat
eel 1955 et une Heureuse anniie 1956
Leur rappelle qu'elle bent a leur disposition des provisions de toutes Naos
C114-1.1- 4 4 444
4,.041.,.
INDEPEND kt4011
.4110111M1111
A
Le
Etablisses, ents
-
,
UIS DEJOIE
("")
Produire pour exporter
c est mieux SERVIR
PRESENTENT
A TOLTS
Le
n-nelhetsiss VOEU
Pour Vannee
1956
)t)=IXT3t1IPtilMtkrIrrirwroll'Al
ACIMOUITAXIntat33:0303MIXCCALVCCMCWV330":3234^t
0-
ingritROANC,
tlAw.
1'10 IS
.V......01011110110111Wrillajl.
- le pense smolt gull n'y
rien a changer a la vie,
alors faut se resigner,
Le roman de JAN-.
px
qu'une vieille dame. 'cue vevi
sine langait prophetiqueigaira
gnotx machoue rond kap 4.),
Messieurs, nous allons Suite de la page 14
"Les ongrrons, las ongnons vire,adartin qui etait avec etre
euittez
mazhe, c'est le
ensant au Gouverneurs de rendre visite a Jan Denis. Je
In stir, qvernent elle eaccm
taijaars Viten aye:
c'est iec NtL adette
eTerrnr.e pieur se pre,*
c
est
eine
t.!;:.41r
.
vire vatre dos",
,;esignation, estAu pareil au lui, on se comprend.
munir centre un destin fatal.
adais,
Liens;
deli
caw;
Jan,
11
y
a
une
affinite
entre
mitne que le decouragement,
II n'en fallut pas plus petit
le temps passe cite quand
Lab-ise fraichissait, une que leurs levres s'unissassent
--; Voyez-vous poursuivit. ceux qui vivent de la mime. que.
el
en bonne taeauagni., odeur de friture leer parvedile on se demande ell est un viC' Et puts aujourd,hui eest on eat
G cat eta vrai s t n nut de temps t autre. Jan et ca dura cc que ea dure.,.
piaider son jour a.nniversaire. Donnas
Dieu dans le ciel
uneeternitel Au dehors la rort
tais pas du graape rep:it R3 avait pris ses mains dans lei de centinuait l'on chantaite
saotre cause, Dieu a detourne ge que lions ne puissions rien ger.
lut
offrir.
siennes
at
lui
parlait
aver
fer
de nous ses yeux nos miseres
"Bonbon Guillaume as-ti
us rirent bray animent at yew': Nous avons des souffran
- Si c'est pas degoutant
sent sans doute le chatinaent
bien dejeune" Non! Non' di,
pousstrent
la
Porte
sans
trap
ces communes qui font que
qu'il nous inflige pour nos tout de :name d'enrichir les
les autres pas ea ..
- noes sommes faits l'un pour rent"Ainsi
autres par son travail sans perleeches.
font, lout, font lea
I autre.
- Notre sell' peche repon pouvoir repondre a S2S propctites marlennettes" Jan lee
P;C:terence
dit Jacques, est &accepter pres aessins materiels smote 0 sous us la
nlie avait Terme les a eux ceuvrait d'un nail bienvaile
la vie telle_qu'elle est, tandis
ici il fait si at appuye la tete contre le lent.
oui
galerie?ais
Vous etes ebeniste vous chaud, Jan s'empressa, de pren mur pour mieux voir en elle
que ivlartin repetait:
us out tent i souffrir dans
et boire ses paroles. Les cho la vie qu'il eat bon de leur
Et tribuit petitionem eo- travaillez pour le compte de dre deux chaises.
C'hairela qui ne rest pas
zuml
-.3ia est galeux, fitvelle ses les plus batistes sorties passer bien des choses. Lais
its arrivIreot en cet ins maie qui passide un irrat d'un air plein di malice, list de 'es levres prenaient pour sea les rire at s'amuser tent
taint en face de l'Ecole d'Art rid perteetiaaae chez lui, gat se contents de cligner des elle un setts profond.
que 'Insouciance de leer jeut
you paie votre travail 5. yeea, Elle avait des semi
Dentaire et elle dit:
Veux-tu unir ta misere ne age le eleur permet; blau,
- don, Messieurs, gni
caalm`-', an march .= la d'an galb,e parfait, des rriel- la ntienne? Veux-tu devenir tot betas! leur vie nit sera gua
bye, a demain et deji
"-rah al
-*oeuvre en. lets hien pateles avec une sen ma femme? Jr t'aime tent re plus qtfun tissu de mistres.
s'eaxaaesit dans ma cerrie:-.
:**2*Iir tear qui se clegagesit de son vois-tu
m'est penible de thtsi lamais j ai des emsses
commit ii n'en manale peint
earsagelentr °Liven a vous tai vivre lain de toi,.. mime si elands comae ea, avant cue
en ces parages. Et Martin
- Aussi hien, le produc re mardre le pouce, Lin pen- je dois mounr avant toi,pour vierane le grand iota 'cies
piaisanta..
suivaitail apris un court mo verai dans la. hame de tout cc
teur et la patran devraient- sait:
ment,
je suis sur que quelque qui n'est pas la classe euis
-51 tu veux, on pent eac
Tea seins provocateurs
eee
retetate r:Ifi7.17?
eampagner jusque chez tai tr,e,el.ee Reager.
sous le tissu "Eger cuase de mei sairvivra-. man Jetant ;:un regard sus- Mita
decharne de la ehambre
depeur que tu ne ants en pei
Dites den:, vans? el Feintent resolument vers les amour.. qui vivra par deli rieur
1,12 cya?
'ae de retrouver La maison.
cieux leer fleche le tombeau. Je pith dire avec it ajouta: Puissent toutes ces
se pourraefaire qu'un
La dauleur en man coeur per Horace: non omnis moriarl naistres noes alder faire jail
-1-47.e. part patuequai?
hr du sang de nos bourreaux,
Les enfants continuaient
jour ea arrive. Ce jour-lk je
fora cue breche
- Cast draie paursuivit
le Taut, une humanite reviendrai chercher asile c-11'24 Martb_ ya des chases epeoa Et l'amour a ;rands flots corn chanter: "similici, similiga al
menea de colder. embrasser ea vuus plaira'`.- gerniree,
toi.
tie pleat dire clue d'unte. seule
Le vent passant au travers Pu;s reprenant sa question:
Ds poursuivirent leur pe- f seem paur qu'elles conservent Jeannine envoys. les enfants
Veut-tu devenir ma femme?
tit bonhomme de chemin de Irer Farce. Dui, MIS gars c'est jauer sur Is cater aver ceux des feuilles jetaient dans ['air
une
triste
musique,
un
frize
Js
voisins.
faisaient
Its
visant sur le mime ton quand czar" Paartant on teauvera des
Voir suite page 16
ksnrges Simard pour dire le raade at chantaient 5 tue-tete; lancait son cri lugubre tandts
Jacques dit:
la Rosee di t: C'est traitre -"'"e'eantraire
': o
*WaXLSCICICICSOCACICSEEVA:20,XVOCESCICIEVFACX);XXXIMMICIOXIMOCIMPECte
SMSCIRSCIESEVCSOWCOUCMCMICXEMOMMICtaat
AU S B T lay It
Magasitt de
Mine Dani I Heurtelou
Angle Rae Ponne-Foi et Grand'Ilite Telephone: 3839
Le plus grand et le plus moderne du genre
Grand assortiment de souliers de toutes les quanta's; Articles varies tels que:
Sacs a main, Tall
en nylon et ' DESSOUE, BAS en nylon
Orgrandis de SUISSE, Giants, Gaines, Guepieres, etc, etc.
presente a sa nombreuse clientele ses VOEUX de
Bunne Aimee 1956
41363:3=0=003=0613tWeimolLOW
W408610$20,3010S30
V*113030110KIKIVAM14,,.
INDEPOMANCE
Ne16
faire crever entrssparquet et rosigie der.
poux
Le Boman de Jan..
Mais je le suis reponclit
tile, tu as de znoi quand tu
vein. Ii y a manage quand il
---
la
D. temps an temps
le lourd fie
hors de leur gong; ha voci rampant
on entendalt uric
de lance
feraient.
La
perspective
tulence qui soulevalt rindi
1 Alors pre
a consentcrnent reutuel.
!cur
Wats"
antler'.
nuit avait du Ten pact ces ginsie
du troupeau taut.
son
time
un
passer
ca
et
que
la
le
oant dans
Jan mush; "t-laiti est
les ran gnatIon
lee
tendit
=tint
depourvus
devant.
antler.
A
bloc
de
cartes.
11
p
-re
moutons
ccrorne
pays par excelli.nce de la nu
,vt, ute envaloppe cache- daissit &mires.
V11
tialite naturelle. disait
un Le temps est he resnide de la tit
st
.
:
sa
&est
pour
vow
colirel
VI
risef d'etat Puis 11 ajouta:en
fants
E math, lie; un matim
Deureusiment que lui !tail cies pour
,s,
dans
t;t.-..Isie le code est formel: 11
La revolt* boultlait
chair et feels de evr . eu.
avait
en
...Sargent
de
garde
,Police..
11
cberiee
'
a
difference
dedde.
v
nes
des
gars
rely
al
il
s
me
le
n est fait aucune
en pa.,
oul... :Jul... mon lieu CO m C a r p a s, J a t,
par leur
entre la parente en manageassez cretre traiteI l'atelier vicie
rea' "I ts 0131ft:rent au tenant. on vi s'en occuper. qu'aux
n
furls.
manage
ria
A
en
arriNe6 t a I t 1 v a del tar.
et la parente hers
dans le bu Liore is tournant vets le atat. Pourtant &est a 7 bele
de lire ncrnbte do cinqinjectes
de
daetylogisphs
:
Cherieil tie nous manque qu' il fut mime etonne
que le carnion no Visit.
fiauresla. mime resin, Its yeLz
Soldat Jacob occupez res
une seule chose pour que no sun toutes les
tucriere te devait venir
sine
vint fail.
e
ar vow, de cis bons horomes
tre union soh parfaite: la r esolution froide", Martin
e
qu'lls
se
chrcher
et sa moat= n'u
Nous
voUlons
noire
tcndit
eh
1
comment
lui
e
sa
renccntre
et
marquait
qua
5.
terrier,
cle
dun
enfant.
gent
sans
plus
naissance &
noroment?
au fait n'avalt-it
lazcain:
MI Elan; repondtz, asMali
Dania'
crois Ina
Janmol,
ie
repondit
Is
pa
prowls au ,Rev. Pere
Gis
donc,
vieux
Et
Is
moment
de
fire
V
c'est
de venir asaister a.
qu'il y aura du spectacle par Lion .,,rotebebiti je vous
n'e rnontre de vos brillantes C.barlas
la
mesas
des Joeistes. it
die
qua
votre
quinza1ne
gentil son nouvel
tin-lii Jan Denis in aujourcl'hui
It - -e q ualites d'orateurs.
E
&telt
it
tent
pas
int
la meme
Jantplinla
ami; it pule unit t a
s'etait lrve fort contra --. _i tous prennent
faudra bien ne Inds payer ieaujourd'bui
cornprehensicn des probt&
seined:
jour
de
determination
il
n'al
Pal
ne. La veille,
Wartin
C es gensle sant di-autanI
mos soelaux raside dans lest
il
avait
refuse
de
que
ca
aille.
i
argent
pour
l'instart
paiement
- Martin quo'?
enseignements du Chriet.E.t.
morale,
on
Male
vous,retorqua
Jan,
va
sans
conscience
ff 1 -Martin Pecheur.
t ucher cette infirne
pea vrai qu'il air Jt.
-u
le
de
oel
Au
you,
fets
.en
le
clown
Vous faites influencer n'est-il
leur qu'on lui avaitofferte stir eat e la vale
attend chez - Je
senti
tne
paiz infinie I" m
d'attente,
me.
Ce
qui
vets
tails°
'shire is jourla o il solvent
vous &est la &nth:. Mali; per Is ma
sin tiCi pour pouvoir soutenir bout d'une heure
milieu
ambient.
canaille de eon nonvel
corarne disait le patron. Pen leur patience arrive. I bout et vDoCuTenornigitilitrPetuasPieecinu'ir
Cinq minutes awes le lea
de
franchir
il avait ate it l'eglise
semi
gourdes
/
tin
ouMartin
resolut
Sargent
de
garde
replant
sez done 5
' '
offrir
son coeur it Dieu ati.
toucher,
l'entree
du
bureau
du
patron.
v.,.
mcsno,
at
tepant
du
ponce
contra
srler qui en a EO I
seen rsa,
le pa he n'allur'i- 1 ay rappel des luij demander son
Au
grincement
de
la
porte
cc
Allots,
=es
gars;
1
na
Un seine& apris midi encore
an en in se ova,
d
t
a
deux
so
I'
peine
la
tite
11
tron
est
up
hc=rrie
par
monacoss
i
Si c'est pas ,fichant, ca, tout lui-ci tourna
Peen dons la Guyette et 5,
soldat.
troy
gentii.
11
you.
a
PsIii
date:
un
L'eau hat
de mar e at us efaient ncm s'entretenait aNee
- Metter moi ces bons plongen la tate.
'
d a ear alai's ;
ue ve trop de deference ma herr:nee
an repcs. A sum c e n
breux I suivre m n exemrple un de ceux qui is 'nm' us me; dit le garde.
dit-il, de mime quo las aces
Quent a. vous; reptant
prig. Elements cis
Le patron. lui, fait bien Set ses cartes aux touristes il Martin,
s'envolent en sphalea
melee-vont
de
ea
tous
d'iNeUe5
car
lui
etaient
dangerous.
affaires.
Vous Sans clout, pour mesquer avec In fumee d'urie 'mese
payait
gros
,pour
cela
et
qui
vous
concerns.
ll s'habilla rapidtment et hum
d'eux ites sin gendarme =us n'a hum savoir-obeir Hs lie boos Tette.
acE
prit le cheznin de chez &r chaque fois que l'un
mien I y voirs Oast no culerent et les enferroe Un horizon nouveau
diznanche
se
presentait
le
patrcn
lui
fai
viz
richt
hunal
fralt,a,
k havett, ce "gros
thtm.eece et tz i let la qua (nous de no rent dans uric sells
mons; cheque goutte
de nauseaboncia c etaient
pour grossir la foule de tcus sait servir - un
cigarettes
Cr. wenn Ce West pas vo entasses des malingreux ea
Fin
x-le qui s'etaient jure de lui offrait
ressInt teens hobos dune
A tt endezdehors artin, tre affairs.
fain uric cabale de: perdre
Novernbrs
1955
main douillette.
police`
le fal vons voyez bien qne je ne
is
mitne leur boulot,
Is
D
sutras
encor
qul
re
mon
asthma;
Tait, man tie tracer on exern suis pas scut Puis s'etant
maintenir l'or grattaient lee duvets avec
R. S. B.
joie sacliqu
es
pie qui soit au moms profita tourne vers le soldat avec on dre.pour
quelque
trouvar
remplace
sonrire
de
circonstance.
Martin,Janilloger,etelent perant
ceux qui lea
Sui c cc la pigs 15
4
'
seined:P'111
"
des
ills sont tots sans res.
raient. Qui s'etaient jure Lou,
arstikacie
Chevallier
Port-au-Prince
Grand'Rue: 2031
Lalue Telephone 3435
Ltablissemets reputes come centrale en Haiti
Frar.caise, Asnericaine, Canadienne
Produita constammentirenouveles de provenar se
et les spicialites Chevalier
pharroacievs diplimes et connsetents
Les Ordonnances sont exicutees per des[
s'adresser aux Pharmacies CHEVALLIER
Cci'eesstc
Les
Pharmacies
,
vEovi rA
jteables clients
jdin
alaerar
lu Psar
tiee
LlatriugaprrainselinetednetlakuorusalvictEetiX
Pour t,966
VIIIIMMenSataileMISMODelf33ereaMtaltee313$30130333:031
ssamcncessolccessannvatseaccssamcmocceseocescsszasammessacmc=0
rise IT
INDEPENDAFICF.
/1 VW J..
.to
)
41 b.,*
Optique de Port-au-Prince
Russo FRERES
Rue Roux No 25, Telephone 3714
Port-au-Prince - Haiti
ses, CLIENTS
Sonhaite
et une Bonne Anne:e
Un Joyeux Noel 15:5
1956
macnommannwnIXOCIDECCESSES
Rhum BARBANCOURT
Repute
depuis 1862
Adresse I ses Clients et Ands
us meillears
voeux
lil'oecasion
des Fetes de NOEL et du NouveliAN
: Etwzle }OKUDA BARBAYCCURT. 11 Tons igaiers[perdar t ces jours de FETES
..:,_4-4.44tc....ras, 4 444,4, 4 Ca' 444.4
xcezcsa.,
_
4
4444 Cet 444 444
e
4 4.4.-4 4 4-4 44,444444 44
CCtt(4CCfl
44744 44 444444,1 7
4.4
DasEeiNOANCS
VIDEICOESIC$1
)1)1)..
2
,A430V4PA.)
La Cigarette SPLENDID
Agents Ms tributeurs:
JOSEPH NADAL & C
Telephones:
Direction:
3489 et 2238
Soultaite a se s fideles Clients
Joyeux NOEL 1955
Bonne AWNEE 1956
,,..int331:MEIZIMIZI11334M3411331{351"1"11111MDMII331213
00113,301200003311:*""`""1313332113331313"3"
Dibanaiktatli
amenowssommeerwomumassaMMINIPINSt
Justin Carrie
Sur 1a..41
Suite do la pa
Notes et Souvenirs
verront Plcarateralltiaalevia
I Is haunteur dam stognas.
a cc moment sous sant a tout ceux gut Pont
lie seront tortures, car la ea saatscli 18 deeembre1869 trouvalt sabres
contenairee, connu at particullerannenat
II y in a qul,voudralent
frappas reaction
brutale. Cm: it 3 heuras de Pap:ail-midi) Issaleux
sera
qui earit cos lIgnasa
d'incapaeite. Is Puissance dans notre
slide, la Wen Salnave, romparat onf in is disparus depuis, qui ombra a celui
d'un homenea
souvenir
gent
store
is
cnalson
Pisan
Is
etre arms de
en favour du tong it inquietant silence
chermant,
d'un
camaradw
pour s'attaquer e tout co ea penchs
eat it qu'it gardait depuis Its at ce.Era face) sous lea vastes oblIgsant ea sarviable.
qua eat grand) noble, beau. mai. Vest tut C'qui
Sit
Ltd
gut
t
a
41:145
du
amain.
sortait
de
De
l'autre
vita
de Isa
II y en al.. 11 y en a... Phonneur, car voudra pa son palate,
111 u d'un arcades de la mason Du.
saischelonnaient les Ca rue, masquaat la batter*
IIy a surtout aims qui sot a la force. k ,n
pourrait
brIllant
etat-major,
at
sui
bole,
troupee a. d'un Spats rideau, notta
plus difficiles. Qui no se qua
vive ca., qui
une prise do vi de ass tirailleurs, se mon cos do Vatheree,
vicue
eaidats,
fa avant, garde avait prig oath
contentent pas d'etre heu contribuoi aiCar,
prouvies,
11 'scut toil trait an haut de la Grand' rouches, vitas de peaux de
plutat conscience.
tion saris Las ordres du Ilea
reus. Qui trouvent dans
le iours is .(mar, pour pouvoir Rue.
pasteurs nerai St Ella Cauvin, chef
lour satisfaction
Nous
is
reconnames
de
bates,
comma
ass
de
en atten d'une grande raleur) peta
bonheur des autree. Alors touirrapines,
grace audebenefice
sea vols, loin, sans pains, Si son tabliques, at qui,
s'engager a manager de so personne.C'Es
fizant i l'homme un mode see
grand
chapeau
de
foutro,
aant
t'heure
de
exactiens
300 hommea de PAa
d'aziatence ideal, Its visent de ass
Qua ceux-li rue se discou son chimed blanc gut hernia leur tour, darmalent cou- talent
tibonite, chalets dons is tap;
I ameliorer celui gain ma. regent
chds
sur
lea
dello..
pane
snit
sous
lui.
pas; qu'ils as
cur is rue dos at star lea:lusts on pouvait
no, dens no domaine ou
11 exa.mina longuement A chevalattongeant
Won de 'lades gulls
vers compter.
darts Pautre. A aeua-la trent
du re Casernes,
sent
Pespoir
de
ceux
qui
la
position;
fouillant
italt
s'ouvrent de nocabroux ho
de iaGrand'itue Cease divisiontod'alite
Napoir
du
pays.
gard
cetta
longue
avenue
is
lointain
gineraa
et cou commandee par
Timone f de grand: hor:zons. aouffearata
Pespoir du monde. Qu'its occupes* par nos troupes) son long col inquiet
Carrie.
coat n'y a fit no gt este at brusauemerat vett de bout), ',unique rata, Turonne
Turenne Carrid *Ueda Is
Ile out d'abord I tray's' comprennena
ca qu'on avait pu trainer type
satisfac
Paetion
s'engagaa:
rion
de
tel
quo
ta
du soldat.gentilhorrsa
ser Petape la plus duff (cite:
Le clairon des tirailleure apres sot, dant coals course
('on eprouve aeon
cello; her choir etant fait, alon lire
quautile,
prectpites, etait Iii sous is me des slacks passes'
I
It
prouver
sone:sat
la
charge,
WE
it
lede
se !mitre a mama de loir
fait de so pertounea
await.. lie &alma amaisaa. qua cc Boit par les actee, ger dans l'air pur; lee ar garde d'un Francais, Bay- 6 -Bien
1euz
al.mei. il etaitCorvisart,
gal
corn
mticu
la
parole,
mos
respiendissaiont
an
so
mood
de
Solt Platurune, colt is qua ce soit par
pagnon. pieta de verve it vie tous d uric =quite pull.
socaite, colt lea institutions, quo cc salt par les &arias. leil couchant.
au
.
a,a.
a hours 'at
La division attaquee d'entrain, qui cc jour.11 se ,,ft
matins,
les Lola, etc. Us dolveast trou Soyez prudanas
itpour.
de
revela
un
galant
homma
at
"sle'
`"`1:"
aaz
aaa'a--sans
par.
etait
ins
des
mellioures
;,ittprison
de
Id! les defectuesitest lee fai mass soyez roproche. Soyaz Vermeil' du Nord.
plus critiques, ia
un
vaillant
soidat.
au.
blesses be imperfections. co qua sans
11
avait
debarque
tin
jour
Ea
vois
as
s'Elevait
paa
Cboisi tout expras pour
cho
C'eet aloes qu'lls peuvent au moms our quelquo
ars seconder Paudacieue debar our noe cotes, venu on ne dell do celui (item Minable.
se liars
commencer I travailler a la se dens la lutte qui
au'allaient tenter salt d'oil, offrant au g°u- causerie' II eons reprEsentalt
realisatton de lours Proets. Pour que Los amps qui quement
Boisrond Canal vernamant doe tames, un un do ces fiers gentilhommes
at
Brice
Cache
no
vieanent
splint
mettleurs,
A couz.lit, la
avalt bevarad is plaine aware.
du Rui' qui
l
-sera pas toujours ahem; car pour Is mieuxaitre des ge site
marche finch balayant;
'a maison
ma' de
Salnava avait
tee forces tpauvaises vont se :serrations a vents.. C'est un Itout
Fontency,
tam/
chergeant
a
devant silo, et a 8 Itais, 8 is accueilli sea propositions.
it vaut
tiguer contre eux.!A cheque APOSTOLAT: M
du motto se trouvait It ails offrir ass sorvices vaient encore la temp. de st,
Lois quake se ntanifasteront la poine qu'on lui sacrifie. res
an Poatail
St Joseoh
aux Rivolutionnaires et no decouater desert lea it.n' atia '
dana catte vole, iis senta
r
st,
S'engagearsz resolurnont tarda pasaa is cresr Perm' g allies, sit de lour ott,a
rant s'appostinth cur lour =---dans
la
graed'Rue
I
elle
s'eaux
do
sondes
relations,
chances
du
premier
feu. li
tete, la hurtle main du
tait enfoncie comm. un It ns none quitta plus,ter tez lea premiers. Messieurs let
Imprimerie
mat. Ils eprouveront des ran
coin dans la coeur memo mina peril nous unto car- Anglaise
coeurs, pares gulls seront
de"L'Actioe
rare aventureuse at clue!
de la place.
bouscules. its aurant des
Volts uite page 20
Son auartior gen6ral as qus pots mysterlausa, Iris.
hauble coeur; pares gulls 73 rue des FrontbForti
im
1,1.) PP
) ) ).)
).) 7.)7.).)-) )
ALPHONSE ASTIER
88, Rue des Miracles, 88
En face de l'Ebenisterie Louis Toussaint
Le materiel electrique le plus complet. Des lampadaires, des lustres et des Appliques dune facture originale.
Des lampes de chevet qui ajouteront sus charme nouveau a votre chambre I coucher.
Des lampes a la refraction judicieusement calculee pour ingenieurs et dessinateurs.
Vous trouverez aussi tout un assortiment de Sorbetieres, de Thermos, de Fers a repasser, de Mixers,
de Rechauds electriquese de Machines a- couare, de Radios, de Refrigerateurs I kerosene et I electricite
Alphonte AST1FR attend votre visite en son coquet magasin au 88 ue des %grades et souhaite a tous
Ull
joyeux NOel et une Heureuse Anne
ar or. 44
4.4
4 42
t4
244 4,4
t
4. 4 t 4 44:4 4 . 4 4 4. 4 4
4
444
a
&Nita
iNteltEllibANCE
Pagt
f-t
JUSTIN CARBIE...
suite de la page lu
NI dune Paniqua folk
Debout sur an pont de bri
un incideut nouveau, at diji ils avaient achE Inn position
,
oues, at dominant un peu ta nate nttadism alas sobieme III gars clunks lea pillion, at
osition, it await au wink Sal per l'espect in:militant qua
grcuraient au bard de la
tafa it a3ainteaaat la tete punish n,, ',Ate un rend se teme, roman des fumes suri.'encbte, il ecoutait le bruit et ous se fainit li.bes; les ro pris, qui tangent k teens cou
dt la 'elitism comma an mf ties oe rircatelent p,ut qua
vans sous bon et I Inns
iiecin toucieux ecoute les faibltment au feu deo tient.
dtcbi
abris dint Is montagne. A re
Inuits du coeur de eon patisral lean. L'Ipais eideau re
moment, le Fart Met.
Nous fnons it, eutcur de nit devantpflos et &cot:Inuit mime
credi
qui
&pule la matin sem
Is
Jeu
e
lui, une dinine I reinei
, &vnue
mare batt
alert,
abandonnf, se
yes gem de la
...cant de mire des meilleurs ti couvrait d'une hire fumfe,
die la pteroiire haute, nvidt.. menus commit.
boulet venait en rice
dirnotions nouvellet,
La multi: des Invents
coseissss,
chant
tombs' aupris de nous.
a:ancient le boa= du feu5 ilk ,,at taut,
at
n-tremor,
En
vain, le general lam
mini
run
hat
nous
ap
II nous avait stamens avec
Boulangerie
St-Esprit
Title; *cowlsblait
et de.la at un
99' Rue des:Fronts-Forts,
parlait, Its rappeleat au de.
Its restaient gourds I
ea grace accoututnte.
paint i gretICII gestevi
On distingnait les salves
A la pike( fit Turenne. v°1r.
cette von si connue. On men
age:hires et tnetbodlques des Carrie, dune von brevet Et
so
tait
quit suffinit dun run
tirailleurs. et nos ripostes sans cemme heritauts, uou, le
pour
changer en iramediable
cobtrion et comme trop bat: gsrdiunt,. Eh bin, cal. roes
Tn.&route cette panique
Un nouvement se produi neat hunt, c'est I votr, te. Urn augoase
is
sit au loin. Un cavalier accou tourl Alloys, vite i be peoet nous stunt
lui-6; ruminant celui.11 I
grande coups de baud' dens
tea nine. jurant, secant corn
me si une legion de chables lui
sortait de la bouche; en ua
lien e temps' il reteblasait
la situation compromise.
Faites sonner la charge,
et =Mire
de con
regret d'itre oblige de e'en tiers nous'?
,_
ht"13441'
Teat eratwill:art le feu cit.e.ou, eat ,la cutalist
tClIttb
dirk en tin paten moment,
en de telles cutoutncus tear! auit, 6 telt: in superba at pleint_ d'entrain.
tames, on n'a pin le temps Corot de Valliiits pliatent.
matt at tout etait mauve!
,de eattarder I une mac de C'etait itconcevable,
.
vide. Chaque minute au Inc elteit cil joi
Proprietaire:
c o 5 1.1 r.
fool vial"
nit au grand plop: "Giant En quelques enjambEes, nous Bru'cluement
cam vieuz
St tills Cauvin cat graven:tut sejoignons Co/Irina, Des dix boudir au milieu de
ensemble. it soldets,un jaunt hamme, prim
blush, at je court papaw snider, patina ensemble;
enfant encore. Si servant
on mot pour is ramener I genors aterra. Ms ripostions qu'un
de ma carabine comma cruise
burg":
fermi aux coupeque nous se massue, il allait;uszemmant ea
Corvisart entrait en
Et presqua en mime temps unions.
nave vimes arriver It blessf. action.
Un piquet de mitraille
couvert de sung, it re tenant
adroitement lancet, unit fait
I pains in sellei
ails
Les deux chefs f change. tin grand trou li.bas it
b r 1 v a a tait tin ptu is 1230Wittnent da
rent quelques
b 1 a a s e nous
paroles; it It
Maim que se penait.il dor
ent, comma I
a eloigna hutment,
Succursale Poste Marchand, 196
noisier:
poignante
enfento, 'it'll doucement en
99'
Zephir MILORD
Assartiment ccmplet de BISCUITS de toutea suites
Presente a see aimables CLIFNTS at AIVIIS
ses rneilleurs Voeux pour
1956
,
Volt suits page 23
La Compagnie d'Eclairage
ELectricruae
des vilks de Port-au-Prince et du Cap Haitien
Preaente see compliments a sea aimables
abonnes et remercie d'une fa con particuliere touts ceux qui
unit etroiterntnt collabore avec elle pendant l'arnie 1955.
ux diverges den-auks dELergie elm ctrique et
Elle s'ivertae, cheque jour davantege, a repondr-
couth uer, ettint que possible, a toujours donnei
satisfaction
A tous sea Abonnes et Arnie, elle souhaite
Joyeux NOEL
,@)
- gmsoonts
Ltt
v4,4.4 AL 4 4.4,0h4.%4141
.
7r:
81=4.1131=431142025043MMOMMSWA=
INDEPVCD
-
telinsorwr.11111111mr.....
Jr'
V.')
)
page 21:
-
La maison
JOSEHP NADAL 8 Co
Remercie
aimable Clientele
so
et lui presente ses meilleurs VOEUX
PoUr l'Annee 1956
$.11.1.1..
>>
/10,,
>
.1S.T.
>IP.>
La Manufacture de Produits
Dunbrik Duntex d'Haiti SA*
Femercie
ses aimables CLIENTS de lenr marque de s5n.pstide toute speciale et leur prcmet en retcur le maximum de serieux et de
-
satisfaction. Elk profite de l'occasion pour Icor presenter
ses meilleurs
voeux pour
1946
a.c,ac't
«
c.< a
4.4-4.4
4 4 C 44
t
44 44.4.4-4
4 4 4`..4
t 4At
It ILt
<1.t
4
4,trI,
Denis CS Co
Maison de confiance fondee en 1909
Rue du Quai
Tel; - 2701 - 2014 - 2110
Matereriaux de construction
Peintures, Planche3, et Cartelage, Fers, Ciments etc.
Souhaitent
sea CLIENTS
.
1, 4 t
4
44 444
A
It4UPENDANCIL
Nammemilim or
Hotel
Consequences du cyclone Hazel
Analyse
situations comparees de:
des
et 1953-Juin 1954 inc lus
inclas
Dcbobre 1954 a. J sin 1955
de
Mars
PlazaChamp
5-.'n Millions de Gourdes
GVIERAL
Montant Total du CO AMERCE
Octobre 1953-Juin 1954 Indus
inclus
Octobre 1954-Juira 1955
177,2
151.7
151,9
Importation C.I.F.
Exportation en Magasin
233.8
411,
304,6
en moms 106,5
XXIC
IF...CETTES TOTALES
Octobre 1954-1955
Douanes
Intemes
Diverses
Communes
Boite Postale: No 338
Depenses 1955
Octobre 1953-Juin 1954
Telephone: 5172
93,07
25,2
4,4
.78
75,1
24,8
11,5
,773
Manager; Mme Theresa Pierre-Louis
isli2/3-:17.11111MU
112,
Dicit
Port-au-Prince
129,
17.
Ui
Situe au coeur de la ca.pitale et it pen
Dette publique
Octobre 1953 ju n
636
Octobre 1954 Juin 1955
175,g
Dett e Futoique
Emptunt loterieur 1,49
.993
Bons du Tresor
de distance de La zone commerciale, de
l'Ambassade America'ne, des cinema.;
et du 1Viusee
1954
178 27-3
Moine Fembour
semen:
Admirable vue panoramique-- Service
irreprochable-- Prix moderes.
500
accroissernent stir
177 783 OM
1954 1141
xi
"a Juin 1955 inclus
Balance du Commerce d'Octobre 1954Elopor
morn 15 986 000
.. 1)1 762.000
Importet.on .
55 163.099
FLUE Dents d'Import
Total 206.925:099
Dfificlt de PEXPOATATiON
MO1S Droits 12 324.175
65.'163.274
Deficit pour le Peuple
Population evaluee it 4.000.000 d'habitints
Capita IMPORT
Per Capitl
Gdes 35
EXPORTPer
LA IL N, R. H.
Departement Commercial
Coles 51,25
9,25 Taxes Pit,Cornriaumales,diverees
60,50
311
Defic it 25,50
d'Oct. 1954 a. Juin 1955.2inclus
DIMUNITION de la FORTUNE NATIONALS
25 50 X 4.900.000 = 102.000 000
Presente sea compliments
calculs comme RYCETTES COURANTES
N.ft-:- II it'a pas e.te inclus dans ces
I'Office-puisqu ils represersteht lit Balan
les 25.886 059, --ajoutes a tort par
Bidgitatre pour une longue
"FONDS. de RESERVE
cc creditrice du COPTS
periode ecoulee.
sea Fideles Clients
XVX
A la reception en Novernbre 1955 du
tard de plus de 4 moms
Dernier Bulletin de la BAR H. en re
19 Novembre 1955
Et leur souhaite
Machines
americaines et allemandes
(au prix defiant toute concurrence)
Mateurs Diesel fixes (stationnary Diesel
Mclean mering(merine en ginea)
Grouper ginerateurs (gEnerating sets)
Pompes d'irrigation (pumping Ws)
Poste de soudure (Welding sets)
music (Hsasmermans setel
Moulina
Moulinr I Tic (Rice milts sets) et csal
les cat -.o.lviec et ecr.:Gelgsa
reclamez
cur Sal etter:o allemand ct anatriccArs
Joyeux NOEL 1955
lane Aimee 1956
Inv ,Pet?7,--)ipere
Fa
Rue du Aingiuuu as i .6Lat.
_as%
4F°
INDEINDANglIg
NOEL 1955 see
JUSTIN CARRIES..
St te depage
la2)
C'etait Justin Carrie qui
laisait irruption sur le champs
ds batting: qui. Pour It Pm.
hien foil, prenait contact
Q fit s'etait jete fur cstte
cluing
des
L'Allernagne eat tuajours
rhea laisser star it paintar
&rite de It pigs I
Mtthsuz
mile et ms n'a divisee, avec rine forte tenian tiirde
des pieds La scene de la palm.
ft
tag.f.ba,
harc
:lent
paste damns 1804, alio di de ce de la parcie orientate I deque. Saus La paussee des avr
re.s
potrouilles
franiaise
mear les antral di valves
etat netternent auto aue crifias di if trot e5,31 des caercnears la pecrom et
Avec rams du soldat. it du hears's, et comber plus vtte Venturi
name deuurs fez:ate d:s <as gra.. it Franca d'ea tire a.pc d aruora n, re Procne et re
premier coup avait trouve Is gut rennemil
apea.).-.eac s ta.,a.tv:..bar.
sea poar dis'.osaer le hut;
note jute, le (este gqu'il fent.
lettres de sang dans tes arras,
le vote significatil de la. Sarre ,cia
:'arleor
ece
i
Ja
songtaia.
I
part
mai,
en
Jet mots qui Sc font compren
lea diincaltes en
qaerelle de fanolle a lea Innertssanres da idistoirez
ficoutanf cc recit, I ces lois atresarencheri
tire. et qui se ruontrait
La vieille Claule et son sin pravalue uric vin.ence carire. tra CO n ne us ecatrer ran
le manieur &from
qu ca. mys:erieures, des hr I tes gaiter sake: le et-lane:Ater Adecoez Faure qii-etroarsedesan tit, crenate devaa. U.1 peacis hates aczum station
deveau,
nauer; ta clitocciaatial
proaeole qui petit &raver
dos mins ancssuales, I cc fAutriche, bluff savietique plat - repaqaera par la dis sazo
des
troatieres
du -aucase,
salutiao des .13.orares, aigri
Totes cts chosts me Ter.( divslopaement etsange la
vite avale par lea Jcciden de.ndes France redauble d or pant avatr adhere -inalgre sort
taint l'esprit, :CB ioirt
facalte maitresse que clam les
arceat taajoirs Ce deur pour prendre possession pacte ,117e.0 fonts dut;arpa,
33terS. cerarae on me contest rumples comma chez les
pays
dans
lea
grilles du Kreno de son ancien paste polrulae. thea' su nio: de tiagdad., per)
qu'll ftait parti (c.est le cat particuliers, on se trauma lin
qui song:lease:neat avail. Ecure par lea tiraillearents dint que I rigypre de .lasser
di la dire) sans tambours Di de pro:he en pro:he, de gine
trompettesi sans proclama rations ea ginerations; tit de.ja prepare les elements de des: parus, dr René slaty. en devienc arrogant., sc sentaac
at mystique politique pour re core secoue par la profonde Fort de l'appur des "Jorge' et
lions
efflets sane phrass I:firma:so d3it ps-la
presquo sans bruit, entrairsant es et qil flit q is dsos un: gran- a Vienne :I ito, sans douleur que lui cause la mart des camions 'molotov-, et.
Voir suite page 24
derrifre Irk, comma tin chef me n: famille tout Is meal: ouolier sea anciennes amours de la presidente , p ense forte
Boer, son petit commando do asit soldat, °recur, noire on flirte avec l'Oncle Sam pour
obtenir plus d'aide financiere
sept cents braves
Volt suite page )4
infranchissabls
j'
et d' engins de guerre; I Ita-
SIMERmaisser'
lie - sevree de son dussolinis
me SC deb 3.ttonjours d ans
La Maison
Bazar National
lea alfres chine crise financil
N. A. MART INO
knits Russ Migasin de l'Etett it Ttaverslisre
Tissue de toutes quaIts5 Chapeaux. Chemises
Cravates, Ceintures; etc, etc.
Presente 8. sa bienveillante clientele
ses VOEUX de Prosperite pour 1956
Joyeus Noel et Bonne Annee
re qui - arias avoir aviIi It
lire - ifest pas encore sat it
lisiire de son denouement;
quant I la cite septentriona
le de l'Afrique oti la France
Marcos Taaniis
lutte farouchement pour main
tenir jalousement le statut co
!Dinah les dissensious et les
malenteadus scat encore tras
'ails malgre le reteur de l'illus
tre proscrit de vladagascar,
idea Yousef. Les guerillas;
Provisions Alimentaires de toutes sortes
Marchan.clises tout le temps renouvelees,
Service accelere. Accueil toujours cordial
Vient de recevoir Parfun Francais
LU CI E;N Lb.LOING
Souhaite I sea Clients
Joyeux Noel 1955 Heureuse Armee 1056
encourages par le nee -
11441445144444.45smenimimminmIlli
4.t3,P3 44 3,2w 24 444.44
4,44 4> 4 4 3,
4 3,434
4 44
4 >4 4 )4,
44444)
f 11--)
.13, )4 >4
1, I 1.34,44
22,24 2, .1 2..
.."1 774374
Boulangerie LA POSTE
Grannue, Port-au-Prince
Pains, Biscuits,
Patisserie
Provisions alimt atair $
Liqueurs -- Pat fumeries
Se, vice rapide
Accuell
-sympathive
Offre les souhaits les meilleur s a sa nornbreuse clientel pour la pouvelle Annee 1956
Gerard Mecklembourg
Age It de Manufactures
Import Expor.
P.O. Box 1340
Phone 2107
Cal-31e Adress: Gemeckco
55, Rue Dantes Destouches
Port-au-Prince, Haiti
a st--.
CL!ENT
t
115
Sc
He* - so
,Ioyeux NOEL 1955 et d'Heureuse
Attincae. 1956
livrEFIFDPFCE
Ng° 4
NOEL..
Suite de Is pege 23
d'echanges de missions et
TIC pas etre &Ilse
k fin cilia: de cal terribiss Pow
Suite de la page 23
fres de materiel de guerre
rail
supplie
le
Pentagone
de
je
pays
de
Nasser
ou
contre
du
craardeiso bm vain, ics axigen jounstes, comme il an a sues,
dans tea regions rongees per
ter
on
ceup
&cell
cornpatis
materiel
de
guerre,
Mcscou
re
tta nouvelle, des temps et cos tempt derniers, cc brave sant sur sa situation
la misere et Its maladies en
les
dame
que
marchardises
± milieux et:era:tent 1 1'6. Justin a r ii regeettar Cel jOUIS
demiques Levant cette often
Les
trois
"..bige
observent
livrables
I
long
que
cc
tr- ltfer.blusquement elle reps louttans is la grand§ Spopee,
sive de gt ande envergure,t den.
scrupuleusement
lea
preliminai
soit
dans
l'Inde,oU
terrne'
its
bottle
en
tuts.. comose cern pa dance oa Von pouvatt sans regrets res de cette joute qui -St elle &lire a cclament its sal veurs s pprt te
o3,ager pour con
d
relax qu co thereto ii domes °
persiste-pourrait devenir one do C aucase, que ce soit en :era avec Dulles et arri ter
Ic .Jer et qui vous ec!atent au coups tessibles qu'sn avait
hap cellule incendiaire dargereose Birmanie oU on con muniour' cette avance inquietante pour
la coos
Ni..agt alms au'on croit les Or' (- rem pouvatt,
l'Occident Plus pr s de nous,
ciencs trenquilie, ofItie a, la pour la securite de la planete conjoint imette des v crux qui dans merique latine at can
1 -,.)ir domptis!
ia, rao Au t% alacca, one guerilla ,qui sent autant de probl'imes poa
la
Patric
naistanta
at je me disais quo ceusars, en ses par &vent la conscience hale au x regimes politiques
ge loot cc plus maihearec3, glantes biome:amber' dont cm ;lure dej, plus de buit
considera
des
vies
gloutit
de C ccident: unification de trctbres et epliCmeres, 1'1 rSjd dens "Are roiiiru, a pi. prossmait la plainel Plu tr cue
bles entre cemrnunistes Chino a la C wee retcur de Pekin,de For gentme a renverse 1 idole des
foie,
asns
douse,
it
a
du
son
rules et des tray ailleurs,
1. GE' Is tarantula gLerriirs,
t.-aisqu'ils ne pensent fiercer ger avec envis ii cc brave Kt1 embusques dans la presqu'ile most- affaire de C 113..prc- de. tut ,aprer
pour ecbap.
fies la .f ongolie nouveau blr cus
voulent eau alter, et les regnicoles testesdel
or girlie au detriment me liCk qui'
la metropole. ft la partie 1 Berlin-F st, le Kremlin in-co per ê la colere de la classe
la
fairs
tires
I
4 e. de la Pates. puilquu pour trouva moyen ,..,,
de Salazar se voit contester se
son program privilegiee. Le Bresil est tots
ts ;cuter un nom nouveau a sa salve funeraire par le canon ses possessions clans le Sud A- politique dexpension sous it jourssecoue par les partisans
;ols testis miiitaires, il faur, de l'istranger du moms!
oir suite page 25
siatique. Nationalistes de For couvert d'avances de fond
UN ANCIEN
. our genre ea nom, tremoer
most montent la garde autour
yap epee dens le sang d'un
de leur citadelle. pour preve. La Praise, du ma_,,
Mardi air toute attaque surprise de
Ismil
a :
Souventaen suis du, a 21 Octolart 1902
Mao et de Chou par les iles
Is
csong.
subtilement
on d'un Iran:(
HIM I.
Boulangerie
S
Chiang est boudeur depuis que
Ike lui a demandeinstamment
Saint-Marc
sur la demarche de la Mongo
Maison L. monfleury
de tie pas opposer son veto
Angle de l'Aveuue MagIoire Ambroise
lie pour entrer a ro N U: en
attendant Chou fait It gros
et Rue% T'tus
dos 30r de son prochain triom
Epicene
phe dans les assises onusiennes, Enfin, la diplomatie rus-
Grande/it-tie -
Vous reno avelle sea sympathies
se, decue dans ses demarches
pour ecrasser L'OTAN, tourne
pour la Nod 1955
ses regards vers l'orient et le
Pains, Bonbons, Biscuits, Bonbons Fins.
F.ccresis plorrTe l'en y ct N1 e
provisior s alimentairei
Sud-Asiatique mi ses mission
et vous souhaite une Fleureuse
mires font des offres allechan
tes aux dirigeants de ces con
trees devorees par
Souhaite a tea CLIENTS
fain:,
la
ANN EE 1956
la m i s a r e et
Itaiperisme. Que cc soit au
Un JoIet.x Foe' 19E5
et one Bonne A rrie 19E6
wslussresir-incescssav
La Librairie de
,L.Action Sociale,
Vous invite
IaLlbrairie de L'ActIr
l'angle
du Poste Marchand et ee
Latta.. an face du Poets de
Police at de la Pharmacia
Chevalifer vous invite it vs
nir visitor est rayons.
File vous offre des prix
dCflant toute concurrence:
des Byres clatsiquas,
des Ilvres de lecture)
des iivres d'itu.iss at de
formation;
lig meilieursa rovues,
des articles de roorcerie:
houtons, Hi pour ma
chine Eine;
EVX
des articles de papeterie:
Societe, tranaftsfee
A Pc tcluicr des Fetes de NOEL et
d)
untwei AN
!
La Belie
S,
1.1
it
Creole,
Le Magasin de ia Famille Haitienne
'MERE
HOLLANDAISEcp
lettrea, ti
cartes de aoubaits pour diverses circonatances, cartes
de condolganees,
des articles de pried de tou
envelopp=s;papier
lets,
etc
crt.elf;x; Chnpe
statuettes, missals,
De plus, A l'oecation de
la ft* d'annie, la Librairle
Prerd plaisir g remercier sa nombrev.se clientile de sot de L'Action Societe a (Mil
recu lea beaux calandriers
d'Art religfaux, deg igen
appui ficlile at st aite
das. des caches, des jetties
de Noels des cartes de Noel
et de Nouvsl An qu'elle
a thus ses amis et clients:
tees
Taus offre it des prix
aboriables,
Vile attend lea auperbes
Agendas pour les ie.° :ors
Os or In Jaunesst Etu
ntie
diante
Frerrree.
LeS pri,fr'S atrjent 'etre
Heur
de t ut
exchl7
livrra
GEORGES RAE
de lours rnfertt,
e Annee, rat,
tat.s
leur achbterit
at tee: 711-.
tie
12.%tc...
Di
.A."'...17-7"..
7 los !cc.tvt
r n!
ot,
cogie do t
TELEPHONE 2155 Pur
41F-""
p4t' 23
NDEPENDANCE
N11101221.1,...-
pour les profanation* de,
guise d'Halti as devrait.ellea
de Filho gut, apr;s avoir renonce I son mandat presiden
tie!, voulut reprendre lea A-
NOEL..
pas ordonner una
de prier.. qui eeralt Angie
Paine
noir,
Supreme; le
Suit e de la page 24
rras du Pouvoir.
ghses it de chapelles, pour niche par nos centrirle: et
Emmett
Till;
pauvre
goost
totates Its violtrces it ton Penlevement
d'orns. assoclationt religieuses
Quant aux peys qui bor
dent le golfs du klexique; de 14, qui etcyait naive tea lee injustices quo lee merits sacercioteux quo his aux fins d'arretter let cornfor
tout.pultsents de cette ter brebis hateful- par la de roux du Cita sun noire,
es coat eutant ds volcans mint One le pays qui
eendorreis 'qui subitement gea la S.D.N. at l'O.N.U.n re ant scarreises contra les cemposition moral gut pays?
pouvalt
plus
etre
le
theatre
prercripticns du Droit it tend a as generalistre-ont
r eveillis; peuvent anientir
Pulesent taus csue:
or la Vertu:
expiation dfircbe peen cies fins Ina- qui vivant sun notre petit
d.leurs laves lea groups de tents zstroeltes, Till
quoiqul
pour
taus
Its
lrfortunes
satiable.,
lei
ports,
de
nos
meats politiques seas pro pour avoir /tittlecoin de terreisu carillon d.e
aphone en face ertne qui Omfatter t enccre dens ti triples it de nos teberna Minutt
grarotne efficient.
de .Noel 1955; sa
Batista se volt oblige de btaute blenchti fut lyn he camps de concentration cies n.e tnt plus respects prosterner
tete
spies
dix
ens
de
pais;
ex
pence
qu'un
materialisma
che
at
precipite
dins
ronforcer sus miliciere
pour adresser lane fervent e
provision el'un tentative re riviere; et, eta jugs pita piatron pour les egoigsurs debride, provoque chin de prier. a Pknfant de la Cr
volutIonnaire drs exiles de rsnt son cos par (levant un de r egres: ou'lls seent tristes cresturesiune divia the pour it supplier de paMiami; epaules par une jeu jury bienc qui Orli leech'e atmaus braes an irla tlon qut pouese son audace dormer I tons ceux qui on t.
nesse universiteire avide un verdict d'acquitternent pa m dens leur fora vier jusqu'il croire que rnainte algri Son Pere in portent
de propres..flans la Gran en faveur der talitBEE as ge; ils n'entendront p:us le newt le Dieu ..dollar a ran une main sacrilege cur le ;
son
nostalgique des im verse Pautorite de Calui temples consacres et deft
leRepublique Etoildetrivia blaricsNoel 1955 dovreit etre is menses ccn'ques qui par qui &sit vex-u sue le ter- née uniquement a ?rows
sent encore le lynchage it
Ii segregation malgret le re- _Noel de la prier. at de 11E: laient 'curs metre et gut re pour s'afrir an Hole mer see bienfaits
tentissant arrest de la Cour pietism.- Expiation pour ialeaient-vtbrerleurs Imes; caustia atm tie racheter le
qu'els soient negres du Con genre hunaaln Ni fautell
Andre ISIDORE
Ask_
go, du natal it de la Cu pas se demander si
pour
le TreseHaut , PE
yen e Anglaise qui voulaient apaiser
changer un ordre de choses
seculaires; expiation pour
ler negres des Caraibes, er
rant dens lea vertex
champs do cannel tete.
be seees, 'eyrie blemes it
fronts pales dans lee ate
free de la faim qui us tenaitle sans espoir do lende
malts meillours....
-. Et dans :retro pauvre
communaute, plus que par
tout ailleurs, Noel 1955 de
vralt hire la Noel de la psi:
re it de l'Explation maiheur, mills foie malheurte
ceux qui profaneront lee
little saints! Car id, stir
Pinquifitude provoquee par
lea besoins d'hygiene at de
Miguel Stephen
GRAND'RUE, No 14
Presente asea aimables clients
se* Souhaits !,es plus:cordiaux
plate bourgeoisie, s'est gref
fee une autre apprehension:
Pangoises, la peur de tou
de nouvel An
La Maim
Joseph Laham
Rue des Fronts-Forts
a. cote de Nicolas Laham
PORT,AU.PRINGS
Articles divers pour Dames, Fillettes
et Garcormets, a des prix imbattables.
Reserve toujours le meilleur accueil a
ses aimables clients, et leur souha;te
un Joyesar Noel
rentia main divine prete
I,"
» .. ,,
).
11,
V./. /
a. I.',
...by.,
HOOKIJ WAWA
Dry Cleaning
et Planchisserie
ompetence, Soins, Rapidite, Serieux
105,107, 113, RUE PAYEE
Port-au-Prince, Haiti
Presente
ses ainiables Clients
ses meilleurs VOEUX
4.4
et une
1956
s appesantir cur lee fouls!
IP',
1955
Heureuse Annee
te me collactiviti gut pres
1955
1-5 Decembee 1g55.
4,1 t iAt=r1r4
71,*
.E
INDEPEOIDANC4
iti
)
I. 2
)
)10
22
r 21
)
) .) IVO 1 ') )-
)) 71 ) )
)7 I
)1/
IrIP VI, 1,4 "Y,
AV) 2
V )4...)-4,
HOTEL
VILLA CREOLE
Petionville - Haiti
Telephone: 7876
ii
Place clans une position ideate I la station estivale,
moms de 10 minutes de la Capitate
/
°Hire les' avantages natureis
de sa position meme
rentree de la route, taut el dant
l'abri du bruit,
Service soigné
PrLic abor
a
****-Jmnorts
,lorionaVIGOXIINX:00330==M27117,XT
AI cue', 'cordial
alntr .c. ftXrIVITitIrlrolt91311r1M17131-rerrilnrintWacink
Ng
UTDVilliOAWel
101111..
.
Loterie de rEtat haitiett
un peu trap presser..
irate. qas le aa astiste et qte Vox
Avis iniprmant
A
JLes placiera !It la a.a.l. I aciea I has la prialtatioadet
dram al
II- it la a`eassficats laaaaat
'lir i i , 3 lc teat de la :1,3,:i.e
Nous aeons lu avec tic iate mad nue solicitation;
primes
a. rcr:
us:Inn:at
atazaars
des
la
suit,
n'a
¢13
'Tat bin. comprehcasibla Vas reelect de catat qui cat di CM it is laa kFFE le et e ')1\1;71.2:!, in
rseisler a. ii133 -la fira.a.e. zattraarli
axtravagurts
Pril-s
d'eavay!r
as
;3
tide: "Le coup (resat even- pretension
di raa
plus oral n sire di 23 dacemare 14 )5.
tail dun "Vox popull`" de no faire msntir cette declaratioa, co nnst en einYlit
C32reCIV/il'"' 1113 ie
se 1)-12-55
dre
co
qratidiea
daatoa
p:I. jai ditai p3,sia'.e te...,: na In des ,Jart-aa-Prinze
-tra confrere Richard Cons croyant ainsi maladroitement
aitacast
..4 -1 31 .t.Lcr L.) i
le
snit
let
Vealleers
ea
V.,/
'
davit.r
*at'
'
i COR it
''
tent, pm dant Le Natio et inintelligtramant porter
'
' """
i' di s e. 1 .1.g 9e
nal' du samsdi 17 daateaah:e Chef i Etat1 be dEaager aux -al -al ice
yeux de l'opinion intetnatio tweak
ZII COM.
Notre confrere Richard
Ls co.directeur di "Le Na nate qui a deje saregistrela Constant est an pits troa
tional a",ecrit a notte adtetse: dita declaration.
La fraction dc require de preste
48, Rue Courbe, 48
Pour avoir reopelF reda aL- National. qui se hare is Nous autres, nor: n'avont
a'ort-au-Prince riatti
praise,
.gr. qui v.-Luc qu'on tie change este petite msnotuvre e la- mimic Itasca dre rs
Phone: 363
'
'
.
Ferere CALIXTE
a-rasut cireval au
it
miieu du
N6crologie--
E, et pour avoi, Ecrit qua
raiblesse des dernoerst'es
tat Ja are nes Pavoir order
Le vendredi. 16
decertibre, -midi, 1 4 heures, 5 la Cathe
nous som
.
ate bons Cheft
eur , drale, au milieu d un grand
apres-midi.
vine eccusE ...avec la nation dans
concours de parents et cra.eurent
lieu,
en
l'Eglise
parois
tout entire it eat vrai de
mis.
St-Jean
Baptiste
de
Gres
meths an pratiaus la tochni siale
"in-dependance" adresse
sier,
les
funerailles
de
Vle
Xi
-qua haitienne du coup d'etat:'
vier Cherubin, ancien Juge aux parents affectes par ce
sin
Et It confrere di nous ser de Paix de la dite localite. deuil l'expressioa de ses
cares coadoleances.
vir la definition du coup d'E elecide rage de 76 ans.
000
tat per le Petit Laroussei Aux families atteintes par
Cest
avec
une douloureu
tilde de violence d'unt auto cc deuil, pa.rticuilerement sa
avons
lire qui viols los forme' cons veuve, ses enfants Yvzs. se su:prise rile nous
appris
la
mart
tragique
Franck,
aksner,
Gregire
et
Aitutionnelles.
riberio Capaccio, surveaae
Notre confrere a ete un Cherimant Chersibin, cc der darts
la nutst de chmanche der
un rner rlagistrat _oar ulna e
Peu trap inane at it a
trier
1
lundi m3.tin.
.tndependance
apans trop bitivamant notra an Gressier
Se.s funerailles oat ete chin
aicle sun in technique tuition dresse l'exaression en le
4
.S.ntds
tees in irdi
na du coup d'Etat, !equal. ses condelances.
heard, 1 la ..1athEirale, au
nOverCP
ast... A SUIVRE.
Tune assistance tram
Nous avons entegistre
Noss n'avons pas encase ea
olique en qupi consist. la avec infininsent 'de peine le amuse et coasternee. daalore
tee/solos hsitienne du coup deces survenu le vendreali
cc irame qui vient si malhea
d'Eult, explication qui nous lb decembre; en sa reside ice
conduira naturallement la 4 Lalue, a lege de 83 ans, de
logique constitutionnelle it Mare Vve a nine )asnete.
Les funerailles ta:ent call
aalitiqus de la declaration du
,'resialent ailagloire qdi stets teesjeeniannaii rntrdi
.4
.44 444,1, ala.a as )*-*-)t) )P as, a 1.
i-
Provisions alimentaires de toutes sortes,
Pour vos pains, biscuits, votre oatisserie. etc,
n'oubliez pas de voas approvisionner en farine de
It '1
la farneuse marque: ROI CHRIS ID?tlEs dont
est
l'Agent
exclusif
com-neraaant Ferere C,aLIX res
,pour Haiti,
Joy nix No31 et E-htareuse.knié a taus
ses clients
CEIRISNER ,ZEPHIR
Rue des Fcoits-Forts, NQ 70 Tel: 225a
vaas I:nave:ea les chaussures 4 la portee de
tdases les b3arses et des prolaits de beau-e Je
prerni re gleans:: Des orochts, des bait-sass en a.asa
trait. )es oarta- 113.113.1....3, des ceintures, les
lunettes alaquaes en or Jes omarelles es des larace,es..
rarnent enItailler uae pat
e
= c':
icana ala
Vous soihsite J)yeux Nael 1955
tie,arexse anaie
195a
i -cats .:ri
tras v.vzs candoleanzes.
AVICKIEVESUCIE*CIEMICt
ftalCICOMEMEXWMICSMICriTICOCIEICEEXICVCIECIPICEMMICIEVECKSCOUCIMIACCEEOEr
AMON ANDRE E* KRAWLY::,
1901, Angle Rues Courhe et des Cesars
Port-au-Prince, Haiti
Provisions alimentaires, Bien -MILL", etc.
Presante a son nimble Clientele
ses meilleurs VOEUX a l'occasion de la NOEL et du NouveligAN
1956
1,1131KIM
seremtvatatanameariata
entancevrararata. aaarai
aaama $,..VararaYar4.r:...
Si CZR.J2.A.042313MCM13
Jet"--"'
-
NI MEMO
Interview
imaginaire
L Interview fait furcur et pcur clue j'aie le temps neccs
our Etre i la page nous!avons sake de prEparer Ines repen
pense ar questionner Ee e ses
"Que wads tu reams
rturntutei dercrrae.je,
CPI to rye pereis en excel.
Yessaie de calmer FEU, lent, ferret. 'Tax de claire
cc IT-entre "in pieta- ticn deptacis. '3u as suns.
ais
is cut de is publleite pour
cus avers prEpare un bit"
enstqas cis Init.
los je fais appel a ur.c quelque
viers avec do cad, at je te fa
refit questionnaire et ncus
reus sen-tres mis a la tether airre scoitc tn l'eccurnrce rat la rfccnse qui te plaits;
Et Lot- de &teen is ter Feemsttral rrim de
crs l'avens ure
tie ee
ccume
assis cur sa sicn respectable! inuldiate- publier roes tboto
ticuse tel
etrice*".
cis
grarcits
'smut
il
la
hippe
avec-satisfac
chaise pude.
Bebe ne is Isisseit pas in
rotte rye il allele sa tion.
th:oidtr
it ',cur fairs diver
Vollant politer de fen &cm je lei din:tenet: ',Et
mine d'enfant terrible et met
tsnt en flute rotre entree en cbarearent e'litmeur, je lui tea patent*?
Cu 11111 des gins tout
rnatiere, il nous cue: "A vcutz clen-andcz: "cue sorbaltesto
ail? fait retrogrades incPgnss
\ lentos
que Nom tie emus genez point recevoir
vivre I rage atcmiqua.
non neil'en park pas de
VCejs
autres jeurnalistes;
Fcur say is Itberte est un
sc'est
un
vaste
vain mot. ha sant tout Is
Primo vcus dilarcuez cur moi rEplique-t
tine btute par trop matina bluff. Quand vcus lui Elites turps II rotre queue': Bibe
tads pas cell, 81b6 talus
it, nest mitre pas dix heu- tricycle. il ripond tambour; no
cmt is
bibelot. }us
Secundo, vous auricz du si vcus lui dorardez one au le
droit
cis
tout
menipultr,
els
me seen:etre votre questicn- tctrobile vous apporte on manger tout cc qui !fur
I
l'avance
jouet
rnesquin
que
von
vous
mire trois jcurs
plait".
le perscnnage le plus impor
mar de la famine.
voyez dans l'obligation de dE
Voulart mettee an ter
mantibuler en quelques jour; rre I Sea fiCrrOireetienr if
"CSOMPIMOMMISINIIIIRIS
pour sauvegarder votre di d.s "mats lmou char BEIi foist bleu qua tea pa
gon e. Je rola quo nous &- be;
you: Deus liguer-i nous an. rents t'inculquent les bcr
nsa
manieres at 11 faut..."
tree Mei pcur is saave
Erratr-
D'una main expert
ici, in garde de sits ittetits Que
me
largalt as "beta's Ft
dis.tu
d'ra
bon
petit
syndl
jf =art pegs, de soils C014
Lot" degoulinant de :alive
pourrait
surer
la
botattui Aare Ieidott "roe: u-st qui
en pisine figure mettent
3;
sins, an arcs ;a nt fit al i
vogi ee le pritre et de Tat:: Pcrf, 17171,34cur:ucjial.
..eipintion., lire page 23, ttoi tu tot clad GS journallste? natrt enttetien.
Deno rattide
colonne,
Castles
Rue des Cesare, Phone No 2054
Provitions alircentaires de: toutes tortes
Merceries, Article a en Email,
Gros et Detail
Souliaite a ses noznbreux clients
tont de la Copitale que des autres vines
de la R epublique
pren3r !a tangents lui
:
6e
Erne
comprendre qu'il
NATO an lieu de haw; page faliant
ezire_,un
organierne blen
25, trois time toionvie, demiè
lignez
Philippe
Baudin
Imp rirrerie
ne"L'Action"
iss ranssigneenents 73 meets Ihrtit-lot,
eappesantir mur les Lrf tiul:au:oPuar rieigelso?uglnol:
pour lea profanation; taus
ilEglietti4 etc,
une heureuse Annie 1955
..aarsw
AMIMMEMO..."
,smstssmeassEscalessaaucesiotetaxessormszs
-itarmsintennazzazzate:
Georges L. Duchatellier
121 Rue Traversiere- Phones: 2014, 5416 Port au-Prince Haiti
idATERIALIX de CONSTRUCT1
11 !tick tir=t ritin es, Cutilsip ourimemuitiers, =scout, charpentiers et materiel electri clue; Clous.. eiment.
Toles, peinturelit l'huile,[pinceabx peinterre
Ocre... mattic pourtoles.
NIa..sticipour bois,:clour dores, poles metalliques, platre de Pads pirceaax pour artistes:.
tuyaux
rotage., Wert a repast er, rotin de piche, toile a voile, goudron: coaltar,resine, clos galvanises
Presente set mature VOEUX pour PANNEE
14,56
s'174%,;1*"(
*
INDAELPOLIICS
page 29 _,..
ftssaim1181111111 71191116111
Anniversaires
L'exeSenateur
Alphonse Henriqutz est Mort
La 7 deceenbre en court! n etc' les plus sincirEs.
compliments et des voeux sir)
sympathique tenancies
0°0
cires pour un bonhear toul
Cest coup sur coup que l'E guise 5te P nne. au milieu d'Hittelde la Grannue, Mon
Aujourd'hui, 23 decembre jours sans nuage.
la double nouvelle de la gra d'un imposant convoi.
'ism Luther Morris fetait un les Epoux Leon Boissenniire,
Nous scmmes reellerrent
ye roaladie suivie de son inter
Ov0
née Bernadette Morris,
Prit"1"I' tette coca Mme
nernent I 11-7opital Ceneral desole d'être prive par its cir "tiveau
Nous saitissons
Went l'heureux anniversaire
et du dices cc meme Hopi constances de la place qui
pour lui dire: ad =mhoslatinos. de leur marine.
samedi, 24 Decern
tat de l'ex-Senateur Alphonse convient pour consacrer dans
2 d' m bre.Cernain
e. en
rarnenera
l'anniversaire
Ilenriquez nous a suris en cette edition de r oel une no
bre 1954 qu'ils out uni leurs de naissance de la petite fv a
pleine preparation taant te digne de la memoire du dis
oXo
poursuivent rie Mireille Sidney,
destinees et
notre numero de paru.
sa fin
depuis leur chemin dens la En cette heureuse circons
Nous espirons nous ratNoel. La page d'enveloppe de
e 8 du mois en cours ra- joie et It bonheur:
tance nous lui souhaitons nos
ce numero etait deji tire ; et traper dans noire prcchain rnenait ranniversaire de naisQu'ils trouvent iri rexyoeux de sante et
ii ridnous reste que la possibi numero.
sance de la charmante made pression de nes chaleureux meilleurs
de bonheurl
En attendant, tout en moieelle Marie l(vrose DR!lit e crannoncer ici cette triste
ncus inelir ant detant la tcm CE.
ncravelle.
Cecicle mardi rnatin, les be du falcuche raticnaliste
En cette heurcuse circons
funerailles cfficielles de 11:cm et du vaillant jcurnaliste cue tahce, rcus fotrrulcns pour
Me qui marqua s.cn passage fat A lphcnse Fcnriçuez, rens tiledts Voeux de parfait
au 5nat de la F Epublique et priers tcus sea parents, par
Is
1
La maim
dans le journaliime Paitien ticuliirtment ea 'June et ses
par des prises delposition incu TIEN tux, de trce.a er icirespres
chanties mer sion Imre ee nos plus vivts
bliables opt
condoleancer
medi matin I, S heures,
William Narr
Ox0
drink!. 20 deem
Mardi
bre, ramenait le double anal
versaire de naissance de nos
Souhaite a sa bienveillante clientele
amis Dormeville Joseph. Pere
1
pour les intimes et de son
fils, Ulrich, revenu, recernment en Ws bonne forme et
IJo
Victor Assail & Co
.
tin Joyews Noel 1955
et lui presente sea meilleurs VOEUX
surtout rfeC une solide forma
tion du Venezuela oa il a
Co a mergants-Importateurs
obtenu son diplome apris
11W--
de Sante et de Prosperite!
avoir suivi pendant deux an
Souhaitent a leurs aimal3les CLIENTS nets
des cours it l'Importante
i
1956
tine Heureuse Annie
.......
offIRVIIIIIII=1.11111M
Ecole Rurale Interamericaine
de Rubio.
Au joli bouquet de Voeux
it eux adresse i cette heureuse
pour 1950
occasion, nous jcignons lea
.041/41111.F.
,
a", alalll
a- al,a5
.....11,1-1-1,-.--....5,511D .3.-a-aa55>555.55555)1.51."
I
A la Compagnie Lithographique d'Haiti
Les plus beaux clich6s et lea meilleuees etiquette's Vous t(
aussi dan3 son iou magasin appele:
NO %/ELMS
Des articles de crualite tell que:
Abat.jour
ChWsea rembourees en fer, Radios, Bibelots, Lauspes a l'electricit&
Bracelets et boucles d'oreilles en er et toute une veriete de j3uets a des prix reellement
democratiques
Faites y um visite it roccabion de la nouvelle ANNEE 1956
a
nigia
iffliillinSIMENNIMEINEENat
La Maison Joe & Fritz G. ANSON
*Bicyclettes ROBIN HOOD.
Radicle MURPHY
Pieces de rechange pour /Autos et Camions
Materiel Electrique
Musique classique sae disques Long Playing
Musique Popu/aire
a:
Presente a les nombreux Clients et Anlis ses Souhaits de
Joyeux Noel 1955 et d'Heureuse Armee 1956
-
t
04-4
INDEPANDANCI
lishIe
d01=111111MI
suumaingeleemenummillossalwilmilaula.
TIkAGE.
D MBALLA
Invitation
HOTEL
Chez Hermann GAUTIER
Le inardi 27 Dezemore
3 hau'res p.m. et le co.rcredt
28 Oacembre 1 7 hewn au
- io1r aura iteu au iocal de ta
Rut bonne.Foi, La celtbration
du Tirage Extrisordinaire de
fin crenate ae ta Loterie de
i'lltat Haitian. Les operations
se derouteront comme tou
Grand Rue 128, -Phone 2324
OUS trouverez : sac crecole en cuir soulieribtrare
gets pour fillettes, gargonneteet adultes
Souliers Claston ; Fortune. Etonian pole
coulter
hommes, sandales Racordia
d o tt es pour garconnets, Fermeture eclair 4a- 36preucp
Sockets Galatea, Chemises etrelgares iirrow, Cravat*
rdes.lus; Ceinturesi Ombr.
Chaussettes,Moucheirs,
les, Culottes 36 1 44c., /tillers Tennis e soullers d
;owl an presence dun comi *sin,
a Independent. preside par Chapeaux dolomite et de pains par douzains,talons et a.
deux Notaitee et compose des mallet en caoutchouc, lacets, bouclespour coulter, Cor
sages,jupons Nylon et lame 1 Art -apex pour affiltr et.
rept Centauri:
La- On Department des tea 2 lames suffleen posse urea annipe
Petionville, Haiti
Finances
2o. Ds Is Prefecture
3o. Oa Commerce
La IVIsison H rmrnn Giutier adresse sea
m3illeurs soilhaits a sa no -nbrease clientele 1
4o- De ia Prose
Telephone: 7237-7887
5.1. De 4 membres du Pu
l'occasion de la Noel et du Nouvel kn.
bac
63 Dun membre du Clerge
7o. Da la eroviace
Deus gentiltes dames de no
Se recommancle par so, Lure,
son panorama admira`ole, son climat
Htidal, sa merveilleuse piscine et
01'
-'
iortant des spheres du
cam
boor Cecirique. La celebra
Alcool-Alcool
tioa sera radii:diffuses par la
Station "Ridio Commerce.
La marl 27 D.:carobra 1 6
E GUY AJOURNE
hones 30 p.m. it y aura one
intimidate seance de cialma. Fournisseur eupres et flepitaux et Pharmacies pour
so haute purete Scieutifiqua:
Li public y is cordiatoment
'so
invite:
Fou raisseur topaz des industries pour son Haut re
dement,
-minsitsemonsionomisommy
FIO Faites vos reservations
DAMBALLA HOTEL
w
.rC
surtout sa fine cuisine.
tea societi recevroot repeal
vernsot lee swarms, naules
ONO
Le numero
0,50
Footnisseur &tapas des Liquoristes pout ss
incomparabie
q
ci
-
Guy Sejourne et Maarice Vabre P-au-Pce
WIADW4.2,1,3.30.2,4,f.10.>
La maison
Aux BUCOLIQUES
articles *uivants
annorce a sa nombreuse clientele qu'elle a regu par le dernier bateau les
Planches importees et Shad&
Targettes, clous
Serrures pour armoires avec alar me
t3
;;
/parte de bureau
;;
ordinaires
Peintures -narque (gal toutes nuaces
Scie de long marque Henri Dieston
Egoine
Accessoires de tuyaux; etc, etc
Soubaite a ses fidiles clients de la Capitale et de la Province
JOyeux Noel 1956
Heureuse Armee 1956
page 31
INIDEPINDINCE
411111111116111MMINESIMMECI
Eff
untitie
tour porta sus conditions
Oa
6 Nation,
riaat u
L'eX dePlittee.
a...0.111Uti
Societe Heitrano-Amerrraie
as I organiest de 'la Nd.
oevemppement Agrico,a
tion. Elias temo'gnent de la
nt
de
vue,
cm
Placer au vrai poi
Eel it de la page 1
noblesse des sentiments cl rem sex Inters-Ian-, cts Ft
pour avoir in p ml
qui,
fnliAtaa
qui et &examiner cc
quo Mr Isidore a ixpi,rnes
cie- naUCtS Elt ik.rupttc, a It Lam ',19 ,930 livI es et eel.: expor din; it conduitepolitique,fut mart emeriti tile i' a sue souv
I'
eipr,t
sous t.(gttla de
les to
1852ant ete 1 50.074: conforms to hien du pays, Faustin ler dont Is Gouver
mocrstlque de votre iinrcr Initsion C.entiale at aux corn
tivres.,,,
ring
lumen% rendit pouible la k
tent journals Mali ily a lieu million, ininciodgi de
lathe s du people,
de fairs des reserves qua rsta ttuclion publique dee Cayes.
104.nsieur le Dirtct eur, aux ',Le gouverretrert de Sou brication du mon at du pa.
aux jugements contreares a A Cap. p. des Gontives, dr 3 puseque Is confriie Andre lei..Iu " N''' du Port.dt-Pait,une awe public souvent a ..IN louque a dovna lieu 1 des ap pier I it tvlaiton Central,
la ver re historique.
predations si evidemsnent em des Arts at Metiers, et poi.
veils pour preuve Is cat des remit et
regimes repubiicain et inn- CITCUlalIC fUl Its appointe Da.t-ENDANE. des 'FRAG Prelates d une haine patsion ta question du developperosan.ra
cieria1 de Soulcuque ist de meats des Membtes du Corps tatENT6 D HISTOIRE", je nee, qua, pour rester dens It de ea Vallee de s'Aititioust
Et
en his verite a la justice a son et a un pont a jeter sur I.
euseignant. Il snegit d Mt tug tut co osailie d'ud,er
Faustin
sLeorttrn
e
leBr.li
CI
CaCh
' mectatIDD
&appointments ioriin EctentifiqUe les rEg mei
il faut benucoup de fleuvat
Veuillez agate, Mont:it-a
tcrit Minaret)! It dole, fit accordee en 1,,,rtu dune did rrpt.blicain et imperial de 6flerd
courage
e.t
de sang 'mid at ne
quelques efferts pcur prceooti e.on de St Majertt r Env e Soutouque et de Faustin Ier,
perdu de rue les pun le Directeur, s'assurance c.,
vole Pinata:aim anhirque reur en date du 3 mars, Cette se probite le portera cartel 'Om"'
cipes que je aims d'exposer. cats tenements let mellieuta
dans le pre:Alta:let, mais les mesuit hut sanctionnir par la ntuitnt it a paler his mans
Et en consultant des docu at MeS reinercaelnents pa...
.
deposes burlesques du :acre .c Guyon
Le gicetif qui ritte ct omit: oln syetematiques menu important; Moneieur rhospitaine gut vous m'icct-;
at psye au hoed get dans la Loi du 2 juillet des tuteurs de minutia sco
comprendra anion dez.
POBLIGATION 11111./. le denoncera la roauvai Isidore
cmen'erent
Daniel FIGNOLE
de
labinie.a
i852 cur
l'oeuvre du Ministit; 01 .pr
Spencer
St
John;
De cetts Eason trop fed SLOLAIRE.
se action de
Is
gmeernsmen-t'''le
It d'apprecier lea efforts et
2- Le Lyda des Cayes du 1-esteur M,B. Bird it du tit
de l'embarriliat,Oianerer
rEalieaelons dun gouverne qui avast tie fume depuis Rate Cabon, II ferment les louque
dont
s'etaient
play, vi.acqiits
INDEPENDANCb
-,
audit I sidore
ment,Monaitur
. . envizou quatre armies, roll critiques passionnees &Ante Ferry et Alphonsr-a doche"...
13i-hebdomadair e
.
de
Dante;
Belle
$uppraxer
d'un
tint,
de
nor
Firmin
et
ant set portal.
peut
.,
Ps.: a..cit depense
Wiseman lin
enfin
las
II
',arra
que
gli
---1
is
'
plume toute rh
3. LEx pose d e a saws vide: Il appreciera
lea cerenionis du sacra
George: J. PETIT
th.a1 generale de rEmpire pre ettortit de oulouqua et de pour
se &Haiti...
n'etait nullemont uns reserve
Directeur proprietaire
els
re
Fauttin
I
la
lumiere
de
des
Lee cetemooice du vitro seine I la Chembre
it titrant Responsable
de l'administretico deRichf..
n'eurent lieu nue he Diu eachc presentants he at) Juin. prtci mute du Docteur RocLe-Gtel Montitur Isidore ne
sere
rent b. BENJAMIN
18 Avril 1852. Or, Faustin se qua "le C-ouvernoment fait ati:
plus injuste 1 P(gard de Fain
tetaacteur el. Chet
au
II
n'y
a
jamais
eu
nulls
ce
ecde
t
nsr
avai
l'ituc
re
'
tour
pour
rtpand
Soulouque
tin Soulouque qui s'eat !eve ilk Mme .Therese G RET1';1
.
Mars
lee
tion dens les mattes et a eta past On gouvernement qut no
pouvoir &puss It
Admimstratrice
et le on pionnier du proves
1847. II avast gouverne lie; oh des &isles primaires dans meittat clue dEe elope.
Direction Redaction
domainee:
ti durant cinq not avent de diverees paroisset qu: en pet.s.etre autsi den awl au dansIlea
de lInstruction Pubis
Adonaistration
cun qui ne meitite abeolument
irarnsner an bond de rthime ttatent privfee'r
c'
.1
az ce.
Nati ° 4.
1 Education
de
taus
ues
Front
Forts ..n.i
Pour
Souks.'
que
et
pit lee teaks depenses nem
4- aat 20 juin 103 dans qtic des banus,
cerficoniee
du
l'Eseose
de
IRS
tuation
Gene
clue
commie
pour
tout
aunts
sitesa par lee
Gdes 3.0,,
production agrico oPort au erince
il 2.- de l-a Pr
tale .lo :Empire, la Pouvoir al t';ni veut Um equitable,
3.0..
sacrea...Province
1,aietcat
Is;
t iCT Isz tcutti declare b, la Chem taut seam" dee
V019 lee faits qui. -,
us inguiuggiits Drina,
3- de Nadu/Aria et du
Lomita
1
pals;ABONNEMENTS
ue parti qui taursent et dens
vent 9u an 1852 Heft.' °setest tile dee representants:
point au bard de Pabime:
' Les café; exportfs en 1851 meat respect de toute chase
I- Le 11 Mars le Ministre presentent he chiffres de 46 e., ,our a..ger cc' I.Gtcs. est
de 1 Inscruanaoa Pub iqaa a.
Conlimerce;Da
seront pas ramie
' ti on emu.
.
4 de 1 orsegani
nvorcrieoCKICXXIMOCEIMMICICICWOXICKOCOCCXVOCOMCOCCAXWEICOCMICElatoonoccsoocioacc000mucocsououocrouomaissumswiometoommocv
PARAMOUNT
Le
Meilleur
Presente
Dimsnche 25 Decembre
Spectacle
de
Port-au-Prince
En Super Gala de NOEL
1955 a5h- 7h .9h p.m.
La Direction saisit cette occhsion
pour adresser a ses nombreux arnis
ses Voeux cordi
di Jayeux Noel e'
Tile/RR-cue Armee
1956
_1;
1,ra par
c-Lt...
Vaao. fa
p:trase qul
-:"zemine er=a article;
en.
,Lita
son mot. Cest maintePaul Magloire a dit
oat les c,z; tr. '?
5n:re in is o-;.,e I
rtant le tour du peuple, bi.ux
" necett-11 dcnc cootie te rian're cello to
d'exprirner sa volonte NOUVc. 4.1: BRA
:lent
VOU/D r
a
Et it continue:
"llapuie sing ant, is
pays livolus dans un climat
ate pain, de securite, de tra
veil jernais connu aupera
-yenta A l'onabr des textes
,tonatitutiorano.s Paul Mastoles organlee la dernocra
ale haitienne at ['orients de
trouve
loons
lit
Magisz r.c Ern&I
ton' " A
3i2.1
Deur
tie just* re:risque
sevair au "tn
4
Mx at Mena Alberta kndre.
La carernonie nuptials se
ran 30 du soleanTEglise du
Sacre-Cloeur de Turgettu.
En cette heurauss C r
constance.nous partageons
167. G.rand'R.ue, 167
i.e lois Ifigitime denrpetrents
Port-a-a-Prince
Tous If, parfunis - Toutes Jes liqueurs
Souhaite a. ses CLIENTS
te
reit Ise cirtruit- r cars textett
rabic des
c,twItutionnela
quelt srganise Ia Democratic
3. ).
IP 1, I/
3))...)
dant 'oute lour existence
aonj ugaita.
//afZEN.0101111111/.
Lib airie Ste Therese
Is ;Item exts consiquilicr
Rue dos miracles, No la
ancienn: maiton Morpeets en
face de Monf-rrier Pierre,
vous trouveree tout un CIISOf
Joy lux Noel 1955
sens letti es dependent tel. ecce. u dem icratie elle me-1:w
democettie s' T1 nt.1e Et i I
haunt de; emp ois
"eat
101 dee stE
-gouvernernent que lea cti d vs
.dato cant MI% foil pie n d co ids travel( r gm ems g
). $
et souhaitena au jeune tat
charmant couple quo let
coupe du boohoos Ebit pour
eux toujoure plains pets
fMM,.......
Heureuse Armee 1956
1/
)
l'ingera'a ar Awnold Wilean,
ra celebrie le jeudi 29 di
cembee prochein 1 6 hen
.et
pouvez vat's 06
ICY Z
raga unit sr
de Is Republique, fills de
trou V Sroaf tee constitut.onnels et
en ttl Isti
Mondanitti
Nous avo ns
str gme-tdbls
saitrttaia:
um
ninotvrisje
Invitationtina
emit it vie dans les circonstances qui
La REGENCE
Mais it&st-ce pas le redec
ftk .ei
juteux sea bons fruits?
:
d
oe
(i suivre)
lilt de Mcrae. Vve William
W !son avec Mlle Nicole
Andre, employes du Benet
untie Chef d'Etet a crier des
troublee pour son pay.?
i:uite?
twat
eeCOMCbt deentil/O.1
Veut-it are le 'tut avec Cnet d Etat nut clue beim
. an groups i heretic's!: d. qUi Boit a l'encontre des tez
votte wiper enc. concluan
dont
ii
't vrer-lt trap
jrs idizgateast:
gamble vault:sir preconiset?
I Paul Magic le tit:1p
accomodant et veuttt Foamier
1131eSt
veut de plus ei I txper ence socic e?
agloire est concluante et puinq 11 en est a nsi, yule
et
"0 r*?
-,4
et nie brvrr I uoe est Or a c est
set l'autre per cette tsobtique,ment
reste
\
dc: `J'y suis,
Thus cc cant ta dee
inconstitptionrel Chefs'
les de garde,- le pouvoir epris futtures,IntitassEss fabriques
Enfin inujoutS pour repe son =whit?
ter
rime" Fritz Scenting
Fritz Balquiat
de "Le Natio-tat" as
1.-t
;s.
'Cia:e 1-14.1.TeriVNI:. DOFF FAIRS
chai
FIR CE PENSIEUR
chsrce en VI.1Z de devet.it des ambitions
teat de "Le Natiot als, Li use
me qui a 'exit quit: Atom
I bereenent vales la solid/art bre des testes coustituttoa
nets, Paul Msglor e oq,antse
te socials".
Nous nouvons dell nous 1a democratie 1,e;
sreitter en chamin pc,:r ra- t-runt
ct:
l'arten.c
nnander au char re 3 az:= r m nt vere
la soh :ante
s. l'arbre porte de bons
Jarit..
ctx- 4.is
cu'un c}-1 non
Vous repein, chit era',
a dire iet "out. attettoent
tions de Celui qui ne veut a,res un autre q legs faiblet
6m-octant que s'oftre it tux pas crier de troubles pour se dal atm:rates eat d: a e
ro,portunite do coutir Sear son osys, en manifestant des Pat SaVair gsrisr lee bons
to. i kat tour?
OT
tO
vent un-
itisf ciinc
vlur la
CalD, et as vaut-il pas par con egoute du g-ouve au pouvoir
if quint que Lee deux tiers des oil de ceuz qui genvitent au
candidate en questtoc qui tour du pouvoir, en vile de
n'ont pas eat Is chance, &ea- changer les heureuses disposi
c'est-d-dire que
13asquiat disvreit xpliquer
-comment d'apees lute le
-pawls dolt expeimer sa vo
onte?
E -amons mainterasnt
pius profondiment
..1.:experienco Mrgloire" du
ridecteur de "Le Natio.
Fritz Basqwat ditt
perlence Magioire eat con
,.ctuante, l'atbre porte
ract Vti VOUt.ia
V-4
timent di:ores de !hires CID111;
qUe2,
IlDieSnOCOCSOCRICSDICIte
ELECTRA,
(J)
ELECTRI
°ALLIS-CHALMERS
E Fob:leant. sl Surtido Kis Grande de
Equipos Industrial** en el Muncie
"3 ELECTRONIC
RUE DU P31' PER
EN STOCK:
Moteurs Diesel 'Enfield' Refroicilssernent h. air de 5 h 15 H.P
Groupes Bectrogenes Diesel 3 K,W.
h essence 500 1000 Watts
Moteurs b. essence 1 h 2 112 H.P. Mar pie'FaifieId'
Generat rice Marque `Le aid' 1 a 2 112 K.W. Monophase
115 Volts
CI-IALNIEP.S 3 H. P.a
' Nloteurs Eli-ctriques marq e
20 H.P Triphases.
Moteurs Electriques (Wagner', de 2 a 3 H,P. Vionophases
divers de 114 a 314 H.P. Monophases
Materiel electrique en tous genres
Turnas Hidrblicas
Chargeur; pour Batted ".'$ 1 a 3 Battteries
t...ampes red ressetases pour Chargeurs
Pompes Cen rifuges 'Allis .2hsliners, 1 k 3 Poucss
Machines a bras pour la Fabric ion des Blocs de Cinaent
Lustrerie electrique,
Acc-ssoir?s pour Radio El -ctronic
AnapIificateur de son a Haute Fidelite
Haut-par:eurs 'Jansen', 'University' 6 a 15 pouces
Pour toutes informations v uillez telephoner au 3373 ou
ecrire a Elec. ra, P. O. BOX 642.
oat passer k lectra Rue du Fort Per, Fort-au-Prince
Proyedadas para
Funtionarmeato Supremo
Le experienda adquirida en is conetxua.
065n de alpines de Ian pLsntrui hidroMed:rime mis grand.es deli:aura:to, permits
qua Allis-Chalmers ofrerca las normaa do
dorta i.nto y eficimacia
elevadas.
Allis-Chalmere fabrica toda claw de tur,
binate y acepta 6rdenee de turbinan de
sonstruccien especial pare liensr los rey obterer el =him° rrnadimienta
cada instahicien. Tarobien propossiona generadores y equipoa aconeoriont.
Pies - ate a ses annables Clients et ,arais
CUANDO DE MACWINARIA
TRATE, CONSULTENOSs
ses meilleurs VOEUX Pour
eistrainiatramos equipasAB
Esposeentedeams=sinwia
elleasalea.
Ir
ff
-
it:A.tr'st)
1
Survalteurs 'Acme' et "Stancor' 350 a 750 watts campltts
avec indicateur. Redresseuses a Selenium
-*
195
10.1-1:;s:sit.atp.',1)reczT:Cs.Vdt.r`p,t,,,r,"6.?;.1%
4,:47.2,913tleVer:!,*:
YOBS
'A*
BI-HEBDOMAD AIRE
me Annee
No 119
cud' 29.1111.7111MiLirMl,..,
Dicembre 1955
PORT-AIIPRINCE
La techique haitionne du coup d'Etat
Le President reste sward a Ieu (IS sollicitations iLteresses
et la Constitutin-, res e d -bout ...
9
(Suite - Voir le Numero precedent)
En lisant les ecrits des
"Nous comprenons bien n'a pas le droit. constitutiondu bizarre qu apses avoir en tout le far nellernent, d'être candidat a
anouvement gulus sem- dean de la Nlation. un Chef la. reelection. II l'a reconnu
blent voltaic declencher, un d'Etat sense le besoin de se loyalement, contrairement
pen tirstidemeit. il est vrai. reposer, surtoat lorsque la a .ses predecesseurs des
dans lee colonrse.s du sent quo Constitution tie lui permet trois dernieres
decades.
tidieni"Le National ', avec pas de briguer un second man Ge saint respect des tex-
:-.
sotagonistes
aide sparadique de quelques slat-
gsdividus isoles et de quel'sues ''feuilles" qui ont surgi
X1 sent et on voit
se
Aagloire
Voir
suite page 3
Alphonse Hennquei
Au Gongres de Philos° jamais indifferent.
phis qui ...est tenu recem
fain. qu'Alphonsit Hen
mint au P ilais National,' on MUM &Oa ter/14SE par la me,
pouva:t constater presence ladie ou que rec èc *u
de l'ex-Shateur A tp1:7nre tut soit formollernPnt
Henriquez que les manifests% pratiquement Interidt pour
soit absent de certat
skins de ['esprit ne Itissaient qu'Il
net manifestations litterai
.
l'obsta-
entreprises de blanchmsene et de
11.;
nettoyage a sec a racielpllie
d'or-Are constitu-
tionnel
President
ex-Se-nat cur
Convention des
en. merge de la presse
pour les besoins de la cause,
.qnle
_.e
mort
dresse de-
an eux,et qui les gene visi
want
enili
Ilement aux entournures.
Nous avons deja vu cam
s'est term a Philadel- les Dry Cleaners et lee gestiOns des participants a
aunt le co-directeur de "Le phie, lee [8, 19 et 20 novem Blanchisseurs.
nesse ,onvention ne manqui
Netiooal" s'en est habilement bre ecoule, une
Les problimes souleves rent pas de reteriir ratten
importantetr donnErent lieu
eL intelligemment tire.
Convention des Eneprises
des discus tion de I Assemblee.
Voyons ici comment. le re de Blanchisserie et de et- mons extremement interessan
Nous avons appris que
dacteur Fritz Basquiat se tr ou toyage
ist au cours de la- tes et les propositions, et sug
Volt suite page 4
-ve eatpitre dans lee passages quelle furent deraattus des
suivants de son article: 'L'ex problimes divers touchant ces
branches d'activites qui pren
lierience Vlagloire:
Tient un developpement de
L-
Disioars prononce par Me
plus en plus marque dans
Deux mots
lancee dans la voie Colbert Bonhomme au nom
toute
Alphonse lienriquez de revolution.
Toutes les fabriques de
ref use d'être Depute
el 1914
inachines assurant les progres
Ver. la fin de rannee realises dans ce domaine y
etaient representees ainsi que
491), Alphonse Flenriqusz Sc
isn't& candidat I la depute
.
sion nationale flour Port.de-
I Pait so vine wattle. to Prig
dia t M chel Oreste qui eve t
,
_,
Mund anit e
de l'Associatton des
Journalistes sur
la tombe de l'ex-Senateur
Alphonse Henriquez
Messieurs Las
&Etat
Secretaires cite que r
Excelleace,
Mesdecno seillec,
DEvans le talus rie Henriques:,
vie rearrivait pas
inent I se prise
facito
d'un'
seance de einem- scIrtc,.i.V
loraqu'it saveit qu oc+ pep,
salt in bon film.
C'eat done dire quo lak
fait qu'Henriqucz as trou
wait pedant at qu'on to yo.
yeit I toutas 1,es reunion*
oeit y ava't tein princips
defendre, me crtitiative
prendre ou tine action 4.
proposer, parfols mime be
meraire, en favour do la
libert6, ne signifiait pas
joulassait toujours
creme sante parfaite.
Malgre son bet age, At-
lesion des
Mr Walter I. GILES
Journalistes vieille seulement
Nous prenons plaisir a si
de quelques tacit count app: gnales sejour en notre CEt.
is pitale de Mr Walter I. Giles.
fee a recaolir des devoirs
envers l'esSena.
Prof esseur de Sciences f Q
litiques, de Constitutions es
de Gouvernement au ',School
of oreign Service" de Georgetown University Washing
ton. D, C.,
r Waiter 1,
Liles avant de visiter notre
pays, a passe on mois a la
Jamatque oa il a etudie en
vue de prepares sa these de
Doctorat le nouveau syste
de Gouvernement gull a
Le nationalisme en general et me
etE decide rrinstituer en eel-,
te lie et qui la o'acera vraJ
ecrologie
cur le pied dun
nationaliste Elie GUERIN sernblement
Dominion nasuiellement rat
8amedi dernier 24 deministre des Finances Mai cembre.
'it onze hres du
maim, n eurent
l'Eglise du Sacre-Coatir de
Ire Auguste Bonamy mann
n.tride rinsoecttur des holes
-cs on regrette et grand eini
O Irene Roux qui fut elu 'de
pure de Saint-Letus du No d
AU.:. EN KAKI..." ItiaquT
au derciler uncrrt.nt da et,
Voirsuite page 4
foie treegroves et urea
Me s lames at
Ins deux Ionia candidate au,
Marie-Lourde at Antonio
rapineMepsieur,
Messieurs,
pour cette enema Communs fits nous ont fait part de l'ar.
Alphonse Hstiriquez,
des
tens
Les
sultn
ininuctions
Port-de.Paix clernandait rivee an monde de leur soeur
cfsuloureuge. ermrs cc chit col egos driest
Alphon e Herniquez de se par qui a recur le prenom de Ma- circcnitances
usent et tregigaement extep la vie dramatique et touruirn
at silutot cardidat pour St rie Josette
east achtvee sereinemsnt
Louis du Nord, candidature
Aux heureux parents, Mr tionntlles dens jcncheveire tte
croy8, cur on lit d 118;itel an cc
qui ce:a agreee par man gnu Antonio Williams et Mme née meat dasquellcs
tin de decembre, cinq jours
wernement dissit Itlichel Ores Fernande Leveiller nous adres quo nous enamel se doivent
de
relever
les
incoadables
des
avant
lea traditionnelles Fasts
ie. A. Henriquez repot:via Sons nos compliments, et au::
Voir suite page 3
-tutu giquemant rolls e faite scents et freres nos meilleurs seine de Is ()mai-fence cot de
par Michel Orsste Aisant Voeux.
President: Je vrux Etre de.
ruse de Port-de Pais non dE
,ttute du Bourg Saint.Louis,
nisi sportive', theatrales,
etc, Et. en depit dtz felt
que durant cis tot tea der
&eras emcees, la vue shalt
tut Weis* asstz serieusa
ment I desirert cet in mite
ble arti"te iiuetalt clerneu,
re l'auteur des 'CAS (10'
en particulier
vas par Maurice LARAQUE
Dans !OPTIQUE- du le nstionatirts Elie Guerin,
tache a l'Empire 13ritanni-
que
Durant son sejour a Port
1955 none cc lutteur indomptablequi fut au-Prince, du lundi 26 au
at &ambit. les fnne allies confrere Maurice Lasagne, rusts des ftgums lee plus trans mercredi 28 decembie couTie Charles Fabius,
icrivain et joarnetiste teaser ceriAentes du Nat:onalisme rant, le distingue. Professeur
10 is-ivies 1914 Voici
d&ó4tilitir
dans Is null
du quabls. publiE one tris in Haitian clurent is periode a eter lb te de son eleve. le
Toe qui rendit son fine a Dieu 18 41,1 9 du meme mots,
page intitultez HO lneublieble des tuttes incessen jeune Cabiei f-d
Leiciefunt i qui eta.t ap teressanse
mardi 20 Ran tre 055
roccupri iils de nos St mpathiqu es arnis
tes m en -es contie
HTILNS".
PIZO
NSM
A
!lionise! general
r:c precPe de tau ccuit qui Pap
sten &rouge e
les epoux Edouard KhawIy.
-gran patrio^e, cc nationals pro,halent taisse de tees
xov
vifs
regteti.
Le jeune Khaidy a ete
te sincere gni sacrifia touts
A ca v.uvc ipl tree it a reit d'etre reproduit'a integrafe
La no. ion du mak/nth/3A
is vie pour le ars erransa, a ass frames et meta, en raison the vs f inte dent respra dee Ieunes gEne tres fier, i juste titre, dc
Anse partie
Rata da la nation haitiennt. BefitatP, must qtea sous lea rt qu'aile pas ate, mos ex manna e'rst ustIte en de, con cette margoe de sympathie de
nutres parents at alias, trayons lee passages cancer cents nouvers;.7.: vides de se sou rernarquable -rofesseur.
Fait a sou ant.
C'est aussi tent mieux
**Independence." a3-se
?A- ptcembre 1955
surgeauL au milieu "Pun
grand concours de parents
I'r'.,t,tt-eri1e-t in cos
moss
&Desolate
liens to'vr.'.ionaliernt
ni;Itt*-"tO,
is'?
Pait 2
valennn
111110 Beduins y substitu
fenteedepannence pin gee dee
Cheque generttlen a
ens preoccupations
W.; LE
NATiONAMS
propres. ne rue de la ceptettle DS s'ho
Suite! de page
cations hunesinee par
'a OW
me, gni est le nrivteinIn
9,7 ploceau cu des ciseaux; Is gee
se passer LW te, la chaleur du sang, la it
accnunt tupiecre dans j'eeerit vcrite du regard. Fait eurfenst
du ch ter hin-mr? QveIIe visitn -e I se locerge- rOccupee
1
Qua di. t
Autsi la Cehambra Frengain nere de ten nem. It acre fts
nie 1918 ne tut pas au mime lc tort de ttue its eltihniitri tenths resquoistrrent
niiapasan d's motion que CIE d'idee eines la victoire ion pads qui re et vint pas clue incngt e ou conceit tor agonit?
enenceau, cni ccitt Signe la nem ita.t con ptunetterin I urrr/Ic F.C1 Etre wilt/kyr Cue cecrtes d tins qui cc tact
nEtibee proteatation dts depu preeque subeenif, CEr Is po BUS convicticrt. Cee
pee de Iron ten-pr I force de
lea cr Alsace-Lorraire, emend litique stet It fcin e goOstr Ett /*revert Cu hit qu'ici pito It &pourer cu d'etie
eirgelii
ii anenrcsit a Is tausls
ussLtutsie
uue Ecuytrue gee putout aillentr les forces tenant stuches
des
avid
tonivreentnt di. pruvioces per tine bascule castle les liners socials' tent tcujours plus gees sires perimfes erns site
does,
contralto, entre le bun et le Ccotr.tlgaratrr qua Its WM tete deco It coin de thistei
Les gotrrutements hat lesal.,12"2 douloureux tot qu'il Palitigt es Aims chetete foit it par Poll:see der forces inepc
Aisne ant uric &tie de neon tie vi pea la deletion at 1930 qt. on ideal rouveet; tculive it s totticuett d'etenner is It
lailisesoct invert lee nations qua sit efforts 1381110t1C1 ei rt
"'Ye' tat tcLifI \errs le molt seiritcel elm ti ores.
lion n'enleeeit din i Cubist,
matetteilusent. rile pouvair
mean appo4er la :Emilie fb
ton petit tti6i1 d'spicullurd
teens la plenaill n'avait jed
man ete fooctionrein quitt
noes
ni civil. ni
litaire midget eon htrEiti ast
leinelle. let Bticce qui mit:
la tsadit,on its gellons 1 'o6
cupetion ne lei enievsit tilde
tutu. Cctzci par !tut tins its sculfraccet arsient pupa vie'phe 0001 Cu Iry PI Ills La, tett est It ilittr. lis
te et leur eeenfice cot for ree. Ene Cuerin tauten, tot In te dean et de dep.- Sent holfe de prisert lent containment I
beancousi,
Stet hurmes de cesectire Inn :length:: leprous e cute
vat let E.U" du Note a hunt& rite on honrosge ptblic.
itiaer leur politicise dew le
-11 n'y e jewels us anI °Et tpuiCUI5meuvits r-t- patois, ifs met inlet derail n'hea_nree ensile detests/en: 16
cause qu'ellt lee depot Inuit atie
politiqut.. on sit tel
rote des Ca ibu
e
A la veil
en Ha ii Htiti de Ifactiereas
san hicaregue, en Republique nu pen dene-<he idtespea It de 1930 tcrrane dens tout
elkeninicaine. Les national's do lust dens Its boanies t7Ne rasserrbitenent humane casin
nate es deetine
tie
dee differents
pays son cent toujetni he nitres heti
It. pails
de is pohtiaue
de flies qui soul au Loirmardi cecopttitions, des tverentibili
voielaege nreugueie en meet, lee tierce; qui tent too tts9t Its petits coins c'crobe;
nu qui let trait to te falsest moms Sc huts Reputations.
Guerin; Am reidisonntnt
lostf a it de knrs senereneet. novena I l'ordre Etrangenum
sans It comments de lance ye
_neo. y a des Iii
*perique lanne. Les ditecure jowl dent r dee:DuctI tra tint Lit Certell electcrecx
del qui it founaiett I cztte date
sucrtnicn
AeffIcIale devreient it eeppeler Yent le
ete temps on tempt. Le gou regimes its pies oppulen n cheinter t pas cLeria -ii
it anemone Sc Moneieur Ste II orris e qv: let hcerrnet qui I eepsleit tour one uprisen
fine Vinetut qui uepuene is di, tact in be leitnt on jour
tat an parlemertaire dans le
-occupation en 1934, licit but einnittn nt. yeti op au decattunint de r attest. II
inulfrent de l'incooncre epithet inconnu qui se fait tutt0hension publique en inviting iii doigts crispes cur um dra,
te 'Income. I se madness& pear haitien.
dans uce region Imre in res
-L'honeme n'etait pas gni,
nett. Quend newt nulles gene etenit dens le Mentete des hum'
no mot; mutest split tote rene posit:twee qui quanta
ces epiltras I ester ems 'Our populante. Son contact *tali.
vs fano d
dint la plutot tune. Esprit entier,
dignite Sc "fur vie cautienne it sot
pea dens lea snare)
it vu ee 1930 at t12 1934 les mouralt Pen Innis lee election, Ii di:sin-stream:Dent. It motile
-gun long labour enterieur
tee orlse tronve dit-on, h
'too gouvetaement, tut la mis bommee qui nagueie 'cute legislative, avant rtlection umiak Inlet au st rare.
rite. 11 exalt sans chute reit
Aims delicate d'annlinuer la patent l'occupation de leur Pallidentielle de Vincent, En
Vest &Incite. II y a one pert
lannvelle fonnule internetiona actioe at de leur plume jouit peuede cette ingratitude sans intranimiesible darts les eve son de croire qu'elles n'ont
pas Inn place darts la donntie
e4nietoice dirs comment du titomphe nationalist, it doute,
co co 1 integrite maim/ale.
acqustta cette or mission.
Q.S`atil aime an Sall one
Ls climet de 1915 eteit
en dens de it patrie
ienneuvent. Las Haitians failiie
politique a pu n'etra ---coteme
arisist feere runion. Doe ruines
pour si auttes-qu'une compile,
ni"hornines 2t de chests, les
onaelresnprofenes, let its bri
'eh commis darts lee cites tmei
nen deveztees par l
LA TECHNIQUE...
fer et tes constitutionneis constitue
Stile do its3pnne
lion de decepticns ou Sc de
sirs pito charnels dens le yit
cla cat homing qu'une teltdren
PLUME dons son
a pour sant swigs,
arpac:atic n flogie us e de Le ',Gamine
,
DE
1)%1 it fen, Partnee licenefe. on titre Sc plus a le recent
.1'1:tape:terms Magloirs" its i'llsa: r
A adminietration bousculee, las naissarr.:,/pOpulaire.
en seulignant que:
,
it daventege
teuLra dpie
peso,. Aus to,.
uni
#linivikges menaces, et cu-dee s'
l el alt it people qui reete
111%11V:set putsesaur cntnergie interienre:
it de tout un grand souffle encore seul jege Sc Is ques.
"C e sairt re pact des tex es:opine dens le div
i:liespapee
avfieidteellothrint
-notique. Beaueoup d=heetunee lion n'tntend pas qu'il y sit tes constituticnnels con stitue raent de ea penile,
le nous la 441 antitcrelouludputuint
e
nn"
d'autres vegt. de solution de centinuite darts on titre de plus i la recon neurons dans le
mime
dans
la
pantie
Sc
it
.pen
'vivant de aon. article ju3s
..elent muerablernent dans to l'execution d'ust programme naissance repulaire..
Mier . II n'est pea un profein
En peu de mots Fritz Pas q" It n agn'f cut '
e *Repoli. is' on urnvela decal° tuquel il e dejt - et en
1 4. III penitent Is nate Sc niaintes eireonstanees- signie quiet a tout dit. Rien ne
Malt is
qui roe Ivelr ngassal jal-msuitisegtrasi, It sdeissodirs?
-new vie dam Pail interienr, fie son adhesion totale I ail rout etre plus clairement to encore
12
r%
-ntuuPt
sE - i'
- -la social mow o
'refillnalt de servir let regimes Iv.agioire qui in s'appertient flit, at cur la's palpitante question n'entendlugs
pas gull q
s J." Its "IT"'
q
u
e
s
e
i
0
u
y
alt
de
adutieri
question,
h
'oh sous le lot di room:Patio:3 Pas, daYra caturre le plus lum
de -ont1 d'eansalkijpiteibriitttetm4oIrtaleSe21:11
-Inns out fidelite touchante i bit citoyen, it sounottre is la Precise de la reelection irrme null 6 'I' ill'xicustil;r:%11
dires'e.:
sats franchtentrit ton catitin
\'diate de notre actuel (Ed Pre"' "'" 'uqu
etssisprit national at aux gloi volonte populaire.
Ins du pane. Geise i SUS I i
Fritz Basquiat comprend d'Etat - question deja reco 11 I -et en snaintes amens- Constantin lintyard qui Etaitte
risiacii
.4 2nt motto,
...
.
u
fa,
ens du pays oa continuirant qu on Chef d'Etat sent le lue par rarticle 77 de la sionc tctalerFalusl sValtalotr son eonttatre de plusien
besoin de it reposer apres Conttitution en vigueur nut or s'eppart t hruaras , bdi.g sone et quo let evip
bar:lents met tail site
avoir eu tout le fardeau one pensee ne peut-Etre
cc rte
tn is plus
--teeters:err ice remenees lati
sun tehltipet I 1-occup3nt,
de la Nation, et
il cern- pi.us clairement exprimie
,.`intc",n;' 14 1"1321"1 a
is Hates.
1 °PPeie
41"ti
la" natkna
11 00455
souvient
Tem
integrals'', prend cc besoin ale repos,
A utrernent dit. tcut en
&stick
de
presse
cis
il le"mart
...Elie Cue, i menait In dense, surtout lorsque la Cons fat ant - just/runt, d'ail
In nt gut 1.1-10N ItE gets" tout
au, sans sauce,
(mils Guititneleteit quelqu'un. tilution NE, PERK ET leurs - Is part belle to Fresi rAs!QI-1- Ecit
nut,rr*mt
iie
',
'Urn inc d'e cies- qei erred. tine P
)e e 61 lc r r clans on journal &opposition
5 ce Chef d'Etat de dent re agloire en bum rt ndantstrsart cc
a `Iis pi rEtt,
du Lap -Hastiest en 1926e Soo
senomalie en not tempa Sc A. briguer urt second rnan herr.mage sur hen
rr :age -peliztede
that complaitantes Je rem; dat.
epics entre poutta.t ette du vitriol:
un botrmage certes , nitrite ccurattegoilque S ee emp
choc de son reseed sombre
Basquiat a fait des funerail- dans
sfocetirP e xpreaticn de ta vest
ra°11"mentil
Pe""t
itvitsitsa seas
enandent
lee jour troublea
in redatteur de 'L e 1'a Las de premiere classe i la ree te constitutic nneileiet avis l occupatios
la
,e'ore election preeident eile
dit encore:
Sans
natterne
national.
Les
enelletr
'action, 'bien entendu, San; av°"
kin ;nisi oe cif' te cupe-la densent damn
*legen de au"'
en 1926.
1 attitude
11
,
be car meme oil un coin) d-E In tral
,,, ag1
utilt
face
ata
question
mon souvenir , LID fel/tinge
urv
eonan
d n e t e m p s .Le Preeident
tat peurra Etre envisag
t
n.
i de la ail. ction,
eerie' inorq ue fait relit bo
Wit.
lehroiquet. Lee ens v.:plan:nen/ re Nt.'A PA:: Lee DRUII, la mode preconisee per it Era le peregrephe de pour
son arti un geste, un tiltoct.
enarnelles nnet Ito irint ju CUN,TITLTION EL
dart
ele
clue
clout
ye
co-directeur
de
e leatio
de re rtunispo de reptis.mifi, lee
La sit
%n
parte 1t-A
, d etre candidat na I dies son article intitu
Eff'Ct
le rideteteur men rare (lepton. iii
/sans tashc, Se fibore EnoTi la la reelection..
le: "1 e coup d'f:tat eventuel de-InnLE,
1\ ational"n-i talt pas set illustsus de ta fin di'el°,
*t im ec aunt enbe sotienn
trnecti
erun
evox
poplin.Le
redacteur rend
empette dere cette poi 1 c I events bettien
teas tete r . d e I:
t un eclatant
fnhein
rner-ehommage i
o- Cepen clant , Fritz Basquiat tion Oil Pon sent taut Ion et La LafaiLait dui, ItisLviL,
pateit cernme et; bloc in. tre Chef cre tat
doute,
senbanas,
et
d°
trouvet.
sars
ukair
en ecrivant aquril a ate trop magnifique Pt pr.); de court api4la s e contiadictotrte dcs tuovtlit,
=pzeada.e 1 ernoludrir dean ses ceci:
e.
.,
tie trop averauciIt ne t Joni flunfile
Vzirogativcs. "'entomb a d -e
_dtans
la
pensee
qu
a,
peut.
te
Fraident
agloi
tradttinns qtfeile interne. Dee re)
reconnu loyalement e re, trcp clairement eager' 1Z/I-etri'inetqpuinevutlictreirpal :pens:it re C"-.,
-4ind.ant &Elie Efanne Grain, contraironelA
a 6te: pris de pani a tut juge do la question,
pre'd.eces rtla.a.
,:-Icanis4e -de re--Espartos, E"te eeure des
ue
Jugs en quol et lug. de
IT
dernieres
dice
q
'Anna Guerin re j nee ion ,ies"
, Probable-ewe, t, c'el t get en-:tot? De, quell, question
den,-, ;fenf : e
ePantenn'
doit-
eteit
ur- 'etI"
.
:oe
tuncanctva
u.
-
iNoustsulAiits
Discours prenonce es.
DANS LE CLERGE
Le uouvel Areheverine de
CatendeFe33
vitt, au annu dtqueilet t'Uliboralst. Leis ea phoe pure Port .au Pril.cecesti a eat dicta Pe'rret,De!atte,
Suite dela pare 1
l3tinet,a Vadte, jacant.
Divers cutter aura i Et leeueli
&n Excelince Montait
18 Efittet tearre °Via t"
tmergia
6154
abfintlia
par re tier
pour tialuct
luttts
palreireses
aareporlmooprot
dont Ii d lisInt C C. csni cu tivat - cur, e IICr et5 situ
gutur Augiatitt a yrsiorint
a
.
i*aeiraftion,
.
czttins phi
toferts*
tee
1 event revisaiblestest
Is
du Cap le. 'eclogue.
ne de mensuetude, de bonte
condense toe 'satiable 11.1ir Haitian Cil ii avilla
vov
tenet ea pre
Lee /atm lee daoires, la
it de mitericcrde &visit 1
Notre
layout
apple qua leu
f
r
s
pritatiore
le
d!
Plaietee
11i
iiii"
liaRe
ia
rrii
on,
l'eeil,
miens
rreste
pontificate.
Lee
tout jtmais abonr la stv'ei.- t 0
.
1
.
A tetr ti.ous
reel haitien
liess,artkiartstists
:Ittu.t e t t rd 0 u rs tee
*bone emit. de Monseigneur R.P. Swarth dont nous stuns
ione, itnap am la
pas marque de lui it deil annonce it dipart de je
vengeance per- Is patdon.
d,i 04 duelists' eircu.k elite van Wont
atom is
atom pour act rations qua
sinigner
leur sysopathie.
C'tot ces neaten injoncfrositaie qui Wave tont at Use prenve
cure, de cc c6 Von sau, Ytent d etre de nem
Cons que kohtir to acceetent is fat iriblerfebll &vett met
vsu otputce dca Roseau: eit
de bonne vacs', malgre nice fa tre victoricurtreint Co a la amicigriseaDierri:trfdifriaitPilecroarcensotalit:i tt 11, cotta mitropoItain ii avait etc
pent.
appeie par Mgr
unit
d'une
cuisine
populari
tigues et mei abseibentes cc
d'etrt haitian
rendu
'kiteI
n-
Uhilt*Ticp diit Br te.
cupations, rheum' d'etre It Carr qui le cornainart et lieeable"
disateusiore
utterer;
fa
pude parole de l'Aituciaticn tout parvenu a Ii.ccmiaindre
In; nos Mutt pour is deeerceens
(-.
dee jouinalistes pour dile un intent won re ocit
supteme adieu i telui en qui demander is inetree, fa mcd6 rum
emus nous plaiting
titligiatga is pia"
ration et le prudence tatillon "I .,II" caries gaTilible. i t
1w
(Nand Jo /oi demos Qua
Co henna. La Pa.e Smarth a.
vov
Semacli,I7 Deer mitre. Mgr
l'Archereque a cocfErt Is sous
dieconat I us eimineriete
ate nomme VICItItc I St-jeact
au Suet, parcorte admatistrte
&puns quelems &ewes, pas
IlL QUM brrilent compatriot's
RP. Mal gron.
te.
Le wealth:1n liar:alert met
wane péce
le
marthe
acs lives de la (trend'
risueiqucz tat wart la pie
at !a diaconat a qua
me i la main, Ceti: qui Vest haitien
tee autres compatriotts,G'Est
doyen dot jouiralittee
aPPrache
altMentrain
j"" pour la premiere foie qua ran
tants.
qu'ilcalttait
qui saveut
cien direeteur du Simineire
Nom no Ludo attendions tent rx+ger d'un hcrerce
di Preadre sea ailiagilti." Btjacques aujourclbui Ar Anse Gluts& par It fameux.
cartes pas 1 conduire si tot vit sun tee eerie. Cette ripen pour faire reperaitre
Le Judet cheque de
Port-auPrince, 'haat twain do Mgr Gout.te Plelne d'UO1 Itonnente lu
in is derniere demeure ce cidite
preside
1
pareire
otremonir. goon.
ne
pouvait
pas
marques.
cicr'
car'
cc
9laignait.t.ii.
il
lutteur infatigeble, qui hist de mEnziot voit,
Dt 110419 Lit MICRO Organs
sow
vxv
encore aLircuatt de ton e oquen
La paroitee do IVIestissant
Pris deer le teurbilon, pour pub sat au &aisles sari
CC U de la dialectique setae Heariquez
de cc plume elute suppression ni modification Le "Bulletin de la Quinzai crte par Mgr Augustine
,Jse leancet palpitantae d'oate
style de ccrobat, La aiort inexorable Tient di ne- -num ro du lb Demo n trate panamt.0 , que de nom,
set oil' now, tiaboriona l'acte et di gen
mettle fin a tette eatriere tit
d
pula;ie l'avitt el-dame's: Le Pert cit..xenore, curt foa
collo istutif de IA. ladePP des -dees et cos care roultueuse qui par biens des bra"Ea
vile de prepare: la clatter, le tIOUVO
J H. Nous 6 t i ° n 1 victV-par
townie pa:tart:1e pour l'an sx phane aVec de eeric'esea
ons qui tent le pioduit calEs stt at:imitable pans que
e.:tin de penile que ce docu
bybride de en nature & Alija. plate de belles panions it nee 1956,Soo Excellence Mon uuticuttes. Q...e it Nouya4 Ar
anent que nout avorae tout nu
Cast cc seigneur AA/Latin demande cheveque ascene jet.r unt
.--.: et de tee coneeptiove de pen dm genereux dans.
bile avec antbouratme nevelt' 'tut
revolutior
Debt.
n
sit
qua
cciii""
a
hien
IIPPg6 aux cures de bien vouloir Lou coup 0.0t11 Cans cette zone.
eoneetver precieuternent dent F' CS a evader t. (co te all l'Aseetiction des j ounialis faint coonairre lea chepelles
AXV
t
.1101 archives Lt. Os Co ler tiara
de Ili
compt.nt fai:e vititer LeS 5mevn..-u Grand Semi,
mate i 1 es t en I e feisaut dejl tea it le Gonvernement
remprenate inteingestee de
r engage dans d'autres aveuturee Republique qui se sent gine it Is premiere
approximatif Banc, dans les hauteure de
vaste exptrience at de its Pro plus
perilleue s e 'moment mil pour lui faire tine confumatio- s gull pen Turgeeu wmchcat bon train.
boucles OC1111411111OCIII des dill'
11 se At qua lee eeecomarit
qua les p r F e el e n e a I. des hinerailles digne d'un stot aeoir
dans
alias de untie dangertene at Cela explique tie la part grand 11166" mi a enrichi le ftrcceet chapel et. cos dl -.6
.6. ,Ltit
noble carrthe.
de: pstriaansitHatilmal,
Void la hate des paraisses cows du woes di jarmar.
d'Henriqua
des
testes,
SI le destua an m'avait pas attitudes, des comporternents
I.:A:Relation des Janina pour la touroter
Le he azia vremosot pat.
fourni l'occeefon de recueillir etdes opinions dansl'apprecia Hsu; Haitices CD dtpount
tretrt.t.
aye
Vitlet,
LIS
141 &ranch. liguce
US dee
moo
Lion desquels raccord est bien cette courenue Pit
Dais CLICiii&1141 alit COlitaillat
a
a
rae
le
en
loin de se realiser. II faut.lui orga
.sa vie n'ett-elle pit tin per rendre cette justice (lull ttait coadeltascee 6 se u a s 1
pawl' dialogue
cot,. it monde cu tout au moms se croyait la Emilio frePPte Par I IM
.
at son Ime. i mats decline ce, de bonnefoi et qua Ea nature et tinu a then Alphonee: Au
redoutable honneurt
Meuabre exaltee ne1 ui permetta it pas rolt,
gut la tette it wit
ev,
du comite di I.Asocittion
voisiu gieene
satermoiements dune ea- 'agora.
..ots
detmare
s'impo e depuis pits d 25 ant par sal
prudente et tatillenne.
d Hinriqutz, j' ens Is fetveur
Colbert BONHOMME
e irtom Jar bbr v
tabling,
Avec une melancolie plei
insigne de teeueillir par un ne de dignitt, il me faisait
se] ctio.,i e , par sem. Om__ Lt. un gout ex..
rt.0011-
mare at mime I vintrer le
ques conseils de oegesse, il me
rtcliqueit qu'on re doit pas
as
1
LI
n
La cigarette Splendid
commerce quotidian ses som cheque cow cat aveu dEpouil
Lice cantidet"cel et da faint la 16 &artifice : "j'al gespillt
antique de la grand* cont mee talents, et je n.ei pee
verse que n'a cent de provo
realise l'Immtne qua i eureis
0
quit
Is carriere cgitte de duetre car je me Nis hunt
_Ibratnnee public at du Direc cavorter par le &mon de Is
'rse
tear de cLe Justiciere. L 1hie elitiquel
Loire au it act desorais
entre
m
Il deceit vrai e son existen
_
_
to chargera de faire le dEpart cd
eplareit taunt tint vette
"tic
`` "1'1 c" 1"11' "2 eymphonic inachcves ear
partialite et it paision.
Alphonse Heoriquez n'tet
plus Ce lutteur est neon de
bout en contemplant lea gigen
tequila peojete qu'il infante
sans cwt. en favsur d'une Pa
iris qu'il voulnit pantie, libre
at prospert at qui n'avnit pea
rtussi pourtant 1 cornprendre
il
a crabrasse Willie:1ns carrie
tee dont une peule await suf
fi pour faire passer brillem
meat son now I In postiri
tt: dramaturge, chantonnier,
quid.
Joseph Nadal Lt Co
INDEPENDNCE
Bi-hebdomadaire
Teleph me Direction.: 3489 at 2238
Redaction : Un Comire
Georges j. PETIT
Directeur proprifteire
et Grant PeeponsabLe
henC S. BENJAMIN
Recacteur en Chef
insomaasaagurosisto.,..i.muimm.
Lime. Therese G RETIl
Adminietratrice
DirectionPfdection\ i
Administration
enortiman, avocet, journal's 73 Rua de! Front Forts
te, homme d'etat, Henriquee
Agents di ributeLi
7::
-0
ABONNEMENTS
eett toujours signalt avec Port an Prince
Gdes 3.00
3.0.
bonheur dens see activirts Province
Les mac iuscrite inserts ou
pareriffall111=11011======11111011=786661,5661666 cc 3 eront pat eittas
1..
1.4001
GUY DEJOURNE
FOUrnis"Ur 5uPris cea Hopitaux at Pharmacies pal
is haute purett Scientifique.
Fourths eur oupres
de t industries
denaent,
^4
temps v.: distributrice de chance
oxo
eur eupres dee Liduonstes pou
'
Cabinet de
Me Victor S.PierreLauis
Ach7.!tez uu Billet de la L oterie de
Avo cat
73, Rue des Fronts Forts PE'tat Haitien, un organisme de laute
dociale
portee hurna.nitaire
pour son Ha4teur
exc.
Four
.6.L......51M!=====1M11211141314111161111
,
rearabis
a
qualm
Imorimeria
ile"L'Actions'
diverges
INORPENDANCL
Le fthuin BARBANCOUFfir.le nom seul gut&
,s3e.rares
..
1-,
tuite 7...,...
.--
-
...ruk 41,
P.--,'.
t4'
;
tlira4
.
.7.-...'
.
1
1
C'
.7.;
'., 1
' `` : A',044 0
t on* ds slain. j.YaTi'q!
C ',
'
-
I I ',tie, as e3ujouri,
sge ;
.',,:-. ---,I..:
ph-,nse si.- .;.:SZ ' 7T34..
13...");..T.E',
Y..
\!:,
rig:sson
et
east,p
n
u
s
auffireient
pas.
e V;a;s ,
;suns
rte au ic,aet dc Poe. II est dctle d expliqtP-r pre7rLooncleTi Ir.":22 riat16.
*.,304u '\ awa. se t,...,,,,,,,,t et un ENFILt TI .4RIBLL
La Preese Heitionne no
pas
domal cupation amtericainte le pr . et us xrtot.he suffisent pays
lei p rInclpeux es
si
-aiors au x E tats-Ijn's, et top dal"
at
ci
m
er a sboter
los Institu P our dire ga clue le c comblere pas sitola
nes.
oa
!xerge
s*leat
s
- co-co
iima
s el 1e arrive,:' iala
i
ortunte d assist a la dte
vitas: utteraire, ertistique, tions nationalas-qui aveisnt perd on la parson e de
X nnvention en y prenant une sportif, politique. iournalis emit& tent de luttes aox pa lui don' t nous plau' rons xi bier let vide cature dens se'
triotes heitiens pour lour amersment aujourcl'hui la rangs par la mart, on ;matt
tque juritlique
part active.
dire, sou:hints d'Alphons
a In/all:Luc risconstitutions ea fut sur disparltion .
C'ast
co
qu
A not er que notre jeune
Hendquez
0U (1
11
q'All a maquisu
l a Mll e d u our o
t
t
d
que
.
compatriote etait le. seul hai
etre app par PI- phoese Henriquez trouva la ''Capendant, nous croyons
.
3
comprendra
en
Lon
en a orenclre part a ce Lon ntexorabls Fauchausa, Von possibilite, avec son organs 9u on nous
ICI, DADS cette meison, ca.
Henri
grSs, et ses heureuses inter pouvait Vair Is red,outabls elandestsn$ ,ILA LIBRE resumantt Alphonse
iihettEs
en
del
no
par callte forule
a c*t, APeltte a lawn
ventions furent longtiement Directeur
de Le Jus.icior- HAITI ', de cambattes, en queaqu'll
a nos cla 3
.,
,
.
H
ti
a
en
a
no
re
co
etait
qui, view ecaentr ne se por expogant alms constamment savoir
p htudies
eabuler sa, vie. an sect...ant
sr. liber litique cs que le sel eat an tee a un mornsot de la disree.
p ee hien, dm
R
; .`icul
part .i.erement tatt
IS sefit
la presence sera memo long
encore vaiii.
par certaines rues te Individualist pour la lib er znetsiet nouns four/1314rue/
dens son taaips parmi DOUB,
remarquer par les repo ases d., ia
tous. A la vaille d'" Prinoipalement
te
peed
roncluantes qu'il trouva a Ainsi; la nouvalle de ea tre repire dans son retraen sacteur independent,
Et pa x a sa belle a-nel
ful Ur2 atout pre:ieux
matadie necess taint chernant, matte FRANC
T1
on
zertaines questions et par graveinterneent
N dut
a
leHops
REU
R
DE
LA.
PLUME
rn
Os
uestios que lui - son
ze:tai
echap.
tal GAnerel n'evalt pia sur
l'exil
311. Eine pose, reannses et ques pris sutra mssure cams R.21 psr au sort qui
pourattenaa
..t
tsms interessant au premier etalant plus ou moi as au Cos
rn:Inset netionaliste fa ET1 dehors de toute logiSuite de la page 3
rouche et ireeductible
-chef les entreprises de bl an courant de son Stat.
1
a turn
qie constitionnelle ou de tou
serait trop long a enumle Ce la
i
le ce qui a sur
Ch'sserie et de nettoyage a
tout le monde i c'eat Prla ici toutss les luttes met-ire:1s ment
Constitutbiaon
nrol-a 7 \Islar, chasller te beg je tout court il nous
3ec dans la zone tropicale.
t
fiate nouvai a d a
Alhonse a enriuez am Bisquiat, e,st le V3t13sernble decouler du sena corn
l',':teune
et actif com na3rt
aa
o re j
inattendue , invrais- nt :a P ucanpation du car - coil" co; at ,E i,..cieconto
min *le pour que k peuple
patnote aborde avec honhe'sr s t mblable , a un moment ce,ltaran
nattonal par les for pi: phrase, a 113
;oitoi
cue,, ,,qi, II Ca 3/tiCUtioa ea reste juge de la. question, il
ut u chacun per:salt ,
k probl me du Iessivage des outocortoa.
raison. quo is , a, tge'e "
I
tissus dans les pays truoi- Date.teaur
leUr NE RER A?. r )A3 aurait fallu d 'abord que cette
it a Just' g asts si hautorn int oatrio vig
a
de
ca. Ix comme Haiti, par exem
so
C.aif
iTstat ea folztios 3: cpestion existal.
octant on otitis it si atria fi:re ea
)r, la question de le natu
-organs
v.-. oir rat-deur du soleil, ''''''''
ks.
annongelt,
d'a,lteurs, d** testi i semi let ()theists 3.- bniust U3 sic tli Jawezr.t,
re de cells! cpte nous envisa
a-r tc. la transpiration abon- temps an temps, ta parts nielcains du fena tut feat Et, vo is aviz oleos:
vele firE geo s acuellnnt eest -k.
aa
la ate qu'eile pmvoque, n'est don p: ach%Ins- a s 133 -1, te it 1915 de.liclircnt de trai sr3Issso$,
N'A P k'S' dire la question de reelection
i a
pis:line particularite a negli vait raster a: ne restera=t esa.oar.,,e NIANU MiLtrA. .1
1 , C 3 litautilo3at
jusqu'au bout in liffe it, des dooanea ha.tiennes.
de notre actuel
immediate
e
tant en matiere de lei pas
lirectio;
LE
DROIr
en
sa
,4
rent dans catty, atm
Otte de
sauf
V?' 3rdinare qu en mati re de ea patisique qui a Irrib"alt (ie le d3uanti de Port de!alma, d errs rsl ildir I, la Chef d ,,Ltat, n'existepas
dans
l'imagination
de
quelAt
i
a
ne'toyage a sec.
phones Hsnriquaz reelection!
se crier a l a C,apite , sns pa a.,
\Anise Wawa a trouve des qua pour autent Von put protesta contra cette mainC'est 131.t et ,clairl Et Tout ques interesses qui au fond,
tenants
les
trangere
et refuse de
mists e
3.aisitions au x problemes po en conna..trs
I Rail Us etsa ne doivent mkne pas prenprig th°1
-- Ir. i tV1W hidatum° dont ll El':11
_sei par l'e-xtension qu a prise "it las ablutis3acts
que vous men: ay ,z fabfigu., dre au s'erieux leurs propres
AlP110111* avait la direction aux auto
ce ttehranche d'activite qu'est l'ax-Seneteur
manoeuvres.
Usnriuez n etait pas . su ris.s a rserseaute s. II an fee moo trai cher Monsieur Bas Petites
l.r.e
peuple ne peut pas
r
Ia 31anchisserie en generate
1
journetisste
ma
toot's
.te
p
orte
s
at
ran
quiet!
''
tement
un
o iuge
dens le vide, et
etre
clans Sc s deux sections de les la plums alarte et incisive. tra chez tut. It gardu- les
II vous rate msintenant
d'azsna avec c'est di pur enfan't llage de
style mordant at ccirr° clefs ull ne remit ' - i
sse ordinaire fate s la main au
..2
au -s ; c etait Toqute a I- li d' A tjpah-noansa: ° ' '' ' 4
_as4uiat
;
,
3
la part de !r.a,
que IT ,,,--it, par uce :if, c erat
Heneiquez pourrait ere of. vo,..-.6.ncl
un journalist° sfon
'Paul
l'il
ecrit
que:
so:te de pleonasme, appeler ton
Colt bin cc qut yam orsqu
i
pour qui la plume fvebe ,ux ertirat .oni qui
la lessive mouillee. et le net. keit comma une epee montent comme un execs avez .crit! Et si d'av-nture vlagloire qui ne s'ap,
pas devra.,
toyage a sec execute a
pie de constant civ ame, I 'mots ont di past e vows partient
_
a",1,,
-
sa
:: , -.....z. con uu
o,.
^Di'er
1
S,
-.-
1
nes qr
lgegner
suoene ita par
'itt
technt* J....re
pq
iteie.
i'
,3ospha
q'
-7.
.t.
gac
rat vongerassc avec laaaelle tlas
de de machines de plus en savant frapper a eoccasion, dont las forcesptosee.
rnalfa
c'eatsantesa Aire si cc n .est comme le plus humble
ouv
.aquelle sane merci comma sans Pt gut triona haat si sent
r Pt IS per,ectionnees,
pas eels. qus voui vouliez dire, c ito yeri. se soumettre
1
e , des adversairea parfoss chez nous n ortt jamais pu
'
branche
d'activite
est deve- ti
il vous reste encore la savour a la volonte- popularres.
parstanti,
et les coups qu' avoi r ret!,son.
.
.
.
le
pu
E
13t.qu:at
a
a
mutt sui).nd hur tinev eritable il assinatt dans ces
mo S it fattest dinocabrer taus ce cr urn rectification trail
coviurag nement aman rf ailleurs . laisser atter a. cat enfantiliaga
psychologiques les antes ems
du
instne. merits
civi ue
Wawa, a ce que nous ii /tient presque m Irtets.
a eu i resfeuter avac brio que parte qu'il doit 1SO trou
Alphonse Hanrsquez a quez
q et AntePerau"Ise
darta teonurt
k
avons appris, est revenu des
eLe coup d' Etat even v-r dons . 1 ignorance de
_
du fil a /-rturche tea details d
le vrais positron de la quesuon.
t tats Urns en pleine posses donne
sVos
populi.'
ttel
dun
d.v3rs de cos gouverne d e suttaue,e dion exiverse& tanedi-a
,
,
aussi,
.si..n tiestecnnuisses
no
monk passes qui, pour fat ,teeicae,usemessaets) Cher Cddireeteur Richard
!a
n'e
tt
il
pas
hien
imbu
de
Valre chou et rave dans
,
Constant. Ainsi, vcus marque
II a place craiileu;s, des min,stration do la Chose Livr e d'Or du mouvd- rtz la pat, et anus le marque tecll" q-e h i: n du coup
ammandes de machines des Publiqua, faisnit nature.*
ou s ne ravez d'Etat Car, at in trait imbu
merit bon mart he Jr In li ment -Icaut d'H iitt rez mieux alitL vesperience
dt,niers modeles perfectionbeet&
Ma ii se rendrait compte qu'a.
ait
dint
f
du posple,
.
vie cc saint respect des
1916-1948
' pour le nettoyage A sec
-nes
e
se
souvient
de
la
glom.
,
o
Qa
textes constitutionnek
la vieille blanchisserie
viosente temerite avec la Pou..un. 2em3 editiol;
otts -. at i Is.'s Magloire,
io..ts achalandee__ de Hooku quelle ii Drava, en 1945, is
'tfr
Ch
tr
as
aT
CLOUD
ous
sommer
bun
p,`
D'ici
11
.
Wawa, perf. du-ieune oise G ouvarnement d Else uss re m rate_ !sten aincerement autorise 'a
(1"4" on que la
a
vous
dsma-d:r
ae
"
." "t P."..aiti,nne
ttchn:que
du coup
Iongterrips -')t? 1 coup qu..ti porta a ea lee. nornbreux sousce pteura
avant
seri.
..,
qsi [ant aise a ei tero, conc.lier votte "at permet
i-°1'14 ce tte f 13. is la sa pa rue de materiel moder dernier
na contrsoua pat " son Live* d'Or -*H.storiqueoas 4 et votre "n 'a pas ,le d at. aatCU
appi:cation pou
sa d u nuvarnent Scout i'Hl
ne tour la sterilisation du pour peu a pre
a co0,-i avec votre 'le peuple vait env sun
ervaag
a treat pea
,i- ''rl ti 1916i948 11 elexclise aus si'
llin4a, placant, par ainsi I en chute du Pouvo.r
Are le scut j uge de la clues see on reut mems this qu'ers
;zr,=orise de la. hianchisserie en vier 1946. li faillit, d'aii. as aupras a eux du long re ...\\ ,
dans la parts ua,\'
u
telater set Pea,/ ,Uass teed srvenu
l'a litigate patssr.
.1-1 ssti au niveau des plus (Curet
cette affair°, et el n etatt
du byre et prie t *us \=
,-,
MIMS .rout di cz-YOUI .
-g' ands etahlissements similai pas la saute fo.a 4.1..ijoan.r. r-on
,
6,1'. al ut '-"un'tilut r"0 ft)
tin' avaient b an you
ue ea ueux
e
re: des, t tats-;',..nis .
n- permst pas -a un qu eke est cette technique
se v e pour sa case
tu
aouscrire-=-4e reclarner v"
k ce titre. a est en droit libte as souer vent fouiee leur volume au .No 30, Ave. Chef
tat d e b riguer uo le hait. cane d- a 'P' -1 Etat?
glilr4
,
Nous vversos plus loin
a'esperer d etre moralement s.ux p eda par la p.upart de VI sg o.rs,A-nboise, Port au cord 'Uiandat, si la President
-..ricurage par tous, et nous nos gouvernem.nts diutatu Prnce. En outre II annon ,, , t , a pa I Ie duo
I en gum ell-. cons :ens.
r
,con
r
ce clue la pratn.ere edition '"'agla'\!!
--...Ore
.F,osns nos nius chaieu riaux,
titsitiosellemen,-, d'etre can
(I suivrer
Au gouvernament de Dar * peine Iancie, est totals.
--_-",e- felicitations
didat a -\, reelection, it at
tiguenave at it casui de Bor silent epuisee,
l'
r , srn tie ncn-brau nous slon'ore. at: surplus,
al:Airs/sawn
n. * il 'it
.
.
' st tine
-tezerclasexasziza-s333.ttassannaza ouverle
sans sea demands; put tut ont a cet empelthement consti
dec.
area.,
tteve ni rner.n. I rt lioU 154 t-Ce adreasees tent d i-eiti tutiorirel la declaration
de pr rd 7,-;
Steviler ene teiuixo dor. acA ti;.aosoris qui a;., I Etror,:--f-- 1.1- -T non equivoque
aine zte
,ult pal in trait ' in, nokne, en
C:..0;:- LI engodo s :-,
,us ss rz. .-t-* No ss,!= gut ,It rend ear oe.ab-.
r A l'esrZee Jo rfesiciew dt, In
:. ..
"7'1 cr
qQuint ac , .A7.,r.-3.- .:1 In
fleets., qui. .iernoureta is 0,..-.../- ,- ..,,, .=-1 - ' vo Reoubliquo onus no vo3,
...,
.........r.n.ier F,,.:. .1.1
sits
,sa
iour yons cor01,. tot, pl.:Argue! et
do ,Lo- g---ra ,...m-r-Le-Aze, oe ., ,,, to Plus ne'fast
_ ,,
'
n tjter \, ,. n a r. r. a an quo,, .,s, re p te i= - urralt
.77":'%;' r" .17: d" ''''''' vernements d enter I' ucc.,
3'
g, d, '
,
----,-,
-
.
VehesCans doute
ssci dens
7ti:
,
.
"'
"
I
- -'
=
2
-,
«
o
-
,
ii
1
.
-t. r:e e TIC r. r.-***r t '' r*'
de. 4v,- - -estior.
'r" 's clana is irg'a "le is .0',r'S--CS $4 5u te * .L.ricit.$-:
-
,
-
-->
x
.
,
1
.epcidace
3..""t"
4
.