The Center for Research Libraries scans to provide digital delivery... some cases problems with the quality of the original document...

The Center for Research Libraries scans to provide digital delivery of its holdings. In
some cases problems with the quality of the original document or microfilm reproduction
may result in a lower quality scan, but it will be legible. In some cases pages may be
damaged or missing. Files include OCR (machine searchable text) when the quality of
the scan and the language or format of the text allows.
If preferred, you may request a loan by contacting Center for Research Libraries
through your Interlibrary Loan Office.
Rights and usage
Materials digitized by the Center for Research Libraries are intended for the personal
educational and research use of students, scholars, and other researchers of the CRL
member community. Copyrighted images and texts are not to be reproduced, displayed,
distributed, broadcast, or downloaded for other purposes without the expressed, written
permission of the copyright owner.
© Center for Research Libraries
Scan Date: March 20, 2009
Identifier:nf-h-000003-n3
7A7
-seal&
BF:ABDO/A ADAIRE
re
PORT-AU-PRINCE
Armee No 10
Olivriers
HAITI
Jeudi 4 Novemete
194
L'arrete presidentiel du
et Patrais
25 octobre etla campagne elictorale
Par Rene Syiveltre BENJAMIN
Point den besoin de ee nous, et bien d'autres mime
En &pit des rumeurs an tug canards.
e des deux sexes. peewit rat
ceporter I El'Iniustice de.i- ;us edifiants
noncant
rajournement
proba.
eee Pcrrtant it date du 25 oc cle 4 de 'emelt commencer%
vant dans les relations da
Les heuree supplemeetai bit des
dint toutes communes de le
e
prochaines elections totem ecoule, ratan en ques
idee ezacte de It situatioe du tont guere euivant lea pre' et Mann censequence de tion stipule que its Aim:nig_ Republique le vendrediIt
deravailleur. En Haiti, it sun eriptions de la loi... Sans ou rajournetnent. It prolongation testiest' communales de la nnyembte 1954, Emit Ileum,de promener les yeux un peu Mier que It cart en est sou du mendet de not actuels de- Republique devrona le 3 no du raatin et sera close le jeia.
une hew.
atutour de toi pour etre Edifie. vent au fond une insigaifian putes, pour cat de force ma. .a.sembre au plus taid. convo. di 23 dEcembre
jeure, rarrete preeidentiel fi. quer ionsdles citoyens jouit. de rages midi.
Au Ciment d'Haiti per extin ce.
Au moment cia wait*
un Officier Sanitaire de
Rappelons ces paroles de rant la ten= des Atsembless sant de la capacite electorate.
-Cabaret vint voir Its diri de St-Jacques citees par lefon Primeirn an dimenche 9 jan I veak se faire inscrire pour notre journal. rarrete comma
Runts de cette sedate en XIII dans l'Encydique Re- vier 1955. en vise, deo dites former let Anemblees Primai nal de cenvocetion des coati
Wye's, Electeurs aura eti da
elections, est enfin venu, Et res.
'vita de lee porter I construire
Suite page 2
ainsi ant et6 (soirees lea tiles
4:inscription des elect curs rendu aublic at afficht *as
aen W.C. pour les trevailku-s
les endroits indiques par ratileslus de 200). Les premieres
tete presidentiel
elemareles datent du mois
Des confeetes out dere
Novembre 1953 et cc dest
'nuance rouverture offieiere
qua tout derniereneent ii y
de la campagoe f tectonic. Put
trois mois que ces didgeents
Ventre affame
point d`oreille
ste de It publication de rue
unt fiai par s'executereux jours apr s e passe divers, un verre de riz, un ver
retinal/elk du secours ret6 presiclentiel, et Is salient
Pour cc qui est du trans ge du cyclone Hazel dans la re de mais. un harreng saur. tion
tent en vale qua dans les cam extraordinaire des Chamblee
pate cies
employes Gi'Anse, dee secours corn- L'organisation emit ete pegnes etc.
Legislative*. ete data:eel&
Ebenistes; charpentiers et ett. inencsient e. now arriver. Un mativaise, ifs pouvaiente, don
I:association ne recut medi dernier. 30 ocaotiee. pout
b-es its avaient systeneriCene bateau wreak nous delemque ner die a vingt
une hien entendu. etscnne re- permettre aux deputes cletal.
merit refuse de raeccrder en tout premier lieu un fort menu personne bitia entendu
ponse ii..ses demerches. Set data i It reelection de rep
Toutefois ifs finirene per stock de cornestibles et &sr- I
deela;ciesee q n'skpoint eeneene, its president it gner leurs ea-conscription*.
e
"en °fide ceux.11 qui accea tides de toutes tortes.
furent invites
rougir de s'eallioeer 'ieinsi. scretaire
unc/selmee de la Croix-Rou electorates respective', en we
&tient de signer un papier
Cependant, la populace Cependant quand ces distri ge
ffaitienne
P Hotel de di se hares I leur eaeopigat
par lequel its reconneiviai
affamee, cleguenillee, sans buteurs avaient reconnu que Ville. Is Ituali
octobre.
qu'ils avaient obtenu cc =gra ejece, a dO ertanifester it di (cur procede &exit m uvais. Et en la personae da son pre. electorate.
hpereir de rarrete prhl
dieux transport a tout lents ris inanche matin pour decider ils oat du dieccontinuer pour sident: Mr C. Balite, elle
t dire gut h
.ques et perils.. Ces dirigeants lea enteritis et la CroixRou recemmencer de It meme fa- propose un plan a? travail d
dont nouareprodu.sons lea campagne electorate actueila
me firent rien plus quo mead:. ge distribuer les sus dits it con It lendemain.
quelques 'points suivants: aura uric duree effective de
Texemple de cc propriEteere. court e.ux siniseres. Un essai
Nouvel ether.. enurement, a) Assistance des rnerubres deux mois, &lots qua pout
-gamut d'une entreprise
Fut fait dans acu
Va
midi du malgre raesistance des gardes dine tuntes
aceivites prEnarer !curs Electeurs i tine
attenne de construction de Is Mean jour Ce list malheu venue de Port-au-Prince.
des C.mites COnetitnift; erintien, lea candidate tun
vita du Centre.
Centre.
a.-renseent un veritable fiasco.
Akre en face de rembar 1) en dnrquentent des fonetions segitlasuteepnateto3
None amens pris deux eit,i Cette populace
pulace courait apres ras de e dirigeants de la Croie arti Is.,,voir suite page 3
p 1es entre 100 .0 00,0
mais Its camions ou des Scouts Rouge, inquietes par Its pro
mous aurions pu en trouver, et des volontaires civil. lui pagandee qui cuculaient et
st
dutour
de nous,tout eueeed
jetaient dans des ustensilcs qui se vteifiaient en peak.
et pour f'.'
t. d'autres raisons
travail. pour n faire une res non payees ou qui ne le
La GIVAnse inforisite
Reclamation Cipollin
d
Un groupeeniskcsos
co
Dans les lamps du passe
Par Emile TaIuy
ciente de la situation. se tout Uric l'eneratiedistelerzin tilid les du Gouve. Demerit Coin..
aAu moment oei nous rece Bait met= de sa demeure pri r eu_ 1 en une association en evenement. ne saursit juget: rnandant de 1 airondisienneat,
mile
car
vile
, distu
.edr
let
e
m
.
rtgeantsnis 1 5:0431 'empire de la pacion.elle Commandant de Is p`ace,
wons du gouvernement fed& vee i Diquini.
at
iral tent de marques de le eaur les Haitiens que pnuroui sortir ce 'Impasse. ou ils it absondrait sans lunnere ou mm point qu'ii put. Per drsinigrand& bienveillance, -de in ei v dent Is cruaute, la m echan trouvi ient et nu Ile ee tr" melere sans pitie. C'est done noeuvres des them regiment%
merosite, de la puinance de 'a cete, de is police politique de nt encore pent etre lls utau tempt qu'ii appartient de de Is wile, fake dive duns dal
done peeene i la Prefecure io
zichesse et de la meredilleuse lent propre pays.
it temps :lens, deputes cc It Commit
,
.
. p p o s e -a toute pre.- ne.
organisation du penele deli
eusqu au commencement un mandeste inumerant ies ,s.-o
.
bu
ts
sutvnts
fdtatsUnis de l'Amerique du de cc 20e siecle c'est a dire
tription. en auto re crest a Le premier it. CCI i-aretuli,
du Nord, il eat agreable d'evo avant 1915 lea Americains ...i/ - Faire 1: 1 stigges6onI lUi qUe terierit It :min d abhor Betallle a.pire rt,x km:ions 1,
u rer au de iceer It memoite de caractere ees i.ti- Uctricrit eulite
quer le souvenir de N ionsieur itaient Mules en Haiti puce u"'" "1 ad* uieds et ax
e
ds. se.:: _Z5*
John B Terre's!
r,t2.J15 6taient represent es par
"queonque
dent It nem res. ques,et reur e. p rseniee if met.
e nr,.--4-e ... 4.
,
T7'
Sa figare sympathiquea Jo n B. Terres et par lies cond
dd .v.,es te ite aux grandr faits qui font ten en oeuvre t. ides lea 're- '` ' .., "- edd-aes manieree demi. .,a' t:oes 7-ng4nezes comme Alexander" "te" *.,
(t
sources cud
e.
date.
nnt
eappeiaien t les homee
rn de in Battate, Livings ton E. Tra.
- vdc' 'e Pt ae
g CI"
Nlentor Betaille if ithit pas pi trarrn-u.re r ei u ,4autres,
-es et a guider lea r'riginsirc de Jacmci; il j' tnt d'atdie ";,.. "ct... Leer.
alecre de remar ost;, i.es baud Reimer, Wit am A' or!. 8"--'s
tee
treize cilonies anilaises du
C apeaten , Waller . Basse t, t ..... .3f, lt tenttS to a
e is prime z:earieste ,I fixer Set t ere : : ', chi at. a hence
:e. e, ue
trio cant idea de rttour. Az.: , con ees en; :4:14 ..,, -'w; $111,-, Quit
Nouveau Monde et ceux de Beeler, One Two. Svenson,
4. guerre civile au cou.s de johrisou coat Venus. plus card
. .get.il. ase.ez tot, rid' d emir avait cot*. B f.P. it in(!rtt
aP
laquelle fut proclemed, aex teas W eodrod W ilson et sous
eo
e . t t eonspiteliate
see jaunt a ceux d'vt-f., picnic et &n.te-iiOndanit e lienne
Etats.Unia, rabolition de 1 -s -Franked D On flout burrs
avec qui il afeut :meld dont l'excutior await etE asi
clavage. Cet tote politic/1:e ns dans la gorge avec des babes-au jour ca il tio va Is mart bordonnee a Is progression de
sure le tnaintien de ( tin on nettes, is Constitution plebes
Patrick est le prenom dans it drame dont il a En, is come:intim du Nord.
du charmant poupon qui luiaz
.
nom= r assistance aceurlie (-attire de 1918
Le danger pa atieteet dent
acne, rinstigsteur.
est
yarns
igager depuie le
ramenera nos bonnet d at
Ce dangereux precedent 29 oobrecu
Nornme par It President An trop imminent ran- title Ilan
ct
eoe
l,
le
foyer
.tions envers not veasine.
ditanta Is Constitution non de no urnPathiques anus toile Simon edminirratrur sident dew corneas toute Is
John B. Terre,. neis. ....ens plebisefteire et plus Its epoux Karl Jollboia.
des Finances de Jacmd. Mut nicessite de prendre as plus
La mere at I' enfant se ear Bataitte., du
.bkornEopathe exereta% raft e
r dont tor
nletniti CORI.
querir avec charite, evec no faire du president d'Haiti unporrstent it merveille.n
il LAI* invest', Awn as to ites toio, ; v a ear le. ci ,castoces..
t
as
e..ornp
talents
aux
u
destie et avec d:ve treere. monarque oriental, avec uric reu x parent&et roeux lee ks a teethes.
coildairet de la il nomma Merida- Bita-lleXtuts
.CoolUl des Etatate.
Suite pi 3
Suite page 3
meilleurs in petit Patrick. vtlie. tins qua deiegue militai
ve.
ztta. o
at puitque
a:
"
ee a tae-,
'
n ai.0
a(achrocique, qui tenta depouvoi, '.'lutes ICE
----.1,
rNDMPEND;ANCS
Lizomers la 182ssie Haitienne
1..a Chambre de
v re. fevritr prochain. Levan Eglises, chapelles et eresbyte tions de toutes sortes, il or
es, meura fidele aux engage
-ommerce d Haiti
de el ette qu on prevoit serait res des patois 2s Serouvt
ts ql avait contrac
de quelques mote soit aux divers mitres bvenins menervers la Petrie, ne vonernouvelle son Comaeecourtee
A
dans tattente des seneailtes de des vietimee e'lu cyelar e . T.,e lent
nnt a aucutn s om n t de
de Direction
leaecarter des
mars-avril pour amiliorer la ComitE demande t. ,e diffe.
prIncipes quill
Hier sok ont eu lieu,
vttiven Plaits torrentielles et ration alimentaire des classes rentes paroisses de l'AFcbidio toute
all vie at qatIVattvvaterni: pour
rericuvekr le Crnnitacese atteinte. net rouri.gan
nts forieux time la tort pa vres.
des Directeur
l'krchevefait
de
lui
l'incarnation
tie la Chemin. deLa
population
compte
stir
erenvoyer
p
a
r
i
le
plus
hs
valeun
cvi
n
fur
"tett
et Is itsoiatro
Commerce, des election&
Imre
degats
an
4W
eitude
du
Couverne.
the
le
pays. Le EUD S T enregistre la leolli
qui th-nnerant lea re:imitate
Une violent
tempete
Dane.
er
c-eiPar"
gectiecr.taute
lea' e electionse
41se pertes eammes: betas, merit pour un soulagement afin de faire um., distribution
cl ui Parpob
gislatives
de
1930
lle
scion
lee
proportionne
swims, plantations viviihet plus substantiel. Gi-dessous sibilitts.
caractere d'abaolue
Le
Comte
accepte
leers
arab
es,
eine
relation
aim
detaillee
honnatete permirent a de
caffierss. terres
taut cat epnrtfi
ou defluit des ravages de la tempete. avec plaisir de rendre service rernarquables personnalitie
m
d,au de faye leur apparition cur
N? es elements en lurk. De Des nouvelles regues de a la Fondation Mme Magloi
e. a
la scene politique et d'an
asombreux znorts at bla sts a Saltrou parlent de nombreuses ae, a la Cro'x-Rou c-haritabl
e*
a porter leur lurn
s institutions g
*tent k ur note lugubre au mailons detruites ou endo m tr
a la lec'
at les remareie de tout coeur lotion des probiLreesde
le,
_
ll...
'
euivants: t harks Fequien,
Pres'dent, G. D. Beilandet.
Cady Brrreyr.,; Vice-POWdelt, Georges Sicard, crib.
so
taire, Jules Taylor,
tier,
Seize nouveaux Conseil.'
Lrs da l'Institutir n ent
&au devastateur. Des ibeille merges.
,coectivite
dons, qua par son
interme
eine egalernent.
C'est ii juste titre, que l'As ete
meats de terrain enseveliesent La Nouvelle Abeille prend des
.
.
- Font; Madrme James Ewald
a re
Nationale
d
aloes
lemma., enfants , veillards at sa part dans 1 afflaction One theme elite yourain
s.mb e
Gerard Allen, e.8110.
Des Anee a Pi rale et invite tout It monde aux sinistrEs, nartoue i ce.ux i -ndr acutablement l'une des MM. Haboun,
Itibitations.
Carl Bethcanepa plus prestigieuses de nos rnon
de
nos
tees
lointaines
-Fortune L. Bogat
lee aux Mee de Fer,le bilan au courage.
decreta
gull
reann,
Legislatures
ND .L.R. It nous est pe goes. Ce communique sera lu avait bien menu.; de la pa Gerard Boucard,
Henry
ties pertes eat consideraVe.
Brides
Preaident F ar. Doscham7s, Georges
s tin rand mouvement de nible &insister cur le peu din en chsire dans toutes no Egli
Feu
Doririnscnela.,
le dimanche t7ils*
gene Royled emeurera run der, GitLIrt
401idatite des citoyens de that qui a ete poste i flare see at chapelles
H yppolite
de nos plus grands Chefs Kurt Fisher,
NnuEs in Bien Public torment region: Pas tin helicoptere qui en suivra Is reception
El:e Joseph Me,
d'Etat.
Son
testament
pall
Judi,
de
no
file, A . do
on COMITE DE SECOURS ilea venu s'inforrner
Rimy AUGUSTIN tique, il l'a ecrit dans eel, .Vain Lareque
Joe Pierrefile,
avec Mr, le C benoine Cul tre Etat si grave.
faits.
C'est
un
message
qui
Metteis
Eveque Aux.liaire
Gerard
Vital.
Oa semble croire. at cela
s
la
we
Louis
et
Nara, Cure de Jacmel, corn
rester& vivant danes
de Port -au-Prir;Ce
Nous adreesons mos ear
moire d generations mots
:eft President, Madame Roldo n Ete ecrit dans lee autres
.
sm sou
n
avons
ncus
Anniversaire de Ia tante.. Le monument quo &wt. fcicisasiaas
plat Zenny, Vice-Presidente, j ournaux, que
Directeue de
Est-cc un cle- moil de l'ex-President la reconnaissance nattonale wsu
romite
Mlle Marie Jose Vold. Secre pas souffert.
rn
lui a dresse dans cheque la Cherubs. deeCcsneree,
hire, Mr Arteaud Anahroleee dein?
aera dans un avenir partrett/reremen -a son ps&
Eugene Hoy
atolls
derniere
heure
En
procin; il faut le souhaiv, sident, pingenieur Charles.,
Secretaire-Adjoint, Me Mex
131r, peut douter de la ,eoeur-ial
Pigaud Directeur de be Sue aPprenons qua Mr. Canot a beaute de l 'Hi stoira quand ter, materialise dans l'ai- F-eque1. re.
intsale de la Banque Natio rnie I see frais 50 hommes cur elle eat tree .loin de nous rain indestructible.
26 et 27'
Le Jour
L mattn
26 et 27
t esteem peut difficilement
La
/kale, Tebsorier. Mae Rolte, ;a route. II eest perac.unelle.
octobre 1954
de fairs le depart entre It mu octobre 1954
Jacmel
Ex
anent
mis
I
leur
tete
et
a
-President de la
m de l'aureole
Treeorier Ad ii. fait du bon taavail du cote rage du ten
port Co S.A.
':
"'
. --
-.d'une
reside que Fon . vouvia, at
comma Conseillers de:. I. ava rge .
drait tranacendante.
[vials
eclamatiOn...
MM. Raymond Vita!, Nikne Nos, compliments. Jusenfi lorsqu'elle eat aiparee de
nous seulement de quel
Marcel Volel Mr. Emile De on`attend !intervention desques
Censiderent qua Cipelip
decades, quand lea
mes. Ce ie tare "At
tepee, Directeur du SIPF et Travaux Publics
Pe&
cendres d'un passe rI:cent late occulte de $ 20. 000 avail achett I Cola
Ielex Chrisphonte, Agent elu
"La Nouvelle Abeillee de torment encore! a mcaere par ar mois et un siege de Sena- tel 51 sacs de cafe qu'il cbar
comers'
p
0
Jamul, Samedi 23 Octobre de la memo ire
SOPA.
get rur ton bateau Etolle le
inamovi ble i sa chute.
rains,
'br .elle constitue odors
Desrigades mat ete lo
La r..selametion kolirmite destirat;on de JfItmie. quoune ce ces pages de chevet
riotisme
i
Funeral
Cipolin
est tine de ces reek kin do Weal-quer la carpi
o il le P ry
tees at leurs pertes aim de
3e Communique
mite aim. se retrouver. se mationt diplomatiques prodLi s c 17 it Jeremie siin de
enetmettre uric distribution de I'Archeveche a
eetremper cosnme dans un tee sans examen centre Haiti rapporter l'acquit i caution,
Anuitable des premiers secours l'occasion du cyclone sanctuaire:
la Repubri i l k deosrquit aux lice Baba
a ay de cela quinze ens par la legation de Portau-Prin
.
=avec lea foods qui ser-,t re
rne. felon lapport du Corsa
,,,,,------1:-----.-c,-,Comite
de
Seems
de
le
27
oatobre
1939,
descen
que
fransaise
i
-Utak.
d'Haiti
a Nassau, que litlee
person
dait
dans
la
tornbe1
entois".
Cette initiative facilitera. r Archeveciie avise
dens sa quit I caution tut great
du respect et de la vine
bile
comprend,
nes
et
institutions
charitables
re
. at
lane uric certaioe rnesure la
tion de tous sea compa premiere pantie, one dernande clue c ett cc grattege qua
per
desireuses
de
fairs
Is
charite
tichty, des rztorit(s mpg
rtariotes- I. citoyen Eugene
Is
cafe
L.
3.1a
mit
de
debeenuer
crindemnite
tellies thins revaluation des ''''' siniare5 par eon interme Roy, President de la Repu di ;$ 18A26fait
que Cipolin Nalieu,
lee
done
en
ein.ece
blique
cur
le
qui
au
see
d'Haiti,
aemmages. A cat Egard is coldiaire que
Considerant que en Floe
cours d'un des episodes lee locataire du siker Armand
liberation des Official's et no erront recut sox adresses sue pl
lee
loie sent tree rtrictes it
us tournnentes desut
notre
(Felix)
tut
condemn!
I
payer
ce
_i.,.
tebilites des sections rurales r=ntet:
tonte violaticn entrain e s I LcPnlitique,
Le
crEancier,
a) Les Presbyteres de histntee dans
$
30
de
layer.
L
ens
toute aft pin
Unit peutetre apprec:able Petion.vi e et e
earner;
e coneaten slice
de la On ne badine iii avec lee merit Elu nats-Lnie,le
rn
un ,moenC
Notre enquete aup.Ze des , ,
I Iota esesi
preneurs
ni
avec
les
patients
era
aux
consAcience nationale.
planteure revele qua la gallon "nce'
tin tournart oil la Na fit executer dans lee formes ranee mut er eore,pluelriedes.
Petit
Seminaire
b)
Le
Vest plus propice pour le rm.:,
tion haitierme, etait en legates la sentence du Juge , Considert.nt our Haiti eel
College St Martial.
it autres cereales.
ileine gestation mocrati de Pali. Il fut said execu dans la pitnitude ee see
L'Institution
St
Louis
c)
que, l'unaite des grou te et vendu judirkirement droits quand il datod ire /04
ha demandent des rl1drt5
g
.
r
pements politrques pour
<de p'itates docccs 1,1tives
d)
Le
Pensionnat
Ste
Rose
tant si opposes par leurs di one barrique de ta,f1A.J5 DOU _40uaniZree
lora la rfe-o're commeo-era;t
ga s de Jugea 16 jacv;er 1 912
vergences le designs pour teilles de Sieop,
de Lima a Lalue.
que Haiti ee devait a a cunt
e) Le Pensionnat 1N1)ID. la conduite vers lea haute; viaaigre, 2 balances, ctk
Au timers des af
Economisez
Jamais reclamation ne ut indemnitE cu tenor !little.
du Sacre-Coeur St Joseph. destinees.
vers lequel affluaient
frarcsie et reirta is cc ale
EN ACHETANT
L'Ecole des Filles de la fairea
lee passions et lea sollicita plus ridicule et elageree.
r-n 2 partie
de la meme reclamation,
LIVRES et FOURNIT" Sagesse I Turgeau;
e
Les auteurs haitier, tic
RES' CLASSIQUE5
La comma recueillie einsi
reclamation consiste der)
choisies pourraient
$50,G
i0
Lectures
la Librairie ctessique
que la quete du 17 et du 31 INDEPENDANCE
uric dernande -en
.LA SEMEUSEe
de dommages interels, bask contecrer quelques Pages au
Octobre seront ',remises au Sc
Direction : Un COnaite
Itue des Miracles a Ole '
tariat de l'Archeveche pour
sur la detention pendcnt 9 Docteut John B. Terris.
Franck J. SERAPHIN mole de Cipolin sun juge.
Is Croix Rouge
RIGAL ,
.ervir colt a la reparation des
1954
/Olin pour earegietrer lee skis
,
ortude,
t-au.
denim
le
Genent Responsable
merit pour contrebande et fal
La Ligue Feminine
,
sificatio d'un acquit a caution uActioSociaIe
orga
Rene S. BENJAMIN
du
chef
de
la
son acquitement
di.
Redacteur en Chef
tribunal
nice
one
matinee
falsification, par le
en 1904 manche 7 novembre
criminel
de
jeremie
Mare Therese G. PETIT
et la perte de son voilier qui l'Ingtitut Francais an
Administratrice
pendant les poureuites eom- sujet du vote feminin
Fournisseur Aupree (les ae.iteux et Pharmacies po
bra en rode de Jerernie au Le public y est coidi
sa hcute rrte Scientifique.
Direction-Redaction
court d'une tempete, Le Doc lement
Administration
tom
Terres fut chain i ccmme
Fournisseur At
Haut
ten
tTles
son
73, Rue des Froets,Fcrte, 73
Les manuscrits insCrEs cu tiers arbitre per le minietre Le nu' dee'.
de France, Mr Arrouard
.non ne seront pas ren:its.
sa qealite
et Mr J, N. Leger ecritai
1Fourni5seuT
ABONNEMENT
Gdee 3 00 re d'Etat des Relations Edte
Port,euePrince
e Vabre
AO rieures,, Ls tier-arbitre,
P-au-Pce Proyince
guy Sejourne et
Alcocl-Alcool
Guy Seiourne
14
1
13.1DiPENDANCE
M angez its pains LARCO HuvCZ lec Bo:ssoint igaZeitSes LARCO
11011111111111111
MINK
146111131PMMILIMMIBIONW
Dans les champs6.6
La Gd'Anse Informs
Le dit plan a et4 longue
c-ais We Paler
applaudi per Passis
2)i charger lee amnions pour ment
Et Rignor C. Berit., a, e. Lire Poo
le transport aux magasins. tance.
nerd et le--Dr Laurent an
8) I Pernmagas.nage,
4) a la preparation des ont vante publiquement mandant de I Arrondissement
se commodite. 11 a ate de Jscinel, lui accordant tout
rC.'..-.
aussi bien accueilli par le les pouvoirs pour faire avorter
Plan de travail
cours d un civil (sans doute
quelque tnilitaire en retraite,
venu avec lui de Port auPrin
et), il rie decline Commandant
qu'il devait fusilier (liste qu'
il emit en l'imprudence de
communiquer I de j a cmiliee s,
aors en voyage d'affaires I
Pour vice precident de la Croix rentreprire plait tee.
I Arrondisvment de Jeanie!.
Portatu-Prince), tune's de re
une distribution ration Rouge liattlenn e qui con- Le CEneral,Bstaille Usk en de La
harangue que It Ciller.' volvers, firent irruption dens
seilla la formation d'un
nelle et equitable:
adreesa,
en
in
circonstance,sur
In
Cro
xcare
i
Port-au-Plaice
b.en
des
local de
charnbre, et ouvrirent le lea
a) Diviser la villa en comae
Rouge lequel icrirait I la jourstpres set nomination, bat Motel de la Patric, etait plu In
cur lui
blocs, b) Namtner au moins Croix-Rouge haitienne pour tent tout lea couloirs -4;\
tot
Mt
avertissement
des
me
2 chefs par bloc, c) lee avoir son agrement.
l'hornale qui allait meteuxtent toutes lee cou'isse 1\ en sures cm il comprait prendre. tieDr
Chefs de blocs font It re heures apres c'etait fait,
hien
d: Lai,ies en &JAI,
von
La sinaul ire cfrf rnonie it n'etait recta
tensement deslarnilles de et jusqu'a cette date, cette true dune rtforme
leure zones respectives et derniere fait attendre an xi lait faire opErer I la Dotrafie ayEnt pus In, ie, CEnetal en gnaw dcris la citiare masse
d en faleur remettent des tickets ponse.
at a PAdministation des Fi treprit une to.rute tans Is vii ce nü elk evit
Att
tiouvfe
mentionnant lee renseigneCependant
la
derniera
minces
wand le president le, au cows ue iaquelk it et Imdonstre
rnents pris, d- Apres recen clistribut on a etc faite par r
etait
encore
a
is
fit
procf
der
I
l'arreetation
de
eat
4inrormE
qu
aernent, lea chefs de blocs la police. Le procEd6
Dula la nuit,la maiscr d'U.
ao transportent aux maga- galement mauvais. On a vu CaPkale. 1w intimer l'ordre deux c toyens I qui it impute Iyse Lapierre, le commutate
zine pour eider I is prepa ce vendredi la, de pauvres de re rendee dans son Corn I'mjure quoique ae trouvent de Is Police. qui, dans Is mati
ration des lots parce que inert s de families atteniire mand-ment.
chez cue. mats sous leur gale
connaissant mieux qua per six heures durant sous in Ti dut partir le lendemain rie. de ne &etre pea tenin de nEe a Eif releve de service,
fut envahie at perqusitioran(e,
aonne, lea families de leurs pluie, que leur furent cer- q u i
Celt un $limed', bout et dr:converts; I son anti et him n gull cut one jambe
ionic; e) des carnions se vix; une marmite de mais.
vont affectes au transport une demi marmite de riz et arrive a Jacrnel, dens Is vee; il visits bon hombre de casste en sautant do baron a
des lots; f) Des Scouts at et un quart de livre de man nuit meme, il trouble la sfreni Emile a I qua il .e dissimula- term poor se refugier dans una
des Gerdes assistoront lea Vague. Le resultat sera tt du moment par uric publics pas sac intent.ons de- repeal
[nelson voisine, ii fut quand
chefs de blocs dant la dieetre une pneumonia, tion faite sue tambours at sue lion auseiret wrap iverait le mime
mit en Etat d alienation.
tribution des lots; g- lea peut
l'air clairons, pour annoncer gull regiment mts a son service, de
Pinfluenza,
puisaue
distributions se fsront une est infestii et quilt present
Transparte
nomme Ccmniandant de ji en route; I r tine '(ci tiles, il au fort de is dans one dodinc
fois par serraine.
Cha
qua jamais, lea evade &sit
Petite.Batteele.
l'Arrondisrement,
at qua ton osa rreme annoncer a In mire
qua famine en recevunt plus
mies sont I craindre. Nous installation aurait lieu
avec
lerdeuadetenus
de la ma
son lot remet le tickets qui feeor.m.
le
Ian qua c'est eu poteam en face de tinEe; ils furent bachfs
es i plaindra en ef
I la
lui avait eta Wage a un asdemain matin, a 9 hailer, cur as mutton, quit ligutterait le
sistant du chef de b lac qua
manchette et achevis par cle3
Pour
quoi
donc
ne
veut
Is
Place
&Ames.
Its
de
In
famille
pour
Etre
fu.
le chaise pour le lui rernet nn pas appliquer In solu
coups de feu.
tre 24 h urea avant la pro tion trouvee? N'auraitort Ce dirnanche matin, Batail ille a Is vue dcs siens propres Par qui ces nouveltes erica
chaine distribution. i) ure pas conscience qua jets se- le arrive st.r Is Phu& en is it I use entre farni,le dont les tines avaient tiles ft f orreP,s
moyenne ,quaritite pent e- cours, jusqu'a ce jour, queue, ,porti nt on chapeau megabits Etaient de, gent de.
tre prevue pour cheque fa -ont loin d'atteindre le haut de forme, root.tE cur un mifeur,i1 &clam qu'apris go nge., puitque ie CfnEral Brt
milk et controlee par tato
inistres? fougeux cheval,-- oh! Co ,uen il aura' nettoyE la ville, des Atantitait molt Is yeah.
ceci pour une semaine jus quart mime des 23-1054
te ironic! etampe des le,ttes mulatresses,devt raters veuves, r !knife.questions !airlifts
qu
complet eptusement
CORRESPONDANT
D.C.D; il prit le rummer+ seront see femmes.
des artidies. etc, etc.
Mais quand le lendemerin
mutt de rArmee gull trouva-a---4,,J itait, pies de six hews du une petit de rirmfe
arrive
en
position,
at
spies
l'avoir\
""anir
qa-a----313.1t
n
ie
eel
regagna
Ouvriers et Patrons
jacmtl.
c'etait
pour
descen:!e
lams ge. le Ike Psis
tisfait, depose sur le Fast mandeuvier, glace an con 'la maison. Et tan is qu il E.: au tombeau le Central Idea
,,,
leg depots calcaires
Quand
que VOUB am. &robe de l'egoisme.
par fraude I vos ouvriers cue la carapace est bien
contra vous at qua leur cla solidifiee que voulezturn ,Novarum: aVoill que le
"IMMO,
Ea souvenir des
einistres
tsLit,,,Lans cachaaoAbre, au reze(
tor Bataille avec sea lugubres
projets de repression.
dizaine de-enoyens de ceua
Emile TALUY
qui Etaient ports cur Is :Me,
de.chanufhanger, uric
essessmememowareb
Imprunerse
de
"L'Action"
de res et demie du rnatin,
Avis da la Loterie de 73 ue F ro it-Forte
Cathedrele, le Comite de
denses PArcheveche
firs chanter
incur est monte'e jusqu'aux vous faire?
milks du Dieu des carnets.. coeur en couches
Le 12 novernl:re, I six heu
l'L tat Haitien 11
Nous partageons l'opinion plus en plus
de l'auteur des.Considerations
Oui que croyez-vous pou
La D'rect:on de Is Lot.Mesee solennelle de Re
cur It syndicalieme". Seul, di voir recolter d'eus siron des une
les sinis tie de PEcaeliaitien s'em- 1.47 Atrreste presscientiel..
quiem
pour
sah-il, le syndicalisrne pourra mutes de pain, des reliefs trig de tout le pays. Que les praise d'anncincerau public
Suite de la lire page
un jour darn re cette barrie d'ortolans si you, ne vous catholiques se fassint un de qua ta mise en circulation munales faggot mobil d'un
re qui existait entre rhomme organism en syndicate aim voir de venir prier pour tous des Billets du 118e Tirage
novembre 1954-est fixee =As.
de is matte, les patrons, les
, at independents (A bons en coin ui ont ete peed Res
Notoos, pour how, qua
jeudi 4 novernbre pro- MM.
capitalistes, at rh"31131 Ges tendeurs saint!) C'est M.A.P. subitement dans lour eterJean.ty, et Mi
Chain it 8 heures du matin. c e Andre
. ennui et al
rues r esciave volontaire . II en dist gui us rsposit nite.
Les Billets non reel/Imes Gerald .Roumain,
Quant au 25 novernbre,
candidata
act donc necessaire qua tee que :don Jean Montez I. e- nous nous unirons I tous par Ie clients babituels
1 la Deputation
syndicate s'organisent serteu franc, "seules peuvent rfsis. lee cacholiques americains ront mis en vente le lundi declares
la premiere at la deucement. II ne faut . pas qu de ter a reaigence at a la vo Ion at nous profiterons de ce des 8 heures du se:1min, pour
lueme circonscription, ont
jour
pour
remereier
le
Pon
La
DIREC1
ION
Cent "la conscience d'un fnor tfs ths patrons capitalistes
lance vine
Dieu de tous sea bienfaits. Port-au-Prince, le 29 octo- respectiventent
me prude a soulever. la 1:46vil es assocations ouveieres in- 11
iiiresse aux electeura at ay aura cc jour-la I 8 heu bre 1954
mis pour exposer leases
lion d'un splendide isolement apendautes qui ont acquis rea a in Cathedrale, messe
Wass, tandis que, de son
la peur de l'effort inutile, le un ceitain dtgre d'indeeen basseavec cantiqiies suivie
cote, le Depute Daniel Fla
AVENDRE
decouragement d'un perpetufl dance et de force de caracta du Salut au St Sacrament
gnoie) candidat a la reelec
Mairon
moderne
I
K-os
avec
Te
Deurn.
Que
ceux
qui
recommencement pour enit3,0 re."
premlare cir
ont
echappe
aux
ravages
du
coifTrois
eharrbres
con
T pour
eeii olna,,, a ouvert di
yer le mot de Maurice RiNous teimircre avec: RI cyclone at des inondations; cher retage ,pourvues de taus ros
aus' Pate
o
ea,
gaud,
que tous lea sinistres qui conforts. au red de chaussee manche,
CAUD,
chand, is aerie de sea rneeLa S.O. nous clit. dans
Les ressources insuffisan ont ete secourus pensent a grande salle a manger W. C. tinge
a cette ceremonie d'ac
son commentaire d'un article tee conduisent I rangoisse dea venir
Hygienique, cuisine intErieu
du Rill. Pare Houtard public dettes, de l'expulsion ou de la tion de grace.
lent, tout parait normal at
Le
12
at le 25 lea chants re Electrique. etc.
par
la
Catholic
Labor
Allian
lea candidats qui s'affronP
taisie.., le travail dirninuE ou, eeront assures par le chora
S'adresser a la Ritchie Jean tent ainai le font evideni 1
cc (Chicago) intitulf: Le nou supprime entraine l'angoisse le du Grand Seminaire.
ty
en
face
Station
Y
vi.
merit sous la garantle de la
V eau capital's= retornbe dans de it misare et de la faim, . Lee catholiques de PortTel 5972
libarte electorale.
ces vieue plis, SI NOUS NE LE TRAVAILLEUR quel qu, en Prince, Petionville, de
VOULONS PAS PASSER DU il mit n'estpas une machine. la Croix des Bouquets et de
CHARLES FEQUIERE fit Cie
Carrefour auront I coeur de
CHOMAGE A L-ESCLAVA. mais une personre humainel repondre
POrt-cru-Prince, Hcdti
I ces deux invite
CB MAI'S AU TRAVAIL HU iti a par exenap:e, un droit rEe tions par pitie pour les siMateriauz
de Construction
MAIN ET ORGANISE IL cu travail rnesure, eu re as nistrer at par charite hater
NOUS FAUT NOUS UN I R convenable,au travail hurnain, nelle. Qua taus lea fideles Vous trotgrerez chez Chades F4guiere et Cie, dá'
LIBREMENT. PAP NOUS au respect de la dignal per de l'Ar hidiocese profitent Pomp.. 'MUMS pour maisons priveee, Hotels. In.
de toutes nos epreuves ac- lustries et Grand es Irrigations; dea mote= Disiel
ET POUF NOUS!
, sonnelle Tout cela reclame tuelles pour grandir davan
WMTE aputes depuis 1870, des Machines Agrico.
Dana'L-.-nu;Fur'el't sccial en faveur de la dicence outra tage dans ['amour de Dieu
des jrne-ta cuvrage couron.re gr. des "cctrivenance3,, mori et du prochain at prier a leis pour le Riz, le Café, la Game at Sucre; des Mashingn-Ontile South Bend comprencmt : Tours, Pet.
Ter 5Ac:d=trie
FrE'r-C='"' stes des droits mCconnus, tits vec plus de ferveur pour
Fess I:al:cr.; rcre li-crs pt.ia - iaiblesses exploitfea"Ill
kauseit, Eta= Lilneurs.
Haiti.aarn AUGUSTIN
44, Rue
Ilignorarce beate,voin
Fere S. BENJAMIN
Evaque Auxiliaire
-
puke du Litx.4tre fa,
(A :SUIVRE1
de For t. au. Prince
ig fl, RLIO Qfstcr,b Cabral;
Esseasseser.
le nom seul suf fit
Le Muni BARBANCOURTsel...suessee,MSIC 742W4-Z7VIIIMISOFISM...,,-,,,jadts.,
.tf -orliaWa
art taleolesesseesee,
Devant le grand deuil qui TRIBUNE LIBRE
-710s13201."16°
I Inatittzt / ROCKF EL LER
et lea missions scientifi
aimed
ques et religieuses contra
caines dans la Lutte
1011
la tuberculoee et &mitres
i
En
liklarge
une
no
°aw qui a devast
maladies qui desolaient la
haitiennem
peupia Nippon. On oublie
tabl., pestle du territoire
fin lea missions qui hi..
vational et plonge dans le
re
re' ...t. envoyees pour la nip
deui at la consternation la fa
ustruction des villeq
cb
entiare,
mute haitienne tout
pones au frais du Gouverne
temoignage de gratitude a l'endroit du noble
meni:---.turtifeain et des ins
nous cffrons eujourd'hui au Notre
titutions de bienfalsanc.
a
Peuple Americain
public CUlignes,ien usant de
ce er 131
rhospitalitl qu'a bien voulu
Mr Paul Lizaire, vous le. musans distinction de cou l'endroit des sujets du Mi mertcamesapres
de
de terra
'
DOUs &corder avec son esprit "Di'
kado etablis aux Etats-U tremblement
:fez bien vouluoffrir aux Etu leur ou de race . LImmortel
1923 ci-dessus mentionne
d
de tolerance habituelle la Di diants de (*Institut Haitian°. Abraham Lincoln, pour at. nis jusqu'it cette lottustni
teindre cc stob..e ideal, n'a- 1924 qui'y a interdit P. S" ,1) etc, etc, etc.
raction de .Independancc.. Alnericain.
Et la Chine. Que..T1O dolt
volitdpas hesite une souls se gera:ion jaune. Mais oft pas
Adressees sous forme epis
clone
pas vets* tres noble
je ne puis vous decrire ici n 7 a moans en ques- e ropsouvent sous silence
l'Ez
tolaire, au moil d' Avril 1950, la vive satisfaction que j'ai ctio n a .solide unite qui de lei actions combien dignes patrie cc grand pays dejoust
trime-Orient
de
nos
il y a donc "plus Ede quatre eoroUVee 1 revivre les faits de devait assurer al grandeur d'etoges de votre pays apses encore si arriere,
cotta
sa patrie, Dieu avait be lea mission Perry qui favori Chine at lente, at lourde, al
ass', k revAttache Culturel il la vie nationale at internatio de see
etendards et, de nos da en quelque sorts P intro
l'Ambassade des Etate-Unis Rale de votre gigantesque pays ni
bien que de facon uction de la civilisation difficiie I dements ?
d'Amerique I Portau.Prince, qui m'ont ete inculques des lours,
T-tUT D'ABORD,SON
tree r el a t i v e, le FAIT Occidentale dens co int&
nui
!dr. j. C,Campbell. eiles pa ma plus teudre enfance p a r tats-Unts- d ' Amerique ressant pays de l'Extrerne INDEPENDANOE. ICar
la fa.
*
quo cest
-raiment d'actualite. l' autz meme u m ours, lib re, totatement libreorient. on eau trop sou &ignore
declaration du moils
o
muse
Nous lea dedions yolontieti
ime veernt atria cm xconcours made
Djurant
deh
pare Alpur
Secs&
mon
Septernbre1989
IDOLATRAITonsevotre
trig
est
une
gloire
et
lek
et
morau
que
vous
l'A,d
des
t
urhui
ambase
auiod'
'tat Hay ducanna
qui
iu- i vex pretes drur .susci take Phisteire soLuissi le nu:met
d'Amfrique.
au
joie
k_our
rhgmanite
EtatsUnis
noble patrie.
te r ce grand reveal qus fait darts
i
DE LA PRA
Gouvernement de Waehngton
de
Une foie de plus, it m'a ea entiere.
son
orgueil. On oub.ie
. la duple et co
1011a TE °DYER:1'E
&u ler:
i
et au peuple Anzericain tout permis de carntater que votre
si
le-lestint6ir
enri dche i) ble attitude qu ityou. avez quo le celebre Empire dolt
p a y a cons vatCrep eteried'-;
tastier a roccasion de leur
et d'enrichir encore Phistol gitoreite ezdt 1895, apses la con le mairutien de son Indepen
haut Elan spontanne de gene immens
titue en quelque sorte la terre rda.clef t'thumeniee des traits,
Auurattftde Spi 0 dance contre le gre dee
Vendroit de notrc
"'Mite
Europeennea
mis in a Puissances
maihmenses classique de la libcrte humaine
le. NOSEK
pays et dr; nos
a- qui s'afforgaient d'arriver
Oilchicun petit adorer le Dieu plus an' :bet!, et to. plus Ina Is gu.r. e sino-ruppone
'
et det
populations at efiroyablemer
gnanimes.
!ors qua, comma des p1011I son detne,mbrernant
- aeon la conscience, czprimer
qui
Mikado,
Nut
dessous
Ehistorique
Puissances
Euto
l'Empire
de
accablees par radversite.
et,
1
en vres, les
sans entrate it pensie
la
poursuivait
I
son
profit
anis
qua
celui
de
votes
pays,
lemma:
PAngleterre,
Le peuple americaingene
eat in faveur de an legendaire puis
politique d'absorptiGn pure
tfet, Monsieur PAttache m:inoc.:, teal
inconstablement le plus
rTtcele plus de
waves_ et,siraple par la oreatiom
sance actuellement la plus for
n_
Teta de la, planate.
midable au monde at de sea
mirk au Nippon on les cPetats-rnarionnettes et' ese
Ce 'e sentiment il ,l's tou inepuisables ressouttei, y" viteuelittueritmneaoe
cm actes desinitr;" Il pide fruits de sa victoire si chere monobstant ledutrait.
6 Fierier
Nippons Washington
jours ruanifeste durant tout vre en pain et, en securite et chevaleresques, gonvernant:
accostsi ment acquise.'Les plusieurs
tent
par
1
1922
qui
consacra
le wind
.
et
sa
belle
histoire
le cours d e
honorablcinent son exis quettes
territoria
4,31es citoyens. LuiLlnia imes
sir
Pintegrite
Tpar
,cle
pa
droit
gagner
Et ton pent dire I bon
et que cc sont precise
a:une
ut
e
le.
de
la
Chine
et
dont le
ter
tence
de
"tre
chent:veoteruer;epieseircrntrepro
que si la nature a dote le gi
moment
integrates et histo7e,
- A t.ppon fut lui-meme
ces
periante °u. odors ROOSEVELTesa" nil
que est trait&
notre pays etait 1
ritoire des Etats.Unis de
- "lora des wire On gait
ces securites Nubian (securi
eliaticin
intes quidevai
ne
de peu
£cono ii la vie do nation qetuisz
fut s igni. Pinstigation du
et quasi-inepuita
ntgociation
en
t
en
territoriale,
sEeuritE
vous ma r
ple,
outir au traite de PORT- President Warren HARDING
bles ressources si le genie des t£
rnique) qui ont cause clurant ore vol premiers pas dans a
d' I- tat
SV1OUTH
du 5 septembre et du SecretaireHUOHES
dirigeants at des populations ces trots ',derniers silcles CU
'
1.un
de
vos
Illuse monde
mble oublier Charles E V ANS
1903,
mats
on
a
-le cinquie qua. sans son intervention et fut le corrolaire oblige
americaines tout (---7ieres a -immigrations
anassives qui ont tres
su galvaniser ces --Terssources assure sa grandeur et sa pros me- secon 6 par d'anciens les hostIlitie nuraient sans du traite de Ihnitation der
tout aussi celebres que lui &mite sepsis et Is Russie, annements navels concha
leur paye l'une
-et false
un Jefferson
ues et aux res- le rnerne jour at qui octrosinon la Perite
luttes un Adams
des plus grandee
Les
haute
faits
de
ces
' pas' he aux e t en d
son- n ' avait
un Madison
ces ya I I' Empire du Mikado l
plus grenade puissance du moo epiques qu-euren t a souten ir sitS i faire tine declaration sources gigantesques
d'ailleurs
I
pane
proportion 3N.5 par rapport
dernieres
.te de principe qui a giimmoR
de, To peuple americain tau. vos ancetres pourla
. aurait lint pout aux navires id. ligne bated '
Ls
entanseess
senti
noble
".
jours mu par un
de leur liberte et de leur lade TALiSE SON NOM
etreipar avoir le dessus. On sasses et croiseurs de
meat I la foie hurnain et chre pendance i Iaquelle,n0i15 grand James Monroe no re- °ub le. re cduest ala fount le-- et aux Dorte-avions.
doutint pas pour sa jeunena opposition
Pdt. Theo- Les responsabilites prism
tien, a toujoura it' faire la
c e s dore 11100SENELT
aussi, haitiens, nous tionalite la ligue de
et du par votre pays par rapport
partie belle 1.-tous les attires avonscontribue,
europevieilles puissance,
Secretaire d'Etat John Hay i, cette poiitique de la Per
peuples de l'univers.
pourrait, peutcette teOuverte aPpartiennent
d admira enees qui
voiatilistir. Nardi- clue le Nippon dut iipas vu desormais i ['impartial*
Port at' Prince, cc 19 octo m ont fait tressaillir
permettant
prim
sa
part
tion
tout
en
me
:v./1r
s'etreie fois histotre et l'on salt quo co
eerduenne nouvalte
bra 1954.
engage Is ;rPuTr
Inc otre.. cc fut son attitude resolute et 6
tine fois de plus de penser aux
des. fruits
de
F.A.D.
d
.
.
.
.e
st
e
in:
alnte
de
21e
sp
era
ont
1::
qui1 assait ire au ceLlbre sa position forme et
luttes non moms titanesques
ous sea successeurs jus.
branlable
pcur
le
maintien
am=
et
t
'
ent
d'
avril
que
menerent
a
is
nos
j
Port.au-P since. le 18
qu'a nos jours de l'iliniter
SIMPLE du principe de Visite Re
"N:SecretairOTRE
HaY:FAIT
pour nous leper notre t r i s pour la plus grand seciaritO?:1
POUR rerritoriate de la Cliineginon
1950
D-ESIR
LOI
e, les peu- L.._.K.s_ptli.S.SANCES EURO nacre par le traite de Weedare patrie haitienne.
et liberte de SOUS
Mr. j. C. Campbell,
ci-dassus mention_
Ce sera toujours une grande pies de cat hemisphere.
Attache Culturel a 'mbes
PEES' '.. .,. On onblie quo hington
ho E eur nom, Monsieur c est It President ROUE E p1qui provoquerent
Is con
rade des EtatsUn-Aa d' a satisfaction pour tous Las
DecentAttache
Cul turel, voultz- VELT qui procu re it cette e flit du pacifique 7 De
n
I Po:tau.Prince, mains qui merit en cc b a a l'
vous permettre it votre hum poque auNippon
bre 1941,14 Aout 1945.
monde de constater gin l'en ble correspotidant de
En son Hotel,
b
redresser
adg
des
pour
raider
lati
centre de tool Las peuples
jour d'adresser a vous et sea f"mances qui munagaient C Franck A DCR.5).ND
En Ville.
' T ariots nis ruine par suite de cette lut
1Attache C..lturel. no americains la settle utte a u peuple destres
vous ay-z can tout entter un
te qu'il venait de soutenir
A SU1VikE
ai lu avec un reel interet fratricide qua
Empire
comae par run des merci.
le.s.colossal
dune
nue
a
Re
(2,1i
ae
se
rappelle
enco
On
IC)
LAti
II.
bel ouvrage .Esq ,sse
sentiments :e. plus
rpse!!sscaebe be ri:Mes_sea ge. leo I'll
uubli.e cue
-.. 're les granus
tistoire des tats(212,-.1, .:*t-line des aient jamais arien, !a - ..Ita
t
- d.
pricterar,,,,;re
qui
come materiela prodigtis A la Lib rairie
genera Fntrnore
.
rinie, que,
transmits
au
&Licahumaine:
la
liberte
par le
', eve re integrate de t011E les bum do ylutsu.Hit o ll Frripereur au peuple Ni
SteTivs..-rese
de E.2...ee distingu6 tt,5.
C.uuvernement et le peu
on
bon
le
et
Com:int:more
le
Meiji)
par
Rue
de
Miracl.s
Na I3S
'3"--ae
Profeeseur,
u
ple
arnericain
en
1_923
apres
...........,......... .
Matthew Perry h. 8 juillet le cremblement de iterre anci enne
s
"
3'111.
1853 et qui suecita au Nip- qui detruisit un grand nom en face V1fttrier
etirrel
31i
i
pan le grand revel' connu re de see %elks et di, sea VOUS SIOUVriEZ
L
iota tin a3
sous le non de ('Ire Meiji. province e. On oublis I oeu
O n a seuveat reproche
de
5
ans
par
sa
i psi tortitr cut de lima ciassiqu.
immense
realisee
depuis
Plus
...._
les °bus vre
?
ii, P e7ry
ances sur les pagodas de
qualite incomparae, invarb
et i votre pays la
selectionnes, par son arOme et on gout nckto
' a
politiqhe d'hostilite quil
pratiquee
pendant
pres
de
exquis.
(MILL ,
quatre-vingt cli,X ens, pert
Agents Distributeurs:
la
meille,,re
des
marques europeennes
dant .plus de quarante Ins,
pour etre plus precis, Pea
Agent-distributeur pour Haiti:
droit de PErnpire de Mika
Andre KHAWLY
r/
do et lea proce3is d'oppres
TELEPHONES
Angle
Rues
Ccurbe at des (tract
sion de voa compatriots' a
34892et 233
ifflige la nation
la suite de cet epouvantabic E-
a
de la granite desolat
11
Nationale.
t
It
pour
meat
i
4mben
d..Als
libertes
conquea
-'' etre, la
signsgantesques
presidents
'
cut
reie? apgaetr l
et emine d'E
merique
cdontrre
nobles
Uaocmptable de la Regm
Monsieur -.
e7ppon
_______--------------
La
t SPD
cigarete
bliale, ses tabacs
2impose
et Co.
Joeph Nadal et
Direction
lui-rneme
La Biere Hollandaise
CY
(I
4;
BFREBDOMkDAIREi
fere Aimee No 11
1-1A1TI
Lib erte electorate
Lb erte d e parole
1
Lund; 8 Noverobre 1954
a je.
Ouvners et Patrols
Par Rene SyIvestre BENJAMIN
'A,Officiellement convoquEes sec Is cloture le samedi 30 cm
(Suite, voir lc numb.° precedent)
=dans kens Cornices par arra tobre dernier, de Is session ez
vons
dit euii der re pas see emloyEs En quo i
Nous
ite prEsidentiel en date du 25 traordin a ire des Chimbres
pit gener Mr
metobre EcoulE. les Assembled Legislative'. la campagne elec nier que le Ciment d'Haiti re cela
Vrimaires. COMM* on le hit torahe est entree dans la phi fuse d'aesurer _le transport de Brandt. II ea pea biers que
-se rEuniront le dimanche 9 se decisive, vu que bon nom see centaines d ouvriers mail luiOe fuse aucune objection
prepose I c es fiat
a fait fiasco... Au bord de
mer nest pas rare de true
ver de. magasina, ele.tleszen
see disposant pas de chaise*
pour les commir... yOramet
de
la
-
jeusiesest
deputes tout pie; de notes rVines si on le lui dernandait, msis Ouvriere C a t holt gut.,
eni Sections des Deputes et sont candidate 1 la rEElec Brandt qua fonctionne avec gut le lui demandera? Deci- a plus dune foie attire rat.
le
une Equipe de nuit ne voitu. admen t,
des Magistrate Communism:
voir suite page 3
PO:mime tention de qui de droit
situation bien trills (haul,
Les Administrptions Corn
limier 1955 pour prodder bre de
nos liaise!"
enunales. de loser cotE, oat dE
;a invite. le 3 novembre en
emus. conferastement I l'arrE
ktE presidentiel. iecteurs it
Sectrices I venir sloserire.
des apprentis. Cette dant
La question d'Unite Monetaire
et l'ami Edouard Esteve
19 novembre en coun, en
dOuvriers eat rivet I tau eft.
tut de travail qui recede
deal le nag de ces puma.
petits dernestiques,
fre-douleins, dart Oil Us plat
des jainais IlleZ
tint ft
Par Perceval THOBY
mue de voter pour, let mai
elate de leur chose.
Done. vendredi de la se Port-au-Prince, 15 octobre
'Maine prochaine, I huit het; 1954'
Mon cher Esteve,
ea du maim, les inscriptions
Hier, votes nous E01,32 fait
,euroat commence i travels la
le plsisir de onus apporter,
IRepnblique.
On mit per 'Clients, qua voies.meme. un ezemplaire de
Apergu cur In formation histouque
de In Nation Haitienne
.
!nape rezistenee
k Revue Haitienne d'Histai te monetaire; en Haiti.
flumes les plus diver...Male*
Vous me pernsettrez de esperer des jours amiss eami
re. de Geographic it de Go
legit. le awake de Jolliet vous, rappeler, ici, ks clues. best
1954. editE. tee jours.ci, qui tions que nous primes la peine
Un apprenti totes et
crustiest k reponse i noire at de you. poser. comme condo service &Ms boss. seals walk
tick, pane does le numhor lion de notre article:
5 me ne commit pat
aPartir de 11 pour 'file encore i fond son metier ow
des 4, 7. 11, et 14 Aont 1952
de L'Action..
Suite !age 2-
ZOif suite page 3
Avon eette courtoisie qui
ontrat de travail
Tel est le titre de Muer& tons le plus large emcee il'o u sons est familliere.vous SOUS
0
Entre
les
soussignis
14e, signE Etiene D. Charlie?, vrage dont ['Echo &borders. avez !sine entendre que voH aiti
Le
syndicat
des
Tannenrs
et
Corroyeure
de
qui vient de [maitre I rim. I lout' cur, nos frontieres et tre documentation, puisee
represent.* par Monsieu r Windaor Laferriire, diUsgsat
Iprimerie *Les Presses Libre'. ewrcione l'auteur pour is des Sources concIuantes par du Syndicat des ouvriers tanneurs et corroyeurs d'Hak
leur
meactere
scientlique.
au
ti, identifie au No 8705-BB (rune part, e%
-et dont'nous avons recut on delicate attention 1 Tindroit
La tannerie Nationale d'Haiti'S.4 repermienties
rait Epuise le question d'uni
ezemp'aire aissablement &di de noire onions.
par
,Monsieur
Genari Marti As, son president, idesetWis
cacE.
0
ata No 4110C:. d'autr a part
L'ouvrage qui sit cane d'une
II a Ste conienu it arrete ce qui suit:
S.A0 s'esigags.
prIface de Mr Thomas Le.
10) La Tanneries Nationale
payer dorenavant ass esssployes Is, salaiess suiVentea
.cheud comporte une Table
(hebdoinadaire)
.des Matieres qui engage I a
Suite page 2
'lecture.
l'etat de greve a la
Tannerie Nationale
di de declenc.her In viva
Succes du Syndicalisme
I la Tanner'''. Nationale de
actuel -"a
Apras
le
minces
de bon gouqernernerst
Martissant, le mercrodi 3
Republique appele gatemen
aloi
obtenu
par
le
syndicat
nay/timbre 1954. 19 heures
eissaa
del Chauffeurs, c est au ainsi ee eYonletillet
du nsatin..
ponutaires.
Des documents eonsmu ictaird'hui Is tour du Syndi lee couches
Redde
Ceeseri.
muniquis I ia Press* par ea- des Ouvriers Tanneure
Mr Windaor K.' Leferrilre, it Corroyeurs d'Haiti) qui
Celebration des
Delegue de Syndicat des Ou vient de remporter son
vriers Tanneurs at Corea- tour un succes tout &mei Noces de diamant du
yours d'Haiti, ii ressort de bon aloi, I Is suite de
Me. Antoine
- el' I
Le cyclone du 12 octobre
Vole! d'abOrd notre agri que les motifs de Is grew.
Tanned. Nationale de Mar
Telemaqueenari
'mitre ses effete enaturelse et culture. Jacmel eat aliment& ont ite notif,es I Mr G
Au courts du m'-,u d'octe,
-,.surnaturelp., a cu. pour toute r.,:nnfe par les plaines Martino; Representant de tissent.
Tannerie Nationale; que
On petit lire dans cc bra e:oile. l'Orire deo A.
principal resultat de porter i ayoisinantesluand elks soot la
leDirecteasr General du Bu nuniero Is contrat de tra vocats du Berman di. Ca..
la surface, tout les prohlemes arrosEes. Les eau: de la Cosse reau du Travail ete said wail qui vient d'être signe yes a celebre avec le pleat
-du pays. Tout ce qui, depuis line content dans une gorge de la decision prise par k entre les parties. avec Is 1g_rand eclat le ,: Noces de
'Antal
longtemps. ne marcheit pas (fermis as source, it viennent Syndicat, que copie de la mediation duk, Bureau du °lament de Me.
ne Jn Baptiste Tiler:Jaques,
Notre derider numire
IL nous sera certainement
donne en temps opportun de &kit dej1 sous preens quand
parvenait a nou-dire du lien de Me Climber nous
relic qua le Syndicat des
ce que is pensons.
Ouvriers Tanneurs et Coe.
En ttendant nous souhai. royeurs d'Haiti await did.
Jacntel S.
h" I
dans notre Economic. toutes se heurter 1 la banlieue ()best, lame remise au patron tan Travail.
Gimari Martino
Cest autant de 1311CCe: recu avocet 3e 5 Oellobt.
!leo negligences du service agri coutre la riviere gauche et la neur
commitniquee
au
Chef
de
pour
notre syndicalism., 1894, et appartr tient I l a
Ole. tout 1.: hiss er-alter des grande rivtere, pour couler La Polies, a telleefins quo at c'est de l'acquis, sur le Pczmcle.it dree)pronnetion
U
cette rams ork
-/ravauz publics. tout cc
Voir euite page 3
Site page 4 ,7ssian demotratique pour Is nee.
gue, en petiole dite normale,
on tolerait su point cry E,tre
habitue, a soudainement prier
des proportions si clangercuses'
grand et venire
jubilaire
valait mime lea grandioees
11 n'y a pee longtemps, lee faisait prier en commun, rent slots
qui ontt manifesttions
organs..
pas le voir it dans une certai un grand pElerin haitien du lea evangersalt. Des ,retres, englobsr que le repousser. Mr
en son honneirr.
mesure see pas le dire.
nom de Ederse Paul, traverse dans certaines locakEs. lui BC Edene Paul traversait Is pres sees
Et east aussi avec Wallis
Dane certaine region de la presqu'ile du Sud-Ouest. cordaient mile et l'assistaient, glide du r'Suci Quest entrei !qua nous avons lu
mare beau pays, lee effete Partout oü ii passait, il pre Ce laic his Atonnait, qi per mint apres lui, partout oü ii La Garde" des Cayesdana.
les
vsurnaturels ou cnaturelts 4sait le repentir, II exhortait suadait ci facilement it si patina, une multitude de cro beaux discours qui ont et*
Dot 46 plus clestructeurr. le petrs:t 5, pratiquer le culte doucement see freres, qui con yenta et de convertis. Mais prononces I cette occasion
qui rappollent en des tot
Dane d'autres regions cc sou' d.. la % erge Marie,
il ras vertissait lea hour:gars it lee quand &aft aux portes de at
si Oloquents lee grand's,
presque. toute la mes
lee effete socio econornzqaes serno.att lea populations dans protestante. qui guerissait des Jirernie
traits de I a via profession,
qui soot plus visible!. jacrael lea cheollles, dans Its eglises matades, cc laic qui oronait la population sans distinction de nelle et publique du grand
peut etre ranee pug-1i ccs
sur les places publi legitimite de la religion catho fai l'attentait, et dont one patriots qui a noire;
&et
suite page 3
Wine Telemaque.
epees
dernieres.
lee Luanda routes et live Ces razes pretres cempri
que chacun iii peut plus ne
,
La Gd'Anse informe
II nous eat Wes agreable
de nous ascocier it Ia. join
qu'on t dfi prJcurer sue
((If
0
MISPEIMANCila,
r.O.aw.o..
'111111MEMIMIIIIIPOP111.01040,140.49.04
La questiOn...
Odle No ea My rage
mer que la monnaie foi Le, de.
venue Is ,dollar or des Etats-
que n'invoque ;an see Wow
1
que Is contrat us -oncession
et Is Convention -du 12 unit
Uais. censtitue PAR L'USA pourstavit eteun 'her: celui tionnnA SORTIE DE L'OR, e'feEt",` "Ne croyez-vouse 1919. Et. cepencisso Is goLvet
CE ET LA METHODE DE- de ser. endre
convertibiliti La crise qui sernkeeit en dites-vous encore, mon cher nement et propriitehe de la
IDUCTIVE. Nolte monetaire de la ee,eire amEricaine ov, en rayee; recommence. &Mita. TH(JBY nullement justifiles Banque, Is Contree de %enter..
de la Nation, c'est voeloir d'eutres termee. d'enlever
fut retabli
L'EMBARGO vos apprehensions de voir, un avec set modifiraferso. a alignorer systematiquement not l'or la qualite de monnaie It SUR L'OR. Le 19 avril 1933. jour, des porteurs des billets sanctionne par la Si du 4 Pali
gale on de reonnaie tout let Etate-Unis abandonnene ee la Banqueqvenir exiger de 1935.
lois =netlike:.
Pent-on nice que la loi du court."
Melon or. Ainsi, sei on Is de cet etabliisement leur rem Notons lea deux articles sal
24 Septembre 1888 a institue Etc. vous bien eur, matgre claration du Secrftaire du
boursement en
l'ANCIEN vents du Contrat de vents
it eyeteme bitnetalliste
en eat citations, que it Freeideet tor, +embargo nouveau im DOLLAR vaunt pres de soi module:
Haiti per lea gourdes d'or et Wilson, tent combstru par le plique rabandon de l'italon xante.dix pour cent (70 pour Article XVI.- Le paver
ern-gent? La loi du 5 Septem Sine des Etats Uric, sit at Of-. Puis. le Presideot Boost cent} de plus que le DOL Inman coovient qui jusquak
Ire 1913 n's,t-elle pas etabli teint son but? ler etaient-ce vett _demand. au Congeal Is LAR ACTUEL".
cc que Is. obligations de la.
dans ze pays Is monomitallis pas dee unsure.. iiconcert droit de reduire jusqu'l coo La inonnaie legate des Etats Republique &Haiti sOirot pi
as or. abrogeant par ce Sit temporaire et provisoire, Ems cuirence de 50 peer cent Is Uni dont parts It Convention yees ou ereitereere. il re clan
la loi de 1880? Cette loi de nem de l'Execurif. au court poids du metal jaune repre du 12 avril 1919. est bien Is gera, ni ne moeiliera, rrsateta
1913 n'esPelle pas toujours en de la gim e 1914-1918, notam n ate par le dollar. ,
DOLLAR OR des EtatieUnis. deen
m aut-une faconta comp
vigueur? Wand et comment merit L'EMBA GO SLR
line aute !insure sit de. Nous
davons
pas
ecrit
au
ha
sion
du 5 septernbre 1910 ea1
,.
Ie dohs americain sail deve L'OR.
critic ceui precise la rupture sled.
,i
,
tre Is Republ.que et Is Bea.
nu runits monetaire de la Be
Mon cher estive, voys entre Is dotter et .1 or. Is
II cut pont eau verso des que de ['Union Parisians. as
publiqu: d Haiti? Queue est n'ignorez pas gut let mesons Congas, en Jun 1933. vote billets Ernie par la Banque difile par k Contra de tress
laloi qui en fait etat et quel monetaires et ban ..aires. prise' eue .les contras et emprunts Nationale de Is Republique felt du 18 juillet 1922, inter
ten Is date de cats Ice? par is Presiden , Francklin libellee en or epourront etre d'Hiiti cette inscription:
venue entre la %Odium
Paurquoil'or americain etant Roosevelt, ne le it ete 'gull executes en dollars papiere. "Ce billet emis par la Ban d'Haiti et The Nariel el City e
none unite =metals's. le Bud Is suite de le cri e bancaire Les debiteurs paieront, done, que,Nationale de ' Is Republe Comminy."
gat General de is leepublque quLcommencie in Septene en dollars papier. les eSOGIMCI que d'ileiti, en vertu de son "Article XXIlle- Les steer.
ist-il en gourdes-billets de la his 1932 secouai Its banques inscrites en or dens Inns con. Contrat de conceesion et con tuts de Is Banque et son Coo
league?.
Etats-Unis.
aline teats. etc.
formement i la Convention trat avec Is Gonvernemersta,
Le 29 Janvier 4934,
Mon ' cher Estevet vans rez pas, non phi s Vous
qua is 5
Is du 12 Avril /119: est rembour compels It combat de mesa
Vans Pas Arepoedu i ees mars 1933, k Pr sident Rota suite d'un message du I resi, sable en nuMunie legate des sion et is weskit du ditc oe
questions ma sonsessentielles 'cult &attain, pour cpatre dent Roosevelt. le Conpes to Etats UM§ d'Amerique. au trat dull juilkt 1922. lost
I la contravene gut vous a jours, leN M RATOIRE ta ladevalustion du do! man. taux de cinq gourdes pour onmodifies. Mutant que cela est
vie souievee. Vous avez parse BANCAIRE
ATIONAL, me devaluation effectile - de dollar i presentation au gui necessaire Four lea mettle eft
1 WE et VOW you. etes Etta euivi de mesure drastiques 40.94 pour cent.
Act de Is Banque, I Portem harmonie avee lee dispositioster
41 our Ito terrain qui re. gui clout L'EMBAI GO SUB Ainsi. sous Francklire ,l/oose Prince et sous detail de route du present Consist; dens la
te de Disport sec Is gue L'OR- Ce qui i r iquait qu'l velt,le dollar or, jesqu'l adE- au x guichets de provinces,
neesure'oi is rue soot [Ii us
Una an debut, Vous ilovoz cc moment. il n y avast pas valuation. Itait reale etle full Moo cher arni, permitter si modifieseile continuennet I
op L'OR, standard Money", l'uni te mo nous de *entire, sous vos soak leur plein et maim Wet
PM repondu 1 nos queeteens, &EMBARGO
puce qu'elers &Meat votre Often le preen er acts du netlike des Etats-Unis, hem- yeuz l'article 2 du Contest et font garde du present cow
/oretendue these: Vous acme= polirique qui a boutissait i hot cornme tent tent a x E. de concession de la Banque. tint?'
*es complu I faire des incur Is rupture comple e entre Is tats.Unis qu'i I'Ltrange . La vote et promulgue, en 1910. Cat le otatu quo qui demise
Sons et des excursions. des dollar et Poe, 15 males ban proclamation du Prei ident Art.
Cette concession /Jane notre economic mooltat
I
1
i
1
i
1
des
i
1
1
Ageeasions et
des citations ques nordearnericrlines se trot& Weson n'tvaie, done. ra
s. at [sitet1r.p.our, cinquente
at.-(stir
du
e
anere. C'est onteat de iterate'. '
inns us donsaine et:anger aux menet tenement endettees hoe au dollar or des E
lour de la En 1933.1934. salon la sts
points discuter is exami Welles onpeal alent rep Unis.difinitivement.ta alite- Promul g thin de hi Si- de sane tistique de la Balms 0 T
de monnaie tgaleecomme vans
Ser. lo'`-'1:-..etzt noire proble boutser leurs dip be
avait une moyenoe cc iris
itesneteee.
Us organismi nouvelle le pretendez avieune at rtitu La Banque de son cote, de de huh million de garde,
Vous citez, avec une Or ment att. LA CORPORA de delconcertacte. En el, ste. vra liqulder totter set dettes dans Is circulation active suit
emeilleuse ',etre:ace, tine pro TION DE RE PNSTRUC Is proclamation du President et retirer les billets en circu uric imission autorkie de 36
id amation du Presideut
TION FINANCI arE, fie an Wilson tesvait pas recu de lation. e Its remboursant en millions de gourde: Au ate,
10111, en date du 7 Septeut
vernement Ftderal en sanction legislative. Au Shutt monnaie de bon aloi *rot went de la devaluatien de
Ire 1917;
dollar or, la situatior
tendant R pport. adman que Is plu Federal. le Patti Repo icain cours l--t.- al. etc.
suspendre in conver et des banquet, des comps lui %Sellars guerre ac rote.
Nous ne vous apprinons Is ne souriait pas I k rerested.-Na
tio&
rien, peneons-nous, en von. di nit City Bark dent la Bes.
des comps II en mourut.
tibibté ue la devise a- g ries d'aireurances
.1
Ite qua Nationale de la Ripubli.
Mon cher Estive, vous sant que cet article 2
de chemist _de fee . ne'
snericatiae, c'est-haire glues
Nide
es
Etas
e
Is
Contra
de gut Maki Etait la mom
e
lmrnballe
tens
cette
modifil
dam
tenir
qu'avec
sok-ser a Nor sa qua !tivaient
discussion courtoke. Vous
Eli e sunlit i irimboarear
transfert de S Basque Natio
le l'Etat.
iite de rflonrade lega
vez evi nce
cininion abso tiale de la itepublique (Maki. au x patens heitiets et Etta*
czke 'wine
ou ts
maintain pour y parer, il it &ride up gement erronie que vous con I la Natianel City C.ompany gers ell Of amiritainela COD
these di New-York, transfert opt trevaleur de its billets, :1 ell
MORATOIPE GENERAL It IlidEnz. corneae one
Vous partez cle. le pour dire Iallait Eviter LE RETPAIT qui your est personnelle
re, le 18 Juin 1922. Cuticle s'avisait de liquider ern itaVous affirmeze partant de 2 modifie se Contrat Griginsi bliseement. Ellt prelim, ties
ae notre Cenvention &moil DES DEPOTS DES RAN
19I9ait
labore QUES ct pour emeecber la la Proclamation du President re cut libelle comma suit: enteodu, 'rendre son Institut
v retie et promuiguee sortie du metal jaunt des E- Weep et de VOTRE ME "Au lieu de tette comes- dimissime i Is palm Rips.
latent l'inservalle de temps tats-Uni 1, le gouveinement THODE DEDUCTIVE. que aion ,eet lute pour einemente blique d'Haiti.et Is force tens
ecompris entre 'e 7 Septembre mit l'EMBARGOSUR L'OR. "tout prouve que nose CON anneemolire: ecette concession impose des conditions ha al.
4917 et le 26 Juin
1919 11 y eut um moment dem VENTION MONETA1RE a prendra fin, le 21 octobre liantes.
Ce fut tout profit peer Is
INous repreduieohe toute vo mimic. Le piesidene Roost ite crete dens le but unique Moe,
eta plume", q if la mocking vett prit un Matt pour au de rattacher directement let Au second paragraphe, au National City Bank M. Lue.
ern du Prieident Wilson oe toriser, eous Urtaines condi billets de la Banque aux BIL lieu de la emonnaie de bon ae den Hibbert, Secritairt d'fi.
__ LETS DOLLARS et NON i loi ayant cows legal,. lite: en tat des Finances,
ances, fit le pl
grand
eloge de la succour&
mormaie d'or americain.
.
ae cette Institutipn nordame
Vow voyez. non cher
Suite dais ler. page
INDEPENDANCE
tev*. e'est Is Banque
ricaine de Credit: Contraire
Nome at Prenoms
milted
Sal
Direction
Comite
.
me qui, taut au verso de les 'Dent a 1 °lemon du Comma 1
Selma Mahotiers
Superviseur
G. 47.50
que dm s son Contest ler Financier de Is Rue, it
Decius Der leen
Tannage
40.25
Franck J. SERAPHIN billets,
de
transfert,
s'engage I rem presenta i It Chambre Is Bas
Ti-Maitre Alcindor
31.05
Gerant Respon sable
bourser see billets en or marl que Nationale de la Reenbet,
Frarcois epseph
27.00
I
coin. Veuillez,
consul que d'Haiti, comme la Ban.
Saintil Jean
32.00
Rene S. BENJAMIN
ter les_ Lois et Actes
done'de 1918 que Is plus liquide du onsenkee
--Ceeard Andre
30.00
Redacteur en Chef
1
'
'
-'Ie.
-tout
court
1
,
Contrat de travail
-
'
40.25, et he supplement
du bulletin Pouf Mustier sa
e,
Francois Boiteux
'Osygene Louis
, Menus Cototu
Justin Sernerb
tImonvil Amfrius
tsarist !Lidera
elelieneelo ceei
eeeithesele,
Mitztoittlz St
cols
Journalier
PrEparateur
Cadrage douzaine
Peau cotee douzaine
Peau vegetate douzaine
Veep douzaine
Peau de chevre
zr40.
Vole Mate Deka 4
declaration. e
,
Mme Therese G. PETIT des Lois et Acres de 1922 (pa repondant le 11 mei 1934. I
ge 6).
tine question du Depute Dui.*
Administratrice
Jiisqu'ici, aucune modifica cartes Albert, il affirms twit 4
tion n a Ete apportee l'arti Y avait en depot a la Natio.
Direction-Reclactien
2 .25
Administration
cle 3 du Contrat de transfert
22.00
15,00 73, Rue des Fronts-Forts, 73 rreadifiant leTiele 2 du con emot
Les mareocrits if: es ou trot de corelesiee. en cc qui
ee e
750
no non re tercet "pas rendps.
concerns
*E: irourfement Le
des billets 'e Is Banqut en
ABONNEWENT
27.00
24.00
ene...........ee
Pore-au-Prince
Province
Gdes 3 CO dollen or araEricaint Et cela
e
3.00 ele tenement vrai qua I
nampzithANc:z
now, 71.1.0
lez Its painsi(LARCO Rumex lea Bo:ssons
gaZeuSes LAR
'DEM=
nt
Liberte de parole-.
La question
Jacmei
Suite de la ler. page
Suite de la lore page
dans la plaine
sine li mittop he. jus se sont reun.s sobs tas di m quel port? Pu'sque les ter'
mood cc' de la plaice. D'o a ass importer, per lis
Lion.
qu I rembrouchure. La Gorse
eaux'
plus de 7 millions de dollar , Actuellement. -la cam pa line donc rentre en erne prin une senteur malodorante q UI bdeeleic.bhaarzernite dpeoeptl en plus
se
dfgage
de
la
rive .lacris el
fast du dEver
cash, comprenant le capita! gne electorale bat ion pie in cipalernent
Le Port de Jus
actnel est,
de It Banque et les garantie dans lee n'ombreuses circo as gement des eaux des ravines est done et presque artiere- presque entierement
ensa-1
meat
privee
de
benne,,
d
ties depots commerciauz. des3 captions electorates du pa yg. riches en pertode de pluie.
poi's,
etc
pour
huit
e
A
Port
au
Prince,
lee
Par
Pair?
Pas
douz
c
an Its ravines 'eche' dine tons mois et si les
en pirio
de compte
de de pluie en tout cam,
car
d'epargne_ et la gar a n. didets eaffaintent lib ement fee pays a depuis une fppque en retat ou chose, resten le terrain d'atterriassge
peu
deprig. s wisest un
fort reculee de l'histoire soot
tie des bilQs en circu!ation et ainsi que nous le
Deux ou
ar, le sous Is puissance de l'Hortrne. production vivriere des envi trois avir es l'ont experimen
En reevaluant ccs ve'rers . dans notre precedentdisiok
tons ne deputes,' jrnmie 1a ti d rniirement
or americain.elles oat du pro- au sujet de la eampagne { eC) Lusque ces eau: descendent =44 de is prtcevente,
Jarmol riclarne de fa
duire 2 865.800 nouveau: dot torale, tout parait norma sr de gorges, tiles apportent
(bent I no: mottoes. he r6 con urgrott:
avec elle, tonics lea term qui
Ian. Personae de jamais en. le terraincdEmoceatique.
- La refectvn
"Oat immEdist cc sont It
b eve
retient jusqui
Ic devalent del mornes de Is Co. Eboulements
tends' peeler de cette refvalu
! echance des cenaus d'irriga
Les
pluies
candidat qui fait le plu
line,
aroia
e Fond
on pour qu on pu
let de len. pa la *Erie del-La Melon. de Cochon Cras. At avant, emporta:Lnt Lotre te ver i manger dans lea huit
M o n excellent ami.
re
par
petits
pequets
de
face
mein
cla v ennent
qu'il continue, ei) risks la banlieue elks pre
von.Res meetings
Patti en guerre. Vous
a. toute liberte.
continue, yet care fois pou
2.4e
tebaise:nent sytie
taut
I
Pith
1.11.
tent
cer
tares
vex frappe d'estoc et de taille,
un moment
Is terre per mane sue he matique de nos is-,t,rniet
vine. c'est le Depute Dankikauz plaines (prorriete pour
sans cuirasse.
le ca. de Fond specialement de ,a Cossets 1
La aroclamation du Par' Fignol6 qui brigue le reno ui plupart des citedine) et bargesCest
ne, Marble!, Macary pour )
Melon,
Maury.
vehement
de
at
patient
son
mend
dent Wilson de pas eu la vet
lea prendre ensuite a Vallee. Toutee Blockauss I qu'on pules. encore trou
ces messes vet a manger.
tu de modifier le DOLLAR dens la premiere circonseri p la procha ine erne. Ce prci- d
3 La confection d'une
cessus s'opere depuis des an. d terse cherchent he Chemin
OR, .The full standard Mo. Lion Electorate.
la mar. El es le trouve. route carrossable Jacitner
Pour
lea
femmes
candi
da
flies.
Cette
fois,
amp,
munetaire des
ctpendant; r finalement.
Port au-Prince pour per
Etats:I/oh Ainsi ne pou ter sue fonctions municipales tandistque lee eauir charriaient antCele
mettre aux chauffeurs de
signifi
quo
depuis
biers
que
des
durant qua tre joule dans une qu'on purls du rehoise. patter leur bordereaux d I
Tait etre question dans la Con
vention du 12 avril 1919 que obtenus nous perrnettent do masse particuliirement impo n' ent, lea uns et lea autres cheance, et
petits cons
de inner
qua
du dollar or des EtateUnis, croire qu'elies ne root paa sante les terres des monies. "a umettent
tine coupe mergants
quo
-Jamie..
restles inaetiets, leurs activ cite, eon:: pas Deese non.,ystematique Its bois de
comme monnaie lEgale.,
4Le
curage
du
tel, ee qui se constate, n'ont plus, dares cur furie, spree e os morn,* West Is cal
port
pour permettre aux travail
Vo_tre METHOZ:E.", DEDUC
eminent des usines
/eters
do
la
Rue
TIVE van a conduit A corn pas encore suffisamment g a ,avoir test les plantations envi I oe
.3
to
Anne
Janine!), sans quo
mettre de graves .trreimArow; sae Is surface sin le front Ile ronnentes d'emporter des lots u n reboiseneent de plan alt de se austenter et elk
total.
goetant importatsues
Si
executi.
artier' des terres,de Desmarat 6
persists: I err er quand vous
fairs plus .sPargent dans le
da on ne par! tea, de Menusrier et de Blake d
En ',nt&
Consommerons-nous commerce.
dites affirmativement:
es aliments import., et
Tout eels confirene pre jusqu.. que de deux candIi la met. Pea ont emportd* deviendroiosisous
Tale stint nos besoirs
t
aussi
tributai vitaux._ L a solution
datum
feminines
qui
tendera
pas mat de cadavres Yea iteinels de Pittenger
dui 7 eptembre 1917 au 26
s'affirmer.
diate
daces rob`` imam:
d'horneoes et d'animause qui pour vivre. Mime oda n'est
Juin
r
wawa 119
nal City Bari
NewYork
depots
i
I
aux
si
lea mesures
Port au Prince: Ma
au BPureauiiiiides co"rra
1Pas pssibb. a acme' pour resent!
trib utions qui forictiouo
tant legales que damePourDaniel
Fignole qui au Ouvriers et Patrons Is moment +Retool. Rion
no si
de
fait
( 22 ) reit pour immure MM. We
peut veldt de Port-asi-Prin
merveilleusement Igen
ors. on as Una Pe.
co, la route de conussunica lel et i la dation qui cons
adoptees awc Etats) bet Michaud et Saturnin Fran cc boss
minus i pericliter, do tan
semble.t.it
nut
in
tion Stant coupe,
trer
Unis avaient entiere sok et
beau coup plus d'as.
teret I lui apprendre. Ce. mtnt et elle Pestradical..
pour la gent pour ?Etat.
Pour Petionville: Madame pendant reste indisaatabk raison surtout quo du
/Dent retire a tor sa Ot(hon
2eme
Sino '
la
Chariot.
quiI travaille autant slam pout F&unite, ce,iont les nett e villa e est
&whop de monnaie, Mares
jadis ei 11th.,
candidatures du davantage qu'un manoeuvr tours d'eau qui sont la rote toujours si here.
:nisi bien l'interieur beau 'en surgiroot probable Et qua iresoit.il
Jean Jacques
!.e Ie.
et
dnta
qu'a l'exterwur des
comma pa
Irnporterons nous? Par AMBOISE. av Deesalines
aunt sous par.
meat de son travail: 2 gde
o
En terosiaant cc articulet par *amine? Y e.t.a une s
La
Gd'Anse
16
informe
onus
voulons
souligner
que
gislation du travail en Haitj? suits de la lire page
li
eleaorale se manilas. Y a.t.il un organise
pretendez quo notre te,bert6
fraction alla mime a yens succomberont.
en tout premier lieu, par ge de k faire respecter?char- bonne
at rencontre, lea autorites co qui rest de
Convention a ete kite I libert6
Qu'and
nai
de parole et qua
Et pendant task, qua?e d'alors le firent w
=Anus l'empire de L'ANCIEN c etie liberte de parole a appor
writer. ils le dilallounfZilicoiimestibm:
lT
:en?
portss:icch.ea,tt daiebutortarrqtelPiu
Ins
eet
apprenti
aura col tri firent conduire I l a prison des
DOLLAR, 'vous vous mEpre g 6 la preuve de
son
existence
bu6 pour mmgrande pait i :Ayes. Cat honsme, cc juste
atm mon cher Thoby .
pm es meetings tenu par le
p
sour dire, cat du mint
Moo cher Ertive, si DU 7 candidat Fignol6 sur diff6 nourrir et A vetir In km*/ de
lCrucial,scias posers 14811i.
son
bail
.
I
A.g.on pen
Nord.
Actuellernent,
il
asp t embr e 1917.1es rants points de la cireonscrip
est 1 s: doncr '1
Ahl tiptoe:ea vow I
mesures tent Iegales tion gull vast reprisenter cm paroles de St Jacques... tiler : tngauFeantigaginonaug: diiti:r. di Paiouiruqursuoinlie..distribietioss
m
que de faits adoptees une denier= foie.
Rou
ham., est-elle Pattie Clror
Voila que le -salaire que yobs C. grand peein
d ors que
lea
L'importance de cette re avez &robe par fraude
aux Etats-Unis avaient
I vos qui s'appelle Edina Paul, ir ientnietus
rr ugannisalcson
argue ressort du fait surtout ouvriers crie contre vows
vons foils diti avait pre pour
don
entierement retire a que
ne
Daniel Figno pie le.ur clement eat montee it le desastr actueel eireibt cours intelligent
Per sa(\\, fonttion de 16 estle Depute
it
me?
Des
ilimentsit
&elf:
leader de l'opposi jusqu aux wellies du Dieu des Grand'Anse
r on. II avait pridit quo lit entre
tee kgrobin
MONNAIE, comment expli. ti on qui, y a environ 7 mais
temps
"itaics=
e
emie it us environs dispa
quez.vous lee mesures votees de cela avait Eta emprisonne
Ins
Arim4esl
...tau ,en esbon avec le fa r aitront. II &telt 1st:cm! de ne des vouloir les
le 29 janvier 1934 par le Con p ar le regime
sass
actuel. C.e qui onus Institut de Technolo privoir,
cot
7er- Et ceux-ei
gees dJ5 Etats-Dais, &valiant doflue une
q ui par que
une priire, obte C'est la Croix riipoadeist:
signification CDC° gie? Lequel devait
Rouge qui
parallele- n ait la guerison de certain' donne',
k dollar ,or provisoirementsra- re plus grand: et i Is libert6
pour no pas dire
baissement de 40.94 pour electorale a Is libert6 de meat au College technique de malades a prophetisait just "qui noses
fait
la
cheat:"
Tripoli (qui accuse un effec t e. Sea predictions se vati peut.etre. Les paysa
cent.
d
Parole kiss&
toUs
tif
lent
*lots
qu
on
as
trouve
e
300
Neves
pres)
ensei
II va sans dire qu'avant
en vine prier Isms
Sur cc plan de la campa suer dons la !envie maternel b len embarassi lei pour cendent
antis d e lour obtenir quit
19314, le dollar or, unite mane iv e Electorate, le jeu democra
I la hauteur de in si- es provisions
le des 6tudiants: les matiares t tre
Malequi
he
taire des Etat-Unis, circulait que eat donc acquis.
uation...
Il y a SEPT lay, co Croix Rougiste
indispensable, i la formation J OURS depuis quo les plus sat testi et qu'on
bien reeterieur.
',Independence. qui a hit professionnelle des ouvriers? a udacieux de nos
dit etre
cocita tout, vous arrete
$o
a
't. d
rine
ins
out
pu
obtenir
qual.
Nous
nous
Procharnement
DOUS
par.
d
(A suivre)
Jo urnalistique, precisement I
occuperons des.
lerons des Ecoles de Fabri ue nourriture . Mais de rcosumtp:sooenet",iinropu6rntietnritt
bit:
ce tte Epoque de la
fits lore,
Etats-Unis (23). De
sorte que, quand vous
;--1
:pouvons
i
clu.
A ia Librairie
Ste-Therese
Ele ctorala
on n'a donne
campagne ques de l'Argentine at de son V,
lus rien, cepondant quo at le'pseront
Universite Nationale Ouvrie d sa as
n itfnapiel usaegnravninetie
itombr
smAelie4A'N
sa fclicite de pouvo ir souligner It fait.
C'est peut-etre faire pen
cher la balance, encore une
e.
durant
des
Lime: torpoavritte,ntioalst,
En attendant rappelons d
aux patrons que si souvenesur el culvert dans les camps (lb al enngt olte el
Rue de Miracles, No 138
desinclatidus meurent
.monorriessic,ntcrieesttucearar
ancienne unison Morpeau, foi 5. ducote de l'Executif es livres de Cuouvriers nais flee,
e faim. Cm sont des eas tam.
en face Moatferrier Pierre: pa ur pz<-..,Scomme un confre f$ eat des paroles de haine, la ;a olis, c'est vrai, mais Len
ante n'en eat pas a cur. St tO t quand on aura entiera de dire
Vous trouvtrez tout un as re.
encore u-e foist
Paul ecriCait aux Romaine: mant consommé lee ifyi quo le Sud'toust
ortirrent de lisatr c".L-riques
rea pas
v
dux lea paiens les lr ea trnabe.ls" e- lea hatea de chance, at particulrere
cezahinet de
b inaphemes,
argni7e3 par 1:. sinistre et meat. Terern!e. C'est .peut-.
Imp rimerie
dont
Its
c
re
e:
Mc Victor S. Pierce-Louis t lens soot lea premiers
.
. ',Lace qu'il est etre parcel qu:, :en n erliet
de "L'
Call'in tael somata.
r,
Impossible
_de_ Ste prevu nom It
A,tio"
73 rlic de di i'ankfcrts
Avoca,:
P clef_
TrOnik.F2ritt 73
,--
b
A gUIVRE
=
It
a nourrit, &est en 81.Vdermer programmedant;
de tea
Dornbre quo le.
0
coneito.
Suite de In page, 4
1
I
..
le no" sent sulk
Le Mum ltARRAINCOURTar to .a. am .. ar... 'as anaataant- w...alak "r
-a .
.a
..eas.
.--.............. ...v...
.
u
1
Contrat de Tra.ail
nousL'etat de greve..
le Senateur HER
Suite de h lire page
de droll: ,,u'll Cee pie..e
RU
joint. t lisle des
se t r
demande de publier
revendictions du synch
interventioni
mule
tee'Notre confria "Le Jour'
Porteu-Prince le 50 octo Touts, sea
rie se dans son edition du mar
rant
SW
cc
doute
qui
bre1952
Si.
Suite de .., ...,e 2
Constant
St. Germain Jo. Charles
,,ean
dit Joseph St Gear:kin
Isaac lean dit Solon Cermain
Michel C-ArlOtill
Cadrage Dyna-Flow douraine
Bonet Citsidor
I .UU
23- La Tannera Nationale S. A. a engage
gamma&
pantie el alLeurs Prg. I nu credi elnnia,
A
deligue i la Tan ter les conditions d'hygnine actual °mesa atant.t
di
QUO
I.
Fr
enateur
Emile
St
qu'll
vait
Mr Fr laCk 3. Strlpinn
1St tout in diplorant que neri Nationale un Repel- dent l'entrsorise. Ill prend aunt honggensent
qt.'. son
arecteur di -Independence.' l'on goitmene I pndr .../ant qui vit cantata d mettre it ' disposition de tout ouvrier
d
:telt re d'irnploi I l'Etablisannent oblige I manipuler
admitl qoff.
e ritat
d grave
It Daecteur.
1511Mr
cites mesure,
none/intent lisicidfr
ativamont
declare
i
Is
mtieres
notices
at
dangsauses
Je cornett Mt l'asprit din. printing du projet, la Pro
to gulf urique it Is taralin, des gana, des :3 arse, desthepantatun et an
dependance it vette Murrill potent nianmoi .s deo mu- di'. Tenn./is.
biller.
in
csoutclnut
ainsi
qu'un
'Ls Jour' rocommnde
loi, modifi
i laite
pour sous prier de bien you- deflations
ban vis qua des moyens d cond. miss els travail.
a u repos
l co '. 'n, qui ont d%
3* Touts. n prstatisns liglios reIt iveshung,
loir publicr dint vola colonne
denatur tuition soint hour ...* pour lablarnalair,
sup
i admit, nues cut yew:
Ours
ferias,
c3ngiie
plait
at
j
ramner
Issintent
enter
Is
une lettre que
plernentairsa
segont.stricament
respectin.
lours
CI:tnries
prioritise
at
horcuoniar
. Directeur L.romu7saritejoui:.at du
S.A. anit,cr Cu fur at
Srie
I
tout recemment an
4 *I L Tg-ineesi N. alienate,
.
de des Finence. Mr Llimont -1ri
is mni e
D'aprZs "La Nouallise I maurs, lea ouveiers d l'Eablissernnt
.,
.
lei
fume:lel'.
reit scion le voeu de
ms.nt des nouvelles machines destinas i la prepare
Vote.
jsurnal
dit
qua
J'
tat
de
jeudl,
les
piurparlers
fait par l'emelovour it ba
sur l a preset la public!. in tru donne protester contra entames et poursuivis en- tion des paux, ea eh* Itssera
aptitudes des ouNners. -II
cc
pen
dent
me
d
la
t
tee
lee
den
partial
u
ku
so
cur
l'anciennete
at
Wenn
et
te princip rne:n
dn ouvriers du pave qua las now&
rn
qu,..ii pound pour see con) re. II me reproche dom im Tau du Trsail auratent s 'agit pecialeent
ancient
I rarip!cer..
protst
a
permis
do
trimmer
unlit
bass
tea
machines
Oki te men t c ette
I l'E ablisoo
Jilts k %tongue/.
5*1 La amain. nglsise sae oh
qu'on
fit
l
d'encente
quint
u
princi
store
je cf0i, que cc strait tern? titan,
c'est-idire q.:e is any& sera felt Is amedi I
bsolument
dne
pe
dune
augmenttion,
Is
rant,
d'empezher suit rest&
to itmottatie que
midi.
mon role is Sisutem de Is conga annual itant acquit'.
bone at ICion 6o1 Is Syndicat s'engge I fournir de
aim etou(fe Mai It voi.: itspublique, et orteigemant
On garde l'iap
Is soin nec **** ire du ma
de 'Hsiti-Journal
qui
Is
ni'afor qua Is Bureau du Traad yux services; i user inc tout
alui de
rnatilen prounilas ot
ea de lairs Starter par l' As qui a pri l'affir on curial it l'Etablissement et des de Pontaprise.
loi
inking
eatif
arnener
les
per
sushi
1
napes
devoiler
le:
means
projet
de
Veuillez agree, men chew ambles tout
Cangagent I respectert n%utuele
en. tie I i conciliation our Is Les patio an coin
1 traDiactisur.lee Inimoroilommil nti-itonomique,dequi
Los
14E1r:tents de Paddler
no Ina base dune ntente equit Eminent, i ob
it mu e taiuttions parente i cellos
[travail.
i
Panalioration
derelstiono
de
qui maintiennect oi lair hi.,tinsfois tee revendi . Alter
diet:ague...
ins dines de data
tea 7) Le present Contest conclu pour
toyablement notr P Y cations des ouvrars t trou
presents.
pourra Mrs
ins
i
partir
d
la
signature
des
Dr Marcel BERARD
vaillurs ',girdle*s et
la stagnation.
/*conduc
nouvele
pour
uno
memo
pen
di
per
tacks
Simhteur data Republique dens
II strait maw: nit pour ries jus t...
list.
en
dix
tion.
Void la
fin a
votre journal qu'il passit
Portsrince. It 27 octo sous silence me- interne- points deo reandications Au ebb OU rune des parties mudrait mettle
Is date ernConteat
elle
sera
roma
treis
molt
avant
tions, car run de co qu'il du Syndiat:
bet 1954
piration du present contest den donna avis *salt
I
stosieur Marcel Selene mia sterile:a no repond
stki
l'Autre.
de.
ma position dens its
Tait au Bureau du Travail Is 5 novembre 954 an douDtiecteur de Haiti - Jourtaln bats
.
Vou
n'nez
qu'i
con
Port at Prince
bl original:
du
sultan les stenographa
Me Thomas Verdieu
d r Synclicat des Ouvriers
sine pour roan
e
n
..
Corroet
MOOSittlr le Directeur,
propose
I
Tanneurs
Joseph
V
. Pierre-14"U rnewbee
S.A.
compte qua j In
TeserninrieriMe Naratirionale.
Windsor Laterite, DE
d'Haiti
J'ai Iii inc une certain, ril e . COiligU11 de repouar
de
la
Commission
de
Conciliation,
Y
- ellrs
1. ste de rovendications lego* du Syndicat des Ouvriets Tanneuts et Corroyeuts.
gurprige le connote wide qu i ee projet de lot, pares qua
ntiinonomique.
du
Syndicist:
Lamarre megabit de Is Commission de conciliation;
fait wet!e jcurral de Is mho
J'i fit valoir quo l' Fla ler
Augmentaon de Andre
Commission de Can
taitt AS
_ Colo des
cc du 25 it; courant du Senst CUtlf ite cculernapwsiss
I
salamis des jour Me Vergniaud t. %Fontein, mrrnbre de la
i
I
la
ciliation.
Sc la Pepublique
natters i I. tiche et I
duo Sett fur qui defend
lea done
intfrette Sc son pays
a
r
i
.
Vous avec interynete
pens& avec te' le I nette
fa gratan. ass gapl-
pilot.
:tenni- Le piment du con mons
que leg' scndeleur,et
detravails pu-
gi nnuel 85.51 travailiturs.
ant petit tiCeM;;&1:r de lime l'illeCUnGn
bias spectacuaires ayant
J - 3irn. La fondstion dune
La Gd'Anse informe
iti use mitt su point.
caeca/is
um
ite pour les
souvent un
caisse d
rest*, de cc townie remits rentabilite &luaus.
'Dears
qui ont plus d
Voir suite page 3
region, ils ne chivent pas
e
le Secritai 25 ant do service dans Pt wail du Go rrrrrr ment qu etre eclipse.. Car vouloit
intItult .4:Mut Plnitli -c las combattufinisnose
et
Mattel,' ont ea ream:man re d'Etat des
il gent stele si : ien I It nous t aloa damides ma!Nationale 'jai
La semIne de tra- 1olenc du cyclone. Min sons do .errs yarit touts
des au Stoats le &rein aisle de I' Economie
M
'
atecant cast un devoir ns- a confort, P"r eslnPls s
Cede dans Is pritention qu'il
faire ail de qurante fauns.
.
de Is prerrart page de
DWI del 25 et ..t, octolat
"I's
it nit
ane hique
q Se
*cassia
c moat
d
1e
se...e.
.
l'
pato. equita tionI quon ...tennis ! mis sans agent pour api
lui. Et it pose le probli sat notre faim ou ntret
it aux ouvrlers
ble du r
Haiti-Journal. III Crstictl.
loi West pas antEiconomi I Is tizhe it i la ;recs.
6m- I:envoi our los nou
"Le tat nit It cal a ot qua.
cans is retitle et elles moth:inn cut f no, de
cupf mesque touts k tante Jo auis
demnde, Mr le Dina le tenlniTielet des OUVrielS
dhier. Le Senate'" Dr Mar vous
teur, de air. puliiier cote que cern nouvelles machines
evot
o
us
eel Hcard ctu
re d ri n
t "nun deplacer.
tester COOtte It priocipe mime plus
me- L'entrie au travail
lys prochain nnmeros de "n-
min suivants:
Construe nit notre Jun, n'est point
non de title gnarling dans one bonne oeuvre.
les villas pout supplier aux Per ailleur puiaqu'il n'y
1.) rraqu-mnts proviooires a plus de. viitivat.
ni (cull.
.
ou
e [co
*ma Its d palmist.
qua I on prepare. t
yer tine foi pour toutes i totier, pour Tetouan In
nin du loge m isons dns us camps
Jeremie, l es eg
I. I la mina , Lemma Noe,.
a re- gnat. Inn se touchers long
de Is toe I. pence 4 I I e les soar. :
mint
et
des
loyors,
Is
""
punlie
eta
o.'
Arne. Ls pa:emit-it du ps
fonds reaulant ehe SeclubcIS place
ou Is riper. temps i la belle atone. s1
compter flu en question. vis i rammer Marcel Rs- construction
non de edificr publics de tort ne preced pa i unto
imp nes aux pivans ric ttiont
out jam, .
Recover
..ps
truits
ou endommges Pal distribution de tales cut
,
mi
pas retain a u x cu tivaleurs \sonsieur
I D.recteur, MOS 9 - Uneplusgrande hygto
ell.
n mliriux I aux paysang. Le 'sacrifice set
de tatail dens la Tannera dont es rridons ont 4'4 grand, manil *Impose.
salutations.
P'54.14 Pcwr le" Perni,ettre insilleures
Dr Mrcigi HFR :RD
lOme l'n plus grand as detruites flu endommagies
Ce sont la d simple gut
de reconstitute IWO plants
..ipubliqus
S'ntetrr
de
Is
pert do la peigonnalite du i.glement.
gest ions quo nou nous
tioas detruites par e .-yzisne
.
'Dour dens Is Tnne
,..............-.-..----..
EA pour lea caningris, sommes permis de Faire, it
,jr
.
..
rie.
...Tits
I .oterie
de
Ili- tat
t1 H
Pour Is Syndicat :
il taut urgemment, non set! eUit Si Crl les !accepts) aids
lament It debliernent des ront basement 1 riscudr
routes comm. it se fait de Is
enfin comm. Is st
Wintisor K. 1-kf n gRILRE jii,;, taut 1,P achever moder -" PeEt
rob'eme-
deigui
itien a
nement pour qu'on n'ait Wien tilt Me. Modules)/ La
point e y r venir. Four p ray, la newts cotilre s'avitre
porter aux pyan: tins it urgent.. Lne jet& /reale
de reeilementsubstanc el' e rrn nt est i envisaget. Maio
il eat I constituer dkerses Ie. jerimiens revert plus
A VENDRE
et nu e jrnai,en memo temps.
M11011 MO iernt a Kent. equines d'agronornes
&agent. sgrienler our le I LEER DLPAItTEAD NT.,
-Trait
cl-riag
cohe tn
cprniburee::s ctolus rbevaloriaation des eeeee sue Nous voulon notr I epee
LE
DEPARTE
as point. de iii pre.- tement,
contorts cured de chaunee- qu'i:e en general, une die SIES: LL SUD'i U' ... mi
I manger W C. tribution .nisnica des re- me si noes ne devens (eta
spree le diblsie yue ton nstitulion I Ponca
Ii)i,terlique, etl:Sille illter;eu Mentos
labourage me- ion du Bicenttnaire de no.
mint
at
It
re Bettrique. etc.
'
its
ue des ''ProPelite*
r chi rc intern's.
q
S's iresser 1 Is Rutile lean 111°a-disia:it
tot-tea lea cti
I'S Octobr l9!4
vitis, il fut d'abord le con
ty en face Station Y M
A.C. BAZILE Ar.
court des hotnmes de la
Tel 5972
gran ie sidle
i
drb deux
Ls ablau des lot, gag santi au Milieu
tambours.
ii
1
/111111/7
BI-HEBD 0 M ADAIRE
I ere
Ann-.....*-nriTomjr.....*".."...i...""ORT.AUIPRINCE HAITI
emsosorrioneusookAlessell'''''
Des candidates
en notre
Redaction
xleom
95
Jett li 11 Novembre 111
La question d'Unite Mandate
"Journee de
et l'ami Edouard Esteve
la Fenime"
Lundi maths. mitre Re
deletion reeevait Pagriable
Par Perceval THOBY
visite de Mesdames Leconte
Ii
Dimanche dander
vembre un grand nonalmre
de femmes await rioji`andu
La loi du 5 etalons mon/takes de it Na Pappel de la Lion Floolnlom
Pour 'ismer votre ME. "or et l'argent.
Stadiou, Maud Desvarinux THODE DEDUCTIVE. Tons SepteMbre 1913 abrogea cc titter.
Nat Lydia Jaunty. MallseuUn Etat pent auteriser
menseneent, aucun membre ayes recours A des citations interne et etiblit, dans Is
411. notes Redaction no as qui nous donneut raison. Ain pays, Is rrionometallisme or; des neonnaies Etrangeres I eir
tbrouvait present pour les si celle-ci: .1. Monastic sit Ces deux lois teartaient tout cuter sue son territoira, con
-11ccueillir comm. *ilea le une merchandise adoole par systeme ,ftranger de monnaies curremment, avec ses Unites
411116ritaiant.
moneriires, sans gut pour eels
Ces dames distingwees Ii loi, ou par rusige. comae corms Units Moultaires.
Cast sogique. Car it ne sties revetent 0 is corneas.
-de mitre milieu labialise- intermediaire dans lee Echlin
-eau.' at toubss trots Educe ges et moyen de 'paiement. pent mister. darts un Etat; (UNITES NATIONALES.
d'Action Social. qui amts
organise une manifestatiest
s. i'lnatitut Francais 0.14a
casion du "Jour de la Feat
me Haitienne"
Mr. Gerard Mortally fit
d'abord une belle et instates
tire conference sun lee seta
rites feministss de ,h man
an Argeo tine om Is tab
,brices de sarriire lank.le Ella cart de commune insure deux orates Icrunith enonetai En cc pays, avant et apses ma
avait en Payouts,
anent appreciees itaient vs toutes les valetas et en est res. runs Etahlie par rusage, rIndEpendance; les mon:sties firencier
ge d'assister, on 1941 au*
%sues nous fairs part de par elle-mems. P Equivalent:
rautre par la loi.Dans lea pays out circuit. notamment Is premieres elections Mak&
deur candidature I la Ma.
eriatratisro Communal. do site permet de:primer la vs organists, deux Etalons moot piastre-gourde dtepagne,mais tes.
La secrotaire genje_aleAt.
IIn'existe dans =nib. Itgisla k Itigue
Port-auPrincep aux pro. leer de touter lee richesses.. taires (or et d'orent
feminist. d'Actlem
-shaines ilotions legislati
de
per
Is
volontf
de
Is
lathe
tin
qui
les
rivets
du
Cette citation dit: La
Social., Marie; TlatidistaCet
moo it communal.. du 9 monnaie
est ruse merchandise loi, circuler coucurremment. caracthe (Unites Monttai ninon en un !engager, dbl.
Jeanie, prochain.
de res.L'ussge tout an moms. au tie it ifitoisean'tt. Mita raw
Nous aeons d'auteet adoptte par Is la ou par run l'Etat Hunt leer
Hai'
fairs dela psi atnefenusies
valeurMais le pail de rargent rait ,pu
iplus regrotte co contr.. ge
pre:Mite as susIblielas
eat toosbE si bat cur Is mar *sue (argent d'Espagne puts,
tamps qui nous a priers du
trois_ prestigious.. camdilhe
Or, la loi haitienne di 24
olaiair des quelques maail des mime prEcieuxs qrs.% nom Unitt mooltaire, mak ems de.
tigus.
.tents d'entretien quo nous Septembre 1880 await adop Prim*. le lofted blame
pas le dollar (or des Etato.0
Mama. Ltionio Madam,
**dons sus avec nos visa- tE pour Haiti le runtime bipeevent,
nis qui a intern& notre mar Maud besvarieux,et.i.ydles.
Is plus souvents
iteilses, quo east an.no metalliste. c'est-i-dire DEUX
flapper des pies divisioonai &E. sous Hyppolite, par lei Jaanty,apris tem Mae: Min
VOIr suite page 4
UNITES MON TAIR
te. surtoitt, du pigment des thou out argiosii dais:INN
' ree de bon alai
nosert,
Ge serest Ettirlfe line dam
un pays civiligi circule, cons
_an UnitE Monttairearne won
'ask d'usage; lonqu'usent de
Par Rene SyIvestre BENJAMIN
son draft de souverainete, rE
(Suite, voir le termer° precedent)
co cc mai enflame rap- en faisait uniquement ine am tat dieted Merlon ou lea
"testi nous signalions rattitu bition dune classe:
dc exPloiteuse du Bon, i son
Apres son cycle (EtudeM
Ouvrierset Patrols
-*adroit:
Male
.
demandons dans cette UnivenitE Nation&
davits &exportation en or.
Vous &rivet 'encore:
.Quand, moo cher 'Theby,
vous n'adoettrea point que
cc suit I bon droit que le It
gisiateur de 1835 i qualifiE
gmiceanddells eeligtreislialent ciPatire' 111'201.1*
Pritident.
Therifse tiorripebessia
*solicits& la hautetpartios ea
aisle du rots hib,. at amt.
dont. Ells flit quo lalergue
a tenu I presides sm. Asert.
la piastre Espagnole 'active aux flectsons amuse
d' Unit é Monetrire Cocoa definitive lee *Om
et que de son ate,
=duke
it surtout''pour
Monsieur Maiaric. Re.
ci pal is pour affirmer st's aa
noire potiti ques do la fenime,baf,
grand Edmond Paul, dens tienno
mous comment cela eat pu is le Ouiriere le jeune °tinier s
thire id eu Egard-1 notro its e s t m 0 r p 0 u r le moan et Madame, nee Ter* son Rapport Is au %sat de apprendre a la femme Hat
la Republique, le 21 NrPesn tienne que VOTER at Va..
11111 &Evolution, ou bien de- struggle of life c r outre cii" tan Ph:rte, aeu
rEjt, sciensmsnt est sea de
ete It
-inandoos nous comment cela us connainances et I cause rattranaLiage celebre I St: bre 1891 a considErE que *les veer national,
is pratique ankles. (nous de sea conneissances il lui cat Anne le morcredi 22 acts- mosoaies -trot - it &argent
d Espagne (y eomuris le dot
parlous de riducatios techni delivre un diploma lui don. bye feeuti,
Pour clotureir eau, oath,
eon Ian) &out jams* cent, it au née civique tee membries et.
-que de l'ouvrier). En Argenti flint droit au titre anvil it ..L'.heuraux couple a
Et,- par cun moment, &Etre des eta. Is Ligue ontonnivent are*
c'est ea juin 1944 que enviable d'Ingenieur de fabri oust au pied de Paute
Mime Andre Viliard au bras Amos 'Ingham &Haiti. nous enthousiaame l'Ilymite
tdes eeolea de perfectionne- que.
Is FISICISS Haitienne cont.
de Mr Jean Fleury Louisi4
quern fonctionnant de jour at
Mais encore une foie re Mous lui presentons nos estimons qua c'est vase qu pose par Alphonse Henri-.
-mini le soir furent etablies venons aux .Pritiques deloya souhsits is plui chateursux VOUS VOUS etlIftfZ tie ,rOttho quiza Poccas on de he
Voir suit (Age 2
cimpegne electorate.
-anus tee auspices de Is Corn- less des patrons I rirrespect .el'un long it parfait) bon-.
mission Nationak cl'apprentis du contrat de travail. Et di- rigiur.
sage it d'orientatiou proles OM que ils (les patrons) toms
,
0
La Gel'Anse informe
S.T
,---
u
aionnelle. Dane les ecoles de bent sous le coup des articles
.ilabrique, lee jeunekgens cle, 50 et 51 du chapitre 10 du DE
14 1 16 ans regoivent realm cret.Loi 23.852 ce sont dfnon
Le SurrOuest a CIE de tou temente, chaussures. it cou mel, aux C.yos, la Crulit
gnement. Its traveillent glean cfae lee epratiques delnyales et te a Ripublique, a genie it nurtures en tame qui some dit Rouge no fal qu'assister
Lei cottages ',matte de vllon
amino 4 heures durant dans nuisibles aux bonne* relations gion such ferocesnent
on. nods avaient 6t6 expecliEs ,ta-res,
enfin, it
-lee ateliers. Rappelons aussi professionnelles du Travail. truth par Le dernier cyclone! par Is Crois Rouge anglaise. s'est canstitue iiErgaapea
que leur instruction sat 1 et oil sant etablies Ira sane- Mais en attendant de pouvoir it que les autoritEs et notre m-nt de cm gas-., come
la charge de l'Employeur.
tions prevues i ces &lit.. appreeier rutihte des secours Croix Rouge gardaient en de '.3roix Rouge a diaparu; est
L'une de cue sanctions est prodigies par lee Travaux Pu pot encore. nfgligeent cm re fusqnt toate co operation.
Sept ans spree, on comp Is .fermeture de retablisse blies. l'Extension agricole on fusant de les distribuer aux Liss autorites llas-rniknes,
qu'elIs evait pratIquessent
-tait 137 Ecoles de perfection; went pendent huit ou quinze
la Sant* Publique. nous 'Bi- sinist res.
ecartaes sont resties jam.
.nement cqui ace-lea:ant un et jours. Le.patron pen.lant
Nous
ne
comprenons
rien
cite& catte blurs, irnpuia.ca. sons remarquer cc qui suit:
fectif de 40.00U clever. Et en t s d . do-t payer lee
Jusqu'i cette cite, sucun de cette macabre gyrnmstique santes. Elias Wont sts
.1948 l'Universitc Nationale kites habituels I son personsecours effectif en nourriture d'eutant plus gut none ne is fairs 1 on e salt pourquoi,
Quvriere ouvrait tee pones net que rapplication de cane ou en vetements n'a (te dop vons on p iser de: renseigne des secburs erninagastnems.
au jeune honrre sortant de mesure Prive de son travail.. ne aux popuiatipns de Jere ments exacts, les chefs n*6. Durant cc temps, le pow
latiou est aux prises avec
rune de ces iC3iC3 &Wren
(La prochaine foil nous me. de sea communes it cam tant pareitil, pas mieu!,.... infor la film, et le froid etc.:
tissage. Elle fu crge par la parlerons plus amplement des pagnes enviroonantes. Les 3.4 mEs que non.. On ignore en Dans les eampagnes tsarlot No 13.229
conflits de travail, des acci- des families en genital. n'ent tore quela Dont lee vrais mui tout ea toutes ies families
couchent i la belle itoim
Par 11 le g.ntornement a dents de travail at in peu jamais rica rec.u. Et 'milk qu' tres de Is fituation, et qui se
vivant le jour sous IS
r.tsolu un probe serieux II aussi de rInstitut National un patch americain qui nuus donc rendre respoosables de Is
leil et la nut sous la pluie,
a democrat's&
rinstructicn des Rfmunerations) .
les sections rural.*
a &barque bier quelques sacs cc lame table Etat de choice. dans
technique, t.:-artmant par_
de grains. a emporte environ Alors que dans lea suttee vii. peut.atre les plus rice's
R.S.R.
zainsi me grave injurtice qui
Voir suite page 4
i suine
use henbane d. belles de ae ks da Is Republique. i i.e
Cr'
INDEPEND' ANCZ
=IV
La questiOn.
"TRIBUNE LI3RE,
En nrrge de la grande desolation
notre rigime umnitaire,
trt.i nous pcu pronoraa, en faveur de Is tie
Voir suite page 3
doonxsiesifninitlir.pcitterriee.
Nationale
culation de Is inonaie (cite
Vous abritant sous rifseide pour Haiti, la pipette (scion:,
.grand Edmond Paul., it cu le dollar Uf3 Etsts-li
vous cites gue dans son Rep nis, repousiert toute mon,
port lu au Sfnat de Is Republi ride national!! par licsissiorn
du
Notre temoignage de gratitude l'endroit du noble
Peuple A mericain
Suite, voir It No du 4 novembre 1954
Done. ne nue lahistoire re milk [17 000, kilcrnitrra de gulls avaient sauvees deli
gales de l'Allemagne Wilthedra, cies,: que a. fat run chrmin de far, de millier
de t ea &Lire mbles gal or t
des fglises at des bare- helmine et envera !vignettes
u
4cjcurc
enasrie votre pay. c°1"' adopta retalon.or cern- ils s'Etaient montres particu
politique rx one ta i herement genereux an rechn
durant tout it ccura de !C'1tux
isisto ire qui provcqua le con. l'-se
de
"
re, renoncant Blasi a la politi cant leurs deltas de guerre at
tilt du Pcifiq
chinoise e taux d'intfret de ces det.
a
ue.
a
que multimillenire
tea.
L'histoire retiendra alitoa d*Stalon.argent.
position gfnereuse garclfe par
Les oeuvres hurnanitaires
lee Nippon a fait Pearl
e
e votre pays en Europe soot
Votes, pays i regard de ctte
am erne Chine en 1900 apes. laen
" nonthre tenement inealeu Harbor at cette Chine de nos
entierement communiafe
-*berm dee BozeTt. On alit
qu'il strait vraitnent jours
lable
tite lea Etats-Unis d'Amfri fastidieux
de les fnumfrefici. dont la premiere declaration
que, le 21 Novembre 1891, cc du papier monreae et is fragities pa de mounitiez akar at asstluaci a considfre que
monnaiee d'or et &argent gent.
En cc qui concerne Is tot
cl'Espagne et dee pays &ran
cz lue die
&us (y compris le dollar)rront de 1835. VOW,
jamais cesse,a aucun moment. traitement, Ell; ...et. taut siva
d'être lea Raton. monetaires plement. one hi Douseiere
&Haiti. etc
de repociv.t. intitufe: elci sue
Votre phrase eat construite Is paiemcnt des droits crust.
de telle frcon qua le lectcur portation en monnaies d'or
pourrait rattribuer a Ed- &argent. Voici tcs art:fleas:mond Paul. Nous avons lu et eaten lerSerest ilfsotmain
r lu le Rapport de rancien payes en monnsie ci or et d'ar
en
Depute de Is I3eme legislatu gent les &rate d necrtztinee
re; nous n'avons rien trouve etablis au Twit des pavanes
awe avaient ate' la seule pub, Pappelons simplercent gut Its officielle a tte une promesse qui einem one opinion ousel cur les merchandises at pre
sous sa plume. duits Itraagers gui nrurt
mice I refuser is part de l'In
et prets consentis par de fidelitf inviolable la pa catfgorique,
'Comment
peut.on s imagi pertfs Haiti: etc.,
par
conse
litique
de
Moscou,
dons
aleenniti qui lui fut attribufe la
France lore de Is guerre de
le ner qua Ltnutcs lea monnaies
te e
~et Icoutez les belles et immor l'Indepepdance ainfricaine ne quent d'hostilite contra
telles pades pronouns eti s'flevaient qu'ii um million Couvernement de Washington.
ette occasion par l Dlfgue huit cent mine dollars i peine Les pays latinoeanafricains
de votre pay a au Reareien et en retour combien de mil- eux.rnemee
dont, par la Doc
tent de Sa Ma jeste rErope- Iviaoeu-ds
spde destolilars ne lui avez trine du MONROE, votre
teur de Chine comma il lui
Art. 2s- Tuates lea WOD,
&ea at err:racist d'Espagne at
eellee 2e pays ftrangers, y naies cl-or on cl'eraent spat-
tg,
compris It dollar des Etats.0 cams 1413 dies tee eillio
nis aient circule, en Haiti. Etata &Europe GP d'ArnErt,
comma Unitfs Monftaires ? clue, seront revue peitmen
Cette pluralite d'unites anus der dits.droits crin rotation,.
seeable ante bizarre, elle se pcur icor veitar- culls le
reit unique dens te Mende, si rapport de lair titre rata
elle avait exist&
de .Nicht racnitaire
Le Rapport d'Edsnond aenP6e.
Paul tie concerne nullement
Art. 3 Le piaster fortepoliti 'a question &Unite, Monftai d'Espagne servira tie !Cam-
gfnfreustrocnt
fait le dffenseur
arendait It Cheque:donnfs etO rincipelenient epees pays s'etait
et quj par consEquent
Irttnployez ..la pvele- ces r'rex dernieres penes lui devaient le maintien de
Terme cet argent :a en- irone.I.n.ca de 1914.18 et de Ida Iidependence, raenerent
Voyer vos enfant:. eiLs 1939 45? at rAngleterre? Ett ioneternas contre lui une lut
te diplomatique farouche en
iruire cians le s ecoles la
Belgique? E
-et universites amen-ldae?FinEtleer
caines afin que, de re-
dice? DEatnela
mIserHk?olEletr
proteetation contre
gut interventionnistet set. re. II a combattn un ptojet pour revalyeticn ets settee
Norvege? Et Nadir? Et cette
Monsieur neettache
tour en leur pays, vo me magne si belliqueuse elle vez.vour,
Culture!, sur quoi etaU base
Ire pet/0e initie par nieme qui. epees la premiere cette politique intexatenticn
14-18, cut flute pratiqufe peu 812re5 la
eux &la civilisationoc guerre mondiale debietfaits
de la premiere guerre EnOtatnate,
des
cidentale puisse don- a benfficier
Amfricaine
Croix-Pouge
'
le
' au mon. qui y &pewit plus de DIx pour ne pas dire depuiriThEo
er un jo.r
ROOSEVELT stitiomlie toute la meeure de, millions de dollars. Et cette dore
Ire (The big Stick) pie le
. valeu ' et de onz ge D,eus.ie tent tsariste qua envie Gouvernement de Was\aingalley.
tique?
ton? Comme toujours sue tine
Votre tees, noble patrie a conception idealiste Evidente
Connait-en roeuvre consi
aelerable realisfe e. aabine parI
eu .e sort cornnaun de tons et sur in doctrine de MpN
lea Missions religienece amfri ceux.11 en cc bas-monde, in ROE: Les hommes d'Etat, A
'Mimes. protestantes nartout. diviclus ou collectivitfe, qui mtricains estimereat, en elect
Void I cc propos ia bilan veulent fairs binfficier aux qua lea troubles civils
ta
d'Emprunt de six millions de monnaieseral le contitudia eastpiasters fortes gut prfsenta centhnes ritHalti.
to Benet le Pouvoir Extcutif
Cetteloi ftait suivie d m-
at quillevait servir:
tableau ccroperatif de MOW
lo a rembouser, par anti naies eti/ifieres dace at d'ar.cipatien. UP empruntintfrieur gent,
de coontrea'.7s d or de
'bilk Etats at de mangey;
2o
I retiree de Is circula d argent de donee pays.
tion le papieri.monnaie:
Aims, I reicque deBoyer.
3o
a faciliter l'execution le quadruple d'or *au donblon
de wands travel!: publics. en Espagne. fixfe 1 16 pies.
de G. 633.180.
Awaited remprunt realise, tees, ftait au titre de 90,
le Couvernement devait hap milliemes de fin et pcsait 26,
per, pour opfrer le retrait du grammes 98 et le dcubleasigle4 million. de (10 dollar) Reit au titre de
Anna par Monsieur Anauste unties dca avantages que la quents et le &meth economi papienmonnaie,
gourdes
de
monuaie
&or, d'ar 913 milliames de fin et posit
'Matte, rfminent homma de nature leur a procurfs.
gue at financier qui en eat 4 gent at de billon. Le Senn 17 gramrne 48.
La guinea as,
-Settees cavadi-n daps °son li
Le Christ lui-meme n'en consequence donnent souvent teur Edmond Paul s'eleva glaieg de 21 shillings
cotle
one: 41:Et qe-ne.Ozitnt et a pas fte. exemPt. Aussi ja- lieu a des interventions par- contre cc projet
at
propose
4
piastres
94,
CI.
tare
de 915.
Nous eMontreal 1942e: Sept mais pays n'a ete plus malme. fois d'une particuliezz violen
Ull contre-projet qui fut reje milhemes de fin, pcsait a
anille (7 000) ecoles, deux na clue le vatre. Cest feu le cc de la part des Puissarces te par see Colleguesce grammes 34
tent, (200) College, quatoize a nsteur
William BORAH Europeennso dine Lea Wanes propos, II fit l'historiqueA de
Voir suite pege 3
(14) univereites prote:tentes qui aleriait uric foie du haut intfrieuree des Nations du
Trirgromip
1a1us l'Univereite cetholiraa de Is Tribune du %eat: Nouveau-Monde, crfent ainsi
ades Bfnedict'os a Pckit 1 Les Etats-Unis d'Arne des eats .de fait incompat
4rois cents (300) bop:save, rique $ o n t ma l re- bles avec la Doctrine de
an Institut Rockeea_.: et les
de MONROE, leur qualite
Four vos cadeaux de toutes sor,cs
Y. M. C A. Et les diff,:iralts
dffenseurs naturels des na- bliez jamais de
é
r0
si
t
6.
passer chez Fu,..o Freres
lemprunts consenta, par le Pie lenr g é n
tions de cat Hemisphere leur
isident Fratklin Delano ROO More qu'ils reveticliquaient imposait une politique des qui satisfait les guilts lee plus eilk,th:
SEVEL1 cl- 1933 a 1937 ,q 3 cc qui leur Mit Ilgitimement plus actives.voire une polit
dt, suitcut, n'oul3liez pas c,re c'ceti a n aila suite desquela Chcraksi ail apres Is premiere guerre qUe intertentionniste en vue son qui a le epicialite des articlt.:, tale rite
tHEK entremat lausain ire. mondiale, il furent traitfs de de tetablir l'ordre et la paix montres, bracelett-montres,
re, lit et
anent de sea finances. la aots. Sheilcck et iretacfs &brie et mini la prosperite indispen
t
Ent
traction de 135.000 kiii me. guerre economique de Is pert sables a I fvelution de ces tes tie Writes les quaiites, et tm
bijoux aux prix imbattables.
ales tie router de die serif de ces puissances europfennes pays at de ces peuples et de
Mla....111..11mg...111%....
'
aus
a sa propre sfcurite
dc lane pays. De la ces Inter
v:ntions repftees a Panama,
a Cuba, en Republique Domi
s impose eepuis ples de 25 ans par sa nicaine, chez nous en Haiti.
Guy Sejourne
qualite incomparable, .nv?rtable, ses tabacs au Nicaragua, en Amerique Fournisseur Aupies des Hopiteux et Parr r -rice cow
Centrale et ailleurs.
selectionnee, pr son ariimeet
'
28 haute purete 8cientifiau,
uss0 Freres
coxnpenses
rtrc,
vool-Alce
La cigarette SPLENDID-
on gat
exquis.
A gent5 Dis4-
et Co.
NES
....,,...,
,
)
Cabinet de
Me Victor
S.
Pierre-Louis
Avocat
glee deaa Fronts-Forts. 73
oxo
IFouroisseur Aupres des industries pcut
defier',
l.eat len
Lxo
Fcr.zriEseur t Writ fltE Licucristes ic
rcsrareble,
C t y'Eef,e Ler a: at Dr e t eke Val re
i
-
1
elite
asal
I
SW
se.
INDEPENDANCIL
Lopez Its pains LARCO Rifler Its Ilo.ssons gaZenSes
La P.astre d Est ague
ou
Laquestion...
gourele forte d.'sgnt chit
au
titre de 9Ct mi.lteenes de
fiu et prs.it 26 grammes 98 akmon fin I quatreingt
LARCO
louses divot tiers %oats I cet
eflet re: ic :Grp. Ligalatif.
Etc etc.
snrr Dine. eel ulo la lien on ete it me per N
du 16 evil)
Ca °fate
03.7 lea (...ouverrements hat ge Ssget. re
vote sous Mug-
it It do9a raPait des Etas centimes it taus eu dollaa ar touter lee rictus du knit&
par de do!
thine ti:re de 675 Sarno gent na.xicain et I 75 centi re, rile se.' net vie
flits mite liens qui it tom succedte de
de tin; ptsait 26 stemma ma celui des Buttes Etats de par it eoncours de la monnaie Bey,r i Sa!neve commis. ant In, nets de piestre, Or tette
piastre duct nitre clue lapin
93
tAmtrique. Elks pouvaient
Eepagre qu'imiorteit It corn tm.s sans knit du pepier. mon tre g rude cesserno.e, ou moo
roam q e, nut. I! eu (Slut., Int,: it! naie '.rte. ii o'y est omittwos pot:triers
firancie- emusicas de peplet cci gou
question citnite Moot
pawl, trite dtspegne, au enemies ne couvait avoir Is res, turnouts en Espore ce 'temente ma revolut ionnerres ment
spire Le Ismslateur await une
titre Pus tine qua celui du vertu d en faire dee
Laites denier nuovreite divert de deI Anita:mete it du t.urs,
thotreur du vpier melt,
a nonetrerrer t de tree r ale 1i ureic ,u al sit pct. Ve1t
jour Cm int plat tilt en
Salm. *avail de base et de Monttsires,
4 roc...on a
ter_ e it comparaieen, scion Le 28 Idtcembre ibej, paHS.Ii
le It c. er
tt
et w r
lurgence dee eireons
' nahni0f, dee reenssus
une dic.ston Itgleistive, pour reined in Airett, abeegesnt Lances.*
1670 le cl.aube nett mat De Prancer's-at. fion .en
hiker its tubes MOnnititll cc demurer et Adenine que ces Dane cc Comidfanttilnest et metne dener.4 cmq milk
minstNn ie trot s-J ire !sr
circulatent pieces lie pouvernt etre ad.
ttrangires qui
tine peas tea
nui trent creation de is pas goo-des perk:
mises dint Is circulation que tre forte
dans le pays.
t e f rte. Let inter:cm de pa Uu eat ur,
le 10 &CM 1177
d'Elasece emcee
Le legulateur de 1E35 a pour !cur valour commerciale. moires du dollar des Etrte- plern onta.e detect artists It Cerra Ligsiati wens me
L'Arrite ttait petted* de Unit, cement unut nonttai to chaise fattest item it 693. ICI QUI reett.s fl wee.rale f
chain
Is piastre espagnole
un mode de. ces deux conlidennto tut les re: it fly
d argent,
tee quetticn clue ou 294 gources r: 1603 t en 1672 te ll 'mercies, ks di per icon
ch.firalert mu in mem du sigrat oos. dominate, interne,
-luatsou pour lea autres mon emelt nous attitons mute vo
concours de la mcn. stetrad
integral a 76, 731.000 aconterts dais 'es
/Mitt etrangeressurtout a cau tr.. attention.
different. ,
Considtrant qu en vue de naie d't spagne qu'im- gout dee. n het ;dilute clue
se dr Is feat moonaie qui
cedes
et
litre,
lois
de
la Fktpu
portait
le commerce 580. 428 4o6 gut.rue
alo:B. I_ nearche hai is intuition actuelle du ply.
hil sque.4,
il invade clue is Counted.- etranger.
teen.
it tetrad ow. .ten I 300
t c le ler est Gin er
e officielle tut gourdes la piastre forte, Iola
..I:article 4 de la loi de mint entoure LA MONNAIE Veil? rue
1835 s'exprime. en us ter NATIONALE de butt les i recise cor teat It comeretee It coinstire it Lisutaud F the
.Sera reale en rut-ureic forts
pranties desirablrs. I c6tE Ettegcr
n
GU! iwirortes is moo art retist outfit I hide dem i 1s formthcriittresre!
de
le
circu
even
mention'.
imams
Jennie
We
risk tspegoole. Darr it ter if
Les Treaoriers principata
en WONNAIE NATIONA
ore. IN I XTENSO. It at tor
douanier du 20 airri! 1826.-uus
it puticulicro secant person trgin
LE, it taus des trendes, de
Coneiderant que Is lila voyeur; ',veer In Barna ales
ui ler en) 1872:
ceder:nem ifspot.eataies
tou
pot*. consignation et domme
is
Coe
du
taus
'ecle
insinuate
DEC
RLT
d
btottic.att
tee pieces bans ou
taw
gel millet, puttees etc.
vient
I dor
de is frerchiee
droit. Ce
vais titre qu'is rec. - cot en
L'AsBembiee Nationale.
encerttre
de
la
valeur
qui
co;:firrr
e
qu
:typo.
lotion
Sur in Curate: du Fouvoir
vertu de
presto-L'artitle 3 cit. SN'erat EIdi representativedenotre dt ces enm.nriirs etre Mee Ex' cued crests ta la sten NE!I cony-yule pissIet t? 501
Ce,teloi dour
le de cent virh
les ch Wes rnene:00nb any at
.
o de Le ',An.
mormaie nationale. per let C1fc.nre.
COrrent OUI, VOUS IS z
Vu it raise. as he 4 de tar titles 137, 171 it 3°4 du ctr.e
qus que nos pecans ria.
(Nous &Ions touligos ces
clic la ptemsere truly:0o Je tici 73 de It L Li 'Mutton,
violent pas uot vue Ws neat passages I
erbium ion Cr;mirelle er
A &vette cc qui suet:
dii mouveruent monttaire Les
Vous ?oyez mon them Este papier In41:nrsie cut lieu MOUS
CENt PIASTRES IP 100!
Art ler Le Pouvoit ExEcu otos porter sus articles 130 't
sanctions, prtvues I I article ye, que Salomon eisByett de Pttior.. Li ;A ire du Sc. a
4 centre ies Wieners gent protester
' moneteue date du 8 a ei 1813 avail e I I eat tut, nip . tinceurater 132 du Code
an
.e. pat
in anon de
ran et let travelers particu. &argent
avait fait hap vitae gut nehange e
II &fat oullorm t question
Celia litre* nu brurs
dee t. du dollar DP tem,. Ii n'erit
hes; ne prettgerent pas It per. en itol. Et, you. este mocraie
dettr Mir 'el
portnt drne. o.. la nenraie &usage,
Tr.sor contre ia ilausse moo pant, IOUS silence dint votre ter,,;on re (Hi..., psi Leon
ist. ii cc our flail pas fact letter. I loi de 1880 et is Cif Off 120 01.1: youtdec ruts it .ottret or stone de MUTT eownle Yout it pretender, eves
Ic i
de la goorde tips culation monastic ales caine Tutor dal !Mettle Iguis zeta LENT %ALI I FIAS IVES. tact dasturance.
Li faux.a..-mng
c
d. vre etre xcenivenaent
gook. de &teeter let pieces en Haiti.
I suivre
yews, de cur cote, semen if cue EU WTI t definitif ou
hums.
G
pines n Despair, aLtuelkment
Au toms du temps, tantit ment heaterss acceptaient. en frappe Ea c..I fth.lt
et: wiener. conjoT temect
par des lois.
ta par des p atern ot de s &Pt. d Cr. de fawn Alas u'Ha it
1
SOJS
I e nAre at Atte V 'e 10.1e -e &Fifer. Vi.eUre
&trete.. It i Mau compere bun et &exportation ler 100W
Mk eon mu .crrr i Kens.
tidu 25 eett ash,/ 1826. c.in 'trout alit.r.u,s, par euite de colt- Trots charribres i coo
tlf des
d or et jar oaks Etrangeres de bon slot.
gent a la piastre forte (Mena Mail
cher retest pourvues de taus
ne eagisesit pet de
AvtZVO4.5 dips vo:re nuce o ou note .0 -on
sine pour au
la percep
corium, to red de chauntvtells ou telle unite mcntta, ire poor le Twice t sailor dinette du 28 dgcemkire 1954
tion des drs;its d importation, dune nation near:girt, too 7 Ivo,
grende 'elle a manger W. C.
e es 0.m . de la Lotene de Ittat Hit en ?
le dit Tableau, ditonsnous, tie par use loi natronale. Is
Hygienique, cuioine laterite,
a eie modiftt. I partir de
it tlectrique. etc.
Par
:es
que __re recues. I cc ttux, dins Mete,' firlirr.
nspitiplier, la Its Cannes Publiques: Cette par suite dee
esemp'es
.
.
nn
toee
exinioe
.
I
EnFt*
1
A VENDRE
e
1835, to
1843.
1863,
1667.
1879, 1887, etc.
Teri'
trublit en 1806.
uproduit It tab'eau compare
S'a dresser I a Rutile Jean
ty en face Station V M.
ratif des monnaies ttrangires
Airi, men cher &live, il avec notre MONNAIE NA-
Tel 5972
Y a fast{ votre esprit uce con TIONALE. c'est-I dire noire
futon regrettable, tine loi gourde d'argent twist scut S.
dcukott tint pelt tint loi iomun et roue Fiyppolite.
tcuattaire. Cue loi monetaire Maio. man them Esteve,vous
revel an carectere Onkel, aver emit de rout parler de
te free II ou
velem' ros tantalum de paper mon
pour it:..: au. tenanges, aux nine de s la copieure lettre
transactions. etc.
Unc loi que yous nous aver atiressfe,
douaniere Ind rye, par des me ce
toctobre, lettre pu.
suits positives et specifiques blie dans lo numb() de pill
ies model de palernent del let 1054 de la Revue Haitien
droits ou I rimportation Cu I ne di-Intone. etc, et deft du
Vexportation.
Elliot petit
Yin 1953
Le tablt nu des na. gala lante all rtiliu des dc ix
Bettie a scale chose.
Vous ne ditto Tien de
ur.
Weil event telection du te du 25 septembre 1826.ni de
Prescient selomen, It dollar la loi du lb &veil 1827 qui Fa
CHARLES FEQUIERE st C.
&argent du Mesique envehis suivi pour is wise CO cicala
Port-au-Prince, Haiti
nit ie marcht healer].
"z tier, des billet. ee ceii:e. Cet
Matsui/aux de Consuuction
Mere I 8t41. unr loi vicnt fru 2 trate illegal, colt gt par la
.;4014..afaa.
Anttmb.
-
-n--s
lmprimerie
"L 'Action"
73 rue di, rront-Forts
Le nurnero
0956
j NDEPENDA N CE
Direction
F:prick J SERAFHIN
Chant Responsable
Rene 5. BENJAMIN
ReChiCteur en Chef
it
per cette monnale qui
Tout touterez cd,es Charles Fecruiero et Me, di.
peseta 'al, ccenporte cc
considerar t
27 grammes. dun droit den aunt it ggestif cui mtlite cc Pompes 0OULDS pour malsons privees, HONS. Intiustriea it Grcmdes Irrigations; des moteurs Diesel
tree de 1) pour tent. marten tet telt tittle attent;cn.
comprii, Le 26 Juillet 1883 -Cors,ch rent clue LA MON MELTE at-pules depuis 1870, des Machines /ciaoore loi l'abrogea, permettant, NAIE NATION:ALE Imp' * pour le Mx le Cafes la Ccr...no a Suc_e; des Maaim,. a cLttE montasie de cir elle fut unite. n'avait it L cal tthes-OLtas South Bend comprencmt Taws. Par
golly/ °brim mt.
Juin 181!7.
Crouv,:e.
:
t7t
Pus, it 11 cu Cc que ler es hesoint
doe urtsse-I.
on Arritt, it departemert qui icuraient a.
du Pail& t lora la PC,.
it que
ICILI2 Lime art
44, Rue Roux
el n7. nue "*. alengce Colomb
. U1 ("mita
T: Cie., C. PETii
Administrate:cc
Direetior-Rtelection
Act. inietratien
73, Pp! :es Front Forts, 73
_co
ry vet ite iTOTet Ot
roe? re tint eat ret roe.
AEONNEIVENT
et-Frime
C -y 3.00
.;,ca
3.0E
6
DIFINPRIRIDAPCI
;nil suffit
Le Mum BARBAINCOURT- le nom
--v-re sine weelnewe
e.mair
Nouvelles de
Maissad3
da
_Ns
,
inforate
La
Grano:le-Anse
a
q
s kur att.eu pe...er au x hemline
lot ales sininces de nos v.I. i cyclone. d.-des
complains.
Elections.
cenviennent,
au
ampgne,
de
au
oujet
nos
leo
,... .estt undecrime!
Ells. en so nt atierement on In ecrtis au on
taus. k Fond Cochn oii les
as
en
e
i
i t. lark.
le. Indmain minim eh:
si.
Is
riesin
ete
dont
Qtall
.
lier Novernbre 1954
:
metre ' trots soars sont reaction
des autorites en Pourquoi 1 sot
A.G. BAZILE.
mortolci froid. ns . In ces circonstences?
Font 'radio:mint Insoin.
SontkIles inteevenun a Ilia des (Ines pnbliques
W
A netts ipoqu combia
fatidiqu pour la Nation,
Moro que tou as los bonnet
relocate tat Mantises
gimisant
qu'haitiennet
sur In detentes d tom or
Let vekmats t les cou Insur de leursdminis-res,
nt encore 'rant" d nes
din qu nous a Wheelpen
li. natures ant penis,
comm. 1'c-int at ,artasn. nue dpi melt ins ggibk .L.'
detain, norm qua ran
.
''''.....""'
candidates
es as l Ilse rm.
pr i- concitoyen., en un k C :Olio cornbler:11. Cony L.1s
aux problIms de recant, qua par mechancete,
pare.se
di nud, pit enmplorfreon saire devenu l rain tent
I
truetion dos regions divas
lairs i la point remplce. etc...II n'
ont laicise
te
edition as a mime Ins
tees, do tripotago 4* clan fluent
,, 4; ditr dealer
,,,,,s /Oh ,,,,, Loom Miss
nb,
,..ou , ni,
Crete Rouge, quand to t_s
pea n., -e
que flout jai.
sevisant I Attitude.
°-n
**--.
vermment esraimmant,
'ions nectemont ad:
Dire quit y a tent I fai e
"Pour its ferninn cam
n 'at point aucemrant de Is erca-a"
187tme Tirage
re dans co bourg qui you.
dides
u aktions mumarch* Mello
offre sane la Isita du cyclic'
I nvitation
dens Is Grande Ansel Qui Economisez
nicipnes bia qu do ea
nei Hzed, Is physiocomi Vetiredi
12 thovensbre.i 1ne laina-ton les initiati
seignements obtain nous
EN AcTIETANT
d o regions sinistreasji eau
de cake qu'else de Pincurie it de l'p being du matin aura lieu au nil I Juke Marc?
LIVRES
et
FOURNITU
permettent
On las kens les via
les n vont pas ratan ;nee
this de coax appalls i la di local de la Rue Bonne Fol.
RE:5
classiQuas
menu, les counitures in
tins, Ian activites, I ce
rider.
Is celebration du Vle Tit
& h Libuirie daisique
I.e its et les chaster's, ju
q i so connate, no .t pa
En mniir d suinghagalgiant ssuintent qu s'ils
oe. suffiansment gag
-LA SEMEUSE
tIons, nous affront I our de !a Loter:e de Mat
meditation los quslqu o tien. Les opirei..ru it &sou aslant acore en depot, Rue des Miracles I cite de I. surf ois sur I. front eke
leront comme ,oujourt en pet cast para quo nous nkit a
conseils suivants:
le Gra Rouge
Idiom donc liana
lo la conciliation d
nod mi, III a cons toraNtcus
since (Fun comitt indepeo sans point besoia.Hiples!!!
la note juste, et u mot r nvissgie dint onside par den Notaites
Tales dolt
Suite
4.lerep
re
notre linaison de
les
ment
sans dual. par Sinai.done.
distribuie au
et compo5E des reprisentsnts: Elections
lundi
Saul tagnento s
tot
la
premiere
to!.
qu
public. les candidates ua
chsront vitet le entails lo du Department _di' Ft ('on nnigistr on co pa
municipa
f °notions
minces
nts fora molts. Si ravage*.
Les Ma
rail I Jerimie.
:talent non salonant a
Ca n'eut pas imponlbk.
20 de le Prefecture
a
Librairie
A
tions
ant
deceit:as.
at
pas
activiti, mai ala COMnian possed un 3o du Commode
Ste-Therese plolns
un soul canon, jusou'a
-tient
diji
gaga la surfs
fonds tie r rrr ve intern
40 de Is Presse
cett data n's manifesti Rue de Miracles. No 138 ce stir Is front electoral'.
sant.
5o de 4 reprtsentants du ru so',intation de se presort ancienne unison Marceau.
Amin, test vec tout le
20 La reelemeutation d
ti la maginktua II am en face Mootlerrier Pierre: platen.
quo Pon &vine, on
blic
Filings salon lam normal'
rahlon
memo
d notr post
fictional:es par Is Gouvoing
60 &on menibre du clerigt ble qua lee populations do
Vous trouveres tout un at lion bier, connue, proration
la lire eirooncription, sent
mint de la Republique.
lo d'un representant de le encore plus entrees, depuis sortierent de lints classimin fean..hmnt
dernoesatir,u
3, L'onlivernant do tit
ce.
face au mounment femichss d palmist. u mace LS prow
de no Tine mot ocydette anglaise bat un record nine aitien, qua nous a
qui affront au visiteur cet Deux gentilles damesrespecti
luoris I. collo' compose de
neat bedeck d'un bourg tie socittt item-one
PAndmes Leonia Mdiou,
de vitesse americain
gement Its heureures bouts.
bandonne.
mud Desnorkt et Lydia
4o5ur le plan civiqm it tortant des sph;i es, clu. trn
motocyclett engin nis ,orgaism (Atkin de la leanly.
candldt tc Con.
motocyclette.
M
los
Ins
ru
un
nouveau
re
bour
Electique.0
caturstion
se
sPirausl'il
"lien" dau
all Communal de Port uget a
mats
de
controle
a.ployis
ard
de
vi
sssss
nannies
i
Ste
par
is
mak on pia plus de sertai sera cadiodiffuser
Bonnnill ka't Flats(Utah, itaient du type Is plus re- Prince
l'ilerabres sctifs de Is Li
net autoritin religiusest lion "Radio-Commerce,
U AM.mnItIne, une cat.L vilest, de Richard's
Le public y est corchaleenent Triumph "Thunderbird" pendant Is premiere patio gue Feminine d'Aetion
ta
qui
"
P"'"It
clu'envalet, ros troi
la jeuness Jae jaw".
cou
de 6 , cc construite & Co- du parcours a ite d 240
compatriots reorienteette region.
Par au Prince. It 6 nneeln ventry et montee pm- Rich kins7011; le contours d re to
brat, de touts e'en:lace.
o=.rn.
-
des chose.chose.at
a
.
a
C1
Nous rectitons que la (join
MUDS de Mainock qui Int/Inc
root maintant Popinton
publique i cases sa ml
no d lignit qui sire saki
besoin de
tie vim pou,
roppui des peavoirs ten
taut, pour les odors. tuginternee:4o
CO!?O ESPONDANT
Publicatitn
Bulletin
de
Statistique
Is combien uti!e publication
cede, spree une courts
ctdents 'booth en recut gne
may,
dm 13 mo
gLes funerillemic
o tn
n dile !ende
mnch apre,-ertid i lie Ca
chente
theiralo au milk
d'un
grand conco_tra do poents
at cikmis.
En tette dtulourernise cir
constant.. 'Indipen lance'
de no condoleancei.
wait de
nniciper I ces pro-
mires election ca lee fate
meg hitiennes tont admi
its i 'Mar, tout en etnt
jinn, ent eligibles. I t elle
tique;
Ce OUnlef0 costae es pr!
no aunait etre innieUZ r
ccmcitipresentee inn
tions electorates on court
par des element" fen-I:nine
menu s sue les principaus aspects des activites tc000mi
teli
quel et pat Imes Fairmont!.
On y tenure tine Pude
tees foutilfe stir It cabotage
l . es
en lit tt Its car icterii4.t;
economiqucs (pour It Dauer
tement du Sudi dicoulant
dty Recensement de rm.
qui aux qui ont
bun fain astortir
e,teichuoir
tcut to west ge dent et
ureo'e It crtel firninin
dont nous anorcot la vi
site, goulignone, en meant
gull part Is fait quo tea
trait candidates ant inc-ota
taint dam un nut rem una tokbliment tin s forks
Nous remercions silcere. court den. Its dam sent
fin inines.
it vi
de 244 kms 90', I inclividulites
attection It no sun It ml It mesure
ad r sss sin parent* ionni
Froths.
veil qui sont
Volans,. n imue tent de tette
voisIns
; trionenhe des droits
la Temn Haitieria so S.
1 rirnestriel
de l'Institut Nadia de 5tetis
Isue, to petit Yn e Dismay.
mcl
fits do epou Antonio Du.
lion Socials qui a mane vie
torieusernert la tutu e pou
Nous alums recta le No
14 pour Septembre 19 54 de
Necrolop
Samdi aril-midi est di
Richards (que antenna tour ant kit I 2: inas700
ait IkesOciation sus pre
at. I nouns: oadant tin are
eett photomplve).
iiection qui a
teint u^e mnyenne d 239 clidont parcour d qualifi chokings
iterouleror.t
It deuvierne di
at
km300 I hare sur un par ca ion. Richards , .t
menthe de javier 1955.
La Urn Foriiioina d'A
record l'heore. Les connructeurs edit cis trois qui est apps
ngtais eN lee, on cas de 'justice. &
de categoric" "A" 40 pouces de motocycl s
cube, to reale precedent, poseront !curs mach nos t'ciiider la v Coma orn
Tri- au prochsin Salon Interne mann de ortku-Prince
Mobil gut
dun
at tional du Cycle et a la eet
u oph
etabli tin noukou
tie codicil.
tout
ccepti ondu krm
k n Moto qui s tiendra du 13
.e vie nt 211 nikembre I Feels ode Heroine de la Re
rite ho Goan tLondrosl.
rcord
-Phone 2324
Grand Rue 128,decole
volution de
194,6:
satiation
on cuir.soulk is Man molo
nousnommons
YOU - trouverez : sac
9ee
Ete
%duties.
A/Mott/diet?
.nets
it
Lioni ; 'oicou
Mdiou.
ger. pour (Mattes. vac,' Etoniol
pour
En amt.-tient its morn
Souller" Clinton ; Fortune.
fouling
Recordk,
ow
dales
ben de cc cartel ferninin
how-'es.
r. rmeture eclair 4 I 36 pout*.
de leur nrnable vitae en
bottes pour gareoni,
prow, Croon
Chenmee
One
giro
notr: rejet L100, nous pro
sickets Clatek.
embrel
1 eintuns,
zMilL1_3
:is. i widows,
none plaivir I leur '
chitootte Mouth(
Tennis
et
,ouls
d
Ger no souhaits Is plus
la meillerre des marques europeennes Onciro
les, Culotta 36 I 44. south's
pour tear triumet so
brim.
Agent-distributeur pour Haiti:
paillnkr do..a.ne talons
ph
l'orne, on les alai
Poulinpar
de Chapeaus lama M de
boucles pour
Ando kliAWLY
rant d- notr pus franc
malls. en cautcho c. Inek,
Ny:on at lama
rerages, jupon uff
Ang:e Run Courbe et aes ewe
contours.
douraine it parenter
none.'Hattie'
hunt.
2 lama
!wimps& pour
Chez Hernann GAUTIER
k
Be
La Biere Hollandaise
a
1
1111111
c.),
!ere Annee Nan
BFREBDOM A,D &IRE
.,
DORT.A1J.PR:Nici.
13
Flambeau
0
f5 Nnv." 'nee MC
La questiOn d'Uoite Monetaire
et P auli Edouard Esteve
Puisqu on appelle article
ehique partie qui forme le
tout &on journal . sou' cc ti
tre !I
de ubli
nue eerie qui e's7nassera la
0
Attitude admiral&
qui rnerite d'être
A roccesion de 1' umbrae.
saire. jeudi dormer ; mat
novernbre, de l'Arraisaise
Par Percival THOBY
francoallemand de Ifillis
quense vue
let norisbreux frangais 41*
Salomon arrive au pouvoir, adieus publiques et privees.. dens la loi du 5 Novembre touts. km couches socials,
no mil pas Ulf ferivain
de genie pas plus qu'on sour to 28 Octobre 1879. La loi mo n'rest nullement question 1887. en son article 6 ainui se trouvant
la" 'capital"
s'etaient
aur in*ita
mialiote de talent. Cependant netaire du 24 septembre 1880. du dollar des Etats-Unis iii amp:
tion,i
la
Cbapalla
Petit
ilt3n style eat l'expressioa in promulguee le 23 septembre comme monenie dosagesArticie 6. A partir du Seminairo Collage du
St Mee.
.cere du vrai, Is cella fidele 1881, itablit le systems bime comme Unite Masetaire,mais let janvier 1888. le Gouver tied, oh out lieu, une
gain,
de cc gull y a de p.oforicl talliste. en Haiti. 11 ne frap bless de MONNA1E NATIO nement deligue I la Banque is de souvenir Piosteatiest
las soldate mortis
-rik reel et de causaat dans to pa pas Is monnaie d'or. mat s NALE.
Nationale. i titre d'affecta de tous
la France.
"F
exteur de l'homme qui mar. de Paris ;unit des creuset
Li premiere foie (pea fut tion whisk, pour l'estinc pour
C'est tres biers et tires
I titons dans Is suit te de l'Hotel des Monnaies 1 question de &liar or dans us tiiim
idatioilencs undeelsiocameprochdeti
'
neoreuse d'une existence sans go irde &argent; pesant 25 acte ofiiciel ce fut an sujet ne
built/146a note, ce.qUi sancia
elendemain.
gr.zumes et au titre 900_ all I des dedommagements accor cInquante centiernes de dol. re mica's et beaueoup
Se no peuz commencer lief". defin.
des, par Is loi du 31 octobre hr en Ir, per cent iivres de lot:able; qua Is Mane do Mk
*Ms tendre un bonsai/age ben
Salomon nous donna, done 1885 aux adamants Wan café. I isrelever our (es droits jour a ete ditto par us pr4
tire fransais; de ustrola.Is
as aux vaillants lutteurs to systeme du double etalon
.erite
Pntention
de =Independence., c'-devaat
il laissa circuler dens le
pays toutes Its monnaies
-Le Constitutionnel..
je vous salmi Cohorte etrangeres ci'or et d'argent
-irl'hommes acquise
labeur concurremment avec la moo
difficile or perilleux! je vous naie &argent gull vensit d'e.
donne l'accolade fraternelle! mettre. comme Unite Mone
'gee ma Toil se mile au con hike.
-cert de la veetre en consti- Le 6 octobre 1884, pRsse
tuant le flamebsau qui Moroi. Pi?' des besoins d'argent, son
- nets la
route dans !aquae Couvcrnement emit deux twi
sous nous sommes engages lions de gourdes papier mon
pour k bien etre du plus no, sous forme d'emprunt.
grand nombre et le pmgrza
;joie; comment est libelle
la Patrie.
tick 2 de tette loi:
Si *pas une alternative
Cet emprunt se fere par
dc meditation, de refkxion et 1 emission
de pareille sesame
Iltiesitation, je prenda enfin en billets de une et de deux
'do compte la ferme resolution goutdes (cum!, auront coins
de me jeter dens la bitsille darts toute l'etendue de Is Re
prenant rang au mi,ieu de publique et seront reps
-vous, cost qu en aucune cir Vega! de notre -MONNA1E
voir suite page 4
NATIONALE per toutes tea
Tout marc e-tii pour le mieux
de ce cote-Li. ?
La Phalange" de di-que, a oiur principal ob
znanche 7 et handl 8 nevonvjectif de mettre an c OM
Ism 1454, ecrit, sous la ru- :nun lai...efforts
afin de ve
rique "Le President for fir en Aide aux populations
me tin Co nit; Cenvral dr, Se sinistrees"
rz..oure. la note suivacqii:
a ...amen
de la
Repubtique vient de former "Hoiti-JournalwitU lundi
8 novernbre en cours
tin Comite Central de
zour s dont la Croix Rouge dt. son coteisous Is titre:"A
.:rcix Rouge Haitienne"
Hititierins eat regent execu laoven
iron% prochein 6
rtif epeciatise.
Toutefo,s,
p.m. le Comite Cen
rAdrninistration du comi hzuret
climeu:e independante trat de la Croix Rouge Hai
tirnne tiendra en son local
de cello de la C.rouc Rouge,
g ' a la rue des Wiracles, tuna
="est-ii-dire
qua tons
"S.i. le President
portant. reunion en vire
etudier his rapport. pre
is sante,: oar .ca ,comites regio
trisorerie designee
nfux de Secours. Le bilan
BNRH
rewire' de tous les secours
"Lea sorties de fot.
n
,wont ordonnees etrsigner, 3u-rtis depuis le debut du
yciicie, fere. objet d'un
par le President et'
-app..irt special. Apraa la
sprier du comite de
lee dons, en especes ouen
nature, stint regus par une
cours, on travail
.
p.
resumer en cecir
urice nquete Bur Vet
secours necessair es.
0
Gouvernensent Haitien.
as le ceractire generd &tine loi gulls tont de la mire es.
La 3econde foie, et fut
trie, l'Universellt Praha,
sit admirable et merits
mite..
d'$tee
Cost en se peasant de
monetaire.
voir suite page 4
generation
en*.
nerat.on cot esprit cantle
Pages de France
nu de devouement
La vie littiraire
Edouard Dolleans
cartedu Monde.
Nous ne pouvons qua
nous incliner &vent pa.
Edouard Delleans vient de ensuite oa attire 1 to Factett de reille constatationet,
Lin article inedit de Jean-Louis BRUCH
mourir.1 soizante din huit ans, Drolt de Dijon,
quitta tent de, le ciroonstanee do,
man ler A nos compatrlotaa
de forger un.. 'ewe vraiment
un an i peine apres avoir pa pour quelques mois en 1936
bhe le dormer tome de us gran larsou'il seconds son anti Lto
de HISTO/RE DU MOUVE- Lagrange, mamba eu Gouver
MENT OUVRI ER, qui rate nefnent Lion Blum Sa catlike
ra son oeuvre capttaie (1). Un
ensemble &etudes et de monis
graphics stir lea principaux ar
tisacs des mouvenvy,:ta ou-
universitaire fist cege d'un ani
mateur, entourt d'amis at de
diecipies auzquela itsvait corn
muniquer rots suthousiesme. et
vriers precise quelques pers. quil devait retrouver dens as
pectives d: cotta oeuvre contra studieust ',tufted: In rue de
le depiiis son premier livre sur Itaiversite.
ROBERT OWEN juspul sea
Dant sea dermeres arnees
etudes de PPOUDHON et de cc vieillai d preeque octogenai
GEORGES SAND c'est I lhis re pouvait tessee';,r k infirrni
toire ouvriert. du XIXeme et tes de rige, isms son reg-ird
du XXe:ne melee qu Edouard devait conserver jusqu'au bout
Dolleana a voile son son -eats one itrange pimesse qui, au
0
tence de chercheur.
deli de l'homine crur,s.mbleit
Pour oser eusbrasser on do plonger dens son adolescence.
sera trnue par le
vitez de cet organisme."
xxx
lent de liaison qu:
rre
Et dens Pedition de cc
ses instructions de Croix
Rouge, coordonnerr toltss meme lundi 8 nov,imbre de
ue Jour', on lit la note
i.e activites.
**Ca cornite centre :Ad ge suivanre avant pour titre:
court, co:nrne orti;
-a
Vair duke page 4
cies.
Nous tie
Ferman' psi
Visite de confrere
reunion, one conference de
reiident du Comae Con
nationale, i1 occasionSlea
grandi.c. aates rte notre
toire; teller Is 18 roai,te tee
jenvier, et si Pon novi pet
met de revenir fur une
mate manifestat'on,
Cent-Cinqueole-siee
tre lnciepenearice,
Cornbien !es wetter hat
t ens+, e,r; :1813;te Aacerdo..
toos., elfin 30 dens tiff cir
com.tences memorable. et
p.onongent ego trnens lee
sermons dotage auraeent
ete Patriot quernent spore
cette note sans l'espoir
ciemain en de pareilles de,
Las, nos suggestions rec..
vrant Paccuell to phis em.
maine aussi crast'& at aussi in- Et darts cc; derniers mois enco press et le plus cordial de*
autorite
ecclesiastiqursa
forme, pour le traitor sans par
vo r suite page 4
hsiiiennes,
ti pris doctrinal ni politique,
II tie faitlait p a e seuleaaent
Nous awns rep mercredi
foi en l'Itom.:,e et cette gene
rosite naturelle qui faisaieot matin, en nos bureaux l'eiriut
be visite de notre synonathi
de, Dolleens on animateur
mane temps qu'un hisfarien. quo confrere Me Franck E.
Doiltan tie lot jamais un intel Saint Victor, nomm recem
lectuel coupe de It vie.'It out meat par l'autorit-6 ecclesias
le bonheur du pouvoir faire at tique, Directeur du grand
terrier des phases di vie quotidien-cathouque et natio
Phalange dont
active et de vie professorate: na,e
chsig pendant treize ans du atilt precedemment le Ridac
I
Is pa
trio commune, qu'il deilent.
difficile ii tout frangaia Sim
care d'oublier sea devesireet
In France d'iitre revisals
uric immense documentation.
male encore et surtout cette
t?)resse
/2:
tions ont la homages
d
di Sarnia's, Pour rensei
nature des
lualite at la quan:':. ice goer le public Lime lea nett
Iii
gers pour pertes sullies, ass d'ezportation,Itels qu'ils soot sermon do circons eice pew
nonce par un pritrefrar.gaiik
court des Evfnements politi. Peron ectuellensent.
Cette attitude toads**
C'etait me loi douaniere
quo de 1879. II West pas be
maintenir de
eielekeen
solo de dire que ces redeem lineciale qui tee revetait pas tradictions,
tout iloigaitia
Secretariat sfnerat de la Chain teur en art.
Cette promotion a comble
bre de Commerce Internatio
ask, dc 1920 a 1933, organise de joie tour Its coaretes qui
teur de sept ou but grands ont eu l'occas on d'apprEcier
congret interaationauzal reprit le savoir fake. la correction
Et Is cultuir du jeurie et brit
lirt jourirtlive qut appartient
I Is phalangeocks :nteilet,
tuels dans ,i'att;nte de deta
uer toute leur rnesure
En remerciant It confrire
pour sa courtoisic qui eat la
marque de l'esprit de 'confers
ternite qui dolt mister entreIre met-Ares de le. eorporatien,
DOW forrrona pour lui des
votox sioceret de fructueuee
hemp c a 1 mu ortente et deli.
cate fonction a it a EV: item
le.
INDIP112.*ANCS
TRIBUNE LIBRE
Oiibeepp.O.
..110.40.0Pm
ma
A travers la Presse Ilaitieane
Ergadiew Given&
7,
Le President TT_ brnan I'Lstreat
A. Brewc
a.m.!
a de diecamp du Preside 7. ut mare
Font egaiernent penile de.
Haiti
Le President du Libera be suite du President Tub..
qui sera Mate du Gouver men: MM E. Iliginald,Tows
send rscritaire de Freese
rnent Haitian, arriver. it duPraident,Fhilippe
Brurms
Porbau-Prince le lunot 15
i
Fendroit
du
noble
Notre temoignage de gratitude
Novembre au rnatin at y at). king, secretaire du Fria..
m4
journera durant troisjours. dent Atthur Schnitzer.
P euple A mericain
du Presirlentt,
Is
capitale
decin
pm
Al
leisure
if' 'er de Po
en
YI
Suite et lin. votr it No precedent
1. 18 Nevembre dens la ma
Walkers Huttehies Mt.
Des priparatifs sont lice,
intentions
soot
deli
tiniis.
inetallat'ens indus lo abler
actuellement en enure afi n cier do Police, Jimmy Bar
On salt que le Prist,d:Lt gantesques
et
adult
gurEes.
quo I Hiustre visiteur pu;s role, son dornestique
Est
tnelles
et
agricoles
..is nov. 1954o
1-loover &sliced it It Pr
.
Le plan Marshall desti se garder uu profood souvoLe
. ...
visite
esattn
leure
habitues
dens
tin
dent Roosevelt iiurtoa, par
de son seiour en Haiti.
est i redresser r Economic des nue
Au cours de la samaine
ion NEW DEAL. renonce- bit he Peet Bsil. entrepris peoples del Europe dElabree
Plus de 200 i etits
qualifiE
de
nous
publierons le program
ear
trot solet-rellement at formelpro
par
is
guerre
e
paysans affmes
des
nombreusea
faes
les
me
leroent is cute politique Tin par votre pays. 'elms
de'vos hem vaste entrepriee capitaliste or qui
seront orgenisies en Et devenil.it 'c r t
dicrite
et
cc
pees
declarations
tervention em
Uri but ince ganiste dens le but crassujet- son honnour.
denier, aide de son Secritai mes &Etat, dens
este du 8 novembre 54 caPibles de helium.
les
ennemis des tir ces peuples i l'imperialis Nouvtli
instau
Tease:
retenir
ter rEcole R use le deLe
Point
IV
du
.sissee.e.seeesesessee....-.
re d'Etat Cordel Hull,
cette fpoque me Yaekee.
ra la politique de Bon Voisi EtatsUnis 1 de rEiErtiisphere programme du President TRU port-au
ce
Cazeau
a
Eloignes
nage qui a mama sa ci ilsri tees
MAN destine 1 fake fvoluer iundi l-P
visite
du
sczusEs purisma
Le
digit
s
Ozcidental.
a
Re
pour
vous
de
.
II dens le Nouveau Month.
dation dans
l a wee dr Ca
resident
Tubrnen
r occasion d miter I readreit les peoples i feonon3ie peu
P
Oat vote ryr encore,
la grande ilesolation
En marge
passers 3 sours en
Nationale
esclavage:
ariadestso
-rui. recevr
ii
it qui vivent enco:e
de tous lea peuples du monde veloppEe moyeneage
Comma nous r avonsgannon zesu coosisteri .11
dens cc
Culzurel
Monsieur l '
potitique huoainitaire en pie
lundi 15 novenasbre qu' tion de maims it de asap&is
de imam sE c'eet
a a at rendu celebre en oc eet"
qui vous a toujours caractEri vingtieme stick
trive
a
Port-au-Prince S. E ricivistut,c4e nombreuses f
manifests:len
Attache
eis'
Ammo des inderonites
itst-
enccri tine
tout le tours de eat
vaincus dent des cis duraot
nefaste de la bourgeoisie capi M.Williem V S. Tokena
'
raistoire.
÷3reisire dpnt alien
indent du 1 ibEria. De sands drel'0
pas weir " mot
Wares durant tout le count "tre
pays. quel people, tsliste de Wall Street exoloi
-Pr qu il a
t7111n. en even ...tent
Q9el
-de son histoire.
Le mezique en
r &Pave en 1898
resPettivest quisze
'
NE Inigr't ,.--,:-. yiereme e i um
an
mite.
tonic et asservissante qui en uriparattfs root It
Dietiogus 1-ne ti zaine erarnfee
du monde ;nes de renevoir
placE,
sous
tend
pi,
car
le
rate
tnehelles
De
'must
nue.,
Cret &Etat de le Ne.ion Libe d at
reetnent de .-es ml ee trouve
.
1847 er'' en effet, sous quielque longitu
et
sara
lezitude (lull vive, sous sa domination
Les quelques cam:n,
vtngt quelque
Mama qu'itiez-vous dc-tic ritnne.
7eut se venter de, riavoir pas
Voici Is late des pereoonali slue Is Providerce a .egorr
millions de dollars en corn- tie' Pat tie des evantages ma 1941, 42, 43, 44, et 45, lorstOrlt itatie7to nonfat
la tet qui a-ccroragrent It PrEsi We*
..
de
peniation des territuires qu ' tErtem insmenses tine vous ewe. volant au secours de
=
vo Ample.
ou nous &Aw,
dent
Tubman:
us avaient perdus au profit proiiguez 1 cette Epoque, voi ePatrie c u Proletariat Univer lo) S.E. M. Clarence L, boueconstituaet des mill
gimissait sous Its
ele leur vainqueur. Li Comm
Russia SoviEtique, sel. qui Vermacht Abe- Simpson. Ambassadeur du Li. inebebttables peer cat
tie, spar ie ,be,ent ae revotrecette
eventueile.
de
coups
de
Is
a nemie
bEria 11131 Etats Ucie. Incite rens. do= la ease* est deft,
Paeans& favor' par le Presi nos OUTS si arrogante . Scrap manila , vous lui fouraissicz
ma vice president du Liberia de minie uer he maladie el la
, re.
dent Th ROOSEVELT
sour Mime:swim amigos .
ces Epoque' tragi cenons it des avions par
de 1944 i 1952:
gut lee dig millions de dot - pelle-t-on
Quint I rEaxile Rurate dl
ques ca lee armEes de Tim- lieu. des milkers de tonnes
VHonoreble
Chrittian
Ph,
leas qui lui avaient Ete LY
pro shit ko et de Zukow Etaient fil de fer barbelE, des ntil Gni Calvet avocet gEnital de Cetzcau. son effeetif. sue dins,
Y
ill qui yam a
mat aupaaravant. Et comoien tree malmecies avant Mos- lions de pukes de ellusuesures
commit el' uric
Psis 1944 et run acedu
as mm lions nu maim!, cou
oa r armee des centaines de bateaux et
lea in
PrEti fnurrn bier main crumples
et
Lining/a,
et
lens
lea
plus
intimes
etc...
ayes vous exigisden,
de rAllema
etait
Wilke
en
erusinte
&monde,
formation,.
pew
veer de Bodienny cols it I cris. dire gull ne dEpendait oue dent Tubtriansa. awes lea
... . Tcbga, cinquente il soixente quiaze
h
Pieces. ea, 1
3o)
Dr
Josep
,moudiales de 14-18 39 45 ou on redamait ror, le materiel, de you. qua ce ite Russie So Directeur General du Seryi enfente, iquelq ues-uas
t elot
els Nippon spree le conflit du lee fils de Cue barbelic les al. vietique si arrogante aujourcr
es
Iatso
n
a
I
de la tent de fievre et oblige. de.
ua
tout
Jewett
Sante Publique du tabula
Peut-on dire
'Pacifirue?
quatre fois par jeerice v ns les kateaux hai disparat
actuellement President de
de But
rn
taut de r Alleagne
guerre, les usines &mon de la carte du globe ou du l'Organisation Mondialede deuz i testis kilometres gcuimil,
eaigea cinq
taarck
se rendre ehtz la tante Cu Ica
teas des amEricsins pour bou moms fat tellement affaiblie la Sante.
suds de ffanef.nf de ie
de ou'elle ne constituit meme
Mr
"Arthur
Sherman;
vieille
grand'utere La Alt re
territoire
hors
du
te
=am
.
se awls
',
r.)
lee spas tut avoir aria, he Al l'URSS cette juggernauth na pas un problime pour vous Directeur des Mines et de la fugue Ii fatale.
sace at In Lorraine it 1 issue zie et incommode. Et mainte et peut.etre pour plueieurs Division de Geologie.
i.e fade qui re petit fre.
Mr Nathaniel Masse- quemer
1870 71 ou de mut de queile insulte ne vous gEnEtations I venir.
tie guerre
l'Etabligement- tepeequoi
assistant
sect
iitaire
d'E
II France awes
Tette eat, Monsieur rAt tat de 'Instruction Publi stone la kande Waukee et de.
abreuve t-on pat?
grande,
14-18 ou cette Russ,. SoviE
-tee ------ urge ois tache Culture'. votre
ettiermbr.se. du Conseil guendlie ,plus de 200, dem la
V
noble
pone
tique qui se targue cc'
explolteunk
belle
et
combien
resistance jusqu'ici scut(nuc
des
capitalistic
st itaraaine et prE ed sum des imperielistes, 'alines du quer je tie emeriti jamaia d'ad ;glue Chit:217.T She par leur jecnesse. a &fixative
Baer ib aocsesanciense -emus
les peu miner et d'aimer comme jadis man, onsenter fuenonaLs
mint sovbre dans l'impossibi
r,ta &sir d,.--epprimer tous
du gouvernement
la
surface
celui qui me doon4 le jour .
Noes leur avoir ravi
d'assistani
lite
de trcuter melee le tear'
Pies
qui
vivent
sur
c
rang
Soyez une foil de .1... fe a v
tem tertit",e, de cette planete, Vos plus
es parties
Voir suite page 4
secretaire d'Etat.
lu avnif soaker d.
comme
le
peuple.
smer
Li ht
cain tout cotter.
et Cis
-
ci
ge de
'de
CHARLES. FEQU1ERE
`
01/1
Russ 0 Freres
Port-Prince,
Hai ti
Por
Recevez donc Moneie ur
_MahSriaux de Construction
rAttache Culture', cc tem 01
Pour von cadeaux
toutes sortes n'ou
des
its
Vous trouverez clhcm Charles Fequierejst Cie,
bliez
jamais
de
passer
thez Russo Freres.
In" gplaag ice dspeecmtue5auxirmagel
Illowapes COMM Pour malwas Prive8.6416411.
qui
satisfait
les
goats
les
plus delicats
Diesel
hrigations;
des
moteur.
Franck A. DURANT
liestries ot GrandeA
surtout,
n'oubliez
Ras
que c'estla
iabiCco.mptable 1 la PEgie du
W. /UTE reputes depuis 1870, des Machine. &picaMa.
son
qui
a
la
specialite
des
articles,
tels qua-I
Ccrit;
la
Cannel
et
Sucre;
des
jai pour 19 Rix
montres, s!Jracelete-montres, pendu les, lunet
illInenOutils South Bend comprencmt : Touts,
11111MIPIL Mau' Linieu--,
.-24, Bus Roux
0
EConomisez
et 77. Ru:: Cizristonhe Colozab
a
s mose
ip
. , .
.qualite
:as
25 an s par sa
bbc,
RE S CLASSIQUES
Al ool-Ale ol
eaz.sique
.LA sl..N1EL
Guy Sejourne
EN ACHETANT
c PLENDID
cigariAte u
LIVRES et FOURNITU
s talacs Rue ties
it t r qci.4
tes de toutes les qualites, et ltr: assortiment 1
de bijoux aux prix imbattabics.
Founi
rov, r
.P,f;er
des 11oeil.,717.,:
tt.
PhT2.7rr:acit.3
pour
72rsute
onrw
II"
Fsn't it
fr
F
PIDEPENDANCI
Itantitz Its pains LARCO Bonn
Its BO Sb011 gaZeuSett
wsNeelare alma
La question...
LARCO
amine
InAitut Francais d'Haiti
Rep rise des activites universitaires et oulturelies
titre
it
IS Slam De ' srs or environ tootle - mi! paAt r .ArPniellilittit loll sn[is'itpilign. dcialuni en etouT lase. doisense'inersifholny,
Le C-01177.11N.Till hi pa.; lions de punks de papier f ant unitcoiiimu-Orate, fun
r
membre de Is Mis. teouvr Ill cc Ile then I.
lot
ju
non
Icrrical plus riche et '14 plc.
dent Selo-ton &a jams;s she nymniie et d especes mstalli cal*. eat
lu-nv
re
renivr ao Ill la ve s sipPrirtmein"L
isprendre &Luanne et d Pleionl use
e le 'Willie b;enealliste an' tnes divistonnaitts, (A 1:147tkw25it"1'1
s ',smart dun ii a Its lectivitis dans toom !a ua iitudint de tali( q
ti nett &able. en Haiti ccm 1904,
Amon.
its
.eii
Non, none to en 1910 ge &argent MU 1 tre ft
sous co aaaveronnent. cistu un Emprunt en francs fran Le dollar & II ;n es l; 1 .
me nour
Cavorts &II dit.
.
Is
,. domain... Plue,eLr.d'entre fcultes insi qu'rux
melac:e
cant act -sllement eine, in glinieuret us tech
est e"Crlbrt:
" es i'fietents ju rucien li !aunties le Fre
re,
latent lea moonaits terangires cols et one Banque. avec pre une piece en or dant le tt
rclds
ni,n t de cam deux nstrs merit de Irait
Jun.
,,...12
t712
am0
tt Monetai est de 1 name
notamment It doublon (or vision dune
4amen. I. a sr r ite 15-6(i
RC' °ea nn in te I' es C Eell. richtsi tut it
t ,r- It n 1 I R V lei til,,,
pintr esp. it haitienne en or
CrElpliane, la
ye til .ii :
. et Act. 14 KO dint.* .14 1 *goon'ee 'ne Inn det;e:rit;Lreilitrst.reeruaitl-4. rats., Is Sri
NOUS n BODO yamisio tencon of the
groIe &argent, it dolls; meli.
italic. I'm du point ":,:eir gerrdes. :.aconIttrded_il-a a a niaa pBe bll 7. cor hi itur. t :it
ain. etc. II v a mime plus. tre. comme La:ft Monitaire Sa.ct ,
Le budget 1882 1883. promJI &Haiti, it dollar nord.acotri en tonal !In et -1u titre de l'al esoltals. en! \ semele Nu
or ,.es a n les mg
go'ile 16 orfolje 1882. aunt can °prime v :nu le intlen 'lige ett Veen ire dart Is de per cues. Fe. 1- Po sit..-chni fonct.c
.
nit
de quit, pacuisi. des Letts s. met
que le al
ouvert rig Departementa mi der inc tent dirsurente trnirts'ion de 1.un,lif
' Pi *;,,S.dn%
,a a n Sciences, di !limit t nets
e
qu
a
fait
ignore
no
contAt.
Cr
st
nisttriels des credits en pias une assurance qui
4
n:::
,5 es ei. I
d Allietin, In.ti
sstionles
montane
!ane de tout
tree sit quatre millions cinq tie legislation et stet histoi
,
nal° le
Fent, Natio:Ste confie
erencts
publ.cLer
coc
es pay.. e'en cm qua tat is d,
cent nominee seize milk pies re mcnitaiie,
icultuse
trio sous le nem de
e,tut d'
du 16 anti 1413.
Sc basant sot le Contest lo, ha-tier
de 1910, en son article 12 le ken( 4. la maniere suivarate
Lc Couvrrnement du Pre le Gouvernement de Michel L'UNITE MU NE FAIRE NA
Et. pas on not de
roe
sentricain.
.
.
-I.
its coins publics,
don t tismdrn enrclenrsetetnlit nro,r:nincba;:
'M,,.tres.
e'
iniernn" e"" I"
aieterspeatuncoinlift
rain. stront b en tot dill', Ci emutj edrsoirtn
is
iris par la you cite le p ttttt
Legume, hareelt per Chute nee, en Haiti, It sys TIONALE.
.:. la ',solo, septendror t phi. theirguia, Ise nom
-% rank du Initrivier et
des depenses de guerres, re. time roonotnetallice or.L'aiti
lof,fmril
brirtienius
cbi.abii:ttuniet
die.l'Aduedirian
tries prachs;smene...nit,s,
courut to papierersonneie pa cle let de Is lei du 5 'totem 1914. LC\ ITE MONETAI
la
me
't
est
glitieiee
ertmlpop.no
ueron nteirznfidar:
PE
NATIONALE
pin. monnate qui son trivet bit 1913 cut, lanai. corct
rort par
on ensemble
done it n.eux eroupant
multiArticle let- A !Artie du pre GOURDE DOS.
i pOUvOir, it goilvernement
ntdre dest Set
..stteratu catn; ddues maies
6.1 Central Kyr.: ite 9 ON mitt Jaovier 1914 Punkt na pod' it le titre sewnt identi plea diecipines:
ita
red
PhiM
rt
L
neuielt.v1a.
titre
du
le
Etude
dot
quo
au
owde
et
au
Et
ch* a (sire retraiter,
a.nst tionait est
ehoogrobit, /bend doute aussi heurt use inno
ph
'
que es Emissions de la Pito dont It pods et It titre mow ousel au dollar or dee
acHealoirt aill Patin, vatirosn
LA:n.rc;e
.0ii Estsu
iden.iques au poids et to titre Lloi eflecierique.
lotion du Nord,
P Pltuctdouil:ia:eGnii::: a
.I tTlfitilui. tiu U nti rich.e
Le 15 eptembre 1894 cc du quart du dollar Or des E- 418 du W es de 0.900 &or fin Lee m' t.aeci. ;en.ion
n plus na disquiet it de
faros as
nt ',root us.
mime Couvrenement d Hy'. tats Lois. nit 0 gramme 418 it 0.100 de win, a%ec to e'baits:
math-mat quer au l5rnm. cut de nouveau. k ia
cent
eclat
lance
de
0(02
:n
Lotus
ou
guide fruit &apple: 1 Paris du titre de neul
(Documents per.eurts, astr,romie,seien dirpasition des icn e dm
on million ye cent rinquant me, d'or 1w et cent milliernes en -lessons, Etc
a liaturell ti, geDogiis ap cordite et des n!. ci4tic.n
caltueelles.
milk gestalts de piiie, ear. de cuivre en deism au en its chp'n-ritiques i9i8 1922 r" .1-al quit etc..
La veva Conjonctios
ge 901.
t
lieu
Cs. route aurr
gent, identiques i cents Erni. sours.
Ql: POUVCI .)u repo-1E1re im local da la cita. cia lira claviers hetet-suer tt rcirti
Pour les besoins de votre
ses. sous Salomon. II invoqua
franca hitiens. con
catgml- larition chque soir fie 5 a fiques
se lot-. -Vu egelemer la ,f i these, vont aver cru !labile I, cette tied ration
tinue d laminates el.gialiere
iie
Dnt
entaireDrt-g.ensve
bate
7
h,iir....
rmnftaites.
que
de
du 24 Se? t e in hr e 1880.. itignorer her Iris
, merit au rithrne d sit Iicrma isilince mant veto ts et ouv-rts a nation, par ros
Et. plus loin. on lit, note!. sous Salomon et Mi sur loi et
f°1m*I''
Par tout on noiemble
ecor.0 taus sans "cuil
trim.nistra
ti presleble.
COZerne suit l'article la de chel 0,este. Ces deux gouver raison:lee de la
ticr. erit toutefolv recoil alerts radiopchon quo, leaps
cent nouvelle Ioi n000ttaire: Dements ont you, on rôie no an ,ue
4.c D..--ereo d Etat nissante sus auditeurs
Le Gouvernement. confor portant dans ces questions, cc
presentation thee
asic ra divan, toot iitIcer bees re b;en vouloir am. sitions,
nouveautis .ie la librairie
&went sus illuminant, de pendant
ism
et
Clint
so
Cceetrist
de
ce
et
n:
p
ttttt
.a
pas
du
f
r
ncaise.
representations
Pour It govvernecoent
Is !al dY 24 eeptembre 1880,
titut FPncsis afin
at antorise I faire une nou President Salomon. c est on set a H.,ir are obsw,
eon etre personnel theiltrisle FInstitut Fran
r. 7.:,...nt adm on in ind,, cats aspire meritn casts
Irene frappe par its some de s6ence couplet novo It rept nrai.e. Cot a ,teuvt. d
tie
part,
que
.e
do:la.
des
E neinu nt.emettone e corn mania ncore Is 'anus at
la ditectir, generale des moo tons. Mail, voici comrrent
teue
innPthi
rlull
pa,.
et
munictions susceptibleu ljours
r
rencontri
n den'
ores de trance sous conditious vain considerez Is hot du 5 tett.I.Joi i niga t
de
les
nter-fl.
H.
tLconstne
C-ite
Monttair
e
I
,13;
COMMe
la
c011ttQle
septembre
des mimes nuns et
biothequeGteLle
P"s
:lel
A
Is
B
I:trap ol du dol's cr
que let mosinaies francaises, loi monttaire du 26 Aout
intprimerie
dun million six cent driven 1913 (dice loi Michel °tenet Ellitl UWE out Its gni a
Le President du Li- de Li Action"
est restfe I l'etst de lettre dr la C-01,1,. *pot le-st I.
it milk gourdes dont etc
Aimettez-voul, mon cher motet, flout n'en fuss. pour bier as.ilatresser. neat en6t Dena
et, ss. suite offi 73 rue de. F;.,ntForts
.
de
Neon
permatenie,
4ans
is
cette
loi,
it
nctre
part,
nulle
mention,
Eaten, que, par
,ti, mile n ar.:veront que Le numero
can, 4. Cr 1, H.,
Qiel dedain pour it lei
gouvernement dtlyppclite a
dens in matinee cit:
e
vait maintrnu it systime ma monetaire du Michel Onset 1 it 4:ousel-uncut 3 Hy? 0
mard. 16 \ ovembre,
Mitre National, nee pat .4e Elie gene. certainement, entre inc see bets a eces cc 20
10
Set
250
dolga
Le
fit,'
a bord du navire 'AN
Pres:dent Salomon. Ce qui at METHODE DEDUCTIVE.
INDEPENDANCE
Vemptcha pal &emetert du Apprent, queue neat pea a- n t . oliuoc no' gale tot' nu LON".
Direction . Un Consite
papiermonnre ct &imposer bogie, jusqu'ici Eile nuest Vote' IA '1*. it ecite friGn
6
.i, ietrre ill iii
E v,
- LLLS tEl'
aux comersams, par des lois pa. apply:met- c'est entenau. ne.! r
zuivre
A
Franck J. SER WHIN
dotraniires. It paiement des Cependant. elle peut.itre op
Ceram Responsible
droits der ortetion e. or a- poste. en toes flat de reuse
nu:le pert, Et, cela ett si vrei que It Pre
mtricain.
fla.te ..eu on
r)
4%,7CR.t Chia Vtr'f
Rent S. BENJAMIN
il est question du doPar omeri sident Dattigurnabe dont IC.
die 11.E,C R54
du
Re dacteur en Chef
cain,comm: Unite Moneteire, sem juridique etre tree eve,' loll c 1., et r a la. r :5
it en
It, l'opposs, aver nieces, sus a he, t,, XL, d Ii ' cl. fie Cr rt it 1-'
s
r.n
'
ia
_ __cute
Tr.--fl-r111
0,50
._
Sous le Th...uv:rnement de
Nori Alexis. el continue Ye pretentious du Dionne/Fa
voulait, par it
Frederic Nlircelin, Ministre Conseiller Financier nordsine
des Finances, Monde It pays ricain, imposer i Haiti It Oil
de pieces de -'. km'. p.tut pa let de Is lisnoue. comme ir.,
''',. Au tre l nut Monetaire,
tar au clqi
NO'I, rnet tont a Ala cr .
i derive
tune ahrr
,:
nt dr
yetis, i
bullet A
I
-
I,
,
_.
Mne Thereat G. PETIT
A dministratrice
mission du papier.monnaie et d'Etat qui
-
Direct ion-Redaction
A trninistration
73. Rue des Fronts Forts, 73
r
Ler enartrer't, ;r. ,e2 ou
non nr !erre,.
APONNEM Ft
r.
p.mv,n,.
ern.,
ju
.00
A a Lihrairie
S'e-Therese
Fa!! c'e
443
leen.
:
:.
^ 141
Lir _.,
sort'.
id
't unaa
a clstsiques
Le !Mum BARBANCOURT- e nom sent suffit
Flambeau
Tout
*jos
rn mst ligue les vaillants preux "La Croix Rouge Haitien
/fur les instructions du Fri
Oak Is at illae ?Ma
no deviant un organistne rmantiti des 'scours nices ardent de la Re ublique,les
conetance you. davez &vie de lba4?
cadets st tout In personnel
saires.
Ayant pris naissance our xicutif:
de votre 'eine de conduite Is
La com Plexite des proble
"Cette nouvelle organi de I-Acadimie ililitaire,sous
es sol convoke nu amble se men
meilleure.
eres par le ravitaille 'ration, qui vise I rendre la conduits du 'Directeur de
nen,. atc.
Dana un pays comme It
ton se fait une con
eeption born& et boursoufflee des chose., ea l'on volt
d'un oe'il les Wee des hornmes sans volt de l'autre les
Welke,
fixer tous les regards avides ment des populations victi plus rapid. I.
ravitaille moue Inatiluti n,avaient du
de richtsses, ne dois-je pas rags du cyclone avskit, vial- merit des sinistres, fait de se rendre demi ID Depart*
coaliset mes efforts d ceux blement, debordi l'organi Is Croix Rouge "lamer," ment du Sud p ur preside*
des citoyens qui incarnent sation administrative de un simple organisms eseeL6`21m mains is sit ation creels
la Croix Rouge Haitians's, tif"
u par le problemr du montane
ricked COMMUD de justice. de
foment des populations ell.,
dont le personnel no pou
xxx
felicite et de fraternise pour vait axe-cuter, sans confron
L
nistrees.
-
concomittance combats Apparemmen i, c'est done
heureuses ou facheuses conse une Haiti rneilleure et progres ter des difficultes,la double
quences. el est ditficile de pren sum: Dans le cas contraire. besogne de recevoir des se dans la pubiseation do -ces qu'on etrit en ace de cartel
lt qu'd fallait
et de les distribuer. apif ormoluA / public
. et d'e- nes difficues
dre conscience et petition.
ne serais-je pas coupablt? Et
surmonter
. Le ii-t-on en
Ainsi done la mienne,
culpabilite ne seraitelle "cours e po ral
fa n OfM soi -mean sur d-e- ,
°sties 1?
=Us TiMponion crime rialite pas le plus eclatant timeline Unlit des masses quills, danins es- aetivites de la Croix Rou
Toulouse es -il que i'is
I
Cesur eise, une tm f
ses diverses ge de la oseconnaissancede ma d es zones
no mbreuses du go Haitienne et sur le form- tervention du resident der
tionnement des organisnses la Republique '
manifestations math-idles. se mission histinique. .je dal k nays, n'ont pas 'ate jusqu'i
rend*
de sscours, sartout sur leur nocessaire encnre une foie.
concretise par le fait de mon desein d'attaquer personae. cs touches' par les activi
demeure
tea de IvaeCureoix Rouge, quo rordination qui
puzsque le Chef de l'Eeat
Je n'ai aullement l'intention le Gen
independence:
a premiire condition de s
saisissable dans
et:
r
vient rcoarir
ment vient de
a
I
d dlc
Tent gull y aura deo hom d'incendier quelque bastille former un Conan& Central ca. dans l'entreprise ,..e
'el' u :
tribution de *scours. carom Comite Cents.al de %cows
mes sur la planate se pose.
C'est un concaves que j'of de Sesours chair 6 d
j
mte
ac
cent
sur
co
voir
tous
avec
la
Croix
Rouge
Heftier
%olontiers i ceux-11 qui
tont i leur attention
les doffs aneargreerrt a d"
P
'formation
de gra fre
point, la distribution de ces ne sesame agent executIf
ves prob ernes.. Les ass plus en ont besoin. Par Wilkins ou en nature.
secours, vu le grand nom. oogo" l' - E '
immediate .quoles. 'Titres. Tel je ne craidrai igalement de "Les sorties de fonds se bre
des sinistres et l'eten. tg CeraitirasTi det le eiseatu:seolle° nit,,,--/i
ront
autorisees
et
signals
due
des regions affecteeuspuaer
par exemple coin de manger reamer ma place- sous le so
les informations, q u i =V., .,:1
President et Tresorier le cyclone Hazel, est
de. dormir et de se vitir. CA- leil qui luit pour tous. ainsi des
de ce Comae qui
uete- alums reellement importan achuaurstc'earregcseuvtoierutozsualrlui-ct surtout est 1 la base que mon incle nclia--.ce par le ra sur l'itendue. laen:ature
te et considirable.
II estoussi sisseettoss dila
de tow les chaogements qui moyen du travai
nate et des degats, la qualite et la On se rappel's que deji, re
n; tresorerie
designee par la ont abouts a la LI:mance de oyal.
..
Justin CHARLESTON
cc siècle induatriel mtcanique.
on e cones,:it pas encore
lesno nm. de s Menib res dm
en trainees termes, pratique. Plus de 200 enfants...
Le plus imperatif st'k si suite de in 2eme page
Comic: Contrail
Secourei
Suite
de
la
li\\
page
comme une science oaturelle. at l'on retient qu
dei
t1
inificatif des -problimes cies &bonnet bout cc canme Cu le
A is meme epumm d atm Pasident at I. Tri orierdm
temps modernes eat ce ut u morceau de missivere, el multipliait lea projets. se,
La____
.
.
own regentast
1pl..
sustain ut- dit Comitti qua Oidonnesst
travail qui eat un veritable
La situation actuelle ries proposait de prolonger ton -His
signent lea sintles do
i
te
-rare
et
la
snumetta:
.t,a . l a et
obstacle 1 revolution des ieu Ecees rurales
fonds
isee la cepa toire du mouvement °eyelet.,
discipline. male Iii
nes generations.
L'ins. ',session es rests I
citi du personneldev de la salle et de reorendre des etudes demime
o o ogi e meroe a redieou a leturec'des notes des m
.
Aussi, la jeuneese haitien- de cline pour solliciter celle critique litteraire. envisageant
e -matte es naux,
eet qu'aptie, us
ne sit olonge dans un ef- toute de devouement d'a son prouroavenir avec tette re vert que
t l soeioiotie- mole et plum que le cyclone
rhisetoira
keit: shims de chamage. nsour de lent pay et de la bustoconfiaoce qui le portait psychologie
.paise.sur le pays, on as. gtin.t u n e SCIENCE DE
-temps .a nouer dee
creme par linsuffisance des majoritii oaysinnedes tra en arse
e
reit touroors dans las titon
L'HOMME:
les
travaux
histo
mines et le, c\\-anque complet vailleurs socianx.
ne
ments quint A Postman'
mer Cette tragadie avec ses amities nouv
. - !lei . i mum
des moyens' n_itessaires is la scents angoissantes de fit. le resew des sympathies q u r. nques de Lucien Febvre. la atiuoznsidneiesterearev.irsatIO seam
i
ohdosophk de rhistoke de
asat
production:
mines Woollies dans la mi l'entouraient.
intdvent la. ou ne s'agie-il qu o d'une
A qui veut -rentenche, je sere, de I enlarge. me na cee Chez Dolleans rhomme et Raymond ATM
i mpression que le realitiS
P
privee
de l'oeuvre teclairent mutuelle- I homme i rhisteire.re Datong pout dissipe
clause que route idle &melt' par les endernies,
.
..
- ae ir.csut lta ite,nclag
iaauinmeeorn
pendance est une illusion , in
II
n'enireste
pas
'
de une
tem ps, P
'lapostoat meat. c'est la genf
.
bon sees sans 1organisation dd'autres
litklans une desmomon
not.escirust
a
Delamyre Char- I homme,son aptitude
de i la Byrn resse.ua
risquait ' accuses la Produltee 17q
la
I
lelue cies zo-.'
rationnelle du tzavail et
dunn Leanne Guerrier,. p at h. te et i ramitie qui permet
jouissanee normale de sea d'un Cephaf Cel estin, d'un tent d- coinpre
....'
nes bnombreuseS du
pre re r
oh des- hommes
Abel rlerellus, :dun Ulrick
e o ans re
fruits.
entrepriseiS
r
'
si
e
eoeuvre.
om
pays n9 ont pas ete isms
h
Jo
eph,
cin
Andre
Labosjoint
enfin
un
des
courant'
phi
Vieux debris de cette race
me
le
remarca.it
ties
ink.
d'un Adrien Baptiste,
losophiques dortinents de no- qu'Icc touc.hees par lea
noire °updraft 1 traverses siere,
sciiecses jeunete "leaders par ment Lucien Febvre, son His- tie temps. l-0,:tREONNA activates de la IC, rOix
ages, peraecut f.o. meprisie
di:en:at:iv:7: c oom toire du mouvement ouvri r
comme endive de respite ha munautces Mt
err une HISTOIRE DES IRA. UWE. je he crois pee gull R 0 11 g e Ce qui ilet tr-as
mine. maw& cornme de tkf::)ent I Paction dePP Ira VAILLEURS plus qu'une HIS ait particulierement cot. Em grave, reconnaissonsillo.
Croix Rouge et du Gouver
ma mel Mounier qui. 1 is tete Tout marche.t.il pour Is
vile paria3 mai:atenant.en
la TOIRE DU TRAVAIL.Dam de la revue ESPRIT fut lue mieux de vs cat; II? 11
refoulee at ruden plan, n' ai- nement la collaboration
domaine ou i homme est aux auss un animsteur plus grand ------------"-".
pu"inc°" et ia plus cod leprises
je pas It droit de contriouer ralglu
avec des ni:essites me.
a l'oeuyre de restauratton de , "La .Jour" du 9 nove m caniques. economiques soda encore par son influence ,que Question du Sucre
qua
bre
1954.
'Wilke gigantesque
SOS -r
km et historiques si inhumai par son oeuvre. Mak Is consameasimssonw...sweam. 0E8 at -oretraignantes qu'eues vergence sjiontanee de leur
.
perigee n'en est encnre ue Departement du
parsissent Etoulfcr les Perim plus remarqunblei L'HIST30I
Commerce
nalites Indio dueiles, Edouard RE
DU MOUVEVIENT OU
Dcoteans, avec sa propre mum VRIER
cMILL
retrace vn immense et
II eat une
tion d'animateur,
retrou mult-i ple dialogue. sans cesse
observationque
chacun peut
faire,
Ia meiller,re des marques europeennes ver ces animateursobscurs
que
Edouard Dolle'ans...
i
,
core
lar
cos.
.
dommatirche-t-ii
:
tirosite
dpaerotte
1
La Biere Holiandaise
Agent-distributeur pour Haiti:
brist et Twit. di lea
c'est le mode de diatribe'.
person
furent Ile militants ouvriets au nes se cherchent. se manquent
tion du suers, article de
cotire
XIXeme lade. II eve et parfait eaccomplissent ou pinnier necessit6 au Mega
de l'Etat qui as fait du
te ainsi la seeheresse de l'his se rencontrent, -juxtsposies ou sin
on plus on rare sur
qui se contente de Pete confronties dans le monde du plus
Tare's: .
poser des faits. et la partialite
p
Les observateurs lucid.*
te ec rur
p;er se posent la .question sisal
du doctrinaire qui jugt les eve tif. eest une histoire des ten.
vents: Pourquoi ne pas ro
nements et les hommes en lone sonnet ouvridres
que retrace wenn. -a Penmen rvsterne
tiond'une ideologie priceigue. Dolleenr. I, eat bien
Grand Rue 128, -Phone 2324
cc.41Xsui consistait
placer deal
Ce
rit, Dolleans rejoi me ill'ecrivait lui-meme recerr-j-Camptoirs
OUS trouverez : sae cricole en cuir,souliers etran
dans les princi
gers pour /Mattes, gargonneta et adult...u gna afaisatavoir exprissfment meta
pour
quartiere
de
Partauqu un pnsh'Icop
o h e se is
7
Soulless Claston - Fortue. Etonian pour h114
pr
occupant)
s
simuleit
en
lui
'sous
le
m4s
soulless
sandals's
hommes.
malgre le bon vouloir
iclair4 1 36 pouces minsates de la mithadologie que de 1 historieu..
Recordia'
bottos pouz garconnets, Ftrmature
at La surveillance des ahistorique
moderne
Au
debut
crow,
Cravats.
sockets Galates, Chemises etrangeres
gents du Dipartement
chaussettes, Mouchotrs. I ardesstas, Ceintures, Ombra' du siecle, les principes histori
Jean Louis BRUCFP Cosnmercr les communi_
soulless
Tennis
at
soul:era
de
ques enonds par Langlois et
lea,
Culottes 36 i 44.
clues ne peuvent rien, con
. .
Seignobos condamnaient r is (1)L'HISTOIRE DU MOUVL tre les profiteurs de roue
de
paillspar
doiszaine,talons
at
se
de Chapeaux !aims et
pails toujours lea menses;
18.313
pour souliers par torien u ne enumEration de MENT
veritable. "Petits Cyclentelle en oeoutchouc, lacets, boucles
FAITS.
tin
scientisme
etrique
jupons
Nylon
at
lams
nos
volumes,
Ed.
A.
douzai s et par grosse. Corsages,
nes-.
2
lames
auffisent.
rignait;
l'histoire
etsit
traitee
Colin, Path
Twimps, pour sillier gitettes
Nous y reviendrons.
Andre KHAWLY
Angle RI Cr Courbe et des C-epart
torien
Chez Hermann GAUTIER
V
ustarN
OUVRIER
jours;3
1
RI-TIEBDOM
Na 14
ta
PORT. AU- P PINCE
campagne electorale se
jeue; taNn...mbre
'ar-..-+,
La question d'Unite Monetaire
et l'ami Edouard Esteve
develuppe toujours
l'sk arm al em 3nt
AIRF
14-A I T1
Par Perceval THOBY
IV
et les registres seront
J1
ollyerrs, demain
En resume, avant et tines Sud. etc. Mayne de cc' pie de de pennies esclavrgistee
Depuis notre denier article passer systematiquement sous l'Independance. its monnaies ces nocirculait, en 'Haiti, its iroportateute Etaient
,~parlant de la littettE electonle silence cc kit important que forte. qui dominaient notre comma unites monetaires. efe, le vita seuvent, de payer.
-a deli liberte de parole qui constitue one consultation po marcheorenaknt des pays crEu Cetaient des moot:tales for- clandertinement. 'en espies.
11111 est la consequence logique pulaire.
rope et de, certain: Etats de tes, permettant I nos aieue es cargaisons imeeuttes, mai
et testurelle, l'atmosphere que
l'tn
Aeriqus. tele que le dote, de submit curs besoins it re ['obligation qui feu ask
Pour
renseigner,
le
inane
qtous wine decrite (jute qui Sc respecte ne past blon
espagool.
couronne de iicquitter de ken engage fsite, sous des pehas Oval*
.t dans laquelleee default la lefaire qu'objecrivement,c'est anglaise, k /orris d'or de went., tint in dedans qu'au de payer leurs importatioani
eampagne Electorale actuelle
la_ litre tournois, le dehors.
Et, cc ne fut pas par des chargements di feta*
d'aprek, des constata France,
est demur& la meme quant -1-dire
it
ducat,
Wolin,
le
a
des
sans
ennuis.
Par suite de Cotta derniere prieautiOla no
4tu fibre jeu dEmocratique tou clone. des -faits _ murales" ou Etats.Unis, le dollar mexitain, l'ikat d isolement dans lequel put empecher la sortie ekt
voir suite page 4
chant les activites des candi.
lea dollars de l'AmErique du as trouvait en Haiti, entou- tnonnaies fortes. Ce eitti pas
=dint respectifs aux proclaims
vogue des crises umeEtairee
_
regard de k tenne dies As
vemblEes Primaires fixes au di
ionise)* 9 janvier !Kodak.
:mous entendons observer, ainsi
q ue WWI en avona d I j
fait
la declaration
tk _plus rtricte neuttalite. en ce
nue. inept des ezpidientes
nos ;Ores no Omuta pus ris
La patrie reconnaissante
Publication edifiante
Port-au-Prince it 3 No- documents sus-dits sight pour
vembre 1954
redifieation de tons.
Monsieur le Directeur de
Came titre et Sous-ti-
&Etat de l'Inthisur
En son Office
sons quo nous 'It somata ni .L'Indepesiance.
En son Office.
participant on titre de cendi
dat, ni partisan soutetant not
'candidature centre une autrt.
-Nous
avons dElibErement
cette position qui nous
-permit de girder toute note
tattoos
L'ame qui meurt Ina Penii
I
&Ur it &argent. your genic
I la perception des mattea
it aux raiment; dam ifs TIE
Monsieur le Secretaire d'E merits de is Rtpublique
ire: La Petrie Reconntissan
to- Publication *difiante. tat.
crliaiti, en execution des Lots
Sans rien de plus. si cc
Canine suite' I riotre en de Finances., Mime it TSP.
Monsieur le Directeur. nest snes rensercietnents con tretien de cc jour, at pour rif Dauenier, publit en 1896.
me conformer i vvotessugges sommerte un Tableau canape
Pour fedificstion de ua Internet. it anticipEs.
HENRIQUEz
tion. je m'empresse de von. ratif des commie, fairness.
Nation it dans r.iatEtet de la Alphonse
Directeur - dreeser le .'present vottmoire, don et cfargent. :felon l'Atr*
ex-Senateur
te du 14 Decerebre 1867, me
gi:rafi'd!epuybotueir iacin !rn_i1.1_1_iliifiDi Prondilsite de '.Le Junkier a' au- sujet dean pension.
iucidite afin de pouvoir, qusnd
ace
eiendra la fin de ces compiti que vcoss trouveree cideints.
prat-au-Prince, la 13 lane Monsieur le Secritaire d'E
lions. nous faire un jugeme.nt sort: In copie d'une lettre
cat,
*n toute serenite, lequel aura memoire adreasee par k sous 1954.
Monsieur te Secretaire
En dipit de Met reprEsen
. eur effet naturellement d'enri riga au Secritaire &Etat de
it protestation.
cher notre enseignement propre ['Interim. Luc Prophets, en
'de l'histoire politique nations- date du 13 Aofit 1954; 2e co
liqui
dee en mai 19,3, 350 gout
,le. on elargimant consequeml pie dune autre lettre du me
des, sinus (*empire. pretends'
mentrsotte experience des hom me au mime en date du 5
s'intieule Is roman
V if suite page 2
quo e t des chose. e ce pays . Septembre 1954: 3e un ex- -quaAin't
vient do voir I. jour
Et ill nous arri v e, trait du Dfcret de Is Junte aux Insprimeries *Les Pres-
de temps
attEnuer.
De II ces tab1eaue's:oupu
rat& de monosies Etwaregiree
au tre de gouvernernent de la Rene ses Libros' et dent l'auteur
,d'entretenir nos lecteirre6 de blique d'Haiti du 17 Mai 1950 I. joint. Pierre Papillon
a fait Is plais r de
cette question d'election et de (Moniteur No 103): on en!,_ nous
nous apporter persorutellela caraeagne elector!s's.. en trait de L Lai sum la Pension meat
un exensplaire.
,nsurs, cast puree que. I noire du 29 Septembre 1957 (Mani
Pierre Papillon n'est
nitre de journatiste coar.cierit tear No 92).
pas un nouveau venu dens
monde. des lettres. Son
its devoirs qui consistent
Pas de repo-le aux lettres I.
roman "L'Exilis du
-avant tout renseigner
sus-dites. Pas de commentai premier
Ciel"
decelait ciejii du ta13i00 sue les faits important. res. Is publication des docu- lent qui se developpatt.
de la vie nationale nous avons meats sus-die.. Pas de cowEn remerciant l'autessr
estimE que nous ne pouvicss mentaires. la publication des pour sa delicate attention
La Croix Rouge Haitienne et la
region de Jeremie
Netts attirons la tree set:en par Is Croix Rouge anglaise it
:se attention de Mr It Docteur que Its autoritee et a o t r e
Louis Roy sum la !ewe de Mr Croix Rouge girdaient en de
:Buile; publiet dans It numt pot encase, negligeant ou refu
to du 11 novembre Ecouie, let e ant de tee distribuer au x si
tre qui dEcrit la situation Is nistres. *
erientahle de la vise de Jere Bien entenciu. la lettre de no
difiE. 11 n'y cat pas quietism
dii dollar des Etets-Unis.
me Unite eneciale. comere
se pour evaluer ler entree
monnaies eirangeres.
Mon cher Estive, vo.us.oa.
vu halt hi de Pelfment nIrsdt
que de eotre Mobteme erioa4
VO14r suite note 3
Cartel feminin de Petion-Ville
Nous
earegistrons avec tin programme donnas', mos
plaisir Is formation dujCartel
Communal de in section de
Perionville de k Ligue
nine d'Action Societe:
Ce Cartel Communal dont
nous peblions en qustrieme
page le progrimme. est corn
pose de Mesdames Adrien
'dee de cc cis
cotapte
sir 1 la Municipaiitc de PE:
tionville, si
1es rhtultala
rurne, lui Relent favenabl.m,
En facitant la Ligue Feeri
nine d Action Soctele tau, In
maniere consequente
prendre et de mener (es thar
flout fotmons tita
aetta
notre endroit nous lui Musa. Georgette Laurent et ses,
baits sinceres pour le t-'uo/
souhaitons tout le succes Hermann Benjamin.
phe au: pi ocb a nr 41re ions
augural il eat ea droit de
s'attondre.
Necrologie
A Doter que le Cartel Corn du Cartel Commune: de it
mune' Feminin de Petionvil ection de NG°, vtl'e de Is
le est le seul groupe Elect° Live Feminine d
Sar
sal a atypic present e jusqu Ica elate.
Nous enregistrons avec
infiniment de peine le clecas survenu jeucli dernier
II nous a 6t6 ,communi- bonneur aux parents du jou
I Jamas!, eon patetin,
site avait ite transporter. qui le bulletin cies examen, tie 'swum., nos amis 1 e st
ink it des communes avoisi. t re ami A, Bazile laquelk se dentals quelques jours, d'u du premier propeciesstique epoux Seplir Laurent, et
nantesP
Efere noire prEsente note est ne fervent. admirstrice de de Penn:e universitaire qui ioit certainemont ei
jouir 'sea anciens maitres
Mahon, Mad.ese 1963-54 du profeeseur
Elle revile que Ice 314 des fa date du ler novembre et nous notre
Jaccottet, Doyen sls le.Fa- du College Louis D. Ilan
milks de JErimie Wont mien rep s001MtIlaujourd'hui,le 18.Donc Alexandria Beaulieu nee Re-cult&
de Medepine de Lau- oi ii fait sea humanitia.
Jarbath.
it qu'un yatch arnEricain qui i 18 jour: d intervalle, il est pineSea
funerailles ont en scone (Suisse) ea le jeune Nous feticirons Mr Man
a Marque h em Mlf-4qurs
ertaioement possible que qua lieu to lendemain, avec le Max Laurent fait see (au- Laurent qui represente avec
des.Nous avons Ott iseureux urs rez1 prestige Pinteiligen
de grains, a emparte en
que awe ait fte fait dans le concours de nomisreux
de constater qua notre corn co haitionne b a femme,
une trentaine de bat es dr. 2e a ens &rine amelioration de 1a rents it amisA tons cans qua cu patriots 'Vest clause second Universitii de Lausanne et
tements, chaussuree et couver s ituation ainsi depeinte par no
tut souhaitons un st-cca.
deuil affect!, nous en- avec 19 paints sur 24.
tuna de kiln qui, writ
tre confrere de la Cite du Sud voyons l'expression ensue
plus en plus grand Jan&
< an, nous avaient Lt expediEs GuestVoili ura euccias qui fai tiles etudes miidicalec.
de mei cendeliansaa.
Brillant succes de Max Laurent
11.".....14'
La
Leas
IIIDSPINDANCI
Campp,
awamoomorpro.M....."'""
ravers la Pee Haitienne
tree
de populations d Haiti Fi (prodignes
de foi, qua depute lectorale Idans l'otdre tiens
vivent
tous PektatPin
.
tribu
sauvagecorrrne
viee par lea terrible*
le cyclone
et dans la,lpFax.
rs le s affi ges qy a causes
iquent d'ailleu
d
eint de la Republique,
par Padmi sum( tenni id Pcureesn Hart
General Paul E Mselellee; a "Le Mattel ' 13 non. 1954 ches pkeparees
eel**.
nistration du theatre.
tenu/ sa porta fermee pour
nzo jourt, S . E. le Presi
ye
ne
Eiectora.e tousi
.14
111111
I
Je n'envisage
cendidets la De A propos du Film
wept
titude cu l'inexectitude des Le Free cent nee rht
Dedaratlone de candida nutrition Nationale ou I Ia tGOLIY/ N
ink elan
scenes
vodruesques at elts a temoigni un
ture, asinne louangeex, -n Magistrature Ccaranunale,
MISTP r ss. autree tableaux du film, ni non seulement pcur Is sifts
treblets sympath""cr.-eg et crO, t'acisse de Diputis
Noun publions sans corn non plus ca poetic tourist" a. or criee FarLustneesstre.
d'ile
Meetings* eruyants, la cam Magistrats st rtant
on
en a. Je antis sin: mails peer la e
Panne electorate, a Port- rents nouveaux desireux reeetayree 1a items suyeen qui
I
qua cette procuc nonuque . lea bevies* de,
Au Prince notarnment bet e tenter leur chance aux te reeve du consulat &Has Plementcinematoeraphique
y ccrnpriz.
10221/CeS du 9 janvier 1955. ti is Niw-York par Is Sect.: tion
'son Olin.
but evident du Chef de taire n'Etat des Relations considfree ecnkme in tout, Prsrt"*.e n in. /re Liven. din
Lea meetings, tont psrti
constitue one sirieuse at- sen cone. e arpcli Patten.
zuliersrrent, sttirerit pits 'Flat est de manifest" ExterNures.
teinte au prestige &Haiti lion du Presi-lt nt sue 1,6 fait
3 Novernbre 1954
anal dr, gem, el(mtot nou eon souci de is rnettrncom
que el la situalicn gi Stals.
aeon alkenertant la Fevre oletement 'it Pecart de era OB.I ET: Rapport cur Is I Petrangee.
A tin moment ca le Gou *et rektes cereals r re s
a. metre cite gut ccrnais- ompetons, sans Y jet" film
nuses pet -sego
ean d49 une arnmation de e poida de se haute person "This Golden Mistress" vernement rub:wire see ef le cys'ore
de.;
Menai/us' le 1Sectitaire forts cur les plane keno- bisnt, dens l'er sernble ie
nalite.
grand* Capitate.
imique, culturel , et social velnpner lase:sinters I, yes
liberte sal est doe
Signeatneentiere
n patent
aye d'Etat
reopen earaient erccre nesse ,'
accordie r.aux une et re qua le voeu de Son
on Ex- Yea 'honneur d'informer en vue d'aocelerer la [mar.
pays coup plus rep es ei ' is sse
lux entree candidate _de patience le President Nicol Votre xcellence que le che de noire peta
vestiseerrente er Cl intuit
miner leur carrpagne. Le re ear &assurer, en Jenviez theatre RK0 Palace rsitue dans la voie de la civilise
reetrengere
ft Isis n t phi r em
cowmen
tion
et
dleccreitre
sell
au
Time
Square
la eat tras Men, tout au- prochein des consultace I: exhiLer en p smenen nom a l'extErlet r, il eat ve beaux. 111 a repeelt
. au, nest
tent qua les interessis rer
en by maulste nt dans lea limits. requk tons electorates hbres cele film The Go den elis ritabletnert m albeureux dent nu Haa t &tt
letiro-en ideal
lee et tie contribuent invo et loyales et rnaintenir trees" depuis le d'nkenche qu'un tel fi1m alt ete mon reptet-slqueeigrke
V II Itpitc
te en Haiti avec le corcou!s r eyent_
3I octobre ecoule.
lontairement d'ailleurs, I
De neenbreuses affkches ellacteur. Hentrens, et pt331 donrrnt a tens lea cepitause
trembler Pordre public,com la balance egale entre
reverti
e delea
noinbreux candi- placees L l'entsee de cc is etre , exhibi aux jEtata- investist
Ma par exernple, icettr se
mandEcs par Iles int eressev
grandee Unia.
ar
thank
theatre
portent
en
aine, lorsqu Pi-ue d'un 13"
manchettes les inscriptions Veuillez agreee, MCIIIIIWT et qua, de cc felt. e pen
a. ces meeting.. des parte oats amis., 1le Secretaire d'Ett. Passu d'empreesement enontii Jute
yeast pcutetrc 1,,n PEtt ou adversaires suivantes:
Haitien ranee de ma haute canticle qu'l present ter re7.14 a
'
exalter, ont envahi la qui vont soiliciter les suffra sLe pagamsme
pieceens
s. k cenitesk dans°
ration.
lehltekesee, rindant difficile g e g des nssemelien pr may_
Haiti en dehors de la
-la circuletion.
rer de jangler prochain.
Le National" :du 9 No Is Rtpublioor banner. ne y in
avait carte ue iertsionrand:
Les candidate, toes lee U/1.3 tette decision rests civilisation
vermin. 195,1,
caption. Mr Leger a "lei
Invaders, ont interet a ce d'ailleurr dans la ligne cons 1 es jungles du iiOdcu
me Pespoir cue ler
"4' taut se Passe dans Per tante .,-action polit;que du
L'Arnbassadeur
1- alti a
l'Etat, si femme en Haiti
Ara, offrant ainsi, confor C h e f
hit
preuve
a
Pegard
des In
Leger
est
recu
par
le
tenement auxregles democra ment atcuche aux norms'
i
u
P
on
connst
C'
vestiesernents de ea items
``n;sensations
bques, l'occasion in ceux dimocrstiques, qu'il a corks l'i'""ti
Eisenhower
tribaies. President
finiraient par ant
' t a It t lesLes deux acteurs
-qui $'Intiressent a la chose tarnment oh
de notse correspondent it etrargers
princi
rer ceux-ci en novels/6 crone
Isublique de perm. at sous pour son elevation au pou
Washington
patter, en connaissance de vets qua dos-ant see quatre paux sort John Agar et Ro Washington- Mr Jacques sant.
seause, cc qu'apporte tel ou ans tie gait ion sage et ami ellmatie Bowe.
Je me pernoets de faire Leger Ambassadeur d'Haiti "Le President Eieerbenseer
Ael eandidat.
see de la chose publique.
de a ete sects le 3 snovembreak a reserve a l'Amberradeun
Taus,
les
candidata
INDIS
part
I miens%
Votre Excellence
tflLeNouvelliste", 12 noindignat:on
sa den-kende, par Is Ps-esi- &Haiti un accsuil tres core
at
es
N
.-CT
trennbre 1954.
even beau
film .t. eat dent Eisenhower. Mr Leger dial et a icoute
des garanties du gouverne en assistant i cc nous
dinter- et Ii es pc i Is
'
',fere
e'teit
venu
presenter
an
Pre
coup
qui
et n'ent done (WI as une oeuvre
a l'exte- ardent americain, au nom par Mr Jacques Liner.
Les elections du 9 ment
presenter aux tunes sada un tort immense
objectivernent, de son pays. l'expression de
.enviernulls
crainte
d'en
voir
fetus
deur
car.
( Haiti lovreal, 5
qui sa gratitude pour Paide ea
i , 1955
car les resultats. Ceux done l'impression enerale
'tananvier
&natures
qui as disent GANEADATS s'en diverse eat qua lee Hal Ode et efficace wavoiee aux novernbre 195ln ;n3Officielles OFFICIELS ne font que se
OP
I-es elections du 9 )an- livrer Ida basses rnanoeuVeer 1955 orit declenche jas vies afi%d'en imposer a
ettleici tree pen d'enthousies lours con, rrents eventuels
me darks Is pe's,
tals -ne ces at d'effrayer les adversairss.
350 gourdes par ligislature, petrel tux wires Ifgisfatir
b Mee Paw
esont de nous signaler nos Ces individua qua.1;tenterst
Iles
Vorresponciants ries diffiren ainai de faire
loi
rEgiesant
moi,
ayant en 1 bonneur crop its eye mai a cal seamyqu'kls de la derniere
tea villas de la Province. Ce oft Pappui des pouvoirs
Fite l's RE ainsi, partenir ii deux !famines tcrt en live de .ccirpte, rim,
vi sat evidernment du au blies n ont eux-mernes pu Is meniere.
eek (34e et 35e), appert certiflest de plus. truchee* trercudk.
'en
fait qu'un Item &elements premiers, aneune conf 1e: slots qu reditf, tile ;m
du Secretariat du Stoat. je melt rept rents gmurdes,
sus presentent aux competi dans leur popularite et crai clu l'etre a' 700 .
aire
dois,
an toute logigue. justice bier gu'ile rimier t HE cue.
nu
stir
*ions ilectorales en se deEPoieconne par Is
avec la
de soll
equitE, recesoir du Trim dinutEr ct Weitar it tepfss et/
vlarant CANDIDA r c. OFH gnent
forces,
et
la
Nita,
je
sollicirai
en
Oc
et
saute ride de leurs
tin.s.
des masses. tobre 1953. de M. Lucien bi- dna fols 350, c'est I din. ccrrme tel cue lcur rcrnrure;
Nos denette maison,qui lea suffrages
ous
!epicene
des Finances. Septrept cull vendee et ron lie aloe cue rrei. centre a rta,
I:annals:ions hien its pr.nct nounaffirmons qua LES
guon m allcue mcoeuelle teur ti mu re phut et touten
sass hautement democrsti elections du 9 janvier un redressement de cette pen 350,
ment
comme one Eumore. Ce Its crime rrs re ri on diiur
'ewes du President MAGLCI
:ion. Quid n a pas EU mon
m dcu ten.er t. /i. e.'s? Feueruoi ter
'WE, pouvoris affirmer solen 1955 seront absolu- ahuriseernert de voir cc tone la re stureit bbile sup
vellement sans crainsre ment libres et leyeleS tiornaire me rfpoedee. pas te. M. le SecrEtaire &Etat, dun Folds e t dun n ettrie.4- 1
entre dimenti qu'il ii'y a
Or w'rbjecta Ey DEi.srt
it legislateur evict qua
yea de CANDIDATS OFFI ,sans aucune intronus- one &richen42-en date du 17 pour
WM etre, it qui mice x clue mett tie l'Irtfr ter cut j'rire
ccm
p
pu-,,novtalble
i17.,:
-W
CIELS . Le Chef do' l Etai sion de
s ouvoirs
Eli traostoiee a tout Rune. cornsit l'Eccrcosie veils hien ewe lfgisistt ire,
sle patronne. ni ne re' t"
*nommen& au peuple aucu .1n5.
'
de de erne lei. d'ailleurs ton cm am seultut rt tn reek cat
Secreteirerir dEtat
4ue,
nee candidature qua ce soit. Tous candidata gene la
lIntfrieur, 'aquae apses Etu vie. Et puis, il n'y a tulle A guri je is cbtiver
/I
rna
Sammie
ete
dans
see
Ca keilktlyet.
qui
la
Ii
place
id.
pout
aucun
byzenti
la
lei
;
add"
intentions diappuyer tole ralement quelconques de du cat, a opine
time. (?eat Isetchart am at eon pet de reancet, it eels
%Du
tells persunne,, qui bri amis ou adversaires du quidation provisoire de la pen
Et le pcur /vote clE vtiter eine
vue les suffreges popuL.ei go uvernement, out la sion de M. Henricuez a Ete me one lame &Brier.
thtoricut l'abiurds ct riejuste En efcortesnt
nes, ni a plus forte re-la
lei.
fait
est
a
conformfment
son cl'impostr a Pagreakcnt garantie formellement Nite
ne pet, inert at pretiqutmtnt. En fit, si l'cr. &veil tuike Let 1
L'Aeministration ceenaitre
eels mar peer 3
4.s masses des elements an co'ils peuvent tenter consequemment.
a effet des dhputfe oui ont pp
tipathiques.
11"
Ieur
chance
et
Ise
La
Gd'Anse
informe
nouveau de hi question.
11
ya
merne MICIUX: Nous
S.OS, Excellerrrl I
ELECTIONS
.11111,0/111 pu savoir, de sources vrer a la campagne eje me pertnets de vow
Pour ur e distribu norm
Le depute Balthazar a
faire remarqtrer. M. lc Secre.
merveilkuscrnent
bien
equitable
des re ccdrs.
C1414.1.13S FF.QUIERE et Cl.
taired'Etat gut cette fin de one
accueilli
par
la
population
enquete
s'impose mime_
Port-au-Prince, Haiti
non recevoir at vaut ni au tie Jerernie at dens *a plus 3 xposer ic: dens tcus text's
Matericrux de Construction
,-,
fond ni en la forme. Elle ne imposante majotite. Ce'a detail : le s rfpFeres ,3. .....,
Toni trouverez chez Charles Fequiere et Cie, des poste pal au fund tn effet: itonne plus &ma,
ceder des' sec non ristestin-a::
Poznpee COULDS pontmasi ons privem, Motels, In- par la loi accordant au park bien des jirerniens 'expli qua lea ccuisees di 3"51
les" raisons de cetmoss.1
rteariiteerrinitce patituzucctinfriv"ari:
Ambles et Grcmdes Irrigations; des motetus Diesel mentaire, titre de pension quent
acc ueil ...
METE repines depule 1870, des Machines Malcoc'est hcnteux 1 !
oxo
s
,EcIC:r.ines
autorites S EM pas rcb;e d':rultcr
lm pour Is Riz. la Ca* la Canna a Sucre; des Mata
1 lx I
.BLENT "VOUL03B. patron- pudeur eer, .f....-.-. 41s1, njazyce
AsInsedOntils Sottb Bend con:Trona:at : Touts, Per.Cabinet de
'1.11 ;lid:, ii,
ner la candidature dita of clue plcrv
4811:11NA Danz Limelms.
Me Victor s. PirreLoui'' f"ciel,e ... Nihil novi sO misire per s ,-, s x- s tie.
,
44, Rne Roux
'
--1
XXX
Avocat
oX0
GORRIEI"S..1W4,1\it
It 77 flue Coristorate Colomb
Etre des ETont§:Fprts. 73
pas
"l'exac
s
'
IA.
trots
L$l
dirpositiene
trent
m'a e
I
I
I
de
1
I
I
1
,
',
N.
,
La patrte.6.
done et ',ea minisieen
k
!
I
-
-
waxinaniAticz
11111
les pains LARCO Buvez les Heti as e rng aZesSes LARC6
INUIWOINiaM
La question...
LA PATRIE
me.
Le principal initiateur de
grandfonetionnatre de l'Etat
En son Office
taire. Nos Chambres n'ont cette METHODE est rEcono tette politique. it arriversit at un devoue serviteur.
pas toujours t6 indifferentes miste Atlernand Frederic List, que. le mandatn du senateur
Monsieur le Secretaire crE
Je ne reclame nulle fame question ausd delicate
La METHODE. REALIS etant presque 'le double de cc veur
cc n'est d'ailleurs tat,
quiz dennande des "etudes aç. TE a beaucoup aide la scien lui dii depute, celui-ci touche point dans mes hibitudeis
Encore huit jours, at cela
nrofondiee at quit exige des ee economiquei mais, tile non r
a
t,
r vi C e s je reclame simplement mon fera Ito mois que leue neon
mennaissances splciales de no plus, ne suffit pas mule a ex Egan'. le double d e cc den cc qua la loi m'actroit si neur de vous mmettre, de la
tie milieu economique at so pliquer les series de phenome lui-11. Ce qua ne sauraienf ad genfreusement. Et si je tiens main la main, tine !emu par
cid, sans negliger come for nes qui s"offeent e renteede mettre vow en condiendrez tel langage. M. le Secritaire laquelle it sollicitais de none
mation histarique et e proble ment humain et qui se deve avec moi, M. le Secretaire &Etat, cc dem pas dans Is Department. la rectiticatien
me des debouches.
!cement. d'une facon inintere &Etat, ni le simple Bon sans secrete pens& d'exciter la pi d awe erteur con mite men
Depuis une vingtaine cran rompue. dans nos societes mo ni la logique, nn par dessus tie je nen ai qua faire
prejudice, earl, !a liquidation
nies, on ne park qua notte dernes. Ii faut mutes. rain° tout, cette loi qua vous avez mais irobtenir qua justice' de nee Immure
leous ma onsinites
riforme monetaire Nous rat lutisme de certaines methodes lane. Voila done demontre soit rendue i (jai justice nit
or
tendons. depuis 1934, depuis at ne prendre I chacune d ci que la fin de non recevoir pre eat clime Je 'melee, at c. tit de von Jon EaceHenee le he
IC jour. Ga. sous Vincent.nous Las qua cc quelle p ut appor citfe ne porte pas en fond. mon drom j imagine, crezalter 'Men* de Is Republique, tour
l'annoneain avec le sourire ter de clime dens 1 etude des Ella tint pas plus heuretne ma douleur, de reclamer qu' de ,oncert eve: ul appor
du satisfait. le Secretaire d'E faits qui se refletent dens le an la formei car on ne eau on mette en mesure de se soi ter unc solution i cette ques
reit en effet. valablement gner, un etre humain qua son tion de pension qui de vc
tat Lucien Hibbert. On en domaine economique.
Vera it milieu du 19eme nous objecter qua notre pen clevou,ment
is Petrie. a tie propre aveu ne consti
pule touje-mrs,.. rnais, corn
me si c'etait un fait accom siècle, Ia methode deductive lions Meliquidee conforme conduit auz pones de la mid tusk, pa I vrai dire uu pro
a ete battue en breche, ment i is loi ce qui eat inc te.
bleme, Ea effet cc n'en Melt
at que consequem
Je eiarrite II, M. It Se pas un; punqu'il s'aginait 11
Mon char Esteve pour faire Bien desiEconousistes ont reje zact
trtompher votre opinion qua te cc qu elle avair de trop ab. rnent. r Administration ne cretaire d'Etat, je men ai d'une simple question orithme
peut conoaitre i nouveau de qua crop dit. et je seaban nque: reconnoitre qua deuz
emus aopelee SCIENTIFI iolu
Nous avons professe, at la questiene. II y a cu fausse donne entierement a vous, as lois deux font quatre anion
QUEMENT. votre thes e.
stow vous appuyez sur votre nous crayons utile de vaus le interpretation at fausse applieerMe qua vous fee ez tout cc deum
cation de Is lot, I Administrn qei est en were peavoir, pour
Je vow f is par Is suite.
METHODE DE )UCTIVE. rappeler, qua:
Les faits economiquer vont bon ne smelt se retrancher hue tnompher emiablement plusieuts visite, et mei nes
La METHODE
/.1
VE vow aurait condait au it intimement lies au faits qo derriere tel orgumeet dont cette cause supremement jus pas Ete mon ahurissement I
meme result. Au lieu de DE ciaux. at leur multiplicite est la speciosite Mate aft yeux ee, comme vow en avez vous is derniere de vow entendre
DUI-t -3,v) Is aeriez INDUIT tette gee robservation indivi du moms clerc. ;Et nous di- rams convenu. Car il m en me dire que la question
etre tranchee qua par
Vous semblez dire qua nous a duelle ne pourilit suffire a sons, en reelique, qu'erreur couterait certes de porter 4
METHODE rimmensite de la Ache. La n'est pas compte at !iite. puis question sur le terrain eonten I: Conseil des Sectettures d E
vons rejete !a
DEDUCTIVE at qua, noes science economique ne mut gull est mathematiquement deux et je yen: esperer con tat. Lc problitnt &sit Ile
J en ends franche
*von: edopte la 1VIETHODE se reposer qua sur robserva at juridiquemeot etabli qua tre toute esperance mime e
INDUCTIVE. Cele n'appa tion collective de ceux qui, 1 Admintstration a en 'E, elle se m'acculera pas I cette detnie went abasourdi, moi qui
croyais toucher i la Terre Pro
rait nullement dans name arti dans tous les pays at a toutes doit, - puisqu'il n'y a pas de re at dole eztremite.
J ai nil contrairenvent mist! Comm.ut, me disainje?
cle stir Is question d'unite mo Las Epoque., ont patiemment solution de continu tE dens
et intelligemment, accuaiule rAdministration e de rectifier i mon temperament de beau Le Conseil on Secreteires
netaire.
piejedicie, coup de patience. jai [sit &Etat? pcur rectifier wit aim
Vous vats etes ftendu sun Its materiauz necessaires. Et, une 'erreur.
,votre METHODE DEDUC aujourd'hui plus que jamais, de Neon si cruelle tiux inte preture de beaucoup thebne ple erreur arithinftique. Car
TIVE: vous ravez exageree dans raprete de cette lutte rets crun view serviteur, gation, pour ne psi avoir visa VII la elute de Is loi qui
I aucune tquivoques
levee une passion., toute amou fconamique qui divise lemon dont la vie entiertl n'a ete ge de politician cherchant I
reuse: elle vow I conduit de at qui menece crentrainer qu'un long tissu de sacrifi- nuire I un gouvernement. swum ainbiguitf je peniste
Mais tout I une limite, et la I croire qua cc dest qv'une
commettrs des erreurs capita lememmentes dans de nouvelles ces.
Comment d'aillestrs refu him, comme vow le savez erreur.
fhorribles convulsions, ne
les dans votre long epitre.
vote suite page 4
Vous savez, moo char Es voyez-vous pas comment tous set de rectifier ici, quand on fait sortir le loop du bois;
e* i =Are Page
ccpouvait
suemite
i
fast pour un afnaeiur du aussi suinje decide I employer
gouvernement
de Vincent, tous Las moyens hounetes
grarldretats
modernes
s'in;#
penient longtemps. l'Econo
mie Politique I rEcole Natio nient I s'enteurer de rensei qui se trouviit dans un ass pour faire triompher le bon INDEPENDANCE
Un Coate
Fermettez- gnarl:tits financiers at corn identique et 1 qui ro faisait Droit et arracher des griffes Direction
nate de Droit.
nous de vous rappder, it pro merciaux par des sentemes Is mime objection du man de 4 Misere,un citoyen qui
a Ete eat de notoriete pu Franck J. SERAPHIN
pos des methodes, des passe d'enquetes at mime I l'aide dat.
Par ailleurs ces 30
5 sour. blique- in traimiste du DraGerant Responsibleon d'investigation secret e?
gas de notre count:tm accu peau, at comame tel, mud
ne peut renoncer la mEtho Avouez, mon char Esteee,que des qu'on m'altoue,nee
Rene S. BENJAMIN
pets fie tans reserve aucune toute
votre ME MODE DEDUC lent I la misere je
de abstraite, ainsi qua
Redacteur en Chef
fait la mfthode historique. On TIVE seule. cit pourrait vous men de vous hire remarquer une vie (55 ans de services at
&Etat.
que
de
lutte)
e
inc
testae,
sur
la
plus,
amener
I
de
painels
resultats.
M.
he
Secretaire
peu t non
ne
Moe Therese G. PETIT
Ne croyezmous pas qua le Gouvernement de Is Recta reconnaissance de laquete,
la m C thode
rejeter
Administratrice
dower
en
res
ques
blique
a
pour
il a cm pouvoir compter.
experimentele. La complexite voua avez envisage Is
pece,
d'accomplir
cut
acte
de
Agrees.
M.
le
Seeretaire
des faits economiques est tette tion monetaire haitienne, un
Direction-Rfdaction
justice et cremped er par sin d'Etat, avec mes remercie.
qua robservae.on ne suffit peu mop, an homme d'affai
Administration
!a
(ignite
at
une
si,
de
sornbrer
meats anticipfs, mes patroti 73, Rue des FrontsForts,
pas pour s'y retrouver at ad res? C'est circonscrire
73
(3e pripeipe at de le prestige d'un citt yen qui - clues solutations.
his manuscrits
sir les rapports qui doivent questiondens
ou
lea
limites
etroites
en
debars
de
tuute
consider.
servir de fondement at de ma droit
ete un Alphonse HENR1QUEZ non ireseront pas rends's;
tiere I la science economi du negoce. L'Etat legifere tion politicienne
ex-Senateur de la Republique
teve.que nous avons enseigne, leineepeee ys organises, tous tee
ABONNEMENT
pour une Naticni at non pour -----e'ee"""'inneneseem
Port-eu-Prince
Gdes 3.00
un groupe. Leusege ne peut errez totalement:
oleo
.....
_____
Rrovincs
3.00
Av3nt
de
Hair.
permettez
Ainsi, on rue peut dissocier consacree, quelque forte qu
Port-au-Prince. le 5 Sep Le numero
Its DEUX*METHODES, DE elle puisse etee, unemonneie nous,mon char Este ve,de vow tembre 1954
DUCTIVEETINDUCTITE; etrangere, comma Unite Mo fEliciter de votre savante eru
Au Secretaite d'Etat de
tiles se completent dans retu netairee si l'Etat a. deje et dition. Mais vous iimus ems
l'Intfrieur
it ct on qu
r
ab
sm
u
d
ens
compI
fixe
et
decrite,
econom
quc.
leualement,
de de la science
SA MON eat la consequence de l'abso
Gide les confond en uoe seu sans exceptien,
lutisneei de votre methode, gla
NAIE NATIONALE.
le at meme methode.
nant dens lea metes champ
En Allernagne; LA ME
Or. vous D'avez pas dens etrengers at pendant. ainsi, le
THODE INDUCTIVE a ME
S impose depuis plus de 25 ans par sa
Nom avons
flargie. Ella rest preconisee an votre longue lettre, cite um chemin
plus
uti/e
de
rest
eans
qualite
incomparable, invariable, ses tabacs
Economic Politique, sous le seule loi haitienn-. adoptant CEU
selectionnes,
par on artimeet on goat
notre
modeste
domaine
oe
no
nom D'ECOLE REALISTE. en termes positifs, It dollar
Ella se eantonne dens robser des EtatsUnis comma UNI me experience nous a permis exquis.
eatiorr des faits dens It pre- TE MONETAIRL. Sur quoi d'apporter I loisir, une docu Agents Distributeurs:
sent at dens le WO, lea eta vous hasemvous pour DE mentation nationale aui sitee
les principes et les Mite, do
listieues, .es :men ere:meats DUIRE que le dollar nord!Anent netre histoiee icf.nomi
americain
remplit
cette
Lee
reeueihie d [Fame : etude
TELE°1-10NES
mciales, don? Far rusagee Iliston mn. cue at monetaire.
des lois pot tique:
rect on; 3489 et 2238
FIN
etc.
Weent
eine.
0,50
La Cigarette SPLENDID
Joseph Nadal et Co.
Dii
-I
Le !hum BA_RBANCOURT- le nom seul suffit
roramme
l.
La Cant a Ile Eiectorae
-Ca reflexions .nous sone matter que nous nor.s oilier T.:Nc7.--NIENT Font assurfs
man na u lace Paw
garanties du gouverne
du cartel Communal
venues a la suite r'des demons mons dans les limites d'une des
plus ou momns facilement con trations effectuees pr lee par striae objectivite quand nous went ez. n'unt done qu'i ea
de Ia Section de
surtout en tine ma- tisans d'un candidatqui ont dims qui sur le Plan de Is pra, .er .I. tines sans nulle
Petion-Ville de la trolables,
tiere aussi delicate qua celle cru bon d'interrompre la circa campagne Electorate. le jai di crainte d'en voir fanner les ri
Ligue Feminine
sultats. Ceti' done qui a 1.
.
qui nous occupe
dans certain' secteurs mocratique est acquis.
CANDIDATS OFEI&Action Sociale C'e3 t d'ailleurs cc qui cc Ii lesion
Bien
entsndu
cc
jet'
demo
sent
.
de la vile pour warmth ester en
antique est acquis pour Port- CIELS ne font que se livrer 1
que que nos articles touchan t taveur de leur candidat
....On exces en appelle un au au.Frince. En est-il de mm
ee de bassts manoeuvr es a f i is
1. Creation de 2 Ecoles it campagneelectorale roulent
d'en imaoser a tau concurcommunales avec tcours du principalement our les activi tre. li
C'est pourquoi nous fai. pour la province?
soir pour adultes analphabates tEides candidata declares pour ,,,,,,,m, met. au: candidate et
Au*jet de cc qui semble rents /wands. re\ d'effore
Malawi d'un ouvroir mu les circonscriptions electorates -;u -x. -gprolu.neenents de ne pas se passer en province relative lea n{*--soires
nicipal
de Fort-au-Prince.
perturber rordre public et de mint I la fameuse et Etemelle
3- Creation d'une Cantine
En atteridani que les stile.
t cest &internment i pro
. se conformer aus prescriptions question des candidatures offi
de notre excellent
ponr 200 enfants 'nEcessiteux, os d - t. 'tEs d
confrere
*Le
Ma
motions
ssant
la
matierel,
cielles,
roue
es 5".d11- de la loi
es ae Isl
4- Creation inn Service iciats des
&to circonscriptions Qu'est cc clue tout cela prou tin" y a comae. dans son, confr ex e -car il s'agied 'affir
d'Incendie:
e dans notre denier article! Di? Cela prouve que le jeu di edition de same& dernier, un metions de "Le Matiril- pum
'.
5. Creation dun terrain de au
aLtherti
electorate, liberti de moatique
est tellensent se- editorial trig suggestif que sant etre verifika dunks faits
cr
sport pour jeunes fills
parole., nous icrivions:
on empressons de re et que de nrsrre c8tE nous pins
'occasion de la camps Daus Ds
quis
1
l
6- Travaux de Sanitation -Sur cc plan de Is
it electorate en cours,que les produire dadinenotre angler° lions obterir des renseiena.
.
marchE:
camp.au partisans d'un candidat profi du jour.
ne Electorate le jet'
dimocra
ments de scums ditties de lei
.
*
.
7.Construction d'un dortoir g
'equiv
tique
eat
cl.one
sur it situation electorate ea
tent
de
la
liberte
entiete
tail
.
...
pour Its paysannes en transit;
Lti 1 ecnvant nous sommes see i cc candidat pour tenir
11 est I retenir que mitre province pour nous faire use
8- Urt2anisation de la vile, restE dans la note stricte d'ob ses reunions it fain see ma- confrere de la Rue Americai opinion quint au libre jet' di
.
Toilette quotidienne des rues. - ectivitE
our tingF. en plein air pour sane ne qui declare bien connaitre mocratique qui y aide att
.
' en . s buant
3.
des constatations ..et des. faits hir la chaussee. it "effeetuer les principes hautement demo n'y estate pas, contatansElecteurs et Electrices nui ,lement contread et qui ne tic.demonstrations... pour ma critiques du Prisident Magloi foul, pour te moment, de cons
peuvent l'Etre. car Les faits nifester cn foment du dit can re, niffirme solennellement titer que la mopes= Elects
de Petionville
Puisque cc programme rf soot les faits et its one la tete asi-dat.
tans crainte d'être dimenti ciu rate is diveloppe toujours use
pond I vos idies de progres dure.
Nous avons vrxilu faire Etat il n.y a pas de CANDIDATS malement a Pcrt-auPrince it
.
Cc l. est, Si aria gull tire des notes des tournaut sign OFFICIE.L.Sn.
sue lea registres d'inscriptiess
social.
Puisque votre mot d'ordre certains journaux, on rate lint les demonstrations it ma -.Le Maein affirme erica seront culverts, demain vendre
di 19 novembre, i 8 Inures
avec rimpression que le jeel oifestations des partite= d'au re:
Ee::
.
democratique, sur le plan de. candidat, sinspiement pour "Tous les osuilidats INI5IS du. ru
0
E'
-
.s
cA bas la routine,vive I
re progres,
votez le Cartel de la d
Ligue Fem inine
campagne Electorate, est tei
lement acquis qu'il posersit,
awes ces diti journaux, le
probleme de ses conditions a
determiner, autant dire la re
tinis.
LA PATRE...
Ian raw
must d. sous: east qua
you. honoriez ma lettre du Loi sur la Pension
13 aout ezpire, d'une rePon Civile (29 Sept. 52)
Art. 23- Toth ancien
vent se concitier avec le droit au parlernentaire retrait ne se qua- rne lasso savoir co I
d u c orpe Ligisla
e
votez:
Penlicin de soixante.dix dol gum' votre I:repartement m Enbre
de
chacun,
celui
notamment
Mme. Adders MASSA, Mena de circuler librement sur la tars par lfgislature. Or j'ai 1 s'est errata. J ne r eclam. tif se trouvant dans 1
P.artieht
Georgette LAUREAT Mme voie publique.compte tenu des mon actif, deux legislature! pas forcement une reponse
ditiont ',revues
7,
aii.n.sti r e 3 attests un certi favorable. Quells ewe snit 2 du Tricret de laaJunte do
'Hermann BENJAMIN
necessites de rordre public. f
u ecreteriat du Se- celle qua vette sentiment Gouvernement de
Wpm
In AO-ut
En effet, on lit dens rid* flat, reconnatspant que j'ai de justice et d'equiti vous blique en date du 21
tion du mercredi 12 novenibre appartenu a is trente-qua aura dicte., is m en acco 1950, a droit sane pension
trieme et trente-cinquierne mederai. Jo desire saute- de mule gourdes (G. 1.000)
La question monetai- de notre confrere ELe Ncuvel legislature.
En bonne legi merit etre Hee; ma lettre
Excaptionnenement,
ce
qui
suit;
Liite
it ignite ma pension sus:elite ayant eti polie, tout inembre du Corp. Lk
re et l'ami Edouard Les meetings, tout particu qua
aurait da doilc 'etre Howl deferents at respectueuse. gislatif age efie05 ens lama
Esteve
lierernent. attire= pas mat de dl. I cent quarante dollars Cependant je ne deposerai &aura pas reuni lee condi
dollars Pas I* prurnei sans you. tions indiquies dans le pri
gem. Element nouveau alimen soit soixante.dix comm.
ER RATA
prier &agree: par anticipa cedent &Baia aura dealt
legislature;
par
cite
tent la fievre de notre
No du 11 novembre,
you.
en
aviez
d'ailleiurs
eon
tion at precaution oratoire, urns pension de Trois omit
llere page. 4e collonne, lie qui connaisiait deji une ani- venu avec moi, Or elle n'a toutes mes excuses, au cis Cinquante Gourd.. (G.3501
ligne. Lire: lee monnaies mation de grande Capitate. ate liquidise qu'l soisente- oa, par impossible le ton par legislature, sans quo
etrangeres.
Signi qu'entire 3liberth est dix, proclamant ainsi quo de la present. aurait Peru c.ette pension puisae
3eine page, 5e colonne; accordee aux uns et aux entre' deux fois 70 font 70 at non un pen vif, au chef d'Adna Mille Lourdes 0.000)
13e ligne lire: qu'il no pou- candidate de miner teur cam 140; ("equipollent, comme nistration que vous sites.
Neanmoins, Is. aticieste
foil Jo compte d'ailleurs sue l'a Membres du corp. Unlit&
vait Nu'encourager...
bien
vous
voyez;
de
2
pagne. Ws cot tris bien, rout deux font deux.
rni at le cot legue du Senat tif ages de 55 ana qui non
xxz
Dana le No du 15 novern autant que les intiressis res.
Franchement. avec la Pour plaider a cc propos, seta lament as se trouvent pas
,bre lere page. lt2a colenna, tent dans les Halites requises meilleure bonne volonte iu ma cause aupras du Social dens tee conditions de tar
2e ligne lire: le 23 octobre et ne contribuent involontaire monde, Monsieur le Seca, taire d'Etat,s'il &Chet.
tide 2 du sus dit Decret,
1879, au lieu de 28...
Quo voulez-vous,
le mail encore n'ont pas eta
troubler 1 ordre taire or Etat, is n'arrive pas
d'ailleurs,
&Action Sociale
gle de cc jeu dEmociratique de
Ilene Sh.
e nv
e
e
'
eornprendre qu'il fails Secretaire d'Etat, on sat assujettis sa paiement de
public, conime par exemple. a
Ctonsoil homtne avant tout, at la La retenue, pourront agate
iciaintseecvre:ttsiiorr:.
cette scmaine. lorsqu'a risme
a , pour souffrance nit petrie ni ment henefieier de la dispo 6
d'uti tie ces meetings, des par trencher la chose et dire calms ni de mode- sition exceptionnelle au
tisane. peunetre ila pet' trop quo deux foie deux font qua ration. Peurtant je present article a charges
A VF.NDRE
i ne crois pas avoir excede par eux de varier a la (aistre. Car il no s ' ag it p es i c,
Maison moderne Kens- exaltes ont envahi la CileUe- en effet, d'une question ad les limites du permis,
se des Pensions le montane
see,
rendant
difficile
la
circu
cou
laquelle tenant tel langage qui total des retenues rem pet
coil- Trois chambres
rninistrative
crailleuis serait de votre resist somme toute quo cc- levees. Le Secritaire d'Etat
eller range pourvues de tons lationn.
conforts, au red de chaussee- Et rencherissant I son tour ressort - mais d'un simple lui d'un homme de caracta des Finances arratera lea
ordre d'idees, incid- administratif quo, re, qui n'a jamais su farder modelites de ce prellevegrande salle manger W. C. dans le metne
soul, a mon avis, vous avez la verite. En cas contraire, ment.
Hysienique, cuisine intErieu 'Le Matin .du sarnedi 13 no qualite de eagles. .34-pour agrees, Monsieur le nacri
vembre
Cent:
etc.
. de telles vetilles, - car es taire d'Etat, encore une ar'
Teelectrique,
Le journal n pen anc n'est que eel&
- jean
fallait re fois toutes mes excuses,
S'adresser a la
17 mai 50
dans ton edition du ... novem courir au Conseil des &sere et du mime coup, mes sa
Article 7- Le droit a la
ty en face Station Y
je
bre
mettait
en
relief
it
signifi
taires
d'
Etat,
ne
vois
lutstions
lea
mailleures
en
Pension
eat acquis a tout
Tel 5972
Petrie.
citoyen
age
de 55 ans at
cation de Is la liberte Electors Par hien cc qui pourrait
Alphorsse HENRIQUEZ qui a fourni effectivensent
miens les atCdbutions
le et de la liberte de parole rester
Cl-devant
Senateur
de
Is
du
Seeretaire
d'Etat.
une carriers de 20 annuls
leis:leer i tous et conelnitit
'
Quoi qu il en sent, Mon Republique.
Econonusez
de Service dans les toneque stir le plan de la emu si ur le Secretaire d'Etat,
tions ou impious publics.
EN ACHETANT
°
i n'entends plus eons insAdresse:
LIVRE.S et FOURN1T b pagne electorale. le j eu demoportuner
"moo
Alphonse
HENRIQUEZ
de
rues
visites
at
eratique eat done acquis".
lmprimerie
RES CLASSIQUES
Hotel l'Avenir
encore mois
n assayer de
"Les
candidate
ne
doivent,
classique
Avenue John Brown de "L'Action"
you. imposer ma a
de
`, 1 la Librairie
cepenatint. point perdre de coenprendre, qui d,amours
(Lalue)cers
.LA SEMEUSE.
73 rue de, Front-Forts
vue que tem libertE unit la ou po ut ilt re erronnee.T
' ou tcis'
Port-au-Prince
Rue des Miracles a °Ate d commence cello crautnii.
A a Librairie
xox
qua jei , sollicite presents:.
necret de la Junte
ssill
La Groix Rouge
F.
BI-11E131) OM ALDA,IRE
lerelAnnee No 15
PORT-AU-PRINCE
Ovriers et Patrons
Par Rene SyIvestre BENJAMIN
$gite et fin, voir No du 10 novembre 1954
Uorgene offiael de la Jeu
Aesst. Oieriere Ceti'Ague en
etio--1 Edition do 1 er mei 1954
inezprinniten ces terrins:
autarnitiqienunt l'Etat
aisr l'intermkliaire do Bareau
do Treviil eoit arbitre dans
des conflits initviduels entre
Patrons et OJeriere. II est
asormel que Si l'ar
Tangerant l'ardable ne s'en
--suit pas, leffaire soit zlEfitie
men Justice devant les Tritiumature (ordinaires).
Mail outre It creation de
rjbjntux Paritaires de Tra:
vail ii faut aussi une revision
de la legislation du Travail.
naus lout auni des proce
educes plus expeditives comma
-en Argentine.
Le Dr Ramiro Podetta,
it'Jge i la Cour d'Appel en ma
tjIre Civile, professeur I la
HAITI
Lundi 22 Nova-ri-re 1954
Ia qiestion du cafe alacmel
trouvera-t-elle une solution ?
II s'est produit recemment
courtiers. s'Etablireot Mat it
Cour d'Appel de la Justice I Jacmel une side d'inctdents producteurs EFour mettre ins marche et schetarent aus
du Travail noue dit:
violents no non violent. dont frein cette situation eintolE spEculateurs ordinairee k ca.
table., ils constituirent une
Qiand It Jaatice du Tra il eat particalierernent curieux sorte de consortium par It fE un prix coocurreotiel
de
constater
quesueun
des
pour FeepEdier enstiite eke
vail fat initttuee en 1945, il
truchement cheque( ils pu maisons de
n'existait en Argentine qua grand. journaux de la capitate rent normaliser
Port-au-erince,
le
prix
du
ea
peu de Ida socialea, qui prote ne rest fait on Echo mime al IC un niveau fort avanta 2v) Les spieulateers ordicei
tea eux-memes expedierent
geassent ifellement Finorme faibli;
geux. Invoquant la liberte
muse des travailleuri.
Ces incidents suecessifs du commerce; it. pouvaient parfois le cafe des 'milieu*
fat
lot alorelutter tenacement can ont ete engendrEs par la five rEaliser des profits particulie de Port-au-Prince no meat
Trouin et Petit Cove it
tre Is forte resistance des in d'or.
ment &via. Maii le prix flmalgi\E lea
terats existents qui opposaient
Void les faits: iry a pas ee Jacurel, Rant toujours rEaliairent
hale de transpoet at sons
touts rnrtes d'objectione cons longtempa, les negotiants de inf Erieur
celui de des profits plus' substerftieds
titutannelles et legates en vue Jacmel se rendirent compte Pert-aii-Prince
ede que
le reveacietieat see
de faire echouer ee nouveau qua
concurrence mutual. quinze trente points. it it place.
&oil. car il a'avait pas Schap le pariahs violente. dens l'a- produiait inimEdiatement deux
Une grande partie du mllf
i
pS aux milieux capitaliates chat du eel& profitait en deli faits:
lo) Des spEculateurs de Jacmel put deux
Is' eiteVolt suite page 4
native aux spEculateurs et au: d un genre
nouveau,
Lettre ouverte a mon petit fits Gerald Large
des min de Porbau.Prince,
Morehouse Colkge Atlanta me demandant des renseignements
iis
Trouin nu de Petit Gates
toujours en vertu du mse
principe de la libertt de cm
detain& stir le cyclone HAZEL
Les ofgociants or teals
rent pas I reponrire a l'offele
Le
cyclone
HAZEL
est
courant
115 sniresa Mau *foncees par le heurt des
41aculte de Droit de Buenos le sujet de tout*. foe 4=31*
nous aeons eu egalement hots seuvages; Penvahisse- live. Au debut de cent 'Me'
ancien Juge du Travail vorsatione. On eta eez.-szer re;
It
mar
crane
son immense ment at la submersion des coke- se Plesslant emote Is
qui fit partie du College des pas den parley; Its rearms horreur!
merchandises enfennees fu- la hberte du commerce, is
....Indite' &are de It constitu sont encore viventes, parHue
nuit
d'epouvante,
rent
complete.
Etat:illicit use ocureprise de
'Con des Tribunaux de Tra lent a nos yet= et i notre cruidle et qui sessablait etre
Les preliminaires du specultation 1 fa banfieue
-veil a pane dans ses Ecrits de espr4. II nous a relegue ace/mile!
drama fserent soudainete
dens un modeste hall; qui
Cestes, on Stria prevere.0 d'une averse vera lea cinq Portal! dela Cosselive clqui
etle'esprit de Juitice et it prin nous sent de salon at de at par
des voles diverse', de heurea deg'apres-midi du 11 fournit lea 213 du cafe de Jae
ipe dynamique qui animent chambra coucher, vivant it presence du cyclone I octobre qui bloqua it sortie melt bien eatendu sons in
la Declaration des Droits des a Fattest. Non. en sommes un endroit de la planate, des employes
des magasins nom crempront d'ua de klugeinforme de sa course scale interdiaant la circulation. emploYes, lequel offrit as
Teavailleurs. Tous deue-vus desole.
eal. perspective sont lin hymne "risme demandes mes ins rise, de sa direction at que La pluie persist& pour ne productcur k prix du clog&
pressions durant cette tour
serait pas epar- earriter qu'aux premieres
-A la valeor sociale du Travail mente sans precedent dans Jerernie
g -rs de a a vastt e trou ante lueure du jour. Avec la pluie sin, suptrieur ordirairetrent
eq rend tst. hommes dives nos annales. Elias ont Ste-at-importune.
Et
in- on eut le vent dont Pinte r" de due points a mail du spe
--et fait la :randeur des na. variees, penibles et attris sousiance ne futnotre
m ii site augment. de quart en cuateur, La riposte tut cette
pis
tantes, Iniesurequ. as repreuvo. Nous asrestions
)
lions*.
quart d'heure.
ais vioiente ler specutstrure
De It' /cote le Dr Dornin heures calamiteuses se sue calmeket confianrs, nous
Quand,
yen
les
neuf
'qui
sant trir nombrtuz.au die
cidaient.
Nous
avons
un rappelant crud du 12 'aofit
o Poluff/i, president de It -rent, at qua! vent!
nous gagnarnes 110
vent! un vent
quf n'occasionna clue kre chambre au premier eta Ported enviroo 75. sr dee
quelques rares eboulernents ge, il nous fut impossieN gercnt en group!. vets retablia
d
Fi
de terrain, des routes cobs. de fermer lee yen:: pollee gement nouvesu et se No
truer' per de gros alines, et fenetre craquaient et la rent I brieer tea platter 3 de
e u
G NOLE
e
,
quelquee ramilonnettes ran
voe- suite page 4
Vour suite eage 3
F/GNOLE
1 /3 date du 29 octobre 1954. versees.
mail
quelle
19, rue Antenor Finnin
Pour cons Fritter Finforma- a, e -ee ui clan difference Lettre de Paris
l octobre
Po. t-au-R rince
tier), j'affirme que je suis le
comma
premier eandidat I s'etre pre duquei'
diable boiteux,aZklnevaairt
Pe2r
'Port-au-Prince; le 17 no- mate par devant le doyen du lea toit3 des loge!
verabre 1954
ibllnal Civil de Port-au de: fa us no ;seine! comm.1.1
Paris, ie 5 avril 1954 compatriot; mes fratereelleet
Une mar en demence;
A Mr le Directeur du jour Prince', Me Letio Dalencoure deesvagues
selutations.
enorrnes s'ile- Mr Franck J. Seraphin
an
voeu
de
l'arcicie
22
de
It
nal eIndEpendanceb.
ret ontagne, arraLudovic Morir LACOMBE
Directeu
r-GEr
a
nt-R
tsponea
hie
loi eleccorale en vigueur. Cest chant
andeleurs amarres des
En sik
l
32. rue el-s Ecolts
du
Bifiebdomaciaire
'quire
en effet le 30 octobre 1954. bateaux au repo,, happent
Monsieur le Directeur,
Paris 5e (France/
pendance"
lee
bateliers
accroches
aux
que
je
presental
Da
A Is pensee qua votre jour lencour rexpfdition de ascii,
xox
cordages, tes roulant sur la 73. rue des Fronts-Forts.73
d'information a intEret a
plage bouillonnante d'ecuPort-au-Prince. Haiti
L'haitico
ett cr Oahe] ell
ratios!
peevue
par
la
13i.
Et
le
me; Des maisons croulant
renseigner le public sur tous
(Grande,
Antilles)
vice'.
/I
ne
parderne
pal 1.
meicredi
3
novembre
1954
j
'' avec fr atusee
les aspects dn mauvement flee
Mon cher confrere et corn sea coreetrycns leer retteritte
Dane
in
plaine,
des
rivia
accompagnai
a
l'Office
du
do
toral en cours,je vous propose yen Da/encour, les candidate rea delairsant ieur lit, dont petriote,
dans !es aftaires, encore enoica.
d'envoyer un observateur at: --er! Deene et Madame Da- les eetne epulentes envahis
cravoir a Icsçrit critieeie.*
Comme
vous
n'ignorirz
pas
meeting en plain air qua jsalient lea paturagee neyent que je collaborais au "Consti Foriginalite, du wait. du eiti
.
el
Fli
qui
ont
prhente
at
emportant
bo-if,
chetiendrai aujourd'hui a It Ruei
1.
sinteressement, de Nock-pen
F1
. utt Doyen !ems expditions vane; cabrits, etc, 'es char- tutionnel" quInspirait notre
te Alerte I quatre heureb
ulle
tt
JErEmie 8 Noveagere 1954
heures,
re
Daniel
1915
elme
Un mal haitien L'envie
au doyen
.
.
p.m
Pour 1 information de eo ue declaration de candidature. runt en vitesse dens r onde
tre journal. relativement a tea Jt voila eerais reconnaissant, amtare. mar, a :sal terrible
position, je porte votre ccn Mr le Directeur, de publier clue le vent., ,aveiee tante za
naissance qua It Co-nae on
Communale de Port-au-i
cc, a recu de Me W.e[ner
ehaud, ['Expedition dame de
deletion de candidature faite
au Greffe du Tribunal de Pa;x
Section Est de Port-au-Pri
illuatre compatriote Mr Geor dance. de noble qualites dont
gas Petit, je me sans on de luimerne eat pent etre' c'E,
volt national de continuei ma pourvu. Aussi s'enepreete-tZt
collaboration a "Independan de. Uri:ter de fou son cornpetrin
rate lettre dans votre journal Puissance d.e. .°65truction;
eattaqua nelliquesement ce" qui comrne son nom 1 indi te qui a Is -manic de_seggirer,
Crinflanation.
aux eeneemeneee du nue que. eat un bibebdomadaire rrecnre. ayant ir g4,./ de reere
Daniel EFIGNOLE
ral.
de, eitnent obliger ace males
independent et national.
Des ceataines de depen Cijoint cet article que je b'es, scion res potsibilitfessens
Car.dic!at declare I It Depute
s
tion Nationale pour la premie dene as
pour cela etre
l your soll,cire cl'inserer.
c ssmminaiiege
re Circonscription de Port-au t r o p plain
forction cublique nrqbatent
leans
rattente
cr
mires
epa
des megaPrince.
sin; vieent letters portes en pierse,agreex, char confrere et
voir suite pagt 3
pour revoir
Air
INDIPEINDANCR
Its indosrsosossoso w
A travers la
Pv7;Tiise Haitienne
Ces foralites
rn
..insi
It Rate de leurs delegues,
ac enregistree parmi its habi- Renseignements I It liten vue de Is formation des complies publiquem ent, le tints.
Liberia
president de is COW,. isgon an
Bureaux crinscriptione.
NIova a iertons ici alCroix
Le Liberia est sit ne' tur la
Recevez, Messieurs. mes Communale a demi- di aux
salutations distinguies. personnes presentes cla si Rouge et le Service..d' HYgie C6te Occidentale de i'Afriquell
La lists annoncee par le goer le peaces-verb:a qui a ne. Nous croyons quit y a ur
Nord de l'Equatet.rr, tatter
rue Doyen dens as lettre porta et6 drease en conaZquence genre pour le S. &H. a faire au
I 1710161 de
egalement Is date du 12 at a leve is seance, a4 heu bruler lea detritus et ci brio Sierra Leone et la C....e 111-.
yoke Fravcsise. :.r .upeificie
coeformement I l'arti. novembre 1954 at eat ainsi res 20 p.m.
touties sortes, agents
est de 43 000 roillt, tor pares
cle 9 e. la lol electorate du libellee: Liste des candi "Le Metin" 14 et 15 No de
taut! a cette nestitence
vec.e
et Lole en dimensiov a l'etst crO
21 juillet 1954, la Commis data ii is Deputaticn des vanibre 19E4.
de see -consequences.
alan Cemmunale de Port.. Hire at 2ense circonscrip
hio.
Cu- Priuce s,est reunie en tions de PArrondissement
la Le President 'William .Le Nonvelliste. du 16 no Le Liberinfut fon& En 1822
Importante
reunion
seance I l'Hotel de Ville; de Port-au-Prince et
vembre 1954.
per la Societe Am:1.1E4-110 d&
116 fret:dud; 12 novensbre Magistrature Cfnrrnunide V. S. Tubman est par
declass sea.
courant, I 3 heures de Pa. ayant salamis au Graff.
de
5.000 personnea con- Colonisation.
ce Tribunal leur declare t1 inter sir.
l nd eependr
sousvecre u oa re ;7)e 26Egt
PrZg-tinidL
frontent la faim et la bra
le President de la Corn. tion de cendidature aux
Hier soir i 7. h 5 epees
enission Cernmunale, it flea de droit.
maladie
1847. Le Gouvernervent du Li.
Edasord Celcis. spree avoir Andre Emmanuel Jean la fete de Pamitie haitiano
Fonds-Verrettes beria eat forme 'den le modiiannotate aux deux warm. tY. David Vtlain.Justin Kor liberienne. le President
bees de la Commission /clean Mills. Mirebeau H William V. S. Tubuai!' a Par suite de la destruc- le des Etats-Unis et colaPtelal'
14M Israel Sylvain et Au. Etienne, Deputationilere fait sea adieux au Peuple tion de leurs maisons, de trois pouvoirs: le Legisl et:1
haitien en s'embarquant leurs jardins it de leans l'Executif le Judiciaire.
ga ste Desert qua lee condi Circonscription;
Gerald Roumsin Depute bord du croiseur "Superb" bestiaux, les habitants de Le
data *tax proshaines elec.
&spun du Liberia eat
Hone legislative. at commu tion 2eme Circonscriptionj I destination de la Jamai Fonds-Verrettes viveot u n
dea.
Un
Ped
eledileire
drams
des
plus
affieuz.
Nelaton
Camille,
Joseph
qua.
nudes du 9 bonnier 1955 a.
Le Chef d'ktat liberien En plus de 76 !nelsons,
excepte
elesigne des delegues,hur a Volcy, Andre Rousseau ',Ada
Communal et Asses Reit aecnrnpegne an debar
presbyterale a fete =epode qu'une settle itoila
domande de passer en suit
cadent COlomb .par S.E. le cop:iternent
m
detruiteilais at orze bandevrouge et West,
cs publique dans une des seurs.
avails. de Pflotel-de Viii. Greffe du Tribunal Civi/ ; President de la Pepublique sant trois cents Heves sans alternatimeant.
priparee en conaiquence lea jour, mai, et an que et plusieurs personnalites abri.
officielles du Gouverriement Plusieurs cos de maladies Le bibEria est on membrer
pour conformement I Marti deems.
9 del* aus.dite loi idlec S) Deveze Tanis Greffier Lea honneurs ont Ste ran- de Is peau se sent deal& gig:stake de Is Chalet duties.
proceder au tirage IlApres qu'il a ete donna dus aux deux Chefs d'E. ries dans I. region et Pon tion Utiles; it est lif aux Agee
ewal.'
Ru sort, pour choisir par lecture de Is !etre idu Do tat par un bataillon de attribue cettec'situation col speCialiaes des Nations.is SOILI9 aliment a hen .
designee yen et de la lists des can
mai lea dengue's
PLe
renouvelle "Ltilour" 15 Novembre Unies et participe active.
par lea candidata declares, didats, envoyee par fa Cref
ment I leure activites.
lee deux membres I adjoin fe du Tribunal Civil de au President Tubman at 1954.
II y a deux sahont an Lib&
are au President de la Corn Port au Prince; le Presi aux mernbree de sa suite
nhision Communale de dent de la Commission sea mailleurs voeux de bon Une entente est /esti ria : la saloon picvieuse (Ms.
Ps.et-au.Prince pour Is for Communale a declare maw voyage.
I oetobre) et is sauna asee entre les expetta vril
..La mein.. du 19
nation de la Commission conformement I Particle
che
(de novembre I roman
22 de la loi electorals, setae
teurs "et..cles specula teeopereturi
d'inseriptien.
est CD_ moyesmaEn seance publique, c'est lee eitoyens dont les tnorna bra 1954.
de Jacmel de 80 1 6"'clr.grfe tout le !ow
1-dire en presence du Pre flgurent dens is liste du Le President Tubman Atern's
suate du cenf it oui di l'annie. II y ative Mein}
fat de PArrondissement de Doyen du Tribunal CiTLI\ emet un cheque de s'itaitladeclare
entre lea ex brise de met. pretque cone;
Port.sul-Prince, AL it arc de Port-au Prince, tont co__ \
..? dollars
p our portateurs at les specula a.
m candidata di Nahclum, d'n
u grand n om ideres come
tours du Sud-Est, tan sw- tantesur la cote.
tt ha ...iatre-.5.
ims de candidate et de de elates et peuvent r emere
cord a en signe, le Jeudi Lacchute moue& des &aim
'
lesr.ais , entre mitres MM. leurlistede dengue' pour is
11 Novembre, I Jacmel, en vane tie 180' sun !a cote 170'
Andre Emmanuel Jaunty, tirage au sort des deux mem / L'Ambassadeur du L beria tee
les dome parties.. Au plus loin i
,
I
adjoindre
au
.,f'r
Is
I"
David Vilain, Justin K. bees
en
cornnualiej
-mita
S.
E.
M.
Georges
bas
du tette, ont appose Le sol eat fertile. Des en.
la
Mills, Mirabeau Henry E_ dent de
for
T
.
B
r
a
remis
un
che
Ileum
signatures, an nom
!Twee
J
,.,
tiouns,Ciirald Roumain, Jo Communale pour la
dess exportateurs lea reps.& parts agronenies sent en thaw
aeph Volcy, Andre Rous mation de la Commission que de 10 000 dollars au
tants autorises des PA - d'espErimenter des dentiest.
seau,Daniel Fignoli,Alexan dinscriptionL
du President Tubing!) a l a mes Madeen, Vital, Bon. liroentaires pour Is coneentsm
alre`B. Wainright, Michell
Certains
candidate
Mme Paul E. Ma- card et Compagnie, Jexco, lieu locale et pout reit ottm
.
Th.Roansin Jean Desse,Dr. declare
gulls
ont cu Iout
faiFondstion
Edouard Cadet at Leon
Nelaton amile, Mme Da. re hour declaration au Gref 'tone comme sa contributionBaptiste.
speculateurs
Fizno16, Saturnin Fran fe du Tribunal Civil at qu' personnelle an fonds de se. at etaient Les
fait reprisenter Le Libtria eat riche en lest
voila, etc le President de its s'etonnaient de ne pas coves pour les sinistres d u par quara ate
sources naturellee,
dengue..
la Commission Communale veir figurer leur nom dans cyclone el-IAZELv.
A la satisfaction des par ewe varied de spinet:multi-to;
a fait dormer Is lecture d'u la Bate du Doyen ju Tri
Nous tie saurions trOp sou ties, cc contrat fait &tat de vre, corind6n,1 dier eat, en.
12 No bunal Civil.
Ift hates ditee
cc geste genfreux du la situatien semen. du mar Err.
vembre 1954 du Doyen du Le President de la Corn ligEer
/field-Est. De zinc. !plumb, rcamonesi ek
Tribunal-Civil de Port-au- mission Communal. lour a President Tubman qui avant chi; dens le
lesvezportateurs
leur cote, fernaeture des Ouelques-uns des princ-6
Prince, M Joseph S. Salo declare qu'il keit oblige de de Water la terse d'Haiti a acceptant
`-' se conformer strictement Mau I nous dottier une nou..- smote. de 4Islours
or ,insi 2:orient:
voir suite page 4
A la Commission Comma I In loi electorale en consi velle preuve cramitie et de tants i Jacrnel atrepresen.
dans les
derant comma, candidats,de sympathie,
male de Port-au.Prince,
environs. Les speculateurs 1NDEPENDANCE7
clerk qua ceux dont lea
Messieurs,
"Le Mati"
n du 19 tavern int egalement pris l'enga
Direction-7-D: Urs co;roite
3- parte votre commis noms se trouvent dens la
gement de vendre tous les Franck J. SERAt-1-11N
naric nue lee citoyens don,. hate du Doyen du Tribunal bre 1954
stocks
de
cafe,
I
condition
/et
sont mentionnes Civil.
Gfrant Rearansable
qua le prix dela denree Reit
tlans 1 iistb ci jolnte, ont Les nom' des delegues de
Rene S. BENJAMIN
Is mime qu'a Port-au- Prin
hit e f:rmement a is loi tous lea candidats declares - La situation a
cc. Cela afin de permettre
Redacte6i en Cad
.leur '1e...elation de canlida ont ete inscrits Fur des bul
Jacmel
aux trieuses de cafe,et axle Mine Therese G. P ETIr
'hire
letins blencs: et deposes
'leputation et
D'apres let dernieres non ciebardeurs de beneficier
A dministn
., a ream... "--ortimuna dans one urne, puis le Pre
de la preparation et de ( la
I*
Priece au sidont a disigne deux scru wiles rapes de Jarmel ja si- manutention.
n esintenable La viL
Graff e des d fferents tribu tateurs pour le tirage au tuatiot
Direction-Redactn
cette occasion, It Di
cette juri sort des deux rriembres de le Etant coupee de tcutes recteur
...atone de Pax
Adminiatraticm
de l'Office de Con
A
A-letter:, aepert nroces ver Is Commission.
communications
terrestres trole
Denries, Ping& 73, Rue des Fronts.Fort. 71'
1"13X eu'ils Wont eommu Le ,clepouillement de Pin par lesquelles elle pourrait nieur des
Mathieu Azimar IreLes mentner4s ;reer-es' 0E1
niques e- me eequetant de ne (Tonne lea resultatssui eapprovnionner en vivres, se telt rendu
I Jacmel dans non tie aeront pas r,:, , tin
V31.1g en informer.
vents:
le
but
&limiter
a
la
sign&
Cc:
,yens vous rernet Premier bulletir tire.Da trouve dens no etat voisin A oe ture du con tret.
ABONNEMEN r
tri.o
deuxiame la dilate. Des cat de mem.
oie de leur declare vid Raymond,
G .e3
=
"La
Phalange"
16
No
Port-su-Prince
"3,071
v ,us soumettant bulletin tire, Luc Volmar, die inquiftants soot remar- vem bre 1954
-Hors
Provirce"
. 3.00.
40,
EtataAlnis,
a.I,Ecole
4\nc
z
*
gates: des lots de detritus ac
Chez Hermann GAUTIER
1,...rd Rue 128, -Phone 2324
curl ules par lee grandes eaux
at taus lesquels voisinent e-
AIIIIMIRIMINIIMIMINIIIIII341111
ool-Alccool
trangement, petit are des
trot.terez : sac ,-'ecole en cuir,souliers etran bestiaux at des hommes
..gers pour fillet,es, garconnets et adultes. !ports, s'elevent an liLs de la
.,,oullers Clanton - Fortune. Etonian pour vine dais le voisinage des Fournisseur Aupres des H6pitaux et Phamacies Pourhornet:es.
souliers
sattiales Recordia,
sa haute purete Scientifique
tottes pour garsonr eta, i Lrrneture eclair 4 a 36 pouces grandee mairons d'habitation.
VOTIS
Guy Sejourne
sockets CalateN, Chemises et's' geres rrow, Crevates Les debris de tcutes sortes Fournisseur Aupres drs oxo
industries pour tor L.
el:sun -Lees, ilkucbc r:-. -Oe' t-us, Ceintures, Canbrel cirportfs par lea avalanches
ae,t a Ternis at sci.Lers de eaccutrulent stir l'emplace
dement.
les, Culottes 36 it 44.
cxo
runt et *I-erf tur le rha
'Chapeaux de laine et de 1-- , -,.:1,grr'clouzaine,taions et se ge. La pestilence qui s'en de Fournisseur Aupres des Liqucristes pour
5relle.," or corutchouc, lactts, boucles pour souliers par
comparable.
i4ussmv irr grosse, (orsages, jupons 13,:on et lends) gar t ENE} it ics unmans.
Cuy
Eeiourne
et Maurice Vabre
2
Inn
es
trilittnt,
Far:;que
L
Une
torte
de
IAur affiler gliettee
9. en
1.
/site
lorsnaitrumwtz.
4.....e.oyeapwwir
angez les pains LARCO linvez les Boissans gaZeuSes LARCO
iffigEvAmernematam,
maw ea ea tees Aux
alaece, le, Beau et mei=
-a '1
Inalenenise quelque pen cer
La question
de plus offerts an producteur
par le negociant pour ecraser
ilea
tains empioyes. us invoque sent une manifestation pour eleve. cela profite au produc aubstantiels
be speculateur.
pour augmenter
rent &lore. non plus In liber feter leur evictoiree avee pan teur. D'accord Mali ce pro une prodnction
UNE BONNEaeROUTE
sur laquelle re JACMEL
te du commerce, mais le droit cartes: A Ins le consort°- fit sera certain( merit pour un pose rarsiette fconomique
POte'ereAe1-PRIN
du CL et
pour une classe sociale de vi rium. Vive Magloire, etcatc . temps. Car la d spanticn In pays.
LE CURAGE DU
r
vie dans in commenautE, car,
PORT.
Deux employes du no chum des speculateure va lais
Voili cc qui ferait
tsis ii y a une solution rEducation de tout le monde.
avec le nouvel Etablissement, vet Etablissement. ens
fu ter It conroetoritim scut
mull
provuoire
applicable
dans be volia cc qui musk appor
c'etait leurdiepazution corn rent pour debit de port dei r tie du marche. C'est I cc no
cadre actueLeett de faire pro ter un peu d'oxygene dans Ie
plate mediate ou immediate. men errata at deposes que I ment qu'ils seront I
raise liter au spEculateur du maxi poumon asphyzie de recono
Les autoritea locales inter ques jours en prison et rein pour regler leur compte
au mum de liberte. Quit vende
viennent alora et demande
un sok.
mie JacmElienne. Car non seu
producteur. Nous ne pram eon café oil 11 trouve le
Tent au nouvel itablissement
Une commission d'enqu non) de rien- en disent eel&
pluse lenient le c-f' en binefierait,
C3
felts cue wail root du mud* noir
o server le meme urn que te arrive de Portau-Pr.nce. car le nego-iant de Jacrnel, g ce
menus
se
char
gcraknt
de fa qui sevit. p eseue en perma
Its autres spe'citleteurs. Des Les negociants en profiterent qui realise
chaque rEcolte ses
incidents noue
esurvien pour organiser une manifest& trente I quarante milk dot re reducation de l'exporta nence dens toures le s bran
vent. Les speculitinra organi tion de kw employes, qui se Inns. ne s'est *pais soucie de teur. Car collo de compt-e.de ches des. commerce cespertur.
rendirent
it Prefecture oil la situation dela production plus haute prix seraient aka Car le commerce jacmt lien ne
aux speculateurs de Jame'
Lettre Ouverte a...
pretezterait pas de te; prig
ils alleguerent que la "fuite' ' cafEiere de la region. Encore
du cafe vers Port.auPrince mains sksuil souciE de celle qui menaceraient constam de Port au-Prince pair ven
mar faisait rage. Nous nous albeit provoquer Is fermata. e du producteur. Leur objectif aunt de vencire ailleure. Et dre n'impotte qUoi I un prix
refugiiimes dens la sham- des linguine at la perte
aiors, le negociant arriverait plus *ire&
de provisoire eat certainement de I une
bra donnent cur In rue op.
II nous hut donc lo) de
pose» it In violence du vent. eun jo s,
'Lippman dens rimmEdiat la
II se rendrait alms I l'E bonne, routes de pbaftration
Les speculateuis
leur chine des spEculateurs pou T nee.
Saudainement, avec un
vidence
que les routes soot pour que le petit
'bruit de tonnerre, le vent tour reclamerent be priz de ensuite Ogler son compte au
redOublant d'iAtensite,s'en Port-au-Prince. vu qua les ne producteur.
ten intent par lesquelles pesee
Commcant a
de bourg s'interasee
gauffro dens notre apparte gociants crici
Ioxygene du libre Ceineinerce venir &dieter I Jecniel
trafiquent sur
Quid maintenant du ,se-, et
anent; portes at fenetres
ne s'opposerait a 1s rEfec 2o) Une bonne route Jae
vaient cede, in toiture se as mimes marches etran cond argument felon le qua' than
de Is route Jacmel.Port met Pott.auPrince. qui
mouvait. Arsinz, crilmes prut gen que ceuz de Port.au- la faite. du caf C Li Port-au- au Prince
aussi mani(este peser constammens slat lafuse
slant de gagner Is rez de Prince at benEficient des we Prince vs dEvelopper It chi
tele
ehaussee, car il nous sem- mes contrite qua ces derniers. wage dans les
ment ate ii It fait. Alon be ca de rexportatenr ou de rins
itablissements fe de bind serait exporte
;plait qua la "nelson asciipar portateur la concurrence de
des spectilateurs. ex &Exportation. Si ron ne ice
fait. Une surprise terrifn hibaUn
be port_eee *mei, La Rue Ste is capitale.
merne i Is reunion. un tonnait de Is gEnerosite
te nous a tten d nit ;
ruisselait dans l'escr(lier; recu dilivre a un producteur te des exportateurs pour la Anne et ca employes trouve
3) Un port biro ameaage
relent du
nous rens on..ii ru os p our de Barnet par un speculsteur c(aue deshEritEe on p
Mors be spf pour qu'l Jacmel on twine
mak d
r travail.t
sortrdt cette eau; de In meme localite, lequel repondre ainsi. lo) Le ntg° cu
se porterast nueux vendre au prig de Pott-au.
ou everse; nous nous pre recu stipule, mime
qu'aujourd'hui. Alen atm; la Prince.
affirme
ciant
pratique
aussi
Lien
I
entons dans /a clistmlare; von un prix au producteur
1.1. D. AMi3ROISE
levant la s yeux, nous vimes
pedition par Petit Goave quey prOduction lafneficierait infini
Is eiel avec quelques rants de Bainet supErieur au prix par Jacme. En spy e que be meat plus que des die points
Av.
Otoiles clignotant
dans offert an specalateur de Jac chalandier et le porte.faix.
1 a nuit noire: le toit etait met. Alors que le
0
bien souvent restent sans Ire
nlevel l'avetse noun delo en question revendopeculateur
son cafe veil. Est cc i cause des WC=
*ult.
Le rim de chaussee no un negociant de Jacme!. modites du For)? En tout cas
frirmait plus qu'un lac.
%ma en. la Urn rani
Les evenements. auenio noire ne rayons jamais v
Salomore Seide Telensaquair
voisino affolie vint s'y silent ci0 nom Ecrivons. eeiont exiger serieuument l'amena ses multiples insinuatioas
refugia., au contact de pas encore fini de se develop gement du Port
Pmeraboiltes.
de Jacmel fides.
permaiptr.aviRrle,aiv°013doiolue.to
C
l'eau avec see pieds, elle per.
D ' a u t r e ,art, etre file, ne durent surtout leur
2o) L'expEdition I Poruati .
s'enfuit precipitamment s'i
La crise Jn'a pas encore Prince, si elle prive les corn inebranlable d a n s $ e s empire sur le
maginant qua la mer avait
peuple haitien
fait irruption dans le logis. trouve de' solution.
min et ,chalandiers. profiten t convictions avoir le feu slug que. Vice i ridee que cc der
11 eat six heures,
II y en a t.il une?
I
une
fooque
oei
aux chauffeurs at washrae
rachat des nier avait
idanchissait l'horizon,
On pretend, qu'i la nou etc. et ensuite sans esprit d consciences se pratique I re moralite. eu de leur haute
rafale s'emortissant je
velle de is fqrmation dune localite aux trieuses at com chelon le plus Eitel chez nous
.
.
tat un regard sup la mer cooperative des speculateurs.
coati= ailleurs est non 'mule Ceci dit. conjurons cepen.
mis de Port-au Prince.
densontee. Elle itait silion
mee d'epaves et sur Is pla- les negociants de Jacmel, pris
Mais la question radical ment auz yeux de l'haitien dent nos compatriotes de ne
go, de nombveux bateaux de panique se seralent empres est celle ci. Pourquoi a fuit jalouz un deli I is realite maim pas trap minimiser le
suculaa
on perdition. Un setil, char Os de leur offrir un contrat, du cafe yens Pornau-Prince wee ignorance de cc facteur dans Is vie de fetus hires
et
e_a) ge de provisions, bien ancre stipulant notamment ['oblige
bravait le courroux des va tin pour Its speculateurs de Qu'est cc qui permet A l'ex essential. En politiqur le sem recurs, alors quill ont tou.
portateur de Portau Prince pule ne pale jamais. Avis citii jours applaud i i la
guest met.. SOS fl
leur cafe au negociant malgre les Irma de tranepor t n'a pas ete toujours partag6 des e t r an g e r s reunite,
urirent et il petit sur place livrer
A
etablis
zemblable au soldat de "e Jame'. moyennant un Jacmel Port-au.Prince ma I par bus Its panda conduc dens notre pays, ignorant
quit
Pompei, devant la course Prix fgal I celui de Port.au gre let commissions, pourcen Leins des peuples et him n sou leur ascension eet due pour
()perdue des foules. garde Prince.
age et bonus de toutes cartes vent contraverse,
uric bonne part i nos divisions
son poste, lee yeux fixes sur Ce contrat, s'il existait,
se enrichissant les courtiers. qu '
Maints haitiene de la gate et a notre appui sans reserve
le Veinya an eruption.
Jetant un regard furtif reit vituellement unilateral, est cc qui pertnet I l'exporta ration de 1915 vietimes de I eux apporte et de ne plus
utsque le controle des prix teur de Part au-Prince ma; rambiance iterede "'Occupation faire fi du sentiment de
au dehors, je vis lee quatre P.
rhon
constructions formant le sur be marche de Port au Prio rue tout cela. de donne: au de USieeele 1915 1 1933 nui neur auquel tous les
peupies
marche gisant par terre, cc eat pratiquernent impossi speculateur de Jacmel un plus cut, comma nowt ksevo du monde, le
y compris,
'nelsons sans toitures, des bk. On ins pelt en donner, gros prix que le negociant de tous, soldce par wee haunt restent encoremetre
attaches.
lagla
lizard"'
ime
flirts"
ni
en
reclamer
la
preuve.
Jacmel, lequel revend sun le du cout de la vic e. tine ball
de toles eparpillies.
En affirmant cc principe
y a til tinesolution ?
A cette heure, survotalt
meme march& que le premier. an de la moral:tee croient dur nous nous gardons tependsnt
la vine, tin evict' amen- Bien entendu, pour iusti
je ne vois pas I cela d'ati comme fer qu'en vue du but edger en censeurs. nisi. desi
eain qui lancet un message her leurs agissements, les ne tre explication que rhabitude i atteindre, I haneeee--e ne rant, tout au plus
avieer nos
des plus desesperante: ..1gre geciants de Jacmel. invquent
acquise des comcnercants de doit pas cattier en siEt.= de compatriotes qua descendants
MI6 detruite. F urn a gr n t
de rAfrique Moire leurs main
dans la trier des debris de rencouragemcnt au produc Jacmel de trafiquer dens une compte,
teur.
laissent entendre atmosphere tyrannique de ' Raisonnc: de la ecru., n'est dues faits et gestes sont fpies
toutes sortes.
que lorsque leur etabliesement marche noir et de surprofit, cc pas oulieier que its 'mem par Is colonialistes.
leTuma CHASSAGNE
du Portal', offre un prix plus ',habitude de faire intervenir haitiennes, commc tunes lee Aussi k r8le qui
fchet
des facteurs de ceercition dens masses en gEneral
' te -t dans notre interet etnous
dares cc
le jeu du commerce on l'a cant encore tres seu lui de nos auties freres de is
vu I la suite de la riesorgani sentiment de rhonneur. Corn cc encore en tutelle
des communications bien de nos leaders politiquas, transiger nulltment est de ne
Pour vos cadeaux de toutes sortes n'ou cation
par it recent cyclone,
si noun partons4d.a e ande pre rain de it morale. sur it ter
bliez jamais de passer chez Russo Freres
La Oution definitive se- cursrurs et fo-dtieti1.5 4e. no Si nous evens be"aucoup
a
qui satisfait les gouts les plus delicats
rait bien entendu, de tout nu tre ineEpeedance a =ale; appreeere
le plan techui
At, surtout, n oubliez pas que c'estla mai- bordooner I rinteret du pro Mackandaljean.Repeirte Cl'e qua, sans cur
toutefois en etre
son qui a la specialite des articles, tels que ducteur et du travailleur. De vacates, Touesaint Louner:tee un use d'exception,
stir it plan
d'uee Fagan ou d'une A. Rigetid, Dr, r f: . Chin de la dignitenationale
rnontres, braLtiets-montres, pendu les, lunet forcer
aucune
autre
chacun
I
ate
pas
la
con
topheRetion.
Goman,
eau
eu,lecon
de retranger.
tes de toutes 'es qualites, et un assortiment tenter de ramasser dee profits lea libEraux de 1843.8:U az.,e, A ii recevoir
lie bijoux aux prix imbattables.
.
maia a hire., .deseencrifices Salnove,
.
. ...83, Boy
pAzeiais,
11111.
euourrait
.,
13,
ul mal beret..
Russ 0 Freres
=
Ludovii
.
!Akin Ltigomos
0
RIF
Le Rhum BARBANCOURT- le nom seui sulfit
lalet es tie as
.7-
que Is consol,dation du Dr-tit
,'viler de wait donner urn de
Ouvriers et PatrOtt
et urger.. Ce tug en c,ande,
parbe 1r tlich- des Syrdieen-
Triniron avec Jugs Pend'
t earn. Fn. :on :inn compte ;lit conk,
Le :-.ynd.cat ert tine wen It
z;ini. Ac. tient. Dower
au coouvement rtvolutionnsi ce slue id taut preadre des =meet aux nouveaux mt. , -: Buenos Aires It Ii juil Ede crfaticr ele flicnenete LE
' ' pour it Tribunal sih-le pryer rut It neck des
reset lui permettre Sc renfor enemies 11 sere fati!e 11U, del de la Coostitutroa (chars. let
en Is Justice Sociale,qui cons 'min' personates d'arriver III des Droits du 'ruminate, sire accidents qui surviennent grocterterts politiquet Lave
tituait un de its objectifs lea comme nom i tette concha- Sc Is Famille it Sc Is Vieil- IN ITINERE ne soot pas sir amertiect in %munepins chem.. Ls razhe is Is ju sion pour it (coins decanter lent specialement in art 37 mins de drnit it dedomma enntr 5yr4ic5145.
o ii v r i e e e taote que cet organinoe dent paragrapher 4 5.7,e et her sewer t.
Rent S. BENJAMIN
ridiction
Per sinews il eat I eou IR
devient plus facile car les on flan to Mort d taperer on doit interwar,. l'Article
trav-Ais la Pre sse
objections faites a sa beaucoup in fait Tien de con premier de la loi 9688 dens it baiter que le gouvernement
!lotion,lens
social
et
humanitaire
It
tree
la
joutnie
Sc
6
brutes
Constitutiennalite par neton travaiileur de Is Voi
insatub,
Renseignenntnts
our.
plus large. En tom= en pour par les Travails
lea defenseurs de la r.tie
suite is la pigs 2
affecte aux chau rout allguer quit y s, dn, pour certain, Travailleurs du
legalita classioue au
disphalte qui sunlit It conflit prhent, uoc situa Service d 1-1>eiene per teem Plus PIOetliil export*s sent;
service des interets e. ete Intone par it pluie et qui tion 3outeuse; qu'en outre, ple, 04.I rem des T. P. glee 21.-taLec dreitgaueDencate
az. armee les phis pu,ssantcs dr., attidentes de
,
it
alltait comrade trne ssionent, Sari cette supposition, is ju tt! au Curage des egouts.
3- Le Cato
n exalt donc par nile I !DASH rut:prudence eat dell cone:Ilan
Dim autre cote si le Iii.., 4- Le (lois de Col
puce
qu'il
ne
strait
point
un
It quind tile declare que ca. it minimum est de 3,58 tides
Cut oasis qui soulignons.
du Travail au sees te situation en due Its taut, il en logique que celui qui ten5;iIT.OMytne:r6ti
is
,825 ioj coc:e
Nous peons que it Savant arcidente
Sc
Sc l'employeur. Aprits avoir fournit up travail technique Ion relev6 des Nations LIJurute en oarlant de tee df.
QU'Ors nous permette de ppiteiE prudernment lea dif recolve daventage d'oe la crfa rsiie, ' I. 1), u Pt!r mientre1.
tenseuis de la legalin classi
tree
reproduirt
id
pour ['edifice ferrets aspect Se cc huge. is Bob d'un maritime specie! re* dyer dquito;uprusssse
tout
que. a vou/u miler de
tuns du lecteer, le jURCMCDt Cour considire cocoon raison chargé de it fixation des'
- Le Piss's.. (channel
ceux.11 qua s'etaient mil sous
able chattenuer I incepacite pen. Car..il ne Conceit pas 7. L. i'outthoue gut est
'13 e""
Is banot.*rt Sc Sputnik Bra. Affaire
Pignstelli Cosme can at travail du demeneteur g que son raisin depende du --jourd'hul le prrincipal
den.
tre Rocca Frern. Accidents
r'duit d'exportnion du
En cc qui conceroe lea Deaner 4776 Buena, Aires. It jci olo slifftrant en cela clu boo plsistr dun ingeneur en
tuts; al efaitomunteeitouc dntru U
quantum
indique
par
it
corp.
charge.
d'un
conducteur
des
travail
it
wait
ccideets de
31 mai 1051. Attendu ciee
medityl
(No 152*. I-OUR Travaux, &up Foreman ou Lien inappreciable I l'afort
souhaitab e qua It Preto:lent
relation de came i diet direc CES 1.i0TIFS. le lugetnent Wit balk sun !Importance de de gone.. der Allah quand
Magloire entremenne des te ou indirecte
qui nine eo- en ppel linnet droit parinl la recommendation qui,' at-.tout..les plantation di
l'IDASH nous me
nformes
tre
l'etat
de
sante
deficient lement i la deurande en =au tient... Alcrs et alms, seule- 1:1-ilrenie fluent 44..nt sal
parities pas Sc reforme du per
chr Ittescronsits.
sorbet _Li DASH de qui on que weenie 'timelier:nem It le et en consequence, La meet on pour-ea dire cement Leg% Pa
It
travail
Cone
(-modem,
e
it
difeedtur
disait
ranter
L'Ob
jectif
du
dernatdeur
et
pas
atteint
9.
L.
u al
mist P411 nutrn de co
pamist
enstrait tent it
fournit au service du &fen i payer 30 dermindeur, sou, Couvernement est la Nei. co Ctainit)
It but qu'on croyait lui voir
eh *cur se trouve suffisamannt forme iegale et Sans an di ea sine des Valente et fa Supto- Le Bois: lee plenum
et t nugnt. LADA51-1
prouve par plusieurs Sow de 5 roots la torn= 5250 PE pension des Rapport*.
di, peeve sort ceeverte de
let Di etc= que its accideo tents i la disposition du Tii
fora.
d cheese
=frets
frets et bias en sus.
En Argentinatea du travail et ensuite tcu banal, non sculeosent per de.
des IIndia,
d'acejoue
g
mho
Soot fixes i 700 PESOS lea ouvrifres wit son "blaien flue t d ' ai, trt b.ola prdc ie
eh: ant partie du Waite de flounces de tamoins
is now/toes enr, rentenrnfirs owl per I indite di., entire,
Vat/apart d Roberts
l'accidentt Mors qUen reelite
licincloyett &nit en mistier nature merle du travail effec Se Is partis gagnante, prig eux-memes garactla par l'e. Field tee de 50 mill.. I
trangers avaient dispa
ru.
illal d. fr,
s,
na pr n°I.
cue mais Winona par It rap Sans ma en_nnble a pour ,a nuilibre que =ancient le Cocr Ill st tie Monrovia:it estrus,
eige.s. Plus grands de ran
port ton .e de MM. es Mede
Oa lui fait It reproche di one. await au No1sCe tota/itt: de 'cure trivia, en mission des prix et Wanes,
Organism
e rffeciu, une
ees
t:
pieces
Vu
pour
civic
cet
I 9i4a8 ,f et PoorirtiotIti b rec. aril
I otcuper semement Tribunal a decide i plusieurs
von
hins. outifiettien. retour lathe primaire Joust depend Monnr
E
fist
reprises I Affaire Caratorzzola au Tribunal (time D. Peluf le fenctionnecnent de l'Inetitut I. plus Ennis rt le plus ra0
189e Tinge
cont re Dampom.r dossier 4421 fo. J.I-'ellicioti Fait en ma pre
Gate de Afrique
des Remuleratione. tdrne de
Tentiere responsabilitf.
National la
entre aunts, qu'eu cas GU un tenet MA. Marian; I pour
Le travailde redressennra ceideltrle.
Le 1.t'oniel" du 16 no
Vendredi 26 novembr clunks est victicee prfecine topic conforme.1
ofternire ici est conaitifieb'e vembrs 1954.
heure. du mstin aur d un
01)
No us feront va:e au lec
140 su local de la'tax. Bon tune
acci
de la publication d'au- Radeau pneumaCque pour a lutte contre
Foi, l celebration du dentelle lui suf fit Sc certi treteur
jugernenta apendone nous
l
a
Lott/tie .
189e Braga de
rincendie
*
ou indi ferons remsruuer dans I Wane
de ['Etat Haitien Les opera her quedirecrement
rectement
it
travail
quIl
effec
Garnett
Ernesto
tions I. dereulsrune COnirn
contre Gurus
toujours in p ' nee dun tur a &fault ou aggrave sa
S
caning independent,présidé $1171,C pour clue retombe sun
corn I etnployeur k soin Sc prou.
par deux Noteires
INVITATION
accident
malclie
fl
it
pose par
representdin
Int.:
Du do
wapautams,
ver dune minim re cancluante
Finance.
2o De la Prefecture
3, Du Commerce
4o Ile la
soit que k travail execute n
=tun rap, on de cause et
let vec It mauves* dot al
Figgravatior de le ssnte de
pu
reropioye sou que. par contre
Qu'en pensc
le journal
"Les Debats
197
Le Parquet de Jerinne
blic
6o D'un rnembre du der elle est la consequence (rune refuse wax strigieiges
Isute grave ezclusivernent dealt de prof
, BOOS pre
go
texts qi Ism image n'elit
7o De Is proviflce.
$ time,
tentilles darns. de
encore cine, tied
Setts cc rapport te pro- pa.
5o De 4 mmbt
nates saci,ti recevrnt re. ,_,.
ploCtiVAMAnt les htut tunes -)'"'t en. "cur
bodes &octant des spheres
du tambounelectrique. La
celebration Ina radiodiffu
sea par la itstion , RadioCommerce".
L public y eat cordial.
ment inI.
:'ort a
Prince. le 18 no
ventbre 1954.
mus CiAir Bi
Impnmene
de "L'Action"
73rue de, FruntFortr
Le 11U1116110
0950
Shanghai Restaurant
Grand'Rue No. 211
etent he laus rumen, d'ris la dernthr. loi an d-
te stir la profession d'avo
eat. Migre qua le Baton.
rtir at
tgiire sou
ttrinnnt 'e contraire, f ai-
aunt mime lemarquer quo
dens terte Innu tree juri loOfmonstration dun rade= per 4 500 'tires creels osr
duct tor. e l& Republique, petturnattque destine I
I it. nut- sir uol ilitende it liO3
ternout Ies tableus des Or
tre co- ire de greeds inceni,es. mitres. L'eq ripen Bikini cos
dyes. Is stage en de on an. our
la mole presde Dork;ng,
mime
list. en trots ninon 'mums
trois rnois con
tecuttfe, substitut Bel-urrey Le Bikiniturves
en at. tues et n-uf Don lfgems
mir s'obetine i refuses, l'ac t ionnE per in jot cleau prove (10 ant tena Sans un enema.
cis du nib una l civil aux mint d une de set nom 13013 Oa les one % l'eau
svocat.,
ensemble oo-n d une true.
QJ'en
penile ibis Debate? Pee oil
- Ipeuvent
in
-
-HAINCHAT RE? Car
L fin gourrne. va n.turelbernent au
Bantam d .1. reatil
1ANT qui eat Is Atleteurant I In mode. i cus de
listi din' des
)a. a c Ilmserer
son mime ',aril, is ass mats *souls, de le regularleiQunn
i nimpathIgue it cordial du consent:In, gu(y-mit/balm
de
d son
srice,
i =anent lui
#.
at
co qii. 1.°1 ng toauitsapdaersceptixtevnirepas dzi
po '3 10
snit 'hi
pro
is
vie
sit
4lave,
gut n (crone pas
le coat de
1
connallers, de
a c":
condemner do innocents...
Ceci n'est pas une reclarne, mats une
ler ,nert ..- 1954
reisonnablea
.
simpte re marque.
A. t... BaZILE
g
-
..,
La Biere Holiandaise
s
.MILL ,
'a meilIenre des marque. eurppeennes
Agent-distrib uteur pour Haiti:
Andre ',...: IA X IL:
Angle Rear Courbe et des Chen
1 rude
13I-11E13DOM AD AIRE
-IAre
PORT-AU-PRINCE
No 16
25.000
persona-8i meorent
HAITI
Jeucl1 25 Novernbre
Compagme diEclairage Electrique
da full a Pastel
N.D.L.R. Les disastreu que au mois de jaavier 1933. manifeetes a son Centrat asecz
Comment cc projet de c oa re debout.
Saas cc titre natre coda Miracles I Cazeau, une cour sea conseqaences dii contrat
La Chambre I laquelk
egiee j:u.' un ea edition se en comionnettes de cin de la. Cornaagnie dEalairage trat sera subrepticement vote
du veniredi 19 novembre a:pante centimes de gourde ElectrIque des Vales de Port- pea de temps apres, engageant nous appartenons a eu it sia
054,pabliEe la nate suivante; peat psrmettre crapporter au-Prince et du Gap-Haitien inconsiderEment le Pays? La gnaler au Pays te SCANDA.
Cure de Bastel, le Re des accosts chaque jour aux qua anus vivons ces jours-ci. chroniquee candaleuse en don -LE de la Cornpagnic
rage Electrique. Ccat cur et
are Gayamard eat arrive en petite means de Cazeau,
nous obligent I exhumer de la ne lee honteux detaila.
sea
fait qu'elle a en I corastituer
taut: hi:a I Part-auPrince
Nous ne pouvons mieux pousaiere des classeurs, la pie
une 'Commission
prar easiaciter renvcrie urgent fake que de reproduire 'tare cc qua ron lira plus bas et
- d'Etaquettaa
compotee de Wet dc les meta
44..e tecaara ar papaktions de deuxieme foie Is note de alaa qui teen qua le mernoire tree
bres. Cette Commission titgee.
ii Piroisse
pre* de 25,030 Jour concernant les petits documente du Depute Lor- Sur le principe:
persoanes eeraient en train de paysans de Cazeau.
rain Dehoux, aujourd'hui SEIi eet impossible l'Etat aft un premier Rapport qu
anoint- de faim."
Peut-etre qu'l force de re nateur de Is Republique, sou de passer avec la Compagnie fut imprime au Mositeue
peter la meme chose, la mis I la Commission d'Etude d'Eclairage Electrique on near ficiel avec le Compte.Readu
XOX
de ceux qui crient leurs de la Chambre des Deputes veau Con trat et pour lea raj- de la Seance du handl 5 juin
Dejl, le meme confrere, voix
1952. On y lit enteauttea die
miseres
fiaira par etre eaten dont il Wait partie, aux fine sons suivantes:
liens son edition an 15 no
due
de
ceux
preposes,
sok
10.La
Compagnie
est
itt:
de
determiner
sea
Collegues
avernare 1954, informait que par leur position
des
present& sous le cOup d'une action 131rejeter
k
contrat
ou
par
Is
5.000 personales confrontent
rez ila partt r:at
uAverisiudme
voir
suite
page
d
nate
at
noun
des
manquements
vous
par
le
Gouuernement
de
repo
faim et Is misere I Fondstre concessionnaire (la Comr
lierrettes."
pagnie d'EclairageLlectriquelt
Voici pour Fonds-Verret
que, dans taus lea manque.
.es la note qu'avait publiee
rnents it son Conn.:it, I'll:Made
'Lie Jour- et dont nous nous
fruster I Et a t et
-Ations fait l'Echo, en Is repro
'i
Les registres sont ouverts et
les inscriptions Se poursuivent
uisant:
l'atmosEt en depit cl'un incident marquant,
1es
particuliers
la campagne electorate continue a se developper nermalement n a Amens fait drfauta
Par suite de la destruction de Laura et:aliens, de
Pith:
Dane notre article de niel Fignole qui piovoquent connaissance; ce qui eat
Users jardins et de lours jeudi dernier cur la carnpa cheque foie =se affluence 'tent miteux pour lea parAtom apporterez.pourtme
bee,tiaux, les habitants de gins electorate en courts, assez considerable de per, ties en presence, Carat res lee raisons enumErEes. des
encli-Verrettes vivant-Am
sonnes,on pout considirer mieux auesi pour ceux char adresstenents tquitables aux
drame des plus affreux".
mosphere inchangee dans comma eatable la presomp gee d'assurer sans heurt agiesemerats cette
Comm.
En plus de 76 maisons, laquelle elle s'est deroulee tion come notre confrere "Le comma sans deloyaute la
-4,Ecole preelsyterale a ete des to debut; et se deroule Jour"c a ate' amene
eta- bonne mar chs de ces opera Pie qua a torsions*.
no at p ,e t ern eat d etruite, leis encore jusqu'emaintenant, blir sur la question electo- tions jusqu'ii la journee cru fait de la fraude seant trois cents eleves sans quant au libre jeu de= ral e.
n
ciale du 9 javier
le55.
'etabri.
.
Quand tout le reonde P rinci ale housolez..
onc, Ies registres sont
Ce Rapport reconnait qua
Plutieurs Ca,de maladies mocratique touchant ouvertsdepuis vendredi der et satisfait - et on pout in
thi la peeve se sent dicta Ies activites des Candi flier, at lee operations Wins ferer de la marche des cho Is Cumpagnie a toujours eat
sees dans la region et Pon
criptiou se poursuivent nor serel,. te111,e _qu'on a lieu de pour w-iblie ..e 'mover 1 Ea.
eattribue coals eituation i respectifs aux pro- rnaiernent, puisqu'aucun I\ 'eees;tecer,
ts
quo tout
et Ice particuliere. It reia 4-1:14 alimentation.
c h a i n e s elections. incident notable n'a ea: iesolicie eat satisfait, dule tat
'eve
en outre a as charge un
Voir suite page 4
Et nous fermions l'article enregistre jusqu'ici, I notre
sxx
fait delictieux par Is subatitss.
en
question
an
constatant
iss paravant. dans son 6E4a-qua la campagne electorate
.
tion elanacatine de hairpta
r
Con- du 9 novembre 1954, tou se developpe toujours noplus fa le cs e des leaps pita
joars le mean: confrere 'Le maiernent a ort-au-Prinfortes paesentee par eon Coca
jade mettait i accent cur le co, Out an annoncant pour
trat at pour lerquelica l'Etea
nous soulignions
Diffictittes et impuissance
vendredi 19 no
cu de plus de 203 petits pay le leademain
I huit heures du
*eat aifarnis et diglenilles vernbre,
rnatin, Pouverture des this
aqui scant incapables de frEquen tree d'inscription,
Ater rEcole Kurale de Cazeau.
En effet; l'ouverture
Si 1 l'entree de la Capitate, des dits regiatres cut lieu
quelqies pas du portail St .ornme annonce. Et Detre
Jostpla, et I la date du 9 no confrere "Le Joue ;tui, le
mime de Pevemerotent
wecethre, scut uo mai," apres le jour
on informa ses lecteurs, s'ex
.cycione,dee petits paysans pou primait en car termes:
*cent se trouver dam cette
tituation lamentable decrite
zaer natre tres hrmain et cha
frirable confrere 'Le Jour", a
.1ore que, outre lea
'En attendant qua nous
puissions reneeig or ample
ment sue les operations en
provinces, 11 nous plait de
signaler qua jusqu'i l'heu
souscrip re oil nous ecrivons, elle,' se
tiara recueillies tent en Haiti sent deroulees dans l'ordre
qa I'6trangsr,des secours en le plus complet aux diffebureaux de la Capita
noaenture ou en nature pour rents
deux millions de dollars cram le. "Les electeurs ont monscut tenant ont ete offeats tre beaucoup d'enthouaias
au Penple Haitien. il eat fa me i prendre leur carte
ante da se representer It situa d'inscriptioo. Le mama elan
it signaler den; le
tioa qua canfrOntent lea popu est aussi
des electricals.
dations eloignees de la Capi monde
'Tout cola fait ?returner
tale, telles que calks de Pee elea Is question electoral*
tot ou de Fonds-Verrettes. I Port-au-Prince est urea
,pour ne citer que ces deux affairs tree seiriausa."
Si Pon teen tient saute
points.
de la Croix-Rouge
Des populations entieres meurent
litteralement de faim, avone e Dr Roy
a paye cur eta
CSpaCe de
ten, o i I et. kJ g.
eCette arrigularita allak
sur uric periode de 10 ens et
Sans periphrase comma
Ella continue cependarit plus ou 3650 j aurs, nouobte
la
sans ritce.ernelles, veici re I expectier cies sccours dans nor s le for ic semme ck
sume Capri-a notre ccrifre des conditions tout I fait
$ 348.06 5 nu :awe
re "Le Sour" de samedi der defaverab'es.
Done is Compapnie d'Ea
Et to Dr Roy parte de
nier, le "tableau extrememerit sombre de la situa Pindecence de gene et d'au clairage Eleatrique en violtaat
tier. nes masses paysannes" tees dIfficuitee quo confron ton conlret a ravi at. Tttset
present& par le President to le Service de Secours.
Notre preblenee, precise public $ 258 065.
de la Croix Rouge Haitien
Ce Rapport eat un do
ne, la Dr Louie Roy, au e Dr Roy, eat celin du
cours d'une conference de transport. 11 nous rrsanclue ment public, Cest unt come
please tenue vendradf ma- de bateaux at de camione. mission d Enquaie Parka:rens.
tin, 19 novembre:
Nous evens dans nos depots taire qui I la Tsnabuntae rellterndeee
La priorite, pour l'en- des seccurs qui no peuvent ch ...,b:
manquz
'
Er o
vol des eecesses, a ete accor etre distribuea au rythme dl'-a'ele
'esdecl
er tette Coteree.
de vehi scan
die aux villas qui ont ete sirable par
gaitle plus terribleenent eprou eales.
Un autre prebleme plus
La Chambre, I la suite
vies.
Quatrtevingt die tonnes important at qui eat lie en de cc Rapport, &man& drt.
de provisions one ete ember quelque sorte a celui du Etudes, atipplEMrnkii CS cur de
quees des Cayes I destine transport, est qua nous n'a
titan de Jacmel, at quatre eons pu encore toucher d e nouveaux documents,
points de Pint&
e
Les resulaate des derniert
&ukase tonnes envoyees au nobreux
de la Commiaatm,
it. P. Lauis Charles pour deurLes
clu regions
pays. montagneu travaue
er
La population do Marble!.
a c.ng..zre parlecornteire rat
La Croix Rouge, a dicta sea de la Hotta, de 1Viispou, feat
,
,
,
,
qu contirmer es
l ateclalea
I
re le Dr Louis Roy, auralt Fonda Vattettes, 1Vlarhieu,
des t:0133 faie'cz par It Secritaire
del,
depuis
10Ogtempe,
ea
Marble',
etc
demeurent
mans
a
1'aste:41
zuscite
par
Le siege de It Croix Rou
meetings tonal, par lea mission event pris fin, fai.. points 4042 dent la situa- arEtat des Trtvaux Public
,ge Heitienne eat I la Rue des Lea
candidate qui s'affro Atent re place aux oegimism" du tier:, nous angoisss cheque at Monsieur Lepelletier jeaza
Miracles, at de Is Rue des surtout csux du Depute Da Gosseernoment°
Suite page 4
Suite page 4
e
VCDEPENDAM11
11
Issa.o....................................~.......~..4111110
c
A travtAes la Presse Haitierne
Nom
lisonsUne
s. .
Ceux la, aux yet,' du grand situait entre 10 et II cts la neirement lents peait ei effai
lis sort a p'aindre, The mE
it
notre
nide
ct
notre
cha
public
haitien ea un certain livre et la production de la be. res.
.
point d'oreilles
telle situation, a s *belie iiyea ler rite. lle ont biro, its meurent bless etre, ceux.11 n'ort pas nane renait difficilement.
cle faim. Ceux.la sont faim, ceux-Iii ne roanquent de Comma si le tableau rafteit see au ponible, a des tepee
tits Roi, Ch X 1 1.U 1,: re paifois
pas suffisamment sombre, le cussions insonpeonnEes set Ie
tit aerveilhu x de la Reim de i pauvres, ks infiniment pau rien.Grossiere erreurl
cyclone Hazel s'abattit sue lea paiement de petits loyers et
+res
du
parterre.
SAI34 i N,
'' lomo
n, watt que
N. nous attardons pas
Ils n'ont Pas biro?... Hs Presqu'iles du Sud at du Nord ceui de reco'age des edema.
la R-ine entreprit pout fprOU
pauvres?... Corn Ouest avec une rage de clef. Cm jouie nerniers, un Dine
Neer let mein du Bel par des trop, "P erten e" a ccordons ne soot pasPourquoi?
paret tructicn jarnais vue de mensci tees at unc Directrice er Ica,
un
peu
&attention
a
nos
Ire
ment?.
aniumes
qua chez ceux lik vont trouve re de generations entieres.Les les privets/roue faisaiert part
Nous apprenons mad qua res des RESERVEES.
Dane cette categoric le rez un appareil *Jr Radio, un inundations ravageant divert, de remberres dans lequel ilt
Saionon reponslit I toatee 'es
questions eels P' '-a et qu'il rangent, avec tin peu d'or- salon Benz confortable. Ils ne autres points do pays eons se t:ouvatent dc, re premise
n'y cut rien cne: sestet cache Veil, les pauvres timides ou sont pas pauvres parce quill laissant eu face d'un &testae fear c'e antriea, payer le per
au Roi MI5 qu'il put re-aeon honteux qui ne tendent pas font obligee de loner um sans precedent, dont les cousE sr: ni - e'e !curs Eteblitst anent'
publ quement la main. qui char une rnaison preprette, quences plseront longtemps crease,gaement.
dee.
Cent lee families, It mane
sur notre ecenomle
Etnerveilile, Reim lui ont honte de le fain mais qui parce qua !curs enfants sant encore
C'est cheque jour qua nous me ecea-oreique se annifeate
donna cent vingt ta . nts d'or, ne souffrent pas troins de mi habillEs assez proprement, par.
faecal hest alarmeate.
eme grande qua-ntitE d'aroma serer cu de faim. Ceux.11 for cc qua It pare porte du palm consignons i Porteau.Prince de Eh
4epit dune *beating
oar les effets de ce qua Ion pour
tea at des pierres preeicnses. ment une clientele selecte beech ou du sharkskin,
frEquentent
reit
appeler,
sans
euphEmis
de
viv.es
alimentairee tea le.
milk:
haitien.
Ils
qua
lei
enfants
Ries autre a ete la visite dans not
'de Haleireue ma appute aiment recevoir quelque cho des Etablissements dent rem me, la queue du cyclone. Le march. les mires de fellee
elea mauz et des Epigram et se sans que le grand public le lege est rEgulieretnent payt, mamma dint Inaffeires et ne peuvent echeter de nue
Vous n'etes pas haitiens, complet et l'interrogation s'ele sustenter leur . progfaiturt
parmi ces mem vEcus, en pre Ache. II faut tout un art
mitre Ilene, le probleme de la pour It leur donner. Ces fee avouez It incerement. Cast ye, inquiltante dens Loup les ou sr remark ellentraires.les
Ventre affame
n'a
eis'
rd s des Reserve= ne sont con un mu l plus que recessaiie, cc secteure; de quoi demain sera chefr de female se trouunat
dens r impossikilite
de fain
faun
et
nus
qua dun petit nombre de la s'appelle dans notre milieu .t-il felt
.
"Bsaucoup oat
e
ens oblieeticns Its Pim
-;est tin fait incontestable... 1 Patrons (comma Ps disent) haitien "Soutenir protocolee. Au bend de mer, centre desface
insroastes tette', Falun/ME
Ceuz.la auni sont pauvres
ou Bienfaiteun
.:Tout le monde a faim"1 proteeteurs
affaires pour taste la Rep- des loyere, des icolseen, de
qai
leur
dormant
dine
le
alien
ceux.11
auni
ant
faim.
IN
res
t.tst tine brute:it verite.
. blique, tee commeicente ne sa medicaments, dee fraieede lett
Encore faut il conciens. re, ou qui mime leur envoient tent crautent plus pauvres. de vent I quel saint se vouer,La motion, voice de la cuiiimiese
chose a la maison (et out d'antant plus (aim qu'ils
meat fake la pert de la visite quelquedant
une enveloppe De veulent eu ne peuvent s'a mevente y sEvit i rem dpi ou du coiffeur.
-at distinguer eavoir him* de encore
bien
cachetee).
Ce monde ap laden/ I &voila h inyetere deinie. Proprietaires de magi La situation est leHe epe e
=mune dr Wm..
partenait
autrefois
a la bour doneloureux de leur vie fame sinsaet commis baillent a u a ron se demande si lea divest
En fait, *fie 'et uns et lea
comities et quand. &aventu tions judiciaires comities sine
geoisie.
notre
Elite,
un monde hale .
mitres la ...eta.' ..ate too
re
un acheteur on relic gee proposees par rEitentit
A
ceen
de
lui
aussi
rage
Is
Loge
dont
qui
a
connu
tains la . fa-.-19.
sulrvient
cueile
eine uric courtoisie, pour lea regions, directeneut
d'or,
roppulonce...
mats
la
vie
lee
enfants
mangeraient
sl'aus
Qt. Is ca-nits le Becalm.
comporte tent cr imper si belles dents le riz. sin paceJ aml'i konstatle aupara visitEes par le cyclone SS tic
dEft si admirable de divoue
du pain. de la fad vent; eest qu a Ion compte vra.;ent pas itit sdaptfes sue
meta et d'impa-tialite. me vus a fait 'our eux son oeu. Itnehareng
cc* clients rarissimes pour si pour toute la Republique.,
Is
etc,
pensez
autrement is
vre
de
malhsur.
esrenne en toute insideence de
crsirrir
au moms lee fries de car oartout en Haiti la mien
juste
solution
du
probleme
de
Ceux-II souffrent; man- i
evouloir mettre en nublicitE
laajournEe.
constatetioneil.p'y 1 Fat Wit
Is
faim
eat
nit
plus
ni
mains
la
misEre
noire
pa/foie
en
tea pauvree ev;,, ire- tent qua gent
Les commeraants grands et faires.
MANQUEE:
!errant
lea
dents,
ils
ant
je stile le prerr:er . confaser se
Un systeme reviler de petits sont dans rimposibilitE sSerais.je fotapar ettleape
ties sincerer:mats la il regent honte de quEmander.
cartes
de rationnement pour de faire le recouvrement des ci de faire -40C sortie de hade,
lie cant fort a plainclre.
neannioirs. ..otijaurs person
vencluessi ere- de 50 dollars Cette reclaim
its
tomes
ces
families serait une marebendises
d
pis
encore,
e'est
Its
ont
faim,
anis Et pr.7;Ciament,
it
avant
le
paseage
du cyclo mon cf un Milker de fou,se
tees
louable
innovation.
CoMD
paur avoir enrendu tent d'a. crevent souvent de la faim:
En consequence. lea corn Bord tie Mer, orclinairrimen
te
hien
tenu
du
nombre
de
ne.
lecteure
Atteritionl
amis
seem &chin= "d'avoir (aim.
se .tiouvent eux.me geOfretlX. I radrent d'sin s
Si u.eat tin hosncier de bouches 1 eourris, compte meicents
let j'avoue qua cela ne vs
acres rimpossibilite de fai liciteur, eat a "tetenir.
n'ou tenu aussi des moyens pecu mes
pas sans timidite) gm jekber nous asseoir I Is LOGE,
re face a leurs obligations con
La situation, talk Well
de cc "Problerne da 'is cairn.. blions pas quit c ' act parkia mires personnels.
tractuellen situation qui pent act, se trouve loin crater me'
Ainsi
cc
probleme
de
la
Pour Plus de clartza amis un fardeau. Woublions pal
leur credit au Nous ne pratiquerons dent a
f a i t is Force ; (aim resolu limn totalement compromettre
'qua
°
1°U men
.
teeteurs; distiwnons:
r
been, mai, peut etre a mold& pr des Banques et aussi en cum politique de r suntan
'Eger
deviant
fardeau
`Its Les &flames du . u Par Le
En toute obarite et since pees de leurs creanciers de Ce nest pas roue nan pies WI
queued nous sommes plusieure
tern*,
rEtrangere
la proclannerions sans issie.L
O Les affames des "Rene I le porter. Comma Simon le rite.
Cat, &antic part, avec
voir suite page 3
Rev,
Pere
D:
Henry,
Eve
Jesus
I
por
_
Cyreneen
aidant
vein,.
sbeaucoup de difficultfe qua lea
cite
des
Cayes
fan affamee .- a "Lo. ter sa Croix, volons fraternal
commercants non proprietei
lament, charitablement, chef "La Carde' des Ceyee, du 7 res artivent 1 payer les loyere INDEPENDANCE
ve...
Direction
U111 Comite
je precIst., tie ... 0 en dl tiernement au secoun de nos navembre 1954
es au mime lea
de Imes halles
Franck J. SER APHIN
Ideate! Au PARTL,RRE pren freres de la Loge qui euz aus
salaires mensuels de leun
Get-exit Responeable
Dent place. ceux sal tendeot si ont [aim ou ne leur en dl. La queue du cyclone employes ea c mis. D e I'a
Rene S. BENJAMIN
pnbliquement la t. a-.1 a qui Plaice doivent avoir (aim
des
inconvenients
sacs
nom
i
continue a gem
- er la bre pour les propriEtaires de
Redacteur en Chef
nos comma tea autres et a AU!'
veshnt ice neuvr.s
Mire
Therese G. FE:rr.
rues, gut vont pl,, , par maniare.
misere et I ,angoisse
halies qui, i leur tour,ne '
,
Adrninistratrice
beau a U rnauvait
Ils swat LEgion ceux de la
i !,, de
Si le cyclone 'Hazel. est peuvent faire face 1 leurs pro
c It a p e 1 I e 1 . - ..tiseelle Loge, plus
n o as b r e u x passe surnotreterriteire avec pm obligation..
autreD'd,
pa
Direction-Redactien
er mar . qu'on ne pent ou une vitesse vertigineun de les pauvree commis ne diepo
de marchaAdministration
marches, buiteux ai t sreux qu'oa ne voudrait te pen. cent vingt milles 1 l'heure
73, Rue des Fronts. Fern, 71
disheritEs da la I'. T., .ne, infer aer: Employes de rEtat, de a Leine par contra une ioni! Beta ;litre vicre uuleurs
r
fa
virevilnle
as
manuscrts insit. o
ants de tou'ns car s ie tea. bureaux publics, employes gue queue qui nous fouette en que de leurs miens saltine'. nonLes
ne seront pas rendur. 1
ten nuances a'....4 , hors des magsains. ouvr:ers de pro core. Car ainsi que le faisait re le ur Etat de gene se ripercu
ABONNEMENT
I
-Peat de teavail ,r
qui at fession, tai!leur, mEcaniciens marquer le Bulletin officiel de),14e dans bus les autres milieux
Port-au-Prince
Gdes 31.1
ab.crciiint avocatt, chaeffeurs, profes. la Chambre de Commerceyou !Savec qui us contractent ordi. Province
pentent le monde
3.0
.efirtni niers d'itabliseementsscolaires ragan eHazele a charge en u.
kens miseres et fr
IIIIMMIIMINSIMMIFIMIlal
t
les a qui vent l'r
rite.,
:sews
ne nuit ca face cl*Haitiicoengogrnrai A
_
vent une situation f
nomERE et Cie
qua rnauvaise, depuis des mois
P art-cru-Prince,
Hcdti
e
puisque, deja avant cette nuit
.
Most r:raspeele C.:Instruction
Guy Sejourne
,
YOM trouTer ., ,...b.;;,--,-i calmiee re:mere et die, de. faticlique du 12 octobre, revs
emu ie ,:,..,..I., ili zionti. .01,... e 3, l iz, eig, in cow tr,r. s en face er eee Fcurrusseur Aar.; c :Ice HOpitaux at Fiatre ne
Put
inextricable: une fei
sa haute purete Scientif,ique.
*antic* eel C---- °Ica Irrigations; deo. moteurs Diasael situatien
b !e riret.: de cafe angravee
oxo
h
870 des M,::,cirres
d'une . . - I e en Medic A 5 Fournisseur Aue res sirs tr-lur-Cp
lawa'
LeeSse ""):: Cal/Le
rir.js
pi:t. cote du caeen s vait
dement.
iti
cemPrent -TC)11114 Pots schi tin recul tout eines rn.rer
CX 0
him.
.Ewa.
?
is c
................00
ft.CiadTil,
cool
r.
1,
&k*
I
-d
et
Rue RD=
Cal-
-tent; les stocks mordiaux
de Foumisseur Aupres des
sucre emeechalent testate repri
Liquoristes
ccrr partible,
-se de cette decries, la pile se Guy Seiourne et Maurice - Vabre
Li
P-au-
1,
DEDIPMBIDANCR
Rangez les pains LARCO Bann its Boissons gaZenSes LARCO
IIMMInarreceallv
'IS Istre pan.
t On
In 'Ciller.
vivo on q
25000 personnes
Ufa
s
V,& h ewe en qution: ces leun. ledrs pa
sin." qui dans lour, corn
Le ".a truest oat
Et agues Da .)11' c.tt
ye Irate', nous nous
di: rionsee extreme rette
es:: . zplique par it lint
cue ce
r
tte
zone sinistree
Le -iot: touchies par lea acti- bon touchte 'se le.. .citrate
rervion, vites de la Croix-hou- de !I, rr0.1 Roue qui y a en
nandation hos Is nue -le munautia respective. sp. comae que onus sornmes oh i cie.
voye des snouts. Mais rote
norterattnt l'action do la
Car au consistut en deslme ( r is Rouge et du Coulter gt de reve ir en inhere pour s Er nee en fate dune tent le problem( epintux de la
di.
tion It f1311103171 it It champs nement
relire uric note panic dans' i.e
situation
gut
le
goivernen,em
tnbus1"-"
l'eui
foul
en
reduissor de n^
collaborationplus
sincere
it la plus cou _lour'. edition du 8 novem
Is
portant. cc germ Cc it ne ts e
a LU intervener pour I
It. parmesan 1 un Etat eneuse."
bee 1954
cc,
polite
Centeel
de
Steno's]
ecailimmd"''
In
creatrime mire n, ete
Dint tette note deji repro
En et It, void le sos lon
Depths .. teedste du 8 no
No.re confrere -i.e Jewry. dime. en peut lire:
n esperent pss s.rtir iv, t
rOtre con /For I SM
vembre I ce jour. et avec l a e f
un 4 nine
d sil etnpeesseni Emus de le dire.
'C'est pour Tialiter cne di ro
on
Elec.'',
ace le Perineum
r
rmatien
o
u
C
em.te
n
et
cat
it
mil
i)urnal:
mac
lets-s. elks n o',10nt Pia,
vision du travail dint rime et
de
Snouts
.*
ataticn
!In
d'
e. sos nalt
Ces q ithues chaumierea ten l'OJI01011 et lea services in dee
'Us. dun des. to des Ili nil lir
travel Liu ri november.
[Min se
Onuses syr sa situation Cple nes nombreusn du pa ys.n sot
gut is Proinitn:e
"hist is" "elue Jerniere LI;
lees so t jit 53autornent c,nfrontent not vides it popu PSI tte ;usqu ie. touchers par le treys atel'e verltaL:emt,.:tun
lotions siontrtet de Is morel° let Deficit(' de :a Croix Rou change?
ou nous ecrivznr. rern,mes
Lb cionarch,,ndue pebii. ..S.0.3 Ex lance lit
intim constituent des Me cc Entre its notes de Le ge que It tourer's, merit t ri
lieu: inhab tabhs pour ces Jour., nous minors, dans Le de f ismer an Comitt Central que i la date du 10 novvem Poor um a in dist.on foul
nalleafrue, brit Ii seati est Nouvelliste, du lb novembre de Snouts charge it recevcir bit du curt de Pend le H6s tab's tits ...cows Una toque
Guyomard tenable etre it '. ."-Ppit,rtinir Ezroser nit
dila rennet Vie ill milide et 1954, cede qui depeint is si. tour its dons en argeut cm en Pere
uric reponse tioqueote i cute die a tca ItUlt details let alt
eine commit la cite
It sous alinntetion chroni
nature."
dim* it proeSier des seem
interrupt ion.
q it
jacurilfenne Et tette note du
Done, cent note Lie
e
r.ter. ainsi clot In coulee's
ISI
Q
i rE.:3 e Rink de Doven.nous roes re pi oduite Jour" syant psru dans von
d noporrinace qui continued
Id,
i
Idle
pr
celery
le
dans
name
riemiere
edition,
Cu :a s. soi elf :cif aux dires
&firm du S ncvercbte, il en avoni
ne. serest i oi t patriote. Ma,.
pub
le
let
information
d'une nitablite qui 'taus a II nest psis de trop poor la rennet gut i
,usqu'a cette id,f,,i, di me ,e4bonse C. c cs±t.itai, jientitetifi.cpu'etatepuors doe;
ftip'ifme
i
burn; het 'twin dim Jet in raison gin Dour icons
i jcs
-ittre, cette date ecst-adire envi Riede sue is situation
forrnstions, ne dip is,. pas otos hunt. de
ron
un
mots
apres
tea
resale.
C iaquentek tozante lois. victim ...field' soul ley
enfn ti,
quinze
desastres causes par
Viie. -.ant ere- note de le cyclon , les masses,
y 'Pa de
de chuit.
NOW. 're crayons point
ma
Me
famil:n. pence qte pioneers
&nob mine rs uo ',rime
allure de reprerche dens les
Oval's les informations de no
reixtrant de fie
e et ob I :5 de percsurir nure rt. ere;,.: Nouerste: dans des zones
Cabinet de
to; contrive. au (di Weenie Me Victor S
"ttliTh Ire Jeniires nou bnuses du pays,nomq set'e ha in- p ps jeus
Prerre Levis
n
aI,
situation nub', primmer
trots k 3 tl"t!I J.1,1,
C. ISUI
;el eel n°7.
Avocat
vaient
pas
encore
ete
,
n
aspen
flfl
e:t
partieulier par it Pu des ; eon t a I- ono. 73
ti''
I. :chic
dre chi It tante au ,a
vide
g its
ranfro.re à irest ref die: is ttant ne.pte de toures ccenasu
nicatione zrreatree par les.
fre ritseltee !tie Dour/sit r opprcin
'Le mate qui at
vivres, it trouve
quenter renbliss( mem repo lionise.
tarsi
seam
bansic 'thin.- et
bi&
Ans u
de
flatVOlolin de
a
A Travers la Presse Haitienne
sent de la page 2
di
rosidie in Capitame qui se tic_ive au
ien:Jen plus de 200 Jon. is vette. Deo en
tenue Quinn,'" vont reerstesuel. des gouverned a deji, en maintes
sesiitance j..113J'iti
par lcur runny:. a ultritive lot. de detritus sceumults par caconstricts. i force 'ite sang
scrnt sombl dins l'on;ossibi ItI grandaI emu ES limn ler- .froid. el- tact et d'hatulete
quilt voirinent .trsegement pa iti:ics ;.rouist von art riu
time Js t ouster memo :t r i
tionnel bout de !ante
on peut.etre der benign: et des tournament
Inflames cants, 5 eivent eu
le maw'', de casein .
Anon Is for q. nous pla
hiroirte de vodou
re.1
l
Pea
en
*IN" l'alert
Gag
d tm es, srivec it tout, Strut Roust't !nee ellirge
eenconirs, enersuireis ne Nets rerfreer ant y Lit
tentIp.. pO to t
av:s 13.1ernyre Chrlee.
I
COu genet cc i
6,13IPT
Leone* ( 'unit/ OlinJj
e 5
tont
d'oeuvre
Av.f.ar
e
acme ttri
11Q54,Hon
Un Film
ler Ma: :tut et debris
tj dr, eoefeS. Irani eCC
phat
tin , d'un ease
Menthol, d'un Uirick Jo trb" Or re!" n'indecce it
**ph d'un .indrt Labusrei de "es consequences.
crs, d'un Aarien Elpi:ne,de
vas
.r to rem
reps. it lu.te I Vt;CrInlire cu
:icrrl-re 1954
1 7 I' ruit, r n r Is 10' ire 'Jr Eta' Hs t y r,
par Felix Courtois
sin
vodounque constituent ur. musique
Ion enterd I longueur d
joum
Lit plus Inge pu
qui font
mime tique*. II) 13
dela politique, ou du ntio
nalisme nee, aloes que
tide's :wires ant rir d
portstion, et qua
Le Finn" Tio!den Mistress-
a omelet de nombreux pale
bre' et a flit coulee In* coup
char nous
faudnit ls re
dui le, plug pos& 64, et
awn
lour lai
lour cenobite
d chose!. obscure's, secretes, ne deentt internee,.
,
s'intieresser au vodou car is
pnt orimitation par flaibiell
Its initlie, it quelques as &amt.
port officiel cU un reprtsen
Ce joursci ot) us film
espriti qui desirent pen.:
tent cfmulaire Prptime
qui trs,te du vocicti de co
trn
unit
virile
mysterieu
dignation gull mantle to c cat nosrt pays, de noire lunge sale qua itoly devone
laver en fatutilis- commit
voyant cette production. it
&taco. Ely a mime un rap
ca l-laii cut
0,1!e-ite
me en dehors de is
corn
- "hoe
m Not,-
que
oui don
Is
itiens
nouvelle fops la donne
quo nouccroyaight qu'il fel une
keit repri:ner les manifests de no pee cther nos voiil
-
n
u
quart& nuu.
flues tom
trait dcliornenmaostm.,,i4L,
'
ifidte r
t
;was pensons gut la
non,
.
us. lets
de secret, -1e ne
Inns u peuple. Et il n'y entourer
A
pets Ire, ionatemps, le psi lee derlber slux keen
vodou n'etit pas chit gees. S. ...)1 :Neu' aJmattre
tronspose
nous une choe ovnumb e tide J.in,isclen
rithrt todt u.que
Et emus craignit
I--tmi.;, de inner y pule.
pirlitn ci.
ot
nnus
,
nos markr,
e. Is pies grand. diffuntn
troy( ns
Iletir jugee etrneer, nous
civility' ton uu vodou Canaille n6. Let affaires, de ns
tin'). comity WI Plyt Herd au
: 'e naganie
vnid.i. er
i.e
.1 ujotdd'hui,fly touts
une littereture, qui pris
pour theme le vodou, it
qui prod it quelques II..res rnrierqubles. Et leo
vaudouesqus sciernifique, Cu des sujet
interdit nifestations
ne sant
urt article &ex de roman, des themes po6
Crtins de
en Ilsant lea &filches publici race;
:sires relatives I tette band: qu, e iint
......esseisallead
ene- furent slots inspires
par Is vodou.
Hicitilitternre ertistiqueii
commercials, sot fit au
cts certain.
oient
se jr. fatl.te inexorable. vodou
tteaucoup d'entre etas !Li un choo touts natured.,
du petit peuple,
bissent on joos dont !! dee dehor
gene bin, dos intellec
tnudraitnt Men se deb
title
n font les vris pro
rr- preuve Is grand suc
cis que connut II y a dix rgateurs. II y n a qui y
Cu douze annes 'la croint croiont Comm. I un cult.;
y dicouvrent le
d nti-superstitieued.Mais d'outrea
je crois frma quo in ma metiers d'une recherche
re WI-
renfanee it tote& ran let
lour.
Le ye chisralux et tlaiint psrr o
ciou est nits! .teuent ccur cormegnes, ot,and ill YOU
you' un pen tell Ciro
nous, pour cats qui an latent
sont les deptes, Line tne re unirli. It rho trim rrrrr ou
qui 'lent du fond des own
t mat oous Avon, plutot
I cachet-.
Que de
in
Is situ tion isetuelle des b"
it Ole 'Tn. It voieice coca en ta anent tie nurait liens
pronnit
comm.
7.&CS rural s &passe is cape e des rendes meteors d ha.
une foi
it pays une religion; qu d'autres
citt du pies:inlet Jr i se le "VI") Lee c'brit de "met toner gut conned des Fleury ) voient ure mivrose.I.
qu notr peupl
de cline rout soliicuier cede "'Ft" totPo-te* nor in en- pareLulienment trifles quoi fait
await nine s'en ffran
--tout d devouerne t
'smile. eerece-rarrl
rem qt. t peassairet dcit
'a, ch.r et i devenir ritiere&vast in a It it roof iance au General Ma: merit chret,en
incur de !ear ;rays ct de la Pleremeet
PrIlliern 01a; ere
ii ne
i horse
msjorite pays/writ des tr nee
nullement
situaticns
ctsbler Cana qui son en
degage enerabst St- aloaces
dein:ran
aillturs 1008111.
is i
c
Sow r
"tett: trscdie inc sea L'ne *Pot de
Tee.iet I pima ux ICS, SUS qui pis
nes any vsa e de m
latitesmIt'
ecitetit
, ong#es dent Is iniPett, :IC tan".
tie viii qu Is quentou
lesprit tine/salt, ellamnt
clue nous nuire
des peuples
.ers.
r':
.:.t
.1
.
!,:;,naiirrte que
cris
sue
-
,t- 1.r ch ruhe son
t ic t"ouver.
I,
terlal:
v.
-1 '"eurs
tait de prinsitas. de I sults bit que l'on metts
lintrefoir, c 1r, r de
COnnell nes
scat par its Changer,de nos .1' OS intellectuals. Os gent
elle
Lr
on kn., -ge
ii n est pa. Muteness's
Yr& SNIP Se
re.
1
LeRhum BARBANCOURT- le nom seul suffit
Les r gistres...
La Compagnie...
C'ast pourquoi d'ailleurs
Una t:11 1-3411 P$3'
d'un Accord ou Transaction resultant du delit,elle ne
steno,
14104. fot
ete rapporte,lee
moins pour eI momen t; -;I a ce qui aevinces
not IngEnieur en chef. tous entre le Secretaire d'Etat des rait emeecher lee poursuites sit
au tiro'.
permis,
il
sit
*ems
recandidate
deux declarant, de name que Travaux Publics et la Comps legales.
si' que pour au sort pour la formation
qui.,
ne
serait-c
is Commission d'Elquete, que gate d'Eclairags Electrique. , II n' gat a besoin de .: ncoura er cl
cette de l oommission d'inscrier
tion ont cite IS Frisident
d emus trou vole qui
- est cc
P
Cet Accord est INEXIS gaiter I es autres
It CONPAGNIE dtelairage
' et !unmet! 'la borme, do felicIter le Pou de la Commission'CornmuElectrique a fraude et frus TA NT pou r k. raisoos oui Wes de la question
nate de Port-au-Prince ii
Dement Etablis dam le 2ime voir Executif pour lea prii- comparaitre
ratites:
tit to Tremor.
par defiant is
misses
posies;
car
it
eat
rai
Ds cc Rapport, nom ex a)La transaction est une Con Rapport de la f.;:-',mosinion sonnable de reconnaitre Juge des Refines
vention lute en vie d' etein e.snquate Pqrler.fotaire char quo cc: p remiss.. oat pu
a 'ate , parait.II
trayons:
.L'affairech%
r ern ier et Is
jeudi
u
uo
le
pn
la
q
de
.Et nous Irons constaa dre tine Coateetation nee ou gee d'Etudier es abus
etre
posies;
pace,
r,,
.
' a Demm e n lec gouvornemont par sit con- Magistrat, sprig l'auditione
qua rEtat a ea (metre. Decla i naitre. Elle pavoit ck nc C omen=
ordonne Is depot des
duite louablo u cows de avait
0: les triq,:e. I lava:
ration de l'Ingenieur Lepel- lid droit &mein.
ec pour le juginnant
pies
e
electoral.,
campagn
her Jeannot en reponse I une Droits de l'Etat ne sont nut lo- Le Secateke &Etat se anett.
preu,4 etre rendu ,clans le delai ins
rnanifestement
question de is Commission lenient douteuz ear; non seu couvrant de la responsabitite gull' entandait et entend parti par la loi.
Ce jugement. a-t-il it:
d'Etiquete. Mince reponse du lernent Is Chambre. mail le Sc de l'Ingenieur en Chef;
tenir la balance hale entre, rendu
depuis? Nous ne Is
2o- Le Secatoire d'Etet tous los candidate.
cretaire d'Etat des Travaux
Secretaire d'Etat.
easionsc.'
reconnaistant,
En
to
Chambre
Done. it sat OfficielleMent Publics et l'Ingenieur en chef prensnt devant Is
Toutefois, it es a rote..
et dine un ("engagement solennel de dis nous
autres
nous no penm
reconnu que k C,om pagnie oat. officielleent
de nie guts jusqu'ici. east lt e
point
fairs
sem incident marquant en
d'Eclairage Electrique a fus- Acte Public, declare qua PE cuter une question qui Ito& sons
Rue
de lapericherdes
commis..
tie r Etat stables particuliers, tat a R e finite par 1a Corn delj close pu. isquun pretends'
cote.ciFronts-Fort s Is balance du !velar.% I note*
I. diclanchedenuis
enviolati on Au Contrat qui pagnie dtclairage Eleetrique. accord etait dejli Biwa
cate de P- Executif. Seuls lea sance,de
3o- I:Evaluation fantaisis faits nous dominent it no- ment Is cannpagne MeeLa Compagnie elle.meme re
is lie I l'Etat Haitien.
'
et
aceepte
PAccusa
te
clss
sommes detournEes et tre opinion est fonction des band..
II est incontestable que connait
Et on depit de cot ind
qua nous ac°"statations;
marquant et qu'oblise
ces denonciations ont mis tion. puisqu'elle a emaye, leur reduction arbitraire devons
faites et quo out le dent
tivement nous` aeons bleat
rAction Publique en mouve par un Accord d'offrir pale- Or . 358. 065 1 150 000
monde pent fairs.
'el'Ite avec 1agueIle
meat, Ceci nous conduit i re ment des valence detournees. 4o-Lo rapi
Et notre position du mo marquit
la alunPat'n
centimess
a as 61as
dive
ment en mature de cette tors
produire les Conclusions du Cette transaction revient i cet Accord est signet
normalement
I I*
kpper
50- La VIOLATION de carnpagne electorate, nous Capitate.
21me Rapport de Is Commis cc que prescrit le Code en pa
souhaiterions plumb
Is
Prescription
Constitution
no
sion d'Enquite Parlementai reil ess.
OX0
d'avoir a la modifier; t o ut c
re sur te eSeoneale de Is Com
b) Que vaudrait, I It ri nelle qua TOUT Accord
porsonno ne pout
an
II nous sit
mink d'Eclairage Electri gueur, cc peetendu Accord ? DOIT avoir Is Sanction du souhaiter -nue les concluquo la did
sot deorniere k sureparvenu'
li faut rechercher le pouvoir Parlement pour etre valable sions definitivis is.out
que.
conformsa aux premiss. sion du Jug. des Rakes se
et engager rEtat.
iII serait temfraire de de transiger et la commit..
mast sortis en favour d ee de
La Commission
doit
done
P'"6.
contester we nous IfaVOOS p
Copondant,
il
seat
pas
mandeers
qui i lour titre
h000r
b
muster pr
pas tous. incam es et Cpu
trop tard pour parte: d'un de candidate'diclares even
Mime
au
Mandataire
con
Membres de la Chambre pour incident mar uant survenu cis au Wve
vernement; inaret I cc que
a - au mot Pour
dee dem
qt I,ouverture
Is d esignation
avant
cette question soit liquidee vmtionnel la Loi ezige MI que le projet qui nous est 1!
dins un seas pins oonforme Pouvoir special pour transiger coolie pour l'itude s ost rsiete. d ea roomettes
&inscription membres decant former Is
.
et i l'occasion mime de commission d'inscription.
En l'aspece, k Pouvoir ne po,'
i nos droits legs.
Sha.mbmcks Deputes cc raccomplissement ,ciee for auraient
sande I him
La Compagnie d' Eclairage vast venir que du Parlement.
militia oreliminairis
a cos majors par lours reprises..
non
seulement
le
Park
i°
.
.
relevant done d'un Or .
tints mandates I at Wet
Electri
operations d'inscrtson.
us
1
travaux des bureaux
Cot
Tribunqueal de repression pour melt sae ra pas, accorde, mais,
join
et
par
lettre; D'iff
quand il seat agi pour I. el'inseription.
avoir toujours fait de la il a ea
FR4UDE SA PRI NCIPALE de demander au Seeretaire jour davantage. Dans nos le Commission Communal.
d fort-au-Prince de proBOUSSOLE et frustre l'Etat d'Etat des Travaux Publics mornes ieloignes, des popu
au tirage au sort pre"
Lotions sneers. nieurent cider
de 358.065 dollars, ne peut a de cliscontinuer tous pourparlitteralmsent
is loi electorate en 11 1 m
de faintVU.vue
v par
Creet
done
en
passant
lets.
de la designation de di
voir le nouveau privilege qu'
XXX
stir les prescriptions de la
Ifigues des candidate dicta
elle sollicite.
Le tableau brosso
la r_s
&
&vent perineum la for
Criminel tenant le Civil Loi et du Parlement que le
presse par Is President de mutton de Is Commission
i
en Etas; sucun Contrat no Secr6taire d'Etat aldla Croix Rouge Haitienne d'inscription.
iteo
peut-etre passe avec la Corn Capac
&our
transiger: ii r_ eat rkilement sombre, diSuite
dela
page 3
L'eutirage au sort a eu
roar
sesperement
sombre,
et
di
lieu,
in
en
effet,
et
cer,pagnie d'Eclairage Electrique.
wise caudid,ats, ainit qu'il dou dans toutes Ies sa'Isom
Les Pouvoirl Publics doivent, etre capab'e, non seuiement courageant.
C'est avec le coeur ulce
t du ctoemnre-reNlu de qu'on lui lasso de la pulpit
au contraire, ractionner sans de s'obliger. Maii eccore de :a que
fl
ows
aeons
hr
la
eels
la
reunion
iOutel cite, comm. I une belle
l'a de la reels disposer i titre oriereux de cc abon qu'a present:a note. deressor
war d,
Ville
qu'a public
hlie
que nous aeons Int:
rner par lea conclusions de ses que lion abandonne par la confrere "Le Jour" a ass confrere "Le Matin" :'elintchose,
eat 1 repandre surtout a
von, Pal ste &dans I y partici- Pexterieur. ILfaut surtout
2 Rapport'. It Commission transaction- Or. le &catlike lectours'e r lietion
per.
apEciale rFEnquete Parlemen d Etat n'a sucune qualite de prond par
ne permette pas
que
La raison de cette deci Petranger de volt nos sea
qui,es e
taire stir V Scandale de ia disposer des fowls aPparte vous frappe eat erytmeepianicomt
lion
du
President
de
Is
nes
vodouesques;aliseister
Compagnie d'Eclairsee Elec nant au Tibor Public. II ne me irouir3ruri1.:uhionc ffitict)il
Commission Communal.? a enamel dance I enema
que
trique des rifles de Port-au. peut d i s p ofs Is r
egh: son angel..., it Les ferns des candidata E. service,mense simuli.car II
la
li in i t e tcs esstns
et du, Cap-Haitien. d a n s
demi-mote guru cartes ne is trouvaient pas n'y a aucurup difference in
a eta!: au grand jour les mentionnes dans Is lettre tee lire, dans Is calm. du
2o II est fait mention' de cc qui lui est *Roue par les
difficult:a qu'il confroute du Doyen au Tribunal Civil cabinet, des itescriptione
--Assnasne Chambrea,
Pgans
-
,
.,
*
..
''
Chx
'
_
incident.
ictutes... est 14 I.,
nterdit
inccolo
Imprimerie
"L'Action"
.cle
73 rue des Front-Forts
Le numero
0,50
Au surplus on ne pout l'indecence de gins ii I.,
gullII seest sooundit
traosiger sur les questions qui quell.
gde
ar
de
touchent I rOrcisi" Public. pricker en quoi
consist:
Port-au-Prince notifient que l'on pout aussi ns psi
' h, enco delierement
la lists des candidata reeks eornprendre, et mildew k,
declares I Is Com des scenes bacchanales qui
Le Secataire d'Etat a done comb indecence et de deal
fait une transaction nulie.Com gner ceux qui e'en .ant men
me l'action publique a id re du. =unable'.
Quand la Dr Louis Roy
quire. mime si la transaction eat ob.
ge d'avouer quo des
avait portfi cur l'intfret c'"" populations entiires nieurant litter/dement de fain],
mission Communal. de la ,bmpressionnent vorement;
Capi ale.
coiolonsment.
Or`, les candidata ainsi
pelvis du benefice dune II y a in tout cas une me
prevision de la toi electors sure I observer, une limit.
le s'etaisnt pourtant con- I no pas franchir; quand
formes aux prescriptions de ,nous traitons du vodou,car
catte loi pour fake regulia porsonne-- mime de cone
admettant que la rement leur declaration der qui sont des initik ou dea
Croix Rouge a dans sea de candidature.
synipathisants-- n'a intirat
pots dee secours qui ne peu ..somecomeaces,,ama i CO quo Pon oonsidare
vent
etre
distribuis
par
ire collectivite, suale foi
Grand'Rue No. 211
de quelquos scenes vodoues
au SHANGHAI RE S marmite de vehicules. on Economisez
Le fin gourmet vs naturellement
toute
l'imPnissance
sent
quern, comm. un pays ca
TAU RANT qui st Is Restaurant I la mode, it cause de qui se degage de trines deck
EN
ACHETANT
des primitifs et des
ass mots exquis, de la regularit: rations sit tout Is dram. oa LIVRES et FOURNITUvont
son menu curie, de
sauvagas.
l'accuoil
sympathique
et
cordial
du
de son service, Is
Is conscience de
RES CLASSIQUES
tout par cos temps oil se debit
proprio at, co qui arrangeI cause
Chef thane Association
Felix COURTOIS
des
prix
vraiment
ce
Ii Librairie classique
eleve.
le colt de is vie oat
humanitaire qui eat oblige
LA SEMEUSE.
de cem p ter avec 'le conraisonnables. i
"Le Maths" du 17 noieuss
Ceci n est pas une reciame, mai* *MC cours des autrss pour thin Rue des Miracles I eate de
la Grois Rouge
bre 1954.
:or son oeuvre.
Shanghai Restaurant
liaMpie ramarque.
tout er--.
_
1111-.11.111.
;
BI-ITEBDOIVIAD_kIRE
fe-re Atn
PORT-AIJ-1,CE H1TI
e--T7
Lettre de Paris
Apres le desastre de l'Ouragan -Hazel" que faire?
Antes le passage de roues teirement brulee et Avattee. mes vivre. mail nous devions
egan eHeeele qui a ravage. sub Male chez cheque kaitien de quelque temps apres eider i
Aserge'des propriEtes, detruit cent f 'ague heroique "la vo i Emancipation de toute une
wdes immeubles, abattu des e..loute. de vivre oil de mourie moitiE de continent. Cepen
usergies et avec son cortege Chit eusciter des miracles dent. Lotre ache nest pas
de blesses et de morts redui d'autant plus extraordimires aussi difficile que cede qui in
'uant I 1a nsisere des collectivi qu'entouree (run monde hosti combait
nos glorieuz awe
les qua ne soulia:taient que le nous ne pouvions trouver trey lee nations mans de rA.
Tie et un labeur ;risible, no notre salut QU'EN NOUS merique sent I nos cotes sin
tre pays ye immanquablement MMES dans les inunscues si que des pays anis de ItEu
4aire cennaissenee avec line possibiltes que recelent dee, rape pour nem eider din. In
mouvelle existence.
Sur a coeurs paseiopnes de LIBEL maim du. possible I ream
point, pas un de nos comp& TE et d-1NDEPENDANCE. dre nos problems. De Detre
4tiotes Sie se leurerait d'illu
Noe seulement nous put
Suite page 4
1.11
,
Le premier citoyen de no
Are Republique. le general
President Paul Magloire,dans
tion emouvent message au
- >Ample haitien n'a pas man
slat de mettre l'accent sur Ins
difficultis qui nous attendcat
esCrimme an1804.nous somrres
fiFiT.--4T 29
Quand
l'Hunorage
loge
DUMAS PIERRE preside
1' audience crimmelle
Un maltieureux incident
s'est produit mereredi sok au
Ralik de Justice oil se plai
(kit, avec assistance du Jury.
l'affaire Aliantes Auto ne ac
Me jures, ant asses d'espegt
lent an developpement et des
ocportuns permss de am
pour comprendre et juser.
Car les nombreuz verdicts
cracquitternent qui one ("air
cr isomer dans use certainty
ant de menthe WC la per- sphere, ont, I Weis pas doss
ter. un tens qui !IL pas a
scums de son epouse:
moping
oping de at incident eehapper aux esprit. mimes,
de mime que lee circontten- Si Dieu nous prete
ea; qui root entoure appel none sere. ea temps etAien
considerations qua pout cm etendre re-dessuz avec anpra
tame, raisons, nous nous gar plus de precision:
Cependant nous emir...tam
i
i
dons d'offris I nos lecteurs
Port.au.Prince., le 28 octo its colonises de votre intetes. qui, comme les honorable* cs- manquer au plus stEmeataire
Voir suite page 4
bra 1954
' sant Journal afin de faire une tn'tena *pixies sitger cow
Tribune Libre
MoDeieur Franck Seraphin suggestion aux. pouvoirs puDirecteur du Journal sin. blies.
B Agit at la Compagnie
dependance..
sine nouvelle eroisfe de the
La question du sucre
s la
dant--
region
' des Coteaux
.
rEelairage Electrique qui, de
En vile.
le Directeur.
puis (Fatigue temps, prime de
Le sum, produit en Haiti. dont Is resets aft IINK pet
mos ancetres avait ete
Me perreettrez.vous ir user la Iuniiire (au de courant)les
is
females
et
les
inttituticns
de
eat
100
fais Plus rare que la turbation sans precedent. so
/I
vac de lucre paps' 'aire
toutes sortes de Port-au-Psin (eriae, le savon et &swum'. Eno
Les- COMMet vend jusqs% 55 genres.
a, Petion.ville, Kordemee. duke eaotiques.petits
UDC telle setuatesese,peege
sont dins
Crow des Bouquets et Ltoga Sin. ts mos et
s'epptovi uric Iltteiote grave g veg.
I
ne I un moment as dies en rsmpossibilite de
- incet
.
moms dsPs ei gm,
I °Der UR Y
ant plus betein .
meet 61..rouves sax ie &Valet
simpk
qu'en
temP
s
ton
Recimmente votre journal
e n'ayant aueune ambi
Lee Gateaux, le 20 Novem gry,
cyclone. 11 inspotte i a cm
tion pol;tique, c'est pour. admit que la raison probable normal, eat ii Porr.au.Pein.
%Ps 1954
le Deperiemem do Ccermee
rhabitude
qu'ils
'veleta
ca
Monsieur. le Directeur quoi :43 garde Panony. des alfunemeMs 4e la Ceeeeepe.
accorde ass (muss we
're
prendre
km
sucre.
ces
du journal "Indepen- resat.
gnie cot k dEsir per elle d'olete de
ce"
En attendant, je nous sir du gowneriemene (jewel jours.ei avec le menque crec commercants de heresefune
presente mes 'ne 11 OW GI sa sine transaction par. kquesk easion. joint i la rarete ' de meet des Cotese: qui Varmit
Port-au-Prince
tat one an is petrie.
r article sur le marche de Dla mei des taxes et des ,itsepotlle
renercerait puremeut capitale.
Monsieur le Directeur,
Ur) lecteur passion- rEtat
Its cemniereaie eie de pcur qu'ils puistcc7,,Ti s'apprefai
tette
lois
i
son
et
simple's:mat
La ligne de conduit. de ne de x.rotre jouIll*I.
r arrondissement des Cezaux donuts atm Cayss on i. lo
rege
3
emir
suite
votes journal
sont forcemeat refoulf. Vif3 CaPitale; OU e. mom* et It
'
eoe
4 you. envoyer des ne'es
le compicir des Cayes. qui sum pro4uit dans le pop, ne
cconcernantla situation as
last refuse toutes nouvel sulfa. pas peur la coon:teem
plorable sous laqualle isue
Tomes lee plantations ca
lint netts regime. iTout en feiCree qui datent de la colonie
les inscriptions Dour de nou- tier) locale , it h.:vette I et
.,
woos] orient de faire tele sont gravement,atteintes, des
bmportstrou.
veal': quotas inalgrf la ()risen qu'on pense
usages qua you. voudrez, arbres centeneires sont arra
car avec la diEettt qui ifyrit
In
segregation
tation
de
!ems
pitman.
je garde l'anonymat pour la
Les commereants. de !a rE dant cette rsi,ion It- SUM de-raison Eden :amble qua ches, laiasant lea cafeiers sans Le'Presiclent livt:g'nt Eisen
,dana
notes beau pays, abri. Le paysans tenailles bower duos une (et re ouserte gime des Coteaux vont sue vient plus reeetssirc clue in.
iquand on eerit pour faire per la faim peffirent gageer 1111 peprite Adam Pcwell rut 'ben. Ile etc savrnt (- ba,.. cna s =Asir I-s fern 11.s.
isins.La terse affranchie
sMr
La situatan Agncole de
i des Coteaux
la region
P_ our et colitre
-des suggestions utiles i qui la e.lea lpres is ration hebdo gull ti meg, pas qu'il cline per la tete pour trouver cet 141 ,passiorme lecteur
de droit,o vous prate tou;lours lii tention de bri- madaire. consistent en uric aux Etett.Unis des citoyens article de premiere nEcestitE de votre journal.
guer une fonction, etant livre de poi:, autant de fie, de ' s e c o n d e c 1 a s s e,
moi.mense un simple agri msis cnaulu, un peu crhuile Ceci se r e f i r e a u x
,culteur, partisan du pro- evirca
ri
IN grammes pour les Nor, AmEricains et quit fe
,,
..
chanceux qui arrivent it_ obte. ra tout en son pouvoir pour
fS
.
Mr ant carte. e n realitE que mettre fin i la segregation.
L'auteur de "Dans les rant Janvier. li int:teaser"
Champs de la Tranacendan Leg Academies, lea Univ.,
pan Ube une tells, ration
OX0
Demonstration rigou rites airs.' qua les Preto:
pour
Lee
famines
de
plus
de
Dans
le
villaee
de
Marion
ce.
et eleves Out 1
?Vous aeons reel.: av.o
de l'Enigme diophanreuse dreme
10 memtees; comme o'est le Country West Virginia le ju ;tine
inolu
At UMW t
seursase
d
finfirtiment de plaisir
ite Theode eie 4.
lesion au manage de Made as peur presque toutes lea fa ge J. Harper Meredith fit in
mat" est passe dens nos des Lycees, Colleges et
lalissements d'instructialre
moiselle Augustine theves peysannet?
etamilk
jonction a 53 pareuts blans
e bureaux.
not fills de lime Vve Au11 nous a annonce a- du monde entier.
Tres souvent ces miser.. qui s'oppovaient i rapplication
La rese Ed;ticic, est limi
guste Thevenot a vet /ft :Ass passent des jours en vil. de le lei mare lo ogrfgatim vole reipis a l'Imprimerie
aympathique ami de notra . -osin pour ee
pribliqu,, 1) -Descheinps comma pour tee a 1000 exemplairee.
el&
elotenir
tine
dans
(Toles
les
Messieurs lee Libraiees
Maison Nicolas Dijoie; file
0 isnit s ptercacvaabule t. .? p orlc a p h ee u e a
reelle satisfaction.
dobEer I Is lot ou share il
/a rnenuscrit et Directeur:, d'Itabliase-.
de Mr at Mme Guillaume
r,
Dijoie.
its cultures sent negli- juge,Meredith) remplirait les de son nouvel ouvr age : "La merits scolaires peuvent
La benediction nuptiale gees. si on ne emend pas la eelblies at laprisan a un point Quadrature do Cercle La d'ores at deja sovecrire, es
lour sera donnee le jeudi chose sErieusement pendant tel qu'cm vein lairs pirdr sot realisation MGM RP LISE aciressant cheque en coil,
facile et attrayante avec la verture i l'auteur Pascal A .
23 Decembre
Brunt
EGLE ET LE cowl r AS
S heels 30 du soirprochain'
a la Besill- a pero de de rationnernent
i,
c
arge
leT
trop
lourde
I.
qus Notre Dame.
brjeacdm'eexel-Hmapiltaiir
e di
xox
po r Is Couvernement lore. A Biltimoire- fvlenifeitaticn
Au ieune et
Le texte de rouvrage sirgs.
corresspondant
a
IS
pages
COCA
de
coupleinousoffrona aver nos gull n'y aura talus de RA. de 2000 Etudiantt povr la sE
l'assmplains
dactylographiees, sera orre S. 0,60
chateureux compliments. TIONNE?viENT.
gregregation.. A Washington du portrait de l'auteur et
nos souhaits leg plus since
Escomptes speciaux par
tn
qantitiie
rex: pour un bonheur parP" d ll' e D.C. menie fwie d'un sec. a. S figures geee.14,-,,...
II feat d"
El'. fanner algvaus p eit
f tit et durable.
V ollmer* paraitra ev cqdteue pour la segregation.
voir suite pa4s 3
Monsieur Pascal A. Brun
Mondanite
'i.
hhtir des grillage. de la celluie
qui
Avers la Presse liaMenne
i.e
de la Floride donnions tout aident di N Republique a
Confriee Gerard tres difficultts que confronte
ce qua no us roouvons pour accorde um audience 10..
Due. --Pourquci le" oopuls- It Service de s ecourr.
de,
IUI soulager la peine et la souf
Notre probleme est
li ons n'oht-elle pas rip jos.
erance ere thiti:
Croix- Roug e, Haitrenne
. les
du
transport.
Il
nous
qu'ici de secours?.. It Dr Roy
En for he quot far gigue Dr Louis PeN.r., pour dusts&
President de id on autre
Cro" ta-Roue g
Haitienne
dale au President
la priorite a tre clJe at bateaux et de camions. le
proclarnatione ter de !a drag- at'que qv's.
Le Dr Louis
Roy
a,_rEpond
queaux vines qui ont ite Nous avons dens nos d e p fits et yprsente
sit feit apposer le tion du t lneport cut nanaccordEe
.
p_resente hie* ,_v ta. le plus terriblement eprouvfee. des secours qui ne peuvent Grand SC,9/1 de l'atat de dicape quotque pen Is die.Floride a rallahaee,ca
tribution ci--s secours elan.
ss
aleau e x t r a Di e - Cep en d ant scute
' ' , qua etre distribute/ au rythme de la
i.i.eI
'
pitale du e'..t Stet ,cc IS oc les zones re,..1.leca du payee
"inside
psi
toanque
de
vehicu
Ma
et sombre de la 'ti- !re vine-ci"x tonnes
e
de prove A l a suit de cette
tab'. 1954.
cnicernemeart a
Attest. rnrr Secretaire dience;
tuation des matebes lions one ftf embarquies des ,te Un autre probleme plus d'Etat
de
'a
Florid..
Paeat
de*
m'tructic'ne
uiL
Cayes
i
destination
de
Jac
paysannes.
v.cet Public&
xxx
diff:iren
mei. et quatre autres tonnes Important et qui es t lie en
1
Sfl
-oug.!
Cro*
a
oyees au R. P. Louie Char quelque sorte
celui du trans
now
.1. a.IT'ettra tv't c"telic "112'
Plusieurs Cures ,ii.
ifi
-
bre de velucules a
envpour Is populatioo de Mar Port. est que nou s n'avons Sud sont tombes I Heitartinert.
lretnP il sa mission. II les
la Crolx-Rougee
t ,.
pu encore toucher de atom- den
appavtient aux Sin Vi Dial.
cP-s du Gouvernement Le Dr. Louis Roy, visible breux points de riatfrieur du nous revent quo ply Expedition massive
%
Ile passer
I
el-
sieurs [email protected] des paroisses
it racti"n. meat Emu, fit i Is Prase le PAY&
Les regions mientagneuses viatica par it cyclone Itfa de secourr vers Ice
Hier made. IL 10 hews reek de Is situation trapgoe_
de
la
Hate; de Mapes,. Fonds ze1" sent tombes roulades I zones Einistrees
30 le President de la C .Tois rapport k par , le pilote d'un
mamas. merbini; la suite des fatigue, Sperm
Depuis lundi, S. E. Is
des
psysans
des
Verret's'.
.
. vies.
Route Haitienne. le Dr louts hiliceptire
President de la Republique,demeurent
des points mous on vise is, pins La
care etc
IRGY.
fottroi, au COWS dune regions montagneusts
pris personnellement
dont la situation sous an- floe. d'Aquin, Solsgos de amain
'CAnference de Prase, d'rbon Cayes et Jeremie regionslouse
la question du trams
ionds
claque
jaw
&vantage.
Torbeck,
Dubois,
de
g
port des colis de la Croix?
*Antes 4i"lattlIltiOnS rue les inaccessible. m ine
mimes
linignes,
des
des
N
igres,
Jegorry.
ee
Dn,
nos
m
Isefilites, ea faveur des sinis Police Runkle et qui rant et* populations entieres =went Louis du Eud,Villalard, des Rouge.
A la suit* des instsuo.
tits, de l'institufion .,...0 di saccagees par le cyclone.
Abricot..
presidentielles ;passim
D'autre part. onmaledes
raters tions
Le pilote a pu distinguer littiralement de farm.
Vie
aux different. Ser vier a pre.
Le Dr. Louis Roy denten des milliers de
,Apris ay* remercie Les des choirs, qui ressemblaient
Mies,
lea expeditions maid
pitiects d'avoir I des mains s agitant en slime Oa democratiquement I *a dens les regions sinistress.
llui
inalistes
yeprasylasseasae't
*ands i son invitation le de Aftresse et autour &am, Pressed. s'informer plus sou 'fie Jour." 19 Nov.1954 vneess 4rtuEleec°esudrau
commence co main our
-1):- Louis Roy donus,lecture une ftendue d fserte, ss" vent de cc gut Nit la Croix L
Pourparlers entre tine tees grannie eelsallio.
diets copieus rapport que l'ofnbre dun arbre.:. &tin ani Rouge.
l'ar cautions, deist 4I,
,
.Le
Jour.
du
2AP
novem
19900 puhrerons la semaene pro MT11... d'un enfant.
1 Arnhassade americai de la Sante Publique. alma
mkt I Is dinged.
et se mit I mitt Du cote de Mathieu. 1 1954.
Atiate
ne et la Croix-Rouge blement
-.1...
tior de la Croix Forme, mere.
41.eposhi012
pour Ot'S . -rei Lforine, is mime disol-ktion
Apres avoir assure Is ra forte quantiti de viteaaent,
La situation aux
linlinnents susceptib;er tr,...-1,...i at diveloppe:les pays!: e sent
vitaiiemene des principle at de provisions a it& sop&
incapables de refetre .eurs cut
Cliteaux
ter le public.
lea virtes cetiires du sud le dile, cc gratin aux Cagos&..,
Notre confrere Claude tures, Its champ: Etart totale On de nos reclacteurs, se Gouveenement
I 1s Creda dm
demand& I
Paregoinseti Themesseau..
Velum abuts, par one ques ment recouverte de sable du trouvant actuellement far its I la Ce..11x- Rouge de porter Bouquets
"La Phalange" derig.
lion cur Mspou. qu; semble-t- graver aPPorte par its faux lieux. nous informe que Mr- egalement ses efforts Tors
les regions de l'interieur, novembre 1934
A oThomsztau 4 00 car rondissement des Coteeuxparticulieremant
ig. sat definitivement, perdu.
cans les to
Ise niVtau d'eau, repondit resux de terre sont I jamais n'est plus qu'une smog Oho
"lite* situessosur le "Mas- Le nombre [dee
p.
lee. Aucun tense nest. i of do la Hone' . ou rips.
te Dr. Louis Roy. proton IC. 4perdus.
-
l....1
..
A Is question tires impor approprif pour definir IS Ili encore una situation enco SINISTREentteint
re critique.
400.000
nu. a qeselqse peer Wise, tante: Quelles sont les mesu tuition de cette region.
concours du Dfpartco A ce propos, des pour
des eadavres omit ete retrou. res prises par la Croix Rouge
eL Service de Statistique.
engages entre
'seders
sont
on
eet
one
1-Isitienne
pour
Kima
Its
po
meat
de
la
Sante
est
soeuicstc
ute J squ'ici
l'Arnbiseade Americaine et de la Croix- Rouge Eskimo&
lime I parcourir 400 metres. pulations de Mapou et de Tho pour gut sweat envoyfs des la Croix-Rouge Haitienne neat d'achever tn yrs low
maseau?., It Dr. Louis Roy vacciffs dens rarrondissement sor a possibilit: d'affec- pselindsane sue rittsdys
Les d.Epts causes per
itonclation cent procluii. corn- precise .que
la
Croix
Rouge des Coteau: oil des cas de ty ter quelques helicopter's &gets causes-par le cycles
one,
.
,
Int ODIIINuence estremeratnt au.sit nu, aeputs tongtemps phoide sont sigolleS. Des au ravitaillernent de cetts
;; fin, fai abaustique. punsgent.
sa mission u7'"'stave. la destruction uu
Le desombrement des ea.
Ce projet dolt permet"Le Nouvelliste du 22 no c-tr. en outre de completer cues sioistrtes acme: 37 an.'lief de niece, de Bodary et re place aliz organismes du
vembre 1954
litoomixtuses mitres regions. Gouvernement.
l'enquite que mine Is Gou- tees urbains et 205 centres ru.
vernement rsur revalue- rep:. La population de its r&
Elle continue cepersiant
VMS no disparaitra
de
:`-''..5
Le
gouverneur
de
l
,
bon des degats. Le manque giant se cl-iffre 1 eavirost
.
pm gee dans Big ou i ,pt rr;:ie i expedier des lemurs alms
corncrnrouixn.ication a smite I million 735.000
III cease rle pleuvoir, dans I. des conditions tout 1 fait di r 10 ride a fait le menie dechit
habitsntst
Rouge Haitien
la
geste
en
faveur
de
no
estefavorable..
as eentraire 1Viapou
ll Wert pas cued de
ne d'atteindro jusqu'i pre
Ire pays
Et le Dr. Roy parle de
is dErmitivetitent un lac.
stmt ca. cones sinistrees. penser qua sur a willies, a yi
On no doitP as pull's a environ 400 000 sinistrealg
A It question posEe par l'indfcence de gens et d'au Censiderant quo Is vio
.
fece
n dechainee par le cy de rue qu'il
n'y a actuelleclone Hazel sur la Republi meat qu'un tiers de la
lung bouleverse pit a qu'il
-
,
a:
,,
que d'Haiti y a cause des presqu Ile i etre reguliere- Cartel Communal
centoints de morts et un ment ravitaille, lea autres
&;-u yens Lre 'trios
plus gran& nombre de Wes centres ruraux etant prives j. oie Nous
il annoncrt cue 'Its-cc.
ses, at y a 'aisle 100.460 per de voles de communicaGrand Rue 128, -Phone 2324 etran sonnes sans azri;
tion adequates. It en est mission communele Unita&
Corisiderant qu'un comi de mem. des regions mon de Cve
sac d'ecoie en cuir,souliers
ad S' Ca rd. F:14;T 0 rt..
V OUS trnucerez
gere pour Hi Ares, gargonnets et adultes. re a ere forme par la Ville tagneuses du Departement
iv
lpp elite et Pireler
pour
de
Aliarni
pour
eoordonner
du
Nord'Ouert.
C...e.
n
;
Fortune.
Etonian
Soulierz,
in
ln&
4,issesrcur
a did;
actives
souliers
les
sntreprises
en
Recordia,
"Le
Nouvelliste"
du
23
ohammer. eandalcs
' de fumer un read it de
de
lotus pour garger" 137 F.rmeture eclair 4a 36 pouces cette Cute pour venir en ai novem bre 1954.
h,.01..,-eh,.01..,- lc., tuffr sges di, flec
sachets Galatex t ' n :.:es etrangires retw, & averts de ii la Nation ainsi frap- Le ,,,d t. Magloire
[furs t ekctric rs ii .1 VIC
chaussettes, /Vie UCi.CIT. . }" ardetsus, C. tint ures. Cmbrel pee;
roul.ers de
Considerant qu'il est de fournit le transport tkns
, uliers Ternis
les. Culottes 36 12
9-janvier
toute urgence d' expedieren
Naur tro,iersons uo ternini
et se Haiti des Netemenes, de la I C roix
Chapeaux de 'nine et de paillsper dou
Lunch matin S.E. le Pre
Vs-te NM* MIL C.
In*ntsen cacutchc,e, keels, Ecuclas pCur ECUI:EU par literie et de la nourriture
eramememeemems
tiouzarre at par grce e. crsageE, jupons N ylon ct lame non peristable en rernplace "1"'""4"1""gmalm:
t
lames suffieent.
ment partiel de tout cc qui
"Twir'reN pctn affi
a ete detruit pane cyclone:
CHARLd-FEQUIERE et Cls
Eu consequence. je scus
,
sign e Charles F. jonhs, en
Portau.-Prince, Haiti
vertu de Paurerite q u i
Mederletux de Construction
Guy
Sejourne
.
dei,,.{n'ast conferee en ma qua
srt..u:3 tow; err..z
Ch.mles Fequi.ere et Cie,
lite deGouvcrnee- de ?Etat FOUrraSeeur Aupres des HO.Pitaux et Phann CP.t_ ?our"
max:song
prioiCS.
Mgr,In
.or
a Flidc , proe ..zr:c. per
Well'ese0 Cf.70.7..r
it haute puretii
.
prt.entee qwe rev:o4: ....lona: CO.1' nztettr"". YX 71
(7`,ereler7,
oxo
Chez Hermrtn GAUTIER
CoFayrnend
du
aa
ti rn..
Rougezaine,talons
lcool-Alcool
'
c
_7T
r
"La st n
notrx
et '17 f:
ColOrob.
ts
Pr rzryalie
CLL",...ne
e
rourr.2,6$eur
,ses
cemparable,
Et le rol:;..teine." ende ins
tamlnent
qua nous autres %ally Seiourne et Maurice Val:
Xec
INDEIBEISMANcs
*ranges It s pains LARCO Buyer Its Reasons gaZetties LAbiC0
Tribune Libre
A travers la Presre Haitienne
CARTE,. COMMUNAL
suite de la page 3
Ptifiewon untnime
'..'-- s
Ss ens
beau -thin d entreprisesprivets %silts It rhatre di:les pat oü persona ne at IIIISC prenrenronire
it la population
De no
at
deMt tflatin;vra no 11 ratio po Ow bit flolsesntes de suite depannes survenant
dre I lo magic des mots
jewels let flue mum ripaux am
je
au:
Ints..ernent
term,
inning
en
'cuts
fish...
[ululation de son materiel et ee pays,
it es teniees en 1971. k Its faire reroar..luer sci clue Into semen(' tomtit,. it temede
proton du Contest it 190d, due des obliptioos de Etat snpotte strait pure oue le mul
pra'onti en ii,.:5 SOUS le gnu Haitien petit Len cnnstituu gut l on &pima& I. convien
',tenement Si President Von un handicap pour lui dant le drait done desitiver i labo
as ea il voudttit assumer titian it cc tale roinunun
cent:
*le ne Veils nultement
est
l
C cit pat lea ries qu C-1 vi,t tire en queluut sonic
juge its banana Cruz poze.t d.. atlas du &you-meat
par ces citlyens durent !curs e Is those collective.
trois Foie it paten des in
Ces Menieurs ant deji
teritsrde erotic Witt out fait 'cur paint ei detiennent,
Aloanstration des earvmes Mtn as Conswegnies covilire
Et
miner id i le burn ou It mal.fon I 1 cc t r i q is e s. fen van rtient-elles Inns nen ?
ea/slime etuntrune
de et une Pare,iie o ho,ofl. je. pm. weuve iti 'e Service quid du
rootlet' sm-mint sukeerer des Thera hes Telephone et ment sppele eCUVBER.
ujourfhui aux nouvelles pti Rstho-Commuructimos dont LAND. appiique en [nude
en cnnsequence. del titres qua
...
anurent Jew
LA SITU .kTION
n,I
. cite qeli
re:sen.er des iti.e.tation et
et i /Cabo let pill ru pro
11 ne nous
Iy
.
u0 t
us
bites Is rensric stion a cedrolt it fonctionnrment depths Deis pat beaucoup it families et gun qutillies -in _Cider leo chain 11311cfri
deme In
clrld- aner les plan fickle, i ei a mina.
1i.-2
nous
pour
ft
Paysent
e
confire
it
10
ant
a
constitue
it
contti
entlecrises
fitatisatian ewe lut
La Gar d.
14 00.,i a ;re
bone cale7es et to meme
It coderat it 1905 eneyennant tut encore ...n angoistant proble °tidier au pelt flat du kilo
temps planter des abets c our 1954.
que Is Conpagnie andoct I me pose devout la conscience , A alt? Les Ismi!In it entrepri
des
inseams_
u.i
dolt
certes
as
l'abandornertientelles
par
seta disbr1 Poor eelail foul
son weeder it yorkupoly.
Des vintaus certain:. en un bet homovige au gouverne suite it It haiste du mit du Profiler raw tergarnee It
..:, :, '1.0103. erat ; porter ki cunt. de l'abandrn du t Police ruisle sine des elf. La campagne
sortartient pour le days.
' a eiegtorale.
'
it
remade
ice grand malaise net rii minimum et des facilites mei te ceipabla &aide r ."
Primp, A cnacurreoce
Is signature. au &but de cc eccordete I tous par onyinii gents spicules dune manure
dein ou plusieursimgdiet
CA
En part ant d chose. las i Port au Prince, so. t 0 -O. Chin COI tett aver urn t ' Its Conastnies? Ou bit° efficiente Ii Nut pour tette littoral... it nous plait clBit
[ration
critique
que
confect,
dens one des ',lies it p-iivin Lomoagnie Britanique, con. l'Etat sera-til oblige de hint
p ei sine no: * iro nap o con d p I i mints
.:
te It pan in pen pi-e de ben
asinisunicioio
a ei4essus cities it qua tog t Hitt lui vital d etre :sae un &lit lent' de cent prat
lime
i rums Inot Ire
ne
volcnte
ewe
rittlage
crant
desserviet par litter! Comp. pat lesicharnbi i.e. C .ncloot gut frauds:lithe en pcou
, eanida.
ti
clue &amen de et dan pritoote- thermic tapsgeuse e r crease. mat aIlesulmi
*Die. utilised( mit Is gatoli nen a autotise i p
tali:isms c.rion.
l'
tient I ne vsgit pas &take. de Pourtuns
se. sa la nu:tssnet bib-cull Is compsgaie d'EcAirtge E.- went ceus qui e'en
d
;
tatsPrince'
un ni 1611151-10. tus idocLons d
de W
Isue JOUtlict pCUI kit iare lt iique bus inns du Coo rendes coupab et en genetic Promittue,
s'agit de
pi
f
.
u
i
pour
let
aralves.
il
i sultan u un
des
ca
dir 1 un teat bien tub nciu,
batter It den du k icv ttt pa itinerant,
pcver des totes Nous ;wont conduit. admirable d-r ihr t
labsissartent covriessantruit reriiitUt rft sus mains de en Mattis par cut Crampons:
---,
War desplr
.-
agr ...ta
OUT du pa Is ligialatua qua 111..
du Nis it recent it le a sie.g.ant Cent, cumme toe Autrnt de quest:ene delicate, de wojet.
il [sue p***** out !sits Sea inters ennui ski. thrum
$055. 00 pent teouver it bons qui se posesantrit &vent la Pier,
or.t toujours ate an,
gie proloinnigo:isteure maintenant: Wee pays eaten bre
quits ad; lohm ci, Is to y 1Seundo, mime ei it mvx eArisistracurs ha1tiert pais conscierhe des
De
doll
grieole
tiellemeet
du k i I o t4 e t cleateurait Inn SCuatIlt 0118 &tut noir E. et don la &Mimi ne strait
tout instant recourir j:1,t.e
,,,o enroprs
nt
On
atP"t
"tle"I
d
le mime, its inniilet beam , batmen. I deultirer l'incurie nullement impossible, hunt pas Pula
t."
. pa contorts.
it miss moutu a eon qu'il no ..st
clue
sua
plus
beaucoup
doont
resofrience
tot,
tiministrative
et
entreprises
de
nes et its
de
parlor.
lia
t,
tn.
ction
auts de Is p t de stcu:r at it attains sutra ge".
tea sorrel int:ilia chit neat d sisters debuts
II hut slier direcreszent dirs. d'iloget on a in
au. tient eau, it ressource, egos concitoyens gut out ties says T on cOUTIllif id ! cet Sul paysant 11 taut des mules Lent chin', l'indHarrie, Ipso
nt Sinai la r.-.1ttiqu cl
s-mi..rer pour l'a
CO Dale eds s! passe der t tow, youvent betas hanmespe l'es taro...,
dap?
a acne petite Haiti. pour Its Aeroflot:nes. DOD des d-eve 1op ament Cononaluur
s'adon. tor de notre cher paya.
Its tutees pays,
Is vehicules, ear IL detect t alto tit le ;newton's-it is -pushn I &us ou erns Comm Line objection stri-use au Vi in, Mr le Directeur,
canal bln dam les mmoes et diriper qui re dsaltus de plus en
car
It
est
augt
snail
Vt.
plus on faaur du pays at
gales i a [au it en cas de a systiose out je preconise
than. pennon? !lenient its tee vat
as habitant. A a
react ou de pnine it ruse la meanie pour as futures de votre journal. j. tisujourcl
it
reor
tanirat1sn
ii
'
enmpt. Desulme
idles, elle' pothitiert stilt ccespio, de oe pas etablie [KW dadrener
Louis
ii
nit
fait
',Awesome
p our its populations
s
tug
pouvoirs
publics.
ser Its servi!e* ie lustre et commie tail minimum pour hui
Dejoie dans a plaint ides An gull reprisent i :. ell n
equitterlitnt I la fin du ie. Towson privet', DIU est de Veuillrz aver Mr It Dine glens spas Its inundations it bet Ian parlr di raid.
Moil les barderesus de as UN DOLLAR CU C1NQ teen, l'asturance de mes as 1935 .tiarill de patties disposi dime!. qu'il Its!' aUr ap
cotonnwes en aroottion de COURDE) et pour Its totre pectueus homonym.
Franck A. DURANT i10121 ii frailitt ett canine,
NOUS 1.810n
r.l
la epantitE de K low tts con pines commaMitt quint de
recont.4
n plus en We
et IA regiou nest relents
i n. fa
Avocat-Compi able
un UN DOL..AR ET OEM!
so-unfit
it ses mines,
milieu de as partisan., on
Tertio, nns canape I opi UU SEPr COURDES ET
II nous iaUt des seMenets Plain du Culde.Sac.
DiOrt cormtnnernen remedy^. Ot MIE. Car. dam as condi
"1-1itiJcurnl" du 12
et del plants it butts tortes
i
!
it
ls
".
u
aeon que PETAT FIST tiers A ',tuition deo fanlike
il moth fart elks instruments noirembre 19S4.
arstoiret it nOtall [tut anti
Avis
MAUVAIS ADVIINISTRA ou det enbepriars commereit
tainbn qui d ailleutt It, iodustriellts. hottlieree it
n it life he on toujours ter de Malaria etc surait empire.
A part chez l'Auteur
C,i1bc bran
queue ne it strait ame On truunia let ouvregee
radio: Is Retie
vin
cane Cluj ,,Dotte olutieurs knee,. Car volt on did UOt vants!
Chit:
A
P.
BAPTFIELEMY
mill ads de ferma cheque en fern/Ile nouve par tzemple.
troit doLais pat psi 11 Code it Procedure civile
nee nu tenor nuol c frerctio
innate par Antoine Rigel
et dont. lificienc adm.nistis i trod cor. sten r. difference
Or 100
tive pou rate
enc;Oe Pot p r !von utilise dims kilo.
des HOMMES i la direc-
tion det tante. et unt
taint diatolire dans lorgani A LA LIBRAIRIE
Ste-Therese
saber' it ea tetanus, it est
Rue de Miracles
justement temps.
%tilt flu rflir, flu %ri'e fir roe
!.a t
AV.i
pour it Ti, .s I s rat Mania du 28 dic mire 1954
i 7 heurea i
r
;
1 ousuie ic111.1 Hait en ?
UN PASSIONNE LEC. en fate Montferrier Pierre
Vous urn:veal lout un
TEUEL DE VOTRE JOLPSupploment 1952 au* Co NAL.
ointment de liens c asini.es
21 des Hatti.ne annote Par IIMISanneA Rigel
Or
2.00
La Biere Hollandaise
.04111411
Chez HENRI DESCHAMPS
3) Code &Instruction aimi
sidle annoti par A.
51
Code Penal
SEW
-MILL
la rneillere des marques europeennes
Agent-distributeur pour Haiti:
Or 2.25
225
Or
karle
toll
Ara1n KI I AWLY
Courne: it des f-sr,r,
lail11111111110-...
Rust,0 Frees
A VENDRE
r aKn,
I
,rtes n'ou
Pour vos cadeaux de t,,
jamais de pa F-qui satisfait its gout
14,3 Irs.tres
son
Jean
It
No 138
,ancienne mum 'Vietnam.
L.
que
ilitt
mo
test
de
pri.,
nit
11.1
a.%) intLL.
'
Le !num BARtIANCOURT- le nom seu lsuffit
Quand l'Hono rable
suite de la Fere page
devosr de loyautE a I seciroit
Lettre de Paris
Juice
pre, respect, penser elseherd
relection et non ii fa no
fa Is Ihrt Pars
PREFABRIQUI_LS tionneires de l'Etate Civils at
SONS
mination de ces juges.
pour
hEberger
tons les sInis- Militaires. Parlementaires des
cotE
maitant
l'exemple
!deco.
Nous ne pouvons trouver
meillsure conclusion I cet aim:, nous banderons nos tres de nos cinq Departe deux Chambers. Les member
te note que de repfiter Energies dans runion la plus ments. II strait aussi chargé du Haut Pereonnel de is Boa
qui veut rentendre qua lea parfaite de tons les file (ru- de disteibuer contra des bons que Nationale de Is Repubhde cette ne mime Nation rapproches replacement distribues par que d'Haiti etc. se plierost
hoenetes gens. si nous ne rete
session
crimi
n4e
I I e- per Is commune douleur de nos municipalitis et nos chefs de bonne vice I eqte vie
traits
criniquitE
ces
'ions
pour
injustes
parais
dont Erneslie Is decision -en sent-ant
un sans. Il la commune Petrie afin qu'u de sections ruralee; Des vi nouvelle. Quant I soft Susi
apparence prEmEditee- nerve eat, peut etre malaise d'art ne vie 03 ivclle fate d'amour, vree, des semences. des mate tenet Le Central President
nue Is suite du regrettable prevoir lea consequences &abnegation et de foi dans riaux de construction, des ins Paul Magicire qui est original
incident entre le Mistare Pu mediates ou immediate.. lea destins &Haiti nailse sur truments aratoires.
re du DEpartement du Nerd
lea uns at lee cette terreeConscient de rim
blic et les douze honorable' Cependant.
Miens que cats; it "emit oil la solidaritE a toujoursezis
autres
gagneraient
I
rapcitoyens mantis pour Is cir- profondir.
mensitE de is tiche I accom en outre. habilite en plein ac tE, ii ne fait l'ombre de dont{
constance de taus les attri
Asses d'iniquites!!!
plir et qui echet I tons les cord avec notre Aseemblee. gull sera leneremier I dormer
buts qui conferent rine yen
healerss et toutes lea heitien, Chambre at SEnat dans in le bon example d'entraide at
de nos lecteurs qui centime
went ettendent notreopinion,
cc sentiment de
ainsi
justice qui est l'apanage des
verdict s
table snuverainetE.
Sur la reprise de raudien
cc auspendue par suite de
r incident msrationne, Is
president at quelques mem
bras du Jury ont demands
la parole pour Haar corn
Toujours dans
1' Arrondissement
des Coteaux
me ii Fonvenait le compor La sernaine derriere des Equi
tenant du M.P. tout en pea ant Ete employees our Is
reclamani des excuses ells route Chardonniere Porteadevaient continuer lour Piment. ces hommes epees
mission.
ease alms qua le Presi- avoir burn i pre's de deux se
dent do tg Cour a domande maines de labeur ont ete in
formes gulls ne toucheront
au Gee:Hier s'il a pease
-consigner toutes`ces dicta que C. 2 50 par jour comma
rations,sn faisarat compren !Oahe. Les plus conscients ont
dre a cc dernier qua Is pro abandonne le sentier. lea plus
c:is verbal Jolt etre Is pho
tographie de raudience, -11 besogneux malgre tout contiest vrai qua Messieurs lea fluent lee durs travaux presjures qui ne ey canneli. que sans outils. at dire qu asent pas 'asses en la matie vec le marelle noir des prode
re ri'atient point pante;une
duits alimcentaires un malheu
leur ate: I solliciter
demande d'acte. -mats au rens ne pout pas nourrir fern
M.P. 'qui, publiquementp me it enfants avec G.2.50
Smelt ordonne sans
ete obel- I un p1r-j o u r, vain e acheter
agent de police de as sal- un pantalon Habaco:
str de la Prsonne d'un
pourtant,aioir
nnembre du Jury, il a ete
permis de dicter,sans omit
tre une virgule, sa longue
requisition pour la circons
tance.
Et puls, quel tichaseecroise" dar la reproduction at l'h t ,pretation des
propos 1 in es de part at
Aux chardonnieres
\f
La population eat aux
abois, lea faenilles ne peuvent
pas dormir, Is vile est infer.
tee de moustiques avec lea
mares creau que s'y trouvent c'est tout nature'. On a
enregietre de nombreux cal de
Cautre.
En fin de compte, fievre pernicieuse et de chole
apparait qua rindisposition
avec cette population
-du jure Raymond Cauvin nine;
infirmant le Jury a ete i le sous alimentee on doit s'atten
Principal chef de la deci- dre I me epidemic.
sion sur rincident: LE Si reellement on vent Sider
RENVOf DE L'AFFAIRE cette laborieuse et intEressan
A UNE it LTRE SESSION. te populat:on, on doit ou
Que done ron a d s'ee
timer houraux de ne a ere doit penser aux drainage de la
ou du mains I renvoi
point empressi de conclu
d'une Equipe pour detruire
re!
nes.
le Genfsal President
Paul Magloire, ajoute. "/1
Teske beaucoup I faire poor
qua lea chaumieres des inn=
brables payeans de nos co
team at de nos vallfer eau-
vrent I nouveau les joie' at
Las paints de ices laboriesses
populitioncil reste beauctup
faire pour qua nos champs
se reverdissent e t produisent
oes moissons abondantes sans
lesquelles lea petits fils de
Dessalines ne pourront pas
etre vraiment libres. Masi
sommes obliges de soUiciter
davantage de Is gin-traria
tent de nos concitoyene que
des Etrangers auxquels nous
accordons avec Is protection
de nos lois, Is plus large et if
fectueuse hospitalite.
Car
nous ne sommes pee au dessus
de is vErite en disant qua le
renoncer auz frail; de a
climat de libeete, de procEder
Au Recensement des ter- maison civil', on yarn a alms
res devastees, roaisons data/ Is Nation fdEbout retrousser
tea. famillesli missies. 2o-A l'E sal manches pour rebitir sine
valuation .des stocks de mar nouvelle Haiti ou be chimps
chandises dans lee magasins, et la prostitution reams*
comptoirs d'Alimentation etc. plus de piece. Cette politicise
spas declaration de teurs pro crauterite I laquelle lee Etiran
prietaires heitiens ou &ran gers se plieront en Haiti.ass
gers. Par esprit d'Equitl. le- me ils sealant Ete contrasts
ministre du Ravitaillement de se soumettse pendant Is
de Reconstruction at de Loge guerre de 1939-1945 en AD&
went. avieerait, par Is vole terre, rejouira lee hajtiens.Au
de la Nesse. les commercanto priz d'efforts serbusuite
at iodustriele hide's et ftran de voir leur pays rensitre I
gers de robligation I mix fake la.nourale at I Is inospftite.
Parveoir I terrosser Is as
de tenir i jour &ems comptee. at de faire un inventalre sire, I avoir [raison de In
honnete at consciencieuz des him. de Is soil:
stocks de merchandises entre- ter lea Epidemics.
et I &pia
Grace I
pinks dans leurs mapsins. notre effort amidst cans h
3o- Lutte sans merci contra travail, I notre esprit &kid
le marche flair. Settles lee ar Pe. faisent montre de Is sese
mes dernocratiques suffiiiient briEte at dune grasde simpli
Convemement aural nourrir pour mettre I la raison les cite dsne notre accoutrement.
Is classe paysanneAurant lea' trafiquants. Lee amenees et N'est.ce pas encourager en sous
six prochains cnois,rien ne sub Is pr son atteindront tout lee Inc. tea Croix Rouges Etna
Industriels,igeres I DOM venir en aide a'inapt des plantations vivrie Commercants,
res, D'ailleurs 'celles-ci pour- Pharmamens en gros qui es-\\Irec plus d'empresument: No
root difficilement etre reprie saieraient de tirer benefice de tie pays. Haiti cherie on
ses pour le moment ftant misere des haitiens. Espe. vaut-elle pas one messe?
donne qua a plaine, par suite rons epee le sens national l'em Ludoleic Morin LACOMBE
du insuvais drainage, resters portant ChrZ DOS bourgeois na
inondee durant toute Is sai- tionaux ou n'aurapas I.en ve
son pluvieuse qui vient de
Le troc des produits INDEPENDANCE
commencer. Des dispositions haitienicontre ceux de rEtran Medico : Un Celeste
ant cependant ete dell prises ger: sera admie. hlo Limits
Franck J. SERAPHIN
pour procEder I une distribu titan de la sortie des fonds
'tempt Responsible
tion massive de semences et haitiens I destination de rePenE S. BENJAMIN
d'instruments aratoires.
tuner. Cette unsure ne con
Redacteur en Chef
Tout in approuvant. sans cernem pas nos etudiants qui
Mere Therese G. RET1T
reserve, lee messures envies sont inscrits
aux faculfts
Administrotrice
gees contenues dies le mesas d'Europe at d'AmErique,Com
ge Presidentiel pour redonner me le message PrEsidentiel
Cireetion.Redaction
vie, "ante, liberte at indEpen prime le desk ede eiduire
Administration
dance i notre mire "Haiti on strict minimum lea dEpen 73, Rue des Fronts-Forts, 73
Thomas- puissioos-nous per sea de fonctionnerrent des ser
Les manutcrits insErEs on
meters de suggErer rid& its vices administrable, ncus as non ne seront pas rendus:
President de la Republique tunons pour notre part gull
ABONNEMEriT
de creer un ministere de Ravi y a lieu de reduire tees sens1 Port-su-Prince
Gdes 3.00
taillement. de Reconstruction blement la pension de l'Ex- Province
3.00
et de Logemeat I reffet de re President Vincent qui n'est
glEmenter, de repartir Equita pas dans le besoin et n'a pas
blement I toute noire collee charge d'ames, at i on tires
Cabinet de
uvitc: nourriture, vetements moindre degrf celle de sou Me Victor s. Piirre.Louis
medicaments etc. Ce ministe succeseeur Mr Lescot qui a
Avocat
Et dans noire for int& lea terve' et une distribution
rieur nous nous surprenons &insecticides et de pompes.
mediter sur la necessite
de cette justice populaire
pour contenir ravalanche
Aux Anglan
de decisions iniques, int&
ressees, dont Is juge uniDans Is region, de Colic.
que 'ache lui-rneme, sans Beelike. a Piston Mornbin
moss et, forcement, sane re on a deji enregistre des cas
mords, pourrait inonder le
de mort ds i Is famine, l'ex
pave.
En depit de tout, il faut orde des payee= vers Is ville
qua viva &Institution qu'on commence. Il revient a qui de
appelle I. Jury at ceux qui droit de penser I porter reme
voudront, le reduire et y de a cette \,situation alarman- re auratt fgalement pour ti charge dime., Grand. ,fone Rue des Fronts-Forts. 73
adjoindre deux ou trois ju
che sur Its conteils de not in
ges evront, pour leur pro tr.
genieurs, Arehitectes, Agrono
..,.........
"IMO
Changhai Restaurant
Grand'Rue No. 211
rues at apres avis de notre
parlement, &importer a bref
delai des Pays ScarOnaves
de Suisse et &incurs des MAI
Le fin gourmet' va nsturellement au SHANGHAI RES
TAURANT qui est le Restaurant it la mode, i cause de
imprimerie
son menu veri-i, de sea mists exquis, de la regularite
de
"L'Action"
de son service, de razcueil Sympathique et cordial du
prop-io et, ce qui arrange tout par ces temps oil 73rue de e Front-Forts
Ii coat de la v'e eat eleve, I cause Aell prix vraiment Le numero
reirionuables.
Ceci n'est pas une reclame, mais une
simple remar que.
0950
ia cigarette SPIINDID
s'imposedePuis plus de 25 ans par sa
quake incomparable, invariable, sea tabaca
selectioanes, par Ion aromeet
goiit
exquis.
Agents Distributeurs:
Joseph Nadal et Co.
TELEPHONES
Direction: 3489 et 223E