The Center for Research Libraries scans to provide digital delivery... some cases problems with the quality of the original document...

The Center for Research Libraries scans to provide digital delivery of its holdings. In
some cases problems with the quality of the original document or microfilm reproduction
may result in a lower quality scan, but it will be legible. In some cases pages may be
damaged or missing. Files include OCR (machine searchable text) when the quality of
the scan and the language or format of the text allows.
If preferred, you may request a loan by contacting Center for Research Libraries
through your Interlibrary Loan Office.
Rights and usage
Materials digitized by the Center for Research Libraries are intended for the personal
educational and research use of students, scholars, and other researchers of the CRL
member community. Copyrighted images and texts are not to be reproduced, displayed,
distributed, broadcast, or downloaded for other purposes without the expressed, written
permission of the copyright owner.
© Center for Research Libraries
Scan Date: March 20, 2009
Identifier:nf-h-000003-n10
7A7
e
n1
.1,u Xi 2 Juin 1955
FOR -AU-PRINCE HAITIf
l'A.J aqn ;n,,aticnnto
utic 111111tallUIL
Ire Anne Nc 64
1
Le Directeur de tLe Justicier, au Secretaire General de
Pizzg ca chatze
Gonave
mangilee.
Le factekir de la Poste'
prepose I
distributiork
des tettres dens noir. soste.
Au Directeur de ffInde- l'urgence, de
reatici,
sous, Phospitalite de vos co Alphonse HENIVPiriZ rernettait
pendance
vers neuf hinnies at decejts.
tonnes,
dens
l'interet
rneDirecteur
de
'Le
Jus
t-cier'.
en
notre
BUreau
one
enveEn son Bureau
tre chere rofes.
d
,ia 30 mai
. B. Nous titian, no an 'Torino contenant ,fune carte
Port
1955
Cella
instance depuia q- r nes d'itwitetion sealant du Pa.,
Peut-Stro domain nous ;ours.
leis National ain't libellee:"
Monsieur le Directeur;
c.
chose
plus c est la meme
solliciter de fraternities.
A vsc d autres confreres;
mous avons pule dans tint
mote fount dens notre edition
de jeudi dernie, de la nus
awn de petrols de La Gnneve.
N-
it nous reclamions des ran
itignements de qui de droit
pour eclairer ropinion stir
azi.,
apportera-t-il la clef de l'e.
A'esportation qui s'acmoncait Par confraternite proles- nigme de "Le Nouvelliste"
27 tr ' 1955
dans
notr: I.e. ez lottation sionnelle, js -sous nth, d'he baguet, tout en acct4itent, Port-nu-Printette
Au
calonnes,
en
principe,
de
pitio'icr,
se
berger
dans
vos
.tlue tacit 'in ntscui you 1-ait
longue refuse a fixer la date de IScrate ire Gen_ii.ltkrItsto
view profitable pour la region cette lettre un peuqui
au cette publication. Zafai ne elittlon des jr-,,tmalistcs
in en excuse
it pour r tcloonie si terrible --je
rait di paraitre dans "Le vie pas jam' piti. lie one ItHa- - hens
at
meat attiontie du pays
ate" -ptnque
i
c est patio s des raisons quo le.
)
Preaidera de len_
pub ique et rWedorne Pratt
Ala glo a pr.; e nt Monsieur.
Mme Georges Sireplidtk
cle lour faire l'hossneur de.
venir a tin cocktail vale,
offrent; au Paleis Netionalw,
le vendredi 27 sail 1955, de,
'
Nouseilt '
&I
Midi a 1:00 P. Pl., ruezsia.
la suite d'une publiee dans raison ne comprend pas! II
''' 2
s
.
ce quotinien, tell du pre nest que d'attendre. II fau Mob char Secretairo ll..,nEt1 stion de la visite en Hiatt
4
des membres de V' asocilsk
ant 13104--meas des raisons dra bum accouchert Et II est tomours
niE - -oui. t ion Americanism dee A5esteNta
nous ayant eta aiors? qui vivre sorra at
d
..
tijire,
un
[tamale
de
cotur.
r.e
do Veyagetn.
opposes,
e nous nous voyons qui verra !dire.
Voir suite pnzu 4
Au bas do la ovule 'flip:
contra at par la nicessite at Merci et satutations con
'
(tan pour unt
L.,o.apagnie
itrangare seulement -Comma
iela menace d arriver pour
Tesploitacion de none bauai
cte en si greale qu tit a Ms
zragAae,
Notre coaffare catbolique
4t Natiostal "La Ellsoge qui
'aerobic avarr la primeur de
iertaines inbrarittons de
iouree auconste, a at:mance.
deo son eitz.on des dim %ache
29 et lu "it 30 Mai ecoule.
-4.
Lettre de Paris
-
i::ilatoires
vitation portait le meetings-4-
'
V.
At ,c'est eurtout ca'etts,
mention coil nous a post& ilk
ne pas hustler passer cotter
inv.tation inep,rgue.
En effet,
banana ta)ki
gle, emend on revolt. lams,
Invitation comportent
tette mention, it eat bien irk
s
ntenor Firm et Lotus Juseph lariva
e
Ce qui° leur etart C011111/11fl
que t'clarts lea
premiers
clique de s'excesser, el Mak
II
..sours du cools de juin,corn
-se treuve dens t smpossebtk
.,
Suite - Voir le nunairo du 30 mai
mancera, a la Gonave sous
d'y repondre.
L'insuccae de la ['antique 'Roosevelt page 361.. It cons eieug riffi: at une reys'.u.t.intt
La supervision du tleologue
II eel !:-Ian cofficilr de-Tit
I Velez menga ecrir Famin placer paraissait urgentc, itrit:v.rn 'ponds.
Foster Hinson; la forage clite g
doublur
a une nv tettora nee
pui.te en vac de Vex tton de Faust's' Soulouque
t de a excuser, si ora
1 Les Seem...lees
traction du petrole pouvartt La press lance de la Rtpubli Bei creatutres personnellesS :able
peui y tiOnner su tti quantit
troaver dens le sous-sol qua montratt en cc dentin un dens toutes lee paattton s :M cl.mtssionottires uteri
catte Invitation
eti Few<
-cla rue'.
il littlest clts offtciers lents arms s-en inunit;:ent Cue apse'.
taires
Le confrare de la Rue continuateur ade Slate Qiint d'un grand devatiment. 11 scandalises. Una con pita i-ra II eat ys
Couvi-'..de a4, tweak
eaves a pablio les c_,,norne nous rapportait Firmin dana consolida si bien son pouvoir eourdit imcnediatemet.crt
(Vase sena pass et
(Voir sone gaga trs
son livre "Haiti et Theodore qua les mininces n'eure.at plus atospbere potittque de '.....oitgine
charges. Ce),
d Influences capablre de con au-Print
contrebalancer lea siennes. Dunes . L'utquie..ude reutil
"OW Vitiaa
'
- acres une ennEe dune
ut te
L'election de la
Consfituante de 1806
Necrologie
1
Jourde turtle persistent% entre
Veadreei
-diSce,lef
les deux couranta, y tut un Qui protege-t-on 7
eines u e o
c ehuie scrii
changernent
complet
dans
ro
wants ephabss sott par lie prevoyait clue deux Depu rientation de 'a politique. n
Nnus avnn' "Ilk de.me te nail.
IZI1C11. 1301t par ignorance. rap tee par Departement pour renianiemant tninitteriti dans rement I runs de ces scenes daLblt cl's+n cto:lebrot
force d etre rtpitEes, tie Mar-tot 1...e on tn.
@silent des faits h.storiques 1 'Assembee Centrale de Sr Do
predominate l 'opinion
iaesacts, glans dans ales mingue (article 22). 11 oe pots tequel
Hamm de eciractirivat,k
Palsent .Pca r "turellet 'lion
co
,ulasre.
tut
heir,
1e9
evril
la pretrire fois, isonfitee. Elie' cont tenement te
Constitutions cilititiw: nen- vast etre question dun pareil
.z.,[[e,jr t ,
1848.
Pow
'vie de passion po itique de mode cilectoral pour l'Asseinu on v t. dans inn Miniatere t1025 ,benahs qu elks tic font sem! gra , Mentor sr, I' 6 Iola*
Louis Josenb:Janvier, BAZE. blEe Constituante. La Consti roirs comic on scut homme plus cbj't dun
d'itre le souvenir
stile de
LA1SISTE devenu SALO..40 tution de -1805.
de nos jou:naus. La m ation vertus civiq ..E t
fut
on
auda
da
couleur.
Ce
Mir erns rigs 41
'MST& I prom's de 1 eection
dupouvoir Etnai. stint/cm- prouve`ra d
eel-anti:IC4a d
Doug croak d'Icraser le Peu Omen plus melt dere scam.
de la Constituaute de 1806.
qua anus avow
p e, faillit, ptut etre cur mlieti.
Void i
tes Ifs lois qu'd ecsatereVde
crit. I co +mitt, dens none
Alm. &Nen r cites
'ect..
le pro.tger.
etude, es404 crises economi
rrirveiration pubkqux t'a II t
.. ..
cache trap d instincis na..n A l'ungie de l'AVente John pi apar 11 altatt squire pat;
OUi. [IOUS aussi nous
ques at f.nanctares., publiee
Nous quirts et touches pour qu 11 Brown at de la Rud r are et. n orie,z at Et, .,,,md,,,ez rec
dens la Revue d'Utstoire et Ions de Patriotisme.
de....".;eographie en Juillet 1952. voulons en puler justement puisse nous inspiter eoufiente. lien se tient. &puns quelque wipe.
Perceval TH 3BY
parse que le mit a etc iffro II tit temps col cette fees teropa, tin veritable petit mar Au as see lure ti ea. aim
"
Patriotisme et demagogie
pp
yablement aerli at gull cat de dem,gogique flan Oace zhe de vivr, a alituervaircele Us a I igtist di. .,i.-ct ..k.satt.0
temps de suit edonnef un peu ua Pe.trintisme authentique Police a sta sans deuce
de I i..r geau. In si rs r at s.Fiesanus a .ors
as- mtdi donnerent-i Ilea lieu mat
vivant et v-cu, cc idire terdire
de son vrai sins.
Car nous rations cette es un Fatriotisme d'action: net siettr UM rafle de ten mar grt le teo,ps qui i'anner sok.
pace de patnotisme en conger sabre, sans ftoritures ens ba. chaudt a qui ac e expLque pea meuvets at la plait qut cum,
sans dtmonstretirms eutrtment.
ye qua. en nnt tours de fete votes,
nutsca,t i tomber. a ure ecatik
dci asys. La ,Constitution de nationels fexprime en dis,itutiles. Car Wen d,p/sise Les payeann s manifestent Int: te menifestaLon de quaker.,
1801. donnee I la Colonic par cours ntroiques at en envo aits litterateurs de la vteille ea diet, cette facheuse ten
Toissaint Lnuverture, ravatt ttes pathitiu tee. le tout noye generation4 nous, z.uries de dance etabltr des notabes due.
.indfrendercea coal 4114,4.,
memo modifiee, en son arts dans une sauce de tambours 1955. avons mare de cette Ems carrefours.-clefs de car cc deuii et prie ha funiilsett
qu it affecte de trcuiver
nit 2 erigsant le territoire de de jaquettes et &orgies. Ce tendance tmtor mitnent ridicu tame quartiers resicientielt
en eat ainei a ranee de In Vezpreerion antic 0' 54'4 VA lei,.
rue en Deputement: Anon pcnotisme flasque et sena le qu cat encore nos eines
it4t,
(Vert se-te ram IL
Voir suite page 4
dissements et paroisses. Ella mental seat trap le bluff te
condole-armee.
Christonhe avait Use le
thiffre d'un Depute par pa
Toinse. Mails rancienne divi
a,ori coloniale ne repondait
plus 1 la nouvele situation
1
1.
taa=1111
LI, Perique Poi utaire Colombo-Heitierne apart (nee tine asoccia lion de sea emit's:lyes pour lents
diver:interleaf, apres le travail, ccrnme a eu a Imre recrirment la Barque Royale du ( arada, l'on vot drai
°stir el la Banque Colt rao-Haltitane tat tine stccureale de la Barque de Colombie, cumme la Bar qur
Royale du Canada eat urs tuccuriale.de la Banque du Canada?
Cetie Banque Populaire Cutombo-Haitienne cid qu'un donneur cravat eat un co-debiteur, tandis que la Bangui,
Roya'r du Canada et la Barque Nationale de le fi edtblque d'Eaiti n'tt dieent pas autant Qui est dans ia verite
ammo.
L'election
de
la...
b tSre
A travers la presse hathenne
ie l'Atte IA eau
In Juin, a la Gonave, rot
du Piquet de
ot.e.
forage flbs pulls vette lair* 31.1 Se vend
et
I sit
ure
Mal
pour l'exts action du chits ta Justice. -Et ou Mos
pet role
ofa t at denier encheris Destiditas, en too article 15.
Drts in per tore ;ocr Id r.
avail dint:bat is testitoirs en
la enoa 4. jwis, forornn
six division militant it
Les
paynne
des
commu
cars è la Gnaws, lulus l
s'es
rotat.of it ithis,t t du pa talent l'cruvrt du brume
Std, rendint c.I.e.ci :newt Bench'. qui etts..i tin jurist/
ba de dean it hms ..Assein went: Piton ;melt tempts
bite Constituent'. 11 n'y rut i ;'Aosemb es de la itliOS
du c6t de Paton it Sc Germ
svsit cordite sit Conn
-1- 'Ann I Vesu de Pe ivert prevu aucune ubdieri 'Lane violation &tin testz.Trou
Nippes des Ben nom La Constitution de 1N06 legal Cu corettrutiontel Ito
tun put. in nag de let .2 es et de l'Azite vont sus altait donne: doe ivislom is ant procEde. mount Chi no
traction di patrnie pounnt abets, pourebnets, par sea tioacelie I I. Republique, po: ph., revotutionatitement. En
enaperwieson
It
Fenn Hinman
3e ilogu n
I. fore
se trouser dans I, sous-fool Cringes d Artsiies,
Des arrant ions Mentes,
Lhopuls la 19 rneli,16 tech
nicisna amielcatne. Billy des mprtsamomeote torch
..iss Hinton, W. !!.51wart, mato decision de justice at
A.( . "Snob, J.H.Stelcisnd, perpe rent i longueur de tour
D. J. irovr., A. J. lirgu nee pat se Com:inane snail
do vu..
eon, ay Thom., F. D.Ber
aryhull, C. L. Growler, Wit.
it
d'or
et eta
Of belle
tf. Nolan co partite du rap
Port Ert ROW occupant eh:
Pouveur Estruni. nous avant
pilaf que it titre modiste de
la
creation des rtaltte, cc qui or viand pas Proid nt dHsuiti tient cells,
Denouements du Sud. de it General in Chet. (emit Is 'jut covens t It mien au pre
remb'inice enter hissiont de Is Reps
Moat, du Nord et de l'Art Constitution
is I, aim. NOUS VOUS PrePSOS
boosts tart. 301. Se lon Pso
phile de Lacroix, In Depute Constituante. 11 o'y cut au QU'll 1101t Elu pour queers ma
meats de Mout it du Sud debut, mutant protestation
ousel punt etre isderiai
ccinotsieot, I tette epoque, cones l'eleclion des 15 Decu mint sitigible. r nu, vow
u;s1Isit voter
prop:atone quit sit it c eareela
11Non. Priem tee, Gary; ent inset quell., iniquitte 261 mine habitants it cen tes compiemntaires
L'Atsomblte Centimetre dement de larmee it tufil
Wunsch, Arm, J. comma cn pour Us ;civets, du Nord de Cattalo/lite 241J
Ton,
nd,
t.:11 ct.ut cast It chitin au nankin de 74 Defulis nurome
W. Bertund L.13.0
En debut" des cas isalts
em Lomcoimairee
L.Fil Andersen.
E.8 Cara dans :sequels des paysene des populations Sr l'Ouest et se !Edda. It lb 1.)Efearre Gouvernemel pen des Tea
way tint, in conformila du scot rictuses
de l'immora du Sud a toujour. &passe 1606 Lite lorms un Comte. 011C1.
contest de concescon en int, et Is corruption
et de Is eclui des habitants du Nord charge de reclean It mein at
tee Is 'Commonwealth Oil
Pelson lut, toadies It pei
orscitte de MS Kent:widen et de l'Artibonite, dePurs It C005 amen it compost de
re of Haiti" it l'East
Patton. DsvidTrcyc. Dear jet de Conoituti a pasta
then, avert 11 ett eiffst la humaine, qu:ne pantos de die huitieme
Conan des
de cons Is Commune dm
%ruction d'uno route do
rant roller 'La Cayenne 1
an ration situ& I prozirui
t4 de 'Grand Vide øü se
ens Is forage du puts.
A Prhicecnent des Us
flux de Is dlte routs, is
anontk, do easap hors de
Cmistophe voulut faire
Petit Trou
vienneot d etre mit i Is ran prenidir is division
con. traciuts par lin der Char des 59 pet cis, aa .0)4 35 porn
get d offense du dit ComMs La de.% tho.eiera du Nord
Telemauur. lalsgelse Asibroi d'uue declaration de ptia
se, Thtodat Trickiet. Brace Pea
&sachet, Bonnet, Martget
Le 28 dfcembre, rAaesaa
eL Lys. Pei no es fut
he
Ws Clintn Cheittoofie Pre.;
au Par et Is dentine de lOuest, 24 sides* et Brunet Banchet It
dent d'Hoiti Des 71 vets.
quit de !Anse I Veins pour potir lei deux divine/I du Secreted C.
al obtint
56 vein, Peul Eta:
ledt faits rendre leur Sane it Su a it la premiere de I Ouest.
Le travail fut scheve, le 26 MIMI 14 et Paton 1. La she
Lein
sane,
'Plus
de
six
11
tinned
iv
dent
qjji
y
milk
Is station di foram dont
it le 27 i thus Ileum de
cc vmait i wine do pronto
11 pres-midi Is
LS materiel ae trouve deti gourdes opt tie ertorquin de vait uric initl;
Conatitusate ou Ito qui its Dputes apprises*
nor Ise nous, dawn etre the ces mines malheuren Uo lait redrew:, si
voulait vrit la stance sone la
que Christophe malt Isis*
Hat
&entre en i quite Commit, maintena l'eminibse dens Is device de B arches tent,weal
ar. 44, Marc et stchatt motet
Cuts Ccrnpsgnie, melon mire en peanne e reduce representation tter:torialet
eis.t d A man)a; ha_ it de Port au Ptilleg. On o'clat
bes litmus de son contest,
Petit:in et O&M, Chef
li
dill @fistful' les aaaaa us minute dis doling pour
Mombto comma moraine. It temps de lui ratifier on:
4. netts. chin pour. par* beet, provisoire it (*voile mu des Javielonaide l'Ouest et du
rapport our It projet Election a Is Presidence.
Ii, .0 grarimatre it au nit Patouzit :same, !candalis au Sud, decreterene des &violas c13 Le
Constitveion etait menet
rusttomitre I trews is Parquet.
dares 15 Ixamigades it l'Onest
Rays
amities coalheueen em et du Sud, cc qui ports it
math* des Deputes de pee it
'La Phalange," des 29 it prisonot pour dettee
rots et plaints' Isatsioistel pone de 24
39. Sur lee 74
11/II yid 1955.
mire qui in train
opt moron,tamiatent Quelques Deputes Bus, 35 ening du
3t73ZRTION DEMANDEE repis. glace i d'Ettergique" in Nord it Sc is premiere
tervent:one du Pratt Psillere. sion de Must;
La Justice
s'achite et se vend
au Parquet
I Anse I Veau
chez Hermann Gautier
Grand Rue 128, -Phone 2324
trouverwr : sac need, en cult soultrs itroca
Peut-on sous it reline de
Pourquoi Christophe fai
..
ger
pour (Mattes, gaccimitst adultea
cadre, vivre de [email protected] immo seltil ravine les 59 I:anoints
Souliere Ciaston ; Fortune. Eternise
pee
nil 'tee, de telles abomination, colonialee? II ditait pa, chi
hornaes.
ntdles het. Si.
fullers.
rnatrables?
!idle de deviner tette manotu botles pour garsonnete, law tt u tt éclair' :a sispeum
V01.1,
Caine., Chcrnises forangires Army., Cravats*
E. -tine tantot da mars.
ne Depute Ssurel est sin Yrs politique qui lui cionrett eoeket
h u tette*, Lictitlittre, I sedum"
t - t, es. C =bra
It Cuidmvisire du Gouverns tE.
dint I.Aseemblee Coosti.unt Is.,
Culottes 36 i a. oculittt len : - its..litte
de
111111Ma
len QU1REILLE te tine majorite tetanal
baln,
itelLstek.NDA NUE
Quelques historiens oat re ...horny" do lain. et de pailispar dirt it re, tan.
44 Nouvedists
23 prattle I Petion et I Germ a silt.
coscutehotr, auto, lotich t ; f be stalksstair
Iwbdemnaiairt
pa,
et par groan. I orsagst,1ut -.Dr l's ylot 45 Lananla
Direction . Un Comae
Mai 1955,1
cravoir. de kur propre sutari clausal/ea
i 144r r i , pour al? .ft tallith. 2
In.finer a pigiuli.
Franck J. SERAPHIN
a. fait pr ocfelir aux elections
ann...
a
Me Ernst
Chant Pesponsable
Berle S. BENJAMIN
Coulanges de tee 15 Deputes dam dee
AVOCAT
bourbanes qui n'etaient pas tri
ttlei
10F, rue du Centre
'gime Anise U. PETIl
2016
gees en pfloirKa. Lreuirea.
rt.,
4/Latvia
os
tot
6
a.
9 hr
rst
o.
etm"-
r afT0I11 00 en C?.
-
rt. !
93t.1' °"^
its penegyeates cit Chalets
=mnek
r NUMelo
5
hres PM
IN
-
.
5
s'irrposr c:eptie pits de
b an per
efrA.
Lhr tic, be dut recount a tta
E
civaiite incerrprrable, irvaritEle, at taLate
stiectionneo, pE r ten aran.c, ct ur toCt ex.
qua
Clik.Onlitratel de manoeuvres
funduletsts, its ant on it
que Is Cousitution imperials
flint tztort ifl VifttPtla et
qc el e r e mein itit little
divietot en poloist,s it ak
dont pee
Cr tiC'r cue
01
ensspe anaaa-.
ta cigarette Spiendied
Pray
acidulent Nom, mete
violence, Savor, we en its
phe
Sa
t
....--,.a,___.,...n
rept:. t de Germ n oe Cou,on,
cc, stereo introit Cr I Acmi
matistion tont:laic pour re.
constitute les 59 paroisses.
Agents ditributeurs:
Joseph Nadal et Co
TELEPHONES:
DfflECTIONS: 3489 et
213F
En dteignant ces 59 ps
OUT Is lento. On the
hone thriiltyphe
sib;
trance:cent et intenticnneile
meat, NO de (icon ,I protiter
di le manorite dens .Is rept
rouses
A:-hettr. le
BilleU di Is
de flat Hai.ira, it. cr. atlistre
haute portee humaritaire ti tcciale
de charces vetrei..
era mime temps ok.e thatributrice
111051..
111811111111111111P
Mangez it's pains 1,411C0 Iturvez Les
Boissons
tiaatZeuSes LARC0
zn
Eneilltattenuee Ae
,.et..atzto. i
reception °Herta le vendre
wets de le Same Peen)
toujonts buurrer de !teatime
commie
mei, nous Pavions re ',titles write, Chacun WI. tres a Fort cu Prince.
27dans
talit6 creuse leurs moindr es dons le cas qui nous occu di
i
$'appiecha on a persiste pendent long
temps voulu, tart qua .'orege
cue
le
Elena de patrioneme ou enema pe l'invitation porta bien
rEpEter le legends
et Mime Geor nous cantons
pu faire le ne et quo le twitters& eclateriet temps, I
.
panfuls h considerer cannot Paidresee: M.
cessaire. ce qui aura t per, au. -ranindre choc de ces tlectri dune tuerie de me aties par
alors
que
au Sere ce
patriotisme Laura moin dres gee
dons le Nord.
dansSeraphee,
cheque edition de no oars sans doute
du Palais Ne-tiei, cites de memo nom Le 16 Christophe
flans de sentimentalite.
tre journal.le no de notre interesse
_I y avsit Cu certairse
les anciens Secre
de
reparer
son
erreur,
Avril
18-18,
Notre gsneration. qua ne Directeur Gerant figure en nal
ri'Etet Celigny Ardouin font eonjaretion or, Etait car
dans-un sens ou )clans Pau t...-re
i
-iN
1.
1
croit qu'eux faits, a hate de toutes lettres: FRANCIC J.
-
Dupuy ttaient au taicement in en arm.: centre
tre...
Ale.),':
gnsverrriment de Soulou
substituer h cc -parierfren- SERAPRIN.
11 est a notee que Vinyl et
Cependant, en cc qui tation
Palaii\
PNetional.
quand uri
en question, realm}
r?
gabs" anEcnique, deliquesceet
retentit
a
note
que
Cat i part r de cette
Bureau
le
samedi
coup
d
tur.ue
nne volootE mai/ion ;
et poitnosire
nous n'a en notre ate aceitee le yen rieur de recidace. L'histoire eooqu oue Phittorien Med,ou
mai, a
ezr action froide, vigoureuse, viona pas voutu croire tout 28
eclairci le fait de eureit dil .crire. aftume FUlucide, equilibree et rationarl i fait ii uric erreur &wires dredi 27 rnai appert scams tie point
resecce en cc Feu
epees m n. clue la esupr owl noire
possible,
parce
Pastel.
I
- ,,
etl,r P
admettre
qua
le. Peut-Etre estce if all CUES se toujours ne repondant
11
faut
cesse.
de
Faint Eta t ;table roil bre °wee
pereon
qu ile avaient
sheminiatration
postale
N eeuk 'aeon authentique de quela
°.
notread
nom de Georges
coup de de
pour partit du cebioet. Ce
dun relive. 1.:ns, Ire de So-Queue r6
respecter la mEmoire de nos phm eat cravens nous, ac se hate trop Ientement
une
invi
feu
devint
le
signal
iui
confre
l'etranger, queon
rencetees.
us a a rus re e 'eouvoir .
tduaenliser e t
le service diploman t; tat ion I une personne qua ,,in petit gEnerel (page 362) Ualmfe paves 366 367 cette
Non pas que nous soyons
Pon
desire
avour
avec
soi
min stre Dupuy put a E
et qu 'au bas du nom, dans une Aception, 13 joar I.;e3r
tom ea
,E4,
contra lea defle lea' gerbes quo,Penveloppe,
on lit: **In mama oil cella ci dolt avoir chapper Bain et eauf du Ps. gran e co c cu
de fleure, lee parades. lee die our
ereseise-k,
lea
CEligny
Arsiouin
I"
n
aione
et encore dans le ml leis rank
lern-nts sociteo owes sone
court anus at tont le trajn- cliPandance"
Ainsi done, si au lieu de lieu,
e
tombs grievernento blew;
Au DIM en contacted
et se
la journee
de cf
train traditionnel. Mei. nous recevoir l'invitation same. lieuLde
s e si coof ride .t morelement
e service interesse' du bbond de men (ten
pensons qua tout cet appareil di rnatin 28 rnar' pour une Palais
IL
National e y aVel-t MS-1a it-r,n/Ue
oil la grztode par unit discipli ne Ina son*
.a
concern° notre
'as.
i
is,
ry
..
peut etre pas panse.
hear enn- at timent de patriotiaries".7.ec
t
Au depart memo, cette ourgeoisiei) setrouvaient Thl
tee que dans Ira connate de
3
flu
domici
invitation etait une invites
ttefn ad' hc reOlarir e Urn 'lilt elm' i ite117:71
,,,e° rear
'jadeite. de desinteressement
arm4s
des
centaints
Dia et
ment et upe mentaateeene
at sultont d'irleal c ona tru c des techniciens arnerIcains lion... manquie
dont
la plupart f or nes. avait perdu- a h uto
individus
ag:aa
.
,
.
l'affaire.
Autrement,
tout
cela
interresses
teur.
Soulignons, en peasant itaient, marques partni lea efficacite socials, quiidiea
Pour l'inforrnation de
prend pour nous un effreuz
no plus ardepts
conspireteurs favorises n'eurent P oust
ede de grimace sor corm:new:1e not lecteurs, nous rayons re que carnale coincidence
aarrere du soldat
TE
ar
EV1
esen
tre
-ournal
a
eve
avail pes un survre la
duit dans notre Pa
eit
Ma
P
acquErt r, lee plus
qui nous dega6te. Et Unlit re Pe°
te edition Pinfornoation de les organisateurs des mani Plai'l de nesse ablement &even' Pour
bouts grades hiararchiques.
festations en Phonneur des
-Vicilte.
°La Phalange'.
cc concert.E csjs coiqaiden Sous l'empire f Is defa.
L'affaire nous parait urembres de la ASTA.
e'en, pourquoi "1* Etu
ou 'eultavateina4mniii
Et naturellement, tout ces en vet aitr-* etiennamment mule
eat
client epee
Jour du 18 Mai, question
tree serieuse.
puisqudeilcon
ore noire ,,staiert °- con
,
de contrat
a ate parfait sans la P"ti°1 l'air. Charg a energiquement tree
dant lea regiments
sea
plut6t qua de, consacrer
cession entre la - Common pation
Lea trowel) gouverneaaen fo
de ligne astraints. iv une
colonnes au z poames cif am
lege n'a do Bens et de por
Parole et.
...-
,N
`,
=
de nob's, orgasm.fondue
,,. par
wealth Oil Co of Haiti' at ----"la
n. , wen
Qui---pwtege.t.on tales: tea mei*
4...- commiznauth d'eximeence
uses farcis &emotions pseudo- l'Etat Haitien at qua des
Pourvus &armee de (tout`gen d'autant plus effective qu7
Suite
de
to
lare
page
Drapeau
travaux &importance oat
-,--patriotiques sun le
avaient l a perspective
re. fluent cependant Waits. ils Se
Arouver insemblei co
-out les Ancetres, prifier poser (Ai °uYerts, qua mem° I° Peculate Avenue de Bolosseet eL'on
rapporte
dit
Firmin
qua
a
materiel
de l'Avemmi Francklin. 1) Roo
,
.,de
froidement et simplement montage
fut on, vrai carnage. A re te h cote, sur.le champ
du semaphore de
devant servir au_e
a comp
- bitterns et 1d
,
devant it conscience des itu la station de forage se trou mat. Ce , tout ta des prati ca
quee csrtaioement contraires poque ou les seals aoctruarn. ter les una sur Pappui des
diants la question dont dfi ye did& our Its Berm.
sectaires etra autrea en face d'un danger
ou plutot- lea
.
seralt
tees bleu au diveloppement du touris res
pearl l'avenir de l'Universi Tout. cola
..
.
vateut
et latsalent
1/Intone. eommun;
LE
Poeunson etait au con me. -auz lateral.' bien cam
te et; pour nee puede part, si
avri11848
rant des tarmac du contra pro du lige. at aI. urbaiflg on r6petait clue It. 16 de
more- Ludovic ;Morin 1.11C0111134
celui du Pays: Parviendrons11
y
cut
one
tuene
liant l'Etat Halt en il tette
1
tenons
mama
Eis asesserai
E ous
Ilona trouvar paean nous Conopagnie Etrangare; ce .,
gendarme en faction a,
.
des jaunts assez couragwz qui 1w nertnettrait d'appre elf no
pour faire face I l'insanite ac der les avantages quo to as points Bigamies act cm
intent CIU milieu au lieu de Pays peut on dolt tirer de pachereit sisement la perpe
"s'y adapter" et agsez ask, l'exploitation de SOD "116. tuation do cette maleacontreu
teres
do
notre et innovation.innovation?
mitpour n'avoir en vue s°1-C'est ie 'Chef
mit
Malenenattenie
la
collec,tio
Gouvernement
eetnet
que le' emits de
, en It declarant Qie dire aloes d 1a situ&
ia? Tout le problime a constatait
quo le con
ReyLion qui Prevaut a la Rue (.u'I pubr
etztriotisme eat lk , et pas ill
pase6 entre ia
Centre, bloc commis entre
Imre. Et pow nave part trat
nold's Mining Co. et ['Etat
des Idlaitien pour .l'exploitation les rues Pavee et des Mira
nous ne peusons pas que puis
cles celle qui prevent a le.
rquernent,
pnamori ou des parades
sent sulfite a la rersourdre.
Th
7
51 Fplarlearde del Surtido 8.84. Greeds de
Equipes Industrialas ea el Mende
aialadit
Que'
eee et
5
USS F eves
lesdelicate.
plus
a tens unique; it en est &
ec nen.
learnt du secteur
ye attire It garage de F-rz
Turbinos Hidriiulicas
Proyectodas pare
Funcionthniento Supremo
a aquiirsrla
Treprochin.
Pam Comsat,
pars Abode
experiencia adquirida en la construe-
466ii de algunas de lee plantas hidro-
electricasmasgrandindelmundo,permite
qua Allis-Chalmers ofreem las mimes de
ftncionereieetoy eficien. ciaraiselevadas.
Allis-Chalmers fabrica toda clnee de ter.
tires y acepta eordenes de turbines da
construed..6n especial pare Benet los re-
sells:4os y ebtener el maximo renclimiento
Voila ute difleittte
eada last)! atidn Tambien properWon traiternent que l'elneivefeur ' sIc
cep' ea generadores i equipos acceeorge.
poirt de
toutes sortes Freres attealf at =Dept
Pour we cadeaux
chez
Russo
bliez jarnais cle passer
souligner-entte les payeats,
qui repose, eel:Manua.
guilts
qui satisfait les
sur
eest
fardeau de atetinc
surtout,n'oubliez
pas
que
out
le
t
Et,
le:paten
e.
articles
tels
que
,
udgitaire
b
on qui a La specialite cles pendules, lunet tepee de la haute-----e
frence
montres,
aseartiment ternatienale qua CW0E1-I :ICE
te de toute le qualites et un
eevaus tans neve ni tepit,..
t
bracelete.rnoutree,,,
sle bijouaQaux
6
?_----,?
___...sess.........
e notre bauxite est data.
, vantageux pour notre Pays. Rue Americaine, Z011e tempi
11 faut esparer ue i se entre les rums Payee et dee
Parler,-matne sincerementd; experiences d hier rcilous see: CaierDet? Et, c'est la Police
edrepeau
sublime*.
de
..chaifles
rampues. de .fiam :trent a nous rattroper
elle meme qui. ne, stuitmtut
genie. yr. d'autres contrats d'ex apnrauve.Mais ambit avoit
pceztation de DOS ressoure a
beau trauma', de prig riaitiative cle ccs mem
de la '!race" etc...tout oda.
de no res. Lesquellte?
e
Pour
l'extraction
'
Mais
nou
c'eat tree beau.
LeePr
rCene7ani
de
la
Ire
Petrole,
on=
sdav°nartieftne
teat
en
Haiti
blions pas que rare du roman
is H-TASA,
5° 1° es P
rech°16
cat
dune
gazis; rEtat Haitien, SUR niators,c'est-h-dire
TRAT TYPE VENE a le`garage de la Ford Mo
perznette,ecit tor Company oceuptnt resetc
dam utta., Epoque-ira. placable, ZUELIEN our
p
Itsbelles
cc
Pays
derefaire
son eo tivernent chacum thilte LUIS
oU
Inca positive
.
lam pour vivre, cnt besoin nocalel eat le type de con section de rue ciMie Capitalelea Elam encntokre telly
trat passe entre la "Conn
&Etre Ocoee .
Oil
Co.
of
Hai.
spent
la vote publiqut qui Au
Carlo STERLI
niaonweelth
tent de depot que, dans etu
t " et l'Etat Haitie- n7
(Eztrait de r L'Etudient". Qua rens eigneraPopinion secteur, la circulation se felt
.1
HALM RS
-A US-C
prrix imlbaitables.
cteral)o bE MAQUINAgLASI
IRATE, CONSULTENOSt
aerministraines equipage:"
.nr---A-voresig=dralrilwe
i..LECTIt A, Dis tributeur
r
..............................,....,.......,.,
PLV
&
1AI
tes
nein'
i'
I
W3lie !es Ilk Ain Psalm ''' Rat de cecs.i, etrt pail la vlo-o I, s
4 let rs2incique die-ie?- cit. temps et eceul6. et none ne
24;e c6
core:144mm des vremiersin fr;ir" g tr°"` '"*15t°
lainuplement (Uptake il celui voyons toujours que rherbe orates .
s
Stelt*-ntrit
re teretset.. On ne saurait ;cur
sr.,44.
a no"
*ivous at. but
a.1:t ,t3Inad:plus.aa
cuiiil a im e at es timer c It qui verdaie et le route qui Pour fini r, ie
it'11L
'
°
.
110i csprouve tine Nitrite poudriaie. Quo risque tandem? marquer =tree justement &ail faire mystere de leuts propres- deaf' ,ques - ereis nails esti
.bic gene it Vous tracer ces Cepeodant, pour faire dacty leure. gee rAmciation ne de affaires. Usilleurs nous est more encore une foie, qua
quelques mots, &call par lee lographier;le 'stencil des eta vant statatairement le reunir avis qu'en princioe rAgeocitt. pour que ta Piwee softitelite
vrai . 'It 1 ."'h3r^'eurl
.circonstances et commandes tuts, vingt minutes suffisent en nemblee generale girl tion ne saursit, tans tin cer- expedientqUe
teem; sea mew
a3ar la sincerite et la franchiee hugeme at au plus vulgaire dac ea tares intervallet (cheque tan ridicule, avoir des secrets
maint; bres soient invites. Libra,
aul
il strait expedient d'Etat. Rien dans les
toutes choses dont dont je ne tytographe, c a r le morceau
a e ux - p e. e tuir
me $eis jarnais departi,fidans n est pae long. Vous en con- de la ten ir regulferement au rieddans les pochee, avowrgngtsaes relations avec mes Erect; viendrez, deet cc pat II De courant de see affaires ; - par nous de jit' p r o c 1 a m 6.
,ou confreres. II le feta done, m'en a guarc fallu plus, pour vote de la Previa Nurant le Et vous y avtz touserit,LYail Isr:oterudrt:it'll On 13t °u "n n*
-et je dbasite pas sins seozinCiec upier,1 la main, et avec empe qui recoukratt entre !curs queis tont ccs actcs qui fdlintc .PA:t"valui. scranZsiradprpmait
de g, le fajta. &us lioter at su an oei de cvclope. ce fem e .euxconvocations de l'Assem reelament. pour etre publies. beiton generale - de, rend
peu cr dada de /a
pEriens mien de notre chars document. Quant au travad bite tntrale. A cela vow :pens aierst cu leur plein ef- jet
tease qu on a deja qua
.- '
mimeographique, deo parlous posemestr).
rtdites par tine notule mise fet?
Alli:2
chevauche et qui estr
Personnellemtnt
. pein
' t. Et Vita De:: tr°P
Tout d'abord. qu.11 me suit pas, c'sst topl tepl uns foie iu pied de notre lettre sus-di co men
fourbu. Cane
eujourd'hui
mime la omlii Directeur.pernsis, et vous ule Patdonne Ii machine trotivtee,Or, dans ter .,Qu'en cc qui a trait I cer tent, Hs mint
administre.
tains
actes
qua
pose
le
Comi
comme
tels;nfgligeables.
Non,
ditsi7orte
quelle
malgre tout zcu prestige e
see gates insistence, de you.
i aim ,ressamstec qua puma den publiqtrei co ne Ismail te Directeur de l'AJH, Me croyez mien, lc Sarnia Diiec no VOUS en efiolatse - West.
J.. H., pa* plus qu'una
la tainutees presents, mecums determent refuse: pareil ser- AdIphouse Henriquez convien teur ne sameit dectmment in L'A.
It
rondeitt
e e ,t.t le print
i
vice
1
tine
association
comae
alriatecertainement
avec
le
Co
voquer
on
si
fillacieux
pretex
auita iwa ite daunts auz di
recteur (vous aviez te; pour se soustraire it l'obli temPs* , ..
verses raquates dont je on PAR!, qui eat, lemma toute
a
de r e a i e 1- Gram
, . ,tie no pas' trap &ppm
tout/lei dons Lille Wire Clil Ikt interet public. Par acute, tualoeureusement pajugt) qu' I; a t 1 o n
sur
si
Coat
,une
question
de
Hum)
ils'ne
peuvent
etre
rendus
pu
g
n
e
r
l'Asieciation
ae dens le
anal curoant, pnt
Not/a
Tnts. at cc. en depit ee qui *nate, la royal gueux blice avant qu'ils aient eCiAi sur sef propres affaires Car car on a diji peine a di
que, le Cornite-Diree
. cc
do Rreesses
,lea,plus fotmst quo none ,mm es maie geo p em effet et que lee pre
it ne doit as
n2
de I .J .H. seat ems
" etitrnt 4e uin teur
'. Glib"lier
les qUil Voile nous btu. Amsi, tilhomme conscient de ses inteicases,c est a-dire Its Zat-m Comit
compound des, nquatidiens
yaw m' em pas, on- effe ,t don obli gations et &volts
' quand bres de fAssociation reunis negotiorumgu;stor
q it a
saasse, de la Capitate. Comus aie
at
memeioffre
a
payer
le
man
en
Assensblfe
Genetale
en
re,
comme
tel.
nue
le
en dehors dp cas magnate.
zit pubitaiticomme requis
Phi
--- -.en,
a
h; io de PAH
netde la iPree,
ss
rornis au mess age cnvoye tant des dpenses lesquelles eierit -Ste mit:nts*
teessent
demcntre,
n
o
u
a
pee
lanes
a Freese Canadienne, par lie poi:vent ruiner tin holm,. man char S.cretaire General. 80Mrati persuade qua VOU5 a'a- aIIate.joursaTrizsmeesni
E
rn
1 4 trucbeent
du confr ere H. Qua e n messieurs dn Comae- nova sommes & sole de vous
mettrsz
nut
faux
orgueil
tea
du
wail.
J'ec:111 ell
; d'ateres penitent
Magloires message qua nous Directeur aucusent de mar fausser compagnie et de vous no teitre votes
pas ifs
dans
lce,
ertreur.urs
platedue
qua
eat
tout
juste
pour
cher
Rind
le
rtf.a.re°
petit nombre- male riesseett
o
senses
de. rAill suutHee
e
ruvoustuarennuseign7rez
bowl
bander
car
c
eat
a
euz,
an
rfa
coutraire
dt
cc
que
'true
avan
quo
au ou ne peuvent ecrlre. Ai.
taut await. signt. at dont
'
Merh Licht! bon entendeur salutl Et
lite, qua revient pareil hon. cez la qui est ma car lorsoue Plus tat lAifl.
odevrions eonsequetn.
ca. sale Di're5
- Mel h Itcht 1 Moroi d'avancel lalasona eomber eette Intl
zu e ti t cormaitra la ts Ilea. Mariam= its us eat daventure, le
- - nteeqruieenrelinevtifams;11%pcim
davan
rat
pas
avids,
je
Me
veil
for
taus
public
re
im
porta
quoi.
' c her Secrete,
est pulse,
eitur. Vous dam pas
ce,rle
ma
substituer
a
eue,
dons
tea
journaux,
it le fait ro General, on nous tient mon Cher Secreitalire Gans
tage ..enrecne :limas at promsjournellement au courant ral, embrassonst now Fob.
Aiwa a la publicitt lea statute pour que l'ineluctablc besogne pour renseigner d shoed, Its
t ' icitioe, fillet
des mateah g saronomtat
' de rAJEL Cs qui qui est plus so.t [site. Qua voulez you', premiers \ tress ti. corneae qui ont lieu un pets parpthstpleCe
tong
en
dehors
des
kith
Z011.
li
3;
vow
dites,
at
ensuite le pu tout, sous les auspices et
sraye Lame
rciard, apporte I it dz;a cc petit cate sacrifice qui ne ,blic. par "surcroit; car - soit au nom de la Praise (bat
no me reate plus Wit
j r d i t pas etre nigligt. Lhon. cht en passant - ce derma thazars, cocktail party' mt'II
. uA e co document
.1
un?ii
excuser d'avoir Ate al
two
sant, Ea& qua des fondateurs neur l'exige. Or voulant la fin &eat en l'espece qua cinquia etc.) il eat tout juste it to tongd=et a .vousriensercier
at
=yens
yens et c'elst me roue de caroste. nous Ii gigue qu'on nous tlenne, a"-n-r.
de 1 Aul-i, qui dont pas etaai je veut
au courant de tet:Jon asvisr
au
Prt
c" o ut.
eenueurmo
j3unne fortune de partimper rourquoi je votes dui: au cas gno oos voiontiers. Si taut est, la mmoins,
arch° de nos affaires v e ernbita gcleu.,1 Fthoornt abgeeu rat:mut
11,44,
-?
,
md
rarinimes, etC
'1
e
Agerer
Pr,O141
.L Tout via
il n'y at
c,
1
-
-
,
an oa 1 6conornique le eciamerait
que racte sit eu diet ou non dont nous n'avons
au Vote de cut statuts
loll ri [sites tauc.her, je sum I vos 11peut toujoure, at en t 0 u t toute que confie
,
aunt encore ii ignorer
giesfendementeles dalignel Oa
ice fait a-
iis soutastujettis.Par miming;
regrett ble est pew
atie cause. de rhesitation qua
inettsut encore a se rattier a
nous certains confreres qui
sato:Ida:It cie connattre co
dits statute, demsures jutqu:
ici pratiquement un taythe,
waive Las assurances donnees
<que des dispositions
dataient prises en vue
de faire
mimeogra-
pliier les statuts de
l'Aiii pour etre distri
11366 aux membres, .
1--isitisl Depute lore.
'
uu long
rwoninsw..........www,..........
LIBRAIBIE
LA
,.
=
stemma
la simple eat permis.
gestion a des pairs;
eammeessigoismanigimaingior
etasszsgeveseI confrere.,
tout en nous re Agrz,
et anon char Seer&
fiervant, va de soi, un taira,General. pour you, et
drint do contrAle entier. it nos chera confreres de l'A.,
c'eat ce droit nalienable LH., non aff,csuouges luau
I,
/ qu'actuellement nous exer
tations et vauillez hIberger
0
1f2union dans l'effort% belle it interessente pla- cons. Aussi je suis certain, sans reticules, dans von co/
char Secretaire Ghee tonnes, cea propos leant. da
ce it thilse du p.ofesseur !lager Libonte, alias Ge... mon
ral - connaissant votre libe comm.
Duque, qua a deja rrnmorte un grand success au rat
sane - quo vous no le
thfatre de Plastitut Francais; sera reprise, cur do- trouvertz
point mauvais
mande Clu public; touiours a i'lastitut Franceis; le
Et
pour nous Poe- _ Alphonse HENRIQUEZ
vendredi 3,juin a 6h. 30 p. m. Allez taus en foulet casionc'eat
- que noussaisissons Iiirecteur de ale Just e'er. et
voir, revoir et applauthr:
aux cheveux - de vous faire Membre Actif de l'A.J.H.
2tinion dans
remasquer avec beaucoup
Avec
N.
d'autres - oar nous silvans
ce qui is dit a ca propos,
Agsthe Chevalier
Nous priffitons de cat
dans notre petit monde- /minim
incident pour vault
kaymonde Rivi?re
qu'on
abuse
un
peu
trap
prier
de
vouloir bien pa
Gerard Ulysse
do cotta appellation de '' La blier la bate des menebrea
Pierre Mexile. eti:
Freese", devenue le condi de l'A.J.H restee juateteiel
Entree gener-le:'Gde 1 00
merit indispensable de tou sous le boie., eeau. Car il
Place thaws : Cdes 2 00
to sauce. Sks effet; un spiel P0 to quo roue de VA J.H,
conque journalists ou me no Is nous connaissions lea
me la Corn to de 1k J. H., uns Les mitres, le can
echeant, d'une part et, de
attention quelconque, oe Pautre;
pour pouvoir con.
is
arbore la tataseue et Tarta traitor dans leurs faits et
'In d annoncer a grand e'en gestes, ceux is qui ont Pin
A
fort de filre et de tambour signe honneur, comma
ties' et orbi quo ''La P
'.nous
d'appartenir a
GUY SEUEZN
JO
Et
eat a Phonneur"lEn quoit .1:H: C'est, pour nou4,cl'_or
messi
eurs?
Parce
quo
vous
d
r, public;
Fournisseur aupres des H i:10am at Pharmacies Pout
r
avez eat intemperents. per
ca haute puret6 Scientifique.
exeamle,
devons
nous
pour
les
cola avoir rindigestion? .
Fourrusseur impres des industries pour son Haut r:n Non, La Presse; qui eat un
de ment.
bloc. qu on n paut dis ,o
c,er, re eat a I leenneur qua
ozo
i
Fournisieur &auras des Liquoritteii pour as eitalalii. tortque, dans son univrsall
Cela veils interesse
,
l'Effort
Ste-There.seso trouve-i-il Pobjet d' tine
Rue de Miracles, No lz 3
etncienne =Own Morpeau
'en face Montferrier Pierre
vous trouerez tout un lt,
vortiment de Itvres classiques
Cabinet de - .
6ie Victor
S. Pierre-Louis
A vor.stt
73; rue des Fronts Fo rts
-3;
Imprimerie
de"L'Action"
73 rue des Fronts Forts
o 'Atee
,
'e
iusomursble
.
,
.
.
Guy Seiourve
et IV atince Vitbre
)
s'au-Pc
tit elle a kte invitee. On fait
ou "on no fait pas. Ce n'est
pes , ca d leant, quo' noue en
.....
L'I sez
Le jourall
"lndepdindance'l
1
,447,:.<1
B1=11E13130.'14 AID kTRE
erte de
roccasion du Jour de la.
Haitiens
Liberte de la Presse le 7 juin
II est ti fait qua &Irani times de 1 affabulation soot
Zei jours'derniza-s,notre gR4pu nombreuses at a adrifs que
6 ique de 9 art.ou,Piioceg s'est Von ne dolt pas eetonner quo
submits' notre patite vet; si mal par.
trouvet
3ie par UM V113::: de rumeurs tagEe dans in domaine de
s que persis Vinformation, soh un ter ain
i
aussi mnq
rk,":.u-nt puce favoreble aux mysthomanes.
-tantes. Et
Ala vfritE rrmarque
4t1.11 a eti Juzki ion comma
du Doyen no vent )a$ dire
e
;r a sonligoE
artssatinars de crimes pas. necessairement qua memo si
mar guito m00%
tt
uin 1955 0
Meisage de l'Associadon des -iiiurnalistes
presse on d'information
et le Telediol
isionnels, 5: v ol.et de viola
'ion &entrants dtrobEs et aus
si Tautres chose par deesus
un 6
La'
R NCE H
iere Annie Nc 65
Port.au.Prince, le 2 join &tin message qu'en
a de Secritnir
qu
juin et le 8 juin: je vousWitk
d'agreer(\ ch.'s cothere; retorik
tr
=ace de tna considitation dis
VAssotIsqin des je-t,aliStes
adres,ge A Vocrasitin ingufe.
le
Directeur
de
INDE
Mr
du sour de In Liberte de la
Lucien MONTAS
PENDvNCE
Freese en'ArnEti;ue, le7 juin
Setretaire.Gineral de 17Asel4
prod:airs.
ciatiou des Iournal:stes Hal*,
Cher c fre.e.
En vous priant den donnas tiens.
Is date qua VOW
vox.] envo publicite.
2322
ai ptaisir
yar sour cc couvett,Ic tcxte iugerez propice, catre le
rE.solF-0
Aux tertnes
tion de l'Asssovation inter,
1955
s ro
netrat
rnEral
zrzAric...,:lue de Pretse,le
juitZ
;les frontiite 4 se congoit else
q ite a)o;te comma ijoirck,
=eat quo mems. Si ces rents
e
ii,vtiberte de la press.:.
ID avaient aucuni foniement.
Cott un jour de fete pogg,coreme l'a avarice encore gLe
ous °spats d'informationt.=
ies esprits ler
taus lee 'ournalistet
e
Par Numa CHASSAGNE
imams creiulea no, peuveot
C'est cralaard in col ge d'AmErique. Aussi doivent.I1X
Infos
'gags
et
hirsute.
Ayaat
II y a 1 pen ores tin mois,
ra'emoe_her lc outer tine ored
gun do, t Its bases Is marquer de maniere ,acKtle'attentivs.aux olisoos colpor debout dans one des ;sleet de n16. cappris qua e Etait tine e eclEsiast
roprife. En &pit dc °haw
tit
ett.
iere.s.
qui
c
Its oar des aerauts fan stems rtioa logic nsa vue s'egarait route rEcemarent ouverte
vitesse, le trus cies qui s'opposent au pieta.
Altana
in
prolongeait
indginiment
rave
cur Is frottlaison vercloyeate
tent ask
one vlagloire. rens la tents voir quelques tares cotonnes vanouissernent
Le D3pen de la preset des moroes ceintura it in
r Am6
troriquees
an
Pluto.
des
colon
sIon,
lee
journalister
-gotitienne, a pais r accant cur le, qa and mon regar I etonne two de dy rendre et fag sur one dont elan est brusque sive peuvent considErer aveq
constructions
pro
le
volt.
des
Is fait Tie itos in grani cen dEcouvr t ce qui me aemblait
to mint art Ea par in fait da satisfaction VEvolution de' la.
itre C31:11.11: Los t;tats Uais, Etre tine roate se diployant nouvelles fchelonafes tout
&tissue -sans prEcEdent qui grease de cat hemisphere, aZ
radica
g- rubn dine long de tette avenue.
pouivu des teentr q see nooder.C3Male ua
nous
a assai/lis at qui a ap pouriuivre tear t5.-ehe avec
ment
trantforinEe.
loalis
le tiune vEgetetion sau
J:11C11 de corn niaicitioi les vic
osuvls la population agtsiente :irate;
.
4
et energique. Hiles! its tra II fent seulesrent tegrattt
versa coot en suspens. per qua ce0e journEe wit moor,
il-ettre de Paris
Antenor Firmin et Louis Juseph lafivier:
ktir etait commun
Voir suite Fage 3
XVI* Luna Page Of
Fragment d'Histoire
Par Andre A. ISIDORE
qua tans I Kingston poor triter 1
Maintenant
Suite. Voir notre sumer° pracgdeLt
avoas assiste A la catastro eaventure de Jac,nel gum s'est
d'aelmiree se
de Ssitrou, mait\stenont terminto par la -most de 7 rk
Les foliations pub ignes ce enilitaire obligaroire qui soul plaids
preuve la meilleu phe
-zeseersat d'ettql is lot (Pun autant qutar emote publique Peau;
que tout semble indiquer qua tee compagnous d exit dens,
II
re c. est quilts se soulesZ la cission du nerd lib to est a port de Salto's', per wink
vroupe spicial de citoyens; democratiae, serait suscep
Riche qui se
ear une presomption de ca UWE) de combler le foss6 se rent contra
i'Veitt saga Paz*
..sr atone tease *
complete puisque Canal a ()Y
_____-_
pacite sauvent Lsjustifiee. paeans Pelite de la masses
leitst
Bkzeleis
it
sea
mimes
Ces rtasm'sres tie phrases Comma quoi. Pon pouveit
-Contents' dans Is Imes de etre, comma Firtnin, un
L'As.ociation des Jour
Wirtnirt a la page 367 expel adepts du gouvernement '``
,
nalistes Haiti
civil
an
Haiti
sans
pour
au
senora merveille la haute
4orsa re du Ortt cause des aegats
idea sue l'auteur de 'Haiti tent atm un
reclame
bli gat o
Lea pIuies de ces jours-ci Nous evens riga:, un pen La semaine de lei Sent
'tat Roosevelt" avait du eery' service nalita
re. Dans la page' 363. "L'iTs ant cause des (legate mime tard pour on donner publi ete
le vendredi a
ba considerables. Principal°. cation duns notes presente maicloturee,
claim de Soulouque
ecoule,avec eclat, A P4 ,
taille de Sentorne en, decein ment dans l'Artibonite,la edition;
un cEromunique'de cola Rural° de Csizeau.
bie 18552 kale probable- situation; un moment l'Association
des Journalls Les manifestation* com
ment r effet d'une testi& donne eta asses %barman Us Haitians, relatif-a
la de menceient des 9 heures det i
son". !envier qui &telt fon to.
marche do l'A.J.H. en vue
1
par Pellocution d'aree,
Desssalinien, D'apres lee depeches pu- do la levee de lataxe dont mean
cieremeni
de cats_ Ovals, gut
Christophlen at Soulou* Edifies par des confreres de le papier-journal est greve. ereve
est sutvie suceessivement.
y
L'Ambassade Britanni- quicna sans :faire commie la praise quotidienne,
en flout ,reservent de parties palsies. des taynee*
Auto mous a fait le pie lair F.nnin des reserves sue le s eu doe pertes, non seule lout
publior,darts
notre
prochain
le tout entreeoupe do
ale nous inviter une eec p capes-les adetr-nistratives ment en [H ens, m ale en nutnero,ce communique ain rest,
chants epPioprids.
tion qu'elle organise le jeu de Devi:illness at de Souloui ides hp,casiaseslet
re
responsive
In
L'opErateur Fequi&re, pa*
*di prochein 9 juin ia 11 h. quo Ire Fait din* Is politique La t,eoix Rouge Haitian it quo
Min.stre Fornbrun an tikk choix de tras beaus rupg4
30 ('occasion de Panniver date "me doublure" tin roma no; secondee per le Gou du
Secretaire-General
de
PA.
ceaus
augmenta , anima
attire cl* naissance de Sa Ma de anoxiin insuffisant. Les vernal:neat at d'autres °eget
Mr Lucien Mantas a con de cette journee quit
Jeste Queen Elizabeth I's paysens, d'arres Jenvier nisin4s, font face I la situs J.H.;
ce concernant, nous vismer se continua par une recep
rout e n remerciant l'Aen demand/dent des chefs [ion.
clone I A J.H. qui, dens la tion t es mieux raussies ft
efforts
lesade Britannique de ca noire;
parait
qua
Lea
quo parcequ'ils
de son Secretitire- to a la fonle nembreuse gut
laeure courtoisie I cotta en croyaient en leer candeur desesteeux des pluies so personae
a bien walks 01311 repondit It Pinv.totion 'olek
droitmous prlons Monsieur naive quo ceux ci seraient sont fa-tt sentir demi d'au General,
tenir coo poplars en personnerdo cat itablissei%
l'Ambessadeur de bin vou plus dispozes quo Boyer on tree endnosts. tels qua la fa.re
,.
temps quoits statute; merit.
lots transtnettre nos POOL= Riviera Hersrd, qui iitaient Croix-des-Miss:ens at Leo mimes
de l'Associatien et la petite Compliments I la Dirac,
tres respectueux de sante des mulatres, I lour don gene.
'Opaque". edition trice Alma Jean-Pe:wee
at de longfiviti Se Milkies- nor des terra,. (Is no se Pour lee endroits itautres revue
tie
rani
1955; No 15.
Mon:spoil:it et A sea dermal/A.,
t& la Reine ii ['occasion de eouciaienit plus raullenaent
Artlbonite manque
eellaboradlurs.
C'est petfeit.
on noursart pr I t empa.
devoir U.12 preeident pew le acere de precisions.
Les pinks
lidtation
revue
..
A rEcole Rurate
de Cazeau
111111116M324a=
=010...
/A
,
employes pour leurs
La Banque Populaire Colombo-Haitienne ayant fonde une assochtion de see
la
Barque
P
oyalf--.:3u
Canada, l'on voudraii
Zivertissements aPres le travail, comme a eu a le faire tacos rnent
CoIiimbie,
oomrne la Bar que
cle la Banque de
4airoir si la Banque Colo mbo-Haitienne Eli Vii-Z, succurfale
Iterate du Canada eat une succurealre4e la Banque du °Canada?'
la Banque
tette Banque Populaire Colombo. Haittnne dit qu'un donneur d aval ea un co-debiteur, tandis que la
verite
d'Flaiti
reen
di'sent
pas
autant
Qui
eat
dans
toVale du Canada et la Ban qUe Nationale de le P epublique
,
MEM% BE LA...
GLI fawns. Et r on no pent face de cettainet rumen qui
spays go in own pose
!sedition de l',Octavias et den
"scP rio aNe roes
trou
cette macbi ne manquent jameis
Royal Mail ne s'etait psi pr
'lustre pays Reit poursu des mu que quand
teetniejure lea plus modern,. rec.ii. DIMS voulons dire le Te bier lea camas lea mums ere
organise
Par
sente; Dna yeuxi de Tank.,
e
aP
us
do
ge
.e et Hilaire Rebel!r dens des conditions capt}4"'
ilt mat a suoctionner, dulta..elle devrait disputer le TianisAin
de t munecation il seraitcitd,i0i;
rEellement
beau
terrain
au
TelEdiol,
en
appor
.
faut
11
Intim:mat mains rue! parteg qu.
assurer la qpurijordittevadier.rt
I 8 aFtt d eziminer Ili sgelle" de lui
bum pour resister I son em tent 1 ropinionde seines in
a
,,, mendue_commandant militai
,-.41ene Is clomaine de rinrorms. prise.. turtuut lorsque, pour formations; tout corium eels
on
an
point
de
rendre
ie
Te
.id
baitien. re edIRCM. ei VOUlait Itellef lievolirli:elnietuirrntS
L'eaptdition anti
coincidence, cer de.vt sit' tette
ser
laid inopErant et ropinion, eomble de
OMIDee
au
ProLt
du
vait
dans
la
rade de }amen
parfois me s'autoriser certaines coral groupe czi.auste
par consequent miens ie.for aines eireonstanzes
cm si ce cer avec armee. bagages et person.
cue lui suggere.
des
apparences
&
generale.
fottuites,
ou
; i15 tent sous. les alarm
l
deeirait ardem nts.
finaer
'Vita d'une inn:dire
Et nnur trournne pexpii. qui ne tont, en mime, que Talent des donnets informati tni
enr et -a chsparition de Ca- dun chef tel qua B. Canal it
de simples apparences. vien vee:
nal et I, .tffondrement du rEI i (Tanis)
.*.ealita. b de co grim
( em s) avait facilement corm
dolt se souvenir
On
pour
.onnenguiste
tc.'il semblait
qu
ie ut I prapr comma
ttwangens dens 4...e Nouvellm
ma
prie
gull
Went Ete dens l'it,
Pepoqua
des
VEPRES
MACHINS
.qu
a
leselenerne qui Emit, 1 propos ourulacc (ta
Dat.d124ICAINES an 1937 la (-serail. aVCC loyaute ? Ii seen venture quun simple second)
v"216 Per zetee femeuse ma c :ebtrou blerait que Mallet. agent do lieutenant 'reayant comma,
sate Summit qu'il pretend chine
d'autant plus incontro v:Viltateralilitieenna du. mruer le Royal Mail jotat tut rok principal merits
que &availTican Inman fendement:
ra;X
II importe, marine pre, table qu'elle eat instisissabita gee par desI
eahE
dans
tette
affaire
P"
favorise'le
dEbarqueent
d
l.i
(Inland ces vaguet de pro incurs los unes plies alar
i ntercepta plusieurs
ranks remede un moytn preven
mantas quo les autres. clila
pagancles
dEferlentsur
la
yille
i'l, de tenir en regle generale,
SOUS la prelusion de ces ru e plus grande importance
In public largement infonne. at qua It Gouvelnement avec
cha; provenant de- Mode et de
lit Couvernement et la Plum sou service de Pr(Pagaude ne rcre:e.irjsoirioudevenuarien.tt
lui.trieme.
Plis Cailleine:22.d.u!'eltifetecis;eilacelar lugiliticale,":
:11:1 iia:
it
de pratique pour ar me dire cheque hourraela pi::
IIi eat meme prouvE, par run veut remonter le la murk
Mat en cc &Blaine, des res felt rien
reter ces vagues, dest.i.dire persistantes, un journal 1, correspondence des libtreas premiere de tout cat inets
Isonsabilites 4 astumer..
fairs allusion aux eye
II Gamble. en offer., go que ,e Gouvernement. pour osa
nementls trag ques colpor qua anis avait virtuellc merit dent, on verre avec none "
peeler
comma
"Le
Nouvelli
'Arent le temps que
nos peuver
disiderowrit
pis te .. n.a ;am assume ice res tt ;e0srper ersruomeug ell quea ac5eptE le deberquement des la dissidence de Kingstonpuisqut LofficialF., doit etre avant tout intsiniii
c'ett hal fut apPpeleus aauaDeipjaart:re gilt% er
'a changer de mEthode, en. se'Ponsabilites
et Kerkgren," nEe. En effet sans elk. ill
P
r
as
5
a
qu'..
enent
do
Pinterieur
o
a
il
e
nasignaut a teener, en regle ge hien-4,18.
avaient an le temps de dtberNrs'eut pas mine, au midi=
reviendrait
d'essumer
lea
fut
admonesti,
et,
si
nous
lierate. le public informE des il
DO :sans tronsponi, un Corn quer leers diets, or, dens son du grand parti revolutiteenalti
dit.Departe- rapport au Gouvernement de re, frir ree par : renseroble dit
iseiffaires,de la nation qui soft siemens en faisant consult° mierictuu
ne ee
t
cc
que
requierent
pour. Pect-etaFrince, Tanis cache, toilsr lee en-jEr
t aye,I.
:Imam tout lea affajres de cieusemen
I , un pari
dernentiructalsiP
losreumeuars
erne q Is soigneusement cc detail et del,
:to u t la monde et non lea circonstances.
: ayant suetour terularmo
Mali pour agir, la Preen circulaient. Les faits dos saliva par ainsi cos effete de a se
im
qualles,exdutivement du groe
grouper autour de la peer
loureuz italent pourtant ,n,,,
,.nu peuvnie. on ne pnune ja, a beloin d'avoir lea coudEes
'
de patents et les rumours ...... e perquititioni.Ce nest
sno.Enantepdaer Bo! i'pria
se rqounedn tC.
sa I ex!
wen gondaes,
pas cartes la rattitude d'un
leak efficacement rendr le hanches et etre atsurEe
son
entiere
libute
traction.
inope ant ni m
On connait la suite at hornme hostile at qui ent von te cet Etrange Etat de chases,:
aaiis tootes s su.ites de ces -trus
P
4fiticure son influence prepon r, es extoP
'
r P
grace auquel un groupe tout
com
4i
comma' moyen depro un 'Pane Pas trop lointain tes et honteux 6ieneraents. tionnaire tin echec 16rieuz et organise auteur d'un chef das5
Qui
la
Pretie
eat
no
se
rappelPiusgacion des' nouvelles nein montrent que
,
,
, gnE; TeDeit CflOr la. Rive&
obig& de II astreto*dre I car to Is faeneux Couununiqui
Dans I impossibleite
tion. tandis qu'un autre. comb
taints precautions, me me I Pderispipt:Limle Gime vaErnentLent
s'exPlicluer une tell° nigme' tittle par lea meneurs teknels
une certaine circonspection.
____
v"rations
foul
,
'
lee-
.id
1
INDEPP NLIANC
Bilebdomadair e ',
Direction : Un Comite
Franck J. SERAPHIN
dans le monnent
Me Ernst Coula nge
Gerard Reoponsabii
'AVOCAT- -
Rea S. BENJAMIN
Rte,acteur en Chef
thuFaur-thiunntaeobrAdir: !ll.ilpeconFdrereee lea raembres de la mission de lea plus actifs des tiegnikir.Octavia. rendus 1 St The inns. rertait
peak t
aux outrages officiellsment mas
laisserent eller des Kingston
i,
et use autre I Sgt
put:ilia' de
tre cat() de
mutuelles aunt Thum.
la fiontierel'aucontra noire rtcriminations
acerbee
en%injuetee,
Numa
psuple et notate race.
me oa en ze:t
e-
Bcze rejem tussle la re-sponge
lo division alisit
tent ceci explique le bilite de rechec sur ModE tier son oeuvre
de
at
l'ab
manque de libertii
108, rue du Centre
Inertquill
Tel: 2016
reprocha d'avoir man ks range des
a
de candies franshos
9 bees ANL ii 5 lices PM some
chez notre Praise pour con que de decision et di s'etre point gee Beselteis meta deo
Les manuscrits inseiePOu i'''''''''Imgla siderer parfois; mime des lalasE jouer par Mallet. En it services de la elbyrat, poufs
Le Numero
rumours qui seralent sans sumE, c'est eette dissidence transmettre des °Hies 1 Tonle
-. ne 'trout nes rendue:
fondement; puisqu un 'cur qui est It principale cause si.
ABQNNEMENT
a
d
nal no sait jamnie quand non runique Cause de eefirt ecTrYer t per
Grin, 3,00
l'ort-nu-Prince
i.rntreplziane cearsimi
alitts:.
II ecopera en se faisant I'd surds. Mairitenent retourVirovince
Et cc qui devrait mimes
cho de certaines rumeurs;
no serait.ce quo pour porter none a Tanis; quoiqu'aient pu
le Gouverneosent eitsbli, [unser les redeemers libfreus cut ton &caw trer t I Is Cap's;
toujouis pour parlor corn du msnifeste rEvolutionnaire telt: devent laintr le rue.
.
Nouvelliste".;
transfere a. /a Rue des Casernes,
mer eel reepuneebilitein"
enfleEort a Kingsten, le adz violr feral urn e do-, teas lea'
PAme Therese G. PETIT
Admiru.ctrito .ce
Au Parloir Funebre
cc domaine de l'inloema- lest du Costal Tanis Attet, UO3tet t cut Inset's' PrZi
Bloc cornpris entre lest Kii;, ticn.
c'est.a.dire tenir le p out etre le chef militant de leis 0 acci Cf I el butes:// prE
' atue.s de rEnte.rreinent et Hammerton 1
Public en xig.e gemera-e) 5 r vo LAMM, Dealt Vsit DI I
CT IrtElltialli NS on
11-:e
I argecornt infoinne. .
on trouvera
ire in ti iii Ci rtabitiOn lace Vents erriterure der, In
1,
,
I tl
IC et vulgaire de- prtndre Ii cculiteet lath tit icy, lialr, '
ced , 7Pii q0. aural- qua. ditt
cute Ott ortteticnt neve set trim & (melt If raple Telecnol. dens ha conch
Les jolies couronnes mortuaires--
-
K.,
_
,...
.-.4.1,
pour lea tombes
Touteis dimensions --tour pi .1.........
-...........ssza
La cigarette.e Spletdid
,
4/im
tient dicrilee plus }mut, a restore --- lea chutes syent Ete d Eter mile:tent ru 219 ssttz.
tcujours en beau jeu kcur emotes 1 bien de rtver di bre 1879 qui durrera sit paps
fencticrrer at crotrcuiller quer is plus haute situaticn Salmon pent Chef le 23 eat.
des tiitaticns cc. peut.etie possible dens la unveil, arse bre 1879.
syptraiersient his chilies, M
des Pouvolis publics. ridaar: El iairi:rvicte la Freeee, Mullion
,
depuis plus de 25 aria pay sr.
des je env, Et ht,sglolte dant lee illSWICC
Incomparable, invariable, sea tabacs tetnriti psis =et ses lea (Teals) eaveit que B. CBDISI.
atpose
pr is situaticn data le t sye,
!snelloOtinnifies, par son areine at um Rota ex- P"tabsili6f'
Age sit3 ditributeurs:
p °Nadal et Co
at 22
1.141417101512:15
'Ar dee A. lEiDeRLE,
set ssit teujeurs, en unto lions sinericlitrit: *Cartes. il
Aux, suet* du Toe-diei !tart capable de rtcluntr au
I Haitian, on as pent oppo tent 'icon plus que lei, la ran
ter avec tutees quo Ides can Ices foetus du Ponvoir
LA .L1BRAIFtlE
Stepihirtalle
Fut de Mieaolti; t.0
at orrar 115iiiCno
'Ir/r
en
lace,
brentltnier
Piano
do
screesetebnrirITr:
_pf.tr
13:::ntfer
aces trcrttea tcut
au
I, liharta the la, ems. se it 4.110931Elt US It """ "" sediment
tie livtes clsosisjig)
ItneYene eaeloonats, it
stilisfeemmtlas.
Is Supreme.
des efforts Mete
ftstmertaaise: Pt, la doable az
11
(7
"Ir
les Boissons gaZeuSes LARC0
plairigez ies pelvis LAIICO
ananque ue nutuerairs,
Ahl cette_ question &at
gent. Combien elle paralyse
watevent lea efforts lea plus
adevoues. endiguant lea plus
qui- se sont devoues
oaryre dun ard-nt
acceptar tree aimataemasot
et je nie
La ripeave
Nos routes de penetration
.
cette
,a
patriotis
"point
alsereldanee' Pu" gee ce du Christ fut
mon premier sta
retired'
hest Imo portion du tie-
a
n'an"
4".
partement do Nord'Ouest. leebirgantrinen na t admcetailia
me dent l'objectif est de tirer
t
cktmetrifneit
de rigor) ter: Des Eccles et surtout des
LA premiere fois que rat
le
pays
du
bourbier
y ails grand burn. Cc souvenir' est
deblayer lea ri,ssi en re lieu,
pour
beUes esperances1 N' est-ce ranee dent lequel
patauge uulltreft
pas l'occasion at le moment depuis l'aurore
fus ravi rest* ennune calque dans ma.
son inde voles tEnEbreuses de rtgue nombreuses annals,
pour nous de faire un appel pandance?
tad
ranee superstitieuse et °lieu tradmiratio J e me detacbal me"ite'
De Car c rlout S 1111014 une
le ripe ter notre jeunesse Vell lee ci de mon groups nisi p eine la
Gouvarnement. lui demean
On
ne
cadre
de
route
toutelt racte noUSaM De
bon-e s tat't
d e I a Spit tuai
dant de venir en aide g ceux
du Savoir
3
aaste Les piontbr
13
tEl
pour la petit dejeuner: Mdoi. iD
rant
,pas
beaucoup
fano.
Longeant rannue. je ,m. encore tout poudreuxes
.
suit trouvE en Preu nee
pourelftrr
gi et atteludre kaaa
hevauchtLa
suites d 'uns
route de Numb° Deux queLP
maintes batin g+ elegantela deux heures cr afile
i e. 3e me ,,
on
pout
t
DIDd re tout a- ala
vales proprettes, peintes de suit mis a contempler le pa '
Oil en est le iouvernement Ibanez
calculable
avec un peu de
-.
qui
sant
varied
norattut qua j awns sous ltea ,
i
lier mileurs
D'un corresponclant particu
Doane vo.onta .
corneae des appels I des tunas vein J' entendis en
te
cien des finances. awe des U
SANTIAGO *h.a
Dane cc long parco_rs,)ess
. . de mitt . Elles remblent you -igieux dans equel pereititun
.(6
- - . prometa.urs &MODE te tdau de
. - . qut- m driven
e_
Jguisc
Una tradition fort connue S.AAt des grande compagruea lair rivaliser de bien etre l,1...m
. .
.
at ur
d aust even Bodes .
' . y 1 aneter et Clef ccncitt &LT l&
, nu Chill vent qu en 1924A-ors rectarnait des mesuresrendirent
'
do la chapelle rustique . a
Les
unsure:
rite
.
t q ,iu- CD Piagc de I Anse cr Azur pour
Pourtant, il est a newer. pe netrill - . L.0ircian
que la Chambre des Deputes
reappretag fa augrnenter l in le gouvevnment ai impopla ' quer. smon wit hudeur, mats Witt le d recteur m'invita I e Wagner. Regaguant
aen..era1 . 0 Ibauezs one absence d 'esthetique clans m'aeoira
demnite parlemeataire, un lairs que r,iee
ss
ding minutes sprig lea di oat. tout le ,o-a u tt
groupe d' officiers soient entree renvoaa . rat apre on assez Imre entrees denud ees.J'aime ms presents un soloed, me "ea"' le spectacle a' rocourt
mai.
Celuati,
it
la
tate
min tar tortes vague, s
ads yvoir des tapas de fleurs
dans tea tribupas reservees an
d un groupe de techniciens et qu, embaumeraient 1' atmos priant de lire i sa place l
public
et
y
aient
fit
longue
Etait
celui
'''''''eft a du chevaaz I '1"
vangile
du
jour,
C'
went risonner lea sabres pour de jeund militairer, estilne pirate et rEjouiraient la vue, de
g crui.ate crargent, donaaut I
athieu
dana
lequel
il
eit
informer le gotrarrnament des qua! faut un changement to . on respirerait a plein po mpon dit qu'un docteur de la toi taut aux !ocher. graninques.
tal des mesures dans la con. le platten des roses, celui des desaanda i ii. vet error
rivendicetions ds rarntree
cette cavalerie cia
lys s'Echappant de !curs tiles le plus grand commandemene 'ft
Or on dit beauco aa prfsen duite de l Etat
AdanrableI
unr
Deux conspirations de lumierel
tement i Santiago que roD
ammo CHASSAGNE
On dEsirerait, nononedia. nee nemanaligatessossessoneneassa
intend un bruit de sabresL'at A cc conspirateur l'oppose
ante eat mecontente; cela est en eutre groupe bien resolu a on, atteindre la chapelle de Dans PAr tibonite Ia
JErEmie it ler jain 1955
let habituate du Fonds-Rouge Dans cc quer situation neserait pas
absolument certain. Use entre rester
que offjoidie a eu lieu su pa regime preaidentiel ou dictate tier grotsillent de nombreux
dra
a ttleie
de
at
.''e
a''e- a,
.nr s
ce de
pohttque du Chili
'.
dans
M,
'.
qui
encore si grave
labs presidentig, an cent; de rial tel que le president Iba. sentiers einueux comma du
On sait que la C roix Rouge
Quand
humetla, pluseurs
officiate
ge
nez
lui.mame
l'a
exerce
autrecaul
euvr
es
i
C est inhumani
cmy e st, il est as sea Haitienne avail demande au
/Aram oat piesente leur de. fois
Catre. pitai ne B tunett tin S er vice
Cc groupe eat celui des of difficile de eV reeowaa
Nut no peut no pas se
puma leequels faut
eller le commandant en chef Eiders supEraeurs. 11 y a cu C'etait la residence (f ain an de la Giodorio de P-Arnsfe unfit le coeur vratment
re ea canstatant la sitnation
do nutmeg, It general Enrique une reuniorl mysterieure rue caul chef de piquets,
&613
5
Adellecicaon'ilaneitlideancefaireau utiliesvsa°1
Duble Almeida entre Ibanez ral Louis Charles. II mourut
faite aux commisvendeurs die
Franco.
nite
e
r
i
a
Vlli
e
d
en defendant de
su et les officiers generous, d'a au fort
bordade-mer.
els la verite, les
Phalange" de same
En diet cette clientele
peeieurs poussent le genera' pres ce que l'on suit de cette hErolquement cette forteresee D'' -1-1
eztrayons le
nom
as
garde.
c
ad
di.
constitute dans sa glands
Ibanez a en fink avec un par reunioa, emprojet de putsch dont il avait
refuse aa se kis. destine a delivrer Ibanez des sun un des plateaux de Fonda rapport 'ulna fait ausCothi jorit6 de dames et de demoi
lament
de Secours tie Is Croix Roe
du regime parlemen Rougo que se trouvait cette te
Bee getsverner. Le general lba
ge per le Captains Burnett. Riles dolt, pear uric pitance
forteresse dentJeremie eubit rapport transmit par le tru qui. eat resters secrete tout
nee eat somme de preparer et mire aurait ete Ebauch6.
Frederic° Gienza um emi it bornbsrdement dutant des
enqueteur se pour 6clieppeg
treafieutet un coup du Deux
eheu'ent du SIPP
Daoembee, et ao passer du rinence grin de Is droite iba nsoie,
prescriptions de la loa
"Route en ban etat.sauf aux
alEgligeant It chemin de
au risque de s'etre vu lievo
time Presidentiel a la dictate- niste. qui appartient a la
conspiration des vieux gene traverse conduhant I In Eh* 30 cu 40 vied' Pr" de Mega que, se tenir sur lea jambes
Are.
Ceri;e5. u° ibeulewera dc huii tissues du matiu a ml
Les antis americains du ae tau: pouvait, ape's la rear- peat, je yews espErer que 'du
d-vait eta- contrale pour at tt uC 4cuz taLuica a clog
astral Ibanez lui reprochent de Ilion, &mei des precisions Us ingenieurs eontinueront qui
Eviter de olus ?raves ennuis.
estnyoir pas in excrete ferme stir le futur gouvernement de l'auverture de la route real Du Pont Sanaa jusqu'i la Inures de i apres-midi.
azient les prerogatives du pou Dhili. II ajoutait que cc gou ligne parallele I cells de Bon mer. Is surface eat inondee et Tandis que les patrons fre,
rn
dispoeerait de 50 des dans touts sots itendue. reau continue de minter et pretaraent sun leur siege, ler
voir. On admet rase le gene verneent
nal Ibanez a au eviter que le million: de dollars dans rim 2=-1 le :melee elle frefurque envahit les terrains environ cigarette I la bouche, cx tele
/poi
mama curs e
Chili na rie tourne vets u n e mediat, et de 300 millions de pour toucher le grandtchttnin nap1e.pboieuree maisoos
que Calculate toujours prates
peditique tconomique differcn dollars a titre de prat Pour dens le voisinage des hetitiers soot sous rem,:
i sew, survedient lea mom
te de dile qui a fit6pratiquie rEtablir in situation au Chili. David Clerie.
i:iuei,i
' llb fort ectre7pntittilee5p°:10 circa
Kien ii eat fait cependant.
faits et gems de cee pate
Et pourquai ne pas aspi
ausqu'ici, quit a notamment
Apite que lee mines de cuivre et le general Ibanez a bulge rer a graver la !Grantee pour babies apres leur &Prat. St VrCE edIPI°Yee; "OlaVe5 d'un
nouveau pure.
D e soient nationalised; mans stir le fait quo lea grandee arriver car le kite?
Marc in' a bit.
In contradiction demure en. compagnies ne sauraient etre Strait cc le roontioule de Villard et urn autre village Pourquot pas de sieges pour
tre arm agitation ouvriere meconteatea d'une ',Relation Clement qui are atera t nos ye eontosocutsol'neraoutcirkplepterrnuenti.ti.1 nraInt
commis-vendeura
qui pour,
biro
sans cesse tournee vers la as grace a laquelle Inns profits leureux ingfoieurs .
at &piercer it tar
im OB pas. C e montieu La et Roy; prisident de le Croix; nate de rachettut? Le fait
lisfaotionades reveadications, sent mind elevis quo Ia.
iN
at its aspirations des grandee rais. On
seque
demande,sau
, au tree, avec un 'minimum Rouge alsisienne entre/Nat Dour eux devour I se tenir
Ce
pease
a
ee
tes
ament
compagniee qui cornbattent la sujst
Mc BauLac, iambuses &effort' s'effairEerent "wine egalement, wed, edi matin, Bur lea jambes, du :natal jag
ademagogiea et qui estiment door -des U.S.A. auteur lea mute de Jericho au ion di" un vol de reconnaissance dins qu'au son, portal constituer
a
de nature a atti
que le tueilleur moyen de corn d'un cue revfilateur Bur its t cal ettes istaelites.
on avion pilote par le Capital une reclme
Its
battre l'inflation eat de ale. activites diplorriatiques, at
legume
I
plus
de
mine
ne
Matgnan.ICI
er Us salaires et de dimi dont lea visites trout fort re
rn
Ce't 'L on fait analai
De l' ensemble des infer
dans In capitate mitres le. plateau de Came Truer lea depenses de l'Etat,'marcluess
, c
ienne
Is vue s'e. mations fournies par It Dr . ot inbumain devant etre reme
four
Sanaa
d'oat
notatmesent en raduisant le
.
. plus bref dElai vui
tend a de tree longue dielon Roy; il resaort que lea aouvel die "ne le
(Extract de ie Ti,,Vrib'
ware riss foactionwires.
lea temples consequences qu'i
ita
mu.
dens
son
knmen
Us
at
seralent
pas
aussi
alar
Jorge Pruitt, amine teehni. des Nations" 22 avrit 1955) CS. etendue, nous aaaPatait mantis qu'on pourreit le croi petit sntrainer pour la sata
t6 do nos braves travailleursa
°ammo un Yalta miroir et re.
bee organismes intEresses
.La lane la plus daage
nom parait tranquille comae
officietz
chain:,
ell.
l'Atbo.
Salomon
r
.....
e
hil.
It se0 Freres
our von cadeaux de toutes sortes n'ott
lee, Lee note de Cored returse,y_ltsona-nt oues aer:ble Peuvetntils nops pr:ter leure
ruefont qu'iln touts A is suit. a ..eii. ae Re it atai ier o c co rs de Ce- Cat .10, et
'na '
vault, autres commis Yendeure
Freres du Cayes:nines. on dieting" PA:go/y:0d oyartout
bargee dent lea conditions de travail
g.-he
an
:a
e
'y
tres
bins
rue
de
la
Gonave,
o ant es c empl,et les
qui satisfait les gofits lea plus delicats.
bfiez jamais de passer chez Russo
soot tenement dEfavouhles
t
de Port - auPrince . masons avoisinantes".
V lein, on
Et, surtout sn'oubliez pan
a que- o-',/,?
, 1a ma a Plus
point cendae, 'En concluzioni rapporte quattendez VOUS pour
Pentres
*-.:---,
son qua a la speciahte des article-.,-,Tels kin_ a perdu dans le brouillard quo le Pre sident de la Croix wyndiiitier?
Rouge Haitlenns, la situ&
montres, braceIets.naontres, rseit4
e-1 certain!! Vette menace
iacer
d tion ne seciabis pas carols. ,
e
t
qui/dile,
et
un
te de toute le
I
a so
'cue 'le
en tam., Pengent tie 6 e (reale atteint un pelmet eritl
sae hi jetszkatex print insbeAttalbiess.
Cubs. Mai. at avt; alus d.c. %tit/W.;
195i.
Ya
.
em 21
I
le nom sent
Lefthum BA_RBA_NCOijler.
.....,..n,
Fir in etee.
+Capita.......lar
( Institut Francais
d'Haiti
- de
Grande seatic;;*
-es sag
eau
n'avait pair" brigue In pre
Itk gel Tita Wen regei
raft Sa la Heat Pirpi t nor a violer l'itElque di
sidence; qui Valiant acce P" brie per to vision de tons let Isur prcfettlou; a prostauer
prettendeit
griffe
qui
su
projection de films valt in politique' de Bovar; tee dens l'intention de se .arurnalietes releguis dans lee leur talent.
un president mulatto q ufe la seer mener par lee mu
sment if° iques
res intelligents et pat rio gCotes des dictaturee de thus Le rapport de Mr Jules Du
out donne ce qu'lle d
L mer d 7 Join prochai n, leur
Le
mandaiertt: in liberal rega tes, qui avait conserve tous ces organets &informations eup bale, President du Comae de
a 8 heures du sok, dans rau lite, la fraternite; eest.a. les ministres -de Riche, qui primes,
la Libel.* de to Presse souli
ditorium de .TInstitut .Fran dire
le terre eut eta adoree se montrait plain de dela- C eat l'occes -- on de stigma gne cc pEnible Etat de chose..
.ves(Rond Point de la ,'Lizette.
d'eux, soutentie par eux en rence envers tcut le trion
Ds ces conditions, rex.
de respect en- tiler. une nouvelle foie, to0 i.reseon
Cite do IlEsocuition)aura btu vers at contra tous. Riche de. penetre
.Quatnime Poirvoirib
atteintes portees con
Constitution,
de
tee
lea
la
vainquit, lea rnassacra vete
une seance& proiection de les
rnourut. Laura coleres; lets,. reconnaissance envers le tre la .1.iberte de la Preset. reale tine ironie terrible: Ton
films documentaires scientai rancune, leurs enfantc les Seat
n s pet alui
sre le Pro et In dignite de it personne tee let atteintess toutes lee
s it die humaine .
detainee particirliete ziirderent" page 232- Chose gra mme rquiurvera
clues,
contraintesi dont cc "Ronmule La presse fignre le quatrie your to volt ging, sent con
anent aux professeurs et au curieuse d it Janvier en te par la bourgeoisie
.
qua d o n- e rr aux
chants de rUniversite et des tournant son livre a in pa. tre plut o-t des
masses noie me pouvoir. Son prestige, else Mires an; dispositions de la
classes superieuree des itablis ge 265 nombre cre enserva tendances
keit la risk tde quel- le tient non seulement de l'in °Dgcleratictn Univereelle des
teurs
haitiens
qui
out
tout
ran
sement secondairce .
dens resprit fluence qu'ifixerce
elle
cur la Droits de l'Hamme.t. Annie
A gagner avec la peke tout clues hominesJanvaer
1 dla mane des lecleurss mass onto eta le devoir de chacun do
Au cours de cette manilas it prendre avec la guerre in desquels dit
i
p
ii
,
e
.
.e
age 233es prejugs
t cl'
t arion, let henries suivantes testine,
travailler tu triomphe des pas
re de I e4.pritli d indepenianee
etroltesse &esprit, gulls se l'ancien regime etaiant en- et d'objectivite qui doit mac cipes d'independance, d'honmeront projeteet:
laissent beriner; leurrer par core vivaces, Csa hemtness) BIOLOGIE
netete et de dignite qui dui
les arguments trompeurs la "'Mutes scion Janvier eeriser ses demarches.
FRONTIERES
DE
journalitte,
l'A.
vent
Dans certriins pays de
que lata servant dans Pone perm, les milita res
,.
.
- sans
.
erg merique, &Timed,: d ailleurs
_
bre qu 1
Lncien MONTAS
film du grand bialogiste Jean sants le; sciquut se I ss esPohnIr eaeu sPsei comtnra erc:atsscauPidie4neeterrt dans le rapport de rAtsocia
pour our,
General de PAsRostand, consacre a retude rnouches du cache dens Pop niteux,
z.s.
Secretaire
de pr
Pemportait stir tion In eramtricamesent
Journaliates
du cl6ecloppement embryon position qu'ils 8 a n t ennu personnel
ith. sociationii adies
cella
de
in
patrie
deje
mu
tr.
des
journalistes
tiens.
,
tes quand on 'Les a pousmaire chtz ramme et ire s..
Wee
et
troublee
cheque
wine/nits
a
atteind
e
et*
rr
1,
ses an pouvoir.
I ea Correspondent de PAssocia
jour depuis 1848 eurent le s ous enapire de la eiokn.
Nertebres et aux experiences
I teramericaine
La
natten
hattrenne
se
tort
immansa
d'egarer
la
en vile d'en Precieer
ce; ils sont parfois amenes I
Presse
ra
hearers=
lorsqu'elle
se
bourgeoisie
(de
l'epoque)
is mEcarnarne.
to
pais-ble,
paisib*e
orssur
ses
vezitables
interets.
'Reaheetiotide coupes
qu'elle sera eelairee, eclai Les rens at lee entree ne
histologiques''
rest le jour au a la
politi voulatent pas d'un presi
film Sur lee techniques moder one sentimentale, coneerva dent noir qu'ils disaient
ales de in preparation des con trice des causes de conspi ignorant. Soulouque WeGirand Rue 128, -Phone 2324
de anus deetin6e a etre rationis, elle priferera la po vait commis aucurt mal
OUS trouverez : sac d'ecole en cuir soulters Stran
scientifique, celle avant 1848. Quelques mule
gers pour fillettes, gargocnets et aduites
liti quo
tesaminees an microscope.
qui
tee previa-at elle sera tree mat habiles voulurent
iiSouliers Clasten ; Fortune. Etonian pour
'Substitution du noyau riche et respectee le jour pourtant qu'il cedat le
hommes.
Recordia
oullers
surtout ou ells fern de la 'teuil de la presidence fa is.u hottes pour gargonnets,sandales
chez les Amibes.
Ferrneture eclair` 41 36poucea
lObservatioes cur Its Amibes* politique democrat quo de un homnae do Ieur choix Sockets Galatea, Chemises etrangeres rrow Craeatet
1.politique des major:tett ba erurent gull auffiraiti chaussettes, fifouchoirs, Fardessus; Ceintures, Ombra
0 Cery)c 11010du Triton' dLaznterets,
de a polite:me d un emeute pour renver les, Culottes 36 1 49. eouliers Tennis at eouliers di
Ces trots films ant ite du plus grand
_ nombre. nor Sou'ouque comma on bain,
lee Professeure Hors de la, cc sera tou oavairt renverse Pierrot. Ds Chapeaux de lame et de paillspar douzaine, talons etas
11;ournEs par
ompeient. be en firent molten en caoratchouc, lacets, boucles pour scalier par
Comandon at de Fombrune ii jours le gachis ou memo le
rinseitsse Pasteur de Paris chaos la stagnattonceu m.-e- la cradle experience a douzaine et par grease, Corsages,jupons Nylon et lames,
!curs depens. L armee, que Twit:ripest pour affiler gnettes 2 lames surlisato p-dur
dieoratoire
at cm chin) ,ccn me it recul.
lh
Pierrot ayeit ene contra Sul
*acres I l'etude de la vie de
En Europeon a beau sontenait Souiouq tre Una ne,annea
ha cattle, its constituent uric coup critique. rid subset ei-ntative insurrectionnelle
anagnifique realisation techni mime, Faustus et so no atte it Fort au
t et l'autr iis Ayr,/ 1848 fe A rorptce le 16
c (clue dens lc clomatnc de to on flblesse.
ont euLit/
qu'un tort: celui 6 touffee. Les villas du Su
tcrocinematographie,
GUY SEJOURNE
de- n'avoir pas dare, page s'itarit agitees ellei aussi.
W GEOLOGlE
266. Pour fonder un empi sallow:1u, en penonne p r a Fournisseur aupres des E:16pitaux et Pharmacies Pour
to durable il faut etre I la nant Its cornmandement de
'LES VOLCANS.
so haute ptirete Scientifique.
film de Jean Or:el, proles foie un artiste ct un horn son armee m t a in 'team
me
&Etat.
Fauetin [as-les turbulents de ce defier Fournisseur atspres desvisoinduetriee pour on Haut cam
scut au 'Museum d'Hatoire avait 4it des Si
de tame it qui ,deposi ennq atas,
payesns
iNhturene de parts.
.
.
petits perioprietaires, je,1 3 troublait, pare ysait ha
demerit,
projetees
peu
Les beetles
va t cr une trenta n e e
oxo
t="te
le
BePublique;
vent intereeser non seuien3ent naafi:irate aux norns poen se:
la tn.& Fouraisseur enures des Liquoristet pour it givalitt
titers es noire
dee professcurs et ten Etu ques et sonores corneae Jac me formdefiloyai
insomptrable
contre
rd.ants mairetousceux qui. par cuezy. Leogane,nobleTiburon quo
1.11- C
V
Sejourne
et Maurice VAbre
netocm; p3ur one
Pell
tree
risrs
and
tea
premiers
se
GA1
Veit Pereonnel,sout sautes par meabtr se main vlgoureute m ntraient mecontents de
lea questions scientstrques ,
u e, son empl, sa clemenee envers Las se
re lur out pant etre surve conns. En un mot, il fit
biologique.a en particulier.
L.1 entree eat entierement cu. Tout au moron, ii cut son devosr de Ch f d'atat
dure plus de die ans. Em)Farmin de son ate, repro
ELECTREITEELECTR ONI C
, tout cas, cette nobles s se cha st lui aussi
Soulousee
0
ra t dev:nue un puissant qua, tournons son Here ae. Elf7) STOCK RUE DU FORT PER
S amedi 11 juin a 6 heuret facteur de civil nation On a page 99 263 qu entou30 du soir,la Section des Spec dot savoir quo Christophe, r6 de min:acres noire non eloteurs Diesel 'Enfield" refroidissenaent 1 air de
que ceux qui
tacks cif:obi:pies at culturrls roi, Pestion et. Boyer, 'nerd moms eciaires
Electragenes Diesel 3 K.W.
1 vie, ont cree
ro uvernaient sous le none Groupes
de l' Institut Fraagais presets ' dents,
essence 500 - 1000 Watts
,;
ti
Haiti
une
veritable
aristo
see
quatres
derniers
pre
tra
ANDBON4AQ
UE1
.
Moteurs a essence 1 1 2 112 H.P. Marque Ici1Enfiel
te: "
cratie terrienne dont Pin- deceseeurs; 11 aura t di pro Generatrice
Marque 'Leland' 1 et 2 112 K.W. Monophse
gedie en 5 odes de jean Ram fiuence a ate grande. Bien fiter occasion pour rrauser
115 Volts
daisies, plus ins truite
' en favour des masses des to :6
afe-aver:
z re61
,
Moteurs
Electriques
marque 4 AL LISCHALMERS"
enrene. propres I lancer le ELL'. ii 20 H.P. Triphases.
Denise Satires: Andromaque dant ear see tercets
i
"tel°La Imr.
e.
Pyrrhus
me
dans
son
peup
a
halt
en
cans
la
voie
Garcia: Herrnione sere au noun des richesses "
J
Moteurs Electriques `Wagner' de 2 1 3 1-I.P.Monophasee
page
progres. Lt a
d:
all
"divers de 114 a 314 H.P. rnonophases
D enise Leman
'
avait consesIle
aux
hour366
F
"ll
lout
rtnin
ecr
t
en tons genres
Oreste
(Celia Resit :
de s' atabl r sur leurs ler 'plus lo in et reconaitre Materielelectrique
aurvolteurs "Acme" at `Stancor', 350 it 750 watts cora
Cleons
de srnliser quoal
gteer°rie s au lieu
Alice-Vatoo
re de Soulouque plots avec indkateur. redresseuses au Selenium.
dons un commerce sans all a au svi utilite soc . ak Chargcurs pour Batteries pour 1 it 3 Batteries
Cantavei Pylade
,-,
faisant
e ever see quand on park de i Ernpe Lammas redresseuses pour Chargeurs
;
ut pn, ise mentr
Pa et :
-imone
S
enfants en Europe; entrant rx eui r Faustin ler In chose pompon
phoeni
Centrifuges :Allis Chalmers' 1 1 3 pouces
Edner Pietre-Pitul:
elle eat gal
I idea, &est a VIE:alines a bras pour la fabrication des blocs de cimeet
au in
Parkulant'
Saute a qui
I...as_
Gde . de
Entree generale
nation, lue cut &par qu
naascarade
lit de no Lusts-aria electrique.
Ganes en yenta it 1 i El gne bi.en des
rnalheurst
tre 'je une nation til vele° de eiccessoires pour radio et Electronic
o . t
reu"6 porte- a' ee*0quer pout
i i urope civilise°.
4,tit Francais
smplifIcateurs de son I Haute Fidelitet
Haut.paleurs 'Jensen', University', 6 1 15 peaces
p lus summer-a .
'
Ludovic
Morin
LACONIBE
Imprimeri
Pou tomes informations, veuilleztelphoner au 3373 cas
l
Au
Lets
do
cea
an
rave
- en
ecrice I rELECTRA, P.0, Box 642.
nant 1 la page 233 du livre
de"i- A ction
di Janvier."soulouque qui
on paste ELECTRA Rue du Furt Per. Pert-au-Priu=s
73 rue des Fronts-Forts
jl
,
1
sun e te e
ii
debenuialistee
,chez Hermann Gautier
's
Electra°
Fritz
Litn-Claude
00.0% etre plus lentement; mais
C
13I-4 E=131/0
kn kIRE
Mercredi
8juin
varri,.....asSa.aloaiwg
PORT-AU-PRINCE RAITli
lere AnnEe Ne 66
Iwo-
ditnanche,,dernier contre dndependance4.,
De diatrible. da IriRNARD DIDE RICH a paru dans cHaiti-Sun % de
demande la fermeture 'de notre organe.
.-..."e3t to at jade 3i le drole n'a pas
neo-zelandais
prod'
ain
numiro,
naus
matcroas
sous Ies yeux de no3 lecteurs l'articIe dujournalistes
- Diet nitre
haltiens..
s
l'aatbeatiq
les
gab
33
AUK
d
?
a oil 'it es p':e.re p reldre des
a %t
; ta
L.'"editeui de <cliaiti-Sun2 n'a qu'a.attendre...
echod
111
E,nquete
i ne,
l'inondation
Est-ce notre destruction parleurs
lite pour ne plus
Litdantestro:I.Lt!;?!
re
SOCI8le
sent domeurels
Du cyclone Hazel, nutourper.
Tout au debutde la se
;maim/tables.
le
t
rappe
ero
s
non
Initne darrilare, notes coo tre pays imedere len bien quIei
line
note
de
samedi &UP
Qui ne se rappelle les drama dichirant de MA. nier de (*La Phalange,.
wek
-fa re `Le N ouvelliiste"avait long at desagreable solvedee
eel=
en
Emie
s
ez
eannonce caramel conskitten !lir. Et si Pouragen propre ravages
OU qui $est restea e
once qua la rcotte tuna*
F
pendat
cls
iongtempa
no
prob
eme
qui
recut
le
fa.
envabissant
slit
re touchant a sa fn en tt
ce des vaeues de rumeurs ment
au- jours tclute la Piendra eu vant la conscience des 5 e ritoire
voisin, plusieurs mom
=registries ce jours der- mane nom qui fdenitnotre
Cul
de
sgie.i.-pour
no
s'arre
de
la
Aa.
Police
avait
jourd'hui
parties
la
villa
manta
pensants
:niers, qt.1.1a
tames
crouveiers agricoleiteportes d
Qiu,Vcan; plus speciaternent cl.- ont regagneie
aerate trolt propagandistes, vocabulaire cause d'fmmen tee qu'aux
.
l pays
Post
au-Prince?
da
la
eoneience
de
ceux
D,aprae
notee
eenfeam
ie
enten
sea
degats
our
tout
son
pas
Le Doyen Jaime:t
oublie
dija
la
vent
ondations
gull
peut
avoir
in
qui
revenait
n,.
Vsnl-tiative
catholique
at
national,
tie
Are qua par egg troie prone sage lee
hi.toire du per il, entrendre
le.sauvetage enquete sociele a Ste m
pre
a
versa:mos seri:sees, la Police prevoqua, par suite de o dramatique
.
'enferene
in
niel
de
am
tom. so
na
DEparternetat
plu'es torrentielles
es
vette
par
Is
m e manquera certeineent
en
I
eePece
l
cedia're'
du
roe-rne
11-iirigtn"
jours durant, en dens le batirnent
cette Nation et du Travail an vue de care
le as de'retrsonter a la sour bent des
d e toute nourri d
Rouge Hal troler lea . conditions de vi,
cl; la C
a
ad qui oceasionnerent de plus im nom; prive
-oe de 'eas propagaes
fois
vingt
cerxa°?roix
illusieurs
menses encore. au point tune
et ks traitement de cos tree
cetirs ces jours ci".
a nt Quid
,
..
"
demeurerent.
quatre
heures,
dens
ratten
er de tauten vailleurs durant leer Belmar,
le ce; troie props que ces &gate
peel
t.2..e
Cruelle. lequel ces aut-ii
regions
devasties du en Republique Desalinized!,
et Pon peut n2firne dire .bto la plus
e
gandestesrretea
eltimen t se trotivant erigle
terriblernent
frap us
at
be entre male e t milla rani Sud,
azel, enc.Arearnent
Ink
ii ,
ief
Par
H
ne lou
'V
est lk tine
sonnettes e t ca h ute s emp or favers par une cors3ugaison tiative
du Departement dett
tees dens les eat= de la sinistre des
eaux
de
mei
esper
. eat:nordista' Travail,
ne
Croix-des. Alias one?
elle lesat re
et des rivieres
sultatts
Toutes
les
riv.kres
de
ces
'`
par
des
de
OSSIOS
r
.
sereeet
A.
I enquete
. g
du Cul rement
reg.ons de la
aprais
,
pluses incessantes
ports a la tonnalsaance den.
sernbiaient
avoir
de
Sac
I
M t"- ragie
.
41)
public.
Iin,
n
-.r.s
le parti d'abandoner
iae
7
0
1/
1
emarche de
lodahle
Plaine
Cs
Communique de 1 Assotiation des
Lettre de Paris
Journaistes Haitiens
LJae dernsrche de l'Association des Journadistes ea faveur de toute la Presse Haitienne Aotenor
'donne
celui
Firm et Louis luseph Janine:
ft
Co.nite.Directeur de avec toute rattention qu'ellte
qui leur eta,4 commun
Jou'rnaliates merite.
Le
Assoziition des
A
Le Comite Directeur de
diattlent est h anew, Tannini
ai a totrepais aupres 'Association croit POUvoir
ecer
JAssaziation
II
Suite Voir notre nunnery prAclident
\) Maio qu'on eill2 au fond, au Wane. en te tenant nonter effacer lea tendan-es °mutt
lettuce qui tort cane lea
lee vingt levelling upwards cornme
at eat set dingeantvs. to tire Pert.
ele sent tee amtricains.
1-appui le plus total de la Pres ocinncivearnaraer dd:r130aniter
btu meat de dissoc.ationnetionait
se pour fe.tre a'no.itir sea ela menu aui to, went la nation& fut pas ties' sous La to
Otte
De
Page 368. Le mal du gouvet
t.earche,
lit haiiienne a force de se chi tale de 5..oukuque
use mains un pas constdera net:eclat de Eouletquc ftailt
intellecrueslement
i
i
fErencier
Lucien MONTA3
par un ble enticr. noire at cou'a re: d evoirterropelerbmiustse dreza.la aluz
Secretaire.Genexal de I' Assn et Econorniquement Prtificiel. subtseant ensemble e sane die ,.
moyen purement
c'est.i.dire per une !Election traction de clesse, to compres
cittion.
administrative, Il ion r_olitique du regime im
C..joint le tezte de la 1.1-erapurem ent
<l es autsritts compttentes des compter, en l'occurrence, puts
(demarches pour faire lever Is cited s-agit de I' interet ging
late dont cut grey,: le papier. rel de tons lee journaux, sur
'
entre
acme, d lessoll, le tette de
t'Itiettre 4u elle a adresste
A 9ette f 1, an SicrEtaire d'E
tat` du Coin nerce.
Les pourpsr are aunt en bon
n vote et lee servicee comp
366 367:
Ilia° inaissana 1: tnen- au Sectetaire &Etat du Com etaient arrivEs a un Wit de perselee peges
en retottnant le iivie
de la rEponse dissociation &pennant& atauras
et
fo le de Larequete du Comi
dtve de Fumin la page 367 qua
te Diecteur de l'Association du tvlinotre Fombrom
imeme perilkuse pour
loppement national. El etc& .trouva t. souvereinennent at
is Jo -In ist:%.I ant accued
105'
je fevoablears it et t etultent P ort.au Prince,
Ie
7 mei tern s quo to mouvement Ega lattraire Is defErence
P
. fen& que
1652
lisateur vita entremelett lee l'on rec.emait en teveur
la cou
grouoes sociologiques sinon grands digniunres de
.Ir
t Marcel Forabrun
pair
de
so
rnejestE
la sang. du moms per le rcone a
Seertteure &Etat de is prisi psr
tern Erement moral rEsultant qua tout to mondt avast con
Un
Un confre.re
en mu
(rune Sdacation soignEe, surd nu comme to bovhomme costreconnausait cepen
bien chez Las ups quo chtz chi,
En les Bureau::
C est avec pine qua none tVlooneur le Secataire d'E les aunts. It fallsi crtey per. dant que is. contramte que
wrong en eg ,tre la triste tat,
mile, noirs le sentiment de Idessait le people hatitien, ( re.
nouve la du daces survenu
eta F ance, earnedi der
n or, a l'age d 74 8.08, de
Medame Franco so Le Pen
no ; mire du iteverend P.
tour de "La Pheleneel.
Lis obsequea oat et5
chantees her merdi.
`'Indeeendants" pressen
te a ta fa utile de la Wan
-re Le'llennec. Almaistra
te , particeLerement it son
Pen
anode; s,I.Fringo s
nee at a ges enfants, se;
t, 3inceres canloleances
dent= or du Comm ace
l'horineur
L-d bittiatIU
s'aggrave dans I'At*
bonite, dit
Le Nouvelliste-
cList en nous beeant sem
fourniez
par le Dr Louis Roy; Para.,
dent de laCio x-Rte-ge
tienne, qui avait servolk
les inforIT811Gril
lee regions men/Kees
pan-
lea innondat ens, apr1
vol effectue par It Capital
ne Burchett du Strvice
GEsoderie de ristirsEe 4-
mer)caine, qua noes *veers,
noti e riott,e.
sea eu I ecrire
leur valeur persolnelle; 'cur ve atteinte, it ett vrel.
"Dane PArtibonite la situn
en me quail dormer 'Insurance qu is sont sentiments demociatiqs.es et 1 tion ne serait pas si grave',
J ai
de bon,
tat
Nous demons dim qu'il,
tE de Secreteure-GEntral de proores estrcer e regal du tee id:lutes;
de
ttmcigner
des isien lire It cornmunicatiosk
l'Associatton des Journalistes mulitre on du Wane, on role obilgation
par lc dIPP
Hatoens
soumetsre voIre social suptrieur. Une telle Egaids rtglemenaires unarm transmiee
notre
confrere
!'La Phalan,
lee
duce
et
Its
cosines
a
peat
baJte attention une question transformation, [slur etre ab.
go" de semedi deenier, tee,
qu'ellt
imprint=
a
ez
de to plus grande iniporteace solument heurcuse, dcmande. newel
informations obtenuess dee;
pour mitre Corporation: cello rail etre ace .mplie sous one beaucoup de ge es accouserres Dr Lou's Roy no noue pa
ra.esalent pas cons.cirdee art
iu prix tree alive du p3,1,3r- snsonetion seseetiiiq ue et re( a mEptiser eystmatiquernert
parents, des hebi tierement avec le rapport
n .e II strait necessaire, leurs grandedeference
Journal.
den one presonte nee Ir Capitairee
It est I penis utile 4e m a per on sob censtariC crelever Odle& de heuterritzit propres a
5wk Nate Rasa
maie.-re
et
trative,
to Ix* ittiqu'ese
("ID eiliDa Asita 4i,
1
tatuts de 19 ssociation des
is Haitiens
41 ournaltes
°
Burchatt au comite de ger
-e. e.outs de_ ta Croix .Rouge Hai:
teenne . Mais s".a
chimes consta tees au
'.
curnalisme
demarches utiles.
,
-
t de
gsslanCOAnna
a
Art. In. II a Ite fan souslecontre:e du Cornice. 11 I l'art 3, cletnrieme alio & et gemination Ge libeete. sure advaiov:tss Ili fset ientcutal etpapirardedr
ail Portlau.Prince le to Fe conuoque 1 l'ordinaise et a gulls justifieot par ailleurs droit a one protection effects obseevateurs different*.
Lea nob
J
0(D'
explicable epee
iid
Viler 1955, une Ae'ocia o d l'rxtraordincire- ComitE et As 'cu moies tip; a t. rxt r a delve et Energique de l Auoc a eat
de ces dernie rsns.ls as.
aetif et continu, Lion. laquelle devra. seine cl. tog
Itiornee:eASSOCIATION DES semblee GnraIe ilveallel la j
trouvant pas tout-a-,g
Inc imam. entreprendre toutes concordantes.
'HAl. striete obseteance des statute preuves a rappui.
3OURNALISTE,5
prendre
Maas ..Le Nouvelliste"dse
Art 8. Le SecrEtariat avi
et to us autrts regiments. iii
se de in demande, Is commujoutes _mesures commandees ce mime samedi dernter
en est.
But
eue Isquel eat un journa/ .ds En cat d'abtence ou &ern niquera to Secretaire.CfaEral par les circonstances. en cute
d
'
o
Art 2 Son but eat : pechement du Secretaire Gene avec toutes lee ieces no sou de fake cater l'abus , b so r,
81- ,
nie la liberation du &term: langsfietIqiinoup,ipueosastu6udi,cfiel:laali:umn"
entzeteuir entre les journa. rat. ie Comite Directeur dad Lieu.
du note deiarti
ragigeyeque iee
Ce devojr incombera it une
'rates tent de it Capitale gut gnera un des marbles Pour to La &made reconnue justi
dana
fiEe . It S ecrEttite General ID 1 Aesociation; que celle ci soit situation s'a
Ale la Prow:Ice, des rapport. reraplacer.
Au sae ou I on des mem vitera it Secretariat a inscri touchle du fiat, par la corn l'Artibonite.
-Uses cur 'one consideration
Et dens tins; milnehattral,
eat sine estime reeiproques te bate du Comae se rendrait ra le nom du postulant au Ta mune renommEe ou tout autre leetuDogyrecrLaisspernetis
lama constamment atadessus coupable duce haute grave bleau, de I.Aseociation et a rooyen d'information, direct
a. toutes les divergences pos dant rezerciee de ses fonc reviser que sa demande a ete o
atm:inst
Dana la note sua.dite
kt. 16. Le Secretaire Ge
etibles &opinions et d'intE tions, It Conseil strait auto
deei
-, on lit
Le Secretariat I son tour, nEral prendre lee nasure, eau du Nouvel listarise I pourvoir a eon rempla
tte-tts;
eaear"
eelsfins
Ed) de dEfendre lee int& cement par on vote pm I it aviseraar 6crit et a tents gence qua eimposeront et con Phrases
PlLss eaux du Dairies am
tunes, le Tresorier. Le 'e minent 811130 alai le ComitE aertue
%Its de la corporation et crux majorite des deux tier.. Si In
a monteade la Vallie
at aes membres on cc qua con faute est &me sneak& excep nom du nouvel tnscrit sera af 'qua deeidera des metures aEfi
lee
sont striate
teem strictemene leurs activi tionnelle. le Comste convoque- ftChE dans le local at publiE nitives I adopter, et -le as de ll'e
echfiant oil les chores affec gement menacee d'inondsa
ra ItAtsernblee :Anemic qua se dans In Neste .
'srites journallsfiques.
,
testi-mit des, proportions in
30) de travailler act pan prononcera cur lee mesures COti8afion et
i '" tine inspection de !tee
p
susension
quietantes, rAssembli- e -Gi-n'Itiza de it Freese en dormant a adopter. La defense sera Lou
.
rate devra etre convoquEe partie basse de la plain. 11,.
teralleeci, la place a lumens jours valuble.
'the a droit.
Les Secretaires cont char Art 9. Les cnembres ac cur lletua et a - l'extraordi revile qu'un beeches s'est
produite au Bac d'Aquirs..
, '
ges de recevoire et d'expEdier. tifs de fAssociation verseront mike.
he
Composition
Pendmt
°a travaille
la correspondence de etissocia es.maios du Tresorier. one Assemblee Generale A
brown
and Root,
village
Lion. de batir tous let proces cotisatton meoeuelle de deux Att. 17 Pour participer du meme nom
a est inondie
Art. 3: L Assoc aloe verbena gulls devront regulte dollars Of. (2.00)
in cantle de l'Assemblee GeoE et lea maiaons ont Eta Ova
r.e.at coestituee par 1.univer Ratite cement soumettre a In eanc
Art 10 Les membrer qui., rale, il faut etre en rigle avec ouies"
'
rdesjourba'ittes laterite to Ta tie!) de qua de druit,
pendant 3 moil, n intront pas la Caine, n'etre 301111 IC coup Ma's on ne deplore hem
ernent
jusqu'a
prisent
lawn' de l'Aseociation et se di
reus perte de vie Ommais
L'Admiristratete r Ore con satisfate rur askerleea du Pre d'aucune suspension ou India aucuna
'Arise en: membres fondateurs, jointement avec It SecrEteire cedent article, serent ruspen titn.
ne, assure Le NouvallisterIlasrnhres adherents. rnembre° General et le Tresorier lea due, au r avia dd Treeorier au
,..e'' rt. 18. L'AesemblEe Gene
coo
thorloraites.
trances lea biens meublez et im aecrEttite ea consiqurmcnent ral \CI eat constitute per le tiers
De son elite, 'La -Phalanx
ne jou.reet d'ancian des pri des\,Membres de r Association. gee. des dimanche 4 et lun=.
Lea ieurnalletes coat tc't!s meubles de l'Association.
't-eux qui contribuent par la
, dans unes
Le Tratiorier eat chug vilegte at achas au titre de Si 6 quorum dest pas obte di 5 Juin
.Vecie do la Preset I informer d encaiseer lea cotisations, ac membre actg. jusgu' a cc go nu a la tare reunion, one se note parue(serasous le titre iro:
lOpinion Publique, snit corn recevoir lee dons et de payer its cc !went nue MI regle avec conch convocation sera faite. tror eustseiso ritensanty:iZeasnita :net Su de,.
%tee Directeur, Ghent, _Arlini Pour compte:de rAssocianon. la Calm- Cette suspension Et siYcette dernieredemeure crue" ce out suit:
tialstrateur, Collahorareur at-ti
"Des pluies torpntiellee
Lee eanseillers insistent acre afficlife, pour que nut n
r
eueuse on travaillea
4ee, Redacteur. Proprietaire lee m embres du Bureau de en gnome
ro
dans tout le
quelq mit le nombre der tobent
e'un journal d'une revue ou leure avie iuggestione et con. kessources et
depuis jeudi et
bs
presents.
toutes lea rivieres aunt ars
tereure Station de Radio.
depenses L'AitsemblEe Generale se
Les membree fondateurs Art. 5 Lee membree du
Art 11- Lee' ressources reunit \eb/igatokernent cheque
000
=40e.1 ceux qua oat pi a part a Comite cant clue par r Asse m
sont coneti semestre, et toutes lee foil que
A
lire*
telles
nouvellesi;
de
rAtsociation
mainrite
la 'lance de fondation de l'As blee Generide. I in
It Sccretairs Geolral
it juge on est autorisa croire
tufes par;
e
aquae
la
situation
s'aggrave
4soteiariert, It 10 Fivrier 1955. abaolue des vole, c'est a dare 1) lea cotisations mensuel. necessau e ou qu une
et qui not stgne l'acte It moitie dee irritants plue un.
ecrite, mo
et signet dce lement.
lee des rnernbres;
EL t
interrogation noun
etonstitutif.
hear ;made est de deiii 2) .es dons eventutle. lee earr mem res derA sm
s c bli e. vien naturellement:
.
Les rnembres adherents ens et ills stint
reclarliera.
Est-ce
notre destructio indefiniment
eprodu
az
de
toutee fetes, ma la
4ent crux qua oat adleErE a reeligibles ,
.----4R,e,pi, ion
par l'inondation?
:
jouestation
et entreprises quit
VASSOCilktI011.
Art, 6 Le CornitE re au. Conque qui pourront etre or Art. 20 Les presents eta ''''''''''
'-'"
Lee memlieres honoraires nit obligatoirement truss
Les plmes
out ces3e,
faant lea jouriaalistesretraites. 15 jours, a on jour fix E lee gannets au benefice de l'As tuts ne serene suaceptibles
Depuis avant bier lundllx
de sociation.
- de revi°1°°
tclui continuent a faire partie It ECIDEDLIC. saris convocation
'
es p ea ont cease et le .
s 1ea r m ise envugaueuar
qu
, eatPrnes tiampisuia repiis Cant sok pew
Art
12
Touter.
/es
valeur
n
i
felt l'Association. mais a titre prEalable. Le quorum man
CD especes aPPartanant a pourrent retre, en tout etat son aspect rsormal.
burement honorifique.
quant It Secritaire General rAssociation, lercat arm de cause que cur la proposi
Du cote de l'Artibonitea
Administration
dee
convoqutra par in voia
sees en Banque a un compte Lion ecrite et motivee de 5 on am-once qua lea eausr
L'its cciation est adminis joarnaux et travail era quel special et De pourroat etre ti mernbres de l'Association,ise d r! baissent
au fur at a mesuricesetr.la Brown and Root al;
Par no Com;tg
Direr gm 'oat le nombre de mem dee que cur la siivature con nongant lea articles e revcomposfe corn= suit: bres prksental
pate du Secreteire General, Toute modification. addi pour le reate,
10)
Secretaire Calera! Admission ei,
,
de rAdrosnistrstr et du lion OD suppression dem
Des nouvellea recuespar=
2o) 2 Seedtaires
etre votes i ist ma'orste b radio de Pr+DVA donnent
Radiation Tresorter.
3z) 1 Admieistrateur
E
le
resume
tsuivaIt Situe.
value des membres prlentn
Carte et insigne
clon
pas
cri
ique. mirrors..
e_
I Treeorier
Art
7.
Tous
ceux
qui
vou
d
d
,ka, )3. Pour eon identi er en Assetoblfie Ggaerale. teen probable .
4o) 12 Conseillers
dens Aeso
Itttre angoisse quant rat
&Aims en quelite de mecebre fi:?.tion, journalistivs, cha
notre estructron per Pi
'
Le SecrEtaire GEnEral at actii. devront adresser au Ss que membre de lAstociation
ne vast on E est calmer et
,
reeev.a, lible de toute char
!prEsente l'Astociation, a in eo crEtaire, line lettre dans
il en sera ce*.tainernent' de
p,
agrtee.e
ft
.t:
'qua Ole.
uindirect
iee,
...........,-----,
erArttibroerss
i"''
..
*
i.
=
ifrut,
6 parternont
mem
1\1
d-
-
-
,
tale carte itablirsarst in
tlice des seances de l'Associa queile ils EtabIront gulls ress
ion, et la direction effective, nissent In conditions prEvues quairte de jcLrLaliste e t dc'
membre de l'Asso:laticn,
A0 0
k
1
.
Art. \14. root tnerabm de
0*.
1 OVA l'Associatitx
terc tenu Fier
'
GUY SEJOURN
t c t Pharmeei es po
41'ournisseur aupres des H6pi aux
an haute pined Scientifique.
axis
.,:ournisseur
des industries pour son Haut ren
dement,
impress
oxo
Tournisseur auPrar des Liquorines pour an quarei
ingoaaPerable
rimy sejoura et Maurice Vabre
&likens 4; ze procurer, a titre
onereue, t'intigne de l'Azto
elation
Le Numero
mime pour tousl
Et it reste, naturelle..
ment, a repares les clitrats.
causes par lea pluies torreo.
tittles.
AU Parloiaa Funebre
transfere a la Rue des Casernes
Bloc eompris entre les
re damations Rues de rEnterrement
et Harnmerton Katie
de
Art 15. Tout membre
on
trouvera
l'Associatien qui, dam
.
Plamtes et
de la profession ou reinekece
a l'oc
aura
ett ou sera victimced'un abus
quelconque, voire d'une se.
cascara tie on exercise
Les johes couronnes mortuairers
pour lea tornbes
Toutes dimensions --itous
i
1
1
Page 3.
' =11111111111P
Mangez Ics pains LARCOBuvez les Boissomis gaZees LARCO
A. Fir in et Le Je Janvier...
mina mite per lee dispositions pouvait y treuve
1
ee 09 tees raw
eir de caresser t
hard d'avoir pQromulgat
politiques des masse s. page aisement des dtoYempaYaullstgrancl7partie depnis ISIX. Pritentims patti le:usita6tiutfailerea 1864 lec;:ode rural to miens
368 . Le presid
Geffrard voyage aYant kit leurs etudes espanage de Pete=get) on: tons lee ap a ts
ch
adtquat I la police der canal
allatiel Erwin eetntJanvier de en Eu_rope, (lea bourne detu a
fonctionnariame et irrites ceuz quiattstidaient
popes en Heiti et it &mass
ant
. =minuet
et filicita des avant Geffrard n'aviiene dcsone:elne:leac.letres devaient for as hid la re.stanaatinn des an deceit a Etre sincircm.,A apcruituntantetr EIdVOC le nom dens
p dvieges sociaus. ceua plique avant qu'on
ti tans etait
d ' apraulk
lelamee5
Fs
. on pas encore e a institue pour
~want eon lyre tt ia Page 373 lea
rprzlfitaires
,digaifiesieunes
gut
av
,,Ji
lea
perdu
tisse stir tea critiques quiD
.
Is protagonists de la politilue file de female aises puvenenets education scolaire.
gatives mai
Ise
es qu h souleve au prenier about. lib
dite efi
entre la "'nen Sc rendre en Europe
rr a-Iii it y avail I prepa muliantes. dontile
a jouisPearieren: janvier d'une rmrier. plus r
exceetleoGirgetifet drlea nuance mula aequerir les eennaiespanceenerteny ,1!".., nitinEeTiiiry/Loricii. Les Arts avec_vanite
ignare se servee Iota, (page 287. Cons
zinc
andalent
" ne 1 'etre enseeig"
croyaient
ret lay man duel) le President icahoisissait
ek.mI nuEs par la re Clutions d Heiti), ar.L. maitre
do
,,
pee
et
en
cc
teetaitral noire inmulatre, ausst tea nein chintini prestan coinages en memo temps goe cm reBalite page 379
livre le president Geffrard
ina..
grille a Peau noiratre. cc et l'Cdecation
araiss quo se prop agealt Pinstrue sae eelaire .moi
. As
momsbrutalement,
1 .11,ttte
avoir tiff k. fondirie rite.
montdritientles cheveus Irises. caient suffisentee pour cPou r tion pubiique: our seuls devote que
louque, Gel tionale ue Port au Prince, d'a.
absorber
seu tB 80D (legit de lea lacunes de leur instruction-vr parttosatppeles i absoe
Ie. on [rd conserve en y =tient your envoy e des jeuees hen
occocnumr pare
ie ent ethaolagique. Pour Ptig2 375. -La dem
crosm
5 esquiees le menu hens co Europe , ceatoir dore.,-;
cl, .1
eha,i venue
is-spar icttilliaatres gut souffraient tienni doit beeucuunerai ,t-'el cheque annfieg ideas stocrotis
les regIme autoritaire qui carae ne uric nob a. v Rowe:est. leg
t isorement de la pre-len frard pour. l'ardeurP qu il de de P -.tat an
' developpant Micah la mODBIC is ecrou conde impultion,
cc de
oeur des aptitudes spiai a lee. En to mot, pour mieux
ulouque ou sommet ployait a repandre rie t .e.n.our
l'Instruction Publi
du pouvoir, ---'
directionsidiffe ezPr1trier. interpreter la
',I:Spree avoir zubi bon publique. Ne se conten
5 ruc 1 en
que. en reergareside l'Ecolet
de- '
Cuerrie Piierrot et Riche, cc tant pas d'attirer dans ledustrtalisation
ee e Firmi
"nee" A propos
ffrard avait
Pen ne Mtdecine; de Port-M.-Print
d'H i 1 -n see
fat tine Immense sati,faction pays des profeaseurs de t
ia n'y croyait pasa stLreiru rrepublicani en' 1 e regime au. ce1 ie lycce de la manic viiies
quo &le inmense
voir remplacer par competence. il crea ou
sa monarchic de ea fondant uric Etch de
cement
Pe ger adt It,OEr t Verree tie'1
Geffra d cif n'etait pas positi meets considerablem e7t es de,tema.iginia
retareiit
etniche
ur oulouque. Son Draft dont le premier Dire=
itavetimoeit u atre.
Lear einu boureiere dens tea co es de I10 re sot et lea bienfaits esprit
sprit intrigue P oliti que a teuravait pour nom Me St
notre climat ui d
fait dire
au point de faire France U encore o.-. a rieo de
devenu chef Armand, uric Emir de dessine
anus
inciter
A
rig sdeonner
evaiat
du
nouveau chef cr Etat tin de malsain a le rf p et.e rchat
ii &Etat, ie fgenerale Ceffrard, no uric ecole de musicine1 en em
rauhttuTau
l h plutot d Pagricuurnlut
andio quit n'etait sit a u t a n t
e jeunes y avait urgence it prot'euger Pe. tivent
conspirer coetre vrant partout des ecales d'art
Di
rare. m l'autre. mais un noire que de jeun
de elieez 1:10128 le develop. luimemep. it conspirait centre seignement primaiie et &eat
gril_e.n
Ainsi sa nuance lui per naratres, longue ccmme ad etc, frirnese,ntd des petites indus- see propresaanistres .1 esquele seignenient secondaire.
E
fut
ou des a en croire Fi rmin etaient hien aide dans care ueuvra.
mettait ele se se tenir I caii le department du Noed, i el groupes lie nimeéttiieers
It
no
corn
fourchtiotin sun lee deux pOlee de bourziers noirs ne liur p ssa ent portent point dm'siracnmensea Par lui conduits comme ace g °newt pour ea
e et.
il en pee en nombre le 8
is premiers connus parce qua celle de non primps. tviinis
maim capitals: ni urie
hin
le President Geffrard- usait tre de rbastruction Publiqua.
malt
veillehaitienn:.
sernent En mu atet m Tournant m.mite
1
couteuse, male
i des bras dee nos ci pefefrescotnivdeemi.eRntiedn'tignuepouvoir J. B. Darnier
tournant I Sa page 374 du li rant a 16 page 377 le byte deI- e
t adr ai nPiti.a
pour
favriesadneirlFippraser anuOxUSposmons. .El n Flunk' pour y lire cette
y trouer
v
Pocca
,s on
i de se Ludovic Morin LA.COMBE.
mes ea ye bier' fondee, Repandre On ne peat faire de Pagri rdieabletrsasGseerffr
me sactsceu
0
cast calture dans let villes. eest
plmeint eIli gents et .ea plus rinstruction publique.
ar etait
aptes
a I aider dans ea , haut : C r e e x par la une source
ITSTIVNIV,
see', d'avoir lui mime flAo
uric yerite evidente
diverges
conspire
t a c,A h e ; 9 Ceffrard eh* d EU devait eurgir la dam in truistne;
Cs sera ia girl,' '
Page 378.
(MI
unit ceprochE au pre
niait Vetablir tin juete milieu termediaire destinee . a cam-. re imperissable d'Edmond tuanire
ikuser
a.indent
Cal
bard (page 382)..de
a
bleu,
la
Hate
doe
hl
le fos 6 qui restart
entre Its dei----ir--e---ne"ances: noire bier
.
tin dee alb:amens
du hens estcutta de 1859 A 1867 d eiribuer des faveursirmEr
et meatre. Cette politique et qui reste encore bbant en PPaul
at t1 Libefal Heisien
t
. chef Po en est-elle unebien longue et tees a une troupe d'espions"
absolument rationnelle et fon tre la classe dingemate` en litique
et
guide
spirituel
bien attristente. - Apres cette q i ruinaient le. trEcor, en teeciarement patriotique etait general circonserite den 5' les Fanelli 1 qui none ville natedesemonce,
Firmin, 'page 376 fe me temps qu
meattgaient
elle peefois appliquee avec un velles et les populations. rura le LEoga.ne eit
la sEcuritE de cheque haitien.
fiere
d'avoir
licita
le
gouvernement
de
Get
'
let
I
A
I
es
oujours
erste!'
impre
empirisme ma encontraux.
tud'u
:
u.
gripe des idees de progres donne he jour preci.a. notre
, nsion
auteur de s'etre evertue ?com
et d'asce
vr
ciiisae,
tnc
ques; chiles ou min:sures, ii no prit pas garde au re me un vrei lutteur pour corn Irv.
Geffrard distribuait lee char- sultat qui devait en sortir. bier cette lacune de l'admin:s I
get; et let emplois de Icon Vans toils Las pays civilises tration du President Geffrard. i
qua noire er jaunts fussent cetee elas;se intermediaire p,A.'`,, le pionnier de (Indus
dans les pays en train '" :Egalement places et rEntilidre. et
dose civiiiser. se retrouve trialisatian de notre pay se
Dana lee fanctions publi
-
1
anent melangea dens r adminie parmi lee populations urbal trouva en face d'un tcl con
tration du pays depuie lea our nes; or Gef trolled no s'etait cent de protestations d,thy
tefeuilles rniniateriels jusqu' preoccupe nullfinent du de rambiques en faveur du Ira ears pastes solbaternes.. Me yrouleppieumuenituAeteiZteen,cliee aOiltaa veil agricole at du fibre echen
me pourles legations represen edins pourraitc s' exercer au gl q ui venait de remporter re
tent Haiti a rEtranger, oa re troment qua dens to petit plus grande victoire par le
lement
. mulatre semblait plus commerce (aujourd'hui en traite de commerce mire la
qualge.
Frenee et I Angleterre, scus
__...._....
,=
....---- a cause q u ' o n
e i ichel Ches,s
lea am
I
.
liar et de la L,igue de MenIle
cheater que la vo x do g an
.
ppse dePuis
plus de ..25 ans par as economiste hat tea Edmond
s' -impose
jeune
et sass autre auto
.
qualite incomparable, invariable, sea taback Paul
g que see Etudes son bon
rite
-t
exr
selectionnes, par son parOrne et UD goilt
seas et son'patriotisme en fa
a".--\
El Fabriarrie
c
del Surlido Moe Grande de
Equipos Industriaies en et Mende
t
mpices
a cigarette
guts
Splend..id
Agents ditributeurs:
'
no-
Joseph Nadal et Co
I: et
TELEPHONES;
D SECTIONS 3489
3
accversaires go
1
ti
r6
223g
-------.........ee.e.senana
veur de l'etablissement de lin
cluetrie en Haiti tette cat a
echo dans les spheres gouver
necopeunutarticuait
u fond de tout
cela eecria Firmin, il y avait
un mat profond. Le Presidert
Geffrard au lieu de faie se:
raeut ti or ens; lc;
ntiornaupxarundseset daeutiri
Pour vos cadeaux de toutes tiorteS nrou lannailes; au mains par slue
bliez jarnais de passer chez Russo Freres attitude correcte at sincere
qua la fat°l' 4 egir eqait c16qzi satmait ins golits les plus delicate.
tern:tick par ie
priot'
Et, surtout,rebubliez pas que ce est la ma que de rendre
on qui a la specialite des articles, tels que tion.0 mains
lesdieellbutEemhnihinemeatatsa8
xnontres, braceIets-montres, pendules, Iunet et plus compact! sernbleit se
te de toute le quakes, et un assortiment livrer is tine politique de bee
sic bijoux.,,aux prix imbattabler.
iiilkiim ewe, ea ii k;entn,it ye It clit ...
'Turbinos Hidraulicas
Proyectadas part'
Funcionarniento Supremo
?Is experiencia adquirida en LI construe.
csan da algunes de las plantes hidrosiktricasmasgrandesdelmundo,pennite
qua Allis-Chalmers arena ins normas de
fencionamiento yeficienciannis elevadas.
Allis-Chalmers fahrica.toda elase de tur-
bines y acepta 6rdenes de turbines de
sonstruccion espeoial pare llener los requigtos y obtener elm/ix:ire° rendiraiento
de nada instalecion4 ll'hmbidn proporpions generadores y equipos accesorica.
CUANDO DE MAOUINARIA Sc
IRATE, CONSUL:PEND&
408:E1niStratnts equipcs Albs' -Chaisson
son gone nsriscissi tko letkozttera. La
911.."41mossidi9tbospet
P1771`
"
ECTRA Distributeur
-
r'
Lefthum BAR1i4LNCOULIT. le' noma seul suffit
Est-ce notre...
IJne lo
te%
No-uvelles courantes
A la direction du Lycee nctre Directrut-Adrninistra
Was de as ilata ETV
Toussaint
Louvetture, c'est teur: Me Ftsdck Lfgendre.
await eta agiteos pour ia cir
Pane)
Journalistes 1-71siiiansa l'exciaE M. Mastnin Gabriel
qui
Ouverture co'ennelle des
cnnstance par des vents at i.igner lea difficilltes qu'eprou ration de Is tare l'imaporta rensplace.
M. Samuel Ds- operations du Tiraga
not
vitesse
peut-etre
l ant
vieux .
un organe de presses vu las lion du papier Journal
Lunch
jamais sun:ante auparae ye
L'enaeignoment eat-il una
Les
taigona
qua
vous
ali6
limits,
de
notre
marchf
et
Its
*ant?
Reprise des operations
carriers
en
Haiti?
Os cher Pays d'Haiti so dures conditions dens lasqval guez l'appui de votre deem°
du
Tirage
ovo
as:await 1 pains des rnaux les il devsloppe
sea. activitts de n. cut guare manque de r
L'Association des Journaline bottle, Is fin dir
entries un peu partout sur ur si im, prix
out cours teen moo attention:
Haitians aura son in Titage, apportera tin gros ea
son torritoire par les inon a l'stranger peuvent difficile En reponselje pm& total Bates
slgne. he _c'est I Cuba qu'il deau de 750 gcles a ,ceax qui
dations, at at difficilement
elute chacun excede par la meat etre eontreles, uoe far sir a vous informer qua cette seta realise par l'artiste es detiennent leurs billets.
misare sties misares de tow me &aide qua pourrait i no /equate a ea transmise au De
tea series, en de compre Ore lens envisager le Gouverne parteraent des Finance!, ayes
itsnaibles lamentations,
necessai
ea varrait jasement pour encourager to de- les recommandatians
deoaanclait
a
Is Presse res.
mats co reamers:tent, tel aeloppement - istiediffasion
de Recevez; Mr Is SecretaireT
u'on serait en droit, hu- Haitiennees
anuinementi de to rever?
le culture serail dexonfrer le s General. 1 assurania de ma
Mats 8 mallteur! a ma- --aiarnaue de Is taxe a limper esa ideraion distingofe teisle alanon ! 11 comb's mainta
ques tationdupapier-jourtarl. D'au
Marcel FON4BRUN
nant qu east plus reams
time phis gee les lines et im
tion de pousser
See-Wain rrEtat
.7
pagnol Alfredo Garcia Cara
6) Cloture des operations
rnendi.
La motif on est, d'apres du Tuage, et lea norns
Los details fourniz par "Le heureux placiers gagnant lee
Nouvelliste": an centre to dour primes de I 000 Gdes et
palmists de la liberee sur
s
montig d'un bonnet phry de 500 Gdea seront proclameas
glen, urs pairchemin eploye SU micro.
avec los reglas A.J.H. et un Des dispositions tont prise:
etYle
a pour que toute Is Province.
OTO
rintermediaire de not
Recemment. it a fte proce Par
tgceenGts;eaptartEicviep:t. egatement
de
de la retake des clefs
Mr Ludt n MONTAS
quarante appartements cons Le public est eardiatement
rEtaire-Cenfral de I' As ttuits I Is Cite Ouvriare de
A
wane ebauche, af Primes arraent en Heiti k
in:made marquer le pas arcs de drain: It semblerait
4r11 attendant des concours
Mr to Secretake EVE
o
for ce d tat, qua
.qu 1 .
Is mane matiere.qui
are faire attendee finiront Pelmet la cceofection du Lam sedation des ..lournalistes
par se situer clans nous
Hainens.
anent
saa. savor's quel hypothetique nal pet par assimilation bene
cadre provident.cl... II a a gcier des mimes avantages.
ggirait, an contraire. de pen Dans respoir qua noire re
aier de nouvelles catastro qtrete retiendra votre med
piles avec tour cortege de
=aux amplifies, aggraves Imre attention puiequ elle t4
do nouirelles inonda- dens alnterat mime de touts
tions. °
Is Presto Haitienne, je vans
year
Port-au Prince,
Raboteau. aux Gonaives. par invite'
la Loterse d Etat Hattien. . ri
Li raison dune note pa
.
,
.
La construction de tette Cu Lu.-16e. Is ten sine
uerruere.
par
ti a ctii.e i bout Institutien noire confrere al-a Phalanges
de Bieufaisance approximati qui a la primeur de tette in
vement 105.000 grander.
Invitation
formations quo is Cite Magid
re No 2 azhcvle, cornprendra
Rappeions, en pageant, que 348 unites cf habitation, trek
200eine. Tirage
Lott
le 200eaTe tirage .de la
twits, un mai tut , Ull centre
Lundi 13 juin 1955 1 5 trio de e Etat Haitten qui tuna calque, un stack, un thtatre,
.
000
Vest du moms la son
,
- e de recevoir, Mr le Secre
nation quo nous. 6prouvons, uri
Passurance
de
&Etat,
. non sealement en vagant taireplus haute coneidtration. m
hoes p.m.' , et Mardi 14 heu mardj procham 14 juia une Italie de to sits ,tice clan
les plums tomber comma ma
juin 1955 1 7 hsures du ma vs etre l'occasion do mantlesQ peLe at an centra commercial.
sties Pont fait)depuis dejk
tin aura i eu au local ,de
e la tenons 'actuante'
' "
des jours, mats sureout en
qui ye man Code 6 decembre lora
Lucien MONTAS
,,
,e ,
tisane lea nouvelles concera
A
Secretaire General
quetont point d etre speetacu crrain
, precise noire confrere
tion
solennelie
du
2001me.
Los inoniations du
neat
tom
sea
catholique, I I occasion de
Tirage do la Loterio de P ..: lair 5 et populaues I Is
fictive Artibonite et celles
.. mire de Is prestation
annongsat qua toutes lea Part-au. Prince, le II mai tat Haitian. Les operations Les manifestations commence rep onv
se derouleront en p.r,esenee root Is %mate, c est-ladhe le de gement du President do.
riv:6res du Bud sont en 1955
N.
omite
un
nadelsan Wadi 13 juin
-crue.
Is Rtpublique, qu'aura lieu
o
Franchement, nous Monsieur it Secrftaire-Ge dant. preside gar deux N'Valet d ailleurs le program.1 inauguration
of ficlelle de ht
taires et compoie de:
in'avons pas pa nous empa nem).
acuities ' Cite iviagloire No 2,1 St Mar
I
cette
du
me
PrePare
I
reptesentant
lo
cater - a la Lecture' de eau
Goo
tin .
asnuvelles, de nous poser j'ai bun [Ku votte lettr- Departoment des Finances
2o- 1 repreaeatant de la Programme des maniqui sortde do 7mai en, cours sollicitant Prefecture
ll'interrogat
.
notre,article:
ceacts nom de ci ASVICiallOn cia
ztitre doeiruction
Nos sawn:. deja signals
par Est
rinon
3o- 1 representant
du festations de la cele- plus,..d
uner,f ar.,_ft construction
Commerce
'bration
du
200eme
ti
-dation?
de! Lath vavveres cerrme se
43- 2 representants do la rage
En diet, il y a biers en
,
iron une qui:maims de LA L1BRAIBIE
site:merest Prestos
ao. 5 represontents du
5 hearse: Remiee dee certi Ics realisations as pus cots
jours depu.s quo lea averla.tie de
fiesta aux planers ei distribu bles du gouveraement actual
sgeusemnomuserivten dautencitecssmezatf.r:
Miracles, No 1 3 Public
6o- 1 representaot
du tio n des cad:aux-weasel:rt. d 1 R bli que.
an
menne
maison
Morpeau
Clerie
dernier, Pat
pir en de j*udi
............4
,...
Sketch de asYmoud Dor -e a 6Cu
To 2 represtntants de la
nausphere a revetu son e en Face Montrealer Pierre Province.Me trnst Coulange
sajnville.
.
triteau pis et no L's goe voue troncrez tout uu a
7 heures. Recepion.
'
AVOCAT
Deux. ge allies dames de no
it et.posi. Et cc n'est pas sint;rrent de iivte,
seu ement stasez frequent,.
tee acie eta recevroot respecti
8
heures
30
p.m.
Cinfma108
rue
du Centre
xnent quo lea averses el0t38
INDEPENDANCE vemen t lea kuureuses haute! MARDI 14Tel 2016'
7 h. am
venaient'du c.el, c eat pros
e
Bi-hebdorna
sorted des sphi-es du tam
1) Sulartantie message de 9 hres A.Mis ii°5 hues PM
nue cheque jour et mama
d' C.
c.
situant, -.eaten
Tirsge
cheque mut qu't I pleuvaiti
is plus souve...t a torrents.
Direction : Un Cornits
Franck J. SEIRAPHIN
se.tvaillions Bina h
tiene S. BENJAMIN
Le Pubtc y est cordials
Redacteur en Chef
went invite* 0
'Mime fhereee G. RET11
Port auPrince, le 2 juin
Gerant Responsable
NOUb ae113110n8 ounous
Moms do Outs; ii faut
to dire, avec abs riv area
Lou
aux eaux deaordonneee,
jours prates i quitter lours
lies theme, pour y revenirt
Administratrice
boir ii,rctrique- La calf:111ra
Lion sera taa.od rfusee par !a
Station eRad oCommerceii.
1955.
.
manuscrits inse(fsca.
met cl e
ne ter Ont nelif ren lug
Me haftctor S. Pierre-Lauf,
ABONNEtt Er.T
Gclla
3;0
Port-au-Prince
Avocat
sonfrontons actuailement 2ite vine.
a3.113
Forts
73: rue les Pewits_
&d fa t de l'inonde.t:on
- --sorsa Is nouvelle nein-Awn
quo noua . coofrontons du
auffiratt pour nous mena
.c ear d'iriond_tion.
La situation qua noes
falt des nouveifes inotida
veins s'expfique bien.
Et al une idle situation
u
tend a se renouveier sovont, notre ingoisse no serait-cite pas justifiee qui
nous porte I poaer catte
terrogation:
Estee noire destruction
par l'inondation?
de"L'Action"
73 rue
ate Fronts-t outs
n,.
Electra
ELECTRI:ITE-ELECTP WIC
RUE DU FORT PER
- EN STOCK:
Diesel -'Eafield" refroldissernent
"
HP.
air de
Groupe& Electrogenes Diesel 3 KW.
if essence 500 - 1000 Watts
if
f
Moteurs a essence 1 1 2 112 ELP. Marque fd'Enfiel
3eneratrice Marque 'Leland' 1 a 2 112 KM. Monopha
.4 115 Volts
Moteurs Etectriques marque 'ALELISCHALMERS"
HPP. a 20 H.P. Triphases.
crioceurs Efeetriques 'Wagner de 21 3 li.P.tionophasee
6
divers de 1t4 I 314 H.V. monophases
Grand Rue 128, -Phone 2324
an tous gcnres
trouverez : sac diecole en cult eouiiers,rrr,Materielelectrique
murvolteurs "Acme" et.'Stancor', 350 1 750 watts cam
gera pour ftllettes, gareo .nets et
'Th^,aivec indicate ir recireneuses au Selenium.
Souliers Cfaston Fortune. Etoniti
..rguurs pour Batteries pour 1 1 3 Batteries
hotnoies. sandales Recordut
-Spas redresseuses pour Chargeurs
bates pour grrconnets, Fermeture eclair 41 36;-'-,.:niipes
Adis Chalmars' 1 a 3 polices
Sockets Galatea, Ciremises etre/Wires j..arow, crr.:aa''ara' YachinesCentrifuges
I bras pour Is fabrication des blocs de cirnent
chaussettes, Mouchoirs, I- ardessusi teinturea:04.:"'i
chez Hermann Gautier
irous
las, Culottes 36 a 44. souliera 1 ennis et souilerict
bob,
,:hepeaux de lame et de paillspar douaaine4 talons et e
alelles
ceoutchouc, lacets, boucles pour soulitr par
....,
Lustrene electrique.
Accegroires pour radio et Electronic
Auiplificateurs de son & Haute Fidelite
Haut-paleurs 'Jensen*, University', 6 15 poucee
*.ou toutes informarions, veuillertelphoner au 3373 nu
douzaine et par grosse.. Corsages,jupona Nylon et Lanus
,..ampeax pour affiler gilettea 2 lames stifistior pal." ecrire rELECTRA, P.0, Box 642.
. parse ELECTRA -- Rue du Peat Per, Pcozt-air-Ptin. ce
no inner:
r3I-TISRIOTAkDkIRE
.
PORT-AU-PRINCE
"S
Lundi 13 -Join 11455
HAITI.
"I
ern rd
PENDAN E" uifou=res gottvernemen ales
ederich "eel Lae
tEk
de langue anglaise cliaiti-Smalk.
k diatribe Publiee par Bernard Dederich dans son hebdotnadaire
s'inumscant rnaladrottement dans
monfre tindepeada.ncv, nos Iecteurs verront le role que le nen- ze1R.n dais, en
la presse
notre politiq ie interieure, se'-)proJose de jouer dans designer
aux foudres gouvernementales par cette phrase
It man!`cste sa vocation en commencant par nous
politique fixe de ce journal financiere.
clIcher de mordre lea talons du gouvernement eat devenu La
anent honnete mais egarez.
la diatribe de BERNARD DEDERICH.
Dan notre proch sin nurnero nous commencerons a repondre a
L:editeur de :Haiti-Sum ne perdra rien è rttcndre
Librte
e de la. Prease
. Observancmrdi, du Jode la
Geste
ous ,prenOnS
e, aur
La Lib erte de la Presse est un
heittagesa.cre
contre
ropinion publi
.
Qui ne
disgracieux du.
doit pas etre abuse par les SensationlateS
Directeur de
Sun**
A
roccasion
du JOUR
libJe doute sur Itt grande response
DE Lk
A travare ;es Arnenques. la tradition d. une grease
LA
LIBERTE
est 1 heti ege deDE
E a publ ant aujoar dhU i
bilite
qui
pftESSE, te 7 juin; to Secret%
jouru
aux
et
responsable.
les
s -lath-Sun. mar&
OCEC drama!
Les journalistes joyeust CCUY qui preparent les nouvel taire General de l'Associa
eel b re ro n t
que
temoin... annde pendance1
un exemple du jo arnalisme irresponsable
If
us votefibres
not,e or
travers lee nations libres du L.:3 . our lee year dun grand time des Journalistes
lions pren Ire 'opinion pub t le Jour de la Liberte de la
l'anniverfai uornbre dhomnaes et de fern tient; I diffuse un Message
n'a pas manqua de re,
oecaston des Pretse exaciastnt la gratttude monde salue,ont
clue teatatn
qui commetnore rnes qui bazent terns opiniona qui
qui
otniti
re
du
Jour
tenir
rattention.
tee
darts
ortuttes que le j lurnaliste due aux pionnier
sur cc gulls lisent
Dens ce Message, on lit
d'urie force
in presse haitten- rent la vo e I ce jour de li nowt, niance
ttrangar
qua
c'est
un "jour de fete
dans la formation de
sse, pour des rat one qat nous berte et aux editarr et jourlaporante
pour tons lesclorganea
a.
la
Liberte
publique.
ri&tiace
Popinion
irtJegure
et
jug i ban d'o- n Estates none I
Cette responsebt itene formation et tons lee jour..
Is teflechtront BUES1,86C/1
re serve oat aide niaintenir
la lege /satiates d'Amerique.
oi p
doivent-ils le marquee de
euisque anis sona-nes con
grande
atenact
cc La plus
maniere appropriee.
l'AC31E.3
repalite
:?...raint
ue Message no s'errate,
i jberte dune nation eat tine
rien-zelandais
SION mare:
Preset brirriee. ccrrompue Cu pas la. II continue:.
"II faut seulernent re
41-11 ne. se eoltente point d e
Par Andre ISIDORL.
trrespcnseb e.
pays, grettr r clue- catt e journrae,
de 1 hospitalite que tut
ans
ra:mrt
pot
te
vets
D
icn.
fevrier
1871.
En
effet,
soit,assornbr e par is visiott.
Des an verniers reun
aczorde si geneteusement no
a real .se de ra
s 1870 rAseernbice lee Jnze heures du sok, tin to journaiisme
19
Voir ct tc pese 2
au
a
use
wits
en
Tsar
&Vito
ztre p a y
Saget, nombre imposant e citoyens
tuscniseer de cette Nationale El t Nissage
s oint
ramb
non
se
dirige
pour
r.me
egares
per
zoani.re incoogrue Jane notre President d Haiti
cur rateenal de la Capita
u
de quee.
O
ipolitique rot deuce. DAB dest Oriole
Louveau ChT qu'lls attaquerent sans sue
mote
arrest,
irons rapptler que talus almai
lendcmein, le Gouver
d'Etat,etait oblige d j3 d' cis.
Cvoir matte one
combattre la r.,remtete instance nernent ouvrtt une enpuete
,.
bon au i ave rt& devait
Nous evens, ces Joists tendent.
..'4ganisme prepo4 de
p,endre corps avec la nouvel
Kiirs.se.a lpe bb lui rile° tl ett, tp% de co
par son statut 3. prendte
le tentative plus serieute du 2
position er% Omit
Ainbassade Britanteur de la Haeco, en ripen d'abord
temt
un
peu de lurnia..t cut
que'lee
tra
Se it uric autre
nique
Voir suite page 3
gine,
..i.
journalechappedt
Fragment tHistoire
rent
Huit
ans.
1
la 11 SCOT-
its attendent encore...
1/
La reception a
QuEsTION Du
jettii d!rnier. 9 juin. fame
*nett tine da e chere pour le
oyaueti
lt 'is t
J'
Au Sacre-Coeur de
Turgeau
de la dite Compa
commerce National vailleurs
grOe avaient ecrite et par r--'-' '"--.
Au
Club International 'actuate its auratent formu ii
Commerce, %I y a eu, se le one demand. de remune
Lrt ratiraite pascals reser de
accu ,
cue orne meg et aux jeu Ion CO qu'en ant "D"'" ration acidit onnelle
.*.,------r----.......
7
ActiOn °
journaus de la Cap ta mules. du fart de la non-cb
age: h eo oar Lee
ire de naisseace de Sr Majes flee gene,
Is doe debate °rept= au au rervarce depute 1948, des
R
er
La
Angleterre.
jet de la protection i accor presser-lotions de ta tot ac
36. Elizab:th 11
GOUiTIN les lundi 13.
R
San Eacelleacs rAmbarsa di 14 at rnercredi 15 Juinar der au tonammerce natio tuelleme.-.Ao vigueur,
or
nal qui pericitte do plus en connalisant -,,,tex journalccccmis
en 'cause
deur Britann,que tenatt rue
I
6 heures 30 du soh..
commer
P
lu
tie
(Ira
plus.
IC
droit
de
beneficier
d'un
'her cette date en organ san
Le Curlde la Paroles, cants se soot fele enters Jourde rep's abligatoire
Sous
une dee diver-see
rubriques de a dual rthe def)
cane britlante reception au dr.t.-,3 dacre-Cocur a eu
discus par semaine.
dre
an
cones
des
Loral maxi, tie rAmbaasade courtoisie de nous yinviter.
1a alone, chacurt rnettant son ., L,s travailleurs de l'En Bernard Dedertch qua nous
Chancre les reproduirons lei: .'e.Gt7\
vex
de vue, ehaeun propo trepria. de
A cette tete de ranaitie pre Egale ment
n
ei ekie ' teint" e:°113 sent le recrede I apporter nt pei, is septt jours cur TELifla-.=DE
miient part plusieurs personas
na
Sow e
epoint
paragrapher
relays lePOPULACEon
au mai dont et:micro depu 5 sept du carnmencemer t i
1,11t1
coande diplotnetique la mesnritie solmenenneil veits
le
fin da la saison suceere. euivant:
ageg- de noinbretsses armies
isurnui
,
chantee
le
19
on
ft
"Rapist:dant L'Actiors
au aombre desquelles
mmerce national et qui eat
i
qua toxte
II s'evdente
h ures du matin,
occa co
tznarq tait Lear' Esee'len:es le sion
stir le point de l'em porter. en m ne on pout D.U.NE Sociale.,aujourd'hui °Wane,
de
la
Fete
patronale,et
°bit' FACLaisi ou DE 1:AUTRE, to Journal eat evidemment
1%4 )1C Aaustolique. tee
qu'organi Atir A :tin eLarteicti juLa ton
re exiger de Is Harsco, le fee control& par doe agitateuee.
Verter0,11, du i:eiat ceKeramesse
tuadeu:s
frile jour
de populace manctust. itu
d glemgentounnt le co
pect. de la tot
des ,2satsUals, du mnes de
,,aroisse, leeclans
mel;c7,
rleux parce clue Co peulide
t de detail So
co
'es endant
la question
rev
d,
atre
i'nPe
laisse
'point
Merdue. 0 1 pouvlit voir la enter da'u resbytare; au de
g
haitten a trop de sans cons
!area innifficiente, at gull
du
Profit
de
l'Eglise,
ants' twin tes officielss5crs 't) Nut clouts qu'ort se ran 'erait in cur do re-tea/non qu.initante no gamble pas rnun pour se leisser exciter
.gni _tr_A
de "ouster la solution par des clAc rt-'et,ons extra,.
dra en Little ces mantles ter La situation do l 'indivi roe lea journalises en atue'rit,;;Iutir= uasit's
Volt suite page
Volr suits psse 3
et one re glowing.
AmLiberia.
t.
frrr,7
.
A travers la
,
presSe haitienne
on,
FRAGMENT ... La reception,.
Geste..
.
11 &Ne1llie's:ins
48:11:" En
- lirrtIbi- 111 des
connus turret au 1.-ap: Mom'
pdiat jean et St juiiett Ro. tairj/ o r_tat sus
Aftreuse raisere de tous les jamnalistes re lirn- 1 ai permit de d
unirgT
g' ZPShcIfuisDI iequntie".
1:\t4
in, a Porede.Paix Darting taecC'icot
dans lee geoles des ettndue du plan des conspire main
h.
Vitlard.
St
Lucteu
Hector
"last on qu il se cht a Jac levies
tient
(
It-ruble,
renreseritalt he
, a
u1 Goaavtg, Lo
e:c. dictaturen,-.0de tcus can orga
Tribune Libre
wile sat
(,, Ohms du fiss abr. paw
la lelall 1811115
.
c'
''
dans certaines
affamts vont
nes ceinformatione suppri WILL
c..."_" i '' St ie Pretident de Republique,.
lls devaient sprit avow lari, Remit Chenet
St Let et BarP
Minjistres
"C' et Pccet.sion de stig occupe l'Arsenal - attaquer Marc: It General Batravillet I"
elifirrer
te Las grime de mais de
homme.
le Brgadier &Orgill
lid 'et ent.rn
'34 crarcals, etindis qu'ici les matiser, tilae nouvelle foisj Lenaladeitspendaences inttetiturescfdu
Leaq4bette
attenites
portee
j In tf-,,.,0":7:87.,e1,--rie:tatte: it Nsitirttudrit:
mit :
.
National
onal e s en ren re et.ed.R,Liftghroaror
de
le
Pres
Y
do trials -,Elia pourris toutes
contre la
Ca if
tont t-etes ,1 la met?
es et ra digultei us le per maitre, 21 cloying furent as rent achemines stir it Cap
er.t.Sf Lai et. la Dr,
-rates et Werke i la justice bard de 1a ',Temal. 00
tins femme. de Macary a. ssienna hudaaine"
k-onstant
intros
Constant . r tette-noun,
e NadaI. it DOi Li dent de , Arsocialion
De tet ii sentiments expri, criminelle i Leo plusa counus ae par C
Izu
at eta Surprise IIVCC son pe
des ME
lance
veto'
mes
dans
la
Message;
d
R
osa
ROUS
cement Stile Telema e Char le Ca s d e aI dame
'\\Z cotti deterrent ces
t .
91 ' Ri saline qui, arretee dans un deems La p.use. egalementde la c61 fibre . zraiz, jonn<DOshomme,
-exams
a eta condtn't t Ies ati Poccasion
Lib rte
invitee par rAmbailade BEL
du
jour
de
la
dos
b--°n
chalet:
Duperval,
E.
Longue.- Etat de gr_mute avamet.e.
derrierele
tait reprEsentee
,..3 la praise Cie natant porter
I_uattaehees
mariga. Qadie
misere ,
i_ tenntque,
-alumette Michel. avorta dant au far dinsI ca par Lucien Mantas du Nan
a la meditation tin journa fosse et 1:
I
'd
Cresutrea arrestations prevent' pruon re Cap. Loh us gait,
au tate de Seguin, une fern lute qui a yr/nu:neat
Alcide Edouard de
Oltse ayant accouche dans la seri' de la responsabititpliose WI tenant lieu, mnis ne don pas wend chaste de la suite vailiate'
rs, Gerard Duv
Le
Wine
pas
de
son
c
do
LMeJoi-cu
suite donate. if tette
insurrece0a
I
A-ande cifitresss, son mail n'a vets,
qui comma Fa opportunue -ne reet occanon a aucune
ur Michel Gilbert
.
.
.
1 lui dormer pour la
co :she sarieuse, c'est ainsi que le scut fait sailleut qui est A it de Le Mat n, Jacques Lemoner est sale voter un pe re -tLe Nouveiliste", A DES General Delice Lesperance, tenu. fut qu'apres le report we're de Le Phalinange,30Thovsnin de Haiti't.t cabri voisin it en train ds FINS Pi-RSONNELLES Oh Arlen Vve Eugatse Molina et du juge &Instruction du Cap. seph
POUR TOUT ekU FE E OBT lia dile bugenia Moruset, ar Me St Julien Lucasle corn Journal, et par notte Direel'Esoicher a ete surprie,
teur-Gerant, Franck J. Si
,_,
'
INDIGNE.
- .
retts. dans les premiers joins missaue du lsouvernement ra phin
Risultatt la femme a sub- JECT1F
l
Le Directeur de I ,ulled*
teethe &emotion et de faibles imadaire de tangos anglaise us 1 vaguer; turent recoil en pres'ie Tribunal Livii, Me St En effete 1 Pismire conve
ath nue ,11 bres 30. l a fete comb ,
an aintsi qae It bibE. Quells dliaiti-Sure-i(:re'r Bernard llbeite des It debut de r uefor Li ma Butt, prefEra deExcellente l'Asse)
'"c SonBritanntque
Decierich, est'si
loin de la =don ' judiciaire. ele'action sionner Pturt
'
Isittrease 1
0 que de, recoil
ro.
baseadeur
Afort.)
- u_iauteura
-,.
8
pas mane anemic onnexite entle e.
Mr Rochefort Jarbath, en ligne de pensee d'un jour-,. -ju dtenure n tut
ieur .mmonda port a is .
orthodoxei que s'e g rave consequence man cc tut eels arrestatioas et l'sitaire toaiA
4urtursion avec rarpenteur nelisme
auquel notre Chan
,
cartant des sentiments no- lime
. ,..li_x
--- onus a conte. tarrreue.e
'
celisr repondit avec alum.
des rates foss oit des in Lame Leconte.
"reenri,
et coilrageuse
hien:lent
La dermite toile equipte ca en des termes simples,'
leas.re gull a rencontree du ma-,,, lexprimfin par le Se oellPes politiques'ne fluent pas
. Ante' quoi,Porte
;sant 10 joint. sur son passage cretaire General de V Associa detournes tic !cure jug es natu fut tette It Galumette IVA- at corrects
tourna
vers les tables=
it
3
mare
se
kantat a Dupont (Grande Ri teen des Journalist.' Hai reit,. La acne 'insurrection chel aux Connives
gcjrnies et lee buv,ttes gar
seulement
di
mann,
il
a
non
Pins..,age fut ce0e orga 1873 cont rc Ie },,ouve En err,
etiere) au fort Oge (Bas
-tz t repondirent an goat deet
choisi ce jou: tie la calibre contra
nett)
Cap Rouge) etc..
don de la libuete de la pros ni ste par Liana Leconte rein du 19 mars 1870. A onz hen convives. Les diverse'
Au cinema public on a eu ee, jei_ir 'do feta pour tous gie en dominicanie depuia res du cow, une trebtaine dein tes bouchees s'offraient
&dice-mime', lea plats de
i
temps
rev int au divictut aynnt i leur teie Eu- jambon,
Aim
Ai de constater, comment Lea organes &informations quetque
emPs,
de dinde se remain
0 ,,
Z
a
n
illleUr ICS distributions se et tous tee joutnalistes d' A car,
u
acco
nnpagne dunegeue SoutY, Charms Fel
etruent
par ries. Les be:a&
t'
ad :
rn,
erlque,_
p:ur
essayer
N'adiii
te,
d'exilia, il deberqua uaor Aloe, Geltualette Michel
-tont dans le plus grand ruche, FOMI3ER ux yeux de
men
teleuree petie
t
,,,
kaudie eitj,i6, ice Vies!;;. lecteurs de langue anglaisea douzatne
int Lare ages eta eloper& de a emparerent du ° Bureau dt laient dans leE verres: hie
-lards, tee i n f i r in e s, qui un journal haitien indepen Arsenal de Cate villa. Pour l'Aironci,bstment de is pot!, chprgne et it wisky cow
sans reserve. Pere)
6
las veulent pas etre terrassEs dent et patriots, mess en- enfiamer le zele Be lies adhe !Inert di.. Fort Paboteeu et de __rent
dant
env ton 2 !seiner)
'tetournent les mazns vides,Jac cote en a prchto pour ten rents, Cinna Leconte s'intitu quelques pastes militant" de
pousser a de nore4
' Amends
m b Et
a asoauasecietttirob
d a la I,xnel eat donc refractaire a tou tes
ter de
ue s Dessa II.nes II , la yule. mais 1c C u petal iSa"
atteintes a la liberte de la, Jean Jacques
,
illirlei;
letu
ntortncy
m
Benjamin
corn
en
creptriterent
pour
rendre ,
dens
son
appel
aux
's:s discipline?
- is
e en designent cet
rn
agriable a tout/tie de 1 Artibr e ca meant
Dane son ardeur apostoli-, orgene
primt
fi ait,en independent Ion pouvait lire ree d eJe tra menuant rund
un thatun. Et avec une
eque at ramour de son pays /la et patriot° ant foudres du haste Dieu en moo peuple, Elite, lee ettaqua vigouref.st spl
ite rate , poserwhence
Arthur pouvo.r i sachant bleu qa-un si je ne jurais ....arracher
les merit, ct eciasta avant &are imic
Ulm la jeune Mare
2
4
aveC-^
pouvrer. est
de rebellion, plat- 1 a journalpoctr
ii partout
'Vole% dens soil sermon du pe_
aux
maux
dont
Its
at
heures
s es presents.
toujours
Tee
ree'eu7;
dans
payerent
de
leurs
sieurs
e
:
cable
Ce fut one fete des plush
(ter mai, a hurdle du droigt la
came un pouvoir usuraieur veil l our a LLIp de eft trepriee
e notre Arnerrquto vartout.
. Vete
13 heurts,, o rta
...trande 'plait jacmEliennee
it n'eat que i.:e Dre la at sacrilege J'avance ' .8 perm) ler morts 'figurent' eiutste
..
commei
ga
a
bt retirer eat
mais on a secoue lee Epaules, diatribe de M. Bereerd De- rues sujete, et 'pertain rii 1,o E-u ene Sout y, Sterling,
,pcitent
avec
eoi
le =ails.
Sun"
..
Li'
H
a rtanque d Eloquence, a-t. derich dans
portera 1 mes peei suivez
1' e Charles
Fine, Zernor Aine. let., aouvenir de Mr Sime.
g
"Independence", elm
contra
tee
tea
tin
el de ("Epee de 1804s. HE etc... sra . gr e
merit." ot de son* ear"'et/tiger.
insurrectior
ne tit '' deux grands clip:ornates
du ,pout
se rendre compte- qua
de.,
par ,l or
En 1938 I'gane
tou.
.
de , l e.s1 Datelines II n, elle pas Cats
dans bout ie conteete
.
resta tot...lours nia: ta bet e torte CZ Loneirelh.
uerOuent, rai talt en-eadre I article Pauteur eivertua I' loin: a Is write du "Jour. It htsaage
csqu'il
fin
Ia sitikation
;Ina voix(qui a Re antendne) rendre notre h i-hebdomadal
GE
.
General Nord
Alexia marcha tree
rnandat oil avant de
Li BRAIRIE
ken taveur des rescapes tern re aritipath.que ii, sea tee- contre lee
rcm2t Li.)1,
gull
rue
tar
se
rendre
tenni de krigti`er anglaise ' da a reduire au alien ce. Cvane la Jir ec tiona St
d e a N"ton a'
'gib aux knICZ a Pitres, au principalernent
Ste-Therese,
eau): u'en
.;jourrl'hui je trie a nouveau.
mir.ilitre Michel Darn
I:.
Rue
. , ee . No tb 3.
_ . tre eux qui Bunt menibres .1.. econte ligote avec Rebecca son
u a C unracl
gue
qui
ie
rrrnplacera
EVIIS
"Organe.ca iaissez pas penr de la colonist americaine, jeune, Bolivar at Allred Re
,
difficultes sur le fauteuil lance. r.re maison c' IVIorpeatri
s vrais sinistres1
tout en pri4:...rant la voie a my furent exEcutis sur la pie de la Presidence .
nE tlerriez
COem lac
Pierre
eVentue es
"titaatab les gens
t1.
.%'ant
Tiersnotes
al.
ious
:
'
1
-
-
In6
1
*
.melee soultgrie
leil
-
ilenfcasion
11,a
d,
.Marcii
'
json
-
1
..
Z..,
1
rnasures
dt l'Arseual, quant aux au
l'ex ritcrIce reetne du cc
tree adhirentil ils prirent la
Nan Vve Julien DEPESTRE cantre
dit orgene de peibbciti,
des
Jecrnel &MUM Cords 1
Pour un vista ditera.
Andre A. IS1DOttE
tout ma at.
terve. rut de "lyres classiquea
vova trOtiftret
[suite,
de -La Nouvelle cieux, c, en al t Li . n unA.
Toussaint Mompoint dfi arasmemaneganuaazaramarzEmmatmutcramtattasseassaarsiesam.
..
. ro
1 ...Repduit
de 1 Hai ceu vert dens sa cachette, Fut
Et le Ii mac
-Abeille de. Jacmel du 28 mat
d: aprh quelques jours, Execute e
ti Sun n'a nes an peur
11955
riepri
e
a exposr ai t
enc au x
....,
Aie E rnet.
de l'opinion pub
Coulange tienne.
AVOCAT
108, rue du Centre
°
,,
umer°
Tel : 2016
9 Imes Al.. a 5 hres P.M.
has comme les antics stir la piece
Victor. De nombreuses ar
restatiaint suivirent cette ten
tative taut dens la metropo 1e
du Nord qua dans plusieurs
autres vitles du pays: lea plus
Ve--Ls-e--'
INDEPENDANCE
Bi.hebdomadair t
Comae
Direction
GUY SEJOURNP
Fournisseui anpre's
des 1-16pitaux et P..11r;.-.a.-1e:es pow
sa haute porde Scant; :,..a.
Yournisseur aupnis des industries pour son Hautren
dement.
Oin
Fournisseur aup...ras des Liquaristes pour sa qualiti
isaresertimbla
Car SiditnaltWi et Maurice Vabre ?.su-Pec
Franck J. SERAPHIN
Gtrant Responsahle
rienE S. BENJAMIN
Rec.n.cteur en Chef
Mme Therese G. PETIT
Administratrice
LSI roanuncrita instrisou
an ne remelt nal rendust
ABONNEIY.ENT
Pod-au-Prince
Rft'attints
Woe 3.00
6343
Achetez le Billet de la Lot erie
de l'Etat Haitien, tin organism e de
haute portee ht-m..Litaire Et soLiale
en 'name temps ot, distiibutrice
de chance -iiverses.
nom Igs pnIns, LARCO Buvez Js Boissons, gazenSes imance
inaction
A --La HASC0000
Socialen'06(
Suite de la Page 1
vous porter ii ntendre la solu I le Conwegnie. au trOatraleeva
venimeux du iournaliste us pas de net travailleurs don que commands requitt. elan point de vets est si eine
Haiti Sun n'a pas doniae son mot;
septillion de
\hunk:2, agrees, Monsieur pie qua le mot de sagas* seam
vegetates d'un dernagoguee. qui tente de pousser i la bien qu*officiallement tou le Prfesident
par v°trI . DeParte.
' nos roe Pe ctueu PlacE
On salt qua "L'Actlan fermeture de notre orga chi, de toutas les demarches
Societe. organ. du Parti ne independent et probable da cast derniers pour meters see salutations et nos reneer mint d..es sit premiere inter
vention .
Pepulaire Social Chr istian. m ent Octant pour les acti in
ce systems, sinors dements anticipis
settee grand hebdornadaire vitet doclarees ou non du d*exploitationanais d'itouf Anti SIMILIEN; Antoine
Cest pourquoi, loin dee
tasserstiellemeut catholique fameux neo-zelandais, none fitment", du facteur primor TELUS,LLevoyantICAJUSTE vous demander de solution.;
et dietitian :entre dans ne voyons 13ast bien pour dial de PEconomie Haitian et - , enes ,,,
Der ceci tat cela, nous ne fors
-
(16
01" AS La stkvga liVaist
l
L=
r: a
c`a
ronatera qua dirigerent avec quoi ce rappel de sl'Action 120.
Port im Pribee le 30 mai sons que emus faire parvinir
autant de ,orastige qua d'in Societe".
Nous reproduisr=aujour
ci.inclus topic,. de la coers
rr
d apendance.
nos lana is
Mr Bernard Dederich, ciebui la orressionnca en 1955
:Edouard Tardieu at Antoi- oubliant lea convenances voyee au Bureau du . Tea
Au 'Directeur du Bureau pondenee echangee entre let
commandeet
par
l'hosp
ta
vail
no Rene Deleon.
par ces infatigualeNss
parties en cause, crampon:
du Travail
Dans cat abattega adieu lite dont il jouit si genereu travaillaus.
dance. qui aura le vertu de
En
sea
Bureaux.
malveillant
mai,
gement
Chez
nous,
veut-ll
aement
Et us attendant encore...
Monsieur It Directeur, vous Eclairer enlacirconuance.
vains puant le mensongt, s'attaqu r A tout co qu'il
alow
y a d'honnite at de propre
Cane dern:ere coneoae ;
avons
l'avantage
de
e.
.
Port an.Frince; l e 23 ma i somciter
leNons
.
,
10
En tine lettl'`eitelres.
memation ere vo
la
a
1955.
bra Office fdens ln conflit qui see a Mr. Albert Hilt en cutt
e
A
- du 16 nice 1955,
____
Monsieur Caleb D. Elliott seeable naitre, entre la Hay .
2o. -- UE1 Honore reepore
tian Arnericant:tingar Compa
President de la Haytian ny S. A. et ins serviteurs, sif de Mr. Catch Da Elliott
QUESTION--American Sugar Company
Mena tla ita Itern 1.0/10,
employes des DEpartements du 20 mat 1955.
En ses Bureaux.
Port.audPrince, it 15 fe du stranger ou haitienUric derniire letrre
suivants de cette (familia en
qui eat I la fois agent, imMonsieur le President.
vrier 1955
e
treprise:
de Vali eaVirellES dil 23
portateur, vandeur an gros
Noise voles accusons rEcep
met'
,
des Centrifuges 195'J .qu -i - peep It cette date
Au Secretaire cl'Etist des et detail
de vote lettre en .nate
J apartaga lea points de tion
des Four demeure sans reponse .
teDSpartement
epartement
Travaux Publics
vue de Air Laraque. tine du 20. mai .1955 responsive .i neaux
- s de
Noise vous prion
rem
En son hotel
legislation reglementant le notre requete du 16 mai,
Sucre
voir.
Monsienr
Departement
du
le
Direeteer
commerce de gros it de de- laquelle a ice qualifiee par vo
avee DOI remeretements antic
- Mr It Secretaire d'Etat; tail no serait quo des coups tre Adroin4trction de deman IAei nmC
a
_
an Pis,
nos respectemes salute.
arepartement au
Les soussignes prennent la d'apee dens Pea,
t] les arm-, . .
.
de
de
remuneration
addition.
,-,
Floor
riberte de porter a votre con gers resident en Haiti, fat- uee
ll a propos des sematnes
vepartement de, la, Bascule
naissance qua par suite des sant le commerce, se sont,
., ,
e.ntuer le
Departement de
majorite, pour las be de sept jours Etat-the suivant
trepartemem de la [mem tBi°11:cPs
defeats cautEs par le cyclone en
soins
de
lour
commerce.na
votre
ACCORD
avec
rancien
,'
ne
Shop,
Doutt
a
Hazel. la route die
Anti &miller:,
turalises battens... us dot Prefet Boileau
Mthu at
r exTete
, Antoine
,
.
Noire ne voulons CO nen his, Levoyant
.
Soureailles (Ksnscoff) cat ja vent done, jouir de toutes curecteur
a
Gaenste .
du
bureau
do
Tra
terrompue par l'iboulement tea prerogatives qua leur vat!. MnFranck Legendre en qua_ notre de nde soit consi
(Suivent de nombreUsso
n'a
Las lois. Nousndre
comme un acte hostile climes signatures)
du pont reliant lea deux par conferent nous
fevrier
1948
reconnaissaot
amarea
en
pre
ir
vons
ties de la vole, ainsi qua /a qu'a n ous mimes, car per ai qua vous n'avez jaenais
route non asphaltee condui. tonne &ignore clue, accis paye to, jowl off.
Nous prenons ropinion pub lique..
sant
un certain gouvernement,
Suite de la page 1
Au fait et dans It fond, cc
En reponse. none &von.
Il nous est impossible d at on en faisait-un
commerce rhonnebr d'attirer vot-e at eu a citer en deux lois le nom dest pas seulement parce quire
°
et clutititaient
'teindre nos residences at il est tres lucratif
lc
haitiens des tention stir It fait qua la Lot de M. Bernard Daderich, at It SIGNOR BernaridEnDpoardtere-injo
de rneme des petites toile naturalises
Etrangera qui dont jamais invoquee pour It. paiement de voici en quelles eireonstances: est un etranggeur
res qui frequentent rttablisee fouls 1. sal haitten, qui cette longue [Anode d
n
parermiere foils, ei us cinuateioanaeltir
no.-tre
remak
meat des Fillet de la Sagesse.
connu Haiti vail est postErieure ledeeuetitrneorse :ft,irLiLeOarelaan
e Wont Panels
fasts,
no.re confrere
Nous venoos vous prier qua (le nom. Ce cont de ces Mots a cet Accord,
Nouvdelliste ' , note que tout la tendance a sous
i
d avoir robligeance de blen procedes pareils quit sansa test rill'un rouage tougt.a fait "M.rtBernard Dederieh venait m amportance du seeteur p
fait dire
vouloir faire faire lee Etudes d_oute, av aientles
Haitians /Rive do votre administration d re !ppele a LE NATIO riodique de le press:: iittitiantai
Pautre qua
Decessaires pour le retablisse sort un -peupla d'enfants at les persoanalites ue vous I7eAL pour occuper It poste qua onus avirs entendu souli
mint des communications densiept ans. M.
r Laraque a dEnovenez. II ye deg sot quit cd ce
Tserait
etu..i d uu gner,tendanct clue nova rrtron
eaxTioetitergqidse'esn Azia,
nioaaentanbnent interrompues. onse tlquiler
, sae s trans parfoi s, mettle ale Z PO&
l'autortte de la. Los 8 iinCHO
Nous serions sheureux de e jet:ft:eel:I
p-Le. .1.1i ;11. etze bit. cot.frer-s de ie pr.. quoti
de protection tont taus at efface pareille cponsvet
dans notre pays?
s
tion
dematdee
c
'.
' IE
,
ein
ctchnique
Vole votre Dipartement pren sures
- zeian dteAnnplt
neo
e
prises en faveur du tommer tion d'ordre prive-qui enlevae .sta'at. ,.. JUL- le b eve
-I
dee en consideraton nos do
que LEAH a.
cc national. Cala se con- au: malheureux qugea onuse etasb mi
le but
leances et de3
nous avione V005 fait Etat ode It netionali
.
une dett 1E
_. colt aisement, car cas ' me,,,
1. dataaturellemeni3t,
"viter cela dens
accidents
ue qui sires tont comma des bar- "'aerBle -texta invoquE.
mentionne etre afield Dade tE de Bernerd Lederi.h. et en'
0
pourraient
se produire par sui rieres douanierea eleveas P Nous ajoutone qu'il lee rich itatt-un ettanges.
debars de . err our clue pour
as
produits
te de Is frequentation de cc pour protegee
tots, eest it avont wannest quant a cette:
contre la concur bait pas confonlire eali1.,:e de. La e
centre touristique par d e s nationatixangere Par Pr) et rdmunEration, La ipe r es ' A l 'o ci.
al 'erne
c" ,!loen
du dejeureer effect nationalite , quiconque a le no,
itraogers qui raffolent. de nos ,...pe, en doit pouvotr prn, lion de la Los
e r mier Z;(cretairc de tie articulet ice 313 wt lent
creaepi p
par
sites; de rendre praticable cet eger les pe.tita quells qu'ili.: me de travail I six jours e 1 Ameassede des tidtalts- U, tact dire
ire que n our aeons ete a em
,
awns,te region pour la saison estiva soient, car ils ont
...,,,-..,
P,
L
ciattcune a jutreome
t
neures:
le
septiime,
celei
a
ne
sat:i
drott
a la viet et on
le qui approche .
dole plus continuer I per du Diroanche. jour off, tat cc. tern! de! quotltdclecns e is Ca re a rediteur de -. Haiti s Noise comptons fermement mettre ce cumul d'agent, ltu de repos hale nt e.re. pitch. ...oils. av oas marqae. Et de st.ce pas net:- a-dv-ite
"1
sur votre dynam,srne qui dest d'importateur,de detaillant vu
ea des termer. cornets, notre en tent que journeaele hai
jamais prison detaut toutefon qui a rrit.,a lea petits a deux It
Nous pensons- que 58121 allrpr15... Le talent It nom du tien , de plaithr en Ea v ur
gull eagit de eervir is collec doigts de Pabirne. Pendant
soil beaoin de tecourir 1 D.reetem dc l'hebskrnataire d tin secteur de la pierce has
les
qu'il
lea guerres mondiales,
ttvitE.
te
prenalent, sous la Haute autontE du Chef di de league a .g.aleeell-leiteLeun henna auquel 1101.16 is
Seagents:
ne
Veuillez agrEer, Mr le
pretteate de rarate de intr. l'Etat, share de faire resp; c parmi lee Ir.-et:is de Mr Mil noes et que nous tenons caur
1
rence etr.
*
'
crEtaire &Etat, not salutations chandiats ii i'Stranger, re- ter Its dispositions Legislaee too Bala, , t lots que des notes intercsseni?
empressees:
fusaient les commandes, at yes pour it prestige rneene, de ante:pewee nes journaux, il Qu'est.ce qui auturise done
P..reeiTmann Aggerholm, recevaient tout pour eux Ii Nation. mime el one Los . rearreit
,,,,,
v
cue It dejeurier en M, 13ernard Dederich a nous
te, oseph Valme. Les seuls.faisant ainsi la pluie
eee.
esanblez
fespe.
quest
on
Etait often aux re. insulter aussi gretuitercent, at
voas
lc
beau
temps
realisant
comma.
Fillis e it :-..'agesse, Mme Che et
de ,,E0i-Fee fortunes dens le rer, - venait it modifier le tex pseserittints do lu preset quo ce deist is premeOitsr.on reez
L.
:
net. Fritz ThEband, Dr
arche noir au detriment te invoque,11
ne reetera:t pas eki -..nt. , Et noes avtons con lti de nous AORE',....SER. MO
A U:1(1pr, Franck Francis , Me m reco.n. ner hat:benne. ! mains que sons 'reel& ds
,.0 a sale exeeprion pour r heb raternect, nous Pulse II, f ort
''' (e
Paul BouchereausMichel Breit ton mm, st 1 on veut proce de nice nous avow. des droits
eora.i.aireliaiti.Sun' , par maiencontreuseniret. selee li
44
, ,
com
mann, Marcel Beni: min. Ine. der au enuvetage du
rnerce national I il faucirait acqu la , c tat, a- dire ce lui d e cc ttare sera eoete, ecrivioose eroverbe creole, p o u r le
Jei
Eugene Nau.
Imprimerie
de"L'Action
73 rue net Fronts-Forts
AsaimalleNracaleiteio
de
C abinet
-
Me Victor S. Pierre-Louie
vo cat
23; cgs des Frontal Forts
-elan tee pay£ pour lea jours off noes. le directeur de cc perio CHIEN MAIGRE de Is pee
une legislation qui
drsot fixer in rale de Pa- pendant lesquels nous avons clique est un amertcain, mime se haitienne.
gent, calui du tout.agant feurni,ii votre Administration par .,naturalisation.
C cat pourquoi noise preemie
-glementer c o m en e P mitre
tre;nines.
coUrage, nos EMUS et IsiDale nous empressons de l'opinion publique a ten oin
Mr. Lpara
,.,
i bien suooerit
are"
relever id r .erreur quo noue que. rinitiative
des hostiliteo
, a situa tors e
.
,
e,
I
i
s
1
1
,
distil:1u,
trans.
stranger on had
)
Gonaives le 4 juin,-1266.
A. GENT/MBD
Nous asperons rine cea aim avons coromise quant a la Ela qui s ouvrent ne nous revient
tionelite du directeur de rheb psi et quo par
ripostes;
17les tmarques event qu'il y domatleire deileogoe antleise onus ne farina quoOEM
ripcindrie
sit Hen cradatPtar alms*
nag sitrassion teoll invirouta
tat dialkalitica. outlined k tP31 est niagtialickilf
)
'
Le ithunT BA_RBA.NCOURT. le nom seal suffit
o(-3
..-aee tea be /Etta raw
"pules progras pendant ces cin to pages du bahebdomadai
quants. dermares aanees, de re omit It malice de baptiser bres de la presse quotidienne;
puss It fondation du premier leur pueriiite eIndep.endancee, pourtaat itet d faire excep
parodiant Is mot It plus sacre tion pour Haiti Sun parce
:grand journal
Aujodrd hut, mucus pouvons du vocebukire republicain gui1 en un Americein, me
auer une Presae emulatrice, avec !cure critiques destructri 'me par naturalisation* 'deck
eaxpriment lea opinions .non ces di tout cc qui eat progres ra
Gelb
tableau'd'Haiti, avec retran journalieme.
ger comme la source de tout Maintanant quo le 801as
vernement depense de va
Is male
s pur repro:vim
L'etranger ett Is t piice d o tes sammeo
resistance. du regal de critielmoi=
nrcli
al:ti ItEL f. VI II
ques du journaliste, apparern taques injustifiel contia
*
meat. A tout mom-nt, avec set etrangers peuvent un-
ruiner le patient
1.eediteur
d'HaitiSun es' ou sans peetexte. f"etranger" jour
Independencecentutees
vail qui s' elabore.
tra
du public comma silts.
ladependance signifie pro plus prig Satre un Haitian eat la clble des messieurs (et
Its editeurs at lee reporters
La Republique Sud Arne
tine dame -Mine Therete G. rici,,ine du Gaateinala pro
lea interpratent.
gas. II ne petit pas avair de qu'un Americain. bien
m sujets voyage avec un passeport Nao Petit) gum dnigent r.ltit'Ailtn cure un exempla de ee qui
I etprit h berte si nous somes
m
Malheureuieeat,
arrive au tourisme a la pre
que refletent its deselects edu a k pauvrete, a la (=ladle, Zelandais, mats lea editeurs dancee.
mie-re menace d'instabilite
Principes
de
SOUS
alimentation.
a
ri.
du
petit
bahebdomeda
re
ne
tions de .Le Nouvelliste' au a It
Si les mecum':
politique.
se doenarent pas la peine de
4.6ditorial de francliiee de 'Le gnorance,
reportage tiling de P lindependanno
Matin est contreaalance par
Mats. lea critiques lee controler, , tears suppositions
U ne autre ftrange & via fitaient lue. par des tcpurill
peur.
une faction 0114o:wit irres plus durs de radministration avant e lea imprinser.,
fion cies princioes aeu
j rna 4isti tes eventuate; ..Haiti
raityattendre a tine chi us
Magloire doivent acImettre Agitateurs de
acCeptes vol-ticale innne
°clues g eneralement
in
u
reINDEPENDANCEe
qae des resultats tangibles .
populace eat la methade de 'reportage' t
sn passe d on
le
/
rie lu la 5Preen am place
bahebdomadaire, inconnu. omit eta obtraus dans
CtIpOr
eist e xeztm
eent e genre emp loye par journal.
peut eere, de la plupart dee champ du prograa. Des rote erecrit irresponsable et in Aucun journaliste a'a ja dans nor e economie.
3eCtIlurs.
tes nouvelles. des &tiles nell exact auquel on iattend de maisreoreaente laladepeadan
cc " aux grannies fonctions, (HAITI -SUN, 5 Juin 1955)
Chauvins depites velles,des industries native' I , 'Independence .
ge
La patnotisme des haitiens Its et, It plus importaat de
l'Action
So
aux
ctremontes &Etat
Reppelant
nouvelles se
ast acclame a travers rhistoi tout. de nouvelles ide ea.
..--.-%---...--.-%---.les
ajour J.L.ui °unlit
ponsable ..i..,..-interprete
..f-de
c
let e'ts
ds!
se, L'esprit &independence L'abolement des
journal est evidemcieent con font.
it de liberte qui a &tie Is
chiens trek par cite agitateurs de La source complete de toua
efouet de r oppresseur et prote
n imprimes dans Is
Cell no signifie rien puur populace =aquas, qui font Lea tests
ge not rivages con= hava -Independence". Le mot uric furieuz parce gut It peuple journal ear te Please col
Nouvelle
ourante
.
L' ?
.
.
awn est, et a toujours ete, lots imprime en caractere
lective de la Capitate , II op
due
beaten
a trop de seas coca
Une p-tite modification
.
.
en que i-lu ease operee dens le pro.
area digne d &lege parce gull gracteux
auL nautJ def it prank mun pour se kisser exciter partut lamplemt
eee tomb: pas dams te chauvi re page, egelement sale Its par des declamations eztrava dependitace let eupeificki e gnimme des manifestations
meat tin ezemplaire au deuz de In celebration du 200mil
Ilium
editeurs se mettent, in :anti Pace cr un demagogue.
la Loterie de
Les etrangers etaient les neat a prejudieter roptnion
Q.anque capable de faire des quotiriens. Pius choia, t Tirage de Lien
quo nous
bienvenus dans le temps de I. tous mix nut feoutent.
tort au pays, It jour les articles; qui peuvent etre l'Etat Ha" publie. Pour
et
els
oat
jou,.
Cluistophe
so. nous en repro
avonsrai dilan
T5.ther de roordre lee ta nil distrait ceux gel assatent esploitte centre des eciangere. crtte
an rote important (dens le ck. Ions du gouvernement eat de de fair: quelque chese de
Oft Dangtr
duisons la pitie concer
veioppetnent de sou grand co. venu la politique has de cc ceastructif pour It pays avec
Cest evuierwo,nt tine pia Tient la journee du handl
yaume. Aujourd'hut..notre journal Eloanctereinent
eieue dangereuee. Aucun jaur 13 juin qui doit ee lire cam
ne tics gronitrmats constants.
.
tiepor
gouvernement realise
Alcune critique coaatructi eat ne aevait "etre autorist me "tit: &est
male tgar£. Mass, cchonte
La veille 13 Juin.
tance cruet aide tet(fe que pastout.Desattaceees excentri vs
jamaia paru Bur lea ea cu tiver -avec tout Is res
aeontenue vacant de pays \ 'us quits et injustifiees font lan pages boueusement imarimees pea dal It saintete de is 1955.
3 fires 30 p. rn,
Dana
emus, phas grands et. par Cees contre dim orte gum et de
'Independence %
Les libel- e de' le Prase-. me me
Scouts tresses lea rues
atoasequent scientifiquement Winaportis rinnimil apparait faits ne sone pas exactement ptss attest menaute de tour. des
de la
plus avances qu'Ideith
Prescott& lea opinions honne ice principea qui coastituent
Slates ; Eternise des Cee
un =meat a la maatere.
Mats lea chauvins depites qui
. fort:nee'. En bourne, te repme au,,,,e di joumilis tificats aux placiers et die
eMM5Il t d esappoieatf 5 rem-or
le; in d
tribution des carleaux sou
at
qua dens lairs propree ambitions jeuraist Sc c'onstruit rapids me,
2 3251" 8235
Specialement dans un venire.
avec tou
ut
personnellee, l(ti berme& qu:e meat one repatton
(ketch d e Raym and Doe
'
comma
T Librame de
tat coos qu .ab Ppays
Y de aionnier
ecrivent dens te journal et le tets Its meta et
Ha
ti;
a
critique
destr_c
ri
sainville.
'
hutc
Ic
marnaltsme
response
I'Action Sociale..
7 hies : Reception.
supportent scat Eurliux de
ce u.vrait etre !finite..
ble et bon .
`E'CCIII offre un beau choix populetnt de n -.mporte qui.
8 area 30 p in: : Cinema
Mais; cola mac sera t pas no
d'articies de plea pour la
Aicisal IndEpeniance peut ceasatre de voila dudehors
\-leflais, il excite un vieuz
,
Premiere Con:ea:melon de Proverbs
haitien:
-lea
chitin
n
etre
pal! directement respon Les naembres de laPreaoe de -----=---vas enfants:
assumer la respon
sack
da tore cause it Hutt. vrxiant
Chapetetets de nacre (ye aboient, le--csravane passe",
aabitte da re haus sec le bon
14.1 IS EZ
diet
MIA
II
1
eat
certiinement
du
-eitable)
qui rtsume. exactement I
renorn de lour fraeernite
issals simples
grand
mat
cause
aux
aU
sea
et no pas outrager lour
Missals BAUM acting et porta de lune critiques.
0 Al alma . Le journal mine la pays, lour peuple ou tour
Triviali
hapetees'
CC
Les tditeurs ttputation Oa la Presge en profession en se jouent des
Lanteiet queues
sacoches even missal&
depen dance
pr nelpea foodarnientaux d u
ps.
contaminant
's'-'s'sans
Lint
Certificats
attachent jdes details
Images grand et petit forme t importance fat iliustrfe dens 5" .conlrares- even lea stag
cadres at :mages s navenirs It denier numEro te cc join mates de see propres mats
Crucifix btimcs
d es.
nat.
St etuettee, aiedaillas
La tradition de white. et
Milton Barth. Charge d AL
ELECTRI 2ITEELECTR ONIC
Lines d tinag si etc. etc.
Vous trouverez egalsoment fakes des Etats Urns oftrit, le d gni-vitt pour le maintien
RUE DU FORT PER
1 la Librairie de l'Action So mots passe. un lunch a. ta de laquelte it Presse a late
EN STOCK:
ale des romans, cies livres reuse. Les plus g ands 11W ICI et ailkurs, est mecum& par kloteurs Diesel ''Enfield" refroidissement a air de
d'etudes, lee nouveautie relax
14.13%
de la Capital- y comm lea sensationistes ,qui client 15Groupe.
des meilleuras matsons de
Electrogenes Diesel. 3 K.W.
France it *user lea revues at pro **The Sue lucent invites avant d inveet guar.
a essence 500 - 1000 Watts
journaux suivants:
envoyer des representants A la Premiere Page vioteurs a essence 1 1 2112 EI.P. Marque f &Enlist
La Croix du Dimanche
Dan deux eemaltrell d t.e 3eneratrice Marque Leland' 1 1 2 112 K.W. Monopha
at des reporters eu des idi
I(
i.
1
..--1"--".?-----a
m-
cor
-
Le Merin
An Documentation Catholique teurs ati diner
Christiana
Familial Digest
La Familial
Missi
Latino-america
Co sure Vaillants
Bayard
Bernadette et Let nutrias re
rues courantes et de plus
collectons
i.e matileure5t.
et cl albums
ouvraga
emtants de tout ago.
La ate
Retenez a_rosBe:
terairte de 1' Action Societe,
91. Avenue Gregoire
Local du College Ste i Marie
Telephone: 2338
pm
LE JOURNAL
Elect
deLIS ,INIALM ERS"
Elements
eraationauz at la so 115 Volts
Moteurs Eleetriques marque 'A L
Probablement, Puce gee cauz. i .leaependancee
P I 20 HP Ti h es
l'Arnbassade (enthuse la mar nen trouvc de mteuz a intell* moteurs Electriques 'Wagner' de 2 a 3 1-1.P.kionophasee
rite du public tare (kitten) ---e
aie qu un aslottiMent
de
"divers de 114 a 314 H.P. monophasee
ignore son eystence, lade- Edits gresaient et Indtcenta, la Materielelectrique en tout genres
"Acme" at `Stancor', 350 1 750 watts cone
peadence* ne art Pei invtte, &part e entre cue centennial survolteurs
even indicateur. redresseuses au Selenium.
Ceci fut coasidere par Is qutlqui menu detail qui pour plats
1 a 3 B tt ri
Ch
B
bahebdomada is ( lui consacra ran e re ezploite contre des Lanspes redreseemes pour Chargeurs
pompes Centrifuges leans Chaimars' I a 3 pouts,
un tiers de la eta.C.G reserv:e etainatee.
La Pemlare Page met en *isichines a bras pour la fabrication des blocs de eitnent
aux nouvelles a leaver or le
diner) comme e.ct exemple de garde ebeeemem eem tee Lustreirie electrique.
accessoires pour radio et Electronic
.tre
'Haiti- dangers de it Solocnie.
favoritume
eemplieicateurs de son a Haute Fidelite
Jan It aeut headosomialre in gullet-I stet de netre cola Haut-paleurs 'Jensen', 'University', 6 a 15 pouces
clus alas invite' .00a
merce, at platet au sujet de
Pou toutes informations, veuilleztelphoner to 3373 no
-Mr. Berel a entendu a is Hama, s'attaque mu eSurie eciee a rELECTRA, P.0, Box 642.
your a 'sod diner-1,GS anlal et ea generau. peint ua noir oa paste ELECTRA Rue du Port Per Pert.au Primo,
00 kOkIRE
BI-a
lire Armee Nc 63
PORT-A -PRINCE
parlament Maas
f.ea
Si-natant etre impertinent.,
lion ignorance.
B
rt
jeudi 16
oart
En nous traitant de chiens aboyeurs, ecrit :
existe un vieux proverbs hlitien:
zaravans passe.2-- -- Or, ti rt sait mem:: pas que cc proverbe nest pas heitien.
Bernard Oiederich, un ignorant
veut etre impertinehe
Dgiaissons notre position dans une
La Republique d Haiti nlur le dessus dans ['esprit de bre 1891:
toujoiire
ante- nos hammer' de gouvernement.
Held n'ar pas Eta la feu
It &eat, done pas (torment Li, parmi lea nations civilitees.
e'rangere dine qu'un Anterior Firmin. Pon I inecrire un ftl princiee
see afteires. Ile ;est surtout -tea pattiotee a aeoir le plus dans sea lots constitutionnel
prernurtie ciltre
aim at servi le sot n ttal.ait les. Sans ante bun loin, je
aaurno.se
accanere sons I diverses reprises. rtc'erne puis cuter l'Anglttetre, qui a
dee dehors trompeurs it elle pour I &ranger le benifa.e de longtempa tett:A.3ex etrengers
zheots. Ainsi 3 explique rarti femphyticee. Voici comment r accession a la prop.iete ins
tit 6 ie fa Constitution de ii prerentait le question au mobiltire ou territoriale. II y
1889 interdisant a retranger co its tune coaterence.quIl a I pein't tine vinetanse d'art
Ii possessma insroobiFire en prononca a Paris, ,n decem
Ireer lesigst puSei
Haiti'a\- ince ra.ct.on qui se
fteonvern crite dans toutes
,nos chtri\as jusqu a l'occupa
=tat dat endue contre
une lettre e e A. Ileariquez
A
a I J.IH.
pares tins preo-cupation
tioa Amtal\-came,
Ce keit nuilement chez
Mtis, an fur et I rneeure
ut aotre .nlepen lance
be
eionsolidait, la convict on
..trr avoir acre preni de pus en
Dimencite 12 j un, par
It eat ten-1.3 de :goer, &non; you. risque7a
d'être subtner:;,:s et Punt-au-Prince batter& sous
peu le record tie la dicomposition morale de-terme.
par ctrteines vttlea qui ont nom Sodome
Go
rnorrhe".
"La Phalange" :lea mart:red! 23 et jeudi 24
%trier 1955.
xcx
"Disnonc5
D'6parterzont de 'la Police par sort
"pat tena e", u it yen americain pratiquant
vice qui, halar. rend gagner davantsge du ter.
rain en Haiti: ia sodonne, vient
expulat5e,
par le gouverntntentt
Les rapports ttr.th,es, Ha lee avaient dans se;
chambre; au lif.tjestic HOW. On reaurait jazattio
rien su, s'il y deux Inusi on n'avait pas enten
du; parti de la chsnabre de Iiiiphaba un co 2p treat
me.
1-ieerroga, le citoyea amiricain at eon partertal
re haitien avouirant tout.
"L'etranger a 06 expulib:
"II est parti .:e matin".
i'Le lsZouvellisto",da samedi 12 mu i 1955.
Peu de jours eprZs la vu depuis quelque
de Varticle intitu
Apras &hang° de qua."
I - .3o ome
e !tetra e I
ma ta aims131es 3101tt
Port-au-Prince. le 4 juin rah chanter la Liberti Je ne tion du jeudi 26 mai>ecou ques
Informant l'am I autre dot
1955
pultque combattle pour In 1:, La hasard d une renct.n nos nouvelles respectiveri,
conau'ris. En attendant, ie tre nous procure roccoven Paint nous dit en substark
Au
a
tam
blsineaphobe et. encore
:zentrehobe. Seule la handle
e leur preservatioa, I instinct
de leur coast vation a guide
attire deaterehts.
chiens aboient,
re EMU airea
reel et
an Gouvernement de la Republiqu
l'eSt
/lase
DIEDER1CH (et non Dederich) a fini at- dormer Ie. preuve de
`,
Slum
15155
tempparution
croir me girder de toute mini d'une conversation mi.plai cc at en creole ce qua nous-,
Secret:tire Genetal de PA fee at!on rrni roarrait leaser sante rni-serieuze avec .USA resunaons ice en frarcaleanal qua nous n'avions pas
"En ear :vent comma:It
J H.
accrcire, que j .ouis ie cc
l'a fait sur .-..,s..t.-..,s..affairs de
7
^
bien,
de
cc
droit
helms! int
!odor/lie qui a prim tine teltee
En see 13areaux
tautextension
a V,oir suite page 2
dans ea payst,
Independence' eattoqual
Monsleur le Secrttaire ct
I
forte
pante.
Avo r &flat
natal,
AI his
te avec lea femmer a'rt
Necrologie Haitiano
trejit une tete cherg6e"
J'ai Its (eirec une attention
at 11 vaut mieux encore,
Sarned
iev.
ers
1
heure
de
soutenue et tree grand inteisvoi- contra sot los hi:ma:vac
mitt" etetignait
ra
mertcain qua
ea le rnestiage que
num reproence
catte gent fernitml4k
pave- a Petion-Vil
,
.
Tadreseer
au a journahsteseen,d
feuds 9 ma content a 5 rneene quand eller, no aant
point CO alphquilea. Mate
quarts a cos Messieura qua
ant un compertem. rat firuE
um at qui se v.utent der,
Voir auite page 3
...
.
vilon de midi 30 de la Pan-A hutiens. pour lee inviter. a 1--, a I age e 2 a e Monsleur Wires Granville 13, Augt,ete
inaSeidan Airw ye, la charman cammanier avec toile lee con
JEAN AUGUSTIN. , a ouvest I ("Auditorium de
fficier retrant cc rAlake l'Instaut Hanianc-Amencain
ate et diatinglee Mau! Marc traces du Continent. en cut
ie &Haiti.
Nahaum. nee Jeanne Sarla,est brant le Liberte de la Preise.
premiere sent de Canutpartie pour k Cantia, via te 7 juin, date, parait.il, adop See funfrailles eurept lieu le la
Conftrences a t intention ois
lendernain
dpmancht
a
4
hen
'Miami it New York.
tee par l'Association Interame
Candidata atar. Lzametts du
De nen:Incas amis et pa ficaine de preese pour telle ma r" p*In'en I Oise Paraissiale Eccalaureet .
de Saint
milieu T un
,-,
ire-as accernitgnerent 1 l'afro niteation.
in
par re pits uent
dent
r
port catte sy noath,que figu Tout en partageant plcine grand corivoi de parents.
ts. de du circle dant on di,cours
re de It societe Port-au-Prin merit 1 idle de cette cornmeal° raligieue it d'aln s.
fltatteur le contertncier, a de
ienne.
Voir au te Pare 3
ration, is mit au regret de ne
veloppe devant un auditoire
alsitra3 Ia Prefete rejoint [myna, emcee tent d autrea. p
de chola compost de mumauCantda sea dens enfants apporter dine cc magnifique r0Les d'extraditi0n aurea eUtOnS a de uotre lute M
Renold et Mont qui. depui3 concert de la Prune, ma note centre tea rfugies tellectuelle it d tin grand now
/tent& tine armee, ettliient jubditoirr. En ettct. tamer
bre defeats ,ie nos lye es it
doininianiris
,TeS3ectivemeot au College que amplaytrion, tenu ezile de
NOUS crayons savoir que colleges, ie itij t qui ,ui etatt
Burgerei et au Couvent des ia somptneuse table du featia Path ire det 4 citoyens docoi propost: La 1 f bile des Nolte.
Saeurs de Notre-Dause (gra- et comtne tel condamne I tea dicains refugies en Haiti les
Pour tui. la question 'telt
date):
toyer, "implement 1 1 odeur quits ont fait l'objet Tune de poste rusie tecon trop abao
Tout en pertageant la gran du tricot, je ne saucers rd made d tett-edition de la tue pence que oistat it cc coat
di jciie de la mere de revolr sonnablemenr chanter, exaltel Chancellerie clocnincarre, se melee inhuo3a,n CO bratie re
'Sec enfants antes une si longue I excelence, re:quint seveur ra evoquEe a tautiaarce de continent arn-ricatn.
y
a$:aeration onus orlon'. M013 die 'plats de haut goat cid vendredi de c-tte seine ee du emit en diet arettque per Its
static le Prefet, Tagrier Pour pourront y e cc serva, chan. Tribanal Civil de la Capitate. conqutrarm Etta:Tetra, entre.
1
s
AVIecielne.avec nos retia,ectueux ter le capiteux &rause des cats
Anniversaire
de confrere
Ceet dimanche d re r quo
notre arm lent contrite l%
bur. fetait le Billet:at aerie
versa:ire de sh fonoer.an.
Le dynamieme ot.t atisk
montre It Directeut tie cet
erestent gut:althea Lae:d'art,
ces dime dernieres ricotta la
,-tie quctidienneruent dtreada,k
aer eet organe an service de
It collectivite cant de Kiri Irk
rants pour I avenir, aotant
que des &menu de euceere
C eat Mr Ernest Sibillat Rum s, Esoagnolt, Angiale.
nos compliments -e
images, nos souhtits de dont tea coupes pourront de qui cceupera pour les quatte Portugais Francais, Polonait. siosAvec
vacua confratetnels, notua
bsn v)ylge it Tagreable se b ed ir
Davoie. A ce au disons I''Ls Jour";
dominicains.
43ur sir Is terre esosirsans.
Orear mann mos da
Helier! Etclave, je ne nu "Le Netienar alu 14 ju n 5S Hollanaars,
Ad mhos ..,...o.1
PR
INA1RES
--
tandis
l'Institut /..
lettre
de.
NM Ilk tat Ms ROD
prescriptible seuhment ter le
las so is -c..meg
me de gene qua 'sous ni ment-li. c est-i- dire que jet le conferercier fait tire papier In LibettE. Je dolt
m'abstenir car MOD abstention.
COrint, ta b OZ pas".
que notre and et
L'ami en question sem n ous; rout causlons In critique de cette opinion de dens cc eas, est in plus &I:Iasi
littributs ferninintn ou biers
hareem : Le monopole de is
j
reelliessieurst qui no se ren blait talon convaincu de 'bombe qui devait eclater
Is plus pertinente deb
Arent drat:seance qua pour as nese qu'it nous ,,asalc, cur noire maiaon et sur Traite cies Degree, craborea en que,
protestations
qua je plisse pus
.co. derniers, sans wader des quoique patient cur un ton notre tite etait certain*. tre les mains de rEspegre
tnent
pleine fabrication, paean aux Portuzais de 1580 duire contra cot to confiscaprefessionntis des 'deux ca mi-pia tact mi eerieuxe
'11,11141b
aa lin arta
tion, taniet brutale.
katur Alcmene, nous sinon entierernent fabriIfiesories qui tirent Patti de
till vice comma° d'un(o Indus ,n-eilates aucune peiflea lui quee, attendant settlement a _1640, Eris In traite des
tantot hypocrite:.
Noire hat fate par rAngle- tantot cynique. du bien
Ute, it faut absolument eve faire comprendre qua quoi- eine lancee.
is
dos,
quo
effraye
en;voyant
to
ter
item tie lea atioir stir
terre. pendant plus de deux prEc eux dont nous a Intl los
ecar ils aunt de bineecoup rain, que gagne cheque
En effet, Pedition de siicles sous le patzonage du nature: in Libertf
:plus recloutables quo tea fern jour ce vice contra nature "Haiti- Sun" cornportant Gouvernentent.,
Loin de feel °yet, de intiler
asters, lee vrama femmes je qui e nom: aSedesmie, (lea' la diatribe publite centre
Il a fait remarquer quo et jour-le, nous devons Pins
',gene dire cedits ont tine que vice raOUS La see Pim- "Independence" Porte la
insoupconnee, pre:astern d'apres co quo date du 5 juin et la comer dans cette Enumtra,ion de contre des confreres plus heist
-puissance
loulasancer rendue encore nOUS savors, at d'apres, ce cation laquelle se refire trahquant auCtille mention reux
qua nous, jamer en es:plus grende par le fait quo qui tie passe, au grand sour notre article ne remontait &est faite do royaume c'e prtt
.
de pinitence at nous
isfseent Wen des eats on se trots d'ai leurs, puisque des exhi pas mime a 48 heurea. Et France qui pratiquait It Teal
e.are an *presence de gene du bitions on maniere de bat une edition de 20 pages to dons l'Axchipel de Co/omb, veer I la meditation, pour K.l.extellleur monde,
dorm oreaniaii se zone off.ertes d'un hebdomadaire, edu
sayer emit cr attendrir rimpha
'pant dans deur jeu des aux regards scandalises mime format de notre particulterement aux Antilles
divinite qui nous tea,Seaoaens at des relations. de plus d'un, d'avoir fait jour-nal at ccmposee 1 la da ii s'Etait etabli par des cable
qua. ones berate.
-aest si pour rendre!. tableau de noire Capitate un can linotype
ne
peut
itre Compagnies Commertialea st- Voile sans ambage wan sem
emu/fait vous y ajoutez fe ere de predilection) nous prate
etre distribuee
des 1627.
tintent rue in question, us
brassagis dens to vice. des n'avonis nuilement Pinten avant 48 heures, si l'im riven
Le mice dolt done etre en rectives que je rectremands:
auttlonalites at des racee de hen de meteor aucune cam primerie ne tray tile
visage
nuant
I
note.
Beton
lee
=nett° societe etablie rotta Pagne dens ca sense eyelet seulement pour cet organ.,
laik PAIX DES RACieSi n'autres chats a fouetters et s'il n'y a pas de nocarsi donnees de notre lustoire et I mes confrates de In PteasaIi article ecrit 'par "In tit de se presser en faicant intitulE : La unite des roils Haitienne, e mis vettlent con'eons pouvez facilernent
server ntacta leek hemostat at
o 'emus rendre corneae quo depentiacce" cur cette a at bouchies doubles.
Hispagnota et
St Domain la dignitE de leurperc011111 his.
scast presqu'en face &tine re, expliquames-nouse i no
Ce
n'eat
pas
quo
dans
internationals qua vows tre aini. t'a eee 1 un mei. ntere esprit aucun rapport gue,
taaines,
relent oa l'ordre public et
Ce sujet ne pout 'etre trai
anus trouveze
etabli entre la conver te en
Fuissirz,vous. Weal* die.
Lt lute L'ORDttn MORAL plus en mit
tin
seul Couri-ConfE
-salon rapportie at let at
anima, pour conjurer te core se trouvant .menace, taques injustiffeee publiees react en raison came de re lumilres d en.haut, livrer IIra
-danger qui menace notre lee nutcrnes responsables contra onus par Barnard tendue de In durie, de l'orga publicitE, ces lignes qua * se.
pegs, ou tout au mom; c r aveient da deil intervenir Diederich dans Pedition Dilation it de Is fin
rats marri de voir tester sou&
chez it beieseau. Mali &agora CU.
canscrire le terrain du pour °parer le eativetage lee du 5 juin on cours de "Hai
-Beau! en limiter lee rave cesszaee de la moratite pu- ti Sun-. Mais nous n'avons onus du trafic des (sclaves trites pensen. Vote reateerse
gee parmi 7:10tra jeunesse bhque --,.-rs. la meaure ois pas pu nous' empicher de stir la cote crAftique.
Utile 1 la tradition des home'
surtout, devra hum eaten oe eatevetage, it cc degre du noter cette calm dunce bi
II embrasse trois racks tat gens at fetez-en In zircons
lention en abordant le pro mat pent itrai opera Cet zarre a lequelle nons among crHiltoire: 1503 it 1791.
tance cc que dolt_ LC'eat solateme, car sa tache ne sera article, pouratuvirnes-nous,
ourtont quani
Comma cause de la 'ratite ca fc.t es oir qua je vous don,
Spas plus aisee dans cc do eaereete d'aillsurs le smut faittalusion.
sue
onze
attic:cc_
et
notes
'min. que dans une entre. eerie par nowsur cc gra divers agurartt en prernie des Noire rhistorien a citE lee re ma hetet:idle accolade.
Et si Indepandance- ve danger dinonce depuis
page de notes edition in rivalitEs econemiques calumet
slue se sent pas de tattle. bien longtemps avant le re
criminee
du 26 trial 1955; dales it politiques intro Ice
Alphonse HENRIQVEM
Inuit mieux pour lui renon dit aeetcle, par des voix au nous avons
vu l'editeur de diffErenta conquErants, rivali
leer is' cettes eornpagne qu''st tea:tsetsDirecteur
de .Le justicierm"Haiti
Sun"
sonneteer,
en
tEs qui suscitaient lee immen
e:a:wait tendance 1 mener,
iiiti. *
et membre actif de rAmocise
tout
premier
lieu;
quo
cetace
richesies
du
sol
at
du
souseon mime se content de Et notre conversation to premiere page met en
Lion Jes jeutnalistes Haitlem.
il dolt mettre beau vec Pami prit fin cur ces garde obscurement centre sol de Quirqueya.
ataille' do' doigte et prendre dci:niers
',coup
is
m-ote,
Cependant reminant his
las dangers tie la Sodemiea.
tiesaucoup de preca.titions
Dana Penutneration in
Me Granville B Augus
A laeverite, cotta conver
our net bait etre emporte cation
mi ptaisante et mi complete twat falte Ber torien
te erst mantra uric lots de II4DEPENDANCE
tater le courant qui eat tree sorieuse quo anus avons
rap nerd Diederich da-tout cc
in hauteur de in tache
hart.
' poetise icl'notss avait ',lutist qui a paru dans la (lite pa plus
Bi-hebdomadaire
C'eat le conseil d'tin
ge, notre article: !`SODO- en traitant avec reliance
arnuse,
d'autant
plus
que
tulip, et peaetrez-voua no nowasavions aucune rai- ME" semble etre celui qui qu'on lui connait ,cc BLitt
lececi tine lee i°u--laux qui son de eoupconner notre avait to plus frappe son ima qui n'est developpe den; au- Direction : Lin Cordite:
'h'ectament aujourd'hut en amt au courant d'un secret gmation pour l'avoir men cun de nos manuels d Hurtei Franck J. SERAPRIN
laveur de notro commerce q uelconque qui eat pu le alone' le premier...
G6rant Responsable
"flatinnal
unrunt Pent'6n'a porter a now dormer adroi
Notre pays ent-ii le sent it: Nous no pouvons qua fell
n S. BENJAMIN
is reclamer domain pour
un teeartleaement. posserier dos lSodonastee
REdacieur en Chef
-eux-memes devant le con tement
Et au moment
ziter
let
ieunes
de
Cercle
.Im
oit now en en son Bain? Et ells sent en
Wilte Therese G. PETIT*
terrence deloyale de 1 O'la engAgtotts cette conversealent
nombre au l point de faire pedal. qui no pensent
parasitaire etranger tion par suite de cette ren trop eparler d'eux; eat- ce cocha notre patrimoinegeln
Administratrice
'Aqui s'insaalle, egta dens centre ei keit le fait (Pun notre finite?
Eze manuscrits insearesoar
turd
at
leur
souhai,ter
tin
,enestre presse.
Eet-ce
l'article: "So plein succes dens Ian entre
'mitt "ii rendes:
, t t c'est dire du coup qu' qPutier al"4 til,V dq'u ei 1 speatreceslrutte7.1 dome'
qua
Bernard
laedes
ECNNEN, ENT
"term cc levier puteeant qui one se.....--sere iseeennee se rich entend faint allusion
prise.
"'appelIe a f g6t1 ' C,e n e" peer tee: contra nos post. quand 11 cent dans son heb
'0.+-I,au-Frince
Gas; 3.00,
M, LENOIR.
ke un prob.en a ua anus tient: retranchees, notre doznadaire lingua anglai
:vines
,Uatourner see volt areies na brave am , autant qua now so: t 'Independence" &is
zunetions Pee -'e" attanucs ase pee. A.t qu'etre I nix rien trouve de mucus a het
rico.
ennvertes au EUI noises, me mine it enes caune tette pen premei dens son journal
qu'un aesortiment de faits
---------"
)s, eenciaence bizarre, grossers et indecents,la pin
transfere a la Eve des Casernes,
/i "-- :e net mtnt ail parte:Ventre eux contenant
a' cm'
.,e Eraat Coldanges ca
to c nvereatton cut lieu q-icaque menu detail qui ,
Bloc comps entre lee
AV0.21T
et an le rapprochant de to pourait atre explolte contra Rues de l'Enterremee
liammerton
ne cette pub/Keeton Its etrungers.
108, rue du Centre date
de
langue
etrangare
i
preQeels
sprit
ces
on
tro,n,era
faits
Tel: 2016
aention halt:ems-a, nous grotsiere et indecents qua
,. ..) 'ides A, el. a 5 bees F N."
par vons avarice!. qu a cc mo notriajournal a imperees? Les jolies couieLps.,s Anortuairet
seets
-------------e---ems.
L'ecis tent de * Haiti
tintsournoise.
Au Parleir Funebre
-.....-...-e.e____see.
Chez
Gautier
Grand Rue 128, -Phone 2324
Cale rreuverez s. d*e e.le en cum emistr
gere pour SaPet.ss, gargo: co at adettes
poutctter un eeul
menu detail de cee faits
gressmrs, et indecerts qui
petarratt etre exploiti con
Ire lea etrange-s?
Larneenvenant neteze-
qui pretend, sans
Soulless Chu test ; Fortune. e.eontan pcsar aesPoneabitite, faire eu jour
hernmes. seedatee RecortLa
outlet t naberrie reel/011%01e.; no
pour le;
Tout es dimer
iabes
:ous p
'a ciffaretne.
ens pal., im
irble, sea tailac3}
par son art et un goina
s'inspose depuit p.tur.
asettes pour gargonnets, Fern-en/reCclair ae 36poucea dolt pas se ronteneer de Sc quake incomparable,
,LSackets Galatex, Chemises ettangeres "Arrow, Crevata,
livrer
in berogne facile
chaunettes, Mouthoirs, 1 ardeasus; Ceintures, Ombre de s'attaquer, sans motif
-Leas Culottes 36 a 44. sot:tiers Tennis et souliers de plausible, a des gene dont
;Amin,
tut mama reconnalt l'hon
Chapeaux de laine at de painreer douzaine, talons etse netet6 finaaciere. It dolt
itsatalles en caoutchouc, lecets, betides pour sender par justifier, explicitement, ses
.Zasitypsinal et par grease. Corseget,jupons Nyleaa et lasses attaques outrancieres.
Illasikatpea pew BMW gilettes 2 ladies auffisavb pinta
tut* male
(1 slaw)
kselectionnes,
ginsAgents ditribucin7rs:
Joseph Nadai et Co
TELEPHONEt.
D../BECTIONS; 3469 tt 2,213
-via
Page 3
illaugez !S pains LARCO Buvez les Boissans gaZeuSes LARGO
Necrotegie... Nouvelles
,,,.aniFes
wus.
;01' Ike "AD
Insertion demand6e
AZILE, le 6 join 1955
A. D recteur du journal
trees a l'Anse.a.Veau meme,
Si le Parquet de Port au Prin
es eat incompetent rational
Solution de
sIndependance.
materiae rt rational pears
Le gouverneur de rEtat Port-au.Prince
Militaire distinguS, sans
nae, it petit etre utile I dts
ptur at sans reconcile, mon. Libre Associf.de Porto Rico
Monsieur Ie Directu4 haitieus pourchissEs et tea
la
jamnique.
la
sieur Jean Augustin pasaa se, readapt
quEs par d es Charg Es dfLAffai
Jai u avec belsoouP
Presque toute an vie au ser it:unable dernie-e, ell il allait
courage
qua.
Le debat Duvets mewe de I'InclEpen res du Parquet voisin.
credi decider au Club Invice du pays at fa, Rpres one prfsider une Foire Agricole. tuition rattle
jirtice a rAnse Je vous dernande de no pas ternational du Commerce
Tongue et brillante COTT era cc s'anata en notre Capitate cu dance' La
de la crucial. situa
a Vette dcns It rumEro 63 trop voila arreiter sue is li autour
traitE au grade de lieutenant. it puss vingt qustre beurrs. du
,qua confrontent les
lundi 30 mai 1955 augmsn grit at demarcation de "uri Von
Le
gouvernrur
Luis
Muncz
commev cants hal it
petits
Mole de pere de Eva's,
j r tiens comma el
celui Publie dans ' Le oucptai orndtersa vpcarysseeanlis I au ico
ei-ee
sot assurer a its enfants uric Merin Etait ac:omprgne de tent
no attedre,
Nouvelliste du 23 exist Ecoute
ni
querageux
him
que
cl.
one
fut
son
spouse,
sills'
Austi
education solsde.
se laissecir devoe a tourne en rend:
s'acbete at se veulant pas Karanclous
ails granie la satisfaction de delegation composer de hautes ',-a Justice
huSi c'eat de' cc Club ou
Parquet
de
1'Anse
il
cer
par
ces
porto
vend
au
mains, et east a la re
net honorable chretien de se personnalites otficielles
Vete
a dans leouel rat denuu cherche d' uricjustice qu'ils mime de la Cherubic de
Commerce qu'on espere
iroir; au sok de to vie eri ricaines.
ei a gut de droit,
croient plus surne.
une ao ution de rangoistours de as progEniture dont Ces Inuits visiteurs furent Grand juge en matierePre'fet
de
probleme, de., petits
on Eveque uo pretra et une l'objet de manifeatations de Judie, , Opinion Publique, lea Dana l'espoir que vous aan
comrnerganie bait ens; eh
publicito
it
la
pre
dsentnel
uric
sYmpathie
dens
lea
milieus
cu
religieuse at de rece7oir
arrestations i legates, he em
place cu bien I qoic 'aeux.c. en !nen.
decuiere fois Is Corpus Chris its furent regus, principle.
a
Inez
6 eore art: none le deuil.
n
veoiuseaveizutIr
emeots
feral
qui,
mat
a
Prifoon
officials
De par lour cou posttion
ti -des main s de zoo fits Eve merit lea milieus
culet, veunlez agreer mac de pal
dernier. dam, Is gre dEcision de Justice, se meillsures
leur structure, coal
salutatoons.
perpett
ant
ii
longueur
deux institutions a. vinare
En cette douloureuse car matinee les visiteurs prenaient née par un Commislaire as
ne.
boles ou'elles aoient
conistance,.Indf.Pandaoce.pre l'avion a destination de Kings ..:rc
Jean QUIREILLE
peuvent decider.., quo de,
d
t1
d'
Its
devaient
silourner
ne nen decider sur pareit
Bente see condoleancre Emues ton cu
paysans victirnes de l'immora
Jaen Augus donut 4 jours.
sujet.
Mma Vouv
litE, de la corruption at de la
.043,43.
C'est I uric solution
. Mgr. Remy Au
tin. it SE.
voracitE
des
Karanclous
de courage gull feast re.La
Phalange.
a
anooncE
gustin. au Rev. P. joieph Au
gustin. I la chere Soeur Ma que jusqu au jeudi 9 Jein, D'sns votre articulet, vow Cabinet de
Neu' y reviendrons.
rAgronome 1,418 travailleurs haitiene qui
no St Pierre
Pierre-l-outr
(*la Me Victoi
avez
sjoutE
citron
fait
Etienne Auguttin et Madame sur 3,850 qui se trouvaient car clis moans de la juridic
La Garde. d Cayes du.
Avocat
au Docteur Marc Augustin et clans Ica centrales sucrieres do tion de 1' Anse-a-I/eau pour, 73. rue cies Fronts huts 5 ju n 1955.
Madame, a Monsieur at Mada miniceines, tont rarities au etre entehclus par uniSusb6
me Louis Augustin it a Mlle pays,
tut du pattiuet de pert.sij_ eileesisseseelassegiessiessimiselleteniss
000
Marie-ThEress Augustin. sin
Prince am des chases perpe it qu'aux autres parents et D'ap0.8 .1.-e Nouvelliste..
en
plaignent
lannennanownsmIllannstannows
allies qua cc dcuil affecte. ces travailleurs
travoir Ste feast Cs dime par
OVO
La Librairie de
Nous rayons appris avec tie des valeurs qik'sla out tent
GUY SEJOURN1FrPAction
Sociale
beaucoup de peine, le dices peine pour amasser.
des Heopitauz et PEn-rmacier pow
Fournisseur
aupres
vcua
offre
un
beau
chola
seIl semble ajoute le Doyen, d'articiesde pieta pour la
survenu, aux Cayes Is
Eft
haute
purete Scientifiqur.
maine derniere; de Mlle The .que l'assistant dun
' de nos Premiere Communion de
sae
rose Denneey.
await vos enfants:
consuls
de
l'autss
cote
des industries pour son Haut rd
La defunte a eleve, duChapelelets de nacre lye Fournisseur aupres
sot le mon
rant ea vie, la charit6 en- garde par devers&argent
demerit.
ritable)
*apt
vows son prochein i Is hats tent de depots
050
simpleis
rEs entre ces mois par ces Is missals
teur d'un cutte.
Misses avec krises et parte Fournisseur aupria ,des Liquorisits pour is qual;r6,
.
Metropole du Sud .norieux co_mpatriotes,.
chi:toeless'
insosapsielle
perciten tile one chretienne
ono
sacocbes avec missals
sans fisrds.
Cerlificats
Le
Nouvelliste
de
sainedi
toua tette qui sent afe
grand at petit format
Weis par cc deuiI, tout par aetpreciet que rassistant dun Images
cadres et images souvenirs
at llama Consulat &Haiti Cu Republi Crucifix
ticulierement
blancs
Fernand Daonery, nous el- que voisine, aczusE d'avoir cIS
4111.1.15-°,1\41\ALMER5
Medailles
hone r expression sincere tourne des valeurs qua lui Statuettes.
Livres
d'imagrs;
etc.
etc.
El Febricarrie del Surtrio Mis Grande de
de nos condoliances.
avaient confiEes dea travail. Vous trouverez egalement
Equipe: Industrialsen el Munde
noo
ieurs haitiens; nest pas tin la Librairie de l'Action So
fonc ti Deice du gouverne. elate des romans, des livrfs
C'est avec Sine bien
Las nouveautes
surprise qua nous
- par .le d'etudes,
uea timilleures ma isons de
prig Ia trate) nouvelle du meet haitien nomme
ona
Reutti
des
et aussi Ies revues et
dices survenu dimanche Departemsnt
urs
ele ExiErie.ails
UD .individu journaux suivants:
'
dernier en en ee- sidence
'
',
mc
de la Rue 4, it .'age de ss engage par i- f.onsui comma La Croix du Dimanche
.gog
--° le tequ el d 'ailleurs au Le Peter it
ans de Men* Jul la Th oby. Secrataire,
la Documentation Catholique
Le cadavie a citetranspor
EU aPPreherm16.
Chirie tape
VS a Pliapital General pour raitPour
notre propre prestige. Eccles's
.
autopsia.
lea
suites
Familial Digest
La defunte 6tait la soeur l'affaire dolt avoir
Ic fameux La Famine
do nntre eminent
nnilebn'
qu'etle
comporte
et
Perc.val Thoby.
rEtai e ad hoc devra resti Missi
Sea ftxnerailles out eta tuer lea valeuts detournEea. Latino.arnerica
Coeurs Vaillarits7lrei
chantees. avant hier sarisTurbines Hidrtiulicas
Bayard
ftativiinetin p.m
l'Eglise Ste Anne,
les
autres
re
TePoot46.,
Bernadette
et
41253===52211256":4121122
au milieu d'unlbeau convoie
Proyectedas
pare
Fero Cerrned* y
cues courantes et de plus
.
`1Indeperidance" adresse
pare
Pergots
les meilleures colic ctons
aux families eprouveles, par
ionamento Supremo
Funti
Le Numero
ticulierement A Mr et Mme
d'ouvrages et 7 d'albums
*
de Jour
._.,
"
lcool-Alce
IV6IiriceVhi'
vi.ve
avons
ap
France
,
L
rateur,Sec
pour enfants dr tout lige.
Perceval Thoby, Pexpres-
Retenez redresser, La Li-
Sion emus tie sea sinceres
condoleances.
rere
brairie de l'Action Suciale,
91. Avenue Gregoire
Local du Cellege SteXarie
Telephinee. 2338
LA
LIBRAIBIE
Ste:Beast
Fie de Kirscicr io ?
Four vos cacleaux de toutes sortes n'ou an cic
rr siren IVorpear
bliez jacaais de passer chez Russo- t.Frere. en facenue Montferrier
Pierr
qui satisfait lea gaits lea plus delicate.
trouvcrez tout on Es
VDUs
Et, surtout,n'oubliez pas cue c'est la ma sorthrent de livrea classicist,
son qui a aI sp ecialite des articles tels que
Impriraerie
montres, braceIeta-montres, pendules, lunet
de"L'Action"
assortircct
qualites,
et
un
te de toute le
73 meet: F rorts-F pits
de bijouxLaus Luiz imastiaLlts.
rea experiencia adqunida en in construe-
eldn de alga. ries de las plantas hidrodictricasrn grandes del mundo,permits
qsa Allis-Cleaners afreeca las normas de
foncionamientoyeficiencianniselevadas.
Allis-Chalmers fabrica toda close de tur-
kiwis y acepui erdenes de turbines de
eenstrucdee Pepe dal pant llenar las requisites y °Wexler el maxima rend iniiento
de coda instalacidn. Tambien propergenezezirres y equipos acceserioe.
CUANDO DE MAOUINARIA
TRATE, CONSULTENOS1
amainistransos equipas Allia-Chabnase
vieptetuar=dizsuisteludestaisa. La
yea
E.t.r..CT RA, Dtributeur
tisentra;
Cultrffwgers
Le Mum 114111ANCOURT- le nom seul Sulk
zees dapuis qu'elle
&let
desarneE
ZO IS CO rennort.
fD"ailitiast
faille. absolonuent et ex gouyernements, s eonrait rre
eclusivement, I one imnaigre
etion la faculte Titre proprie
-taire di sof, pour se develop
per heureusetnent at prospe
see dana le pays adaptf. Cc
ague nimmigrant doh recher
me au commerce, in on mot.
eearichiessit iotrepidement et
frenEtiquement et s'empres.
salt de fuir nos rives Inouye
mentfee avec son pr-ezieux
magott La stabilite etablie et
14 "-sere co
r
fr
,s4G
etre on in 'reareart 3'etct:f i.r
(Suite de is 1329 Pagel
qte d'autres pennies. Tout lament. Et avant &etre on
, rattj k Gil:
it cornmercant
--- de reglemen
It. - o nee et ,;6.ntral
tau am see d noun fent
pas de nous. la Republique organe de repression et de surtout retondre entierement
Dominicaine a realise un pro coercitmon ml dolt tendre no nos Iola d'immigration de ma
liras rnatEriel incontestable, bien.atre genfral. C'eat dire niece a ten:: srupitoyablement
au detriment. it ezt vrai des qu'il doh avant tout favo&et inexarablereent loin de non
autres
circonstances favor& ser le groupe, Is communrute rives les mrm, dos donut nous
am, avant tout, ce n'est pas garantie, la proprifite immolei bles a ?Evolution &on peuple le plus grand nombre, Quand as pcuvone titer aucun pro
I: vein titre de la propriiite. !fere acme dee. etranger s'ins maie l'ttranger a ermine tout rEtat agit Bram:pent, l at fit sour intellectual mit tech
possession effective tulle chez onus et, dans notre
de ia terre, lui procuraot la commerce comrne dans notre
securited'un travail remunfra industrie. ttend see tentacu
teur. Avec tee combinaisons lea at s'assure ainsi une prf
du bail emphyteotique, que dominance incontestable dans
lea constitutions haitiennes none econcmie Et, dernier
fait pour nos voisma, Et les remp it pen is vrantion qui lui
realleations dui vingncinq inS ant devalue; il eat anti social
de I-ere de Trujillo euasent Ii devient comma le mince In
ea co:Meares sous on eegime let &eau qui abandonne le
deinocratique auquel Len man- grand courant du flenve pour
pent atler jusqtne quatre- cc. la rute vers Is term, retni
vingt dix ntuf ans 'ettii di que garante,de notre indEpen
xe jusqu a trois generations. dance economique et politi
l'immiatent neut b-en entree qua, entente 'Sans Eveiller
enend..e tomes lea cultures aucun soupcon. Main, etani
Marne ce.*e de longue bald donne qua noun aimons mieux
lie, sacs sucune iuquielude parer de cholas q i stutent
&etre avibee dans le court aux yeux, la defeine de no
des ainginretions quail pourer. tie commerce national a fait
faire au btu-fonds, et avec couler can jours derniers,
me a: epcntanfite. Quant a absorbe
3323/S la
rico= to t Economique.
Notie people etemt arrive
a maturite, nos gouvernants
ne nettvcnt plus se P.-carnettee d'être insouciant.. Nowt
Iltil dOMInICalneS apporteraient s'fcerter sous les banns fu ne nouvons continuer S jouer
n'ont jamais inter& tt qui resort d'une etratig e effica lair concours avec enthousiae tales au ii ne tarde pas a cure gratuitement et beatement
les gthererx et a Eriger la
L'Etat ne gouverne pee a sentimentalicire en doctrine
qua lea EtatnUnie l`ont crtee coups de mystiques. La preu d'Ettit. Noun ne pouvona pas
et faconnee de toutes pieces ye east que quand vous ref ereindre &Eire taxes de ZeDO
Et le USA eux-memes tootle frontez face a face dans an nhable. Les Etats Unis en
monde le satt, soot un verita interete mmmceiiats ml vous sont.ils sccksts qnand us
Die coagloatirat d etrangers de fait eentir aucrern at sa poi elevent des barrieres dometoures r ationalitEe. Le retard gne. Dans cc paYs tout vent (area at contingentent leur
de ''pay i comma le Canada ou du gouvernement et /a gou immigratiou? Pays pourtant
I Argentine ou (*immigration a vernement iui meme Se rimè. incomenetinent riche capable
route la chance de voir abais beaucoup d'encre et tie as tie rearcure. rat sienificatif ne au Chef de 1 E at Cast a dc stettater le monde entierl
ser devant lune de ces teak Live.
Cea trois grand* pays qua ce dernier goal revient crin
(h Wan)
egeneratsans, la bernere
Tout rEcemment, un redec noun venous de citeradispo tervenire pour mance les
yet par l'exclision constitu- tent de eLe Nationale. tees sent de g: ands capitater at etrangers I la raison et instil
tion= it.
bien intentionne,
par aitleure. receient en leurs seine; crim. Her un ir gain d expo r et de
--theoriei, lee juriscon propossit, pour noue porter a mermen, d'arepuitehtes possibi vie au commerce national et
suf4es aiVISCOt la propritte en consomener Imams at par am thee encore tnexploitEes.Ii ne a notre induetrie naissante.
deux categories, le DO vIAI si sauver notre indurtrie nais leur fent que ns bras. Pour
Noun n ri.`itendons pas qu'
UTILls et le DOMAINE tante, de noun inftiger le coup nous la situation eat radicale it faille bolter debars lea
llb..CT
M ou EMINENT. Le de fouet dune mystique na ment Inverse. Nos bras res etrargers at encore moms les
Le soustigne Me R: S.
dounme utile, qui est le pro
Lent inempioyes, non pas par exterminer; Nous nu aurora lidebert rtipeelle aux Noted
Uric mystique! I.:intent manque de, ressources quoi ninon en nen en prenaut d ran tie Port au.Priece et de
pre dc rus,kfruicier Cu posses
awn agile ae Is terre, ear le se meprend sing ii erEcoent qua bien anigree, en write .elementairei tenures de protec Miragcame, l'avis mere dens
soul qui &lye interesser se sin Is valeur des mystiques awe ?or neancnie de rapitaua tion du regnicole.
faloniteue officiel de la
travaliteUr; It &Jaime eau Toes lea pennies au monie -Ansel done, retranger qui
En kgentine le gouverae Republique &Haiti, date du
neat n'erit qu un titre sans au nsi, noun out devanct dans ta vient ietab.ir chez noun rue went de Peton, imucieux d't 25 liana 1923, concernant tots
Ire poreae qua is satisfaction vine de Is civilisatins et, plus din.t noun intereiler qua tent ante reetastintnt des petits tee vectee ou alienations illici
crane orgueilleuse presomu ps:ticulierement, crux Au bar qu est poieesseur de cap! assume le moncpole du corn tee faites a rencontte de eel
tidi.1i eat vrai qua cc t tie sin auntie:en, qui m nacent (b US.
coerce d'isportation. De Out chants et cet xdeset cohEeititra
Man on ne pent denten ten eapitaus- gtneralement nor lee habitatione lo Penni.
seat necessene, pour donor de nous y Ecraser. one control'
Anotegrite du aeon ne propel,. t 'Flat problemet a ma cgue der rhomme de la rue de quelconques quelle qua most Retool, Lininrobrt et Rutile.
et, gu`on a Min: de "droit aux noun qu'us ont pas re comprenore et de voir ten cho lair provenatee'e, soot nstio sautes I la 4eine section tura
&user et d abuser'. Main, sou I coups de m)stiques. sea sous can angle realiste. titillate des quits touchent la le be la Conimune de Miragoa
timmigrant laborieux de be 1.1, lout bien se p:netrer de Dana tous its pays du monde. terre argentine, c'est-E-rhre rue, 2o Copan et Cha ons. si
zone qua &user de Is terns 9tte idee: nous ne sommes le .nenu peup!e. d'iostsoct, no que leurs possesseurs peuvent antes a la lere stctton rurale
et, quant au rote. on nut l'iss le nut people I aimer et corde as praerence a tout cc en disposer comma ils renten de la Con mune de MirgOlil
.corninen is legislation raoder attacher un respect presque qui en t pour tin nouveau, mat dent a l'interieur du pays, rue. 3o Habitation Masson
ne rearant Cheque jour cc isacrosaiat a tout cc qui dit, esonque, De leur cote, mail ne peuvent &agree (dit councoyue Mts onje tu
vient de Cetranger D 'Wenn les elites investissent retrain avec !nen que l'utufruit,
Paillant 6eme eeciion rursle
droit &abuser. qui n'a
euna ben orient:. cc Want psut ger de leur confie.nce
.zon ple eifet que daos,la fin
parce benefices peuvcat ere servis de Is Commune 4e Miregaana.
nose etre uule at nevelt 1 no que cc derafer, dont le but a emporte oin Par ailleurs, Pont-au-Prince,le 13 loin 1955
amnion du moyeeniae.'
Ce long passage eat extrait tie avaneement.
est de real ser fortune. n'im convent
qua l'is signa
R. S. I-IIBBERT
Noire position pea petal pone comment, le plus promp
des oLettres de St-Thomaze
(pages 6 at 7) oil Firmio tout tre contried.ctoue ou. tern au Lament possible," se moms
en defendant ou en emelt moms, pa.adoxiite I plus dun plus accommodant, plus cocci
fiant se these, prevalt- mats at noun ne Is def,inisons
hoot, p.us discret... Sli en
ani cur le reclamer, l'abro maniare plus cl ire at plus &rut auttemeat. le dicton
ELECTRI TEELECTP ONIC
gation pure et simple de la esplielte. Noun ISVG08 derme 'out nest prophite Chez sole
RUE DU FORT PER
EN STOCK:
aestriction .constitutionnelle remeot pousse lea haute cris n aurait Bascule ect.
contre raccaparement du corn
Diesel En field" refroidissement I air de
eat ques'ion. Four awn!'
Nadi, uc qua you et moi efoteurs
to H.P.
lessee souvent stiraffaires et Entree par retranger Et voila melee metre endente bonne Groupes
Electrogenes
Diesel 3 K.W.
s"etre rendu compte des con qu'aujourdloi noun semblons Ion, Le pouvons faire, l gou
500 - 1000 Watts
approuver cet Etat de choirs. verneanne cat emit et dengue Vioteurs ii essence 1 1 2 112 H.P. Marque ld'Enflel
*4rortises dont 110111 Worn
Noun avons j Jul au ioeis non. It faire. L'b.tat n tut nes -3eneratrice Marque 'Leland' t 1 2 112 K.W. Mossopha
ii savalt gum cette preen
Fobjet,
anon avait one portee profon. ions en:ore d une cepa ation cat Etre mort,he que le pen 16 115 Volts
Moteurs Etectriques marque AL US afALMER3"
de at repondait a une teens d'ext.ennacne que noun ne pie s, donne pour sa propre, H.P.
a 20 H.P. Triphases.
jusufideis
pas
touj
iuls,
Imala
pun:IMOD
1
ae
peen
paters
Ante,
moteurs Electriques 'Wagner de 2 1 3 Ti.P.Nionophatis
Malgre as moderatio.n nos cables, syst-inat quea. irrtduc
"divers de 114 1 314 H.P. monophasfis
Materielelectrique en toms genres
hommes d'Etat, dans leur tibles, noun le mm-ties nano
survolteurs "Acme" et 'Stancor', 350 1 750 watts corn
LRRATUM
neveuglement coutumier. ne l'enonce et dine e respect die
avec indicateur redresseuses au Selenium.
_Font point Ecoute. Nos tam princnpes: Les principes, rifle No 65 de -Inclipendaccel plats
Chargcurs pour Batteries pour 1 & 3 Batteries
reveals.
bourn creves, on nous a Unix' loin posts et
No du lundi 6 join
Lampes redresseuses pour Chargeurs
ae un [magas angled nuus noun abhorons Lunt es reneis Dane l'arncte de N e.:hassa- pompes Centrifuges !Allis Cho :mars' 1 1 3 ponces
me,
pirsuades
qu'd
ne
mane
gee:
Nos
routes de ptnetra nachines I bras pour Is fabrication den blocs de siment
+nom refusions systEmatique
Electrique.
talent.Qu'eat.il advenu slot? qu I des imeaseee ou a des tutu: page 3e colonne 5c Lustros-1e
acqessoires pour radio et Electronic
CJill
de
SOC.
Logue;
au
lieu:
oneoter
notre
vie
eketparavant, l'Etranger
Aniplificateurs de son I Haute Fidelite
Epoque, il n'est len:once eur lea ci.Lisezeorien Haut-paleurs
'Jensen!, University','6 1 IS pouciss
drvalier 1 industrie. fomen pas denotre
pays qui pulses se van ter noire kuneese vets let ci
Fou tomes informations, vellilleztilPhOper an 3373 cur
tait ou (manta des inguriec
produisait des reclama ter de vivre ea Vote Clot en mes du Savoir at de la Sri& wise I rELECTRA, P.0, Box 642.
On PAW ELECTRA Rue du Fart Per. Part&au,Pcittut
teens fantaisisits contre nos se patsantd'unt lemon quekon wake.
tile de Cuba on peut dire
Avis
important
I.
se
Electra
t
ttI essence
0
1
0
RI-PI EBDO &DURE
Luadi 20 Juin 1955
VORTAU-AU
fere Aimee Na 69
%Tete aur no rives par la
ROSS MANNING
kNlING et j eta un ja ir l'avzature sur nos rives,i_our les hesoins dotr
Ramasse oa ne sait oil par la R3SS
de I exotisme bine chez tous les peu.
'teux d'a le troupe exploitant a foad le sinaplisme interna.tioaal et le degoilt
prendre
pied sur notre terre decidement
?le% seule la tolerance de notre milieu a permis a B trna.rd Oiederich
aventurier
de
la
plume
et
de
eintroduire
en ultras jusqu'au coeur de
trop ho3pibliere, an point de se rimer ea
iiielbore a. toutes
notre politirpe iateriaore, en ein3tallant a la CUISINE m'etne de notre journaliarne
les minutes notre pensee politique et nationde.
Definissons notre position dans un-
Assemblee Natiolale
Simple regtiet
Jeudi derrkt. 19r deux bren de 1.AssetlablEe Nationale
protocole respectif de checun
ages du potnair I gislatif
sant reunies ea AssemblEe Na des deux traites. La seance&
tionele at ont recu du Minis fa envtron vingt minutes ea.
tre cleft Relations Este ieurrs oreseoze d'une quarantaine
Voir le curnEro arecEclent
Suite at fin
acquEar. depot des deux traitEs (corn - d'Individus cornme public,.
en
a
C it en vertu de ces can re du passage do la Bible Be. merice
militates) de inurnallstati et de Mr Bit
itleracione, eest dens cat or ion lequel 9tout arbre qui ne c'est certaf'nea ear a no, tnerce et assistance
premier Secreitaire
Bigots
entre le rdaolli,,Aiem bresade
uut
ite
Atnericainei
drc crodElts cremates d'acri parte oat de bons fruits seta dtpensoMr Dieoerich ezeice cn o
heitien
et
celui
I
un gouvernernent
-.--.ordtuairement; assist%
fertalie et oa ricotta autzune co--up--e et jet au fru*, il n'.,yses activitEs at H aiti dansfois
des Etats tinis, le second, nts aux travaux du
la
(pact de ant crialiscae Elicit a pas le doute clue le DEpar -domaine qui leant
ouzo heures; le Senat se
du PrEsident data
et alai fortnf. ,4tse 110,13 demon tern-it de l'Interieur devi a de rintellectuel. du cowmen du voyage
separe de in Charrtbre der
Wsstaington.
Republique
a
Mr
gent,
du
coliticien.
etc.
Mr
ati go.ivernemtat de to refuter de renouveler
qui Dlog eputs pou- reprendre
Sentam sa
Le Mtnistre Zephirin.
eetecontinuerntata lea discur
4 Rvubtique de considErer Le Bernard Diederich son perrnis Diederich eat jouroaliste.
de
d
e
u
x
avec
,..-.1is de Mr Bernard Diederich, de sEiour, En effet, de quel ' Tout to monde at le gnu occupart
bane, jours auparavanat ast'azruellaquectr
collegues le
cnia-zelaadais ds nationalite snood bEnifieons netts de la vernementle in Republiquc see
de
l'Exictitif
tut
a
la
tribune
dification de la loi regisok
ainft =dee °ass '
at directeur proarittaire de port de cc monsieur? Mr Die
s ant Praire undone' du.
an Gouverneinent de la Republique
Igns eg,
lit iiibionss daire -de league an derich n'est pas. Erie stout sa
tourisene (ONT). Las brit*
lentos interventions dtz
Aimee .1-19itt-utim. Ce men chitin!. um technicien ou tin
grand tribun, le Minotaur
-sieur doit Etre th teiteur d'un speciatiste d..nt les lumieres
Erni le St oty sant tossionst,
Ii
peuvent
nom
faire
besoin
en
-Term s de ,elour en regle.
rnarquaes au coin de la,
Par
Andre
ISIDORE
8
Mr
Diede
u" eat pas question de le, rev° quoi qua cc salt.
rEve plus pure loirique. De par
marifeete
Pour hien comprendre quer,dans un
Maia it gouvernement rich est, par surcroit, et il
Paz
populations les injur
lui-nl'in"le
:n't fio,it
VOT.k.
un TEXT&
ditit setups/um t enilsager la l'a touiours Ste -- un penni Tamplvirr de la iivalitt qui. lent
.
de j- p Boyer. tr ouvar
.
sur
le
statut
du
three
lee
deux
partis
poll
twee
,u
règne
upp,-.9;ret
less mane, comma le k=dit
fritceisitti'de le renouiveler:1
ii faut reason Leurilcalvaire commence SOUS teur de PONT qui as dolt
Si a ar 'p3Iirtque dirnirni bien nu:teals, c'est a dire tiques de 1829,
ri
ordonna etre interesse - pas phut
iaotre
1-hetci
Rivii.re Retard outNeyba
courS
et
s'inspi
qu'll
et
sans
sou.
S'il
cam/ter
le
..vation fit rialiste
: s qu'un naembre du pervert
re pour rettonver I influence leurriternemetat d'un
a au..
an Au ael de ee bureau
a)
t
at
oil
rt
de Salomon fit travels toute
curse entropy's hate lett1/4
pour
tchap
lett'
de
se
teeter
is Prelltin Cc
Sud. Cette fa
ni aucun office de Tours,.
.
ratite melee toutes lee mani Per! cue Pnanfnites"'""9"c°°
revolution
en
1"5
des
en
e
Suits at Pea Voir le nualero precedent
festationa poitiques depuis
Fragment dlistoire
i
a-,
,
,i
IP
1 ma
21' re
E
Argentine
dc-raftadc-raftfatalementiLisius, tout lenne. BoBtit dans
/ Nous no voulons ooint trou true que ne gaae aucune 4E11 Praslin
ie
lution dcrt..
La revolution
"l'ear id a qui que cc soh. des eatesse de 51/ in u ,-)Cattirer lee foutirts de tcus, ['team cles Cues etaita1845,
mat
ehge
en
Aigentine9
apologia
te
-b
e
MUM,
UrilC
v.
ran
'
d
dernier, par ia Marine at
ffinites 'ou simplement des en a ve ut urier de la ICe rfgunee
I
Rouge,
elle
se
Cayes
hig°" dttracteuts
Castel'
bletitent
d
citations amicales avec tel on phune.les incongruites,disans. io'
nit
I''tel groupe &enormous et pas anus ; que cet olibrius adroit
,
/
I,
4
ts .,
.davtatage none n'eutendona et matois e debittes a notre
reel:arch:I si is qaereIle que adresse nous paratisent tel'eVoir suite page 3
Quail roil anus cherche, gros-
-Riatemeat famnyenente.a
fine L'affaire des ref ugies
/
.4.Ettgine iotaras ,e8 nu non..,
11
dominicnins devant
Ec auges
de r
1
'
c an Etna ['Aviation `Cie ce
9 at
'
Peque
pouf abouti un fichec et tee
fit tempi iessez, dfja a
volutionuaires
as
tont
refire,'
que ce traublelete fat signal
liomme gies en Uruguay.
culture s qui forgea l'Independance
Les comtneenateura dress,
Pere / aux tyr du Pont
gars opulent q -e cet Edam
mbasside
A- raericame
Voir siiite // pi ge 2
no Pr°11" pas
la Irian:lira
de Peron seas
le Tribunal Civil
Moos avons taco area phi
Icongruites qua
Vendrodi dernier i ones sir du Service d infotmation
i'ed.teuro de Iflaiti-Sunii. cc heures
du rnatin, s'est to et d Echanges culturels de
-quidaaise
m mal on ne sait oil
me &nuance, au
ss
,MANING
a
ie
'
Pr ebit= Civil la
are l'Ambats'ade Ameticain s deot
qtr.:::::G
IL the plait aujourcliax
bay
Rue Docieur
publications du plus haut inte
l'emuature
sue
audition
de
la demanede d'
u in italic
de tevenir stir la quest
e&r.
Port-au.Prince
Haiti
besioins
tradlt!On
pro
du
Ito
cont°r:
TR.
'-' no rives pour 'lee
il arrive bleu souvent owe
deux
fugitifs
durnint
CO Juin 1955
douteut, c.rtainement mnnen lee
L'une Intituleil';Prorcaste
ceux qui se ,disent Its anis
ir tine troupe exiPloi- col"'
font
Au Directeur du Journal ;run Gouvernement
prasiaonce 'Au Jag° Salo de t'atome now ocitre de,
lant i fond le, s'103P Mae In more. Assist e d Me. Alphon horzons ueuvtaux cur
quelque foie plus de tart qua
ANDEPENDANCED
tern diarist et le gout de lean se Racine, Cornenissatre d cation paeifique de 1 Energie
set soi disant ennemis et eett
Bien char Directeur,
Liszt kin( et/lei too,les peatGanvirnetnent, Minister: atomique. L'autte., intitulte:
le ens de dire qua cc goat cm
Butane.
Ma
.
Ernest
Sabalat,
11
y
a
que1que
temps
"Informations et Documents'.
vies, et qua seuls a toter en Avet'de la Defense.
dernierii prEcisement qui pone
avait,
tre milieu apernai4
renseigue priocipalemeot stir deili "independence"
ice de mitre
relent Etre eonsidtree coraott
btic d gratis
public
rands joy,.
lt
lea derniem develop,rnsents tier, etifini la position d on or de vrais amis ear. en &Flit(
de preadre pied our notre ter Assistines
at
an
catia
gans
independent
natteametayas
nll ia syndicalist:De arn:ricain.
ze decliEineat trop hisPitalie ittnio's-Phersh.suleu
tui vs; us rEctairent plutati,`I
q.ie sue fugitife
le, all point, quit it Path Lecture
Nous assurone Anittassade botateur benevole avait,
las yew' qui par des
a St; donnitei qAe so courtoisie none touthe ousel, cis, en des twang dessilient
an u
troue4.
suggessions iliacs et unpurtau
du
urines
elairs
l'eccent
sur
d" pl3ese
se fsulirs6t d;3, 63s C3ins et ta,titt.tis'
Renvol
de ['affair. ptofon4Ement et l'-eu recta- -oppention at Irad epend an
Veit suite ,iage 3
Ita
,Zeo to Is n t ste're
clone vivesaent.
irte.
Mie le
i
lettre don abonne
pm
,
11
lcratif.
0
PLIRAINA1 ES... Fragisserit4e*
verela fin de cette drama an,
OM tit to Mu row
OMR k own plasm
CHEYILLE
nee, 1867 je me &Inuit us&
organe
et, co qu i n'et
Sent sutprerantes, oeuvre te vacticces.
per le moindre des siief5 qu,/ VR1ERE D UNE AFFAIRE
entiere avec A feed Lel.
-,aut tits conditions doutetnet
payat son audare nut
MONTEE
DE
ail°
comic
QUI
SEPAIT
va
pour
le detourner de !Idle
lea
plaignants
avaient
hos is presence chez nous. at
at son courage.
TOt'TES PIECES L ..
ds se ri.qutr plus avant danta
iusqu'au twit de noire poith lui. te. violations tits c.auszr,
benaleur
sous
Rich:.
MI
Petit, Par Prejuge de
mettait
-Veit interieure, a Is CUISI- de intre legi sla tions superionte raciale, ou par mitre des finances de l'Empi Is politique qui
antis dar
crimpsre
text
lea
il
dent
sur
l
e
trava
I
tout antra calcul
IM merne de Bout journal's
re Le fur 1 cc &Inlet Delete
ble, assayer de tienatuig. qu on atcouvnt ettraue ere Solomon, soulevant le penemu
tomes tee Jan coupahle.
etarbore
ple, It pretrant autour de Sat
minutes none pensee politt Naturellenunt. nous avian' des FAITS PATENTS
cette intelli c &Elite
nave avec l'arriiit pensfe de
gen °
q
qua et netronale. true root nr traive, avec le vice en plus CONTROLABLFS, pro 1,-able
Durant
Pereecut"
n &Int guere,use mom ment controles par ennue pas auait'
-sautions ne pae Wire set r,.
`.e
Die
Is
chatc-icair
'mutat
de
vingt-anr.
par one EU
rmple
r..-eindatron pour notre corps so te mentie sur place par I
mant attention a no ado:
pow. la cowing= son pays ressortissant, ce &est te de 1 Empire aui
et d'''mtronr,' d e pa1 sts
luerjete de routes pieces titr
darn notre role de nous tie ancien duc de Tabus au 'Iution
teprisentait, qu un pea
ginetiernmetr din!s une affairs pouvoir. rostracieme eat de. set a sap lb" LYgius Selo*nos jambes pour la defeat, de Ph's
tel rndividu,
point de notre cats contre tout roircire de mon Jeune. Deux ens sprig,
',causes sail definies.
i"
notre entrrue le come SA
q /C.
o_i
nant i .me race dite suptrieu realm's.,
Mars nous desirons pre St raustin, mats naiomon et , red Delva.giss'it cur le grand}
Et_eest. en raison de c" rt et rersortissant d'un grand
sptciale
'
4onsrcterotrons.
et en retenant pays gut nous earn sans hien sceisogru,p.reenninott:cosunt, attoants dpees cm Dineilrivta poursturtout seront
yant tout- donna ta
.
-.1.- r--.
uivis
pour
lens
de
clump
u qaeesl apparences re if etait pour none &twain ap: ,
-m Tat
rs;
ni
Is
cause
lanai
les
dervouenient
a
S4ntve*
5`m r'Glur et en vie'''.
-sklent eette effaire de sodo port,ela n gull etait franche -eniers, non p us, a parler ruenue.. Et Edmond Paul qui (Page 81,),
Artie comrne la dorninante des mart indesirable par son corn dans la praise de Sodornie r
. ,re cerveau le Vint is cerate sae .vountorut peutette
qui., hantent partement gen6ra i.
et desuSodonaistas.
Dreaccupations
',nide de cette epcque gue,l'homme de r Empire com
.
yrr_ri
,
La note du Nouvellistis Plus
I, t de I auteur cies attatout lee autres exiles. row
s, en' moment on reprocluite
at
en. exergue
a pa troublEe emit' dans .Lei eau me
,
--,.
:gnat dirliget contra nous, qua para -8,
.
tie
chez
ton beau hire inc le
1
ia note de Entre ru dens son edition
in.
du jeu S G De ma wet , e p
noua avons
e faire
ci
journal, les conflits cle travel di 12 mat 1955 et Partici sage suivant qui s'apparente place Gelfrard, mats Bohr-pi:mut sur cetto question qui et incidents provoquEs par les .,,Sadorne" qui, aeon tone
fort a une confession, aDes rend lui &made au, nom
liern e Oter le sommeil a des agissements
insuppottables te apparence; nous vent que (*Empire out chute, La des intfrett suparieurs de la
dtetre
accuse
d'imprimer
mities embusquis on a des en irruia Manager ea mat de nai
Petrie - de laisarr le itayt4
faits grossiers et bride question eSalomonii,ent
pain.
Iremetteurs professeicuutit. re Relent dtja porta. depuis cies
ents,
coneenant
la
plupart
see devant tons *lei-gouveme pour ne pas troehler la
Les extraits que none avons
. , doe jours, devant le Bureau ciuelque menu detail qui mews- Nrthe ne l'avont pas pubrique. Sous lee lExiis stet
r.is en exergue a notre article du Travail qui. jusquIci. 1 pourrait etre exploite con
rhamm. de rimpatunplifieront singulierement re que nor's croyons savoir. Ire des 't e rangens, cet art, creee. Nous avons seulement bftdautrs"
le a paru dans Pechtion du dompris, en homme public at du cinquieme elerabargue SUIE7
Tiara fache.
n'a pas encore hotly& la lulu
. c26 ma, 1955 de notre Jour de justice qu'elle at pouvait r<Atlai. protege par le con,
regular.
nal
Etre eludee, mill emit !brat au' "g1a1r: en inlra 1878' it
Le proverbe e 1
d't- non de conciliation
raisonnablement
Et hien avant `iLe Nor, cidelie fut rEtuhre pecifique est e tetour pour tm .eposa
?ent`tan
ca qua dit min couleu EIGI2S
de quelquca jours. rid fainv
accuser d'avoir a rocca van' t " t 11 de e damn(caet, went. En 1873. '11 tie a atilt pati.e
1
'
K. f
lae
U..,., 3 Kingston,
Tame c r EDinx,,
vre lia ce hqui tile ii' sionds cette affaire,'imprima quilailp:imainerati)La
de
run
moms
qua
de
Emirs
Phalan
aril
a
nous
,Et de 'Ik
avei
F.
Cheaallier,
Chnisit
accuser des faits groesiers at indecents notre north ere
du proeloriit. Tarte iTpreisentant
-de taus 1.es peahen d'Isral, contenant un quelconque me !uel.P.irnrecceillsaaaittrcalaao5t1YopretuOrden Ulytte ' 1," es IVIDIP
p
up
e.
c
tait,
won
ce qu une note avsit paru nue detail *4U1pourrait Etre ex I? record de 1 '.c1;compost
- earls,
,.
e
du tracat en pure parts. rnents du 30 juin 1879 se prE
;dans notre journal denongant !Eke oat .e des Changers?
tion morale adetenuupar
la opnt Je demanJeti I Emile Pierre iiiint it gucCique kin du pa"'
la dictature d ' un individu ' de P Et pcuis..seriontanout deve certaines ville a
SiDe le ctuffie du dtm
lane je fus expres voir chez on
Tin S odome at clns
Go
Sud dans 1st
de St L
"xxitinnatte Etrangere-d°nt lea nun si pen les naaitres chezrae".
lui.
de
raker
cettt
candi
detu
i
oeurs un pin... chose. avai - nus
'
u
'
bats . Canal abdique le 177
ritt,
'pa
D
US
n
a
a
re
o
oretxmeg
rat,
servait d '
et le 19 Aout 1879, arcs
' t ut d'ailICUL3 at
le drort de°none
de
a aoccuper
""5 p us not;leoupjroeusersnten
on mains du FlouvoiralmEec
arI
c:rtiiz juillet
bent on de plus d' un ...
pele ansal
toute hate per les + , u_I
pout
lir
a
la
prediction
a
n
nos propres afftires?
_extrai ta de 'lLa Pour nous cornbattre nous-ma
Ce n'etait point uric atta
OMO.D
rem.
Croit-on qu'il milk; pour question,
Phalange" des naercredi 23 ales, pour enfuncer nos primal'
dirigEe par nous .contre nous MOD:rider, nous
la
CePitdc
Dour
diriger
not
elec
tre
a"
1955.
pet
et
effaroucher
et
jeudi"
24
fivrier
f
.
"...ran Etranger, et an natonalitE at pa r Bum
nous rustrer
La Phalange et Le Nou reurs Avec DOM, au Corps etarinomPcharat pC:mer't 1.1aprmairiee chtditi,
apecifique de Pindividu en. dr me droits lee plus eacres; vellista,
pas plus que nous tegigatif.
dirje, la justi pouvoir: 1-Prirse Lamothe'
pour si peu dens notre oe muter contre nays, dans autres nous n'avorts pas
r renve...sza ewes
;occupation que dens la no in organe de langue dtrangere invenea Sodorne et Go- cc reclamee par Mr Salomon, am z4nt
pent trouver de rich°, sane betaille des
D'INTa morrhe
rneme en question nous fai cr.,e pour 1n del
Gone yes Riche.beuiernent, nous pou nous, ml eat douteux qu"on se l
,-,
..I r sions l'eloge du predfcessur BETS QUI NE SONT PAS vons nous de cette mpaoirefoonil ressouviendn.s de lni.. Pierre ieu Liuperv.c recme Ull now
.Kbat dictateth refoula qui e' HAITIENS, une campagne in essayer de
gouvernement provisaii
(utter
Ice. iairs earPire vean
excus e.
tait, autant que nous pouvons tEressee a de ntin de noue ren p our quo la matei,on
33 Octobre 1879. La23
re
le
-;,,
dct qui a ur
les hbre5 ag 'ligaments des 1ectron
a
.
,
Taffirmer, de meine national! nee
de L ysr s F , Saltimnti
eu antrama la destruction de t"
°alma
enx cleansers
Salomon..
Et
e
ces
deux
v
lies
ne
s'abatto
coots
du
General
qua ce demur.
no us faisant poster imbecile n int stir notre pauvre La b.enteit, on e'en souviant la fu Jeune a is ?residence,
C'etart encore
Le long
bann:stemart l'avait
,
-pitale,
a
hien nue le courant siliaale, i Etat dc siege et ia
,to vontre-netzire drre ont'r el Vet altnt pour des xdnophobes ?
A
ant
aedo
dd6.c'r.
effrayer,
1:,4'
..
mit hes fort- et precise- f
, - mesure ment pence quo' iari courant ernetture via ente ri e 1' Ateem
pt
- parce qu Lula
bide primaire
vinrtnt me don tr
Ildroancer. en'd,krit du danger aur:*t frappe un indestra- est tree fort...
.
ner raison, Avant nous, tour
., --namtne qua no-a entencitons
nt a°
A. ona uoncl
I
.
.
as leog rmuits:incds:Y;itlmt4, c, ,.1.4.-0Po778:Sliiincm,dertemiLt:
-
a
-,
*
, ' *"
-.que reprEstate actueltemeut -or:.
. Bernard Diederich ea
ce qua 1 rliAto ,c..- !in a ton
`
'- ihtz none "-,..mt.n3,0n du mei. appartiandrait a retie natio son 'tHalti-Sun" none en le gotivernement de 1867; la
It.[.T* 4."
.=5 peut-om
nailta; certains no s en co foraient.ila un grief, ,raiu mime question Salomon call.
rds
atterrrrit
tua
Ct
lerafant pas au point de point icle vouloir notre pir- tombee connate un ballet rou i-eir --- ''.7-emee et £m
tout, c'etaient le traiteme vomo,/ r trouver a- catte me te?
,..n. become qta t-,
,
(tei,resar its
,..i, , cvair
a
tap's des
Gummi
r,ut wtluer.?
atisupportable at lea injuttices a to t /tout stare mobile dea
A qua done le crime pro tigns,
ge curOn
I' en
rcpariait
avec
P
_Ile Is dictateur investr faisait tern, mint at par rine stupi fiterait-ii ?..,
Les s'arreterit noa Preli heti, queod quelqu'un
ealt ar-x rnembres
perxn de derivation fairs, de notra minarres.
Auci.6 L I.'
la de . 'dee qui coupe court
travaillent depth. des an
cur
embarras
de
olisouri:
d
6
,F,_aa:r._aaara-msaaiaaau
LORE_
:"ne:es dens tette c...wpaguie
changer
le
titre
de
banni
pour
Ernst
Coulanges
',...rienne. en bor faisant perete Me
calm de Mirnstre plempoten
Impritnerie
AVO CAT
tIbitrairem t ie benefice de
..ero
de"L'Action" 'hake a letranger. Si lere
-ravancentent nlatemi par leur 108, rue du Centre
Tel: 2016
73 rue des Frones-Ferts des coindences pour nisi° re
condnite,lepeu de cat qu xl fat
.., doit s'ouvrir, je dira. qte
silt de la personilahta desca 9 bras A.M. a 5 Inez FM
INDEPENDA,P'
t que cot indesirable
.
.6'
Bi-lielidornacalro
,Crrir
Direction .n Lonnte
Franck J, SERAPHIN
Pour vcs caceesm de
s sortet
jawais de p.a.-34er clz:z RUE SO
sat
it lee go its ,I<E$ I1,),1
Ca7 rant Pea' ansabLa
Freres
ti:C1 is<
Et, stitcut,r ctLirez 1 as que c 'est la Ina
Isle gut,
tan cti a la speciclit des articler,
pendules, lunet
A:Ionizes, Lraceiets-,c-;:ltreb,
riena S. cat.
21N
Rce.actJa rn-'Chef
Tharece
REM
Mirem
Adiniatratr ice
et tin assortirnent
te de teui.`ele qualitis,
33.
cattstItEkt
bilousl anzi
an
Let manuscrits ingrasor
rerdus.
re strait
AECNNEN
Ort-Rtl-Prince 1Gclea 3,00
.3.00
liretvince
Au Parloir FUR
transfere a la. Rue des ',',..sernes
Bloc compns entre 'OM
Rues de l'Enterrernent et Ilammerion
on Eibuvera
Les jidies couronnes mortuaires
pour lee torabes
'routes dimensions -- tous
.
Mangez les pains LARCO lituvez lets Eltoissmas
Message a roccasion 200e Tirage de la
Page 3
Amernos.e
gaZesiSes
Lettre d'un abonne
elem. Est 'co fake' de Poop*
Bittern que crouvrir see youi
L-Loterie de-l'ETAT HAIT1EN
Cheri amis.
d'une naissance, Cut no pm
Avec le 200inze Tirage qua ea souvenir de cette tradition
none avons etteint aujourd' que toute Is grande famine
hul, la Loterie de l'Etat Has de Is Loter e a travers Is RE
Lien a conqc s sa place parmi
les Institutions Nationales de
In Republique cl'Haiti, Le ce
lebration de cc jour a prtci
figment pour but de marquer
cat Ever/anent important de
nos annalea. Jadisdiarequ'un
publique. s'astemlale pour corn
memorer cc jour.
Notre premier devoir cat
de reodrc hommage aux pion
nitre qui out tree In Loterie
de rEtat Haiten. ItE ee SOnt
Fivrier 1931 Aaut 1944
Administy sawn DflfeuE
Ftvner 1931 Aout 1944
Directeur Administrateur
Ryder 1931 Septembre 1946
Ndminittrateur-Directeur
Septembre 1946 Janvier 1951
Moncey GOURGUE
situation
&pet sts, pour asseoir Hd
ie naugurer en personne lea siretix de se bin renceigaer. ge n'a eucun inttret a le s lui
travaux et Mme Magloire,
au courant de tout ce faire eavoir. Lt qut tont est
de son cote, a bien voulu &etre
qua se passe .d e tout cc qua se me:.
m plus place pour bite
enfant artivait a m,5- -lc In tution stir des bases fumes et
famine annoagais CL--9-:`eirene Is doter dun beau local:
talent regel d'uo manage
Citons I l'ardre du jour:
Edouard ESTEVE
En1repsenrur.Adminjtrat
Raphael BROUARD
tes, qui par des remarques op sur tei service defeetveux de
portun es en Iui si natant t I
tat ui dolt fo ct..----Iozneti
qua, Paul E. Magloire.
tat ant de chose, &pints plus CafTteteMeEkirle;kii
dfi
C'est Jul personnellernent cu
noncer tele alms de ceitainea /
qui indiqua qua In Loterie ble telle ou tette
devait passer a ['action dans qua In plupart de atm qui autorites civiles ou militairesk
un domains pratique: alder rentouient iui escheat Cu n'o au de
SoUrnettee tette! do.
le Gouvernement dans la sent 1w reveler de peur de liances?,, N'Crtre pa plut6fi
lutte contre les teudiaj I dePiaire I tel am:, tel fonc servir Gouvernement qua
travers le pays. Sur sea ins tionnaire, tel privilegie: Dont de porter it ea dormaiscanca
tructions, la Loterie a finan on def:dtive
l'organe vrai tant de chines gin Ian Ethap.
ce la construction de la CI
to Populaire de liaboteau, ment independent est plittot pent at qu'll re teurrut
Le President a accepte d'i utile tout Gouvernement de decouvrir puisque. ton eats:mut
recernment rernettre lea
clefs des 40 premier, appat fait et non de tout ce qu un eel-mines suggestions tsislts a
Cements acheves at munis groupe 'wrapporte. his an un Couvcrnement
oiga.
d un mobaler modest". - can Anistre de Louis B3.00 ne vraiment indkern.itit,t?
II en eat reaulte pour plait toujours
raconter
Malheureuwacat on lui
In Loterie de l'Etat Haitian se
que le President lisait person fait con/I
N:far co ma.. sea Lures
un prestige plqs grand, le nellement
It COURRIER ennem.s coix.lia
font
raffermiesement de la con
HAITIEN at un jour qu: cc cut:tines reroarques judicieu
fiance publique at par
volede grand fonctroonaire
consequence l'extension
surpre s:s ou qua Emettent eel:Aimee
de son march& Chacun, Oil nant dens sa lecture, ltd,posa ogintons qui n out pas I heur
effet, s'eet rend° etimIV5
tette question: Comment Pre de, ptaire I un groJpe
Elie 0. NAJAC
Administrateur Directeur ai. qu si In chance qu'il sc
to ne lui sourit ------s id ent, vowlisez auesi cc
Isnvi 1951
11 t 1951
deux gourd's vont cepen Journal. el recut cette repon
Nous qui avuns voyage at
Col. LOnits TIT.ROMAIN Adminisirateur Directeur
dant augmenter le been- se sage: Cettes, cher ami, at qui avons vu-comooent on de
Juallet 1951-Aout 1954
etre as cial du peuple. Chia pourquoi pea?
nteret fend par exemple ICS inatets
que region du pays attend lire de teis 0,8anes car
it co de Is collectivite. comment
En cc jour historique, Is Is demande reelle, celie des avec raison
le develop e te de queI6'es attaques
vie oa reeve eeetainee .srleurg
Loterie de l'Etat Healer, re joueurs, pour re pas fair, orient du programme pfesi
lentes at pent etre eatagerecs. cOalmnies, comm fit On demur,
mercie le public. csikue jour perche de tangent, a one vets dentlel de construction
potaire qui permettra de j'y dEcouvre hien des vtritta de a reparer arteins torts,
plus nerd:acme') qui lei appor dents.
reniplacer le s taodis mal. qui me reiterslent caches nous darnvons pas a corn
te le contours
za sympa
II 00115 et Dyeable de ri earns par des masons Ina
puisqu 'aurn
preurtre uric tette mentalite.
thie et erasednombre de ter a l'ordtt du lour It per cleatcs et popres et eu
les revel :LE. meelzat cceatcyralit mai: Due talk conception, car
In
its clients . al e torte qu aujour .cannel de la Coterie de l'Etet
raiipsla lidneemovt Pdermet de f: Ire Patfula bi:u C140YeD incitpendont .ne Jan
ii bus a
Latent de 1' Etat Hastier qui. par son dEvou.- plus
itrtiela
certain:
rez ensents ertiles i de rait etre celut qu'on vent fai
pent corripter cur up meat et eon efficience a O a tie verit,..bte
Le 200eme Tire
mannlitre
er
edrs
bie des laideuno
re passer pour to opposant
de cauquante Ink Ilse durant l'espace de moins prend la Loterie netuta:
ge Prt
Line tette reflezron dun fatouck. un faursur de trots
) smile
e bilets par mons,'soit en de neuf mois uric augmentsHatticn en pleine action so
moans de 9 mois. une aug tion de is production e I or Cia.la. aU service du peuple, Chef &Etat , justifie ample bics. voice mein un ennemi
dii Zouvernement.
mentation dE 11,53 010 sur dire de 6 000 billets. malgre scion le mot d'orere de cc meat ware flagon de ne
pee
rn Si no coa fond
Dans respoir gut vow dons
notre producdon de rannee Its
es citconstances economiquea In qui est au tion.
production 'a augment:a dent rfornOrgan°crgfarneencilicedMiPernn
e Un
t nerez oubliette I ma letere.io
derniere .
advances et lee effete dea
nos ch arges social es ont
000,
us rendians homnaage treux du dernier cyclone
Idearnsent augmente, memo cc faire . Car en comma at vous reuouvellei won char Do
de fan
Nwotoute speciale is nos direction porte
uaus proportion plus oci ":'re de rePPosit'on clue reateur, mon indefectible attic
oi
dae
.
Yarr4 apport tau e signaler 1 en gouverne chementr
fiierguquee Olden et van Ieur perseverance.
tfaig
costns.gLas
au b u grsnnde
more d'Aout
,-Ie8 depenc,ment tel desordre administra
Votre sincere Monne
cure. is trivets le Pays. qui reau oil ils fourninent par- sea
eocial ant ete tie'pas- tif qui rnerittune sanction cc
parcourent deux fos s par foi i dis.h uit heures tie tra sees tie 31es
irclerr P MAXIME
,60 olo at I e nom
Moja, par tous let climats, lea vett par jour, emit dens la bre des assistes individuels
routes de plainer' et lee sea propagande air its voyagent a s'est accru de 7;66 olo.
Haitian
tiers des mornes, pour R endre travers le pays re-v.2116.re . La Loterie de
ment 22 jours par naolei n'a pas trouve uric solu
is marche de Is Loterse.
El Fabricante del Surtido Mas Greede do
uon toms Its problemee,
ou par mauvals
4-A Le nornbre di vendeuts a Par bon
Equipes Industrinles en at Mende
4°
a
conduite puts interessanis les tines
.
Mentor LAURENT
4_,=L
1
trevre,
6e
.ALAS-CHALMERS
temp ,
Mean augmente en propor molar,
.Lur
e
fois de plus h, que lea autres; qui tut oat
ere sournls. IV'als eelka re
saiu beaucoup d'entre eux.
Et c' eat le mreux qu'elle
pu hurt.
En rendant compte de
nos 'efforts et cle nos resin
Lets, en cotta oceas.an his
Lion plus erende qua celut des vieux proverbe qua nous a
aclietet3reij et l Administration transmis la sagesso des an
et qua Fon pent corn
en mesure de con
ger ainsi : le travail achar
tek-i' r tout. ceur.lis qua vtu ter
zeussit tou
lent s'inserire comme plac ,ers nourest
j
_eefficulent
L.
flans en
ou macog les plaeiers qui vets convenon
pea ate .tin
lent swam:Inter le chtlfre de succes facilen'suacces
et c eat bren
a eux.
leans operations.
illeeplias
Dane I interet. tame de
tongue, nous voutons figale
mane engager rAdministra
non de la Loterie ametio
Arius
serions injuste rer, dans la naeaure du pea
e
psPsluavr
as placiers si &vanes l'Ins d
reconnaitre qua sible, la situation de sea
titutson
et
El
enthnIslastes le3s nresie u. al dtgats
obtenus par In collatiorateure, lea placiers
pour con developpement. nous Lom t errlt irane ces derniers at le personnel ad tsinistra
avow du' etualer let possibr te
&rent
e qua
hilith d'absorptinii d u mar A orientation no
die a travers le inys. NOM 1:1resident
a "an" sort
de la Repuhli
maintenons toujeurs notre Public
I
pour
le let Maga,
productton a rile marge n_ cr_rsbisriletrr repeals en deux
et oo gros lot de
de securite per rapport a .e i .
Turbinas Hidrauticas
Proyertados poro
Furmormunento Supremo
tif de l'Instatibon. QU'ila
pouraniv int leu-s
chacun darts son secteur en
vue d'accornplir la ettort-,i
taehe
qua la Loterie emit aail
gnee, pour cettt onnee.
Nous voulone otir
fr au
Gees, 1C0.000, cans cheque sere. Cheque boule tuern
asee.............................s.....................,...---. ................................., deux Whets, un de chaq,at
Ja l'-*
serie.
L_
L'atcompl,ssement de co
cigarein
programme qese nous espetons realiser averit In tin
s mp,ose ctepuis plus ci e 25 ans pa
a
experiencia adquirida en la construeroalectrkasnelSgrandesdelmundo,p.ennite
qua Allis-Chalmers ofrena las normas
d:5n de algunas de las plantas
*did
-- de Penney. aura perrals
qualite incomparable invariable, ses tabac: In Direction d'amelicrer la
ser collab,ra
selectionnes, par non arome et un gat es.. situation
teurs et de satisfaire :es
quis
demandes de sea placiers.
fcmcianiarniPnto y eficieincia mffe elevadas.
Allis-Chalmers fabrka tede,e,tase de tur-
bines y acepta orderitliirbinas de
tang:merlon
=
Agents ditributeurs:
Joseph Nadal et Co
TELEPHONES:
DIRECTIONS: 3489 at 2238
Bonne besogne, chrrs
arnia, bonne cfrance a
t-.! Franck LEGENDRE
Administrateur.Directeur
para llenar los re-
Csselesess
quisitea y obtener el maxime rendimiento t1
de cads instalcion. Tambien proper"iona generadores y equipos accesorioe.
CUAt4D0 DE MAQUINARIA SI
tic*
TRATE, CONSIATENOSI
Zaministramos equipea Allis-Chalaaeas
insesehelaielogsresalissdeastestsx2-1,3
Elocustamosis
fl
E LE C TR A, Dtributeur
ammo
POE=
cieef,aaip
Rhani .BAR13..ANC9LIRT. e nom. 56111
e requetee..
L are raica '
.
.:
La Grand'Anse informe
Serait-ce vrai? Laissez-ligliS
si pour le corps sozlel. Ainai 3e r endre compte dt dan
le premier . conviendra avec donc. si ,.Mr Barnard Dieda ger gteencourent nos _bra
mous que nous n'avons nut rich se maintient cur la scene rdisueeises d'imPrinn"am
besoin de journa'iste etranger ce rfeet pas que ca presence "ourntr du 5 jt" " 8"
dans co pays. Cest une pro Parini nous reponde i une ne du 13 jPuinnb1054arsentoneecleise
(161 encornbree et qui cessite, muds &Aux! C7est plu s' 5 t abut - sir des pales en
tiaras, des 1/2 page, des
2-fessioct
tr sat cheque jour davantage tot puce qu'il tea pas e9core quarts
a, des tiers
de page,
lo
stade
de
develoPPe
a
l'augmenta.
attem
paralleiement
daa
Mir
P
a8
de
as
nocivite
devieot
eet
'lion de notre proletariat intel mein oil
e rcoue
entre ri eg d P
leetuel: Au fond, il n'est gue dangereuse etinsuppartable. d'induPstari:, eaer mrni
re etagere de dire que toute tett pathologic des tumeurs ett qui paient Is Pmieuxs Nones
voulons pas none per
notre elite cultivee a tate cli. encore met connue. Cele n'em tie
ure en conjectures sur la
journalisme. Cest juetement peche pas to chirur gien 'ereu valour
curial racueillie cha
''
pourquoi Is profession ne corn faire r ablation.
que mois Nousvoulons 'seu
None
venous
de
souletameut
faire
remarquer a un
a:trend pas que des mediocrtz.
reatreinte var on peasant la question gouvernement
soucieuz
La demande eat sisi nambr_a_
I savoir si la presence de Mr de 'rester an service iu, fieu
et lea postulants
Barnard Diederich repond ie' que tant de b5nehces
lea plus capable res a une necessite. Bien qua apnent a ull &ranger qui
''
nos tayaux! Apportez-nous OLIVA
d'aussi bons !!!
rapporte que le Servi. vetteOn nu hien eat elle faus
dit que 1e Prefet Boa
ce competent se propose d'eu at?
lever it Bordes, lee tuyaux me cy s'y &telt Une fois oppose,
tee at de distribution qui con qui nous secondcra ? Voudraduisent en vine Veen de la t-on voir encore une foil.
Source Clement. Les navaux dans nos demarchts, ridlo deda
vintage de Is dite source nuire plutot que oak &etre
oat ete. faits. il y a de tele. utile noire communaute?
un demi-siecic, et le materiel.
14 join 1955
tout ayant servi au'a dits
travaux, _est un don, none
A.C.B.
donut lea anciens, de neu P ha
laDle Acluche, un,riche com
-
mergent de) Jelemie. A lee
qua seulsCheque jaw, 1&utile nous avow deja amplement
intent.
n'eat pas sorti cies cuisses voir, on ditait qu'ils fOnt tOUt
-
0
, La Librairie
il de Jupiter, ne possede d'au noufs, cos tuyaux. he ttlediol
-tion aidant is journalisme se repondu a la questions -l'Action
Sociale
sou:gnat,
eiplici
none
hut
1
t
talent
que
calui
,
Wuxi
0
ipuie de luismeme ecartant tement, que non ettilement co"u_dre de guerre at qui n'a que, ron Solt, eat hien plus 1
fimpitoyablennent sea mernbres
elle es t superflue mails en- memo pas investi to mein renieigne en Haiti que is Pres vous offre un beau choir
t....41 ore
um
;gangrenes ohabiles.
elle 'suit et gene :t
are p_ tit capital deny notre at ajoute qu ils &trout trans &articles de pike pour la
Premiere Communion de
biologic comma
C'est l'attrait de in nou pays (al n'a pas son impei. porters a Port de Pais.
e )c'est notr -origitiali meriei tent de benefices, di
Inuttus de definir 1 indigna vos enfar',is:0
iogie. c'est, crailleurs, r uni
Chapelalets de.,nacre (ve,
is tion de la popu.anon, surtout
voriutl
to qui are enatl-eteonuriste taornous, menacent Peals
que,secret de Itsurvie.
ritable) simples
a ciarea journaux haitiens quand elle appiend qu'on se mined&
no
n
due que at Mr. chez nous.Nua
consequent,
sequent; cat's
rn lea at,
m n te la surprise et meee
Bermaid Diederich. non
tir"e n'
et
gagne- propose cretabir un nouveau Mussels 'avec ec21c,s at porta
deception
chez
bon
'nom
qui
lament se rintient cur la sce bra d'entre aux de trouver pain durement uetn peruble reseau avec des tuyaux de 4 chanties
gi e, news encore developpe et
.
i un organe de langue an ent acqu.s.
Certificate
311 adv -sent au gouverne sont de 13" pouce 8,
agrandit cheque jour son enure g laise. Le charme gulls
et
grandd et petit format
, ,
pays mane
prie, c est qu il a reussi i pas eprouvent a visiter unfferen
c
tree
Superieure,
qua
it
ma gee souvenirs
Ca lgis i ete;n
jus
u
;ar
ic:
jJurnali.ron
pouia
dont
la
langue
est
di
r,
Oni que eetta que l On YOU Crucifix
acr victori eusement lea epreu te de la (cur est netternent taco . Q
slams
blancgs
e
vek de la select on naturel.e? refroidi. Uri tel organe ran Claus- .....:n
6 e t8 ; le e gt a ;ant r dealt nous dormer soot tette Statuette. , Mdeillea
ir meat inferieure quits kappla Livrecs d'irneg s, etc. etc.
Ce serait une errsur prof onde e: ng toe dies etrangers I real- ponaable, sera scut a pares
trouverez egalernent
'
ans le vays, dace- de Pact-ion d la u stice tivient
L'etudo dc caCU- ire VO1 V°118
au endoits
de. le
d PA-ti So
'
"
,
le
lures
oat
tames tumeure et de ccrtemes vous? Male, eux aussi, pre naitienno, tandis qua
in
_,essus
terno
rout
fait in
c ale des romans 'des Hares
ferent
lire
les
journaux
lies
vrat
respausabia
du
corps
humain
aftections du
critnule, re d.recteur- pro le reseau de NUMMI Druz. d'etudes, (es nouveautee
deux raisons
moos offre un curieus esernire tiens.
des meilleures motions do
se renseignent Wed; at a pr.,,a,re, ae retreachant Cc strait une nalustice crianFrance
et aussi lea revues et
de cette adaptation on plutelt bon escient. Its perfection. derrcera 84 quanti IT etian te gut de you air nous depos
suivanta:
de cette coezistenes &tie nant (cur connaissance du gar. sera en mesure de pour seder de cc qui nous tipper- journaux
i
us tom Si!vra pacidament
son oeu tient. Au contraire, nous pen La Croir du Dimanche
meats heterogenes Dans car frangais. De plus, no.ien
es re ne es e,
ttaches, a
tains cas, un etiehumain petit mes ra
ntationcathollque
l
Oeuvre aefaste les mot su:ss que eget count la 101 III DPo'cume
sane a eu, egard s, la grassde Demo
vivre indefintment,
ai cultu n e.t pas trop fort ouand de revolution que, de Youloir Chiristane
r atie E to .-e . Ms,
none vouions- lie on saura que Haiti%S n" remota= cc qui est bon par Ecclesie
douter ,avec un appendimte Cc rcllemient
e
cc qui eat meuvais,au lieu de Familial Digest
tombee un jour foudroye par tie a- a 'Franee, exclusive li vre a see jeunes lent
Diede des pages ci a comics " e uret tenter r amel a3 ation de ce kAareeFiamille
B
uric crise carcliaque, Not e m ent. Mr Bernard
z nous un tent on vedette des ban
Tom, habitants des gran lea ch perpetre licisation
jeremie you Latino-arnerica
sour cii.a nil des matfaiteurs a; gu ex iste
joUrnelles
""nPi°t
d'ang
absorbona
at eb executant des explotts drait glut& le coptage de la Coeurs yaillants
'vines
Anent une dose respectable naiso*
un neroiame noutaux at aJtuce Martineau avec des tu Bayard
II
miaaa to gnats
autres r a
us rnaaveire awl. Quand on yetis de meilleure coati" Bernadette et lee
rr elements cancerogenes, Pour
at de plus
Liles crir
'un
grand
nornbre
de
dlt A tnfiu.nce deine
sa
des
cance
Pain
tion
tam, la proru
de Pair ce peut nieriter
gun vie-rp Betia test,',..rta_f°
relies images Zere= emt
nun
mcur que nous du objets de dsouvuiratgest"ee
et= est relativeent minima
ma
einterset 7I'lltre
Bernard 1/1e Clr.
.
twe 1 ima
on
enfievree
"
ti
a parcourn Les de nos tginat - aunts au bonne facture. Est cc dune pa ur enfants do tout a
gator nous. Ce qui est vrai C:),a a*a
Retenez I adresse: La Lis
..,po .a. le COrin humain. r.,t au& pages de out journal pour point que I opin on publi notre apatlue que 1-on Yea
quo canadienne at arnenci3tnertre I l'epreuve tine nou brairie de l'Action Sociales
..Gregoire
s
no, justement revolteie, a ti vette ram
? benateurs
de fere L ocaf
Colle ge Ste.Maris
91"Avenuedu
obtena mie,ignorez
naisment reusai
vous done la nou elephone: 2338
rests:
teur nterdsctton
de
--,
Pour
s'ut La depubilque de
croge.
'.
e a,
,
Hs
u.usive
lm
.ge.
ou j,
re
Chez Hermann
V
G
pantos de La faculse qui
Bernard
est
accordee &
2324
Grand Rue 128, -Phonecuir
sou tiers guars Diesdc rich de corrompre, a ln
Electra
saspunement, netts pm
nesse at de battra monnaie
ELECTRIZITEELECTRONIC
d uns maniere aussi vile et
RUE DU FORT PER
aussi degradente.
EN STOCK;
La reepunsabe du .sloteurs
Diesel 'Enfield" refroldiasement a air de
gouvarn
snt de la hepu
.
15 H.P.
Ceintures. Ombr- -nque
etotm
en
cause
dens
chaussettes, Mouchoirs, Pardessusi
"cents grave occurence. Nous s"
Electrogenes Diesel 3 KM.
li e, Culottes 36 I 44. eouliers Tennis et smaller'
I essence 500 - 1000 Watts
s;
l'
1
attendons
it
l'oeuvre.
Qu'
baln.
Moteurs a. essence 1 1 2 112 LP. Marque l d'Enfiel
paillspar douzaine, talons pase 12
t
1
ju
to
mont
re
Chapeaux de Vane et delacets,
i-S'Oneratrice Marque *Leland' 1 12 112 KM. Morsopha
boucles pour oculist
Qntu r r, deeboute'
ensiles on caoutchoues
anti
115 Volts
Nyler st lams 5 Pe
passe
asse
ou
douzaine at par grosse- Corsages,jussonsouti
eaccrameruat
s
u
. "
s
Vloteura
Electriques
marque
'ALLIS-jEr/ILMERS''
ss
Lames
gilettes
2
lwitopen pour affiler
ete...
mats
it notre.
20 H.P. Triphask.
OUS trouverez : sac &Scot. ert
gargonnets et adaltes
.., gars pour
Souliera Claston F'ortune. Etonian outlier a
Recordia 5 i5.,.- ..
sandal es
hommea.
eclair 4
*eottes pour gargonnets, Fermeture
etrangeres
A rrow, Ccavat,s
0,cicaets Galatea, Chemises
fillettesautier
S.
,
.
etsroupes
'
C
Alcoot lcool
GUY SEJOURNit
et Pharmacies pa
fournisseur work des HOpitaus
SmentifiquL
sa haute purete
fournitneur
Fouraisseur
aupres des industries pour son Haut ten
dement.
030
amorist dee
istomPaniate
Liquoristes pour sa
Vabre
Guy Sejoirie et Maurice
',stb,pce.
un gouvernemerst vraiment moteurs Electriques Wagiter' de 2 1 3 LI.P.Morsap
octet n'a pas d autre
"divers do 114 1 314 H.e. monophasie
alternative quo cis nous don Materielelectrique
genres
nor satisfaction. Co -sera survolteurs "Acme"enattous
'Stances-'. 350 is 750 watts =sus
justice!
plats avec indscateur. rodresseuses au
Claargcurs pour Batteries pour 1 I 3 Batteries
Lampes redresseusea pour Chargeurs
LID
pomp*. Centrifuges Adis Cha:mers' 1 1 3 pourer
LA
Machines I bras pour le fabricatl&."4 des blocs de closaest
Ll B MIME
Lustrerie electriqueti
Accessoires pour radio et Electronic
Amplificatours do son a Haute ridelites
ancient-le mamma
Morpeau taut-paleurs 'Jensen', *University', 6 a 15 pauses
to lice meotterrier Pierrs Pou mutes inforrnations reuillezte!phoner so 337541
vows trouvcrea tout un a fairs I rELECTRA, P.0, Box 642.
sentiment kilo lime elassique, au poets sE,LE.CrRA Rue du Port Per Port-so-Prisar
Ste-Theres
Rue de Mired-s, No 1
3
+IF
lere Anne Nc 70
nard I1kerich
our eviter
ar 22
4974, iTO Ath
-:%14.11g.-41yo !war: obi
Tout en neu3 accuiaaz e xe'nophoble, le neo-z443.ndais Be'mard Diederich se livre sournoisement da:rs sona,
ehrloru idaire de lartgue anglaise a tin travail de ,sape contre notre pay s, servant ainsi, dans la presse haltienner,
ties INTERETS
QUi NE
SONT
ATHENS.
..
.
ra.updrte long ternent et Tune mval'are detainee, lea discussions qui se vont deroueffet,
Maia,
lees an Club International du Co7q2- .:nerce r l'aceeparealent du Comraerce National par l'etranier.
etait
pour
Dis!d!.rich
n'oae
I'affirmers
Or,
c
Aiblt,
oPitaion tn5t.tta du journal sur eau,. grave qustion
Jut occasion de rrtontrer qu'il est, plus pees d'être haitien qu'autre chose.
Non, Mr Diederich, vous n'etes pas assez maim pour eviter Pexpulsion qua vous menace. Elle arrivera
'
plus inattendument du Monde, meis elk arrivera fatalement.
Expose des motifs
Ete
S pIRITu
Maealeur Bernard Diede. eret a juger du mains par
a Port au Prince l'hibit at no voy,arit de toutes
ian heblemadaire dune yin choice qua Is surface et tome
etaine de pages. as preeenta. ment. Le diatribe mill a sor
lion qui eat impeccable eat ti centre nous tit - ceractEris
tout a la gleire de Is techni tique de cat ttat creanrit. Les
que haitienne. Math arouse epithetes injzrieusee qua Edison
sent, la tenue morale memo font dies toute cette
du journal eat sacrifiee an
eerefit de cette belle apparen
izich &lite
etc.
Cc neat psi par par ha-
zard qu'eHeiti.Sune proeide
aussi siugulteremento L'orga
ne treduit fidelement Is me.
,piere de pcleer, to tempera
anent de son directeur, Mr
Bernard Diederich. Ainsi on
de philippique quo onus even;
reproduite dans Gotta edition
du 13 jut, oet"teetes tra t
metre peuvrett a. vette erns ere
meterielle. Vatli e reproche
mejeur qv: nous edrease
aiverseire q ii da pa eempe.
V lir suite
En juin 1952.1e Gouverne. sitat entamEes antic lea tepe
ate-Uni &Ana.t sentalits du Gouvernenatute.
ment des
rectee toumettait au Gouverne. liaitien et ceux du Gouverne.
Amtricain Les premiere
e
ment Haitien un projet d meat
Traite d'Amitie. de Compeer- contacts eurent pour objectif
une kettles, pd.
ce et de Navigation, bast en de prodder projet.
Ils perm!,
general Bur Is clause nations liminaire
to et stir is clauee de Is as. rent stein do faire lc pekoe
Lion Is plus favorisee accor eur lee question. cA eftsien,t
manifeetect des 'eivergeneee
die inconditionnellement,
entre lee position e haitiennee,
'
r
Lea magnolia
et americaines.
Dun commun accord, less
femur, ejeurntett
Nall.' discussions
pour percoettre aux reptesete:.
r
tants dee deux pays &en elle,
TraliftrAmitik de Commerce et de
gatin entre les Etats-his d'Amerique gt
la Republique dliaiti
rer a leur Gouvetnement tee
pectif. Ella. ne fullest repa
tee qua deux ens plus tend
Le projet r mfricam exi7e
Lea Etate-Unis d'Amerique Ambassadeur Extraordinaire dans le but de dtvelopper at
zenstrquera
11 a pease
et la Republique & Haiti, desi et Plenipotentiaire rles Etats. de danger lee eptrationa
aana
s achtter une voiture reux de resterter lee lient ,trit Unit &Anotrique en Haiti, et &tine tntreprite
-avec las orerniers centimes ditionnels de eftieCet &auntie Le President de la Pepubli laquelle ils ont effectue des
Se
.-eagnes en Hlai tandjs
entre et= et &encourager en qua d Haiti:
continue a se faire imprirner tre leu:e peuplea doe relations
inevettistements, ou dent
la
geait uric etude soigneuse data
facteurs d'ordae politique
des interets eceretrimeme ett,
mettle remanie at aasoupli,
entrainsit d'inarrtantes
dee.,
Volt suite page 2
quelle its precedent act ye
des
investittemente
Mr
Mau
merit
a
liez de co riplaisants confre. economiques ' at culturelles
on Exceliene
0,11, Vs. A mains que, se preps. plus Etrol:es at conscients des deli Zphirtn, Secrttaire Eris &important. cspitaue; at (c)
not a filer a ranglaise des que contributions qua pourraient tat des Reletinve Eztfrieures dans d'autres bate en se sou
35 *MICOLiteg sera pleine,
etre 'rites h ces fins par des at des Cakes de la Republi =tient sax lois qua regassent
fli vsuille investir le meinire accords qua tncouragent lea in ue &Haiti tt sorvqxcelleoce l'entrEe Et It atjcur des Wan
301.1 dans un Miteriel collteux yestissements mutuellernent AltitUr MareeceFembeen gets.
-null eat diffiede de conver p.ofttables, favorisent des re- Secrgaire d'Etat de la PrEsi 2.. Les nationaui de rune
.
lit en set:laces tormenters. La ions commerciales mutuet, dance et du Commerce de la des partite poutront sur lea
(s)
vo
terntoires de l'autret
Monsieur Bernard Diedi lement aVantageuses at qui, Rfpubeique &Haiti.
11 nous pl it in iniratint
d un coup, se &entre fpart, eteblissent des qui spires a etre tornmunique yager librement a nut& ieur
rzielse
enentlicte de sous-primaire, droita it des!privtieges rtcipro louts pleins pouvoirs trouves de ces terotoires at resider ae felici.er It gouverrecrenk
ques, ont dEcide de conchae en bonne at ddefforme, soot aux endroits de leur chine a de le leepubdque pour as Eee
recuealir et transteettre me den i ion de sournettte Imo
un traite &Amitie de Commer convent's de ee qui suite
pour e.rce
NOIOS
legaLs et reglemintettee
des informetions
ARTICLE!
ce et do Navigation, b s
et
(c)
reeneralernent
reccnnues. la do
Chacune
des
Parties
accor
diffusees
a
1
Etranger;
&tree Eason geneiale sur tea
douvrages principea du traitement natio dem en toot temne an traite communiques, par vole porta- menie dextraditien paseduite
net et stir Is traitement de Is meat equitable sax personnes, le,tElegraphique at per teas au coarse lea acts ezi'es doeri
NO 31 evens rep t inv!ta eatioce la plus favor's& accor bens, entreprites at eutres
ties moyeus generaieuient a 1 u mcams, L est t n de tel'es cen t
:on
une t yoaition a ou de ineenditionnellernent et it theta des natinneux' et code sage du public, avec d eutres tiona el code tellea circoneten
peleonnes se trouvent rut Cu cell, news I evens dice di, quo
-vrages minuets qua lee elves cette fin ont designe comma tEs de Num eartie.
du Coliege Suzanne Simon. lours Plenipotentiairesi
Les na territo.rea r a it restetieur. le gouvereement nous tramArticle
3. Dana It but de senior la toujours a see rates,
Lalue; organisent lea
de
chicane
ti o ne U y
Cepeadant, i n act pas ma.
26, 27, 23 juin 1955.
Le President des Etats. dee parties Oeurront entree cer lee relations amicalts at as
E.1 reaserciant de l'ai na. Ueda &Arnerique:
stir lee territoires de l'autre c o mpr eh ensi on nminoppurtundedernsnderI no
capiteZ
deux tre grand geelier,
hie inv.tat on, noes prime la Monsieur Richard M. Ni- et y clamourer: tel dana le but cite
entre lea
Di.ectrice di l'etiblisaement, 'son. Vice President der Etats. de faire le commerce entre lea pays en encourageant lea con ne Bazciaia crentouter cet
h diet n lute rnedemeiselle theirs d'Acarique
,territoires des dour parties et tacts mutuels entre !aura peu important. plisonciers (rune.
l,tcq leitaa Rates(' Accepter or
de se livrer awe ectivites corn plea. lea meilleurea facilites pea protection plus efficace
Mei: PAR was 4)
LW &MAW WWI
zior compliments.
Monsieur Ray Taste Davie
s'y rapportant; (b)
L'affaire des
reftigies
dommicams
Exposition
II.
Exp()se des...
Trthte &nitk' tie, de° Commerce--'
idea
en
ce
des callt
Ilat lant res
SSW
obligatoiree &assuranc es lade
sociale
r
assurance
originale
emportersit
concerne
des at
t DM* ato tcs fitet$ roily chlion de principes tradi (voir Article IV), keit elo sibles terent accordEes pour les, en vertu desquelsfoment.
cours
pecuniaires
tout
dec.%
1
6ndlan
/4101s:hes et de deficates
auxquels a toujours solument contre-indiquE dad les voyages de tourisme, la de :ens tine verification
.
..zigne rfeheue souvermen mantle
,. ineivi.
,
.
tenirlo Republique d'Haiti et mettra le resiortitiant ennui tribution des infoimations
be
,!oine
rinanciersi.
dueue
qui
coact!.
,
,.
-tale.
du
tight
tourii
me,
et
benefice
ae tact-stuns tan cam ett
l'entrfe, le efiour et le de (e) pour perte de ealuire on
Urra Common composee eut-scw.icr.le
cr ordre Econonnque went national en ee qui con ne
ences
de remuneration cella par Ix..
riffle sequ
qe teinfesotants
cerne,,le commerce de detail, part des visiteurs.
en
pre
vieillesae,
it cheirage. it V=
Eble
Departments
tilioiste
el.
enenb.
zlenta
Les reprEsentants erperi 4,Les dispositions du
ladle
owl'incapacite
de travail,
plc
la
question
du
comnserce
lad. ioteresses fut aims for de detail1 ceile de raide au x cains firent comprendre que sent article merit sceniists
son
des par ou (b) pour parts crun
hate, bilethut choge, &au
Couverne
au
droit
dc
chacune
resultant de le.
nouvelles, calk de c'Etait pour leur
dappliquer
tien
financier
at
industries
4lier le prciet de Traite
It Policique de credit de nos went nut question de princi ties de preadre et
an molt do Pere. du man i im
at preparel tin contre-projet
,\Pe, melt finalmsnt ils propo les mesures necestaires et d'Lne tsars personne qui four
Gouver tuatttuts bancairet, etc...
maintien
de
r
orate
tublic
**11
strait
Batumi
au
,)
Deux economies nationaLterent un ccrnpromis. Le pain
Di :Bait cesoutien.
tement d-a Ev.t.Unis a'Ame
it protection de la sante, de Article V- I. Lea natiw
lea
oyant
clicati de nominal cipe de it dame nationale selaa morale
et
de
la
securite
pu
-ique per i i nterinecliaire de
relations par WI rail done maintenu. mais per
naux at Its eocittts de amen
"I (curs
atm Ambstsade a Port -au.Treat
de Commerce, lea con tout Gail emit irritatt pour bliques.
des patio benefititiont
Vrince.
Article
III.
1.
Les
natio
ne
devaient
se faire dans nos intrets au incompatibles
et du
du
traitementnational
ant
cessinna
des parties
La Commission aprea
dem avec is Ird od la Constitution naux de cbacune
traitemelit de Is cnation Is
so.tois
a
aucune
mo
Ayet Eninutieuse du prokt esti un esprit de recuirocite
oil .e. reciprocI Heitienne desreservesseraient ne scrota
de plus favolisEe en cc qa,a.traitz
d'y apporter lea domaince
"tnei. rgcessaire
effective. II dechappe introduitee dent it Protocole leetation sur Ica territoires
a raccea aux cours de justice
..
;-)
mai
eat
benEficieront gde la
t'irtainet, chanoments. Elle te
a personae clue reco annexe au Trsite, reterves rautre et
it aux tribunaux et service&
aouligna gas rate:Tuition de en diethaltienne
cran protection et de is aEcurite administratifs
trop
vul
qui
auraient
pour
valtur
cur lea eertitoi:
est
tertaina attents dm s lcur rt. nomie
d at les plus constantes qui, en eu
nerable,
que
le
capital
haitien
nuler
ou
tout
au
moina
nettle
a tout.
moindres
rem
de
sutra
. . .
Nvassismor
tent
-dans In 'ethic aiesure oil it tenner Is portEe de Is Clan con cas, ne getout
Ii
lea
degas
de
3dlidIctic'd
P
rescrites
par
cellee
quo ue
Inns.
se forme- manq ue troP de se Au suri3 lus, nous &
.
l ore u ale revendiquent
.
.
5
puissance compatitive pour Cpsouv aucune diEticulte a droit international..
de drans cue loraciarls Its aim.
du Traite it la 2. Si, InIr les territo. ires
Rae
qu il at wit pas protege et pher le texte do
derdedre enteddre
I une des parties, un national dentque certain's secteurs ne 1wlettre de nos prescriptions le de
de I` uns Cu
rautre partie eat arrete, le qua les socittes qua
it 1b
soient Pas excluaivement rE gales at conatitutionnellei.
.1{,,eria Passel,
titivate esei
mare
Panic
ReprEsentant Con de
Sur Is demande du Depar plus
tut
serves, quel que soit notre
ITCUne pettnUt
irn
vredt
us soutenue On ne
sir d encourager rui- tement &Etat, lea discussions whine de son pays en sera
de les territones de 1 autit benet
Pas
fe
dE
erm
la
rate evise
ourquoi on ne met pas °
engE ge ea a \Vas mediatnt
art'anger en He. final es f ureatLes
du meme drmt Iran'
:
tcur disposition sin v hicu'e ,vs'atissement
menus argu mande de cenntional a aura flciercnt
hingtoni
is aux cites cours et WI aitt
'de la Police,quand ils se rea '''' C'est dans net espirit clue moots Eurent repels au benefi le..clioit de communiquer avec ctribuchux et services admiral
Ten
sournit on con cc des points de vue haitien, ce ressortiseani at de lui
..tIent
au Tilb"al ut 'n a" ta Counfnission
i (a) se trains tans eucune obligationi
/mt. Oin ne voit pas
e iimes gain de cause' dre visite- Ce nationai
tre pmi:.t oil atilt auoprimee et
de se conformer aux forma&
pourquoieis la clause nationale (voir deli- cur les points ettentiele.C'est ra soumis a tin traitement rai
n as
kit pas accorme
(b)
el
se
ttS
Cr toregistremeat ou aux atrt
occatim
et humain;
1,.iner.. cctte merne
..A, nifion a r At title XXLI) dans ems' qu'un correctiE impor !minable
lie Is
immediatement et crone fa M s Practdurth qui"'
Pear ?aligns °alarm' e` "" toas tea cas oil i carol de cc tent fut porte an Protocole ra
des societia deeireusers
des
awl
past
cur lea cite territnia
ctivel. at
Nimana-ot.
lee um r11 1" treatment etalt iage contrai (voir paragraphs 8) au pare eon °Indentp inform&
4-,acutres
o r t e e s cocontradexercer
re sum interets presents et fu gesphe 3 de rArtide VI: Am actions
aussittit res lee activites pour lesquel&
sera
juge
ant
Par .r ur---- ces .silEs
difficultes
lui;
(c)
il
out Etts. organisEtt
tura du citoYea haitienr en si done, toutes les
- peu s
p--ermettra in prepata lea2.dies
tints qdtri5.ue
mare; elle a est efforcie dhar furent applanies dans-,tin es. que leadequate
Les
contrats conclus eni
de is defense
ccntrarlito
;41e /is
csilon du Jugs:
lee isationaux it lea nisei&
_
monger its =tea avec les prit de comprehension et den ration
normal
tre
audition
Desormais
le
Traite
compte
tenu
du
delai
4
des parties et leei
prescriAsorts de la Loi et de tente .
. cate la Conitetution liaitienne, etait prat a etre tigne. .
pour is preparation de ton Pro " .8P, rune lee societes &a bus
lixle rpors.
et
names, cr_tt.e irn?atienee s.ex Sur is b.ise de cc contra -pro
Beriucoup a ete fait pour es,vt(d) ilbingiciera de taus natctneux
DE l'autre partie qua prevoiett It
t Tient 1. 1 liflutleurit s e t le Gnuvernement Haitien tirer avantage des obligatiors Its moyens raisonnablementcow
regleent
ai dee litigee per voile
ntenire reiriat ii vl'gt " 1 trait peer a remendre lea n6 toe none avoas contractees ceesaire a a sa defense y
d'erbitrogetneteeront pukconsb
,'
de ttdit-itme. at 67- Ct21 g ,caattons d-nt de mailleures -p.tour six ens, C'est ainsi quo. pris le recours Ettil services
dere!, comma nonaxecutoji etc
i
POD
1.1iPaa definitivernent obrnis re aaJ 4itto.As ,
tenant compte de la minor:it & tin svocat comisetent a c
InIr Ice terrats'ats de la ditle
Vatlaatis en obit ran' icor jage
haitienne vivant et travaillant choix
°wit,
entre
paitte pour is mile rob
Azticie
iv._
1.
Lcs
t moot . Ils do. 'v. ,ot elmpica Le. dieca.s'ons r 4rirent aux Etats-Unis d Amerique
'
rautrt
par
eon
qd°
lc l'cd d6eigne pour
1 the q se si none ne vonons done an fernier trimestre de nous
avons souacrit volen' naus de 1. one Cu
tea formalites darbitrege est,t1.41a.s lot jeter. ii is Iftere der., 1954. E '" 1".'"' fec'ndss
tie rs aux clauses de l'Article tie beneficieront du traitemene sitne hors des dits terittolieti
i
a
C.:10, gawk du toup nous n*- a Neds li vens p.ti,,parti..ui. erl IV stir lee assurances sociales national en cc qui a trait
oires ou gut la netionalite &on oa
!tendons pat non niu P a .-' tr.ot a4`111 "4 i'unP°E'luLin et la pension. Par ailleurs, l'application cur les territ
de piusieurs dc e arbitres tie at
ta Po fs joints, en leu .4 .; t (..cur It uutiveruement nous avons surtout en coin de rautre des lois et reale. trouve pas Etre cello de la di,
'a,pc_at,ter lo cLu
- liar Its p,mcspes qui tat .;_a. Ii a..0
, objectit &encourager It fit.x merits qui privoient one teen
oe-sation
pEcuniaire
ou Unite .c.-xisa'acs tulle ntre
mete =Ali
reserve,sl,'e ' cie de capital americain
. ,
.
,.e.n Haiti, ' ,
mini' at e' , clue cei - en crEant ems
eur egard.
condamns Lc autre mar Irina( ou service
.
i atte,.i'.deut av,c con tit Duren:ie. -t simplemett securite propree
rettircr peur cause de maladie, scci
effet. dams es differents secteurs dent ou mort provoqu par
tttiancc at patience. Lemr cswe atm nee du 'he te
It1DEPENDANCE
lot ass' e ro9ns de la Justi 511 et-, i a , ,.1 uecorder ie de noire Economic, sans pool le travail et survenu to cours
Bi.hekdo, iadeir a
:4
t ^. t i 0 sal en cc a-ui' Elmira sacrifier nos interats du trim) on dO a is nature
IT i
eA
rtes; rri e.ti a
Direction ; Lin CordtEr
du travail.
essentiele,
Franck j. SE:PAPHIN
2. Ontre lee droits et pri
Nous amines fermement
Gerent Reeem. cable
corivaircus quo its donr est vilegea pretus au paragrache
tiemte...*.. ,,IAMIN
capita es de notre Ecoccmie I du pritent article, lee nano
r, Clef
nut Ef6 sauvegardkee it clue nous de rune cm revue
ue
?ETIV
rieu da VI neglig& pour firer psetie joeriont Sise its retract
AelDt
1 affaire des
V.
.,,..,
.1
o i,.,
nous
"
e..e
l'niains
r:afhine
..
i...
'
ie
rEt e I autre du tiatcraera
pet
pa oes aieutes du Trte.
ti cicuc rhonotur, mm. lee rtreive aux nerioneux de ettte ttlt
SEneteurs, Ist:11. lea Deputes. pato; on cc qui a trait a rep
.
de soumettre a votrc 'mute nimst,ciA deu leis rt 1ëe.Felt-
sppreciation le Trait'. de Com ra-ws. 6.risl.sear t des syiteat,
mere:, d Amitie et de Naga
t,cin, signi par ic Gans tr...e
/bent it 3 mere 1955, it teu
.11711.toeriabutee. votes vote lui mit
e
°
Acitetez le "icifl.
r- tat HaPie-
dc
.`a
de chance; iiveraes.
a-
.*
Dernieres inforrw-:
Le Nu.rnero
Sur rapport &ant commit aU en prise M-decins dont le /Et JUttitt
nr.
composition n'a pas etfi
4)-,0,
re: du publique, charges
Mardi
v.lant
d'enqueter sur lee causes
Iraprimerie
de"L'Action''
Maurice Pierre Antoine, les la Croixdta-ljo:-sales. . Tim
octeurs Jacques S. tilexiei sieurs boutick.e.s .cnt. titre
Neural Gausses et la Phar prorepdeal
sflTErnirnos.2 tega Ter;
Inacien Justin Casters ant tea,
't ont
ate arrStfis ward' et dipo- eldfirables.
,Loterie
-
re,r ea
*
0
mart du Minietre violent incer dio
la a eclerte k
c-anisn e de
he et socia/e
houte port6t. h. en
distributrice
,en 'name temps
t!"!
73 rue des Fronts Forts
touogramanosloca.--.
linintgez les ,paing LARCO Iluvez tes Boissens gaZetESegLARC0
Nouvelles courantes
autres.
at P upereseeio
A Pecession du dixianae mort await istei causes pat
i. du
a Pollee
anniversaire des Avalon*. strangulation.
certaine categoric sociele qui lecteurs du resume? Pourrait- Unies; tine reunion de eat s'est tionc saisie de aacfassa.
Iasta raa,
two
mendIale re *7 t procede a ure en u&
n'Ernigre pas. Les gent qui, il jamait cur °fhir une pri- te organisation
q 'I
ppo,ii.4:pf
I' earell
a San Francisco, te En att endant
- "
d'une cer meur ? Nahelletnent, chit- se timelier
tiler de reconnaitre no.tre. chez ens. 3ouissent
le 20 et 16 juin an judlciaire a a
set
nouvelles
antra
pretebte
certain
cun
halt.
4110Dne.tiT.6 _Einancroro, adult tame nototiEtE, d'un
cur la analson
count pour la conasnemora
et renom, d'une certaine coral sous une forme plus Cu moins tion a. cot anniversaire.
tait Julia Thoby.
Tia: atrial chez lea
ch t
Le choix de cattle villa e
0.ncienunent, uric qualit6 deration n'ont auCun intElet origniale, avec un
coo
It6MB;sr,
P americaine pour la celehra `--.
a se muer enernigres Evidtin ticulier et ettrayant.
ilu. 11 n'a Pm en Pattege
isqu.e vo.us den nvez ja meet, Dodg parlo-nt d; etS ED2i avec 48 cu 72 heures de re tion du dixierne anniveresi
ml
eat
Lurdi dernier,
ere des Aations-Unies
T
le que
salteignificatif,
male la t I. exPenen.ee. Perm.it gres qui riartent a l'aventure tard, un fait, utile
e.erll
cea
Iii
qua
di;
tre:journeratl
Male
ii
..zt.
car
c'est
e 1.
1-a D -tavola
.... forme 80115 log
tez-nous dc vans 1 apptendre: D' tmpotte comen
rn
la Charte du donvoques au teu-esai de
' fut6 asignee
eat
dtfinitivsment
pent tea la Police !rt. vut do raw:veil110211
C1111.,vant
n
,,Pelez
"bent
ete
oil.
.'.r
Diedench
tit
de
ceux.
presentee
ee
rite du Ser
cane ella. Mr. la II ese donc normal qtt 6 rattle et da plus qu'une va- gra:ucles Parinaopeeclohnbes0 ea .des
vi eene:Igner
de
;aarzacteisr
:int
i monde
documentaire,
D'ailleurs,
clams
1301ederleha La gran de atlefge taut parvenu chez nous a uric leur
s-urre
delegation
haitien
netles
e
OM morale et ramPle eadit aituation a laquelle 11 d eut pour tous a ux qui parcou ne presidia par is Seeretai /time Julia Thehy. .
que nous en temps cora jamais ote prfitendre dans sa rent notre journal, meme pour re, d'Etat des Relations Ex
De ces renseignernenta
fois, il est patent ter14ires; M.I/Ifireclair ..Z=i
rn
e leg m Nouverle Ztlande natale, il la pretire
percent outre meanie)
r*n,avec. A .Ernest Chau il ressort qua is Dame Elin'est ais Ph Di
quaa'Y eramponne avec Is tenni qu'.Independanc
Acres de tonics tortqua.
qui etai au ser
vet elegue eermanent a Ma Laurent
nous impotent vos pare;15. La t6 du desespoir. Nous co.in un organe &information male i'0141J,
MadameJu l'la 1ho
sistan t, vice de Mad
comma
as
no prend.ra part a cette re.u by; depths settlement 28
presentation technique de to prenont tout cc a at bien &opinion: Autrernent dit, pas
0.
m n'idolma
jours, aPPrehend6,.., a fait
tre Journal lam e beaucoup a trautree chases encore et tom Ire journalise
. Ilion Internationale.
lo
e e. clinge
des aveux re connaissant
male forme mod'l
OVO
&esker. Nous It ;saloons daja. mes pte"tt a patdonner.
"Le Mating rapperte quo qua c'est elle rauteur du
Male as, comma tvlr Di ede.. s_ Ce que nous ne compre pinion Qa un hebdomadaire,
anniversaire crmie affreux de streak gu a
. se mette pour te Herneuno
al
D' comine sldtiSuns
rich. nous faisions du jotuarlDons pas, c e-8 T gut Mr Dieceremonie bon perPetre sur la person
pu. de roNu,
lime commercial. et venclious derich se Boit trouvE dans en tete de renteigner le
de mile an terra d'un at ne cTaea sa manteesse. Le gar
f
'nos colorants is la meture et robligation, non seulement de bite, cc n'est la qu un e °rine bre afin de c -ear un vivant sonata cour;.Fenetua Mari
de charlatanism qui sera fi symbole de l'appui amen i lus, a confirrne lee aveux
eta po ds. il v a belle lurette nous designer a la [uric
Laurent,.
que flour criont trantfortnes vememeniale, trial's encore inalel.ent demasque. L'edi- cain aux Nations-Utiles est de Elisia
Celle- ci declaia4 la Po
en train d etre preparea lice qua
on verits.bles cybantes, Notre d'insinuer et de sous entendre tiOn meme dans laquelle
d . Mrdans
regI)oyee le diman
communaute's
que tederic nous prin a per- traversdes
eitoneete te itaa anciett e nous presqu. Intel igemment.
che 12 juin- a 6 heares du
lea 1. 1.:tata Unis.
fournh
un
exempla
&la
-.'ie
_
mat.n, elle monta chez
=adenine a
flout sommes des communis
a-hoby co memo
alma
"21ii
qui.
nnt15
n`
nll
tee.
Ou
salt
qu
en
Amerlque,
tint
Des
lee
premieres
nouvel
n'n't. elle
pour toucher
jour
a
midi
rap.
les
annongant
le
deces
de
euel.
accuser
En effet, le journal
re lane minion a nulle autre actuallement,
' see gages. E lle no re9 lit
rui
eb
b
y
Mute
1Llile
ThJh,
t1
rl
et'une sae
Parmile: q11-1 . - etre I e des: °5i qteun de commnisme, rreme poste I
9 gourdes, cc qui pecern
mime temps, que qua
tame du glaive tin PeuPle. a laetgere, equivaut a It de milre detaillea. lee discussionscette
tait; en
ien cal
aisa les .proteatatst_
letabie
espc
r
weal°
et
it eta erigt
depot signer comma tin pestifErE Qui se soot &millet: au Club dame cle none, soci ete qui v 011s
Is moss. ng: Pei
a
reset iminecul6-. nous n.aurons contte lequel aucune violen International de Commerce ait sohtairement n sa re 5 dollars
qui esuivit, Engle
;,
auea. tercation
du
corn
aldence
d!'tsi
Rue
pas dementi, nous n rations cc West trop rigide. A cette sun rPecce arernent
t e ine de
t recuung
,
ad Laur en
d
pas clEgu nos cornmetauts.
attitude de Mr Diedernich, merce nanonai par i etranger: ete assassinee. Ce sentdoutes
Mane Julia Thoby. Ririe
leurst
er.sibon,
les
Mais, nous pe sero ns Pas une saute explication ea p05 Male, ropinion merne
une tent, elle sairit au cou la
t itexpli.
parents quanqui
vieille at laA reraverca avec
etonnes qu'un jour ou rautre sihie et logtque. °eat It
rave Question*de.
na,1 cur ceite
naturegle
mort
-L
g
.
g
n
sue 10 li ass pana Mr Diedech
n reultisse a li re awn= qui se reveille et en .ciela &T, ai r aeteAuertcn n ose quent leresedecision
de faire violence
venait de
- ha encore r atftrer
transporter, sans deserupa sant pat .qu ellea &hue
m. C tr teine
chez nous. un grand Nabab prend le dees
- 0
in
le dadavie a l'Hoptal ormer a mar
'
'
de la finance. II a choisi Is bitude prafondErnent Boer&
rer' -Y
Si. II l'affirme)En fatent taaneral,
pour autopsie.
- /
us
plus facile etda Plus chez un individu dev
voie4a
suet
Cette declaration d'Eli
j de cat assess'.
nous
ton
bona
emissaira.
A
carfrt e. cella de thus Its re' st forte qu'un instinct, Et il
Nouvellis sia Laurent. nous ravens tit
menEe
contre
nat
probable.
noncernents. de toutes Its ab ne saurait etre question Pour La carnpagne
lae rest de I.La Phs.aage"
clu* '11e
inf°
e,
vautopsiIon
ydiCatiOn5 de toutes Ica coal tel inclividu de resister a Vint l'appetit vorace des etrangers t5.5
resultats
do
promissions. Dans cette hate tinct d'indiceteur
de poii a cu uric ampleur nationsle
el
febrile d.erriver I opportuctis cc, prim a court; et anxieux de et tout lee organes d exp-es
c gratification qu' on glen Y ant Partici* Mr Dic
me et la deletion ne tont pas a'ai
ratiner
derich craignant gu'on
see ramndres arrws. La &sin ju- tt e.
El Febrisonfe del Sued& Meg Grand. de
prend car
coupe lea vivres,
s'aciolture avec laquetic
Equipos Industrieles an el Maeda
rement
position
i.critre
notrc
et t malheureur rue no
gliTTe d e I TaChe ifir nest
note
netionaltte.
t'en
prend
asir'-ante &fleet It pee de eta tre Presse compte un tel ete
en son sein. D'eutant et,pee detsus nos epaelea
it des creteret moreux
pa
melheureim titill tit emit edresse. en r6alite, a 'ar presse
aunti
elEmentairea.
en assez bonne potture pour gouvernementale les menaces
fort
gird
skinanci5re.s.
pee
gou
1
vegger.i Mais,
jour
.r
vieil
donguement
Tent gut it pr6ciecomma.
1
-
.
'ent ai
D
i dt Tho
*
1,11
A
6ALLIS-CHALMER
1
(,_,a
NDIIS corapronons
feire la lecon k d'authantiques concernemt l'avenir de notre
hien clue Mr D.etie.eich, you' journalistes haitiens. Mr Diede tourisane.
lent se false ogreer dam no rich a pose uric seule regle de
Non. Mr Die dcrith, vout
tre et:m*6. emit. d'abattre journalisme inflextb a, et juge
tout cc qu'il mit etre tin ex.cathedra ceux qui ne s'y n'eteg Pat asstz maim pain
obstacle I son arobaion. Nous courbent pas. Mn Diederich; eviter I'expulsion qui 5..ous me
comprenone fort byza gild MI airnaratt lire, lamble.L.it le a nace, Elle arrivera le plus
nifeate la teconniaseence du cit de tout lea iveneinents et inattendument du monde
ventre et mate, en mew. faits divers rapportEs par nos coals elle arrivera fatalement
et... bientot. Voyez-vous,
temps, &mutt. dans les bon . propres redact curs .
tout le secret de votre riutti
nee graces d'un diplomate ea
Qland WI bi-hebdornodai to rest-de At. an s cette expres crSdite a Port-ou Orixte, C e
- - des m-on
- -a recutillir
[stint him n connue:
ia. t re EC mettraat
sont tics chases tout
comprihentables et qui, s'ex information, comment pour .Bati paupere, spirjt.,
pliqueat aieZmena II est une raitil evitei de servir a set eesca.dice. 4tcureux ceua
qui rEutsissent avec peu de
.
a
re
A8
"a".".
.3a gain e
ecienceel La oboist sernole etre
e
paratoxale, pouttant elle est
entilexacte. Vous wawa reutti sus
si repidtment chez notes still
ea Its conditions clue noun ace..
s impose depuis plus de 25 arcs par
tabae* vons que parc.e qua VOUS ete s
qualite incomparable, invariable, ries
un pauvre d etprit Et c'est
rn et un goiit
selectionnes, par son aroe
justement a cause de cette
quiz
pauvret6 rresptit,
Agents ditributeurs:
Joseph Nadal et
TELEPHONES:
D!RECTIONS: 3489 at 2238
Si
nous
pouvons 094s expnm er al ma
que voila fusirez par schoner
lementablement sue lee cotet
de votre Nouvelle. Zelende eta
tale.
..
Tv.P.40as tuarauucas
Proyed000s port]
Fuocionorniento ,Supremo
etallxperieneia eaquirida en,la construeeSan de algunas de Ise pinnies hidroetactricasmfagrandeedelmeerio,perraite
qua Allis-Chalmers dee= tas =cruses de
tandormTrapotoyefielenclataiselevadas.
Ails-Chalmers fabrica toda ea-a Se turbines y acepta &dents de tezhinez de
sonstruccion especial parall.,"-mr los reeui.4tos y obtencrel 2714Virne retain:tient°
de cads instalaelan. Tea bleat properprone generadores y equipos accesesios.
CUANDO DE MAQUINAR1A SI
TRATE, CONSULTENOSt
%Ilministram09 aquiri311 Allis-Cbaism"
Rassai=e3ttwamitadoiriswhoehatties.
z
anagal&
ELECTRA, PkAuteur
&ram
Ilagea
01111111satas
Le Rbum BIRBALNCOURT.
le nom seul suffit.0.1......10,011.103.,,,,,,WFXMar
d ',
peeer daii restrictions a Ia
t,e
r do itempasta.-3
ger is anat ares dangereu.
publise' as. . , east:seta"
ateautre eartat -t inc /sate
7,34rarion
par
EquIta l'exercice de Isur sonars:sr esaaskiest conspacb,- E :t ers aa- r
leas
des
cosditions
cs arhitret rendrre en eatza
laI fonder des saci6 quata-Stechniques pour te d.,,,,.. etre:igers dinterts
financiers
ce;
tea at acquirir la majorite compte de cos nationaux Asr-R 14Y entreprises Re 11' ton
i cran tel ntrat et dr. ilss lee apports
et des interits dons lea goal; at societal; en ce qui con -a "sax
as activites enurne
'11e
definitive at executoire techniques; artistiques
11
aonforrament mum lois du lieu techaologiques necessairea au till de r autre partie; at come ("organisation et toe rees dots la premiere pbaa
e) contrcler at diriger les fonctionnernent de lours en se u paragraphe 2 de l'arti
ot'l elle a etf ,endue no Dourra dEveloPtlemant economitioe entreprises gulls auront treprises et des entreprises f3 dVI mate teuleent
m
dons
4
Les
nationaux
et
sorattle
.4tre considette cosine
' ont des
acquisaii.'En °u dans lesquelles ils
asosute ou ces restric
au,.
I'autre
create
ou
cPatiSs
de
l'une
at non avenue, ni et re prisai
qu'xIs interets financiers stir ces va
e ri
boot ne leeent pas lea
no pourront &tie de tre , les entrpses
CU
soft en ars-at territoires, et d'en rendre chol as at privilages garan
de =yens efficaces taele-.Partie
. possades de Laura biens cu controient,
- (MM." a. la nazna Patti
coe'e
lieu
tion par 1 uae cu r autre pease exp-opries sue les territoirea
eur ses territoi:es pour la W. de l'autre quo pour cause
ou la di- P'ut:late publique at dons
le raison que le
l eaanperoa
cola
Ste sentence e Eta rendue a,e ce C
pale:
oteretolres faire sans
ague hors des dint
naent (rune juste inclemnei
ou qua Is nationelite (run ou t . Cette indemnite sera
sic plutieurs des arhitres ne verses a o u s u n e for
re'a li
ce trouve pas etre colic de Is me effectivement rauiasa
Portia sun lee territaises de In ble at representerahien! ona
(meth se pose is question lent effectif des
/x*
WI 3 71=11
fi . a
i'''
qua peopYlataire indivsaa I curripte a ces nationaux
ou comma stecifitS ou atitre societ6s.
tis par reaticia VII ou
d'au
tree ahraettions du paarsua
naent en cc qui a trait a is 2 Las nationaue at so traite.
conduite des activilfig de
3, Lzr reationaux et les
ces entreprises, baneficie- partie jouisant du traite sociatis du chacune des par
cletee de Pune ou Pautre
sone Won traitement qui meat national et du traite ties joulront stir Is tern
pss moms
tie sera favorable ment de la notion la pins tohes de rautre pestle due
dont jouissent les favorisas en ca out cancer trafteenent national an ca
quo
entrespr ses semblables con no ies activites scientifi qui cancerrie Pacquisition
trolies par des nationaux ques, aducatives et philan -de bins de toutes sorto
at des soc ates de l'eutee theapiques auxquelles ifs per vale do succession testa
intestat ou
se I,vreront stir lee territoi rnentaire .ou .ab
question et des mouses partie.
a. .
Ta thm
t
aupar
vote
Cheque
pestle
se
re
res
do
rautre
partte
o
2,.
d 'execution.
ereont
prises
en
adecitastes
qualet6
l ra d'etran
ang
tour
3
la root le dealt da former do coo
vue da fixer t de payer serve le droit de Limiterlea
Art. VI- 1 Les biens des its
an g es msttrait dons Pines
associations a cotta fici con
cette indemnite avant 1'ex- mesure done iaque ,a
au x lois de 1 au p.ere dei: Ircontinuer de pas
nau x et des sociftfe de rune propriation ou an moment etr raintagarresa,peautaaar
vt, os ur
°ra2i'll ?nt
chiuse Bader cla tele, biota; il tour
fal:: fSre
ou rautre startle jouironi
ter
de l'expropriation.
ralictue npourra sera scar:sae un dela' tie
eaartseinei tAt
les entrelirlsea du pPconger"nee
ies territoires de rewire d u ne
5. Lee nationees et to fonctionner
au mo ns pour
e coene ac deux ant
au acquerir des tre
protection or dtune securite c.ifte! de chacune des par suiyantes
en disposertn.
ouaraimpliquant
le
interets
do-is
da
toilet
encordant
constontes done le cadre de be tuiront
urs tee territoi treprises: services de corn
ies jo
a dres acti
4. En co qui a trait a
d
e
eri
nes de 1 autre nattie chin
de trans P
vites politiques .
Itamidpiegoeosriteiondes abtlieonnsadu,,
drafto
e
e
:
eaduearts
es
nod
IX
munications'
Article
.:
2.- Les residences. bureaux, - traitement gni en au sun cats beerier-8
e
et parrag
dons
sociates de r une ou lieu
tionaux l at some es de
ad tratte anquea cn
depOts, usines, et autres to.
sera inferieur
cur lea
ae
traite operations de depot ou iiune ou ,autr partie '
raie
i at au
:
no
aline do nationaut et societes ment
nationai
' eajout
titres
Ies territow
r
de aretre ata°ices jdouira io.une ou
Tont
cur
ration
Aa
1fa
d
a.d..mIn13
de rune des parties titufs sus merit do
d
nation I a pus
tee- 1 entre partici:
tra.partie du tealtement
privets, exploitation
i st en ce qui conceene I" res ou autres
ti es territoires de 1 mutre De CC vlr
a) du traiternent no
aux natsonaux et
r
c todee
ress aurca:
rout pas sournisal ddeess a:Syria:2g: quest(0,5 orEvuu ama paregra naturelles. Cependarit
e ler s Honed en ce qui concee du arattement de la nation
etexatoires ou
phes 2 et 4 du present testicle no wares restrictions impo IHa. -ovation des terms, rndes la plus favorisee.
' autre batiments et autras biens A Article X.. la Les its
, sees par run e on
Article VII 1- Les natie
injustifites; Les perquisitiona
pertie a la rnesura dans to imrnobiliers appropries tionaux
et eocie de r une
et Lee inspections officiates naux et lea sociliees de cite
to lea etrangers jouis. Pexercice des activitas aux
curie dea psrties jouiront qua
binieficiede°
de cos lotaux. et de cc
sent du. traitement accor quelles ils pauvent se tivrer °u l'autre' Pertie
d
P
Le s territoires
ea
contiennent, quand ales se cur
di
aux
nattonaux
en
cc
qui
en
vertu
des
articles
VII
et
tre pestle du tr aiternent
"'exercise de telles VIII et aux/fins de
-rant neceraires.s. effectuetont
national lorsqu'its se 1; concerns
arnttit etdadultriaal a.
.
r 3id en
is I aeunttrdela In
plus
te
cadre
de
vrent des activitea corn actiiAtais cur sec territoires cc at en ca/qui conceene
seulement dans
nation
de ,ment
l'
usage
pas
applicables
ne
r:eront
assasseat
jou
aiona,
ft
mercialas ,industrialles,
favorisee
pour
robtention
lie loi et avec tous Egards.
aux teetreprisee engagies
protection des loaat
nanciares ou el'ato-res ac dans de telles activites cur
. 3. ikticone portie no prentivitis
lea
des autres droits en vets d'invention at en co
luerativec
....
des mesures
territoires aa moment matters de biens irnmobi quilaa trait. aux dro.ts cur
firm
d'affairss sus les ter ces
accor d''' es par lee lots
pestle oii de nouvelles restric Items
Act discriminetoiree de nature ritoires de Pautre
Cons
sant
adoptees
at
qu'
l'acqu sition
ou
interets
soft
directernent,
fOit
par
leer lee dreits
controleesi
regisaant
possedees ou
smcieee afieaburxict' u a
' " equume
la
la jouissance de ces biens . 1/17marques
16gslemeat acquis Cur ces ter Vintermediaire :fun repre sant
queues
aoamerciales
et e6tiall
par
else
natlonaux
et
socie
n'importe P
2 . Les nationaux et sacra propriete industrklle en Z6
hakes par des nationaux et santant ondedepersonne
de
rautre
partie.
En
nu
juri
de l' une ou 'autre parti
quel type
aucune des parties ne tee
satiates dt t' suers alstie. qua dique
legalement recon tee,
jouiront cur les territoire: n'arah
egaLes .,parties ert
es
ban
refuters
aux
societ
intieets
se
rep
ces droits ou
nue.. ' En consequence, ces cairee , de transport et de de l'autre partia du trait° ent2.a cooperer en rat clefs
ati .pour communication da Patitre,le merit national et du traite g
kit socis
portent i des entreprises nattonaux
rechnge et Vut
=lees par ces nationaux ou to rant dans les lignites de clroit d'avoir des succursa inent de le nation la plus ciliter des onvaissances
acquisition
tion
at
conforme
r
ee
pour
favoris
aiates on a des apports Enan ces territoires
at tchniquess
lois at regle lesetdesagences aim Vexes
vole d'achat. location scient fiqiies c.e
triers techniques., artistiques, mutt our l'autre partie: car- les tictivites necessai- par
ou
autrement;
de
mime
de
reasaux operations essentiel
nu techiologiquei' qu'ils RU trier"
edit eankPcPeerucleunitcOdn'a
et Is ani7atneenilme
1 ousels at maintenir debuinternationaies our quo pour ladepropriete
peoductivita at l'anaellora,
effectufs ni n emoeche a'
biens, meu Is
succursales, agsnces,bu- ientaist
de vie
quelles cites ont i autorisa possession
t
on
des
standarcie
et
evetres
eta
blea de taus genres; tent
tts cans justification COS na reaux, usines
respec
ttsgaisnt
n de ZS lister
cur
leurs
territoires
a
lia
qu'Incorpare
corporels
itionaux it sociab cr obtenir bliaiements appropries
3- Les dispositions du Cepericiant ,
l'unetfa1
.
(6 ammo
paraeraphe 1 du priaent ar au r atite e partial pourra nn
pas
Cele
n'empacheront
,
G
Puna
on Pause° parties de
prescrire des forrnalites
spri
qui. concerne
c
Grand Rue 128 -Phone 2324
keen
al-eleta'll
cc
0
ment sue. ses ter
eta
DUB trouverez : sac cfecole en ncuir souliersci
aaltes ritoa
ELECTRI ZITE-ELECTR ONIC
con
.res
issaentreprises
d
s gars pour fillettes, gargonetset
Etonian Lad
pats:*
RUE DU FORT PER
ee troloes par des etrangers,
Soulless Claston ; Forturte.
mats ces ferment/ism; pour
hoinmes. sandales Racordia
EN STOCK:
'
Etc
air'
flsottes pour gargorinets, Fermeture aseraw, Cravats. r on t pas atterer la nature sf oteurs Diesel `Enfield" refroidissement a air de
des roits anutnires itti dit 15 H.p.
baskets Galates, Chemises etrangeres
Ornbre
P ardessus; Ceintures,'lists
3 KM.
oleaussettes, Mouchoirs,souliers
4agraPS6de
131r
Tennis
et
sou
En ce out a trait Groupie Electrogenes Diesel
lies, Culottes 3 6 I 44 .
I essence 500 1000 Watts
il
"
our questions traitees dons
a essence 1 it 2 112 11.P. Marque frl'Enfiel
basins ,
m onop ka
douzaine, talons etse La uc,s-nt art cle; lea na Moteurs
-. a- .
Chapeaux de lame et de paillspar
e Marque Leland' 1 1 2 1p KM
boucles
pour
souiter
par
de
ttonaux
ou
societies
v s. o91ts
fetielles en caoutchonc, Corsages,juporis
lacets,
115
ie
lames
,
Nalan et
une ou rautre d es Par Moteurs Electri ues marque (ALaISMALME113 "
alousaine at par grosse.gilettes 2 lames su
.. p Ise
f
tis sans' qus lee entre H.P. a 20 FLP.qTriphasas.
mpex. pour affiler
cane muse. aziacenameameaseesessasamemseeassessammass, p-ises controless par ces no measure Electriques 'Wagner' de 2 a 3 H.P.Monophasee
tionaux et societes jouiront
"divers de 114 it 314 H.P. rnonophaises
dans toua les cas du traits
;vi.
uar tveoriiteeue
I-la3c, tTAi' ernice ,o,ne t 11.4 ta agaccnorre a
.
350 A 750 watts caps
mutt e la nation ta
plus favoriaiie .
plots avec initcateur. radosseuties au Sfilinium.
article VIII. I- Les natio Chargcurs pour Batteries pour 1 a' 3 Batteries
GUY SEJOURNB
neut. ou societe d runeourront Lsnipes redresseuses pour Charg eurs
1-16pitaut
et
Fharnascies
p
3
des
pe
ou liautre p
pompes Centrifuges =Allis Chalmers' 1 1 3 ponces
Fournisseur eupres
eng ager
tarnaorairenneat Machi
it bras pour la fabrication dos blocs de einsene
sa haute pueete Scientifiques
coamutprteee
eve
Lus trerienes electrique.
pour
son
Haut
ran
eddipsiscimnial,,ansutaranobsilvitte algaen.
Accessoires pour radio at Electronic
aupres des industries
amplificateurs de son I Haute Fidelite
its peuvant aloe hebIlites alaut-paleurs Jensenl, 'University', 6 1 15 polices
dement,;50
qualitt eaereer lour profession cur
Pau Coutes informations, veuilleztelphoner au 3373 d
des Liquoristes pour it
lee territoirea de Pa:etre Lr ,ri I mL&CTRA P.0, Bo 642
Vouraissear allures
partit; dans to but specie;
incompanibia
r c. de nrocider ides examen;, eta pates dIEZ.TR4, Rue du Part Per, f'art-su.Frioct
''
des
J.
ea
-nt;
et
injustifi6es
.e,
,'
aIlisa
,
ela:
,,,,
autier
Chez Hermann
V
Electra
Ivri80
Ale,001-Alcoo
.eneratri
sartie
Fournisseur
iIthre
Guy Sejourne et Maurice
i*
'ae
',
i
[
1r
lire Aimee Ne 71
n
e
e
oleic 22
rare (eaten e
T ter) our H*
Dons l'iditdrial paru dans zHaiti-Sun du 12 Jain 1955, on peat lire ce qui suit:
"-renlant vers h enaturite clemt3cratique souf 1'im-3u1sion it son prernir Chef: d'F.tat a. etre elu poR*voie Pa Pulaire, it fait besoin 'a Haiti des sages et bons conseils d'un Grand F.....re-- mais Pas les durs
,critiques qui peuvent ebranter
, la communaute et bloquer le chrnin du progres).
Frere le Grand Frere ici n'est
Portant d'Haiti qui a besoi des sages et bons conseils d'un Grand
,
,
qu an euphemisrne pour dire Tuteur.
.
.
S'immiscant de plus en plus maladroitement da.ns notre politique inteneure, recliteur de Heiti-Sun'',
iernande mRinte.riont un Tuteur pour Haiti!
-...,
,.d
Tial,,.e
l
ti Xi.- I . Lea mato
Arcle
naux de Pune des parties
,a_tta resident sur les territoi
Tea ds r autre partie et les
atationaux at societes de
Pune des parties qui se U.,
,
s
rio,r
Imp;
remises et transfertt ee'-i'onds,
d instruments flurstriers t314
e
tkerirriU rce a a \l vr ou
ire
territoir es :us dem
,
1
I, P arties, insi qu'eare kart
respectt
fs et ceuz
gation entre les Etats-Uais d'Amenque et territdresa
d'un tiers pays.
.
2. Aucune Per tie nieepsr-.
.
sere d ans sts relations corn
la Rep ublique &Haiti
mercide s et finandares avec.
11.
i,
A M,ill
...-e
ft
d
7
.
l ea
activltes luerati
Went au commerce ou -
uPautrss
*vas. ou a dss activites scion
tifiquast iducatives ou
:phitanthropiques sur
.
Suite et fin - Voir Ie ntruntro preeedent
1 autre Pattie des restrictiuna
t
tr. pease, na seront Pas as Partic, et dans le cas de na nisees a fonct`ncereit exclusi &accords conclue pour eviter de change tellee que &fierier
au
psiernsot thulium de rime nu rwitre Par vement dans des burs cr ordre la double impncition ou pour au paragraph!) 5 du present
4raults
A.'implits, da axes ou de tie se hvrant au commerce' sciectifique Purittf ou phi protegee mutuei smear les re Br ack excepte pour errte .
.droits imposest ou applica ou a. a,, -tures scuvites
I
Venut: at CO d at-pt
des une beim prfcipitee des rt
Iticrati- anthrop
qua.
.
olos,aux ravenus, capitaux,
". .
5. Cheque Partie se reser mesures spiciales ea accor- serv,,5 menetailes ou . Pefnaransactions activits ou yes sur lea t_rnto as de rau
kout sutra objet, rsi a des tre Pa tie mars n'y residsat vs Ie droit . (e) d'accorier dant d de non resider a des effectuer un relivercent dm.
_prescriptions en cc qui con Pas. Is %lite autie Fastie n im des avantag a fiscaux determi exoneration" de naixre perron reservoir en vele de les mesas
cease Petablissement et la pos.m ru n'appl. -ra au- Des Bur une b-re dr Ociroci
nelle reletivement aux irnpots ii un niveati ad equat. En ow
p
_perception des dits impots cun impat . ch oit on Mac
- rins avant& stir Is revenu et Sur le., emcees tre, chocueo cks &Aix tan sue t et 04 [remit:1-r
4axes ou drolts , sur les tor
,
reaffirms qua lea disparities's:at
partioi aucua revenu capital ou au ges filcaux SPiCiWax en vertu liras:
Article XII -- 1 Clet uue du present Article Pe tandi
plus sieves que ceux sup tre bse en sus des revenue .
des P rf ties acco dere sue na fleet pas let obligatious quo
mules par las aationaux et capital Cu autre base C
f "'
Jos &odes& de la diva autre qui doivent etrt raisonna
fitments et socittfs de l'autre pune ou l'autre Pratie poursk
asaetie.
Ir traitement reserve arx na Fv9ir ravers it Fancy Mune, '
bleoaent
attribute
k sea tern i I
2. En ce qui
learns
.
.
tiuo.auz at le trsitemrnt de It trim Intanerional, oi ir'eas,
lot nationoux
de co
puns
ou totter.
at a. accordera
de de - L
nation It plus Eaton Ve tu ce
tune ou entitle Pen
gl'autre partie qui no rid. cluction et &exoneration infe
' Haitiano-Ar qui concerne lea parements. pechent
11:aSoSociete
tie d -imposer des restriettont
dent nt se torrent an cos deuces 11 cell es qui daivent gentme
d' action culturelle
mace rut a d'autres activi etre raisounabltment alfouees. a eu la courtoisle
particulieres cheque foie
de nous
At lucrativas fur tea teen i - sut ses territeures. Une regle inviter I la conference
dle ett spicidemert tutorisea'tires de Pautre partie, t analogue sera aussi app'icable sera prononck sous sot qui
aus La question d'eau, a is faire par le Frauds eau
en ea qui concern° es so-
terrItoires dePau
1611
et
tritoires de Pautre'' ---
on erence au
y
.
Petion
= a est reguine.
pices, le mercredi 29 juin
--cliitiis de r uric on Pautre dens le eas des societes orgaon
court, a 5 heures o m. une mere pour la 3.Si tune ou I autre Pot
-Part a qui no sa livrent pas ---au commerce ou a d'autres
au
Pdtion, Rue des Fronts-Forts tie impose des restriction' at
'
parLycbs
S. E.Alexandre
le Dr Francisco
.stetivites lucrative"
chew conformeaeor au Pk
de
IIRCE
A.enbassadeur
Ex
.
d.tarritoire de 'autre Partie la
C'est
veritablement
uricragraphe
2 ci.citesta, clic cit.,
traordinaire de la Republi Wre
pou
..dtte autse partici aura pour
e
un
pour
avolr
que de Cub , a Port-au- d'eau I Rue de 4 Fronts- vta. eines avowpris touter
,abjeztif d'appltquer, en go
e Pri,nce.
, steral; Is primps enonce
surtout dans Is see. la mesures necestanes 1.inug
Ceuta conference sera Fonts;
-.au paragraphs 1 du pretour compels entre is Rue assurer ie dit..onibute des
la B.P.C.H.
intitul
COL
ON
EL
.ssrit article.
du Centre it la Fue du Peu change etraeger pour I acqui
La Banque Populaire Co MIST ER10503'
n
et soc 6 lorxtbo Haitienne nous a
Les n atioaux
ft I n d'
stt.on
dr. bane ou semiceems
0
.
rap
nelance"
rem
e r Pt'
.
uand l aau
' vlent deux
tt
Yes cl z l'une ou l'autre par fait la cata toisie de nous cis de P alatable 'rsvit,at on.
e lisst et eon
a
qt.(' ne serontten aucun cat, inviter, la jaudi 30 juin um.,
................ fois ou trois fol. saulement '-ntie
sur let sept jams de in se bienetre de son pewter. stn
,
&strait:Its sur lea ter:ie.:Fires cou.ant. 1 10 hour°. a.m.,
maine, on se resign°, b en pour remplir sea engagements.
de l'autre partite; au pa 6. an local de la Loterie de
quo ee suit ennuyeux et qua international's, prendre tier
(mint d'impets on de &mita 1 Etat Haitian. at premier
1 on s'en trouve tricot-nano
impagiis ma applicable. aux tlrage trimestrial de la pri
11 a ice armonce In non de par ere temps de forte rnesures raisonnsbies pour
devmus, capitaux, teansac me qu'elte accord. a 1.1111 de voile
du
decas
survenu
aux
chaleur.
Mats, qua la robs pt!me-ttre le retrsit en MIR;
tient actIvites on tout sts clients.
m
Ueda, fin de seaine
net rest° entierament sec nue de l autre Pantie fel..
suttee objet ni a des pres Las conditions de partx. Etats
de Is more de Son pendant dot joure et des tie l'indemnite dent il eat ;Mt
eriptions on ce,gui cone'r cipation a co tirage au sort derriere,
Excellence Mgr. Coltignon, jours conscutifs,
e
east reel tion is ['article VI, pa:egret
Wart simples:
lie 1 etabtissernent at to sent W
des Cayes.
Isatent insupportabi .
phe 4- du present Trait OA
.usreapcton des dits int . le cli.ae a it q a a Ittissr Evaque
Le
detail
qua
frappe
l'Evil
Et
pendant
ce
temps,
'acts, taxes on droits ptu, uric certains valour i son que des Cayes toucher& (nut cracher I in caisse duil des gains
. suit
."onne C .M
410%41 quirt cm,: ruppartesiCompte
d'Epa
rgne
. interets; dividend.
Italians
hien
den
-coaurs
sous:bias
Service
Hydrauliquci
par les nati utaux, rim- pendent an mo ins 'is at reconnatasanta en Haiti.
Excedes, tea habitants de commissions, redevanemint
=lents at les soc .e tes do (roils
moss gm pre- notanament dans le Sud. la Rua des FronttsForts re1 ooraires on autres et, (e) der
our antra pays tiers.compa clamant Dram quo Is Dirac videorg dediato I Nowak.,
Dint to els de seri:tea cedent le t i r a g e; tit aInclaponalerice"
cm dotal et present* tion du dervice Hydrauli
1
na
le ruin on l iustra Paine qua et, cette valo ur est automat i Son -Excellence Mgr. Col que Eases 4 QUOICIU0 chose,. nement ace eprants,
i la *14
a
ti
queentrit
preciat:on
des iavostinersents,
as lilfteat ancon nxrce on
cloublee au Lagoon, &fuel esteem: sutras et °male au auxins, par .in
A autres activites lucrative, compte de Fhe.ureux membras de as faraille, certain devoir de co:lidera- iirects; at aux transforte st4t.
l'exprtertion de sae smarm co, de justifier l'argent qul
our Id g tarraules de I autre gagnant.
.
cortiolas meet'.
elle pereolt dee usagers.
'You r suite irege
surT le
rageie
d la
prime d
ecrolop
s'
.-
.-
',
iota.tes
,
LI
AVE D voliTIE
que
Aes
DEO
partition elf cetera It'
d'hyglione ou de siicurite pu
n'entrerant en' virespiration
zuene gu'epres
d'une perioda de 30 jours
commerce
de Vinare.
les riglements
rasp
Pattie Sillieeatilt CD
vita
l'd1SPits'Allt
Vexercice
de Icons lone
tenant compte des,
4dit bemires spieiaux pour *ant
nava
tingenta up pays tiera econipter de tour publica
operations. tions:
canted et ations
1. Cheque
la dite tiou ou, dans ralternative;
Aitide
XIV.
compels
fourcira
raerciales
)
t
a
u
%
n
Er
'M plusu
see 'Grout sass applicables
le traitement
le pris. la qualitb.
,de change es: en vigueur, ic Pectic ticuirusrs plus
"dare Pattie unea Pert
avorisee
f
la
aux
produits deji expedies
retraits
de
la
Dation
la
vis.
preportiminelle
publics:
disponibitites,
leur
ifs= applicabl e i ces speciri aux proi-nts dc s'Autre pout
moment
de
a
valeur
au
quanta& ou I /
le
'dem etre approuve
leur
marchande,
lio,ent le lieu &oil
eeseduit qui till a ete tiun.
etablIra
transport et d'autreo
2.
Cheque
Partie
Anaernent pour ies operation= quell
imovieeeent et le mode di
proadurs de recours
conditions d'achet a
lour
fourlle ou
Vas It Foam: etIonttatre Inter
employe, ainsi
vertu de laquelle les na
us
d'une
PE
en
dtfohit
dun
tan
ttseuent
au
em
e
de vente, et
Di
irationsi, ou
d
P
t3
4
oracle
e
n- wits destines
tionaux et
node erpr= sentative an. tre
%Intl approuve, 11/2 trot lithe
lea national=
imports
Partie,
et
les
cl_ ue
.th t'ant les territoi
b.)._
Ai
tericure.compte COmest
dicites
et to came
les
texts
tee.,
des
produits
de
la
et
lo
y
tompris
2?
till qui,
. .1t-- autre Fatties
pourront ob
tenu des fachurs mei teurs
autre Pat
te
Silty
e
Partie
e
r
surtaxes sur ,tes transierta fit
corcee
d
'
'
ritineraire
tl.ui aft:dent le tame- une rapids et irripar
tie
fulmar
toute he
de cheap. est ,juste et rsi qt. I - -- ,,,.. ...O!omit
eulifre
de de tranaport
commerce de cc produit. Wile revision, et ecas justi
wait cuite
salon
la
lennashle
.-ve, en cc qui camerae
Par Bement dans Los
4. L'uoe Olt l'autreprohi
quo coromerciale con
administra
4. Aucuae,PartienImposere. is
tale
His
des
mesures
i
tie pourramposer
des
rante &entree en con
esrestrictiens do change qui l , tett ea dsuane et suttee
concernant Le: q, es
redevancze de toutes Bartels im bitions ou restrictions pour thee*
ia
currence 4 roccaeiony
tions douanieres;
y
tantinutileragntrosisibiesooar
di
lfa
importations
et
amendes
et
.
rai2ons d hygiene
ou. au ti impositton
de ces achat sou VIM.
Vittairement discritrouatoires porfs rim
.
des
corifisca
afferent!
d un do pfinalites. lea
'to ce qui concerns les-creep lea exmitui3rit: Cu y transferts tree rations habituelles
tea:
prises
le tau Impost: stir les plenum caractere non commercial, ou tions et lea decisions
Au. lea investiate0ent.s. lea
des sur des questions de classi 2- Cheque partie accordera
internatwams
de
dans
le
but
de
prEvenir
d'evaluatior
thenipert. le commerce at
at
nationaux. aux socittere
ou
les autorat s aux
et en ee qui pratiques fraucluleuses ou de flcatiolaer
Intros intEreta des natio:ran r latifa aux importations
et
au
commerce de rauteca
atives. Les peines
ces rm. *aousdmion.3straspar
(Vase suite loss 434
per loyales pourvu ;que
' it =tittle de rautre Parties aux exportstions,
.....
des
infras
la methode de
posees pour
trictions ou . r .m.Delmus u .c
sfaszeimumpcosearawase=
%altar POsitl3a aur..la marche concerne
eagleaux
lois
et
de tole droits et rode mient pea nibitrairrmeut 4 the tiona
sese
Irar rappott i lours concur. ceptiOn
le cern merits douaniers et de nevi
vauces, et al ce qui concern e
de
Mane Tirage
lienta
gation seront seutementcas
crimilnet*irt" contre
lea
reties
et
forrnalitf
5
dans les
rautre Pattie:
5, if:expression orestric hiatus
pure
forme
wet"
1
5, Chacune des Parties ac d'erreur materielle ou
Altos de change* Celle qu elle reis Ives aux importations et
geutraenitoulairebeonne
fol
peut
et
so
cordera aus nationaux
it
It prriployte done to present exportations
2. Auci.ne Pantie wimp
t.cle rautre Partie
juin 1955
Vficle, camprend tout& heel
prohi ci6t68
Art. XVI. 1. Les pro Mardi 28
le trei
matin aura lieu ale
lations, taus contioles, feels. sera des reste;ctions cu trun traitement national et
oul'autre
par
heures
du
is plus Is duitg de rune
Bonne Fed, Is
ban tiO Mitres coodilions Ito bitions h rtmpcstationI ear, tement de la nation
lea tie bEnEficierent tor lee terra local de la Rue 20teme Tinge r
antra
produit
quettoneue
de
qui
concetne
vatees per r sine Cu
du
traite
cfilEbTation
du
v°6'.8a
en
exportation questions se rapportent a wires de rautre
Hai.
:P,artie qui frappent ou antra Parise, iii
dons
national et du treite de Is Loterie de VEtat denial.
remises
d
eu.
ptld,i.t.
quelconque
limportation et h respotta- resent
plus fa tien. Les operation se
leene lea pilements,
meet
de
es
nation
to
Pup
6
1xi trarisferts de fonds ou ding lea teilitoires de rautre
vimperre tion.
touies lea ques lerent carom* toujo ura en Pr
lea tie, a moms quo
6 Leg dispositions du pre varisee pour
in
sense
&tin
Comite
indepenA rumtnte finencins entre
lea taxes
sent article
no seror.t pas ap wins concernant
4treitoires des deux Parties. Stan d ua produit simlialre
prEnde par deux naafi
texpor plicables six avantagcs accor tomes , la vente , la distribu dent,
tournire
de
taus
pays
tiers
ou
et
compose des mama,
6. Cheque Pantie
rimatee
et
ram
eels
similaire
Par tion, remmaga
). tout moment ii l'autre tou tation dun praluit ne soit doe par rune ou rautte
tants :
sation.
tes facilites pour IS consulter vets taus pays tiers
2: Les articles produits lo Du DEpartement des Fri
frappee de rot ti" aux produits de sea pec tee sujet de t application du pateilleaserit
melees
.
per des natio:emus et tocietes
trict. ons oil ode prohibitions
chit es oationales;
i
lea
2o Do 'la Prefecture
464sent article
afin
de
i
use
des
parties
eur
3.
Si
le
unz
ou
l'autre
Par
six peys adjacents
Article XIII- Les voyn
3o Du Commerce
par
territotres
de
r
butte,
ou
de feather to trails Iron
tie impose des restrictions
4o De to Pres&
IP= do comas:Ice represen
derniere
lee soda& de cette
talitt, ou
twat Las nations:Ts et societea quen.rtatives 4 l'unportation
5o De 4 membres du Publk
lea na
pantie
control&
pa:
i
resportation
d'un
pro
ou
(c) an vertu dune union
pre 6o Min mernbre du
dots
Ate rune ou rautie partie
et
malt&
r
re
Pa
t
cioustare cu rYune Zorle tionaus
70 Do is Province.
Asian= to commerce sun lee deildtDi lequel l'autre
benEficieront
de libre Echange dont Mare pailsr mires
tistritoirea de sea Parties, be a crimpartunts inter eta:
Deux gectites dames
un traria
6
rr devenir mem sur as t
elle pcua
Prieficieront I lour arrivEe stir (a) Lilt evra ..z, eg
is:Aerie=
notre
socifte recevrent respedrata
qui
ne
sera
pas
isle Li - e collimate Pobre. pourvu qu'elle fano
articles tivetment lea heurcuses boulea,
het territa ires de rele Par.
celui
accorde
aux
bequettiene
et
au
preala
rau
4
part de ses plans 4
km depart et pendant
to mama
a des splints du teen.
,A;ie,
bk. ia quantite totale ou
tre Parfie Or lui fournis . similaires de provenance
de
bonr
Elearique. La cllEbrefioms
solt
la
person
roar atiour, du traitement
de
cc
quo
In va.eur tattle
ae toutes facilit& pour cale quellesomete
qua lee a pre tern rediediffus(e per la Ste;.
ele nation la plus favornee
produit
pou
vent
etre
im
ne
els
la
la consulter.
r cc nui concerne tea ques
trait a Vex eion Radio Commerce
pareet eel eeportee du
A
XV - 1 Chacu dusts r ce qui a taxation, to
(Xiona dourinares et mitres, y
Le public y eat
la
.
.
tent one per ode donate no Cle
P iluti.e portation,
evempris, sous reserve des ext
fd
distribution, rem= ment 'lova&
s,/ s spiarrat'ipeis erneerna
article
vente,
la
et
mute
niodii
cat,on
ap
blier
paragraphe 5 de
5&
,..eptions
Farber' P irce Is 21).6.
prime e cette quantite possible les Lois, reglernents gatinage et rutilitation .
ccrajsili`Xeittiele Xi, Iris taxes et char
..........,
decisions
administrat
I
at
ArtXVII.
1Cheque
par
Oil i catte vateur, ou vet- &application generale
'2eisausqualite sent a streints
INDERENDAI10E.
:
dette pttiode; et
se rapportant aux droits, tic gara
leeee echantilloos et
etinsi
Bi.hebdoreadaret
entreprises
lea
}
cles
con
qire
a
a
cite
atiltb
uc
taxes
et
attires
charges
f
pren. (b)
as commendes qu
Ues Ceeeeitt
Dire.eticn
qui
sant
Is
propnete
art:cies
la classification des
Frsuck
3.
SERAPI-I1N
ou
tont
pleats
anus
amsaitzusgaztazwsnsszmfsxzzsmrmmawusmm, i des fine douanieres, at six
e D tenant tomtit nent
Arat re
I
.;',
nvitation
/..
,
q uo
a
. l.,
"It 'c
Au Parioir
Vu ii
trarefeee a la Fre des. Caserres,
Bloc compris entre les
F
nterrernent et Hammerton
l
.
_
nes A...e
on trouvera
conditions
et restrictions
imposeee aux importations
et exportations ou aux
transferts des pataments
Qui en decoulent, cu sffec
distribu
tent leur vente, applique
tio n ou usage et
10.in
pour
ICIn""
.,
Les ioli es couronnes niortua ire
pour les tombes
Tautes ditnerteinre -- to:F. p,
use
C a fr
r
is ces lois, regiemsots at
maniere
decisiens d'une
utliforrne$ irrpartiale . et
raisonnable: En relic gene
cli
isles lea nouve es
tions ou restrictions dequi
ca
ractere administratif
posies
Pr vos cadeaux de toutes sortes n'ou.
111b1.
de cellos illa
des ralsotia
.01.
e Nurnero
ma95
L
pendules, luet
c.dtrI
'71nentrz, bt .ett-outres,
tirn:
ie. qualites, et on assortiment
'4e bijoux aux 0:ix frotattahles
sou
GouvernEment,et qt.c
Gestalt Respens:ble
lea monopoles au a-
titeecteve Chef
PETIV
Wre'Therese
Adoenistretri.e
Imprunerie
de"L'Acfion"
73 rue ace Ficuts.borts
PnE S. BEle',SAIVIleN
gency) beneficiamt de
privileges entomb ou
speciaux stir zen tent
i sr rzertetrite ins/reel:a
re
T
E.
I(
Grin 31
eeueNteee
touts terant louts rt
chats et ventes can
pienant soit des
portstions ou
Lilf fjec xtce epn t. lee s importation-,
)-11e7 'arrais de passer chez Russo Freres
qoi sat;,,,fait lee goilts lee plus reheats
Et, rz.rtPrttrjoutliaz pas cue c'est ia
VOID r.efi a la erecielite des articlesi teis quo
"..te tie
It controle oe
1
16a
ciga re
the -
.,=....,_.
,u
t:
31.4t.,.
tte--::
eh/vase depuis plus c r'
.2r.,
E.,y,s
ste,
guava incomparablet -..nvarkille, es taC .1
selectionnes, par eon Biros:re
quis
Agents ditributz;
Joseph NacL
et un gat eN
:
etCe
TELEPHONLS;
DritECTIONS: 3419 c.t 2238
autiez 1 s itztlyttig LARCO Iluvez les Boissons gaZeuSesLARCO. e
equitable par rapport
a celiii,
MASA al. ilGeota
linib ak ii
partie un trattcalcac *ow et
-
-1G,
---
OH lea 3C3lat(3130311 a Erne
'4111Bea.
_.
risme
dans nes conditions on moms
1\-laverebles qua rani qui y set
iiccorde aux lasisioneux, aux
baubles et sous produits radio reserve dans des cireorstaa
al ha elm
aocietes at an commerce de entreprista privet et lea en
Betas provenant de Putilisee cc' analogues, eux net:unarm.
'11
toils pays tiers; en cc qui treprisee placees sous &intro
,.
coucemt s
la prive tont naumises sur ces recevront aide et assistance tion ou de Is transformation socials, proouits, invites Cu
-de ces roatierts, ou i des entree objets, eelon le cas,da
mimics
lee rash d'approvi terrstoires.
tel
m a t i I r cc qui coati. -tout pays tiers.
6Le
teruse
,InavireP
sionnements par le Mt. XIX- 1- La liberte
de Commerce et de Navige gull tit er01310Y6 id. COM Unlit Is source de =teem 3. Tel qu'empleye dans It
Gonvernenent;
present traite. le tenet iirocie
radjudication de con tion extstera critic lea territoi Prend lea bateaux de tour gen fissibles ;
commend lea reeitsis can
e)
reglementant
soient
ProPriete
Pr;
la
Produa
te
re;
qu'ils
cessions at d'antres res des deux Parties
nu .4 tion ou le trafin cr armee de nymes et en nem collectif.les
centrete
gouverne 2 Les Devices battant pft, vee on pnblique, oua
de comPagnite et eetret ersccia
wenteux. rt
vidon de rune ou rautre par Salta txPloitts a titre prive munitions et materiel
&Buttes
tione, a responsebiete Lmitee
public,
(Dais
cc
team
ne
guerre
ou
de
traf
e
la yenta de tout tie et minis de PaPiers IC 011
comprend pas. exerpte en ce matieres entrepris directe- on non, et qu'ellre tetherservice vet CA: par le quirt oar tears late tarPeetives
merit on indirt ctement dens chent ou non Is retaisatron de
goe.vercenient ou par pour etablir lair uationelite qui concerne lea paregrephei
lea
le but cr approvisionner un benefices peennialits. Les an
5
du
present
article
to .-t monopole on m seront consideree commie nevi 2 et
cietes fanciful en vertu de lois
militant;
gence euxquels coat res de cette partie tent en bateaux de ceche f,on lea navi itablissament
d) nicest:sires a I execution et regiments en V161,L111 fur
de
guerrc.
accaries des privileges haute mer qua dans lee ports, res
exoluslis Cu speciaux places et taus de l'autre par Art XX- I a hberte de tran des obligations creme Portia lea t.ssiteir. a at I uus Li61-1-ata
sit canters a ttevers leo ter relative au mai:Alai et it' la Ire Poetic , atront con,rdestes
3- Auctme partie n'impose tie
3.
Les
neeires
de
ebecune
ritoires
de ahaaaue des Par reanimation de to poix et'..-de coanne anodes de cette Par
murices
de
caractere
re de
ties
par
lee routes tea Plus la aecurne Internet/envies Cu tie et !cur, statutIursdio,ue se
diseriminatoire. tender t I en des partles anima le droit
ooi' proteges den re reconnu eur Ice territoires
traver ou a empecher rimpor sur un plan d'egalite avec tea pumices au transit internatio necessaires
interets de tecuriteessectiett4 de rautre Fame.
et
nal:
mem on rexpoitateur de PTO atiViie8 de rautre Partie
Pour les nation:aux
e) refusant 11,V:state sadite ,e',f1". Le etraitement nasionale
duits d3 Pun oh rautre pays ceux de tout pays tiers .de pE a) de
artie dans . propritte widens' la gm eat aecorde en vertu du
Pautre
de contracttr une assurance nstrer a vec leur cargaison
pagagess
ts
avec hu
pour lea :sutras per direction de laquelle ace natio present Traite aux sodetes de
maritime reletrvement a 'ea dans trim lea port' , pla..es b)
amines avec tours naux dun on de' pimiento, la Benublique erliaiti. sera.
produits avec des societes de et caux de rautte partici :pi
bagage, venant de pays tiers oat directement lU dens toOtEtat, tardoireou
verts au commerce et a 11 __,,,-Ilium partte
ou allant I destine indirectement des interets do possession des Etats.Unis d'AArt. X/III. 1-Lea deux vigation taterieurs.Ces nevires
tion des territoires umlaute, les avantages du pre merique, celui gum y eat aecor
parties remlnalaseot que lee at cargaisons jouiront a taus
de Pautre Fertile; sent Traite mteptt ea ea gum de aux erseietes foodees ou or
.
.
pour les produitsde
.
pratiques -1`affairee qui limi Ins egarrts du traitement as
n'importequelle or! concerne la reconnaissance nu &subsets dans d autres Etats,
tent la concurrence, entre tional et du traittment de Is
gine venant de ou statut juridique et r cedes atia Territoirea at eorsessions dee
vent reeds Rut mrArcbis on nation Is plus favorite dans
allant I destination tribunaux.
'
EtatsUnis cl"Amfrtque.
ancoure3ent le coattole mono tea ports; places et eaux de
des terratotres de
nation
2.
La
dance
de
la
Article XXIII.- Les terpolistique et qui sont adop rautre pante, mass cheque
l'autre Partie.
` -ires auxqueis s'epp Nue le
plus favonsee Prevu e au rito
ietr ssotn
tees on utilities par un e on psi-tie pourra reserver des
'
r n pi tt 1 as I;resent 'relate relative au tram present Trade courprecdront
rao ne a oaxt3abt
Ce aan
plusieurs entreprhese commer &luta et privileges exclusifs en transit
de tement des ra.ercbandises ne touters les etenclues do . terre
de
do
trine,
dales, privrce au publiquest a, see propres bateaux pour le droit
de drpits
de transit et seront sera pee applicable aux avanta et erten plactes nous la( S-Ou
on par combinaison. accord cabotage, la nay gallon i te diepentes:es
d charges et_ get accordes par Cunt ourau
.
vennoete ou rautorite, de oba
.
0antic
pecheties°
natio
ou autre arrangement inter mute et tee
forma stes excesstves nes me
a tons pays ou I cube des Parties mitres que /a
restrle
4°
me quo des dfilais et
venu entr e ces entre. risks.
tions inutiles. Its seront ce testae .egion en favour dtsquel Zona du Canal de Panama at
prises, peuvent avoir des ef.
.
4Lea
moires
de
chacune
des
pendant sou:Ids:a) aux me- un traitement special a ete le Territotre aous tutelle
coromer
fete nuisibles rut Its
des Ike du Pecifique;
.
deua
parties
bentficieront
de
la
auras qui sont nficessaires autorite en vertu rde raceord
.
cc entre,leurs territetires res
m
de l'°!dre pu general cur lea tame douaera
Article XXIV. I. Cha
E.
11
1
,
y
,
'
au manatien
pectifs. Fen conrequence, dna part d _e rautre du traitement
la
Ac ai ,
CC IOU le
et It commerce.
cunt dee Pasties
bonnes
a nooeurs et de la sfi 3.Les dispositions du present avec symptithie lea representa
curie des parties accepte d'a- national et du ttaitement
Is
nation
la
plus
favorisee
en
curit6
et
Is
seuvegaide
de
a
voir des consultations avec
oxen-merequi eoneerne le druit de Is sante publique, y corn Unite concernant le traitsment tions gut pourra faire l'aetre
rautre partie, cur la deman ce
de qua actor& a u x merchandises D.artie au sujet de toutes oness
transporter
tons
lea
produits
/oils
les
rfiglements
do de celle-ci. au sujet de ces
bateau rantairaete reauTtitriattrs; eatrt) n'empecheroot point rune ou tions relatives a Is mice en ap
pratiques et de prendre lea qui peuvent I-etre par
is non discrs I atm. ear tie e pier die let pbc ion ors :flint mite, et
mesures qu'elle jugera a ppro a peak on a destination 1321!
I 14::riglerrusPn
par
rairsatoires
nficesseires
pour al. "',"! ft -9 0 L Ott tptcitt toulLi,s a Ct I t 3.C1 Ica. e fed
des
territoirit
de
rautre
prifes en vue &en dim Der
abus
du
privire
qd . eta.. ecranset par I accord lites de I. consu tee a to str..
et
eta
produits
beneficie
P
tie;
.ir
prfiver
'
.
.
les effets.
lieth.,... aur tee I alit doua- jet,
de rout dun treatment qui ne se go do transit
2- Aucune entreprist
niers et It CointLEICt tent clue
pas
mo:ns
favorable
que
cc
rune on 1 autre partie, y corn ra
Le present cette Part e cieroturc Pattie 2, Tout tifFerend qui eaaux
pro
\Aide
XXI.
1.lui
qui
sera
accorde
pris Lee societit, assoeintions
't u timileires transportes Irene n'empeehesa point lap contractaLte de I &cord (dnt.. leverait entie les Eariscs
et lee orgenietnes at services duitt
ou
de
er
es
,de
tujet
dE
Ian
rat.
De
mama
les
dam
de mesuraa:
du Gouvernement qui eat le sur des naVireg der entre par plication
e) reg:ernentat,t rimpotta is net Glx lh put favornee '-du l'epeliction du mama Traite
..-)lacEe
soul
tie
en
cc
qua
concerne:
propriete ou est
les droits et charges tion out `.e sr p a r t a t io a preset,s Thule r.a s'applique et qui nest pd3 reale dentine.
a)
le controle do l'Etat. ne pour
mut ,...s bin. ateintegts apt, dere satillsetate CIA Isvtaie
de ror ou de rat-Rent,
de tontes so rtes;
-,
ra, ai etc se !lyre a des ac
b) relatives aux matierts deux accoides en vertu At dip amettque, sera sournis a
lee formslitea dorm
b)
tivites cernmerciales, luaus
Is Cour Internationale tie jut
(Accord rut.rnsrust nut.
acres et
triellts; de transport Cu antice, a mo.ns que lea Fatties ne
c)
let
tree ter Ins territo:res de rau
4. Le5 nationeux de 1 une convi.nnent d'un storedin
et.
eueres
priviliges
la
tie partie, pretendre a
Nate admit At lee de de reglement paciftque.
Me Ernst Coulanges 011i.autre
e de cette nature.
jouiaeance soit pour elle..meme
Article XXV.. I. Le preterritorres
de autre dans des
5- Les navires de rune on
AVOCAT
011 Pin 333 bens, do I 'I'm autre
buts datrmioets auront pas cent Traitt sera retitle, et E.
d
parti
e
qui
sont
en
el
9
re
neunite cur f:as territeiree con
Ii- droit de se livrer a des acti change des ratifications aura
108' Tel: 2016
tre i...import. Its proces, cle trim Pourront se refugia
vats lucretives en contraven
'.
le
port
cu
havre
le
plus
'4.fgr Solle pais ;
hi-es
P
a
5
res
MA.
M
.
9h
ree
cution de iugsreen ts ou entdans
tion des restricttons elm-este
rsaponsabilitee auxquelles lea Pr eh
meat impusees conformernent
IVOIZZIONZESNEEZCZACZVOISSIds= a In tot, comme connition de
mozomer-molo
r1.--r-=snsam
zmcLmrr
rue ur ent
t.
Chez Hermann Gail ler
tole thiM13510D
LA
LI BRAIBIE
ans notre
1. L'expres
Ste-There.st Ar ic-e XXII.national.
ational. si
'ion err
Rue
de
Miracles
No
1(3
Grand Rue 128, -Phone 2324
gnifte
k
traitemeut
trouveroz : sac d'ecole en cuir souliemetran andenne maim Morpeau /Jur it serrttoire duneaccerde
Partia
gets pour fillettea, gargonnetaet adultes en face Mootferrier
Souliers Claston ; Fortune. Etonian pout vous trouverez tout un a; dr.nr. des conditions non twins
tif
cullers sortiment de livres classinuer favorables qua le traitemer t L-homilies. sandales Recordia
bottas pour garconnets, Ferrneture eclair' 41 36paucea
reserve sur le dit territo re et
sockets Galatex, Chemises etrangeres'Arrow, Crevatea
dens den circonstences analo l?"- ';,sitICC-tsta tie place, nous
IImm..
obaussettes, Mouchoirs, Fardessus; Ceintures, Ombra ,.. ......--guts au x nett eneux,societes,pro aeons chi ren voyer a no
Los, Culottes 36 I 44. souliers Tennis et Et:milers de
duits, navursou entree objets, tre pro chain cnusirsetrs
noirleesL
betel.
C
xdo taint et de paillspar douzaine, talons etse C
scion Is cas,de cette Partic. blication
;:eru ddiue n cTer de vendredl
Ladles an caoutchouc, lacets, boucles pour soulier par Me Victorde
'
traitement
Victor S . Pierre - Louis 2, L expression'
, adeeini
.
ibunai Civil
douse:Ina at par grosse, Corsages,jupons Nylon et lames
de la nation la plus favorisee relative I Paffaire des ribs
Avocat
Leeneeetex pour affiler allettes 2 lames suffisave our
aignifieLloraiteme.ntaaccorde
gial
dominicainse
Fronts
Forts
73, rued
mum.1 a
prochain
litilli r)
vOth,
,
nuke eo
InaMMAIMIIISOC
1311113ANCOURT. le nom
T.T...114.11Cir ,
PROTOCOLE
'RAFE
es
"egards".
Dane le texte angle's/ E.
Particle XXII, paragraphs
3 to T-1,TiltI^0 -de phrase
"w th the terntoriee" devralt Etre remplace par
'within the territories".
Ls Gouvernernent doss
Etees Units d'Amerique at
msrait recevoir Passuran
AU moment se signer to employeur soit UT1 national entreprises ou de zees the
Traite d'Amitie, de Commer ou une compagnie de la Me
tie
I
I" 'tte flue
e-. Ptrlariaes
Ce 3t fie Nail ga on en tre 1it me n at-Lona
les con
ui lea P ossadent onenteePrises
It_6Publique d'Haiti et les mandeur et q us celuict
vane raw EtatsUnis
(Meta
d'Amerique, les colt employe par cc natio trakar
lieu a Port.au.Prince aussitat RIenipotentialres soussignis net ou cette eociete dans 9. Nonobitant lee disposi
cher:tent stutorisez per leur un poste de responsabilitee tions applicab es du present no qua Is Gouvernement do
quo possible.
2. Cheque partie se re Traite relatives au traittment La Republique d'Haiti an
Couvernement reseectif;
lie present sont
2.
convenus en outre des serve le droit &imposer car
entrara en Vi dispositions tuivantes qui taines ragles de procedure national: (a) Haiti se reserve cepte lee corrections sus.
mai! apres In date se-or' consid:erees comma judiciaira aux etsangers, Is droit de continuer d'appli indiquees.
gueur
de rich:Inv des ratifications. falsen t partre intigrante mais elle rscennait green quer sa legislation actuelle ce
Le Gouvernercent des
aucnn cas de telles regles cc q't concerns 'e cot:amerce Etats Unis d'Amerique cote
'
II rest= en vigueur pendant du Traits sus- menttonne,
1.
Les dispositions de no sauratent compromettre de detail t. la perception des siderera quo la premnte no,
six ens at continuera 1 Etre en
II, paragraphe 1 ies droits eccordes par to taxes de- patente et de 'icon- te at le reponse de Votrs
Nigueur sures cette pride l'articie
(b) seront considerfies corn paragraphe 1 de PArticie Co 7(1e) lee banques d Etat de Excellence constitueront
y soit mis fin me
jurqu'i cc
urt na V. Le terme "acces" tel
un eccord entre les &um
vernal de Pune ou l'autre qu'employe au paragraphs la Republique d Hai-i garden t gouvernements cur cette
-comma prevu ci.apres.
3. Lune ou l'autre Portia Partie disirant eetrer cur 1 de P.Aeticie V compren dle dtort 'dens eurs operations question, qui sera en et
entre .autos cholas, l'aide de peas d'accouler des facili gueur comma partie int:
patina, en donnane am par tee territoi, as de Ventre legate
at In gaeantie des (es spec-tales aux haifens et granite du relate.
,Partie
dans
to
but
exclusif
a
l'avance
Aeritl'aix mois
frets at iugemente.
de
developper
at
de
diriger
Je profits de roccasion
l'autre Partici mettre fin au lee operations d'une en3. Les dispositions de auz socifites de nationllites pour rencuveler a Votre Ex
present Traits a l'expirationi treprise cur tee territoi- PArticie VI, paragraphe 4,
valiance Vassurance de ma
qui prevoient le paiement EN FUI DE QUOI. lee plus haute censideratione
do la pirioda mititt'e de six res de la
dans laqualle d'uno indemnite, .'ten PI enipotentiaires respectifs out
sins on n'imports quel mo P at* tie
son eruployeur a invest' Oil dront aux interate detenue algae it ptementfProtocola at
meat :spas.
Signe:
precede activement Pin directernent ou indirecte- oat appose* leurs aceaux.
Plenipo
En foi de quoi les
Roy Tasco DAMS
vestissernent de eapitaux meat par lea nationaux at FAIT, er doable original
tentiaires respeettis out algae inaportants,pourvu quo cat secietes de Pune ou l'autre
En reponse; j'ail'hen
Bartle dens des ideas qui en anglais at en francejsee tex neur d'informer Votre Ex
I. present Traite et y ont ap
eont soumis I une mesure te dens lea deux langues fai cs lence qua to Gouverrus
pose lain semi.
d'expropriation cur lee ter cant egalemint foi. I Port en merit de la }Republique,
Fatt en double original en'
ritoires de l'autre Pattie. Prince to 3 mars mil tied ci'Haiti accepte quo soient
anglais at en Francais. le texte
4. En ce gut conceene Per
apportees au Traite d'Ami
dans lea deux langues faisant
tide VII; paragraphe 4, l'u cent cinquante eines.
tie, de Commerce at de Na
Wet
vigatIon conclu avec le Goa
egalensent for, a Port.au.Prin Nous averts recu redition Tie OUP autre P arti a pourra
d ' d EC 1 A 2(21:578 1 2487
vernement cies EtatteUnia,
cc, I: Troia NIsrs mil neuf de 'Vlai 1955 de la revue PA
se livrer une exploitation
d'Atnerique lee corrections
cent cosquante ciaq.
25
Avril
1955
Catte
nouvelle
min are cur domain. pu
N
indiquees darts la note do
charge
sErie n'est qu'a son Itiro-siema bile Boit accorde
Monsieur l'Ambassadeur, Votre Excellence en date
de
reciproeite.
Mais, dfifit/es diree
J'ai Phonneur d'accuser du 11 Avril 1955, No, 183.
La Librairie de numero
Couvernement
rAT ricer:aims de la note de Vo La outreee
terns, Mkt, JD. lagaily et 5. Les dispositions
ticle XVII, paragrephe 2 (b) tee Excellence en date du Haitian cortvient quo la
I'Action Societe
P
.
Blanchet
nouvhabrtuent
I
sus-dite note de Votre
sums office un beau choie Is tenue
de lour et (c) et de r Article XIX, pa 11 avril /955. No 183i nines cellence et la presente note
d'articlea de piete pour la
ragraehe
4,
tie
eappliquetont
constitueront un accord en
',Excellence
Premiere Communion de publication.
Nous commas teas friands pas auz services postaux:
'
vos enfants:
J at lhonneur
de referee tre les deux Gouverne
6
Les
disposition
de
l'Arti
Chupsielets de nacre (ye des moreeaux quits anus set
an Terete d'Amitiii,de Cam rnents sur cette question,
tritabte)
vent. III sament en un terrain at XXI, paragraphe 2, seront merceeet de Navigation an qul sera en vigueur MCMINN
appIrceb'es a Puerto-Rico sans tre tee Etats-Unis d'Arnieri par tie intigrante du
missels simples
Missels avec Scans. at ports fertile. Aursi, souhcriitoras nous tenir compte de tout change qua at la Republique deelai Traiti.
ardeminent lee voir poursui
Chap-Slats
moot qui pourreit survenir ti* 84116 1 Port-au-Prince
Jo profite de Poccaslort
vre, tans desrm2trer.
-secoches avec misaels
le 3 mars 1955, et d'appeler
dens son statut oolitique.
pour renouveltr I Votes ex
combien +Haste miss on.
rattention
sur
certificate
certaines
7. I:Article XXIII no leap. err eurs, indiqueee ci cies cellence Monsieur l'Ambas
Images grand et petit format, CO31 linents. conf,a..-. I
cadres et images seuvenirs,
plique pas anz territoires pla sous, le:levees dans in cop a sadeur, l'assurance de ma
Crucifix Wanes
cis sous l'autorite de rune on originate signee par to Gou plus haute consideration,
Statuettes,
',mere ?Artie uniquernent cam vernement des Etats-Unis.
Livros d'itnag.si etc. etc.
le texts Francais, S) Mmuclair ZEPHIR1N
me base militaire on en raison 1 la Dana
Vous trouverez egalement
derniare
phrase de Per Son Ex -ellenc.=
In Librairie de l'ActIon So americano-haitien d'une occupation rniiitairet rn tic( e VI, paragraph° 2 if a
Mr. Roy TueceJDAVIS
poreire.
Si a ornis to macabre de A,nbacsadecc'E1tm00rdis
culla des romans, des Byres
0
nouveautes
les
d'eatudea
I. entendu que le pre phrase 'pour la comoiod te at
de Commerce sent Traite
de
Du des occupants ot la mar Peinipotentiaire doe Etatsdes nieiileures
n'empache
des affaires" nude
France et mu m tee revues at
i de Uric d'Amerique
une Partie d'accorder son aide ale
reit
journaux suivante:
suivre
Is
mot
Port-au-Prince.
aux entr
etablies sur
La Croix du DImanche
du Congres
are territoires indEpendern.
Le Pelerin
rnent de Is nationslite de c.
in Documentation Catholique
Americain
.Chiristane
Au
moment
oh
nous
Ecclesia
achevons la g, AL71 caG an du
La Familia
Trait: d'Amitie de Commer
Latino emetics
vs at de Navigation entre
Coeur. Valliant,
ELECTRIZ/TEELECTP ONIC
lea EtatsUnis d'Amerique
Bayard
RUE DU FORT PER
Republique
nord
et
la
Bernadette at les auras ret du
EN STOCK:
vitas courantes at de plus &Haiti, nous apprenons
eioteurs Diesel "Enfield" refroidiessment I air de
quo cat instrument diploma
i.e meilleures collectons
tique a ere swamis i la ra Sous cc titre a paru. k Pim le H.P.
d'ouvrages at d'albuins
Anne
Grouper Electroganes Diesel 3 K.W.
pour enfants de tout ege. t1 ,cationpar Coegras
coqurt
I. President primsrie V. Valcin
I essence 500 - 1000 Watts
Roamer l'adresse: La Li- ricains
to brochure contenant rensem eloteure a essence 1 1 2 112, H.P. Marque id'Enflei
braid° de P Action Sociales, Fisenhower.
On salt qua du &Ice hit blo d'une eerie d articles qua Generatrice Marque *Leland' I it 2 112 K.W. Mortophe
91. Avenue Gregoire
La inditecons M J. Dieudonne Lubin a re. te 115 Volts
Local du Collage Ste.Aarie tien
Is reams
titutionn
3110ete
real p lie. cement publiee dens le quo Moteurs Electriques marque 'ALLISCRALME113"
Telephone: 2338
ELP. 1 20 H.P. Triphases.
tidier] sLe National..
cnoteurs Electriques 'Wagner- de 2 1 3 H.P.Nforsophasc
Nut doutr que la brocht,re
"divers de 114 I 314 H.P. monophasfia
0
qui act orsfacer par Me. lid Materielelectrique en tons genres
survolteurs "Acme" at lStancor', 350 1 750 watts com
net StVICTOR suscite
Feats avec indicateur redresseuses au Selenium.
memo interlt qua Ins articles Chargcure pour Batteries pour 1 1 3 Batteries
GUY SEJOURNK
Helpitaux
et
Phu
naciat
ao.4
public chez .Le National.. Lampes redresseuses pour Chergeurs
fournisseur supra! des
En felicitant tauttur pour pomp.* Centrifuges ',kills Gin men' 1 1 3 ponces
sa htiute purete Seientifique.
son aoport anpreciable la Iditchines I bras pour In fabrication dos blocs de elmeat
sus
pour ton Haut ten bibliotaque haitienne, nous le Lustrerie Olectrique.
Fournisseur auprat des industries
Accessoires pour radio at Electronic
prions d'agrEer nos rensercie- emplificateurs de son 1 Haute Fidelite
dement.
ozo
ments pour l'exemplairs flat. Haut-paleurs 'Jen:tent, *University', 6 1 15 pouces
aupres des Liquoristes pour se qa ties tousernent dedieace gull a eu
Pon toutes informations= veuilleztilphoartr an 3373 vo
Fournisscar latietePetable
l'ansabilite do nous faire tet Wire 1 r ELECTRA, P.O, Box 642.
Atu.re,. air. cy
on parse riLECritA Rue du Port Per. Part-ats-Princr
et Maurice Vabre
WAR/1)71E068
1
°u des
dite antra
Panurama
maisons
eprises
Electra
one
Le traite
sown's au vote
Le sens d'une
mystique
Alcool-Alcool
Guy Seiourne
12.
,f
36 et 37 'des =LE.T111:ZS OE ST THOMAS d'Antenor Firmin, on peut lire la recammak
dation suivana;
avec cette csauvag,
"Le veal' pitriotisme anus cimun tide, tout en sauvegargardant notre ialeneniwIce
l'etrang-aT
utile,
de le proteger
etralv.r
riche
et
labarie.ux,
fierte,
-le se listi Int p d'attirer ch3z non;
avise
a
obtenir
at
a
cnaserver
ale
bonne
clientele.zr,
de reittn ;rage,' A.V-te tante la sallic:tule qie [net l'homme
le Grata
et
averti,
ec'aire
mv-inee
an
Coin
cran
patriotisme
Was en faisant cette reconnninlation resprit des &rangers de l'acaint d'an Bernard Diederich
,
que les,
Antenor Firntin davait certiinement pas a
le
charra,k>
venir
vivre
chez
nous
en
RESQIELLtUR
dans
wants et le; flat; potaseraient sur nos rivages pour
par
surcolto,
interieure,
et
en
nous
feisar.t,
pa:1dg
eiranniscant anSme dans notre
de aotre
atm concurreace vraiment dLoyaIe dans cette profession.
1
a osa
titre documentaire...
-a
d
aft!
a
evant Inverialisme arnericain
de fAssemne Nationale
its eanfirent auz
Le premier trimestre de tee e nesurer les fun-este' con exelusife go
qui
en
resulteraient
Etato.Unis
a
dee charges non
tcetce annse aura ice marque sequences
dello nous
seulement
pour
notre
eco
moms
exclusives
par no doalals Ever/en:at dont no
Lundi dernier, se sorst dc Navigation Annericano..,
1
4 t,..
,
diroules de Tongs° de'bsta is liaitien.
mom ne cloavois as:sleet' Cri 130alle MAIS encore et surtout It1130Ben ,
si, nate. au mepris dts intErete ou la Charnbre des Deputes ate Ont pris la parole & celk
4tsjourd'hat fsmoortance et pour nacre independence,
en tour du. vote de ('Accord to occasion: to depute Ark
el'excepttonleile gravite Nous pour lc millpur des temps perieurs du pays s'avirait,
.-7,
d'Arnitie, de Cons nerce et dre Jeanty, to Sonaesuz
Mak
gaga
2202
1
A:cord
et
en
dEpit
des
avantagee
trop
psalm:
de
rsoaloas
---.= Marcel Herard. le Deputal
de lundi dernier
.
.,
.11.
Panted's, Pelissier et le Mti
nistre Mauelair Zephtrin,
'Trade dit d'AuLtie, de Corn=
Rep-ubliqtte
&Haiti
re
la.
d
ent
A.
Le Depute, Andrei Jeantyi
,te et di ilia:priori. conchae
.
e onvlt
1 a 17 ii idn deans
une
latre la Republique d'Ha;ti ,t I
at les Etats-Uals d knerique; e
qu relat
r udel bell%pplal
1 PH u CoYuvrieci
gliludI ss
les Etats-tin is d Am erie
meats, ,s a reatppailefialeam limstrist
-tat deposes, ta !canine dernie
i
----(_
tfAssistance VIIitaire a du
------- --- -
,
.
Militaire
que nous nap sae l'Arnirls
cow te des Nations Unite, per dts calla en i915, fabord, are
La
Gsuvornement
*de
Is
tenable
pour
la
defence
class- ZiAirin, Secretaire d E.
maiutien de unsure' gai accrottront Is ca l'oseceoutpaetnimit pays' a
rtat des Relations Exterieures: Republique d'Haiti et le Gou none et pour le geurite de pacite des nations Fiala
Etats-Unis
la
paix
et
de
la
LeHADA. noes
qui 'Ague ht
Cee deux instruments diplo vernement des
parti.
principes de Is Charte de a"
rHecnieohire Occidental:
Von mate Page I
imetiques scant dune tette im d'Amerigne:
ticiper
efficacenrent
I
des
Ac
Ma.renit de favoriser Is
Canic;ents des engage
variance, its instituent entre
ont pris, aux ter pais all securite internatio cords de legitime. defense in
moue pays et les Etats-Unis ments gulls
Trsite Interamericain nale dens le cadre de la Char dividualle et colitctive A rap
ales rapparts at nouveaux, mes
pal de ces outs at princi
umineS-1101IS
REciproque
et d'auttes
us, s
pee;
internationauz,
les maitres
=naodifient si fondamentale instruments
solution
tout
Mattli le die it international de preter assistance
Voir suitd Otte 2
expole
i.
une
C
est, en ver ite, la guts
=de la Republique d Haiti qua Etat Americein
General de l'Agricul
lion qua nom mamma °Mier
As seal frettesi eon fa un- !magus armee et cragir e--..
de nous poser devant l-attitet=7-----ture en nos bureaux
-qui, dans notre histoire dip o
de, grossierem at ineonyenuts,
Mardi =tin le nouveau
stique, sok Is notre avie,sus A titre
sec, sue tea bureaus de l'Assem
:
&lee Nattonale par Mr, idiu
inatten
&-
d'Aide
m'==
meptible,par see consequences
41s lour Etre cornuare eat la
teonvention de 1915.
Post en co aprendre la nor
docu-
mentaire...
nnun
Le DirecteurReaffireaat leur
air e des
L'aff*
`
Directeur Dafiral de l'Aeri
culture l'Agronome Stenio Fe,
thiere, est muse on nos
bu.-
reaux nous faire
Nuns eitiono malheureuse-,
L'artiele qua nous publions
-------------''''''''1 aujourd hui en premiere place ment eb cot et rams regret.
c,
di
Jour Mona
de notre premiere page etait tone fort d'avdir macque eet.
otreett pour etre publiE thms no to premiere prise de contact,,
de la Cooperation
Edition de I u n d i avec rAgronome Fethiere
Mais vu le dont on -dit, dans differents
Ile Conseil Nation sl do darnier
Cooperation rattarhe au DE format de notr e journal milieux. le plus grand bien:.
D'ailleurs on est unanime
notse a fallu
pertement de rEconomie Na at Is place
tionale a eu la courtaisie de ac order to publication du I recounaitre que cette pro
-nous inviter I Is celebration Traite americano-haitien d'A motion s'est longtemps fait
du JOUR MONDIAL DE mitit. de Commerce at de Na attendre.
En reaterciant le nouveau
1.% CUO7ERATION qua au vigation, at ausei la lorigueur
la lieu le samedi 2 iuillet de cat artic e. notesn'avons promo de son aneativa cone
notre toise I untie endroit, onus le
1955. 5 heures p.120 rAu pas pu dancer suite
prions d'agreer not voeuz
iitoritten du Dap rtement du projet.
chaleureuz de suede dine
C'est
cc
gal
explique
quo
Travail.
.Indipertianee.remercie de les deux Paites auxquels se riaapottante ache go ii eat
.
,
Moir erns pea % appel6I amour.
itinvitstion,
0
refugies
dominicains
te, et impertinence, du nEci
orriais B:raard Diederich:,
sommes noes Lea maitres chez
nous?
Au coati de l'audieric de
Car; comment cat avenue
vendrech derruer, Ms Eintot rice et-il debarquE cfrecs,-,
Sabalat a expose le syote dont? De quoi see bagageeme de defense dee fugaifs do etsat-is constant... es en=Weems aont It proms sine avait-ii, des bagager? Quelt
trutt cce lours
etaient tee moycns &mine%
It a dere oppe les points cc, au moment de prencirt
saivants:
sied sue note tenitoira, es
Le president de Is label.
avast-il.
des Invent
qua de cbaussures FADOC l'elititencr? Avait en path%
est=i1 design pour at plaindre on CASH, memo modeete
centre tea employee de Is di poutent garantir son sEjour
to fabrique On no peat en c.htz nous, memo de quelquet
apprecia settlement en rats. lours, et le ow_ &latent, cock
sedce des statute de Is socit ten tea premiers frets de mutt_
'Lae?
te.
D'ailleurs. to president en
A quel titre et en qua/KA,
ereicr mete woe 40
Voa
4,0 Mei
areal
lassftds.
ACCORD ENTRE.
' S a. NB a noir
-MaIMMIMMY
L'affaire..4
Is
but de tic Is ifeliseliEn del dineirs
medic en reline Itsplans du clit prtgreerme rfamstris
sent AccoId . sus
rtfugiu poistiques des smuts.
in ma es a re
lc beeu- eat le,ietrent probtint qu'ot
quest,on
west
gut
defense gismo* par les ce.
tit, labia? ;curs par cute i eat , en
arts townie pew doter de
6. Cheque Couverneaseot hire du Beneactor qui
et en
deux
Couveroceneote
ltm Nstioci-Unin du forces
prof
ft* x U. I
en
difiritive,
r
unique
sem met clue le pc eeuie it, veitu des vele kg den Lou prendra la me sure s de thulitt Lain de le FALOC.
centre euxie.s." " i 'elite
t Jett is dc: Cotveirentrte
WI It fades
rat
Vane et poet pa/stets uu v.:nerert cundro:A p-At
Ed
&est
pourquoi
las
Ivai
des missions important* pout cosnieadroot, dam cirque
naps ,Li
Usti
UM., ea
des
cc
crooks
dea
pu
tire
n'ont
tile
flea:lighen en, Ifin &hitt, de &miter
' otter le de
tioo Itt:alc et uoe z:oue Occidental,
ployts SALA RIF. :',. ce is tam i Lobs it au N!Tasque mit it
secret
ou
de
comprcenettre
le
et n'utitteeta Fos
con. ercyc oil mats at. Conseil des
ttor es atereniertli =yen*
services et que rails des venuecrs .I
du matenelU
.C
sIne).1
ccures if CUE r sawn eel der
nit des gerardie1 adequate. "en side "." a Sle rccn ente
taut
il
wk. fel toi:sico Cat,
n
morn piano e u csouverte dee retivernepsl
metre toute violation;
que le pear cipal aLcust, It tins anent cies pitiless it
Prenant en colluders ion moat des Etats.Uois d'Amen founts per neon Couture
tuctLidit un vita dt titian
que sent cocfacm mat au pit stoic; :saociaz, km t d. )1 per
clue. I Jet but. SUMS
la cootubution que it Lou
toogtemps au pour I /tier/gel i Ina dispesi
acute
de,.uit
Etats Lois cei z pok.r lesouele elle aura pint Accord.
Wenesbellt des
rfilinst de Trujilir quit nue Lou.
Article II
ll es" ertendu
it p us. us, Wessman
4.killeticlUt a lpi.orlec I cry ett hournie.
Chigui
Couveronaot
dO t..-I N. wYl'ill inn Pee
de
Is
de N, Y. at Pitei
lois.
Ls
cause
de
cette
especlie
Pr Mark s co promulguant des clue le C'eu`ccoean°1
li anodic dark la mum emu m en
FlAr &shout d Haiti et se
illara qui prevent:it lit lournitu
cab imits dent Itisgrolle sal Is mile do
Etaot
let
peretcutico?
crepes/icy patible inc la securiit.
ett intents
de lArmee DOSOIDICIlltt el at senor Sen.t.ez
4t d ss sluice militaire aux Trete i aucuo acte
nation quelcon disposition proptc,
co- tee tine
comment,
psi
nations cps. loot bees
WI*
I
I
Etat
Major
du
bet.e.
ou
oe
mist
le bhe ;Herm* de, teethe,
m ;our OM les ode, et Truidlo,
canitjois I Par des Wear& MA.3. Des arrangementi Be nem ent du present Accord. infector, it emit
Me Lacs: )abalat a flit
i'lle atonsti collective,
ss,n, en Italia, de travail c I
Article III
DeMmus d'etablir Its coo root corn us SO vestu des.
bull
rhos
Its
enie
pile
itmiacabletnent it WM.
A ia &emit de No jour et
privies
de
csan-ci
pact
mentiMint
It osctatUre oujii4
%boos qui aqinallt la lour quell Ii. equipanents eti its
Gouverne
prises
*hurt de tee side et ensttriels fourth,s in applica d'euz, let deur
date. .si. coil; sip %Act psyche
lt
art
Acre
Saltife
de
tom du pressot Accord et qui meats negocierout des Arran so.)
`GOUllerneastrit I I autre;
60 bapnette
CitChata`
c't Pismc de ce "ailment a au'
p tit (atomises gements apprepries en ce qui tun
trapplaischlitOltl is D014111 et
Soot convanut de cc qui at gel°131
mi gut l's demised.
its
a-interne
Its
echaoges
de
bre
sus
fins
pour
lesquelles
snit :
Lace I ciotervention ,,o outs. Que.q. is &optimal.
intent EtE fourni: i long ne vets d'ioventicn ou de tinsel &Angelico
Pinkie°, il a pi, it Seuauts Int Egalecneot Gehl
Art:cle I
is
fssuf hi Equipemeots at leS gurnatirli techniques pour
ai pub.hist accuse,.e
Quasi]
Twill o et m I'
I.
Chili= Couvernee caateriels
fourth! in vertu de defense en vue d ct:ver de gsgnet
sato, mama cu euutieueie
I Armes, Dais it woe. >others
me
air:Agree
tames pr 'arrant tambours. tel. !changes tout en vete
V. rd. c c i Hod:situ, 'a WW.
sties i Is disposition de mint)
pout i°130-111". En tiler'
seroot retouroes au gani Its irstEriti pr vie et en sin
Llt..01.0-ti iall mu tour cle son uompliCI tea_
.1 mitre et de tout suite GOO ouvernement
ayes,'
ine
le
Cit
qci aura don Influent Is sauvegarde de Is exiles numancsins oe N. Y. piaci km tin yeas tie datus.
nettecetent dent lit peucceient
Ituenena dint thew( eee. la Bt. tette aide pour gull en sectuite.
l'Un. la N.iinsieic eubhe pry.
il lot lest in prisms cil 11
I
Ankle tv
Aquipenunts, its mattielalet dis,..ose comme il le juices
pendant hula Weil. li CO tut uusrEcia sou antrissEctiv ant
I. Le Couverntmeot de
Ps.ulit o et 'CU Cabe it5.0..allo Ohl habelat.
services ou ttl!e assistance pro pli'
4Dans
l'interet
it
la
situ
Is
Republique
d Ha ti Maim !Malt pas
Urban ia.st.c.nDlintS. Pv..
Wildlife qUe le Gouveire rite commute des deux Con it temps I sore
ioun grace I cc [Mures II
i la d is;:o obtenu cede lour. IOU a lb Litt initooac.
&rut i.e..acii Cate assistEuce
de (doper's pitiful:writ
U3
le
ins rio.1,
I
i
n
te
,
E: e T., Unit d Aloe
puturai--------- -------- rom vernemeatl. It Crotrittelenrield sitiOD des des
spurt:les dont le FAD°C"
s'en rige
at coad.tions dent it leant de la RipUbliqUe (Niue'aucu
Mad, comment plitlitIn
manurial era convent, el nu,
tssoiftrer a
Dann iru. Touts vviorance StEid i at
+Wan
d'aven inclincotot
qui nest pi secoot util.ges per cc de/L.1.n I
Lit- t.c bdelltadiLift
cOU Mit Etre autoruer n° ?Meant
CPI
.., de peisu reagent de la comps
fonct:onnaire
au
agent
du
eta
Gouverooment
pour
DilleCtiOt
In Loma&
pa I um au I sutre Partn G3UV rnement, ni i SUMO
sok mos s quit nest pas
t
di
Vtoses sdaktbstlatii
i-ranck J. SU- APHIN
tree...prim:DO
Ott
dens etre octroyee ao accord
relatasemeot
o
tear
de
le cuing see EN'ati"b. Giuvernernent tiers, Is pro roactioonecoeue
It act's' simo tit tent mint
t.ssans bespousable
pcuseshon d e I is fishtail-Ins es -.7ettliall
punt ou
1-.40% Z. Lti_iJA:VtiN
1.141411, Celts asektvoce
"tic
motile.. de la Los de Sectune :mains laallesi-te tsetse. tot o.. En
tce....cteu: cc Lhel
count tous equipecoeots
0064 e Ae maniere
perso..oe
'e de 1954,
on
services
qui
lui
moot
Piarg
Leftniss de l'Ilecois
St
law
:nth"
at
"."1
celache
Les deux Couvrinteteots
jeatei et cedar townie par le Couv-rnement
shift
845 del sit.
AdroicuitioLfICt
Eats Uois &An Er clue en en.sMeiont irnmedistecuent "la ai"Pwe''''
1
tbLL ti
ay.( Its ysitat di &den* en des
tauten I 00 do: sic teutet
de
,sisa
e
ter., desq-eb les deux G:u vertu du paste Atom:1am des conversations en vise
12.01(1 ;duster..
r'9ct.iu$iiu.
mints p:endroot gin,. I Is consenter:tot prtalsole du titer le montane de CO 'Old
En astir:6, It caracette de -)V 1sm-.Lantet roar Lsouverrrmno dcs TiAstsUnis tics ct tie o'auser Its srlatillc
mints scion lescuels tiles se
-T-TTT-Tvessonm.
4 defense de Ili sidliselbet e Oe d A"enquerant ledienie''
'Hums!. L'aide Loonte par
5 Lel deux Gouvernements
2- Le Countomit:It de
h .9auvernta,T. idea butts- etabliroot des pToceduies .Ar Is Republique
&Haiti sue,
ouvegnement
et
It
G
11.m I. A :WI ;e to maolica lesquellet
mains
two a A.*. a Accord It re de is Sedan iqc: d tisiti
Clitill C en so'
" couiwte u..,,t eue dip,si pist,i ou Lemur, i .ort too COOSetill "'augment, it tie,
i
stii.L.,11 %
spat en franchise
clo 11,...le ft
ise
Aplicsole s isi
Ii. - ,
tens
Toth i u
eamPlign
dee
'
10 is tits Etats. snout.: 3..s:1 'Rice rattle
tit's
he
Co et se; Sclinlite I tous JI I di/ il ..I.3.. eibtiottA Aon re. I rmi..or Winn et i
pOttlit.e0 dci; foci ir !irpt
CLI
It
t
I tette. let tiro; ,..,
int' FIER.
dm Bimetal!' Et NI:wen el tl irr
:
s ?gate!
etit.c c rows stir son terrAci,r
c, k.it
L.
di I"' i
,, rn
caw',.
he cadre du present
tow, louqu ne
Its
ttu
it
..sust
II
I_
tr
.1a ; r
,,e n
a
Teti 0".
.'S
:I
.
'
ccerd
Cu de tout Accord sTrrh,ac
condi, coin Its Ent 1.:1111
ei./.cre 0.Ariltliqt.e
et !rat tali.*
bentficiane cs t ride e
:e It
;dip, ...Eats du pre aura sc 'tan
Main,
part ii unt pcun4iflt. faros.
Iry
3 Lc, operathir
run:Erni Jc aisena.
&Prune
effectutes
so
Haiti
so rrernerneht clot:
.Lb,'4!..c &Haiti et gmu
s
t.
.._e
S
.e
teite,
.,e _u
L
illetti ;quiet t en cis .Jr
,
cut 43- la:
v.
a
it ;evil, du
Li's bats- Leis
init.,
It.,ut UDC tele ael3t1
sot, : I CIA° C
fl a. ir !or
sea ..c..1.21=
.0514 C
. # ;net a reflt0fin'e
ladirsidar
etrii--tiaso Frets
Adrelez It Billetic t
la
1.os-ri
de 'Li at Hai, ic r, in Cr. amine
eras
per It Couvernerrert
brats Unit d'Amfeic. e ou
haute ',cries: hi itti :u-::t
Men en in, ii,e terapS OS -altilibtil?.(son now to van r
el,t Er"et
it commune. y
ch. chance '-';verict.
Ei rt
r';
qui rerCr t effectue_s it
cation de tout Sul re pit-put.
me (aide tempt,
went
e
aeon.'
La cigarette Splentii
A
tarn ites de tunes t
ccr 1.:s
Lett, tin, Ir Captivity:TA de
vus . aueoux de toutes BuiLd
n'ou A Republique &Hen'
qualiie stic.n.partlic,
.c, t. A
jamais d pa/tier chez Kin-so Freres ra ley ptocecuret perluuri..1 selectionrcs, par sot e Iran t us
tat Itfaeltn
devent donne'
tat alt Its gout. its plus Li. hcats.
quit,
auf thus C,nurceteiritt It.
`, . urtout,n .uhiliz pas clue c.cst la auAgents ditributeisa:
i out'',
I lit de a re's
.1 a la specialite des articiet, tel. qui
.
es, Li Acelets-montreb,
toute k
pendules, limet
quadrates, et en
:4;olli aux prat :ramhattabies.
imp 1111
assurtiment
de"L'Action"
73
rut
e.g.
Joseph Nadal et Cc
TELEPHONE .
C 'SECT
34e's
pia ipi.
it,1,8,cs;
LARCO Iluvez les 110iSSelf16 gaZez.SeLA/FiCit
Dtaingez Ifs
AIM
seanco
00
minter I le ratification dee
Chambres; so zeouveile loi
sun Is commerce.
Le depute des Connives
note avec satisfaction In
clause permetta.nt au Gum
vernement de poureutvro
lea negociations mime epees.
la ratificationdu decument
Analysant
de
plus
pees
.rnettant, sane crier gate. din Ie grief still smelt centre rets dant cafe presse
"Accord
en
discussion,
ii at souharte gull en profi
tervenir done nos &fleece po none et qui pourrait sinon jus tanne CONTRE LES INTE n'y decouvre que l'opportu to largement.
Le lelmiatre Zephirin
litiques a dirsonettiquia, deers tiller, mais au =ins ape. RETS HAITIENSI
nite qu'acquiert l'ameri
Et dans cotter tentative cain d'entrer chez sous et dormant la replique aue:
buant des honons a.seux quo quo; see attaquts tiotentes
a tenu
pour Its beams de sa cause qui n ont mime pas Epergne temereire qui se presente,en de se livrer comma chez lui Parlementaireee
activites Induetnelles peu pies cc iangage:
a entendu se servir comme uot femme respecteble bus denten ana yse coeume uo Iatdes
Vest jusetment pour
conemerciales; Qua nous
lootsca-imissairea. quand it no egards: Mme Therese G. Pe deli audscieux jete a taut an denne..t.on en retour de ce effacer leg persibles souber
tzouve plus, dans sa recherche tit cpoute cicun vituz lutteur et peupte a I er.semble de teute la? Uue promessel La pro flits quo noes a trustee 1 wee
perpetuelle d'on ne tait quel eetnote qui joust do rostime clee collectivite nationale qui mesas de modifier lee sicain qua cat Accord a et&
Et puis, pouvens
.zoleil levant, SA PERSON et tie la tonsideraticn de tea eherche par Ma les moyena lois'americaines existentes prepote.
de maniere a nous permet DOUS oublier Lela I awe
NALITE DE LA SEMAINE concitoyena et mum du ter; lecommandahles des remedestre
de jouir des mimes avan incal.tmabto gut nous ap
el qui treaser des laeriers... pectta &hut de la aympathie a sea mauz tout en Iresistasit
Eate- Unis , un porterent les Etats Urns it
Oui, qui nOus renseignera du Pouvoir Etta', nous nom. touts forme d'accapare tages
pay.so
a discrimination teoccasion du c:yetone hament Bernard Diederich ri a recuti seuleraent constitue zel? L heater' oe retterit
exactement sur le ,genre den moos G eorges J. P etst.
on
cherdu que none evens en faEn efiet voici ce que le Pas encette elegance que on tan obstacle arsurmonta pattSedstemmenaris'e
e
ta
tr ent'oriUta boue
te de nous, sue sea antece Diedench a ecrit dans so rim fete l'education .raffinee 11210-L americain ousuit le Pass urtout It biers qu'on.
e P. .
..,
-2-e. teepute
dents et Its eirconetances. si tube contre notre mason:
distingue
et qui le premier
r homme
ese la reap, us a rut.
.
.
.
it West pas veal (peat=
ce n'est le simple hasards qui
el. etranger est la pace de Porte tostIncterement a user tale, out pu permettre a
ront peruse vers notre ciel reeistance du regal de aid de mei:mem:Dent covers to Haiti de se divelopper nor termes de yet Acco.d, PA.
mericain pourra entrer
clement, comme lee debris clues du journaliete. aeparem beau sexy: Mare Therese G. malement sans nous irssitio
ceaussi duress condi chez nous et en soreir cone
quo la met cheerio vets It ri- aunt. A tout moment avec Petit tie pas teouve grace so;
tions. Au lieu de calm; lee me dans tan mounn. It est
-vage?
ou sans pretexte; reetrangeo cc devant le- macreante qut la effete de sa generosite se fezmenesetrirnes
coretaemptaeuxes in .--i v .r.
II semble que toutee lee en ea la cubic des Messieurs (et englobes dens see attaquei font sentir char do loin
qui vient zee.
quetes menees juaqu'ici en tine dame -- Mme Theresa eroasseres, en la designant tame emits, mass ii nous, manger
on die: "accepte ou meurs". Quand le toutiste visite tem
vue trete-her la %Ilia irieutite G. Petit) qui el:regent Mnee nommement.
Quant au Sinateur He- ere pays, c'est nous qui en
du bonhomme qui derncure pendency..
Jamais us vrai journa rand, il pense gull y a long !aeons toue leszeavantages.
no illustre inconnu 11.05(t. gue
OT, en tent
dminis e ; .
jouenaliste hai- temps quo ceux places pour Leetouriete niereet'eest, east it
no res.
italleiri eeeeneee nos inteeets met aucune formeeefit
et
re revelfquil itaiti INTPIN :lattice de eIndecipLadancee, iise a no s aisstseerrrsatnir
to pas non peat. Li commer
faire
e
demissionne. C'est dire
tin
SEQUEIVIENT, art perroona M
Petit ne diri e as juaqu';
u ileerlteetriel. qua
ge transcendent dont us.: grid- torcemeet le Politleue de pee filament le nom d'une fern rAccord eat non seulemrient cant as'etalahre""ehez
sons
mauvais mats qusil n'en eetet
conque pays pourrait Atoms journal. Et at le neo.zelandais m
noit prouver qu'it eat en
saurait etre autremerit.
elr sieal.selea3adsaantinPi:teraae.trrlicti;
rer de poneaer, tes
neavait pea echoue Comme eel
d au moms
ei danea s une
rna_
..La clause de recline:cite POSSeaalOn
resent tires, quelqu'aventaee 'doe epave dans la prone hat querelijeoil
len i qu'il prevoit eat tout a fait 10.000 ou 20000 dollars.
au l
.
En
definitive,
voile le
de sa presence en son Rein,
w SU que Made ,fairei q uerelle dont avec illusoire. Quist haitien pos.
VI cane, il await
lea possibehtes raison pour laquelle cat ea
Pereonnage falot, et eve W Therese G. Petit Re eoe 110115 tout les honinete: gene seee donclancer
dans la cord a 'ete PROtV6E et
encore it c arc er vai d'aller se
cc de sane panic, tel qu'appa cape, exclusivemenc, gut d, sont
Pindustrie adopt& (Nous dirons biens
nernent
Poriginel
commerce
ou
rait notre illustre inconnn,
ugs
aux Etats-len s. Dana ye PROPOSE ca ,, a aueurs mai
il eat iv'. pays de trusts
on ne
commit, 1.3eens lea ne. Qui peut-etre, le !Escheat,
Car,
dlscri extents nous &evens 6te non
in
rnilieuz 'oil Is pousse nacre to it a voulu delib erement mon dent pour tout le m onde
do miunatio raciale, la situa ernts jusqu'ii
Pavons
present'co /se
sera
faite
se. Parleme t conserve
lerance
d'autres qtralitea tree q
eat tenement con ainei
quo
nous
este deidI souli gn6 i quo al ra cello de la colonie parte. le droit relic relater e1: cm-1
slue caller d'un adroit
tie retranger dans le journal
tee iee nom es 61. Bernard Die ricaine, la plus pauvre du bra de pays d Ame;ique La
pret es toutea lea =berm
eventura:
qu outre
dric a ete cite dens
nays quo Lincoln a voulu tine attiraient chez eu a ties
- - . noire
entreprt.ci
grata qui easureat la reunite Mearieurs. mime cette dame journal, It no 1,a ate
ameriCat.11,11 .
pour u.,,1-. rt. pt.i
os t ut,
tee.' , ewe.. ii r. ie Sena Pu.t. 4.-b , ki,t1-44-4., t,tt, O u lea
facile.
qui a nom Mule s: Therese le -surplus i qu'INCID: Mtie
MENT1
.411
t...-ufeel, CU
teut,
Voile ekomme quo I on C; Petit ne fait pas exception
'al relit_ CbiZ non,. La ment pour ev,ter l'expro
dens
cette
politlque
de
xeno
Et
aloes,
quel
triable
Pa
..4'..
bli des regles 108 plus efereen
1
ue Hop tat Pr..".00 at la latttit,atiltasit
con&trU
pousse? Quail° bete Pe ni
aati
no
eeee eee
ea la Fondetion
=
taires de la convenance a ma phobic gut y oat la regte.
Anse de FLIC, wand it no clue?
onus en fourint tin teem- cams qua nous avons ectop.
pour son matheur, entre Ws
Dana
son
oeuvre
tene.
1,
e.e
aux
din.
to
le
dit
Accord.
nous denonce pas au Gouver
jambeol
breuse. Bernard Diederich teeints tie eette Institut.tn
II conv.ent tie signaler
a-til pour support des or
d"
ettermire
chrz
fee
Y a wee:le e chest a s
=Irtrrisient=teettratirkaiglarte cos occulter: qui nauraieret
'
Lila-Us/1e,
noue eutant medeons et ehenge
flan elehaitiens.
de J.:eases quo pourra requ'a quant 1 L..° quLttitlin de
Four vouloir carte quo ler le devote: eems nt
couteur el quo ie gel-Weenie
coats, aUSSi drolenient at
peut occa merit d'hieenhowee teeveele
id l cc
aussi Inabeci/emene, none mount. la tu ne des instr to iinceremene a 1 ertatteGUY SEJOURNE
fake peeler pour des eine tutions r it m e he.tiere. tune tie
diaCranalataUEt
des
HOpitaux
et
Pharmacies
pee
Fournisseur relines
pobes,
n
cfm de juttifier ea lies.
ramie.
position touch° de defense
so haute pirate Sctentifique.
Le Minister des Relade tout cc qui eat etranger tions Exterituters a cite 29 Le central d0 to. Fonda..
ezo
Haiti, Pheticlomadalr e pays qiu ant rugne des Ac boil Grant. eyerit ate so=
FOUTelieseur aupres des iedes tries pour son H aut ran em
de 'lingua
li
angla,se e*Hasti cords emote atOzt38 avanta ners Pexernen des iharadement,
Sun" eat-ilsoutenu par un
avec Its Etats-Unis? bras Legisiativet, eitart
ozo
secteur etre:rigor ou genie. Lest done 'tine att,tude
elles de redresser la sitea
Liquoristes
poar
so
doe
tesalitf
aupras
merit
par
an
groupe
ePia.
Fournieeur
resignat.on qu en veut tion qua signale le. See*,
vivant
sure
noire
trangers
tett- Herein.
nous u cer.
emneerable
territoire? Cu nous trouLe depute Pelissier pen
Guy Sejourne et Maurice Vabre )
ue ies apprehension.; I
vons.nous sirreplernent en se qua 'ertiele 7 del'Accoed
presence &tine manoeuvre qui assimile l'emericasn a en L' et-InLe. Pealeteet
dutit
tendant a faire accroire Vilest an est dcseventegeux Prat. Le gauvetectatent soul
aux
nails
quo
Diederich
et
pour noes. Qectqteen disc lattfea, eref
i lie rate
CheZ Hermann Gautier
to porte-parole autorise des to einistre learairicein tent (scation de Pdi.ettle4,t, sa
dans
la
preese
Strangers
Grand Rue 128, Phone 2324
exerce ten cernaierce en naive le los rsg caleat5a
°tie trouverez : sac d'ecole en cuir souliers (Aran haitienne afin de se faire Fla .:A, sera, clesormais, con
12ien
venir
de
ces
derniere?
std
ere codeine fusitien et;
gen, pour filletres, garcennets et adultes
One et:quite settee de cornet ,e Lel, dispense rPee
eic
Endeefinittve,
au vote de
Souliers Clastori ; Fortune. Etonian pout
°Wears Pautorite cempetente ne quater In permts de se. rAccord, it zenateer florid,rd,
sat:dales Reeordie
m
homes.
pas indiquee jour.
bottea pour gargonnets, Fermeture eclair' 41 36pouce, seraitelle
Kul, vete' centre.
-F.7ockets Galatea, Chemises etrangires Arrow, Cravats., pour determiner la posiPar ailleurs, Particle 24
Paventurier
chaussettes, Mouchoirs, larder:sus; Ceintures, Ombre tion exacta
du dit Accord nous in terdit
Diederich
dens
no,de
Ins, Culottes 36 ii 44. seuliers Tennis et souliers de Bernard
modifier nos reelementa
tre
milieu
at
le
role
exact
bran,
joue dens ..otre pees. tions stir le commerca.
Chapeaux de lame at de pal spar deuzame, talons etse
Dane Pintervalle de la pro
wallas en caoutchouc, lacets, boucles pour vaulter par se? c_........deci 6. muigatian
de ['instrument
deuzalne at per girlie. Corsage/toe:pens esylen et lame
p mantles maitre* chez dtplernatique le geuverne.
Lwitiepex pour affiler gilettes 2 lames Bellisario
spent no pourreit.il pas pre
nous?
erne armee
lie gaol Bernard Diederich
e
IWO Ea Re 31fte raga
nement. NOT11/1 Gonverne
r
(Bune da la *Anse Pe
m Cryptoategla at Peri
pu teintroduire chez
meet dont esaie de provo faeux
eeeem )
TIMM et s'y installer jusqu'a
Hazen:met ds noe tortes
Et co qu it y a de plus quer la colere centre nous. itpeur
nier touts intention
se croire. ei mains de temps d tole dans rattitude de cot nous &siva k la haute
fait des
.__, blenvoillante de co parte
ne feat pour se
.dest ttrangers dcet
nconvenent. eta
atun noire notes igard. Time°
tar avec Lea mature &tin pays pas fichu capable de formula passer pour le ports parole et Datums at dona feren
.des droits de regard lui per de bowie foi c. serieusement le cltfenteur auterise des irate tis; clame-t-il.
gadame
erfin,
et
de
eIndependancee
%
Zedministratien de notre tugs-
utyrantsnous
ru'on
.h
e
geuz
1
.:41
slitoYCSWROBROVINGIIIINICZESii
I
I/
Paten da even.
annexe au Traite; seaii es hashennes,
qua trop possible aux
de com3te de Les voter. 11 it
tuellcruant aux entreprises
vaieur
.
qui
auraient
pour
smarm:tines)
sans same avoir commecelle ameticains de fain des inves
P Ids de 10.000 ouvriers qu l tpannuiee
au to it au et soclites
.
a
promet da Paccr
.de 1915 ['excuse de dflibEses basements en Haiti. Et. qu sin dasent au nombre de 39 sunt moms d'attenuer Is por
der '' indeutudammanttst
IOUS la menace des bonnet el Les avantages au traitensent pages, deputs la fin des hos vie de la Clause.
arm en
Ma's le comble, c'est la nationahte
tea americaines pour an corn national accordEs aux !Kati With, a ceitii de 344.
cede des per
au de cello
/arcade la portEe. disons.nous, CSiDS Etablis chez nous seront 2o) Ce preemie, e mEcon qu'apres avoir accepte act prises
des entreprises
clause, i s ont .cru, avec sannes oupossadent
cu
\ importe taut d'abord de ne compenses par lee avantages natt DU feint de ineconnaitra te
qui 1--s
une
candenr
engetique
que
c r le caractere de rf migration les maigres reserves intro 'controhnta. Autrement
pas Its dissocier, mats de les du tut'tem e t nationa a co
le Protocole dit, les contribuables haicensidfirtr comme un tout,car rib aux haitiens Etellts. h
"
c ez haitienne aux Eta te.Uni
I . Ce duties darts
reauvres, aont
.
avoir Penerale tieres, desk
lea drepositions de Von éclat tux. C'est faux, archi.faux et n. est pas pour y faire
des
m Peuvent
Pinapait
au expos'es a vow l'Etat
d.
tout
t.
td'
annular
ou
celles
de
encore
faux.
sea
sent et completent
vdes dusements irects cu fon moins d'attenuer la portee qu'ils versent
fl
preambule
meconnait
o
Ce
l'esare. 11 itnporte, en,...;i..,...;i.. de
er es seeletis conamerci a1 ee de la Clauee". hastant dire, vir- a cider ou r.,a tier Las
arnericeinee en
lee etudier some l'angle des i n ou feint de meconnaitre deux qua
conmatriotes vont pour la consomesaation des entreerises
comm.
Mors
roe,
tuna
faits
ciseitaux.,
Partena
re
Haiti,
Iterate haitiens et a la
le
larir Bur lee bards du
mantra:a plug
et
nous
t'avons
feint
meconnait
ou
americain
a
etas
routes
re de la situation internatio
,: Mai! hien plutot pour
haut la nature m eme des
roue de i belle facon.
le earac i ech epper au can:age
nale des Etata.Unis pour biens naitre
de mecontre
hahat.les
et
le
empfiche
&lust,
poursuit
choses
Cest.
tiene diavoir -intrude des err
savoir cc que as americains tondamental de reconomie Et ,....4s
.
Expose,
qu'un
important
''''''le
corn 0
veulent de nails, et, si nous mEricaine qui act essisntielleUS:
correctsf fut porta au pare treprises ou societes
' meat nue economic de mar CONCLUSION. It n'
aux ta isest au
graph° 3 de 1article VI. mercsales
savone, none hainenss panes
Voyons un peu ce que dit Ca parSgraphe 3
de rteratrique, iliteret a le leur the, c'eat.i.dire mite ECODOMie
y lt tr pririr.aph
baste cur Is recherche du pro, dcli'c pas de place aux Etate
3 de arti
Pcle ftond one aggravation eTert
at
accorder.
euen.eti
rFartes
it::
AeEr
i
l'entrepre
Urns
pour
cc
que
non
e°
corn
co.
fit. Or, cc profit,
oao
ttal:,11c'ce1:; ill:-firigsducleconttEr;
cspital no prendra de.
le
plairaneelappelli
:
11
sae
petit
haitien .DE TOUTE
neur--capitaliste
Nous lisons dams le prism
discriminated
buable
jusia
films
et
consiqueixes, Pun s t nature I
seirig lx FpAER(DO0N, C:EST NOUS QUI
rderoiur
. bale da cc fameux traite dit x.E:shier qn en ecotatait ea pro haitien. En
en con des deux principes de Lace du
& amitie cc qui suit: eLes uction qu en entrant competi
trait& est feu: an cc qui con 'runt acquis sur ses territoi
Etate.Unis d'AmErique at Is currence avec see
ha res par des nationa li
REpublique &Haiti, dEsireux transp, est-idire en reduisant eerie lee
i socifites de Pri'utra Part
inveetissementl
de reseerrer Lee liens tradition son psis de. revient. La redue
qua ces droits on intest is' A titre d.ocumentaire
r
e
v
i
a
n
t
traitement
national
ne
profite
Lon
du
prix
de
sa rapp-rtene- is das entre I NMI leasaa A sip ar4e.ost
nets de pais et d'arnitie entre
an
EtEb
is
'
tine
ra
qu
aux
syriens
s
obtient
que
per
prises creeseosstres coeus lactiieoa
tux at &encourager entre ne
du
ren
Haiti
at
dent
un
grand
nom
leure navies des relations eco a u g m e n t a t s o n
menders, techni rilare lustre Bakke &Yea. ae
.
eloceiques et culturelles plus dement et un sacrobsement bre sant naturaltses amerii'llepapnoxrtannf"
artistiques on tech votes par i Asumblee Natio
son.
cams.
IL
ne
,
profitara
qtr
ate
ques,
considerable
de
la
product
itroites et conacients the con
nologiquee. qu'ils aurment
titre
investu sements
effectuea ne reempechera nOCUU,t Melte, sans et:taintstributiona qui eourraient Etre Pour tele. rentreprereur caps
ir
Haiti:
II
CBt
done
unilateral:
egrand
oblig
a
sc.
Wide
est
.
t
sans justification ces natio
f Rites a cos fine par des
"'Ds q
cords nut enco:agent
lee its' son entreprise et d'investir Haccorde tout aux amencanis naux et ,soc etes d'obtenir MP ' 'ce
sT
tee.,
de Plus en plus at den aux tuutiene Le vote dans des conditions equita manse qu'exieeteit rc fait
vests ssements mutuellement des capita's=tine
lois tee re dc cc ttaitt renchait crailleurs bias les apports financiers' compli.
profitables, favo iseat des re's important..
techniques , artiatiquea at
sultats obtenus, Lee retardatai notes et deja inoperant et illu teahnologiques necessaires A la vititf. on ne complex&
tons
commerciales
-matuelle
citte bats. qui a Et je mist
nouvel
menet
e
mire
tout
.0
ad dfiveloppement econcrni Pee
meat avantageuste... one de tea et tea petite producteurs
pre rAstirobtte Netionate a
m
nationall. q e.
ines,
laissant
la
ment
du
sont
site
elim
cide de =elute un
e dit maintenant le voter ces Tittitte dont Innt
-LI Qua
431.0-0cl'Amitit. de Commerce et de place i e.etta qui ont en ea LL.
..correettg'?
Le correetif Penance e t cuittut la nature
Navieatton base.cr tine facon &Pier. Les petits, pr oductaure e_ D'apres l ' Expozt des mo it cod;
11 set entendu des engagements at is nouveau
.
nO
cl
b
ites
tifs
qui
le
pcede
eur.
entrepren
le present Traite Teem
generale cur lee Priacipes du et lee
Repu
plus nem gociations qui ont alsoute dqua
'cliche pas une Partie d ac ttatut cites pour noire
t eit-rnent national et le trei eta& toujoure Las
e
no
devtattn
e
son aide aux entre
torment de Is natio° Is plus faclneus, la production Emit par elusion
de cc 'Traite
cht corderfitabliee
cur eestartprises
tri aubruticnoemeptittintuddtencocroentmraatirese.
entre lee m
de'ilm.itle oat etfi entamees toires indeptndrar.ment
Norisee accordee incondition se concentrer
de
dun
petit
nombre
de
produc
juin109
52,
cur
m
l'isti
U
d'
tn
setleent....
.nationaitte de ces eatre hire de 1. Liecutit Amenvernem ent A MES la
C.: prearnbule &eine act. tuns tout puisseuts: c'est la v en
cu celle des person
-a la realties
Os rei ricain. Des lea premiers prises
au des edtreprises 1501-ca in a soumethe
torment que le token:sent n a los de la conterlitstior,
s nes
contacts,
des
divergences
tu
au
Congas
Federal
co
qua
tante
plus emengetice. irred ctibles se seraient ma les poesedent au Its contra'io
tional et to traittment de la te loi domine
reconom,e
Traites qu, n etste t pas enco
lent**.
favorisee
Sent
autre
nifeateean
les
represen
nation Is Pius
rapport serieux y_a re ratifies pee It pays intern
?Event Quel
eParties
accardes par i one at rautre Des entrep tises, -atmerkeines ..ants destre
entre cc correctir" sesa. a
tement
importentes
et
soli
l'irripossibli
6
ci 8 eaten tell
'statement
so.
at
leo
paragraphe
pre
Parties aux nationaux at
nipotenitiaires au tend corriger? Augull
bouttques" clue thee Les pteit
contrai
'
1
nit pas aue ins
alias da 1 entre partie our la des qua les
,
el-cl"
prom' a.scussions afin d'en rife eaa,borveislousinue de regsoeurvve er toil Oneidcm
bast des investiseements mu- ENs b aitsens pourrarent,
plomatiquedca Etate
not Eli rer a leur Gouvernenaent
tudiernent prof tableset des fonder cut Etats-lents,
dn Nord
des fetus respectif. Elks furent re ment haitien aux entrepei Unis de r AmErique
ea
relations counnerciales mu. emportees come
nes
et
socretes
strict
ement
offre
on
tel
precedent
de prude par Inns puiseantts prises deux Sri, ;Aug tard,
tuallemint avontageuses .
trimeatre
de
fin
de
Is
au
dernier
Ce eprearnbale &plasma. filmic.. Depuis ia
le mouse 1954 . Et cette foie , dit la
enent anodin cache, a la seri deuxieme guarre,
transcendent Ex pose: El'es
ceneentrat
on '`'``a furent fecondee I
ae, le phisvaste bluff, le plus went claeala
ma'
Etats
Unto
une
ac
Elks furent eurtout fe
,ELECTRI.7ITE-ELECTRONIC
a te mensonge qui se cuisse acquis
ern.:ERnUfEjeUldU,, FORT dPi
zoncevoir dens Les relations em celeratson meurtriere pour lee condes en 211..intages
dents pour le pi:uteri/sire
tie mu pays de la puissance in petits entrepreneurs. Les eta arnericain
dont
la
fermete
per
am
sacient is air de
EssR
dustrielle et finandere des E. tistiques revelent
contra put nos negocia .i.t' ENisIrs 'DTImaideCli<tats.Uois at un pays A produc pie qua em an 1939, 52 olo de eseurs is retraiter de leur Pa !.o.-too'pPe',
tline
1
Electrogerli,3 1:,'esel 3 KM
'4
itien. lle
elm semi coloreale comma la main d'oeuvre americaine
essence
112: niii,I citepi 5Marque
des en
eoin
t o, at. 1:r:retraiterentj
u de ue x: e'ayi dup
efiner
enrz
shin
etment
embauchts
par
mo
ld'Enfiel
Etant
"
teure
essencei a
Haiti La chose
eLomat
atfeu:
mains
de
500
prises
de
onop a
.
:ontfieruart:
i
Ec
lee
ts:r
L
elai
q
ue
es
aer cla
prasentee, le iecteur non aver tre
ces manes
Et s6 115 Volts
ti pourra mire qu 11 est ou employes en 1944employment
its avaien t la garde
AL LIS CHALMERS"
c'est &mai u'ils a.ccepte II.P. 1 20 H.P
qu'il sera possible aux hai entreprises tiers
T ' marqus
:tiriciu
clause
plus
qua
36
010;
qu
ati
contra"
rent
la
desa
q
atreuse
'Wagner de 2 is 3 1-1 P°Monophasise
teens de fain des investiste
' nPhas4s-ectriques
El
t
traitement national. L es nocurs
"divers de 114 i 314 H.P. monophasis
ents aux Etats.' b comma re Las entrepr tes engageint,du
representants
americains
.
en taus genres
,xdoea, es motile, ." Materielelectrique
"Acme" at `Stancor', 350 1 750 watts corn
rent ootaprendre qua c'e,-talt s-urvolteurs
avec indicatear. rsdresseuses au Selenium .
pour leur gouvernement plats
pour Batteries pour 1 1 3 Batteries
uae question de principe, Chargcurs
Lampes redresseuses pour Chargeuts
rinalement its propo pompea
Centrifuges :Allis aim ars' 1 it
aerent un comprornis . Le Machines
a bras pour la fabrication des blocs do cimoot
principe
de
la
clause
natio
L traria. 'le t i
( MILL )
donc
mamtenu,
nal!
serelt
pour radio at Electronic
Ia meitleure des male partout ou 1 i Sef. it Accessoires
t
da 'se VIILL
1
de son I Haut. Fitt/date
La Biere li 11an
ts Amplificateurs
Haut leurs 'Jensen',
irritant pour nos minaretse
-University', 6 i 15 pouces
europeen
es
argues
incom &Chi avec la lo'
toutes
informations,
veuilleztelphoner au 3373 ass,
P
ou
MaRepreseAtee en Haiti par la Maisort Andre ou
ou la Conpatiitutelon
lae et- des
angle
Rues
C
our
a reserves garment in ecrire r ELECTRA, P.O,RBox 642.
KHAWLY,
me du Fail Par. Part.au-Pelace
troduitee dans le Protocols OA passe ELEC IRA
e.
,
s'itabu Po gorges; qua
eihe Ie
.
interet!
at a""*.-----------*
tiens. En hit, le principe duZ
nate, nous
emericains
en publican. i
Treat
ains
comerce
re, les
bailee&
'
,
ra
c'
..
mails
'
`
=Lis.
iluvez la fameuse Biere
Hollandaise
'
'
Cogan.
l.
-
If
-