The Center for Research Libraries scans to provide digital delivery... some cases problems with the quality of the original document...

The Center for Research Libraries scans to provide digital delivery of its holdings. In
some cases problems with the quality of the original document or microfilm reproduction
may result in a lower quality scan, but it will be legible. In some cases pages may be
damaged or missing. Files include OCR (machine searchable text) when the quality of
the scan and the language or format of the text allows.
If preferred, you may request a loan by contacting Center for Research Libraries
through your Interlibrary Loan Office.
Rights and usage
Materials digitized by the Center for Research Libraries are intended for the personal
educational and research use of students, scholars, and other researchers of the CRL
member community. Copyrighted images and texts are not to be reproduced, displayed,
distributed, broadcast, or downloaded for other purposes without the expressed, written
permission of the copyright owner.
© Center for Research Libraries
Scan Date: March 20, 2009
Identifier:nf-h-000003-n4
7A7
BFREED OM A. D AIRF
PORT-AU-PRINCTFFM
TArr Aoncr-1, cRI711-8
Orme par
Jeudi 2 INcembrilPir'
l'Honorable
de la Croix' Rouge Haitienne
Dumas Pierre et- nuts
-Ceet ainsi. I ogre- Itiwr _ Alneeer ear=e'zis faitkeer Nous pensons etre dans
We aria, qoii faut interst4 -,.....m-r_
,c6i-es Fin fAr-ableme pose ht note juste quand neus di
ter la conference de Presse to per reir . - ,'"..a de Ia d''itr sons que ha Pres dent de la
Port-au.Prince, le 29 no eriminelle an tribunal civil
Raitienne a vembre 1954
de cc remelt.
mos. l'autre genuine. au local bution des recours dens tons. doene Rouge
le
branle
par
sa
Con
m
de la Croix Rouge Eisitienne. lea centres affectes
maim Franck SEraphin Le sena de eet arLcl et.
Cfirenee de Presee.
*it I 6 Rue des Miracles par cleae ..HAZEL
En':-effet, I lire lea notes GErant Responsable du jour Pas cia &hanger ant esprit*,
in President de cette Aseatia On no dolt eats oubller Plumes done lee Journaux nil lndepenclancee
sagaces Jo no vous ea we.
e.
Vitro hautement humanitaire qua errat plus d'une fois, I la suite de cette confi En villa
relic pas, bien quo le pins C!
Cette Conference de Pres a propos de la distribution ranee de praise, on a Pine Cher Monsieur,
mentaire devoir de loyautk k
.
ne. deels
e sitcoms qu'a lite sol Pression ua le necesirsae
T
Ale eaverait d 'autant plus
du est en traqin d'etre fait pour je mos de lire radicle quel'endroit de vour.merne, esti
Ileitis
l'inteention
4
cessaire, quo dejk, de tontes President de Is RIt pulal*
ague assurer effectivament it a- votre journal a consacre 'a VIOLAS votes etes oetroye la TX&
.
zsarts. del reproches, comma qui, en affet, a da mean,.
vec toute la diligence requi l'honorable Juge Dumas Pier- lite de directeur d'opinesee
coir suite page 3
mustards, etaiant nit aussi plus d'une foie.
re, president d'une audience (tens Election. sans maim
laterals 1 la Croix Rouge
tion), soit la prolite.
par la cy
41reeit semblait rendre respell
FRAGMENT d'HISTOIRE
-zahria du fait quo des popu
4a,tiorse sinistrees dans bien
adearegionedEvastees,davaient
Par Auclre
Jo voas demande seolemeak
de faire un petit tour au I*
fe; je pourrai, pout it:e. Ate
Charles Os ces
eternal, tour- plorable pour ces prisonniers nit du greffier qu'il vans eesse
zactre rep lea snows quip car Etienne qui a laisse le mends des regimes
unique le precis-verbal eie&avant
apeltit tour cletresse;r n attes souvenir d'un militaire devout 1915. Gran I un adjiiint dy. qui reclamaient lent jugem
Ient maudience a laquelle vow
devant /es tribunaux de la
atarre he notes des confreres et diecipliae. commendait idaroique,
fittea
allusion
quo le tage
Brice Capitate, n'ayant pas confian
2nneraettant lea appels d'ur Jeemel sous Is rEgne de Ores Gonne, il put General
reperer /es cc dans In magistrate de Jac peon.itcognms
egusce des dites populationsee?ealamor:
taanEcet. Pr°12"c
fauteurs de trouble et rnettre mel gut devaient entendre`a
- *arta dont ramt)nona S°M111"
aveit peine pris posses en sarete woe quarantaine de lour cas. or le qui-vive pour Vous scree 1 mime de din
kait reeks ki-meme,
pion de ses nouvelles lone- citopens dont Dumond The
le mecontentement aux honnetss gene, par l'intet
Os pent dire quo to Dr. tione etrun groupe de turbu betelLa aituation etait de- empecher
de s etendre, chad" mediaire de votre journal. tie
'Ray eeat certainement lien lents eornmencaienta moon'
qu- voile auriez fait, vacs. k
Oscar se vit
inspire an mettant an grand vrer pour lui creer des diffi
RE de donner plus de pou la place de l'honorabje Jew
our neat reel des cheeses. cokes dans se localite. Mal
volt Brice Course dans sa Dumas-Pierre dont dEcislosa
*our rinformitien du grand are la presence des elements
politique locale. Dane certain, du 24 novembre 54 Imailie
eurablic et peat-etre aussi, dans de la REforme, 1 Janne!. Os
de traits criniquites- mapper...
Dimanche
midi,
a
pris
-ante certaine meture,pour colic car Etie enn parvenait diffici Peelers destination de In secteurs de la ville, on tenvoir
suite
page
3
Voir suite page 4
.4L1L Chef de l'Etat qui a bien Iennt mettre la main our Havana, le sympathiqua et
competent professeur de
Sciences, Me Parnell Marc.
Le General
WParneil Marc
la
a la Havant
Faits histenques
une Mince
Notre compatriots qui
est parti star ['invitation du
Dimanche mat; eutn Fonibrem, du Travail at de
Cubaira; as4/lures' rani tournee faitedana Natiocal (makon Ghapateau. Gouvernernent
au songras de Physi elieu 1 I Eglise Eiethodiste lajEterste Publique, %lir Roger
Diparternent du Nord, le villa Castel Fleur', avenue sistera
qua Nueleniee qui tient sea Weeteyenne LA DED1CACE DorainvsItc, to Sous Seer
Velsident Tancrede Auguste Christophe). Le memo jour le &seises du 29 novembre DU NOUVEAU TEMPLE. A bare &Etat
:Tentr 1 Portau-Prince. 'Conseil des Secretarres d'Etat an
23
decembre 1954 cati occasion, un serviee r. Roland Lataillade, Le,
(It/elves jours apres on au col:loose de Beaufosse Laro- dans in capitals cabaine. extra officiel cut I:eu au Peesident du S'inat, lettPri
assistaient Son Excel- sident de la Cbarnbre 'des
peetrait quo le Chl de l'Etet- che, Seymour Pradel. Edmend II n'y a point de doute qua slue!
presence aur la terre de Lance la General Paul I. Deputes. Mr Tekan.- quet
etitit gravelnent malade. La de Lespinasse, Jacques Nico la
Marti de co brillant ele- Magloire, President de la ques haut graeete de l'Atet.
ziscreur publique disait me- Las Leger, Tertulien Cuilbaud meat de notre inteliectuali Re'eu[slique at Madame lea rut°, des merribres de Ise
esse qua le President. avait EtS et Cuatimozin Boca faisait te fern rayormar largernent Secretaires &Etat des Bela matron intlita're du
tratueisonne pendant von se ;maitre one proclamation de Ii prestige do centre pays. tions rxterieures. Son Ea dent, queiques hut-digni.
NO; vacua de fructueu- cellence Mr Mauclair Zephi taires de In Dip:one/die en..
emir I Ia capitate du nord. rnandant au peuple de mon se besogne
at d'heureuse
de l'Interieur, Mr uc tre autres Son Expellence
(istelgrE lea min. prodigues trer le merne calme digne traversee accompagnent le via,
Prophate, de la Presidence, l'Ambesradeur de sa Maisie
Tear its docteure Charles An.
Suite prigs 3
consettencieux prefeaseur. at du Commerce, Mr Marcel te Britannique. quelques
*et:islet Auguste [Achim& le
membree de l'Arnbaesade.
Arnericalne et one fouls ita
President Joseph Antoine Ten Lettre de Paris
nombrabla de fidltes men,.
exede Angutte a:aura k ven
taresda cette F'gl se et data
elkedi 2 mai 1913 au Peleis
t es Eglises evangel-quest,
dr.s delegations
praecox*
L'opinir d'un histonen haitten et celle
Noire confrere
t douard Tardieu d'un historten francais au sujet de la perte de .1a
Nous iVnas appris, non
colonie francaise de St-Domingae,
littn3 vete certaine emotion,que
par /nate (runt indisposition
itaatat grave. le arecteur de
ilioole Sainte Aerie, sue au
Pcla: Girsud, natre corded
re et anti Edouard A. Tardiea avait du garder la them
nce dirant quelques jours.
Fieureasement que, de l'avia de so raldecin, eon ca.
n inspire point &inquietude.
Eo tortnent des voeux de
xipt ret9Ilissemmt po
er-e
eis soahtitons
puisse
et :re...nettle avant lirigtemps
I la tfa:he.
aujourd'ui la Republique &Haiti
Verb- butt.
Telegram
Dane 1 AnsErique Centrak gne cut par to traite de Bile sous son commandement, cela
Pastel 29 11-54 5h30
du moires dans Las Grande. de 1795 cede I la Trance la au nom de la France. Le 27 Journal Ind-prndenc P-Peee
Antilles. la France ne posse. oartie de l'Est (aujourdlui is
daft qua l'Ile d'Haiti laquelk Ii Rfautlique Dansinicaine)
tui avait et& disputee an main to gouvernement trar.gais en
tea circonstances par lea An avsit ajourne It prise
pos
glais et lee Espagnols. Crice session off kid'
c'etait des
a Toussaint Louverture et sea autoritics espagnoles qui y oc
soldets,la France parvint
cupaient toutes les Elections
evincer see concurrent. Etna civiles et militaires. MelgrE. le
gnols rt Britanniques. De l'ou refus
cornrdsseire francais
de Mr Dante. Bellegar Bo iroc, qui ozercait dais Is
.
r nous le titre . a Na- calani....
pOL,VOir OLreramt
ti.n tlaitierine Tome I nous normal de s'osbocier a sop
extr !): is ctttlt a pareciation initietive Tom:nine Louvertu
dive.: de foi:
que
re d.zida de reuoir toute I'lle
Veuilltz signaler atten
jinr7sr 1801. a la tete d'une
qui de droit C'ommis,
are de 28 GOO hansoms il than
sion inscription Pi-stet diri
entrait State Dominguo de ge partialement operation'
ta REPablipue Donsinicaine. contrairen,ent p,escriptiona,
loi Clectorelr- ruanque ayste
aujourd hui Cuidad
laquelle s'eet cletachEe THaiti matique cartes pour ins..
nos filecteure ee
en 1844 pour constituer un cription
pour certain candtclat &en
Etat independent.
martque ja S. impossible
Un autre tem° gunge nul- rempin forrnalicis Llisza cte
lenient stisprct puisqu'd r.t vu reins categor.que Jour,
Pat0" ;quo%
cais been ne Mr Vi- gr, ff:etn Lap[-nehe, 41111.tor L. Tame professeur ie IcrFlD co,f.pre,
Lettres
facu:re
Lille.
'andi-a'v
Vair suite peg- 3
M: gistrature C mmeeet/e,
d'un
\e'e
INDEPINDANCR
easrezee.-se.
Fragment d'Histoire
suite de is lke page nelk qui eteit &Alit d'unin
Le brassie a e
vengeance ccr tre vette ft meow
daft cc jacmElies qui setveit
toujour ts,
avait
de "Pourpalers antic j'Arn. Secours cherge de coordon
- a gm 6 ta IS %icy .1-des servi la cause du commandan, de qui
bas.ade Americaine at la ner les ace:v.:tee
rchss6
uffres" Lait
tea de &tenure Pour one
ee le ravitalllement der Tio Croix Rouge'
sant
Merleles
, B. Go ma en lit
eie/ations eel ,ditree-e.
Vela la note de notre divieien du ttavall en vue responsable de f Eprecritut
certe;n es nuptiel. t . a t t t c L i raiiiteke der
La cenfieence cia i-ne se
d'une meilleure distribu arrestatioes
erasure:
tion des tecoure et on sou
Charles Oscar Etien re scrt de
eYeot au lieu le Ver itedi confrere
"Apres
avoir
assure
Is
ra
le Novembee female nrtr:= vitailleznent des principle. lagement pies rapide dos l'auipleur d'une ancient e ern sou ;huddle i tire hem dun
benfereier." e teouve- e du les villes cetieres du sud le miseres des uns et des au geance I asectivir. Les climes matin,et enjsmiee Is cloture ent
r-ois
u dee.
w rape,
eseercroe. et.(1
&ilea en cet Etat quern' par
tree.
verne
Gourrent
a dedernande
Toute s ces initia vint dint is taphole du &id' tu5Inut qui zEPL" 'a Imimut"
arm on gait que
?ter
R
Cr
'
de celle de ctiee rrepetiottse
.
le
du Chef de I Etati en Omit Is nouvelle
dent telagioire fee-mit w.7P
prier
f en me. A peine avalt.11 dfiegalernent sea efforts oars tivess
trankipoet I Is C
depit
de
so
bonne
TESi°"1 de Pinterieur
%Vella note de `Le !eau Its
pertmutierement caused' to re out pet, paraiteili donne d'armes de Terrier.Rouge en pasee la linaite de *a mut, quo.
voli,teSI Ai ,,, cr; t,
feveur de Davihner Theccere.
catites
situees stir le "Mas- tous lee resultets escomptes.
Cellflf TINCtire ear
en Des meeures seve-es soot . Brice
i'Lundi mat'r, c 1 = - E sif de la Hotte',ce reeler en Et c'e.t probablemt
wan
crebres
.,.:i e 1 er r en;
cette
situation
quo
Is
con
eident tie la Rept 'ellque a core tine situation critique .
du Presi- aes pour hider I e s prime!, iTsi tombe
sans pi, ai ea on emote
roede
p
accorde one )..eitro ede
,..
SA
cc
propos,
'des
pourfirence
la
lot de tout contact avec re:et. le tete ttencEee psi LEI des
dale leo il 'withal,.
tent engages entre dent de la Croix Rouge
eyer.i
Croix Ru r,...
, el/ ne la parleis
,
I.Ambassacie Amiricaine et a perreds de toucher du deur. La censure eft in-Dto asseseins. Le ccrp. du rea-e
e Leuis poy 3cunr 4;8,u Croix Rouge Heitienne doigt, qu'une fols encore, yalele et cette situation tun Intreux est eremite !mouse
do la Repub.li
ter de le er..,,,fig, e euee la
es v.:nut de Brice Cousse te par les tinis 'anti nes
la poesibilite d'affec- le President
/elm du er,,,,,ert ,,,ui ha,. sear
dui n t e re e n i r ble
ter
quelques
helicopteres
qua
a
Netaire Roche admire qui le dEposirent *sir Is 'IWO
ds,.
ien citlehme pe, la ma, eu ravitaillement de cette p o u r
prendre etteursduMel
de Cherles CiCeI lerie de la veeve qui. dans
tributten des eeccurs deer region.
personnellement en
d'ateeinis les bras de n ot
;
lea :roues reculeer du reye.
P---e. Fpaure
'Ca projet dolt perrnet -main la question du et de Si patique
gement darts cette Ice/slit! ' encere le catettrophe emit et
A la suits de cette aucompleter
"tre
de
tie
dienea,
ie jeseeueeieee
Gouvernereert
mane le Cote transport des c 1 1 s De pressantes dErrarehes sent i e venait (rine victime.Verni
"am; dedi
aux Penquete one
t sot l'eveluise de la Croix Rouge.
te.nties quotidiennerrent
eernern
quatre 'niece
different' eervicee Pvbece tion des degate. Lts manglers
paieo
ezis du
d matin
ail les
ilea&
de austere un certeirs ncm- de comniunication a empie langtegisr repfiter "La phi pas de l'Attache s efEcial pour
commandant militant
sceantscoeutse"secsdv: .ainse Maned Bri
lee de vehicuies is 7e dispo che be Croix-Rouge Haetien
la euite des instruc one faveur ou
service I
edtIon de la Croix-Rouire ne d'atteindre jusqu'a pre tions"Aprenidentielle
ecru la e Ele
If &Menne.
servlees pu accorder a on dEtenu.Men
cgs zones sinistrees.
sent
chembre. pour vitifiee la irk
/nix
different'
zzx
"On ne doit pas perdre blies les expeditions massi cc Got. e, emit sum un Dr- te
De son carrel, La Pha de vue qu'il n'y a actuellesecours vers Las zo- Juan rEchroa:t troi) quel
Charles Oscar . di ELurogE
rots- want qu'un tiers de la yes
latiege" du j
- pour
nes reculies du psys out outfOli
henalat- pada disparition brutaie do
renforeer preequ'ile etre revellers- commence
une
lees comme pourtudi25ivei
ce matiri. ltriar
des
ars note Pan" la
son bras droit, laissa. Jeeete
e rnent ravitaille, les autros di 25 novembrel, sur une feu
on eiermis de vieiter
ep.s ,tca ou des meinceses des sous to surveillance du mei'
dams -Le Nouvelliete", an ceetres ruraux etant privets tree grarde
,s Par c miens, dont 4 de inforturEe. eitoyers
etengstlt I "expeetition MiaS de voles de communsca.
taine Sicot et de Lcznin ewe de secours veretlea " tiort adequates. II en est la Sauté PebPque airneble see 3 it:get:ma aue'ui"gats
fez- de FredErique pour Ee rendre a le)
.
vils
a
mis I la
6nueei6'.ciecee: fle'mArn2ronesdrigtcereent.
tri'erre des
regions r'n aunt
Heureue temps t
Parlent de cart e expedi de
te gneuses
du Departement
de la Croix Rouge, una for
ties massive, ."'"a "alai' du ItTard'Ouest".
de vetements pour ,outume de It von pour trots orumes pouvann a
te
quantite
e" eSent:
xox
tendre pour verger la vett
at EL., p rvisions a ete expe
S". E. le
"elepuis
-teujours perrnetrre a son men mean Ere d'une femme raenacEe.
Ii est clair et evident ass, c. matiu
Prisident de le eekeele'que
pour
tout le monde qua ces 26 rioeembre,- aux Cayes, de recevou son diner fut
A.ISIDORE
.
a pais personnee:elen.e
iufor Mileaeoneii la Croix des surpriee. un
differentes
notes
,
jour'entendre
ie queetten d t trans inapt des dernikes
,
mesu Boueucts et I Thomezeau."
lui proposer us ousemenereessiumummumu
port des col s de le Croix rat prises et des pourpalers D'Inutreepart "Le Nouvel
marrhe indigne en echeeige
g.
engages
tout
In
consequen
lista"
de
samedi
dernier
a
A TRAVERS LA
t iestruc indentable de la vex' annonce qua gtace a
"A is suite tie
ea aoer e so
Vona presidentiellee paeeees ce
resi- es. reLes
E
le
P
rence
de
presentenue
par
sollieitude
f - pas. Male supplia PRESSE HAITIENN
cue differents Services no- le President de In Croix dant ea
RePublique, le goujat
u'attendre quelques
/elec. Los expeditier massi
lier.le Dr Service de Trariport d e in te
n
H
jours
pour
lui- neiraettre de En 4 jours SO tone
lifte lit secours ve_s les zo R
Croix Rouge a enregistre reflechir.car sa reputation at de produits transpo
lees reculees du Poya ant Louis ROY.
la Repu de notables ameliorations'; lait etre mise en Peril Lima tes verwles zones 83Di
commence co metin, star Le President
cargai
blique, rendone-hei cette en mentionnant les
1011e tires grande ;chain.
West
jamais
reste sons de produite alimentai que l'avenir de ses enfants. t re es.
"Par camien , dent 4
aux Cayes et
la de- ras expediiies
Grace a la sollicitud
de In Sante Publique, ainia Indifferent devant
malheureuse de S. E. le President de I
populations 1.M-emit par lea Cargos. Ce midi.li,
Iblement enis Ai- diroost. eseesse de nosdes
le debut, eM.V JOSIEa et COINMAR jus t e me t,,--elerre,Ee Republique, le Service d
n sinistrees, at
tem data Croix P.oe ge, ...ee
cotta affasre de distribu TRADER. (Voir notre rubri sae risenpdriitsocnoamtorhee.geuerecdouutduinmee;er'Ng:a ansepnortetztetrlia dCer
forte quantite de veternertee
on I,o qua "A travers la presise
eit de provisions n ere sr' tion des secours,
liorationa.
-Mee, ccmatin aux Cat es , vet intervenir cheque fres hat tienne."
le
mar d*
di I cc jour, 5
quo c' etait necessities, -'--Et si les pourpalers en Pour strvir ;son martlaetpro amPe m
beiragoine, a la era,:
de
tonnes de sekours dive
Bouquets at ii TholnazzAl. pour deleguer dans la pros gages entree'a Croix Rteuge mettre au courant
B 'ce opt Ste transportes par I
quelle du bud toute PAcit Haitienneeet Piembassade position ma lhonne 'te deBrice
xxx
Le prisonnier qui route vera Lea zones sini
Goole:
Et precidemmene ...se demie Al litaire, en vue d'y Americaine eur la ossibili
heti Etait on habile politicien, or trees.
P
soon edition du cn tr '; r o organiser la distribution te &effeter ueclques
pour for- copteres
au ritavitaillement s donna
verubre, "Le Nos-niece.- * t ees secotsrs, soitCentral
a sa femme &accepter 1 minion 500 coo
de d es regtons d e l'interteur
' '
eer on comite
emit fait part a .., 'eel.
particulierement to marchE qui,devrit etre riali
rerrondisse trent
otxvolonta, O
_
1
7,z.
'
TiB
*wait
e,
de
justice,
menazusin
ougeaitienne,
----
Chez He;.-Grar1-",..trove ... ee'e e
VOU--Soule
hene-
cites pour greet
te-tkets Galati.%
thausEettte 11
lO$, Culottee et i
--
(Atapeaux ze i:
''.melles en cee: 2n4A.:.:7-4110 Ct. 7"
1. ,,,`.11:r1/3t IL 1,...,1.4
''''':-..:'4:;.---
e
-'
GAUTIER
-Phone 2324
-"czoie en cuir,souliers etran
Irtv.31 -,et.: et aclultes.
n . Fort Relle. atoman pour
souliers
ecordia,
Jules.
....entecure eclair 4 e 36 pouces
rretv, Cravates
r
it *tr.- Crebrel
- ' '',c`e.eus i t r
irtf,e,
etrergerce
, sent er. cous
exec ute:,t ,!etteut
r L t tt1-1 ex*, de cievcuement,
em Us ee s
de change:si:- la .eorsi Haltleen"ee
.
Le ereuve de ce devouee
son
m
ei, tlas -c cc rei/let
n eteretel
eei e
,
8.1'e
F.31 oic .,z,:ne,talars et se mee,
le sell en etait bezom
tn duti neuvetu gee eeremee et "ee
Den
ju
ee
I e- f-: t i :--2' l'CUis",' Pee le gi;r Louis ROY Pa donn
v "NI
Le cerga r
C,Z13..t ittrIki pa. t;_i Lametare conference re' k im, l'heure et la t - c' - - ,: c r,_, , r r tn..%
r
:"21:Inz
'r.
penctre
.,
1. -..r.t
t.....1 t,,, C.
.. ,'e,f, de r e c
r
,I
eeernereert peet ot le layer z,-
. . e le '-' 1 el
'
du peya
vres de proclutts a
dans les'Iocalites entrees sur seen trots joursouste ie temps
e
z it.barqu
le -Massif de la Flotte",i1 pour lui d alerter trois comps mntairez
aurait lieu d'esperer que gnons
r Jeremie
meme groupe politi p
choses pourront eller un
FulbertHilehe Cayes.
u micux dans cette tache que,notamment
Dubuche.Satisfait
Les Cargos eM. V. JOSI
reedereble et vraiment et Mesmin
de eittl incombe au gots de Noir eon ie%e le OM cher et .C. CIN,...A:! TREE
'
de la P. epubli sur la vcie d etre one real' au service des organiser:I
v erneent
m
que et it notre Croix Rouge -te.e, Brice Gousse rtmercia americaine do. -,ereira Qi i
qui le seconde avec tant de d avance la jeune /emu, qui tree t d la prole-Bell
1,---3
el -7
-
rr car
itf.
meet
4"11 C
7
see ees 0,7.-=c,-
'r
-
.
c e retere, -
.
C-C
St
":7CIMt
el liumaniw....
KZI.ter.
e
-
.
7
4s,
12:0APIENDANCZ
illangez les raiz* LARCO Buvez lea Beissons gaZeulies -LARCO
vommommummvionmainarmismssamminnia,sigsmaimimmirsimmumingunamm
L'o un'on d'une1)6
eau 4. as Dais Paw
V
Hat renforcer 1 argument de
Mr Dunes Bellegarde.
A props)! de la perte de juin 1802: .Concernant le
re
-de St Dorningue Mr Ta?ie tour des noir' I l'Ancisn rekeit dans son ouvrage titre. gime. Is lutte sanglante que
cfliatoire de l'Ameri-
generale des Fiance'
page 201 fait cette allusion
gross. de
consequence
pour les ;rya Imperialletes:
cc croyait *I en cro:re Mr D. ge. L'insurrection de nagres L'Histoire d'Haiti pre
Flellegerde .charge. inspire- =aeons itait encore I rfpri sente
de nombreux
par les divinites sueirieures mar. Desialines chargé do is
k
oints
d'interets
pour
de rAfrique at dont la M.'. reprimer n'en avait teen fait ceux
qui s'interessent
sion 'emcee emit de chaster Nonobstant le loyalierne nes
none venons de livser et dont
sorninss sortis glorieuseXIV page 133,
meat victorieux, nous corn lea Blanca de la colenie at de negres Congos at lout, chefs aux questions de raEU faut rsopeler qua le mande d'user de la plus gran faire de St Dorningue un Cailiet at Cheliier les
nage Toussaint Louverture& de clrconspection. Peut-etre. royeurne independent pour esclavantes wives de colons ce.Ciest que s est pro
tout dust le premier choc
sweat cheese jos Angles at none serons embarrasses de lea naves.. Makendal remssoi
sou Lien de la population dr veritaWe entre la doc
eestaure la enzerainete au nouveau si nous renversons sonneur des Colons, Santiago de
la future Heiti-Thomaa, trine de la Supremamoist' nominate de la France Precipitamment cette idole SYlia, Mathieu, Sans-Souct, allerent
you- rEtnC regullare
star l'Ile eat here "wait dote le de la liberte qui a fait varier Lemur Derance &tient reel de Dessalines fle.nquee des Etc tie
. blanche et celle
pap d'une constitution fort tan t de sang jusqu'l
lament des Seearatistes de ye meats sure de reinc:enne c.As l egalite d e race. O n
at altait efforcE sans ra Foes quelque tempepresent..;-sage
encore, ritables irridentister.i Ce de" se des Affrancles les Napo y voit aussi ce qu'est
teener l'odieuz edavege &ins Is vigilance. l'ordre, la disci tait pas le cas de Dessalines nistes se renforcer non sans en realite la guerre de
tituer le travail obligatoirceet Plias I 111 sssaPinne at dans et de Christoehe, lesquels par difficult& Temoin (les Dente
de preparer pour l'avenic l'es l'arases reeeplaceront esclava cc quo coilaborant avec le rE les de (-harles Blair. le marl race "préiude de dra
ploitation de cette eigion pri gc di peuple de couleur de gime colonial. etaient injuste- do l'heroine Smite
C.e coloni
t e cyni que a
vilegiee:
ensue colonie. Lea bons
meat taxis de trahison par salines) des troupes enarses mime ficritEdans
d'autres
mat.tees
.18)1 - Ls mission du KS
agiront de facon Ilse atta les impetueux Nagres.Marron2, des negree matrons at tem. in Paires de son 'bouquin:
'lend Leclerc (beau.fcere de cher I 1.autorite. Et torsqu'ils Ceux-ci etaient, I leur tour tegration bleat& dens rarmie "1914-1918 guerre
civi/e
Napaleoe, marl de Pauline mama commis la difference taxes de separatisme; cc qui de l'Independence,
blanche. Les partie commu
,
nistes
et
socialistes
consti
Bonaparte. jeune soeur de existent entre le joug tyranni etait exact. par les tenants du
Prig entre deux fetal tors tuent la cinquilme colonne
Napoleon, le retablissernent qua de lens* congenares at lea regime colonial, Comment qua la trahison des napes
con des peuples de couleur".
de l'Esclavage, Is revoke des droits legitimes de (curs pro sans etre de mauvaise foi et gas futdemasquee et anMht.
Bibliographic,
Indigenes at la prise de Toils- prietaires interessis I leur de parti pris - conveyor un lie lea colons eselavegistesh aa
'
a Nation Haitienne
ttior Leeverture. qu'on en- conservation, 11 ne sera pas seul instant - la poesibilite gals etaient youes a un &bee de Dantas
Bellegard,.. 15 rue
que Latine au chapitre nous
ms de nos jours".
avec Des.a
voys merle de f --id duns difficile de tee reti'ner I pour lea negres matrons Sun certain. La combitivite et Is Casette . Paris Frarct.
sane prison du Jura fluent de lour condition eremitic dont tiago
vaillaace des anciens eselaves
Sana.Souci.
L. &stone de l'Ame
ces mesures malairoitee .t it a ete si desastreux pour
mour Derance, le math wreux at des ci-devant Affranclus, rique
Latine
coupaole, qua lea ts eseene. cur de sortir. Et Dante: Bel- Noel Prieur etc d'obtecur: Is moieste couttibution du
au XIV 3i e c
meats decident de lu,n, WI horde de conelure aussi sails lee renseignernents sur lea me blccus anglaie et de la fievve ch,
Victor b. Tapia. k.aiteur
rinfornaation d'individus (..bs se saucier des consols de dis nee" et intentions des blanca jaune devaient apporter Is de Auber
Edition Montaigne
Link ou neniseue. mei, sans cation du ministre de In Ma Esc:avagistes I leur fwd. des cision. Vertieres, sur
do
ct u a i
veritable connaisaance des tine. ou parlait ouvertement armes at munitions en vue de Lion Charrier au Nord Hetti Henri Christophe dans
pays au its intervilennent: 11 du prechain retablissement La continuation de la late avait ete le tonabeau do rar- l'histoire
d'Haiti
en reeulta un pen plus de de. de l'eselavage. Cetait jeter clandestine sans l'aide et Is mEe fraegaise.
feechambeau V. Leconte.
entre pour Vile at d'epuittan de l'huile sur le Emu,
complicite camouflee
des qui remplaga Leclerc. ewes.
tea guerre civilei qui neprofi
lee naves matrons soi-chant loyalistes: Dessall son dices demand. ten ar- Le Flot montant des
tereat I personae. On vit qui Auasi
visraient dans les boil nes at Christophe. Le futur mistice I Dessalines: c'etait Peuples de Couleur
alms en scene des epigones pour ne pas connaitre le createur de Is Nationhaitien. la capitulation frangaise. contre la suprernatie
Le
Negrophobe racists
du melheureux 11,ouverture. joug de l'esclavage comma
se ne qui avait plain pouvoir Nord Americain, Lathrop mondiale des Blanca
Le noir Dessalines proclama plaisait I le dire fen Senateur
de Leclerc at son entiare con Stoddard dans son /lyre de Lothrop Soddard.
l'Independance de tile, sans Ponget un des chefe de Fop fiance pour rEptimer
(Le flot montant des Edite chez Payot.
qua citte mein= fut reconnue position anti-Nord Ameticain rection des napes marrow,
par rEurope. puis ii s'affubla au Senat d'Haiti 011915 .cou dits Cacos ne s'itait pas fait pauples de couleur Ludovic Morin LACOMBE
du titre imperial at devint rant lea bois, priVes de tout. faute, pour gegner du temps contre la suprematie
Jacques Jar. Bienteit ii dispa mais jouistant de la
liberte, de laisser pourrir la guerrilla
rut assassin& en 1806e.
Faits historiques
eavaient pour chef d'authenti sties francs.tireurst de la ravi
suite data page
nal pour se rend-re a la Cathi
Voila deux versions qui se guts Africnins: Sans-Saud. miller en artnes et munitions
dont il avait fait preuve I drab
matins). L'armte
rejoignent. Et d'autres teLuoi Sy/la, Macaya, Lamour /Aran et attendre le moment
prop'1 Is moat du regrette Cancinna sous le /nut commandement
_gimps encore de Mr Dantas cc, Larose. Bambara. Jasmin; cc pour passer I son tour,
Bellegarele tires de son !lyre: Mathieu
etc: Ces chefs La dissidence ouverte, prelude- tus Leconte. Le lendemain sa du ministre de Is Guerre. le
3 mai, lea deputes at se- gtneral F.B. Laroche. second&
La nation haitienne, etaient lee premiers resistants a la gime - &Independence: medi
page 81. Dana sea instruc- hnitiens, qui avaknt, si Pon AU331 le double jeu de Dessa nateurs se reunhent au lo:al par lee generaus Polyntce;
tiaras secretes a Leclerc, le se refere I Mr Dante: Belleconsista:t-il.a maintenir du Palats Lerns'atif; n'ayant Mauviel et Ducasse des qua
premier Consul avait emit: garde* adopte un genre de I l'etat latent l'insunectien. pas pu obtenir le quorum ne tre corps de la garde et Justin
Le moment venu. debarrassez. gueril'a qui ne leis salt &Alger Leclerc at'armer da cessitire pour l'election presi Poitevien du ler Corps d'Arvon. de Toussaint Louvertuguare de rep it au vantage: cc qui lui permit de dentiellesils vilSnent tea lieux. mee de l'Ouest, prenait posie
re, Christophe, Dessalir es et francais as lea harassaient incur alder les moquisards Mais dans k n,blic, on pet. then (levant la Cat/ler/rale,
telt de I eleett is. assurie du Le ceremonie re/1g ense come
ti e s principaux brigands. DEsar par des attaques soudain es la de l'epoque
colouiale: lee Senateur F.L. Cauvin.
mergait dons le gas grand cal
nuit,
en
plain
mez lee masses noires et ezee
midi, au ma- Cacots, lea giorieux ancetres
Des feuilles memes etaient me, mois au moment de rab
diezsurla continent merit de la sieste, souvent des caccts qui en 1917, dispu
.
lancees char 1,s rues oil o- saute on eaten hit un coup
t o U s les noirs et mu-a. par les temps d'orage..111 ape tereat. aux Fusiliers Marina
salt
yes mo :
,.1 de feu nertir dans h direction
tree qui oat jou& un rale du. raient autremert quote gianp Nord AmEricaine le territoire
ci! bard de mar. Aussitiit, lea
rant lee troubles civils. De chef Africansresistant Milken haalen. L'epopEe de PEralte blique ricarr.. I tlection
son cote le rninistre de la Ma dal kquel pensait &ban: seer at de see compagnoos d'arme.s %lemur Frar:gois Luxe n st. date ouvrirent lc fez!. Les as
rire disait an capitaine gfr e
Domingue des Esclategis restera grave dans In nthroi bourg CauviaI is preoLITac, .1..a-Asegaress.ottirent c.,:rtou
rat dens une letere dd 14 cs par le poison. re..Ekn,Wal re des contempo-ens et fa do h Rieublique e. Le dirn.. .c lea pones et fenetres pour
4 anti, ve.°,_4 Ls 7 h Jets regnver Leurs zna;sois. les
vraie histoire haitierne `It'l che
at q s t
le cc aior c
sloe cavatt:rs rirerrt
eat &rim Er-11r2 lea sltuer ftivnr- .33 .
N...
' Jo.r eui:e 4,1c. 4'
Conti
e
s'esiss
,t
mucetrts.
to P-14.1,riee,
des grancis
etivertu
c,"'f
C"or'14,-:71-1r,
t
v.-.
pop
-z
^
re`on
rere
ec que
i: 1-52 ienet
r,
-
sc.r.va
sortel
gle
seulsuffit
Le 11.1!um BA_RIIA.NCOURT-- e nom
a
t
Requete a
Insertion dernandee
Von de Port-a-Piment
-,
qui de droit
DU SOD
erieo
Faits 'obliques
rondiessernent 1 la tete dune
suite de l a page 3
13i
et aux cris de viveatte.
Is fulte. Le ministre de la bande
PrEssee-tnt
fly
con guerre, co jour -le, avait lair
pitmen aux
quait lee' troupes
Now ereiyons etre lea in re de nous donner son
.
d'un sunnier cote ne portait
Les habitants interesses
de pa abords du palais legislatif
de coneoure, en nous faisant des
le
pas
son
beau
costume
nous demandent d'attirer rat terpretes de la population
lutte
s'enesteen
A
sur la Banpue
n'y Aussitot, une
tentless de Qei de Droit fur Port i Pltnent en adressent prigs nous
les soldats et- les home
perrnettre de rata rade. Heureusement,
s
nos remercie pour
euore
I Etat des routes et sentiers de toutt
caftieres eut comme victime que is entrede DEfly. Man
les gene
du cheval de la voiture mes
Is Riviera Froide et des envi meats au Preeident de la Re re nos Plantations
dEtruites
par
mon
Poitevien
Decasse
et
publique, pour sa sollicitude completement
de madame Tancr ede Angus- rant
chase
Tons.
reussirent
facilement
cycle
le
dentate
du
11
Octobre.
rn
et
Luxe
is
delude
notre eg,ard apret le
Michel Oreste
De Is premiere
hommes, cet
G50u.OrOdOe.losoe, te.
conseils
ser
Dilly
et
ses
hourg Cauvin,sur les
Me passe de la Riviere Froi- se du 11 octobre.
te malheureuse affaire colitis
Les degats que cet uura 4.000D.eoso,p3re.ot;o.oade
de; la route voituraisle n'est
des proprie de lours partisans, rentrerent
ressortir
la vie au Le a n e lieutenant
dans
none.
relent
consentis
i
gen a oceasionnes
plus qu'un
1 rAreahaie (pour
qui
oftrent
des
garan
retablit r or Maurice Julien Dusseck.
Pres du Cinsetiere, lea emu rEgioalsout canaidErables.Que teires
matErielles. Qaunt aux pe uprise). L'sutorite
eon
dens
le plus I.:Assembler: Nationale
sans
awe
reste.t.il
e
sake
mainte
ties
que
dre, et cc fut
'Cements sant tels
Et Landis
planteurs,
des
Agronomes
cenduisit
tinua
sea
travaus.
dente qu'on
beaucoup de precautions. c'n ri ant? A chercher ensemble ties
Neu de la Clam
per le Gouverne grand
le corps du President au cime que rhuissier
risque de tomber dans la rivie es moyens de parer tea corset delegues
,ettait
viendraient
refeire
leurs
bre
des
ReprEsentants
cyclone.
Qu'il
meat
tiese
exterieur.
Tout
le
rate
quenees de cc
re.
valeur carpals
dans
RUE
toucher
is
d'exposer
no
plantations.
A Proey, le chef de section nous sea permis
midi se pans
Orate. rAsNous esperons que le Gou de rapris
grand silence. Vers lee tee par Mtchel
de volt.
ne gamble gate s'occuper de tre maniere
President
Ma
le
plus
sernblie
Nationale
relit Prig,
,
de
vernement
du
sen1/2
de
rapres
midi
rentretien d 'aucun des
D abord, nous profitons
11It
dent
de
la
Republique:
joindre gloire. si soucieux des interets 3 heures
dirnanche, les gEneraux.
cette occasion
pour
voudra
de
cc
tiers.
du
suit.
112
rendi
tait
5
heures
peuple tisitien,
se
La route de Chspoteau est nos vole
en grand concert de du
_
joule. k
prendre potre cas en serieuse Ducasse et Poitevien
Dane
Is
soire
e1e
cc
e!
troupes
au
pa
louanges qui aerivent de tots
eider rent avec leurs
abandonnEe.
Michel °mete env,arts au President Ma consideration, et eau%
------esi President
Les habitants des He m men t
' IC Derail ell
Cann- Its Mo
!clever.
par
cc
moyen
no
re ISIS
commencerent
ya
le
sknateur
tionnes sollicitent Ic MUMS gloire pour cette insputsionat
et Anateurs
du base
'region
si
cruellernent
eprouve.
ea
re
prendre
possession
moment
cette immense extension nu
des services interesses.
Persuades que satisfaction ee reunir. Maii
die
emu
&Arrondissement
en Tessa
il a in dormer au travailformes
orga pleine et entiere - foul sera l'Assemblie Nutionale se
Edgeneral
du
IMINIEMOMMIONNIMII110,5111MMIli
l' eleetii;a, placement
nisi sous toutes ses
c.ette poeale i prodder Igeneral
raw)
mood
Deily.
rtmercier
donnee,
nous
saisissons
e,
dine le pays et le
Presidentielle. le
Constantin BOIVERT,
du soin gull prend I 1w 5551 occasion pour renouveler au mond Deily. commandant ceer
du
President
honorable
par
Gouvernement
gner une place
et nous
bien sin
Li Honorab le .Juge Dumas Pierre du pouvnir
dan.s les cites all les Nations. Aucun Gnu- Iviagloire rexpression
devouement
et
dience,
en
vertu
lam
red.
ft
la
lies
veenement. cutes, n'y a true, cite de noire reconnaissance.
dont il r at
ouvrieres
de sucees none profonde
renee prerneditee . A quelles discr6tiornair e
niille
avec
plus
tianti.
libre
d'agreer
ou dein.
30r Novembre
MaPe.ae
DANIS
fins, grand
Dieu???
.
celui du President
6s
.
sDIrnenche soir - 5 decemproposition
escu seter la
gloire. Cette reunite d'une Planteur Louis PLUVIOSE Mem, char Monsieur,
&ranger
et
1
mais
br esex root de vous
crune si haute pot
Planteur Dipleme bientea. reest-ce pas? (--__ argeVent massue, simple
Cite Magloire No 1: Con entreprise
politique
que
ne
taira
pas
dir vu rannosphi
ten, feu &artifices fête thee tee
Louis DUMAS
en fera sans --.---e--,.---------?UTcnauffee dos debets.
loisirs
de
notre
Histoire.
trate 1 is Salle des
es. Juge d'Instructu
qeuil renvoyait Voltaire.
Dedicace
dou te un de sea plus beaux
non an queue de sassiest
La Cite No. 1
tot
suite de la lore page
OOw, President
rn
orneents.
mains I une autre
Lundi 6 decembre.
evangellN;D,L.R. Avec empres encore
le
peuple
haitien
toutes
lee
Eglises
Cite Magloire No 2: Dis Magloire, 1 vans rendre on ques de Is province, des sesnent. nous publions Is let- session,mais ii Is prockeim.
audience.
tribution par rOACO de 40 est ulnae= mEritcl Veuil. amis at sympathisanta, de.
qu' ne de rHonorable loge Du West-cc pas cela qui soPasteur&
tent
etrangers
'To
u.
hommage
bien
families
adressie i noire salt vraiment la justice, la.
maisons sum
croire null n'y a point de haitiens d'autres de OM. nuts Pierre
wins, concert, feu &artifices, lez
seine, qu'ont le droit d'at
gene qui en soient plus vfr ita mi_Aations.
et lee
II saute an, yeti% ate tout tandre la aociete fonctiers
A dix heures precisea GTantResP3nlable*,
cinema
touches
qua
nous,
hese
d'artifia'a
blement
le
General
I
Honore
gens
honnetes
du
La 5eline: Feu
Excellence
ut. cliactin, horaus
de la Commune , ci..---on
Paul E. Magloire iitait l'Ar
aa- juge
etre naire privilegie, m andata
concert steel de grand bal an bitants-Piment.
Dumas Pierre pent
lue
par
un
bataillon
de
de
MAC°.
Pore.
ii
elle, a quosque non elu, et :testi
q
ee
r
Centre Civique
,
d'un pouvoir discretionnai
mee et faisait son entree eme, Is note DOnoveettmoin
i
cc re 7
Raoul H HECTOR
C est en cette crconstan
dons co temple le P recede d u fite ecrite par
.
ia
m
Directeur de "OACO
cc. c est.a.chreapres le cycle elev. Me Coons 1. Imed
culaire auricultiire de cette
sentier.
au
Le 6 decembre
:t_t,
PIRREt
f
etaanta
ne, quand nos champs sant tement apses commence inoubliable audience ern:nine'
d'un programdEvastes lit, cafeiers damn. r execution
les a me de choix compose de le.Laissons pour cernpte l'ho
qu'on
volt
in
nficesaite,
specisuo, do prierea,
INDEPENDANCE
Agri
Loterie de
d' allocu- possible juge Dumas Pierre. an
vantages d'une Banque
d.invocation,
Direeeelon . Uss Comite
Tebibliques
petite
taquinerie touchant
i
?Etat Haitien
eple? Favoriser rAgriculture b on, de lectures
Franck J. SEP APHIN
et Its industsies locales en fait& per lea Pasteur. Alain lection ou is nomination
Gerard Pespcnsable
Avis
13-. de l'EgVse
ant agricultcurs Rocoart, B Wealoyenne,
de notre maison.
Rene S. BENJAMIN
La Direction de la Loterie fournissent
des
ga
Mt..lhodifte
solvables. qui offient
Marc, de rEglise Faisont-le de franc coeur.
Redacteur en Chef
del Etat Heitien s'empresse
capitaux pour Baptiste,.
Uendroit de cc pondere juge
it.Essgelei;edeArricVaainneP?Mte:0;
la
ranties,
d'utiles
Mine
Therese G. PETIT
public
que
d'annoncer au
leurs methodes de de
la place
&instruction qui
Administratsice
r_piecopale lEgPi.je
Ise
mute en "me ' de Billets ameliorerdEvelopper eel memes
dun autre nous aurea nal
du 190e Tirage (28 itcembre culture, et ouvrir de non Pei 1), de Alamo Depestre
Mi ne sur la sellette correction
ail
mercredi
industries
Imprknerie
l'Eglise
teus e(' Bernard, de
1954) est fixee
testes, Les cultivar
thochste et du Dr Jean Pres nelle.
"L'Action"
ler dkeenbre en cours e par velles
de
la
Ban
doivent teouver dans
aoir rnembre do Comite de C e endant . p isqu"I nous 73tue des Fronts Forts
matte
tit de 8 .cures du
Agricole le etedit dont ils aguse Methodiste. Le see d emande de dire cc que none
reclamis
par
que
,Les Billets ion
mon de circonsrance fut aurions fait 1 sa place, nous Le numero
seront mat besoin pour se maintenirproncnce
par le Pasteur H.
les clients habituels 3_des et exploiter suns tents.
faire comprendre
irnbus Ormonde Mc Connell, B. A. tenonsdans none jugeote nous
ms en ventele ven tredi
Cest
sincerement
chairman.
De
beaux
chants
que.
nous
8 heures du rnatin
p ar un croytons le pr esment de 1 au
de ees sentiments.annueCouver fu rne t executeesforme
----"-""'""m
LA DIRECTIC" no venous
des ees====amme
n
demader
choeur mixte
le
26
agh
°
rnebres
de
la
jeunesse
de
Ne
Port-au-Prince,
President
m
cement
ne
se et les elevEs de i'E
vembre 1954
sss
t
09 50
Ve
h. La co L a cigare te
cole du dimancrllecte frit fr,ite par un gm's.
SPISNDIDb
Ise ae fillettes gracieuse- s'impose depuis phis de 25 ans par sa
anent mines dans un tidifor oualite incomparable, mvariable, ses tabacs.
la cir21L.
me combine pour
Grand' Rue
c'est
dans gelectionnes, par son arOme et on gait
SlidANCHAI
R
dES
cOnstanCe.
Et
nature% nentaumo 1, acau
cette atmosphere d°
Le fin gourmetest le Restaurant exquis.
n d'amour el de bertedictiooines:Agents
Mets exquis, de a regul.ate
TAURANT varie, de
Distributeurs:
du
sympathique et cordial
REF:Se CITE d
qt.
est
son menu
de Pacae
ternps
ces
lle
e
eii
'
de son service. Ce
cendres
,arr..ange
Co.
etate eyen.
des pri x vratment gltie Wethodis Weslit
prox.;cy et, vie est i,eve,
a toutcausepar
le coat de la
ne. tin ban pour le hey.
TELEPHONES
Chaighal Restaurant
cil
bl
raisonnaes.
Cecin'est pas un6 reclame, mats -ti
sixnple remarque.
Mc Connell.
ASSISTANT
Joseph Nadal et
irection: 3489 et 223.:
BI-HEI3D.OMADAIRE
!ere Armee No 19
PORT-AU-PRINCE
le 6 Decembre
HAITI
jeudi 9 Decembre
campagne electorate en province
adoption de la Cons
N3U3 avans icrit quelques au-Phase
de ces bureaus &inscription
stitution de 1950, qui nous re articles qui ont tous route
Certes, it noise R bien ete eat signele dans les meetings
git depuis, cette date da 6 de Mr la ceateegne electorate se signale. au cons des inscrip- tenus quotidiennement par
sae re coi rappelle celle de develappsnt
Is capitate., tions, certains faits qui. roams un candidat I la deputation
da Dicauverte en 1492. de 11. pence clean une matiere pa- consicieres comma des ma- pour le premiere cireonscriple dant nem pertageons le sou reille, en raison mime de no noeuvres,sominherents I une tion.
verainete eat classee parmi lea tre neutralite deciaree. noise entreprise de cc genre. sunOe oeut dove se servir
t.getts Netionales dent la dite no pouvions avoir quo l'ettitu toat quand ils aunt impute. de la formate suivante pour
Constitution donne la list. de d'ue observatsur qui enre blee aux ceadiitts einemene:s resumer la situation- our be
Par tine heureuse coincide gistre tee faits, lee faits contra eei no se font pilot scrupule front electoral de Port-au.
sue elle a Et& ennui, colic de ICe ou ceatrolables,tout ea cc try recourir.
Prince: Bien de neuveau ou
4.a prestation de sere:tante la lat-nt lea censtatations faites
A la teethe-, aucune prates de saillant I signaler.
sant.ns armee 1950, de S.E. le
Jesqu'ici, nous no croyons tation, I no:re connaissance, C'est du moms la formule
resident Paul E. Msgloire, pas avair I ajouter grand n'a ete eleeee
coatre quo rapparence reenact d'adop
0.1u
Is Premiere Megistratu chose a cc qui a ete. dejk lea traveue desjasqfici
differents
his ter.
("re do !Etat, le 8 octebre qui icrit ii sun to develoePement reaux denscription de la capi
aleasiMea
quesEdeit.
de cute eameagne Ilectorale sale. Et, UOUI rapporte.t-on,
Quid
de
Is situation decks
Comae depuis cette preeta dens lea timitee des differen tout ce qui no serait pas etric rate en province?
ionide serment, cette date tee circonscriptiens de Fort. temeat
regulier dons certain.
Voir suite page 4
sda 6 Dicembre a ete l'occaiitye
-salon de nombreuses manifesto
eions I l'endroit du Chef de
sle. Nation et &inaugurations
1954
Ad multos arms.
Le 6 decernbre mama
un anoiversaire cher I nearer
meison, celui de notre fervent collaborateuvaet &react.
anal Me Perceval ThoPer.
En (Nett d'une longue et
considerable &[email protected] detner
gie intellectuelle, qu'alimenteempressonamous de le dire
me reesie volonte de fer dans
Is recierche et Pfitatage des
vieriters. de toutes bee verities,
Me Tboby continue I poster
en lui une verdeur. gel avec
ritonnement qu'elle provoquea
eat de nature it disarmer kw
plus tavmmbles ou les plus
opiniatres, autant gull en ina
pose par son ernpressement
et sa loyaute au service de la
bonne cause.
A cette heureuse occasion.
nous joignons lea penes lea
Samedi soir, par tine bed papas des Caves de cot eta nant face I la grande cour, le plus sinceres an volumineun
En I honieur du Tres Rev. pere Griffin
cde sea nombreuses realisations
sAu service de la collectivite. mote reception(6 1 8) l'Asso blissement I participer I cette jets= Pristident des Anciens bouquet de vows 'adresses
Notons parmi ces realise elation des Anciens Waves de fete.
Elives, Monsieur Antoine Du l'honorable Me Thoby.
talons:
Nosmale Rurale, St Martial fetait au College En effet. inelgr les incon fort. tousles applaudissements
Tirection de hastatue &Hen merne be Tres Rev.Pere Fran venients causes par la pluie nourris de !Insistences Weak edse.e.eee&Aeee-...e.ee.eeedt
eri Christophe, le Centre de cia Griffin. Superieur General qui avait dare jusque fort son entrée avec le Tres Rev.
Iltehabilitation de Freres, les' des Peres du St &glade pas tard dans Nines midi, tous Pere Griffin, suivis de buns
lee papas repondaient I to car Exc. Monseigneur be Nonce
40 nouvelles constructions de sage en Haiti.
A cette occasion. le Rev, diale invitation. Et. vers
aft Cite Magloire No 2, etc...
Apostetique et Monseigneur
Li 8 ctecembre, Wielle Marie
Nom aussi, no ss neus fai Pere Grierenberger,Superieur 6 hres 30, alors gulls etaient Remy Augustin encadrant Yvrose Drice
ons un devoir patrioteque. I du Seminaire avait, au nom tom déjà **nail tout au long
l'anniversaire de set nab.
l'Amicale, invite tous les des galleries des classes don
'occasion de cc quatrieme anvol r suite page 3
sauce:
Anniversaires
f etait
eniversaire de la prise du pou.
saoir par l'actuel Chef d'Etat
da formuler pour lut
des
evoeux, pour que, ayaet I l'es
anit le sensede sea devoirs vie
-.I.vie de la Collectivite, ii s'en
'age dans la vole d'une
En marge de attains Redresserrents
applicables au Plan Financier
du Secretaire d'Etat Clement JUMELLE
Notre lui presentons not
vacua
fete.
d'heureuse
sincares
XOX
Le 8 egalernent, un autre ami de notre maisurt
par Lcuis DIOCENE THEABD ancien Directeur de l'Ecole de Commerce des Cayes. JOSEPH MAROLLLIJIsalon fructueuss pour cette col
question du taut son anniversavre.,
Dana uric eerie &articles vans esabsi.avec preuves tech
A JO NI 4iRCELLUS noue;
reaspire elle qui seront publiestres prochai niqueai l'appueque le Projet re l'importante
&age
de
Liquidite
du Rata offrons tous nos bone
-terneme qu'a eengager resolu ement dans lea colonnee de Plan Financier presente
eoeux, et disens aussi act
meant dans to vole democrati d'un de nos interments con aux Chembres Legislativee part de convertibilite des multos
annos.
Suite
de
la
page
3
mar.
freres de la Capitate, nous a par le ecsetaire &Etat Du
eerie jumetle. tors de /a der
mBEAlt,
gee
FLA
niere session, rertferme certai
nos defectuosites dont il fau
drait Seim des redrenements
En lisant...
leinfini let
Le Docteur Andre Schlem ter at corriger
Un ch6mage chronique s'a Etat de chose dont lee come
necessai-es pour que le Gots Mei. disciple du Dr. Paul experiences at lea refit/done
vete:einem puisse envisage-a-- Carton, nous emit indique de toes uses cunfrerese.
Le Dr Tawnier sentserea
d'entreprendre son program dons tine !late de Hynes a lire.
me de relevement isconotati- dour livres per le Docteur
(Vats suite Dag* 41
que, et avoir ainsi lea mo. Paul Tournier:
yens de souleger le peuple
Midecine de la Personne
par l'organutat;en des travaux
-etm joug e`conomique injuste
veer Sotto epee c
Bible et Medecine.
publics proluctifs et rouver
tysanntque pese sun In po.
Nous avions neglige sure
tura d'importants chantiers.
.pulation. Depuis quo see inlongtemps
de suivre son con
Necrologie
Le Secretaire d'Ftat des
-Zuences existent, elite neont
Touse La pan/Asian de
Naos nregistrons avec Financer, datrael'etaboration sail. 11 y a dour ou trois mois
Tien fait ou si peu dans
de cola, nous &vow In MEDE Port au-Prince - ar ticulieree
infiniment
de
regret
le
dide
son
Kan.
dm
pas
conside
le stens des
CINE DE LA PERSONNE meat celle de la Lent Nord
cat survenu jaudi *liar de
--desTess communaute
Fell% Lavelanot.
et nous avant via quo reelle- de fa ville se rep et de voile.
l'epanouitseaeent de la iteess
ii fut clirecteur du jour Mme Lyse Alexandre ment ce byre merite le laconi cette
fois.ci, commencer let
nal
si
Le
Peupla"
le. Au contraire, dies mat etLundi 6 dEcembre Mme quo commentaire du Dr. travaux de montage du marSas funerailles ont
ed au detriment ninon l'a
che metallieve de
to Goias
thentees le lendemain 5. In Lyie Alexandre nous era reve Schlemmer: excercrt.
neantissement de la rue de Nate York. Son absen
Co:nme ratatt.tu be dtt
Cathedraleavec
le
concours
des
Bcsnales.
Ca
coup
de pia
time presente, au deteeesese.
nombreuse assistan- cc aurait ceuse un- pietie pro mem,: dens In preface ats the et Lein des plus beets(
mutt de l'igeoranze et de t
ce de parents at d'amis, hunk dons biett des coeurs. la trobseeme
erre to PrEsid-nt Megioire
A tous ceux qua co Independence se rejouit du de son
nit donne dote see -nombseu
deuil
affecte,
particulietreElks tendent en depit des
'same contre to monde hai- quences semblent visor
'tiers et repand la terreur dons tenir dans Poisivete et la
les families, telle uric peste misere lea jeunes elements.
-destructive. En Wet. il eat Les tortures materielles et
glue quo wait Depuis long- morales qui on resultent, trou
'letups, faut le reconnoitre, blent profondement l'existen
Parking!
Parking!
inter:
edition
ouvrage:
innraertalite.
ment I ea veuve at sea ena ; es a r e nt s ou fants,
Nous offrons l'expres
Teets de as e
etts e suns, &ion firt1U61
de nos condoa comelier les bases d'en
forts
retour au pays dune fidele eCe livre n'ett qu'un recueil see reall.eticnr. En diet. to
'ectrice et profite de la di. d'experiencee et de rEfiraions construe
c Marche nee
constanee pour lui pthentter
sea 7,tun ,mus rennet 55.
d.,! in pratique coma° dare Cs' Pr-e t. 1trr
te et. toe pourraient comple
vrar suitp page 1
2
2EPICNDANCIII
vers la Presse lialtienne
grandes lignes ee la /NAM? ,lea planteure cee son voisinee
e dernenent comma des dant comma toujoura, II
no go du geste eccompli
,
cilablee pear ?assurer .a aura des surprises agree- gee de redresser/en:L.
zonf ietce des elect eurs. Cer bleu. Des dupenrs et des del ratique envisages jra le Gen leur favour.
New:tent pour combattro lea
tains eparlernentaires de In pen.,
La campaigns electorale desastrene effete du Cydernierelegisleture se preixrx
f-eevreusement. clone Hazel, en venant en
7 h. sentent encore dewiest leurs vantinue
tira ge
extr a ca "e
eineirc
-de la Loterre
e
Decembre
r \ntettex man aide aux paysans. Cette ai
du reit- eiira lieu IP 'ar mandats, reeus en tram- Bientot
Le pasteur Andre G,
extreereineire de
dateires jurertent de main de consistera en cutine ten Roth, ant it, Directeur de
, Went toute Nur cotes'
"e''e
autenir
lea
droits
\du
peuple
=tenets,
nourritere.
Des In Miss or ecivintiste en
ne Vertibreer, car Hs
ne/e
Haiti";
nresI rtztt
I nt:
la planteurs qui se trouvaient Haiti e* erte:en dlfué du
DEL Y
IY
rale et neglege de trot,ee de rester fideles
to
-mut;
presents,
ont
etc
autormee
Comae Internationel de le
M1 LL IC-7"4's 2CMG° g°"T re fee:on leurs devons. us Constitution, cc
dir. le 20 Gres lot: Tn by aMnt cub le rent-etre tution dent l'un a des gran I donne: leur opieion. Ft Croix-Rouge. act tad:et:nett
tous ant eprouve un
de I upend des cenqueter au ert ett
it Washington, a envoys an
4,,F rn.ill,' ,70,GC0) 1,e' 3le,enle cette maxime
la fern went de satirfecte n de President urt cheque de
''''" "it yin" 1131/c* e2CAelue de Nemours": "Pas de de voir inaugure po r nouvelle
voir l'empreeserneet que le 100 do:lare reprise:nevi ea.
at etre ruttittele ?e lets ire voirstsens clreita, yr s to me haitienne mai
Gouvernement a mis pour contribution
tereerantie LP bn'et C.
droit, ears eetniree. Hs nee destInee.
personnel],
zornous ii cretre gour- leen pas penile pent. in e "Le Na expel", 23 novena lee secourir.
Christitu pour saulager lee erineres
Alcindor declare quo ran des stnletres.
aeer le censpen se vend qua- que ge peep a n'oublie ja bye 1954,
voyage n'etait plus necessai
tan'. goundes.
maise ECertes, on pout un
"Le Nouvelliste" du 272
qicolas re at a prornis d'inttruire novembre
1954.
La Dieection de let Lola momiCint tromper sa bonne
Le
Mole
St-I
r'. qui 3 travaille k la re n fel ;niernige:he
,,
qu'ilderneu
t
dee une Instituticn de cen re le loelli 'pitpensatt:ur des a ere encore ravage
fiance entries/ eine els Tina epode gee definitives.
La villa du M ,da Se. Ni
10 Fetrecrd ieefre de la Ie. nea -arOpagne
,,
electorate colas qui, de la deco averte
lefts) soit le Creet.Fvent bat fOrl piein. A cet egard, i nos jours, It: este plusiours
qui fait IA nr bleese dt3 gran..
nit!. de ta lire page
qui eloturera Penney 1054. la core\r bution eel fen-ante fois saccagia vista entre
5
.
Ce tirage ciotteere lieu, A haitiennes qui hrignent la terriblexnent frappie ps r le ce de la eguneste en prenant des entre Ow, une indEpeu
ame graucle martirestation magiseraeure II oirrounate dernier cyclone.
le !ens dune tragileie abet' dance Econcmique fondte sur 1
qui sera une wait\ fete de eeeBe pee 1 1,04- eitimer.
La Mole &est I preseet donut to plus toueent au sui raLoht-an
des
privileger A
fin d'ennee.
Nous avans cu Sane canter qu'un amas de relines. De cide du dEsespoir. Dtrs 1.1 vve e x c es a i f s. tette est k
Nous sommes a,or,s et saticn avec Mire Leonia Coi truite par le tenet, e incen tout s'enchaine et lea Lew. r,s si g n i I I ca t i o n
denate
dill certeins cue le nieee con Medical, Mlle L) 15 die de 1847e betdevers ee L
-In n- t Iti ti e La Cause fondamentale
'lion tie In Laterle v eussira Jeanty et Mi me Simon Des par le trecablement de ter- eon got, mal ere, . r,......
I crier /*atmosphere tied- varieuv, trois elements re- re du 23 seeterabre 1887 rinfluence des vieillet rcutines de Doty. ,;osition eat rutitu.
,fie vu oue trattelnetitine n rnarqnable qui, par leue sn avec un biles-, de cent sone- jusqu'l cc qu'errive, -ticu:16 de inquelifish Are catEgc
emend el-teq e jeur nelit pia ede preparation. ieur ,,,, ante maisons rerrearsees ment, le moment fiat e to ric d'hotor,,t1 ui veut
tout
eel des plus importantee liars
, des realites. et leer courtoi
' amok
vile qu, avant twis sort, pour lour delivrev te.
m 4 luxe et ea forprix
les $ctivites de non .;eeeeteeee se lent reellernent hen- cette
ces
;dessort
te,
evait
forte
Alone pour etre conetteeree near 1 In femme heitienne. ment sourfee .'e Otis formi La jeunesse haitienne a ern tune cur la nv`FCre qui ago&
comma ",r5 e teeter tble sour- Choisies par les Met:e'er-es ciable eiiele tie notrt, histoi fronte et confronte crime,' sur cette term d'Haiti bier at0 wife du sancde tous.
'' d.eseez-1(. la rta 'ant ea? de Is Lieue Feminine e'Ac re (1808-181C, n'a 3arrasis be bien des embarras
tome ietane am elloestl°" tion Socialite ellee ont offi neficie ti'" plan On recoils notniques caught per le ,, g /nisei, les cOnditions de vie,
ou d'L A renvereereent favo ciellement lance lour ezzodi truction.
de cettesorte d'escievage c....e de la generation
Tab/a d'une eituation eco., dature et se propaset
n k
Ces PL.,5 4: les held- paternalisme tient lieu de ye poleett-ellte pas tinactuelle lie
c\ nomigne
probleme
Commu
/*Administration
elk. , tre"te, par le vio
porde:, dee !cur. He eat accablEe d.: tru Ii ertendemmt de plus d'uraOn
Peuerait lee rep- nd< de Port-au-Prince d'i- lence
i.
tants,et
Are ccnnete ee Pimpott n dentisifier leur action socia dernients epectuv e. ea de. cis, de poignantes doulters N'est.ce
tine wig:rite qua
tee reene de Is Loterle qua lie dons ,le domaine de la mandent avec ranaiese s'ilo puce qu'elle est instnsibic- tette vie d'opprobe
et de de
ei pour t3n moment; elle ve protection de l'enfance et doivent abanclanner La vilie menenjetee on
pot.vait dile, gradeticn- f.e chernage et d'u
visit kienseendre ree aotiv4 des vieillards. But noble I transforrree en desert, ou pleot.- _,_s.4.
,
pair:se lie!, d a L. t sure? Qt-e! at le nalcera qui
tea. En dehors eop naoyens tons les points de vuel Cer re ister 1 rativereite
nu'el e offre I certains de tea, il no saurait en etre forts de Pespoir que la sol Naito tnouvetnentE 0.ne tx4: vielich a I; r_i'livrat de tette Altai
canner hermetement leur aulrement car en chacune licituae, toute patermelle. tence sets :wades:man.
ne d'emprear'en. cl'Epouvante
vie, elle re elege noz:nre de des Femmes de notre pays, du President M agtoire y Comtne la faux renverst its et d hort-11 it lui
octroye,
**milks nicessiteesece; mu il y a d'abord une mere.
trouvera une solution satis epis, elle eat abattue Rien son incie, c.t.-ence tociale?
Et
tient remlart l',...1.4V"tilt 10..
II eat heureux de In cons femente.
niales et: apporte un eon- tituticn en vigueur nit pre Si quelques officials reont deg plus dramatique qua son si l'ineerendsnce de rmen
\enure appreciable I beau- vu, comma dens les centres
f I Ell e eat mishablemont n'est que l'heureux ,s..,1_pas,
an cette malheureuse sort
Intnese &trances du monde, In pro circonstance montri beau- re oulEe dens lee liens mat- du travoil honnete tt orgarti
,
coup
("Innen"
yenta mais putt Le:tunes. motion du esl.. _ dit foible. coup d'enthousialme e Pen sains at in Capitate comme cu 5E, il n'y a point d'indEpel.
La Loterie qui peut se fi eeeest une lactine qui uteri- droit du 11461e,
habi- fumiet. Elk promene rue a. dance, paisqu'it n'y a point
lieiter d'avoir atteint son tait d'etre comblee: notee tants mat apprecielea
le
but et un but doe pl.'
" ne- pays, mittux qu'aucun au- de l'Eveque de Port do- bords et dans lea career des ml de travail. Cleat, an a&lee travaille I means sur tre, a vu naitre Ides fern Paix, to venere Mgr Albert n!steres ses hut:beaux de sou yent lee r.oyent nEcesraites
tea aetaintes La yeux es ends fortes, courageuses let Guiot et la celerite avecla- pirs et de dans. Lest du se In production, en se =Elan
eases Indiffereate ' ' dent d'un devouernent i toute quelle Is Gouverrternent en count qutelle rectamel C'ett des effaires al de toutes lea a_
nous felicitors 1. Dit acteur epreuve, telles une Claire- voya des secours aux ainis- rorganisation et le partage ju faires du pep, eta par l
Franck Leger: 'ra et not ey Heureuse,une Henrietta Ste tat:.
du travail riddle de- moyen du travail qu'elle pew:
rtatnIque Assietent AF, Zile Marc, une Marie-Jeanne.
"La Jour" du 29 novem- dicieux
Lmantle!
Elle
nest pas Em;-.,..__nspirer
I de lendemsins qtkden Haire.
Et
non
bra
/954.
Nous en passons.
rd l Elie eat humainet Per con chantent.
"Le Nor ;tenet e" di'" des ntoindres. 'C'est pciurinevembre 1951
quoi TIOUSaprenons plaisir
Deux import ,,,*-3 sEquent, elk aspire Ila vertu Jadin CHARLESTON
Flambeau
,
!
pas
bca
1 entendre, outes les foie
.
,
Le voyage du Pre que nous en avons l'oppor reunionsa Motel de
tuniti, CO refrain savou- Ville de Jacrnel.
dent Magth it
roux qui traduit en plemtu
4IMOMMIN11111011Mal.lel, Allaww..011.2S
Cigarette Splendid
La
Dans Papres midi du
de ll'immense satisfaction
samedi 20 et du diraanche
-en de la femme haitienne
s impose depuis plus de 2.F ens par s
du Poccasion de son emanci 21 novambre en coure, qualite incoparable,
'voyage a u x Etc., .
rn
invariable,
deux reunions ont cu lieu
bl ses ta13EiC
pation:
Chef de rEtat, tin t.r: . k
i
1'S.-.-1
de
Ville
de
Jacse
-1
'
ectionnes,
par
ton
arotre
e
t un gait
debout,
femme
d
,p loitieur5 men bres
-ete.. pro- quis.
haitienne
me
La
premiere
a
'xiscni pour fairc les prEp_ ai lrne
'u quoit...
par MM. Christian
Agents dixtributeur:
d'accueil. D'ItrTe3 le pro
-"rons quo edvinn voquee
Alcindor at Georges SiinurU.S.A..
A roccasion oo
tocole etabli, te Pie:ideal Ma
ee
Courons y deposer sans We, et avelt pour but de
egloire sera aux Etatwi_ois It pour mitre bulletin, notre choisir parrni les planteurs
de fiaue-bananes, trois per
23 janvier. stjc,erre-- -e bulletin vengeur"
TELEPHONES:
Aussi, nous sonhaitons sonnalites qui devaient se
niemeine New ?,;LWas de tout
DIRECTIONS: 3489 et 2238
coeur
qua
sea
derendre
aupres
du
President
lington
eseaseenseanneraraserwiesateer entee
marches aboutiseent I des de la Republique lui presen
Le prisident
conclusions heureuses. p ter lea doleanees poem la re
niciels
Ibtique et so suite..
La campagne electoral° valorisation de !cur Warne
voyagero- t travut 5 -ys bat son plein. Cleat /Pins Cons detrtaites par Pinonda
Grand Rue 128, -Phone 2324
des promesses sir ce tionr Ce cheix tut parte sur
-aim de vititer les 1 1.4 -.tn.
OUS
trouverez : sac d'ecole en ceinsou
at
res. Mais nisei des deulnu MM. Christian Alcindor,
_gent pour fillettes, gargoenets etlierssoueitire
et id r nets:cm tette
'tres
- I
adul.te_
cabotinages
verbs
Georges
Sejourne
it
Leon
Soldiers
Claston
g
Fortune. Etoreen men
..r
La
politicien. Cl et 11 teorgani Laot he. Maim aucune do
hommes. on / gales
ecordia,
Ire 1954I
sent des meetings, yenta to no fur p reeerite peer le bottts peer garconnets, 1 trzoeture
eclair 4 1 36 ponce
bles polemiques verbales depart de cette delegatecn. seckets Galatex, Chemieee etrergeree
?Teen Craven,
cocas
La deuxiern e
rirn CI'LL'ISfttf 5, A;CLCbC re. I ateEIFLF 4. ceeterrs,
Re, qui
rnli.
serine decrocher
rre itait formee de fencticnrai Ies, Culottes 36 1 44. rcurerr 7crt ,. at tut] t33
cheints. Au fait,cela rem rite sus ler,ntencr
l'..1 bein,
1pt!n grercere du Listriet. M. Chapeaux dc 'nine et t c 1 enisrsr ..t.t
pc.v In anon :Lade do
ennalcre t
Firry.. 7 ::p,'c
0 0,111Ilt ncr., z
CP
L' eJlr 3 males en cacretcl .- c 7,-, , ,L., Lt tacks e,
eel z . c 1.- I f " p4 r
e e rten Ch: r; t :
Atie
d'herrette
et
ren -,r`rc 0 lc
f:GI. jr.pe-e E Ne .:\
La Cainpogne
e le
',Letn etle
;.-rrspectiVez.
lte
Joseph NADAL et Co.
d'ute
parfois
Chez Hermann Gautier
tont
Phalange.2'. C'4-
La Camra
Eleeci(
mdu
Bout
k
at non eener.Lcs
titn.
Tv.;s2 pee r cur c.
lar: cb !
Ltet t,
,27r
_IPMCE
I.
;i
i
page 3
Its palms LAIICO Iktvez les Ileissous gaZeuSes
LAIICO
En marge de certaans Parking L.
*currier en circulation, bien chiffrees A l'Actif du Bilan
jours d'apres le Biters de la e
d.
clue toutes les Benques
de la B NR
. .H.
1 e s in B RH
31 Mai 1954, quartier _ a S a rse et pro
mission went toujours tem: vestir dans l'achat des Ti nous avons determine le duire no ettet beureux sur le comae tine vreie gare, aura
d'un nouvel Em- montant des valeurs chif- peuple qui maniteste encore des rangees pouncam;ons, poicompte. cane l'ernisson de tree B
'e nom de cheque vile
leurs billets, duepatentiel de prunt Interieur. ce serait frees dens la Situp
de sa joie et eon contentemect taut
creleiti et clecongestionp ra,
Institut d'E- notre Institut d mission
liquidite. non seulement des missio n dans l'impossibili
pour
l'exution
cl*un pare il
et dont nous ,donnons lee projet,
seas aucun doute lee err s at
eveleurs de nanissemeete qui te de repondre aux &man totaux ci-dess
d
_es zaagasi s e la
garantissent Is convertibilite des de rernboursernent des
De
notre
cot
Montant
e,
tout
e
des Dis ponibili
l en
en outre, ii prevd
la
d'une circulation fiduciaire "Exigibilites -enumerees tee et Valeurs realisables _ conrageant dans cette entre- vile.
lace de
P '
u rneme Bilan ,
is qui 1 tont
echangeable en leurs guich,ts, hers eneme
75,941.149,60
tense
Is
commies:a'
n
qu' elle aurait en Montant des
d;molis clans ie vat
anis encore des aDiaporibili caisse le montant
e qui (/ la chance seretner.e.
noneelleit
represen Exi ibilitei G. 69.139.500 , Cornmunat
amage du inarehe par k I vi
d
e
tatif
tea.' pouvant couvrir le remene icier de l'aventsge cc
des valeurs realiseg
urberisme.
Isorann de Ro dus
boursement des autres Exigi hies" a court term. qui F
de voir executer on pereil pro
D sons easel que la Do
lament
6 . 801 . 348 63 jet pendant so estion,
bilites chiffr ees au Passif de constituent des provisions d s la
nous no de Port-au-Pr
de liquidite.
B.N.RH. au 31 Mai ne manquons pas
tee pourtir
laws Mans .
de lui de- profiler de rcsecurion
Cette assertion &conic 1955
de ce
Les eValeurs Immobilises' mathemetiquernent de ce
Von comprend done fa mender de pens r aussi a une travails po,..r s'sigrandir
e
tels par cadmic :es 'Place- qua le Foncldde Roulemenst cilement qua si Pon prsie clam interessante de laborieux
avrc la Comps
meats" at les "Investisse de la B.N.R.H. au 31 Mai vast cinq millions de dol. citoyens quo torment lea s'arravgeent
n-1 cent he de
merits" clans des Emprunts 1 1954 (salon to dernier Bull.!!'''''s soit vingt-cinq mil- chauffeurs de combos !outdo vie Mac Dod
placement de see gores
tin parte a la date oil nous !ions de urdes sur les Dia reliant In Capitate
long to me. ne doivent
aux villas restrecne.norci
crivona) no peut-iltre chif ponibilitgoes de la B.N.R.H.
i
.
la vile.
etre envisages.
poor etre fee , apres couverture priori pour es invastir dens pa- Ae
- ' s province, En effet, on c'est-a-cire, peesde
des champs
diccord avec lee urincipes de sionnatie des Depots a vue chat des Titres d'un Eire pout profiter de l'execution de tire La Douane,
an lieu
Is technique des Banques cl'E at Engagements 1 court ter prunt Inteiieur a long terme; de cc beau projet pour cons de se trouver
eventudlement
mission at In necessite de me qu'a un solde realise il en resuterait one balacce truire dens le voisinage du
dans hi necessite de 'ouer des
hie de liquidite de six mil- ne germ
' du potential de liqui Ir-erch6 on Perking
maintenir is liquidite des eve 1.
meeble
,t'
n huit cent sin
:Iota elm
o
dite
gut
!curs de nentissernent,-comme trois cent quarante matu
se
presenteraitcmc
garer
200
1
300
ca
ions gees da' aims, ellapr( -tera
-hit
der
lourds, Ce parking qui sera
pouvant constituer la gem: g o u r d a s 63100 1gdes. me suit:
rnodifications a Is v.eille geme
Fonda de
tie d'une monrale fiduciaire 6.801.358 63 cts.) pouvant
ce'elle Utilisera pour tntrepo
repyesenter he montant du Roulenoent gdes 6.801,348,63
convertissable
vue.
car
lea merchandises qui soot
'Surplus"
et
des
"Reser
engagEe
11 eat peurtant prevu dens
Cette affirmation re ,lansValeur
EN L'HONNEUR... souvent exporees out intern
rachat
des
le -Plan Financqi C'Ece rt veR".
, ite du caicul quo nous ahe Sectetaire &Etat des Rein peries.
E
JUNIELLE'' qtu denx
,r.s fait en conformite de Titres del'mprnnt
Pe--s Port.au IT:ince , per
lererieur gdes 25.000.000.0 ; tions Exterieures
-ule:
lions de dollars, sci(t dix n.li . forn
dr. son visage triste at !amen
e:
v
era
h res.
lee
7
Mon
F.R = D plus RE
lions de gourdes, eercut prfle
Delance Negat. 18.198.651.37
leek at clone rre aux a nal
0' es t- a-dire:
ves stir lea -valeurs liqeides"
Le remboursernent d s Ex misieur Antoint_ro
\ P .r t le gars gee arriveist par avion at
Fonds
de
Roulernent
=
PA'
e4ar
un
miiDiafor\ilfique
de nantissement de notre cir ponibilite plus Valeurs Rea bilites enumeries au Passif de
par bateau une co.:lieure no
discours
'tout einereint
culatioie fiduciaire, pour etre lisablesExigibilites
la B.N.R.H. It no pourrait ',auto
peensee, phi/oro hi de pressieu des haitiens.
P
affectes l'achat des Titres Le lecteur pourra d'ail- done plus etre fait
g
.
presen
A du nouvel Emprunt Inte leurs dans notre prccham taticn et pareilte occurrence rernercia, an now du College
e Parents es e.eves, It
n em en perspective.
article, coraroler l'enunie derservirait notre Politique
Rev.
Pare
Hon
et
Pagencement
des
pour
I
honneur
INutPENDANCE
de
gourde dont le syste; rdaonnees que nous reprodui de Credit bancaire et de rele
se visite, scull g ne lea g ran
me d e 1 eta1 on de change eons et qui
vont reoresenta v.ment ,de notre economie.
D:rection . len Conite
est appuye our le dollar art fives des valeurs portees au. lieu de faciliter l'investis cies realisations de ccs bone
Pete,
en
Han& J. SERAPHIN
Haiti,
realisatiovs
pourtent convertisseble. a au Biles, de la B.N.R.H.
eement de capitaux Etrangers
qui soot dues rappeile Mon
Gerent Peeronseble
presentation, en monnaie lega On pourra ouselP en rnarneoou nationaux chez nous:
exactitude II eat clone de toute nem sieur Dufort au devouement
It cles Etats-Unis. Comment
Rene S. BENJAMIN
dom notrerif
e demonstration. site quo le
et
l'a ma bit it d
concevoir
qu'elle i,ourrait L'invertissennent
alien Financier de ces ii
de cinq
Redacteur en Chef
Grands
Chretiens.
conserver le meme degre de Ii millions de dollars: dans Clement Jumelles subsisse
quidite du Rapport 7cle con ratchet des Titves B d'un certaina redressemeots dans L.orateur profits de cet.
Mree Therese G. PETIT
te occasion
vortibilite, quand tine plus nouvel Froprunt Interieur les applications k....que.
/), opportune pour de
Administratrice
grand. partie d es *. va eurs determinerait ue
er au S uperieur General,
n balance s'il taut e'en rappor ter a tine
.N...
. pour
au
mettre notre
ection
b97
I
juociu'd
v
"
c,F
ei
Notre
teps vier
Umand
liquid., de vnantissemente negative du potential de
'encore one bonne douzaine
strait investie dans l'achat quidit6 de l'Actif de la B. declarati on faite precedempretrese, ce 001St le pays
des titres d'un nouvel Em N,R.H. comparativement meat par he Departemert des ue
ipr-------------- long ter- au remboursement des Exi Finances clans un Bulletin pu a si grend besoin,
L e Secreteire &Etat des Reim
ens,
gibilites figurant an Passif blie au paravant en ang a s. tions
De metne prelever ring, du Men.
Extec'eures.
pedant
cet
instrument
de
concrp
millions de dollars, soil
Solon notre celcial qui ion parcu iere ait ite elabo au nom du Gouvernernent,et
vino cinq millionsdo lour sere roproduit n nc2tre pro ,
cc talent de dinlonsate
ales sue Its -Disponibilitee chain. publication, ,et tou re :don les recommendations avec
caracter 1 e,
d'un expert etranger. Mali guile
itablit le s bienfaits de ca
c'ezt
peutetre
aussi
MIMES FEQU1EBE et Cis
de Dieu dams no
son des defectuosite quaenraiServiteurs
nous tre
Port-au-Prince, Hold
collectivite, et appvyt
avons
signalees
dans
cet
arti
Materiaux de Construction
la d emande de Mon-
elDe
1
ttil
qu'un Correspondent de
You.trouiferes chez Charles Feguieas et Cie des de,
New-York a adresse ate Jour
Poropse COULDS pour mcdrons privies, Miele In- nel elee Nouvelliatee l'impor
illtabiss et Gra:aides Irrigations; doe mote= Diesel tante information publiee dans
Willt! *nit& depuis 1870, des Machines Agrico- he numero du 6 octobre de
kb pour b'Rix. in Cab& la Coane et Sucre; des Ma- cette armee de notre diligent
gs-OWL South Bend comprenant : Tows. Per- Confrere et que nous repro
mese Bic= Linsinns.
44, Rue Boos
St 77, Rue (hrist:wee Callonsb
tpr,,
Alcool Alcool
--
ice
ore,Fere cticn
Admiestration
73, Ruedes Fronts-Forts, 73
Les manumits inheres ou
non ne sevont pas rendus;
ABONNEMENT
Pert-eu-Prince
Gdes 3.00
P.ovinc
s 3.0
sieur
Dufort aupres du reemsemememosimammes
Tres 122v, Pare Griffin.
Imprimerie
Au nom de la Coneregation
le Rev Pere Grienerberger
mercia Monsieur Dufort et
Tu.
le
de ."L'Action"
Rue des Front-Forts
No. 73
Secretaire &Etat des Relations
Exte,ieures de !tura felic to f.s_,`',1""'"4-Ac.-,
duisons cidessous:
'.41
'On dit qua les envoyes de Eons potties I l'adre"r dr; A LA LIBRAIRIE
ces
bons
Peres
pour
lee
Oslo
.
la Banque
Internationale
dont Haiti est Membre.et qui tions tent materiel/es guteel
Ste-Therese
etaient venue etucHer notre rituelles operees au grand tro.
fit de lei collectivite haitienne.
Rue des Miracles, No 138
situation economiqus at finan
dire; ne seraient pas tout a Et le Superieur du SEminaire ancienne maison Morpeau,
fait d'accord avec le Projet condure tout en:ft:leant Tr en face Montferrier Pierre
Vous trouverez teut on as
de REforrr? l'.1crietc,re elabo marquer que ces oeuvres
Voir suite page 4
Foumisseur Aupres des Hopiteux et Pharmacies Po r re per Nis' Moore"
tiers:trent, de livres classignets
in haute purete Scientifique.
Port.au.Prince le 30 octo
Guy Sejourne
Four nisseur
Fournisssur
oxo
bre 1954
Aupres des industries ,c cur sec Haut ten Louis DIGGENE THEARD
dement,
Ancien Directeur de 9.'Eco
exo
r,r
Guy Sejourne et W..aurice Vabre )
le de Commerce, es
Licenc:e au 1*,..I.f;:
tensent de
P-a1:-T? ce male,
LA BIERE HOLLANDABE
la meilIer,7e das
.5,
.
euroneannes
y
Ct12217
INDEPESDANCX
Le num BARBANCOURT- le nom sent suffit
La cautpa net 3. En lisant...
Oates
En l'honneur....
elate Yara
ve!ev touts notre conside
se au myselee profond de
awe e.r "ix tars rnii...
passibilite de remplir les for rhomme et de la vie. Ii dit
ratien i cea bons pretreat
pour terminates Is congregation du Simintire et de presses
mantes figales, vu le refus ca
lute lee tiw "era Pa*
II est certainement delii tegorique du juge et du gref;eat de s'avercturer stir oe ter- fier.
rein mouvant des compitie
Le telegramme est un do
tions elettoreles si ron ne 5e cument transmis par tin servi
taws en possession de ce public et doit retenir rat
faits cantreleit au de renaeigne tention de qui de droit, sussi
merits precis, sinon tie plain bleu qua du public.
tee dee interest:Es eux-memes.
L'attitude des "gents pre
Comme tout un chactin. poses 1.1 is bonne cnereb"ee
note sommee bien au courant operations electorates 1 Pestel
quil s'etsie fait melecin pour du St Esprit etc si chaleureu ter nos sincares compllite
meme le saigner
a faire et que l'on
Ce qui se degage de ia itch, beauceup
n'aura jamais tout fait ni asre de eon livre, c'eet ca gran see fait pour bien remplir cet
de sincerite, is sensibilite, sa Apostalat.
grande meralite en presence
Visiblement einu de cat
. sassistanceco et des
des malades:Csest tin medecin gragnrr
te
acen
de oationalite Saisse qUi fait
AVIS
des rumeurs olportees
amc aux circonfr
e
capitate
epres
ei la
lesnaeltes
-
des
exercer tine profession bienfai
f elicitee soot ph eat ments a l'Association Mfrott
&we
A,
Anclers
tElevesdontt
sante. De la son devouement, gement,
l 'empreinte naturelk
sa perseverance, son angois se
rate encore :LI' et u"jeuuirlil Priest'
Eamts. *
oe
les malades. pestolat, qu'il
Par jugement du 24 Jun
de
preuve d tin grand esprit d e a son adresse, le Tres Riev. 1954, lc Tribunal Civil
divorce
nest
' guire
culaires de r A u t o ri t 6 Supe atoeratique. II eat aussi un Pere Griffin, avec une ra- Poit.de-Paixaladmisle
.
tout n mat pan emu" Stir rieure. et elle ne tenxwigne pas, grand croyant: Sc croyance restsimplicite, qualite - d9 du sieur Carabaceres Guinan
ena Ix me Sam. tous-littenent ram
des roulettes dans certaines dans cette iocalite, en faveur
t -gcgi:id lettnlY"P:m
acee
looalites de Is province quint de la loyaute et de le sinceri ne se discute pas. Elle dom ine ret
et de Mme
le Stecre ra6 de IA. d'H
influence tom les instants mercia M onsieur Monsieur
i la question electorate: Nous te des etectians. Or, ces deux et
Mauridceege.
nee
Celianne
d'Etat
et
avonsmeaao ter des Gonaives conditions cont essentielle tit as sa vie. C'est en Tice it est take de leurs belles paro
En execution
tree original tout en ayant Dufort
eine communication anonyme la base du scrutin, et le. oft uric finesse et unt acuite de les elogieuses 1 son endroit cision, r. Official' de r Etat a
.
sur Is situation electorate eites
a l'androit de la Caner& vii de Hine a. le 6 Septeaw
mtrquent, la Ulnae eke jugement jamais prises en et
gation des Pares du St Es- bre 1954, prononce Is dissatu
qui s'y developpe. Pouvons. to rale d lent un leurre.
et prarnit de faire
A
nous serieusement utiliser des
ayant
propos de liberte et de Maw% qui dietingue nett& prit,
tout ce qui sit possi- tion des liens conjugauz
Ce
zenseignements de caractire loyaute des elections, void
lee
dits
epoux,
pour
envoyer
en
Hai
eziste
entre
ananyme cur des faits signs- ee qu'ecrivait notre confreee neent de Dr. Tournier. c'est ble
ti d'autres pretres des son
Port de Paix le 4 &Emus
les et ayant ueie certaine im Le Matine dans son article qu'il se tient toujours cur le
.1
retour c haz lui.
i
1954
plan de la alike quoiqu'
partake? Nous avow at un
Apr es ces &scours khan
Fernand ALCINDOR.,
elections du 9
entretien avec tin interesse de Inentletliel,!: 1955 - Candidatures ne per de jarnais de vue le di gas, la blare collier a Rot,
Avocat
C'est
los
nombreusee
tables
'gar
la
vie.
te
:spirituel
de
Leo line qui te trouvait i la
de
cuss
da
toujourt
nig&
par
lee
so
ins
porte
pourquoi
ceeitale sur le deraulement eeeee'eedale"'
demoiselles qui s'y
'
eLe,but evident du Chef ses malades 1 s'ouvrir. a se morrip
en la
des choice electorates dans Is
ces erennentt
de
r
Etat
act
de
manifester
confesser
lul.
La
confession
ma
tiers
Cite &Anemone. Mai, is ca
est son acme principale de lee deuces des invites.
enctire feriae de cet entre- sari souci de se mettre corn
ces guerison. On
Ca int une fete de fa' de flnstitut Francais'
pletement
a
recut
de
taut itonne
tien tie nous autorisait pa, a
-----enne
est
Ls Mardis
firent
i.
et de constater mille des plus reussies pour "L'oeuvre sociologique de
en faire &at dans les colorings campetitions, sans y jeter le d'apprendre
manif ester de la reeonn
wt.
poids
de
sa
haute
personnalite
cc
since i celui qui dirige tots Rene BAZIN". tel est k Li
de natra journal.
ail est donc patent et aye
II demande aussi I tom ee Is Congregation des Pe- tre de la conference inaugu
Tautest ces circonstances
de Son Excel d . accepter leur vie, leurs souf res du St Eaprit. Aussi,nous rate du ler Cycle des -Mae
font gull exiete comma sae re que le voeu
.eurs maladies, Ces t einpressons-nous de renou- &is" (manic universitaire 1954
soda de black.out cur lei nou2lence le Pr esident Magloire est ec
19551 pronencee mardi &Mkt
vents Electorates de is provin eraesurer en janvier prochain spree cette acceptation quits
189e Tirage
7Idecem,dans l'Atrlitorivas
des consultations elec sort liberls, gueris:
ce.
Le Dr Tournier gamble
de l'Institut Francais. par
On pourrait mime en in torales fibres et Ioya- conna
itre Diau comma
BRUNO RENE-BAZIN,
feret qua lee cheeks n'y se- I es et maintenir la ba none eonnaissons
la lurnie jeudi 6 Decembre 1954 i 7 Mr
raient pas an pire, et qu'en
lee re du jour ou les e;hoses lee heures du rnatin aura lieu au arriere petit fils du remands:1r
m
1ee,
brei
nvi a ion
ance egale entre
definitive, la none y serait nombreua
encore obseevee.
i RENE BAZIN.
immediate& la lei V e local de la Rue BonneFoi, la francas
candidate plus
Cette causerie a etE auivie
courante. ll parte souvent
Pee de noeivelles, bonnets aims, partiaans du plan de Dieu pour cha-
celebration du 189e Tirage de
'
de la projection dune
bande
individu. C'est an is re la Loterie de erEtat Haitien, documentaire fraegaise: - jeu
nouvella. -lit rsdage.
cueillant,
en
meditant
cha
Les
operations
se
derouleront
Copendent, tin telegram- qui vont sallicicer lee suffra qua jourr q n arrive I per comme toujours en presence nesse_des neisges".
i
me de Pestel est venu avec gee des Assemblees primaires cevoir le plan quo Dieu a aain
Comae in dependar t, pre Voici le programme des az
Stabil ' pour checun de "de oar deux Notaires et cone tret causeriesa3
no son de cloche, comme de janvier prochaine.
Le voeu du Chef de I Etat non;. Cent en vivant d aMardi 14 decerabre.Mr.
pour faire reenter l'adage.
rapporte ores ce plan qu'on evite les Poll6 des lepresentents:
Directeur
Frederic
Ce telegramme adresse etant tel que ra
tribulations de la vie, qu' lo Du Departement des Fi de MateoKebreau,
Agricole
et de
confrere
"Le
Matins.,
notre
et
que
nous
notre journal
on seipanoult dans tousles trances
l'Ecole Nationale d'Agricultu
evens publie data metre der. qui done peut met. essayer en dome. aus.11 enidit de mama 2o De la Prefecture
re:
nate Edition, onus demande province d'operer contre son pour es cites, Is nations 3o Du Commerce
at les peuples.Souvent Dieu 4o De Is Presse
-imp,ressions d'tm vo
-de signaler I rattention de deter tt ea volontf?
in
Si le cantenu du telegram envoie des maladies aux
qui He drait que la CommisPublic
page en, Afrique
50
De
4
membres
du
dividus ou des calamites aux
ou adversaires clue
sion d'inecription de Pestel di
rige pertialement lee opera
tints, contrairement aux pres
criptions de la loi electorale.
Les candidate declares I is
Magisteatere Communale, si
telegranerne en
gnataires
question, se plaignent. du fait
que ipour leurs electeurs,
manque systematiquernent de
cartes electorates, slots que
pour certaih candidat, n'en
manque jamats. Et les piai
silents
me signe des candidate decla
Frangaise"
P our les rappeter 6noeDuxam rnembre du clerge
tie I la Magistrature Com= nations
a une seine spiritualite. .
7o De la Province.
Film projete: -NIGER"
nate de Pestel est rexpression
11 note aussi la grann e
gentilles damesede no
Mardi 21 decembre M.
de Is verite, on cat en droit importance qu'il y a it sui
societe recevront respecti Dantes Bellegarde.
ancieu
vocation.
Il
ci
tre
de s'attendre I cc que des me vre sa vraie
beaucoup d'exemples vement les heureusee baules Minietre;
cures de reekessement soient to
ontrer les conflits, eortant des spheres du tampour auarmfr
131centenaire de
prises par lee autorites cam
bplass- bour electrique,La celebration
petentes; coniormement au sent uiceuaxncqn cinu'aonlitiLl
sera radiodiffusee par la Sta
voeu du President de Is Repu trouve leur vreie vocation. tion eRadioCommercee.
en
savons
quelque
blique de tenir la balance ega Nous
Le Public y cordialernent
chose I la suite des vingt
le entre lee nombreux candi
an. pendant lesquels inviss,
dats amis, partisans ou adver eine'
nous avons terriblement Port-au-Prince, le 2 dfrem
souffert en cherchant pen i L rag,
seises.
blement notre vraie voca ere 17 j7
erouvent dam l'im Ce sera jestice.
t ion. Il y en a beaucoup
hetes, qui peasant toute
!East vi sans 'a trouver
Inutile de dire
Changhai Pestaurant
C'est un livre I lire. I reli
Grandlue No. 211
re souvent. 11 eat edite par
Le fin gourmet va naturellernent SHANGHAI RE-1 Dela chaux at Nies tle 432 Rue
Grenelle, Paris, 'lame.
TAUaANT qui eat le Restaurant a, la mode, it cause de
.son menu vane, is sits mets exquis, de la regularite
Robert BONHOMNIE,
.cle son aervice, de Pace sell sympathique et cordial du
temps
a.%
cc
qui
arrRrage
tout
par
res
proprio et.
Cabinet de
z IA' des pr;,,. r aiment
le coat de tet .a .e eat eleve,
Pierre.Loui*
V.e
rai,,oanat
Ceci n'est pas tine reclame, mais tine
Avocat
Rue des Frorits.Foets. 73
remarque
uss o
PUniversite Columbia
et le probleme de Ia
reconnaissance"
Film projete:
-Paris ma Grand'villeEntree like.
Freres
Pour vos cadeaux de toutes sortes
n'ou-
bliez jamais de passer chez Russo Freres
qui satisfait lea gouts les plus delicats.
Et, surtout, n'oubliez pas que c'est la maison qui a la specialite des articles, telles que
montres, bracelets- montres, pendules, lunet
tesde toutes lea qualitO, et in assortirnen
de bijoux aux prix irnbsOables.
41111,
_BIAMDOMAPAIRE
FORT:W:P PiNCE qATIT-
are Arnett No 20
Lundi ITO cerobee 1954
La cloture de A propos de la ravocation de Paullus Sannon
kAnnee Mariale
par Perceval THOB4(
Depenses Fiscak,
Les depenees fiscales cits.
juin 1954 se rant eleveet
Gdes. 17 075 000 contre Gdea,
10.365 005 ell juin 1953, teit
one augmentation globale cis
6.710,090. Les augmentationsindividuelles lea plus dignes
de mentioo ont stet lieu tom
Pauleus Sannort n'ignorait
A propos de is revocation non a M. Furaiss,
Qne
le
Secretaire
&Etat
pas
care Firmin avait ete con
Secretaire
l'Eglise en Amerique de Pauteas Sancta.
des Relations Eete des Relations Etterieurea alt dame i mart. par contuma
&Etat
8a SaintetS Pie XII eat
President obei a des sentiments cl'hunia cc, le 24 mai 1903, par le Con
rzerteg Pun deg plus grands rieures; par le
de In Nord Alexis, parent et ami nite; nous le pensons, gae M. sail Special militaire du Cap
,atosientsrepirituttls
erle. D'autres for essaient de nier lea demar Carteron, Ministre de France Haitien et que le President
Merle.
rubriques suivantes: lase
am personnalites religleu cites qu'avait faites, clots. le alt expanse le desk de volt Nord Alexis cherchait, par lea
rses ge sont aussi doat
n. . es Chef de notre Chancelierie, au le Gouvernernent haitien user tous lea moyens, I ?tamperer tutions Internatianales,Gdost
2.409 000 contre Gdes, 382.000
gort ter.
apour tic 3
de clemence presidentielte en- de son mem.
-Son Eminence le Cardi pram des Legations de Francevans
lie
Cabinet
ender
vote
la
ea
Juan 1953; °treillage et DE
lea
refugia,
nous
ne
dis
Aret
des
Etats-Unis.
mat Paul Emile Leger,
Economique Gdet
du
Droit
veloppemen
Nous
n*avoas
pas
rappele
convenons
pas.
Maim
il
n'eatIquestion
&abolition
ahevaque de Montreal par
c
o n t r a Gdes.
2,884.000,
as:temple. N'importe quel dee racontars. En cc qui con pas moans vrai que Pauieus &Asile dans lea Legations et
de,
Departement
.
303
090
.manadien,. n'importe quel cern.. .le re.
arment &Etat, Sannon fit une demarche vet. Consulats, an Haiti, Le Seca I Interteur, Cries. 1237.000
journal catholique de ce M. Fur liesmpare
Ex
avait,
par
cable,
bale
auprett
des
deux
chancel
taire
&Etat
des
Relations
q1
II convient de
lea
PY
fut contre-404.060.
ata contribui plus qua tout de.mencle, I cc aujet, des ins leries etraneres, les priant de terteures Pealeas Santton
raugmtntation
des
In
decision
Pater
qua
utee .1 entretenir et i tractions I E. Lihu Root: La repondre par In negative a la charge de notifier
xpropager au w. ye In recite depeehe tut communiquee 4 demande &abolition du droit du Gouvernement aux Chan &home affirents aux instittt
Hon du chapelet en familia ,..re M in.ietre a Washington. & Mlle, faite par It Gouverne celleries amperes, a Port. dons internatiertales proVient
dont ta croisade avait 'it'd no
Nicolas Leger pria le meat Haitian. Ce sont-la des nu Prince et de passer sea im Ptitic1Pelement dui. yenta
llancee par tour lea arebeve Jacques
Secretaire
&Etat de retarder faits historiques qua nous ne tructions; a cc sujet, sax Re went de Gdes. 1.842.000 oga
Islues et eva4ues de Quebec,
Parma re en juin 1954 a titre de par
le ter Octobre 1950 au sane an r6paner. Entre temps, la pouvons pas passer sous silen preset:Items Haitiens a
ger. Ce qua Paula's Sannon titipation du Couverneretent
(wake natioeal du Rosaire Legation apprit la revocation cc,
au Projet &Irrigation de l'Ar
-Au Cap de la
fiQuanA un homme politi eempreasei de &tire.
Salmon et lea cau
aucun paiement
oci de Paulette
Madeleine",Norbert
s.E. Mgr.
Tit
In
p
a.
r
t
a
g
e
a
i
t
pas
rept
Gouverne qua occape dans an gouver
' ayant eu lieu mom cette ne
baud d eon cote n'e3t pas sea qui porterentLaleacerte.Nous
ntibonite,
de
com
nemeat
une
position
won
du
Gouverneroent,
son
setts.
inerta
air
de
trate a In queue de
have en juin 1953.e
.11/ongue trainee de persona -,,ions, ,cleji, In prenve de mande, it no peut PC dissocier devoir immediat etait de Poor it Departement de Pia
Conseil
des
elites mariales. En effet la ceps deme'rehes par In deman des responsabilites gull ac In combattre en
-zonsicration ale /a Jeunes de conEidentielle at verbalracepte de paztager avec leSec r etai re d' Et at terieur, a des credits extraor
.
diaaires convent des
.se Ouvriere Catholique Au , .
ets'
r
deputeilne
1Coeur Imrnacule de Mar le qu roma fa ese Pau Ens SanChei de P Etat.
e pas ii faire pr6vaioir son avis. tes peur le rencuvellement du
matariel de la Cie des Pompiert
asunissait il y a deux ens; Lettre de Paris
il devait drraner sa &mission
.ras
de 60.000 travailleure.
et
commando'
C'est lui qui en co
etrae pas recourir a cette de de materiel et d'rquipement
spur prononca ces grandes
marehe inconsequente.
de la grande our
parolee en s adressant & la
d'evoir ma C t ks trek
Or, prevertu suppression
nee du President de In Rim
noeuvre contra Is
Voir suite page 4
blique it l'extaieur
voir suite page 4
Suite
de
lafpage
3
fRueuntentioonsrgaPnuibalii.iquessoulsesql:
lalues
leecutoqburiemoudreart
chez la FiIle ainee de
sa
1,a,.;
-
;e
ei
Rh
éussissait
grandde
la
capitate,
des
?don ami et congene
re
Henri de Lieu
ridecinLaq
ecrit
Paris
Le Depute Fignole nous
Jar eta;t de dix ans moo ca Dices des associations des
cembre en cours:"A I vett
parti
der. En Haiti oh je demeurai nagres de Paris avec Is
Daniel Fignole
te
aucurie proteetatiun,
jusqu'en 1925, son existence.- cipation constante des James, 19, Rue Anterior Firmin
noire connaissance,n'a et
Nous avons rep avec nonobetant son appartenance des Arabes et des Blanca epris Port-au-Prince
jusqu'ici contre tee
elevee
laiSirl'invitation au maria
travaux des differen.5
honorahtes
de
justice
et
de
pais
en
fa
plus
um
des
..ge de Melte Elisena Bastien
Port..au-Prince le 9 de- reaux d'Inseription de ha
Poer-au-Prinee year &Ethiopic sauvagement
-Avec Mr Antoine Mathuria. families de
Capitale. Et, noun rappoe
Phalle Massa; cembre 1954
neetait
ignoree.
L'eclateinent
attaquee
par
te-ton, to.,t ce qui tie
La benediction nuptiaie
Mr.
Franck
l'ieraphin
la
guerm
Italo-Ethiopien
nienne.
C'Etait
pendant
qu'a
rail pas strictement r.gtt
eietir sera donna a l'Eglise de de
en 1935 qui tecait en ha vaient lieu ea& reunions .quaal Gerant Responsable tier dans contains de ce.t., knt
Dieu en Chr;st k same di 25 ne
en hut nous apperaitre Henri de du Journal "Indepen recur d'inscription eat
decembre 1954 it 5 heures de Ieine lea nagres du monde
gnale dans les meetings ta
tier tunes que leurs amas Lalea. Des ccogeneres de no dance'
nue quotidiennement pea.
zempressè
Mance.
Jaunes
at
les
pays
du
tre
connaissance
owe candidat ii la Deputa.
eIndependancee adresse Proche et Moyen Orient de re rent de DOM le presenter. A
Port-au-Prince. \\
tion pour la 1-rerniete Cie
g
Monsieur le Gernt,
sett voeux sincares de bonheur
dficidait peine nous tenlit.il la main.
Relativement au \\ mauve conrcriptitn
aux futtra conjoints et ses ligion musulmane moi
La cieuxieme phrase ds
gull cortit de re reserve pour ment electoral en ctnirs, le
rneilleurs compliments au x pa moo arni J Bamu et
lea onus entretenir de son opposi journal "indeiNndance" a votre texte eat l'expre-ssiou
quotidiennenaent
comic
la vcrite. Ar je prof.tei
rents,
ton sysl,tmatique a Is politi dit sa prosition,En cietnecra de
de la manifestet.on de vo
qua de regression eociale et de to consequent, j a reapecte tre bonne for poor porter
ihaniere de voir
denaission natirmak do Prai votre
e415
me lorsqu'il s'agit de points votre connaiisance
eireverte
dent Steals) Vincent, de sea re sue lesquels nous pouvong ems protestation
quotichennen
tnt
cor:tre
lations eerdiales a.vec Jacques n'etre pas d'accd. Cac en
des lifferents bit
Une autre consequence du Hazel
Roumain, Max Huchcourt et tre democrates avancet, la travat.x
reiux
&Inscription
de Is
achniee.
tine
fausse
propagande
eke
contradiction
eat
prevu:
etc.
son
Saturnin Francois
Nous l'avions bien
Capi uit. J'en Neux pour
tronipe
rne
Mais
si
je
rie
tenets
es!'
cause
gulls
ont
ete
empte'eaectareat at puts ran
faim fait sortir lea ioues
pea,: considerer "Indeptn preue ILs lettres en cri.tis
*teer;toire 'ad dance c7.riltne *-*71 ic.urria" doe
t
Leeernf.re 197:t
erpaire
'ES bais". Les roillicre de mama i de tels traitemeats.
pere guaae au ta fois d'informatisin et athessee.. par lea ...andidats
paysans tam ent erwahi J4:e- (11/2 "'"!' :Ironucait en effet.en t;en.
eniel F gnole,
Mem haitienne. d'opinion; vow' me peril-14 declares,
mit dans la mit du 30 No virort auk jams au pamvant pica
Deere,
Weber .1ft
,21.2 qu dait toss trez d'appeter votre atten
vembre ati mercredi rnatin ler qu'il devait se faire ane dis Henri J'e
ch tee qm. ii inri chaucl, Sat mm Francois
de
tickets
massive
as
encore
tribution
decembre, ne Boat
Maclaine Dan.el Figrioler
porte ie randre pubiisiuestt
ciz
US C./mortis
\II: : 6,,ident
des loaps, puisqu'its sont re. de ravitailIcramt. La nouvelle
Dans
1
article
intl.,
.le
,
meoure
de
le
et
°bpi,
Lien
vat'.
Communare de Port5
ati
mentes chez cur le e entre se repandtt
campagne
electorate
eu
pro
decembre se refou', inent. A ,sai, tres v f
dam, set attribit
avoil ecrite parlant du foncrion au Prince
emus at le visage an laeraes. mercred.; patmier
esident
atonnees, etri: I regret
tto:-. do
nen:lent leo bureaux
La pelee les a eepaasee.a., nt o r "
eo I S 8 i on
pas ot.,5 7our kk nat.nnali- cript:on
Port-au-Pr.nte,
nestonnes pour tea obliger a tea . a al tit ea Ile &mart
prév
cle in mare, comma du vous avez ecrit ce qui suit tPluscription
(Voir mita paw 4)
teprendre lea chanins de leure
dans votre names° du 9 de
Voir euite page 4
Voir
suite
page
4
caner:manes.
a Grand'Anse
informe
ciererribien trotsstir des
AINDLITaNDANCe
Diangez
Ifs pains LATICO Buvez tes lio:stsons gaZetS.s LARC1
A propOs...
%ma .1.1
lisria Paesa
A Is cKte du President
du Droit
.1 fut revel Need Alexis, In-Cabinet Minis
que at dur se ref ugier a Is Ls. belie! &Antoine Simon fut.
gation de France.
en grande partie, conspoae de
Cc snot R des faits qu'il militants faministes de on.
Cit imenssible de nier, de mi
11
s'emtnesse d'eleigner
-aimissr ou dexpliquer. Le de Firmin du so s natal, cc qui ne
voir de l'historien est de dire souriait pas il rinfatigable
is verine, at nous avons dit conspirateur contra le gouver
Is verite, pen no is importe nement do Prtsident Nord
lea dares et Its haines.
Alexis.
Nous tee/vans jamais pro.
Dana les rangs des politi
fuse de haine contee Anteeor dens, hostiles au Departe
Firmin. Au contraire, en main ment du Nord, notamment
A travers la..,
suite de Is Zinn page
de 2( des staturs dela Sercifte
cette revozation inopportune. Anonyme aHastian Bananas
La quest on cepCnidant , Exports., Pdr Ct.! modifica.
resta.e poste. Fsmin etait Lions I Admineetration de .a
toujours a rabri.
Societe cat pause. en fait a
Dana lea spheres gouvcr Porganisme gouvernemental
nementalea, dans tea couloir $ 'Institut de Credit Agricole,
du Paisis on en rendit respon turqu'au remboursernent inte
sable H. Paulette Samson. On gra/ des avances lance per le
rappels qu'll avait etE Farad Gnuvernement Cc/a atm di
It.
psi
vie entre ustricediatament
an acticri avec hi plus bal
en tr in.Qui ne ite scuNient
des belies plantations cora
naencies dons les plavnes as
..ord, autorna tiq as:anent
abandonngta
se votes du
contrat de monopole accrir
ne.I li.Stericarc Fruit at la
tier prix stir ic marcite .icul q a .1. 1,1,1AVat?
niste, que son propre beau re qua zeta ne vs pas biee 1
Lea affa res or.it une
here Etait avec Futnin au
Habanex. A Qui la Inure ? q.iqu trion.pbc en defint
Consulat de France aux Ca- Dens on art,de puhlie le 28 t vei tous Ica cbatecica,
oraque cc for,a sister
tea occasion,. nous avons cu ceuz du sud, le net d'ordre naives. On pretendin
risers 1952 par notre collabora
&Vex. its plue pinsloyalement a proteger nombre Reit
fallait se defaire avait =settle a Carteret) de teur L..notre p'enodique ave1s. vicsit
stints moyana d'action. Am
de sea am's, a /cur eviter des des eBassins Rodoaet inaugu ne pas remettre lea Asiles aux prevu cat echec. Nous reprodus s.
impose la raiica.ttque
ineelraptes
rer LA POLITIQUE DEPAR Consulats de France aux Co sons, pour nes leeteuts, cc qua de l'eronornique. Lc Enteux
Nous avons eté p'ace. en TEMENTALE. Cette pre naives at a Saint-Marc.
proAr
bless wisteria set de
notre collabosateur ecrivair sales situations qui nein perrni tendue
Or, M. Carteron ne fai lots dans son articls.LE DRA s y riontrer nocile an acute
-?0LITIQUE DE
bonsr. foi.
Tent de suivre Firmin dens RARTFMENTALE voulait salt qu'executer lea instruc
ME DE LA FIGUe; BANA
Pascal A BRUN
campagne presidentielie. at dire qua lea places de coin tions de son Gouvernement NE; Certes, nous ne contes.
-'La Nouvelle
il nous a Re
cent perrnis de
Egale mande devaient etre devolues en vertu desquelles eit ne eau tons pen 1 M Jean Else une ca 25 ,;*.Qn 1954
constater a ceux qu'Antoine Simon a. rait remettre aux autorites pacite d'administrateur. II a
comment el s'etait perdu dens yak entrainesa ea suite. Or, Haitiennes lee refugies dont il donne des prenves de valeur,
se lea meandres de la politique Firmia Etait
on aBassin Re s'agit, quelles qua otent maim onus pensons qua In
I haitienne.
coutetne et in dee. II devenait on snjet ge crailleurs les garanties qui se question de la kat banane
teressee, q taqd e:te, West pas neat poen lea firministes du relent donnees en lent fa. dgp-aese I l'heure actuelle sine
flute de trellises's.
Bud.
Ce slant des faits qua rheum
affair?: &administration at
Ceuz qai o se eo'us con naus avons viCas at qu'on ne
M. Carteron n'avait done Mr Jean H Elie PELT BIEN Faits histonquee
tribue I DISLOQUC.13 le par pent flier.
eoas beam de Pauleus Sannon ALLER A UN ECHEC.
0.,,epepdarct.. N aqua
ti firministe, cc aunt I's mei
a !a de
Les eve.nements de 1909 pour repondre
/.,r sabre 1954.
tants ifirrainistes de 1902, no qui amenlrent Antoine Simon made du Gouvereetuent hal Cette nouvelle disposition
tamment ceuz quientouraient Li presidence. tie manque. tien at Paulius Sannon, de administrative jouera.t.elleun
rsile dans la
des
Is General Antoine Simon. sent pas d'Onvrir lea yeux
son cote, n'avait pas besoin, Plantations derestauration
ftgues butanes?
dine le Sod.
Antenor Firrnin sue la fidelite pour sauver Firmin at Duder
Lire en 3eme page, der.
Lorsqu'en 3902, l'insusrec Is lopitite ou la sinceritE de vii. de consenter I Carteron de Rico n'est plum douteux, si nihe
colonne, Rene ligi es.
l'on
connait
le
,
statut
egrai
tion eut lieu,
Conaives. norsibre de sea partisans qui repondre negativement a la
an militant firministe se fst tranerserent de Ventre nate demande du Couvernement re de nos regions oil les peti Maurice Dueasse au lieu de
tea proprietee exploiters par
l'agent de liaison antic le de /a berricade, plus occupes Haitian.
Lire en derviere pege,
des payeans incultes at in
President Boierond Canal et de leurs interets politiques
Plus les jours pessaient. sousciants soot Is regle.Comp 4'Te talon ne, 9ime !ismer sMi
Antoine Simon. pour empe cu personnels qua d'une candi plus its attaques contre San.
te tents des possibilites d'erio eil 0.rste. et Luxembnurg
*her ce dernier de suivre le dature pleine d'aleas.
nen augmentaient en intensi sage mdispensables i la pros Ceou; stir lea conseds de
saauvement d jeanejumeau.
te. On parla de deloyaute et
Les charges lucratives
ns earteene, rentrirent I
On savait le Delegue du DE l'Etranger ou dans le pay. of mime de trahison. On chauf petite des plantations. qui four Crircinaeehe
au lieu de rAica
nira
lea
moyent
at
lea
insecti
partement do Bud, hostile a la frent un appit si puissant fa i blanc contra lui le Presi
pour lutttr contra Its hale.
candidature preeidentielle de qu'elles entament chez cer dent Nord Alexis. Le Minis cides
parasites qui dettuisent lea
Sineque Monplaisir Fire tains lea
convictions politi des Relations Exterieures
qui ne c ten:halt qua l'occa ques et predispose aux trahi Chit I la veille non seule. plants? Sous le re:it:nevelt' mo
aim de le remplacer par le sons. Firmin en fit Is triste meat d'être revoque mais nopole, la Standard FiCit Co
mei crate ariete. Emile avid! one organisation qui lui AA Le I BR.." IRIE.
General Buteau . II suffisait experience.
Ste-Therese
de lui donner l'assurance qu'
Perm's une exploitation
Nous reprenons id Is sui Rouzier, au courant de cc qui avalt
fort avantageuse.
Son magot
ii conserverait as charge.
te de notre documentaire, in attendait son vial! ami, s'en ramasse, elle jugsa opportun, Rue des ht:iTaCite, NO 138
A randy& de Nord Alexis, terrompu psi- la non.parution ills le chercher at le condui
ecienne maison Morpeau,
Is plupart des firministes du de l'Action. Ce sont des mate sit I la Lfgation de France. pour des raitona qui nous pa - cc Montferrier
Pierre
raissent
ebscures,
de
liquider
mud ea rallierent a son Gouver riaux pour l'histoise; c'est. en avait ;Out simpleasent rtn
at t, calmest tout tin sr
element. Ifs furent employes quelque sorte, un guide pour do service Ion carnarade de sea of:airta :lens le pays, awes
cut a.. Hare, dassiques
que le Gouverneme it haitien
at Paulus Samson en fut ; du l'avenisn Bien des documents toujours.
lui
eit
ent:ve
certaines
/ones
nensbre; puis, it devint Semi verront le jour, surtout ceux
Et la suite vint trouver
taire d'Etat des Relations Ex qui sont dans lea Archives du qua Sannon n'etait pour rien oa elk opira,t. Le vete a
ma sign,fiLation. La Standard
terieures.
dans l'attitude de Carteron avisee avait constate qu'il
Departement d'Etat.
car lea efforts deployes par n'y avait »lug RIEN1:.- FM
1.,:-rct;01! ; Tin Comite
Marcelin, Seeretaire &Etat RE. PLi1,9 IVEY A FAIR.L.
qu'en Mat ac Fre., J. fa'sids:APHIN
p.i., puis pit Louis Borne,
dos chases, l'sxploita
GCs ant K eeprasaPe
Secretaire d'Etat titulaire n'a wet
de la figue.bariane as
boutirent pas. Les refuges a tion
cMILLz
peut lamer qua des pertes
RanE S BENJAMIN
l'agence Consulaire de France e eeee, qui sPentrepread.
la meille,,re des
Errata
°
LA BIERE HOLLANDAISE
marques europeennes
gent-distributeur pour Haiti:
Andra KHAWLY
Angle Rues Courbe: at des Cesare
Fournisseur
FotutiF
Alcool
Guy Sejourne
Auptes des Hetpitaux at Pharmacies pot)
kn,11-e purete Smntificue
oxo
t
au x Cons:Ives, Firmin en tete, Daps v,e= conditions ii
embarques a hard d'un reit profitable pour le tr6
in
bateau de guerre fraegaie par HABANEX.
ear public deEnliquider
donnpnt
Emile Rouzier.
conseil an toute objectivite
. io
sins
a avance permed , or
au se .1,
,10
mori char H bert, qua vous tere cchictif, 1-..isn
auraio
donriercc oubL,,te I cette m, so.c
c/culu4ss Plus uul-Plollt
se au point at je vises prie des
plus precise& sur
de croireroes sentiments et
re, Poprortunitedr. prencl.o
x.
lea plus cor
toutes decisions qua con,11 Aa'erait l'interet
irat.
7,1EF
dra,me de la
,eici de
pub;atr
ese
riCti
S,
13'
r
e.L
"r, /Vt
Redacseur en Chef
`Ir
Zae G. Pali
Alszi nitrite
L/i; e et ier-} dection
, 73
Let - asanscrits i ris on
sec-ant pas satins;
A t?..0'\7:,
iT
Gde* 3.06
*--=raws.
*arms=3;3=i-arommavaise=0.=.--
A triavers la Presse Haitienne
leurs C-ouvernements de rinsurces de la revolutten dee Relator
Exterieuren,
s partisans aux gers
titnon at lac a fen:
Mr Sow n Apoli on Ff rm n et ee.
reve-n'ernent occu respectifs. Tandis que Da.be finninisze de janvier
eresa ieree
zur ki
C'est
uri
dem
ewe
je
re
7ri
pa t nee Gonaives. St Mare mar Jrnjoseph, notre ancien
penult
précis"
s,:r, viten ca
et Pore e le e .e . Line did. Ministre 1 Paris, devirant It tennis len conteeter et j'a. ,t, vteF kin1.:
ne ne. tut se-vie
d'hi;.toire
s on re -:!e a rel. ellen et le mobile noble at humain ede wee mime que Celt nen; annaree e.
t:
n,orneeponciance
Secretaire en Ceased. remit Svunon, fly fit auctme objec beaucoup erintere eer j' ai lu de beut2CO! ' GItrell tt qui
N en. inn:lions avec nisi& u ri e
d e in i a h a u r a tion quand le Quai d'Orlay la aerie n'articks nu' a coe et. r' Itt.;ut, tea tet retnereee nal
la pin. at.. .rase que non aoree au in I n i s t r ee des la lui comma !qua, nos relate one e cette revolu nn dere Enei'e Pete ..; .
teinnura,
Seams o &alt.
Relations Estfrieures un Me sentants i Washington, agree rancien hebdomaseahe -Le
.
a ems reene de notre ami
Chef de la Chaneellerie neand
moraedir ' len enjo:gnant de nut 1 rexchiCion et par-des Constittitionnere'
A- F.olon ArOel--LON:
Ma :s Perceval Thoby i eurvint eineurre.t en en li
D tee la relation quel a fat protever .. ores oesLegations sus la tete du Dipartement
le le as -Le qenatitinionnele'de FilitiCe at ens Etats.Unis des Relations Exterreures, de termint is Imre pur cc:. ii- Jannier 19Ce. Vaineue Fremm et ses mile s zeftegiei:hens eae enerner. No 140.e1Ls centre ratite annorde I Fir- noncerent directement Pau gnes:
-Mail craignant peni Is rent dans its LagLtkri, et
eneeements de 1908 at 4 les rein ez a i,,5 partisans dens leers au Ger eral Nord, des
at &Et
vie des asiles des Consulats des Consuiets & ebb s en 1-laitn.
eineternporalns des dits Event in, neenniene ne st Marc, flue le Departement
met a- Lemeaiettecent Et eesa It
merit; ont note dennombra. A. s Conalves et de Port de. leur at donne communication Csorniene mei r.o
heei oetragea a la vfrite hist° Pain Le Memorandum souls de Is note vetbale de Pauleus talent refugtes F! ...*,10 at 1m question de 1 tette et du
dervih feaulees Sannon crut Droit erAsile. Le Conic I tier,
1,ieloe Me Vereeeal ThohY a riat cuel'asiie dans lea con Sannon.
etiaatere l'attitude digne, hu su!aur etrangees n'avait point La Legation &Haiti ir Was hebile d.employer. un alter Secretairee d letat decide nue
;name at patriotique de 'feu de fondement juridique mats hington GO Pon prpfessait une Euge Ii pna M. Furnies Mi. It gouvernement devait reel&
Panleue Sannon qui davait constituaitplutat une violation haine profonde pour Firmin nistre des Etats.Unis, at C, mar la remise des reingies
-point h- tel exposer son por de Ca soinniainete "nationale et see partisans obtint du Gnu Cre'eron, Minietre de France afin qu'ils scient uses toni.
tirfernele ni a encourir It vale Sannen, ee confoinearit a Is vernoment Atnericain qua its deeneepondre par la negative me ecriminels de (knit ccera.
net In train:. du General Nord decision du Conseil, informs 'Angie* au Consulat de St. (a la demande de zupprea. mime Sannon, miens, qua pee
Alexia rout essayer d'arrachtt les eieainotentiairee francais Marc fussent livres aux forces lion du droit d'anle) M. Fur- soane, savait gem netts &roar
1 la [wart sea coneitoyens esi at &menet, 7. Z4' Is these du du gouvernement occupant nus en informs son Gouverne the Reit vouEc a i':nsueces.
ment poi cable et lc Secretai 11 n'iartneet eat en elle:les a Consulate des Etat- Gouin.rnereeat beitien. Maii tette villa
1 St Marc et de France antes aveir transmis aux titu Sermon n'avait rien neglge re &Etat Elihu Root mit Le- qu'en la metiers. It Gouverna
aux Gonaivee at a Port-dc- /awes den Legations interein Pour epargner an gouvereie ger an courant de cette de relent Franca._ emit inedueti
:Itt la majorite merit du Opera' Nord de ver marcbe etrange tt Moine. ble et qu'i, emendait, emu,*
Paix. leer Thaby, conmtant.
sue Le --ece de tombean,vou du ' 4.tLA . ement, Paule,,s, see 'e sang de sea administres Les indiscretions en Minietre d'Habitude,"proteger les vain
ntiment d'hutna I St Marc, aux Connives at I de France Carteien parvin- cue contre lee represailles
dela -ejeter, stir feu Pat :4*It1 neil earL
eon
a:1146 thee antant nue pardotique, Port-de-Pale. II n'avait point rent au ?resident Nord Alms, cessives dee vaiequeurse. 11
Sannzl
remettre 2n personne uno manqué lorsqu'eurent lieu lee Mais Emile Reinke, ViceCon nIgnorait pat non plus qua In
isiern le le Lieatiee d Hei
Arnexinairn,
rei, .e.nt pour Couvernement
Mr Pieree Cer executions de St Marc. de di eel de Fra-c
ti We htou.
nen: ver,
.*21 lace mutt. quoique aaytnt pas aelopte
mires tante, par denee la the teron at a111 Farnias, espec re I ses collegues sa desavern Peuleue
:.'"..tta des Reis element ineantre de France bation. Frederic Marcelin par nuceees &tine pareilie dernan en metiere d'ssile ene politi.
i'en avertit at tin facilite qua bien deficit, n'aveit jae
tune rxtfrieures rour qua fat et mini ire des Etats Unis tagea son sentiment, mais ne
Aver lute ragence iCOCI3einen. 0413 ceta. ante tout en recon pouvant rien, rinevitable, gra :wale a Is Legation de Frene mate en I liner un rEfula
polin gut_
St Marc,. et manse
ca-ectere non jur cc' a la Legation &Haiti I cen
des Etets U
Maie ii arrive trop IOU
Ceci 'teethe quelques pr
appal au Washington etant realise.
i representanta du denae de ,
Lvres
Mali le 17 fevrier 1908, le cisiono. Pour pouvoir corn. vent qua claw Its Corneas doe
goave.neezent en cette vrile les sentiment d'humanite du Gou
ena,h-ann. x Erministes qui a. vernement Frengais at du zenEral recevait un rapport de preneke en effet le role jcue Couvernement cc n'est pate
voix de Is raison qui eat.
vei.rn enn pe emir avoir la Couvernement Americain,leur tail( des pourpakrs de notre par Emile Rouzier en la err
,vie slave sous le pavilion time
Is tradi- Legation avec le Departernnt coestirece, ii faut remonter Ecoutee. Sans donte trouverat-on que Salmon, en dente
atat Americain. Notre i_ega a des Annfer en arriere.
ricein.
tion pt esque
Ep 1892 1 Park, Pauleus inrd avec quelquennea de nein
Rea efeere le Paulette San it qu'eneeicni id/reruns rupee tion avait souligne que 1 e s
non, j d re-nalli a see cotes tee lea dos Couvernements difficultes qunlle avast ren. Sarno° rencorare Emile Feu ,Calleguee et :intent avec lea
tnas lam details de e &vine- aioe un but, essentielleraent contrees et qu'elle avait fini zien Tout de suite ils devien familiars du PaIais await du
mina eee Monsieur Thoby burnaniteire. La vie des nom par surmonter etaient dues a neat d'excellents camarades s'tp eller, plier bagage at
sont je un es . quitter It Ministere. Mak.
rapeorte sans s'etre, prealabn brew: esiles qu avaient lather la note verbale de PaulEus us ;
Sannon
dont
elle
avait
eepe
Ils
tont
a pen pees du meme eteenil store facile de demi,.
de
tout
sentigee
Las
Conselats
Francais
at
mar iligag
ment de sectarisine at d'hosti Americsm uux Gonaivcs et die copie au Preeident, Le age: 21 at 22 ans. lees dent sionner?
Ii garde son portelsuille.,
St Marnelependait de Is pro. general Nord 1 la lecture de qui les uniseent tie smelt row
lite.
cette
note
entre
dens
u
n
a
pus
qua
par
is
mart
de
Rou
CoMme
ilfaIlait s y ettendren
faits:
An
cones
tecnon
tradnionnelle
que,dans
Voier ;es
d*un Covell Extre.orde sire lea moments de trouble. nos erande fureur et revoqua zier survenue en Novembre Its Cleruese..inements etrangera.
Palais National en jan eoncitoyene petsecutesou pour Paulin' Sanon, qu'il qualifait 1933, red diji suffisamment refuseeent de renettre lee it
tenu
park de moo pare. Qu'il me fugiFe polinquen Cependant
vier 1908, le caractere ran eat i suivis pour cause politique de efirministe inveteren
Solon APPOLLON snit cependant permis de di le Gouvernement Americaine
accorde aye trouvaient tour ledrapeaufran
dique de
re que Palen& Sannon ravait eyant I e Waindre de son
(Le Jour, 12 &oat 1954)
refugia peen ;inn 'S '3
cilia on le pevii!on etoilf. San
Agent Comilla:ire, le revoquen
totalement (c ommis.
getions at C013:1.*,. -'angers non n even. eas manqué d'acCeci explique pourquoi sans avon prt is precaution
a et£ soaleve par .'es ne.legees cement- cente consideration
e quelqu'un qua it CODD4iE hien de le ,enapItiner inneedrett
de Paul!, .43.*!,7:13 a jjetaice. an ci uat. verenle.
et dont It ems ne sera pas ci mint. Par vote eir oonsequett
y
dcceamenes a itinFirtninister Cette eine fut transmiae
or
ivrr car (es eu ministers etran 1 auntie et del Instotre tedevint vets 1924 un farouche cc, quelquez rtSvolut:;.,unaires
at qui vollei--0Raoul Rouzier nous rettisen de Sermon candidat qui avaient cu la, eenlheurett.
e la Fresidence. En cat times se Lite de ft pater iota Is.
Av 7 V SCi iu.r men'," 0
* ' re
ecnite
r.
pour it e
revolus, ranrtie Etait saute. Protect en *- Peeillen t toile
weir- du . dee-re-err 1954
Ella ask surtout I rebel des (went impitcyabe Mtn passes
a 7 bees te Lee e
Venn Heinen ?
Pornau-Prince. le 25 Oc acrobatics des tripotieis et par les armee: Pe in "herr cue
tobre 1954.
eta (n.b.net de el aghir ;leen
des malvelliants.
Monsieur Hubert Caere
q u a n e en uc,,t supt.uty c.,:.,1, &plc
Lien
Ausni
Directeur du -JourI u t ra lea suites eregiquee de.
e n 1905
Sannon
Port-au-Prince.
.ene ti^ u/lx, iNkkZ ..
ti o in in a seer:mire d' neat
Mon cher Hubert,
en
Je viens de lire la 'ettre
MAIMS MQX31:133 ne
nue vans a adrassee Fereeval
Port-au-Prince, Haiti
Thoby, en reponse ii celle de
Matericrua de Construction
rappelant
Les
droits d
JP
.
Solon Apollon, perue dans 'vo
tee journal le 20 Aout der.
den.,otre Ernanent corresr,L
dent tente de t finer la
-
Pe Pau:
c;L1Ent
'mtes!.,i.si
eT:
Toni trouverez chez Charles Fequiere et Cl: dole
Pompee COUIDS pour maisons privees, liedisks
ia so> Grandes Irrigraticaa; des moteurs Lstalet
lenaar; eiputes decuis 1870 c2a3
"
P,r a? 7n Bin le
'44r
iu 1c
Suc-
a
itconestmuzicie
Le Rhum BARBANCOURT- le nom tseul suf fit
pomegosme-
Laaara.
cloture...
asa. aut.
,
Le Depute FIGNOLE.
71,a, Grand'Atase
suite de la le page
par la Lai electorale du 17
.1.0,faBis the Leaven in the Juillbt 1954. Dans ces cam dant anxteuses le
d'ingtr' om ne suffisent
late SS1n PaSel
pas et qee la Precacture Olt
Smelt 11 serail juste aus munications dont je von'
pantquoi
do
reale
invaston.
obi gee de lea distribuer au
el de alter In nom du 'ere envois copies, ii ete dit lea
magia
dux
candidats
I
I
Feiderie-La fleraut ds No conditions repugnantes St Cependart ceux-li qui se erature, ont etas horrible- ca-upte gouttes. ("est une
tre Dame. be bienateureux ecandalauses dans lasea-el soucient reellennent du sort merit malmenes la semaine impasse eine confrontent
PX lui donna Pautarisation les ant lieu les operations de in Gd Anse, n'en etaient derniere par deux agents avec p 'Am c atains candiPasitificale qui permit e d'Inscriptions. La Lai &est point surpris. Et si ['on no se de la police. Salon teutss ap 'dats.C'est naleveau en mime
Mgr. F.X Cloutier, de cm pee appliquee. Tel teneur
pour lea electeurs
parence ea nous qui &veins tames
qu: cro ant iifficilement
roaner la Vierge Marie de ragistre d'inscription or decide pas I aorte; des se- eta
temoin
de
la
scene,
cat
sous to vocable de Notre donne salon son humour couxs EFFECTIFS aux pay to bastonnettle tie_emblait aaas ces cenlieions la
sincerite -he elections.
du Cap Mgr. Parrestation dun electeur sans dens leJra plantations, ai pas s'expliquer .
Dana.
ev8que ou d tie reeresentant de cane re dEcjdea leur faire des
Cloutier
COaRE3PONDANT
loi
prevoit
en
effet
La
de Trois 121v:ares keit as- candidat, alors qua les de dist:bat-io
6-12-54
quitables
des
se
quo
lee
candidata
ou
lours
--aisti de 4 evaques. Cotta sirs de tel condi/at ou
cours,
il
eat
1
prevoir
gulls
armee reareneee le 50e anni ses repeesentents sent des
aux operations dans
vorselre de estte consecra ordres passes au Bureau nous visiteront a nouveau sister
s
ription. Done quel qua
tion. Et le 8 Decembre ra- d'Inscription, at ceux.ii pour pm vedes esprits mat- Lit
nombre ces gene
menait Is 100e anniversaire mimes qui creent to desor veillants, auront me les y in- sootleur
etv. ass tv nee Peas
t
autorises a snivre cc
de la proclarattion official dee et arratent al volonte viter.
fait aux bureaux.Les recta Iui en donnait droit
le du Dogeta, de Ptriernacu lea operations d'Inscription Heats! Es pretendent quo elision
u article de la constitusortt aussi den
lea Conception par le Pape ont toutea lo s libertes: us les citadins gardent les se discussants
tion de notre pays,
tamise
quad
c'est
necessaier Pie IX.
lent la liberte de tout dire cours, quand,1 part le gross re. Cos policiers ont profite
pour haitien. sans
a
Ss Sa:ntete Pie Xil a le et de tout fairs au Bureau peuple et quelques privile. d'un moment oa s'engageaucune
formalite taut con
plus term k Mar comma il &Inscription mama. A Pe fees, lea citedins nes regot- tine leeere discussion entre genera &ranger et de dss
n'est plus ques vent rien encoze, des grains Me Saintenge Benterupe at cendant d'intlien, qui an
conventeite c'est a dire gran
diosement la cloture de tion pour le President de qu'on donne car on donne une autre candidate pour foment la demand.. Entre
la
Commission
d'Iriscrip ces grains on Laura produitss adminietrer an cats a 'et Sts temps survirirent, contr.
Panne. baptises mariale.
attente, Poccupation
Pie XII, lisions-nous sur tion de trencher lea ques riz, ml,, farine. 11 oat
mexan un violate' - .':pde notre
une image inept-at-nee a4 tions conformement I la eviler quo les payians re- baton qui 1 it
one du territoire Ethiopian par
.
Loi.
C'est
un
candidat
qtii
Canada. passera I l'histoire
viennent an villa an si une contusion a In t a t e . lea troupee faseistse d'Italie
comm. Pun des plus grands passe des ordrein et des or grand nombre non par la Toute la villa deem:leave at l'exclusian inelegante.
papes nutria's, tent I cau- dreg qui sont executes illi "mazaque" mais en beur cette attitude de la paaca unti-conealtationnelle de
7aEnpire &Ethiopic de la
se de sa pieta personnele co e Le contriele des opera apportant reellernent se- anvers un citoyen de
Societai des Nations, mesu
envers Marie qu'en raison tions n'est plus possible, cours.
ans
respectable
et
aanie
de
re vrannent arbitraire et an
de la gloire immense qua' un candidat I In tate d'une
tous.
xxx
ti-dircescratique, main cone
procure a la Vierge Imma bande envahit In salle, lais
Quant
an
candidet
:aainculei par lea actes efficiels se de cote Las operations Operations electorales tangs Bontemps, il a ete, bien revetairice des senti
de son magistere notam d'inscription at lance ea Des candidats assomes "route" pour employer le ments tacieteo at colonialis
ment In consecration du bande contra un antra can Pam. SamtangeBontemps Iangage du vulgaire. De ten des grandee Puissances
monde au Coeur Immacu didat.QueIqu'un de s'ecrier: et Joseph Semexan, taus Pheitel de Ville a in caserne, Imperialistes qui regentea ce moment In
lee de Marie en 1ee2 at eel '`AseaesinsaAssassins! Mais
cm policiers Pont fait subir rent
atD.N. La radiation brutal.
La Russie en 1952, /a c'est un aseassinat'a Et lea
toutes
sortes
de
mauvais
l'Ethicepte de la &MN
cledinition dogmatique de operations &Inscription se
avoir eti :'-ilse
et la Sabotage des SanePalasomption corporeile de sont poursuivies, In Jeudi
traiternents-Pourll
une
luxation
a
pied,
Marie le ler Novembre 1950, 9 Decernbre, non pas sous
nie tioas eonere Phalle musso
linienne xendirent non set:
de nombresusestlettres et en la direction d'une Commis
pouvait marcher a la vitas- lement
Fiscales
possible le cleclien,
cycliques sur la devotion au sion &inscription on d'un
se qu'exigeaient ces messuite
de
la
lore
page
chepent de In guerre 193.4.
Rosaire. Qu'on pense de Bureau, mais confortne
sieurs,
il
a
done
eta
traine
1949 par Pallemagne hide.
plus flux mysterieuses rela ment I Phumeur de reps.('
Les depenses fiscales de dans les rues.
nenne, meats permit la esttions de Pie XII avec Fati- sentants de till candidat at la periode
Nous
n'opinons
pas
enco
.
de
neuf
rnois
see
,
te der rail e doteCeeire cornma"! Qu'on nous permette Pencontre des textes de tandant d'octobre 1953
re, nous attendons lea etec
de faIre etat d'un Events- loi regissaant PInscripticn juin 1954 ant totalisa Gdes tions pour
Pamela inmiiiiiiiiinsissent pra
ol
observer
la
ment sterveru
Carrefour de Velecteur. Et lea graves 127.942.000 contra Gdos spectacle qua neus av orese dit notre Repreasentant 11a
icS.eDra.Nou. rtgLe general Alfred
mardi au moment de la pro at surprenantes paroles de
pour in periode Veen aeremie rannea der
- de rionalareellt
cession. La statuette de la President de Commission 114.866,000
niers, doit recommencer.
sinallaire
de
l'exeroice
lane
pays d'Europe, Pathiople
vierge porzee par 4 jeunes d' Inscription laissent per- mediaternent
anterieur,
de PA.lemagne nazie. Beast
Lilies tornha par terre at so plexes ceux qui pretendent soit une augmentation
!XX
de
balsa en lt}00 morceaux. La savoir q-ue de Haute forte Gdes 13.076.000. Los augSTAGE DES AVOCATS.- LueetPdreivebdom'AILi°rndesmdeericht, ale
Pare Augustin' suggera quo tionnaires nanterviennent mentations
Avant metne la- parution aeuple ethiopien n'ert deindividuelles de
Ies fideles envoient lour co pas en favour de tel cendi Los plus remarquables
notre n o t e, le ci- fendit pas moms avec leiont
tisation pour Paehat d une dat!...
devant
subs titut eoisme son independence
encore
eu
lieu
sous
lee
ru
Veuillez
spear,
Monsieur
autre.
Institutions Inter B a 1 in i r, aujeurd'hui millinaire at nationals. Le
anfirt, raapelons ces pa le Gerant Respor sable, Par briques
du Gouverne
.
avec G d a s. Commissaire
yperite qu'utilisait au
roles duChrist repandant surance de mes sentiments nationales,
anent, avalt feed par enten gaz
12,014.44,0 contra Gd
coura de catte etierre Pare
stm is cr six son sang pre les meilleues.
4.'e
raison.
Pour
cola
,
il
a
rne
8;993,000, Outillage at Lee
ef
cieux pour cette humanite
Daniel FIGNOLE veloppernent Economique, fallu qua le stagiaire Pierre t.,,raziariansicinsteenduavagitnaprat
avilie par :e peche - rappe Candidat
a
la
I
liputation
Chavenetlui
exhibat
In
der
Gdes
24
280,000
contre
Gdes
lons, disons nousaces paro Nationale pour In Premiere 20,296 0 u, Departement de niere loi de 1932 ',c-E rtoinsie aaens contrieue au Ducal.
des armees Italiennee ea
lea du Christa Phurearites ' erconscription de Fort.au- airaterseur Gdea 7.911.0, 0 du Bureau des
'aontribu- fin voiciapres 5 ranaas de
moFt ls voile ta mere:
tions, pour se laissee
con
centre
eldes
4.165.4.00
ri
ce.
t
I
II"' I a,
ment de mettre sous pros
de PEehioplei de,I.la France
Situation du Tresor vaincre. xox
se nous avons amens gee
at un an aprin laachilte du
lmprimerie
le digna Prelat cenedien
Lea tecettes fascales de --Prestidi ennetnEriliceuLtertioie
Paul Emile Leger se te01.1Ve
juin 1954 satant elevies a
de
"L'
Action
Gdes hi 8e9 0011 et lea de- inscriptions d'un nouactuellernent en France, il
Rue
des
Front-Forts
la paix dans le
lira in masse crayons-nu,
penses du mama moss a veau genre
monde, al n'ertfut pas male
a, oir, a St rtieeee
Gde:, le ea a .21 en eat re
No. 73
La
travail
de
certain,
bu
heureusem ent de mee
31.11a0
re de
lylerat
renneevalue a
(Ides. 6.246 OHO pour le mom reaux d'ineceptions reste noire ant commun: Jean
interrotrpu
perfeie
pendant
Cabinet de
Barau, to regrette Lila de
an oueetson, cc qui contri
Le numero
bua it porter la balance ne quatre ou cinq jours -c'est netre vice-doyen on CEILS.
Me Victor S. elefr: oats
In
cas
de
ceux
de
Leon,
go
setsasn Me aeoldophe
gate na fo-nds du Treeor r7n. leathre
Avocat
ic e , orin Lite 0Barn,,,Ludes,
ea
ed
osfaux,eta.
teen
M BE
5fIS
Rue den :runt
;SoT. eat qua les car-too
an:it suivre
37
I fin ju.n 1954 contra Odes.
24,460 000 a la ferrneture
representants peuvent as..4
et.
n
remonaisnant
c7
rDepenses
,PIP,
n'y a pas longtemps, 4.
It
voir renaitre
0ç50
des affair,.
Changhai flestaurant
Grandlute NIL 211
L enontant brut de in
leLe fin gourmet va naturellemenr a -11ANCHAI
cQt;ye
TAU :AN r qui ase le a'estaurant e la (a
n ae 0%
alante
-on menu varie,
cor-dsal du
ie ion service, de Pae.ceeil sympathsque
proprio et, ca qui arrange tout par els temps oil
.e eclat de la vie cot ;lean I calia des evax vrennent
raisorenables.
tAPO, Ceon, est pas une reciante,
sankie rk-marque
u 30 juin 1953.
Dette publique
Freres
dette t;.jre de la Rept:
Pour vos
ide touted sortes n'oubaque sent save a Cdr j, blieZ
Jasser chez Russo Freres
68,ee4e n ale e juin 1964
cerare at. le 0-I /IVO JO. qui sat'sfait le.. gouts les, plus delicats.
3m mei de in present*: enne'e
et ('des 40 446,000 it la fin
de juin 1953.
Bulletin men
une suet(- %traiteedu
arterneet
ju:n 1954).
Et, surtout, n'oubliez pas que &est la maison qui a la specialite des articles, telles que
montres, bracelets-montres, pendules, lunettes de toutes les qualites, et tin assortirnertt
de bijoux aux prix imbattaYes.
ezt
Atito
BI-TIF13DOMADAIRF
ire Anne No 21
Le Black-out
Nous 1dt:en:Cone an
PORT-AU-PRINCE
rattention speciale dm
est en suspend!
c or a contrat aline avec l'Etat Hai d'imprevus comma nets 'te-
quelrettes Outs avant de pls. tien, par coasEauent avec le
uae nete. cur la Corn pa Peuple Haitian...
d airege qui a fait un
IL y va, certes,des interets
=lfort peer nous aortic du de taus de voir qu'unecontmt
nons de Is vivre,a vole Is cam
prehension de tons de lour cote
Nous avions en dons le temp"
dans "Le Constitutionnel" I
"Blackout" dans 1 equ a 1 entre l'Etat at une Compa- mener tine hataille contse
Port-au-Prince etait plain* gaie d'Utilite Publique soi t CoMpagnies d'Utilite publique
*Anil des temps, cc qui eau execute la !tura. Nous pen qui pour arse raison ou tine
=it des enouis considerable' sons aoseiqu'il y va de rinte entre faisaient sinner lee clan
.attx usagers.'' Tout le monde rS d'une Compagnie d'Utilite see de tear contrat. Nous rea
.ent patisssit, vends at petits Paaque creatEalter son con von: jamais pretendu etre des
-et Ea Preece etait unanime
trat suivant les normes d'equi
ecla m a r, un term te;et 'de justice pour avoir
cotta situation qui devenait droit sinon a la sympathie des
pour to moins intolerable at masers, nsais au moms I leur
'elaragereuse.
respect; pour pouvoir en cas
Nous Los predier3, nous
&masons pas hisite a taper
-sur
la
Compagnie, n a n,
elms It bat d'être injustes.
instil 16 Dieembre ISISt""
HAITI
Secretaire d'Etat de l'Interieur
et de la Justice
aInaugurer tine Caserne, c est ,abasolider Los fondationa
de la paix et de la sEcurite publiquee.
Brigadier Cenral Antoine LEVELT
(Discours &inauguration de la Caserne de Petite Riviita
de I- Artibonite)
D'un correspondent du
irrEductibles; quand nous atta Borgne, nous avons rep des
quons. nous le faisons a vi- informations cur Las circons
siere levee, offrant Its colon- tances qui ant entoure la
nes du journal aux contradic snort de Michel Petit-Frere.
Vair suite page 4 un paisible at honnete payean
Fragment
dlistoire
smell pour Sider tea uns at lea
Par Andre Isidore
h abi tant la troisieme settles:am
rile de Fatit-Bourg du Bonnet
Lee faits graves qui man
out ete rEvEles appellent do
preference radian des ono
rites responsablea quant wan
actes poses par cunt qui df.
tiennent
leur puinance.
Nous voulons skink:mut
pour l'instant attires Planation du Secrefaire d'Etat do
tutees at un peu pour fouet- Le GEneral:Pasevil Hyppoli pendant des saute d'humeur at passionne survint entre lui l'Intfrieur at de " la justitt
Iter ramour prom des diria to qui a West' dons nos anna qu'on arrivait difficilement I et Me Lutembourg Cauvin cur la
Son tempera son Ministre de It Justice at meat de functionnairea militia
lea revolationnedres to souve comprendre.
events
nir ci"ans militaire distingue, meat acariatre justifie quel des Cultes. L'affaire parais sea dent on repete
sati e4
Iroit tgalement
nous at saurian, rester in- surtcdt !'rant son passage I que pen certains sides de son salt bauale an debut.Un nom gulls cont preposes I la OM
I A-zon 1_nent de Port-au- regime: it se brouilla avec srs me Aubert Lestage avait:et6 vegarde ties vies et des
-Mamas it cc qne nous
bleat.Nous
It faieons avec &instant
etre un coup de canifcroons
au Prince seas Selnave. avait cc meilleurs trots politiques no fusi7e par le General Turen
tamment le General Francois
Vow &Etta mpg g
Voir suite page 3
S.S. Manigat qui avait ete
Une eminente per8on1alite
tier de sa lutte centre Its for
Medicate frangaise à Port-auPrince
cat de l'Oueit, L'incident
Haar marcredi a 9h 45 van lea ages". (Le present qui cut la plus grande reper
lieu
d'invitamr-ett., eat arrive i Chance- avis tient
cussion sur la vitalite de sun
=alias par to vol No 224 do tion)
regne et qui refIlte le fond de
17,
dans
2..
Venlredi
aa PAA, renant de San Juan
(Vues par Ia Presse pravinciale)
sous la condui cc caractere tapageur. tenaee
d. Porto-Rio, le Docteur la incline.,
Professeur to du Dazteur Maurice
.L'Embuscadel. du cap 30 No nEes eubvesrives de en park
Marc RiviiireObetEtricale
a Artind. L Professeur Marc
oraarc19.54.
c iniqa.
m-nteires qui diji affirment
Faculte de Medecine de Rre a-e visitera la Materni
Candidatures
leur rEuesite certsine aux pea
et
ensuite
tit
fade
leanty
Adardeaux.
pra,..ancera, I l'intention
Electionsenen apit des
La s6jour de co
officielles
decisions Cu Peuple le Souvet
.liste franc-Lis sera de cour- des r.vv:cialistes reunis, une
Nous enregistrons avec in
Depuis la fermeture des rain.
"Criti
,ta &tree; d peralettrn nean craveL s intitulee:endocrii
liniment de peine It deces Charabres et le renvoi dee
ulacente
.aletoirts trn certain nombre
Nous` roulons rappeler qua
/Asa de Teacantrts intailee- no".3.. Luniti20, a 6 hours& survenu dimanehe matin pariementaires do l'ancienne It Chef ea rEtat n'a arcune
ustles franc-s-baitiennes,
l'Hspital GWre."., de Marcel legislarure. aspirant au repeda redevance envera aucun parte
du soh., saus les auspice&
.41ont vaici la lista:
1.- Una conference pour du Dayen et de t'Associa Prizzatt, ancien grand Foot- lage, un vent de mEfiance memeir., car it a ef tiu
souffle star le compte du Cou tr,emt cc-atne tux pat lc Peu
,de grand public aura lieu Lion medmale, l'erninent vi tionnaire.
pour les pro
Sea funEntitles oat Ete amen:lent du 6 Decemore, ple SoLvendn'.
les jourd'hut jeudi 16 de. siteur aiteramidecins,
Pouf &mune
lea chantEes It lendcmain I ['Egli mace quo ces parlementaires
=sabre 1 8 heures di so, fesseum, tea
l'Institut Francais d'1437 etudiants et to personnel se Ste Anne ave: to concours indelicate se declares:it incon raieon it a'a denc pas d'intE
tiEale sera, places sous la du Service de Sante, le susire page 2_
impost-are assistance
tinents of [icicle.
lteistdence effective do 3.E. jet sulvant: "Les vomissa- trentAux
noashreuses
families
Nous
vculons
aujourd
hui
do
Is
grossesM. Seger Darstnville, Secre mente graves
ales d'Etat de la Sante se". Cet .apose aura lieu i atteintes par cc cleuil, noes pour rectification des uns et Nouveau Confrere
La semaine oeirm:ere I ut
Publiqua et sera consacres Pam phitheatre de la Fecul- adressone nos biers sincere, des mitres dEmasquer lea me.
compost..
at leur faire
es elections Legislatives
et comm.unales en prom' ce,
Necrologie
,
'
"L'accouchernent ì tra- te de Maas:eine.
Les ( adets naus reviennent
ru I Is capitate, un nouvet
condoleances.
'az
Lundi =train,passait
egalement de vie a tripes,
Dans notre
organe.
aLa Voix de l'Oueriere comae
son nom l'inchciLe sera
La suite 1:1'une criae cardiaque, Emmanuel Gabriel Edition de Noel vent garde den, to dEftnem
des interets de Is chum ottic
Jar Francois.
Nous ovens resu de Mon vniCre
Ce fut l"/ bet ichantilChristian
Rousseau
fon du mcia,de de l'Enset- sieur
A cat organe qui a pour
une belle page
gnement auque/ ii a cons& de Leogene,
Chant. rZt:sponsabis. Constant
memoir.
de
Francis
I
la
ressort,
En
der
n
ie
r
cre
d'ailleurs
toute
as
vie.
1
e
s
massifs de secours dine
dont le 12 decer.bre lsidc
pnut Redacteur et!
etast jusque II Direc Vulcain
a crHaiti tenta
'Ar
eauxe jeremie.
marquatt I anniverseire du coe,'AVindsca K, Lsferffire at
nouvelle
Ecole
tour
de
Is
Dam tee premiers moments, so pa,. de chance en Aormale Rarale, recent- decas.
Now' La publierons done emir acministrettice
it distribution de ces secours raiser* elle.meme Is ciistribu. meat inaugur.e.
notra
edit:on spectate de Oztavie St pl-en Gutierrez,
r
sinistres
des
clifieren
Sea funersuPee qui out fin d'anuee.
ax sinistrEs hit tin fiasco. tion
taus trois, des elements avast
Qadeuts pretendus desintf- tes1ocalitese Le procedE n'en eu lieu le lendemain
age -ces bleu rennin du monde, ow.
it:
l'occasion
d'ernouvanE.st
pas
esoirs
mauvats.
se
muerent
_n
les surgirent.
Nous profitons do cot vier tant ndt:onal qu ii.. eras
tes
manifestations
de
sym
Una
:ICmerveilleuse
fut
Craix-Fougiens, at on vent
entrefuet pour annoncer clonal, nous donnoos Farm*
-Ealisa ImmEdia pathie.
gum cette mutation fut recce cor;ue
tous ceuxqu'affecte catta nos 'Detours qu'on raison de cont,a-rnelle et souhair
sion Tune modification de -....a.aeatt a 14s de si retentis. brusque disparition. nous de la preparation de cotta tons
V:t et fluelumg.,
offrene l'expreesion sincere edition de Noel nous no pa oest.gge dans la carczere.
tea: fortune. Toutefois, un
raissone
pas
lundi
proahatn.
do
nos
condo/eances.
V.. : euite page 3
leor,s a le 'sties coaseeents
Immidiatement apes le pas de la siteedon, elaborerent
sage de 1 aHezele, lea grades pour Lea regions endommagEes
un plan de distribution. Ce
nations *Mies, AmEricaine
plan fut mis de cote.
des
envais
firent
Anglaise,
Iiimactwaisk
0
as elections Ups, Ives.**
'
ons in
ea Una Ago
ei tea
\ qu'ils oat tires de Is &ciente.
aee,
dans le "Circuit
49
er ecee imprecise, en Antoine K:rnizan cell ne i est
Passes
Ste pas effraye outre unsure da
Or maintenant avec lea
Dans renegue tomes lea face de none. brave ami
preceles de mauvain augure mmunes de l'Artibonite lea phen Leonard. 11 se dit qu 1 telles manoeuvres
, .
aet i soutenir des unpopular lances, I tout vent. il en rE. iii.:\,- .f gt. aatives
et cor cad de celueci Mine Clement
eCireuit Artiboaitee souhai
e il
suite sin greed nombrealt con munele
s se deroulent dens use Cams nee Colin-on s'est por
tee
candidate
I
is
'naive
corn
te
nonne chance eux diffe
qui precesEment a
ahere f evreuse aaitee
rents compatitexts, egalsment
'
et I eus entrecoupee
9it6 Is conduits inquaialiable d
inra eats- e-I!l me assesteure.
u
e
, pu;sque 'Ou ts
de eeintue cyst out &Pt et 1 it sc'ence politique.
vers qui p rouvent que he Sou
A
la
Marme:ade
comme
a
se
reciamaet
avec
uric meme
Comma la
le scut -c LUXE et qui ne
"" verain chez nous, ne dart pas
vest ut 4 eucen prix Etat. des lection touche intimement 1 et entend prefiter deo fran St Michel de rAttalaye. lee Bedew. de Is nelitieal ororeares
trite, mil:re Lea protea on la vie de cheque andividir it chrs eouden qui lui . tont of. groDome Paved. candadat ele state chi Gouvernement de r E.
4u r eupie qui a pin cot. seen en remak qua chaeun ces
des ertes par le Gouveratenent. is deputation demeure ren- eu du 6 Deceb:e.
to ae lean etat, teen lea mots proneinct par 14, candi Pourvu hien entenciu, qu'il lent lateee table d'attractionNOUVFLLE esBEILLE
ntierasade rester traaquilles 4 data, eat commente par lea n'en lasso nut abus. entree. reelanie par tout lea pirtis en Lei
Di jacmel. 7 Dc"cemere 1954
A la magistrature corn
de tie pat USER niaebuter la personnel lea mains PzPari" nasal rintervention obligatoire e'usre
,
.
isOsi e renammte du Gomm= 1 la palitique.
. des auto rites
competentes meoale. lei des soot jetes en- La campagne
ment. Adaeons taus que Bie n souvent, i i ea t inst. pour le retablissement de tre aes grouoas egalement te
eie
le
Pour la
es e eetiene sent LIBRES il arrive qua des grands poll rOrdre et de is Pei: publique. niece et vigiNets .
enieseire Is GOuvernent &coo ticiens quittent les regions
Am Gonaiees. 1, bated', Marmelade. Odavad Raphael e Notre excellent confrersehe
Legros, pour rlieendancee signale, dans sea
=river du General Paul Ma sereinea de lirtheerie
at en cantle Edgard
eat cuconscre
ie. DEpute.oendidat St-Michell Ag alias Aid con darniares livraisonsle caractashire gni eat le plus grand que pure pour Sc Inner I des tre
des.
Nous *paeans i r auto tractions
=eaet
questionsvmanthiques;f
1
tapportentavantage
fe -
el:
l
ictorale
pouvona
ctora.
,
ea-politi
V.bef d'Etat Haitian apres actin qua nous
appe Me. penman PEI issiER at tie Fernand Phanor.
re de liberte de Is campagne
A Verrettes. des tours ma
Chantophe n a pas basoin des Lea barbares et leer fake per ringer:inn Marceline PAUL.
cabres rent jou fs au Depute
velleitaires 1 Is lvleitoa Maio dre des meastate stretegiqase
te
oenuar
!ous
lea fie
an
pour e ailsI tinSYNA
A travers la Presse
et
reln TIMX117'
J.34:11Nale
Veraffectant
metPwrra
de la pohtique.
RALLIEe`-et
T appinent ou
tOGUE dImpepultalre.
es jurn AR
"Voir suits
Page 3
Haitienne
intere-a person- rate.; ...t.,..efs.thdure de Sixieme Anniversaire drolta reeonnus et Teepeeteaid, mis en voilleuse
Meet:cable Me. Ftlissier tan de la Proclamation restesst imprescri ptiblas,sit
Four suivre Is politique des
-.11 lei's lea bounn grices du
il sit bon qua ehricp =qua leas Partlaves de Mar des Droits
resavernement nt sent r aerie dans sea branches multiples, ea us
nee on &vogue un osu parPaul ont fait maitre
de
r
Homme
tout dans is monde tone
meat gee aes pima ennenen. pour pouvoir rejeter les er un Bulletin, eVOIX De. LA.
Aujeurd'hul
10
Wenn
cos prineipes qui sent fon
car ill ce-apremettent I en- ;ewe. les generalisations trap JEUNESSEe
patronnant bra m argue is sixiiime an- damentaux. fitant I is base.
. Os:Miasma de toutet l aa popu Wives, La systemes enfantes chaudement Ieur pculain.
niversaire de la
de la civilisation. il n'T
lea pro, .lta
.ee o-r rimagination, al eat iniis
icar
.
proclaimsigloos
Une autre fraction de Is tion des rroits de
PHom pas pde vrais pregras )u.
in a...Ito:tee et clangs:se -1Stii i. OP" ,ble que lee onhticiens de leunease dent reniseatern eat ma. Cest en effet le 10 Di mains sans Ppbservence
latteses p-etque el n. toutts ..
en menses sociolo Gto:sea Far,jas, ett entre en combre 1948 que Porgani respect qui leur eat del at
sabon des Nations-Us:ass
souhaiter que
ee
lea CuIllaradel du Ls-parte. gene,.
lace et a scrti detnieremtnt adoptait Is Declaration iinofaut
un jour o0 la declarer,
Qtnnd il ink &election. une declaration affirmant en Universelle des Droita de tion
meat du Nord .
dite Universal e le seGee n 'eat, mallevertuse. Ls aneterieux de toute natu ternaes estegoriques, se poll PHomme. Depuis, cheque ra offectivenvant dans Pas
meat certains &pulite de :. re soot entasses .0 ?1I) sou tion i cote de Ode, Paracelse armee cot annivereaire est dhesion de tows I ce vent
celebre dans le monde en- y a de plus grand at de
deretiele legislature caeldata vent pals mele, et it parboil
tier coronae la Journeis des plus noble sur cette
-Tam prochsines elections se qt.elques theories &ensemble pelitsi,Meeting emissions radio Droits de PHomme. Le pre terse.
!cataprerinnt rine de cc qteon apparaitserse pour mettre de _e__
paustiques, tracts; manoeuvres ambule de ia Declaration Le Matin", 10 Dieemlasee,
esppelle PEUPLE. Ile -doivent l'ordre dans ces amas de faits de tous genres, tout cela au affirms qua f-Ia reconais
n 1954.
inheren
Stembreatire Tells ne peuseut et Men, elks donnent la des un paysage 6kctota1 h aut en sanee
, de la dignite
mrnbres de La Declaration Uninas co ejours lu. lancer la illusion de tout ee qui ne re couleur', extremement
late f:, ;am le al:umaine at de verselle des Droits
main. S a aveient fait retude pose pis sue des doenees ressant pour roblervateur
leurs droits egaux at inalie
as tenter de faire des eratits inebranlables.
stables cons tit ue le fon de
rHomme.
qui siage au plafond....
corn Out lien Is periode de A Is Magistrature COMMU meat de la liberte,de la just
d'ensem ble, its aaient
tn
saris :eke Is politique electors creation, d'enfantement de la nale It Cartel
Jean Dupuy, tics at de la paix dans Is
C'est aujourd'hui 10 dicembre 1954 le 6eme sane
le est
.chast que lea pela polttique inaugurale de Is Marcel Wiss, Genesee Joseph monde.
it eat vrai qu'en ce versaire de la proclamation.
tees e'otficialitee, s'ils Realest prochaine legislature . de Is mane le jtu avec brio.
erode lea droits dee Droits de PlIcsnine,._
vinS
edeerceer 1 analyser reetivite politique Is plus compliquee
nt encore me- Cott* data eat saluee dan,.
A enter Is presence dans humains rent
raneenee de rhizome et a de toates, puisqu'elle corn rearm de Mademoiselle Nati consuls dans Is fait pas des le monde antler par des ma
teeterable des causes prend toutes lea autresee Gou vita Bien-Ainse, candidate in personnes et des groups. nifestatioas de reiouissans
i as disent eieili. ca.
feet:" e qui le pousseat Vac vernement ne doit plus avoir dependante qui avec beaucoup
sees.onnue
nts ci
pent nice que
Ii none faut cependluat
eaerseete: pe. eetre ni des ecerv,eles qui suppo
de cran expose son program dans Pensemble un notable reconnaitre qu'en de noses.
taws; feare compreedre aux sent
clamant leur of Ii me 1 la Radio et tiaras tea progras a ete realistc.
brews pays, lea droits inanames seeeeeesee
dfsi entree, iLs en :trident servi meetings. Mr-Rearoxand VII3 L'Assemblee genie:tie dee prescriptibles de la person
der. La et raleer Icela aurae, cc.
)cent mine aunt sa lutte pour Nations-Unies eat main no humaine sont rniconLe danger qua presentel a magistrature commune e slant *aisle de deux projets nus, amoindris. Mali; enVer.
de Pactes, destines I fairs girds la conviction que mecettt propaganda pour ateiree des G ona i ves .
respeeter ces droi ta auxquels tre epoque assistera alas
1..s. Politique eat e at& quelques sympathiee-augers
`eA Groorne, le Depute la Commission des droits triomphe des libertes fondle.
Sat osr ssr&observe t; on Pre le Gouvernementef I prendre
creacre mentaleat respect de is di.
Tehan deineure seul de l'homme a
t-b-allsksie -dens lags :17i"
on digoureuses
con maitre du terrain tandis qu'a plusieurs anneals d'etudes. grate sans distinction dees 1
unsures
r
D'autre part, 2 Conven
ao couleur, de seas,.
l'effotte de girder la leveke- tie ea indlicats.
la magistrature communale. tions fondess our cos princi race,
de religion, d'origine soda
Se le eels rigoe,euse au poen
des
fractions
de
la
jeunesse
vi
pee
tont
entrees
on
le.
de Ve4arisateer. 1 e politi P. Ls. Will RICHE, not.
out eu la velleite de 'organi gueur en 1954. La premare
L'Assen.bif a get eralas
'lien a ..., 'tile sceeetifique 1
"Oeepeeleeeeeeeeee qua clement ainsi leurs
petctaut quits scant lea amia
i.---,
is 1e
qu'en
1
peAAdelphin
oat la convention cur lea dee Nations- Unies a etas par
ler en Cartel en face d'Al.
;lesser al1;5 le Peaple. La scien
drolts politiques de Irk fern ailleura, saisie ees deux pro
at gull cultive le pou.se a "CIRCU17 ARTIBON1TE '. fred Georges qui tient ferme. me, assurant I cells-ci lea jets de paetc e sseles 1 faizwenree we I eeetien cf,ti. .
malgre
vents
et
mules.
des Gam:tires* 4 Dec. 1854
mimes droits dpolitiques rs observer lea sltspositione
A Dessalines. a le No quilt Phecome. La seconds gareireuses de is Cedars
ELECTORAL taiutea e Dorlean qui porte bien sit is Convention datermi tion Universelle
"Le Nouvelltste" du le.
son nom a !eve retendard en must Is statut des refugia'.
Comma on le visit, cos dicembre 1954.
feven de son pa telin. he DC sesessaus
INIMMIIIIPAMMlialks,m34~~11516
-que: I cambium dens rap PANORAMA
easSeation
pour
les
van
,
v
Chez Hermann Gautier
pute.Candidat a'a pas ete bear
lien accueilli, II s'en eat tire
. CC treue.eez : ss e cr esol* en cuir,souliers etran cependant avec senz de tact
,, sera pour fillettes, 'gas-cornets et adultes. Pour *volt' comprisiort 1 pro
La cigarette SPLENDID
Grand Rue 128, -Phone 2324
eines:pose depuis plus de 25 ans p ar
Class^n ; Fortune. Etonian pour pos que de pareils incidents qualite incomparable, invariable, ses tahacs
Sot-nsmlitre
hoes.
di
sadle ecora,
sculita s
les reit,. dal jeu. selectionnes, par son arome et 1117 gout axbates pour gas ostlers, Ftrmeture eclair 4 I 36 pouces sootAdens
Saint.Marc, redverrai quit.
-.sockets Galates (1-.P.n-lises etrtngeres rrcw, Cravates
,,ohatts,a, li. s. , -" s: 1 eretsses, ( r:ris its, (n-brel re du Docteur Maurice 1Ce
Agents di3tributeur:
sas
'bey, Culottes 36 S: al sculltrs lerr's ti it 12,t1t de nol s'est essouffle en cours
- de route, malgre is forte car
1min,
Vie-peat x ;1t, Ir.:ess et 6 ,s raiPss rr Coezaine,talcra at se rote. Ala magiseeature un
e, ervel' e er raoutcnotc, lectik, ice: des prorscuLers per Cartel de i cures pi B lade par
0u7ssos et -ar grosse. Corsage- , jupons Ny s.t
lame .
jean Supplice efUlte 11 des
lee ...e.c suseffYint.
Illeesleeaee e wer fier si's :t
sf:
`,..
-
Joseph NADAL et Co,
TELEPHONE e:
DIRECTIONS, 3489 a 27:
ttiDP.1.11tA4D.ANgit
illangez les palus LARCO Buvez les Bo:tisane tvaZeuSelit LABCO
aarar.aommONIt
Fragment..
Les cadc
so a Dies age
sants Eclws e-youvet
lundi on fait Is di s t r I
tant b tr t i ° n aue entente le
meted: aux f-mmes et le mar
par lea cornices regionaux que credi RUX hommes Le di
mit faffaire ?ar itvint se hurls rcerair nu' no se diSsi
Suite de la rere Page
colligLes tout en !Mr rides pera qua le 24 mars 1896 i la
in-Gilles.
Commandant
dc
ne
alors, oat reserve rAnondastment de Pott-au- 'mint tnergiqeemtnt un vote snort de Matisiat stir le Pont
par rArmee, cliemerne, a
Ir comportement jeanty- Ce rr awe 'Airtime jnbonnet lea Earn nes LE CHEF imaelope Pet nairtds tratdet Prince pendant qua Marbisi condamrent
vi_t 1:1i - emit en tournie &inspection i criminal de ea sicaire qui ve GlIe rovoquera Is chute de
DE I:ETAT DUT INTER- cendenat pour
s
es "Lascabobes. Ce militarre qui riskd'eulever la vie i nn Nord Alex qui vculcit rim
VENIR PERSONNEL- lea a accompagoi
. Tout so
CC
comma Chef
peut.etie un compt, per pauvre pere de famine: Le poser an nsys
m
1.
e
LBMENT, 11 dle
gua dan" I" fait is in. oruds renseigns.e.on, a v a i t
President Hyppo ite qui din d Ettt. Aux Curt Simon rta
presqu'i e du :.-..-ud tea Cadets dan
esrpelt de pa plus parfait sonnet i r egler avec he m ai
heureux pour mettre fro it St s reit let trIvetta opine gu*it git, &elm. l'irvitat;W, de vet
de none AcadEtnie Militaire avec ue1°
sous le comma-dtment di leur et de ju.tice sans duisecrtinsti jaws fit rapport tact et. De ttait juste de ftvper le Gene hardimin her: du eLr. Ctoet sans partment oe rInterieur at de rat Turenne Ja.Gules pour yant at rousse ses troapes
sans
pirecteur, he major Paul (-or Rarlud,
umiliation
aucune.
&on cur rAsa I. Vesu rE le Sena
Justice qua Lestage circu empecher Is r patt.on
vington. Cat jeunn &tweets,
aiaincenant, 1 n
I pi ormr hut Andr6 Cul trust troove
at fel "ate i 1'8 Vfn. r ,
dune belle cu ture et d uric grand rdensapppintetment, lait axis le couvre-ftu
orga-i
ques-i Ca -:tonne education, ort fait leur not; ap
wall avait ete pant par lea de faire le neussaise dans le ra la rot f vmicnt
pour
he rEgi
journaux
plus
bref
dtlai.
Les
sec
Is
fisis
et
re
dots
P
er
r:
armes par It patrouille de son
preuve de I. vinlitairex pour
lour Acadihnie. C'est une Wireau. Me Luxembourg Cali de rtpoque qui jouissaient de me de 17 D6cernbre 1902 qui
sappeler lea belles paroles
jeu. r deelle injustice de dernan- via, en eccusant reception de Is plus grande liberte d'expres vereit dr reamer its hem
de feu notrt ami le
t:r quicp lea garde divandes commentaires tombet dv 15 mars 1908.
ne liehtenant Willye Lara ge eines qu'ils ont perdu Is &Oche du Commandant lion firent
Andre ISIDORE.
e. y fit retsortir qui ne furent pas Elogieux
(Pe. 'anent malhtureasement deux m de lents cours. daisole LapitaI
trop tat par l'injuste drstin: Cependant, "US "UICHIS qua lea regiments =Maims pour la rEcutatitn du Gnu
optimIste bur la en vigueur ne lui permet vernemest. Cctte position des
alStre Ivlititaire., nous dusk. rester
tote de ces con:sites re- tazent
Ivan:kerne, &alai 5
point de fusilier sum -/Mlles
- il seuvent, c'est servir ccinngtonaux gut wont es remports
Me.
L. .k.,auvin I reitZter
sivec empressernent. placer. at egard aux chola mairement tin citoyen pour RR demanue
1
de sanction au La campagn .
qua
devouement et desin- du president de Is Croix une simple infraction,
rempritonne
pas
de
l'Ezecutif
et
le
Minis
Rou %ea le Docteur Louis c'Etait
eleclorae
teressement les inte- BO y, a ans Ia composition merit de pluteit
tri de rInterieur eta fort Et
trois
i
Emit
inure
.
cos comites I la tits
kite p. our sortir devant lea
rets p ermanents d'une de
Suite de In 2eme page,
desquels DOUR ditachons qua Chit prevu pour le CLe
ambres sans to vote de
coliedivite.
Carrillo,
un
Lestagc.Dis
la
reunion
du
Ca
`-'n
un Kay. P.
Rev. P Vildlar, un M. Beck binet, cc pattiote qui ne pou bitme stir rinterpellation du 6 eetotale i Port-au-Prince e3
C'est done oussi cctte pin tot, pour Db elter qua court- vair souffrir les violences. a Depute de J;cmcl Me' Al pees le quesiinnAn ett-il de
Charmant.
:same en province*?
see qui ent.-n2 nos jeunes Ca 14rt
Las Cadets nous rovienoyant quo lc Chef de la
Ii strait inelegant de netre
dets accour...s an Alevant de mil
Iii out done sServi.,.''
fairait la t o u. r d e part de ne pis son
I igneril
qu '
=shires into-tunes; de ces 11s so sor-t montris, en A L'ATTENTION Nation.
-l .
orei.e,
le Seeretaire d Etat en eat de nErne It Jame!. Le
(Taxes affamee. nui,,de cat fre consLquonce, de vraia mill
Q...... ... .., Leer raiz.,
res ;nu,. sans abris et dent taires. 113 se sont acquittes plus &cm easement et de de le Justice envoys sa demis depute sortant, Mr MatuRce
Pr
sive au Cabinet. M
--YPPolite Is Beitande, lea rambles samite
le sort n'a pas attinu Pattitu de ieur riche avec prestige Pconfining que
dans une cer refuse. Ames tine semaine sionnaires de l'Aisministration
et dignite...
de de plus a' nn.
tame sphere fan veut rendre A
II nets eat souvent parvmu
Antes co front qui a du- eciupablet de tout lea peehEs iiattente at ccmprenant que coalmuneia, ft,4e co ndiorcet Le
le Preadent voulait coke quo ro'y, Mt Brener Hardin, font
tent de i'Arrondistement dea re Non deux ipois, nos jou d'Israil ceux
gut oat eu he ratite epergner a eon coma Isur campagne electutale dans
h-,mmes represontant
Cateaux qua de I' Arrcn 'isse- fleafraction
de entre Agar privilege de sifter cocaine gaon Salines cette fletritan leardre LC eisa pasha at 61111
merit de Tiburon, lea mil- une
ca- jurEs au court de Is derniere ee, me. Cauvin confirma la cri .ton der alecteurs at Eleetri
Its falcons oimables at encou data
ye denous
netinsin,
nos Nora
reviennont
cots- session criminelle qui a ante demission. Hyppolits
le Pr- ; a ces i un rytbmc normalestune
ragesintes de cos jeunes ile varts de lauriers...
meats. Letemns nous man
is tr 6 u Q nembus impress
P
de warder encore set Porte realit6 appreciable.
Taus
nos
compliments
g
quota polar en dresser la no
..
feudles (Justice et Cultes) du
Paul Car- Dant d'acquittentents .
Le fait par cm honombles
te. Car dans ces zones osi wont an major
L'oceasion eat peut-Etre rant trois jours pour lui per concao}vits de ne pasavoir de
qui
a
at
bien me.
mous listing des attaches vingtors,
belle pour ce amid fonction mettre,clans aes consults.tions. coltritistrurs expli ue q ts a
personnelles, nous sommes nar11lai ncl,P"'"
d %lois na.re,
pas Ee
revetu de It dip:lite de trouver
hien au courant que lea cho d, ajouterest
dens 1-exercice de tura pr e
que Son echos en de Grand-Jage. de mont
see oar change dens le sans ce to President
rer digne de le rempI seer - M i a s d ents mandate, ils oat Pr c
a
de
olunct tres grande ametiora blique a ete vraiment bputen aussI
dans une certaine cc retard calculE de
du a l'atitnte de is majoria,
tion depuis Iarrivee des Ca inspire en. dfleguant dens sphere Egalement on a le lens etait tin stratageme: leMaiLtial
menie et qua dans la circonactiption
dots dans la presqu'ile du la .presqu'llo du Sud nos Aiie see devoirs et natant de wit. one
note
Emma, a In commune, rine u a
Sud. Au dire d'un citadin camas at tout Is
person: celui de distribuer Is justice dir Cabinet perticulier infer twin. n'a Clobore un
de Tiburon patient i nous not de !a ntra Academie
Mils ,
"ime
lea habitants dee
m
envers at contra taus, =Hind mait Is population cite le Gott ir.Igra,r.;:ne, stir le plan so.
p l're
pour ,
campagnes sont servie 1 a t d'une
tea at civil& a quelque degre vernment avait 'nrutaltrne,.t c.i., p niteque ou eetmocnique,
mission
at
Neu
isouhait at que cheque po- men
gulls se roavent places.
rtytiquE he titulaire du Minis In 4 conforme rum necessit6s
tement
hunsanitairo.
pulation de sea differences
Nous attenlons faction tire de is Justice ruce qua cc at aux capitations de la relocalias eat partagee en
du Ministre de la Justice at lui.ci avak tine conduite real gin.
trois,groupes : enfants d'att
Cabinet de
de l'Intirieur cur le pint qui honnete dans farraire The
bard, femmes ensuite at
-ir /4
realite qu'un
hommes apres. Pour Tlbu Me Victor S. Pierre-Louis doit etre fait autour de Is baud. Le grand Tribun repnn espi ic deuric
no saurait areas
leen, par exernple, DOUSE di
A vocat
mart de Michel Petit-Fr ire
east cc memo citadin , le Rue des Fronts-Forts. 73 et du sort qui a ete reservs'I dit par un 211enc: eloquent A usitit a main; d'admettre UDC
mita infivaie, vilence qui de caiL .ce de courage chez les
I at malheareuse epouse pour passait 1.e mire des rep1:4ues partt: Air._s qui musiant cons
avoir refuse d'acceptar
adectseulairet
vague
anal taut wait pelt
testes de infortune sans lea avant 1915. HYPPol;te Ile Pet pc
la
mieux
dant le mail
clVIILLz
formaiites reglementairee.
eta soul fur lea huremes de i. t.t 3 mondes possible..
Nous vemirions nets te- la trerripe d'un uvin, PrE Ns, ezollement, tea chefs de
la meillev.re des marque europeenne
nir name I Is disposition de !era souilirr run rnen- " ..nnquetnent
gent-distributeur pour Haiti:
prolessionneis
cc grand responsible de ror one p oce:auntion qui a.ut uLiitr;yrnt l'entrer en bee
Andre KHAWLY
dre social pour un commen- appertenii I t"-i,..tcire, powAng'e Rues Courbe, at des Cesarr
'toners pcur Is bests,
cement &execution &Eats dimicuere k.. V't transeen Le L
lea profits I en ti
si :a chuseur publique dont datt
Tint de !di (76 rr,r _
ie mcnrent, sans
Nebo se repercete avec cet avail vouli. --"e'cuier I hap vou i.
narquois, nous
ot
CHARLES FEQUIEBE
te permanence digne d'atre per tin conapignon (farmer( cowl .lis qu'auctine neropec
Part-au-Prince, Haiti
retenue tie lui suffisait pas pris en dciatit. La Capitale se tive Ct.= Lege baniboche re
Materiaus de Coustarclion
eu tie lui Etait rnalbeureu venua per la vole de la Pres pc:, te
l'horiznn. 0 regrets
Vous trouverez then Charles F6quiere it Os, der sement point parvenue.
-C. in ecl,e$saut les bert.lx 7,uti4:[17.s et, car,eingb, de bans
Pampas COMBS pour malsons privies, Meld, InNous attendant, creme Elogra
"?.e re liou:as, ket coudiedes, ler
Putties it Grcmdes Irrigations; des moteurs Diesel
une fois, l'action de Me Pro- noncer S un:: "tvcitrin ^vv.
er t
ts de dairin at
pvIECTE reputes depuis 1870, des Machines Agricc«
phite, qui cornice tout avocet ble plutot gut d
Dd victi'e,l':,!
a pour princiPale ache de de calor:.
Ms your Is Biz. le Calk la Ccmne aSucre; des
- -. t' c:re3r.,12 va
fendre la vet ye at i'erpbelin Le Li
lifidnei-Outils South Bend comprencant : Touts, Pea.
ns
dart tette affcire qui 1aiste- fircl
kretlade,
cal .e
eort
t,c,;a
44, Rue Roux
,,,,,,,
.ano la
.,
1
Vciut
,
une
personnalitE
=-.--
La Biere Hollandaise
..0
,
Ene PhIttoidue Colon*
eauat West agt qua de lux an% 18)1 pro=.
Le Rhum BARBANCOURT- le nom -seul suf fit
Les habitants de
e
eve..., es *a eels reee
nous offrons noa colonnes la
tee etfrant aussi aux Compa D. G. T. P. at ift leAdmintegnies interessies d'expliquer tration de la Compagnie
publiquernent lents ennuis at pour tin eclaircissement
desiderata- Saul Mr Lee tege du mat entendu. Nous espe
de Ramie a juge bon de re- cons qua cette foisci, lea
deje trap rases n'hesiterent pas met
pondre, mais
tard pour as eon:magic: Isa tee le public au courant de
Compagnie d'lielairage de Port !curs difficultes.Ces problemes
inte
Bolosse reclament
de
de:raus amonceters
Noas venom, quelques a droste at a gauche: coup
habitants de: R. et 31. ave- 11'061 vraiment penible.
nues de Belosse, vow! prier
A Is 3eme avenue surtout
de vouloir bien intervenir en le spectacle eat encore plus
notre faveur, aupres des pou navrant at meme clangereez
voirs publics pour lair deman par suite des glissades sue la
der de jeter un coup &mil route faite en partie de rocs
de eitie fur l'etat deplorable et de pierres.
Merisiete le Directeur,
-au.Prince s 'e I t cantonnee concernent tout le mond e, de ces deux avenues qui sont
Le departement dee Teadans soa !hence. at ainsi leis leurs solutions aussi, en Demo coestamment envehies par lea vans Publics ne pourrait-il
ea tout le monde dans la plus cratie c'est la regle. tout au eaux menegeres provenant pas faire creuser des estrum:
des proprietes On patauge latfranx des deux cotes de Is
complete ignorance tut sea dif grand jour.
ficultes at tut cc Vette comp lel oue reviendront emcee dans Is boue, matin at soir. route - car on ne peut pas ap
tait Erase pour y renieclier. sue le sujet. peut-etre v ec Cc qui occasionne (des nuees paler ca rue - pour faciliter
Cependant, flee renseigne plus de details. En attenclata de mouches at de mousti- recoulement des eau menage
enents nous ont permit de sa Meesieurs.vous avez Is parole. ques. Sans oubtier lea \711e.s res provenant des proprietes?
Demandez aussi pour nous
voir qua cette Compagnie a
is Compagnie d'Eclairage
eu faire des efforts conside Lettre de Paris
Electrique de nous faire l'au
rabies pour toettre son mine
en etat, en depit des difficul
neat cei mernes difficultes
miont ea I confronter lea U.
eluca de Jeremie at des Cayes
Mon ami et mon congenere
Henri de LALEU
Volt is numero precedent
(Suite it fin
ies
mane de quelques tempts elm
tnques car . cee sommes pion
es, la nuit, dons Is plus pro
fonde obscurite.
gamble
que nous payons arm' 1 impot
locatif at lea lourdes charges
)ui grevent nos petits budeets.Ne peut-en pas
apporter, sinonpause!nous
du can
fort, male un pau de hien
etre auquel nous :mons
tom dealt dens cc pays qui
eat aussi notre.
Avec l'espoir qua vous
publierez is present., nous
vous remercions d'aviarewe
Monsieur le Directeur, de
mama quo is Service corn
petent, persuade qua caluioi prendra en considerstion nos justas deleances.
habitants de la Ruelle
NICO LAS redament
memoir. de Barrio, Vincent at Les
qui ant provoque Is fermetu d'Henri de Laleu c'est teen, cot, avaient odieusement
Port-au Prince, le 11 Di fasse menet. uric enquete e a
se de cal dernieres. En defini male en tirer nue conclu jet& aux orties le drapeau, cembre 1954
Keine, s'il ne petit pas se
tive, nous croyone etre places sion pour Is j. AIMSe hai de Dessalines et de ration.
Au
Directeur
du
journal
deplacer
pour yank confine
co strait encore A. ees ingr at s crengeneresj
ter de vista Petat lament*
pour savoir en quoi consistent thane,
id nous serait tres lohible INDEPENDACE
mucus.
ble
de
cette
rustle oa capon
ces clifficuttes et lea cooler au
En Ville.
D'être ne d'un Ore gua d a leur opposer I defaut de
Monsieur la - ?Directeur, dent il y a deux ecoles at tux
grand joule Nom ne pouvons deloupean it d'une mare Laleu et de sac parails le
Valdez-you& rue perme4 Temple et qui plus est ast
etayer tine argumentation soli haitienna faisait d'Henri de poets gualelospeen St G6- tI.'.d'user
des colorings de trouve etre la route dirac
Laleu
nu
trait-d'union
enraud,
qui
fut
un
grand
ad
=demur des .0n dit" et arri tre Haiti et ass jeunes
interessant journal te i suivre pour lea con
mirateur
d
e J olib ote et d E votre
ver tine couclusion favora- soeurs des Petite' entilles, lie Guerin. Pour vous par. pour produire une rficlama vois qui viennent do l'Egli
ble on defavorable. Mars nous qui eat prevu chose singu- mettre d'eprouver Phaitiano tion qua is crois etre juste. se du Sacre-Coeur. Queue
hauliers qui croissant
pauvens avancer sans crainteTh here, qua as mart eat coin Olin° de cc congeners des Apres Palphalstage de la cur
lea
melte Alorta (Bas Pau ds des deux cotes c'est tous
An
titles
d'être contredit que line cide presque avec is catas- patites
durant he tr3is mois qu'une equip.
ecoutez
anecdote
Chesel
realise
trophe
qui
s'abattit
cur
no
c
a
t
Eiectrique de Pott au-Prince
leur rend visite et c'est ripays. I/his 1922. Au salon de coiffure passage au Deparrement
iell gala d'entendre les gene
as capacite m- treethalheureux
-eat arrivee
du
cubain
Juan
Rodriguez
des
TravaueePublies
du
tore
impartial.
retiendra
soupirer cheque foie: "En
Cauvin,
nuns, site ne petit plus ai qu'Henri Delaleu dont lea qui fut le beau-piere e ra nistreorges
eG
du Bas peu de clee fin void i les coiffeurs qui
der au developpernent &ono conferences cur Heal ont gratte depute nationalduiste habitants
perisaient sinceremont viennent faire la barbs sus
enique at industriel du pays ete reunies en brochure, at anti Cenventionniste cc
de
Miragoane
Emile
ma_
qua
eon
aurait continua me learners"'keit
cependant
different
capacite
de
sane augmenter
Nous esperons qu'avec ea
cette minorite de guade nual, St Geraud, tres en ameliorer ce quartiar si iti
production dans l'orcke de 50 de
Secret*.
loupeens at martiniquais verve s'ecrisi I haute voix teressant de Is Capitate et S.O.S.Phonorable
a 70 ci/o.Etsuet clone acrive natifs d'Hatti, lesquels; ii Pentendement des pea. qui rapporte pas mat d'ar d'Etat des Tsavaux Pehlke'
restera pas sourd it Pap
cc point, queique chose doit 'mitation
I
de mauvais hal cents eAprea is desoceupa gent au five.. Mali; it parait ne
point fi- pet des habitants de la
etre fait cturgence pour pre tiens, avaient, pour tires am tion, tous lea traitres se. qu'on a raise.enun vain
quo Ruelle Nicolas at qu'll fora
at c'est
yeah. la desereigration totate pies avantages des regimes rant chitties et Mr Borno nal
^
pour amen
'
l'on samble fonder des es- diligence meme
le
plus
grand
de
tous
sera
en
de requipeneent qui eat
dier I cat fit at de chose,
pour crate zone.
pendu
la
Sellars!.
St
Gee
P°ir
nties qui dur---.- ngtemps
pleine surcharge at cats dens
A uioudillu i cependa.rand abusait-ii un pen qui
de habitants
de is Rutile Nice elerci Monsieur le Diree
l'interet des deux parties: rE INDEPENDANCE
Is liberti
votes
tat Haitian it is Cie d'Eclaira Direction : Un Comite regnait sous l'Occupation las cant obliges de, crier. tour et cordialement
ee Contrail Jean
Nord-Americaine, c'etait en "Au secours" car vrairnent
Franck
J.
SERAPH1N
N.B. Deux petitions du
Zo1922, Nous refusions de he Petat de cc quartier cat de
vent' intolerab is at merite rent adreesees 115 a qua
Nous estirnons entoute bon
croire.
Gerant Responsable
amnion 'Saline I Al.
Pour terminer; "pp,. une prompte attention des clues
nc foi qu'un.errangement equi
Rene 5: BENJAMIN
Francois Georges et Pautra
Ions
a
certains
de
nos
corn
Pouvears
publioa.
Du
haut
plus
table dint inter venir
I
Mr.
Pereira
auquelles au.
Redacteur en Chef
qua Boudeinan un de la :We Capois I. l'Angle
tot pear permeate Le pays Mme Therese G. PETIT patriotes
P A v a el u a Ma curia suite n'a Amnia Otte
dug
precuraeurs
de
notre
in
de
de respirer un pus, au mains
Arnbroise, une donne.. Nous croyons qua
dependence Nationale, etait eloire
Administratrice
correspondence
Etienne
eau
qui
coule
jour at 111.13t parents
Coca qui concerne l'energie
de
is
Jamaique.
Direction-Redaction
Pout-etre retrouvie dam
Mentor et David Troy au- at deviant uric veritable
electrique de la capitate et
Administration
tres signataires de Pacte de mare,empeche mime lea les archives du Departsdes villas avoisinetntss.
ri meta.
73
73,
Rue
des
Fronts-Forts,
Pindependance
de is i rti voisins de se visitor. tam
Qu'on no se meprenne pas
to.les no permettant etas
Lee manuscrits insires ou nique le roi Christophe de
sur le sena de cat article, nous
...
Fau
Pile de St Christophe, to l'ecoulement des eauxnue.
4e disons encore une lois. nous non ne seront pas rendusi
President Dorningue de St to de caniveaux- uric
ABONNEMEr iT
Thomas Is glorieux Amiral de moustiques assent. les A LA LIBRAIRIE
avons ete lea premiers 1 /rapper
Gdes 3.0n Killick 'de Is Jamaique. Si gens at conatitue un real
Ste-Therese
dur, nous ne voutona pire etre Port-au-Prince
Si
.3.00 Pon except° le grec Pane danger pour la sante.
Initiates. Touteleis devant kir Province
done
le
tiervice egiebanie Rue des Minscles N 0 138
yottii combattant dais guer
lone& noes affront une treve
re de l'Independan a et me n'existe pas sculament ancienne maim Morpeau,
Imprimerie
pour tins entente definitive
qui fait Senateur sous Pe- de-nom chez nous, il sena e face Montferrier Pierre
de "L'Action"
dans l'interet collectif. Pour
tion at le Francais Sabou- bon at urgent meme qua en Vous trouverez tout un al
73 rue des Fronts-Fortt rin qui ports ie titre de ractuel titulaire du Minis
etre beaux joueurs, nouvean
grand juge et qui preeide tIre des Trauaux Publics sortiment de Ryles classiquea
notre premiere Cour de jus
ace, combien d'Haitiens
Evoquer is
d'expression.
_...............
Russo Freres
Pour vos cadeaux de toutes sortes
de race blanche qui, parte-
geant nos peines at nos
es P endant et a pr e's la
n'ou. guerre
de Pladependance
J'o
introduire dans
bliez janaais de passer chez Russo Frres pourrait
noteee Pantheon national.
qui satisfait lea go-fats les plus delicats.
Et, surtout, n'oubliez pas que c'est /a mai*
son qui a la speciabte des articles, telies que
montres, braceIets-montres, pendules.
tes de toutes les qualites, et un assortircznit
de b;joum
n prix
Changhal Restaurant
Grand'Ru No. 211
Le fin gourmet va natureilernent au SHANGHAI RES
TAU.LANI qui eat le Restaurant a la mode, ii cause de
son menu eerie, de ass mete exquis, de It rigularite
son service, de Paccireil sympathique et cordial du
Ludovic Morin LArONIBE de
proprio et, co gut arrange tout par ces temps oil
le coat de la vie eat Sieve, i cause des prix vrairnent
Le nuniero
raisonnables.
0 50
Ceci n'est pas une reelame, mais une
srm, le remarque
La trahigon des clercg
oel 1954.4
par Gerard Augustin
Dedie
Noel de 'Inquietude Universelle
sea cornpagnocs or. lutee
Rene MIDOUIN et Gerard DIJC
it eat des ache, e emee bre. Jamas dens Phistoire dee
Par Andre ISIDORE
humarnt on ne vi n tst
Gloria in ExceIsis Deo I de leurs tendances at parve lea droits imprescriptibles de plir k cheque epoque, il eat spectacle dc revolte et de ces
at
l'autre
paursui
-roa
Ion
n'evite
ues
instants
Pais sur la terre aux horn- nus an terme de l'an de gee= rhamme
.'
Ines de bonne err:tante! Le 1954, k monde, re monde vent sans eel-eche rasservisse- pas le choix.
Notre époque est dome=
Christ eat venu parmi ram pour lequel Christ avert grays ment de I Univers pour des
Peuleetre par 1a lutte des forces ".e la In
-comme lea Prophetesravaient It Golgotha. It trouve divis£ fins inavouables.
Suite page 30
miare contre celles de rom.
annorice, it eat venu Enfant- .ta dens campy:run defendant
Dieu, apporter aux bommes
de cette vallee de Paroles, la Documerttaire
ansolatIon dens le melheur
Partout dans It mowee
lavent des voix pour .-ocIee
MCC le droit de rhcmme I tea
civilisation.
Putout oa la vie liumailas
terrible avoir perdu te rte. vse
lent, se dressant des -agates
Les Evellements de 1908
certains antecedents, Ante nor Frminet 1 a
eat respoirno avenir
fiance des sacrififs.
de hems de tastes convictions
mesure
eleur. Gependant.
ur imposts. le roped de Is
Police
Secrete
-que dans la civilisation eiin
personae
,humaine.
exterieure du President NORD-kLEXIS
meaure
iiltrait le progres,
Ge n'est pas la contraintt
Par
PERCEVAL
THOBY
que l'homme s'ecartait des
qui trouvera toujours la meite
par
principes de vie editEs
(Voir, lea Nos, 135. 136, 137, 139, 140. 141 at 142. 144, 145, 146. 147 et 149
[cure nolutian pour briber k
.
;
d.Enfantda % me,,sger
du CONSTITUTIONNEL)
du
sistence de ehomme aus feine
.pare, r envie, l a hi et a ja
p ea avec la derniare rigueur; part gull !await appris que
XII
d esclavage
Lusk. heritage de la faute du
lee Pr esident Nord Alexis De la ses actes de violence du croiseur frangais. en rade. cesLes incredules qui oat tents
i
a'ne
s
integraent
P.aradis perdu
etaie un haitien integral, qui ne peuvent etre approu allait elebarquer un &tactic
Voir suite page 28
darn La monde en prostituane ec'est a-dire un haitien, in= yes par des hommes de meur. merit de marina pour alter de
WO,
=tette belle devise du Ciel: .Ai pebte de trahir la Nation et
Au cours du procas de la livrer lea fransais, enftemes
lea um le mitres . le ancepterla domination etran Consolidation. il donna l'excm dens la Prison. II fit eepelee La Maison
Craduellement its rivalites
ell T1 , anus des formed= hypo pie d'une fermete inmate, le general Justin Carrie, Corn David 3. Tdamas &Cir.
Se trouve a la rue die
etre les groupements ,40Leeez gt
rn
reqes. II entendait exercer de not Chefs &Etat: II dais mendant de rarrodisseeat,
Magasin de I,Etat, en facet
rennent
position
dens
It
acns
N
- cen Pouvoir dens toute l'eten ta a tots! lea stouts,, 'it ton at lui donna Nedra d'eneoyer de Doran et Co au lieu de
natio tes les menaces, sourdes ou des emcee au Port. de ran IcamnRmuee ndoe:e FicevnotnsaFin2nertse
vers les elections due Cie laisouveraineted'aucu
sliver tes. mutant, de la Lege dre des tn astires de defege at
s
es regis tres ser ont nal''.' li.sans
de fake tirer sur le premier tne, par erreur, dans sat pia
tiers de France,
et exterieure.
pante em
On
jour.
vets
une
heure
de
emelt qui aborderait le live blic,t6 de Noel,
lermes demain
etait tees jab= de son
editien.
le
notre
presente
Demain
vendredi
24
de
.
-000.
ete °rite. Y porter atteinte rapres midi, It Commandant fee on 1e quai. 11 fit battre
cernbrei i mire hence de Verses East pour lui en criene
nt dn Port, Marc Aurale Dere rappel par tante la villa.
Les Pharmacies
voir suite page 1 6
,anidis prendront fin I travels lee euteurs devaient etre frap noncom
a
esPe
t elk luI faire
la R6publique les inscriptiLis , ;".._-- -,
.
ut voetm
Presentent Lens
ales electeurs et electriees gei gt, , -., * r-, ''
a- lours wallabies eltents, at
,devront voter aux Assembleee
.
.m
'.
l-
.enez.vcus
Timet
.
&
Primairee du 9 Janvier pro
Its candidata et
zendidates de leur choix e
La dEputation nationale et e
Ars magistrature communtec,
et its registree () livens a ce:
tffet smont done egalement
--chain pour
!fumes.
t id
'
ction proloncee par Me A. Pierre-Paul
..
Lta lecteurs
I:allocution qua nous pu ou- 1. Association mate d e et de sympathique admire "
m
de rillustre ju drent eopte
at lea irk aMiran cieapres a ea stenagra ['Oeuvre Chretitnne rend a tion it la gloire
Teas:
s
nous
an
excuserout
Suite
page
2
pliiie au cours de la deface son v
e
-President &bon--------- eta
omrnagenere
oa l'Asscciation Mixte
justement '
Vbrant
Hommage
d'anniversaire
i
['Oeuvre Chretienne celibrait make, j'aurais voulu, dean
par Christian Rousseau.
le jubile de son president une lingua Ansi ! pure, aussi Francis VULCAIN
de neur he
natale
Dana nos precedents arti d'h011attlr, le patriarche Jere
les rektifs I la carnpagne me jr-,la li roccasion de son 95eane
ziee par lea candidate aux erd iverraire.
lonctions electives, depuis en
elen 8.
'viten deux moil, dans lea Cm
-onscriptions Electorates de Mesdemoiselles.
-c
Messieurs,
,
dans law publicitii tie Neat
marue ia, ii a ati enlist*
au Jubile de M. Jeremie, a l'occasion de son 95eme Anniversaire P ot CLIENTS. en tieete
ehatiee. same elegante que cel
En :elite considOration I
mons-nee Francois Vt&leaia
It de ce fin !ewe qu'est le Cl
m il podia tee
toyen remerquabee qui el. de
Deue &antes sent dejii me, H umanise,
puis huit ins votre preiclent Raseees, le vendredi 13 Decem lui toutes ces hautt a quakes
erhonneur.raurais vou:u ereee bre 1952 disparaissait soudai qui marquent hr amee &elite.
ere en relief l'activite initiate unseat Francis, (Ti-Cis) i Sans doute lea liens de pates
.
Pore an Prince, en vire de
m .ote reeve
a te qui existatent tram
solennelle
bit
de
ce
patn
dens le do qui Leogane. sa ville
"A
eette
seance
Suite page 2 _
maine intellectual, sa cons- hut tiesfunerailles d'apatheo et moi niont empechi, de lee.
-a
.
tan= dams !elide morale dent se. Ce jour-le n'est pas un consacrer plus long panegyeee
pendant plus des 314 dun coin de se localite qui n'ait que funabre at ne me perinea.
siecle a beneficie la jeunesse pas ete ebranie. une brilante tent que furtivereent de per
iscrit : L 'on du Moyne - I - Tuff , ca f e-l dens
j
Itode venait de filer , un bet ler ties qualites de I :manse,.
de
nosoursileat
'
i la Bruyerejusqu'h
vvat ttrlisca,tun chef d'oeuvre d'es- te .
S
e
de
klee
i
h
._
riomp
feereele espoi r venait de tomber. Cer- D'entres rrailleurs et pal des.
en 'a guere vu
, ,,
.. , \
a fait .,
e
tee ale propre des Miles moindres ront fe,t avec brie
,prit qui soit Pouvrag a t plualcurs: liontere
proronae ment pat-ram
teeee,
sea
Decades,
Titm - Liave
l'Iliade, Virgil., iEniat.,
.
'at
chretiennet:
autent
c'est
de filer, nail quand le devant sa torcbe ouverte, sicDaumec
ewes
rOrateur remain sea °raise= at enfin
de qualitEs qui ont determine, ciel n'en eat pm tellement vast oe vide absolu. pour lee
ission
des
ELte-.;
Se
musk il p a cleje hunt ans, le cho.x charge, eest dune granee ine Meexistes cc vide total, ass.
:Je remercie sincaren.ent pris &exposer en quoi
voir one dis ea et la savante expreseion tie
des Eli. qu avait but de vous, Mein- lancolie qua d'en
Mr Lucien Daumee pour r n tc It mystique elevee
reins issue la so] cher directeur, son wises.
lepresident
paraitre,
Ceia
Is
jam
nutour
'jeer
II
a
fait
r Associa. tensation qua It nuit et de- bit Gamarade et Crend Arnie
voi gracieux gull vient de tee,
qui pendant d honeeur.
fake a Independence de e-an one question
de L'Oeuvre Clue venue plus Epaistee. Ir contes Ltienne Charier.. Des dir.
obtcu
tion
Mutte
nuvrage. e'La mission des Eli ioneeirips eat detneuree
Its idies. tienne. Male it court espaee tablement Francis fut it 26 cours eloquents ort vante la
sacrifices de ete
Use. renerecompaande le lectu re... Pour bien fixer
minus
dormer Citli a senate de in soleru At ans run des elements les plus vie toute de
il commence par
run
des
plus
jai=
diva
n3ir
don* /a
ea au public haitien Cr. rain
our
rA
jai
Etie
Lons6quents
swain
le
cc
gull saura apprecier a ? ho ta terme Elite une definitionit de
r tent use
sollicitE
par
notre
infatigab
e
prestigiens
de
!a
eeuneese
c3n
veur
pattiotique
valeur le travail 'd'uo elf dussi claire que precise
ami Le,venture t.meeeeme pour son iesert en modate pour les eeneretiove
fig..It
lea
horn
president.mon
meat de cotre jeune g- Er; laquelle se rallient
pour elera...aite qui ecrontanta.
de
meter
me
voix
au
coneert
particulier
Voir suite page ii
tion I Il est franchement lieu Ines bier peasants.
harrnonieux de eustes lonanges en general. Patrintiscae, Civic
'-aii
t a Mission des Elites
Titut que Daumec Mt trait.
Voir suite page
te
Page 1
INDIP112111ANCIS
illfescamess-proutas
-slIP at) b
ALLOCUTION***
qua; puce WI 'a Junket-
La madicite durai:st du Kilo
des
watt pelmet al -,lus bumbles,
ea'ardr 2 Muerte
carriere une abundance atie locuteur, prono ii C I tine tion de nos
ux
moms politiqurs
mo aiatjettisecnt ace temp
re nbondamphrase celebre dont on IA pas v:ent aujourd hai .firmer rast- cbsacniefts
ment achtiters 'a l'eltricitea
,a,ate s cps nous
n'est pas le lieu ni le assez retenu le sem profane. chez vous hemp d Etat
ne
a"a Vos successeuts, qui re wan111.313 g Are perm
.cre teases de dire de vous. men 'La publ ciste, avez-vous da, jamait reale It
thr
et
grad
am'
J.rancre.tont
atur It metier ua
ecrit cc
it.
pease; l'Iumme celui la a voula e:ra. cu Pau. valaient point, rnt sabotE vet
lase la foii de cm.
Ire Oettint c. esov,ce &arms
t le bled quo I h starters ',raper cr7tat fait ce qu'il pout La volt
ie contmaateur de celui. ter coitte vous crux au profit
st Li gran3
tiai ralpartera deassin a va- trasion et la maavaise fai ont
&squats vous avez travailli.'
grand humaniste
sass re tre actif. Mais it me plait, souvent travesti votre perish.
agi de la sole Tatar garantir tears I iber
pour vaus avow vu e pain Des adversaires obeistant,sans Solt gill se
'tons aajourd'hai J .
atduit Uat haat,/
au .11 rlons ieuv derearganisation &lite, it tour reasentiment, ne creation Tune Is ale de police; ter, It reined" de lour person
ne soit pour leur fake avoir
it la sae libre camera a mesolele quo your av z es- se not point arretEs I coaside wait lull eat It qaestion
.41111;0.re:ion Ja la Itanscre I 'airis rat tin
wits& sous an geuvernensent rer si le publiciste devenu r erneats
@olvenirs et it mar. A
laird I I ordre
..
ate pros-estivate mais injusterrient hotnme &Etat s'etait Word. pour la Compaa- d'Eclaira quanta centimea or par mobs.
davtez Dana l'at,' s tataire, vetteai I la forme en laq tae je tiacriga-4 rappeier comment de mettre en pratique leap:Lies go Elea:algae,
VOW
luE I pour =are quit avait exprimes et si les point perdu de vie que Is Ja oezupez Lae place enviable
rervir de ;arm no Ecrtvains r t nos ora
Ta itefols j'es C3 aate votre d'accoad vos aeries at vos /te- circonstances lui ant EtE assez masque devast
e
aie pease.
ji-migje teurs. Q lei
indulgcnce; et rusa g.ead anti te!. Vous avez, tin jour, dons favorables pour rEa iser Its re mslateparee
rsinn!hu Duraciaa Vaval, dont te jugejerErme, I dgfaut ta cos un beau mouvement d'elo. form31 quit avast preeorisees Ir respect di. 4
aahrasett concisee at &games que n c e, oa you, avast dans sea ecrits. Us tEmain de mime at de s .aaat eat It asent I prictria ea
dent it a la searet. recteraira co nfondu votre inter. vas efforts pour uric alatiiora galement impale- I la parce ce qui was concern .et aux agen's de 'a force pub!' eat cl>nuade nag criticlue.vous
Qua la courte allocutsou que
etes l'Ectivairs le plus original
ie liii adresse ies sentimeuts
de la littErature haitienne Cons
ale sincere admiration at de
civets perfais desesper'tnte
artrofande sympatbie dart, !agmas relevee par l'elEvatien et
ave!, nog communiona La 15
I es registres seront fermes demain
la profondeur do la panatela
van egard.
saudamete des idles qui se
Quaid on se trouve en pre le.ur reussite aux Assemblees
soma 410 la lin riala
afaire so popularitia, si nous suceadent sans transition dant
dance &an hotome de grare rrim itcs qui se tienaront at/
VtlitUr, q ii a ocetipi patJant
janvier prochain, nous entraine comme consequence Pauvons nous exprimtr &inn, des phrases tress qoartes.
La marque de vett style.
1)1Us d'un
si
ars, en toute obje:tivites logtque, ainsi qua d ailleura Cot bite Sequin.
te
Elocation facile, brue'eur
Et
c'est
cc
qui
noun
fai
penafie des ga
aess irtir to aleine .slatrte. nous rayons egatement fait
,s
antic/no et gas, 8.n3 ezer.
et a taus cans Is develop ressortirj la liberte de parole. sait dire qua our Is plan de nail de wales, uric attention
"ter pour le taara. t se- ectivi pt...
ae la dite campagne, Et done l'enserable on dolt mocratique, c'etait une no.e saute:sae qu'inspire I Pendia
lesI aucun ti
1.13
gau
reconnoitre quo la Police a eneourageante, note qui sem toire le debit de vas discania.
vernemca L e
ibcitE electorate etz hun comportemerit dive btait augurer clue lea °pate- oil des pensaea rortes et nen.
e- pubiiVP% reste qa
avons cesae th sou d'eloges I 1"occal.on de ces llae, electorates proprement yes se pretreat dons votra es
me ..e our la
prit ne tard-,r point our voa
chum seraient bannaces,
Areene poatique ea rs .011 des I ige
qui a ete reipccteu meetings.
livres, le begaiement oi Its seti dernier moment.
smoscils salutaires clue acute j..
Ce double point consti tea et loya lea.
Bien entsndu, I pars la &tea n'en arretent l'Ehin: voiTexpErsence petit eacare don. era smite ea evidence.. par le tuant tin aspect de la camps
il nest
IL qu'auckur meeting n'a is gne eiectorile; son aspectade cannpagoe [email protected] so ma la cc qui vous dieingue der
cnt'saise
nifeatant par la Propa rares et tres rates erateurs qui)
limier dons sa baba et loagaz roz.: este contrarif., ca qui a propagande. e'est.i.dire de
Voir suite pago 29
nom restent encore:
'oy- as
Vers les elections
1
treassaamesasaansanampassuatnaessaamis
[email protected] sOIVIEDENsmazw-==3011maz
's ELECTRA
ELECVICITE
eALLIS-CHALNIERS1
El Fabric:[email protected] del Surtido PA6s Grande
[email protected] Industrie:Ass 012 al Monde
ECTR ON I C
Rue du Fort Per
EN STOCK:
Moteurs Diesel "Enfield" Refroidissen:ent a. air de 5 a 15 H.P,
Groupes Electrogenes Diesel 3 .K.W.
;;
;;
a essence 500-1000 Watts
Moteurs a essence 1 a 2 1/2 H.P. Marque 'Enfield'
Generatrice Marque ,'Leland' 1 a 2 1X2 K.W. Mortophase 115
Volts
Moteurs EIectriques Marque cALLIS CHALMERS) 3 H.P. a
20 H.P. Triphases.`
Moteurs Electrique,-; cWagnerD de 2 à3 H. P. Monophasia
divers de 1/4 a 3/4 H. P. Mon &phases
Materiel electrique en tous genres
Survolteurs cA cm& et cSiancorD, 350 a. 750 Watts cornplets
avec indicateur. Redresseuses au Selerautr.
Chargeurs pour Batteries pour 1 a. 3 Batteries
Lampes redresseuses pour Chaigenrs
Pompes Centrifuges .Allis-Chalmersz 1 a 3 polices
Urbino Hidroulicus
Proyectaus Niro
Funcionomiento Sunremo
Machines it bras pour la Fabrication des Blocs de Chum
szpariencia adquirida en Is construa.
Lustrerie eiectrique.
616n de stigmas de las plantas hidro-
alictricas =is grandes del mundo, [email protected]
qua Allis' -Chalmers.ofrezca las norms* do
Illemolonamientoy eficiencia mita elevadas.
Allis-Chalmers fabrica toda clam de turkneesy acepta Arclenea de turbinate de
construcci6n especial para Bawer los raquiaitos yobtener el maxim° rendinnd'Into
A ccessoires pour Radio et Electronic!
Arnplificateurs de son a Haute Fidelite
Haut.parleurs 'Jensen', 'University', 6 a 15 pouces
Pour toutes informations veuillo: telephoner au 3373 on
ecrire a ELECTRA , P.O. Box 642.
ou passer a Electra - Rue du Fort Per, Port-au-Prince
eke cada instalaci6n. Tambign proper'lona. genaradorea y equipos accesoriss.
01,
CUANDO DE MA0U1NARIA SI
IRATE, CONSIMENOSt
Presente a ses aimables
likeninit'rtramos equipoa Allis-Chalmers
laza una pan variodad de industries. I.A4
iaszas Allis-Chabasnr garantis as oresIlbsordis roasetra.
CLIENTS ET AMIS
ses meilleurs VOEUX pour
Electra, Distri':uteur
-44
,---441 -44.. 4
1955
:rf%
. tNDEPENDANCE
Uo Documentaire
IMaison
Une,iiote de SFEPHN PRESTON
au SecrAaire d'ttat de.3 E.Itats-U us B A.Y ARD
Witngton,le 24 Navembre de guerre.. L'article &inmate . Le Saginaw et dans zelui du
comprises Steamer ie .Geo, W C/yde..
lea marchandises
!888,
de la question eat compliquee par
d
a
n
s
A rELuorable T 40 ilks signation gta.rale ci. con'te
du Consul
rinte:position
F. 4, AYAR D
baude de guerre En nitre I ar d'une tierce Puissance et par
Antaitia
EW EDA
cette
Ste:Staire d*-7.tat
tire.e XXI eorte ce qui suit:
4-1 Etats Unis a WASHING . s autes antics merchandises
10.4
ctn.'s A Itrts a!' ieles.non coal
Le SaussignE, Envoye Ex- Pria parnai ctur de contreban
traordinaire et Vlinistre Pie de explicitement 1,numerz.s at
nipaten-saire de la REpubli classes comma dessus, scront
I expedition des armes, muni
t.o..3 e d'autres artic'es de
saccesse ars Niola 3
contrebande de guerre aun
port neutre: C'est pour cette
Frill 'et
"5-:1
Co.'
No. 72 Rue Coarbe, 72
raison qua ie SoissignE croit
devoir entree id daLs quelques
Port-au-Prince, Haiti
explicatisns. En fait as
qua d'Haiti, a rhanneur dap consideres itbrea at bjets din ni la Pepublique Dornznicai
4egal
..4,
paler rattention del honorable commerce (lore at
ne n"admettent la libertE du
SecrEtaire crEtat sur L'AFFI
II reolte Evidemazent de commerce des armes en temps
DAVIT ci.joint de Mr E.D. ces deux articles, qu'en temps de guare, ou meme en temps
Bassett.
de guerre, ['exportation de ia de pair. Ce commerce consti
Ce document da pare be contrebanie de guerre pour toe dans lee deux pays ci-nom
satin de co nmentaires; il Eta- un port_haitien eat ourement ms ua privilege exclusif re
lalit is coaatcation du Consul at simplement prohibEe. Et si servE. aux scull gouverne
de la REpablique Dominicai ces articles constituent One inenls.Q2and done des armes,
4IC a deux expeditions impor cre:ogation importante aux the munitions, en un mot
cpi
tantes de contrebande de principes genErnur
de contrebande
&terra appartenatt et desti aux Etats.Unis, regissrot
gaeLre sow. expEdies crun
elEes aux insures haitiens, l'exportaticn de la contre port des Etats-Uniz. us doi
g uer r e. v:nt erre on consignEs au gou
Le Savant Secretaire d'E. bande de
tat connait lea stipulations it Soussigni sait parfaiteirent vernement lui-merne. ou tout
contenues, dans le traite entre avec quelle droiture at qu.11e ate mains us ne peuvent etre
la Republique &Haiti at les loyaute le gouvernement FE r zg.zs en douane a ['importation
Etats-Unis; il Bait que Patti decal eat pret a executer lea sans un
p ermis
cle XX porte que .la liberte obligations conventionnelles special
du
de navigation at de commerce resultant de traits conclus a acceclite dans le pays ou Pea
altendra a touts 3 Fortes de vec lea autres Puissances. aus ptchtion a lieu. Les chases
mairchandises, i Texception si at bornerat.ii a cat gird se peasant done de In mania
aealement de celles designees aux observations ci.dessus,
Voir suite page 5
-sous It nom de contrtbandeq [Vials dans It ems du Steamer
t
Articles de ,^illiaage, de Qiincaillerie
et Religieux
Teinture Iris
Presente a ses aimaYes Clients
ses Meilleurs Voeux
Pour
Consul
II
1953
eletalleaMMEMIN11.11W911111111111.4g
Dentandez les boisssons gazeuses
LARCO
Elles procured u113 impression de ,Bien-Ete
Pas de Receptions, pas de Fetes sans Lles Boissons Gazeusts .ARLO
Demandez partout les produits
LARCO
Fruit Co a; peach
le 01)r1; grape j
an Inas; frait.-Aerry; fruit champagne; cram: de cacao; crème scid
La Fabrique des bois-sons gazeuses LARCO
envoie a sea clients de la Province et.de Port au.Prmce sea SDUHAITS lea meilIeurs pour
1955
11111194MINNIMIEIMEMBIBEMONIMIMENa
P4
INDEPIMDANCE
HAITI
.~4.0.0.01.1.1AWN
Maison
Certains des traits signa- facile de renverser to It nu.
Ifs dans lea autres republi- qua d'eliminer un pc
qua latino-americaines se re- tique titant sat force du Nrze
trouvent dans notre nays; d'un grand 'sombre cOec.
avec quelques differences de- teurs at la respontabilite qu'
David I. Talamas & Co.1
rivant du fait qua notre
node coloniale a ete francaise at non espagnole; qua peu
de chose a survicu chez nous
de l'influence indienz e, at sur
20.- La position d'ir
feriorite d es =tram
tout qua nous sommes ellen du
tiellement un peuple nigre, riel.
18, Rue des Fronts-Forts, 18
cabinet
ministe-
qui a conquis l'independance
politique en mime temps qu'il
Lairs responsabilites ne
se liberait de l'esclavage par ressemblent ni I cella des Sesea nropres forces.
cretaires d'Etat arneri rains,
Void en quels tames It ni I cella des Ministses curt
Professeur James G. Leyburn Peens. Ils ne
sont pax
de l'Universite de Yale. rens
me dans .La Peuole Haitian. d e a
.comenis.
designee
envoie a za bienveillante clientele
beaucoup plus que
cc qu'on peut appeler le: par le President pour diriger
.constantesa de notre vie pali des bureaux. Pendant la phis
tique:
grande partie de rhistoire
"10.- Domination d'Haiti. le Tresorier genera/.
complete de In vie po par example, s'est contentE
litique par le Presi- de percevoir lea Fonda publics.
ses rneilleurs voeux de
Joyeux
Us partagerkt.
Noel
en !elegant BU Prisidert
reeponsabilite de lea dame
Le gouvernement des ma ser, Le SecretaireGEnere
Yinstigateur, Di le
sea ignorantes tenable nEcessi- n'a
dent.
1954
ter lea poignes de dictateuss:
Meme lea revolutionnaires
amorcees par des parties menant campagne en faveur du
regime parlementaire out,
une fois !bur sueds aesure,
abouti I l'instauration du regime presidentiel. Cette con-
et dlieureuse Annee
directeur de in politique gon-
Le plus sou.
vent lea ministers ant serif
vernementale:
de bones imissaires longue Is'
President s'Etait ale per se
propre fettle des embosses in
terieurs on whims; ii n'a-
vait qu'l reclamer lace &miss
centration du pouvoir entre sion pour rester lui-roisme
1955
lea mains d'un seul homnie eat hors d'atteintes.
cc qui rend possible la revolu
tion suivante, [car il at plus
Suits page 7
0110Wae,41601111
-
IBBIBRIMUMEMMIuutuunriuza)
Industries Nationales hides SA
Grand'Rue,
.Telephone:_ 2208
Pappellent I leurs clients qu'ils trouveront toujours en stock et it des prix dirzocratiques
Boutons,kbrosses fir dents, teases et ptignes en plesticit e de la neillture
Et kur presented leurs VOEUX de
Oen
1
1954
ureuse Annie
195;
INDEPENDANCM
On documentaire: One note de Stephen PRESTON.,.
suite de la Thee page crux out le soussigre vient dant cet endrcit perdu
Et ce gEt cu par ses agents, lea ex
re suivante; Dana le port de de faire mention, en sue d'eu pendant, c'est pour cc point pediticns soot au mom d'une de nature 1 preveniedes faits
Ne w.York, par eacmple. tai toriscr des expeditions d'ar que lee deux certificate de restiscn de New.Yosk. notoire quiconstituentaout au 'Tau. e.
tee lea fois qu'une expedition met pour un petit post de la permis out ft dornfs per It went emwoyee par les incur un grave abut des fonctits
d'armes eat faite soft par Hai Republique Dorninicaine, rem Consul Dcminicein a NI w gee heitiens, Le Coreul Dcmi contulaites. lie sont tout as
ti. soft par is Republique Do me MonteChristi . tin e ie. Yolk au st tea er .5 E e:r i U. nicein re rouvait en ignorer, pi contraires sue Conventiors
Minicaine, il fent que It hati men de la carte et un timple exPedif de New YC k le 5 cou M. Bassett ravait of uncle existanfes entre Haiti at Is
Republique Dorninicaiee.Meis
ment qui Is transporte soit coup 'reel" jete cur n'imnoste rent, er au steamee 'Geo. W. ment avert; eibalement
et cette vue du sujet see *surest
muff 'crun permit special de qtrel traite de gfographie men Clydee,expfdif Jr 20 center t par lair
etre presentee an Seertteise"
livre par le Consul com pe trent gut cc port sil o str le Assuan eat, si It Gouverne
Ces faits constituent donc,
tent.
territoire dciminicain eft le mem Dcrninicain esait tett d'apris Jr Scuzsigne, un ac.te crEtat, parce qu'elle ichappe
a le juridiction des EtatsDana cc mois de Nevem Pius proche
du territoire a coup resolu de faire des a. grave fur Irgt clii appelle Unis.
bre it Consul de SantceDo d'Haiti,
, en cuter clue Jr villa chats crassness s ut.il n etre officiellement
rattention de
Le Soussigne a l'honntbr
eningo a New -Yolk, /dud gull ge situe pres de ce post comp choisi pour cela le moment
l'Honorable Seeritaire d'Etat de renouveler lea
assurance,,
de Is deposition de !VI: te I peine un rnillier d'habi la Republique voisine eat me des Etats.Unie et il luf de
Bassett. a deux feta delivre tants. II n y pas de commerce nacfe d'une longue guerre mende de prendre en cette ma etc, etc.
Stephen PRESTON
des Permit de Is nature de dune importance quelconque civile: Ce neat pas a Monte tiere lea minces qu'il jugera
Christi qu'il aurait fait adres
,
Cuappert
s see ces expeditions;
momme llimminm111111111=alimu==r
tiles
eussent ete kites pour It tie Ainswis..resto.owr...Kair
La Pharroade
ge meme [du -gouvernennentr
c'est a dire pour la ville de
-
Joseph C. VALME
Presente ses nombreux OEM:5es meilleurs
IVOE1UX pour I'ann4e 1955 et leur fait sa
voir qu'elle tient toujours Ieur disposition
un Stock vane de specialites
pharmaceutiques
Santo Domingo. situee h pram!
de deux cent cinquantes mil
lea de Monte.Chrieti. Mais
Petrange conduite du Consul
de is Republique de Santo
herniaires, etc.
Raffaelle
CLIO!
Domingo
devient parfaite
ment claire quand on regarde
aux faits qui se font produits
recemment h New-Yolk, tele
galls tout prisentfs dana Is
deposition de M. Bassett, lea
IES SERONT TOUJOURS L'OBJET DU MEME AC armee et autres articles exile
CUEIL El DES PRIX LES PLUS REDUITS LEUR dies a Monte Christi out EU
notoirernent achates a NewSONT RESERVES.
York par le nomme Papillon;
Ils y trouveront des ceintures de grorsesse,
des produits de beaute, des Bandages
Nouvelles Galeries
general au service des i, cur
104, Avenue Republicebte
Specialite de chaussures; articles de sports;
Chemises; C ravates; articles de lingerie;
Montres uisses", Lit sen Fer et Matelas
**SIMMONS'.
DISTRiBUTTUR: MONTRES WALTFIAM
Presentent Ieurs VOEUX
pour un Joyeux NOEL 1954
Cabinet de
Me Victor
S.
Pierre.touis
et one Heureuse Annee 1955
Avocat
Rue des FrentsForts. 73
Geo. WIENER & Co:
Port--au-hince,, Rue Courbe
Exportateur: CAFE, CACAO, .COTON, et RICIN
Presentent lairs ineillevirs soultaits
de tonne ANNEE 1955
A !curs Clients de la Province et de Port au Prince
ININNI.O.4144444441
--"4"2".0061111111UUMNIRO.3811111(
MOE,
(.2
Les Etablisse ents
L OUIS DEJO1E
Produire pour
orter
West mieux SERVIIR
,
PRESENT ENT
TOUS
LEURS MEILLEURS VOEUX
Pour l'Annee
1955
Al&
Pap 7
INDEPE173ANCII
30.- L'insignifica-
HAITI
tion du Corps Legisla-
tif.
ressasee,
11 a fourni as President tion, avec la faculte pour le
Suite de la page 4
des Ionctions pubIieues dis peupleede voter par me at par
ils faisaient partie. Les con
tribeer pour des fins polite, non.."
.
cussions se soot multipliers.
ques, et il a servi a preserver
So.- L'Etat de suje- En 1833. par exemple, deux
-les apparences de la forme re
publicaine de gouvernement.
' mais ii y a I peine une demi
douz sine de sessions leg,slati.
-yes, dans toute l'Histoire
&Haiti qui aient seme des
ide-s fecondes en politique.
..ou qui rtient pris lenitiative
de vraies reForrnes. Comment
rau.aicatelles pu en verite.
tent q c'etait te President
qut d,ctait la politique a am
-erre?
40- Le caractere
pen democratique des
'elections.
Les sthateurs soot gEnera
lament choisis par lea deputes
.-et Its deux
groupes ensemble
-Client le President (NOTE:
LA CONSTITUTION EN
VIGUEUR EN DISPOSE
DIFFEREVI'VlENT) lorsqu'il
neat pas tout simplement por
tion des Tribunaux
par rapport au Presi
dent.
du president pour compter lea
votes Dept& ItOccupation,
il y eu des olib:seites-euries
ameodements I la Constitu
matiquement opposEs au x me
suits de l'Executif, et avoir
It ant ete habituellement persiste 1 demander tin
comp
pet:pies de creetures du Presi te.rendu des depenses
publi.
dent, generalereent assez bnen guts.. Un siècle plus tard
un
inspire pour consulter lea de. senateur fut extrulse au senat
wrs de cemi ci avant de rendre °out des
ra;sons analogues.
uric dizision. Les negociants
70.
Le
militarisme
etrangers nont pas Ere" longs
comprendre
des masses d'aveecmiers
'anis en Mt,
l sehaitiens,
trouvereot di vises dens Pin
gouvernement.
tervalle crune generation.
Par l'organisetion d'un ml D'un este il y avait l'elite et
nimum &administration i re quelque autres citadins *pi
chelle locale, male celle.ci pas connaiesaient
--,e'est be 5 eul rapport sous hors de toute
qu'il y avait
au
mains
sablement efficace, le gouver quelque chcse du monde este
nement central s'est arrange rieur, de rautre, lea massespour tenir lea paysens en de- de paysens attaches au travail
activite pats de la terre, pour qui lea ml
peu de "justice. I attendre lequel il y sit une apparence que, I part les revolute----e nuscules vallees haitiennes
des tribunaux haitiens si lett, 'be changement effectif depnis Les communantes !males . .1 representaient tout runiverse
cause venait a etre en confet 1 0-cueation Arnericaine. l'As soot ordinairement fort biers Accedant an pouvbir, lea jeu
avec les interets speciauz hai met avait toujours fte nom tides d'affaires sans interven nes hommes de ces deux des
tiens. Les diplomates etran breuse avant 1915., c,onsti timegouvernementale officeel. ses,ne pouvaient se compress
gers rent decouvert de merne tuant I la foie in fardeau Crle de talk aorta qua rhistoire dre, its ne pouvaient- Sc faire
at une menace polits de la pewee politquehaitien. de concession, at tendis gale
qu'en cas dc crise, lea tribu nomique
naux pouvaient draper la qua. Les -genet-aux avaient ne et ranalyse des formes po combattaient clumsier pour cc
question le plus simple dans beaucoup de puissance: its taiga es haitiennes traitent qu'ils crcyaient la verite, il as
une telle complexite verbal: commandaient tons lea &ear &Wakes qui interessent seu developpa entre cur nut auspe
qu'il fallait des mois de patien tements at sous lea arrondis. lament une fraction de la po don reciproque, pour rie pas
cc pour divider richeveau. se -, ents, tie devaient de comp pubetion (pages 231.233). ' dire une hostilite permanente.
qu'au President, at Etaient
Rea:mutant aux causes de
6o.- La flexibilite des te
au fond, de taus
cet
Etat
de chores, Leyburn
droits garantis par la
te au Pouvoir par tine revolu
;Hon. Le peuple a une chums
de voter qua ponr lea clipu Constitution.
tea et lea administrations mu
II y a toujours ed un no
ricipales. pane ces ces.le, re table manque de liberte de pa
lectorat a ea limite l'elite role at de presse, biers qua de
et I rarmee avec lea larbins
deputes not ete ezoulses de
is chambre "pour s'etre syste
1 Mt, occasion,
lea avantageside rinttructnra
publique. Parce qua lea chefe
dest plus saIgne a blanc par d'Etet beitiens n'avaieot eblzlea Wakes de milers derert1 mimes qu'une instruction. ea
lea soldats comnreeM temps complete et parer: qua bears
coup 6'autree problemea pee
&avant l'occupetirme
raissaient .plus prersants que
eye,- La Separation Is crlation crecoles, lea pee
lea mauve.Ce manque de comprehension
ments revolutionnaires.mutuelle
anrait pu etre Mimi
De- résumé corneae suit les conclu
puis roccupstion, lea effectifs liens des ecrivains haitiens ne au enure de dimporte In.
de rarneee oat alibi une Ted= qui ant entrepris de les analy quelle des generations lobate
tion radIcale, cependant ce ses:
tee, mais aucun pre"sident de
Fait mem: recite la siossibilite
eu Wisez d'immaginatinte at de
grossieres attaques contra Las pour lea settles personnes as
1.- . -a faiblesse fondanaen cosiviction pour mettre en se
ennemis du gouvernement mews en Haiti. lea rnembres tale du system, c'eet le man Dieu tin systeme d'enslturtie
aient souvent este perrnies. de la presente Garde d'Haiti que d'instruction. bus ceuz went univeersel. En della%
Des legisleteurs ont Ete
de realeser des coups politi qui croient en Is democratic du probleme de cc quit en sa
pulses des assemblees dont ques. Au mains It budget dent pas besoin qu'on leur malt tate.
41911MIVE1111111111MOINEMMUSIMINIMISIIIIIMMINMENZEMMIDNEWNWINI
Buvez la fameuse Biere hollazaziLise
41141141119
Representee en HAITI par la Maison Andre ICHAWLY,la BIER.E11311aa ilise
,
la meilleure
des
marques europeennes est en 'vente
chtz;
Andre KHAWLY
Christian DESSABLES
r
t'
Guy MULLER Y
Mme Lrneat CHAMP ANA
11
AUX COSAQUES
IA SELL CREOLEPERCHOIR...
et dans toutes les bonnes Epiceries et lea Restaurants de la
Joyeux Noel
`Nefl
r
0
e.41 .L"
1954
Plz,ce
Heureuse Anii4e 1955
P. at a
INDEPENDANCE
lAttre de Pari::.
Voyez
0
Le general Charlemagne
Au gnat de rE legant
national
;PERALTEnotr e hems
-
Rodrigue !Wry
Charlemagce PEralte, a qtiri Etaient parquet: en troupeaus.
Leurs familles, terrifiies, ism
lea parriotes haitient vorent
un cults fervent. a eta tine des
pr mieres victiroes de l'orcupation Nord.ArnEricair e en
1919. Grand; svelte Piralte na
reject souvent kyr tort.
tree se rEvoltsient stc1uyeitnt
dans /et montagnes, !referent
la snort a l'etclavage. Si tin
quit le 7 octebr e 1885 a Hirebe. lecteur dcute cue 'a chaise
region oa lee AmEricains ont au: "mots" sit ete le sport
eaerc6 le plus d'exactiors.
des funniera marins,
ap
itait trop tEmoin oculaire de prenne lee faits relatifs I In
tea crimes atroces pour ne pas most de Charlemagne Feral.
exprimer ton indignation per t.- Retire depuis le 30 salt
des !sacs. Vous par lerai.je de 1915 dans sa propriEte de
la eorvee on de la loi relati Hinquitte (Hindle). PEralte
ve au: routes publiques qui fut arrete le 11 octobre 1917
prEvoit que cheque citoyen par le capita inc Nord Ameni
doit fournir un certain now cain Dorcey, et juge par tine
taiOreur
Rue des Miracles a coterancien Iccal du Service:
Hydraulique
Soin, Promptif tide, Elegance
Avec sea rneilleurs voeux pour 1955
Maison
1
bre de jours de travail pour cour martiale d'officiero Nord
tenir ces routes en bon Etat AmEricains, sous la fame se
FRITZ EUGENE
!mower tine comm.. &argent? cusation d'avoir inepire l'etta
Les Nord-gmiricaint fir er t qu e des ca cots contra Hinche.
asiir partout its hommes.Pen 11 fut cor.danute a 5 ens de be
Grandlue
elant la nuit cu It jour. on sai vans forces at oblige de tralimit les haitiens et on let vailler an coseque de foreat
Anvoyait de force travailler dere lea ruer 6.! Cap.Heitien.
tans des secticns eloignfes du II s'iveda en scut 1918 et ee
rant des mois. Cam qui 'pro rnit I Is tete de plusieurs cen
testaient ou resists:ea Etairnt taizes de pettriotes voulant al
banns jusqu'a leur soumissicn
rchir son pays. L'Ameri
sue cadres des eurvalants
ye_ de la revola on et ,de la
eat% trop matins a reprinter g' are civile de Secession au.
taut ralentiseement &effort a r ait consider* Charlemagne
stoups de bones cu de create Nraite comma tin patriot/
Ie fusil. Cm qui tentaient at non tin crizninel. II n'a trou
de s'Evader itaient abattus ve la snort ni dans tin com,coups de Weil.. Les victimes
Voir suite page 9
Souhaite i ses aimables clients tin Joy eux
Noel 1954 et sine Heureuse Annie 1955
,
Leur rappelle qu'elle tient a leur disposition des
provisions de toutes sorts!
Pharinacie Chevallier
PORT-AU-PRINCE
Lalue Telephone: 3435
GranorRue : 2033
Etablissement:f reputes comme centrale en Haiti
Prodults constamment renouveles de provenance:Francaise, Americaine, Canadienne
et les specialittis CHEVALLIER
Les Ordonnances sont executees par des pharmaciens diplomes et comi.etants
S'adresser aux Pharmacies CHEVALL1ER
Cest avoir la garantie de la qualite, de la rapidite
Les pharmacies Chevalher presentent leurs VOEUX ijeurs aimables
POur 195G
.S/
111DEPEANCE-
Psi; 9
Le General Charlemagne PERALTE:,..
suite de la pare 8
vErite. PEralte mErite de figu l'exposerent tett nu au quer Charlemagne PereIce
EH R1CAINS Mr B. Danashe
fist 4-elans urn tentative de rer dans &impede lequel der er general de is Gendarme notre avant dernier gouver- infirme ressertion tree I la
capture. mail victiose &lane recite des hauts faits de guer rie du Cap-Ha itien, -quoi qu neur militaire ou a l'entrEede mode I repoque salon laqirel
/tele action. Penderii!` qu'il 6, re dot l'histoire est [cite de on fame, il vit enccre parmi is Vineer Anacsona. A n o s le, le PrEsiderlt Dartiguersave
tait Basis eat= camp meant puns 1 Epoque grecque jurqu'a nous de Is creme maniere eu rompatriotes de LEogane, de cut dEcorE lea bourreaux
Imisiblement avec son fare tette ricente guerre mondia, merne titre gut lea Markan juger et de decider. Le sculls- PEralte, Noos lui en donntins
St Rimy PEralte.il fut :mph k 1914-19-18. La mort tm dal. lea Sy/la; lea Tourraint ter,- tout designe, notre ami ;tete.
at tuE par no officier Nord gigue de Melte n'empEcha Louverture. lei Derralires. k8 Hub Charles.
AnsEricain du 'Marine Corps', Pm le gouvernernent haitien ['Won, leeChrirrophe, ler Ca
qui await pu franchir les 0 "Ws de &corer le traitre pois Is mottles Boisrcnd Ton Ludovic Morin LACOMBE
goes de seericacs grace a je haitien Jean Court et l'offi mrre (lea 'Tempts de MerchEr P.S,- Cat article avait
INDE-P4aADANCE
Pe
nihilists du felon Jean Cons& cier nord-emiricain, resse,sin terms 193C). Peirsent ler pa ru dons le pEriodique - aujour
Dire0n4 :Un ComitE
Cat assassinat a ete prodeme du pert de nacre seconde inde triotes hairier' stivre von es- &fru' disuse.] "I a Race NEFrarick 3. SEP APHIN
emple at lui eriger Me sta gre" No mars 1929.
comma no example &limb; pendance ratiorale. (2)
GErant Pesponsable
me nordamEricain. Mr liar Le 2 novembre 1919, lea tue 1 (2)
Rene 8. BENJAMIN
ey Franck, dens It No de join NordAmtricains firent cruci Groire i Feraite ! Honte I
Redecteur en Chef
da CENTURY, Ecrit: "A la Her le cadavre de Peralte '..!et ses bourreaux.
Mme Therhe G. PETIT
3) Dans son livre tire DAR
la
'
--
Bibliogaaphie
Boulangerie
....
Se reierigner pourront lire aus
si: .L'AUTONOMIE D'HAI
TI de Mr j8142e1 Weldom La Maison
Johnson. (2) La statue de
Caridad
131; RUE DR. AUBRY
Administratrice
TIGUEN AVE ET LESAME-
(I) Les lecteurs &sirens de
Charlemagne Peralte pourrait
Etre frigee wit cur Is place
du MarchE 1 20 metres de la
gendarmerie de LEogane, no
Ii
N. A. Martino
tre villa natale oak Oilers]
Anie Rues Magasin de l'Etat at Treverei?.re
Vidal del
VINNIMIMilawaxIMMI
Pio
A LA L1BRAIBIE
Tissus de toutes qualitEa, Chapeaux, Chemises
Cravate.s. Ceintures. emetc.
Ste-Therese
Soubake I ses clients et arnis
Rue des Miracles, No 138
ancienne maison Morpeau,
un Joy...... NOEL et nne Heureus
en face
Montferrier Pierre
Vous trouverex tout un as
Ann& 1955
sortirrent de !ivies classicp. es
Prisente a sa bienveillante clientele ses
voeux de Prosperite pour 1955
Joyeux Noel et Bonne Armee
REIM CHAMPION
exigez detotre fournisseur les fameuses liqueurs
'71)
Guy Sejourne et ,Maurice Vabre
ttc7
cites sont imbattables
par la qualite et le .prix
lune Surprise
GoOtez le RHUM champion
C'est actuellement le 'milieu'.
IlmgoarreaubarsA...^...."....aas srt:
Bay-Rhum, eau de Cologne, Vanille, Yin, etc
LE RHUM CHAMPION presente a tous
se s
1955
cIientsses. maleurs VOEUX pour raunee
1241DEPENDANCX
Pat
OW
Lucien Dominique
Grand Rue No 117
Provisions Alimentaires et articles de menage
Souhaite a ses CLIENTS
Bonne Aimee 1955
Joyeux Noel 1954
,:ummiseamisim wirmemin
ormemismigsullmomillta
Boulaugerie
LES TROIS MAGES
0
Rue des Casernes
Pains,. Biscuits, Bonbons
souhaite a sa forte Clientele
Bonne Annee 1955
Joyeux Noel 1954
Phar made MEYER
Angle Rue Bonne-Foi et Grand'Rue
Execution rapide des Ordonances
Saks attentifour et nuit
Venie: gros et detail
PERSONNEL STYLE.
ACCUEII. TcyjcitiRSVORDIAL
Presente sea souhaits de Joyeux Noel et d'heureuse Armee a sea Clients
dynarnique proprietaire du
A
VOODOU CLUB
Mr Luc Vincent toujours soucieux de Owe a se nomterense et bienveillante clientile, patentr sea compliments I tous set twsic et U.; pie de
croire I aft profonde gratitude en souhsitant I taus
un Joyeux Noel et: Heureuse Annee 1955
znerinscrusto
.La Noel apportait respoir
[dens la Cite.
L'Amour,
CLInien. La Clank&
Le soleil ce jour-la
Se levait plus radieux
Et rappelait I bus
Le Message .emouvent
Du Dieu de Bethteem.
lka Noel appertait
La joie dans les roaisone.
Ella venait cirnenter
lie dome lien familial.
Elle venait vivifier
4.A1, foi et la piete
Dens les coeurs des Hu[mains.
7elle voulait amnlifier
De mon radians Wolk..
Et dint lea rues en litsse
L'on exaltait Noel.
Mais dans son atelier
Attenant I sa chambre.
Dorvil, le beau forgeron
De mon gracieux village,
Darya chantait tout haut
Si peine et son regret
De ne pouvoir mann pee
Procurer i sa femme
La Justice at la pais:
.
iimmossismois=ftmousg=gs&
Qui nous comble de Wes.
Chez quelque bon songeur
Nes clients rnangeront
Reparta Emilie
Confiante en Jesus-Christ
Les petits des oiseauz
N'ont-ils pas la nature?
N'avais-te pas raison?
Woe
Dane one plus grand* 'e1-
En cc jour de Noe ;I
Humain de peu cle foi
De quoi vans plaignez you,?
Je n'ai plus que ceei
Repliqua le forgeron
D'un air desebligeant
En reentrant I sa femme
Deux places de vingt cen[times
peine
Pour acheter du pain
Aux petits. aflame:
De ton beau Jesus-Christ:
Miguel STEPHEN
Par Is grace de ton Dieu
Nos enfants maageront...
No s'asnusereitelle pas
[kiln
Permirent an pare Dervil
Et a an six enfants
De passer.,. Is Noel
Amour de la soupierc
Remplie du chaud bouillon
Quo leur vervait toujours
a Au petit reveillon.
See peches refouillees
S'affaissa am le lit
1955
IL s'ecria: male tiensl
Alfons vita Emilie!
Aliens lea retrouver
Penni me: pancreases
Lui criait teas prase
"Sanristil quelle dentinal'
Tel coupons de billet
Oat gagne le Gros lot
Du tinge de Decembeeje lee al revendus
A Pitt, l'Industriel.
Ma foi de vagabond:
Tu mousses foigeron
Jo reaterai courtier"...1
Lyse-Anne R. PROSPER,
Decenabre
Rue des Front-Forts
D'un ardent forgeroa
J'ai dans Is vieux bureau
Six ceupons de billet!
Awes quelque dizjours
Leh Boivert
Pour pleurer son matheur.
Se raprenant soudain,
Avec toute renergie
les plus cordiaux de Nouvel An
Retrouvant WEI ami
CORDONNERIE
Et son gannet vide.
Le pater families
Presente a ses aimables clients ses sonhai
A se moquer de noes
Du Haut de Si Splendraea?
Le courtier du village!
"II donne la pature
"Aux petits nes oiseaux
"Et as borne s'eterd
"Sur toute la nature".
Les coupons de loterie
Grace au bon vieux Franc-
Mile, memo Milie,
Grand'Rue No 14
Souhaite ages clients
0
Joy eux gee
Mon bon alai Francilin
Le courtier du village
Pourra me les placer,
Heureuse Armee 1945
viiiessisamesseessmosommensemmillmalwa
MOIR
Le Ithum BARBANCOURT
Repute depuis 186e.;
Adresse it ses Clients et Amis
SES MEILLEURS VOEUX A L'OCCASION
C73-
qr.
Man la mime Penh/am
Et 1 tee six enfants
Le manger quotidien.
Le pain dela Noel.
Cele aura
41,C
a
Nouvelle de NOEL
Dediee a LOU
Zilipanouissait: L'Espoir
'Elle is tenait partout
La souriante eliOase
Du breve forgeroa
PROVIDENCE...
te seleil cc lour la
Se /emit plus radieux
Et dins les ruse en limn
des Fetes de NOEL et du Nouvel AN
Buvez le Rhum BARBANCOURT. II sous egaiera pendant ces jours de FETES
Adth
12
Vibrant hommage.
skeze sts la us* row
pas de nous livrer des lois a
(21il me salt permis ce des entretiens d'un ordre Elependant de &incliner publi ve puirue nous Worn des
averment avec lea autres et de esprit, curieux et audacieus.
transcrire tin faible et empire Acres avoir gsmbaci travers
la mar/tape. un jour de mois
we hemmage en mite date son.
Francis me eonvia avec
d'anniversaire an prEcoce lut
tent tombiles arms a la lui Ecrire quelques impres
%
ain. Ic regard
horns de
Vera
lurniere
qu'un hymni I la nature. La
sociologic lui mai/sant un
champ ouvert. i
Victor Assail & Co
attendit le
retour de la core& de nos ru
des freres des moms, braves
travail/curs impinitents de laterre, a is main durcie au me
tier du msniement de Is hone,
sinus de vacances... Audacieu II s'indigneit de cc que ces
gement nous nous mimes
1
Cornmer cants-hap ortateurs
humbles ne pouvatent pas
Comme ritaie un changer de conditions.Pour
j'ron ectrevoit le monde libEr6 l'oeuvret
conte
mplatif,hElas
I le .poete quoi ceshumbles,pebchEs cons
des dEgradantes servitudes
mort depuis laissentrhom tamment Stlf cette mamelle
du ccrpset de leaçrt.. Four eat
me tout seul encore rempli
svoir count: et suivi lea di de connainances livresques. nourriciere malgre le soleil ou
n'avaient-ils
sous la oluie
lute "cle Francis dans la litters
de Romantitme, de la droit qu'i lent pain quotidien.
iure'et dans In vie publique inivre
je rettacerai en maniere dance poEsie d'un kamartine, juste cc pain qui lea empe
chantre par excellence de la
d'esquirsts
biegraphiques nature, on d'un Mullet. le che de crever de faim Fran
pour ceux-11 qui ront mai poke de l'Amour. je pris ma cis poursuivant ses investiga
connu on ne l'ont pas asses lyre et me laissai entrainer firms, pEnEtrait au milieu de
connu, quelques souvenirs qui par le courant dune cascade do ces infortunts. lea interro
esgeait en lea observant,
derneurent vivaces en rnoi.
je notai la grace, la frai sayait de faith lcurs moms,
Tres) beanie abet Elan dema pure,
pEcheu !curs couturnes. leur comporte
plume pouvait eider lea hai- eheur d'une paysanne,
&oracles qui s'en elle a went. leur religion, intlifEreat
'tient qui aisnent rEellement se
travers Its sinuositis des len
-hue pays a
'Aux connaitre tiers. revenant de in source au trille du unsigned cod pro
cc valeureux isimbattent trop jaillie du Banc de la monta nait le regne des oiseaux et
tt disparu..: II y a plus dune gne. en chantant un air favo lea charmes du paysage, Fran
Ala' d'annks,c'tait en )n, uric chanson folklonque, cis allait;cle la cause aux effete
POW oonstater le inset entre
mole
rtommercement &tin
je natal lee beautis de la lea hon3mes de diffirentes ca
-d'Aout, quelques parents et aavec is verdure en ta tigories sociales pour conclute
ads, dont lui - at mob nous nature
pia de velours, lea caprices on
rivol
tons en villEgiature a Beau la
a o r t...
du
Sijo' ur (Section rurale de Leo splendeur du soltil, en tin
je fit de Is poetic Tan DE. bra ii prit nettement
sane). je venais de quitter mot
que Francis chtz qui poin conscience de le domination
ricole., lui mime slur le point. di!
tait dEjii un seas argu du so du foible par le fort, du nom
Vous Etions des gosses, cepen
Francis qui commerelit bra par quelques porsseure,
that rut re p eine a okatenc. cial,
divorcer d'avec lea Astute du travaiileur par l'exploiteur.
DC faisait pas obstacle i une Itions,
lea superstructures Da. lors as vocation emit
ertaine pricociti de
jugeidt
ologiques,
fit mitre chose
vole suite pars 13
scent at be DOUS emptchait
I l'injus tice
tante
Scuhaitent a leurs aiznables Clients tine
heuretne Annee 1955
La Maison
Robert BONHOMIE
PLACE GEFFPARD
TELEPHONE: 2181
Pemercie tea fideles elipats pour It contours gulls lid fist
prete Pendant l'annEe Ecoulfe; leur cromet de hire de
ton mieux pour continuer a ledr dormer entiele sitis;
faction Fannie prochaine.
et leur souhaite tine Ann& de Bonheur
et de Prosperite
1955.
Vit
afelf
oft...
La Compagnie d'Eclairage
Elestrique
des Vines de Port-awfrince et de Cap-Haitien
Presente ses compliments I :es aimab)es abonnes et les remercie d'une fasoa particulitie de 'ear Ovate
collaboration et de k comprehension qu'ils out montrie durant la periode de grandes difficuItes qu'eUe evere
avoir revalues pour um temps iudetermine. Elk pease pouvoir continuer autast qua possible, I toujours
leur dower pleine satisfaction.
A tons ses abatises et ands elle souhaite
Joyeux Noel
Bonne et Ilereuse Annie
7-)
1955
`,,;\
1.24,04441.101140....1.10~~0.
4
InDETSNDANC2
Vibrant Hommages.
suite de la page 15
je taquinais parfois Francia
sus la violence de tea idees.
choisie at aussi sa religion, 11 je .rappelais d'ailleurs suivant
devait repondre definitiveexpression familiire - he
ment present toutes lea ma uric
difficile at impossible ami it
nifestations, earaetire so- me retorqua fermement: "Feu
- cio.culturel, II devait repondre a rappel de son destin importe qu'on due nue je
at suivre la route qui lui etait fou, vagabond, revoliitionnai
inchquee au poste de sentinel- re. Ce qui irnporte pour rnoi
le de l'hutoanite souffrante. c est qu'on me [eine le droit
de difendre le bon droit.
Peu de temps spas, quand justice, la liberte.. II ne falteats le mouvement revolu- lait pas plus pour me convain
tiouriaire de janvier 1996, cre que Francis that &fink'
bou leversant notre vieux mon vement gape I Is cause des
de conservateur at faisant sur faibles at qu'on ne sauna
-Bic
les revendications des trouven un adepte du socia
.
.
classes opprimees, 1 occasion
*tait Linn trouvee Qa Francis
snail se reveler, grandir. leaf
firmer publiqaement parnai
see camarades dont R. De-
peace. E.
M. Mend pour ne citer qua
quelques-uns, Le mouvement
sea convictions devenait si so
lide qu'on perdait son, temps
essayer de Pen dissuader.
Sa conversation prenait au-
Denis & Co.
Maison` de"- confiance fond& en 1909
tent que possible un ton Cleve,
marque au coin cu bon sans
at de la logique. Nos contro
verses nous firent defendre
chncun recole politique a titquelle onus appartecions. Cha
cun sesta sur sea positions
respectives mais nos relaticns
d'amitie se rnaintenaient in
tactes parce qua. nous leas
Vcir suite page 14
Rue du Quai
Tel: 2701 - 2014
2110
1
Materlaux1 de construction
Bazar National
Fars, diment etc.
Marcos
TALAMAS
agissant de sod:Hite convain
Souhaite
aes CLIENTS
TEL: 3243
Provisions Alimentaires de toutes sortes,
Fdarchandises tout le tempsrenouvelees
Service accelere. Accueil toujonrs cordial
Vient de recevoir Parfum Francais
Une Heureuse ANNEE
LI7CIEN LELONG
a dit en re temps le plus
grand bien de cat ovule que
Souhaite a kerClients
nous soutinmes ayes mare Joyeux NOEL 1954 -Fleureuse Ann& 1955
1955
Eneiltaur devouement at tea
te notrc bonne foiu, Comme
:Pfs,
Loterie de
l'itat HAW
Le Directeer-Administrateur, le Conseiller Technique et le Personnel
de la Loterie de Vast Haitien, presentest I Ieurs
aimables clients, it l'occasion du renouvellement de Fannie,
leurs meilleurs voeux de sante et de preaperite
Its organisent a }Intention chi grand public me manifestation le 28 Decensbre 1954, a 7 hres. du soir;
l'oression de /a Celel ration du Tirage Extraordinaire dont lei premiers gros Iota soot tres
ler gros }lot G. 200.000
2e
3e
9/1
/I
30.000
PI
-1
MiRZSee
AMMO
Peintures, PIanches, et CarteIages
.cacha pas son enthousiasme
Te de cat article et liar de se
compter, it fondal le Journal
Progres., organe de la
defense des droits publics
Leogane. La Prase dtt pays
ni
plus fanatique. ..a force tie
13
INVION111111.1111.111ftessmalMailleiliNW
le developpant, Francis ne
-cu. Avec un groups de jeunes
collaborateurs dont le signatai
liame ni plus catEgorique
Pa
20.000
Bonne chaste
tous !
I
!I 14
ntriviciiriAkcis
La Cigarette SPLENDID
Agents Distributeurs:
JOSEPH NADAL 8 Co.
Telephones
Direction : 3489 et 2238
Seuhaite a ses fideles Clients
Joyeux NOEL 1954
Bonne ANNEE 1955
AIF
1.11113j1PMaXeretZ
suite de la page 13
donnions toujours one allure
sineErite que nous (daylong
it!squ.au cultt. On pouvait
nitre pas &accord avec Fran
on restimait quand mime
on se devait de l'estimer puis.
VIII Fut on C.aractire. Metre lea epreuver, I hot:me re*
tilt egiti I luinstme, II avait
Vibrant Boum e.
rig& 1g5
chEa. Francis ; donna as lae
de. rhtunantte
se:Ora:re, eat juste que
pour In c3use
gloire l'accompagne dans rim.
me qui bit exempt de resa de le littirature, lui et moi, conception
mortelite...
II noserait pas
particuliere
des
reur, son grand &rite c'est flour tames naguere des dis hommes au des choses;
moins juste de lui elicerner
&etre reste avec ses erreurs, casabas qui donnerent le bran
fond un point de vue demeu titre aorthame de Citoyen de
sea opinions, see croyances un It t nes aciu:sitions intellec nit commun et
finissait per Monde...
fervent petriete. un avocet in tuelles, qui eurent !curs re.
ranter secretement lea earths:
traitable du progres dans l'hu- percussions jusque dans la c'est que rhumanita soupire
12 Decembre 19 54
manitE.
Croyant
trouver
dens
horreur des ,fiaritures de hs
Prem... Nous y apportames apres un changement favoraChristian
ROUSSEAU
demagogic, des demagogues. de profondes etudes le secret La chaleur de nos opinions di ble, uric Regeneration. Aveudes farceurs qu'i Is naaniere de Is science, it cut It male vargentes, cependant nos di gle,s'ecriait deje. Anatole Fran
de Ursine il se plaisait I qua. courage d'afficher sans pour vergences &opinions politi cc, qui no volt pas naitre cc IftirmainammeummengaRIMR
'Hier 1de : Philistins de Is et partout son credo Ainsi la ques ouphilosophiques ne pou nouvel ordre des choses...Uon
force de sea convictions gran vaseut pas entamer chez nous tombait
pensie.
finalement d'accord INDEPENDANCE
PassionnE des heutes spEcu dissait chsque jour davanta le bon sem ni le sens period stir cc point initial: C'etait
lations de resprit, luiamEme ge. Pas uric minute de at vie que...Si anti qu'apres le choc apt beaucoup si cc reitait Direction . Lin Cornitt
esprit cultive d'une bells cut- Francis se lea paru sous on des idees l'on se 'retrouvait en pas tout...
Franck J. SERAPHEN
tura trempes dans It meule de jour faux,i1 lui repugnait tent core ensemble.
ne per
Is penes Marxiste. avec uric gu'on ne soil pas soimeme... dint pas sea droits. Chasm J'esperais voir Francis gran
Gerent Resporausble
dialectique serrEe qui est Is Poussant toujouns notre goat apportait dans le colloque is dir encore, gravir tous lea Eche
Ions de Is gloire et atteindre
Rene S. BENJAMIN
aracteristique des thEorieiens
NIMM171=IMNIMI
soeialietes; le mordant avec Is
Redacteur en,Chef
Its sernmetsien couronnant as
quat ii donnait Is rEplique I
carriere par des oeuvres prodi
Muse Therese G. PETIT
tadversaire n'excluait point I
gieuses, j'esperais le retrou
La Librairie
Administratrice
'respect qu'il lui devait pour
ver au banquet des heros qui
.autant que cc dernier se resvont 1 Ii conquete des bast!!
vectait soi.mimea Les seals loi
lea **elates, J'espErais le re- Direction-Rear4tion
airs de Francis, c'atait de pas
trouver au Camp General des
.ser des heures entieres du
Administration
honnetts gees de man pays
;flour et de It muit i lire as
oadoivent se fusionner lea 13, Ruedes Fronts.Foet. -Plaine, face I Is photo du
plus puree convictions. j'ee
Lea manuscrits inset-tem
'Grand Staline en place d'hoo
penis It retreuver au lende
a
main de k liberation do mon non noseront pas ream:
mew sur i.e bureau. A cette
de. J'espirais beaucouf deat
ache, ii s'esquinta I on point
ABONNEMEtir
tel qu'll mina sensiblement
lui ear jel'aimeis sincar ment
note, as vue en particu
it le eonsiderais4mais Mks! port_au.Frince
Wes LW
liar. Celui qui fut pour mai
les forces !mutates du destin preencs
Un Joyeux Noel
.3.11t
La Caravelle
)
Sonhaite
tons ses clients
le terrassant nem
man perentarn ami sincere n'hE..
edtait pas I me dire et
"emit, tout cc
permit
-dans no !engage exns reticen
et une Heureuse ANIMEE
pas per
mis qu'il se rEalitit complate
meet, Francis n'aura ete
qu'un: martyr de la democrat
tie._ En pleine jeuneese, A
1 26 aria, il s'en eat alit avec
/ son beau reve I peine ebau.
1955
-ce, tout a fait ern. II pouvait
se tromper, ii rear a pat d'hoin
,Ammessimemomm
de
Imprimerie
"L'Action"
73 rue de- Fronts-Forts
Georges I. Duchatellier
121 Rue Traversiere - Phones 2014, 5416 Port-au-Prince Haiti
MATERIAUX DE CONSTR CT1 N
Articles maritimes, Outils pour menuisiers, 'masons charpentiers et materiel electrique Clous.. °intent.
Toles,-peinturit rhuile, pincfeaux peinture a reau... Ocre... mastic pour bole*...
as ic pour beis, clans dores, toles metalliques, plabre de Paris, pinceaux pour artiste... tuyaux cra.rraeag-....
Fer a repasser, rein, tigne de peche... toile
gaui rem; cosh/tr., r&sine...clous galvanises
PRESENTIC SES MEILLEURS VOEUX
POUR L'ANNEE
19g5
kiLs_
44.
INDZPZIRDASCIE
471,4c.
Les evenements de 1908...
niche
Powell nil avoir fait des Ministre Etraoger put mist,
Du bard, le commandant
gull pou-sait
frannais remarqua le motive propositions, tent I. There un seul instant,seuvernern:.,t.
son
acheter
it
nil,
avec
Leger.,Et,
ment militaire qui it dessinait
L'Affaire du Camtaine
dens la vine Un canot etait tent de force, qua Ic &creel
&jou Young act tin antic incident
dejit descendu du croistur. 11 re crEnat commensait
qui mantic I quel haut hgre
fut. aufait8t, remtmtE. Le Mi ter foi see clenegatiers.
as sit
nistre de France Desprels, ger produisit, alms, It tele It President Nord Alexis
dignitt on
La
sentiment
de
1st
cette
manoeugramme
de
Chicago.
await cm, par
.t st-ce qua vous reconnais tionale et combien Reit elev4
vie, pouvoir intimider le Pre
sex. dit-il a Powell, rn'avoir le patriotiime dent il et:tit an;
idea Nord Alexis.
A Washington. Leger avait envoyf cc telfgramme de Chi mE. Autuitat gut cet ()Meier
afro-amerieain mit It pied,
renssi a paralyser lea &mar- elgond
Attache
the. continues de l'Ambassa Powell blemit et avona. Le en Haiti. noromfi
dour de France, Jusserand et Secritaire d'Etat Min Root litaire I la Legation des Elate
de l'Ambassadeur td'Allema- demand. I Leger de garder Unis. ii pain Padre I taus
gne, It Baron Speck von Ster- It secret de tette entrevne lea Commandants Milittirea
burg, qui essayaient de poem at mit fin Oa mission de Po de le turveiller pertoutp eye
keit clans it
il
interve well en Haiti.
au -village
?our Odile BAZ1LE
du Borgne
PhehS.
sourit et sans le del plein d'etolles
Et Venus tout 11 ' resplendit de beautf
tt le jour scus son voile
Tout bruit s'apaire
reil des bibes.
lterce de rives dons
Pour r eveiller la fnu'e avide de prieres...
LA cloche n t ?ctone, sur nu air bien gracieux
Tinte piensetnent se chanson coutumiere
-Au ein du vieux ciother qui se drew, audacieux.
ear lea Etats-Unis I
nir dins It Prods de la Con Le Presidert Nord Alexis
sclidation. Leger avait deman 'etait formalise de cc qu'un
de au General Nord Alexis
Les bigotes xt: 'es s'en vent rime en even
Egrener sLeur Rosair2. dans la blancle chapelle.
qua Jeannie raurore au sourire vermeil,
Elles soot toutes rEglite a Jesus lea appelle.
Venlant de cluseue astoupi agite la clochette.
Le Peuple se nrosterr.et c`est la Consecration.
La dernii.4re dizaine pour quelque kinstant s'arrite,
Et les cinurs toutEereut offrent a Jesus laws dons.
d'agir, avec prudence ,et cir- insenemoseowesseasmonsasasarom..00.01.....smo.s.c....s.d as
conspeetion,
lea different* incideny,'k serve
nus avec km Puissani.S.\\ de
l'Europe,leur abstent!onavait
pernsis a scn Couverrement CORDONNERIE MONT-CARMEL FONDEE EN 1920
de miner bonne fin le \' pro
81, GRAND"RUE PHONE 3374
cis intent6 I la Banque `'Na Ma 1
tionale et I eel complices
de peculat. Gels ne rernpacha
pas d'agir dans deux incidents
oil se trouvaient impliqufs
deux bouts foncticnnaires des
son imouciance
Le Faure abandonee, rr.algre son grand snelheur
Vont No at t aut-t en touse Confianee
'CV Niche bienheureux, roalgre
Leur clouieur eat crueile. Nous sornmes tout tea en
hots.
Dicembre 1948.
IIPOIPOPM.04.1M14-9,Pre0.0.1WW,....4.......-41*anww-(........
vio ibt!TieNtit
Pcwell, It President Nord
Alexis insists pour que lot
Visitez is Cordonnerie Mont-Carmel ua
mantle le Ministre des EtatsUnis.
un bet assortiensent de chaussures de tante baicheur at
pour Etre trans
feria, =suite. a Is Runk,
Une Oeuvre essentiellement haitienne-'
Lee &vantages que vous offre .LA VIE HAITIENNE
i
S.A.v sent immenses:
aiersent
des primes qui soot in
la) Fadli 6 p..-..r ".
,.....loliass
50 par viols.
ignifiantes. 1 d '',,-*
oolice
!was
5 ans.
.
2o) Empskirt iter
SoDouble in.leenn:t. .n cu de mor-sccidentelle.
4o) Ft:dement er cdt mcanacite physique tottle.
.LA VIE FiAllIE" '1,7't... S4A:. Itablie depuis 4 ans;
Is
durpte plus de 4.000 a. les, a clefinitivensent conquis
Elle
a
des
agences
sue
tante
confiance dts pennle heitttn.
Iretendue du territczre : C seat. Sud. Artibonite: Cs succes
leeteurs Dieu IL
.
7.000 @G .1.0.111S at wets ont ete dementia auz
ton, pour interesser Jacques
Nicolas Leger clans cette groin.
se et lucrative affeire.
Leger recants. aver at-
saartit pour
ention.
Chicago. disant qu'il Ini cover
rait un telegraname, des qu'il
aura, dffinitivement, cause,
avec lea capitalistes promo
teurs de cette combinaison;
opinion, ne comprenant
venait one
an realite,
pareille proposition. emanent
' du Ministre des Etats-finis,
I Port-au-Prince.
6
verses
tonere
indem
Rs
.soanutrea.f
t
b5,,Ol icpiaCt ire.ILcitsS
Une etulc exigence rs ;site aux clients: payer reguliiwent ?curs primes pour L nentir le mosstart de la:proneti0/3 pretue per ratouraret.
Pour vona inscrire, vous delvez avail. ',mains de 55 ans.
an
Pour de plus ample. relaeignementa, adresezvons
Bureau de "LA VIE liAITIENNE S. A." Cie d'Assu-
;',-..ng'e des Rues FErou et Grand'
Rue, Etage "La :1/4":0'33t. N4'. ti% face de Bata".
Si vous Pies ne 's province. rsclaroez un prospectus I
ragent on fcri.rs
i'.
neat une FCi
nrio'
V:E
'
gihk
.1.
hommes,k femme& et enfants
111111111.11111111111111M11111111EXPR
: Souhaite a son ainnable clientele
des ezplicatiems an Secretaire
dlEtat Elihn Root our cette
curieuse et surprenante eons
binaison.
Le Seeretaire &Etat deck
msnder a Leger de it confron
SVC Pcwell. Leger accep
il EC preta. et. le jour
N% S.A.. sentn au Deinsternent
eles
.rfa pre'
Rue des Fronts-Forts
Assortiment complet de Cbaustures pour
Mis an courant des details
de raffaire par Ferire, Leger
se Wield& I alter demander
ra qu'il ignorait t de pareils
faits et gull tie in croyait
1,A VIE HAITIENNE S. A." Cie pas possible,. Il finit par de
d Assurance
Encourcgez urn. ;4:
uv. le c.
LI! r
-Hermann Camare
an caurs de is guerre antic
celle-ci at le Japan.
II nit at content& pas de li
miter sea offres I Ivlurville
Ferire; voyager.. a Washing
Leger. corneae Fiche, s'e
S.A..a tem
ezplique facilemen!....1.- tlE HAITIENDIE
tait
abstenu de dormer son
contractts
aver
sea
clients.
lone, repondn m elanret .s
pal,
since Pop:slake, ccian
de toute beanie'
jusqu'l eller proposer au Se
cretaire &Etat des Relations
Exterieures, Murville Rain.
on march* pour rachat des
blique
1
43. COMPAGN1E D'ASaIRANCE POPIA.A1RE
assures.
Pee
Pius
vous trouverez
Dreadnoughts target:tiro, chi
liens et bresiliens park Repu
40
'
at du Jour tie rAn
Vera Is fin cle remote 1905,
te Ministre Powell eisublia
Lysenne R. PROSPER.
1 Pus
is Birrseillerte Cliertile I l'oressien c'e Is Noel
Quand se produisit l'Affaire
Offrent si ferverament a ton bon coeur de pies.
L'esqueLce - tr r.L.K...i tdifiera lea
Envoie sea Voeuz cie Sante.de Bonheur et dc Psceerite
Etats-Unii.
Divin Redempteur.
Dahsne. 6 Dicks de Justice. exaucer lea prieres
Xaa'ak ruesee de 4 heares. lea nombreux indigents
1 quo nous:
Hyppolite JEUDI
EtatsUnis, arguant 4 egletis
eientat'El'agnus Dei. puis trite nsissa est..
Veen regent grelottant le vieuz toit fassiNal
.41), le esti fumant r.ris spree la Sainte fvlesse
Richauffe l'organizrne, gnerit u froicl glacial
ImPlorer it Seco.sre
sok suits page 13
un Joyeux Noel 1954
et une Heureuse A .NEE 1955
-
taAmmer/rat
Page 17
Laissez-moi vons aimer
Femme que j'ai airnie, femme que j'aime encore
A qui j'avais donna moo amour it plus pur
J'avais fait de moo coeur pour voui un abri sat
Et vous neassassinez par un maprie souore
Penchfie sanz un remords cur moo Coeur outrage,
Jusquevienne pour moi uue mort salutaire,
A mama mes blessures achevez de slicer
Uue vengeance impie. Vutoire Sanguinaire.
maison
ILa
Fritz DUP1.11r
Nil vow m'aviez depeint un avenir brillent;
Je tombei I vos pieds.., bcuche jadis timide
Vous *vex prcnoncf un arret homicide
Un arret qui tenant un malheureux amant
Non) je no consois pas cet injuste councils
Que n cut point deploye la terrible Lucrere
Vow aka nee pcur etre tine douce maitresse
Versant per un sourire un Battne au coeur jalous
Grannue,
;
presente a es rcrahreux client de la Capitale
de /a province see meilleurs voeux
Puisque YOUS le voulez. reprenez vos chansons;
Pour d'autres gardez les,je ne sais plus qu'en faire
Si you, me retiaitez comme un yin's militaire
Forces votre espoir c'etait an triste don.
Male. reprenant It peu que von m'ayiez donne
Laissezmoi maitre moi, maitre your, you, aimer.
pour la nouvelle Annee
et Ieurienrcnce gulls trouvercnt tn grand choix
d'article de rcercerie et reccutil les plus courtois
R.S, 13E NAMIN
Gilbert F. Dorismond
Meilleurs VOEuX pour une
EXPORTIMPORT
MAHOGANY
SISAL AND STRAW RUGS
Heureuse Aimee 1955
RUE DU CENTRE TELL 4111
-
rim vvvwpannonripmsemnporwimi
ansirPennaneammennagattm
La Maison
``Aux 111LICOL1QUES"
annorce a 3a ricmbreuse clientele qu'elle a recta par le dernier bateau lea articles suivante:
Planches iruportees et Shade
Targettes, clous
serrures
pour armowe avec alarme
Of
porte de bureau
ordinaires
Peintures marque Riga/ toutes nuances
Scie de long marque Henri Dieston
Egoines
Accesaoires e tuyaux etc, etc
flP
Souhaite a see fideleeclients!tant de la C apitale que de la Province
Joyeux Noel
,
1954
Hureuse knee
1955
INDIVSKDANCO
En face de la B.N.R.H,
Materiel Electrique
111111114142.1111111111161
Aceessoires d Automobiles,
Pneus Batteries etc.
Presente ses meilleurs VIEUX
NOUVEL AN
sa litenveillante CLIENTELE
Et se tient toujeurs entierement'a sa disposition
,".
'.
.
ikinewertetkierCX
Dana le courant du mois
d'Avril 1907. Alexis Menard
Alexis que It plan ritictif a le
elle confier a Solon Memos
L
prise du Peleie National, Ilvait
Wit le Capi!eine Young fainit vait envahir la
etC dtesse pour faciliter Ii
suite di /a page is
Dour It Gouvernecaent des immediatement Plate. It fit
(son avocet, M. Burns. you COn?;:tt:r5 firminiete.
fortifier
lee jull-..eble des
Etats.Unis dee andel, Till positions por.ers dens It p!an.
Yribunaux lant tirer, quand meme parti
LeDpartemant drEtat
.., e am.ricains. L'acte du de
ce .eztrdate.) , le jeune kelt birmLcavainzu qua, par
reesait des plans pour la can
Le ;cunt nomnes. n avatt Dacteer Firs:ties
quete d'Haiti rt qu'il pouvait pas taut livre, l garde
revecait in home): consentit a regagner
ettittrie Independents et
its de e- id:re arbleeeire. illegal A son pees et a aberideneter son cca
avail: ces do:ern:ea, al Is cuments
fereat, ,e
President Nerd
concernant
de
l'An
:-.
etrttire
e
en
reg'es
du
Dtoit
President Nee' i It'exls voulait gleterre at la France. "et
is contre it Go -eery:mt./at A eel's ne cherchait a plaire
l'agis
tuteen,tionel,
mettre des finds a sa disposi sait, parait-il, seloi
des Etats.Unis. II avait ete ancurte Legation etrangere.
l'etude
thin.
Lee je !rimer commence:eat llbere, le
jel".et 1137
il ettfal.e Po:t.aa.Prince.
du
Capitaine
Young,
de
s'em a f ...t- du ',bruit autotu. de avait beat:tete'
Solon Minos envoya Alexis parer,apres la
d nanon ....,Moneemersomegon
conquete
d'
hi
cat.
at2eire.
nesters! au
L'avocet du jell lieu.. Mais ie Departement
General Justin ti, des Antilles
A propos de la
Carrie Commandant de t'Ar Franeaises, YoungAnglaises et at homnee.un nomme Barns, &Etat avait pu avoir Its dote
proft enence:a.t d'art puttees it Gnu ments cempremettants qui lui
revocation de
emedissement de Poq-au-Prin te de son sejour avait
en Haiti, vernement Federal
ce,
pour
alms
Pauleus
Salmon
avaient
CtC
ilegalement arra
pour via ter Is Jaansteeffi
Teuterite et sequestration ar ches.
Deja, le Genera/ Carrie a
ERRATUM
Vouktnt battre morilnele, baratre; violent l'HABEAS
vait ite nets an courant des cc jaunt
ho nine itnegilet de CORPUS.
Le Capitaine Young itait No. du Lundi, 13 Decenabm
.atts at gestes du Cepitaine is rendre,aux
Etats-1)148.-1'4w
et etpedie aur
3: peg:, I are colonne 26e
Le Diesrtement &Etat de rappele
Young par It Geleral Th'uta vendre %tee documents
pines.
au
x
man
.1*A.1121nichatement,
it
ligne
gen: Renetau, Coxemanda.,
con
n Amoassadeure de ia
Grande cours de Leger, pour trouver t On a pretendu darts ['en
Lieez:ht politique haitienne
de la Place de l'Areahaie
mirage du Presideet Nord cauteleuse aulieu de coateuse
Bretagne et de Is France.
un
moyen
d'etouffer
It
scan
Le Capitaine Young ne se
Informe, le Departement dale, Le '+itleistre
seaeit pas pour cpeationner &Etat
141021111
orionna a M. Funnel. allait nartir pour la d'fititi qui
les payeans de l'endroit, et IVImistre des Etats.Unis
Conferen
I ee de la Haye, eccepta de pre
at ouverternent, avait fait. a
Port.au.Prince. de prendre
It ter It c4...eaurs ;Aida. mai'
Fort.Roi, des levers at plans. tame
7
bateau que lui,
a etre collator, que. sans di,
:Irak pais, comma secretai
es Evaneme nts
111111111
Les plus belles eliquettes
ussitot deoerque i New. laj, te Coevernement des
re, in Jett= homroe dont le York.
M. Furniss le fit arre
pare etait originaire de St ter
rappelit le Capi
et saisir ses manes, Les taint Ytetog. Le
Thomas et qui parlait Pala documents
President
furent pris h It Nord Ateets ne cessait d'in Les travaux d"impression lea
glais.
jaunt homme, fame a la pri sLier az; =take d'un Atte
mieux reassis
Par l'intermidiaire de Me son
preventive des aTombs.. che .nilleaire des Etats.Unis,
-star& le General Justin Car Mais
le DEpartemeat d'Etat
Tie negocia la remise de tom se trouva. aussitot, emberras aupres de son Gouvernetnent, Comp agitie
let ler curgea It Consul I
its documents relatifs a Haiti, se.
General Getfrard Cesvet de
Ce qua cc jeune homme s'en
Ty
Le Jenne homme prit in veir le jetnic [mime et de '
gagea a Iii livrer.
.
.
av8 at
.
es
ors ut faire
rre promettre de femur
Le President Nord Alexis Nprd.AmErictines, it
clevait, ner, en Haiti et le Charge
trouva, parmi Its documents, de s u it e,
d'Affaires, Perceval Thoby,
motanament in plan d'attaque devant ses juges cotnperaitre
nature's. II de suivre l'execution
de ses
du Palais National, iudiquant n'avait commis
Port-au..Prince, Rue Am6ricaine
&lit instructions.
.les endroits par eil l'on pan aux Etats Wilt: it aucun
n'etait pas . AIL:is...quelques difficultes,
Les medleurs clichés
Lithographique
c
alenneensenencesme
entrelerneessenalinaannemieleiellalet
La Maison
DIMWIT CI Co.
Presente
4
àsa blenveillante CLIENTELE
Ses Meilleurs VOEUX
t;
Our L'ANNEE
1455
elleallenalatelensantlellalkellealeatenellneleseneenlialeafeenellataneneenallinnenemi
Allareallalletallielesmateesteree
Page 20
seas.
%elk* at *it
XPTINDANCIII
ASIIINCIMI111.111111\
La innston.
de
Mat Pap
go
dicaux..
is
L'auteur de la Min
4eir
Elites souhaite entio 4s. e
11 Ht prenclre lei hoer:Ique de Ney I un moribond Refonnateur nisei" ;cur sp
V:les dte nen dens une cies avouch qu'on est susceptible que c'est KlEbert G. J. cub qui
qui se baigrast dans hese mere lutionner cc que Perrota ar.
trouver aural bin dens le disait:
sse jowsseisse et ap.t,ide dont
prijude sang: Que veux-tu mon pate It prow= de la ros
Je
n'ai
qu'un
eeul
et
paysan
ouvrier
et escupossusts si souvent monde
talgie nationale du ercrde
dans celui des gE, e mi t celisi des valeurs mo cent?Je ne puis rien pour
sont r-tenus dacs dos vuigari que
e Le a
sales qui suss l'apagsge tssitt clu
du
tot,
°multi':
La reelisation c1
intellescuetles
sooamitts
dEpit
d'satti
lig sass nom en
En
l'u
es
one
victime
de
la
guer
citadin
que
du
payee.
1
tf.
nationale
.
Car
Haiti
cc
et" at
tu le d sante, maniere distin- pays.
ns lie etc vtieurs rel
pas cant la perk des AceJe n'ai plus ma mtmoire & Buttes teres
Wife,tueimpecesble. mais
titles, cm le pays des luttes
'plural carrel lc s Elements d'il vingt ans Jaais je crois morales qui font d'un h risme
une arca d'elitel
Mais Daumec en &pit de humiriques poet l'acquisiCon
Aloes on it sent allEgi d'un tout, a foi en l'action du sYn de son droit i la liberte...
on se sent pusa dicalis- e... C'est Juan Peron - ue d'abard une cummunautt
I' site pour itudier avec 1' au- rappel
ppeliions nous dens noire Br d'hornmes sans consiciErst,oss
teur It gachis que cite Pah- ticle.0t,vriers et Patrons, nisi de couleur. de rang etc
Pisnon, violces dedass' votre you chantent
acme chez lea elites du '3en3,-disait: .1-e syndicat est use etas pour emprunter It zot
Repan 'ent Liana !es airs da merveileux accords
elevE de leur function sociale vtritable creaticn de Mena d'un autre .tine comirunsutE
Csst ur. concert eredieu alas swiss qui at lam ...latent
dEsintEressee et une haute va nit& Le stick passé lot chernelle porteuse de valeurr
Un nosclu langu;ssant qui reroue l'eau qui dors.
leur morale. II hut que lea le s i s. e l e des grocpe. suptsieuses..
qui
frissonnent
es a'gulles des pans, biers des fois
.
une artiste
,
pusfardeau,
Cest des cloches pubis qui bin lourdement sonnent
Elites dEpasstes disparaissent menet politiques. L'avenir ap
pour ne pas entraver .l'acces pastiest aux groupeannte eyn
-Si vous saviez enables sur tout vote passage
mour au fond des coeurs.
A vends Buts vout semez
Quand vcus evoluez dens de beaux paysag,es.
tine politique de: ote tot que
je m'y mette main une vraie
Sous 1 effet des saventes caresses du vent
c si lugubre glee deo jours d'enterrement.
Avecque lea cheveux parEs de belles Reuss.
je voudrais vous mem q,uelque part en Sicile.
Pour somber 1 vos pieds caressant et docile.
Le sold' brillera pour nous d'un autre felts,
vous verrai denser sue lea bards de l'Etua
Tournant tournant sans [cease
Jusqu'au fond des lattices
sion des valeurs nouvelles aux
posses supf.rieure. Ce u'est pas
.Revision des valeurs et tine
suppression des rapports.
pour employer one formate
qui n'est pas de mat. Yule,
plongeant dens la Casbah de
l'histoire il rout preruene
encaissEes. Et nous at trcu
vans que des wince!Von
Entrainants,
&marble,
Qui achiveront de fairyle semi
One [petite ch-se
Qui continuer,:
D'aimer.
isiltroa si, I la fin
Lassa de tent de beaute
Votre coeur sa ref roidit I
R. S. BENJAMIN
awarserre
Maison
Mme. Rossini Pierre-Louis
RUE BONNE FOI PHONE 2021
La Mallon la mieux assortie en Chapeaux, chaussures.
dens le labyrinthe de its ruts
Dans des rythmes mawet.
Resit,. BENJAMIN
Robes 'sour enfants de taus iges,costumes pour gassonnets
1 oeuvre de ces Ili-
r . . . qui se tont succed6 au Chapeaus, chauseures, Sacs I mein et tissus pour Dame.
affaires du paysl
HE se! Ili ne sont pas nomSouhaite a sa nombrcuse clientele
breux rnais il y en a, sans
do..te .::: en Essex des misares
Bonne Annee 1955.4
yeUX, Noel 1954'
des masses en arravent a se Jo
volt accules I jeter I 'ems
faces blemes cc mot tragi-
Lra.so des
i
SSC
BOOM; WAWA
Dry Cleaning
et Blanchisserie
Competence, Soins, Rapidite,
Shiva
105, 107 RUE PAYEE
Port-zku Prince, HAITI
prigente
se s aimables
C L1ENTS
ses Meilleurs VOEUX
tar la Nouvelle Aimee
1955
-
Page 21
BiDEPENDANCIt
travers la Press e Haitienne
Auk prochaines eiec
Evideerment. ces question, pagandes dens lea salons
lions de 1208 A clminis- sent crordre tout.it fait elite dens le populo.
at contre des menet:vas qui eons armature Iodate assistant
tituert )e Arco ecovent erne panouissement d'une personnel
et went en Nue qua Is pars Le plus souvent, elks cot gietrE dt nes writ-bites pri
trateurs Co m munEUX tif
rneitie? Varmernt, tie etre., c
pectice dant le tarps d uce ft t quitter, apses svoir
es femmes vo nt voter tyrarnie qui NCUdiait contra ure veete teeconce ou LID lion par 'ha start mitre des is
Tandis quo Is vie politigte rice le bbre et neutral jeu de cement menecent de lunar nutlet corat.tclet tui use tti
Initienne continue avec see nesiretituticredtmorraligyes. crime sutoritt peu gelente. La danger ?
*oath genets qui eneprironLa Cherte des Neticrs- fusillade, la viten. Ia aston-; Notre create Fcrulsite cuts
Trent mare action dans les Ii Llnies qui trgege tcur ler gat nade, rexil cot fie lots ex.' 'Cuel:eer trutet cittorstarrcs
mites dune prudente reserve. 4-esrerrents cui crt edLirE clusiverrent rEseivts otx tcni let tfecticns ote (Income:
prorneese poirt a natl. avec les garerties qu'elle offre tres. Imagine.t.on 1e dEterroi iit on tel tut de fait?
Hit digoe. strait 'rows tie.
Nous voilit au point circled
Cu perce. parr lea peuvoirs
publics, robligation de corer
ver lea norenes chime geante
tie qu'on a unwept pretfe
DOD Ilitci reit r situer
notre
itUDe nationalite permiles
peoples civilisfs
Num re ,culcre pas lui CCette galanterit strait ,:arc
famine ei papa at marnan tent fa;re rinjtre it rr rear qu'elle on facttur de sicuritt- pour
tout deux bloquts our at.oir watt dirt ur tel that de dE WW1pem.e're !Mame, ave cre chtance qua rettittde exigte Elle existe ream web' ....en+
qui nommera nos Administra at One Constitution at one pro vehEcrence jugEe exe
far le tetra et cc neerver ore dens nos mo-urt -ivilts et tea
teun commune= Ce sera un tection efficacy?
Romps' qui uous conna.sfait touti-fait nouveau dans Or, nous seem qua
ce
sent ne tarisset pas d Eloges
metre histoire fait dont coos point rOrchestre de
cc sujet.
me ?onions pas prejuger des n'a pso encore trcuve le LA,
Tout en mettant hors de
cuustquemes heureuses oil aucune procedure n'Etent in
cause Is distinguEe Equipe dini
emalheartus .
pante actuelle q as i compte
tervenue pour one interven
Cette participation du se- tion qui portereit atteinte
den: son seic, des hommes ap
son. En janvieeproctiain roe box libertts:htrreir as jot rxt.
tains. nos Epouses.nos soeurs t.elle pour perineum l'extici
et not lilies secant nos ea cc pticilique des droits promol
tEs pour narticiper
soutin guts par notre Constitution
des enfants en bas age &tire
La Regence
faible relussira.t.elle i clan ce gall est convenu dappeler
ger It physiononsie de nos co It souverainete intErieure
Mims, et, el d'aventure lea des Etats Membres.
youtoirs dont dEpend it force
jusqu'ici. mule nos was.
publique, envizaient cruller de shunt ont couru lea risques at
rarbitraire pour influencer lea tschEs I une vie politique ac
rEsultets du vote, ou impoeer five. Exceptionnellement quel
anis I rencontre de In ques lemmas plutot ram soot
ntE de It reajorii-E du lute entrees dans Is mElie. Non
faible uni an see dit fort, point qu'elles mient restfes in
pourra.t-on user de .rprocEcl4a diffErentes; malt, elki ont pin
elintimidation a peutEtte tat agi quand f les passions
do'riolence, salon lea vieiiles Echeuffsient I blanc Its grou
habitude:1, pour or;eLtel veil pm. pour ainsi parler.
sur..
Fume uniquement Ice dociles les tiles. par des epilogues
at its inconscients?
entre adversaires au des pro
167 Grandltue 167
tea it coMprendSe les ex:gences qua coos impose It coo-
Port-au-Prince
Vole suite pr. 22
Tsui les perfumes
Toutes les liqueurs
Christssr Zephir
Rue deaFrues- Forts,
Souhaite a ses:clients
Joyeux NOEL 1954
Heuretisel Annie 1955
Tatiphons: 2256
Chaussuras at Andres
niece a la porte d
autos lee bourse..
Souhait. I as. clients
HEUMUSE ANNIE
trOYEUX NOEL 1954
1.9
siesmaisuattrailmmess=assc
Optique de Port-au-Prince
RUSSO FRERES
Rue Roux No, 25 Telephone 3714
PORT7-AU-PRIN( E HAITI
Souhaite
ses CLIENTS
Joyeui1Nee111954
Bernie Annie
1955
sostsamcliE,20"nnuar,s-
SPIESIPMVX14111
quelques-uns de nos fonetiate
the ea lina 1Partes
naires(Jsmeicains) perdraient
drotzition Tani &gamiest:ion
tear vitstit4 s'ils avaient I vi
pnlitsque en accord avec des
Oen univerreTernent accep jusqu'it Is stupefaction, En eu ° te en laiseant une nou Conparee a. Port.au- we stir ma salaire bethen avec
le sea de Is VIE PLUS ELE
tees dins le Mon4e contempo regardant ces missives won yells; ec *an encore denomcaintranforme do taste aux tagnes d'Haiti qui font pas- neee .r.aposition.t Les buil- Prince, Kingston eat VEE QU'ELLE EST ICI.,
J'eti interroge plusieurs
conditions dth nainance de no ser Lea rihtree h Is Jamaique d.ugs enstes pour l'Expotition une jolle
dens
le
seas
que
partout
ii
y
Haitiens,
hommes d'affaires.
n estil pas pour des petits et ;oils manti st-..ent a or des bsreaux
tre tuttionalite
a des Hears, des arbres avec intellectuels, off:ciels du GSM
sage d etitrevou qua le jeu cules, inevitabkment on dile en.unte . newts.
tie cireonstances imprevisibles chit a la beaute et etre hos da Pesple fititiert. is gate lean s feuilles vertes qui brit vernement au sujet de Ia cau
lent et, lea maieons me= se du retard du pays. Pour
;mum un four dans on aver& reurs de rHistoire d'Haiti: tie d'Art national etc...
lea Zones pauvrea reve quoi ai-je &amide, Haiti
sans doute tointain; hisser ant
Its zont d'un .Art Maier dans
Quelque part au sornmet
pastes di commands, un in- de ces met:tapes couvertes de ne. en style, mais un peu fa tent one certaine gaiete. Pent spas 150 an &independence
aussi est-ce eat plus arrieree que Trinidad
diairable, despote par tempf nuages. on imagine rOlympe tigues, s.tecialement aujaurd' etre
L'ANIV1ATION DE KINGS.
is Jamaique qui; apres
rament?
Haitien, avec Toussaint Lou hui, dans plusieurs de ces TON QUI LA FAIT PARkI on
tout sont des colonies et soot
Ces coujiderations,- avec verture. Desratines et Henri constructions la peinture est
lent coefficient de privoyen. Christophe, On ne petit pas crapeth en pestle laissant en TBE AUSSI ATTIRANTE inevitablement quelque pets
ET COLORED..
exp1eit6es.
te et de aerate; DO nOtli Rift ne pas noter l'apparence tris evidence Is tole ondulee.
Les reponses ont toujours
-Port-au-Prince eat remar
Went done pas prernaturees. te et nue de ces neontagnes
Pas
Jolie
quablement
calene
ete
les
:names: Haiti a ete
et
vide.
F. A. B.
qui soot batafrees et cou.
Le mate de Port-au-Prin Aussi It People detale pas testa 'en striate par le monde
(gLa Neuvelle Absille.de Jac pies par uue terrible erosion
particulierement
cc n'est pas impressionnarst. cette exuberance, cette ener exterieur,
met, 21 aril 1954)
du sot.
au fait cela fait pauvre. pans gie si caracteristique I Is ja les Ruistances Coloalales Eu
atterrit et, vous siereur et un grand aspect de unique et aux autres territoi ropeennes et les Etats.Unis.
Haiti: Triste pays de vousL'avion
Port.au-Prin
tsouvez
de re' Caraibeens que raj viii parceque le succes el one Re
plusieurs problemes cc la capitate de la Republi negligence' Les rues et ont
beau- tes. je faisiis remerper I des publique Noire independante
grandes crevasses
que
Port.au-Prince coup de blocages. Beaucoup emit Haitians Is physionomie serait on onuvais precedent.
Bien que 1 publicite que est one ville
curieuse. Elk de shops et de unisons sem- serieun des Heitiens. Tous
tea d'exem?les oat etE
nom recoltons Is plupart du est la capitate d'une
flare et is:ant avoir souffert d'un born repandaient Is meme chose- affects. expliquant comment
temps dine la p rose etrange independante Republique
et
re sok bonne sans equivoque, par consequent, elle a comme bardement eerien. Certaine. .L'Haitien a le temperament eels a Ete passible. Entre au
tree; Pourauoi lea Etats.Unis
spelquefois tm journaliste de on doit rattendre quelques went. ceci etait une forte im
Maintenant, quand sin n'ont pas recoUnu Haiti apses
pression, me pre:meting au
passage se forme tine fausse
le
architectures, tette' que
cathi has de la ville. j'ai comna. Peuple a le -temperament la
impression:
Presidentiel,
rer Port.an-Prince a certaines triste., generalement it y a P o ur quo i les Francais
II en evident que cet Petals
&ale et quelques edificesp du
quelques homes, solides at durant le X1Xe siecle oat-its
-n vattes Leuroptennes apres
tcrivain particuliereme de Go
t. Port
materielles raisons I eels. exige paiement jusqu'au der
bembardement.
retat major d'une
icaaussi possede un Front
Dans cc cas, je crois que Is :tier centime?
tion jatnaicaine a ete it gui ce
tie mar tres plaisant qui est
cause de cette nsElaneolie hai
En finatite, rhumiliation
de dons is selectles plante de pabniers.
tienne eat cette broyante pate de roccupation Americaine
sources &informal
Gene etendue du front de
vrete qui dote depuis des an de 1916. apses poi its expli
N.D.L.R. els 'Haiti-Sun', met. au fait est comparative
nee' et qui certainement
quarent let manipulations G 77/
19 Sept. 54
A
man
ami
Fritz
Pierrewent nouveau ayant ite cons
montre aucun algae d'arneliora nancieres douteuns.
Antoine
en
souvenir
chum
Reproduit d'un jour truit par le gouvernement du
Vraie OU fausse (is Vet=
certaine nuit blanche,.. tion en cc moment:
President &time pour one Ex
mai jamaicain
gMEME DANS LA CLAS dire Is ithise gfinirale)
position Internationale en Une nuit noire
SE MOYENNE DES FONC sentiment Haitian est qua
TIONNAIRES Er'INSTITU e'est vrai. C'est Is grand
Perrnne, is penis ne. 1950. Cette Exposition appa La bouche pateuse
TEURS permi losquels je alibi aux rnaux nationaux.
peut arriver pour ta premiere remment a ite one faillite Ii Le vide dans le ventre
me trouvais plus souvent, ily On pout done sympathiser
nanciere
mais
elle
a
certame
'foil en Haiti sane ressentit
Le regard vitreux
a on sentiment de frustration ince l'impotance at Is Erna
surPstee agnfabbe qui vs inent change Is face de Port- Ta femme en guenilles
Volt suite page n
et tramerturne. Je crois gut,
sin&
A Grimace on sourire
Pour distraire le gone
Qui pteure son loin.
Toi,
travers la Presse Haitienne
guerre civile?
Nuit de Noel
,
IA
BELLE CREOLE
I -Qui
Malgre tea loam
beillent
Mme Ackmed Murad
Pecouvrant tea arta' infects
A leurs yeas et nez *heaves.
Attarde i quelque comptair
.111111111111111111111111
[de wit
Ot1 pallulent etas mouthes trop
falai:ern
Tu reclean, de ta voix de
prend plaisir a. remercier sa a ombrouse
arcs=
clientele de son appui
et souhaite a. tous sea stasis ea Clients
Ayes one vague insistence
"Un dernier 'deal doigts gailfer
Pour te dontaer Tillusion de
festoyer
Tel, sussi.
Dans la rtie.
Uoe mere rayonnante'
1 Encourage on enfant gate
un Joyeux Noel
A prendre on peu de creme.
Partout, c'est la nutt des
Rue des Fronts-Forts No. 32
Tissus en totes genres
Forraule pour sea aimables clients
Les meilleurs \roma
mi
Au champagne; des evel:nts
enfievres
C' est on concert harmordeux
De clairons,
e Bonne et HeurenselANNEE
1955
Da trempettes,
De tambours,
de sante, de bonheur, et de prosperite
L' anaertume alms
Dechire ton lux an passage
Pour sur tes !lyres
Is ('occasion du Nouvel An
Expires en des sales affreux
Tandis qu'un grand hosannah
Eclate dans Les coeure
Et inonte aux cieux
Ea spirals;
Dans la fumee des petards
Et di l'eneensligg,
1955
R. S. BENJAMIN,
AliDZisnalmest
A travel's
Pr
kat
sae
s
artienae
AD
cog etudiants nit au a don tort ou a raison on let 8C disigreure
Suite de ls pegs 22
IP
contesspteurs te
Isure souche q
ner la reponse evidente. cuse de bloquar he pays coS de no,re pays qui partial Cant Lou: h tt. dent la Vile
ration que l'Haitien roe- Ce
n est pas I indepedance nomiquoment.
gent.
psl importe, male cc qua
Un jun. me prornenant d'asuorts de vaieure petit se plus c sac et creme purrte
.VOICI CE PAYS DS PS vous en faites.
en ecoutant une tongue vaster et evaluer une plus ion plus erty- Alt 0 .t tOUjOUri !fan
0E4 MILLI /N3
Hite di faits reprothes gut 'stir! I Is :mate re parmi t'14
Aayt-t*.e Maperie des
'TATS LIBRE, INDEPEN La question de cou- aux Arnericains dares tee lesquess on renzontre des au 11101(3g.te3 hlhenntre. Les
leur
(color
boggy)
rues de Port-au-Prince, je tears et des hommes cl,'Etat poilicsea Ecsrlates bordsat
- DANT possidant tine hiltoi
Aloes, 11 y a la question rue axis plaint de ce qu'il remarquabIes.
q45. inspiratrica
lee chem.:it
rnesent I no.
avait pas d'arbres corn
pour Petayer, meagre cola, de couleur, vans no pan .rt'y
auyet, miserable axtirpant stez pas qua la q sestion de me ombrage, mon arni exal Passim! pant le moment tre staztcl es wale Kenseof
Ja vie en exportant des pro couleur puisse existar au te repoadit, les Amermains sous silence lee name de tels DC pa Irraie rrisoquat de per
stluits instablas, tale qua ca pays de Dessalines at de lee Am4ricaine iis ant abet eerivaine qui depeignent Haiti ccr les yens de C.:outdate;
!-fet at sisal. ,De eau+, facan 1.- hristophe, 'Male elk exits tu tee arbres divans qu'ils dune oni.ctive at iuste Eason pour ..it ii ear orubsote qu'it
hygifiniquee, pour bite considerer la
J'Hattien se console de cot to ell e est tras Sgrietltle". reetaient
Prose- 13.E1 Par tiJilitt vole tea chose".
tte triste sitnation an retom Au fait. c'eat cc qu ua en ce moment nous
en H.., c au soled oasis
H storien Haitiert appals moo obliges de marcher PYg32-4eane de CosIthard.
haat 'SUR .AA S1ER.TE
T'f0 IA .AE1
rna,haueeuse question sous he soleil
Ca visiteur Jamicain n'a Mutat avec see yeux de son
J'ai rencontre beau. nall=ent ete mat guide
Pout ca qua parte l'Hai die yews et des sluletres"
caveat). cm,.
d'Haitierts, d =s ha-Ia
m section de see sourcesdarncoup
Vert est imports's.. (A Pencon a ate I Ii racine de beau
LES FLEUricht&tb cone des
d in
-:tre d ii latualique, Haiti caup de troubles Ettl travars riles do bonne voice:ate, inon les volt parplus
format;.ons.
Comme
Haiti-Sun
teiligents
at
observateurs
de
('Hists)
re
d'Haiti.
ase fabrique pas de blare,
&vises, tous etaleat decides is flit; la stale excuse qua tout en Hditi, et fa nature
chenitta.a, de chaussures,
st.A POLITIQUE EST discute'r les problem:les nomconcidons I cc chasseur eat eche ,rife et sum bra:fait en baste etc...I mem
DE S4NOIR d'Hattl, mais le mat pro- de munches dont le out avoue Ipaiunte.e
j rinsiqu. sinont
. -est libee at independent. D'ABORD
implique une soles-&ant deabimer
rai trouvi des Etudiants QUE..LE CLIQUE VA DI hierne
de
lois.
considers
ole l'University College i RIGER LE PAYS: Noire on tion. Niels quells. sont his fion- bier meritFe du pays me
tint de prObla
La Gaiete Haitienne
4Port-auPrince, is cant pi- Mulatre. Actuellement la solutions
<Luis au vif parce qua des politique Pro-Noire d'Esti mac d'Haiti. Souls les im. me dares Ice fixates spheres de D*Ct1311, Hite de VOtIVI
de l'Olympa Haitien la societe de son propre pays
ittations lour disaient qu'ils me a ate renverses avec rnotele
t har dt:
Areetaient pas Libras main uric consequento ant.rtu- peuvent savoir.
essayant en vain &slimmer dde.dain d a.tti Lou:
e.IsYnonyrnise mo /gam .
.*Asnant unftajet angtais, des me parmi lee Noire Hai- Traduit d'"Haiii Sung, jour sa sale piqure de
e
,scolonles Anglaise' die Ca- tiers. Avec stupefaction. nal haitien de league an. vande est un certain daltonis S Yun pays des Caraibt
=stibes salt que cc West j'ai entendu des diatribes guise
es gas . c es
dont
s
a
n
s
equivoque
it
14 '
Du 19 Septembre 1954. me
pas une petits affairs qu'il de
contra Griffes et
pent etre atteint au Is fantai arl. i.e g onto' passe nisi
resit Jamaicaira ou deTriniciad aletres.
ltz
Ea ce qui con-4111.1 di quelques petite* nes mire LES SIAN..:S, ON NE
Les impressions de sic de quelqu'un q u i vient gc6
le° mgel 62 rgvautie"
co nest pas uric
avec tin bei t clehbere, success ver entte ihitirnri It
harne
taffaits maim pour Is Gou
'Irarneraent, de former un
ournal, d'emprisonner sans
jugament, d'abattre dans
$'EN OCCUPE PAS BEAU
CQUP ET4117 POUR LA
PLU PART DES
ETRAN
GERSe.
COULTHARD sur preconcu de denigret le pays pays par.?. par sattnerne, t rat
fait qne les Haumns luta
Haiti sont fausses- de
Toussah t-Louverture. D:rs un
tin p u It iouriei,:, gar et brte.
Dh
a onisme d e
i
salnes
et Nam'.
yam. Les probiemes economi
fantaisie
Le ualtonirme de Coulthard
des rues des opposante poll
Les Francais, lee Latii hi
icities. 3*n/eye:lament, II n--m
re
o .ericats
excepts
Par Jhon E. Pickering prefe:e mieux voir dons
pays ai toutes
fac::::14,,,:
t sant commune
.7zealnes pas qu os lui disc las Danalnicains) sant aileeqre
i,
Un certain G. R. Gou1.. vanes va-ure s e t ha I nautilieutes
'
lea EMI.
*nu II nest pas Uwe par lee mes
=aft:lemma At. Les I, i
rreessortissants d'un pays oh' Anglais, on Los connait te tas " ar 3. J amaica:re soi-disant te vtgetation des montagnes u ins et nuns so n-nes contents
Ames chases peuvant arrives- pets, lea Americains no inurnaliste ox inlets to cam Matti. la desolation, la nudi
-4.1nel je crams qu'un de sent pas stases parcen.u'a ph'etaire a stIong£ la late des te et quoi &attire. Des visi
vol. : suite page 24
\)&
Georges Elie JOSEPH
108, Rue du Peuple Phone 2155
Presente
sa ssOmbreus et bienveillante
CIII NTELE
le
sae))
MARIE FRANCE
La qualite du savon Marie France convieat specialement aux peaux ensIbles
Ce savon vous apporte toute la fraicheur des fleurs de Iavande des Alpes Frangsises
Souhaite
tons
ua Joyeux Noel 1954
et
une Heureuse ANNEE 1955
111
A traiers la presse haitienne
Volr.sulte pales 22
Les Etats-Uuis, une
grande aide
-de dire we n op problemes
lireure
tont feern6ques;
Quand Coulthard pretend
c t u elle bturausement qu'Haiti est de toutes facons
tee profs/hots soot atta p 1 u $ sadists aujourd'hui
tines vigour ensement aprZa 150 ens &independence,
per un looser e vigsureux dont plus arrierfe q u e certains
l'ac*.ro rotticte a serene Is pays do Bassin des Garaib s
tes projets in owns aussi hien
que let projets firms, il auTait vu que le mot arriere"
est impropre quand it est
applique A Haiti sous Padministration du President
Paul Magloire qui a entre
pris Pun d a a projets lea
plus gigantescmes dens le
champ de developpeznent
La Tipco
Place Geffrard,
parse que le pays est tenu an economique de la Vallee de
peht et
CD en rays.
Wire 40Testlen 2e couleur. arriare fconotniquernent. 11 PArtibonste avec la Co-Op
C00111,4,1' existe nutmeat montre deism:lent un mangue ration it l'aide financiere
des I tats-rnis via Is Imdirt ta vete de votre imagine complet d'informations
tion,
e jinni,. en il n'y it honer desk en &Jam le
suns tr Patti. eucuse question pays en indignant au peuple
de ecolet.r.Noirs it Muritres Ii decouragement. Si Coulet Etats soot tcus des nagres thard s'etait donne Is peine
britiens; tit cot transpire cis- de consulter le rapport offi.
tt is rate et te soot battusea del de U. N. Assistance Tech
semble pour tongue:1r notre niqua &Byre par I UNESCO
it avait prise l'apport des vas
indepensitoce:
Maison
ILa
Antoine E. Haulal
port-I sport Bank.
Nous sommes Manmoins
d'accord sun' le seul point
La Shwa
Phones: 3216 - 3178
Presentent leurs plus Sinceres Voeux
de Pitiquette ecencrnique de bonheur peisonnel a Eci, Excellence le
de pays sons- developpe pent
nous etre applique rnais,
arriere"est marine.
President Paul E. MAGLOIRE
A propos clefs Shops? corn
rocc.asion de la Noel et du ler Janvier
me vous Pavez dit, Coulthard, des rnaisons qui paraissent avolr subi recern
ment un bombardement ae
risen onus disons simplement id qua vous etas un
damn menteur.
1955
Et en finalite at n o n
moindre, it n'y a pas de et souhaitent que set efforts pour crier e
trona at de debris s u r les
trottoirs de Kingston. Ii
n'y a pas de quartiers pan
yeas A la J a ma i u e,
perpetrer le clirnat de Paix, &Union Natio
Seigneur!
prie set ails:tables clients de recevoir
set rneilleurs Voeux
reccasion de la Noel et de la nouvelle
Annee 1955
Ii
Vous avez ite pays un Jo huge et de Travail, conditicns de rEvolution,
prix pour votra sale et o-
dieux travail, oasis Coulthard, c'est de nut effet,
ton nom eat fanfaronnaew Oa de la Prosperite du Pays, soient couron
et mensonge et nous Petrosons de feuilles dessAchess,
de Poubli et du miipris.
née de succes.
Traduit de la section an
glaise de "Le National**
Mercredi 22 septembre 1954
AU SABOT IVOR
Magasin de
Mine Daniel PIEURTELOU
Angle Rue Bonne Foi et Grand'Rue 'Telephone: 3839
Le plus grand et le plus moderne du genre
Grand assortiment de sorzliers de toutes Its qualites. Articles varies tals que:
SACS a MAIN Tulle de Nylon et "DESSOUS" BAS en Nylon,
Orgrandis de Suisse, Gants, Gaines, Guepieres, etc, etc.
Present a sa nombrense clentele ses VOEuX de
rmoInne ArNir
55
tiiditY3114t1 A i
ge
isles raw
Allocutitott
pa:nr dvue social.
Toes avez consacre a .*vos
citoyens vos vacs et toute vues large: etle sem des res gait
pourrina enter:die
1activite de
(
fieiarer; le oi11...F. du part re.
mit eu Pe;stclerst la lisle
de panatela mec Isrmie
l'oe at famstre en Tate.
cation des proaramee e e
bieni president, citt
Ulm! du 10 jarivser 1911,1 ?. Faults, vous voyea aujourcP
fut congedie n3ec huraeu hui comment jI ete biers
par It President
qu renseten"2" avr ler 'minaret
lui
reprochatt
de
se
activsteade M..e.sieur Firmin
fence
el des frontferes. Le Gocyrrne Niche des rumeure
vient an'se ter ,:s; guerre
mente par une yiste et brue chioniqueurs, ne se cant pont
irsven 'qui
meat ii.itien Cris; &vise fai. tees par lea ;le*, 3aires
savite j.our you* renvereat
cultu:e. Vous prathez d'exern donne la peine de rechercher salt des preparations
riu pouvoir. 11 taut prendre
pour ila Firrntn.
pie a cette interessante jeu lea causes des eveneakrts qui
Ur .molt apres, dan:. is contr.,. lui
tre pas pris au dermumu It
sea partitans
nesse di \4ne-a.ruff ant se soot deroules dans une pe- jair plus on moms prochain premiere quilszeme de No dos n eeures exceptionnelles
vernbro, Firmin confirrna pour empichir urea riveste
renthousiaarne avec lequel node determinee de notre his ea cetre questioi
reclamerait
port.itti Prince rreinte"iettre at an
tile se presse autour dr. vous Wire.
une solution par Its tames.
t om:rie
s. nrr ea an
qu'i 1 donne
na
Paelivait
qu'elle VOUS rev en
NOUS sommes en 1910. Le C'est pou gum none ayions voyegerait Pre.,1-rieet
le mot crordre
par tel be eau
aux
dique comme it ph re qui gouirernernent dominicain you augmate rout
tre Paz--au-Prince lecontiates et anti firminls
marine de pour
doit le guider d,,,,... in vo:n g..ti lent rendre affectivea let limi
Cr,.
ceux ci
. 6 janvier. ;tette aeconde
Fatale ve
plasm de nouye 'es uoitts an lettra
conduit, dans tout:, let cir tes territoriaies trades cur fa point
cut Is sert de In pre naccnt offrir leors services
d awoir tire frottille de rn ere. Gems?
gouvernernent pot r
e
elle au
constances. a Li satisfaction carte da I lk par le General sept revues,
tier l'ernemi public
y compris an tut remise A r'eunn.
1
intirne, la pint grande limn Moya
an profit de not voisins, croiseur italien baptise Antoi
.-e tr. .ve a bora Nodu
Cette fois,le pre- ident du qui.
Pease pour i'liamme de hien. fit occuper lee Pedernales at Simon I son acquisition Sant
s telt merfranchi,e C' faEt a qui
revint In charge colisseCillai
A cette jeunesse pour Lavelle par des troupes sous lea ordres par le Gouvernerrient de
Is contra Firmin a"vec plus een:tre,de de. le lacs-er de,
vous reyez not brilante deal du Ministre de la guerre Vic Pepiblique.Des commandes de prAcision. 11 inforrna It
farre garrotter
au bureau du pert et d'en
nee VOSS dites dans vos ecrits toile. neveu du President du de fusils, de
President Simon quo Fir- finis
canons
et
de
mi
avec
et d,-ins vos discount: *Aimex menu nom. Matte, le Gouver trailleuses lucent Places en min doit voyag r par tel lui pourdefinstivernent
dormer /a pais(
bateau at qu'it sera I Portau
Dieu, aimez la Patrie. Qie nement Haitien [Arlin imme France et
PaYs.
en Allemagne pour aturPrince le 6 jenvier,trois
bute votre activitE tende diatement des forces pour re compte do Gouvernement
Taira
Hal eu quatre joule; avant les
ineseribress du
vas le beau et it Went et It pousser lea envahisseuts, qui tien.
nisi itaient
Stec ions,Sa polce, ajoute- gouvrrnernent.
(lea
EZIVS
et
bunheur. le bonlieur supreme, se retirerent a rapprozhe
partisans de
Informii de ces prepare t it; eat bison fate; car let Munsieur Firnair
qui le renseignent le
furent
sera le couronnement de vas de notie armee.
tions,le gouvernementderni runtspar
amitie paur tui at ;stung:iv dans la pl «. granefforts.
Le President Antoine si, nicain decidaide provoquer font
Is
ebniternetion.
lui sont tres cievoive Cette exprhner
Au! n'oaa
Au point de vue plitique, mon comprit aka gull ialisit autnedluzrneticr I vi I.I ep
encore, le ,Pesiderst re vas.. flot son
emission de
irons avez toniours compris trouver une solution dEfiniti Lien de defendre reolle tHhesiii! fois
de
proche
I
proteseatione
Paella at tree'
nos fron
et de 'yin
que la res.:kaki: du hien cow ye a in qaestion des frontie tiaras at de lea stabiliser
de grande confience dans lea de d8vouerasent
des adverrairec
mun &est possible que sous res. li chargea Pauleus Seri finitivernent. Des ouvertu inventior.: mensengeren des paths,.
de
Furnin
qui
encorribiaient
advereairaa
de
F-rrnin
regide de la juetice et de In non. notre Miniare
Firrnin
Sr rest furent /attire
It
verde
salts
du
;*orsseil
. alors
Ie 6 Janvier,ties 5 hr.,- a i Petals Natrona
libert C. Rlagnt
Ministre Plenip ote n
le d au hington de
aevoir
, el mand er a,,. . te tiaire
et qui pa
2 Londres 2 res
demie du meatus resultant plus indignes
dessus de
aident Theodore Roosevelt qui to d'llaiti
president
Victoria
Paulin
est
au
Palais
Natio,
en janvier 1911, heureuse qui,sur le refuechi Papyavair fit promettre uric.
President lui mime dequo
le
en nal, dans la chambre du Ii
conduite
de Fsrusin.
meat conci:ie, ad' profit de EtE choisi pour arbitrer It liti armes at en argentaide
pour It President. Il annonce cc.
Li
niinfetre
de
First&
riounortel AntEnor Firmin, le ge des frontieres haitiano do toulevement des ClICOS en Iiii.ei qu'il act van u pour' 'Hear
gut inimmbait la
devoir de ransi et celui de minicaines,de donner son opi. sa favour.
apprendro, en theme temps retponsaliitIte
de; mesures
Deli
certain,
chefs
ao
qua
tut,
dens
tine
hours
ou prendre en la circensta
rhomme d'Utat. Les dram nion pour mettre fin A l'etat banded de Maribaroux et deux au
n
c.
plus
jeta
une
douche
qua
tenets etles faits qui s'y rat. &inquietude a d'alerte dans de Ouentminthe, St.Juste FirriaIn est 2 hard du stet eur vim; cis Cii`niellteurs
glace*
tachent ne soot guere connus lequel vivaient its deux pen entre autres, avaient regu mar feencais dej2 signale rnitui,....s /slot.
"Nim, ?eerie
de la tgeneration actuate. Je piesqui at partagerit It souve des subsides de la part du par "a v gie du Fort Natio- Jere nie soleunelpt
impo.
aims comse sin besoin de les rainetE de rile. La reponse gcuvernernent dominicain nal.
sant,
la
personne
de manpour um-levee-de boucliers
Quell. no tut pas la joie
a appeI er pour mieux mettre du President des
faveur de Firmin. Golui- de Paulin quand, I sept
en relief in ponderation, les qii a emit que dilatoire; lais. en
Voir suite page 26
ci repoussa avec indigna
tion l'offre dominicaine. 1
edema an general Simon,
le
ea ills
actobre 1910; une letpar laquestle it lid anemia
gait quo s n enedecin I i
*pant conseillE de ne point
Clinique et Pharniacie:
passer ['haver a Loncires, ii
41)
fin da.
l' 7rtaupour en mime ternp'sarit
cart:Aries communications
M4derine Generale
tree iraportantes au Prat
maladies des femmes
dent dans Pinteret du
aue rre csvr e
q ue
vatre esprit riche Pon!.
tes .d.,., rancien Mrins If U s les peuplee d rectement
meat tneublE, pour [elm ap tre de l'Imerieur Joseph Jere interest&
pouvalent et
dee
prendre, dans drs Ecrits p:eina mie
vaient Ogler en la forme I
de fortes venni* cc clue Nos li:Storiens, qui at eont leur
convenance la qurstion
peut ['effort sontenu et kin It plus souvent que de ra
in premiere
rintEret.
vows avez,
.
Etatsakis.
tre
hilippe
Dr. Augustin Mathdrin.
10
Bandin - varlaistita
du j,
Pays et de son Gouverne
Rue des Cellars, Phone No 2054
nasont.
maladies des
Cattle lettre tut intercep
tie au Cabinet memo
President et remise I Pau
lin, president du &mat,
devenu candidat is la presidence cur les sollicita
thane des parents at arab;
do Leconte at des adversai
res de Firrnin. Paulin, qui
n'avait pas de vine qu'il
Ctait un instrument incons
cient au service d la eau
is de Leconte, juges; qu'il
n'avait qu'un seui compeet
tear: Anteuor Firrnin, et
qu'il devait, i tout prix,
Paniantir. 11 enregimenta
Provisions alimentaires de toutes sortes
Mercerie, Articles en Email
Gros et Detail
SOUHAITE
a ses nombreux CLIENTS
tant de la Capitale que des autres vibes
Ses meilleurs
pour I Annie
-
l956
!,:mr,n cue .Fec trim e
r
1955
-.....--Nemereerseareemetegm
-
a
JEAN DL
dens son parti nouveau-MS'
Osnain Chain, chef de cal:4
net, et Mademoiselle Cele*
tins Sinion,la title du ;nest
dent.
A part ces deux personna
gas et Michel Bredy, tout
l'entourage du general Si
rnon ignorait la candidates e
re de jauuiri.
Paulin, en possession de
lettre
Firrnin, ;Ant f
un matin epprenerc
Tel. 3244
Presente a ses aimabIt:, Clients
R0
e Fiants-Furts en fe
I'vr
el; Where
Tfssus
...-
de Ia Republique
hfants
81, Rue (let Fronts Fort-,
. 4 V) Pr21)"°-
Elia... Les deux rivaux
ALLOCUTION...
Histoire vraie seuls lee noras sont changes
vernement, avait d1,1110 Malian e, ayant pelt posiEn cc ternps.11 le premier si pleine de dangers et de nae
le terrain non pour lui tion a Is Bur:are Bouteille punier Etait inct Writable ma flexes, et qui nous a vale 'en
des
ia
venle
1,
onze
heures
male
pour
Leconte.
sieur Firrnin dolt titre rescloolinicaine du soir Le C.enerat Simon nifestation nationale. Tout derrare analyse rhumiliante
L'offre
pectee. Le Couvernement se
repeussee par Firrnin, inf rate temps des &spa le monde y preneit part, c.-,cznpat:iln acIricaine avec
laquara I Int signifier la itant
Victoria s'adres sitions des ernopieateure du
ratite du reteur. Et je crois Is general
toutes tea couches se. eon certege de raieiree, cl:eLeconte qui raccusillit Cap avait peters en cense- Dana
oxprimer Crud la volonte as
ciales,
Is joie, la gaietirEgeatt. goisme et de cupidate,
sans hes'tetion. One femme quence des instructions
reams du President".
Done cc mann du premier
de Ouanarruathe etait le tent au deli:sue Jean Gilles Et races Relent Los faanties.
qu'aux
deux
commandants
quelque
genes
qu'en
puss:a
janvier
19., lee destinees de
principal
agent
de
liaison
/OW Monsieur le Minis
d'arrongissements
du
Lim
et
des
domini
Etre
les
membres,
qui
no
parL
'Nlation
Etaient confiees
de
Leconte
Presi
tre, fit outlander, le
Le 2 fevrier 1911, be at de Plaisance.
venaient I equiper convene. un de ces valeureux
cleat, vans avez reollernent Camas.
Ouanaminthe,
tombee
meins d'un inis &peas Pelf
dents des preux de 1804
exprinte ma peasant".
leers enfants
lea forces du Gouver
Firmin reprit le chemin faint rtenin, Gummi:ninths sous
et
dour.
preux
hi-memo at le dernier
Un
matin
clair
nement,
Leconte
se
refugia
cri de 41Vire
Ce n'est qua aix ae souleva auLas
a.
Ce vieillard
depaches dans in consulat au Cap at Le soleil qui commence I se de Is lignes
meis apras qua le general Lecanteu.Ee
telegraphiques annongaient part pour l'exil.
lever reehauffe I peine. tin auguste incamait rEelleroent
Simon apprIt, I Kingston, Penvahissement
Le Gouvernernent domi
de la Cron
visage, rime nationale. A le voir
a, is Hite Celestine quit tiara par lea dorninicains.
nicain no croit US3 &noir vent frais carcase leen
avait &dress; tea
fete. droit encore, correctement
Firmin
mime la nature eat
Cap oil se tenait Leconte abandonner Is iutte
deux lettres quit Paulin La
Le
canon
tonne,
D'autres
d Bangle dens son costume mill
mene
contra
mare
Pays
qul &trait to mama jour,
avait gard* par dev.as at
avec
la
complicit
e
de
Mai
eclatent,
un
pen
taire chamarre dor; lima
donaer
to
signal
de
Is
retonations
Id, sa reconamandant
dans le Nord, fut frap than sacrifiant it son ambi putout dens taus lee quer- cur 1,autel de Is Petrie enca
Cilestioa de n'en point par vette
Lea forces tton lee mterets gut/et-laws tiers de la ville. Et il en eat tire du palmier symbolique.
ler it son /etre, dans Pinta pe d'imputssance;
Gouvernement sour lea at permanents de la Petrie. de Mtalte dons tout to pays, Is proclamation de coutume.
Tat mime du Gouverne- du
Trois mois epees la clur
des generaux Dani=tent at it cause des firmi ordres
sentait eourir dens la fats
Alexandre et Horace to de Ouanaminthee Lecon Cris joyous des enfants dont on
nistes qui entouralent is court
le le frisson qui secouait edto
debarque
I
Puerto-Platee
poches
resonnent
de
me.
Francillon,
respectivemen
t
President.
Mete du (louver nues mammies de nickel, it de Mil hut cent quatre.
Paulin, an ficartant ainsi commandants deal arrondis ta et eat Ricaedo
Limerdo etrennes obtenues de lours pa quand les titans de cette epo
Firmiri du Pays at du Gou sealants du Limier) at de neur
die Bouboute.
rents, ou recueiries un peu quo Etonnante,juraient unani
Suite de Is page 25
deaconblement
.......,
lotui traiferes chez Charles FOgulize et CIL des
fozapes COULDS pour MaiSordi privees, H6tels, In-
/Mari** Grcrodee Irrigations; des moteurs Meal
eiputes depuis 1870, des Machine. Agrioo.1* pour is Biz, le Cato, la Came a Sucre; dee MaghtnepOstile South send comprettant : Thum Pao
Ma"
Ltereurs.
44, Rue Deux
et 77. Hue Christmas. Coles:eh
'1:4ItZ
Quand, apres deux mobs
nement, de vivre likes oude
de lutte, to general Simon; partout dens le voisinage,
mourir pluttlt quo de subir an
Ahl II faisait bon vivre
refusant Pernploi de la dynamite poar detruire sea cette epoque oil ii y avait cune domination etranglre.
concitoyens at l'aide ame- plus &entrain, plus d'enthou Epopee sublime et unique
ricaine pour garder ie Pau. siasme plug de spontaneite. dens rhistoire du
volt, eut decide de rentrer et surtout plus de fraternite
Apra is lecture de la pre
Port-au-prince pour ra.
lea qua
haitiens.
Sans
dou.
clamation,
ramiemonde.it
les
noncer it son mandat, as Parmi
de
is
garde, lea trots
perigee se dirigea cur Fir- to, des actes de sauvagerie, tre corps
min.II nomma au coalman d'horreur mime, regrettablea pea de ligne, Is garde nations
en grande tentse, defi
dement de tous les arrondis it taus Egards. se eommet. le
.
sements du Nord et de l'Ar talent
partout. Sans laient par lee rues de la Carol
un
peu
tibonite des Firrninistes au
tale, nettoyees hativement
parents et allies de Firmin. doute, Is guerre civile battait
IL remit aux generaux Albert endemiquement. son pleio, pour is circonstance. Carat
Salnave. beau frere de Fir- mettant dans des camps op un cortege imposant. La mu
min, Joseph Glimatei at poses des enfants d'unt mime sique du 9alan en tenue de
.
Biene Bastion, firministes.
dune mime famille, gala, rouge et blanc, si je ne
plus 4e cinq mille hornmes patne,
de troupes aguerries et bitm dune mime rare, Freres cone me trornpe,lecuivre des instru
ppurvues d'arrnes at de mu mil se bettemt on no salt pour ments etinctlant au soleil exe
nitione. Le Palais National quelle ideologic. Loin de moi cutait is marche triompbeLe
fut confle, it son depart au rintention de chercher des ex de son chef, rimmortel OcCide
general fliarles Sainave, de casesI une pareille situation
Volt suite page 27
pute et beau hare de Firmin, Is bureau de Patron-
Boulangerie
StEsprit
dissement it Polynicey final
niate; la bureau de la Place
Charles Germain.firminis
Eue
te: le fort national
gine Jeanty, firmlniste; is
bureau du port it Cone.
taut Vieux firminletel at
lea bateaux de guerre I l's
mural Taylor, firminiate.
Gspendant le 8 Aout
1911,
1111111111115111111,
99, rue des Fronts-Forts, 99
Sumursale Poste Marchand, 196
Proprietaire:
Zephir MILORD
Aseertinsent complet de BISCUITS de toutes ear 55
Presente a ses aimables
CLIENTS ET AMIS
Lac-enter
entre.
Port-au-Prince en trlomphateur avec dens Parmee
revolution:16(re, pras d'une
eantaine de militaires eland
nicains.
Heureus coilsqui, corn
me vous, mon char et yen:
1955
Grandlue No 121
re etJerentie, peuvent, au
soir de is vhs, as rendre le
temoignage de ra'avoir isReserve a sea clients, avec le meme cor-I
mais, au cours de lour ton
gue carriere, sacra;it l's dial accueil, des surprises quotidiennes sous
mour du Pouvoir at I Is sa
de gktiefaction de leur ambition forme de sandwiches apetissants,
In dignite at les intents as tesapt succulents, accompagnes de fines
criis at permanent* de lour
wade, I Puissiez.vous, mon
boissons, sans parler des meta toujours
cher at grand ami, dens Is exquis.
calm. de la conscience at
La ser4nite d'une vie siker
meals consacree t vox de- Et leur
volts de cbritiert, vous appliquer longtemps encore
ea vets de Virgile:
At aecura quiet; at nescla
falters vital
1110.
ses meilleurs VOEUX pour
Changhai
Restauranti
A LA
LI BRAISIE
Ste-Therese
Rue 3es Miracles, No 138
ancienne maison Morpeau,
en fa:e Mootferrier Pierre
v1-.3 tr:-.7'ex tout un as
.1Nal
de ,IV,:es
preseute sea rneilIeurs voeux de
Joyeux Neel 1954
et d'Heureuse Armee 194115
VIVIVIMANCS
Jusqu'en 1916, is Senat
/mitten se componit de 39
tainateurn
Sous pretexts ale conspl
ration parlenkentaire, Dar1.1 guenave
tout en eels/runt de' conserver la
C.harnbre haws, it qui il
affrait To pouvoir censti-
Ir
DECRET-1,01
east
27
an emelt I93e) qua
It trate de Part. 30 a ete
the.
Par A. Rigal
Le Penile liaitien
me. tin tel projet, si con
3 Pendant ces trois mois,
force de loi, sont pals sa melee, en presence de dans
l'Etraire aux aepirations po le President de la Republi d'avoir
pour executer Its lois ulster)
pulaires, aurait ete raffle. quo est autrriag I prendre. tes.
tee suprinae dons no petals
sevit pendant 11 ate et, en Conseil des Secritaires
fpiecepal, on strait tente de
tuant, finit par dissoudre II la
de son au- d'Etat, des dicrets qui audire dans la vile iternelle
en cutler le Corps 'hiller tear ccerfusion
Lorsqu'on
eftait
at
de
sea
ccmplices,
rent
force
de
lois
at
qui,
apercu
f.
reds de ciite en 1946, soumis is la ratification de tette differunce entre de- Lorgane de die apt enaudatai
II essays igalement &Pun futLa
methcde de se faire des Chernbres, I leur pro cret.loi at rnesure d'urgence res. cola vaut un referenpetit Corps legislatif, corn adresser
des petitions est chaine reunion, ne pour- on a altere to texte du petit dum s'est vote one Cerruti
pose do deux (hombres, 32 ausei
qua l'Etat hal rent etre sejetes qu'it la
tution en 1050
deputes Werra n d iseem e nt, then.
la enesure
majorite des det.x tiers de catalogue fait
17 senateurs quo Waller ex
Ces petitions exaltent leh
c aqua Cite rnbre.
du people haitien, do mIme
Souhaitons
pulse.
region
genie, les vertu', les real" C'est et/me en l'absence qu'apres Is conspiration
C'est alors qu'on eut re talent; du Chef c:e FEtat; dos Charnbres legishstives, Mode, Pena:, Caliete on pendant longtempe le peuple
haiticn et qu'aucon evenetours i un Corps admi. le proclensent priscnnier de aps'es 'cur dizeo.uticn lege- avait reatitue dens es
attr.. ment malherneuz ne vietre
niitratif qui; scus To titre la reconnairsence naticna- le, prononcee par le Pres;
de Conseil d'Etat de 1S18 le, bienfaiteur de In Petrie. dent ce la Lepublique, et Intim de l'Asteniblfe Nafio l'abOlirt
es 1930; enregistrait lee de
Male, iZs la chide du pendant les trout reels qui nale; l'election du President
cislems des gouvernements faux dieu Pcn no paricre separent in dissolution des de is "Republique.
RICAL
fie 1 gpoque.
plus de I ere de la raging nouvelles election./ oblige
1930 Vint. Wive Pavis raticn iii de celte de /a mo toires, qua Is President de
qui leur fut donne, lea narchte sculcuquiete, ni de in Republique pourra faire
Nouvelles des Cites
Ouvneres
Chsaabres ottroyees par la In restauration de la Fgpu des leis provisoires, quail
Ccerstrissicrs Forbes, prete- i,1,.,..ni de Its liberation fiees decrets-lois. Ces decle'la restsuration des crets.lois ne seront definitutiors Franklin Pcotevelt. draft.
Ufa que xi les
En 1932 elles voterer t u1.7onstitu chernbre, ne eeprejerechaines
t t.
no Constitution quo Vin- tion du 2 Juin 1935, s'ex Et ce rejet no poutten
Les contractants des Ci binef'ciaire d'une bourse de
etre
cent rev/places par la sien- eetne ainsi, en fen article prcnorce qu'i la majorite tes Migkire No. I at 2 se is Pan AmerieanUnion
vient
ne propre, en 1935.
20. al. 4, 5, 6.
des deux tiers de leurs me= rejouissenr du traesfert des de passer dia mil au Centre
D'apres To droit parkbros,
de l'Office d'Admi de Vivien& de Pegota. Aux
anentaire, To Pcsavo:r exe
'La President de la
Le =erne insert re ent, en Bureaux
cutif disstut Is Chen:bre publicue pout ajcurner les ecrs
article 30, flit, scus to Distention des Cibes Marie elements dee/Blurt de l'ennte,
beast, jrmais is Nnat; qui Chsabree, mais Pajourne. titre ' Du ccmite perms res la Cite Megloire No 2. le bounder haiti.n est lora
rent serment cur la Ccnsti et
la pretendue
est Er Corps ecndersteur. merit ne sera jsmais de nent de l'Asetrriblee Natio- Piece au milieu des Cites, lamest avec une moyentre de
En Haiti. r en seuhrnert plus de deux nrois at no rate"
I.0,A C.O. eet vraineent 1 sa 92 points cur
parmi les
ea corps pcnclerateur eat ohs cle%ra point se repeter au
ttudiants de Nutt l'Amtri
Art 30..A la cloture de pie cc.
sous, ma's
peut aussi Cents de !a sessicn."
rind maths les reprfeen line. La these 'gull a or I
tette dlesolu " Fn caede ccnflit grave, chgue ;mien ordinaire. l'A3
ccnsentir
*inn et ses rmnbres. ernes scit entre les deux them ten bile ratarele felon sin tants de Is Fondation CABE presenter &sit .LE
Ln stage
Misery Hie bres, suit entre tiles on atom remarat cutpcif de en Haiti, Mrs. Samuel ZIS. CE SOCIAL DU LOGE
crtultat.le, rereviennent I'Lne d'entro cites et le
Pcinoir Ixecutif, To Presi cr ze cot irkies ecot six depu KIND, Rudd; h ADAMS et WENT OUVRIER EN HAI
-.finateure.
Or, lee stains Lenals des dent de Is 'Republique a Ifs et clog tfreteuis egrets Georges WOOD ant render TI. Mr. Metellus pendia
ebre de la faculte de
senateens, eu trr
le Far le President de la litre]. visite au Directeur de l'O.A, service lundi pour continuer
came
furent expulses. Crepe legislatif. Le deceit blique.
C.O. Mr. Recut HEC1 OR. apporter set connaimances
Des petiticns aussient ete de diseolution ordonnera
April des tehanges de vue acquises I cot organicene qui
comite
permanent
de
adreesies par certsins ere. en mime tm
epe de nouvel- II fiat decide que
colic fonctionne dans la lire de
scents de la povulat.cn, de- lea 'elections. Ces eleCtiOnS Sig ne son president et lose- wont reservis au
.
Service la politique sociale du Gnu
znandant la peeler sation anront lieu dens un de/ai honor pendant l'intereessiOD
du mandat de S. Nincent de trois mois I partir dole
collaborera a la confec Social de 1 0,A.0 O. is distal vernement du President
regi data du decret.
et un (bargemen/.
la Saline. gie.
m
on des decrees pris par le u Ion aura ieu
dissoudre
t
iLa Maison
Fritz
Joe
G. ANSON
BI(YCIETTES ROBIN HOOD.
.4
RADIOS -MURPHY.
MATERIEL ELECTRIQUE
PIECES DE RECHtf.:GF FOUR AUTOS it CAMIONS
1 MUSIQUE CLMSIQUESUR DISQUES LONG PLAYING
POPULAIRE
Presente
a ses
1
laudation CARE firent une
promenade dens lee deux citee.
Le 28 Dicembre prochain
l'ouverture de cheque secsion ordinaire, rapport a rAs aura lieu comme tout its ans
semi:rife nationale sur lee me l'arbre de Noel des enfants
cures d'urgence auxquelles di la Saline qu'organise le
Service Social de l'OACO.
il aura participi..
annee, placee sous
Lorsque le Corps legislatif Cette
n'a pas ft e dissous, ni ajourne le Haut Patronnage de Mine.
par le monarque, qua maple- In Pretidente, la fete revetira
merit la section eat dole, r As un eclat particulier. Un co
semblee Nationale, a,...t de mite de dames a ete forme
se retirer, nornme
Cornite pour apporter leur aide
perrneLent compose dc &per l'OACO. Ce Pont Mmes. Ro
its tt senateura agrees, par le ger Dorsinville. Dante' Cob
Preeident de In Republique. mon, Raymond L. Roy, Mar
Ce conga ne eaurait avoir eel Gentil, Fritz Sam. Augus
plug de pouvoir que ['Astern. tin Proplate, Haspil, Raoul
bl-c nationale, Or, l'Assene. H. Hector, Mlle, Lissa Ar
La Chanson
de l'Espoir
None aeons regu eatable
merit dedicate., un arena
plaint du recueil do poe-
n/es qua le jsune Roland
Giordani 'dent de livrer
la publicitg.
"La Chanson de l'Espoir'
Olt is titre de co coquet
recueil, Edit
I Plraprime
rie Henri Deschamps, at
renfermant vinsrt et DVI
mes de e plus exquis parrni
lesquals neus prenons plai
sir I ruentionner To premier, celui effort I sa snap.
manq et qui s'Intitule ; MA
MERE.
En rearerciant Parrten0
pour as delicate attention
notre endroit, nous for
1 2 heures 45 p.m. mulons
hire . sell attributions sont reit
pour lui no vocur
trictivement fnumerees at par he vol z23 est arrive I. pC heraoi ant: racititirlfte saauletasenceoture:
PortauFrinee
Mr.
Abel
Mt
les Chambres ne peuverat de
tellus, Assistant Social de l'Of ge dens cstt, vole oci soma
legwr [curs attributions
h
uaionale ne fait pas lee
Ce coanite, scion la lettre fi-c d'Adwinietration des Ci ib:legadi. 17:t urisimiedntal pierrass:7:
cledLji plebiscitairc,
purr, coilahore I in confection
de!, decrets pris par le Presi
clzut de la Republique, c est
a acre de decrets qui
de
loin
iCOOIAICO
GUY SEJOURNE
Founiisseur aupres de
NOEL 1954
ro,Y
r
et d IL - Li t''' .1:,'e ANNEE
195-1
En compagnie de Mr. HEC
TOR, Tea reprecentants de Is V11.111.016/kmada...a..All
et l'esprit de la Constitution tee 041y/tires. Mr. Metelhis I
clients et amis sea souhaits
JOYC !IX
President de la Republique
dans natervalle des sessions
autoritera son president con
tresigner its dits deceits forsgulf les aura approuves, fern
r;
t'let-.310V.; -
.7 77
deux et harusaties foot
sa haute nurtte S-lentir;que.
Erratum
oxo
Fnurnisseur aupres dcs
..reseut
Ltve
dement.
dustne. pow-eon
11
siste
-11°Av
e
...onovissr.'ar"leliramt
Page 211
ta
trahison...
'tiers les..
A travers la presse
haitienne
Un tel kelt de chose La vile des Arightis
de Is page 2
Quell tristasse, en virite 1 gandeSuite
tr. atelb au In Sims Paw
pour se ffire une po cree la suspicion autour seneusement exposic
Le mailleur moyen d'iclaiune dr'une consultation populai
d
ularite
peuple n'est pas de flecoonst'e
!Zeus attirons une now
engem tette loi constante rerun
tte 2
et le decouregtenent
ces
ambition"
im
poser
ampere alnsi des Stec: vette foie Pattention des se tJr Phietoire en a nt ité vide lui
l- pularite, ti on P a des,P es"
clans
leaquelles
se
cot:via
gee
rfac ciente que sent Its jouisseurs invent reste 1 cornpter avec ces teurseet electric.es, quart,: vice* competent" cur le
goes par altion
"
d'aller ve dangerue
aP
raan
sitters/sine kur individualitme; tents mail de demeurer inti operations ekctorales pro- ih ant la sensation
e
frustra pour la villa des rsAaneal6la
lore- prem ent dites qui cowmen au devant &1,unit
Certaities *rinds prennent raiment rnal-is I lui
olontia at de 4 Arrondissement des Co
droit
au
eent,,,tsevsao.
lee
inscriptions.
tion
de
leur
aujounihui plus de force quo quill recterre son
apies team) In ?Niers du mins;
partir , des tra- tenni sentiment:,
I la democratic, 1 is Yea% desI bureaux
nom. Enter autres debitts
'familia. Elks pfnititnt cUjit pain.
d'inscrip avoir, pour comble, jouer important",
vie
I
l'hurnanite.
elle a dej1 esn
la coedie.
m
iusqu*stre pro fondeurs de la Las hommesecenscienes se ton qua I
dl*dapittii uvonie
Et clans ce cas, In liber porte 113 du cimet:Sre. Aus:
fonction el necctaived
tonseleues des masses.
prennent une4eritable
pas
littoral
est-il parssec&
dans It dens quel gene lee &lee te electorate se traduisant si it
- Lotter en Inns de s'ilever en aim pour le peuple
seront ve seulernent par in liberte de d'ossements burnrins et'
lee
grand:
esturns
en
general
zoirmet de l'humanisene. lut quel resident
ale comma consequence tes par In /nee. Ls tableal:
eration nations ritablement co d it s pa
de lib
ce cil3uardroit de tenir des mee- en est macabre.
'ter en v.te e de canines:tare Poles social's.
inscriptions
qua
cc
sout
lesinscrp
comptee
mole #05 ma ensem
elles-mimes qui conduisent tinge en veux-tu at en vol- Qu'estceInqu'on
Sans doute, cest 11 uric lee
villa des An...
at
electrices
lit,
n'est
qu'une
liberte
illu
fairs
pour
eleeteure
Plum= du peuple, de Is mas reaction contra le sacrifice
1
aux bureaux de vote, c'est- mire '"u *implement un eats
se, ripaad aux, VOWSI flux es des valeurs
'Le 1.:ouvelliste 13-12-84
rre.
doit
'eller
dire
au
scrutin.
Les
insleu
he'maines-mais
pfrancis, au buries du sie cette reaction
la
Les elections qui vont
jeter
plus,loin.
Scru- at derouler le 9 janvier pro Mauvais Traiterrient
de.
luraiire
stir les dangers base at i l'origine du de
La euittare eat imeameaabie viva
cc chain dens toutes lea corn
la class. r.rion tin, at los resultats,
elle 01s a acorpore h qui enenacent
seront nicessaire- munes de la Republique, A. Cuba l'ouvrier moian.
tante du fait de in traluson mentutm
cat rie ;tit
ce qu'auront eta Le s orifuferhenritueallneos
touche cmiI:c:entrales
thumanisene
des clercs.
ulsaaavcoanras
inscriptions.
Sucrieres environ 29 mese
.
.
Nous pela10113 avec arcertu Es-ce la mein* d'emprun
gees.
St
Its
inscriptions
ors
our et lea coupeme,
ter
le
'engage'
de
l'huroanis
watt
phi
par jour
dimoralnition
qua
Lk
Vat
None sonemes
indif ate entachees d'irregulari
de
Cannes
realisent namete
quand
on
denaeure
repondre
a
cette
haitan
no
vient
tee reallement graves ou ea pour
-tte l'esprit
lenient leure 7 gdes SD penferent aux preceptes essen- 'de
frauds* sesparernenent interrogation. Pour deux dant cc mama laps de temps.
pas des enhemis de l'Indipen title pour le r corps social,
OU consonunees par raisons: 10 Lia stricte neu
salt quo le sucre seer It
time Nationale clout on lea quand on manifesto 5*VO VOUIUSS
preposes au contraire tralite qua none SVOSIS ob On
Dente
de
vivre
dens
son
aceux
a sue
pal I attendee autre chose, baisstment sans en scuf- 1 en assurer Phonneteti at servets depuis it debut de marche internaVenal,
uniform°, lee prys pm
Timis des pritencrus reprisen frlr. On abdiqua sa pensive in loyauti, it y a bien des in campagne electorate ins prix
i
ducteurs fournseent
un quo
tants de Is culture dant heti on degrade son jugeent
chances at des chances
, es qu'I maintenant nous obli ta de :mere qui lane act ale
m
au
mains
certairees
go
it
une
certaine
reserve
Is
it den pas centric cur
en restant neutre en face- phi! le Scrutin lui-mime et 20 Par suite. n'ayant '006, on peut se randier
de in violence avert
tithe historique d"mtarner lee des violence' on de Pexploi qua
:
suivi sun place les eurnPtn
molt fausse, ayant 'eta vide point
!aquatic Ice travailleurs /is
intirets du peuple at l'avenir tation.
1
la
base
au
cours
des
teatravaux
des
bureaux
d'Ins
Hasco sent exploites par
L'humanisine n'autorise
criptionPlous serions rnal in
ilk rays.
cette Compegnie Am ericai
pas I miconnaitre lee no- vaux d'inscription.
Rendre semice a -eon pen bles
Pelee
pour
faire
objectiI
P
sentiments inspires par
vement, dans un seas ou ne quand I grand paine
isle, ripandre C3 lumierss cur le dish macre de la liberte.
uric reponse loll; n1 eeuer ciPea Ill urt I Liir ea ; Pert
eiaatingsolr'liquutere
les erreurs q u i l'entravent, On &est interessant ou
lee liceneie sans lumen trap
bitter pour it defense et l'ami uti'e qu'en fonction de sa
Cependant, par la reproduc
!fait, tement pendant Is marteSitesinion de ses conditions participation an mouvetion
quo
nous
avons
*
41111 vie, tells sont les princi meatlasocial.
d'articies de journaux de la sill'unv
s ouvriers aIst
pr
emu: objectifs poursuivis Si po litique de demisprovince donnant plus d'un 17Certain
ens
de
travail
dam
la
trshison a se to
par les horn:meg ginirale sion ou dehate
son de cloche, par la publi
pour la libe
nie no sont pea else
112 ent designee SOUR le titre gigue; la
eiti qua nout avons egale bauche s I. la r eprre
Vogue done ma barque
;
de Jan
+de reeresentants
de ta cut- ration. pour I epanoui
,
ment donnie des
jouissent (Paul
vier
its
ne
tun, La vie vaut bien la many de Is persompe a. liv Au petals des sena.
d1
commu'intresness
sun droit de presence dfi i
pains d'etre vicue lorsqu' sienna
Vogue done. A gauche l'a4vi
qui nous ont ete fait
leu r anciennete. tie sont, an
su. s'inspire d'idees. Na vit Cette Iutte decisive pour
rots.
ii
I;
sans parler du voyage
Pavenir et to sort de la corn
i du patron, renv aySe tut
eon paa cp 'aim Liisl
de certains candi grt
le pave sane
preavis ell eons
11 act inachnissibe de se rnurtaute Sr volt soumise it A droite l'aviron. 'incone met de capitate
data 1 la deputation en pro gli "nue I
104
proclamer hurneniste et de tin e loi d'une cruaute fero Barque fife dans
sont
venue
se
pierce. vince qui_
La Hasro dolt augmen
;ironer en mime temps Is se puisque is terra s a reu
plaindre
et
de
C.
quit
le
pu
le salaire de see travailservitude qui aville Phom- ve du sang des martyrs.
ton Coeurblic ou Uric partie du p 0 ter
lanes et leur payer an masher
ie Pasaerrit. le corrompt. Male "aucune force hu- unerre
strident
savoir
par
ce
nre
blic
a
pu
an
rq
demi solde i in snorts.
La culture ne elernande f raine brutale n'est capsris-tu ? fait, tout UT)chacun peut au
saison, Les trevailleury do)
ble ditormais d'arreter cat
elan tat corruptien ou
idea
mime
an
se
faire
reorganiser lour iyndi
Popportunistne masq ues elan universal vers le pro Rite qui t'embelit
deroule- vent
cat pour revendiquer hue
Belle coname la chanson des proximative, du
AMU des protestations hy- ries humain."
des
chases.
at violemeoent UBE.rues
pocrites de fidilit6 l'hunea La chain* de robscuranCast dans ees conditions droit
pous
A la charge du DS part a:thine at briee sous
stigma.
Rire
stupide
indefinissables
ou
qui
refuanent du Travail tie vents-r _Notre grand at estimable ale des forces nouvelles.
sent de se definir que nous avec des lois regiesn en: ant
seal Ludovic Lacombe, soli Man bout it Peutse du Miaulement de chat
allons vats les elections.
travail dare Its gran..
eat pour las haitiens a Pa monde, les peuples enga- Rice langoureux
Il ne caste donc qu'it at- le
des entreprises 18118CD
rla un example d'henitete gent Is tutte pour la litaera Rise qua j'aime; rise
tendre les resultats ds Scru
la dliposi
humaiee.
side courage, a peril re- tion
Qui me tue. Raide. Fisch ma tin qui aura lieu dens une Nous sonsmes 1;per
tier sneLion du nit
earnment e Pl'achat des Des Hots de sang ont 6t6
barque quinzaitte de lours.
pour sui donne: de TICS con
eonecietrces qui se pratique verses Isom cette conquatt. Dane une mer de pierre.
ro".
sails et lui fairs ci f t cep,
1 Plebeian le plus ;delve Girard AUGUSTIN.
Au loin est P horizon
tamer auggestie re,
chez nous comine ailleurs":
/rVoix de l'Ou vr iar 18.12. es:
Plus loin est en port
uataion
rhe fble, le at
r.gr
nue
une criptions sont done 1
II faut
,.H
l
ur comme
cg,
wire
nications sige
olswas
La 'liaison
Le meme rice lugubre que
j'aime
Me poursuit. Fleche empoi
sonnie
William HARR
Noel 1954
presente ses meilleurs VOEUX
tie c02111:-, t de prosperite
Epicene
coon soear
_Panache coon coeur, le jetta
Au loin.
La tate plongie dens ma poi
trine trouie
a sa bieaveillante Clientele
uu kinx
Boulangene Saint-Marc
Din' la plaie saignante de
Souhaite
et
No. 50 c
Plus loin que Phorizon
Au deli des ports
h
t:
!!
Fouillant
Dane Its profor.deurs du gouf
:Ire affreux
L,lix !Cconvrent
Meg yew;
Son heap re/tau efforme
II
Tordu dans ree riettee laeoni
Grand' Rue
Pains, Bonbens, Biscuits, Bonbons Fins,
Sucrerie-Epicerie hien pourvue
provbions aliroentaires
Sombvite a ses CLIFNTS
quo
-
AN-
trn'
ti
VAIWASESOMIF40106.4.1r4.,-,
: OEL 1,64
ets de
t..
?Wee !as:Series:.f
_
I"'
eeee-ista
--112iDEPPIRANCE
e de la per,- 24
FP
Ella. Les dAix..,
jeanty
Ml huit cent qua
tee
auivie (rune fault con
entonnait crue accent
Nett gen d.:
is coa Etrangernrrt ass7onnE:
ditions, hypneticre par cent
'Si vans ne m'aimez pas
txtcaticn sermaueu. it en gar m rreporte la vita:
Cat, A n'en pas
trainante.
veraient Ira
Clboskos. A les voir palStr ter urk grande arrourruce
litre, "air martia1, men coeur
D-ex jeures gens se psrde geciii tetttatt A se mai tagraitnt
en common lee char
Pee et je don:kerns vi-iont;tre tries d'Eira. Antonio Crraed,
lue/apes annhs de ma vie susnournE Ti By et
Cyr,Ile
2Q
CaritleM,tial Se
1,:ton
Mit/Att.:1
trease. L fal.a:t .e vat-, a cc torellernent je roe. s-...;*
moment la, beau comm. on jours clemadE dans 'a
jeune dieu, tegant ce sve te par quel sort
{rt. page., al
isins.1 t
torcbe t sous
"cu. its yeut? Sc souviendrs-til
&Elia qii avail tent airete
dans at jeunetite et le cc
.
dr "t
ran. pa rreintcr:.r I n.rricr.e <et- gamin aapleale at turtnil cut
c bien canbree. partan: dts te harmer e
gaiss;t rE gum -o9ait
bruyernoseat
bottes a I'mre Ies ins gner ac...ae;t que r -1,
pc vale
glattes et eravache an prang, pager entre he Ale:az rim]: Stiree 'LAO I erfant &Elia?
Non, Cyrilte- Martial n'au
caracolant, aupcibe, paseart qui apearemment; re se chtet repassant devai:/p la roil mai !akin jaakis et faletient ra plus l'occasicor de lire ces
son pater se f,'rs ad-nicrr, m.i curlrair:: hen rnertage? pages ecrite depuis longtemps
avant d'y totter. je Is elites je at lensanrai ja-mies puisque et auzquelles rien tea Et
tai cordialement quand ji so la mort a stet :Et cs large- change :ar it y a deux ans
lee jauroaux de la Ca
Etait l'ame de coeur, ie ment pnne sa faux dane enviren
pitala out aawcuctIasnots.
chouchou.
Pour marq ;et k vas et setter Martial. (es ieux rIvaux e'en
lea range
eux.
parfaderrent. felon
C est a ewe Epoque de tendaiert
teute apparence, et ne se
en fan', hquetne que 3 al rellaient jamais autaut que
que
cc monde.
Conan Elia et qe tact en j'avais pu le deviner par lee
Canine Martial ftait lr
. e prerni:r pesti fat
fant que iitais je l'aimais bribes de conversation calcite
financier, le r-,relpal corn conk/ C6rard
RISTAN II
beau garcon
prof an /Ernent.
A la clErobfe que lee comml. manditairt de cettc 6tratege E.:Egant et
jou.tscur mourut
E ia d neorait tout pris res du quartisr terkient en
de la, malson dc me; parents. ma presence et qu'en enfant association' Ii versait de Par jescrie It lot auivi de Pres
C6tait une female 4 un- espiegle j'Ecoutais avidement gent sans compter a SR belle. par Ella et son file. &III.
beaut6 et &ten chtrses cove vans re 'vole l'air. Car je It Et c'etait scion tote vraisem Cyri!le Martial vit encore.
la raison pour laquelle Je lee rencontre souvent dans
loppsnis, Aatanc q er je pou rIrE e, Ella Etait mon ido1e, blanee,
ii
avait
ea
part de faveur. les rues de it
toovais jag.- a cc mom
Jt n'aimais pas entendre pee- Lui aussi Reit un elegant joars vigoureux capitale,
et droit corn
tile devait Etre ussez c itivfe. ler mu i d'elle.
jeune homme, de haute eta- me Uri thane, ewe see mom
Lundi dernier 20 decent
En tout cas, elk etan excel
De ces deux armies, run tune, aux Epaules larges et so taches
bre, notra aatirnable at
provocartes
tcajours.
lente musicienn- Lee marine avait la preffrence cur
grand arni Dorrafrile' JogEn!ralenaent vets sit heurel tre, naturellement: Ella prEf6 tides. au regard dur imp6- gull conserve encOre, male seph, !nee Djo, pour lea in
rieux.
Lui
aussi
possEdait
one
teintes
maintenant,
pcur leur
I son reveil, elle st mettait rait Ti Boy a son rivaL Cefetait un' nouveau
au piano. et teat en joaanr luLla Etat on jeune homme paire de moustaches Epaissea gender on air .de jeunesse qui prantemps OR menus temps
son fits. 11/11ka.
tile chantatt des toinane...1: bun, aux cheveux noire alarm et noires. C'Etait la mode de le fuit. mail I laquelle il tient qua
Lime. Car ii n'entend ras diant I rEcole Normal°
gaits et sentimentairs dune darts reyEs au milieu, OM l'Epoq lc d'a illeure
Intermericainer veinu pasL'amoureux precoce que vied.ir do tout, Nouveau Tic ser
vole entlodieuse c pure, kora uue jolie paire de moustaches
la fin d'annie an Is terje
fus
ne
ratait
aucune
occacis.
il
cc
bouche
lea
re natale.'
je dedaignai rata kyr s
tri.t fourniel qu'il liesait cons slue; lee sanaedi et diman:he pour le pas entendre amines
soon er
grammaire :non arithasetm.,e
-....,ent
see doigta
surtout, joura oü j Etais fibre hmre de
A cette occasion rusua
Viveur
men Ins.ol.e mote cium
'.e vrai type de l'ado de me trouver chez Ella qui impEn'tent, retraite,
ii
plastronne joignorta nos voeux lea plaza
taia em fier, pour &outer b... ia II poesedait on chsval
avait un detit gargoa de moo toujoun ctoyant pouvcir re sincerba au grata bouquet
elk bee. 11 me
not; fringant
montait age. Elk aim lit le plaisir, parer den ansl irreparable nu- qua taut ont priparef lours
foie A la meimaire ce refrain
norobreux amis.
Anniversaires
seuvent pour venir chic ea mai amaur et I argent,
tout at- tra e
rr5wpwayaermaws.,...4aestars:
Cate montre contrOle l'heure des vols polaires des avions "ROYAL VIKING" de la SAS:
POLAROUTER
Timing Every S18 Royal Viking Flight
a eti concue spEcialement pour les pilotes de la SAS.
Sc 5tructure lui permet de supporter n'importe quel climat. Son Etancheite est amt.& par trois Elements de bele:
one glace stable,
one bague de tension
et un cadran bomb-6.
L'union de ere trois Eliments assure un %cr.
rouillage abcolu. Ls aPULAROUTERa est
EquipEe du mouvement autematique de
precision UNIVERSAL GENEVE.
17 rubis; protEgae eontre Its chocs et antimagnetique.
C est on modile exclusif UNIVERSAL CE.NEVE brevete
.0,
4
Pot,
Rif.
OT rTER
UNIVERSAL
GENt vs
La "POLAR OUTER" cantrede chaque
vol des ations
"Royal
20217
acier
Rif. 20214
acier csuy,rs..1
re or
L'AGENT EXCLUSIF NUR HAITI
300 micro't
Rif.
Viking" de la SAS (Scandinavian Airibraes System).
JEAN FOSY
10234
rnori. luxe
cr 18 k,
LAHAIVI
GR VrYF UE , PO RT.ALL PRINCE
4
Cla ..la!)leux cli.nts et amis
ses
s uhaits crdiaux de NouveLe arijee
lent meuraat .de fairs. ass
means qui n'ont reins ti'l!bris
1)ans le Xaregua rs ,0.1.t. tcus
.$4fite de Is page 25
.43 -na:32G-07.G
le
n'e. pas ite its visages sent encere elks,
eeiP '1 SOD lit les yells tonjonrs !regards et
11.5417
receaa ae :etr stul
did
q-1-' v't-e le ce
voix
de.
sea
cloches.
se els
tuts au 13e os-a*Ills
ViliCA et de ses
rna*
de cette araade utile.
Is
merit
vers
enLetrus
de
er.m.c
C:.rea clansera son allisres
i° Cara ilarg7.S. *--es
s
-
ete 41
its de rEst; k dcii Albioq, la presidence de Mr. ham
;nix aec"L'suaixerunt La terrible qnesvide
garde un silence di -31r ay M 1..stre di Treaeas:.e:ie qui sxsurra cette foes n
desan l'Aen-sr,gae du Nord,
un
JC
;sleuth. noire pauvre pLateet niquval,: sp'ainetj4t
jr nes arrent el.. de
pa;
e
sn.
attitude
4a.
avec to ft set gloieses et. sou
o'4' ".:,:rT1'
dgmarches sfl
F
iss; grandeur:. aeps des A-us-resits
Formose at le Sud.Est Asiati in
c
VII
ft
Tieing
pe, Gala plus
Tunis:e et le qia"jia sebistance at no aq
le.L'A!grie.
la
meilleurs
r
ien a dun e ses
sant antant de vo!cans doucissement dens It tarif van
sultats. spree l'Orient, ce tont MarocEbullition
Toat mar
qui rnenacent kte a I.:report.
Is
les deux A.Ilernagnes qui ear en
chit
norrnalement
jusgasa
aux d'itouffer !a metropok de
vent rravant-postes,
Chili decnavrant
de
re
oicoles
rAclarnant
minute
oil
le
ler
e
"
p
n.ocs mans rout s
Lou- a grands cris (cur independan see batteries, nista no proset
?
1
...! e..".e
r
-t.
4 inviiteade le front courbe vers la terre.
noli.:; ea net pauvres Freres viv-at en
r cra'urcelleessoorelleitadeelerneni tstirceles
take du ciel 'cur ?a'l t2erreC'lal
donne as bnedietion a Rini .chains nivellaienttenes foyers
de la cloteue Noel 1954, Noel de I Inquieta
,
vers a (*oresion
t 'nat. r Hart- la Nati
"1i-I de universelie reclezeant de
.'t
s
I humenite'e plus de
sera elus que paeteue is Xoel plus de charite, moms ditlestiCCriai
de l'invietude. dc le. him, mes at d'esectations. Souhai
de le mithe et de is while. tons que touche per left ferven
Le cyclone Hazel a balaye le tee prilres qui monteront par
pays laissant come bilan tout en cc jour de It Nativite
rube, detresse de is secret de vers it Tres.Haut, l'Enfant
la recolte, du basil et tine de Is Crechs muter& la gran
econosnie deeapitee. Nos colli de fate a Moloch qua is preps
Bourgui reclamsnt plus de 3 milliards
dres intensifient leurs same- cc et Is liberation de
afin
d'anes
naguere si verdoyantes, re fievreusement stir tout lc
nee.destour. pour sespartenaires
ments reef:arca de rappareil ha 'leader du
lens condition de vie nos plaints si fertile; et nos Globe;
atoaaiques,, run semble rouge, Et c'est is Chine devenue rou meliorer
de
l'hu
econzmique.
Pumehrey glis cOteaux si riants ne sont plus
ANDRE A.IS1DOBE
elteu dans sea tapirs de tor ge, cc vaste reservoiravoir ..i.ns is at nromit tie tout arranger qu'un visite desert oil grouilqui apres
piller le projet de rearmament manite
arrivee a Is Maison
slimes:adz convoque ses Intel plante dans see vastes regions a son
econo Blanche.
i
d'uni
is
doctrine
de
runite
lites et Jour derma&
Les (Measles financiers sont
colop
ier leur potential de resistan mique, lance tin defi au
a is centres et comma recur Anne,
et
commode
at
Nord-Arnericain
cc sous 'un. ago=
de ils attendent encore des
ment, Au Moyen-Orient, Its Thme flotte,stationnee pres
lee 11 etrennes `de papa Noel. Et tee
stabilises,
Formose,
pendant
qua
nouveaux Etats real
poursui Mau-Mau sent fetiches. L'A.
Grand Rue 128, -Phone 2324
ae querdlent pour des ques aviateurs prisonniers
par
devant frique. dernier refuge du noir
parr
ventleur
dons f ro ntaliires qua provo
rernous
tran
em eat secouee per lee
OUS trouveres : sac Ocala en cuir,soullers
queot souvent cies pertes de lee tribunal's du Celeste
adults*.
protes d'un communisme en gesta
f
Mattes,
oarconnets
et
pa
pies.
Le
Ptntagone
a
gers
pour
lee
rang;
des
-vies dans
pour
inqualifia tion.Qae cc colt dansleKenya
Souliers Claston ; Fortune. Etonian
trouillas- rEgypte de Naguib te centre cet acte
sou ors,
ecorcha,
sandales
Un'es
oa.ranglais
state
iinpi'myable
hommes.
t.
d
36 poucsa
renverso son tdok, a fast pa -a o
face crun ou stir lea cotes de is Mediter bottes pour garconnetst Fermeture eclair 4
cer et acclemer le ft/Jessie Nas qui se trouvent en La Chine ranee, c'est le meme cri de sockets Galatea, Chemises etrangeres crow, Cravatas
problerne epineux.
chaussettes, Mouchoirs, Fardessus, Ceintures, Ornbrei
sr, lee freres reusultnans rouge
n'est pas une ration re detresse, Is meme inquiltuie lee, Culottes 36 is 44. souliers Tennis at souliers de
sent aprementpoursuivis pour
assemblee, qui alleve. s'Echappe de tots bain,
avoir partici0 au coup d'12, connue par cette
paillspar douzaine,talons at se
de.
Pius
pres
de
nous,dans
rAme tee ces poitrines oppressed Chapeaux de laine at de
boucles poursouliers par
tat moque du ciictateur
plus de justice rnelles en caoutchouc, lacets,
des
dictateurs
et
qui
reclarnent
Corsages,jupons
Nyion t lames
Corte, Sygismane rive Latine
douzaine
at
par
grosse.
chu,
dive
de
la
part
du
colon
SAcnkire.
reele
dans
lee
petits
pays
non
gilettes
2-tames
suffIsent.
Rhes; mecontent
or Meme it Vatican, deader asi Twimpex pour affiler
mint de rarrnistice. menace loppes, deux reun ons mp
lea &rulers Accords de
Chez Hermann Gautier
r,.;
ile=19"""
LA REGIE DU TABAC
Presente ses meilleurS Voetvic
ses aimables CLIENTS
leur disposition
Et leur rappelle qu'elle tient toiijoursa
les delicieux Cigares:
Bassin Bleu
Ma gloire
Couronne
Fleur &Haiti
Courant
Palm e
Bouquet
NATIONAL
Vevey
,ym
Azze=asecrassarassanseessansa;sissisiw
BI-HEBDOMADAIRE
ire AnnEe No 23
La
PORT-AU-F RINCE
HAITI
Grand Anse informe
Jeudi
Decembre
110e.w.-
Encore les consequences du flazeL
Un appal
MEN NI' IA trifFerJX.- privilegifie soot let stub, jut par sacs vend nazahre f atin lappet inevitable et
11 radio, les Jennie anima gel cc jalr recevoir des se mines se lament-eat, distsr4 tendu
cur la lands de Is re
-neat qa to se va bien Jiro Is elms coastituEs en riz, fan i rent de. at 03.1V.37:* setifsfaire same. Nous
parlons des pro
Ca-kale, eel:erne-It leedistri le, mils snk
ea
et pot. Ja lent faim Eiteet bac gee des visions destines aux sinis
",oaticen des secoire aux skis rads de mintegee ni d'haile citoyens -lievaient unit si mi trig de not villes at de not
La population
eds.
oe vatements
midicaments serab'ement (ante de solos campagnes.
privie de toutes ressources;
Cepenlant. flout [Atm. on mime d'argent sons aucu quitted on a rep taut de ton n'tiyant
plus aucun moyan
a 'Jai La cevreire, no es gal tie forme. Jannis. Pourtant, net de milicamente
ea d'existence, y accourt en
-anzivinei fidilemelt te.s ogre noes av331 vi clibarqner de dean, de Is part des nations foule dense, car la fain: fait
earth le lout) des bait.
Nee.: 14031 dill tele teatee ces chases. Le proble antics?
Vont fait de grand recur,
ta co n nit le nails de distsi MI est be me-ne dans let cane Ceuz qai ant La.ehenee
philsntropes, nes pearIetion d cites ds rev.. plots, at II comae: en villa, detenir des cartes de revitail cos
ls:es amis gut sont voles a
etaillement aveit etE miuvais. de a aet=isonnes at stoma des lament, etaient hien servis notre secours. Its nous ont
aka de Ref tit pour y remE enfants meurent de Isis.
quiend Its ezdets aesuraient la envoye des provisions dais
c'eeta lire qaelques fa Pourtant, il se =state gee distribation des zeceurs. De l'unique but de nous river
472ifies du relent° at certains let articles recto se vendent pule gulls sontpart:.-- en n'en des serres de la souffrance,
des `chapeaux toles! qui
zont des *cadets pates at
qui possedent uric dose Ind
fisante d'instruction at d'i
duration Nur perritettant
d'a-valr un comportment:It
digne vie-avis de :elm seas
blables. Lis chapeaux toles
etant entitle, is service is
Voir suite page 3
bald
De passage a Port-sic.
Prince, la se-rairre
re, pour sollie:ter des se.
nous Opargner une fin °ours en faveur des slate.,
en vale at dans let cernna relietre qua dEsagre: aents. En pour
tropitriste.
Et le Gouveeris
notre arn,, Mr Geo!.
gate, a des prix derisoires core uric fais des i'vsanl salt /rent bum imbu de an at s tr,Sa,
ges iiejourne,
a den.
Maadanite
vrai, meis qua faute de descendus par milliers la se skin, nous expedie toujours ne lea renseignemente mei
Nous currgistrons avec &est
temps des bateaux char vc..nts:
"Zinfiniment du pls-sir le ma ressources n'est pas facile maine derniere avec I'mpair ges
de cos articles.
-nage qui a eta c6l6bre jeudi de payer.Alors comment done de recevoir quelque enos e;
repartition se fat Una dOnnarche pressante
,dernier a 6 heures du soir qua certains individue obtien mais pampe inece 'it et saitCette
dans Pordre Is plur a ete fate I la Croix-Rest
.-en. la Basilique Notre Dame lent de quail &biter rne33e
(Vafx sato peOP
parfait sous la supervision ge 11 Port-au-Prince pour is
de La charmante mademoidistributic.i tits vavrea ado
3elle Bernadette Morris
alimente.irea
stUn
ANICC is symoathique Lion
get a Jacrnet ou la service
43oissionniere.
des Secoure a c,isse depula
Its out ate conduits au
crvoN4ts par c to de la dfi
Certains antecedents, Anterior Firm, et la. Police Secrete
pied de Pautel par Mine Fe
i-sion du Dr Nicolas, /es
uialon Anglade aux bras de
exterieure
du
President
NORD-ALEXIS
savours
offerts par Nitrate
notre ami MeEdouard Colger tant fermes se dear' ie
Par Perceval Thoby
-"cots.
rent pendant, qua Lee roa.
XIII
An jeune et distingue
heureux, derni-rms aout"
'couple nous pasentons nos
Antenor FIRMIN
frent cruellernent de IA
'Voeux sincere* dun bonIi y avait ten contraste
Firrnin P. imarei-ee eon cu cc. en helmet ace-re:re au fai La Croix-i.ouge
iteur,parfait at durable,
justa
frapeant entre le caractere vee,
peRoeseve:t, ?resident public qu'i! avait des rap rnent
emue avant eu la bee.
Les Evenenielts titi 19081
Le Vice-President de
do PrEsident Nordnklexis at des Etats-I2n/e.
' REpu ports avec le President
celui d'Antenor Firmin.
blique d'Haitie dft'n 1.1 tut Theodore Roosevelt
En Haiti, let firsninistes
3calsser''
Le PrEsident Nord Alexis Evident de fake
as
candidature
a
to,
residen
ant
eesaye de faire produirt
Etait
temperament entice;
a cc livre cruelque diet, meis
Depart quelques joursnueue il nn s'attardait pas aux ru
aux EtatsUnis, ii n'a en eueet-ton inform:, l'actif at sym sea.
cun Echo, Et. pule, cc n'eet
peitique vice-president de la
la Croix-Rouge Hai`Iienne est-il dernissi onna re ?
CroixRouge Haitienne, Me
Firmin employait son
3-nton Desvarrieux,s est abste temps dans tea constructions
mu de perticiper aux nombrou de son esprit. Elles se heur
DZO activites de cate inetitu taient aus rialitie de In pa
te de cielivrer I Mr George*
Sejourne quatre cabmen do
vetements covers qui ant itit,
distribuis a u x sir-mark.
sous is contrele d'une cons
mission de notabilities qui
a'est reveler le meslleur
de de distribution de ac..
be tempErament conrs per Les ccruites regiu
Nord-Alt:nth; dupee connaitre
comt.uses c:es hommea
nordamEricain qua de naux
honnetes de is regien.
C'est is scusti` r, ..'art! eroire qu'un raccourci
cle de .11a Perrera'
paru dans notre ditiori de l'histoire des EtetsUnit prn
de Noel, sous le t tr-: "Les te 8 rvir a tin avenger ruler
litique, 51 souvent bruteles.
lion huaranitaire.
at leur echafaudage qu'il cro- Everiernents de 1908' .-.atis
es sources ordina rement
i
titre qui a ate °abb.. iiur
bien renseignEes patient de yait solide.ment etabli, crou
bait,
comrne
un
chateau
de
neesentente profonde entre le
Blege:tecsieure sant pries
d'en prendre ermte.
PrE ident at be ViceFrEsi cartes, au moindre choc.
dent, cheque Eats qua se pre
ientait une question impor tan
te.
11 strait infiniment regretta
Ile qua cette abstention fat
definitive. Me Simon Desva
Tina ayant fait rnontre, en
A loccasion
'
de la Noel
Flambeau
out
le Foridateur
des fins personnel/es, 'me
toire ei plaint de contr.:err
oes et cur lee hernmes et eser
derniere, cut lieu a l'Audi
Lea theism
Cc qui ressert, avec
devanf 1' fii s toire
Mercrecit de la innemains
tee'
toriurn o.: Lycee du Tricks
dance, de la lect 're de sae quanta/la:re, tine iLanifeste
tam ctiltere Ile dts plus rine
navrage. c'est qua Firrnin n a sies.Des
5 netires de Iapts
vait de Is politique des &ate rnich,une foule d'invitie de
la NOEL
Voir suite page 3
In farnlie JnBefitiste as
pressaa dans ia satin pour.
elections con-mu- assister a in sigritture du it
des oppnmes Les nales
a Pestel vre tent atter.rou cle Me rdt-
'Victor Jr..1,1
beaucoup de circonstances Cheque foie que le soleil objets de coneommation,pain.
Deux candidats s'a.frin Foriaeteur -rtar.t l'Histermotamment bra de in fameuee de Dicernbre projette sea boils, us omit r,lult le plus
Pints page 4
affaire de bourse d'iteles- liaises de lumiEre cur le Iron grand non bre la plus gran tent: F.orian M Laplanc4.Paine
at
denamiqer,
d'uv2
d'irne comprehensinn gut se spice de l'horizon, tel un de mime. Pence qua joura
A u C °mite
erouve dans In ligne
In cone rt, tnontent de tout len cant de toes 'es droits, ils lea condeite irreprochable, ix.rs
Petia.,-Bolivar
Palitique de justice eociale du caini,Ae Is terre. lee chants ant con:lainnl'" 'a is verge it sant de Ic syrnoathie
Dirnr+ncht. (firm et., 26
sA%
nuranyeris &int ;,:
:President Maglaire.
d'ellEgresse melee de san for d'une existeuce argeiisten vu u uranium et ardevt ett direnibre, duitt Is ten tinee,
eLe. Jour., vendredi 10 dE eeote des uns et des autree.
le Comae Petion Balmer
te.
'e porter a la tate de
enernbre 1954
cbez on Presi
Oka viemnent cts alleluias?
En l'henneur dun ssuvetir, tiL6 de as villa moue; l'autre, otganisait,
Me Fel revel Thotiyi
0%0
Seulement du cote des posse de toutes parts at eletesent Antoine G I:es, iroopul9ire, dent.
urea ties ben ,:zeptiora
N.D....R.- Nous etions dents. De quel cote it trou des tr6nes l'ombre desquels
It It caraetie d'unit
Ilien an courant
cette abt- vent ceux.ci? Dens is camp eoulent geands flats be de. croyant gut son seul titre de pren,
vraie
fate
de fan.iiie.
tilt
de
Senateur
petit
lui
vs
tention de Me Simon Oesva qua taus nom anyone. Pour !ices et in joie II est sni-,n:t7
ii s'ag f3a,, de romonfr
loin
Las
euffrages
des
electeure
zieux de perticiper, depuis
tw mar Is Jour ae, etttte
quoli; Pence qua ayanti/ tout Uheure a 1mM! Aux
certain laps de tempt,
is ao,:spere, vitements, bijoux, Ernie det chapels' retentit It n'a pea cesse depuis It S-Lut teressante *sec anon dont
de Is essopagne electorate de be fondation ctincide feats
Voir suite page 4
Vote itsfis also a
joaets,moyens de production,
Voir suite pegs 2
Vuir
Le isage
Ir
1=111111XDANCIC
.7479717715;57e Hattietine
Les elections,,,
Neel tct-e .marche a
Suite de la 1.&-ro page
qu -Gus m iner s, a choquer It sentiment de sa
ia `ierot. a k, keote. 1 PA berte de, honnetei gem.
Avec toute It cohorte de
ar D.eu it de nos freres.
!e juge
eLa e ,:':alie. 14 Wenn fonctiontaire,,
suppleadt, Dehenne Sat on,
- du dimanche 1-=f; 1954.
le Directeur dr EA_ primal
a dicembre, un
.1/4
Vel aacniege
EncOT*
&oz.
smuts-es I anstersira
Suite de la lere peg,
es exao-en; sinsi
distributio act CM'.
a n
de fairn, c'e-t el fat
leur colleguea de Jr use it intre duu r nque a.
Dans .
qui n'ont pas su pt ..ter di-sr te, d'humsn-te at esti
12 au /le di
des examples de lout. r-e
comprehsuslon qui
F...ntar re; d'armes.
n es point pa ir piainar eta
volear r lit , roluit dans le Lanert. de lia Prease so de garcons
.
Sae
1.0
lunni
13
-r
te
crux
no
et
It
prepase
,8
rurittibu
la chapelle di, 12 4-se:lexen interemerical
presbyi
--'
, la
Jo distributor,.
le comme
Delcas. . 'est d'ecole pies ..-i ,,,..:, . ; -1- proud des me- bons Cieoi,hat
-33uple, c rsup'a an
r _p-to . qt. e fouls emercr it
, ; c,..-sant sauter 1rs ,
lottEre
../ ro VW' de sauvegarder second se plait
car c'é 0 Jour de rattta I- eió a men her
n
utLeic.,its lea:lent. Mats avant at is c'est Imo. du p..Fs, .fast
goto.IA , elLe iliorre. La claim loa.stener des jourueux d'op. lea electicns
ser:, to gr......,cours
nuns averts cot-sta.:1 sa f
Petit on s. steins,
qui It., .;.t. * de" PC " a .?o,itit, . C'ort.,.,ainst quo ,Nst qu'avec
'-rmoire fracou J..ies De'r.,-..is de 1 IAPA vient du patine is Lam, u.r'e.fr -era que ta police utilisei la hir al- antes avaie oresurttE la: 'psovre f
as
etux orrysie a incendte pat,- r
enr.tenu jete '''
zee, to
u relegramcne an ear et, neanmoing
ere,. e'c rdre. Les C 0 ti
eleas.iat
lite qui
vo main,
i-ete coutera,nt Pies de.a. du Petou, Victor qui it seront at) .o..u.
hoot, i.
rants d'eau qu'eite larca t
',.sent l's', I Jereles e-.,- -.r l zlIcee-i';'. 2 at' P--, ''Itt 'a.: -ro pour lui de. ter le da cart .1 ,,,r3 ap,at renversaient lee sziaascre
no petit aise.nent let
son
ti
.,,1;.
venern.ra
ft
' -n r.nder a`cpposer son veto a
on, se teteteuent trant en -ee a - 1e,r its se ...0 duisent
--`
'
ttn
a
ont acc..pte en :r.olises rr;rno loTaqu
1.
supe -zti,. .1, ,x ,.. pronca ion susceptible tonnade. Une -e...- provi.ca eroict, us
port,:.
ud,. qua ..3 ..Z.ne avec res:e ..., ...--, lai rent seNr
or i. la liberte el e t011 DC pouveit ipe id,weij
'
in, tien ces ratctis. Vtaa
.........si. ik Jetern... seulernene
throb J..,,,v.t eller enriclo pre0siOn . L3 dicaarcue
de D11 Puleue l'arrtip.,
on ..e hel-re. du metal, ur.,) qa-exitte enccre rigs d
pire
devient
de
plus
en
uelqte ' . Anfcrt.
arl'i a ere fame a rinstigation
Pus fLono nitPC un enfant de ler. Les autorites civile:
Jo la Cathedral e, da erfeddent de l'IAPA Pau. grande.
dein ens b a r tea bras, a ite etet .t it la ha u0e- ar do len r
Mais pour empecher Its brutalement frappee par in ssion, Ste on: ...tour de.
eeon.,..ave du heuteurizt 10 Betencouit.
ds- section at lissom vo.: ?.: tentelat a cat etat
Barclit, -,t, s'est oendu sui Ir La
adoptie par Inscriptions en Itveur de eon uo els.-.1
erZ4 'lie par quatre d ..hoses, car Jeremte West
lieux Fit ur ' e le coasodt It ja, puissante .centrale ouvrie compctiteur to.tes lea ma Mee
agentt
de
la p dce C est la et n'rt ;.meis At" unet villa
dadyales, un acre Lprehensible, car c,era.uise par to rolice. Car
ant ermet -at otsv ar'.; t.u.kr re eeruviedre. vise an parti noeuvres, les
memo les pies grotesques on
p
t.so.res gens lOsns Nest, pre
letre -1 I '32 lea em.Fr'' cutier to joutnal .La Rezons voner nt se ires er a meters
to
a
une
Isles
.cette roesure sccentuereit lei ont ete
n A .eur p6;efinage any hi.
Par exempt - quelques laden affamee pour ne
incontestables
infli
INI': - " Daullma ;as ne outrages
paysanti vienmi-is s ins- ls proteges, pour Vint- te !uncle do Au q alarrie en st
pas rapt,o, hrr et vol sacrile gAs a la liberte de la presse.. s
accompaanes du can dans sa wieereen
laiss an t,
o ur iw
le 4e ... ui .., li s'er,t produA .t .. a prize d'opprrsition est crore,
didat Lapianche Cu nun it se r.mger a la file aln plutelf
au Cap ii y a qiielrsues Le".:''' 7- -,.-nzab..., dans ton:. pays membre de sun cat tee, It etc baua 8q,e4i, l'eat
qua de au' "a Vrojuatice at
augmn -et.
dire et ic t le mobile
ie de-,:ratiqo :. declarait Gala president du bureau d'ins mthcr, c
4e sitttip zi. des Eaptets Piaza, ltr grand homme &Etat cripticr, se What 7, chez un angost,et. Lo empioyant
Uthe ces no. vi s qui purttri4
and denP Jr Vos'le,
SYLLA
todzac.a.r. ,
de riqm.ter.-T.
sitero frAr re; ondre A l'ap-
aDt.LIVIAS
-
tel, t Ls.
;le L'AS
.:,
clir c 1'D.0tertxs'te i(.$-
q'1:it
"..e
I
o..posiron
n'invite
'inanitl
.
/I
Et Drs46 poofitons de .00r (''') e Nouvelliste.; 2 deem pet tier intereg
rp.i"i: mt
:.nronique
judicliare (Peili-L fave.)
*men r. qui nous est of,.
occtrae a prenire quelq....a
bre I9 eJ1
-0-0-0prrteu.ent de
Sustice'eat
,
or rp.,1,Ther gull est te.olis ,
grog,, uu 8'21 as.: devant
Le jeudi 23 decembre aollicite I eetta occasion.
.,isions de vie L a reccote de cafe sz n. nareau., il feignera la
27-12-54
II pera0t qu'elle sera tete eppuyee cur nos brae 1954, our plaidoirie de Me
u qt: . 1.e.ta remettions L:
Ili fortsment deficitaire. En de durtnj:. d'un sommeil Castel Demesmin, le Tribu
r at A e, ware place.
Invitation
catalept.que jusqu'it decou nal correctionnel de PAR
tit ten ,2,, Daunts-tic roue effet a fin novembre lea ex
t :0 213 du up.o4rt6n14e ac ragnr la pati- nee des elec Goeve a accorde la lin--rte
A l'oceasion ic la Fete de
vie to_ta, in. tetimarlf.t d, poenrtta(2.
provisoire I Monsieur Wilteurs.
Depuis le 9 Decembre mann i'or-sein, Diosc,eur- l'Irolfrend.arce Nation:11e, It
a
l it 756 sacs
loptrati-ficrs qui metal a de Sfe kilos's 'eonec
te,tat e31:;i3 eel tart de di- laves, tard-- guts pour
tordress, st tat temps de aer rext:cice l953-1954, cn nSS sacs et en 19C2
vir it Ch,ist et de ne servir wit
1953cu avait exporti pour
le bureau d'inscription ili propinetaire du journsl "Le 1::e;--:-rinent de l'Irtfrieur et
Pestel Cleft diji pratique- Glaive" Hebdomadeite s e- dr - it(tns.e Neticr.ule rout
ment fermi, aux electeuts ditant en cette villa. Le a fail ie pisisir '
invi
do certains candidate, faute journaliste avait fite empri
TE Di C Sdennef
de
cartes, pretend-on. tonne a cause de la reiaLt,
u quo sert ealebq e la Cathes
premiers mole
Mai
quo Lui Scut. Si onus re -1es
Mats les candidata dits offi faite dons son journal, d Vil drab e ler Jon vier 1955,1 t
Itioat Paz teia. M meCtle 15915doneusaxes.
ent survenu i deux cy hres a. m. air*i
Lea chiffres se pas-sent CiIIIS accornpagner'.. les
lions ii reitre devoir.
,u'aux.
' et dl NI nt aux
On re ismente Ser lt3 114 de commentaires at tont leurs
tres Varnfest- - 4 Patriot
anemlares
du
buieuu
lee
car
i
s
appauvrie
alecsitde,.
un
zee do t' utes sortes; on 600 incuta.
tea nocessaure, a Ltur ins
Un ccminunique du Di. gees
cement
dont le tresor
la .lc .
esare
b
cussos de nos
pittira iinormement. eription.
/
A./..11.46.11...
Et
pourtant
lea
elections
Imre. 1-1$11 On rauseNonsettlement
PEtat pord
c
liIS
,111.
Vocctinail-,e la verzteble eau les 1.4:sitsciexportation sur sonres. La tiouvernea en loin de le &tele
ye de tootes
cntastrophes Ii' café, mats encore ceux merit
rer, Les journaux, enteau
ir
is
percevo
qu'i:
pourrait
Prat!
et qui eat !a suivarte.
l'irriport si la pouvoir (Po- tre t"Les- Initin" dans son
chaste to chat des contribuables rest "ion
Auement on
du 13 Novembre en
11 faut des wait 'e ta renuit dans des cours orit largement develop
Christ o:e nattout.
ca theme. art signal:int
looters ditztienres dani It proportions conaiderables.
faits, none pensona
so
:t
lout
clui;tien clans la vie
o traor al 1 :ant sone more
le due;
isms lz voz pu
ra n espy
Ions pa '-r
'Z.- eat an probleme (vim CGS-.
re au' dolt etre se- qu' d conviendrait d'envisa
get les mesures lea plus cf
) ficacea en vue de sauver
ncerite du l4crutin du 9
Yovells
Abeille" 24 si
v
janviar procha:n.
e
rieusemact consider,
"7
,
so De -c--rtobre 1954.
-rrorrtatiOnr.
tont y3,:.
vitiates
port-u
Jean BERNARD
avec elks nos
4ue
DCUS n'au
au Christ, Rai A
A
L1BRAIRIE
o notr .
la plact. qui
Ste-Therese
rztit .
entendre
Pu
Rue des iviiracles, No 13S.
rappel (AU Christ en rette pt- arc/erne traitor Motpeau,
node de l'Avent, en prcItte: e.:. :ace Me. *Ferrier Pierre
dt vie, et to vous trouvt-ez tout un as
pour
prerck-:--nrius autsi avec Au IC sort;moot de livres dassiques
b_cool-Alcool
GUY SEJOURNE
IM./EPENDANCE
BI.HE.BLOVIADAIBE
Direction . Un Comite
Franck J. SERAPHIN
Gerant Responsable
Rene S. BENJAMIN
Redacteur en Chef
Mme Therese G. PETIT
Administretrice
Direction-Redaction
Administration
73, Ruedes Fronts-Forts, 73
Les menuscrits inseres
iii,pitaux et harmacies pour non ne seront pas rendus,
Fournis.y.--r supiilt
sa haute ptait':- Szientifique.
ABONNEN Ern'
C,its
Pert au.Prince
Fourt.f.c2Saar aupres rles
!on Haut ren Ptuvipte
*3.00
des
dement,
ouettas'L-
Zug
C.X.°
1.1-1"!!
_
-
Achetez les Billets
de l'Etat Haibien, ut
haute portee humas
en me:ne temps Q..:
chanc.!
"-'11,ss0
Pour vos cadeaux
bliez jamais de pa,,, r
qtu ca*istalt les
s artiut, n'otjAic
la Loterie
:anisme de
e et socia:e
zeres
es sores
. Rsso 'Freres
J dtiiicats
e'esft tat anai
teh que.
son eni a !a
gt,
qua!ite
"'u-Pce
Imprimeiie
de "L'ction
73; rue de. Fr-mts.Fotts
ttde
ile
,-.1;.e lie
qz,
aux prix
oxi
lune I
assoTtinttni,
(.0
Page 3
tilangcz k's palnifs LAItC0 fluvez les
lioissents gaZetiSes LAII.)
link que dts eannaindleces li
es evenements...
vresques. Ii ;at :Nett le ieu
11 ne catgut pas organiser une
mouvant des itaa granas par
tie qui se disautesit le Pou rour respliquer,
revolution; il comptait, ales
le vets eso
411a Ii le 1/81* Pori>
volt. dans ee eerad pay., le terique du
sion cr etr e lea representa ntia sea insutzecticns, sur des pro
perete
des
Meta
parts Republicatin e t le P;trti morehoses.
et 203 dt son ouvrage, Fir- authentiques d'une
messes, se ri calculs et rinfluen
'pretendue
cc
de Jean-icagau dans lAr
Democrat- it re semble pas
min
dit.
a
propos
de
la
meta
classe
D-us in nobis,
majontaire.
avoir cc...ems let qadque time "Est
tibonite.-11
ne s'apercut pas
calesanuis ilk". agi- die du file a1ne- du President
La tenaance de Firmin qu ' il combattait
peussaate que ix !se 'etre une
lifetime Roosevelt:
um revolution
Son
&tint
de
conside(er
terme presidential
s es con naire profeseionnel
pe-sonnalite poiitique, elle expire,
.En effet, on se rappelle currents a
g udacitui.
la
menials
1909,
Theole
Prandence ecurn brave et
:est qu uric partie dans un dote Roosivelt
souci et la tristesse qui el:1=a- me des obstacles
aggressif, qui, avait
neghgep'bies.
partit
tout mit uarcelle dams r or r Aftique. If
pour vz.hitent cet haratne d'acier, It n'a pas cru
flail:ea 'Installer au Palais
de pacific un- NationaL
ganisation de eascun de ces juegle fake ladaft dans la quand, vers la fin de rannte portance,
Le Geheral Nord
dans
clime
aux
1901,
de ux Part's, Elk dolt obeir
le3;.,t.,,r,,niou Alexis (IAA un homme d'acson fils ant, Thtodare vent de la vie, de'teibr
crimp tinn ct rat latest iafatig
aela discieline et accepter lea
,-(,,
colonel du cow- Roosevelt jeune. attrapa en te des differente aspeits de hi cnanne tat
directives du groupe politi boysL'aucien
prouvE son passe '
s'itait ilantre. a Cuba, froid qui met:Beak serieuse- politique ee,
surtogt. de I'm- pontique et mintage. En face
vie auqu.1 elle appartient. au tours de la guerre hispa- merit sa vie.'-toreme firent fluence
inte,etsa en jeu et dun tel adversaile,
&'velonte est ce'le de k ma no.amfricaine. Sa reputation akin taus les admirateurs de cu 1U C.des
;ea revers
11 se ceinalsisint tel.
ikrrite. Ceta'ainement, elle a d'eretgle et de cOurage
M. Roosevelt, je lui adrenal' lement corneae
affaisserent, bier) vac. Fir.
avait
nods
r
Emma,
eon caractite propre qui fait de Jai un heros national. un telegramme avec des sou- deja
dit, dans k,s construe
rayonne, et c eat precernen La politique le placa
baits paur son fill. II cut la tions de
Nous damns que Firmin
sonespro gun mail
au
fai
pour Cak que la majorite te du Pouvoir.
dcourtoisie de me faire repon fini Par lea
croyait qua /es lairtes Politi
II
applique
pren-dre
pour
ace
re, par I intstmediaire du realites. II
dans It: Coveations, salt re toot. eon intelligence:.
qacs qul lui etaint opposes.
a faire Claeral Porter
, perbliaaine,
ne. sfunaginait pas &orient des quanntes
snit dtmocrate. des Etets-Unis
negligee
ambassadeur
qua
malgre
so'sS a
uric Puissance
-ge et une Inks. It se trompa.
r.hciiiit un candidat qui elm navele de
dcs Etats.Unis: a ,Paris qui pretendue dicripituae,
piezni-r
ordre,
enic Le
pose par son prestige. Niels tra.areat, apees lui, tous
transmit les remercie- neral
Son principal adversaire
ceux a" t
Nerd...Veal:I allait mon au Cap2t-laitien,
tell ne veut pan dire qu'il gar'.
etait un SE
tr r al/ PouvepTr taut de vaaiu
N'ff-,io.nt impreigne des men ".
puisse l'aftranchir de toute ta . '..' a:dales et imperialis
NEQWSTE,
Raoul
Deetjea:
Pourquoi, don c a voir te et
Ube
iate.agence
,
aus.1
dis' cipline et qa''il ,ipuisse, a t
'
- C.-ta:t uu nomme
-doutabie.
s eu Capitaine de vaisragsu cherche des rapport! d'intimi scrape cea avephe de, elk reagt1
Nous 4appekes qt avant me
isa. guise vrendre railure clic Alf; ei ;:lahan, r auteuaa de te avrc ce Chef d'Etat des b_agues; il ap croyattpris
ouriu
toriale et 611
,
1 ouvrage, intitule ale
Etats-Unis, qui n'etait pas UG moms "..:P1,=.301i entourage gut me. k "saw de ennan, en
il r entend, lea penchants ou d.: '-REV't ilitinche
et rSmuth
Em pi,anirope et qui ne prat) ce 1,11:6rf ,:urvivfait aux tan Hake. ir `e. "-atteit en briehe .
sea esympatisks,
Le ?re..i. ;de dal, teiersr..
Cnar-ee -! emate, FOUCHAR
Theodor- quait pa a le desinterrere, gues quataitrameat une vie DISTE
dent' °dee - t. ta.L`rie reste Pe- raent d'un Charles "mme-1.4 tient,: ce'l a itrecnon de l'ad
avtc momscl, bruit,.
°,!t. fut un de res p.us
i
toujours me le centrole de f.
(e etait inconcevabie cet en- muristritIon mire et militai faisait son ttevail dr ear1.
i.. eeeitreia
..,
.,
ohrtn.--,.
1011 Parti tau de raion pa
... i es air s oe
. ' ...airiatisme nord-ame peen:rent opiniatre re Firmin na i....: i;°. pepbalk pa s,
110 11 .`
blique qui e..ffirale par la rice. , rout
crabord, prudent pour cet imperialiste.,
Plutaa ,a1 qu'il ressort de Eft ,v-c-n. st:t.:!. , eennte 4tair ot re
,
Prase. Quand il alcarte de tc sauenois, prit avec lui,
Nous avons suivi
gae les Pang poati- pandas dans les dux graves
une
. , , Firmin. water,
sea devoku ou des directives al...e brutele Eivec
(senequir.re et feud.. tiote)
a
travers
lee
peripettes
tie
sa quei got tut Etment hos i
la mane
de son Parri,le coros ilecteral cc
"les. et ils agesaient actieement.
vie politique. Et nous 110U8 fillf._?0t
c
o-atinue
Ftsez
puissants
'.
du
pour C'etait des factrurs quaoi
eat la pour lui Signifier tea .1; l g S t ic k ,
ne
man- MMIII8' toujours, demands .1.!: barter le P-ssage. I' les pouvait
conge, par le nn rencu-=rle dat presidentietSon
dedaigner, La satin
ilt
un
hamme,
instrua
ayant
pria
Cent
W rgoorEs.
assent de 100 1131,..411 i :etreed , 0, COrneae -ems venous de , d tine aunt vive intelligeate
Firmin. au Cap Hai
En soirxe . et homme ae fon
.:
tim.de
reefereie
pas des ele
se mantra im a et da moeure maniacs, ait eatL:"T''''S s'
-13ea .le temPe ments d'une facile victoure.
, devenir ai facilement le ni sta'. samIll.'
Theodore Racetrack aria ' .. ..."T ma,.ivements ete'at'aevolutionnaire.
certea. tine valeur d t ,:oeloier ".' . -LI' 3-: partit pour la jouet du Delf.n.
^"*"' - ....'.- ""=illeaam.mg mr..,,,1111.._
tardre dans le Parts Republi ell r- 'itUX hone- Quand ilre
La vie extirieure sertarat 1111.1a -......--rain, talus il n'ttait pas tout vint :ax Etats:Unis, fort de 41' e"ir. er-baPPE ou 'xte 'de
k Pa Republicain. Firmin sa poi...Aar:At a de ses ex- passait pas , les akntours de
kn.' consacrn tine quarantaine plaits en Afrique, it crut le ma
Cabinet
abinet de travail. LBes
,
de pages at son ouvrage. II meat veal., d'avoir son Parti actea et sea Suits so7t iepre
r
fit tin eioge geandiroquent qui sera k. entierement as igi- vet d e cat esprit laboaaux
ratite lea. as lore rags
sociatii), le Dr Franc.ois
de eat homme d'Etat. II de a ca diser.tion. II crea ele qui, conEne dans retudi au meat &Sec le date anniver- Dalenct.tr
,.
de porter fa pa,
passe mime lans son ode, Parti Progressiste.
vivant d'abtraction. a cher satire, !a 27 clicembre, de Ja roee "
RepubliqtZs
dirons-noul, its aut-urs nerd A ces deux discours ins
aux a thorn p identiel she dens lee hares Nes ckect fondation
IlberAn dadadimocratique
arrstricaiat ,goi s'ensorgueillis lee de 19r2 le nouveau Patti yes politiques et sans aoute d'ilaiti paret,
le sympathique
Billustre Alexan tructifs,
du pays do
ardent du eynamgere de l'au et le Psati Republicain furent r explication des etherfs sue- dere _.-te yen, premier Peel& Arnbassadeur
Bolivar
repondit
par un
battus par tea Democrates qui
de la VIE INTENSE.
I dtte R, epturblignute speechapproprie
qui - l'udt t:Anftodnan;1
en espri61irent
W00:1i'OY
Wilson
Pre
trouble
et,abattu
si
deraloue:
.
t:Ilona cc p.assage sugges , plot.
es.'" tzn
Gr e -e,Jean
-Jacques
srlent des Etats-Unk. ' -- cement. eette influence !ivies avec le Gran
41 du livre ek. FS.senn::
Puss, le champagne eou
Dessatines,
de
la
Nation
ah
/a, enereeiree- temps qua
l'a porte a formukt des te freitienne.
Les Ripublicains rendi- aue
-Eh bier, cette ante de
fut donne i cette
del jugee4.ats et des' accuse
'-ambassadear du VS l'assaut
r tio_
rAmfrigile parait vivre plus rent Theodorea Roosevelt
e.t In
grande table garnie qua
n qui
rid.out
pa#
mauve
neat:
sccompagnii
d'un
sista
Pair
schec
C'eb/ante et rdeis ardente dans ponsable
. , -,de-sa
jusqu'au dormer me.
memb. le son ,Ambassade
..'
, leur justification dins
tait
la
rin
le,
M.. Roosevelt qui; dine ..
carnere P ot" t inent malgre Pentrain qua
ir .assistait
a la reu. ;on; at mattait
.
rains.
chacun i n'etre
amain" atite-.;figade humai tique,
n es? daevarT: bairerniv,e,.eq,uceorizei
Faans cperinsi
L'experience qa'acquieit ii
codeabudret aNtialjansi:
LC. Qtlittli.;1 pajk, ia phrase
Firmin laissait entendre a. 1",f-N,Aornt
d' Et aat d EMS ' a prat- venters:: s'ouvrit la r-ecepeemprealt ?'..f.tIrIsr tuotz de ma sea amis qu'il avait des
ho by auprea
°
des invites
par no beau discour pour
rap- que des Affaires publiques -bonpar
poisie g.i'eis es( tout Eton ports avec Theodore Roose.
les encourager it no
de c rcenstnce , pro
f0 -- pas richer
o'avait pae fait do Fitain par
p
nonLe
ne d'e trouver Cantim docu velt. Nous avons, cleja
prise.
Is P ..esidant du Comitit
Co fut vrairnent uno
dit, r analyste qu'il ausait du etre. Petion-Bolivar.
total officiel. On Is threat m0 au .en 1au2
, a la mart d'une
fete
.evoyant et do u d u a' IEa
pr
de
faunadont toas
NAprea, Me Thoby,
....Par uric insPire.on surnatu fille du President des Etatss'accommodaleni a la sortie
DIVINIOR. II oia pas corn- le [tour du fondataUr ce
retie. It a la :ouf,",e puissant Unis, at Jut avait
et a venter la reussite si pie/5Upris les 6vinemaants qui se prtisident Honoraire de l As ne.
qui traduit le [WENS DI'' condoleences et queenvoye
le
Depar
dirasilairtat
atutopr de lui et r-..--NIOR et II je ne craignais temeat d Etat s'etait
informe ies ambitions eitil en Etaicrt
tie rater, par un souvenir aupres de
notre Legation, les arrimatrienal Ii pratiqua
CHARLES FEQUIERE ot
rrantiquat, !Impression que pour connaitre
lee raisons
une politique int:ehErettte; pri
ma fait son attitude souverai cr tint pareifie
correspondan.
Port-au-Prince, Haiti
counter dun p4st. 6:...evt il a
eminent modern:: et arnelicai ce..
lions.able,
'ist
II
ta3411, cemeett
-.
-
....%
t... a ea ...
-
Z.
'
AU. COMite Petion-Bolivar
lris.
reessifs
a-a--
1
it,
1
=
neic reaeterais, volontiers.
La
Biere
semi:46
rb
Mate -
vouloir:se
de Construction
'ea:. cc qu'aux pages 202 an denier moment. eletecher'
et qu'li a rani trnut;erez chez Charles Fegui6re et CSe, dei
Pampas COULDS
hollandaise
'NfILL3
- cherch& vainement, a --faaseter
-
a.,_
pour racism= priv4es, 1166.14
isib
de ses pewees et de ses eetes. ittexttiatft et Grandes Irrigations; des moteans
Meg
pour plaire a cit., ind.vieeali. SIN'all riingie &Pula /870. des Maekbles Atom.
tts pDhtiVennes qui. aair elle- ilac itw3Z Mix Is Cafe, la Cann° ar
meirte,-re: des marques europeennes yo'emed.
Sucre; dig Mc*
Ile jaukortient pas ..eda-azds
et.
Otatiis Sotdh Bend cornprenant : Tow, PON
Agen-f-ciistributeur pour Haiti
crinfnleixe dans le ,pays
Andre hdiAV LI'
A.r:&:: Peer Courbee et des
Cire .
,..Z. Pr;a41, ratItiZ LiThettilt.
dad. pr /ett: verbesiV, cseayr:
.14, Huey nowt
teat de Jut cLenner rimpres-
el 77. Run Chrisivike Cciorth
4k:
Le Rhum DARBANCOURT. le ;om geld
0761,11C
suffit
4
rand'
sty(
i.otA4 v"451
.141
sitaree loaab len Pane
anisl 6
chez a des utnotpi a s aeculai
Su:te de la page
carellon, As sein de teats lea res. Elks
puis le cyclone., p3s u ne er:1c vo,s',....e Les sr-pulations de
tank dan r Voislicivuet; lea gain lea ont semis ur lee feuille de tole de ete donne. Gd'Ance
la
m antent l'enc ent et voila
te?les
m
r
ut de lams gnat s. line On
n et la choma cheins
3r,=:. -.at qu'a la veil
M furnSe cis l'esperance. tan indulgece
en
a
vu
debarquer; ma 'e des fetes ie fin &armee it
vous ont plorage lemma c6anue de la villa a
di! rile 'e peuple emu, tree . rig .nfilies
on n'en a pas vu distriburr. /1,)i.
otr ttorrent
d.
tine
tem donne des moms
EtE
inhumsinement
satIlant d'emation. se jette a
ulmenee Les
to,..,a a pipettee d'S.
recut jusqu'A auSerantiels tent en nature
f de se bon VI cett materiaux
zenour le front a m.Eme le mersion ,. ratt inconceva par un chef
d
' . a .te
strvi A Its res qu en
e.
ices car elks savant
et au tauration de pen
so! dens un plena hommage
ea ent abouti a op 1br bl
de berm sx bien qu'ellesne meritent pas
Dow has nations aux na . as Et aujoird'h ii, lee cite publics
de veniration et d'admira iSix
tont dant: des guerres sans dine ont tome I - dos aux
seules baraques le sort qui .eur est fait. Cetus
tion.
out ELS. coestruites, elks
merci.Edes out abouti i distributeure
to insouriaae- -lee dingeants I
Reuple5L'heure qui tonne armer le fils contra le pere; qu'une aeule qui ,ur servaient gent en tout 56 families t.nvi
lam. eairoit as s'explique
Ii' e de farin
c'est celle de la delivrancei la fills contra la mere, la
.
i e flouter qwelles point:
per
famille.
C'
at
hnmilian
Elles
e
C alt Pismire ou tout cc qui soeur contra to frre.
ne suffisant point vu qua 'cer Enfin les jireeniens ant fre
respire, toat ce qui camarearl jantialiFientii le soleil de pour le.moins a loo arriv t "
es at certains ho m, 1 s-ri 1 il,
foyers
pea
r
lee
enteadu an
8
elPliqu
m
est =vie a entonner 'Ilia. est 1::°1'' r.leaEllexont
um reaux publics logent encore ne eze- :lull vaoat
c ette attitu
se Tsonstruira
de
la
Police
s,nnr. qn'inapire tinee perspec fait de Punk:
des
sans
abris
dens
recan dvia:I-vi a de I population.
une pio o7 j-,:ure.ci, Tme ,'noavelle cite.
;Ave de baisheut et de bien- tack d'opresseus
rniscuite effrayante.
II act A re
au x Gel:Hives. Pette nouvelle
.que
des
-etre pour on monde de juati socii.te, une caverne
d:
Les autorites en cela tie a sascite d'ausires
reflesions
ce de fraternite et de pasx. uo ps oz lea homm.8 leen_ comit s regio aux de 51 9 Per font qu'avouer
leur incapaci- at co general on r se dementia
comme cies manes ont 6,E forma a Ma
Au'iourd'hui plus qua jamait triadichirent
b tee fauves.
franc, 'MD on, Dame-Mari te. Oa ne leur danne pas la si rien de phis sera fait pour
A cette heure sainte at soles; °La, c'est i catte sociii
haute main. C'est du
Premie.
. .
nelle oil one etincelle d'espe to mal organisee, constius - tandis que lalcornite d dent de la Republimre presi
sent
ne "ONIPREND QU'
20.12
54
ranse commence I jaillir de te sur I i rn moralitiit rigr°1
qu'on attend une decision fa
SEU
A: C. BAZILE
E PERSONNE
qua nous UNE
.
.
toutes lee ptupilree, fear con dme et la haine
en
prandre.
qui
eat
le
API
TAINE
DU
tre, des paniPlares mainte elTt
s
ruisa
lea DISTRIC . Ramie en pa.
nant encare ternies par la malheurs de le cclete par
l et Zon
l
7 tit
ne sait pas trop
clouleur. par lea nuits
veille le developpemen
's,
la
mechisat
.et de cauchemars. n'est.it duskaneir
in
pourquoi?
on
.
f
pas grand tamps qua lee hom de 1 agriculture; rorganisa gEL onia annonce en outre
Port- au-Prince, be 18 lie tre acte de l'Increpandance.
tion
social°
du travail, Pac Will Y a eu dans la Gd'Anse, cembre
1954
roes comprennent rurgente quisition at la
Etienne Mentor at Davidjouissance
one
dist
Monsieur be Directeur, Troy
necessite de caaliter leurs ef. des objetk de consomme Wet. ibution massive de
n'ont pas sign,
Perm
e
ttez
nnoi
diet
tirer
N
us
evasions
qua
de
mamma
il ricrit.
farts.unir tear action at dens tion qua vous ressuziterez
votre
attention
sur des er de l'Indepencnince. PActst
-7romirenr.....ery
on Clan spontanE, rather a una vie de saintete, de
retire hi st oriques,
corarniCeti jeuries historiens dolt
et de fe kite.
'Ideal commits'
sea par deux Saunas jour- vent
l'Enanci spiritualite
mieux se renseigner
Justin
CHARLESTON.
nalistes;
MM.
Rene
Isidore
pat:on sociale de l'humanist.
cur notre histoire.
et
Ludovic
Morin-Lacombe,
II nest que trop vrail Depais
Avec Ines civilites
articles pub
hien des decades Le vice-president suite e la premiere page -I-..-Laura
Un ABONNE
dans "Independence
lea peoples expirent au calvai
re". ui es t le Fondateur? jeudi 16 Dicembre 3954' I isenexerwernmeasemsgmati
fa"'
4°
ft`
re crun ordre de chose qui plupart des activitEs de la Jn.1sequess
.1
Dessalines.Q el
Ce &est pas Luxembourg
.
en vst
le tiecrotair e
auvin qui &aft
lea opprime et Its fait pinion Croix Rouge Haitienne.
La vie poll- C,Etat
Cabinet de
ntiq eet sociele de Dessali
de la Justice et des Me Victor S. Picrre-Louis
clement souffa.
ir
Accables certaine correspondence, en
a suite de quoi, 1-au Lu 'tes, sins Hyppolite, corn
sous le poi& de la faim,mal cc tens, aurait meme Ete 6- e:us
roe, a ecrit M . Isidore
avocat
,acrit ca
menet per tee intemperies dc change entre le President et ere . Un revel..
73, rue dee Fronts-Forts
male bien Leger Cauvin.
.5.1 effet. c'est dans on
la nature. vegetant dens le le Vice-President de noire as
Voici l'Arreti presiden
sty e tantest chatie, tan tot tied, datedu 18 Fevrier
chomage at la famine, quand sociation humanitaire.
1890:
iteo
u
evta
nin
itm,
et,alungutbeiret
" Article tar .-- Le ciJuste au moment oil le cy tri
!curs seuffrances 12e s'expri
imprimerie
toyen
Hugon
Lechaud,
Ju
merit pas par des eanglota, clone -lazel. vient de paeser
de
"Uction"
l'auteur
a
prisente
Dea
ge
au
Tribunal
de
avec
tent
de
furie cur notre sal nes, apres cent cinquan than eat nornme 7 Cease
telle one bite blessee, !curs
cretidre Ina.
pays, cream ainsi une situa. to ens, an jugement de l'o d'Etat aux Derarternents
cria emplissent l'infini.
Depui s
temps tion qui appelle lea efforts El ion publique actuelle. de la Justice et d es Cult
kondateur devant l'H is en
conjuges de tout:, en tout pre
le genre humquelque
Le numero
ain en proie
du citoyen
es done un livre
eger Cauvin, revoqu Etc.
e u x des menu toiae"
lir
l'opprettion, attend un sau 'flier lien
M.
Ludovic
Morin- L avent. Dens sea luttes &tweet bres de notre Croix Rouge .
A 5 heures 30 la ceremo combe a oublie de
lira no
et acharnees contre forces desaccord entre les deux prin me. s'ouvrit avec la presen
hostil de la nature d'une cipaux dingeents de cees tte aSE0 tat on de l'auteur par Me
Senateur
1
part at d'autre part con tre la cration humanitatre aerait uric cieu asRepurnelle,
,
xtfit`Z1
u bliquequi
dans
,
ci.ost vraiment deplotable.
mechancete. regoisme, la
t allocution d'uneeanclousie, rimbEcilite et la parts Ge der:accord existe-t-il thi tuel lineeraire inipeccabie
Crand Rue 128, -Phone 2324
lealent ? Et dans le eas
die &mitres hommee, ils
sa jo ie etant
-firmative,quee
en mast aussiun St M
ci avoir
comprennent pas qua leur sa ,i"
'
Otlee' trouverez : sac creco!e en cuir,soullers
rhoieneur dearcois'acquitters,
lut depend creux at leur imam l a cause?
etrart
gore pour fillettes, garconnets et
cd,'euigiat e tna, cuhl et eauuns siie ucliii fefi cle.;
On
sait
qua
President at
cipation de rabolition de
Clairton ; Fortune. EtonianadultSouliers
pour
tout co qui act incompati Vice President de la
ve d Me te-1 gBe :A) otpiras tr e , estue-. bottes pourhommes.
ecordia,
souliera,
gargonnets,saadages
ble a leur condition de Rouge oat ete nomm ee Croix,
par le dpan
i ett I el:e
Fermetare eclair 4 i't 36 poucea
Su sockets Galatex, Chemises
vie humaine.
President de la Republique.
etrangeres rrew, Cravatea
e
Afouchoirs
N'est-il pas indispensa Peut-etre, faut-il s'attendre a rmaradcsqui fit un court fehaa,u&s7o_ttte
ea'
s
36 a 44. 'soutiers Tennis
Me de chercher ailleurs urn irnervention de se
et eouers
le:urrze du ilivre a nsi qua- bain,
Ceintures'
ll de
lm; causes esentielles de
agecab,
de l'auteur; eeet, Chapeaux de laine et de paillspar
0
ir
eesayer
de
faire
tegner
apres
in os maux? C'est donc en .°
l'auteur
tub-me
doazake,talons at so
mattes en caoutchouc, lacets, boudee,
-rani quo voila cherchtlz ail / entcnte.
me qui d'une voix emue deuzaine
per
par grosse. Corsageadureoneplrrsoutiers
leurs, homme, lea causes Enfin, q u e ee vaise.t-il ;:ji_;abord
squ'aux !armee remercia Twimpexatpour
N y. _in c leenee
affiler gilettes 2
esp:
"
arn,
FLAMBEAUete7
en n"°Lnt
r
de
Un \abonai rectifie
e
ondateur
sujet?
La.
ft. II
tinremplacent
09 0
,ez
t.in Caliber
v.
Ombrei
de vos naaux.
C'est donc do nc a l'adminietration de in
i et en
Me Jumele
on vain quo vous V01.14 atta Cro,x Rouge Haitienne?
suite son elevetdes paroles
-
Chan ghai
Pestatgairt
lameA kerelTisent.
stogieuses d o n t il venait VIlentelealelleaseressuesauseeemeameeeeemamomma
d'etre 1" objet de ieur part.
Puis, reprenant la perole,
.1 donna .n maniere de
La cigarette splendid
conferecte.- lecture de deux
sous chapitres de eon livie:
°La Societe de 1806 et la
eimpose depuis pIus de 25
quo s'a
ce qui arrange tout par ces temps oil cheva catte lecture qui
fit
I cause daa prix vraiment nalpiter lame de cette as-
Agents ditributeurs:
Grand'Rue No. 211
ans
Le fin gourmet va naturellement au SHANGHAI. RES chute de l'Empire et Desa
qua irt e incomparable, invarial.Ae, ses par sa
s
TAUrtANT qui est be Restaurant a la
tabacs
mode,
a
cause
de
lines
at
:Idea
Fanamericai
selectionaes,
par son arOrne et LID gout.
5O'2 menu varie, de ass mats 131C guts, de 1a regulariti ne,. Et c'eat so us un tolle
-,
quis
de son service, de l'aecuen sypathicie
m
e et cordial du d'appiauditaements
propel° et,
is cofit de be vie est @eve,
ffalsonnables.
Cecin'est pas une rectum,
.sirni le rernarlue
sistance dans on sentiment
de patriotisme
at de satis
main une fact
ion.
ASSISTANT
Joseph Nadal et Co
ELEPHONE"::
DIRECTIONS. 349 et
223
`.