2015.02.25.10h00 – DA – F – Claude Criquielion

†
Messe de Funérailles de Claudy CRIQUIELION (1957 – 2015)
Eglise Saint Martin à Deux-Acren, le mercredi 25 février 2015
J’aurais aimer
rester plus
longtemps avec
vous mais le
destin en a
décidé
autrement.
J’emporte
avec moi tout
l’amour et la
tendresse que
vous m’avez
donnés.
Vivez pleinement votre vie
et si vous avez besoin de moi,
vous n’aurez qu’à murmurer mon nom dans votre cœur.
Je serai là.
1. Liturgie d’accueil
Accueil à l’entrée de l’église et prière
Procession d’entrée
Francis Cabrel. Je t’aimais, je t’aime, je t’aimerai.
de l’album « Samedi soir sur la terre » 1994
Mon enfant nue sur les galets
Le vent dans tes cheveux défaits
Comme un printemps sur mon trajet
Un diamant tombé d'un coffret
Seule la lumière pourrait
Défaire nos repères secrets
Où mes doigts pris sur tes poignets
Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai
Et quoique tu fasses
L'amour est partout où tu regardes
Dans les moindres recoins de l'espace
Dans le moindre rêve où tu t'attardes
L'amour comme s'il en pleuvait
Nu sur les galets
Le ciel prétend qu'il te connaît
Il est si beau c'est sûrement vrai
Lui qui ne s'approche jamais
Je l'ai vu pris dans tes filets
Le monde a tellement de regrets
Tellement de choses qu'on promet
Une seule pour laquelle je suis fait
Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai
Et quoique tu fasses
L'amour est partout où tu regardes
Dans les moindres recoins de l'espace
Dans le moindre rêve où tu t'attardes
L'amour comme s'il en pleuvait
Nu sur les galets
On s'envolera du même quai
Les yeux dans les mêmes reflets
Pour cette vie et celle d'après
Tu seras mon unique projet
Je m'en irai poser tes portraits
À tous les plafonds de tous les palais
Sur tous les murs que je trouverai
Et juste en dessous, j'écrirai
Que seule la lumière pourrait...
Et mes doigts pris sur tes poignets
Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai
Salutation et monition en français par Michel Myle, curé-doyen de Lessines
Monition en néerlandais par le doyen Luc Depuydt, curé-doyen de Leuze-en-Hainaut
Aan alle nederlandstaligen, aan alle vrienden uit Vlaanderen, hartelijk welkom in deze
afscheidsviering. Voor velen is het afscheid nemen van een groot kampioen, een
merkwaardig mens. Voor velen is het ook afscheid nemen van een echtgenoot, een
vader, een vriend, een dorpsgenoot.
Laten wij in deze plechtige eucharistieviering waardig afscheid nemen. Claudy was een
gelovig man. Dan willen wij ook delen in dit geloof dat ons in Jezus Christus zegt dat God
een God is van levenden en dat de dood niet het einde is. Claudy is overleden op
aswoensdag, de eerste dag van de vasten, die ons op weg zet naar het Paasmysterie.
Laten wij binnentreden in dit grote mysterie.
Rite de la lumière – Isabelle, la filleule de Claudy, allume les cierges
Dieu, notre Père, la mort de Claudy nous rappelle notre condition d’homme
et la brièveté de notre vie.
Mais pour ceux qui croient en ton amour
la mort n’est pas la fin de tout :
Il y a l’espérance des fils de Dieu et, pour nous, brille la lumière
de la résurrection du Christ, vainqueur de la mort.
Trouver dans ma vie ta présence, tenir une lampe allumée.
Choisir d'habiter la confiance, aimer et se savoir aimé.
3 - Ouvrir quand tu frappes à ma porte, briser les verrous de la peur.
Savoir tout ce que tu m'apportes, rester et devenir veilleur.
Discours et témoignages – la famille – le sport – le politique
1. Elodie, fille de Claudy
David Halliday – Tu ne m’as pas laissé le temps
J'reste avec mes souvenirs
ces morceaux du passé
comme un miroir en éclats de verre
mais à quoi ça sert
C'que j'voulais dire
reste sur des pages blanches
sur lesquelles je peux tirer un trait
c'était juste hier
Tu ne m'as pas laisser le temps
de te dire tout c'que je t'aime
ni tout c'que tu me manques
On devrait toujours dire avant
l'importance que les gens prennent
tant qu'il est encore temps
mais tu ne m'as pas laissé le temps
Toi qui m'as tout appris
et m'as tant donné
C'est dans tes yeux que je grandissais
et me sentais fier
Pourquoi sans prévenir
un jour tout s'arrête
et vous laisse encore plus seul sur terre
sans savoir quoi faire
Tu ne m'as pas laissé le temps
de dire tout c'que je t'aime
ni tout c'que tu me manques
on devrait toujours dire avant
l'importance que les gens prennent
tant qu'il est encore temps
tu n'm'as pas laissé le temps
Tu ne m'as pas laissé le temps
2. Aude, belle-fille de Claudy
Ca fait mal de vivre sans toi – Christophe Mae
Qu’elle était belle à t’écouter
Sur ta voix son corps dansait
Dans ses dentelles virevoltait
L’effet d’un corps de ballet
Papa,
Tu as pris la route sans dire adieu
Papa,
Tu as laissé son corps, je t’en veux
Ça fait mal de vivre sans toi
Elle a mal et tu ne t’imagines même pas
Comme ça fait mal de rire sans toi
Elle a mal et tu ne reviendras pas
Qu’elle était belle à tes côtés
Dans son regard je voyais
Que tu faisais d’elle un conte de fée
Sur toi elle se reposait
Papa, tu as pris la route sans dire adieu
Papa, tu as laissé son cœur, je t’en veux
3. Rodrigo Beenkens, journaliste sportif de la RTBF
4. Jacques Haegeman, vice-président de l’Entente cycliste acrenoise
5. Olivier Chastel, président du MR
6. Line De Mecheleer, échevine et Marc Lison, président du CPAS
Prière pénitentielle
Seigneur, j’accueille ton pardon, donne-moi la force de vivre dans l’amour !
Je viens vers toi, tu me connais ; tu sais de quoi chacun est fait.
C’est près de toi qu’on devient vrai ; heureux le cœur qui sait aimer.
Je viens vers toi, tu me connais ; je viens te dire mon regret.
C’est avec toi qu’on peut changer ; heureux le cœur qui fait la Paix.
Je viens vers toi, je te connais ; tu es plus grand que mon péché.
C’est bien de toi que vient la joie ; heureux le cœur réconcilié.
Prière d’ouverture
Prions le Seigneur.
Seigneur, nous pleurons notre ami Claudy
et la brutalité de sa mort
ajoute encore à notre peine.
Que ton amour nous donne de croire
ce que nos cœurs n’arrivent pas à comprendre :
Tu appelles Claudy à vivre auprès de Toi
pour les siècles des siècles. Amen.
2. Liturgie de la Parole
Lecture de la lettre de Saint Paul Apôtre aux Philippiens 1,3-11 et 3,13-16 (Marc)
Frères,
Je rends grâce à mon Dieu chaque fois que je fais mémoire de vous.
À tout moment, chaque fois que je prie pour vous tous,
c’est avec joie que je le fais,
à cause de votre communion avec moi,
dès le premier jour jusqu’à maintenant,
pour l’annonce de l’Évangile.
J’en suis persuadé, celui qui a commencé en vous un si beau travail
le continuera jusqu’à son achèvement au jour où viendra le Christ Jésus.
Il est donc juste que j’aie de telles dispositions à l’égard de vous tous,
car je vous porte dans mon cœur.
Oui, Dieu est témoin de ma vive affection pour vous tous
dans la tendresse du Christ Jésus.
Et, dans ma prière, je demande que votre amour
vous fasse progresser de plus en plus
dans la pleine connaissance et en toute clairvoyance
pour discerner ce qui est important.
Ainsi, serez-vous purs et irréprochables pour le jour du Christ,
comblés du fruit de la justice qui s’obtient par Jésus Christ,
pour la gloire et la louange de Dieu.
Frères,
Une seule chose compte : oubliant ce qui est en arrière, et lancé vers l’avant,
je cours vers le but en vue du prix auquel Dieu nous appelle là-haut
dans le Christ Jésus.
Nous tous qui sommes adultes dans la foi, nous devons avoir ces dispositions-là.
Et, si vous en avez d’autres, là-dessus encore Dieu vous éclairera.
En tout cas, du point où nous sommes arrivés,
courrons dans la même direction.
Parole du Seigneur. Nous rendons grâce à Dieu.
Chant responsorial par Ludovic
Où sont amour et charité, Dieu lui-même est présent,
car l´amour est de Dieu, car Dieu est amour.
1. Ce n´est pas nous qui avons aimé Dieu,
mais c´est lui qui nous a aimés le premier
et qui a envoyé son Fils
en victime offerte pour nos péchés.
2. Si Dieu nous a aimés ainsi,
nous devons nous aussi nous aimer les uns les autres,
Dieu, personne ne l´a jamais contemplé,
si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous.
3. En ceci s´est manifesté l´amour de Dieu pour nous :
Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde,
afin que nous vivions par lui,
Il nous a donné son Esprit.
4. Nous avons reconnu l´amour de Dieu pour nous,
et nous y avons cru,
Dieu est amour,
celui qui demeure dans l´amour, demeure en Dieu.
5. Il n´y a pas de crainte dans l´amour,
le parfait amour bannit la crainte,
quant à nous, aimons,
puisque lui nous a aimés le premier.
6. Celui qui n´aime pas son frère qu´il voit
ne saurait aimer le Dieu qu´il ne voit pas,
voilà le commandement que nous avons reçu de lui,
que celui qui aime Dieu, aime aussi son frère.
Acclamation à l’Evangile et procession du Livre
1
Tout au long de notre histoire Dieu nous a parlé
Tout au long de notre histoire Dieu nous a parlé
Par la bouche des Prophètes, sa parole a retenti
Tout au long de notre histoire Dieu nous a parlé
2
Un message de tendresse nous est révélé
Un message de tendresse nous est révélé
Sa Parole nous libère, sa Parole donne vie
Un message de tendresse nous est révélé
Evangile selon saint Matthieu par Luc Depuydt
Le Seigneur soit avec vous. Et avec votre esprit.
Lecture du Saint Evangile selon saint Matthieu. Gloire à Toi, Seigneur.
Voyant les foules, Jésus gravit la montagne.
Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui.
Alors, ouvrant la bouche, Il les enseignait. Il disait :
« Vous êtes le sel de la terre.
Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ?
Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens.
Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée.
Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau.
On la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
De même, que votre lumière brille devant les hommes :
alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux.
Acclamons la Parole de Dieu. Louange à Toi, Seigneur Jésus.
Homélie par Luc Depuydt
C’est quand un arbre meurt que l’on découvre la place qu’il tenait dans la forêt. C’est
quand un homme meurt que l’on découvre la place qu’il tenait dans la forêt humaine.
Depuis l’annonce invraisemblable de la mort de Claudy, que l’on croyait immortel,
beaucoup, dans le monde entier, sont allés voir la place vide qu’il laisse dans la forêt de
notre quotidien, dans la forêt de notre mémoire.
Il existe assez d’images et d’anecdotes, de victoires et de défaites, pour former dans le
sanctuaire de notre mémoire, l’image que nous voulons garder de Claudy.
N’était-il pas à l’image de cet évangile de saint Matthieu ?
Le premier discours de Jésus. La première fois que Jésus enseigne la foule. Du haut de la
montagne, pour être bien entendu ! Fort de l’annonce des béatitudes, Jésus annonce à
l’humanité que nous sommes toutes et tous sel de la terre et lumière du monde.
Le sel, c’est ce qui donne goût à la vie, au quotidien parfois si fade et sans saveur. Le sel,
ni trop, ni trop peu. Bien dosé.
La lumière, c’est qui brille pour tous ceux qui sont dans la maison. Pas aveuglante mais
assez pour voir clair.
Claudy champion était ce goût de sel. Avec ses exploits qui nous faisaient rêver quand
nous étions jeunes, il rentrait comme une lumière dans nos vies et dans nos maisons. Lui,
l’humble fils d’agriculteurs, d’un humble village bien caché le long de la Dendre. Ce
garçon devenait champion du monde, champion de Belgique, criquie-lion de Flandre.
En Wallonie on le prenait pour un ardennais. En Flandre on le disait « flandrien wallon ».
Non, il n’était ni ardennais, ni flandrien Il était de Deux-Acren, de chez nous. Sa lampe
brillait dans le monde entier parce qu’il l’allumait ici chez nous. Il était champion du
monde et champion de tout le monde, parce qu’il était champion chez nous. Il était aimé
et immense populaire en Flandre, parce qu’il était de Deux-Acren, la frontière
linguistique, où francophones et néerlandophones se côtoient paisiblement.
L’arbre avait ses racines ici. Il était planté chez nous.
Dans sa vie, Claudy savait garder l’église au milieu du village.
Parce qu’ici à Deux-Acren, l’église est au centre du village village.
Cette église dont Claudy était fier de sa restauration.
Le 1er février dernier, lors de la réouverture de l’église, après plus de 3 années de
fermeture, il admirait avec tous les acrenois la beauté de ces lieux sacrés.
Ce fut sa dernière apparition officielle dans notre village. Un adieu bien caché.
Directeur sportif, on le disait père pour ses coureurs. Il était père pour ses coureurs
parce qu’il était ici chez nous père de ses enfants. Tout le monde était de sa famille parce
que pour lui sa famille était sacrée.
Il allumait sa lumière sur le lampadaire chez lui. Ainsi sa lumière pouvait briller devant les
hommes.
Sont gravés dans nos cœurs les images qui, depuis l’annonce de la mort de Claudy, font à
nouveau le tour du monde : l’arbre sauvagement secoué à Renaix en 1988. Le coup était
brutal. Visible. Mais l’arbre se redressait aussitôt. Prenant sa relique de vélo dans ses
mains pour franchir la ligne d’arrivée debout et à pied.
Ces derniers temps l’arbre était à nouveau secoué. Par des coups pas toujours visibles.
L’arbre qu’était Claudy se minait de l’intérieur. Pour ne plus se redresser. Pour ne plus
franchir la ligne d’arrivée. Le dernier sprint, celui de sa vie, Claudy l’aura perdu mercredi
dernier.
L’arbre est abattu et laisse un grand vide. Nous pouvons aller dans la forêt humaine
regarder vers le bas pour contempler les racines de l’arbre abattu. Regarder vers le haut
aussi. Chaque arbre abattu dans la forêt laissant un vide, crée une ouverture et invite à
regarder vers le ciel. Comme il est écrit sur l’image souvenir que vous allez recevoir à
l’offrande : aujourd’hui, cette petite étoile qui brille dans le ciel est la tienne. Et elle ne
cessera jamais de scintiller dans nos cœurs. Nous t’aimons et t’aimerons à jamais.
Vous êtes le sel de la terre. Vous êtes la lumière du monde.
Jésus s’adresse à la foule. Et donc à chacun de nous !
Oui, que notre lumière brille. Faisant le bien, nous rendrons gloire à notre Père qui est
aux cieux.
Sedert het bericht van het afsterven van Claudy zijn er geen woorden genoeg om hem te
waarderen. Onsterfelijk was hij dank zij de sprint die hij nooit won. Onsterfelijk ook in
Vlaanderen, want hij was van iedereen.
Hij was een groot kampioen omdat hij groot was in nederigheid.
Hij werd wereldkampioen omdat hij kampioen was hier in Deux-Acren.
Hij was belgisch kampioen omdat hij kampioen was op de taalgrens.
Voor de walen was hij een ‘ardennais’, voor de Vlamingen was hij een waalse Flandrien,
(eindigt zijn naam niet op lion, leeuw?)
Voor ons hier in zijn thuisbasis was hij gewoon Claudy, de Crique,
de eenvoudige boerenjongen van bij ons.
Het gedachtenisprentje dat jullie straks in handen krijgen tijdens de offergang verwoordt
het aldus:
Je was een fantastische kerel :
Je eenvoud, je vrijgevigheid, je vriendelijkheid,
je moed en je oprechtheid.
Jou familie was de parel van je bestaan.
Je was een levensgenieter, je hield van het leven.
Wij hadden nog zoveel dingen te zeggen.
Zoveel dingen te doen….
Vandaag beseffen wij:
die kleine ster die fonkelt in de hemel
dat ben jij!
Je zal altijd schitteren in ons hart.
Wij hebben je lief en zullen altijd van je houden.
Prière universelle par Marianne
Prions avec confiance Dieu, le Père tout-puissant,
qui a ressuscité des morts don Fils unique Jésus Christ.
Sûrs de ton amour et forts de notre foi, Seigneur, nous te prions !
Seigneur, la mort de Claudy nous a tous surpris.
Avec émotion nous te confions sa vie.
Puisse-t-il trouver place dans la maison du Père
pour la vie éternelle.
Prions le Seigneur.
Sûrs de ton amour et forts de notre foi, Seigneur, nous te prions !
Seigneur, avec le départ de Claudy,
nous perdons un époux, un papa, un grand-père, un ami, un compagnon de route.
Puisse-t-il demeurer pour chacun de nous une lumière sur le lampadaire,
afin que notre lumière brille devant les hommes.
Prions le Seigneur.
Sûrs de ton amour et forts de notre foi, Seigneur, nous te prions !
Seigneur, la communauté de Deux-Acren prend congé de l'un de ses membres.
Avec une affection toute particulière pour Notre-Dame d'Acren,
il ne manquait pas le rendez-vous de la Procession annuelle.
Il était encore présent au milieu de nous pour la réouverture de l'église,
le 1er février dernier et nous confiait qu'il était fier du résultat.
Puisse Notre-Dame d'Acren, Mère de tendresse,
le conduire auprès de Jésus, le Ressuscité,
afin d'avoir part avec lui au Royaume éternel.
Prions le Seigneur.
Sûrs de ton amour et forts de notre foi, Seigneur, nous te prions !
Dieu qui sauves tous les hommes
et ne veux pas qu’un seul d’entre eux se perde,
exauce la prière de ton peuple.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.
3. Liturgie de l’Eucharistie
Offrande – musique et chants
Une image souvenir sera donné à chaque personne venant à l’offrande.
Voici le texte et l’image que nous propose la famille :
Tu étais un homme remarquable
par ta simplicité, ta générosité, ta gentillesse,
ton courage et ta droiture.
Ta famille était pour toi le bien le plus précieux.
Tu aimais vivre, tu aimais la vie.
Nous avions encore tant de choses à te dire.
Tant de choses à te partager…
Mais aujourd’hui, cette petite étoile qui brille dans le ciel
est la tienne.
Et elle ne cessera jamais de scintiller dans nos cœurs.
Nous t’aimons et t’aimerons à jamais.
L’hymne à l’amour de Johnny Halliday
Le ciel bleu sur nous peut s'effondrer
Et la terre peut bien s'écrouler
Peu m'importe si tu m'aimes
Je me fous du monde entier
Tant qu'l'amour inond'ra mes matins
Tant que mon corps frémira sous tes mains
Peu m'importe les problèmes
Mon amour puisque tu m'aimes
J'irais jusqu'au bout du monde
Je me ferais teindre en blonde
Si tu me le demandais
J'irais décrocher la lune
J'irais voler la fortune
Si tu me le demandais
Je renierais ma patrie
Je renierais mes amis
Si tu me le demandais
On peut bien rire de moi
Je ferais n'importe quoi
Si tu me le demandais
Si un jour la vie t'arrache à moi
Si tu meurs que tu sois loin de moi
Peu m'importe si tu m'aimes
Car moi je mourrais aussi
Nous aurons pour nous l'éternité
Dans le bleu de toute l'immensité
Dans le ciel plus de problèmes
Mon amour crois-tu qu'on s'aime
Dieu réunit ceux qui s'aiment
Je l’aime à mourir de Francis Cabrel
Moi je n'étais rien
Et voilà qu'aujourd'hui
Je suis le gardien
Du sommeil de ses nuits
Je l'aime à mourir
Vous pouvez détruire
Tout ce qu'il vous plaira
Elle n'a qu'à ouvrir
L'espace de ses bras
Pour tout reconstruire
Pour tout reconstruire
Je l'aime à mourir
Elle a gommé les chiffres
Des horloges du quartier
Elle a fait de ma vie
Des cocottes en papier
Des éclats de rire
Elle a bâti des ponts
Entre nous et le ciel
Et nous les traversons
À chaque fois qu'elle
Ne peut pas dormir
Ne peut pas dormir
Je l'aime à mourir
Elle a dû faire toutes les guerres
Pour être si forte aujourd'hui
Elle a dû faire toutes les guerres
De la vie et l'amour aussi
Elle vit de son mieux
Son rêve d'opaline
Elle danse au milieu
Des forêts qu'elle dessine
Je l'aime à mourir
River flower’s in you de Yinumia (instrumental)
Il restera de toi
1 - Il restera de toi ce que tu as donné
Au lieu de le garder dans des coffres rouillés
Il restera de toi, de ton jardin secret
Une fleur oubliée qui ne s’est pas fanée
Ce que tu as donné en d'autres fleurira
Celui qui perd sa vie un jour la trouvera (x2)
2 - Il restera de toi ce que tu as chanté
A celui qui passait sur son chemin désert
Il restera de toi une brise du soir
Un refrain dans le noir jusqu’au bout de l’hiver
Ce que tu as chanté en d'autres jaillira
Celui qui perd sa vie un jour la trouvera
3 - Il restera de toi ce que tu as offert
Entre tes bras ouverts un matin de soleil
Il restera de toi ce que tu as perdu
Que tu as attendu plus loin que tes réveils
Ce que tu as offert en d'autres revivra
Celui qui perd sa vie un jour la trouvera
4 - Il restera de toi une larme tombée
Un sourire germé sur les yeux de ton cœur
Il restera de toi ce que tu as semé
Que tu as partagé aux mendiants du bonheur
Ce que tu as semé en d'autres germera
Celui qui perd sa vie un jour la trouvera
Présentation des dons et prière
Prends pitié, Dieu très bon, de ton serviteur Claudy
pour qui nous te présentons le sacrifice de louange :
Que cette offrande de pardon et de paix
lui obtienne de ressusciter pour la vie éternelle.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.
Prière eucharistique 2
Le Seigneur soit avec vous. Et avec votre esprit.
Élevons notre cœur. Nous le tournons vers le Seigneur.
Rendons grâce au Seigneur notre Dieu. Cela est juste et bon.
Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire,
de t’offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu,
à Toi, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant,
par le Christ, notre Seigneur.
Il a sauvé le monde, il est la vie des hommes et la résurrection des morts.
Avec tous ceux qui sont entrés dans ta joie,
nous voulons te rendre grâce en chantant :
Sanctus de la Réconciliation
Dieu Saint, le Seigneur de l’univers.
Dieu fort, terre et ciel te rendent gloire.
Dieu Très-Haut, louange à toi pour ta grandeur !
Dieu puissant, hosanna, hosanna
Pour Jésus ton Envoyé, hosanna,
Béni soit Celui qui vient, hosanna !
Toi qui es vraiment saint, toi qui es la source de toute sainteté,
Seigneur, nous te prions :
Sanctifie ces offrandes en répandant sur elles ton Esprit
qu'elles deviennent pour nous le corps et le sang
de Jésus, le Christ, notre Seigneur.
Au moment d'être livré et d'entrer librement dans sa passion,
il prit le pain, il rendit grâce, il le rompit et le donna à ses disciples, en disant :
« Prenez, et mangez-en tous : ceci est mon corps livré pour vous. »
De même, à la fin du repas, il prit la coupe ;
de nouveau il rendit grâce, et la donna à ses disciples, en disant :
« Prenez, et buvez-en tous, car ceci est la coupe de mon sang,
le sang de l'Alliance nouvelle et éternelle,
qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés.
Vous ferez cela, en mémoire de moi. »
Anamnèse de la Messe ‘Au cœur de ce monde’
Invoquons-le avec amour.
Tu es venu, tu reviendras,
Seigneur Jésus nous t’attendons.
Tu étais mort, tu es vivant.
Seigneur Jésus, sois notre vie !
Faisant ici mémoire de la mort et de la résurrection de ton Fils,
nous t'offrons, Seigneur, le pain de la vie et la coupe du salut,
et nous te rendons grâce, car tu nous as choisis pour servir en ta présence.
Humblement, nous te demandons qu'en ayant part au corps et au sang du Christ,
nous soyons rassemblés par l'Esprit Saint en un seul corps.
Souviens-toi, Seigneur, de ton Église répandue à travers le monde :
fais-la grandir dans ta charité avec le Pape François, notre évêque Guy,
et tous ceux qui ont la charge de ton peuple.
Souviens-toi de Claudy
que tu as appelé auprès de toi.
Puisqu’il a été baptisé dans la mort de ton Fils,
accorde-lui de participer à sa résurrection.
Souviens-toi aussi de nos frères qui se sont endormis
dans l'espérance de la résurrection,
et de tous les hommes qui ont quitté cette vie :
reçois-les dans ta lumière, auprès de toi.
Sur nous tous enfin, nous implorons ta bonté :
Permets qu'avec la Vierge Marie, la bienheureuse Mère de Dieu,
avec Saint Joseph, son époux,
avec les Apôtres et les saints de tous les temps qui ont vécu dans ton amitié,
nous ayons part à la vie éternelle,
et que nous chantions ta louange, par Jésus Christ, ton Fils bien-aimé.
Doxologie solennelle
Par Lui, avec Lui et en Lui. Amen !
A Toi Dieu le Père tout-puissant dans l’unité du Saint-Esprit. Amen !
Tout honneur et toute gloire pour les siècles des siècles. Amen !
Notre Père
Prière pour la paix
Fraction du Pain
Agneau de Dieu, Agneau Vainqueur
Toi qui guéris les hommes
Agneau de Dieu, Agneau Vainqueur
Prends pitié de nous.
Agneau de Dieu, Agneau Glorieux
Toi le Berger des peuples.
Agneau de Dieu, Agneau Glorieux
prends pitié de nous.
Agneau de Dieu, Ressuscité
Toi le salut du monde
Agneau de Dieu, Ressuscité
donne-nous la paix.
Communion
1 - Seigneur Jésus, tu nous as dit :
Je vous laisse un commandement nouveau :
Mes amis, aimez-vous les uns les autres.
Ecoutez mes paroles et vous vivrez.
2 - Devant la haine, le mépris, la guerre,
Devant les injustices, les détresses,
Au milieu de notre indifférence,
Ô Jésus, rappelle-nous ta Parole !
Fais-nous semer ton Evangile,
Fais de nous des artisans d'unité,
Fais de nous des témoins de ton pardon,
A l'image de ton amour.
3 - Tu as versé ton sang sur une croix,
Pour tous les hommes de toutes les races,
Apprends-nous à nous réconcilier,
Car nous sommes tous enfants d'un même Père.
Tu es là présent, livré pour nous. Toi le tout petit, le serviteur.
Toi, le Tout Puissant, humblement tu t'abaisses.
Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
1 - Le pain que nous mangeons, le vin que nous buvons,
c'est ton corps et ton sang,
Tu nous livres ta vie, tu nous ouvres ton cœur,
tu fais ta demeure en nous Seigneur.
2 - Par le don de ta vie,
tu désires aujourd'hui reposer en nos cœurs
Brûlé de charité, assoiffé d'être aimé,
tu fais ta demeure en nous Seigneur.
3 - Unis à ton amour, tu nous veux pour toujours ostensoirs du Sauveur,
En notre humanité, tu rejoins l'égaré, tu fais ta demeure en nous Seigneur.
Prière
Nous avons communié, Seigneur, au sacrement de ton Fils,
mort pour nous, ressuscité dans la gloire,
et nous te prions pour Claudy.
Fais que, purifié dans la Pâque du Christ,
il ait en partage la gloire des élus
quand viendra l’heure de la Résurrection.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.
4. Liturgie du dernier adieu
Monition du dernier adieu par Michel Myle
Chant du dernier adieu
Je suivrai mon Seigneur et mon Maître
sans jamais m’éloigner de ses pas.
Sans que rien ici-bas ne m’arrête,
et sans rien que le chant de sa voix.
Je vivrai de bonheur et de grâce,
de l’amour que son cœur m’a donné,
Et que rien ici-bas ne l’efface :
c’est le vœu de mon âme assoiffée.
Un seul instant auprès de toi
vaut bien les heures et la route.
Tout pour autant que ce soit toi
qui m’accompagne au parvis de ta joie.
Encensement par Luc Depuydt
Voici cet encens, qu’il monte devant avec notre prière.
Aspersion par Luc Depuydt
Prière du dernier adieu par Michel Myle
Père très bon,
nous remettons entre tes mains l’âme de Claudy
dans l’espérance que tous ceux qui reposent dans le Christ
ressusciteront pour être toujours avec lui.
Nous te bénissons pour tous ce que Claudy a reçu de Toi en cette vie.
Nous y reconnaissons les signes de ton amour.
Dieu de tendresse,
accueille notre prière pour Claudy.
Ouvre-lui les portes de ta maison.
Et nous qui restons ici-bas,
donne-nous de trouver courage et réconfort
dans nos paroles d’amitié et de foi,
jusqu’au jour où Tu nous réuniras avec Claudy auprès de Toi.
Par Jésus, le Christ , notre Seigneur. Amen.
Afscheidsgebed par Luc Depuydt
Goede God, wij leggen in je handen onze goede vriend Claudy
in de hoop dat allen die in Christus Jezus gestorven zijn
voor altijd met hem leven.
Wij zijn dankbaar voor alles wat wij van Claudy gekregen hebben.
Daarin herkennen wij je goedheid.
God van liefde, wij bidden U voor Claudy.
Neem hem op in uw eeuwige liefde.
Geef ons woorden van moed en kracht
woorden van vriendschap en geloof.
Dat vragen wij U door Christus, onze Heer. Amen.
Chant à la Vierge Marie
Vierge d’Acren, sur les bords de la Dendre,
Tu te choisis cet autel parmi nous.
Pour nous bénir, nous aimer, nous entendre,
Quand nous venons te prier à genoux.
Et toi, du haut des cieux, Marie,
Vois à tes pieds tes enfants à genoux,
Satan, sans cesse, nous épie,
Mère de Dieu, daigne veiller sur nous,
Mère de Dieu, daigne veiller sur nous.
En ce moment, c’est en vous, ô Marie,
Que nous cherchons un très puissant secours.
Défendez-nous, protégez la patrie,
Et bénissez la suite de nos jours.
La Brabançonne par Ludovic
Envoi
Procession de sortie
Goodbye my lover – James Blunt
Did I disappoint you or let you down?
Should I be feeling guilty or let the judges frown?
'Cause I saw the end before we'd begun,
Yes I saw you were blinded and I knew I had won.
So I took what's mine by eternal right.
Took your soul out into the night.
It may be over but it won't stop there,
I am here for you if you'd only care.
You touched my heart you touched my soul.
You changed my life and all my goals.
And love is blind and that I knew when,
My heart was blinded by you.
I've kissed your lips and held your hand.
Shared your dreams and shared your bed.
I know you well, I know your smell.
I've been addicted to you.
[x2]
Goodbye my lover.
Goodbye my friend.
You have been the one.
You have been the one for me.
I am a dreamer and when i wake,
You can't break my spirit - it's my dreams you take.
And as you move on, remember me,
Remember us and all we used to be
I've seen you cry, I've seen you smile.
I've watched you sleeping for a while.
I'd be the father of your child.
I'd spend a lifetime with you.
I know your fears and you know mine.
We've had our doubts but now we're fine,
And I love you, I swear that's true.
I cannot live without you.
[x2]
Goodbye my lover.
Goodbye my friend.
You have been the one.
You have been the one for me.
And I still hold your hand in mine.
In mine when I'm asleep.
And I will bare my soul in time,
When I'm kneeling at your feet.
Goodbye my lover.
Goodbye my friend.
You have been the one.
You have been the one for me.
I'm so hollow, baby, I'm so hollow.
I'm so, I'm so, I'm so hollow.
I'm so hollow, baby, I'm so hollow.
I'm so, I'm so, I'm so hollow.
Condoléances
`